Partagez
Qui a fermé cette putain de porte ?!! /pv Henriiii /
##   Sam 19 Oct 2013 - 16:51

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kei
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

BLANG ! BLANG ! BLANG BLANG BLANG !

PUTAAAAIN ! C'te saloperie de débile mental de porte à la con est coincée !!

QUI L'A FERMER HEIN ?! QUI ??!!!

Je le savais ! JE LE SAVAIS !

Revenir en courss hein ?! Mais qui est l'abruti consanguin qui a eu cette putain d'idée à la con HEIN ?!!

BLANG ! BLANG !

Non, sans dec, ca ne sert a rien de tirer comme un malade sur cette poignée. C'est FER-MER ! FERMER !!! RAAAAAAH !!!!

BLANG BLANG BLANG BLANG !!

 - PUTAAAAAIN !! MAIS OUVREZ BORDEL DE MERDE !!! je me mis à beugler dans la salle.

J'entends ma voix qui part en crescendo résonner dans le couloirs. Mais c'est quoi cette PUTAIN DE VOIX DE FILLETTE LA HEIN ?!! Je suis pas sensé avoir mué a quinze moi HEIN ??!!


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Sam 19 Oct 2013 - 17:54
Anonymous
Invité

à les cours de science que ça me passionnait tant, diverse mélange de produit, des expériences quelconque et même la théorie pour une fois n'était pas trop barbante, on pouvait le dire j'étais comme un poisson dans l'eau. Le cours d'aujourd'hui arrivait à son terme malheureusement et j'avais donc quitté la salle parmi les premières personne pour me diriger vers les cours de français qui ne m'intéressait largement moins. Arrivé en salle je m'asseyais comme tout les élèves sauf que bizarrement mon voisin de table, ce gamin ennuyeux n'était pas la et en plus de ça j'avais oublié ma trousse en science.

Me levant, je l'avais dit à la prof qui me laissa partir directement chercher mes affaires. remontant un étage j'entendais des sortes de beuglement totalement connue à mon oreille. Arrivé finalement devant la salle je l'entendais crier de l'intérieur avec sa voix qui muet, me retenant de rire j'allais pour ouvrir la porte sauf que d'une celle-ci était fermé et de deux l'autre m'énervait déjà.


-Kei tais toi et laisse moi deux secondes pour ouvrir cette porte merde !

Je crochetais la serrure assez facilement sans y passer dix ans et vis Kei foncer dans le mur du couloir à cause de sa brutalité. Il avait sûrement du avoir l'idée de défoncer la porte comme un crétin bref. Prenant mes affaires à la hâte mais vérifiant tout de même que je n'avais rien d'autre en moins, je fermais simplement la porte et tendais une main pour l'aider à se relever car après tout il avait peut être l'air mal en point je savais pas trop.

-Allez dépêche toi nous avons déjà manquais une bonne dizaine de minutes si ce n'est pas plus, mais tu as de la chance que j'avais oublié tout ça sinon tu serais resté un bon moment la dedans hihi !
##   Dim 27 Oct 2013 - 12:34

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kei
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

J'entendis des pas, dans le couloir, puis quelqu'un tenta de tourner la poignée.

- OUVRE !! Je gueulais, sachant quand même que cette saloperie de porte était fermée.

- Kei, tais toi et laisse moi deux secondes pour ouvrir cette foutue porte merde !

Je cru reconnaitre la voix, et j'aurais préféré être pendu par les tripes aux grilles de l'institut plutôt que de l'entendre.

Je me hisse su la pointe des pieds (NON JE NE SUIS PAS PETIT, JE SUIS JUST PAS GRAND OK ?!!) et regardais par la petite vitre crénelée au dessus du numéro de la porte.

Je reconnu Enrica Pe-ploum-ploum, donc déjà, je n'ai pas retenu son nom, ça, c'es dit, alias Henri, en passant, ça, mon cerveau atrophié l'aura enregistré, meuf antipathique, genre plus vieille que moi et voisine de table en cours de langue, genre elle a cru que si elle faisait le premier je me montrerais plus sympa et peu être, dans un idéal encore obscure, un tant soit peu sociable quoi.

Moi, SOCIABLE ?! MAIS T'AS VU MA GUEULE ?!! LOL !!

(Laughtint of laught)

Bref, faisons lui part de ma bon humeur interprétée au doux sons de sa voix :

- MERDE ?! COMMENT ÇA, MERDE ?!! je hurle.

Je l'entendis bidouiller la poignée de la porte. Je me jetais contre la porte, bêtement, n'esperant pas l'enfoncer avec mes muscles de flan aux pruneaux, mais peut être se la prendra-t-elle dans le nez ?...

Sauf qu'elle ouvre la porte.

EVIDEMMENT ! LA POISSE ME COLLE MERDE !!

Et je me retrouve à tituber avec l'élégance d'un cul-de-jatte et à me gauffrer la gueule en face.

- Allez dépèche toi nous avons déjà manquais une bonne dizaine de minutes si c n'est pas plus, mais tu as de la chance que j'avais oublié tout ça sinon tu serais resté un bon moment la dedans hi hi !

DIX MINUTES ?! Mais c'est énoooooorme ! DAMNED ! J'ai raté du cours !!! MAIS QUE VAIS-JE DEVENIIIR JE... Non.

Non, sans déconner, ce pu... SYMPATHIQUE cours est t demeure bel et bien la dernière de mes préoccupations.

- Parce que tu crois que je peux suivre ce cours ?! Je parle pas un mot de français, ILS SONT GENTILS AVEC LEURS COURS !

MAIS MERDE A LA FIN ! Je ne suis pas retourné en cours depuis mes dix ans moi. QUAND JE DIS QUE JE SUIS ANALPHABETE HEIN !!

- Et puis d'abord, c'était quoi ce ricannement HEIN ?! SORCIERE !!


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Jeu 31 Oct 2013 - 15:49
Anonymous
Invité

Kei était malheureusement un petit gamin de quinze ans totalement surexcité, braillant, arrogant bref tout ce qu'il ne fallait pas quoi. Et en plus de ça il était insolent envers moi alors que je venais de lui ouvrir la porte, pourquoi fallait il que les classes bordéliques existes encore, j'aurais pas pus être avec des gens de mon ages aux lieu d'être dans une pièce avec plein de personne d'âge différent ? Certes je savais qu'arriver en cour d'année dans une école n'était jamais facile car il fallait assigner les nouveaux arrivant dans des sections adaptés pour eux mais de là à nous faire attendre un petit moment c'était assez pénible. Et comme si cela suffisait pas et que en plus on était déjà pas mal en retard, il se mit à se plaindre :

-Parce que tu crois que je peux suivre ce cours ?! Je parle pas un mot de français, ILS SON GENTILS AVEC LEURS COURS !

Bon il était assez jeune mais là il marquait un point tout de même, moi non plus je n'y connaissais pas grand chose à cette langue mais peut être que c'était une sorte de test pour savoir où mettre qui. Bon c'était tordu comme idée mais ça tenait la route quand on y réfléchissait assez bien car chacun avait sa spécialité, donc il pouvait placer les Anglais avec les Anglais ou du moins ceux qui avaient appris à le parler ensemble comme pour les autres langues. Je refermais la porte de la salle de science mais sans la verrouiller car après tout personne n'était censé y avoir été enfermé donc je laissais ça comme ça puis regardant Kei je lui répondais :

-Moi non plus tu sais je n'y comprend rien mais bon il faut bien que l'on s’intègre un minimum, et puis je pourrais toujours t'aider si tu comprends pas grand chose au cours tu sais.

Oui j'étais gentil envers lui et alors ? Il le fallait bien de temps en temps puis ça allait l'aider pour son avenir quand même donc même si il était presque insupportable je devais quand même l'aider à s'en sortir et puis j'allais pas agir comme une salle gamine juste par ce qu'il était comme ça, ce serait assez cruel. Reprenant la route, lui était toujours la et ne bougeait pas, me demandant ce qu'il avait je l'attendais patiemment tendis que lui me regarda assez étrangement et d'un coup il se mit encore à hurler, un jour je m'y ferais à ses cries, donc il se mit à hurler :

-Et puis d'abord c'était quoi ce ricanement HEIN ? SORCIERE !!

Moi une sorcière ? Bof remarque tout le monde l'était un peu ici grâce à ces pouvoirs que l'on pouvait acquérir en passant l'initiation. Je me rapprochais lentement vers lui tout en prenant un visage assez démoniaque et le perçant du regard avec mes yeux bleu, je refroidissais lentement l'air ambiant grâce à mon pouvoir et lui dit :

-Qui sait, peut être que je suis une vilaine sorcière qui attend qu'une chose, pouvoir te manger dans ton sommeil ! Ou pire te kidnapper pour te torturer sadiquement en t’arrachant bout de peau par bout de peau ! Avais-je dis en faisant courir un doigt sur sa joue, reprenant un état normal et arrêtant mon fatiguant pouvoir je me retournais et recommençais à marcher en rajoutant, allez viens sinon on va vraiment se faire engueuler par la prof !
##   Mer 6 Nov 2013 - 15:54

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kei
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

-Qui sait, peut être que je suis une vilaine sorcière qui attend qu'une chose, pouvoir te manger dans ton sommeil ! Ou pire te kidnapper pour te torturer sadiquement en t’arrachant bout de peau par bout de peau !

L'air sembla se glacer, et c'te vieille peau se pencha vers moi avec une espèce de sale tronche de pet. Elle fit courir un doigt sur ma joue, puis sourit de toute ses dents, et repart.

- Allez viens sinon on va vraiment se faire engueuler par la prof ! dit-elle d'un ton qui m'en donnerais l'envie de la frapper tellement il est à mourir de guillerêtement.

GUILLERÊTEMENT !! PARFAITEMENT ! ADJECTIF DE GUILLERÊT !! J'ECRIS CE QUE JE VEUX, D'ABORD, MOI J'ECRIS, JE SUIS PAS LECTEUR HEIN !!

Je suis assis, LA, PAR TERRE QUOI, au milieu du couloir, une meuf se fout de ma gueule, JE SUIS HEUREUX A TERRAE, HEIN !

Terrae, trouver le bonheur ? AH AH ! Non, vraiment, on ne m'a jamais fait cette promesse en fait.

On m'a plutot dit : Tu est en angletterre, tu sais, ça ? Et tu as dix ans. TU EST UN GAMIN ! AH AH ! Et bien, tu va aller au Japon, comment, je sais pas moi, je vais mourrir, c'est toi qui te démmerde, et tu vas donner une putain de lettre à un inconnu, comment tu le trouve, bah tu te démerde aussi, mais comme je suis de bonne humeur, je vais quand même te donner son nom, de toute façon, tu vas l'oublier en chemin, hein, idiot.

Ah ! Et j'oublais. Tu vas te faire attraper et torturé par des scientifiques, pendant des années en plus.

Et je ne te raconte même pas la suite, mon petit Adrian, allez, va, vole, aime la vie et aime Terrae et...

PUTAIN DE MERDE !!

Je regarde Henri s'éloigner pour aller dans son putain de petit cours de petit fanfants, elle est contente; elle hein, Terrae, tou ça...

C'est pas pour moi, je crois.

Je me relève, la voit, et me barre dans le sens opposé.

- Ouais, merci, à plus, hein. C'est bon, j'ai raté une demi heure de cours, si y croient que je vais m'y repointer comme un idiot, hein...



♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Mer 6 Nov 2013 - 17:33
Anonymous
Invité

Alala que j'aimais de temps en temps jouer avec les êtres vivant que nous étions, mais bon lui ça avait pas l'air de lui plaire, en même temps à qui mon geste aurait plut. Pourquoi je faisais ça ? Il était agaçant, mais je pouvais le comprendre, à son age être ici ne devait pas être une grande joie surtout pour une personne de son caractère. Ayant fini de le narguer amicalement, je retournais sur le chemin des cours ne pensant pas vraiment qu'il allait me suivre car de toute façon il n'en avait certainement pas envie et ça se voyait à sa tête. Mais en avais-je envie moi même ? après tout c'était pas mon truc non plus le français, je l'entendais partir dans l'autre sens.

Soupirant en portant une main à ma tête tout en entendant son petit speach, je me retournais pour aller le chercher à vive allure car j'allais pas le laisser tout seul après tout il n'avait pas vraiment l'air d'aller très bien seul comme ça avec pour seul ami sa tête et ses souvenirs. Arrivant à son niveau je le stoppais en me positionnant devant lui puis en le regardant dans les yeux, je lui annonçais :


- Mouais au pire de toute façon on ne risque pas d'y apprendre grand chose, cependant je veux bien que l'on essaie d'avoir un dialogue assez normal entre nous, qu'est ce qui te perturbe ? Pourquoi à tu l'air toujours aussi en colère ?

Oui je m'intéressai à lui alors que la plupart des gens ne voulaient peut être pas apprendre à le connaitre. Dans mon cas je voulais surtout l'aider à se repérer parmi tout ce foutoir dans lequel nous sommes et tant qu'à faire devenir une amie à lui car après tout je n'aimais pas que de la tentions comme celle-ci règne autour de moi. Et après tout c'était bien d'arriver à connaitre les personnes pour aussi bien apaiser leur cœur tout en les aidant à avancer sur leur chemin.
##   Sam 9 Nov 2013 - 14:55

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kei
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

Je comptais vraiment me casser tranquillement et ne rien devoir à personne. Mais ça, c'était sans compter sur cette chère Henri.

Je l'entendis faire volte-face et me rattraper. Et moi qui croyait que j'aurais enfin LA PAIX !

C'EST PAS POSSIBLE D'ÊTRE TRANQUILLE DEUX MINUTES DANS CET INSTITUT DE FOUS ??!!!

Elle me rattrape et me bloque le passage. Je soupire, agacé.

Je la fusille du regard et ouvre la bouche pour lui dire sèchement de dégager mais elle me prends de vitesse :

- Mouais au pire de toute façon on ne risque pas d'y apprendre grand chose, cependant je veux bien que l'on essaie d'avoir un dialogue assez normal entre nous, qu'est ce qui te perturbe ? Pourquoi à tu l'air toujours aussi en colère ?


Je la regarde d'abord en essayant de la foudroyer, puis d'un air blasé.

- Un dialogue Normal ? AH AH ! Ouais, non.

Je tente de passer, mais elle se déplace et me bloque le passage.

- LAISSE MOI PASSER MAINTENANT !
Je hurle, en colère. TU PEUX PAS COMPRENDRE POURQUOI ! TU POURRA JAMAIS COMPRENDRE POURQUOI JE HAIS TERRAE ! JAMAIS !

Un grand silence pesant se fit dans le couloirs, que je brisais aussitot :

- Maintenant, laisse moi. Tu n'as jamais vécu ce que j'ai subi. Laisse moi.






♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Sam 9 Nov 2013 - 19:10
Anonymous
Invité

Heureusement que je l'avais stoppé dans son départ car sinon il serait parti sans que je puisse lui dire quoi que ce soit. Il était agacé et tout ce qui pouvait aider ce sentiment d'agacement à se développer, mais bon il était un peu perdu dans ses pensés peut être. Toujours était il qu'après mon discours il tentait de partir encore une fois, sauf que je le pris de court et me plaçais devant lui pour qu'il ne puisse passer. Faisant une tête de nabot colérique, il refusa catégoriquement la proposition que je venais de lui faire. Je soupirais tout en tapant du point sur le mur à ma droite.

Il hurlait de le laisser passer tout en disant que je pourrais pas comprendre ce qu'il ressentait. Au contraire je le pouvais mais pour ça il fallait en discuter et non pas crier à chaque fois que quelqu'un tentait de lui parler normalement. Pendant le silence je lâchais un soupir tendis qu'il le brisa le premier en me demandant de le laisser en paix. Quelle petite âme torturée est il alors qu'il est si jeune.


Justement, je veux te comprendre pour pouvoir t'aider, tu ne l'as pas remarqué, je veux te parler moi et te connaitre ! Si tu as une dent contre Terrae c'est ton choix, enfin c'est ta volonté mais dis pourquoi au moins, si tu as des problèmes avec des gens ou autre et puis...Roh puis merde moi aussi j'en ai bavé tu sais ! Tu es pas le seul..

Je commençais vraiment à perdre mes moyens il fallait que je me ressaisisse et j'avais trouvé qu'une seul chose, je tombais sur mes genoux et le câlinais alors en espérant qu'il comprenne vraiment que je suis sincère, le regardant dans le blanc des yeux pleine de compassion je rajoutais à ma tirade :

-Tu n'es pas tout seul Kei !
##   Sam 9 Nov 2013 - 20:29

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kei
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

Je vis Henri taper du poing sur le mur. Ce geste me gonfla encore plus. C'est elle qui vient chercher les embrouilles, qu'elle me laisse tranquille si je l'énerve putain !!

- Justement, je veux te comprendre pour pouvoir t'aider, tu ne l'as pas remarqué, je veux te parler moi et te connaitre ! Si tu as une dent contre Terrae c'est ton choix, enfin c'est ta volonté mais dis pourquoi au moins, si tu as des problèmes avec des gens ou autre et puis...Roh puis merde moi aussi j'en ai bavé tu sais ! Tu es pas le seul..

Je vis rouge. DES PROBLEMES ?!! DES PROBLEMES ?!!! ELLE SE FOUT DE MA GUEULE C'EST CA ?

- NON MAIS... Je commence.

Tout à coup, Henri tomba à genoux et me prit dans ses bras.

Abasourdi, je me laissais faire. Je sentais sa chaleur, son parfum, et peut être son coeur contre moi. Sauf si je me fait des idées.

Elle me regarda et je soutint son regard.

-Tu n'es pas tout seul Kei !


Un petit voyant rouge s'alluma alors quelques part dans ma tête. Et une alarma se mit à résonner dans mon cerveau.

Je repoussais Henri, violemment, et hurlais :

- NON MAIS CA VA PAS NON ??!!!

Je senti la tension monter en flèche et mon souffle devint plus court.

Oh non. Pas ça. Manque d'air, ca commence. C'te meuf est vraiment une CONNASSE !! JE PREFERE ENCORE MOURRIR QQUE DE TOMBER DEVANT ELLE !! POUR CA EN PLUS !! POUR CA !!

Je donne un grand coup de poing dans le mur, et du platre tomba en miettes à mes pieds.

- SEUL ? QU'EST CE QUE T'EN SAIS TOI HEIN ? JE SUIS PAS SEUL? ET TU PENSE QU'IL Y AVAIT QUELQU'UN AVEC MOI PENDANT CES CINQ DERNIERE ANNEES ??!! NON, PLUTOT, TU PENSE QUE J'AI DEJA UN SEUL JOUR DE MA VIE PAS ETE SEUL C'EST CA ?!!!


Je reprends mon souffle, ou plutôt, je suffoque. Ma respirayion se bloque, je sens mon coeur battre beaucoup trop vite? J'ai le sang qui monte à la tête.

Je dois me casser avant que ça empire. Ca me le fais jamais en journée, d'habitude.

Je panique.

- On est tous seuls... PUIS D'ABORD MERDE!! J'AI PAS BESOIN DE TOI OK?!! TOI TU VIENS A TERRAE POUR TROUVER LE BONHEUR !!! TU TE SENS COMPATISSANTE POUR TE DONNER BONNE COSCIENCE C'EST CA ?!! PARCE QUE TU AS RESSENTI LE VIDE !! MAIS J'AI JAMAIS RESSENTI LE VIDE ! TERRAE M'A LAISSER CREVER COMME UN CHIEN !! UN CHIEN TU M'ENTENDS !!!!

Je titube.



♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Sam 9 Nov 2013 - 20:57
Anonymous
Invité

kei eut une sorte de déclique assez étrange dans sa tête car il me repoussa directement sans que je puisse y comprendre quoique ce soit. J'étais un peu sonné quand je tombais contre le sol me cognant un peu la tête à cause d'une perte d'équilibre, mais me relevant difficilement, j'entendais son souffle diminuer petit à petit. Ne m'y arrêtant pas trop car il devait sûrement reprendre son souffle, je portais une main au dos de ma tête pour vérifier que je n'avais rien de grave, juste une bosse régné par ici et rien d'autre.

Reprenant lentement mes esprits, je n'avais pas trop compris le début de ses paroles, mais je repris le cours de son texte pur comprendre qu'il avait toujours était seul. Il tentait toujours de reprendre sa respiration mais en même temps vue comme il gueulait c'est sûr il pouvait pas vraiment attendre grand chose, pourquoi ne se calmait il pas ? Je voulais vraiment savoir ce qu'il avait traversé dans le passé.


Je crois qu'il commençait à empirer son état car il commençait à vraiment avoir beaucoup de mal à tenir sa respiration malgré qu'il déblatérait des conneries sur moi, par contre par rapport à Terrae ça m'intéressait beaucoup plus que ce qu'il pensait. Il fallait que je trouve un moyen de le calmer car après tout c'était mon idée première. Posant mes mains sur ses épaules e t le regardant avec une larme à l'œil je lui dis :

- Mais putain tu ne comprend donc pas ? Je suis là moi, je veux t'aider !! Je veux pouvoir t'apaiser ! Je veux savoir ce que tu as traversé dans ta vie et surtout ce qu'il se passe avec Terrae ! Je le répète tu n'est plus tout seul ! Tu  comprends ça ! Et arrête de dire que tu n'as besoin de personne, au contraire ! Ta voix dis non alors que ton cœur crie à l'aide !Je le vis alors commencer à tituber,ho, Kei ça va ?
##   Sam 9 Nov 2013 - 21:21

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kei
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

- ho, Kei ça va ?

Putain, elle est encore là elle !

Je suis pas sure mais je crois que je sens ses mains sur mes épaules. Il faut que je trouve un chiotte pour m'enfermer, avec un peu de chance ça passera comme ça...

Je sens l'angoisse me prendre aux tripes et me monter à la gorge. PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !! CA CRAINT !!

Je sens que je perd pieds. PUTAIN DE MERDE.

- Je... Laisse. Laisse moi...

Je me plie en deux pour tenter de reprendre mon souffle. Je sens comme un poids énorme dans ma poitrine, je porte mes mains à ma gorge et les crispe.

- Putain de merde... Laisse... Laisse moi... LAISSE MOI !!

Je tente de repartir, dans la direction opposé. Me cacher... Crever dans un coin, à l'abri des regards, PUTAIN !!

Mais je fais deux pas et tombe. Je sais pas exactement comment. Je sais juste que je me retrouve au sol, replié sur moi même.

Mon souffle... Mon souffle...

-Putain...


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

##   Lun 11 Nov 2013 - 14:42
Anonymous
Invité

Je le voyais de plus en plus faible, qu'avait t'il ? je ne l'avais pas frappé ni rien, que nous faisait ? Il m'inquiétait de plus en plus alors que j'étais totalement impuissante face à ce qu'il était en train de subir. Il tenta de parler une premiére fois mais trop choqué je n'y fit pas attention, il essaya de toujours reprendre son souffle en étant totalement plié, il me demanda plus clairement de le laisser sauf que là si j'avais pu je l'aurais giflé mais je ne voulais pas aggraver son état alors qu'il se tourna pour essayer de marcher. Sauf qu'il fit juste quelques pas et il tomba à terre, j'eu juste eu le temps de lui rattraper le derrière de la tête pour ne pas qu'il se cogne.

-Olala ! Tiens bon je vais t'emmener à l'infirmerie Kei, tu iras mieux promis !

Une chance pour moi que ce ne soit pas une armoire à glace car sinon je n'aurais pas pu le porter. Passant un autre bras sous ses jambes, je le hissais contre moi et partis alors aussi vite que je pouvais jusqu'à l'infirmerie. Lui il était toujours conscient et je tentai tant bien que mal de ne pas trop l'agiter pour pas lui couper le souffle léger qui lui restait. Regardant mon chemin et courant toujours, je lui dis assez essoufflé :

-C'est de ça que je voulais parler quand je te disais que tu n'étais plus seul Kei, alors tiens bon on y est !Franchissant alors les portes de l'infirmerie en trombe j'hurlais,il y à quelqu'un c'est urgent !!!

Une infirmière arriva toute paniqué et voyant l'état catastrophique dans lequel était plongé de Kei m'indiqua un lit ou le mettre, je le posais et m'assis sur une chaise à côté de lui et serrais sa main droite dans les mienne espérant qu'elle allait vite le soigner.
##   
Contenu sponsorisé

 

Qui a fermé cette putain de porte ?!! /pv Henriiii /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Sciences.