Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
One step closer~ [Jun♥]
#   Mer 25 Sep 2013 - 15:26

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il doit être aux alentours de neuf heures. Je ne fais pas attention à l'heure. Je dois être éveillé depuis deux heures. Je n'ai que peu dormi. J'ai récupéré mon archet la veille. La joie et l'excitation de le tenir entre mes mains. Le bonheur et l'apaisement de le sentir frotter les cordes. Impossible de dormir. De manger. J'ai sauté un repas. Je vais sauter le petit déjeuner aussi. Je n'ai pas faim. Je veux jouer. Le ciel clair et dégagé m'appelle. Il m'encourage à me lever et sortir.

Je me relève lentement. Évitant des vertiges inutiles. Je saisi mon étui et l'ouvre. Tout est à sa place. Tout est en bon état. Tout fonctionne. J'ai hâte de jouer. Je souris doucement et le referme. Je l'emporte avec moi. Je ne prends pas la peine de me vêtir plus que je ne le suis. Il à l'air de faire bon. Chaud. Je sors en simple chemise et pantalon sombre. Habituel. Automatique. Et la porte claque dans mon dos.

Je me dirige vers le parc. A quelques mètres de l'institut. Je franchis les grilles rouges pour entrer. Il est tôt. Il n'y a encore personne. Enfin presque. Quelques bancs sont recouverts d'eau et de feuilles. Je n'y fais pas attention. Je passe le petit air de jeux. Les plus petits de Terrae ont moins de dix ans. Ils ont le droit de s'amuser eux aussi. De grandir et se reconstruire. J'arrive dans un coin du parc. Plutôt vaste. Entouré d'arbres. Frais.

Je pose mon étui sur un banc posé non loin. Je l'ouvre. Je saisis mon instrument. Quelques notes s'échappent doucement. Lorsque mon archet se pose sur les cordes. J'expire longuement en fermant les yeux. Je débute un de mes morceaux préférés. Un morceau que l'on m'a apprit. Que Drew m'a apprit. Un de ses rares souvenirs. Je ferme les yeux. Je me concentre sur le mouvement de mes mains. Le son qui émane de l'instrument. Les souvenirs qui emplissent ma tête. Qui prennent vie devant mes paupières closes.

[A Thousand Years ♥]



Compose en #6699ff
#   Mer 25 Sep 2013 - 15:50

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

Je n’arrivais pas à dormir, ça le faisait parfois. J’étais là à regarder le plafond de ma chambre quand j’en ai décidé qu’il en était assez et je le suis levé. Il est tôt, très tôt même pas un bruit ne filtre dans les couloirs, un coup d’œil à mon réveil m’annonce qu’il est 5 h de matin, vus comme ça ... Je soupire et me lève allant me débarbouiller puis me préparer, oh je n’enfile rien de particulier un jeans sombre, une chemise blanche, je prends ma veste aussi. Non je ne travaille pas aujourd’hui mais j’ai envie de sortir je me sens…Confiner ici, je sais que je ne le suis pas vraiment c’est juste un ressentis…

Je vais là où me conduisent mes pas, dehors en fait, j’ai besoin d’y voir clair, j’ai besoin de faire le point. Je marche silencieusement, ça je sais le faire combien de fois par le passé ai-je dû le faire ? Ne pas les réveiller, prendre soin d’eux... Ils me manquent tellement, je devrais je ne sais pas essayer de les appeler, je leur ai écrit à certain, mais je n’ai pas eus de réponse, c’est triste, ça me blesse, mais peut être qu’ils ne veulent pas... Je ne sais pas, j’ai envie de les voir… Un soupire franchis mes lèvres, il fait à peine jour dehors et je prends le chemin du parc, marchant par automatisme. J’allais pourtant mieux, j’avais retrouvé Huo, enfin retrouvé, une rencontre dans une biblio, une pure coïncidence mais quand même… Je n’avais pas revus Wyatt par  contre… Nouveau soupire. Était-il fâché contre moi ? Je me mords la lèvre je sens les larmes venir, pourquoi tout ça et si compliqué, on ne pourrait pas juste une fois, une misérable fois être juste… Heureux... ?

Je m’assois finalement sur un banc le visage tourné vers le ciel, je regarde le jour finir de se lever, c’est beau, si beau, je ferme les yeux restant comme ça, non je ne dors pas, je ne fais rien, je ne pense même pas, pourtant je voulais faire le point non ? Plus tard peut être là il fallait que j’évacue un peu, j’étais trop chamboulé par plusieurs choses, personnes, je ne me reconnaissais plus, moi qui était réputé pour être si calme, voilà que je devenais trop émotif..

Me mordant la lèvre je finis par me détendre petit à petit, jusqu’à, oui, m’endormir finalement. Combien de temps c’était passé ? Un bon moment surement parce que quand je rouvris les yeux j’entendis du bruit autour de moi, des rires d’enfants, je les enviais un instant puis je me repris me redressant et me relevant. Je me mis à nouveau à marcher mais cette fois quelque chose me guida, un son...Une mélodie...Un violon... Je me pris à espérer que ce soit lui. Un sourire vint flotter sur mes lèvres et je me fis plus discret, jusqu’à voir l’auteur de cette mélodie, je m’appuyais contre un arbre, le détaillant. C’était bien lui et il jouait magnifiquement…


Spoiler:
 
#   Mer 25 Sep 2013 - 16:32

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Les souvenirs défilent. Ils me serrent le cœur. De la joie certes. De la peine. Des regrets. Un tas d'émotions me traverse. Les images de Drew que je matérialise me ramène à cette nostalgie. Le morceau touche bientôt à sa fin. Je n'en ai pas envie. Les notes se font plus douloureuses. D'un point de vue extérieur. Elles sont identiques. Elles laissent transparaître l'émotion que je veux leur donner. D'un point de vue intérieur. Elles sont plus difficiles à réaliser. Elles mettent en avant ce vide qui m'a fait sombrer.

Les dernières notes s'écoulent. Plus lentement. Douces. Elles s'effacent dans l'air. J'ouvre les yeux. Une larme vient rouler sur ma joue gauche. Je l’essuie rapidement du dos de ma main droite. Je laisse mes mains descendre le long de mon corps. Je me retourne. Un léger soupir m'échappe. Pas un soupir agacé ou ennuyé. Juste épuisé. Soulagé. Une petite pointe d'apaisement étreint mon cœur.

Mes yeux croisent un regard. Je reconnais un éclat vert que j'ai déjà vu. Il y a un moment. Environ deux semaines. Mon cœur manque un battement. La surprise. Je ne l'ai pas entendu venir. Je ne sais pas depuis quand il est là. Depuis quand il m'écoute. Posé contre cet arbre. Qui entrave le passage du soleil. Qui m'empêche de bien le voir. Je souris. Un petit sourire. Content de le revoir. Un peu surpris. Un peu gêné. Mais content. J'hésite un moment à parler. Je me décide finalement. Mon sourire s'étirant un peu plus.

- Bonjour Jun. Ca fait un moment.

Je ne le fixe pas plus longtemps. Mon départ précipité d'il y a deux semaines recouvrant mes pensées. Je fais quelques pas vers le banc. Je m'assieds et pose mon violon sur mes cuisses. Je referme l'étui et le pose au sol. Libérant le banc. Au cas où Jun veuille s'y poser. Juste une précaution. Je relève mon visage vers le sien. Mes yeux plongeant à nouveau dans ses intenses prunelles vertes. Les rayons de soleil les éclairant davantage. Les faisant briller. Je ne me rappelle pas d'un regard aussi lumineux.



Compose en #6699ff
#   Jeu 26 Sep 2013 - 21:24

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

Je ferme les yeux enfin de compte, la mélodie est si belle, si douce, si... Je ne sais pas je n’arrive pas à définir réellement comment elle est. Mon cœur bat un instant à la chamade puis finalement il s’apaise. Je me sens bien … J’ouvre à nouveau les yeux et je l’observe, il est doué, mais ça je n’en doutais pas. J’aime l’entendre jouer aussi, je ne sais pas si c’est parce que c’est lui ou à cause de cet air mais j’ai l’impression de flotter un instant.

Je ressens chaque note, c’est étrange mais c’est comme ça, peut-être parce que je suis moi même musicien, ou parce que je suis dans le même état d’esprit que beaucoup de gens ici, peu importe dans le fond, je comprends les émotions qu’il veut faire transparaitre avec cet air. Je me mords la lèvre quand la musique se termine, je  le vois s’essuyer la joue, pourtant je ne bouge pas, je reste où je suis. Comme si pour le coup je n’avais pas à intervenir. Ce n’est pas mon histoire, ni même ma mélodie, mais je peux comprendre.

- Bonjour Jun. Ça fait un moment.

Il me voit, il m’a vus je peux lire la surprise aussi, oui il y a un moment qu’on ne s’est pas vus. Je ne bouge pas le regardant faire, lui rendant cependant son sourire, parce que oui il me sourit alors je me sens un peu mieux, moi mal à l’aise à cause de ce qui s’était passé la dernière fois. Je l’observe faire, je ne bouge toujours pas, il range son instrument, j’ai envie de jouer moi aussi...Plus tard... Je sens son regard sur moi, mes joues me chauffent...Un peu...Pourquoi je réagis comme ça avec lui ? Je replace une mèche de mes cheveux derrière mon oreille et je m’approche. Un Peu.

- Bonjour Wyatt…

Je souris doucement m’asseyant sur le banc, pas vraiment à côté de lui pas non plus à l’autre bout, à une distance assez raisonnable dirons-nous.

- Ce morceau que tu as joué... J’ai beaucoup aimer, même si j’ai eus l’impression que sur la fin tu as souffert pour le terminer...

Je ne  le regarde pas je regarde le sol devant nous, ma voix est douce et égale. Je me sesn bien je l’ai déjà dit et en plus le fait de le voir me rend encore plus heureux, j’avais eus si peur qu’il ne veuille plus me parler, ni même me voir…

- Je suis heureux pour toi, tu as pu récupérer ton archer...

Je redresse mon visage le tournant un peu vers lui, lui souriant de la même façon, j’arrive plus facilement à sourire en ce moment et je sais pourquoi…C’est étrange mais quand je suis avec Wyatt, c’était comme si le reste ne comptait plus vraiment…


Spoiler:
 
#   Jeu 26 Sep 2013 - 22:25

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il rougit légèrement. Un petit rosissement de ses joues. Ses yeux contrastent davantage. Il replace une mèche de cheveux derrière son oreille. Son piercing brille au contact d'un rayon. Il accroche mon regard. Que je dévie rapidement. Mes mains s'affairant. Déposant délicatement l'instrument dans son étui. Le rangeant avec précaution. Refermant l'étui. Le posant doucement sur le sol. Laissant le banc libre à côté de moi.

- Bonjour Wyatt…

Mon regard se pose sur l'archet entre mes mains. Sur les initiales gravées dessus.

- Ce morceau que tu as joué... J’ai beaucoup aimer, même si j’ai eus l’impression que sur la fin tu as souffert pour le terminer... Je suis heureux pour toi, tu as pu récupérer ton archer...

Mon cœur se serre légèrement. Mon regard quitte le sol. Il s'encre dans le mouvement des feuilles de l'arbre face à moi. Un arbre gigantesque. Mes notes avaient-elles été si différentes sur la fin ? Aucune idée. C'est possible. Ma tête avait été prise d'assaut par Drew. Par ces souvenirs. Ces images. Ces moments.

- Quelqu'un me l'a appris. Il y a cinq ans. C'était son morceau favori.

Je tourne la tête. Son sourire amenant un jumeau sur mes lèvres. Je me détends peu à peu. Même si mon cœur tambourine. Les souvenirs de Drew et Waren l'étouffant. La présence de Jun. Son calme. Sa discrétion. Je pousse un léger soupir. Je m'adosse au banc. Je m'installe plus confortablement. La peine est partie. En même temps que ce soupir.

- J'ai récupéré l'archet hier. Un peu trop tard. Alors j'ai seulement pu tester sa fiabilité. Le son qu'il produisait. Je suis soulagé. La sonorité qui m'avait fait tomber pour ce violon est encore là.

Mon pouce glisse un instant sur l'archet. Il frôle les initiales. DW. Drew et Wyatt. Un sourire en coin étire mes lèvres. Mes yeux se posent dessus. Un regard doux. Nostalgique. Empli de souvenirs. Qu'ils soient heureux ou non. Je relève mon visage face à celui de Jun. Une légère pointe de curiosité m'animant.

- Tu vas bien ? Je suppose que tu es initié. Après tout ce temps.

Un vague souvenir de mon initiation se faufile dans mon esprit. Un cercle de cape noir. Hideko. Mon réveil sur le sol. Ces pouvoirs. L'air. Le son. Ma maîtrise. Globalement bonne. Mon arrivée dans ma chambre. L'épuisement. Une journée riche en émotions.



Compose en #6699ff
#   Ven 27 Sep 2013 - 9:24

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

- Quelqu'un me l'a appris. Il y a cinq ans. C'était son morceau favori.

Je penche un peu la tête, quelqu’un lui a appris ? Je comprends encore mieux, je sens que cette personne et aussi la cause de sa tristesse, de sa solitude aussi. L’air est beau, ce choix ne m’étonne pas. Je reste silencieux à le regarder, pas forcément de façon appuyé non, je le regarde simplement.

- J'ai récupéré l'archet hier. Un peu trop tard. Alors j'ai seulement pu tester sa fiabilité. Le son qu'il produisait. Je suis soulagé. La sonorité qui m'avait fait tomber pour ce violon est encore là.

Je l’écoute, souriant toujours, de façon douce, sans arrière pensés. Je suis si bien là, j’ai l’impression que lui aussi, je suis vraiment heureux qu’il ait pu le récupérer et que la magie opère encore. Je continu de le regarder, je le vois le caresser, je parie qu’il est plongé dans ses pensées, ça ne me dérange pas, je suis pareil par moment. Il a raison de repenser à tout ça, je le fais aussi, n’ai-je pas encore pensé à eux un peu plus tôt dans la matinée ? A nouveau son regard accroche le mien, je ne comprends pas trop cette lueur curieuse tout à coup, j’ai fait quelque chose de mal ? Ou dis ? Je ne pense pas pour la deuxième possibilité, je n’ai encore rien dit…

- Tu vas bien ? Je suppose que tu es initié. Après tout ce temps.

Ohh, je ris doucement, c’était donc ça. J’hoche la tête doucement, oui je vais bien, je vais même mieux que jusqu’à présent.

- Ça va oui et toi ?

Le petit curieux, c’est vrai qu’il ne savait pas de quel élément j’étais présent, je ne savais pas pour lui non plus. Je suppose que lui aussi avait été initié après tout on était arrivé quasiment en même temps.

- Je suis de la Terre… Et toi ?

Ça me fait toujours drôle de dire ça, je n’en parle pas beaucoup, je l’ai dit qu’à Huo, enfin dit… Il la sentit surtout, il faut vraiment que je fasse attention. Un faible soupire m’échappe puis je me reprends, le regardant à nouveau, j’avais à nouveau dévié celui-ci pour regarder le sol.

- J’essaie de m’y faire, d’être le plus prudent possible...

Je souris faiblement hissant mes jambes sur le banc les entourant de mes bras posant mon menton sur celle-ci, regardant devant nous. Je ne veux pas faire mal, je n’aime pas la violence.. Je ferme les yeux un instant puis les rouvre tournant un peu la tête vers lui, ma joue poser sur mon bras.

- As-tu rencontré des gens depuis la dernière fois ? Ça se passe bien pour toi ici ?

Ça m’intéressait vraiment et je m’inquiétais aussi pour lui, je ne sais pas trop...Il paraissait qu’on s’inquiétait beaucoup pour les gens qu’on aimait et appréciait et Wyatt faisait vraiment partis de ça. C’était l’une des rares personnes avec qui ça me semblait…Facile...D’être moi…


Spoiler:
 
#   Ven 27 Sep 2013 - 17:07

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il rit. Quelque chose de léger. Je ne me souviens pas l'avoir entendu avant. Pas cette fois-là. Il hoche la tête et me répond. Par l'affirmative évidemment. Il m'apprend son affinité. La Terre. C'est donc pour ça que je ne l'ai pas revu. La partie Terre et la partie Air ne sont pas l'une à côté de l'autre. J'aime me balader dans l'institut. Certes. Mais je ne visite pas les chambres.

- Je vais bien. Et je suis Air.

Il soupire. Faiblement. Il se hisse sur le banc. Enveloppant ses jambes de ses bras. Posant sa tête dessus. Quelque chose le peine. En rapport avec ses pouvoirs. Il tente d'être prudent. Je ne saisis pas tout. Je ne connais pas les pouvoirs en rapport avec la Terre. Être prudent hein ? Peut-être que s'il ne le contrôle pas il peut blesser. Ce doit être ça. Il ferme les yeux un moment. Je tente de trouver quel sorte de pouvoirs il peut avoir. Il contrôle la Terre. Comme moi je contrôle l'Air. Je peux aussi maîtriser les sons. Mais lui ? Je le fixe longuement. Sans m'en rendre compte. Trop occupé à penser.

- As-tu rencontré des gens depuis la dernière fois ? Ça se passe bien pour toi ici ?

Je sursaute légèrement. Mes joues prenant une teinte rosée. Son regard à nouveau encré dans le mien. Sa joue s'écrase sur son bras. Son sourire se déformant avec la position. Amenant un sourire en coin sur mes lèvres.

- Tout se passe bien. J'ai trouvé de quoi renflouer mon portefeuille. Je m'entraîne de temps à autre. Je vais pouvoir jouer plus souvent maintenant.

Des gens ? Oui. J'en ai rencontré. Pas mal en bossant. Des rencontres marquantes. Juste deux ou trois. Dont une plus que perturbante.  Je me lève. Range mon archet avec précaution. Je reste un moment accroupi au sol. Devant mon étui. Une rencontre perturbante hein ? Dante. Un Master qui plus est. Antipathique. Violent.  Impulsif. Insupportable.

- J'en ai rencontré quelques uns oui. Deux ou trois. La plupart de ceux que j'ai croisé sont agréables.

Je me relève rapidement. Me rassieds sur le banc. Pas exactement à ma place. Juste quelques centimètres à côté. Vers Jun. Mon visage se penche pour se positionner face au sien. Mes lèvres s'étirent en un fin sourire.

- Comme si Terrae était une bulle que l'individualité n'atteint pas.

C'est ça. Un bulle. Une bulle où se mêlent souffrance et espoir. Nous savons tous pourquoi nous sommes là. Pour ce vide. Pour nous reconstruire. Réapprendre à vivre pour certains. Nous avons tous un passé différent. Un vide commun.

- Et toi ? Tu as rencontré quelques personnes ?

Mes yeux se posent sur la mèche qui glisse sur son visage. Ils en suivent le mouvement. Elle frôle sa boucle. Elle s'écrase sur sa joue. La pointe sur le coin des lèvres. Je cligne des yeux deux ou trois fois. J'ai l'air stupide. Je ne m'en formalise pas. Je me replace contre le dos du banc.



Compose en #6699ff
#   Lun 30 Sep 2013 - 10:12

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

Je l’ai fait sursauter, enfin un peu, encore plongé dans ses pensées, ça me fait sourire à nouveau.

- Tout se passe bien. J'ai trouvé de quoi renflouer mon portefeuille. Je m'entraîne de temps à autre. Je vais pouvoir jouer plus souvent maintenant.

Oh c’est bien je suis heureux pour lui, il a aussi trouvé un travail si je comprends bien, je me demande ce qu’il fait comme boulot, je lui demanderais après.

- J'en ai rencontré quelques-uns oui. Deux ou trois. La plupart de ceux que j'ai croisés sont agréables.

Je le regarde se relève puis se rasseoir, un peu plus vers moi, je rougis, un peu. Il a fait de bonnes rencontres alors, c’est bien, bien pour lui. Je ferme un peu les yeux, mais je continue de l’observer entre mes cils, sa présence m’avait manqué, cette façon calme et posé qu’il a de parler aussi.

- Comme si Terrae était une bulle que l'individualité n'atteint pas. Et toi ? Tu as rencontré quelques personnes ?

Je suis d’accord avec ça, je trouve ça reposant pour ma part, bien qu’un peu triste aussi, je ne m’explique pas trop pourquoi j’ai de drôles de pensées par moment. Je sens ma mèche glisser sur ma joue, je ne m’en formalise pas ça arrive souvent, par contre j’ai un petit rire en le voyant cligner des yeux plusieurs fois, me demandant ce qui lui arrive.

- Oui j’ai aussi rencontré quelques personnes..

Deux, enfin rencontré pour l’une n’est pas vraiment le terme, plutôt retrouvé…

- Une jeune femme dans la foret, une musicienne, il y en a beaucoup ici ..enfin c’est l’impression que j’ai...Ou alors le hasard fait bien les chose...Trop surement même..

Je songe à lui et mon cœur se serre un peu, d’ailleurs ça doit se voir, je souris moins, je suis vraiment heureux de le retrouver il ne faut pas croire, c’est juste que...Quelque part je crois que j’aurais préféré l’oublier...Définitivement.

- J’ai retrouvé quelqu’un ici...de ma vie d’avant..

J’ouvre les yeux replaçant ma mèche, puis je me redresse tout cout, collant mon dos contre le dossier du banc.

- Je n’aurais jamais pensé le revoir, surtout pas ici..

Je me mordille la lèvre. Devrais-je lui en parler ? J’avais parlé de Wyatt à Huo...mais devrais-je faire le contraire ? Je ne savais pas trop...peut-être que si je devrais, juste au cas où… Pourquoi c‘était si compliqué? Soupirant je lâche finalement.

- Mon premier et unique amour..

J’ai un petit rire, un petit rire moqueur, je me moque de moi bien sûr, je ne le regarde même pas en disant ça, je fixe un point devant moi, je rougis aussi, violement, ça…Je n’arrive pas à l’empêcher, j’aimerais que ça ne me touche pas autant, mais ça aussi c’était peine perdus…

- Je suis désolé, je n’aurais pas dû dire ça..

Je le regarde un peu tristement, je m’en veux d’avoir dit ça. Je viens glisser ma main sur sa joue puis sa nuque attrapant doucement une mèche de ses cheveux, jouant avec un instant avant de me rendre compte que je n’avais surement pas le droit d’avoir de tel geste avec lui et je laisse retomber ma main sur le banc.

- Tu as trouvé un travail alors... De quoi s’agit -il ?

PA-THE-TI-QUE, j’étais vraiment pathétique là….


Spoiler:
 
#   Lun 30 Sep 2013 - 19:08

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il sourit. Toujours autant. Ce sourire doux qu'il a sur les lèvres. Toujours le même. Et me regarde lui évoquer mes quelques rencontres. Pas en détails. Le souvenir de Dante préférant s'effacer dans un coin sombre de ma mémoire. Ce souvenir me rend malade.

- Oui j’ai aussi rencontré quelques personnes.. Une jeune femme dans la foret, une musicienne, il y en a beaucoup ici ..enfin c’est l’impression que j’ai...Ou alors le hasard fait bien les chose...Trop surement même..

Mon regard se pose à nouveau sur son visage. Son sourire disparaissant sur la fin de sa phrase. Un souvenir désagréable. Ou une pensée qu'il aurait préféré éviter. Je n'ai pas le temps de lui répondre. De passer à un sujet différent. De faire revenir ce sourire que j'apprécie tant.

- J’ai retrouvé quelqu’un ici...de ma vie d’avant.. Je n’aurais jamais pensé le revoir, surtout pas ici..

Il hésite. Il finit sa phrase. Certes. Mais l'air reste en suspend. Comme en attente d'autres mots. D'une autre phrase. Et je viens à légèrement froncer les sourcils. Une petite pointe de jalousie sûrement. Jaloux qu'il ait pu renouer avec une partie de son passé. Une partie de sa vie. Jaloux qu'il puisse le faire lui. Envieux en réalité. Je ne pourrais pas renouer. Drew ne surgira pas du jour au lendemain ici. On ne peut pas faire revenir les morts à la vie. Alors je resserre ma mâchoire. Je tais ce sentiment désagréable. Je fais abstraction. Je l'écoute reprendre la parole. Combler le silence qui s'était fait.

- Mon premier et unique amour..

Je tique. Un peu plus amer encore. Un peu plus envieux. Parce que c'est définitivement tout ce qui ne m'arrivera pas. Mais je ne laisse rien paraître. Cherchant un moyen de calmer la tempête en moi. Ma main se pose sans que je ne m'en rende compte sur ses cheveux. J'y fais quelques mouvements. Doux. Lents. Calmes. Je m'apaise. Son petit rire moqueur étirant mes lèvres en coin. Tu n'as pas l'air très heureux Jun tu le sais ? Je repose ma main dans ma poche. L'écoutant s'excuser.

- Ça semble positif. Mais tu n'as pas l'air si ravi que ça de le revoir. Je me trompe ? Et, il n'y a pas de mal. Alors je ne vois aucune raisons de t'excuser. Si ça m'arrivait, j'aimerai aussi avoir quelqu'un à qui pouvoir le dire.

Mais moi, ça ne m'arrivera pas. Sa main sur ma joue me surprend. Mon regard se plante encore dans le sien. Légèrement surpris. Je ne m'y attendais pas. Elle glisse sur ma nuque. Elle provoque un léger frisson sur son passage. Mes joues doivent avoir pris une teinte rosé. Je le sens jouer avec une de mes boucles. Toute tension auparavant ressentie s'envolant. Il retire sa main. Trop rapidement à mon goût. Gêné. Je n'ai pas le temps d'en dire plus. Il me prends à nouveau de court. Trop souvent même.

- Tu as trouvé un travail alors... De quoi s’agit -il ?

Je souris. Quel changement de sujet radical. Je suppose que le précédent est trop inconfortable pour le moment. Je hoche doucement la tête.

- Tu te souviens du refuge devant lequel nous nous étions arrêtés ? Celui devant lequel tu m'as offert une peluche. Hé bien j'y travaille. Je m'occupe des animaux. C'est plutôt agréable.

Un sourire plus doux se niche sur mes lèvres. La vision des chatons s'accrochant à moi me faisant sourire. Leurs petits cris. Leurs chamailleries devant leur bol de lait. La paresse des plus vieux. Je remonte une de mes jambes. Je la pose sous la seconde.

- Tu as trouvé quelque chose de ton côté ?

Mes yeux se posent sur ses cheveux. Quittant son regard un moment. Un épi ayant attiré mon attention. Juste à la base du cou. Un seul épi. Une seule mèche. Une seule. Qui rebique. Qui fait une boucle. Qui me donne envie de tendre le bras. De jouer avec. De la remettre droite. Je détourne le regard. Mes yeux s'encrant à nouveau dans les siens. Bloquant ma main dans ma poche. Refusant de jouer avec cette mèche. Qui rebique.



Compose en #6699ff
#   Mer 16 Oct 2013 - 10:43

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31


- Ça semble positif. Mais tu n'as pas l'air si ravi que ça de le revoir. Je me trompe ? Et, il n'y a pas de mal. Alors je ne vois aucune raisons de t'excuser. Si ça m'arrivait, j'aimerai aussi avoir quelqu'un à qui pouvoir le dire.

Ça semble positif ? Oui surement je suis heureux de retrouver Huo mais je me dis que ça va recommencer, que l’amour que j’ai pour lui va encore nous tuer à petit feu et puis est ce que j’ai le droit d’être heureux pour ça ? De l’avoir retrouver ? Il est ici il a souffert comment pourrais-je me réjouir de son malheur ? Et puis il y a Wyatt aussi, je ne sais pas tout de son histoire mais je sais qu’il a perdu quelqu’un je l’ai deviné assez facilement, alors de quel droit je me permets de lui dire ça hein ? Pourquoi était-il si gentil avec moi ? Et pourquoi je me permets d’avoir de tel geste avec lui ? Pourquoi j ‘ai subitement envie d’être dans ses bras, de me laisser à pleurer... Je déglutis discrètement enchainant sur son travail, ça au moins je peux montrer que je suis heureux pour lui, alors je l’écoute.

- Tu te souviens du refuge devant lequel nous nous étions arrêtés ? Celui devant lequel tu m'as offert une peluche. Hé bien j'y travaille. Je m'occupe des animaux. C'est plutôt agréable.

Oh je trouve que ça lui convient parfaitement, nul doute qu’il doit se plaire là-bas, avoir un travail c’est bien, ça occupe et puis ça permet d’avoir un peu d’argent ce qui n’est pas négligeable. Et puis surtout être entouré d’animaux ça doit vraiment être bien. Je le regarde, je ne peux m’empêcher de répondre à son sourire, si doux… Je ferme un peu les yeux, regardant devant nous.

- Tu as trouvé quelque chose de ton côté ?
- Je travaille chez le glacier…

Je fixe toujours le sol, au début c’était assez chaotique, encore maintenant il m’arrive de cassé des cornets dans faire exprès ou même de me tromper dans les commande, mais le patron est compréhensif, un peu comme tout le monde ici. A nouveau mon regard s’accroche au sien, je penche un peu la tête pourquoi il semble si tendu d’un coup ? Peut-être qu’il repense à ce que je lui ai dit ? Qu’est-ce que je suis bête, pourquoi je lui ai dit ? Parce que ça m’avait paru naturel de lui dire à lui, parce qu’avec Wyatt tout me semblait si simple et naturel. Je me sentais bien avec lui, sauf quand je commençais à trop réfléchir comme là... Et si… Et si j’arrêtais l’espace d’une minute ? Je ne savais pas la dernière fois que j’avais fait ça je l’avais embrassé et il avait fuis… En plus avec ce que je venais de lui dire, ça n’allait surement pas le faire.

- Wyatt ? Tu peux me prendre dans tes bras s’il te plait ?

Je rougis un peu baissant les yeux, j’avais juste...Je ne sais pas besoin de cet étreinte, j’avais beaucoup penser à lui, je m’en voulais de l’avoir embrassé et en même temps j’avais aimé ça…Je me relève subitement me frottant la nuque.

- - Je suis désolé je n’aurais pas dû te demander ça, qu’est-ce que je suis bête..

Je souris faiblement le regardant rapidement puis je regarde le sol debout devant lui.

- C’est juste que...Je me sens si bien quand je suis avec toi. Je ne devrais pas dire ce genre de chose, mais je voulais que tu le saches…

Mais qu’est-ce que je fais, je relève les yeux un instant figé par mes dires et je me recule me tournant, près à m’enfuir en courant mais, foutus lacets… Je me vautre royalement….




Spoiler:
 
#   Mer 16 Oct 2013 - 17:23

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il me répond. Le regard fixé au sol. Toujours. Depuis le début en réalité. Il n'a pas tourné son visage vers le mien. Juste pour répondre à un sourire. Dès qu'il se met à parler, il regarde le vide. Le sol. L'arbre. J'y trouve quelque chose d'ennuyant. Quelque chose qui dérange soudainement. Ça n'est pas lui. Seulement le souvenir de Drew. Drew qui évitait de me regarder. Sa fuite compulsive quand je mettais le doigt sur quelque chose qui l'ennuyait. Et je me laisse à penser que Jun est tracassé lui aussi. Mais son regard se plonge dans le mien. Je me rends compte que je fixe une mèche rebelle dans son cou. Immobile.

- Wyatt ? Tu peux me prendre dans tes bras s’il te plait ?

Mes yeux s'ouvrent légèrement. La surprise me fige un moment. Moment trop long visiblement. Je commence un mouvement. Un automatisme. Ma main sort à l'air libre. Pend dans le vide que fais Jun en se levant. Une sensation amère de déjà-vu se diffuse. Mon regard suit ses mouvements.

- Je suis désolé je n’aurais pas dû te demander ça, qu’est-ce que je suis bête.. C’est juste que...Je me sens si bien quand je suis avec toi. Je ne devrais pas dire ce genre de chose, mais je voulais que tu le saches…

Son regard accroche le sol. Encore une fois. Mes lèvres s’entrouvrent. Aucun sons ne les franchit. Ma phrase se bloque dans ma gorge. Elle se meurt en même temps que ma main qui repose sur le banc. Je mets un temps à assimiler tout ce que j'entends. Temps anormalement long. Comme suspendu dans l'air. Jun entame un mouvement. Il va fuir. Il va partir. Comme Lui. Comme cette fois-là. Cette dispute. Ce départ. Mon cœur se serre douloureusement. Je m'apprête à me lever pour le rattraper avant qu'il ne disparaisse. Il chute dans sa course. Un soupir discret m'échappe. J'ai une petite chance.

- Jun.

Le seul mot que je peux articuler. Le reste se bloque. Et un blanc. Je ne sais plus ce que je voulais dire. Ce que j'avais planifié de lui répondre. Ce qui devait le faire rester. Alors je me lève. Je m'approche. Un peu plus rapidement que je ne l'aurai voulu. Ma main attrape son bras. Je me fige un instant. Et maintenant ? Je fais quoi ?

- Je peux.

Je lui réponds. Sans m'en rendre vraiment compte. Sans peser le pour et le contre. Instinctivement. Parce que c'est le seul moyen de le faire rester. Parce que je n'ai aucune garantie de le revoir s'il part. Parce que je n'ai pas envie que le même scénario se répète. Même à Terrae. Même avec la potentielle sécurité de Terrae. Rien ne garanti qu'il sera encore là demain.



Compose en #6699ff
#   Jeu 17 Oct 2013 - 9:30

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

La chute est lourde, je la vois comme au ralentis la douleur que je ressens n’est rien comparé à cet étau dans mon cœur, je me sens si faible, si impuissant, je m’assois sur le sol frottant mon menton écorché, quel idiot je fais. Il m’avait appelé ? Je ne sais pas trop j’ai crus entendre mon prénom mais j’entendais surtout les battements de mon cœur, il m’agaçait celui-là, j’en avais marre de souffrir comme ça. Baissant les yeux je reniflais un peu je sentais mes yeux se remplir de larmes mais je ne voulais pas pleurer,. Y a des fois je me comprenais pas moi-même...

Je sursaute, il vient de m’attraper le bras, je suis toujours par terre de toute façon, j’arrive pas à me relever pour le moment. Je n’ose pas le regarder non plus.

- Je peux.

Je sursaute à nouveau relevant les yeux sur lui, le regardant, j’essaie de sourire mais je ne fais qu’une grimace, je dois vraiment faire pitié là, j’aurais dû regarder, j’aurais dû me taire, on dit pourtant que je suis intelligent, moi j’y crois pas trop, je devrais arrêter d’agir comme ça sur le coup, ça ne me réussis jamais. Je déglutis et sans plus attendre je me calle contre lui, nichant mon visage contre son torse, fermant les yeux. Je tremble un peu, pas par froid, non juste un trop pleins d’émotions. Je sais même pas si je l’ai forcé ou non à s’asseoir sur le sol probablement que oui puisque mes doigts enserrent le bas de sa chemise, je la serre fortement, je ne veux pas le lâcher, j’ai peur que tout ça, ce petit moment ne s’arrête, que la réalité reprenne le dessus. Qu’il s’en aille à nouveau, je ne sais pas si je pourrais le supporter encore une fois. Je ne pense même plus à Huo, mon esprit n’a qu’un visage en tête celui du violoniste, c’est son prénom qui franchit mes lèvres plusieurs fois de suite, comme une douce mélodie emportée par la légère brise. Je ne veux pas le lâcher, j’espère qu’il ne m’en veut pas. Je ne veux pas le blesser, lui aussi.

- -Wyatt... Je suis désolé…

Ma voix est un peu enrouée, c’est étrange parce qu’elle était douce et mélodieuse il y a quelques instant que je le répétais, mais là, je reviens peu à peu sur Terre et je ne veux pas, mais il le faut malheureusement.

- Je t’ai mis du sang partout…

Je regarde son torse y voyant les trainés de sang que mon menton  a fait. Je suis ennuyé par ça, c’est idiot, je n’ai pas fait exprès de tomber, mais j’ai l’impression de le souillé quelque part. Je sais que c’est bizarre de pensé ça, mais je le ressens comme ça. Je me dis que je ne suis pas digne d’être avec lui, que je le rendrais surement malheureux. Tiens ça me rappelle quelque chose ça. Je grimace, chassant ses pensées de mon esprit et je relève la tête le regardant. J’aimerais qu’il me sourit, il a un sourire si doux. J’aime quand il me sourit, mais j’ai un peu tout gâché là je crois…


Spoiler:
 
#   Jeu 17 Oct 2013 - 21:24

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Je suis accroupis. Juste à côté de lui. Ses yeux sont plantés dans le sol. Ma main est agrippée à son bras. J'ai bougé sans réfléchir. L'instinct. Il est sur le point de craquer. De pleurer. Et les mots franchissent mes lèvres sans que je n'ai eu le temps d'y penser. Et il sursaute. Son visage pivote lentement. Ses yeux se plongent dans les miens. Il tente de sourire. Sa grimace apporte un sourire doux sur mes lèvres. Ses gestes se font plus vifs. Je me bascule et m'assieds sur le sol. Je grimace légèrement. Ma main se pose sur sa tête. Tête qui ne fait que bouger. Qui se secoue dans tous les sens. Qui froisse ma chemise. La tâche. Mais il ne pleure pas. Il répète juste mon prénom. "Wyatt". Inlassablement. Une litanie. Ses doigts se resserrent dans le bas de mon dos. Je frissonne légèrement. Ma main caressant doucement ses cheveux.

- -Wyatt... Je suis désolé…

Un sourire en coin étire mes lèvres. J’ébouriffe ses cheveux. Affectueusement. Le geste me surprend. Mais je fais abstraction. Sa voix enrouée, presque cassée, me fait revenir au temps présent. Me rappelle l'herbe fraîche sur laquelle je suis assis. Je ne réponds pas. De peur de briser le calme apparent ? Peut-être parce que je ne sais pas quoi répondre non plus. C'est rare. Mais je ne sais pas quoi lui dire. Je ne peux rien dire qui soit neutre.

- Je t’ai mis du sang partout…

Un sourire plus doux couvre mon visage. Ma main quitte ses cheveux. Je recule légèrement. Doucement. Et me redresse. J'attrape sa main et le fait lever. Mon sourire ne quitte pas mes lèvres. Mon visage se penche sur ma chemise. Son menton écorché y a fait quelques traces. Rien de trop appuyé. Rien qui ne part pas. Demain ce sera nettoyé. Ce sera oublié. Il n'y a pas de quoi en faire un drame. Ma chemise survivra. Au moins celle-ci.

- Ça se lave Jun.

Je fouille dans ma poche. Ma main saisit mon seul mouchoir. Elle se crispe. J'hésite un moment. Je le fixe. Calmement. Toujours avec ce même sourire. Soulagé qu'il n'ait pas fuit. Et ma main bouge d'elle-même. Elle sort de ma poche. Se tend vers son visage. Frotte son menton. Et se pose dans la sienne. Naturellement.

- Tu n'auras qu'à me le rendre plus tard.

Ma main repasse rapidement dans ses cheveux. Doux. Fins. Blonds. Et se glisse jusqu'à son poignet. Je le tiens. Fermement. Pas brutalement. Juste pour lui faire comprendre de rester. Et le tire jusqu'au banc. Silencieusement. Mais toujours avec ce sourire. Sourire qui me parait presque inutile.



Compose en #6699ff
#   Lun 21 Oct 2013 - 11:35

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

Il sourit, c’est fou ça, ce sourire que j’aime temps et qui me fait avoir des papillons dans mon ventre. Il me sourit à moi ? Pourquoi il fait ça ? J’en sais rien mais je ne m’en plains pas, on dirait qu’il avait lus dans mes pensées, je sais qu’il est air c’est donc impossible...Est-ce que ça se voyait tant que ça ? Là aussi j’en doute, mais quand même…Il me sourit. Ils e relève m’entrainant avec lui, je le regarde toujours, je ne sais pas quoi dire, j’en ai assez dis je crois, alors je reste silencieux et il sourit encore. Tête baissée il regarde sa chemise, je rougis un peu. Je la lui laverais c’est le moindre que je puisse faire quand même, après l’avoir salis ainsi…

- Ça se lave Jun

Oui ça je le savais bien, mais je m’en voulais quand même, j’étais vraiment étrange parfois, mais là y avait de quoi être désolé non ? Moi je le prenais comme ça en tout cas. Je ne m’attendais pas vraiment au reste par contre. Il sort un mouchoir me nettoyant le menton comme on le ferait à un enfant. Je détourne les yeux, rougissant, pourquoi c’est toujours comme ça ? Pourquoi je me sens toujours gauche avec lui ? Moi qu’on dit si réfléchis, j’ai l’impression d’être un gosse avec lui. Je déglutis, sentant quelque chose dans ma main.

- Tu n'auras qu'à me le rendre plus tard.

Je baisse les yeux y voyant le mouchoir et je relève mon visage, hochant la tête. Je lui rendrais bien évidement… Mais quand ça je ne savais pas, j’espérais qu’on ne remettrait pas autant de temps à se revoir. Il me caresse les cheveux, j’aime cette sensation, c’est si bon, je ferme un peu les yeux, mais je les rouvre en me sentant agripper au poignet puis tirer par le banc, du coup je m’y installe, serrant le mouchoir dans ma main le regardant. Faudrait que je parle hein.

- Merci, je suis vraiment nul parfois hein…

Je soupire faiblement puis s’est naturellement que je viens poser ma joue contre son épaule fermant un peu les yeux.

- Je suis content de te revoir, j’avais peur que tu ne veuille plus me voir du tout, je fais n’importe quoi quand tu es là.

Pas que je pense que le baiser était n’importe quoi j’en avais envie de ce baiser, vraiment envie, ça me trouble bien d’ailleurs cette envie
.


Spoiler:
 
#   Sam 26 Oct 2013 - 17:10

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Jun ne dit rien. L'espace d'un instant j'ai un doute. Doute que je balaye comme on le ferait avec une feuille morte. Ma main auparavant hésitante frotte son menton ensanglanté. Il rougit. Détourne son regard. C'est rassurant. Je le tire vers le banc et m'y assieds. Il est juste à côté de moi. Presque collé.

- Merci, je suis vraiment nul parfois hein…

Je ne réponds pas. Il n'y a rien à dire. Sa tête se pose sur mon épaule. Mon cœur s'emballe un moment. Je l'écoute. Je partage son avis. En partie. Je n'ai pas eu peur. Je savais qu'on se reverrait. Je ne savais pas quand ni comment. Mais j'en étais persuadé.

- Je suis navré d'avoir donné l'impression de m'enfuir à ce moment. C'était un peu trop... Surprenant.

Effrayant en réalité. La façon dont notre journée c'était déroulée. Le naturel qui nous faisait agir. La sincérité. J'avais eu peur. Peur de voir que j'étais capable de sourire. Capable d'embrasser un autre.

- Je n'arrive plus à penser de manière rationnelle dès lors que je t'aperçois. Tu fais s'effondrer tous mes repères.

Ce n'était pas un reproche. Non. Pas du tout. Juste... Une constatation. J'agis sans réfléchir quand il est là. Je parle sans penser à ce que je dis. Je ne suis plus maître de mes émotions. C'est à la fois douloureux et vivifiant. Une partie de moi s'est effondrée en même temps que la disparition de Drew. Une autre a fait surface au moment de ma rencontre avec Jun. C'est fatiguant. Ma main glisse de son poignet à sa paume et la sert doucement. Je ne peux faire que ça.



Compose en #6699ff
 

One step closer~ [Jun♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2  Suivant