Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rencontre : RP libre
#   Lun 18 Avr 2011 - 20:38
avatar
Invité

J’avais passé la matinée en compagnie de Natsuki, elle avait accepté de sortir avec moi une fois de plus. Nous n’avions rien fait de spécial à vrai dire, un peu de lèche-vitrine, se poser dans un café et converser tout simplement. Je savais très bien que celle-ci avait en horreur les centres commerciaux, serait-ce à cause de la foule ? Qui sait.

Une fois de retour à l’Institut Terrae, nous nous étions séparées, elle était partie dans sa chambre et moi dans la mienne. Mais l’envie de rester dehors en ce jour ensoleillé m’avait pris d’un coup. Non pas que j’aimais la nature ou quoi que ce soit d’autre, je dirais juste que j’appréciais divaguer posée sur un arbre en regardant les gens passer ou plongée dans un livre.

Sortant de la chambre en emportant avec moi un bouquin, je me regardais un court instant avant de fermer la porte à clé. J’avais opté pour une petite robe blanche sur laquelle j’avais posé un gilet court, bordeaux. Ballerines aux pieds, je pouvais enfin me trouver un endroit acceptable pour me reposer.

Arrivant dans la cours, je regardais le peu de gens se trouvant non loin de moi. Il n’y avait pas grand monde, un jeune homme avec un air perdu sur le visage et d’autres gens auxquels je ne portais pas d’attention. M’asseyant dans l’herbe fraichement coupée, je posais mon dos contre le tronc d’arbre sur lequel je m’étais posée. Un cerisier de chine … j’aimais ces arbres aux fleurs roses se laissant bercer par le vent … doucement … dans une danse printanière.

M’amusant en lisant mon livre du jour, je me fis cependant interrompre par une ombre se plaçant devant moi tel un piquet. Relevant les yeux, je vis un jeune homme à la chevelure en bataille. Refermant mon livre, j’examinais un peu plus l’intrus d’un œil avisé. Il portait un jeans foncé, un T-shirt au design que je ne comprenais pas ainsi que la veste d’uniforme obligatoire de l’institut. Plongeant enfin mes yeux dans les siens, je fis résonner mon accent de Kyoto en lui demandant ce qu’il dédirait.

- Puis-je t’aider, dan'shi ?


PS : dan'shi, veut dire « jeune homme » // Désolée pour le retard ^^

#   Ven 22 Avr 2011 - 22:38
avatar
Invité

c'était vraiment pas le paradis ici, que des gamins dans cette institut quasiment, donc James n'avait pas beaucoup d'amis, si c'était pour traîner avec des mômes de 14 ans voire moins, c'était pas la peine de rester ici, les cours, il les connaissaient déjà vu qu'il avait déjà été à l'école avant. C'était donc l'ennui total, le seul truc de bien, c'est qu'il réussi à mettre un t-shirt d'Iron Maiden sous son uniforme. Il se promena dans la cour seul, il y avait pas grand monde, la plupart étaient des enfants, puis il vit une fille, un peu plus vieille que la moyenne, genre 17 ans, bon ça allait, il pouvait peut être avoir une conversation un peu plus construite avec elle, quoi que...

Il s'approcha donc d'elle, elle était en train de lire un livre, elle était belle, cheveux châtain claire, et elle portait une robe blanche, il se tenait devant elle, lui faisant de l'ombre, la regardant longuement, ne sachant pas quoi dire pour engager la conversation. Finallement, c'est elle qui commença à parler

"Puis-je t’aider, dan'shi ?"

bon, il devait trouver une phrase avec des mots dedans pour expliquer qu'il voulait juste discuter parce qu'il n'avait rien de particulier à faire.

"bonjour, je voulais juste discuter avec quelqu'un, et c'est tombé sur vous, je m'appelle James Wilson"

bon c'était pas super, mais c'était un bon début de conversation, ça aurait pu être pire en faite, il aurait pu rien dire et faire demi tour aussi

(désolé pour le retard aussi)
#   Dim 24 Avr 2011 - 3:09
avatar
Invité

- bonjour, je voulais juste discuter avec quelqu'un, et c'est tombé sur vous, je m'appelle James Wilson.

Le regardant un instant de travers, il me fallut un petit temps pour comprendre ses dires. D’après ce que j’avais cru comprendre, cet homme étrange avait désiré m’utiliser comme bouche-trou. N’est ce donc pas … horrible ?! Ne savant quoi penser, ni que dire, je tendais un main en sa direction en espérant qu’il la saisie.

- Shizuru, Shizuru Fujino. Cela arrive-t-il souvent que vous perturbiez les autres pour vous distraire d’une manière ou d’une autre ?

Avais-je été froide ou sèche à ce moment là en lui disant ceci ? Non, j’avais gardé mon air calme en cachant bien ma confusion du moment sous mon masque. Il n’aurait plus fallut que je blanchisse devant une personne ainsi ! Toussotant légèrement, je continuais à parler, si il voulait de la discuter, qu’il se présente déjà plus !

- James Wilson … Seriez-vous Anglais ? Il n’est pas courant d’entendre ce genre de prénoms au Japon à vrai dire. Il est toute fois vrai que l’école regorge d’étrangers en tout genre mais quand même. D’ou venez-vous donc, jeune homme ?
#   Mer 27 Avr 2011 - 16:11
avatar
Invité

Elle se présenta à son tour tout en lui tendant la main, cela voulait donc dire qu'elle acceptait de discuter, mais bon cela avait l'air aussi de la déranger un peu. James lui serra la mains.

"Il est très rare que je dérange les gens dans leurs activités juste pour passer le temps, en général j'ai d'autre alternatives, mais je peux pas les utilisés dans cette école"

Il faisait références aux drogues qu'il prenait avant évidement, vu qu'on lui avait confisqué tout ses produit illicite (enfin presque tout) dès sont arrivé à Terrae, il était obligé de trouver d'autres truc pour passer le temps qui devenait de plus en plus long.

Elle s’appelait donc Shizuru Fujino, cela voulait dire qu'elle était japonaise, enfin ça se voyais sur sont visage mais bon le nom venait de le confirmer. Elle demanda par la suite d'où venais James, c'était un bon départ de conversation

"je suis anglais, ça vous l'avez remarquée, je suis originaire de Londres, une bien belle ville. J'ai eu de la chance, je suis né dans un quartier bien tranquille, ni trop pauvre, ni trop riche"

Une fois qu'il ai révélé une partie de sa vie, il allait demander a Shizuru de faire de même

"et vous? d'ou venez vous donc?"

bon ok son niveau de langage est moins soutenu que celui de son interlocutrice, mais bon , il pouvait communiquer avec elle ce qui était déjà pas mal
#   Mer 27 Avr 2011 - 17:23
avatar
Invité


- Je suis anglais, ça vous l'avez remarquée, je suis originaire de Londres, une bien belle ville. J'ai eu de la chance, je suis né dans un quartier bien tranquille, ni trop pauvre, ni trop riche.

Une personne dite normale ? Un Anglais par dessous tout … Je ne suis jamais allée en Angleterre, hormis pour rendre service à Père, mais je n’ai pas eu la chance de visiter la ville. Hormis un bureau entouré de vieilles hommes sans intérêt, je ne connaissais rien à l’Angleterre et encore moins à sa culture.

- Et vous? D’où venez vous donc?

Laissant un instant de silence avant de répondre, je regardais le jeune homme de toute sa hauteur. Il devait être bien plus âgé que moi à ce que je voyais … Mais jusqu’à quel âge acceptait-on les gens dans cette école ?

- Je suis Japonaise, ma demeure se situe à Kyoto, assez loin d’ici si je puisse dire. Cela fait longtemps que vous êtes au Japon ?


#   Sam 30 Avr 2011 - 23:54
avatar
Invité

"Je suis Japonaise, ma demeure se situe à Kyoto, assez loin d’ici si je puisse dire. Cela fait longtemps que vous êtes au Japon ?"

Bon, voila un fait qui est confirmé, elle est belle et bien japonaise, James ne c'était pas trompé, enfin bon c'était pas important de toute façon de savoir l'origine exact de la personne avec qui il parlait, c'était juste pour alimenter la conversation

"en faite, ça ne fait que quelque semaine que je suis là, j'ai encore du mal à m'adapter aux traditions local, mais ça va pour l'instant, je m'en sort bien"

il commençait à avoir mal aux jambes à force de rester debout, il s'assit donc a coté de Shizuru sans être trop près d'elle non plus

"et sinon, vous lisiez quoi avant que je vous interrompt??"

il n'avait pas d'autre idée de sujet en tête en faite, c'était un peu embarrassant de discuter avec quelqu'un sans avoir de réel point communs, il fallait qu'il en trouve au moins un avec elle pour pouvoir bavarder plus longtemps
#   Dim 1 Mai 2011 - 0:09
avatar
Invité

- En faite, ça ne fait que quelque semaine que je suis là, j'ai encore du mal à m'adapter aux traditions local, mais ça va pour l'instant, je m'en sors bien.

J’avoue quand même que pour un étranger, il était relativement poli dans sa manière de s’exprimer. Vouvoyer les personnes n’était pas quelque que faisait les gens venant d’ailleurs dans ce pays, ils avaient la salle manie de vous inculquez d’un « tu » peu respectueux. Ne parlons même pas des anglais … Ils ne savent même pas faire la différence entre « vous » et « tu » !

- Et sinon, vous lisiez quoi avant que je vous interrompt?

Curieux ? Laissant naitre un petit sourire sur mes lèvres, je lui montrais la pochette de mon livre qui représentait deux femmes en train de se bécoter à moitié nues. Evidemment ce n’était pas du porno étant donné que les personnages sortaient tout droit d’un animé … Hentai ? Non, je dirais Yuri.

- Chez nous, on appelle ça du Yuri. Ça s’appelle Innocent lovers … Aimez-vous ce genre de lecture ?

Lui faisant signe de s’assoir à mes côtés, je lui tendis le livre pour qu’il puisse y jeter un petit coup d’œil dedans. Autant être gentille non ?
#   Dim 1 Mai 2011 - 18:59
avatar
Invité

Shizuru invita James à venir s’asseoir à coté d'elle, s’approcha donc un peu d'elle et vit un peu la couverture du livre. Deux femmes un peu dénudées en train de s'embrasser, mais pas des vrai femmes, des femmes dessinées en manga. James avait déjà eu l'occasion de lire des mangas, mais pas beaucoup, c'était pas vraiment son truc, mais là c'était une version un peu érotique, ça l’intéressait un peu plus

"Chez nous, on appelle ça du Yuri. Ça s’appelle Innocent lovers … Aimez-vous ce genre de lecture ?"

James regarda un peu les images du manga, des filles en trains de s'embrasser, évidement, c'était un truc que beaucoup d'hommes appréciaient, et James aimait ça aussi.

"je ne pensais pas qu'une femme pouvait avoir se genre de lecture, je crois que j'ai encore beaucoup à apprendre sur le beau sexe"


Il continua de lire un peu, mais il y avait pas grand chose à lire, c'était plus une scène érotique entre deux femmes, donc il y avait peu de dialogue

"et sinon, je suppose qu'il y a quand même un scénario dans ce livre"

oui parce que selon James, un hentai ou un film pornographique devait avoir un peu d'histoire pour être intéressant, s'il n'y a que des scène ou des gens copulent, c'est pas intéressant, enfin si pour un gamin de 12 ans
#   Dim 1 Mai 2011 - 20:15
avatar
Invité

- je ne pensais pas qu'une femme pouvait avoir se genre de lecture, je crois que j'ai encore beaucoup à apprendre sur le beau sexe.

Le beau sexe ? Que voulait-il dire par là ? Cependant je ne m’attardais pas à lui demander ce qu’il voulait dire par là, non, je restais un peu scotchée à ses paroles précédentes. J’avoue que peu de personnes osent avouer apprécier ce genre de livre, personnellement, je n’ai aucun soucis à ce niveau là, si mes lectures ne plaisent pas aux autres, ils n’ont qu’à m’ignorer non ?

- et sinon, je suppose qu'il y a quand même un scénario dans ce livre.

Laissant un petit rire cristallin s’échapper de mes lèvres, je répondis à sa question d’un ton toujours aussi serein.

- L’histoire est bien présente dans ce livre, si tu ne la vois c’est parce que tu lis le derniers tomes.

Lui accordant une fois de plus un sourire, je levais les yeux vers le ciel bleu qui nous honorait de sa présente avant de me décider à lui expliquer l’histoire.

- C’est l’histoire d’une jeune fille qui se retrouve dans une école pour jeunes demoiselles, hantée par le visage de sa bien-aimée, l’héroïne se confond à accepter les offres charnels des autres étudiantes afin d’oublier son amour à sens unique. Cependant elle se retrouve dans le même collège que la personne qu’elle aime, ce qui la conduit à un désarroi. Elle se rappelle leurs premières rencontres ou son aimée l’a embrasser, mais celle-ci n’a pas l’air de s’en souvenir … C’est après un accident voulant l’exclusion de la jeune fille qui avait oublié la rencontre entre elle et la jeune fille amoureuse, qu’elle se souvient enfin avoir accorder son premier baiser à celle-ci …

Baissant les yeux, je les reportais sur James qui m’écoutait d’une oreille attentive. Tournant les pages pour lui montrer les héroïnes, je pointais du doigt les deux filles de l’histoire pour qu’il puisse un peu s’en sortir.

- La blonde se nomme Shizuru, tandis que la noire de cheveux n’est autre que Natsuki …

Lui tirant la langue en voyant son air un peu perdu, je continuais mes explications d’un ton amusé.

- Je suis l’écrivaine et l’illustratrice de cet ouvrage, je me suis permise de m’inspirer de mes relations pour le faire. Cependant les personnages ne me ressemble pas physiquement, ne serait-il pas étrange de retrouver le portrait de l’auteur du manga dans le manga lui-même ? Je me plais à écrire et dessiner de temps en temps, c’est ainsi que cette passion m’est venue.
#   Mar 3 Mai 2011 - 21:46
avatar
Invité

Shizuru lui raconta l'histoire de son livre, une histoire d'amour qui est assez compliquée on va dire, un scénario normal qui marche bien avec des scènes pour adulte en plus quoi. Puis elle lui expliqua qu'elle était l'auteur de cette oeuvre et qu'elle s'inspirait de sa vie et de ses relation pour faire ces histoires. James la regarda surprit

"c'est....c'est vous qui avez fait ça? vous dessinez bien dites moi, et vous avez de l'imagination un peu aussi"

Il continua de regarder les images, il aimait bien voir les deux femmes dessinées en trains de faire des choses pas très catholique, en même temps c'était un homme donc il ne pouvait qu’apprécier l'oeuvre. Peut être qu'il achèterait un tome de ce Yuri

"faudrait que j’achète un de vos chapitre pour que je puisse avoir une décidasse de vous, en plus ça me plait bien ce que vous faites"

Il se mit a rougir un petit peu, en générale il ne lisait pas ce genre de chose avec une fille. Il avait déjà vu des vidéos porno et lu des hentais, comme tout les garçons normalement constitués, mais il était tout le temps seul quand il faisait ça, alors que là il était avec une fille, c'était un peu gênant.
#   Mar 3 Mai 2011 - 22:00
avatar
Invité

- c'est....c'est vous qui avez fait ça? Vous dessinez bien dites moi, et vous avez de l'imagination un peu aussi.

Il était surpris et me complimentait, j’étais contente. Après tout, n’était-ce pas magnifique de recevoir des éloges sur son propre travail ? Cependant, je restais bloquée sur le « un peu » cela voulait-il dire que mon histoire n’était pas assez créative ?

- faudrait que j’achète un de vos chapitre pour que je puisse avoir une décidasse de vous, en plus ça me plait bien ce que vous faites.

Quelle gentillesse, mais normalement, les gens qui achetaient mes ouvrages étaient la plus part du temps des femmes qui appréciaient tout comme moi les femmes. Lui accordant un sourire amusé, je répondis à ses dires.

- Je vous en ferai parvenir le premier tome si vous désirez, et ce serait un honneur pour moi de signer mon œuvre.

Me détendant un peu plus, je regardais le jeune homme dévorer des yeux mon livre. Les hommes sont de drôles de spécimen, il faut se l’avouer, même si ils sont repoussant pour ma part, celui-ci m’amusait un temps soi peu.

- Il y a de bien meilleur auteur que moi, de plus, je préfère regarder que lire. Mon livre pourrait être une série animée si j’en avais le courage, malheureusement le temps et l’envie me manque.

Il était vrai que depuis que je vivais à Terrae, je n’avais plus touché une seule planche. Natsuki occupait tout mon temps et pendant le peu de temps libre qu’il me restait, je m’entrainais à ma maitrise du feu.

- Avez-vous reçu votre Affinité James-Kun ?

#   Mer 4 Mai 2011 - 17:16
avatar
Invité

"Je vous en ferai parvenir le premier tome si vous désirez, et ce serait un honneur pour moi de signer mon œuvre."

James la regarda et lui sourit

"merci beaucoup, qui sait, peut être que vous aurez beaucoup de succès plus tard et que vos premiers oeuvres auront une valeur inestimable, et donc je garderais précieusement votre tome et je le transmettrais à mes enfants plus tard...quand ils seront adultes bien sur"

et il se mit a rire un petit coup, même si ce n'était pas drôle.

"Avez-vous reçu votre Affinité James-Kun ? "

Lorsqu'il entendit le mot "Affinité" il ne put s’empêcher de réfléchir, il avait déjà entendu se mot quelque part, mais où? il fouilla longuement dans sa mémoire puis soudain ça lui était revenu, le type qui l'avait amené ici lui en avait parlé, il s'agissait en faite d'une sorte de super pouvoir que l'on offrais à certaine personne. James lui n'y croyais pas du tout, c'est vrai quoi, on n'était pas dans un shonen ou dans un comics quand même.

"Si vous me parlez des supers pouvoirs, sachez que je n'y crois pas du tout on n'est pas dans les X-men quand même"

James était clair la dessus, et puis même si il avait l'occasion d'avoir des supers pouvoirs, il en ferait quoi? il n'avait pas de vrai but dans la vie, il n'était pas du genre à faire la justice et à défendre la veuve et l'orphelin, il n'était qu'une présence dans se monde en faite

#   Mer 4 Mai 2011 - 20:35
avatar
Invité

- Si vous me parlez des supers pouvoirs, sachez que je n'y crois pas du tout on n'est pas dans les X-men quand même.

Rigolant à ses dires, je n’arrivais pas à me retenir d’avantages. Ne pas croire aux pouvoirs ? Ne savait-il pas où nous étions ? Tout membre vivant à Terrae, acquérait un pouvoir un jour ou l’autre, tout simplement pour combler le vide qui sommeil en nous. Décidant donc que je devais lui faire une petite démonstration, je décidais de commenter ses dires en premiers temps.

- Ne pas croire en des pouvoirs étant à Terrae, est quelque chose d’assez stupide si vous me permettez ces dires.

Plaçant ma main juste devant nous, je fis apparaître une petite flamme dans ma paume. Me concentrant un peu plus sur celle-ci, je la fis grossir de manière à ce qu’elle enrobe ma main. Le feu ne me brulait pas, depuis que je le maitrisais, je m’amusais plus avec qu’autre chose.

- Je suis un Feu Lunaire … Alors … Ne croyez-vous toujours pas en les « Supers Pouvoirs » comme vous les appelez ?
#   Mer 4 Mai 2011 - 21:00
avatar
Invité

Shizuru se mit alors à rigoler, James avait l'impression d'être prit pour un fou alors qu'il n'y avait rien de cinglé la dedans, au contraire. C'était plutôt elle et les membre de cette écoles qui avaient surement une case en moins, Terrae était peut être même une secte, profitant de la faiblesse des gens. Mais soudain James eu une grande surprise, Shizuru venait de crée avec sa main une petite flamme que grandit au fur et à mesure jusqu'à enrober toute la main.

*Impossible* pensa t-il *il doit y avoir un truc derrière, c'est pas possible*

Il regarda attentivement la main et un peu aux alentours pour vérifier s'il n'y avait pas de trucage, visiblement, cette flamme était vrai, James approcha sa main pour être sur, il sentit un peu de chaleur mais voulut s'en approcher encore plus pour voir si c'était vraiment une vrai flamme. Il se brûla légèrement la main en s'approchant trop près de celle de Shizuru

"Co...comment vous faites ça? c'est un trucage, un effet spécial que l'on utilise pour le cinéma?"

Même si tout cela était vrai, James refusa d'accepter la vérité, pas par peur, mais plutôt parce qu'il a toujours cru a la science plutôt que les phénomène paranormaux ou les religions. Et si cette science avait une faille alors ne pourrait plus savoir en quoi croire.
#   Mer 4 Mai 2011 - 21:14
avatar
Invité

- Co...comment vous faites ça? c'est un trucage, un effet spécial que l'on utilise pour le cinéma?

Etait-il idiot ? Approchant sa main de la mienne, il se brula évidemment. Croyant sans doute à un trucage, je ne pus retenir un petit rire une fois de plus. Me redressant, je fermais les yeux pour ressentir le point vital de mon pouvoir. Le trouvant, je fis éclater celui-ci ce qui enroba tout mon corps de cette même puissance. Ne brulant nullement mes vêtements, je fis cependant attention à ne pas cramer la nature se trouvant autour de moi.

- Il n’y a aucun effet spécial là dedans, c’est ce qui est né de mon vide si je puisse dire. Hideko-Sama m’a confié ce pouvoir, je ne connais pas encore la raison ni comment je l’utiliserai dans le futur, mais je suis cependant fière de le posséder.

Atténuant mes flammes pour les faire disparaître, je repris ma place à côté de James en lui accordant un doux sourire.

- Le jour où tu recevras le tien, tu y croiras sans doute … James-Kun.
 

Rencontre : RP libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.
Aller à la page : 1, 2  Suivant