Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Il fallait vraiment qu'il pleuve pour que j'échoue ici ! Quoique...
#   Dim 15 Sep 2013 - 19:30

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Je n’étais pas vraiment de bonne humeur ce jour là… Oui, on pourrait presque… Réctification, je suis d’une humeur de chien. Voilà, c’est dit.

Comme absolument toujours quand je suis de mauvaises humeur, je maudis. Oui, je maudis, tout et rien, soit dit en passant des tout et rien divers et variés et…

Bref, je maudis mes chaussures à l’article de la mort, qui vont m’obliger à aller en acheter alors que je suis allé faire des courses il y a moins d’un mois… Ah, non, ça fait déjà six mois, mais c’est du pareil au même, porter l’uniforme ne m’en fais même pas la grâce, quelle horreur, si ça n’a même pas cet avantage… Bon, passons.

Je maudis la pénurie de pommes, annoncée depuis que j’ai commencé à fournir Léon, épuisant mon cageot DEUX fois plus vite… Non pas que j’y regarde bien mais il m’en a pris au moins deux… Non, je les lui ai offerts gracieusement, disons que seule, j’en avale assez pour passer trois kilos en deux mois…

Alors je maudis aussi les pommes de la supérette, ça va un moment mais bon, arrêter moi si je dis une connerie ais c’est pas non plus un fruit japonais du Japon, la pomme (Ringo !), alors bon, y’en a pas tout les jours, et puis quand bien même ils en servirait souvent, je peux pas leur tirer tout le panier à chaque fois…

Bon, je peux également maudire les cours, le fait de marcher, même si ça ne e dérange pas, je pourrais m’en plaindre hein, je n’ai jamais dit que je n’étais pas de mauvaise foi, ou juste le fait de devoir me lever le matin… Bon, même si en général le matin se résume à 4h tapante à cause d’un bruit dans le dortoir qui me réveille à peine, bien que ce fut malheureusement assez pour que je ne retrouve pas le sommeil…

Vive les insomnies…

Je pourrais maudire le sol, aussi… Non, j’ai trouvé mieux. Aujourd’hui, c’est réglé, je maudis le ciel.

Parce qu’il pleut ! Il pleut des corde, me prenant par surprise sous le préau devant la cafet. Comme ladit cafet était bondée à cette heure-ci, je n’ai pas eu le courage d’y retourner me mettre à l’abri, je me retrouve donc… à attendre comme une andouille sous le paravent de l’entrée.

Oui, j’attend parce qu’au début, je me suis dit que de toute façon, une averse, ça passe, et que je pourrais m’aventurer en dehors de mon superbe cercle d’appentis plus ou moins sec plus tard…

Sauf que ça fait un peu plus d’une heure que j’attend, et que comme dirait le pedzouille, il pleut comme vache qui pisse quoi.

A vrai dire, je préfère la pluie à la neige, parce que la neige, c’est froid, c’est blanc, c’est même, comble de l’horreur, mouillé, puis ça provoque une effervescence pas possible, alors que la pluie en passerait presque inaperçue, la pauvre, elle doit se sentir discriminée, alors que c’en est presque arrant, de l’eau qui tombe du ciel. Bah ouais, l’eau c’est bien plus précieux que l’or (Même si, je l’avoue, beaucoup moins que les pommes), alors pourquoi ça ferait déprimée les gens ?

Je repart dans mes pensées, non, là, il faudrait plutôt peut être que je bouge un peu… Sans réfléchir, je m’élance sous la pluie.

Nooooon ! Je suis une andouille intersidéral, courge de service, andouille du jour, miss bourde mondiale.

Parce que l’eau c’est bien, précieux et tout c’est facile à dire. Sauf que ça mouille. Un peu.

L’averse me tombe dessus comme une massue, alors je fonce à l’aveuglette sous la pluie… Qu’est ce que je dois avoir l’air intelligente quand même…

Un préau ! Là ! Tout petit, mais là, au dessue d’une volée de marche surplombée d’un accès handicapé. Je me jete dessous.

Rah, je suis mouillé… Non, trempée me semble quand bien même un mot plus juste. Voilà, trempée jusqu’au os.

Je regarde un peu autour de moi. Si mes souvenirs sont bons, je suis devant le gymnase… Ah bah zut… Non, pas zut en fait, mais bon… Oui, j’ai un trou à vide, je ne pense pas super cohérent… Sauf que je ne suis pas payée pour penser à des trucs cohérents, donc je m’en fout !

Bref, me voilà devant ce préau, de toute façon, c’est pas comme si j’avais su à l’avance ce que je voulais faire.

Je crus apercevoir une silhouette les bras au dessus de la tête, courant comme une autruche sous pluie… Ce qui est le cas puisqu’il pleut, mais d’ou me vient cette comparaison de mer** ?… Oui bon, bref…

Je n’attend pas la silhouette et m’engouffre dans le gymnase qui comble du bonheur, est chauffé.


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Dim 15 Sep 2013 - 21:58

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Hum... Comment expliqué ce que j'avais fait de ma journée ce jour là... Sûrement des trucs passionnant, vous vous dites, hein ? Ben... "Elle a passé sa journée à observer des gens, c'était chiant un truc de dingue... En plus y'a que moi qui bosse dans ces cas là !" J'aimerais que mon cerveau adoré FERME SA GRANDE GUEULE, merci ! Et NON, c'est faux, j'ai pas fait QUE ça ! Je me suis entraînée, aussi ! J'ai passé la nuit à l'atelier à essayer de fabriquer un bourdon à base d'aluminium et de mécanismes, après j'ai... ouais, je me suis posé dans un coin et j'ai lu "Blanche Neige et les lances missiles", d'ailleurs j'ai trop aimé le passage avec Jésus, c'était à mourir de rire ! On s'en fout ? Ouais, vous avez raison... Après j'ai regardé les gens passé. 
OUI, c'est en effet une de mes principales activités ! Mais on en apprend plein des trucs en faisant ça ! Genre vous savez Alexander, le mec qui m'a aidé à utiliser mes pouvoirs ? Ben il fait parti de la Dream Team ! Ha ouais, vous saviez pas, hein ! Et même que dans cette équipe, y'a aussi une fille titan, comme moi ! ET C’ÉTAIT PAS UNE BOURRINE ! Enfin elle avait pas l'air... 
Quoi d'autre ? J'ai fait 43 parties de sudoku mental, j'ai chanté 182 chansons dans ma tête, j'ai rédigé mentalement 4 dissertations et j'ai construit 38 casses têtes sans même m'en rendre compte ! J'ai dit 53 fois à mon cerveau de fermer sa gueule, j'ai fait une analyse détaillé de 16 personnes de Terrae (que je connais pratiquement par cœur sans les avoir rencontré...) et j'ai fais changé de forme 28 fois mon cailloux adoptif, Pierre.
Je l'aime bien, Pierre ! Je sais pas de quel minéraux il est fait, mais il est super malléable ! C'est un super entraînement, je le casse avec mes pouvoirs de titan et je le répare avec mon action sur les minéraux. Bon, bien évidemment, comme je fais aussi parti du "comité de santé des rochers" et de celui de la "protection des droits caillouteux", je lui demande toujours si il est d'accord, et je lui laisse des poses de deux minutes entre chaque déformation. Bah oui le pauvre aussi ! Vous imaginez vous faire détruire la gueule puis reconstruire ?! C'est super perturbant, je le comprend tout à fait ! Mais jusqu'ici il s'est jamais plaint, encore...
"Heu... Isis ?" Hein ? Ha oui ! Où j'en était déjà ?  Donc j'étais en train de déplacer des gros cailloux (que j'avais inconsciemment déplacées sur la route pour barrer un passage de fourmi, voir comment elles s'en sortaient, si elles avaient l'intelligence de contourner le tas ou pas... Mais y'a un gars qui m'a dit que ça gênait le passage, alors j'ai été obligé de l'enlever... C'est vrai qu'ils étaient peut-être un peu très beaucoup gros, en fait...) quand tout d'un coup... Je me suis pris une de ces flottes ! Pas croyable ! On se demande d'où ça sort, autant d'eau... Comment les nuages peuvent arriver aussi chargés alors qu'on est à côté de la mer ? Y'a si peu de vent que ça ? Il pleut de la neige fondue~... Il neige ici ? Non mais c'est pas de la neige fondue en fait... On dirait que je suis en train de me faire cacher dessus par une baleine. Et merde pour la comparaison, hein.
Donc, en trois secondes je suis mouillée à mort et... Bah je bouge pas. Ça c'est le Isis Power, le truc que tu fais pas quand t'as un minimum de cerveau qui marche... Bon au bout de dix minutes, je me dis qu'il faudrait quand même que je bouge, il commence à faire un peu... humide. Voir même super froid. Surtout qu'avec mes fringues débraillés...
Donc je me met à marcher vers le bâtiment le plus proche, en poussant un soupir. Je vais pas pouvoir dormir dehors cette nuit ! "C'est pour ça que tu as une chambre, tu sais ?" Ha, j'avais oublié... Bon ben c'est pas grave, encore une nuit blanche ! "NON ! Putain non, t'es folle !" Ho ? C'est marrant cette option, tiens ! "Connasse !" Haha ! Dans ta gueule !Je rentre dans le bâtiment, que je détecte comme étant un gymnase, grâce à mon GPS interne. Je fais trois pas, et vois une fille qui a l'air bien trempée aussi. Ho la pauvre ! Elle risque d’attraper un rhume si elle fait pas attention ! "C'est plutôt toi qui devrait attraper un rhume !" Haaa ! J'aime cette fonction, sérieux ! Je chope un truc sec dans la caisse d'habits perdus et je lui tend.

_ Prends. Pour pas attraper froid. 

Oh yeah, super chaleureuse, je vous jure... Oui, je suis pas très expressive... Je regarde la fille, la détaillant. Trois secondes plus tard, j'en sort un avis mitigé. A l'air trempée et en colère, ça sens la journée de merde, et comportement un tout petit peu agité et nerveux. Feu ou tonnerre. Je secoue légèrement la tête. Bah, ça vaut le coup d'essayer, non ?

_ Moi c'est Isis. Et toi ?

Clair court et simple, on perd pas de temps, j'aime bien, ça me plait.


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Mer 18 Sep 2013 - 15:08

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !


Toute à ma mauvaise humeur, je suis quand même un peu contente d’avoir enfin trouvé un bon sujet de malédiction.

Ciel, je te maudis. Je regarde un instant par une fenêtre du gymnase les gouttes s’écraser partout et plus je les vois, plus je suis contente de maudire le ciel et plus je maudis le ciel.

Des fois, les chats ramènent comme un trophée, comme une médaille, super fier, un oiseau ou une souris crevé. C’est un cadeau. Un cadeau pour toi, oui. Et la tu maudit le chat, et l’oiseau, et la souris, et pis le sang, les tripes et l’odeur.

Ben le ciel ça doit être pareil. Il nous fait un beau cadeau de la pluie et nous on fronce le nez.

Sauf dans les pays secs qui sont pauvres et secs, mais là c’est différents, parce que s’ils sont vraiment pauvres et secs, ils prendraient la pluie comme la souris, non ?… Oui, non, là je m’enfonce, il vaudrait mieux que je passe à autre chose, hein… Sans dire que mes propos puissent être intelligents, là, le niveau ne fait que baisser…

Et si à la base, j’ai déjà dit une connerie, là le niveau est en négatif… Oui, bon ! J’ai dis passons hein !

Si ça se trouve, même, le ciel n’a même pas voulu nous faire un cadeau, il aime juste bien voir les gens courir comme des cul-de-jatte avec leurs bras ou leurs sacs au-dessus de leurs tête, c’est vrai qu ça doit être l’éclate totale, ce spectacle, vu de là-au.

Vous ai-je offert assez de spectacle, mr le ciel ? Bon ben je te maudis alors, ciel grisâtre va.

Une jeune fille entra dans le gymnase. Ses cheveux sont fins et blanc, comme la neige... Neige que j'adore, nous sommes d'accord. Mais la comparaison est bien, non ?! Non, blanc comme la neige, c'est bateau et ça fait déjà vu, comme comparaison poétique... Oui bah j'aime la poésie autant que la neige.

Et depuis quand je devrais penser en alexandrains et en sonnets d'abord ?

Ah, cette jeune fille, c’est la silhouette de sous la pluie, non ? Je ne pourrais me vanter d’être Sherlock si je n’en déduis que oui. Ah ah ! Ma logique est imparable et mon sens de l’observation est sans nul égal !…

Ouais, ben, elle est détrempé quoi, donc si elle je peut vos parier toute ma logique imparable et mon sens de la déduction sans égal qu’elle vient de… Dehors !

Elle se dirige directement vers la caisse d’habits trouvés, en prend un et me le tend :

- Prends. Pour ne pas attraper froid.

Je me regarde. En effet, je suis un peu mouillée… Mouillée et détrempée jusqu’au os. Elle aussi elle possède une logique imparable et un sens de l'observation sans nul égal alors ?

Oui, je sais, les répétitions, c’est agaçant au bout d’un moment, et je suis sur que celle là commence déjà à faire remâchée.

Je la regarde quelques instants, puis prends le vêtement qu'elle me tend : Une veste de jogging homme sûrement oublié en sport. Je l'enfile, marmonne un merci, vais lui demander comment elle s'apelle parce que quand même, faute de pouvoir caser un « Salut, ça va ? », il faut bien commencé par quelques chose, quand elle déclare :

-Moi c'est Isis. Et toi ?

Je fais de grands yeux. C'est ma spécialités, ça, les grands yeux. Ca me donne un peu un air complètement folle, et ça fait pleurer les petits. Enfin, j’ai tellement pris l’habitude de le faire que je ne m’en rend plus vraiment compte, jusqu’à ce que je vois la tête ahuri de mon interlocuteur.

Enfin, si je fais les grands yeux, c'est parce que je me demande l'espace d'un instant si elle n'est pas télépathe... J'espère pas... Vu le nombre de conneries qui me passe par la tête... Quoique qu'aujourd'hui je me semble un peu endormie, plus dans une sorte de léthargie que dans une hyperactivation du cerveau... Même si je ne suis peut être pas non plus super objective, on va mettre ça sur le compte de la pluie, hein ?

Pluie ? Ciel, je te maudis.

- Moi c'est Cendre ! Je finis par répondre. Cendre comme... Bah comme les Cendres. Mon nom est De Lune, ca fait Cendre De Lune, le mec qui a mit mon nom sur mon état civil a dû d’éclaté.

Wah, c'est que je suis bavarde aujourd’hui ! Bon bah tant mieux, hein.. Enfin, je sais pas si c'est mieux mais bon, j'ai envie d'engager un peu la conversation, comme quoi, soit on m'a drogué dans mon sommeil, soit on m'a échangé le cerveau avec une pintade collégienne mutante, soit un robot s'est emparé de mon esprit quand je mangeais à la cafet', soit...

Soit c'est la pluie ! C'est le ciel qui m'envoie la pluie pour me déstabiliser et s'emparer de la totalité de mes capacités cognitives !...

Oui, bon, passons.

- Toute cette flotte ! Tu aime la pluie ? Ca mouille, hein ? Je demande.




[Hrp : Ah ! Moi aussi, j'avais commencé à lire Blanche Neige et les lances missiles, cet été, mais j'ai trouvé ça trop fouilli, ça n'arrêtait pas de rebondir de sujets en histoire... Mais je suis d'accord, Dieu boit ~ ]


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Ven 20 Sep 2013 - 19:07

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Sérieux ?! Tu l'as lu ?!? O.O Je crois que je suis la première que je connait à être allé jusqu'au bout de ce truc... Et le pire c'est que j'ai trop aimé ! Même si t'as raison, c'est vraiment le truc le plus space du monde...


Pourquoi mon cerveau a une case "description de l'individu" ? Il pourrait pas se contenter de l'habituel "nom-prénom-commentaires" ? Ben non, faut toujours compliquer les choses dans la vie, c'est bien connu ! Comme, pourquoi on est obligé d'essayer de prédire un cyclone ? Concrètement ça sert à rien, on pourra pas l'éviter et si on commence à gueuler aux infos "cyclones se baladant dans le Nord du pays mais qui devraient passer en fin de soirée", vous croyez que tout le monde s'enfuirait ? Moi je suis pas si sûre. Et si tout le monde le fait, vous imaginez les transports en centre ville ? La galère... Voilà, donc moi je dis, si y'a un cyclone, ben y'a un cyclone, on a plus de tête et puis c'est tout, c'est pas comme si c'était exceptionnel, non ? Tout ça pour dire que mon cerveau est compliqué... (Aucun rapport, on s'en fout.) 
Donc je me retrouve à de nouveau l'observer. Longs cheveux noirs humides et emmêlés (j'ai déjà dit qu'il avait plu ? Oui ? Ha bon...), une peau mâte (elle vient du Sud ? Si oui, je comprends son aversion apparente pour la pluie), des yeux noisettes tout à fait passionnants, plus grande que moi (je suis pas très grande en fait...) et une allure plutôt fine. Très fine en fait (et là j'évite la comparaison avec moi parce que j'ai des muscles de bourrins qui me font des formes pas super élégantes pour une fille...) Plus l'air mi-boudeur mi-psychoteuse. En apparence, tout mon contraire, quoi. Sauf pour le côté psychoteuse, je crois... " Je crois ? Moi j'en suis sur..." Ouais mais toi on t'as rien demandé. 
Quand je lui annonce mon nom, elle fait une de ces têtes ! Je veux pas être méchante, hein, mais je trouve franchement qu'elle ressemble à un mérou, là. Ou une tête d'otarie à qui on demanderait de jouer de la batterie avec les nageoires, au choix. J'aime bien les otaries... Mais ça marche pas, parce qu'une otarie, ça aime l'eau. Quoique les mérou aussi... Mais j'y peux rien moi, si elle fait une tête de poisson ! Il est si bizarre que ça mon nom ?! Je sais que c'est une déesse égyptienne et que j'ai pas du tout le profil égyptien (jeu de mot de merde~) mais quand même... Elle semble redescendre sur terre. De mon côté, je n'ai pas bougé d'un cil (oui je sais, en plus d'être pas super expressive, je bouge que quand c'est utile, ce qui me fait plus de parenté avec une statue qu'avec le genre humain... Comment ça ça bouge pas une statue ?! Parce que vous en êtes sûrs, peut-être ?!)

- Moi c'est Cendre ! Cendre comme... Bah comme les Cendres. Mon nom est De Lune, ça fait Cendre De Lune, le mec qui a mit mon nom sur mon état civil a dû s’éclater. 
_ Je compatis...

Nan franchement Isis en ce moment tu fais fort. Ou plutôt elle fait fort. J'avais déjà entendu des trucs pas mal, comme le certain Michigan qui avait frappé Sixtine (qui appellerait son gosse comme ça, sérieux ?!), mais alors là, c'est la totale. Ça fait beau, dans l'ensemble, mais vous voyez son enterrement ? Oui je sais j'ai des pensées joyeuses... Si elle meut et qu'elle se fait incinérer, je veux pas rater écriteaux qu'ils mettront sur la boîte. "Les cendres de Cendre de Lune". Les prêtres doivent croire qu'on se fout de leur gueule, parfois... Sur la mienne j'ai toujours imaginé qu'on écrirait "est partie rejoindre Osiris", du coup j'ai toujours pensé que le romantisme se trouvait dans la mort... Mais que mon petit copain soit un zombie, ça le fait moyen quand même... 
Bref, je m'égare... En tout cas elle a pas l'air timide, c'est déjà ça. Oui parce que j'ai un don pour effrayer les gens timides...

- Toute cette flotte ! Tu aime la pluie ? Ça mouille, hein ?

Là j'ai levé un sourcil.  La pluie ça mouille. Oui, je trouve que c'est un principe plutôt fondamental de la vie, en fait. Mais bon, faut bien faire la conversation, non ? Ca me fait penser à une chanson... ♪"Le feu ça brûle, la pluie ça mouille, tous les oiseaux volent dans le ciel~"♪, etc... Entre nous, j'avais toujours trouvé cette chanson parfaitement discriminatoire. Tous les oiseaux volent dans le ciel ? Et les poules, t'en fait quoi ? Et les autruches, hein ? Non franchement, si Janine (l’autruche du cirque) avait entendue ça, elle t'aurait mordillé les bouts d'oreilles ! Enfin plutôt arracher que mordiller, vu sa force... Hum... Ha ? Il faut que je réponde ? Ha ouais mince !

_ Ouais il pleut pas mal. J'aime pas particulièrement mais je suis habituée, je crois... (oui, toujours aussi précise...) Et oui, je crois que ça mouille...

Non mais quel dialogue de grand mères courbaturées, je vous jure ! J'ai l'impression de prendre 100 ans en trois secondes (ce qui est, je vous l'assure, une chose parfaitement désagréable...). 

_ Tu viens du Sud ?

Encore une chanson. ♪"On dirait le Suuuuud, le temps dure longtemps~"♪ BREF ! Non franchement va falloir que j'aille trouver des trucs plus intéressants, sinon on va grave rien se dire...

_ Tu es là depuis longtemps ?

Ben oui voilà ! Maintenant on dirait la police qui interroge un suspect ! Non mais sérieux quoi ! Elle va vraiment finir par prendre peur...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Jeu 26 Sep 2013 - 21:02

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !



Elle a l’air de se perdre dans ses pensées non ? Oui, je sais, je tendance à dire à chaque fois que quelqu’un a le malheur de réfléchir plus de deux secondes avant de répondre.

C’est bien de réfléchir avant de parler… Bon, moi, je parle souvent sans réfléchir, donc par contre coup je suis une sorte de boulet ambulant… C’est qu’on ne frôle même plus la franchise, à ce stade là, je crois qu’on appelle ça l’impulsivité, il me semble…

Oui, bon, de toute façon, même quand je réfléchis à l’avance à ce que je dis, je sors soit des trucs à coté de la plaque, soit, bah, je sors quand même une boulette, mais en plus en l’ayant préméditée.

Enfin, je veux dire, pas prémédité son sens ou ses effets, juste la phrase. Mon chemin de pensées s’arrête là…Oui, autant écourter en disant que je me perd des heures dans des réflexion sans fil et sans sens mais qu’au niveau des trucs à court termes, c’est pas encore ça.

Une voix me fit sortir de mes pensées :

- Ouais, il pleut pas mal. J’aime pas particulièrement mais je suis habituée, je crois…

Elle a l’air distraite, quand elle répond… Oui, bon, c’est vrai que j’en ai pas non plus trop appris, je veux dire que, elle aime pas trop la pluie mais en fait ca va… Tout le monde a le droit à sa part de mystère, c’est ça ?

Sa réponse me convenait, mais elle ajoute :

-Et oui, je crois que ça mouille…


Oh ! Elle l’a donc remarquée elle aussi ? C’est une nouvelle sorte de logique imparable et de sens de l’observation sans égal que voilà ! Bref, on en vient quand même à parler de la pluie et du beau temps, enfin, surtout de la pluie, du coup, mais aussi du temps, logiquement, conversation ne serait ce que sentant le déjà vu, nous sommes d’accord…

Je me fais souvent pas suivre dans mes raisonnements… Enfin, je veux dire que quand j’engage la conversation par « Tu aime les androïdes et les robots ? », j’attends ne serait qu’un semblant de réaction de la part de l’interlocuteur.

N’ayant pas obtenue les effets escomptés, j’avais transformée ma phrase en « Quel serait le gadget le plus drôle que tu programmerais ou bricolerais sur ton androïde ? ». Les seuls retour que j’eu fut « une antenne », ou un vent.

Je sais pas, moi, mettez lui un aspirateur à la place de la jambe pour qu’il n’ai pas d’excuse pour ne pas faire le ménage à votre place ! Une radio intégrée ! Une connexion Internet, à la limite. Avec un parodieur de chansons con intégré ! Ou un four à micro onde dans le bide, si on veut faire réchauffer ses nouilles à midi.

Ou des flingues dans les seins, comme dans je sais plus quel film…

Bref, autant dire que je n’eu pas les réponses escomptées. Donc je lance la conversation avec un truc plus ou moins banal, ayant la flemme de chercher plus loin, et je suis tout de suite plus ou moins fixée.

Après, savoir si l’on peut répondre originalement à une question banal comme parlant de la pluie et du beau temps… Oui, passons, la conclusion ne sera donc pas pour aujourd’hui et j’ai l’impression passante que, pour une fois que mon sens de pensées en a un, il est pour le moins puéril...

- Tu viens du sud ?

Ah ? Il m’eu sembler que je ne fus pas la seule à parler sans réfléchir. Sauf erreur de ma part. Mais errare humanum est, ou un truc comme ça, je sais plus… Qu’est ce que j’essaie de me souvenir d’un truc latin d’ailleurs ? Je suis au Japon, je…

Je revois cette phrase sortir de la bouche de Lucas. Il a encore les joues rondes de ces quinze ans, quatorze, plutôt, quoique rondes ne soit plus vraiment le cas puisque c’est à cette époque qu’il a grandi d’un coup…

En tout cas il faisait Latin et moi pas, l’école me barbant plus ou moins à l’époque… Encore une preuve qui me rappelle à mon bon souvenir que je n’ai jamais été dans le même monde qu’eux, mais… Pourquoi je me souviens de ça maintenant moi ?

On va dire que c’est la pluie qui détraque mon cerveau hein…

- Tu est là depuis longtemps ?

Zut, la deuxième question est arrivée alors que je n’ai même pas répondu à la première… Bon bah je vais faire d’une pierre deux coup alors…

- Je suis là depuis… Hum, trois mois ?

Puis je recompte mentalement, évitant pour une fois d’y aller avec mes doigts, autant éviter de me décrédibiliser plus que ça.

- Ah ! Non ! Sept ou huit, en fait…

Je parlais de quoi y a moins de trois secondes déjà ? De ne pas me décrédibilisé ?… Je suis un bouleeeeet…

- Oui, au fait, pour le sud… Bah je sais pas vraiment, mais en tout cas on m’a trouvé en France… Et j’ai vécu en France, alors je ne sais pas si c’est au sud de où tu viens toi…


Mais queeel français supeeerbe sur la fin de ma phrase ! J’espère au moins que son oreillette l’aura remis en place dans la traduction… Quoique qu’il ne faut pas trop espérer non plus, bon, c’est pas comme si j’étais à une connerie près…

Et toi, tu viens d’où ? Parce que si j’ai les cheveux noirs, les tiens sont blanc, ça me fait penser à l’europe du nord, puisque j’en viens plus ou moins, de l’europe… Ou à la Russie… (Puis je me rappelle que moi même je ne sais pas vraiment d’ou je viens et je me prends à avoir envie de lui poser la question :) Ou où est tu née, du moins, si tu le sais…

Je réfléchit aux questions qu’elle m’a posée, et rajoute :

- Et ça fait longtemps que tu est ici ?

Voilà, j’ai rendu la monnaie de sa pièce, bon, on pourra pas dire que je ne fais pas d’efforts pour entretenir la conversation… Quoique que ma façon d’aligner les questions fait sûrement un peu agent espion informateur envoyé par le fbi ou la cia… Mouais, ce qui est dit est dit, de toute façon, je ne changerais pas facilement hein…





-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Sam 28 Sep 2013 - 16:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Non, faut quand même avouer que je suis un peu exigeante, des fois. Avec moi-même en particulier. Quand je pose des questions normales, je trouve ça con, et quand j'entame la conversation par un hors sujet, je trouve ça con. En gros quoi que je dise j'ai l'air particulièrement débile. Ajoutez ça à l'air sérieux que j'ai tout le temps, on se croirait dans un show américain. Je me désespère. Je voudrais être un moule. En plus je connais des super recettes des moules ! Hum...

- Je suis là depuis… Hum, trois mois ? 
_ Ha. Comme moi.
- Ah ! Non ! Sept ou huit, en fait…

_ Ha. Pas comme moi en fait.

Elle sembla entamer une profonde réflexion, comptant même sur ses doigts. Ça lui donne un air très drôle, vous savez. En fait, tout le monde a l'air particulièrement pas crédible en faisant ça...

- Oui, au fait, pour le sud… Bah je sais pas vraiment, mais en tout cas on m’a trouvé en France… Et j’ai vécu en France, alors je ne sais pas si c’est au sud de où tu viens toi…


Ho ! Une autre fille sans domicile fixe ! C'est super cool comme on se ressemble en fait ! Oui, je suis aussi allé quelques fois en France. Mais je préférais les pays plus nordiques, sans vouloir vous vexer. Les français sont pas très bon publique...

_ Et toi, tu viens d’où ? Parce que si j’ai les cheveux noirs, les tiens sont blanc, ça me fait penser à l'Europe du nord, puisque j’en viens plus ou moins, de l’Europe… Ou à la Russie… (Puis je me rappelle que moi même je ne sais pas vraiment d’ou je viens et je me prends à avoir envie de lui poser la question :) Ou où est tu née, du moins, si tu le sais… 

Je regarde le plafond. Encore ça. C'est aussi un truc très con que tu fais quand tu réfléchis. Mais en fait j'ai pas besoin de réfléchir, ma calculette interne et mon répondeur automatique étaient déjà en train de trouver une réponse aux questions qu'elle me posait. C'est pratique d'avoir un cerveau polypensaire, en fin de compte... "Il irait mieux si tu lui rendais la pareil !" Ouais non je retire ce que j'ai dit.

_ Je suis là depuis plus ou moins 4 mois et une semaine de plus si tu compte les nuits blanches comme des demi-journées supplémentaires, mais je crois que je suis la seule qui compte comme ça... Je viens d'Europe aussi, mais j'ai pas de patrie, j'ai toujours vécu dans un cirque, et on voyageait beaucoup... C'était bien...

Allez c'est parti, envoyez la petite musique souvenirs nostalgiques avec le tigre bouffeur de bras et le super pote mystérieusement disparu ! Je me demande où est Dunkan en ce moment... Sûrement avec un singe... BREF ! Je stoppe brusquement mes pensées pour me tourner de nouveau vers Cendre. Je m'apprête à relancer la conversation en regardant rapidement les dossiers ouverts dans ma tête. Avant de me rendre compte de ce que je suis en train de penser, je suis en train de parler.

_ T'aurais pas des pierres précieuses, c'est pour les finitions d'une montre ?

Non, pas ce dossier là, merde !

_ Je cherche une guirlande de Noël, une des lampes du carrousel a claqué...

Non, c'est pas ça non plus...

_ Et un air aussi, pour un moteur à pression hydraulique...

Ok, arrêt du mode automatique. Je me bloque deux minutes. Faut FORCEMENT un moment où la conversation dérape, c'est presque trop évident pour être vrai, ça fait peur, j'en ai marre. Je ne contrôle pas du tout mon flot de penser. Petit beugue, veillez attendre, une rapide mise à jour est en cours, merci... ... ... ... ... ... Ok ! Isis de retour ! Enregistrement, je veux savoir ce que je viens de dire... ... ... ... Ok c'est plus grave que ce que je le pensais... Allez ! Rattrapage de connerie ! Bon j'ai de la chance, elle m'a pas encore vu parler avec des objets, c'est déjà ça !
Je passe une main sur mon visage.

_ Désolée, je suis fatiguée... Sûrement la pluie...

Ben voilà ! Non mais c'est quoi cette discrimination ! Envers la pluie en plus ! Elle t'as rien fait, que je sache ! Bon ben ciel adoré, me pardonnerez vous mon injustice ? Désolée ! Mais bon, je vois pas comment me rattraper autrement...

_ Et tu fais quoi là ? Tu t'entraînes ?

C'est officiel, je suis une grosse gourde. Aux dernières nouvelles, c'est elle qui est arrivée en premier... Bon ben j'ai bien besoin d'une révision, je suis un peu rouillée des systèmes... Ils prennent les psychopathes à l'infirmerie ?


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Dim 6 Oct 2013 - 10:33

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !


Je maudis le ciel, l'aurais-je déjà dis ?... Oui, je crois me répéter... Plusieurs fois, même, mais bon. Tant qu'il continue de pleuvoir, il y a peu de chances pour que je passe à autre chose, alors...

- Je suis là depuis plus ou moins 4 mois et une semaine de plus si tu compte les nuits blanches comme des demi-journées supplémentaires, mais je crois que je suis la seule qui compte comme ça... Je viens d'Europe aussi, mais j'ai pas de patrie, j'ai toujours vécu dans un cirque, et on voyageait beaucoup... C'était bien...

C’était bien… Moi je sais pas, si je revenais en arrière, rien ne serait bien , et comme je me sens plus ou moins trahi par ceux que j’eu à considérer comme ma famille et qui n’en n’ont en fait jamais fait autant avec moi puisque qu’ils m’ont laissée complètement seule dès que leur monde a fini par s’étioler, ben je n’ai vraiment pas envie de rentrer en fait.

En plus, je vais passer la belle barre des dix-huit ans cette année. Bon, outre le fait que décidément, j’aime pas ce chiffre, c’aurait voulu dire que les foyer m’auraient officiellement fermés leurs portes. Même si officieusement, j’aurais été, dans le meilleur des cas, à la rue, bien avant.

Donc bon. Tout ça pour dire que j’ai beau maudire Terrae, la nostalgie, ça va un moment, mais à moins d’inventer une super machine qui remontent le temps, que je retrouve mon ancienne vie et la naïveté enfantine qui va avec, je ne suis pas prête de vouloir retourner en France.

Mais aurais-je bien entendu ? Aurait-elle parlé de nuit blanche ? Bon, à vrai dire, je ne fais que rarement des nuits blanches, et encore, le lendemain je m’endors une heure ou deux dans après-midi. Les nuits, je dors toujours au minimum deux heures… Sauf que bon, ramené aux nuits passé à Terrae et comparé au temps de sommeil, ça ne fait pas non plus des masses.

Mes grands cernes continuels sont là pour en attester. Mais comme les insomnies me poursuivent depuis toute petite, bah la nuit, quand les autres dorment, je fais autre chose. Ce qui se résume souvent à chercher la lune, et rester assise devant pendant des heures, jusqu’au moment fatidique où je fini par m’endormir sur place.

Je ne sais pas, les lits et moi, c’est une longue histoire, je pense pouvoir affirmer sans plus d’insomnies que j’ai dormi autant de fois au sol dans un coin, devant une fenêtre, ou dehors avec la lune au-dessus de la tête que dans un lit.

Bref, je ne fis tout de même pas de remarques à ce propos, sentant que je pouvais aussi bien m’étendre sur le sujet en banalités ennuyante qu’en conneries absurdes mais tout aussi ennuyantes, voir même qu’elle pu pêcher en plus de la dégradation de ma propre image.

C’est pas comme si je tenais non plus à mon image ou comme si j’étais à une bourde près, mais bon, se dégrader soi-même sa propre image en s’enfonçant et en en ayant en plus conscience, ça tient de la préméditation de dégradation d’ima…

Non, là, je commence à raconter de la merde. Ah ? D’ailleurs, je ne croit ne pas être la seule…

Trois questions fusèrent, alignées comme du papier à musique : Isis me demanda si j’avais des pierres précieuses, pour une montre, puis une guirlande de noël, pour un… Carrousel ? Et elle acheva avec une histoire de moteur à pression hydraulique.

La première questions m’étonna, je failli commencer à rire, quand la deuxième m’acheva, une guirlande de noël, je ne sais pas quel est mon problème avec noël (Ca doit être un traumatisme post-enfance… Hrm, non, je me tais.) et comme je ricanais, je n’entendis pas vraiment la troisième question.

Je tentais de réfléchir à une réponse (Je tente de réfléchir avant de parler ? Bourde en approche !..) et j’allais prendre la parole mais la jeune fille aux cheveux blancs fut la plus rapide :

- Désolé, je suis fatiguée… Sûrement la pluie…

Fatiguée ? Vu le nombre d’heure astronomique que j’ai passé à dormir cette nuit (Qui sont à ce jour au nombre de trois), je pourrais en dire autant… Sauf que j’ai l’habitude, et que j’ai légèrement roupiller dans le premier cours ce matin. 

- Ah ! La pluie, évidemment, moi aussi, j’ai tendance à accuser la pluie, je répondit simplement, m’en sortant pas trop mal et surtout sans trop augmenter mon quota de bourdes, pour le coup, mais je crus bon de rajouter : Maudis ciel.

Elle s’en tirera sans les détails, c’est mieux, non ?

Ouais, non, pas sur. Je maudis le ciel ? C’était le truc à garder pour moi, dit comme ça, ça doit faire un peu bizarre…

- Et tu fais quoi, là ? Tu t’entraînes ?

Pffrt… Moi, m’entraîner ? A quoi exactement ? Le tonnerre, la téléportation ? C’est pas encore ça…

- Hmmm… Non, pas vraiment, je me contentais de… D’échapper à la pluie… Mais je suis sure qu’il y a plein de choses à faire dans un gymnase pour passe le temps !

Etant presque sure qu’elle aussi, échappais à la pluie, vu comme elle était mouillée à l’arrivée, je ne lui retournais pas la question, et aucune effluve de politesse ne me traversa l’esprit. Rien, nada. Bref.

J’avisais les différentes portes qui s’ouvraient sur le gymnase : Celle des vestiaire, une fille, une garçon, celle des douches, qui ne sont pas plus mixtes que les vestiaires et qui existent sûrement aussi sur les vestiaires, celle de la chaudière et du tableau électrique, celle de la salle de muscu…

La salle de muscu ? Non, vraiment pas, très peu pour moi…

Je m’avançais et ouvrais la porte du local matériel. Qui n’avait aucune fenêtre.

-Tu ne vas pas me dire qu’il n’y aura rien là dedans, non ?

Sauf que vu l’obscurité qui y régnait, en raison de l’absence la plus totale de fenêtre, je n’y voyait RIEN. Ou du moins, pas grand chose.

Je cru bon de chercher un interrupteur. Que je ne trouvais pas, du premier coup, en palpant le mur.

Alors, je fis un pas, un tout petit pas.

Et, au moment où je trouvais l’interrupteur, je butais dans une caisse pleine de plot.

Alors, comme une andouille intergalactique, une miss bourdes en tout genre que je suis plus que sûrement, je tombais la tête la première dans les plots.

Youpiiiie, et la lumière ne s’est même pas allumée.

- Saloperie ! Je criais à l’intention de l’interrupteur, de la caisse mal rangée, des plots, ou de tout ce bazar à la fois.



-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Lun 21 Oct 2013 - 9:17

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Désolée du retard, voyage scolaire oblige ! -voyage où il a bien plu aussi...- Je t'avoue qu'en vrai j'ai répondu y'a deux jours, mais mon ordi a tout effacé ! J'étais trop deg... ToT

Elle me confirme sa répugnance face à la pluie et le ciel en général. Le ciel... Il a toujours été la première excuse des hommes quand ils font des trucs spaces ou qu'ils disent des conneries (après l'habituel « oublie je suis fatigué », mais celui là bat les records de l'indémodable...). Regardez par exemple : Zeus. Il était pas dieu du ciel, peut-être ? Ben voilà, maintenant vous comprenez d'autant plus d'où vient l'expression élégiaque « tonnerre de Zeus ! » que vos grands parents ont au moins tous dis une fois. Un juron plus précisément. Et je peux vous en citer une foule d'autres, hein, parce que peut importe la religieux, le dieux principal est toujours le dieu du ciel (sauf chez les cathos où ça ressemble plus à un Dieu de l'amour qui déchaîne sa colère sur ses gosses quand il est pas content. Un vrai Papa poule, celui là !) BREF. On m'a dit que je psychotais trop souvent. Faut que je fasse gaffe, ça risque de nuire à ma narration... En plus des fois c'est chiant à lire...
Cendre regarde ensuite autour d'elle cherchant une idée de chose à faire, parce qu'elle est pas venue pour s’entraîner mais pour s’abriter (oui je sais pas comment j'ai pu sortir une connerie pareil en la voyant trempée, hein, cherchez pas, j'étais fatiguée... LOL) Elle grimace légèrement en regardant celle qui sens la transpiration à près de trois kilomètres (la salle de muscu, je vous fait pas un dessin, c'est pour les mecs qui se la pètent, hein !) et semble intéressée par la porte d'un débarra. Aïe. Ce genre d'endroit est un véritable stimulant pour ma créativité, je me demande si je vais arriver à m'empêcher de parler avec les objets... Elle ouvre la porte. Vu la position du compteur électrique situé à l'autre bout du gymnase, j'en conclu que l'interrupteur doit se trouver sur le mur de droite. C'est en me demandant si je ferais pas mieux de lui dire au lieu de garder ça pour moi que je la vois...
BING ! Non, pas le moteur de recherche, plus le bruit d'un corps qui se fracasse par terre. Ha mince, un peu tard, je crois ! Je me glissais à ses côtés et appuyais sur l’interrupteur. C'était bien un débarra. J'aidais Cendre à se relever, puis je me mordis la lèvre inférieure. Le pull que je lui avais donné était rayé exactement comme les plots derrière elle. 

_ Tu es habillée en circonstances, ma chère Cendre, je lui souffle d'un air moqueur.

Vous savez qu'il y a assez d'objets dans cette pièce pour que je psychote pendant 300 pages ? Alors oui, évidemment que je vais pas le faire. Mais généralement, quand je m'empêche de psychoter, ça donne des trucs assez spaces, genre j'ai plus vraiment de self contrôle en matière de conneries... Je fait un petit sourire. Et allez, c'est parti pour un tour...
Je me retourne vers Cendre.

_ Ça te dis un défilé de mode ?

Je n'attend pas sa réponse. Je cours saisir les meilleurs prises, soit un filet de volet que j'enfile comme une cape, j’attrape trois plots. J'en met un sur la tête, et dans les deux autres, je glisse mes pieds. Finalement c'est pratique d'avoir fait du cirque. Je fais quelques pas de danse dans le gymnase -manquant de me prendre dans ma robe filet- et fini par une réception courbée devant mon amie. Je relève la tête, toujours cet air souriant au visage.

_ Alors ? Essaye de faire mieux !

Ça faisait longtemps que je m'étais pas sentie aussi bien. Dommage que Dunkan soit pas là, il aurait adoré...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Ven 25 Oct 2013 - 17:48

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !


- Ça te dis un défilé de mode ?

C’est exactement sur ce genre de question que j’explose litéralement mes records de bourdes à la seconde. Première réponse qui me vient à l’esprit : « Non » ; mais casseur d’ambiance et pas assez original.

Moins de trois dixièmes plus tard, c’est dire si dans ma tête, les conneries vont à la vitesse de la lumière (Il parait que ça peut pas aller plus vite mais j’en doute fortement) vient : « Mais est-ce que j’ai une face de top model moi ?! »

Déjà, rien que le fait d’être brune, et de haïr tout ce qui ressemble de près ou de loin à un rasoir/cire/crème épilatoire discréditerait les plus luxueuses robes chanel.

Et les maintes réponses qui suivent sont toutes pires les unes que les autres, mais avant que je n’eu le temps de relever quoi que ce soit (Le fait que sa dernière phrase se rapportait à l’assortiment du pull et de ces plos dans lesquels je me suis gauffrée par exemple ?...), ou de me relever tout court, d’ailleurs, Isis saisit filet de volley et plot.

Filet devenant en un éclair une toge romaine (Moui, c’est le seul truc qui me vient à l’esprit, et alors ? Ya pas plus tendance que les civilisations antique, non ?), et les plots, respectivement chapeau, et échasses.

Elle fit quelques pas, tandis que je me relevais de ma caisse de plots. Non pas que ce soit pas confortable, tout au contraire, j’y piquerais presque un somme et… Non, c’esrt pas confortable, c’est pas un matelas c’est des plots, hein.

Je sais que je dors parfois n’importe où mais c’est toutes les nuits où me vient… « Tiens ? Mais si j’allais dormir dans une caisse de plots !... »… Hmmm… Non.

Isis fini par une révérence.

- Alors ? Essaye de faire mieux !

Euh… Je sais vraiment pas danser, moi. Au mieux, des souvenirs d’un atelier d’expression corporelle, dans un foyer… Ou dans les activités proposées le mercredi après-midi dans les écoles.

Mais comme Isis sourit de toute ses dents, et que finalement, bah ça ne peux qu’être drôle (Le ridicule ne tue pas. La preuve, je suis encore là), je décidais de me lancer.

J’eu un sourire carnassier, signe que je relevais le défi, et je claquais la porte du débarras, me fermant à l’intérieur.

Je parcourrais la salle du regard, rapidement, puis saisi un sac rempli de balles en mousses, que je me mis sur la tête à l’envers pour me faire un chapeau qui rendrait Toad vert de jalousie et les petit mushroom up bah… jaloux tout court, faute de pouvoir être plus vert.

Je fixais le tout avec un autre filet, comme écharpe/buste/jupe, ce qui fait que je ressemblais plus à un jambonnette dans un filet à saucisson qu’à un mannequin, mais bon.

La porte s’était déjà ouverte, car je l’avais mal fermé, alors je bondissais hors du débarras.

Bon, là, pour être franche, je ne savais absolument pas quoi faire.

Je fis trois pas, failli me casser la gueule à cause du filet (Comment ça, ça me faire ressembler à une saucisse sur patte ? Tu sais ce qu’elle te dit la saucisse sur pattes ?...), et trébuchais avec l’élégance d’un balai cul-de-jatte.

Alors, je tirais la bas du sac que je me trimballais sur la tête.

Toutes les balles en mousses multicolores volèrent, et je crois que je retombais au sol à peu près en même temps qu’elles. Quel sens du timing, dis donc.

Je me retrouvais à plat ventre, au milieu d’un champ de bataille jonché de cadavres de balles colorées.

Je me débarrasse du filet, décidant qu’un jour, je ferais un feu de joie avec, et me relève.

-Vous déclareriez-vous vaincu ? Je dis en tenant le filet du bout des doigts.



-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Sam 26 Oct 2013 - 19:28

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Non, vraiment, la tentative avec les ballon était énorme ! Le "chapeau" était vachement plus gros que sa tête, le délire complet ! Comment elle fait pour tenir en équilibre avec ça ?! Ha. Elle peux pas. Une pluie de ballons colorés me prend d'assaut et me déséquilibre. Ça a un coté très esthétique, je peux pas le nier, mais c'est de la concurrence déloyale ! Je suis sûre qu'elle l'a fait exprès (non, évidemment que je suis pas sérieuse, j'aime beaucoup la façon qu'elle a de s’empêtrer dans le filet de tomber, c'est grandiose) ! En attendant, elle percute durement le sol. Ouch, ça doit pas être agréable ! Enfin si elle sent quelque chose avec les couches de gilet qu'elle a ! Enfin de filet, plutôt (BLAGUE DE MERDE !).
Elle se débat pour se débarrasser du filet pendant que je me relève.

-Vous déclareriez-vous vaincu ?


Comment on a pu en arriver là, j'en ai aucune idée. Mais mon cerveau a complètement disjoncté là, je suis juste capable de penser à... m'amuser. C'est rare. On va dire que c'est une façon de faire ressortir ma frustration intérieure, notamment la rancune que je garde envers mon propre cerveau. Dit comme ça ça fait classe... En vrai c'est juste un prétexte pour faire de la merde...
Je penche la tête d'un côté. Puis de l'autre. En la regardant.

_ Je suis forte impressionnée par votre talent pour la chute ! J'aime beaucoup !

Je ramasse trois ballons en mousse. Puis quatre. Puis cinq. Je commence à jongler.

_ Néanmoins j'en attendais un peu plus de votre part. Je suis sûre que vous pouvez aller encore plus loin !

Je lui fait un clin d’œil. Je déconne, bien sûr, n'empêche que je trouve ça drôle ! On dirait que la pluie m'a court-circuité... Encore la faute à la pluie, tiens ! Dans un moment d'inattention, un des cônes me servant d'échasse se barre et me fait poser un genoux à terre. Puis, emportée par mon poids, je tombe également. Non sérieux c'est fou comme certains trucs sont prévisibles... Les ballons me retombent un à un sur le crâne. Heureusement que c'est que de la mousse...
Je jette un coup d’œil à Cendre. Là y'a de quoi se foutre de ma gueule...

_ Après mûre réflexion, l'art de la chute abîme un peu le postérieur... Je propose de le classer comme "sport dangereux", t'en pense quoi ?


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Ven 8 Nov 2013 - 16:22

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

-Je suis forte impressionnée par votre talent pour la chute ! J'aime beaucoup !

A ces mots, je ris. ben je vais quand même pas le prendre au sérieux non ? Je ris de moi. Ou je ris de quelqu'un qui rit de moi. Ou je ris de rire de moi...

Oui, bon, le concept est encore un peu complexe est assez mal clarifié, je dois l'avouer. Je me ferais bien comprendre un jour, hein !...

Ou pas, d'ailleurs, mais je crois que ce détail n'est que de moindre importance.

- Ma chute ? C'est une hérésie d'appeler un tel mouvement artistique, qui est tout ce qui a de plus contrôle, calculé au dixième de secondes près pour dévoiler au moment suprême toute sa grâce et son raffinement !

Tandis que je me relève, je vois du coin de l’œil Isis se pencher et ramasser quelques balles en mousse.

Je n'ai pas le temps d'en dire plus long sur le confort plus certain de la position debout que la jeune fille jongle avec... Trois ? Non, quatre, cinq...cinq...CINQ ! Cinq balles !

Ben même que moi je sais, moi je sais... Jongler avec deux. Et que même que quand j'y arrive plusieurs tour, je suis très fière.

J'ai même l'impression d'avoir progressé, des fois.

- Néanmoins j'en attendais un peu plus de votre part. Je suis sûre que vous pouvez aller encore plus loin !


Je réfléchit un moment, la regardant faire, puis répond :

- Oui, surement ! Mais vous savez, c'est une figure assez risquée, et...

Tout à coup, je la vois se mettre à genoux, et le plot qu'elle avait au pieds se barre en arrière. Ah ! On dirait que les plots sont aussi traitre que les filets.

Je pense qu'elle va se rattraper et continuer son numéro, voir même, l'espace d'un instant, je crois qu'elle l'a fait exprès pour faire un tour difficile avec les balles mais...

Je la vois pencher, et tomber...

Oui, tomber ! Et comme dans les cartoon en mal de gages, les balles retombent sur sa tête...

Elle aurait voulu le faire exprès qu'elle n'aurait surement pas aussi bien réussi !

- Après mûre réflexion, l'art de la chute abîme un peu le postérieur... Je propose de le classer comme "sport dangereux", t'en pense quoi ?

Je m'approche et lui tends la main pour l'aider à se relever.

-En effet. Et outre dangeureux, ayant un apprentissage long et douloureux, j'imagine... On le classera dans le même dossier que "Foot avec balle de bowling", "Inche", "base-ball avec boule de pétanque", "équitation sans cheval" et...


J'hésite, parce que j'ai sorti tout mon stock de sport dangeureux.

- Une pause avant un deuxième round ? Je peux faire la pub qui sépare l'émission toujours au moment où ça te donne juste l'envi de défenestrer la télé pour coupage de suspense diabolique.

Je ramasse deux balle, et les envoient en l'air comme si je jonglait. Sauf que je ne sais même pas les croiser, c'est dire comme je ne sais pas jongler.

- Approchez approchez! Mesdames et messieurs, ce soir, la jongleuse qui ne savait pas jongler.


Puis je m'arrête, et prends une tête de présentatrice loufoque :

- Va t-elle arriver à faire quelques chose de ces balles ? Vous le saurez en ouvrant grand vos yeux et vos esgourdes, et en venant...


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Dim 10 Nov 2013 - 22:09

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Je croise son regard dubitatif. Oui, je crois qu'elle en train de comprendre que je me suis vraiment gamelé. Au ralenti, comme pour de faux, mais mes éminents genoux sont là pour me faire remarquer que oui, c'était bien réel. Non mais des fois je me trouve un peu nunuche. C'était tellement pathétique que ça ferait même pas rire un éléphant joueur. Ou une autruche moqueuse. Et si l'autruche est un mec, on met quand même au féminin ? Oui je pense. Pour une fois que les femmes ont le dessus, on va pas se plaindre, hein ! Enfin, sauf qu'il s'agit d'autruches, qui est un terme pas vraiment mélioratif. Trouvons en d'autres ? Poule ! Gourde ! (même si à mon avis les gourdes n'ont pas de genre...) Asperge ! ... Hum. J'ai la vague impression qu'il y a arnaque sur la marchandise, là. Les hommes sont tous les mêmes, je vous jure...
Bon, on était où, déjà ? Ha oui, le moment où je me rétame comme un excrément (restons polis, s'il vous plait !). Elle m'aide à me relever. Haaaa que les gens sont généreux, c'est mignon !

-En effet. Et outre dangereux, ayant un apprentissage long et douloureux, j'imagine... On le classera dans le même dossier que "Foot avec balle de bowling", "Inche", "base-ball avec boule de pétanque", "équitation sans cheval" et... 

Je peut pas m'empêcher de sourire. C'est qu’elle a déjà une longue idée de la question, dis donc ! Perso le foot avec la boule de bowling ça me tente bien ! Un sport de titans, ce truc, je présume. (non, Isis ne se doute pas une seconde que ça ne puisse pas exister...) Je rigole même un peu pour l'équitation sans cheval. Comment on pourrait appeler ça ? le tation ? Oui parce que equi c'est cheval... Dis, cerveau inutile, tu voudrais pas m'ouvrir un dossier sur ça ? "naaaaaan..." Si, c'était pas une question. "Et le point interrogation, c'est pour les nazes ?!?" Non, l'ordre était implicite, nullard. "Y'a quand même un point d'inte..." Ho ta gueule, laisse tomber.

- Une pause avant un deuxième round ? Je peux faire la pub qui sépare l'émission toujours au moment où ça te donne juste l'envi de défenestrer la télé pour coupage de suspense diabolique.

Là aussi je souris légèrement. La télévision... Etant dans un cirque, elle était un peu comme le Graal, moi j'étais Marianne, et Dunkan Arthur. Et Toto c'était le dragon qui piquait la télécommande ! Bref, je crois qu'on s'éclatait autant à regarder les pubs que les films, pour ce qu'on comprenait des deux... Ouais, le cirque c'est un peu excluent sur les bords...
Elle fit une tentative de jonglage dont je ne me moquait pas. Bah ouais, moi je suis HS sur pas mal de sujets, je vais pas lui reprocher de pas savoir faire une de mes seules compétences ! Ça me fait garder mon côté unique en plus...

- Approchez approchez! Mesdames et messieurs, ce soir, la jongleuse qui ne savait pas jongler.

Mon Dieu ça me rappelle tellement de souvenirs... Bons ou mauvais. Mon cœur se rempli d'émotions. Je... J'ai l'impression que je vais pleurer de joie. Je ne me suis pratiquement jamais sentie aussi bien depuis que je suis partie... Je sais que c'est pour plaisanter, mais... Il y là tellement l'âme d'un cirque... Le ridicule, l'ironie...
Elle tira une tête qui me fis encore plus penser à mon père quand il râlait à propos des spectateurs irrespectueux en s'imitant leur donner les consignes de sécurités.

- Va t-elle arriver à faire quelques chose de ces balles ? Vous le saurez en ouvrant grand vos yeux et vos esgourdes, et en venant...

Je m'approche d'elle avec un sourire malicieux de petite fille curieuse.

_ Ho ! Quel calembour ! Maman arrête de jouer avec les ballons ! Achète plutôt des balles de jonglage chez, pom ! Leclerc ! Parce qu'elles sont moins chères !

Puis je secoue la tête de manière dessus, comme une petite fille mécontente.

_ Pff ! Y'a du boulot !

J'avais remarqué que les pubs jouaient beaucoup sur l’inversion enfant/adulte. Enfin je suis pas sûre que Cendre ai l'âge ma mère...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Sam 16 Nov 2013 - 12:46

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Isis fait quelques pas vers moi, s'approche, avec un sourire jusqu'au oreilles et un regard plein de malice :

-Ho ! Quel calembour ! Maman arrête de jouer avec les ballons ! Achète plutôt des balles de jonglage chez, pom ! Leclerc ! Parce qu'elles sont moins chères !

Leclerc ?! J'en avais même complètement oublié. En fait, Terrae, on a accès à l'information mais...

J'ai la pure flemme d'aller la chercher, sûrement, parce que je n'ai pas lu un seul journal/magazine/autre qui pourrait être mis à notre disposition pendant ces dernier mois, ni tenter de trouver un média un temps soit appelé télé/internet/autre...

C'est fout ça, je viens de me rendre compte que j'ai complètement laissé choir le pays dans lequel j'ai grandi...

Parce que oui, techniquement, je ne peux pas dire dans lequel je suis née parce que primo, j'en sais rien du tout, secundo, quand on m'a trouvé en France, je parlais anglais.

Je sais, tout ceci est bizarre.

Mais j'ai arrêté depuis quelques années d'essayer de me poser des questions sans cesse et de résoudre ce mystère simplement insolubles, parce que ça fait mal à la tête au bout d'un moment, sans dire un peu mal au moral , forcément, et parce que j'ai plus que sûrement plus de chance d'arriver un jour à trouver un un bout de fin de l'infini.

-Pff ! Y'a du boulot !


Chère Isis, vous ne savez pas si bien dire !... Mais bon, je crois que je ne viendrais jamais au bout de ces boulots là !

-Oui ! Mais, ma fille, ma chérie, les balles de jonglages ne font pas très bien pour jouer au foot !

Et en le disant, en prenant un ton très aigu pour tenter de faire une voix de femme avec ma voix...

Oui, j'ai bien dit de femme, genre mondaine, genre l'image éloignée que j'aurais d'une maman, parce que j'ai juste une espèce de voix un peu rappeuse, pas grave, comme le serait celle d'un homme, mais un peu rauque.

Ce qui a fait chier des prof de musique en toute sorte pendant des années, parce que je ne voulais pas chanter en aigu. Je descendais sans cesse ma voix un ton plus bas.

Et donc, en le disant, je jete les balles en mousse et les shoote en plein vol. Une, deux, et la troisième, PAN !

Ca, au moins, je sais faire. Après avoir passé mes années foyer à jouer au ballon avec des garçons dans des petites cour. Aussi miteux ou flambant que soit le foyer, il y a toujours un vieux ballon mou et élimé qui traîne quelques part.

-Bon, finish la pause ! Deuxième round, go go go !

Je prends un plot, me le met sur la tête, enfourne une, deux, trois, quatre balles sous le pull rayé et ayant l'avantage indéniable d'être sec, jusqu'à me faire un ventre, Fini par deux balles dans le pantalon pour les genoux.

Je fais complètement biscornue, comme ça. Alors, je me plie et commence à marcher en claudiquant, dans une plus ou moins convaincante version Cendre de Quasimodo.


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Lun 18 Nov 2013 - 18:30

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 537
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Je fus impressionnée par son shoot, vraiment. Enfin une fille capable de faire autre chose que de porter une jupe et jouer à la poupée. Je ne dis pas ça par préjugés, je dis juste qu'en ayant traversé toute l'Europe et en ayant observer de nombreux uses et coutumes, j'en suis venue à la très claire conclusion d'une misogynie certaine des peuples. Pourquoi ne pas acheter une Barbie à son garçon ? Qui vous dis qu'il n'aimera pas ? Et une petite voiture bleue à une fille ? Moi j'ai toujours vécue entourée d'animaux féroces et de jouets pour le moins masculin, je ne m'en porte pas plus mal. Et j'ai de plus développé un esprit pragmatique et mature par rapport à ça. Certes, je ne dis pas que je ne suis pas du tout un garçon manqué, mais je n'ai jamais ressentis le besoin de porter une robe. Est ce que ça fait de moi une femme diminuée ? Je dirais plutôt non, au moins personne n'a jamais vu ma culotte en dehors de mes proches, et je trouve que c'est plutôt un bon point.
Ça décourage les violeurs, qui s'énervent dès qu'une fermeture éclair les ralenti. Avant de partir dans quelque chose de... trop trash, reprenons le cours de l'histoire, voulez vous ? "Enfin !" Non mais pour qui tu te prend ?! "J'exprime la pensée générale !" Mon postérieur, ouais...
Sa voix aussi était très intéressante ! Aiguë, que je saisissais comme un poil caricaturale, et... "Dites moi qu'elle va pas nous faire une dissertation sur sa voix, pitiiiiié..." Pas du tout, quelle mauvaise foi, toi alors ! Je disais juste que ça devait être pratique pour chanter dans les strates hautes de la chanson. Avec une telle amplitude, je la verrais bien chanter Queen, tiens... "Ouais mais concrètement on s'en fout, non ?" C'est instructif, à défaut d'être court !

-Bon, finish la pause ! Deuxième round, go go go !

Elle fait de nouveau quelque chose de surprenant. Elle met un plot sur sa tête et se rempli le T-shirt de ballons. Amusant ! Voilà qui réanime mon esprit alerte au moindre amusement (ne disons pas connerie, mais presque !). Je la regarde se transformer en véritable graisse humaine. J'ai toujours répugné les pays chauds pour leur vieilles dames en maillot de bain sans aucune pudeur, et dont les bourrelet vieillissants débordent de tous les côté, provoquant chez moi une vision d'horreur. Je respecte mes aînés. Seulement ceux qui savent quand il est bon d'arrêter le maillot. Je me suis même surprise à inventer des maillots pour les grosses, une fois. 
Rassurez vous, pas de vision affreuse du côté de Cendre, plutôt d'étranges rondeurs, drôles et charmantes ! J'ai de nouveau cherché une nouvelle idée autour de moi pour me mêler à l'ambiance. Et là... "Idée ?" Non, même pas ! "Ha ba t'es mal là, non ?" Mais non t'inquiète, je vais trouvé, j'étais en train de repenser à ce fameux sudoku avec le numéro 12 et... "Ok ta gueule ça me saoule déjà." 
Donc je disais... Ha bah si, idée ! Je traîne sans trop de difficulté un tapis d'entrainement en forme de trapèze (vive la force de titan, moi je dis), me muni d'une barre de saut en hauteur, d'un plot comme chapeau (ha, les indémodables !) et d'une pile de cerceaux que j'essaye tant bien que mal de garder autour de ma taille. Je monte sur le tapis et m'assoie à califourchon, comme sur un cheval en m'écriant :

_ Voici le chevalier Égyptien, attention à vous, jeunes gens ! Je suis de retour ! Mouhahahahaha.... Ha...

Je sens un regard dans mon dos. Je me retourne. Vous savez quoi, quitte à paraître ridicule, je préfère me passer de publique. Je me tourne vers Cendre, le temps suspendu commençant à devenir gênant.

_ On fait quoi ? On le capture ?

Je lui lance un sourire. Pourquoi j'ai l'impression d'être une gosse à l'anniv' de son copain où on doit attacher son père pour jouer à l'indien ? En plus les Égyptiens, ils faisaient pas ça... Quasimodo non plus, quoique...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
#   Mer 27 Nov 2013 - 16:32

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Je vis Isis foncer, apparemment, une nouvelle idée en tête, et si je n’eus pas encore appris à me méfier de ces idées, c'est tout simplement parce que les miennes ne valaient plus que sûrement pas mieux.

Du moins à ce moment là.

Avant que je n'eus le temps de ne serait-ce que dire ouf, Isis avait ramené une espèce de poutre formée d'un tapis comme j'en avais souvent croisée de toutes dans les gymnases en France, où du moins, ce dans lesquels j'y avais prêté un minimum d'attention.

En un éclair, la jeune fille saisit barre rayée cerceau, puis, tant bien que mal, déposa un plot sur sa tête, chapeau de fortune.

Hop ! Sur la poutre, à califourchon. En moins de deux, comme ça.

En oubliant même de bouger, je me rendit compte que justement, je n'avais pas esquissé le moindre geste depuis qu'elle avait commencé à s'activer car, étant pliée sur moi même afin d'imiter au mieux un bossu difforme, une crampe au genou commençait à faire transparaître son mécontentement.

Je me redressais comme je pus, ce qui restait un peu bossu vus que la crampe pu être également déclenché par une des balles que j'avais installée au niveau de mes genoux, quand Isis s'écria :

-Voici le chevalier Égyptien, attention à vous, jeunes gens ! Je suis de retour ! Mouhahahahaha.... Ha...

Soudain, elle se retourna vivement. Avec un peu le même air que moi quand je regarde un film d'horreur qui me fout vraiment les chocottes, plus d'une semaine après j'en deviens complêtement parano et je regarde tout le temps derrière moi.

Je croyais vraiment que je pouvais être poursuivie par des requins après avoir regardé les dents de la mer. Ou des cannibales après ce film gore dont je ne me rappelle plus le nom.

Et je ne vous parle même pas de l'exorcist...

Quelque souvenir reviennent à cette citation. Les films d'horreur, je ne les regardais pas aux foyers... Plutôt d'innombrables rediffusions de « Sauvez Willy », mais passons.

Les films d'horreur, je les regardais avec Lucas. Qui faisais le beau gosse en faisant genre « Même pas peur ! », alors j'essayais de faire comme lui et on en regardais encore un autre. Puis un autre.

Et à la fin, on était mort de peur tout les deux. On n'en dormait pas pendant des nuits, et le matin, on disait « Aaaah ! J'ai bien dormi cette nuit ! Le film d'hier, c'était vraiment sympa ! ».

« Nooon ! Non non, je n'ai pas eu peur à m'en mouiller la culotte tellement je tremblais ! Non ! »

Je frisonne dans mon costume improvisé, non pas à cause des images de ces films, plutôt parce ces souvenirs sont la marque d'un vie révolue.

Une vie qui semblait pourtant si belle...

BREF ! Tout ça pour dire qu'Isis se retourne vivement un instant, puis se revient dans ma direction.

-On fait quoi ? On le capture ?

Je met un instant à me remettre dans la situation. Puis un autre instant à me demander ce que l'on doit capturer. Je me penche pour regarder derrière Isis ce qu'elle a pu voir et que je n'aurait pas remarqué, mais ne voit rien.

-Ah ?

En moins d'une seconde, mon superbe cerveau trouve une porte de sortie.

-OUI ! Je me met à hurler. Attrapons les tous !

Je cours dans la pièce autour du chevalier, en clopinant dans mon costumes, essayant de ne rien semé derrière moi, l'air plus con que jamais.

-Oui brave, pieu et presque vierge seigneurs égyptien, attrapons les tou... toutes !
Je fais d'une voix tremblotante à rire.

Je ramasse une balle, puis deux, puis trois, puis les brandit comme des trophées :

-J'en ai attrapé seigneur égyptien ! J'en ai attrapé !

Puis je lui lance dessus, ne criant pas « Réflexe ! » mais :

-Mais que va-t-on en faire seigneurs ?!

J'espère quand même que le ridicule ne tue pas.


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   
Contenu sponsorisé

 

Il fallait vraiment qu'il pleuve pour que j'échoue ici ! Quoique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant