Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!]
##   Mar 27 Aoû 2013 - 6:09
Anonymous
Invité

Journée banale dans la vie d'un Eion actuellement en manque de femmes et de baston. Une dépression? Non. Jamais. Juste quelques besoins vitaux non rassasiés mais je ne mourais que dans quelques semaines... On ne va pas s’alarmer tout de suite...
Enfin bon. Une petite journée en tant que prof remplaçant encore une fois, baby-sitter de Kiiro-kun, Master débordé et autres petites choses dans le genre. Même pas le temps de tenir une manette, de boire un coup ou d'aller faire un tour du côté des fleurs et des filles.
Une journée pourrie.
Affreuse.
Je hais le monde.
Je hais le boulot.
Les filles sont trop difficiles.

Mais peut-être que l'énième entraînement de notre petite Dream-Team pourra changer ma vision de cette journée?
Après plusieurs journées d'entraînement en commun et individuels, à aider un peu tout le monde par ci par là et à m'entraîner moi aussi avec l'aide d'Alex, tout le monde avait réussit à progresser. Ne serais-ce qu'un peu, mais c'était visible. Et nous étions tous fiers de ces changements. Du moins, moi, je l'étais. Notre petite Team me rendait fier. Pour une fois, je n'avais pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Peut-être même qu'Hideko me féliciterait...?



Cette fois, nous avions décidé de faire la réunion dans la forêt. Dans un petit coin perdu, assez loin de son centre -que peu osent approcher- et de la lisière aussi. C'est étonnant de voir à quel point les terrains autour de Terrae sont grands...
Avec un peu d’appréhension tout de même, je me postais sous un arbre, la jambe repliée sur son tronc, bras croisés. Je me demandais si ils allaient tous trouver. Même si j'avais eu l'idée de déposer quelques boules de feu sur le chemin... On ne sait jamais qui passera par la bonne entrée.
Bref. De toutes façons, ils peuvent m'appeler. Ou chercher. C'est pas mal, chercher.

Mais bien vite je me rendis compte que cette "tension" n'était pas du à la recherche que devraient faire les autres membres de la Team pour trouver l'endroit. Même pas à la venue de Makiko, pour la première fois. Surtout qu'elle ne savais pas vraiment pourquoi je tenais tant à ce qu'elle vienne... Non. Mais... Plutôt... Je ne sais pas. Comme si quelque chose de bizarre arrivait ou devait arriver. Ça faisait quelque temps que j'avais cette sensation. Mais pas si forte.
Pour tenter de dissiper le malaise, j'allumais une cigarette, m'assis dos à l'arbre et attendis sagement la venue de mes camarades.

[Hrp: Direction de rp: Eion-Alexander-Kyle-Karin-Makiko-Dante-Light.
J'ai légèrement modifié ce que Light avait noté en zone événement, pour que j'arrive à jongler plus facilement avec mes deux comptes (Maki et Eion). J'espère que l'ordre ne vous dérange pas.
Ensuite, j'ai pensé que faire comme si quelques entraînements avaient déjà eu lieu, arrangerait tout le monde... Si il y a des choses qui doivent être modifiées, n'hésitez pas!]
##   Mer 28 Aoû 2013 - 11:09

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alexander MacDowel
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25

La gueule collée à l’oreiller, je gisais là, dans mon lit, tel une vieille loque avariée qui aurait passé sept jours en mer avec un sachet de thon en guise de tampon de nez.... Oui ! C'est possible ! Bref, mon réveil sonna.. Dix heures.. Baaah ! Nonchalant, je me levais et pris le chemin de la douche qui semblait déjà occupée par un individu à la peau toute blanche. N'écoutant que ma flemme et ... mon excitation, je rentrait dans la douche afin de me laver moi aussi et ce, en bonne compagnie.

Onze heure et demi passé, je me relève du lit, les cheveux tout ébouriffés, nu, et avec un léger mal de dos. Sergueï assoupis trônait dans le lit tel une réponse à ma question silencieuse. -Oui ils ont forniqué et alors ?! J'ai bien le droit de l'écrire c'est naturel j'ai le droit d'écrire ce que je veux dans mon rp si ça me fait des lignes en plus ! Rha et puis vous êtes pas des saints vous savez comment ça se passe ! Bref.. Ahem.. Je m'égare. - Après une nouvelle douche rapide, je filais m'habiller sans mettre l'uniforme étant donné que je n'avais pas cours et que nous allions en forêt.. C'est donc en jean, chemise que j'embrassais le front de mon bien-aimé, prit un croissant et me mit en route, écouteurs sur les oreilles.

Petit à petit en me rapprochant, je m’efforçais de capter les membres de "The Five" pour me connecter à eux et à aider certains à se retrouver dans la forêt.. Connaissant Eion, il n'avait pas dû prévoir l'orientation et avait dû se ramener la bouche en cœur en pensant que tout le monde allait le retrouver facilement.. Avec un sourire, je finis par les retrouver.. Un à un et petit à petit, je leur lançais une salutation télépathique et m'enfonça dans la forêt qui se présentait à moi.

Assez facilement, je finis par mettre la main sur Eion et lui fis la bise en souriant. J'avais tapé dans le mille, cette tête en l'heure n'avais pas mit de point de rendez-vous et j'avais été obligé de l'épier mentalement pour le retrouver. Aussi, enfin de faciliter les recherches de autres, comme un Petit Poucet, j'avais fait pousser des pensées bleues à intervalles régulier jusqu'à notre point de rendez vous.

- Je vois que je suis encore le premier.. Décidément.. Les autres ne devraient pas trop tarder, ils sont déjà dans mon périmètre d'écoute..


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Aalex11
##   Mar 3 Sep 2013 - 21:30

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kyle Strenght
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

*Riiiiiiiing, riiiiiing* Je frappe de toute mes forces sur mon réveil pour le faire taire. Un bruit de brisure me répond gentiment. Je relève la tête pour reluquer l'espèce de tas de boulons qui était mon réveil, fut-il un temps. Les cheveux en pétards, je me lève de mon lit, histoire d'aller prendre une douche à l'eau froide. Bah ouais, eau froide le matin ! Ça me réveille, alors bon, autant que ça soit profitable à tout le monde. Grommelant quelque chose d'incompréhensible, je pars ensuite chercher un truc à manger. Je ne trouve qu'une barre de céréales que je délaisse sur la table. Suivant mon instinct qui me dit que je suis en train d'oublier quelque chose, je vais voir l'ardoise naturelle qui me sert de pense-bête. "RDV The Five." Aaaaah oui, ça me revient maintenant. Bref. Je prit quelques affaires donc trois lames de couteaux de cuisine que j'avais enlevé de leurs manches et ma barre de céréales.

C'est ainsi que je me dirigeais vers la forêt. Mon ventre vide engendra vite une humeur grognon voire ma mauvaise humeur habituelle du matin. Tant pis si la Team est pas prévenue, ce sera la surprise. Je pénétrais sous le couvert des arbres et quelques mètres plus loin je reçus une salutation de notre Télépathe. Je souris malgré moi. Je me laissais guider par l'Étoile et fus vite dans les parages. L'odeur âpre de la fumée de cigarette me guida pour la fin. En arrivant près d'eux, mon expérience de combattant que je pensais avoir perdu en partant de mon pays reprit le dessus et je me surpris à me redresser, aux aguets. Cependant, pas sûr de moi ni du fait que les autres aient remarqué quoi que ce soit, je prit l'air grognon qui m'allait si bien de bon matin et d'un hochement de tête, saluais Eion et Alexander en demandant :

Salut. C'est quoi l'programme aujourd'hui..?

J'aimais pas cette sensation de tension dans mes muscles, surtout dès le réveil (car oui, ça fait seulement une heure que je suis réveillé, bordel !) et je détestais ce vieil instinct qui remontais. Bref, j'étais de mauvaise humeur et le premier qui me cherche, ça allait chauffer ! (ah ah. Jeu de mot pourri.)


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Signa_10

Spoiler:
 
##   Mer 4 Sep 2013 - 13:39

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Karin Alamaba
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Aujourd’hui est un bon jour. Je le sentais. J’étais toute fraîche, ravie de m’être réconciliée avec mon Dan qui était encore dans mon lit. Ah la la, cet idiot… C’est fou comme je me suis vite attachée à lui. Malheureusement, je ne vais pas pouvoir rester paresser avec lui, je suis une femme très occupée moi ! Je dois passer voir la Dream-Team. J’ai hâte de voir la suite des événements entre Dante et Eion. Je me demande s’ils vont se battre finalement… Ce serait l’occasion de voir ce que peuvent faire nos mentors… Bon, je fais celle qui n’est pas concernée bien sûr. S’ils se battent, l’équipe à peu de chance de rester soudée. N’empêche que ce serait divertissant. Souriante, je me préparais tranquillement, attachant mes cheveux en un chignon ébouriffé et enfilant un jean, un T-shirt et une paire de bottes. Rien de très sophistiqué, je vais dans une forêt avec des garçons alors... Ils vont crapahuter partout pour s’entraîner, va bien falloir que je les suive. Je petit-déjeunais avec mon chéri, discutant de nos emplois du temps respectifs, puis partit en direction de la forêt. Eion n’a pas donné de point de rendez-vous précis, mais le connaissant… Ce sera sûrement un endroit paumé profondément dans la forêt où personne ne pourra nous voir. C’est mignon, on a l’impression d’avoir à faire à un gamin qui crée des bases secrètes.

Chantonnant doucement en marchant, je profitais de l’air pur de cette verdure. Il avait plut hier, tout sentait extrêmement bon. « Maria Magdalena~ cette année-là…~ Maria Magdalena n’aimait que toi~ » Un rythme de samba dans la tête, je chantais toujours. J’ai bien le droit, je suis encore toute seule ! Aucun signe des autres gus. Je le saurais de toute manière, si je m’approchais de l’un d’eux. Suivant les conseils des Masters, je m’étais entraînée : cela avait donné un curieux résultat. Les plantes me transmettaient des informations maintenant. Un peu comme si elles me parlaient, c’était étrange mais utile. Il suffisait que quelqu’un marche sur de l’herbe pour que je sache où il se trouve. C’était encore approximatif, mais les résultats étaient bluffants, à ma plus grande joie. « Elle a bien changé, c’est la nouvelle diva~ MagdalenaAAH ! »

Une voix dans ma tête ! Une voix dans ma tête qui me dit bonjour ! Attends, on m’a déjà fait ce coup-là. Ah, non, c’est bon, je sais qui c’est. « Salut Alex’ ! ». Bon, ben, vu qu’Eion ne sera pas seul et abandonné de tous, ce n’est pas la peine que je me dépêche plus que ça. Je pris mon temps d’admirer la forêt, et oui, de discuter un peu avec les plantes. La sensation est flippante, mais on s’habitue. Je me sens un peu comme Poison Ivy, c'est étrange. Je comprends mieux la passion de cette vilaine écologiste. Je finis par localiser trois hommes au même endroit. Okay, il est peut-être temps que je me dépêche. Tiens, des fleurs ? Qui se suivent ? Monsieur le bon samaritain est encore passé par là… Autant suivre, je serais là plus rapidement. Brusquement, je cessais de chantonner. Il y avait quelque chose d'étrange dans la forêt... Comme une pression qui peserait même sur les plantes. Bizarre. Notant ce détail dans un coin de ma tête, je continuais à marcher en silence.

Débouchant sur un endroit de la forêt bien éclairé, j’aperçu trois de mes compères : Eion, Alex’ et Kyle. Je ne suis pas la dernière cette fois ! Je les saluais chaleureusement tous les trois. Je suis vraiment de bonne humeur aujourd’hui, j’ai envie que les autres le soit aussi !

- Hello hello ! Vous avez bien dormi ?


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Signa.anarchy.panty.full-496a43f


Spoiler:
 
##   Mer 4 Sep 2013 - 20:32
Anonymous
Invité

Eion avait passé des heures avec moi la veille. D'abord pour m'aider pour quelques petites choses, ensuite pour se plaindre une énième fois du comportement enfantin de Kiiro-kun et enfin, pour me poser une question... Intrigante.

J'y ai répondu "oui" avec une facilité qui m'a moi-même étonnée -au bout de deux bonnes heures de débat.
D'ailleurs, je m'étonne de plus en plus avec mes relations avec la gente masculine.
Mais passons.

Il m'avait simplement indiqué le lieu "Forêt" et donné une horaire approximative. Je n'avais pas demandé plus, sachant que je n'aurais pas plus. Je n'aurais qu'à chercher, et si je me perdais, j'aurais beaucoup plus de temps pour cogiter à ce qu'il pouvait bien vouloir en réalité.
Eion avait aussi insisté pour que j'apporte mon katana. Objet que je n'avais pas touché depuis mon dernier petit combat contre Dante, excepté pour l'entretenir correctement.
L'idée de me promener armée ne me plaisait pas vraiment. Autant que le fait de me résigner à laisser Aikô, encore une fois, à sa baby-sitter désignée, Dante n'étant pas présent.
Mais, même si je le souhaitais, je ne pouvais pas l'emmener. Question de bon sens.


Après m'être habillée en conséquences, je me dirigeais vers l'étendue d'arbres imposants. La première fois que j'avais eu affaire à elle, elle m'avait semblé inquiétante, voir lugubre. Mais finalement... C'était un coin tranquille et magnifique.
Cependant, je butais un instant sur le chemin à emprunter. Là, là ou là... Je longeais un instant la bordure de la forêt avant d'abandonner ma recherche d'indices.

Après quelques minutes de marche, je constatais une allée de fleurs trop bien positionnées pour être due au hasard totalement naturel. À mon avis, elles auraient du pousser en groupes, çà et là. Écoutant mon instinct et félicitant intérieurement la personne qui avait mis en place ce système, je finis par tomber sur un groupe d'individus, au milieu de la forêt, dans une petite clairière. Entre les trois hommes et la seule femme présents, je reconnus Eion. J'arquais un sourcil, intriguée.
Je m'approchais timidement et m'arrêtais à quelques mètres d'eux. Oubliant un instant les formalités, je saluais d'un petit geste de la main.

-Eion...?, fis-je finalement.
##   Ven 6 Sep 2013 - 2:56

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Quelle étrange sensation au réveille, pas de bouche pâteuse, pas de batteur de speed metal dans le crâne et enfin une réveil indiquant A.M. et pas P.M. .... Oui hier soir j'ai pas bu une goûte d'alcool. Faut dire qu'entre l'emménagement imminent de Makiko, ce qui inclus refaire certaines pièces de la maison, et la responsabilité que je vais avoir vis à vis de Aikô, j'ai décider de   diminuer ma consommation de boisson alcoolisée. Un petit pas pour l'homme et une grande déboire pour l'ivrogne.

Je me lève donc sans réveille aux alentours de 8 heure, record du mois... et presque de l'année. Ablutions matinales, petit déjeuner en lisant le journal et .... What the hell?! Je deviens comme mon père. Dans un élan de révolte contre cet métamorphose, ce passage de bon gros marginal au stéréotype de l'américain moyen, j'abandonne mon repas sur la table, m'allume une cigarette, prend une bière et chope ma guitare.

Je passe un bon moment à faire trembler les vitres avant de me rappeler que j'ai rendez-vous avec la team... The Five... J'aurai peut-être dû poser un veto sur ce nom.... Bah c'est pas grave, ça avait l'air de les emballer après tout.

La forêt... C'est un peu cours comme indication... Musique à fond dans les oreilles, je lâche un gros " Et merde" à l'orée des bois. Je décide de faire simple et envoie une onde électrique à faible intensité dans la forêt à la recherche de mes camarades... Mode radar ON. Au bout d'un instant Je détecte 5 personnes un peu après avoir ignoré un message de notre télépathe. Je me téléporte à la localisation de l'équipe et lance de manière très bruyante:

" Hey lad..."

Ma phrase est stoppée par une vision surprenante... Makiko.

" Mon ange?"

Merde, je rougis, je pensais pas que ma relation avec elle allait être dévoilé comme ça... Par ma sale habitude. Et merde. Je prend un instant pour me refaire une contenance en détournant le regard avant de reprendre:

" Bon c'est quoi le programme de la journée? Je pensais faire un petit entrainement au tir. "


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] 253472833
##   Lun 16 Sep 2013 - 1:54
Anonymous
Invité

Alexander avait l'habitude d'arriver le premier et il ne fit pas exception cette fois non plus. Il me fit la bise -il était le seul à faire ça- et se posa près de moi, en attendant l'arrivée des autres. Je compris à sa remarque qu'il leur avait laissé des pistes ou qu'il leur avait parlé un peu. Je souris et hocha la tête.

-Super.

Puis arrivèrent Kyle, qui ne me sembla pas au mieux de son humeur. Je lui fis un geste de la main avec un petit sourire pour le mettre à l'aise, sans grand espoir que cela marche.
Karin, toute pimpante et vraiment belle, comme à son habitude. Elle, elle me sembla de vraiment bonne humeur, constatation qui m'arracha un petit rire. Je m'approchais d'elle dans un élan assez gentleman et fis une légère révérence à la demoiselle. C'était la seule du groupe, autant me montrer poli et un petit peu affectueux.

Et enfin ce fut la cata'. Enfin, j'y ai cru un instant. Makiko arriva quelques minutes après Karin, elle aussi très jolie. Elle me regarda d'un air un peu étonné, prononça mon nom. Je souris, gêné.

-Mademoiselle..., fis-je en m'approchant d'elle.

Je l'a pris doucement par l'épaule et l'approchais du groupe avec un petit sourire. Tout en pointant les membres du doigt je les lui présentais.

-Ici tu as Alexander, Kyle et Karin. Un télépathe, un marionnettiste et une titan. Ils font partit de la Dream-Team dont je t'ai parlé.. T'en fais pas. T'auras plus de détails tout à l'heure.

Je me tournais vers les trois autres.

-Je vous présente Makiko elle...

Mes oreilles bourdonnèrent un instant. Mon coeur, j'en eu l'impression battait si vite qu'il faisait trembler la partie supérieure de mon corps. Ça ne dura que quelques secondes. Je secouais la tête et repris comme si de rien n'était.

-Elle va nous aider aujourd'hui.

Ma phrase à peine terminée, que La Cuvette fit son apparition, en gueulant comme un macaque. La vue de Makiko l'arrête d'un coup et me fait sourire en coin. Il est rigolo l'autre...

-Mon ange?

Et décidément pathétique. Il passe bien vite sur sa gêne, reprenant sur l'entraînement du jour. Je lâche Makiko et me met en position d'orateur.

-Bon, vu que vous êtes tous là, plus une invitée surprise, on va pouvoir mettre quelques petites choses au clair! Tout d'abord, voici Makiko. Makiko, je t'ai déjà présentée à ceux que tu ne connais pas... Bien, Maki-chan a bien voulu me rejoindre ici sans savoir ce qui l'attendais. Donc, autant pour vous que pour elle, voici le plan du jour.

Je fis une pause de trois secondes et repris.

-Vous avez vu que le terrain à changer. On va essayer d'user des arbres cette fois-ci. Puis ce sera un peu plus drôles avec nos deux terres ici présents. Makiko va entraîner un peu Kyle au maniement du katana. J'ai pensé que ce serait bien que tu apprenne à manier une lame plus légère et fragile...
Alexander et Karin, vous serez ensembles pour l'entraînement cette fois. Vous faites ce que vous voulez, tant que ça reste productif. Kyle, tu viens avec Makiko et moi. Dante, tu fais ce que tu veux t'façon tu vas pas m'écouter je pense. Ça vous va?


Je souris à l'assemblée, fier de moi. Mais une sensation étrange ne me quitte pas. Assez inquiétante, mais j'ai l'habitude d'être parano... Quoi que... J'ai vraiment l'air que l'on nous espionne. Je n'aime pas ça.
##   Lun 16 Sep 2013 - 11:11

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alexander MacDowel
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25

Je ne put réprimer un petit rire. Tout le monde, comme à leur habitude, arborait leur caractère bien précis, rendant notre groupe haut en couleur et particulièrement caricatural. Mais bon, en soit, ce n'est pas quelque chose qui me gêne.. J'avais appris à les apprécier. L'arrivée de la dénommée Makiko changea légèrement la donne, rajoutant une personne dans le camp féminin et la plaçant en tant que personne à ne pas sous-estimé lorsque Eion la cita comme entraîneuse de Katana. Je saluais celle-ci et lui sourit quand je compris qu'elle ne savait pas ce qu'elle venait faire ici avant que l'autre écervelé ne lui déclare... Du Eion pur et dur..

- Alexander et Karin, vous serez ensembles pour l'entraînement cette fois. Vous faites ce que vous voulez, tant que ça reste productif. Kyle, tu viens avec Makiko et moi. Dante, tu fais ce que tu veux t'façon tu vas pas m'écouter je pense. Ça vous va ?

Tournant brièvement la tête vers Karin, je répondis au master par un léger mouvement de tête affirmatif. Je me demande ce que l'on allait bien pouvoir faire.. Nos talents respectifs allant directement à l'encontre de l’intégrité physique ou mentale de notre ennemi.. Contrairement aux autres, si on se battait, on se ferait immédiatement de gros dégâts.. Réfléchissant, je me mis à faire ma petite moue avant de hausser les épaules et de faire un petite signe à Karin.

- Bon et bien.. On se met un peu à l'écart et en vois ce qu'on fait en chem-....

Alors que je mettais mit à marcher, mon dos s'était subitement redressé, mon esprit s'était mit en alerte. Quelque chose n'allait pas.. Instinctivement, je focalisais ma concentration sur cette chose. Quelque chose semblait .. approcher.. Ou sur le point d'apparaître. Cette même chose que celle de l'étoilisation.. A un point près.. Sa puissance certes non négligeable semblait.. Amoindrie.. Je tournais brusquement la tête vers le groupe, mon visage trahissant mon inquiétude, et leur déclara d'une voix troublée.

- Quelqu'un arrive.

[HRP : Faut bien que quelqu'un entre dans le vif du sujet hein !]


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Aalex11
##   Lun 16 Sep 2013 - 17:37

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kyle Strenght
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

Après moi était arrivée notre bien heureuse Karin, qui malgré moi m'allégea l'humeur. Suivit une jeune femme de toute beauté. Je saluais Makiko (puisque c'était elle) losqu'Eion la présenta en bonne et due forme.
Dante arriva juste après et fit une tête d'ahuri en voyant la jeune femme inconnue. Je ne pus retenir un ricanement railleur. Eion se mit ensuite en position. Ah, c'est le signal de départ ! Qu'est-ce que je vais bien pouvoir frapper histoire de me défouler..?

- Alexander et Karin, vous serez ensembles pour l'entraînement cette fois. Vous faites ce que vous voulez, tant que ça reste productif. Kyle, tu viens avec Makiko et moi. Dante, tu fais ce que tu veux t'façon tu vas pas m'écouter je pense. Ça vous va ?

Je me laissais aller à un sourire de victoire. Seulement, il s’effaça lorsque mon sixième sens affûté de survivant des rues se rappela à ma mémoire. Alexander, qui s'était légèrement écarté de nous se retourna vivement vers notre groupe. Il semblait inquiet. Trop inquiet à mon goût. Et ce qu'il dit confirma ma sensation désagréable d'être salement dans la merdouille :

Quelqu'un arrive.

Instinctivement mon visage se ferma, à présent impénétrables et un grondement sourd et ténu monta de ma gorge. Mes yeux se dirigèrent vers Eion, qui était apparemment notre chef tout désigné. Une branche craqua très légèrement, à peine audible. Cependant elle prouvait la véracité des propos du Télépathe. Quelqu'un extérieur au groupe aurait pu croire que c'était simplement un élève de l'institut mais je sentais les autres tendus autour de moi. Et ça ça voulait dire " DANGER !". J'étais décidément d'une humeur de chien. Je hais cette journée. Et je crois que je vais le répéter plusieurs fois dans le jour.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Signa_10

Spoiler:
 
##   Ven 20 Sep 2013 - 21:46

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Karin Alamaba
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Je souris face à la réaction d'Eion, qui me fit plaisir. Celui-là alors, il faut toujours qu'il en face des tonnes... pensais-je, amusée. Je lui fis une bise lorsqu'il se redressa, puis partit rejoindre les deux autres, le sourire aux lèvres. A peine installée près d'eux, une nouvelle venue fit son apparition : cheveux de jais, peau d'albâtre... Et typée japonaise. Je la trouvais très jolie. En revanche, je n'ai aucun souvenir de l'avoir déjà vu quelque part. Eion partit à sa rencontre puis nous la présenta : Makiko. Joli prénom pour une jolie fille. Je lui fis un petit signe de la main, contente d'avoir une compagne dans ce groupe de mâles. Arriva juste après Dante, qui nous révéla immédiatement le type de lien qui l'unissait à la nouvelle. C'est mignon ! Je ris légèrement à cause de la tête de Dante et de celle de Makiko. Ces deux-là doivent faire un drôle de couple ! Mon seul regret les concernant, c'est que je n'ai pas pu les ennuyer pour en apprendre plus. Tout m'est tombé tout cuit dans la bouche pour une fois, dommage !

Eion, en bon meneur, nous répartit tout de suite en plusieurs groupes et je me retrouvais avec Alexander. Pas de soucis, ça me va. Nous pourrons échanger des astuces sur la maîtrise de la Terre comme ça, et je pourrais lui faire part de cette étrange aspect que je venais de découvrir. En bon intellectuel, cela l'intéressera sûrement. Alors qu'il commençait une phrase pour proposer quelque chose, il s'interrompit. Intriguée, je le vis froncer les sourcils puis retourner précipitamment vers le groupe. Un peu étonnée par cette attitude, j'ouvris mon esprit aux informations données par les plantes. Une brusque sensation me fit frissonner de la tête aux pieds. Me penchant doucement vers le sol, je posais délicatement une main à terre, guettant les autres sensations attentivement. Beaucoup de puissance, un individu sûrement masculin... Je fermais un instant les yeux, et une image très approximative me fut transmise. Sauf qu'avec cette façon "d'appuyer" sur son environnement n'était pas celle d'un élève.

Attendant la réaction des autres et l'apparition de cette hypothétique menace, je restais figée, accroupie, prête à nous défendre au besoin. Mais quel individu sensé s'attaquerait à un groupe de personnes aussi tendues que nous ?


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Signa.anarchy.panty.full-496a43f


Spoiler:
 
##   Dim 22 Sep 2013 - 2:02
Anonymous
Invité

[Hrp: Vous m'excuserez mais je passe de "je" à "elle". Question de...de facilité...]

Le Master présenta comme il se doit. La seule femme présente lui fit un petit signe, ce que la jeune japonaise trouva gentil. Elle lui répondit d'un petit sourire. Et murmura timidement un petit "Ravi de vous rencontrer" à l'intention de toute l'assistance.

Puis arriva Dante.
La jeune femme, gênée, détourna le regard et se concentra sur l'énoncé d'Eion. Elle fronça les sourcils quand il parla d'elle mais se retint de l'interrompre. Se contentant de soupirer et de constater dans quel engrenage elle s'était engagée. Ça ne lui déplaisait pas tant que ça. Pouvoir reprendre son katana. Entendre la lame fine et brillante fendre l'air. Au contraire. Ça la rendait presque euphorique intérieurement.
Elle hocha la tête et se rapprocha du dénommé Kyle.

-Quelqu'un arrive.

Makiko s'arrêta en plein mouvement et posa le regard sur le visage inquiet d'Alexander. Elle fit le tour des visages, et un à un, les membres du petit groupe semblèrent ressentir une présence quelconque. D'abord sceptique, elle se mit à fixer les arbres entourant la clairière. Aoi lui avait apprit à maîtriser un peu l'air, le vent. Bien qu'elle est encore beaucoup de mal, elle ressentit quelques vibrations étranges. Peut-être se laissait-elle influencer par la panique évidente?
Cherchant à garder son calme, elle se tourna vers Eion et Dante, les deux Master, attendant une réaction quelconque de leur part.
##   Dim 22 Sep 2013 - 16:26

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Mon grand moment de solitude m'attire un sourire attendri de la part de Karin, un ricanement de Kyle, une air gêné de Kiko, une parfaite absence de réaction d'Alexander et enfin un regard bovin d'Eion... Oui son regard habituel.

La répartition des tâches se fait rapidement sous le commandement d'Eion et je me retrouve avec le droit de faire ce que je veux, il imagine même à quel point il vient de se mettre dans la merde, je vais passer le reste de mon temps à le vanner à la moindre occasion qui se présente. Sauf si le programme s'apprête à changer, comme l'annonce la tension soudaine et palpable qui tombe sur nous.

Truc étrange... J'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose. Les armes sont là, ma veste, mes vêtements.... Ah oui les rumeurs.

" Bah tient, Temps qu'on parle de choses un peu hors normes, j'ai deux mots à vous dire. Ces derniers jours, vu que je suis un grand fainéant et que j'étais resté chez moi histoire de faire un peu de réaménagement, j'allais manger à la cafétéria où je m'amuse souvent à tendre l'oreille pour être au courant des dernières nouvelles de Terrae. Depuis quelques temps, il y a des rumeurs qui circule, enfin plutôt des rumeurs qui collent de manière inquiétante avec des faits. Il y a eu plusieurs meurtres ces derniers temps, assez sauvages et violents à ce qu'on raconte. j'ai pas eu l'occasion de voir les corps mais quand on regarde la tête de certains élèves et même de certains Masters, on devine clairement qu'un truc va pas."

Je fais une petite pose et m'allume un cigarette. Oui, ça fait toujours classe et un peu dramatique.

" Je disais quoi déjà? Ah oui les rumeurs, on retrouve toujours les même éléments. Une femme, cheveux auburn, des yeux du genre de ce que tu vois quand tu fais un trip sous LSD et surtout, elle posséderait tout les pouvoirs. Dans certains cas, on murmure même un nom, Aelita, mais ça ressemble vachement à un pseudo d'adolescent sur un jeu de rôle en ligne, donc je laisse cet info de coté pour le moment et vous devriez faire la même."

Maintenant, j'entend l'intrus marcher, pas très loin et nettement trop près à mon goût. C'est que je me ferai presque peur avec mes histoires de tueuses en série surpuissante. Presque...si ça m'amusait pas autant. Je me retourne donc en direction des sons que j'ai entendu, un sourire au lèvres, et laisse échapper un nuage de fumé grisâtre de ma bouche.

Oui aujourd'hui j'ai envie de dérouiller et je le fais savoir.

" Eion, vu que tout le monde à un truc à faire sauf moi, je me réserve l'intrus si il animé d'intention plus ou moins mauvaises. Et je te laise pas le choix, c'est tes ordres à la base " Chef"."


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] 253472833
##   Ven 27 Sep 2013 - 20:15

Personnage ~
► Âge : 35 ans (Je ne fais pas mon âge okey)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Light Stones
Messages : 57
Date d'inscription : 18/06/2013
Age : 46
Emploi/loisirs : La couture, les jeux vidéos, les chatons et ... SORTIR MON AMOUREUSE DE VOS SALES PATTES
Humeur : Ouais, ça va, super bonne humeur. NON MAIS VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI OU QUOI ?

La haine s'était levée avec moi ce matin et ne me quittait plus. Comme une vieille amie, elle s'était glissée dans chacun de mes pas, s'était enroulée autour de mon coeur et faisait ressortir chaque détail d'une lueur blafarde.

Cela faisait trois jours que j'étais sorti de l'hôpital. J'avais avancé quelque peu, mais m'étais réveillé ce matin avec de l'amertume en bouche et du regret plein le coeur.

Je piétinais. Aëlita s'était tue, aucun meurtre n'avait été à déplorer ces derniers jours, elle restait bien cachée. La sécurité avait été renforcée, et j'avais plus d'une fois croisé des petites patrouilles de Masters qui passaient l'île au peigne fin dans l'espoir de l'arrêter.

Je frissonai. Pensaient-ils vraiment qu'ils avaient une chance ? Pensaient-ils réellement réussir à lui échapper ? C'était comme vouloir arrêter une tempête à mains nues. Ils allaient se faire broyer, comme quiconque se trouverait sur son chemin.

Les questions battaient mon crâne et je ne me pouvais m'empêcher de présager ce silence comme annonciateur de bien pire. Que préparait-elle ? Où allait-elle frapper ensuite ?

Plus encore, une crainte m'habitait : Et si elle était partie ? Et si elle avait décidé, revenant à elle même, de s'enfuir pour ne plus avoir à affronter ses crimes ? Et si ... Je l'avais manqué, si elle m'avait filé entre les doigts une fois encore ?

Rageur, j'étais sorti à l'aube de la chambre qu'on m'avait affecté, couvrant mon corps bardé de cicatrices d'un teeshirt blanc et d'un pantalon et veste en cuir du même noir profond. Pas envie de faire dans la couleur ces derniers temps. Pas envie de faire dans quoi que ce soit.

Je devais trouver une de ces patrouilles. L'une d'entre eux devait bien avoir entendu quelque chose. Ce n'était pas en attendant des informations qu'elles me tomberaient dessus. Je savais d'expérience que tout se faisait dans les rumeurs et les murmures. Quelqu'un devait l'avoir vu, devait avoir senti quelque chose. Bien qu'elle blindait son esprit -une technique qu'elle tenait de moi, une des premières choses que je lui avais appris durant nos entraînements-, une telle énergie ne pouvait se cacher longtemps.

Elle devait bien dormir, se laver, manger quelque part. Mon coeur se serra, l'imaginant cachée, recluse, n'ayant pas connu la chaleur d'un lit depuis des mois.

Une petite voix me chuchota que si elle échappait si bien à tout le monde, c'est peut être parce que quelqu'un la cachait. Peut être bien, qu'après tout, elle l'avait retrouvée, cette chaleur ... Raison pour laquelle elle ne me cherchait plus.

Je balayai, rageur, cette pensée qui contentait tant ce monstre qui dormait dans mon estomac. Alors que je marchais, tentant tant bien que mal de repérer les traces énergétiques d'une patrouille, je sentais la rage gronder, encore et encore, toujours plus forte et plus ancrée en moi.

Je m'arrêtai sous le couvert des arbres pour allumer une cigarette. Tirant nerveusement dessus, je regardai les environs, sombre comme la nuit qui venait de se retirer. Mon Amour ... Où étais-tu ?

Au bout de longues minutes, je repris ma route, tourmenté. Je devais trouver quelqu'un.

Je sentis une très forte concentration d'énergie non loin. Nul doute qu'ils m'avaient également repréré. Je blindai mon esprit, comme Philos lui même m'avait appris à le faire. Il y avait dans mes souvenirs bien des choses que personne ne devait savoir, des choses beaucoup trop dangereurses, beaucoup trop puissantes.

Je continuai à tirer sur ma cigarette, tranquillement, m'attendant à tomber sur un groupe de deux ou trois Masters, sans plus. Cependant, à mesure que je m'avançais, le vent porta des phrases auxquelles je ne m'attendais pas.

Je sentis un frisson me parcourir le dos et remonter jusqu'à mon cuir chevelu. Ils parlaient d'Elle.

Ma cigarette se finissait dans ma main. Ne voulant pas la jeter, j'avisai ma paume avec un soupir. Hm. J'écrasai la cigarette dans ma paume avec une légère grimace. Balayant la cendre, je vis qu'aucune marque ne s'était faite sur ma peau. Apparemment ma résistance supérieure n'avait pas été impactée par mes blessures. Elle avait même ... Augmenté légèrement. Sans doute parce que je me rapprochais du coeur de l'Institut, que je me rapprochais d'Elle.

Ils m'avaient repéré, je pouvais le sentir. De mes pouvoirs je n'avais rien récupéré, si ce n'est ces sensations. Cette façon de percevoir le Monde, plus clairement, plus rapidement, de façon plus précise. Par bribres, seulement, mais ça revenait.

Ils étaient au centre d'une petite clairière, tous tournés vers moi. Je les fixai longuement. Leurs auras ... Ca ne collait pas. Deux Masters, le reste plus faible.

- J'imagine que vous n'êtes pas une patrouille, dis-je dans un soupir que je voulais faire sonner comme amical.

Je les regardai de nouveau, mes yeux azur passant de l'un à l'autre. S'ils n'étaient pas officiels, pouquoi en savaient ils tant ? Pourquoi étaient ils de toute évidence en train de s'entraîner ?

Une réalisation me frappa. Lors de cas de crise majeure, et lorsque les autorités n'arrivent pas à endiguer le problème, des milices se forment. Toujours, c'est inévitable. Des civils, plus ou moins entraînés, décident de rendre justice par eux même.

Mon coeur se glaça. Aëlita ... que voulaient ils lui faire ? La façon dont ils en parlaient ...

Je leur fis un petit sourire, un peu inquiétant. Tant pis si j'y passais. Ils passeraient sur mon cadavre avant de lui toucher un cheveu.


- Cependant quelque chose me dit que vous avez des informations qui m'intéressent, dis-je sur un ton calme, une menace sous jacente perçant mon ton.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] 479626103
##   Sam 28 Sep 2013 - 0:52
Anonymous
Invité

Ils stressent tous énormément. Même si cette sensation de groupe me gagne peu à peu, je m'efforce de garder mon calme et une attitude posée, décontractée. Voir presque désinvolte. Je mets une main dans la poche de mon K-Way et me pose contre un arbre proche.
J'écoute les informations de Dante. Oui, je savais. On en avait parlé avec Hideko. Mais les autres n'avaient certainement eu vent que de rumeurs ou alors rien du tout. Vu la tête de Makiko, j'aurais parié qu'elle, elle ne savait rien. Pas étonnant.
Je regrettais de l'avoir amenée ici pour le coup.

Je me redressais et allais tenter de rassurer mon monde ainsi que de répondre à la pique envoyée par Dante, mais un intrus m'interrompit. Alors le voilà. La présence ressentit quelques minutes avant était précise et avait une forme. Ce n'était plus une silhouette imaginée.

- J'imagine que vous n'êtes pas une patrouille.

Le ton amical que je sentais derrière sonnait légèrement faux. Je fronçais les sourcils. Un homme, bien plus âgé que nous. Ses yeux bleus ne semblaient pas montrer une quelconque haine envers nous, mais je me tenais sur mes gardes tout de même, très méfiant.
Un petit sourire éclaira le visage de l'inconnu au moment où son regard se posait sur moi. Je serrais les dents.

-K...kk..

Je déteste ce genre d'expressions. Elles me frustrent énormément.

- Cependant quelque chose me dit que vous avez des informations qui m'intéressent.

Un léger silence s'installa avant que je prenne la parole. En tant que chef, pseudo peut-être, je trouvais ça logique de commencer à parler. Et puis il semblait que Dante en avait déjà trop fait. À mon avis, il aurait voulu nous attaquer, il l'aurait déjà fait.
Je le pointais du doigt.

-Ton ptit sourire me plaît pas. J'ai pas le souvenir de t'avoir vu à Terrae et tu n'es certainement pas un Master. Encore moins un élève.

Je baissais mon doigt et fronçais légèrement les sourcils.

-Je m'appelle Eion. Master. Nous ne sommes effectivement pas une patrouille, de simples personnes qui viennent ici pour s'entraîner et qui ont peut-être eu vent de rumeurs. T'es qui toi si tu n'es pas intérieur à l'institut?

Je le fixais, dans les yeux, un sourire aux coins des lèvres.
##   Sam 28 Sep 2013 - 1:19

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alexander MacDowel
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25

Au fur et à mesure que l'inconnu gagnait du terrain, je reculais. Un pas après l'autre avec une lenteur tendue. Je ne tournais pas le dos à cette personne étrange, il fallait que je la voit afin de ne pas me faire avoir dans le dos. J'étais peut-être télépathe, mais je n'arrivais pas à percer ses pensées. Quand il fût enfin à portée de vue et d'oreille, il lâcha sur un ton faussement amical.

- J'imagine que vous n'êtes pas une patrouille.

Derrière moi, j'entendais Eion grincer des dents tandis que la tension montait d'un cran. Cependant avant que quiconque ne réagisse, il reprit, cette fois-ci beaucoup plus menaçant.

- Cependant quelque chose me dit que vous avez des informations qui m'intéressent.

Le silence se fit maître durant de longues secondes avant qu'Eion, en bon chef, ne prenne la parole.

- Ton ptit sourire me plaît pas. J'ai pas le souvenir de t'avoir vu à Terrae et tu n'es certainement pas un Master. Encore moins un élève. Je m'appelle Eion. Master. Nous ne sommes effectivement pas une patrouille, de simples personnes qui viennent ici pour s'entraîner et qui ont peut-être eu vent de rumeurs. T'es qui toi si tu n'es pas intérieur à l'institut ?

Presque immédiatement, je me mit à le fixer droit dans les yeux. Une personne n'étant pas de Terrae, avec la puissance d'un Master, je n'en avais vu qu'une seule. Ma main se porta doucement vers mon torse où se trouvait, cachée derrière mes vêtements, la cicatrice d'Aëlita. Je fis un léger pas en arrière. J'étais en quasi première ligne en cas d'attaque.. Il me fallait me dégager. Deuxième pas en arrière.. Tandis que je reculais, sur mes gardes, je m’efforçais de percer la défense mentale de l'illustre inconnu qui devait sentir mes coup de bélier sur ses remparts. Troisième pas à reculons.. Mes yeux me trahissaient. J'étais le seul, à ma connaissance, à avoir été confronté à Elle. Les informations.. Cela m'aurait grandement étonné que Karin, Kyle ou Makiko sachent quelque chose.. Dante et Eion, comme tout bon Master, on surement été renseignés sur les bases. Si cela tournerait mal, je serais obligé de.. Non, tout ira bien. Enfin, j'espère.

Mon quatrième pas me permis de me tenir au côtés de Karin. Je fût immédiatement un peu plus rassuré, celle-ci me servant un peu de rempart dirons nous.. Dans un souffle, je lâchai doucement.

- Alexander MacDowel..

Il fallait que je perce à jour cet homme avant qu'il ne s'aperçoive que plus des trois-quart du groupe de savent rien et qu'il ne décide de supprimer les inutiles.. Et pour cela, j'avais besoin de temps..


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] Aalex11
##   
Contenu sponsorisé

 

Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant