Partagez | 
Chut moins de bruits! (pv Yuki) [Terminé]
##   Sam 26 Oct 2013 - 16:50

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Etre le nouveau et rattraper les cours surtout les lecons qu'on n'aurait pas compris, voila le bienvenue des nouveaux, du moins en ce qui concerne le jeune Ys Ochikawa. Etant donner que l'academie ne contient pas de bibliotheque, le jeune homme avait du se rendre au village de Terrae pour trouver son bohneur. Apres avoir tourner en rond pendant un moment sur sa harley, Ys avait enfin trouver la bibliotheque et a tant lorsque le temps tourna a l'orage. Partant s'abriter rapidement, Ys evita de justesse la pluie.

Penetrant discretement dans l'etablissement, le silence reignait en ces lieux, de quoi de plus normal dans une biblio. Presentant sa carte de novice aupres de la surveillante de la bibliotheque, Ys alla d'un pas non chalant vers les rayons ou etaient disposer les livres d'etudes. Non qu'il aimait etudier mais il n'avait pas le choix, il avait un grand pouvoir a metriser et il etait presser d'y arriver.

Il prit des livres portant sur le sujet incompris, il s 'installa sur une table, y diposa son sac. Il ne s'en sera pas rendu compte mais ca faisait deja plusieurs heures qu'il etait la, lui qui deteste les devoirs.  


*Je comprend rien, je n'y arriverai jamais.... -_- *

D'un regard en coin, il jetta un rapide coup d'oeil, voyant les lecteurs aussi concentres les uns que les autres. Des jeunes , suremment quelque uns de Terrae, et des personnes plus agees. Laissant echapper un long soupir, le jeune homme continua ses recherches, a travers les rayons de la bibliotheque, regardant l'interieur de certains livres. Il n'aimait pas ca mais reussir a metriser ses pouvoirs, c'etaitca sa motivation et tetu comme il est, il ne lacherait pas.




Dernière édition par Ys Ochikawa le Jeu 14 Nov 2013 - 17:04, édité 1 fois
##   Sam 26 Oct 2013 - 21:46
avatar
Invité

Une nouvelle fois encore, je faisais cavalier seul. Ou cavalière dans mon cas. Enfin, peu importait. J'étais bien plus renseignée maintenant, et j'avais moins de chance de me perdre.
Enfin, c'était vite dit, ça. C'était sans compter sur cette étrange capacité que j'avais de ne pas pouvoir retrouver mon chemin aisément. Oui bon enfin, je savais ou je voulais aller cette fois, j'avais décidé d'aller au parc, pour jouer du violon. Donc je m'étais débrouillée pour récupérer mes affaires et me diriger vers le parc, histoire d'avoir enfin un moment de solitude comme j'aimais tant.
Parce que je ne me rappelais pas en avoir eu un seul depuis mon arrivée à Terrae. Le premier jour, il y avait eu Eion et Léon au bar, ensuite, les filles qui m'ont aidée ensuite, et après Néro... Bon, c'était volontaire, mais en même temps, c'était aussi une expérience que je ne retenterais pas. Alors pour une fois, seule avec ma musique, ça me ferait du bien.
Mais c'était sans compter sur le fait qu'au passage, je tomberais sur une bibliothèque.

Je ne résistai pas aux bibliothèque. Comme je n'avais pas été loin dans mes études, j'avais le strict minimum pour pouvoir travailler. Mais plus jeune, j'avais toujours adoré apprendre, alors pendant une longue période, mon apprentissage, je le faisais à l'aide de livre. Parce qu'en plus d'apprendre des choses, je pouvais m'isoler des autres, rester seule, m'évader dans des mondes inconnus créés par les fictions, ou plonger dans le passé en lisant des écrits d'historiens.
Il a donc fallu que j'y rentre, la tentation était trop forte. Et puis si je devais apprendre à aimer ce pays, autant commencer par des livres.
Je soupirai un peu. Je n'étais pas vraiment motivée pour ça... Je commencerais pas lire des fictions, c'était plus intéressant que de faire quelque chose qui ne plaisait pas.
Alors que je traversai les rayons rapidement avec plusieurs livres en main, je butai quelqu'un. Forcément, je ne regardai pas devant moi.
Les livres me glissèrent des mains et tombèrent au sol un à un.

- Désolée.

Je ramassai rapidement les livres et redressai la tête pour regarder la personne en face de moi. C'était un jeune homme aux cheveux rouges. Je ne ferais pas de commentaire là-dessus ayant moi-même les cheveux roses.

- Je ne regardai pas où j'allais, dis-je un peu froidement. Pardon.
##   Sam 26 Oct 2013 - 22:57

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

*Celui la... hum non...humm...*

En pleine reflexion devant quel livre il devait prende pour avancer dans son devoir, Ys ne pretta aucune attention a ce qu'il entourait. Dommage car cela aurait pu lui eviter un accident bana. Surevenue comme de null part, une jeune fille le percuta de plein fouet.
Surprit par cet evenement soudain, Ys laissa echapper un petit juron. Se frottant l'epaule sur lequel il avait recu l'impact. Il jetta alors un oeil d'ou provenait le choc et vit alors une jeune fille ramassait ses livres tout en s'excusant. Elle semblait enervee de ce qu'il venait d'arriver.
S'empressant de lui venir en aide, il ramassa les livres qui trainaient au sol.


"Non... c'est bon y a pas de souccis...Hum, ca peut arriver."

En tant normal, Ys aurait laisser echapper sa colere et aurait tout envoyer balader mais pas quand il s'agissait d'une fille qui en plus etait genne de ce qu'il venait d'arriver.
Etant plus pres, il vit la couleur de ses cheveux.. Tient rose!Est ce sa vraie couleur de cheveux?? Allez savoir. Desormais il se trouvait dans des lieux ou tout semblait possible et etrange.

Il tenta alors de croiser son regard lui adressant un sourire sympathique.


"Moi c'est Ys.... Ys Ochikawa"

Il lui tendit le dernier livre qui jonchait au sol, obtenir une reaction sur un ton moins glacial. Mais si la jeune inconnue avait des souccis personnels, quoi de plus normal qu'elle soit nerveuse..

*Pourvus qu'elle ne mord pas...-_-*


##   Lun 28 Oct 2013 - 17:14
avatar
Invité

Je supposais que faire tomber ses livres était une chose à prévoir, lorsqu’on marchait à cette vitesse dans des rayons où les voies étaient plus ou moins étroites. Ce devait également être normal de heurter des gens, sans quoi les livres n’auraient pas de raison de tomber. Et c’était tout à fait normal de s’excuser aussi, et pour une fois que j’étais celle qui cognait et non celle qui était cognée, je l’avais fait. Mais franchement, j’avais dû paraitre… Pas comme je l’aurais voulu. Il n’y avait rien à dire, je n’arrivais pas à fournir le moindre effort pour paraitre plus sociable. Je parlais froidement, j’avais un regard aussi froid que ma façon de parler et un visage inexpressif. Il serait sûrement difficile de changer tout ça, et je n’y mettais pas toute la volonté du monde non plus. Mais honnêtement, comment est-ce que je ferais si un jour je devais avoir besoin d’aide…
Je réprimai un soupir. Puis j’entendis la personne que j’avais butée élevé la voix. Je redressai à nouveau la tête pour le regarder. Je ne pensais pas qu’il y ait quoi que ce soit de grave, juste que ce genre de situation me mettait mal à l’aise, et c’était pour ça que je m’étais excusée deux fois. Je n’avais jamais aimé me faire bousculer, généralement, je ne manquais pas de le faire remarquer. Alors pour la première fois que c’était moi qui bousculai quelqu’un, j’étais étonnée qu’il ne me dise rien.
Je l’entendis parler à nouveau alors je redressai une nouvelle fois les yeux et je croisai son regard. La couleur de ses yeux était assortie à celle de ces cheveux apparemment. Il était en train de se présenter. Alors comme ça, il s’appelait Ys… C’était un nom spécial. Presque autant que le mien en France, parce que maintenant que j’étais au Japon, j’avais un prénom tout à fait normal.

- Et moi Yûki. Yûki Cristal Icesoul.

Ys souriait. Je n’aimais pas les sourires, ou du moins, les sourires répétitifs. On pouvait être sincère comme on pouvait mentir en souriant. Et il n’y avait rien de pire que les mensonges. Ils étaient une forme de poison, quelque chose dont on devenait dépendant, parce qu’un mensonge en enclenchait un autre. Et au final, on pouvait croire que tout allait bien alors que ce n’était absolument pas le cas. Et à force d’être convaincu par des mensonges, on ne pouvait pas se remettre de la vérité. On perdait tout d’un coup, et on était blessé. Et jamais la plaie ne se refermait entièrement, il y avait toujours un autre mensonge pour venir l’ouvrir un peu. Alors, en m’isolant, et en restant fermée à tout, j’avais pu éviter tout un tas de mensonges, ayant été blessée par ça auparavant.
Une nouvelle fois, je réprimai un soupir. Je commençai à en avoir assez de vivre sans cesse avec les souvenirs du passé. J’aimerais tant être joyeuse de temps en temps… Mais après tout, je n’étais pas ici, à Terrae pour rien. Alors peut-être que je retrouverais ma joie de vivre, comme j’avais retrouvé l’espoir que ma jumelle sorte de son coma un jour.
Je me remis debout lentement, afin de ne pas faire tomber mes livres à nouveau, puis, manoeuvrant pour garder mes livres dans une seule main, je remis les mèches de cheveux qui m’obstruaient la vue en place.

- Ravie de faire ta connaissance.
##   Mar 29 Oct 2013 - 23:30

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ainsi le dernier livre rendu, la jeune fille se presenta. Ys avala de travers, son nom etait long. Ses parents s'amusaient au scrabble?
Et a cette idee, le jeune homme ne manqua pas a faire une reflexion, plutot amuser de la sorte.


"Je pense que je saurais capable de te retenir Yuki!"

Direct? Lui oui, et Ys a toujours eu cette facheuse tendance de dire haut et fort avant de reflechir. Et plus d'une fois il s'en rendit compte mais seulement tardivement, comme a cet instant. Chassez le naturel et il revient au galop!
Mais la raison qui fit disparaitre son sourire amuser ne fut pas sa blague deplacer, mais les paroles suivantes de la denomme Yuki.

Vide...froide...distante...enexistante... Quoi de plus normal qu'ils se soient rentrer l'un dans l'autre. Yuki ne semblait pas aller bien et n'importe qui l'aurait remarquer. Ys eut un instant ou il ne savait plus ou se mettre, ni quoi faire.

Il est vrai qu'il ne connaissait pas cette fille, il pouvait bien se moquer de ce qui lui arriver, mais aujourd'hui, il etait a Terrae pour tout changer. Alors de question de revenir ce delinquant glaciale.


"Attends, je vais t'aider..."

Sans attente d'acune reponse, Ys se permit de se servir. Il prit la pile de livres dont Yuki avait tant de mal a garder. Dans un sens, il voulait l'aider. Au evidemment il n'irait pas jusqu'a jouer au psy mais ils se connaissaient tout juste. Ils avaient simplement echanger leurs noms et non des confidentialites sur l'oreiller.

Et puis parfois, on n'a pas vraiment envie de discuter et se soulager en confessant, Ys connaissait bien cela. C'est pourquoi il ne demanderait rien. Si Yuki voulait se confesser, elle le ferait quand elle se sentirait prete.
Neamoins, Ys lui adressa un leger sourire amical.


"Si tu veux, je suis installer a une table, si tu veux me rejoindre...?"

Il est toujours plus agreable d'etre accompagner que de reste seul dans son coin, surtout avec le moral a zero , et surtout dans cet endriit ou le silence regne et que de ce fait on ne pas faire autrement que de ressacer ce qu'il ne va pas.


##   Mer 30 Oct 2013 - 22:47
avatar
Invité

A l'entente de mon nom, Ys m'annonça qu'il se contenterait de retenir Yûki. Je ne savais pas trop comment je devais le prendre, ni comment je devais réagir. Après tout, un suite de quatre lettre, c'était le double d'une suite de deux. Retenir un nom de deux lettres demandait un effort ridicule, alors retenir un nom avec le double de lettre demanderait un double effort, bien que clairement minime. Mais pourtant, j'aurais préféré qu'on retienne un autre nom que celui-ci...

- C'est clair que Yûki c'est bien plus simple...

Pourquoi cette impression que tout ceci avait mis un grand froid. Pas que ça me gênait, mais plutôt que je ne me sentais pas comme d'habitude. Une sorte de malaise, l'impression d'avoir répondu à une maladresse.
Ys proposa de m'aider et me prit quelques livres des mains. Je le regardai faire sans un mot. Je n'avais rien à dire de toute façon, rien du tout. J'avais préféré repartir dans mes pensées suite à la remarque d'Ys sur mon long nom. Et je finis pas lâché ce soupir finalement, que j'avais essayé de retenir à deux reprises. C'était plus dur que ce que je pensais d'être là, dans ce pays où je n'aurais jamais aimé être et où tout me rappelai ma mère, ma sœur, et ce japonais abruti qui avec plongé chacune d'entre elles dans un sommeil infini, et tout cela à commencer par mon prénom. C'était décidément bien trop dur, et insupportable.
Ys m'adressa un nouveau sourire, alors je baissai la tête vers les quelques livres que j'avais dans les mains, puis il me dit qu'il était installé à une table. Je ne perdais rien en allant avec lui... Et lorsque je sortirais d'ici, j'irais chercher le bar et tout irait mieux... Tout irait mieux...

Je suivis Ys en silence jusqu'à sa table puis après avoir posé mes livres et retiré mon violon de mon dos, je m'installai sur une chaise. Je pris un livre au hasard parmi ceux que j'avais. Uniquement des livres sur le Japon, j'avais finir par me résoudre à ça, parce que je n'avais pas d'autre choix pour en savoir plus.
Pourtant, après avoir lu quelques pages, je le refermai et le reposai sur la table.

- ... j'aurais bien aimé... ne pas être là. Je n'arriverai pas à me faire à ce pays.

Mais je devais composer avec, pour ça aussi, je n'avais pas d'autre choix.

- Tu es né ici toi ?
##   Ven 1 Nov 2013 - 18:01

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Sans poser de questions, Yûki suivit Ys jusqu'à sa table et s'y installa à son tour. Cette jeune fille était vraiment étrange et à a fois triste, mais quelque chose obligea le jeune garçon à ne pas la repousser. Comme un appel au secours...




Ouvrant à son tour ses livres, Ys se lança dans une profonde étude qui au bout de quelques minutes, lui fit suer. Il y avait vraiment des cours incompréhensibles à Terrae. Se grattant la tête, l'envie de tout jeter par terre démangeait le garçon mais il se contena, une chose rare quand on connait son caractère impulsif.

Mais finalement, se fut autre chose qui le déconcentra. Yûki referma soudainement son livre et se laissa libérer de ce qui sembler l'angoisser. Le ma du pays... La fixant de ses yeux de feu, Ys comprit son sentiment. Lui aussi, en arrivant à Terrae, il ne connaissait personne et il devait trouver ses repères. Il n'est pas toujours facile de s'adapter aux nouvelles choses, c'est un capte à passer. 


"Non moi... Je suis né au Japon. Je pensais que tu étais là depuis un moment... T'es nouvelle?"

Puis, refermant silencieux son livre, Ys repoussa de côté ses études et croisa des doigts. Après tout, ça pouvait attendre; Et puis, il ne connaissait pas tous les recoins de Terrae.

"Hum... si tu veux sortir d'ici, enfin, aller quelque part ailleurs, je peux t'emmener si tu veux..."


##   Sam 2 Nov 2013 - 19:11
avatar
Invité

Je ne comprenais pas. Ou je n'y arrivais pas. Ou peut-être que je ne voulais pas.
Mais cette sensation de mal-être si présente était presque pesante. Ce n'était pas pourtant pas la première fois que les choses ne se passaient pas comme je l'aurais aimé. Si ça l'avait été, je serais sûrement un fille épanouie et souriante à l'heure qu'il était.
Mais cette fois, c'était quelque chose de différent. Je n'aurais pas su l'expliquer, c'était quelque chose que je n'avais encore jamais ressenti. Et c'était désagréable. Sans compter que ça s'amplifiait à la vue de tout ces livres sur le Japon. Je n'aurais peut-être pas du les prendre finalement.

- Je suis là depuis quoi... Moins d'une semaine. Quatre jours tout au plus. J'ai eu le temps de me perdre dans l'établissement, de rencontrer des gens et d'être incapable de les reconnaître parce que j'étais dans un état pitoyable à ce moment-là. Le seul point positif, c'était sûrement ce moment sur le toit.

Je ne savais pas pourquoi je disais tout ça. Je contournais mon problème, comme si je voulais en parler mais que quelque chose m'en empêchait.

- Pardon. Je dois être un peu à cran, je sais pas pourquoi j'ai dit tout ça.

J'étais à cran... C'était une parfaite excuse pour mon psychologique. Depuis que j'étais ici, je n'avais pas pris le temps de me reposer ou quoi. C'était sûrement ça qui m'avait mis dans cet état.
Mais rien empêchait cette forte envie de tout laisser ici et de rentrer chez moi, dans ma solitude, et surtout dans un endroit que je connaissais.
La voix d'Ys me tira de mes pensées, il me demandais si je voulais sortir.

- On peut sortir oui si tu veux... A la base, je devais pas venir ici... Je vais ranger ce que j'ai pris.

Je me levai rapidement et rassemblai les livres que j'allais remettre dans leur rayon. Une fois la tâche terminer, je me rassis sur ma chaise fixant mon violon.

- Est-ce que... Est-ce que ça t'est déjà arrivé de...D'être quelque part, mais même en sachant que le mieux c'est que tu y restes, tu n'arrives pas à aimer l'endroit, à cause de souvenirs et autre chose du genre ?
##   Sam 2 Nov 2013 - 22:48

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Apres une telle reponse, les doutes du jeune homme se confirmerent. Effectivement, Yuki souffrait du mal du pays. Pour certains personnes , ont s'habitude vite sans connaitre d'affront, pour d'autres, des souvenirs nous hantent, des gens nous manquent. En ce qui concernait Yuki, quelque chose en ces lieux la hantait. Pourtant elle devait rester a Terrae, pour la meme raison qu'Ys et d'autres eleves. Ils avaient tous la meme raison.

Ys n'eut de repondre a Yuki que celleci partitranger ses livres et elle revint aussi vite. Il repensait a ses paroles. Oui, lui aussi connaissait cet endroit hanter de souvenirs ouloureux qui lui etait impossible de rester.
Relevant son regard rouge en direction de la jeune fille, c'est sans un mot qu'il posa sa main sur celle de Yuki.


"Si tu t'es sentit bien sur ce toit... alors tu sais qu'il te reste un endroit ou te sentir bien."

Se redressant, Ys mit les livres dans son sac et celui ci par dessus l'epaules. Il les emprinteraient et les rameneraient plus tard. Il ne tojrnerait pas le dos a une personne a cran. Ce n'etait pas dans sa nature, mais malgres son caractere, il n'etait pas quelqu'un de mauvais.

"Je joue moi aussi,de la guitarre.... un jour, on pourrait aller jouer la bas... sur ton toit."

Lui tendant, sa main, le jeune homme lui adressa un agreable sourire pour lui rendre du courage. Pour devenir fort, aller plus loin dans un but, seul est une tache difficile, mais a plusieurs, mais on se serrant les coudes, rien n'est impossible.

"Moi je n'ai pas reussi a trouver mon endroit a moi..."


##   Sam 9 Nov 2013 - 0:03
avatar
Invité

Alors que j'observais fixement mon violon, je sentis une main se poser sur la mienne, ce qui me fit sursauter un peu. Tournant la tête, je vis Ys me regarder.

Il avait raison, je m'étais sentie bien sur le toit. Et c'était le seul endroit que je m'étais sentie à l'aise jusque là. J'avais donc un endroit à moi. Oui, un endroit où je pouvais tout voir évoluer à chaque minute, les changements continuels de ce qui m'entourait, le le ver du soleil et son coucher, et tout les sons qu'on pouvait percevoir et qui rendait cet endroit magique.

Je regardai Ys mettre ses affaires dans son sac, puis il me dit ensuite que lui jouait de la guitare. Je n'avais jamais essayé de jouer avec quelqu'un, quelque soit l'instrument dont je jouais. Mais je devais avouer que même pour quelqu'un d'aussi solitaire que moi, ça pouvait être une expérience à tenter.

- Je joue de la guitare aussi. Mais en fait, je ne sais pas ou j'ai laissé mes affaires... J'avais juste mon violon avec moi ce matin. J'ai... oublié où est-ce que j'ai laissé le reste après... Enfin, je ne sais plus où elles sont.

Je ne savais franchement pas ce que j'avais pu faire du reste de mes affaires. Elles se trouvaient sans doute quelque part dans Terrae. Mais je n'allais pas risquer d'aller les chercher seule au risque de ne pas retrouver l'institut.

- Quand j'aurais retrouvé mes affaires, on pourrait toujours essayer un duo à la guitare. Au violon, je ne sais pas ce que ça pourrait donner.

Ys me tendit ensuite sa main. Je la regardai un instant, un peu surprise avant de la prendre. Puis je me levai. Ys ajouta que lui-même n'avait pas encore trouvé d'endroit à lui. J'espérai pour lui qu'il en trouve un. Je ne savais pas vraiment comment il était, et puis, je n'étais pas la personne la mieux placée pour indiquer des endroits. Cependant, je ne doutais pas que le toit soit un endroit à voir. Et plus particulièrement en fin de journée, lorsque le soleil se couchait. Je n'avais pas encore eu l'occasion de voir ça mais je l'aurais, et je sentais que ce serait un superbe moment.

- Le toit ne te conviendra peut-être pas mais... Enfin, je ne te force pas, mais j'imagine qu'être sur le toit le soir doit être un moment magnifique. Voir le soleil qui se couche, la nuit qui tombe et les lumières s'allumer une à une...

Le simple fait d'y penser me faisait déjà rêver. Rêver comme je ne l'avais plus fait depuis longtemps...
##   Dim 10 Nov 2013 - 18:15

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Yûki souligna un évènement bien étrange: ainsi elle ne savait plus où se trouver ses affaires. Assez choqué de cet aveu, Ys resta bête jusqu'aux prochaines paroles de la demoiselle et surtout au contact de sa main dans la sienne. Était-elle Alzheimer? O.0 Comment serait-ce possible, surtout à son âge? Il y a comme quelque chose qui cloche. Pas étonnant qu'elle soit triste!



Ne sachant pas s'il devait lui poser la question directement, c'était bien la première fois qu'il se retrouvait face à un tel cas. Que faire? Comment s'y prendre sans brusquer? Non, en retournant la question dans tous les sens, il ne trouver aucune réponse possible...


Se dirigeant tous deux lentement vers la sortie, Ys brisa ce silence pour en venir à cette histoire d'affaires disparues.

"Hum... il vaudrait mieux retrouver tes affaires.. T'as aucune idée où tu as les laissé? Un endroit? Une petite idée? Je peux t'aider si tu veux, mais il faut que tu me donnes un indice...."

Tiens ça sent la chasse au trésor!!! Qui le crut qu'en rentrant dans cette bibliothèque, alors que le garçon sentait cette journée très longue et ennuyante, il allait rencontrer Yûki et une mission assez amusante. Oui, il était décidé à l'aider quitte à devoir fouiller l'établissement de haut en bas. Alors enthousiaste,il lui relança d'un grand sourire d'enfant.

"Et comme ça, on aura le temps d'aller voir ce couché de soleil sur le toit!"

Mais il fallait faire vite car en jetant un rapide coup d’œil à la fenêtre de la bibliothèque, l'après midi allait touchait à sa fin.


##   Lun 11 Nov 2013 - 17:25
avatar
Invité

Un silence s'installa pendant que Ys et moi nous dirigions vers la sortie. J'avais beau me retourner la tête, impossible de me rappeler où j'avais pu laisser mes affaires. Ys brisa le silence et me questionna. Je ne pouvais pas lui donner d'indice, je ne savais absolument plus.

- Je ne sais vraiment pas... Je...

Je n'osais pas lui avouer la raison pour laquelle j'avais oublié ça, j'aurais eu l'air stupide. Et puis je n'avais pas envie d'être questionnée là-dessus, j'en avais déjà eu assez de la réponse directe de Seattle dans les dortoirs. Mais bon, peut-être qu'en lui disant, on pourrait avoir une piste pour savoir où partir.

- En fait, j'ai un petit problème, rien de bien grave hein... Et sans doute qu'à ce moment là, je... je devais être ivre...

Voilà, c'était sorti. Je me mis à fixer mes pieds. Je me sentais gênée et mal à l'aise. Je ne voulais pas passez pour une fille qui passait ses journée à boire. Juste que j'en avais besoin pour oublier mes problème, vivre avec ma conscience, me vider la tête... Enfin, me servir de tous les effets qu'était censé apporté l'état d'ivresse quand bien même je me sentais toujours aussi mal avant qu'après et que du coup je demandai toujours plus.

- Donc euh... J'imagine qu'on pourrait commencer par le bar... Si je ne les ai pas laissés là-bas alors ce sera sûrement dans les dortoirs... Je crois.

J'essayais néanmoins de me remettre en tête tout ce que j'avais déjà fait. Ce n'était pas simple, mais en faisant un effort, certains éléments pourraient me revenir. Après tout, tout ce que j'avais fait jusqu'ici, c'était me saouler au bar, me débarrasser de mon trop plein d'alcool, ensuite j'avais dormi et j'étais allée à la cafétéria, pour ensuite visiter l'institut. Entre les dortoirs, et la cafétéria, je n'avais déjà pas mes affaires. Donc j'avais bien raison, il n'y avait que le bar ou les dortoirs. Je me passais un main dans les cheveux avant de redresser la tête. Et de la tourner pour fixer Ys dans les yeux.

- Avant que tu ne dises quoi que ce soit, ou que tu me juges, peu importe, je te promets de ne rien demander quand on sera au bar. Et puis de toute façon, je n'ai pas l'âge, et j'ai réussi à tenir sans boire depuis...
##   Mar 12 Nov 2013 - 15:04

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2285
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Une fois sortie de a bibliothèque, sac par dessus l'épaule, Ys inspectait les lieux se demandant bien par ou il pouvait commencer les recherches. Autant dire que c'était chercher une aiguille dans un tas de foin.... Mais peu importe, il ne lâcherait pas prise. Il était bien décidé à lui venir en aide. Au moins ça occuperait sa journée.



Tandis qu'il se posait des questions sur le commencement de leur recherche, Yûki laissa échapper quelques paroles qui peu à peu donnerait un début dans leur quête.
Le bar? Elle ivre? Tiens! Ce qui expliquerait sa perte de mémoire. Le trou noir après avoir bus! Comme tous êtres humains, c'était normal et Ys n'en releva rien. Au bien sûr, il n'aurait pas crus que cette jeune fille fragile aurait eu un penchant pour l'alcool. Mais après tout, ils ne se connaissaient pas assez pour en juger.
Et d'ailleurs, la jeune Yûki sembla bien gênée en révélant cet aveu. Avait-elle honte? Surement! Mais pourquoi? Qui n'est jamais tomber ivre mort?



Alors pour détendre la demoiselle, Ys lui donna une petite tape amicale dans le dos.


"J'ai déjà fait pire! ^^ Je vais te faire une confidence: une fois, je me suis retrouver ne caleçon dans un endroit totalement paumé et recouvert de bleus... J'en suis pas fier mais le peu de souvenir qu'il me reste, c'était de mettre bien amusé! ^^"


Non, elle ne devait pas avoir  honte et Ys ne jugerait pas son vécu. A chacun sa croix! Évidement ce n'est pas le genre d'histoire qu'il révèle aussi aisément, mais pour cette fois, le besoin était nécessaire. Et puis ça serait leur petit secret.
Alors, proclamant d'une voix vive pour ainsi que Yûki ne sombre pas dans le désespoir, il reprit:

"Ça sera le bar!! On va commencer par là! Et t’inquiètes pas, je ne quitte pas des yeux!"

Lui adressant un clin d’œil, son sous-entendu signifiait bien sûr que la jeune femme ne s’inquiète de rien, même si elle buvait un verre, le garçon viellerait à que cette fois, il ne lui arrive rien.

HS> Tu veux continuer sur ce rp ou faire la suite au bar?? ^^


##   
Contenu sponsorisé

 

Chut moins de bruits! (pv Yuki) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.