Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Moon should I try to hide, the way I feel inside~ {Aoi ♥} {Fini o/}
Ven 24 Jan 2014 - 17:13
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle se blottit dans son écharpe, à nouveau nerveuse, et je réalise une fois de plus que je me comporte comme un abruti égocentrique, que je suis ? Je préfère être comme ça en fait, à jouer l'indifférent j'y crois un peu moi-même et ça me fait moins mal. Je me sens tellement mal de ne comprendre que maintenant ce qu'a pu ressentir Jun envers moi, j'aurais du être moins con vraiment. Apparemment je n'apprend jamais rien.

– J'y tiens, oui. Mais si tu ne veux pas, dis-le. Je ne t'oblige pas.

-Je viens.

Je retiens un frisson et fourre mes mains dans mes poches alors que le vent recommence à souffler. Je la suis un moment, elle semble perdue dans ses pensées et moi je ne me sens pas de lui parler maintenant. C'est gênant mais parfois je préfère comme ça, on risque moins de dire une connerie si on ne parle pas.


– Huo ?

Je me tourne vers elle, remarquant trop tard qu'elle est bien plus prêt que je le pensais alors qu'elle se détourne en rougissant. Une fois de plus je la trouve adorable et je me renfrogne un peu alors qu'elle se retourne. A quoi elle a pu penser pour faire une tête pareille ?

– Je... j'ai oublié ce que je voulais dire. Désolée.

Je hausse un sourcil et pince les lèvres. Qu'est-ce qu'elle me cache ? Mon esprit de fouineur se met en route et j'esquisse un sourire en coin. Ho tu ne m'échappera pas comme ça Princesse crois moi.


-Vraiment ? Je ne crois pas~

Je frotte mes mains l'une contre l'autre pour les réchauffer, produisant quelque étincelles. Je lui ferais avouer, je suis très doué pour déchiffrer les gens et elle... Je ne sais pas pourquoi mais je sais si facilement ce qu'elle pense que ça me perturbe, l'inverse est aussi vrai d'ailleurs et ça me fait peur. je n'aime pas qu'on puisse me toucher aussi facilement.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 3 Fév 2014 - 18:48
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

​Je rougis violemment et lui lance un regard semi-noir. Assassin, mais pas trop non plus, en gros. Je dois avoir l’air particulièrement stupide – pour changer. Surtout que je me vois très mal lui expliquer qu’en réalité, ce que je souhaitais lui demander, c’était des précisions sur ce qu’il m’avait sorti y a une dizaine de minutes maintenant. Mine de rien, ça me perturbe. Et si ça me perturbe, c’est qu’y a vraiment quelque chose de grave ! Maman me disait toujours que j’étais un peu boulet sur les bords et que je remarquais jamais quand il se passait un truc. Et là, j’avoue que j’aimerais bien que ça change, quand même.

Bon, d’accord ; j’ai vraiment pas l’air convaincante. Tant pis

- Mais je me souviens plus, Huo, je râlai en croisant les bras. Tu m’énerves.

Répartie de fou, hein. Comme d’hab’ !

Mes yeux se baissent alors qu’il se frotte les mains, produisant quelques étincelles. Immédiatement, une idée me vient – exceptionnel, c’est à préciser. Laissez-moi faire ma danse de la joie interne, et je vous explique de quoi il en retourne. (Mon dieu je suis folle.)

Je plante mon regard dans le sien et le fixe longuement, alors que ma moue boudeuse se transforme peu à peu en un sourire étincelant, un peu malicieux.

- Huo ? Tu veux bien créer une flamme pour moi ? J’aimerais essayer un truc.

Puis j’ai un léger rire et je lui fais un clin d’œil moqueur.


- Et promis, j’essaierai de pas t’envoyer à l’infirmerie cette fois.

Bon, techniquement, ça devrait pas être trop dangereux, mais ça risque de foutre le feu aux environs si je me foire – ce qui arrivera forcément, je me connais. Et au pire, Huo est quelqu’un d’intelligent et de doué avec ses mains (ahah c’te blague…), il saura trèèès bien se débrouiller pour éteindre sa veste de lui-même ! (Bon, sinon, il reste l’option « le soulever jusqu’au lac et le balancer dans l’eau », mais je suis étrangement pas certaine qu’il apprécie le traitement. Bizarre, hein…)
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Mer 19 Fév 2014 - 17:48
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle rougit brusquement à ma réplique moqueuse et me fusille du regard. Je retiens un petit rire amusé, me contentant d'esquisser un sourire en coin. Elle est mignonne tiens, à essayer de faire comme si elle était fâchée par mes paroles. Pourtant il n'est pas très convaincant son regard noir.

- Mais je me souviens plus, Huo. Tu m’énerves.

Je ris doucement et fais naître une étincelle au bout de mon doigt, la regardant danser sur ma peau. Sa moue boudeuse se change bien vite en un sourire joyeux et je hausse un sourcil, intrigué. A quoi a-t-elle donc pensé ? Créer une flamme ? Bien sur je peux le faire mais... Enfin pas que j'ai un doute sur la pureté des ses intentions mais la dernière fois on a fait cramer le champ de fleur donc bon...

- Et promis, j’essaierai de pas t’envoyer à l’infirmerie cette fois.

Je lui tire la langue dans une moue puérile. Merci de me rappeler que tu m'y as déjà envoyé deux fois c'est très bon pour mon ego ça. Je met ma main devant moi avec un sourire amusé.


-Ne fais pas de bêtise avec, je ne tiens pas à terminer brûler vif par ma propre flamme ce serait bête.

Je souris en coin avant de créer une petit boule de flamme de la taille d'un ballon de hand. Je commence à bien m'en sortir avec le contrôle des flammes, ma taille maximum est à peu prêt au ballon de basket au delà c'est trop instable. Mais je préfère quand même les petites billes de flammes en combat, ça pète moins c'est sur mais c'est beaucoup plus efficace.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 21 Fév 2014 - 19:09
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Sa remarque me tire une moue mi-gênée, mi-agacée. Il est stupide ou quoi ? La réponse est clairement oui, c’est certain. Mais le souci c’est que… que quoi ? Du coup je suis perturbée. Il pourrait éviter de me stresser comme ça ? Et puis au pire, mine de rien, je suis persuadée que je réussirais à le soigner si je le blessais ! Pour une fois, quitte à utiliser mes pouvoirs, autant éviter de le tuer hein…
Je lui tire la langue et approche mes mains de la sienne, un peu nerveuse, et les place autour des flammes, comme pour les entourer. La chaleur irradie de sa boule de feu avec douceur, et j’étire peu à peu un sourire doux. C’est drôle, mais, de plus en plus souvent, je repense aux flammes de Maman. Je me demande comment je les aurais ressenties si j’avais eu mes pouvoirs, à l’époque où je pouvais encore être avec elle…
Un instant de concentration suffit. Un léger courant d’air se met à tournoyer autour de la boule de feu, la fait s’agiter en tout sens. Je fronce les sourcils. Il me faut créer un dôme d’air, lisse et sans imperfection, pour entourer entièrement la création d’Huo. Mais les flammes se nourrissent d’oxygène, et je suis contrainte de la laisser remplie d’air pour qu'elles continuent à vivre. Finalement, j’essaie de créer une bulle de vide, léger interstice entre les flammes et l’extérieur, pour que tout ne flambe pas. Je me mordille la lèvre doucement, concentrée, et tente de soulever la flamme lentement, en prenant garde à maintenir ma construction intacte grâce à la pression. Le tout s'élève entre nous, sous mon regard pétillant et inquiet à la fois. Bientôt, je fais le vide dans la sphère creuse, petit à petit, pour regarder la flamme mourir lentement, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus le moindre oxygène à l'intérieur.
Je fais disparaître la sphère devenue inutile, reprenant mon souffle – et me rends bêtement compte que j'avais presque cessé de respirer durant le processus. Je baisse les yeux vers Huo et souris largement.

– Je ne pensais pas que ce serait possible, je m'attendais à la voir brûler entièrement, je ris finalement.

Puis, d'un pas léger, je me recule en toussotant. Trop proches.

– Je suis persuadée qu'on pourrait créer un double mur de flammes et d'air de cette manière... Comme la tornade enflammée, tu te souviens ?

Woah, ça remonte ça... Six mois déjà. Et notre première rencontre...
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 27 Fév 2014 - 21:30
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle place ses mains de part et d'autre de ma flamme et je hausse un sourcil, curieux. Qu'est-ce qu'elle cherche à faire ? Ma flamme vacille légèrement à cause de l'air qui commence à tournoyer autour et je m'efforce de la stabiliser.
Je fronce les sourcil, intrigué par le contrôle de ma sphère qui commence à s'étioler. C'est très perturbant, je la vois toujours au dessus de ma main mais je ne la contrôle plus, comme si elle était dans une sphère hors de portée. C'est très troublant et je retire ma main, constatant qu'en effet elle a pris les commandes et fais s'élever ma flamme à l'aide de... De quoi en fait ? Une bulle d'air ? De pression ? Non c'est plus subtil que ça, une bulle de vide.
La flamme meurt peu à peu dans sa bulle, à court d'oxygène pour brûler. Je suis impressionné je dois dire, autant par le fait qu'elle y a pensé que par celui qu'elle ait réussi du premier coup.


– Je ne pensais pas que ce serait possible, je m'attendais à la voir brûler entièrement.

Je lui souris doucement, un peu amusé de la voir rougie par notre proximité. Elle m'a donné envie d'essayer quelque chose, mais est-ce que j'en serais capable ?

– Je suis persuadée qu'on pourrait créer un double mur de flammes et d'air de cette manière... Comme la tornade enflammée, tu te souviens ?

J'acquiesce avec un sourire un peu rêveur. Bien sur que je me souviens, notre première rencontre où elle a failli me scalper. Bah j'en ris maintenant, et puis c'est plus pratique les cheveux courts quand même. Je place une main entre nous avec un petit sourire en coin avant de fermer le poing.


-Tu me laisse essayer quelque chose aussi ?

J'ouvre la main lentement libérant le petit papillon sculpté dans les flammes que je viens de créer. Il s'envole et tourne un instant autour de nous avant de se dissiper dans une gerbe d'étincelle. Le contraste entre la neige et les flammes est magnifique et je regrette de ne pas avoir mon appareil pour immortaliser ça.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 2 Mar 2014 - 23:08
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Un sourire ravi orne mes lèvres. Je suis contente d’avoir réussi, vraiment ! Enfin, surtout, je suis contente de ne pas m’être rétamée complètement, ça l’aurait mal fait une fois de plus… Huo n’est peut-être pas condamné à ne voir que la partie la plus pathétique de mon être au final ! C’est quelque peu rassurant. Enfin, je suppose que c’est rassurant… Pas vrai ? Enfin, au moins, on a pas eu droit à une démonstration en direct de combustion spontanée, c’est déjà ça. Je sais pas s’il aurait su éteindre le feu – sûrement que oui, mais… sait-on jamais. Pas que j’ai pas confiance en lui, mais voilà…
Lui aussi me sourit doucement, et je me surprends une fois de plus à rosir. Ahh Aoi… C’est un homme, mais c’est pas une raison pour être aussi niaise. Ce n’est surtout pas une raison pour l’être. Quand je pense qu’il a quatre ans de plus que moi… Ça me déprime. Il n’aurait pas pu être plus jeune ? Ou non, non… Carrément sortir de ma tête ? Ce serait teeeeellement plus simple !

-Tu me laisse essayer quelque chose aussi ?

Je penche la tête sur le côté, curieuse de voir ce qu’il fera. J’observe son visage se contracter légèrement et esquisse une moue satisfaite, avant de baisser les yeux sur sa main. Lorsqu’il l’ouvre, un papillon de flammes s’en échappe et s’envole dans les airs. Je le regarde longuement, émerveillée, jusqu’à ce qu’il se soit auto-consumé.
Je ne me rends compte qu’après coup que mon cœur s’est mis à battre la chamade.

- C’est vraiment beau… je murmure, avant de lui offrir mon sourire le plus éclatant. J’aimerais bien être capable d’en faire autant…

Je fais la moue. L’air est hélas invisible… pour ceux qui ne le contrôlent pas.

- Ou au moins pouvoir te montrer l’air comme je le vois, je soupire presque tristement.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Lun 3 Mar 2014 - 16:53
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Son sourire émerveillé me réchauffe le coeur. Je crois que je donnerais n'importe quoi pour la voir sourire comme ça jusqu'à la fin de mes jours. Bon ok je suis vraiment niais mais qu'est-ce que j'y peut ? Si elle me complimente comme ça je peux juste pas résister. Plus je la côtoie et moins j'arrive à me passer de sa présence.
C'est idiot mais savoir qu'elle me détestait m'a fait tellement mal... Je ne sais pas comment réagir avec elle, chaque fois que j'essaye de m'éloigner un peu ça produit une réaction négative mais si je tente de me rapprocher c'est pire. Alors peut-être qu'il faudrait simplement... Laisser les choses comme elles sont ? Alors que cette situation ambiguë ne me convient pas et ne me conviendra surement jamais. Je reste avant tout quelqu'un d'égoïste même si penser à elle avant moi m'arrive beaucoup ces derniers temps.


- Ou au moins pouvoir te montrer l’air comme je le vois.

Je souris doucement et fais jaillir une dizaine de papillons de mes doigts qui se mettent à voleter autour d'elle sans la toucher, éclairant son visage d'une lueur rougeoyante.


-J'aimerais bien voir par tes yeux, ça doit être magnifique. C'est peut-être joli ce que je fais mais ça reste des flammes. Tu peux le voir mais pas le toucher.

Je détourne les yeux et murmure pour moi-même.

-Comme moi...
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 3 Mar 2014 - 18:45
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

De nouveaux papillons volètent autour de nous, et je souris encore, tournant légèrement sur moi même pour en suivre un du regard. C’est tellement beau. Tellement chaleureux. Je me remémore maman pendant un instant, et approche l’une de mes mains de l’un d’entre eux, comme pour le toucher. Je sens la chaleur de ses ailes me brûler les doigts lorsque je m’y approche et j’étire pourtant un sourire plus large encore, amusée et attendrie. Je pensais pas qu’Huo avait autant de sensibilité, et ça me fait chaud au coeur de voir ça.
Je tourne à nouveau la tête vers lui à ses mots.

- Ce n’est pas vrai. Les flammes protègent et réchauffent. Maman disait toujours ça, je lui souris calmement. Et je suis d’accord avec elle.

Un nouveau sourire, doux et sincère, puis je lui tends la main. J’aimerais lui faire voir un peu plus de mon monde, celui des arabesques colorées et des sons cristallins merveilleux...

- Je ne peux pas te faire voir tout ça mais… Tu me fais confiance ?

Je cherche l’approbation dans son regard, et attends qu’il me prenne la main pour la serre doucement dans la mienne.

- J’espère que tu n’as pas le vertige, Huo, je ris d’un air taquin, avant d’utiliser la pression de l’air pour nous faire décoller.

La main, c’est que pour le rassurer et améliorer ma concentration -- et j’en profite un peu, j’avoue ; mais chut, il n’est pas obligé de le savoir. Nous quittons lentement le sol et je guette une réaction, pour le redéposer au sol s’il le souhaite. Nous montons peu à peu, et nous pouvons bientôt voir l’ensemble de l’institut s’étendre sous nos pieds.

- Tout va bien ? je l’interroge tout de même, un rire dans la voix.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 13 Mar 2014 - 17:11
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

- Ce n’est pas vrai. Les flammes protègent et réchauffent. Maman disait toujours ça. Et je suis d’accord avec elle.

Je souris doucement. Elle a vraiment une vision un peu naïve des choses mis quelque part ça me fait plaisir de voir qu'elle ne me considère pas comme un fou dangereux après ce que j'ai fait et dit. Elle me trouble, son sourire, sa voix, tout en elle m'attire mais je ne me sens pas le droit de la faire souffrir en lui avouant tout ça.

- Je ne peux pas te faire voir tout ça mais… Tu me fais confiance ?

J'acquiesce et prend sa main avec un sourire confiant. Je n'ai pas peur avec elle. Je resserre un peu ma prise sur sa main, en prenant garde de ne pas lui broyer les doigts, quand elle nous fait décoller.
C'est assez... Impressionnant en fait. Je n'ai jamais volé de ma vie sauf une fois quand j'ai pris l'avion pour venir à Terrae et à ce moment là j'avais d'autres choses en tête. Je vois la terre ferme s'éloigner de nous et bientôt je vois tout l'institut depuis les airs. C'est magnifique.


- Tout va bien ?

-Ça va... Je pensais pas que ça pouvait être aussi merveilleux de voler. Tu es une vraie magicienne Princesse.

Je lui fais un clin d'oeil amusé mais mon coeur se gonfle de joie. Oui une vraie magicienne et l'ange de mon coeur. Elle en a l'âme et le coeur, presque les ailes.

-Il te manque juste les ailes et je t'appellerais mon ange.

Je ris doucement. Je deviens niais je crois, mais parfois ça ne fait pas de mal je pense. Enfin tant que je n'oublie pas de garder le plus important pour moi.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 13 Mar 2014 - 22:41
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

J'observe avec plaisir le paysage sous nos yeux. La neige a recouvert la totalité du domaine, et on peut voir, çà et là, des silhouettes se détacher sur le blanc immaculé. C'est beau... La neige a quelque chose d'apaisant finalement, même si elle est froide. Je tourne les yeux vers Huo et lui offre un joli sourire, contente de voir qu'il me fait confiance malgré tout et qu'il ne se débat pas. Oui, oui, j'avais envisagé cette... possibilité. Ahem. En même temps, Huo étant Huo, il reste imprévisible, et moi j'ai pas encore de boule de cristal pour deviner comme il va réagir. Même si des fois, j'aimerais bien...

– C'est pas grand chose, je ris doucement et nous faisant nous déplacer un peu dans les airs. À Terrae, tout le monde est magicien.

Je continue à nous faire virevolter un peu, avant de m'arrêter sur ses paroles suivantes. Et de buguer. D'un seul coup.
Soudainement, je retiens un cri. Je crois que je viens de nous faire chuter de quatre bons mètres.
Mes deux mains ont agrippé son poignet avec force, comme si j'avais peur qu'il ne m'échappe autrement, et malgré le fait que j'ai réussi à nous retenir au dernier moment. J'ai eu la peur de ma vie. Je nous ai lâché... Je nous ai... Bon sang, on est super haut en plus ! Je vais développer une espèce de vertige à cause de lui, à tous les coups !

– Mais... mais t'es malade de me dire un truc pareil pendant que je nous fais voler ?! je panique un peu, écarlate et à demi terrorisée à l'idée d'avoir failli faire une chute d'une vingtaine ou une trentaine de mètres.

Mon cœur semble vouloir sortir de ma poitrine. Je ferme les yeux un instant pour me calmer, prenant de grandes inspirations. Il est stupide. Bon, adorable, mais stupide. Je le lui ferai payer ça, soyez-en certains.

– Recommence... plus jamais ça...

Mes yeux se détourne et je me mordille la lèvre.

– Désolée. Je te dépose où ?

Je veux me planquer dans ma chambre et ne plus jamais en sortir.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Mer 19 Mar 2014 - 9:57
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris doucement quand elle nous fait bouger un peu dans les airs. La sensation n’est pas désagréable mais elle est perturbante, c’est un peu comme si je ne contrôlais pas mon propre corps… Ça doit être ça que les gens ressentent quand je fait du marionnettisme…
Je la sens se figer et je blêmit brusquement. Ho merde, j’aurais pas du dire ça… On va tomber on va tomber on va- Je rouvre mes yeux, que j’avais fermé sous le coup de flippe, et remarque que nous avons du perdre deux ou trois mètres de hauteur. Ok, message reçu, pas de compliment tant qu’on vole. Je tiens à mes os quand même.


– Recommence... plus jamais ça...

-Je risque pas de recommencer. Si j’avais su que ça te ferais avoir cette réaction j’aurais rien dit.

Je fais la moue, encore un peu pâle. Bon sang j’aurais du le savoir en plus, mais jamais tu réfléchis avant de parler espèce de crétin ?! Je resserre ma prise sur sa main, j’ai eu la peur de ma vie là. Pas que je l’aime pas hein, mais tomber d’aussi haut pour ses beaux yeux j’aimerais éviter. En tout cas pas avant de l’avoir embrassée, après ça je pourrais mourir tranquille mais pour l’instant c’est pas dans mes projets immédiats.


– Désolée. Je te dépose où ?

-Tu veux qu’on se quitte déjà ? C’est méchant ça Princesse. Enfin si tu y tiens tellement pose toi dans la cour ça ira très bien.

Voler c’est super, enfin quand on a pas le vertige, mais là j’ai eu assez peur comme ça donc je préférerai rejoindre la terre ferme avant de risquer de tomber encore. Je lui fais confiance hein, là n’est pas le problème, mais moi et ma grande bouche on va encore nous faire tomber si ça dure trop longtemps. Sincèrement, un jour je me ferais un filtre entre mon cerveau et ma bouche.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 19 Mar 2014 - 10:07
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Inspirer. Expirer. Rester calme, c’est très important. Ne pas perdre encore le contrôle de moi-même. Au secours. Je vais mourir et je vais le tuer en prime. Bon, d’un côté, je serai morte, donc j’aurais pas de remords ni rien, c’est perfect ! Mais voilà, si ça se trouve, si y a une vie après la mort, ben on me punira pour ça. Et j’ai pas envie. Même si à la limite, ce n’est que ce crétin d’Huo.
“Mon ange”. Non mais, sérieusement. De tout ce qu’il a pu me dire de plus stupide jusqu’ici, je crois que là, ça a atteint le summum de la connerie ! Huoooo arrête de me dire des trucs pareils, je serais capable de te tuer sans le faire exprès à ce niveau-là !

- Ben j’espère bien, je râle, le visage toujours blanc mais les joues un peu rougies.

“Princesse” passerait encore à la limite -- ‘fin c’est juste que je me suis habituée maintenant, quoi. Mais punaise, “mon ange” ?! Non mais, mais, mais non ! Comment il voulait que je ne réagisse pas bizarrement en entendant un type pareil me dire ça ?! En plus, je viens de remarquer. Pour une racaille, il a quand même un sentimentalisme assez flagrant, je sais pas comment c’est possible. Manquerait plus que la rose, tiens… J’ai presque hâte de voir comment il sera avec sa cavalière au bal de Noël -- oui, parce que c’est évident qu’il ne pourra qu’avoir une cavalière. Voire même plusieurs, qui sait !... Bon d’accord, je charrie juste un peu. Juste un peu… C’est vrai, sérieux quoi, comment il veut que j’essaie d’avoir des pensées cohérentes dans un moment pareil ? En plus on est coincés dans les airs jusqu’à ce que j’arrive à nous faire redescendre… Horreur et damnation.
J’amorce l’atterrissage, gardant toujours sa main dans la mienne. J’ai trop peur de ne pas réussir à le porter si je le lâche -- pourtant, ça ne change rien. Mais disons que ça a quelque chose de… je sais pas. Rassurant ?

- Désolée, je veux juste… redescendre. Avant de nous lâcher. Pardon pour tout à l’heure.

Je pousse un soupir à fendre l’âme, commence à atteindre le sol. Lentement, je nous pose ; pas un bruit lorsque nos pieds se retrouvent sur l’asphalte. J’ai un sourire fatigué mais rassuré, maintenant que je suis par-terre.

- Voilà… C’était pas le meilleur aperçu que je puisse te donner...

Je remets une mèche de cheveux derrière mon oreille, nerveuse.

- Je pense que je vais rentrer, je suis morte de froid. J’ai été contente de te revoir.

Un sourire se glisse tout de même sur mes lèvres, et je lui fais un petit signe.

- Désolée. J’espère qu’on pourra discuter de nouveau comme ça, c’était chouette.

Puis je me détourne vers les bâtiments en me cachant dans mon écharpe, morte de honte de m’enfuir comme ça. Désolée Huo, là j’ai juste besoin de me poser un petit peu au calme...
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Mer 19 Mar 2014 - 10:26
avatar
Masculin

Messages : 896
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je retiens un petit rire en la voyant rougir un peu à ma remarque. Pas le moment de la déconcentrer là même si l’idée est très tentante vu comment elle s’accroche à ma main. Oui j’en profite mais je m’en fous, je suis sur qu’elle pense pareil si ça se trouve… Ouais nan, rêve pas Huo. C’est Aoi ok ? Aoi. Faut pas te faire de film elle fait juste ça parce qu’elle a peur de me faire tomber. Elle est tellement gentille qu’elle serait capable de pas se rendre compte qu’un mec la drague… Non c’est pas du vécu du tout. Puis merde quoi, là j’en suis plus aux signaux de fumée c’est du télégramme que je fais. Ça me désespère profondément de voir que même quand je dis ce que je pense elle ne réagis pas. Enfin si elle réagit mais si c’était quelqu’un d’autre que moi elle serait aussi gênée donc ça change rien.

- Désolée, je veux juste… redescendre. Avant de nous lâcher. Pardon pour tout à l’heure.

-C’était très bien t’en fais pas, j’ai juste… Bah laisse tomber, la prochaine fois j’éviterais de dire des trucs comme ça.

On atteint enfin le sol sans un bruit et je soupire de soulagement, pas mécontent de me retrouver les pieds sur terre au final. Elle semble vraiment mal à l'aise. Elle doit regretter d'avoir tout gâché la connaissant. C'est ma faute pourtant, comme d'habitude quoi.


- Désolée. J’espère qu’on pourra discuter de nouveau comme ça, c’était chouette.

-Ça me ferait très plaisir aussi Princesse. On se verra au bal.

J'esquisse un sourire amusé en la regardant s'éloigner. Sa queue de cheval balance au rythme de son pas rapide jusqu'à ce qu'elle soit hors de vue. La prochaine fois ce sera au bal... J'ai presque hâte maintenant. Avec un peu de chance j'aurais droit à une danse avec elle.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

 

Moon should I try to hide, the way I feel inside~ {Aoi ♥} {Fini o/}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3