Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!]
##   Jeu 23 Jan 2014 - 21:53

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Karin Alamaba
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Bon, fin de la passe "neutre". Les choses viennent d'évoluer en quelque chose de bien plus intéressant. Light se s'était bien évidemment pas fait avoir par le petit stratagème d'Alexander, déclarant ainsi la fin de cette petite trêve. Je me mordis les lèvres, amusée par la nouvelle tirade du Thélépathe et la réaction de Kyle. J'ai tellement envie de jeter de l'huile sur le feu maintenant ! L'étranger devrait se manier les fesses pour retrouver sa chérie je pense... Elle tue des élèves en toute impunité après tout. Ce ne serait pas trop mal qu'il se rende compte que sa demoiselle n'est surement plus la gentille petite minette d'autrefois mais une tueuse sanguinaire et perturbée par on ne sait quoi. Et qui a une sérieuse dent contre Terrae et ses occupants. M'avancant légèrement, je posais les poings sur mes hanches en machouillant sans grande distinction mon chew-gum, puis déclarais d'une voix nonchalante :

- On ne sait pas où se cache votre copine actuellement, mais ce serait sympa de nous la débusquer. Elle a pas mal de sans sur les mains. Je vous souhaite de la trouver avant nous, certains pourraient se laisser entrainer par leur désir de vengeance.

Ne suis-je pas extrêmement conciliante ? Regardez-moi ca, je lui donne des conseils et lui souhaite même bonne chance ! Bien sur, en détruisant surement la douce image qu'il avait d'elle, mais il faut bien que quelqu'un lui fasse ouvrir les yeux. Non, elle n'est pas forcément très "sympathique" avec les gens de Terrae. Gonflant une bulle qui éclata avec bruit, je repris sur le même ton :

- Est-ce que ca répond à vos questions, Light ? Tout le monde aimerait mettre la main dessus, faut voir ca comme une chasse au trésor.

Personnellement, ce genre de trésor ne me motive pas vraiment, mais bon, on ne va pas laisser courrir en toute liberté une folle furieuse. On a de petits élèves après tout, aussi chous et fragiles que le petit Akihiko par exemple. Pas question qu'elle leur tombe dessus. Autant lui faire affronter des gens à son niveau ou presque. Ce n'est pas le tout, mais maintenant faudrait voir si mes paroles et celles des autres ont eu un impact positif ou si elles n'ont qu'énervé davantage Light.

Hrp : Ordi décédé, je profite de celui de mon baby-sit pour poster histoire de ne pas perdre davantage de temps avec cette rencontre :p


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 Signa.anarchy.panty.full-496a43f


Spoiler:
 
##   Sam 25 Jan 2014 - 11:01
Anonymous
Invité

[Hrp: Eeeeeeh !! Moi aussi je veux UN baby-sit. Mais sexy hein ! :p ]

Elle rejoignit Dante et Eïon après le signe de ce dernier, mais resta tout de même légèrement en retrait... Au cas où. Après la tirade du Master Feu, elle était bien consciente que Dante ne devait absolument pas être content et qu'il leur sauterait à la gorge tout de suite, en même temps, si il le pouvait -et il le pouvait.

La demoiselle comprenait de mieux en mieux ce qui poussait l'invité, Light  à chercher cette tueuse. Bien qu'elle n'en sache concrètement rien, si elle considérait les propos lâchés par un peu tout le monde jusque là comme véridiques, il lui semblait clair qu'il devait être purement et simplement amoureux. Partagée entre de l'empathie et de l'inquiétude, Makiko continua à écouter et à réfléchir jusqu'à ce que Karin eu finit:

- Est-ce que ca répond à vos questions, Light ? Tout le monde aimerait mettre la main dessus, faut voir ca comme une chasse au trésor.


Makiko tiqua. Pour elle, si on proposait à Light une chasse au trésor avec pour récompense sa chère et tendre il était évident qu'il ne se retiendrait absolument pas. Mais ça restait vrai. Du peu qu'elle avait comprit, Aëlita errait dans tout Terrae en bonne assassine invisible.

Elle avait décidé de prendre la parole et de ne pas être menaçante. Juste de donner un avis et d'aider Light. Le plus intelligent, selon elle, était de lui donner toutes les pistes pour que, comme l'avait dit Karin, il trouve vite la demoiselle et avant eux.
Elle attrapa le bras de Dante -pour lui éviter les bêtises- et dit d'un ton doux en fixant les yeux bleus de Light:

-Je suis de son avis. Si vous trouviez votre petite amie avant nous et avant qu'il n'ai d'autres meurtres, je suis certaine que ça arrangerait tout le monde. Et ça lui éviterait à elle, d'avoir une armée de Master sur le dos. On ne peut pas vous aider plus que ce que l'on a déjà fait. Du moins, pour l'instant...

Elle finit par baisser les yeux et reprit après une légère pause pleine de réflexions.

-Pourquoi vous la cherchez tant ? Puisque vous avez eu droit à des réponses, on peut bien poser des questions nous aussi.

Si la réponse allait avec ce qu'elle pensait, Makiko serait prête à aider Light, de ce fait Eïon aussi -en bon meilleur ami. Quant à Dante... Elle n'espérait pas grand chose, comme pour les autres.
##   Mer 29 Jan 2014 - 0:11

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Chien de garde.... Chien de garde.... Un putain de chien de garde. Oui, là de suite, je sens un légère envie de meurtre monter en moi, rien de grave, juste les gâchettes qui me démangent . Puis Eion qui vient en rajouter... C'est bon j'en ai marre. J'ai atteint mon stade de saturation. Je VEUX frapper quelqu'un et vite.

Alors que les autres échanges, j'ai très envie de frapper Eion...ou Light... ou les deux en même temps. Malheureusement, je suis stoppé dans mon initiative par quelqu'un qui me prend par le bras. Kiko..... MAIS C'EST UNE COALITION CONTRE MOI EN FAIT? Je me sens très vite pris pour un abruti incontrôlable. Même Makiko doit être en train de le penser.

Je me défais de son étreinte et me tourne vers le groupe pour leur parler.

" En effet, on est juste sur le point de commencer une sacré chasse, après tout une tueuse en liberté, ça fait quand même mauvaise presse à Terrae. Si ça se sait, je sens que les contrats qu'on nous propose vont diminuer et c'est moyennement bon pour les affaires. Et c'est encore pire si on la laisse s'échapper. Qui plus est, elle a tué déjà quelques gosses, ça aurait pu être vos proches, des gens que vous aimez et toi Kiko tu veux la laisser partir? C'est hors de question. La mettre hors d'état de nuire est la seule solution viable pour Terrae. En plus, on a le meilleur appât devant nous vu que d'une manière ou d'une autre les deux semblent plus que liés. Donc je suggère qu'on le perde pas de vue. Est-ce que je suis le seul à comprendre qu'on parle de vies humaines là? Parce que c'est l'impression que ça me laisse. En plus je suis sensé être la dernière personne à jouer le bras de la justice dans Terrae et pourtant je pressens que c'est moi qui vais m'y coller. Si on continue à faire les tendres, les diplomates ou encore à tenter des bluffs foireux, va encore y avoir des morts."

Sans déconné, je suis le seul à penser dans cette équipe? Je me retourne ensuite vers Light et le fusille du regard.

" Quant à toi, ne pêche pas par excès de confiance, tu es plus expérimenté que moi et Eion réunis mais ici, tu n'es rien. Pas de traitement de faveur ou quoique ce soit pour toi ni la tueuse. Ces gamins, on devait leur offrir la sécurité, c'est ce qui leur a été promis quand ils sont arrivé ici, alors que tu aimes les psychopathes c'est ton problème pas le notre. T'as encore rien fait de mal donc prend ça comme un avertissement amical, faut croire que je peux pas m'empêcher d'apprécier les abrutis grandes gueules qui ont assez de tripes pour me répondre et se foutre de ma gueule. "

Oui, j'ai rien de spéciale contre lui mais il risque simplement de se mettre sur la route de mon devoir.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 253472833
##   Mer 29 Jan 2014 - 15:31

Personnage ~
► Âge : 35 ans (Je ne fais pas mon âge okey)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Light Stones
Messages : 57
Date d'inscription : 18/06/2013
Age : 46
Emploi/loisirs : La couture, les jeux vidéos, les chatons et ... SORTIR MON AMOUREUSE DE VOS SALES PATTES
Humeur : Ouais, ça va, super bonne humeur. NON MAIS VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI OU QUOI ?

Au milieu de cette clairière le Temps semblait s'être arrêté. Mon esprit embrumé par la rage, l'amour, la haine, l'espoir était comme entouré de la brume du matin.
Trompeuse, cette brume. Légère, volatile, tellement agréable, et pourtant si lourde et si pernicieuse.

Je les entendais. Je voyais leurs lèvres bouger, leurs auras s'agiter, leurs corps s'animer et se défendre.

Leurs phrases berçaient mon esprit malade et l'accompagnaient voguer parmi des souvenirs et de bien sombres réflexions.


"Maintenant tu peux t'en aller et aller embêter d'autres inconnus, nous on a pas mal de boulot là."
"Nous savons à qui nous avons à faire."
"Surement de l'ancienne Terrae."
"Vous cherchez Aëlita, vous la connaissez très bien... "
"Vous l'égalez ou que vous êtes légèrement en dessous d'elle."
"Elle a pas mal de sang sur les mains."
"Certains pourraient se laisser entraîner par leur désir de vengeance."
"Pourquoi vous la cherchez tant ? "
"Est-ce que je suis le seul à comprendre qu'on parle de vies humaines là?"

"Ici tu n'es rien."


Je serrai les poings, sentant le Monstre dans mon estomac gronder toujours plus fort. Je devais y aller doucement. Je ne devais pas m'emporter. Je ne voulais pas les blesser.

Mais ils voulaient ... Ils voulaient Lui faire du mal. Je serrai les poings. Mes phalanges blanchirent. Personne, personne ne La toucherait. Ne Lui ferait du mal. Plus jamais.

Je regardai Eion, le dardai de mes yeux cobalt aux reflets métalliques.


- Non, répondis-je simplement. Hors de question.

Mon attention glissa sur Alexander. Un mince sourire étira mes lèvres. Je tapotai le côté de mon crâne.  

- Impressionant. Il faut croire que je ne suis plus autant au point que je le croyais, dis-je.

Le plus jeune restait en retrait. Je me tournai vers la première jeune femme qui semblait être suffisamment impertinente pour être Tonnerre ou Feu. Ses propos avaient fait gronder le Monstre. Aëlita n'était pas le prix d'une stupide chasse au trésor. Rien de toute cela n'était un jeu. C'était la réalité, pure et dure. Ma réalité, depuis plus de deux ans.


- Modère tes propos, jeune fille, grondai-je alors. Un peu de respect pour ceux qui ne reviendront jamais.

La deuxième jeune femme vint prendre le bras du Master Tonnerre. Mon coeur se serra. Je donnerais tellement pour être dans leur situation. Je m'arracherais le coeur pour quelques secondes dans les bras de mon Amour. Ma vie, toute entière, sans hésiter, pour un baiser ou un soupir. Mon regard se voila.

- Renoncerais tu au vent qui caresse ta peau ? lui dis-je alors simplement, reportant mon regard sur elle.

Je sentis mon esprit se fissurer une fois encore sous le poids du souvenir. Le vent qu'elle domptait et qu'elle faisait souffler. L'Harmonie dans chacun de ses gestes et la mélodie de ses rires. Sa force et la façon dont elle faisait se plier le monde entier. La lourdeur de ses larmes qui alimentaient des océans. Le feu bien caché tout au fond de son coeur. Et cet Amour, cet Amour qui m'envahissait et me trahissait, qui imbibait ce souvenir d'une douceur bien vite teintée de l'amertume qui n'appartient qu'au passé. Il reflua bien vite, si si beau souvenir, comme un animal blessé.

Le dernier Master restait sur le qui vive. Il finit par se dégager, devint plus agressif, mais plus sûr de lui. Au fond, il n'avait pas tort. Mais pas de la façon dont il le pensais.

Je n'étais plus rien, parce que je n'avais plus rien à perdre.


- De mes longues années d'existence je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui n'était pas important, lui soufflai-je.

Je soupirai. La tension allait trop forte. Elle allait exploser, quelqu'un allait faire quelque chose à tout moment. Je le sentais.


- Je te remercie pour ton avertissement mais je ne le suivrai pas.

Je me retournai vers Alexander.

- Tu n'avais pas tout juste. Il te manque quelque chose, lui dis-je avant de me reporter sur la clairière.

Je balayai la carrière du regard. Peut être qu'un peu de provocation ferait son travail sans que j'aie à entrer en combat. J'y passerais sans doute, et il ne fallait pas que je révèle toutes mes cartes. J'avais une idée en tête. Mais pas maintenant. Je ne devais pas leur montrer maintenant.

Je pris mon paquet de cigarettes, en sortis une avant de taper sur mes poches à la recherche de mon briquet. Je sortis le Zippo argenté, allumai ma cigarette et en tirai une bouffée.

- Aëlita...

Alors que je remettais mon briquet dans la poche arrière, mon blouson et mon haut se soulevèrent légèrement, révélant une des nombreuses cicatrices qui barraient mon corps. Je tirai une longue bouffée sur la cigarette. Putain. J'avais vachement trop pris de Frost. Mais je comprenais à quel point ses petits effets étaient d'un jouissif.

Je laissai un sourire s'étirer sur mes lèvres tandis que la fumée s'échappait de ma bouche.


- ... C'est moi qui lui ai tout appris.

Je balayai une nouvelle fois la clairière du regard. C'était imminent.

- Vous êtes vraiment sûrs de vouloir continuer à me provoquer impunément de la sorte ?


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 479626103
##   Jeu 6 Fév 2014 - 16:39
Anonymous
Invité

Tout le groupe s'énervait. Balançaient des piques. Même moi. À croire que nous ne sommes que de bons gros suicidaires en manque de combat. Mais là ça commençait à exagérer. L'intervention de Dante avait été agressive. La pire de toutes d'ailleurs. Je soupirais et reportais mon regard sur Makiko. Elle était restée douce comme d'habitude et avait tenté de ramener un peu de calme. Je la remerciais d'un hochement de tête et d'un petit sourire désolé face à la réaction du toutou.
Light maintenant nous passait tous au crible. Il répondait à chacun de nous. Un à un. Je fixais ses yeux bleus. Sa réponse fut catégorique et je hochais la tête comme pour marquer une certaine compréhension. Puis il fit le tour, jusqu'à arriver à la demoiselle aux yeux écarlates.

- Renoncerais tu au vent qui caresse ta peau ?


Voilà. On a perdu Makiko. Bravo, franchement. Maintenant elle va nous emmerder pour qu'on fasse rien. Ça va pas plaire à Dante et ça va partir en couille. Bon. Choisis un camp Eïon vite. Je regardais tout autour de moi. Karin, Alexander et Kyle étaient inoffensifs pour l'instant. Excepté envoyer des piques, ils ne faisaient pas grand chose. Sauf peut-être Alex qui devait scruter les esprits. Bien.
Je me tournais vers lui. Cherchant une seconde aide pour calmer le groupe. Je n'avais pas envie qu'une baston éclate. Plus envie du moins.

Je passais devant Dante, me rapprochant le plus possible de Light jusqu'à en être qu'à un pas. Risqué, mais pourquoi pas ? Je tendis un bras comme pour faire barrage à toutes attaque des individus derrière moi.

-On arrête ici, Light. Il y a assez de morts et de problèmes pour l'instant. Si tu ne veux pas t'en aller, nous partirons. Du moins, ce qui ont encore un morceau de cerveau et qui ne pense pas qu'à se battre continuellement (pas du tout visé, non).

Je me tournais vers le groupe.

-Dante, nous sommes tous conscients qu'il s'agit de vie humaine. Tu n'es pas plus touché qu'un autre ici présent. Arrêtes de faire le héros tu n'en es pas un et tu le sais. Réfléchis un peu aussi. Entamer une bataille là tout de suite ce serait être suicidaires. Et complètement stupides.

Je me décalais légèrement et reportais mon regard sur Light.

-Et je suppose que si on te touche, nous aurons une Aëlita encore plus enragée sur le dos ?

Je soupirais et parlais à présent pour Light uniquement. Un peu plus bas.

-Je suis sérieux maintenant. Si tu veux retrouver Aëlita, je vais t'aider, tout comme la brunette le souhaite. J'ai plus trop le choix de toutes façons. Mais il faut que tu nous aide aussi. En tant que Masters ont doit protéger les gosses de Terrae. On doit protéger aussi Hideko. Je lui ai parlée, elle m'a raconté. Je sais que ce qu'elle a fait été la solution la plus idiote qui soit. Mais n'importe qui fait des erreurs. Si tu veux notre aide, prends la.

Je fit légèrement descendre mes yeux, désignant ses cicatrices que j'avais remarqué quelques minutes plus tôt.

-Et j'aimerais pas qu'Aëlita se rende compte que tu en as plus... Je tiens un peu à ma vie...
##   Mer 19 Mar 2014 - 17:09

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alexander MacDowel
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25

Mon esprit s'embruma à nouveau. Laissant mes yeux vagabonder dans le vide. Une fois encore, l'esprit du protagoniste s'était ouvert. Et comme la mer qui trouve une fissure dans la digue, je m'étais fait absorber dans celle-ci. Les souvenirs et les images vinrent envahirent mon cerveau. Totalement déconnecté du reste, je ne voyais ni n'entendait ce qu'il se passait. Contraint de vivre et ressentir cette bride d'histoire de Light. Au bout des quelques secondes qui me parurent heures, je me réveillais de ce sommeil éveillé quelque peu abasourdis.

Pourquoi étions-nous tous si tendus.. Tout d'un coup tout était si clair. Les réponses se trouvaient devant nous mais nous ne voulions visiblement pas les regarder. Nous cherchions le même but sans prendre la même voie. L'ultime quête étant de faire cesser les crimes d'Aëlita. Mais qu'elle meure ou qu'elle part.. Nous ne voulions que le résultat. Et qui étions nous pour juger de la mort ou de l'emprisonnement d'une personne. Nous, pauvre groupe à peine formé. Reprenant réellement mes esprits, je tâchais d'essayer de rattraper le fil de la conversation. N'y arrivant pas, je me penchais légèrement vers Karin et lui chuchota.

- Crois-moi.. Je suis pas froussard mais il ne vaut mieux pas se battre contre lui. Quelque chose me dit que même si on trouve Aëlita avec lui, elle sera hargneuse. Alors autant préserver nos forces.. Je vais essayer de parler à Light, tu veux bien te tenir prête.. Au cas où.. Et je ne parle pas de ne surveiller que Light..?

Regardant légèrement Karin avant de lui faire un signe imperceptible vers Dante, je pris une légère inspiration et me mis doucement en route vers l'énergumène. Les mains en évidence, sans pour autant les avoir derrière la tête, je m'approchais de lui. Espérant qu'il ne prennent pas ça pour une fourberie, je tâchais d'être le plus détendu possible avant de me mettre à sa hauteur.
Sans vraiment regarder qui que ce soit, je me mis à parler.

- Je ne sais pas vraiment ce qu'il nous prend.. Je crois que l'on doit être juste tous à cran à cause de toutes ces histoires. Oui, des vies sont en jeu. Mais ce n'est pas en se battant contre le premier Ancien, désolé du terme *dis-je en regarde Light*, que cela arrangera les choses. On a un but plus ou moins commun mais on arrive tout de même à se tourner le dos. Light, vous voulez récupérer Aëlita.. Nous voulons qu'elle arrête de s'en prendre à des innocents. Les deux but peuvent se coupler.

Un vague soupir s'échappa de ma bouche tandis que mon regard vagabonda sur les différentes personnes, tâchant de voir leur état d'esprit.

- Vous avez beau être un ancien, vos pouvoirs semblent entravés. Et je pense, j'espère à tort, qu'Aëlita ne se laissera pas convaincre par une simple phrase. J'ai vu la haine dans ses yeux. Une folie sans nom. Je ne doute pas de vos capacités.. Mais je pense qu'un peu de soutien ne vous ferait pas de mal. Je ne parle pas d'une épée mais d'un bouclier. Ma parole n'engage que moi. Je ne parle pas au nom de mon groupe car chacun est libre de ses actes. Mais je vous aiderais. J'ai vu.... J'ai confiance en vous.

Ma voix se brisa légèrement avant de s'éteindre. Je me mis à observer Light tandis que mon esprit lui adressa un message.

- *Ne me faites pas regretter mes paroles.*


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 Aalex11
##   Dim 23 Mar 2014 - 11:43

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kyle Strenght
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

[hrp : Désolée pour la réponse courte, j'ai un peu une panne d'inspi ><]

Tout le monde semblait à cran face à cet homme quelque peu étrange. Je sentais qu'il était dangereux, fort sûrement, mais plus que tout, sa présence faisait monter la tension dans le groupe. Tout le monde avait parlé sauf moi, et c'est d'ailleurs tant mieux. Je n'ai aucune envie de refaire une boulette alors je la ferme, c'est plus sûr pour tout le monde.

Je comptais rester muet pendant le plus longtemps possible. C'était sans compter sur l'intervention d'Alexander. Ses paroles rendirent les choses plus claires que depuis le début de la rencontre. Je commençais alors à éprouver une sorte de sympathie pour cet homme. Lui avait perdu de vue un être aimé, tout comme moi.

De plus, Alexander avait attiré mon attention sur un point : Si nous aidions Light à récupérer Aelita, peut-être que celle-ci se calmerait un tant soit peu. Il était possible que ça fasse avancer les choses dans un bon sens pour tous. C'était ce qu'il y avait de mieux. Alexander, qui s'était avancé vers Light, proposa :

Je ne parle pas d'une épée mais d'un bouclier. Ma parole n'engage que moi. Je ne parle pas au nom de mon groupe car chacun est libre de ses actes. Mais je vous aiderais. J'ai vu.... J'ai confiance en vous.

Je suis trop impulsif, je l'ai toujours été. Et voilà que je recommençai. M'avançant à mon tour, je me postais près d'Alexander, face à Light. Alors... Trouver les bons mots... Non, en fait, je sais pas faire.

Ecoute, Light. Tu veux retrouver Aelita, c'est ça non ? Alexander a raison. Si, comme il dit tes pouvoirs sont restreints, tu n'y arrivera pas seul. Je vais donc prendre exemple sur lui. Je veux bien t'aider, même si je pense que ça ne sera pas très efficace. Voilà.

J'ai jamais été très doué pour proposer mon aide, mais là, si ça pouvait débloquer quoi que ce soit, alors je fais des efforts. En espérant ne pas avoir fait une nouvelle boulette, parce que sinon, je suis dans la galère. Qui plus est, je suis le plus faible, alors c'est pas gagné. M'enfin, si je peux servir à quelque chose, ça me suffit.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 Signa_10

Spoiler:
 
##   Dim 23 Mar 2014 - 21:30

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Karin Alamaba
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

La déclaration de Dante me plut, je ne pus m'empêcher de penser qu'il n'avait pas tort. Comment protéger des petits d'une psychopathe en puissance ? Son mec était bien mignon, à vouloir la retrouver à tout pris alors qu'il lui manque sûrement des cases, mais s'il refusait de se bouger les fesses avec nous, il allait falloir qu'on fasse d'une pierre deux coups : la tueuse en série et son amoureux transi. J'ai difficilement de la pitié pour les tueurs, même s'ils ont été traumatisé auparavant par une vie très difficile. Light eu l'air touché par nos paroles, à en juger par ses mains serrées jusqu'à en blanchir ses phalanges. Oh, monsieur perdrait-il son calme ? On va peut-être enfin pouvoir jouer franc jeu. Je plantais mon regard dans le sien un court instant, penchant la tête sur le côté d'un air un peu provocateur. Je sais, je ne devrais pas... Mais je pesais mes mots tout à l'heure. Une tueuse sanguinaire qui s'en est pris à des enfants, même pas à des Masters qui auraient pu avoir une chance, je trouve ça un peu répugnant, pardonnez moi du peu. Elle n'est plus humaine. Elle ne mérite plus ce titre.

Mon attention fut détournée par Alexander, qui me chuchota discrètement à l'oreille son plan d'action. Il a l'air d'avoir eu une révélation celui-là, j'ai hâte de voir ce que son plan va donner.

- Aucun problème mon chou. Je te fais confiance sur ce coup-là et je dois t'avouer que je suis plutôt d'accord avec toi. On ne l'aura jamais en le prenant de front et si quelqu'un peut avoir un impact sur la folle, c'est lui.

Le laissant s'avancer pour prendre la parole, je jetais un coup d'oeil vers les deux individus les plus réactifs du groupe avant d'esquisser un léger geste de la main. Il eut pour effet de préparer des sortes de menottes toutes prêtes à surgir du sol pour se refermer sur les chevilles de Dante et Kyle en cas de gestes agressifs. Ce serait bête de faire échouer le plan d'Alexander tout de même !

A la fin de son explication avec Light, je crus que Kyle allait faire une bêtise et me préparais à faire sortir les menottes lorsqu'il ouvrit la bouche pour annoncer qu'il se rangeait du côté du Terre Télépathe. Bien, fausse alerte alors ! Ouf ! Bon, par contre le côté "j'ai confiance en toi" ne me plais pas plus que ça. Comment avoir confiance en lui alors qu'on ne sait rien de plus sur lui que ce qu'il veut bien nous dire ? Ah oui, c'est vrai, Alex' lit dans les pensées. En attendant, je me méfie encore. Qui nous dit qu'ils ne nous tuera pas tous dès qu'il aura récupéré sa chérie ? Hum... Mais sans lui, on ne la récupérera peut-être jamais... Et s'il l'embarque avec lui ailleurs, ce ne sera plus notre problème quelque part. Sauf si elle tue encore des gens. Comme si nous participions à un vote à mains levées, je levais la mienne après avoir haussé les épaules :

- Si on peut effectivement s'entendre pendant un bout de temps pour la retrouver, je suis preneuse. Je pense que nous sommes tous d'accord sur le fait qu'elle ne peut en aucun cas rester à Terrae.

J'observais ensuite les autres, curieuse de connaître leur avis. Bon, bien sûr, les menottes de Dante étaient parées... Pour être franche, je ne savais pas quoi penser de Light. On lisait dans ses yeux que ce n'était pas un homme mauvais, et peut-être que dans d'autres circonstances nous aurions pu parfaitement nous entendre, mais... Oh, nous verrons bien. Et peut-être qu'il pourra nous expliquer la raison de la colère d'Aëlita.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 Signa.anarchy.panty.full-496a43f


Spoiler:
 
##   Mer 26 Mar 2014 - 1:37
Anonymous
Invité

Elle soupira et recula à nouveau, légèrement d'abord. Elle resta ainsi un petit moment, les mains dans le dos, à écouter parler le reste du groupe.
Elle comprenait Dante et ne pouvait pas l'accuser d'avoir tort, au contraire, elle le rejoignait sur beaucoup de point. Tout comme Karin d'ailleurs. Il ne fallait pas laisser aller et venir une tueuse aussi dangereuse qu'ils l'avaient décrite, librement. Elle optait pour l'option de la capture, mais pas celle de la violence et son cher Master Tonnerre semblait parcouru de pulsions meurtrières. Mieux valait se tenir à l'écart donc. Ou parler, peut-être ? Mais la situation de Light la troublait. Elle se sentait mal pour lui et voulait l'aider. Peut-être lui parler, plus calmement, avec Hideko, peut-être, si il le souhaitait et trouver un moyen d'amener Aëlita à eux. Tout en douceur. Tout autant que les autres elle ne souhaitait pas de nouvelles morts. Makiko craignait pour Aikô et ses amis, mais surtout Dante, à l'instant. Il n'avait pas l'air de calculer l'impact si il ratatinait le petit ami de la Tueuse.

Elle ne savait pas vraiment si le reste de la troupe bluffait, tentaient de l'amadouer de façon stratégique ou simplement par envie de lui venir en aide. La brune avait reprit sa position de spectatrice, les yeux balayant la clairière, ne s'attardant jamais trop longtemps sur aucuns d'eux. Elle eu à nouveau envie d'ouvrir la bouche, mais se retint. Elle ne voulait plus prendre de parti ouvertement pour l'instant. Elle baissa les yeux sur son katana. Bien joli mais elle l'espérait inutile.

Alexander et Karin semblaient bien synchronisés dans leur mouvements. Calculé ? Certainement. Le télépathe paraissait faire bouger toute la troupe à l'insu de tout le monde. Fouillant les esprits des uns des autres, fixé sur certains, parlant à d'autres.
Makiko croisa les bras et continua à observer la scène sans un mot, spectatrice de la tension et d'une possible imminente bagarre dont elle ne savait pas si elle y prendrait part ou non. Pour la peine, elle essaya de capter l'attention d'Alexander, cherchant à comprendre ce qu'il voulait faire et ce qu'il pensait faire si ça dégénérait.
##   Mer 2 Avr 2014 - 16:35

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Light commence enfin à réagir, il n'ignore plus les provocations, je dois avouer que ça commence à me plaire. Je ne sais pas si il est capable de tenir les menaces qu'il nous lance depuis tout à l'heure, après tout, son énergie est palpable mais elle a quelque chose de différent, et je compte bien comprendre en quoi. Aussi faut qu'elle se manifeste et j'avais bien mon idée sur la question.

Eion me montre clairement sont désaccord quant à ma façon de parler à notre invité. Apparemment je me prends pour un héros, si il veut, je ne le contredirais pas. Personne ne semble comprendre tout les risques que cela comporte de laisser quelqu'un d'aussi puissant dans la nature.

J'écoute tranquillement tout le monde donner son avis, et je me retiens de leur rire au nez... Ils sont mignons ces gamins. La beauté de l'idéalisme. C'est un peu une histoire de conte de fée, un prince en difficulté cherche sa princesse complètement tarée et les nains veulent l'aider. Blanche neige version gore avec du vrai sang et des effets spéciaux au delà du réel.

Sans déconner.

!et vu que tout le monde désapprouve je suppose que je ne pas avoir confiance en eux. Puis avec Alex, je sais que je peux m'attendre à n'importe quoi. Au moins je serai qu'à moitié surpris si il m'arrive un truc pas net. Peut-être que je vois le mal partout mais un excès de prudence ne m'a jamais fait de mal.

J'attends tranquillement que tout monde termine avant de reprendre la parole.

" Je crois que vous avez jamais rien retenu des comics Batman les enfants. Regardons la trame de scénario de plus près. Batman capture le Joker et l'envoie à Arkham, d'où il s'évade inévitablement parce que les gardiens d'Arkham sont incapable de le gérer. Du coup il y a des morts, des bombes et des mauvaises blagues et Batman doit à nouveau s'occuper du Joker. La morale? Si Batman avait confié le Joker à des geôliers compétents, le taux de mortalité de Gotham aurait sensiblement baissé. Maintenant que tout le monde voit où je veux en venir je passe à la suite du raisonnement. Light, je comprends bien que tu es probablement la personne qui a le plus d'influence sur notre adorable tueuse en série. Cependant..." Je sors une de mes armes et le braque avec " ... Pan, t'es mort et plus personne pour la gérer. Je tiens à soulever ici un problème qui peut se régler facilement. Si tu peux protéger les autres d'Aelita, qui te protégera des autres toi? Il y a une foule de scientifiques qui seraient ravis de mettre la main sur toi, mort ou vif d'ailleurs, plus des gens qui sont capable de tirer sur quelqu'un sans raison. Et il est impossible pour n'importe qui, même Aelita et malgré ses pouvoirs, elle ne pourra pas te protéger 24h sur 24. Alors aussi longtemps que tu ne nous auras pas montré que tu peux te défendre seul, il est de toutes façons inimaginable qu'on te la confie. Si tu meurs, l'endroit où vous serez finira en zone de guerre en une dizaine de secondes."

je baisse finalement mon arme et la range.

" Au final, cela revient à te dire une chose. Montre moi de quoi tu es capable. je ne doute pas que tu ais quelques restes mais ça ne suffira pas pour la tâche qui t'attends si ce ne sont que des restes. T'en dis quoi? ça m'a pas l'air mal honnête."

Et avant toutes accusations, NON, c'est pas parce qu'aujourd'hui j'ai envie de combattre mais parce que la question se pose vraiment.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 253472833
##   Dim 20 Avr 2014 - 23:28

Personnage ~
► Âge : 35 ans (Je ne fais pas mon âge okey)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Light Stones
Messages : 57
Date d'inscription : 18/06/2013
Age : 46
Emploi/loisirs : La couture, les jeux vidéos, les chatons et ... SORTIR MON AMOUREUSE DE VOS SALES PATTES
Humeur : Ouais, ça va, super bonne humeur. NON MAIS VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI OU QUOI ?

(HRP : Au sujet de Light, à la prochaine provocation il cèdera, mais il faut que ce soit du lourd. Il a appris à ne jamais attaquer le premier mais s'il est attaqué il répliquera et ça dégénèrera très vite. Perso je suis bien pour une bonne baston, sachant que comme on est beaucoup je vais faire passer Light à la vitesse supérieure histoire qu'on ne s'ennuie pas. Game on !)

Ils étaient tous pour la tempérance. Je scrutai profondément Alexander alors qu'il me parlait. Son message ne fut qu'un murmure, comme une petite vague s'écrasant sur une falaise. Je me surpris à laisser passer ce message. Je n'étais plus aussi bon qu'avant, pour blinder mon esprit. Ou peut être que cette génération était plus avancée. Alors que mes yeux ne quittaient pas les siens, je hochai la tête, lentement. Une fois. Oui. Nous étions d'accord. Plus de morts. Plus de peur. Plus de haine. Plus rien de toutes ces émotions cannibales, de ces situations infernales.

Le plus jeune se rangea à cette idée. Les deux femmes aussi. Je jetai un long regard sombre à la blonde. Elle ne respectait pas Aëlita. Elle n'était qu'une gamine qui apparemment n'avait aucun scrupule à piétiner tout ce qui était cher pour les autres. J'aurais du lui pardonner, c'était sûr, justement parce qu'elle n'était qu'une gamine, mais pourtant. Elle parlait d'Elle.
Je n'aimais pas cette fille. Elle ne m'inspirait aucune confiance et était trop sûre d'elle. De ses pouvoirs. Elle se vantait. Je n'avais jamais aimé les gens qui se vantaient.
Je secouai la tête, tentant de référener ces pensées noires. Le monstre dans mon estomac gargouilla de contentement.

La position de la brune, en retrait, m'alerta. Elle observait. Elle avait remarqué quelque chose. Quelque chose qui m'échappait. Son regard passait d'un membre à l'autre, s'arrêta sur le télépathe. Puis finit par repartir. Un frisson courut le long de ma colonne. Ils communiquaient entre eux. Il était le centre de cette opération, pour le moment. Et puis je remarquai ce qui clochait.

Je n'avais pas bougé. Mais eux, lentement mais sûrement, m'encerclaient. M'acculaient. Je me raidis. Ils préparaient quelque chose. Les Masters étaient trop proches de moi, surtout le brun. Allaient-ils me piéger ?

Le Master Tonnerre s'avança alors. Provoquant, comme à son habitude -je n'en attendais désormais pas moins de lui. Lorsqu'il me braqua avec son revolver je tiquai. Me sentir à sa portée m'était insupportable. Je n'avais qu'une envie, répondre à cette provocation et lui griller son précieux revolver sous le nez. Ou de dégainer le mien, qui était dans mon pantalon. Ou la dague, que j'avais dans ma chaussure droite. Ou le couteau de combat, que j'avais dans un holster dans mon dos. Hum. Au choix. Mais surtout, le plus important ... Non. C'était secret. Je ne devais pas le révéler, pas maintenant.

Quoi que ... Ce serait peut être une bonne façon de le tester.

Je regardai longuement le Master.


- La première chose qu'on m'a appris ... C'est de ne jamais porter le premier coup, dis-je en tirant finalement une bonne bouffée de ma cigarette.

J'eus un bref rire.

- Et je ne prends pas les combats à la légère. Tu n'étais pas né que je me battais déjà. Pour moi, pour les autres, avec ou sans pouvoirs, cela n'a pas d'importance. Le combat, ça n'a rien de drôle. Ce n'est pas un sport, ce n'est même pas un art. C'est dur, c'est violent, et c'est vraiment moche.

Je terminai ma cigarette et l'envoyai voleter d'une pichenette dans l'herbe.

- Mais si vous continuez à parler d'Elle comme ça c'est sûr que vous allez vite me trouver en chemin. Et ça va pas être joli à voir.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 479626103
##   Ven 25 Avr 2014 - 16:34
Anonymous
Invité

[Hrp: La violence ne résout rien. Donnons nous plutôt de l'amour. C'est bon l'amour... La paix, la non violence, fleur au canon... Devenons hippie... Gros... *jemetais*]

J'abandonne. Vraiment. Je remets mon droit d'autorité à Dante Le Toutou. Dante La Cuvette. Dante l'Abruti qui fait foirer tout ce que tout le monde essayer de mettre en place. Une discussion SANS combat ! Il se rend encore moins compte de ce que ça peut engendrer sa connerie. Si Aëlita passait par là alors qu'il tape son petit ami, elle nous enverrai tous du côté de Lucifer.

Je reculais, laissant place libre à Dante.

-Abruti, lançais-je en m'écartant.

Je lançais un coup d’œil à Alexander et Karin. Lançant un appel au premier, dans ma tête, espérant qu'il l'entendrait.

"J'utilise mon pouvoir pour les immobiliser ou je laisse courir ?"

Je crois que Makiko sera de mon avis. Son mec est un bourrin sans cervelle parfois. Bien qu'il ai raison sur certains points. Je me rapprochais de la dites demoiselle et lui sourit.

-Tu devrais dresser Dante.... Enfin, ça va ?

Conversation banale dans une situation de vie ou de mort. Je crois que j'ai atteints le summum de l'attitude du mec qui s'en fout total.
##   Dim 22 Juin 2014 - 16:44

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kyle Strenght
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

Ça se corsait. Dante semblait sur des charbons ardents, et ça risquait de s'enflammer vite fait, à l'image d'une forêt trop sèche. Je tressaillis lorsqu'il braqua son arme sur Light, tout en discourant sur le fait que personne ne soit sûr que ce Light soit assez compétent pour se défendre seul, ne serait-ce qu'un minimum.

Dire que personne n'en est sûr, ce n'est pas la vérité à proprement dite. Je sentais que l'homme face à moi était parfaitement compétent, et pas besoin de pouvoirs pour le comprendre, juste besoin de regarder son regard, sa posture, son attitude. Je fixais le Master dans les yeux, l'air de dire "arrête tes conneries", mais ça n'eut pas vraiment d'effet, normal, puisque j'étais le petit dernier de la bande.

Pourtant, contrairement à ce à quoi je m'attendais, Light réagit mieux à la provocation que ce à quoi je m'attendais. Il fixa longuement Dante et prit la parole :

- La première chose qu'on m'a appris ... C'est de ne jamais porter le premier coup.

Ouf, il ne compte pas attaquer, pour le moment du moins. Après avoir tiré une bonne bouffée de sa cigarette, dont l'odeur insupportable me parvenait, il eut un rire court. Presque tranchant. Il reprit :

- Et je ne prends pas les combats à la légère. Tu n'étais pas né que je me battais déjà. Pour moi, pour les autres, avec ou sans pouvoirs, cela n'a pas d'importance. Le combat, ça n'a rien de drôle. Ce n'est pas un sport, ce n'est même pas un art. C'est dur, c'est violent, et c'est vraiment moche.

Je savais parfaitement qu'il avait raison mais cette certitude même m'agaçait sans que je ne sache pourquoi. Il envoya sa cigarette dans l'herbe d'une pichenette et termina :

- Mais si vous continuez à parler d'Elle comme ça c'est sûr que vous allez vite me trouver en chemin. Et ça va pas être joli à voir.

Aïe aïe aïe. "Bien réagir", tout est objectif. J'inspirais un coup. Il va falloir la jouer fine pour éviter un combat qui se terminerait mal, et pas pour Light. Eïon coupa court à la tension en s'adressant à Makiko. Dresser Dante me paraissait une idée plus que rationnelle. Pour ma part, je me tournais vers le grand blond qui nous faisait face.

Écoute, moi, je sais pas pour les autres, mais j'ai pas envie de me battre, alors est-ce qu'on pourrait pas... je sais pas moi, s'asseoir et discuter comme des gens un minimum civilisés..?

Quelle ironie. D'abord, c'est pas que j'ai pas envie de me battre, plutôt que j'ai pas envie de crever. Ensuite, je fais pas partie des gens "un minimum civilisés" habituellement. Mais on fera une exception pour cette fois.

On a aucun profit à tirer d'un combat provoqué par un homme un peu trop sanguin, concluais-je, mon regard glissant sur Dante.

Décidément, quelle ironie.


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 Signa_10

Spoiler:
 
##   Mer 23 Juil 2014 - 20:47
Anonymous
Invité

-Tu devrais dresser Dante.... Enfin, ça va ?

La jeune femme regarda un instant son interlocuteur puis sourit légèrement.

-Ca ira mieux quand je pourrais rentrer chez moi je crois.


Ses yeux écarlates passaient en revu les alentours et dévisageaient les cinq membres de la Dream-Team. La proximité de son ami la rassurait légèrement et elle était certaine qu'il avait une idée bien pensée afin de réduire au maximum les dégâts que pourraient provoquer son petit ami. Pourtant, plus elle y réfléchissait, plus elle semblait comprendre la motivation de Dante, et encore plus sa position. Même si ses exemples étaient des références à des choses qu'elle ne connaissait pas vraiment, elle pensait avoir compris le bien fondé de l'idée et reporta alors son attention sur Kyle qui avait prit la parole:

-Écoute, moi, je sais pas pour les autres, mais j'ai pas envie de me battre, alors est-ce qu'on pourrait pas... je sais pas moi, s'asseoir et discuter comme des gens un minimum civilisés..?
On a aucun profit à tirer d'un combat provoqué par un homme un peu trop sanguin.

Makiko leva un sourcil et soupira doucement. Elle n'était absolument pas d'accord, en temps normal, avec les bagarres, aussi petites et minimes soient-elles. Mais si essayer de dissuader Dante n'était pas fructueux, elle allait essayer la psychologie inversée. Elle fit un pas en avant en attrapant le bras d'Eïon, comme pour se rassurer.

-Je suis de l'avis de Dante. On sait déjà de quoi Aëlita est capable, ce qu'elle peut faire, mais on ne sait rien de lui. On ne perd rien à essayer, il faudrait juste éviter de le tuer Dante.


##   Lun 4 Aoû 2014 - 10:04

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Karin Alamaba
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Et ça y est, vous nous l'avez énervé !
Observant les autres tergiverser quant au combat possible, je décidais de me taire. Pour une fois, ma grande bouche ne pourra pas nous amener d'emmerdes. Si affrontement il y a, je suis prête. En attendant, il va falloir que l'on se décide, on ne peut pas rester là à s'observer en chiens de faïence pendant des heures. Tôt ou tard, il va falloir décider : est-ce qu'on s'occupe immédiatement de la menace nous-mêmes, est-ce qu'on le laisse aller chercher sa chérie tueuse et s'en aller avec, sans rien dire, ou est-ce qu'on les prend tous les deux à revers au moment où ils s'y attendant le moins pour leur faire payer le sang versé ? Moi, je ne pardonnerai pas. Des enfants sont morts, là où ils sont venus chercher protection et réconfort. Aëlita devrait le savoir en plus, puisqu'elle faisait apparemment partie de Terrae fût un temps. Son compagnon aussi. Peut-être était-il devenue fou lui aussi ? Dans ce cas là, nous aiderions le monde et les futurs élèves en nous débarrassant de ces menaces.

Je fis craquer mes doigts, écoutant l'avis de Makiko sans pour autant acquiescer. Alors finalement, on écoute Dante ? On le prend à six ? Mais est-ce que six personnes suffiront pour le renvoyer dans ses buts, lui qui a l'air si sûr de lui et de ses pouvoirs. Je ne l'aime pas, je n'ai aucune confiance en lui. Il est du genre à nous faire des coups en douce puis à nous faire un pied de nez, fier de ce dont il sera responsable : la mot de nombreux élèves et la destruction de Terrae.  Ecoutez-moi parler, on dirait une mère louve qui chercher à protéger sa meute. Je n'aurai jamais crû ça de ma part. Sortant un élastique de ma poche, je m'attachais les cheveux, gardant toujours un oeil sur le blond. Mais qu'est-ce qu'on attendait encore... Pourquoi est-ce qu'on essayait seulement de lui faire confiance, lui qui de toute évidence ne voulait qu'une chose : retrouver sa tendre et chère psychopathe. Et qui sait, pour lui plaire, il serait capable de tuer. Les hommes amoureux perdent toutes leurs notions pour satisfaire les désirs de leur idole.

Si nous étions dans Pokémon, nous aurions eu droit à une musique épique. Et on aurait gagné facilement, le type Sol/Roche mettant la misère au type Electrique. Mais malheureusement, c'était la vie réelle... Pas de Sablaireau à qui hurler : "A l'attaque !", il fallait se débrouiller par soi-même, prenant les coups et les rendant. Les miens feraient mal. Finalement, je ne tins plus, j'avais besoin d'ouvrir la bouche, de le provoquer, de le mettre hors de lui. Il voulait retrouver Aëlita ? Très bien. Mais s'il s'imaginait une seconde qu'il pourrait repartir avec elle, vivante ou non, j'allais me charger de briser ses illusions. Elle devrait être en prison. Dans mon pays, dans certains états, elle aurait même été punie de mort.

- Alors quoi finalement ? Tu n'aimes pas qu'on dise du mal d'elle ? Tes oreilles sifflent ? La pauvre chérie, elle doit se sentir tellement mal... A tel point qu'elle a besoin d'exprimer sa souffrance en tuant les autres. Je crois qu'il y a un truc que tu n'as pas compris : Aëlita est une meurtrière. Elle a tué ! Et tu te vantes de lui avoir tout appris ! Après, qu'elle ait des circonstances atténuantes, je veux bien. Qu'elle ait vécu une vie horrible, bien sûr, c'est pour ça que la plupart d'entre nous sommes ici. Que dans son état naturel, elle est gentille, douce, attentive aux autres... D'accord. Mais elle n'échappera pas à la Justice, ce n'est pas parce qu'elle est l'Avatar ou je ne sais pas quoi qu'elle est au-dessus des autres. Tu la veux ? Super, aide-nous à l'attraper. Reste même, si tu veux assurer sa défense ! On ne vas pas la tuer, je pense que madame Honda ne le permettrait pas. Mais n'imagine pas une seule seconde qu'elle s'en sorte comme ça, qu'on te laisse aller la chercher et l'aider dans ses desseins sans rien dire. Quitte à ce que tu nous passes sur le corps. Mais attends-toi à ce que tous tes coups te soient rendus. As-tu seulement pensé aux enfants qui sont morts à cause d'elle ? Je suis sûre que tu t'en moques. Tout ce qui t'intéresse, c'est de la retrouver, elle. Egoïste.

D'un geste nonchalant, je repoussais mes cheveux attachés et levais légèrement les bras, faisant apparaître la pointe de quelques rochers, ne cherchant plus à cacher mes intentions. Tant pis pour les autres, qu'ils le veuillent ou non, ils allaient devoir se défendre maintenant. Ou sinon, ce serait les plus jeunes qui y passeraient.

- Montre-nous comment se bat un ancêtre, Light, on pourrait apprendre des choses.

Hrp : ça ira niveau provoc' ? Karin va s'en manger plein la gueule ;-;

∆ RadioEuphoria for Prism


Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!] - Page 3 Signa.anarchy.panty.full-496a43f


Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Dieu dit que la lumière soit... Et Light fut. [EVENT!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant