Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Crying out loud.
##   Lun 6 Jan 2014 - 15:11

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

Spoiler:
 

Les deux gamins à terre, je rompit le flot de pensées et libéra leur esprit de la douleur provoquée. Leur faibles défenses avaient résisté.. Hm.. Je dirais un quart de seconde. Il fallait vraiment qu'ils s'entraînent là-dessus.. Les gens ont tendance à oublier que le cerveau est aussi un muscle mais bon.. Sur le coup, ça m'a arrangé. Non mais je vous jure quoi.. Ces deux-là.. Pousser la bagarre jusqu'à essayer d'y intégrer une étoile.. Non pas que je souhaite "Péter plus haut que mon c*l" mais bon.. Là, soit ils sont suicidaire soit ils sont juste cons. Et à mon avis, c'est la deuxième option qui prime je pense.. Ils avaient d'ailleurs de la chance.. Un feu ou un tonnerre ne leur aurait pas laissé de chance et les aurait envoyé à l'hosto sans autre forme de procès. Bénissez le ciel que je sois un tantinet patient..
Avec un geste doux de la main, de petites racines vinrent aider les deux idiots à se relever tandis que mon autre main massait ma tempe, preuve de ma légère fatigue "nerveuse". Je remis en plus mon gilet et observa mes interlocuteurs.

- Camus.. Pour dire vrai, je n'ai que faire de tes souvenirs.. Si tu savais seulement combien d'histoires de vides que j'ai pu entendre ici.. Oralement ou mentalement. Alors ce n'est pas la tienne qui va se démarquer du lot. C'est ça un des désavantages des télépathes comme des sensitifs. Les pensées des nouveaux arrivants sont chaotiques et les émotions sont fortes. Donc honnêtement.. Je m'en fiche de ton vide.. Enfin, tu m'as compris.

Un gros soupir s’échappa de mes lèvres. La situation m'ennuyait. Je me demandais s'ils allaient se fâcher ou s'ils allaient partir dans un coin chacun d'un côté.. En même temps, j'avoue que je n'en avais rien à secouer.

- Bon. J'espère que vous êtes calmés tout les deux.. Parce que sinon, je vous ligote ici et je vous laisse pourrir..


##   Mar 14 Jan 2014 - 16:05

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Le flot de pensées se rompit enfin et je lâchais un grognement soulagé. Non mais il est pas sérieux Alexander ! Moi je fais que protéger mon frère. Ok, Amadeus est stupide, niais et il manque de tact, mais c'est pas une raison pour le frapper. Ce Kei avait vraiment été une enflure de le frapper comme ça. Moi j'ai rien fait. Mais... Eh oh, stop, Camus. On dirait un gamin de cinq ans. On se reprend. Des racines ou je ne sais quoi sortirent de terre pour nous relever, Kei et moi. Je m'en dégageais une fois debout. Alexander se frottait la tempe.

Camus.. Pour dire vrai, je n'ai que faire de tes souvenirs.. Si tu savais seulement combien d'histoires de vides que j'ai pu entendre ici.. Oralement ou mentalement. Alors ce n'est pas la tienne qui va se démarquer du lot. C'est ça un des désavantages des télépathes comme des sensitifs. Les pensées des nouveaux arrivants sont chaotiques et les émotions sont fortes. Donc honnêtement.. Je m'en fiche de ton vide.. Enfin, tu m'as compris.

Bon, j'aimais pas sa façon de parler, mais au vu de ce qu'il avait fait, j'allais pas le chercher. En plus c'est pas mon genre. Je me contentais donc de hocher la tête. Point positif étant qu'il a apparemment rien vu de mon passage chez les scientifique. Me voilà en partie soulagé. Alexander, après avoir soupiré, reprit :

Bon. J'espère que vous êtes calmés tout les deux.. Parce que sinon, je vous ligote ici et je vous laisse pourrir..

Je souris en mon fort intérieur et époussetais mes vêtements. Tournant le regard vers Kei, je m'adressais à Alexander.

Personnellement, je n'ai fait que défendre un membre de ma famille qui s'est prit le poing d'un malade dans la face. Alors merci, mais je préfère vivre ma vie. Quant au malade en question, mon avis serait de la ligoter. Mais comme je suis calmé, on va dire que j'oublie.

Je lançais un regard d'avertissement à Kei, du genre "ok, je te laisse tranquille, mais tu réessaye quoi que ce soit et je te frappe." J'espérais que le message serait assez clair.





Spoiler:
 

##   Sam 18 Jan 2014 - 11:29

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

Mes mains serrait mes temps avec tant de force que j'aurais pu me faire exploser la tête quoi ! Ou pas, mais l'idée y est HEIN ! TU CROIS QUE C'EST AGREABLE DE SE FAIRE IMPITOYABLEMENT CHARCUTER LE CERVEAU PEUT ÊTRE ??!!

Tout à coup, plus rien. Ou plutôt, plus de tsunami qui foutent tout mon BARNAM DE TÊTE sens dessus-dessous. CE DONT JE ME PASSE VOLONTIER, AU PASSAGE !

Je restais un instant ainsi, prostré, ayant surement l'air COMPLETEMENT CON à rester comme ça, mais m'en tamponnant royalement le coquillard, quand tout àa coup, je sentis une espèce de... De... TRUC NON IDENTIFIER me toucher...

Je sursautais, et allait me défendre quand je sentis que la chose venait par dessous.

Je glapis, OUI, BAH AUCUN COMMENTAIRE, CA M'A ECHAPPER OK ?! Et tentais de bondir, quand je vis les... Les chose la... DES RACINES ?!!

DES RACINES ?!!

DES RACINES ???!!!

... ?!!!

PUTAIN MAIS C'EST QUOI ENCORE CE DELIRE DE MALADE !! C'EST QUOI CET INSTITUT DE MALADES PLUTÔT HEIN ??!!!

Quand je compris que les racines étaient la pour m'aider à me relever, je bondis, pour éviter tout autre contact... NON MAIS SANS DECONNER ! DES RACINES ! J'AI UNE TÊTE A M'ECLATER ET A FAIRE MUMUSE AVEC DES RACINES MOI ?!!

- Camus.. Pour dire vrai, je n'ai que faire de tes souvenirs.. Si tu savais seulement combien d'histoires de vides que j'ai pu entendre ici.. Oralement ou mentalement. Alors ce n'est pas la tienne qui va se démarquer du lot. C'est ça un des désavantages des télépathes comme des sensitifs. Les pensées des nouveaux arrivants sont chaotiques et les émotions sont fortes. Donc honnêtement.. Je m'en fiche de ton vide.. Enfin, tu m'as compris.

Quoi ? Mais c'est qu'ils faisaient limite blasé ces télépathe ! Sans blagues !! Et comme pour illustrer mes propos, il se mis à soupirer. Je savais ce que je disait.

Bon, en même temps, l'idée qu'il puisse être en ce moment en train de lire mes pensées me répugnait, et l'idée que des milliers d'autres télépathe l'ai fait ainsi chaque jours depuis mon arrivée... Me colla des sueurs froides...

Dieu que je hais Terrae.

- Bon. J'espère que vous êtes calmés tout les deux.. Parce que sinon, je vous ligote ici et je vous laisse pourrir..

C'est ça ouais ! Je devais retirer une sale tronche, contrarié par cette dernière phrase, qui après le choc, m'avait ramené à la réalité.

Tout à coup, je remarquais que Camus me regardait. Je soutenait son regard d'un air méchant, c'est à dire aussi méchant que peux faire un PUTAIN DE MOUSTIQUE ANOREXIQUE TIRANT UNE SALE GUEULE, quand il reprit la parole, ne s'adressant évidemment pas à moi :

- Personnellement, je n'ai fait que défendre un membre de ma famille qui s'est prit le poing d'un malade dans la face. Alors merci, mais je préfère vivre ma vie. Quant au malade en question, mon avis serait de la ligoter. Mais comme je suis calmé, on va dire que j'oublie.

MALADE ?!! LIGOTER ?!!! NON MAIS CA VA PAS BIEN DANS VOS TÊTES C'EST CA ?!!

Son discours appuyé d'un regard plein de sous entendus assassin, je ne le quittais pas des yeux non plus. IL ALLAIT PAS CROIRE QUE J'AILLAIS VENIR PLEURER NON PLUS NON ??!!!

CA FAIT DES ANNEES QUE J'AI SECHER MES LARMES MEC !! VA PAS CROIRE QUE JE VAIS PAS DEFIER TON REGARD PARCE QUE TU FAIS UN METRE QUATRE VINGT ENFOIRER !!

- Malade ? MALADES ?! NON MAIS TU SAIS PAS CE QU'IL TE DIT LE MALADE ENF...

Le pensée que je pouvais de nouveau me retrouver à terre avec un sadique qui s'éclate à foutre le bordel dans ma tête et Camus qui ne serait pas toucher, cette fois, me fit fermer ma gueule directe.

Alors, bouillant de rage, je croisais mes bras sur mon torse et lachais un grognement contraint, ne quittant pas Camus du regard, faisant mine d'ignorer l'autre rigolo pour qu'il ne me remarque pas, comme un gamin.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Lun 24 Mar 2014 - 20:23

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

Leurs pensées faillirent me faire lâcher un Énième soupir. Moi qui pensais me ressourcer paisiblement aujourd'hui. Sans rire, à croire que je suis un aimant à cas spéciaux. Même si un bref coup d’œil autour de moi m'aurait surtout dit que nous étions tous des cas spéciaux. BREF. Tout deux continuaient de se pourrir. Même si Kei le pensait très fort, au moins avait-il le mérite de savoir ne pas jeter de l'huile sur le feu. Pas comme certains..

- Le Malade, comme tu aimes dire, possède un nom. Hormis ce fait, Kei a au moins eu la décence de ne pas en rajouter. A mon goût, mieux vaut être malade que puéril et immature. Mais cet avis n'engage que moi.

Lançant un regard de tueur au blond, je me tournais vers Kei par la suite. Ayant visiblement décidé de m'ignorer, je me reportais donc vers Camus.

- Tu es plus âgé que lui. Tu es aussi plus ancien. Essaie de montrer l'exemple. Il a eu une mauvaise réaction vis à vis de ton frère ? Essaie de comprendre pourquoi. On est tous ici pour une bonne raison. Pour ne pas que cela vire au cauchemar, il faut apprendre à vivre en communauté et à être ouvert d'esprit. Peut-être n'a-t-il pas supporté son approche. Moi par exemple, je ne supporte pas la vue du sang.. A mon arrivée, je crisais pour un rien.. Alors je vous en supplie. Arrêtez de vous chamailler pour rien..

Nom de dieu.. Qu'est ce qu'ils me fatiguaient..


##   Mar 25 Mar 2014 - 17:22

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Je rêve. JE. RÊVE. Alexander prend la défense de Kei alors qu'il vient de frapper mon jumeau sans aucune raison. Et maintenant, qui en prend plein la tête ? C'est moi. Je ne comprend pas la logique de cet homme. Tant pis. Je me tus et encaissais ses reproches :

Le Malade, comme tu aimes dire, possède un nom. Hormis ce fait, Kei a au moins eu la décence de ne pas en rajouter. A mon goût, mieux vaut être malade que puéril et immature. Mais cet avis n'engage que moi.

Tiens, il se dirige vers Kei... qui l'ignore. Son regard est tout destiner à me faire brûler dans un enfer sans nom. Dommage, vieux. J'y suis déjà. Finalement, c'est encore moi qui prend :

Tu es plus âgé que lui. Tu es aussi plus ancien. Essaie de montrer l'exemple. Il a eu une mauvaise réaction vis à vis de ton frère ? Essaie de comprendre pourquoi. On est tous ici pour une bonne raison. Pour ne pas que cela vire au cauchemar, il faut apprendre à vivre en communauté et à être ouvert d'esprit. Peut-être n'a-t-il pas supporté son approche. Moi par exemple, je ne supporte pas la vue du sang.. A mon arrivée, je crisais pour un rien.. Alors je vous en supplie. Arrêtez de vous chamailler pour rien..

Je croisais mes bras sur mon torse dans un mouvement de refus de ses arguments. Je répliquais aussi poli que possible.

Si Kei - mouvement de tête vers l'intéressé - n'a pas supporté l'approche de mon frère, soit. Qu'il le frappe est inadmissible. Si tu avais un frère et qu'il restait ta seule famille, tu comprendrais. Qui plus est, il est encore un enfant dans sa tête. Il est de mon devoir de le défendre et de le protéger. Voilà pourquoi j'ai réagit ainsi. Je ne suis pas un mauvais bougre, Alexander.

Je décroisais les bras et frottais mon estomac. Kei avait réussi à me frapper fort et j'avais maintenant un mal fou à respirer normalement. Je monopolisais donc mon énergie à respirer le mieux possible et à rester debout. Ce Kei est épuisant... Je lâchai une dernière phrase :

Si ça peut vous faire plaisir, je vais chercher mon crétin de frère et il s'excusera.





Spoiler:
 

##   Jeu 8 Mai 2014 - 16:02

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

PUTAIN NON MAIS SANS DEC PITIE NON MAIS IL EST SERIEUX LA QUOI ?!!!

Mon cerveau me lâche.

NON !

NON JE VEUX PAS REVOIR LA SALE FACE DE MACAQUE RÉJOUI DE SON FRÈRE, IL A FUMÉ ?!! OU IL PROVOQUE ENCORE ?!!!

MAIS IL EST CON OU QUOI, IL PENSE VRAIMENT QUE J'AI ENVIE DE SES EXCUSE MIELLEUSES ?!!!

HAN PUTAIN DES EXCUSES, MAIS QUELLE MERVEILLEUSE IDÉE ! MAIS ILS SONT NIAIS A CE POINT LA ?!!! OH MON DIEU !

- NON JE VEUX PAS LE VOIR TON FRERE ! NON MAIS SANS DEC ! SI C'EST UN GAMIN, UNE BAFFE DEVRAIT PAS LUI FAIRE DE MA...

Qui parle ? Qui parle ? Oh je me fout de la gueule de monde, oh je me fous de la gueule du monde entier !...

BAH RIEN A FOUTRE !

J'ai envie de cracher spontanément mais je me retiens à temps.

Je foudroie L'autre brun de regard un instant, en espérant qu'il soit aussi blasé qu'il en a l'air et que, désespéré, il se soit barré de ma tête. Fissa.

C'EST PAS UN PEU SADIQUE CA D’ÊTRE COMME CA DANS LA ÉTÉ DES GENS SANS QU'ILS NE PUISSENT RIEN FAIRE D'ABORD ?!!! C'EST DÉGUEULASSE OUI !

- Foutus télépathes... je grogne.




♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   
Contenu sponsorisé

 

Crying out loud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Espace vert.
Aller à la page : Précédent  1, 2