Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Innovations et recherches sur les pouvoirs. Et accessoirement, dégradation de l'environnement alentour...
#   Sam 8 Fév 2014 - 17:13

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

Je me suis emporté. Je le sais.

Michigan tire une espèce de sale tronche de pet... Bah, au pire, je m'en fout, finalement.

PARCE QUE J'AI REUSSI A LA BALANCER, CETTE PUTAIN DE FLAMME !! YEEEEEEAH, FIIIIRE !!!

Je vois des mecs qui commencent à se lever pour venir mettre leurs nez ailleurs que dans leurs affaires. PUTAIN ! ON PEUT PAS ETRE TRANQUILLES DEUX MINUTES !

Le mec aux croissant à capter d'où venait l'attaque, cette fois. D'ailleurs, s'il ne l'avait pas bité, c'est qu'il aurait été sacrement BIGLEUX aussi HEIN !...

Alleeeeez, dès qu'il se passe un truc, dans ce foutu institut, ya toute ces oies qui viennent voir qu'est ce qu'il se passe, laaaa... Pfff, ils sont chiants ! Pas moyen de faire une connerie tranquille HEIN !!

VIVE TERRAE !

Michigan a l'air légèrement venerf sur les bords. Bah ouais, lui il y arrivent en mode normal, c'est bien, aussi. MAIS YEEAAAH ! J'Y SUIS ARRIVE QUOI !

- Mais tu vas arrêter, oui ?!

Tout à ma satisfaction, je capte pas tout de suite le sens des paroles. Je lève un regard mauvais. Qu'est ce qu'il chie la Michigan ?!

Son doigt vole et pointe clairement la sortie. Je pense à mon père qui disait qu'il fallait pas montrer les truc du doigt, parce que comme Dieu est partout, on risque de lui foutre dans le cul.

Puis penser à ce salaud m'énerve. Pas une colère impulsive comme celle qui m'anime habituellement, mais une haine sourde, mauvaise.

Et je commence à comprendre où veut en venir Michigan.

- J'ai dis que j'allais t'apprendre à utiliser ton pouvoir mais de là à causer du tort aux gens !

PUTAIN, JE L'AI PAS VU VENIR MAIS JE LE SENTAIS ! QUEL COUP DE CRASSE !

Puis excuse de la reprise, hein, mais la, j'ai pas créé de tort aux gens, mais aux CROISSANT, NUANCE.

Puis depuis quand c'est lui qui m'enseigne tout HEIN ?!! Bon OK, il m'a appris deux trois trucs, MAIS SANS DEC MEC ! C'EST PAS POUR CA QUE TU VAS ME VOIR RAMPER ET T'APELLE GRAND MAITRE HEIN !!

Même pas sensei. Non. Michigan. C'est tout. A la limite. Allez crever.

Je me lève, prends mon plateau, un grand sourire aux lèvres. Je prends une tête limite innocent :

- Bah, moi non plus, je trouve pas ça si bon que ça, les croissants grillés, vous avez raison !...

Je me retourne, et dans mon mouvement, j'aperçois le sourire en coin que m'adresse Michigan. Aussitôt la volte-face faite, je reprends une gueule de tueur. Mauvaise humeur Bonjour !

Bizarrement, j'arrive pas à en vouloir à mort à Michigan... Genre ce que j'ai appris, la, ça va TOUT FAIRE CRAMER !! BWA AH AH !! Je pourrais surement me servir de se qu'il m'a appris pour me venger, de toute façon ...

Parce que bon, quand même, Michigan, t'es un beau salaud.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Ven 14 Fév 2014 - 17:18

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

Je profite un instant de son moment d'incompréhension. Voir sa face se décomposer au fur et à mesure fait monter en moi cette joie incontournable de la mauvaise action. C'est tellement bénéfique !~ ♥ Votre pouls accélère légèrement, vous avez envie de sourire et de rire, mais il faut se retenir, se contenter de regarder votre victime avec les yeux sévères, sans qu'aucune partie de votre corps ne vous trahisse. Ok j'avoue je triche un peu. J'ai été entraîné à ça depuis que je suis petit. Humilier les autres, les regarder se débattre, se décarcasser pour s'en sortir... Je l'ai aussi vécu. 5 ans de ma vie. 5 ans d'enfer. Alors j'estime avoir le droit. Le droit de le faire.
De toutes façons il s'en serait chargé à ma place ! C'est trahir ou être trahit. Et là j'ai gagné. Je suis né dans ce milieu, j'y ai vécu. Mais ce n'est rien d'autre que ce monde. Pas moi, vous tous. Vous êtes tous comme ça, ouvrez les yeux ! Regardez en face POUR UNE FOIS ! Regardez ! Vous passez votre temps à MENTIR ! Vous pensez épargner les autres mais c'est faux ! Vous êtes pareils au fond ! C'est ce que vous êtes tous au fond, la nature de l'humain qui m'ont fait devenir ce que je suis ! Ce n'est pas un hasard. C'est vous. Vous tous. Et je profite de ma vengeance. J'assume d'être un parfait connard.
Je vois mon interlocuteur trahit changer de visage. Il prend son plateau avec une mine enfantine. Je manque de perdre mon sang froid quand il parle. Mon sang palpite. La haine remonte.

- J'ai dis que j'allais t'apprendre à utiliser ton pouvoir mais de là à causer du tort aux gens !

Elle s'accroche aux parois de mon être, elle grimpe en flèche par la fine brèche que j'ai laissée. Je me sens aspirer une seconde. Puis je ferme les yeux. Je prend le dessus. Je regarde Kei faire demi tour.
POURQUOI ? Pourquoi ? Pourquoi ce visage, pourquoi ce masque ? Alors toi aussi ? Toi aussi tu n'as que cette vengeance en tête ? Toi aussi tu ne peux que battre en retraite pour mieux avoir à revenir ? Toi aussi tu ne vises que ton ennemi ? Mais pourquoi ?! Lâche ce masque ! Arrête ce faux sourire ! Ce faux regard ! Tu n'es pas comme ces hypocrites, pas vrai ? Tu es comme moi non ? Alors défend toi, merde ! Dis leur que ce n'est pas toi ! Sinon tu te feras descendre ! JE te descendrais ! MAIS MERDE ! SOIS TOI ! PAS CE RIDICULE REFLET DE VENGEANCE !
Je sers le poing. Ces mots. C'est ceux que j'aurais voulu entendre. Ce que voulais qui sorte de la bouche de Steve. Ce que j'aurais voulu entendre quand tout a commencé. Quand ils ont décidé d'étouffer mon viol. Quand ils m'ont battu. Quand je pensais que je ne pouvais rien faire contre eux. Quand je disais à tous ce qu'ils voulaient entendre. Oui, je suis celui qui a menti. Non, c'est faux ! Oui, je suis celui qui a inventé ces histoires. Faux ! Oui, je suis celui qui les a battu sans raisons. Non, mais écoutez ! Vous ne voyez pas que ce que je dis est faux ! FAUX ! 
Oui, je l'ai violé. Non... 
Oui, je l'ai kidnappé. Non...
Oui, je suis violent.
Oui, je l'ai séquestré.
Oui, je suis un proxénète.
Et maintenant, ça va ? Vous avez ce que vous voulez ? Parce que j'ai autre chose à faire.
Je sers le poing plus fort.

_ Et ne t'avise pas de recommencer !

Je lui ai crié. Entends le. Entend ça. 
Et si tu ne veux pas te débattre, alors encaisse. 
Encaisse et tais toi. 
Et si tu résistes, je t'écraserais. 
Si tu veux te venger, je t'écraserais.
#   Mer 19 Fév 2014 - 19:39

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

Je tourne le dos à la scène, et je crois que j'avais vraiment l'intention de me barrer, à la base. Me casser. Loin. LOIN DE CE... MICHIGAN !... CONNARD DE MICHIGAN !!

PUTAIN ! JE LE CROIS PAS !

Je tourne le dos à la scène et pourtant je vois ENCORE TRÈS BIEN SON PUTAIN DE SOURIRE SATISFAIT LA !! C'EST MARQUE AU FER CHAUD DANS MA TÊTE JE CROIS HEIN !

Je veux me barrer. Me barrer... ME BARRER ! PUTAIN MAINTENANT ! MAIS CASSE TOI CONNARD ! PRENDS TES JAMBES A TON COU LA ! MERDE !! PARS AVEC DIGNITÉ, LAISSE SES ENFOIRÉ SÉCHER SUR PLACE !! PUTAIN !!!

PUTAIN !!! QU'EST CE QUE JE FOUS ENCORE LA HEIN ?!! MAIS BOUGE NONDEBLEU !!!!

Mes phalanges sont blanche tellement je sers fort mon plateau. Mais mes pieds restent ancrés au sol. Impossible d'effectuer le moindre mouvement,mes jambes semblent paralysée... Comme le reste de ce stupide chétif corps.

Tout à coup, un cri. Un seul.

- Et ne t'avise pas de recommencer !

Michigan. Je reste un instant interdis. Un instant, seulement. Puis je me retourne si brusquement que j'en chancèle, mais ça, j'en ai putain de rien à foutre sur l'instant.

Je tremble, je crois.

- Michigan... Je siffle les dents serrées.

Je reste moins d'une seconde comme ça, même pas le temps de reprendre mon souffle.

- MICHIGAN !! QU'EST CE QUE TU VEUX LA PUTAIN ?!!! VA TE FAIRE FOUTRE MICHIGAN ! VA TE FAIRE FOUTRE !! QU'EST CE QUE TU CHIE LA ?!! QU'EST CE QUE TU VEUX HEIN ?!!!

Mon plateau valse sur la table à coté, je viens de le jeter sans autre forme de procès, faisant sursauter les gens installés à ladite table.

Je ne sais pas exactement comment je fais. Mais je ne cherche même pas le chemin de la lumière en moi, j'y fonce, écrasant tout sur mon passage en mon for intérieur.

La boule de feu, je ne sais pas exactement comment je la forme cette fois la.

Mais une seconde plus tard, elle est lancé, pas explosée comme il le faisait.

Et elle fonce droit sur Michigan... Son feu, sa chaleur, semble effilocher dans les airs, dans sa trajectoire, on en vient même à en douter qu'elle arrive jusqu'à lui sans s'évaporer dans l'air.

- J'y arrive...




♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Mer 26 Fév 2014 - 14:55

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

Je sens que ma remarque a fait tilte. Et l'espace d'un instant, je me demande si j'ai bien fait. J'étais tellement aveuglé par ma haine que j'ai pris un risque parfaitement inutile. Qui est en train de tout faire foirer. Je le sens frétiller sur place. Cool, il se met en colère. Enfin il résiste encore un instant.

PUTAIN BRAVO MICHIGAN ! Je me décerne la palme d'or de la plus grosse connerie du monde ! Il avait juste à tourner le dos et à partir tranquillement et IL passait pour le coupable parfait, et moi quoi ? Je fais le con et je prends le risque qu'il retourne la situation ! BRAVO ! Ça mérite des putain d'applaudissements de la honte...
Il se retourne brusquement, presque trop car il se déstabilise tout seul -heu... Ouais non c'est pas de ma faute là si il sait pas tenir debout hein !

- Michigan...


Je souris presque imperceptiblement. Ho c'est sympa, le petit sifflement entre les dents pour appeler quelqu'un, ça me rappelle de SUPER souvenirs ! Quel haine, quel regard dément ! Ouais par contre ça reste un gamin qui fait une tête et demi de moins que moi quoi. Vous croyez que si je rigole il va mal le prendre ?

- MICHIGAN !! QU'EST CE QUE TU VEUX LA PUTAIN ?!!! VA TE FAIRE FOUTRE MICHIGAN ! VA TE FAIRE FOUTRE !! QU'EST CE QUE TU CHIE LA ?!! QU'EST CE QUE TU VEUX HEIN ?!!!


Mes muscles se durcissent par réflexe. J'attends le coup, il va pas tarder.
Vous voulez savoir ce qui me tétanise le plus chez ce gosse ? (Si il est capable de me tétaniser, sous entendu) SA REPARTIE. Bon parce que à part m'invectiver il fait pas grand chose, hein. Il lâche rien de compromettant, il est pas foutu de finir une phrase et il se répète. Ha mais attendez ! Ça se trouve il fait de la poésie ! Un peu vulgaire tout de même, il a pas du avoir une super note à l'écrit d'invention. Et entre nous "putain" et "Michigan" ça rime que dans l'étude sémiologique, pas dans la prononciation. Halala, échec de rime... Un point pour l'anaphore quand même.
Il balance son plateau sur la table la plus proche -quel amateurisme, si il l'avait fait discrètement il aurait pu se le faire payer, son plateau... Ahem... Puis il s'élance vers moi. C'est bien ce que je pensais. Il est bien plus con qu'il en a l'air. Non parce que m'attaquer comme ça, c'est être sur de me faire passer pour la gentille victime, merci de me procurer un alibi. J'ai envie de lui tirer la langue en lui disant "ceux qui tapent en premier ont toujours tort !". MAIS NON. NON, oubliez ce que je viens de dire. NON, je n'ai pas pensé une seconde à tirer la langue, ok ?! Shut up !
Puis je la vois arriver. Une boule de feu. Ho putain comment il a fait ça lui ?! Le délire ! Y'a deux minutes il savait pas faire une flamme et là... Ho mais ça me fait chier, c'est quoi le problème avec MON pouvoir ?! Pourquoi moi je peux pas faire ça aussi hein ?! Je suis maudis c'est ça ?! PUTAIN DE SECTAIRES ! -Partiellement Hors Sujet-

- J'y arrive...


Ouais c'est ça, connard va ! La boule file dans ma direction en s'éparpillant dans les airs. Elle n'est peut-être pas aussi rapide que les attaques que j'ai déjà subies de la part de... a lot of people ! Mais les gens présents autour de moi deviennent une gêne. Ils sont trop nombreux et m'empêchent de bouger ou de reculer. Je grogne un instant en pensant que je vais me la prendre en pleine poire puis...
Mon bras se tend de lui même. Je sens que quelque chose en sort, comme projeté. La boule de feu de Kei est soufflée. Je regarde le phénomène avec étonnement. Puis je sens la fatigue arriver d'un coup. Bordel. Bordel. Putain mais c'était quoi ça ? On aurait dit que quelque chose avait explosé juste devant ma main. Comme si ça sortait de moi. Est ce que c'était le même truc que tout à l'heure ? Ou juste le souffle d'une explosion ?
Je sentis mon regard défaillir, se troubler. Wow, c'est pas sans conséquences en tous cas. Je m'accroche à une personne à mes côté. On s'en fout de ce que c'était, on verra plus tard. Là il me reste une tombe à creuser. J'ai accentué ma difficulté à respirer volontairement avant de le regarder.

_ Non mais ça va pas ?! Arrête de t'en prendre aux gens comme ça ! Si tu veux lâcher tes nerfs, y'a une salle d'entrainement j'te signal !

La foule prit mon parti. Ben oui, parce que je suis un dieu, forcément !
#   Sam 8 Mar 2014 - 19:06

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

Ma vue se trouble, un instant, puis un autre. Ca tangue lêger, et ça me fait PUTAIN DE CHIER !!

C'EST LA MOMENT DE FAIRE UN MALAISE LA PEUT ETRE ?!!

Les flammes que je viens de balancer, ET OUAIS JE SAIS BALANCER UNE FLAMME MEC SI C'EST PAS FORMIDABLE CA, ont aussitôt quitté mon contact que je sens comme une faiblesse au niveau des genoux.

Ou au niveau de partout. SINON, CE SERAIT PAS DRÔLE HEIN !!

Je m'appuie sur la table, en attendant que ça passe, et mes yeux doivent chercher ma vue, genre regard de gros psychopathe effaré qui doivent se faire pisser dessus les gosses.

Sur, ca serait sublime si ça avait le même effet sur Michigan ! OU LES GENS EN GENERAL ! BWA AH AH, UNE REGARD ET ILS SE PISSERAIT DESSUS !!

Chelou, comme idée, quand même... Putain, ma tête, ça me déchire en vrai... J'ai l'impression de chanceler la.... Putaaaaaain de meeeeerde...

STUPIDE CORPS CHÉTIF DE MERDE !! POURQUOI JE FAIS PAS UN MÈTRE QUATRE VINGT ET DES CHEVEUX BLONDS, DES DENTS BLANCHES ET DES BISCOTTOS HEIN ?!!! POURQUOI ?!!!

Je relève les yeux, le brouillard persistant encore un peu pour me casser les bonbons. J'ai l'impression que Michigan m'a encore causé, puis avec son cirque, genre tout essoufflé - CE QUE JE NE SUIS ABSOLUMENT PAS HEIN OUI JE SUIS BIEN PLACÉ POUR PARLER, sauf que j'ai rien capté, pas bité un mot, rien, NADA.

Les gens font du bruit autour en plus. Font chier. Un bourdonnement, grondement sourd qui résonne bizarrement dans mon crâne embrumé depuis que cette maudite putain de formidable flammèche s'est barré droit sur Michigan.

Ah ouais, c'est vrai, je viens d'essayer d'immolé un feu, c'p'être pour ça qu'il tire c'te face d'ahuri...

- Haaaaan t'es pas mort, j'suis presque déçu mec....


Je parle en râle. Genre Nasguls. Détraqueurs. Waaaaaaaah... Pffff....

Sans dec, son cinéma fait surjoué... Je le crois et je perd définitivement foi en l'humanité, parce que finalement, pour une petite tentative de brulure, il ne vaut pas mieux que tout ces moutons, BÊÊÊÊÊÊÊÊ BÊÊÊÊÊÊ, qu'ils m'énerve ces blaireaux...

Ou alors il est en train de jouer la comédie, est un salaud dans le fond mais n'en a rien à battre.

J'espère vraiment que c'est l'autre solution en fait.

- Qu'est ce t'as foutu ? Elle est passé où ma flamme, sans dec, j'l'avais trop réussie, je t'en veux mort si elle est allée bruler quelqu'un d'autre que toi !

Non mais ma boule de feu quoi. Celle qui me fait genre jarter la tête la. Putain, je crois que je suis pas près de lacher cette foutu table, j'ai comme un coup de barre relou et soudain la...


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Jeu 20 Mar 2014 - 23:00

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

HRP : Désolée je suis à la bourre et en plus c'est nul >.<

J'avais toujours du mal à comprendre ce qui s'était passé. En fait, ce n'était pas la première fois. Contre Dan, j'avais déjà fait ça. Mais ça s'était passé tellement dans le feu de l'action -notez pas le jeu de mot, ça en vaut pas la peine- que j'avais pas eu le temps d'y penser. De toutes manières je pense jamais à grand chose...
Faux en fait, je pense toujours à plein de trucs en même temps, mais ça veut pas dire que ça me fait avancer -putain je l'ai entendu le "on voit ça" au fond ! Tu veux approcher que je t'éclate la gueule ou tu te la fermes ?! Ok, bien, sage décision !
Je vacille légèrement, retenu par la masse derrière moi -mais ils veulent pas me laisser de l'air un peu ces glandus ?! J'aperçois vaguement Kei en face. Il a pas l'air dans un meilleur état que moi et je sens son regard sur moi une seconde. Son putain de regard de poisson.

- Haaaaan t'es pas mort, j'suis presque déçu mec.... 

Je laisse échapper un petit rire qui manque de me trahir (ouais mais j'ai la tête dans le cul, pas ma faute, merde !). Moi, tué par l'arrière petite fille mutante de torche-man qui aurait même pas pu faire cramer une allumette ? Laisse moi rire, man ! Je suis peut-être pas un as en matière de pouvoir, mais c'est pas une brûlure de la taille de mon petit doigt qui va me faire vaciller ! Je suis sûr que même celles du lisseur faisaient plus mal ! Surtout quand on se débat, le lisseur ça a la mauvaise idée de se refermer pour rien, aux mauvais endroits ça peut faire assez mal...
BREF ! Je remonte mes lunettes d'une main, dans l'espoir d'y voir plus clair, mais ma vision reste floue. Putain d'enfoirés de pouvoirs ! C'est pire qu'une cure à l'alcool ce truc...
Je reprend mon aplomb à sa deuxième réplique, ce qui n'a pas vraiment l'air d'être son cas. Il était pâle -plus qu'avant, oui c'est possible- et s'appuyait sur une table pour pas tomber. On dirait qu'il va fondre, comme un mollusque dans une plaque chauffante. Je sais même pas ce que ça fait, un mollusque dans une plaque chauffante...

- Qu'est ce t'as foutu ? Elle est passé où ma flamme, sans dec, j'l'avais trop réussie, je t'en veux mort si elle est allée bruler quelqu'un d'autre que toi ! 

Ho mais faudrait arrêter les fixations chelous ! Qu'est ce que j'en sais d'où elle est passée sa flamme moi ?! Elle est dans mon cul peut-être ? C'est pas parce que c'est MOI qui étais visé que c'est de MA faute ! Et c'est pas non plus parce que JE l'ai fait disparaître que... Ha bah si un peu en fait. On s'en fout, tu parles pas comme ça, le... merlan ! Même mes insultes se font la malle, je vieillis sérieux...
Je le regarde. Quel être pathétique. Si frêle, qui essaye encore de se défendre même sans aide. C'est cool, je l'aime bien. Si il était un peu plus calme et qu'il se contrôlait mieux, il pourrait être mon élève. Viens ici, jeune padawan ! J'ai des bonbons ♪ Oui je suis pédophile, ça vous dérange peut-être ?
Je reprend l'entière capacité de ma vue, et m'approche lentement de lui, comme on le ferait pour un animal. Non, plutôt comme pour quelqu'un qui a peur. Je fais signe aux gens de rester à distance respectable -surtout pour moi, la prochaine fois je me la prendrais en pleine gueule sa flamme si j'ai pas d'espace pour esquiver.

_ Ok, t'es pas en état, regarde toi... On efface l'ardoise et je t’emmène jusqu'à l'infirmerie, ça te va ?

Si t'es pas trop con, dis oui mec. Sérieux, si tu le fais pas tu vas t'enfoncer tout seul. Je te propose une aide, une échappatoire, alors si tu refuses je te préviens que tu peux dire adieux à ma légendaire bonté. C'est un honneur que je te fais. Je suis pas obligé. Avec l'ouverture de mon théâtre, j'étais même pas obligé d'être indulgent qu'ils n'y auraient vu que du feu.
Montre moi que t'es moins con que ça.
Ou alors enfonces toi.
Si tu veux pas de mon aide -Oh my God, j'aide quelqu'un ! Je veux le prix Noble de la Paix !- démerde toi, elle est pas illimité.
En fait, je m'en tape. Mais pourquoi je l'aide alors ?
#   Mer 2 Avr 2014 - 19:06

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

PUTAIN ! LA FLAMME ! MA FLAMME !! NON MAIS OU QU'ELLE EST PASSÉE ?!! JE CROIS QUE J'AI PAS CAPTÉ TOUTE L'ACTION LA !!

JE DEMANDE A REVOIR AU RALENTI, MERDE A LA FIN ! MA FLAMME !!

♪ Ou t'es, fla-flamme où t'es ? Où t'es, fla-flamme où t'es ?!... Où t'es, fla-flamme où t'es où t'es où t'es !.... ♫♪

Je cligne furieusement des yeux, genre gné, gnééééé. Voila, des onomatopée ! OUI JE MET DES ONOMATOPÉES !

ET NON SEULEMENT JE MET DES ONOMATOPÉES SI JE VEUX MAIS EN PLUS, LE PREMIER QUI DEMANDE QUI EST ONO, IL SE PRENDS UN POING DE MEC PASSÉ A L'EAU DE JAVEL DANS LE NEZ OK ?!!

Les gens sont floues, les gens sont foules, on diraient qu'ils s'agitent, sérieux, ILS ONT RIEN D'AUTRE A FOUTRE ?! MAIS ILS FONT CHIER ! OK, C'EST BON, CIRCULEZ, ON REMBOURSE PAS !...

PUTAIN CE QU'ILS M’ÉNERVENT CES GUIGNOLS ! JE VEUX PLUS VOIR LEURS PUTAIN DE SALE FACE DE MACAQUES !

Je laisse ma nuque lentement se tendre et mes cheveux me glisser devant la face comme un rideau de toile d'araignée.

RAAAAAAAH CE QU'ILS ME GONFLENT CES FOUTUS CHEVEUX AUSSI ! SALOPERIE DE TRUC MOCHE INFORME ET BLANCS !

A MON IMAGE C'EST CA ?!! SALOPERIES !!

Je ferme les yeux aussi fort que je peux pour voir des petits soleils devant mes paupières.

- Ok, t'es pas en état, regarde toi...

Je rouvre les yeux direct, regard sanglant en mode on, sauf que le seul truc que je vois c'est LE SOL ET PLEIN DE PUTAIN DE PETITES CHANDELLES BORDEL DE MERDE !

- On efface l'ardoise et je t’emmène jusqu'à l'infirmerie, ça te va ?


OK, JE SAIS, JE SUIS CON, MAIS JE SAIS QUAND MÊME, JE SAIS RECONNAITRE LA VOIX DE MICHIGAN QUAND ELLE EST SUSUREE A MON OREILLE...

COMMENT CA ELLE EST PAS SUSUREE A MON OREILLE ?! J'ENTENDS CE QUE JE VEUX, ET J’ESPÈRE POUR LUI QU'IL SE TIENT LE PLUS LOIN POSSIBLE D'AILLEURS HEIN !

Je relève la tête d'un coup et hurle de toute la force que me saloperie de petit cage thoracique de moustique :

- NON !


Je souffle, le regard flamboyant, les autres me regardent, incrédules, j'en ai rien à foutre, je parle à Michigan.

Je sais pas ce qu'il trafique, mais je capte que c'est peut être un moyen de me barrer d'entre tout ces face de laids qui nous dévisage.

Han, pas con... Si, je suis sur qu'il a calculé, le mec, autrement c'est pas possible... PUTAIN MAIS JE SUIS CON !

- SI ! Je grommèle aussitôt.

Le malaise commence à se dissiper, même si je sens encore mes salope de jambes capables de me faire un coup de crasse.

- Mais le premier qui me suit me mettra de mauvaise humeur ok ?! Je dit en tournant les talons aussi secs.

Putain, je suis DÉJÀ PAS D'HUMEUR !

Le dos tourné aux quelques rigolos qui restent mais qui ne s'intéressent déjà plus tellement à cet animation qui avait pourtant un bon potentiel de bagarre -Et je les vois d'ici jeter quelques foutus regard curieux, au cas où. Je réessaie, en commençant doucement, une petite flamme, que je fais valser dans mes doigts un moment...

- Ca maaarche encore ça, je remarque avec un sourire carnassier.

Je me sens fatigué, mais encore d'attaque ! Je me fais volte face pour voir si Michigan est encore la, s'il a capté ce que je viens de faire, aussi.

Et s'il est ENCORE d'attaque.


[Hrp : Désolé pour le retard, j'avais oublié le rp, j'étais sur d'avoir rep ! T-T ... Et je suis aussi désolé pour cette rep un peu nulle, si tu ne vois pas quoi rep, n'hesite pas, je peux la retravailler :) ]


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Sam 5 Avr 2014 - 22:25

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

- NON !

Pitié. 
Pitié dites moi que j'ai mal entendu, que ce mec est pas plus con qu'un chien en état de légitime défense face à un éléphant. NON MAIS JE RÊVE ! C'est juste impossible, royalement pas crédible cette merde ! Comme il peut être aussi... débile et pas capter le truc à des kilomètres ! Pourtant on peut pas dire que ça ai été très subtile comme démarche, du moins pour moi -parce qu'une démarche pas subtile pour lui ce serait un truc dans le domaine de l'impensablement CON. J'oserai même pas imaginer en fait. Genre (oui j'imagine au final) moins subtile qu'une baleine orange réussissant un atterrissage en plein désert.
Il semble perdre momentanément l'équilibre alors que de mon côté je me stabilise plus ou moins correctement -oui ok c'est bon hein ! Je peux bien avoir du mal à tenir debout de temps en temps ! Dieu aussi c'était un flemmard, la preuve lui il a pris un jour entier pour le reposer !

- SI !

Je lève un sourcil. Ouais, moyennement convainquant comme retournement de situation. Il aurait pu mettre dans cet espèce de grognement au moins la moitié de l'énergie avec laquelle il a dit le contraire trois secondes plus tôt, ça aurait été au moins un peu crédible. Mais ce mec a rien de logique, c'est juste un parfait crétin. Ça m'étonnerait même pas qu'il ai dit ça au pif sans même prendre le temps de voir la porte de sortie... Moi je dis on devrait avoir des cours de manipulation de masses, ça éviterait ce genre de situations de merdes où on se fait chier pour aider ! Quoi ? Attend, J'AIDE là ?! Oh mais le bug, c'est la fin du monde !

- Mais le premier qui me suit me mettra de mauvaise humeur ok ?!

Je me prends la tête dans ma main. Putain ce gosse me fatigue grave, j'ai mal au crâne. Je vais péter un câble. NON MAIS VAS-Y, DÉBALLE LEUR CARRÉMENT LE PLAN PENDANT QUE TU Y ES, MERDE ! Mais c'est pas vrai putain, je cauchemarde ça peut être que ça... Dans ma tête, sa phrase aux vagues allures de menaces faites à un hamster sonne exactement comme si il avait dit avec un sourire béat "ok je te suis mais en fait on va à l'infirmerie, on cherche juste un moyen de se barrer c'est ça ?" Retiens toi, n'étrangle pas ce gamin, retiens toi... Putain, et dire que moi et le self contrôle ça fait deux...
Je le vois lever sa main et je sens la connerie à deux kilomètres. Je m'approche d'un pas vif. Trop tard. Cet abruti -que dis-je, crétin, naïf, stupide personnage, PUTAIN MAIS MERDE QUOI !- faisait déjà danser des flammes dans ses doigts avec un espèce de sourire à la con. Manquerait plus qu'il parl-

- Ça maaarche encore ça


...
Je vais le tuer. Je vais l'étrangler, le faire macérer dans un boullon de sang, lui faire exploser la gueule à la dynamique, le dépecer à la petite cuillère, le, le...
Je le saisis par le bras un peu brusquement et l’entraîne vers la sortie en apercevant du coin de l’œil les fouteurs de merde du coin se rapprocher, comme des charognards à l’affût de gibier. Et le gibier a un nom de clé, la peau pâle comme un œuf, idem pour les cheveux et une mine débilement fatiguée-satisfaite à se pavaner... Mais quelle situation... Un jour j'arrête de sauver les gens, l'âme généreuse prend sa retraite chers amis ! -oui je suis généreux faites pas chier !

_ Oui oui c'est bien, maintenant on arrête les gamineries et on y va !

Mon ton est sans appels, presque meurtrier (on peut tuer avec sa voix ?). Je sors de la cafet, toujours en le tenant par le bras -manquerait plus qu'il s'échappe ! Je fais quelques grands pas jusqu'à être hors de vue et le relâche avec un soupir exacerbé.
Je le détaille de haut en bas. Putain pourquoi je l'ai aidé ? POURQUOI ?! 

_ Ça va, t'es content de toi ?!


HRP : T'inquiète elle était très bien ;p Par contre la mienne est un peu fade je trouve ^^' Désolée ! >.<
#   Dim 13 Avr 2014 - 12:12

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

[HRP : elle est très bien aussi ta rep, pas de soucis :p]

BON, j'arrive encore à la faire cette foutue moi ! MUAH AH AH ! FIIIRE !!...

J'allais réessayer de faire cette PUTAIN DE BOULE DE FEU DE LA MORT QUI TUE, quand l'autre blond de Michigan me chope par le bras.

Je proteste, veut me dégager, bouge mollement le bras, quand l'autre fait, avec l'air de vouloir me tuer avec ses yeux, voir surement vouloir me tuer tout court, QUOI !

PUIS LE FOUDROYER AVEC LES YEUX, C'EST MA MARQUE DE FABRIQUE D'ABORD HEIN ! NON MAIS QU'EST CE QU'ON FOUT SI TOUT LE MONDE COMMENCE A COPIER LES AUTRES ?!!

- Oui oui c'est bien, maintenant on arrête les gamineries et on y va !

Je le laisse à regrets me trimballer COMME SI JE NE PESAIS RIEN, MAIS C'EST PAS LE CAS HEIN ! A TRAVERS TOUTE LA CAFET, ET VOILA ! COMME SI JE NE PESAIS PAS PLUS LOURD QU'UN MOUSTIQUE ANOREXIQUE, C'EST PAS NON PLUS COMME SI C’ÉTAIT LE CAS HEIN !

Je me débat un peu, pour la forme, mais sa poigne de fer me défonce le bras et m'entraine en dehors de la cafet. La porte vole avec rage, on s'éloigne un peu du barnam et de ces macaques qui nous regardent comme si on allait faire un truc giga la tout de suite maintenant.

- Ça va, t'es content de toi ?!

Je me demande un instant si, au vu de sa face de bonobo pas content, je peux jouer avec ses nerf ou pas.

Je me masse le bras, où ses doigts ont laissé de PUTAIN DE MARQUES ROUGES PARCE QUE OUAIS, MÊME MON ÉPIDERME FAIT PITIÉ !

- Ouais ! Je lance avec un sourire carnassier.

Ma main devant moi, la flamme y revient. JE MAITRISE TROP EN VRAI MAINTENANT !

Je sens direct les effets de la flamme, chaque cellule de mon corps proteste. Je grimace de douleur un instant mais reprends vite ma sale tronche habituelle.

Je tente alors de former une boule avec la flamme... Bon, la lancer, ON VERRA HEIN ! SI CA ME MET DANS LE MÊME ÉTAT A CHAQUE FOIS, MICHIGAN AURA MÊME PAS UNE VICTIME QUI SE DÉBAT QUAND IL ME TUERA !

La boule se forme brièvement, rebrule en flamme, se reforme, tressaute.

- OUAIS ! J'y arrive, quoi ! NON MAIS SANS BLAGUES !

La boule s'éteint aussitôt, manque d'attention, fatigue, puis surtout, J'Y ARRIVE DONC RIEN A FOUTRE BANDE DE VERMISSEAUX !

- T'y arrive toi peut être ? AH AH !

Ouais, de toute façon, euphorie générale, j'en ai rien à foutre, on peut pas nous voir de la cafet.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Mer 30 Avr 2014 - 16:09

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

HRP : Désolée du retard >.<


- Ouais !

Je vais tuer ce gamin.
Lancer ça avec un air si désinvolte en réponse à ma question complètement rhétorique, c'est faire preuve d'autant d'instinct de survie qu'un saumon dans un étant à pêcheur de moins d'un mètre carré. Je sers les poings. NON MAIS IL SE CROIT MALIN OU QUOI ?! Je viens de lui sauver la mise -après l'avoir mis dans la merde, mais ça on va faire abstraction si vous voulez bien- et c'est ça tout le respect qu'il me montre ?! Je trouve ça dégueulasse, moi je me serais voué un culte dans les mêmes conditions quoi ! D'ailleurs je me voue un culte.
Il me regarde avec un sourire carnassier puis active son pouvoir. C'est ça, nabot va ! En plus d'avoir une gueule de navet pas cuit, faut que tu te la pètes avec tes pouvoirs ! Il tente de faire je sais pas quoi de complètement informe avec une grimace de douleur. Tu veux la lancer c'est ça ? Genre avec l'énergie qu'il te reste tu seras pas un saumon mais une fucking moule. Putain de fruits de mer-de ! (mon génie des jeux de mots pourris qui revient, bonjour !)


- OUAIS ! J'y arrive, quoi ! NON MAIS SANS BLAGUES ! 

Juste après sa phrase grandiloquente et un mouvement de ma part pour me cacher le visage d'exaspération, sa si jolie flamme s'éteint. Je laisse échapper un petit rire narquois. Il va aller loin lui, avec sa super flamme de deux secondes ! Non mais je vous jure, c'est en voyant des types comme lui que je me dis qu'en fait mes pouvoirs, même presque inexistants, sont pas si mal. Oui enfin cette réflexion dure une seconde quoi.

- T'y arrive toi peut être ? AH AH !

Je jette un regard supérieur à ce crâneur. Rappelez moi pourquoi j'ai pas encore essayé de lui foutre mon poing dans la gueule, déjà ? Ha oui, il me rappelle moi avant. Sauf que moi j'étais pas aussi con. J'étais fortement tenté de lui répondre que j'étais peut-être pas capable de le faire mais que je pouvais facilement lui montrer mes habilités physiques au combat rapproché, puis je me suis ravisé.
En fait, pourquoi je serai pas capable de le faire, au juste ? Ça fait un petit bout de temps que je suis là, j'ai déjà combattu plusieurs personnes à l'aide de mes pouvoirs... Enfin, à l'aide... Je sais pas vraiment si se faire éclater le bras représente une aide quelconque. Je n'arrive toujours pas à produire une flamme dans mon état normal ? C'est chelou quand même -oui je parle en verlan si je veux, fuck. Mon pôle négatif y arrive très bien, pourtant (enfin très bien, encore une façon de parler, puisqu'il me surmène complètement et me fait goûter aux fines lueurs des portes de la mort. Je sais c'est classe.)
Je regarde mes mains, avec un sourire. J'ai entendu dire dernièrement que la chaleur sans flammes, c'était un truc d'étoiles plus que d'initiés. C'est donc que je dois produire des flammes. Je regarde attentivement ma peau, essayant de me foutre en colère -facile, si vous verriez la tête de morue à côté, prête à tout pour que je l'explose. Je sens ma peau chauffer. Je regarde encore plus attentivement. Concentration ultime.
Et j'avais raison -encore et toujours mes amis ! Ce n'est pas simplement de la chaleur qui se dégage de ma peau, ce sont de petites flammes, minuscules, qui la lâchent en permanence. La sensation de brûlure que je ressent vient sûrement du fait qu'elles brûlent trop près de mon organisme. Et c'est là que tu te rends compte que tu aurais pu finir grand brûlé depuis perpette, cool, merci de prévenir !
Je concentre les flammes autour de mon avant-bras comme je peux. Elles sont encore trop petites mais... Je ferme les yeux. Avec un nouveau rire, j'extirpe mon pouvoir de mon être. Les flammes grandissent jusqu'à être visibles à l’œil nu sans une quelconque attention particulière. Je pousse encore mes capacités jusqu'à la sortie. Venez donc, espèces d'enfoirés de pouvoirs à la con !
J'ouvre les yeux, triomphant. C'est désormais une flamme -une vraie !- grande de moins de dix centimètres, qui trône dans ma paume. Je la modèle un peu jusqu'à ce qu'elle forme une sphère détachée de ma main, qui semble tourner sur elle même.
Je regarde Kei.

_ Oui, je sais faire.

Je ne tente pas de la projeter -inutile, ça ne marcherait pas, je connais trop bien ma chance- mais je cherchais plutôt à l'éteindre. Oui ça a l'air complètement con comme analyse, mais j'ai jamais éteint une de mes flammes de mon plein gré, j'ai toujours attendu d'être à la limite de l'évanouissement et de la fatigue ultime pour ça.
Je fais tourner mon poignet par deux fois -parce que putain ça a la classe- et ferme subitement ma paume, essayant de synchroniser le mouvement avec une volonté ferme de couper les vannes de mon pouvoirs. L'action réussit -ouais je sais, je suis un dieu !- mais me provoque une telle perte d'énergie que je vacille un instant. Mouais, pas tout à fait normal comme réaction, faudra que j'évite à l'avenir, sinon je risque de me retrouver sous un camion à force d'épuisement... Ha j'ai l'air fier là, tu m'étonnes.
Je vérifie sommairement l'état de ma main et rend ensuite son sourire carnassier à mon cher confrère descendant des mollusques suprêmes.

_ Non seulement je sais faire mais en plus je crois que je commence à comprendre comment ça marche !

Pas toi, pas vrai ? Héhéhé, j'aime quand je suis le plus fort. En même temps, je le suis toujours, n'est ce pas ?
#   Jeu 8 Mai 2014 - 14:49

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

NOMDEDIEU MAIS C'EST QUE SA PUTAIN DE SPHÈRE EST MIEUX QUE LA MIENNE !!

NON MAIS TA VUE LA GUEULE DE SON TRUC LA ?!!! COMMENT IL FAIT CA L'AUTRE BLOND ?!!

GENRE C'EST JUSTE ROND, CA VOLETTE COMME CA, EN MODE NORMAL, EN MODE : Moi ? Un effort quelconque pour faire ce putain de truc qui déchire ? T'a rêvé fiston ! Moi je suis blond et beau gosse. Oh Yeah.

PUTAIN !

Pétage de câble intérieur, yeux rivés sur sa putain de boule de feu, qu'il éteint comme ça, en mode normal.

Normal. Oh yeah.

OH YEAH ?!!! IL EST SÉRIEUX ?!!!

Je sens comme une chaleur qui enfle en mon ventre, et surtout en mes bras. Comme mon pouvoir qui chauffe lentement, excité par la colère, qui tressaute et chauffe dans mes bras.

Aveuglé par la rage et la jalousie (OUAIS JE SUIS MEGA JALOUX DE CE PUTAIN DE MEC GRAND BLOND PYROMANE ET GRAND ET BLOND, ET ALORS ?!!!), je ne bride pas mon pouvoir comme habituellement, inconsciemment.

Je le sens, chauffer lentement, mais n'y prête aucune attention particulière.

Pourtant, sous les manches de ma chemise masquant des cicatrices dégueulasses, que l'on diraient recousue par un enfant, des braises semblent rougeoyer lentement.

Les cicatrices chauffent, la colère les agitent. Je ne m'en rends pas compte, le tissus fin et blanc les masquant à moitié.

- Comment ça t'as compris ?! C'est du feeling, mec ! C'est à l'instinct, FIRE !! Je réplique en un râle, les yeux rivés au sol, des putains de cheveux blancs tombant de ma sale face.



♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Mer 21 Mai 2014 - 15:12

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

HRP : Désolée du retard >.<

Vous savez, quand un gamin s'énerve, c'est assez rigolo.
Surtout quand il ressemble à Kei. Qu'est ce que je veux dire pas là ? Halala, vous êtes peut-être encore plus drôle que lui au final. Ou plus pitoyable, c'est vous qui voyez.
Donc, comment vous décrire Kei... Comme j'en ai marre d'utiliser les métaphores d'un japonais en manque de son poissonnier, je vais vous décrire réellement -plus ou moins- l'air qu'il avait sur le visage. A peine ma boule éteinte, j'ai vu son visage imiter les traits des grands impressionnistes. Si si je vous jure ! Ça consiste en un nombre d'émotions qui passent sur sa face, aussi voyantes que si on lui avait foutu des coups de pinceaux colorés sur la gueule.
Déjà, la belle et ravissante jalousie. Non mais évidemment aussi, quand on se tient en face de Dieu en personne, je peux comprendre une certaine réticence aux gestes de familiarité et surtout, à ce teint rougeâtre qui lui indique "ha merde, il pète sa race et il est beau !". Il sait il sait, il est beau et tout le monde l'aime. Malheureusement il a peu de chances que ce soit réciproque, désolé mon cher, il préfère les morceaux de choix. Oui si je veux je parle de moi à la troisième personne. (Michigan dans sa phase narcissique... Prenez peur !)
Ensuite vient madame colère. Hello ! How are you my friend ? Oui je la connais bien elle aussi, mais plus pour la léger constamment lorsqu'elle n'a plus d'abri, et Dieu sait si dans ce fucking monde de bisounours ça arrive souvent. Je vois donc son corps commencer à s'échauffer fortement, ce si petit corps tout plat par rapport au mien, ce qui me laisse un sourire vague. Si la colère aide, peut-être que je devrais encore le titiller un peu, ça pourrait être fun !

- Comment ça t'as compris ?! C'est du feeling, mec ! C'est à l'instinct, FIRE !!

Je laisse échapper un petit rire. Ho ? Môsieur est vexé que j'y arrive mieux ? Dois je lui dire que c'est la première fois que j'y arrive aussi b- NON OUBLIEZ. Je suis beau et parfait, et pour une fois, de bonne humeur~
Je regarde donc la loque humaine qui me fait face, content d'avoir transformé sans le vouloir sa motivation en simple colère avec laquelle il est si simple de jouer. Je m'approche et lui relève la tête d'une main, le jugeant de haut. Tu ne veux pas me remercier ? Pas de problèmes, des punitions j'en connais des tonnes.

_ Tss... Du feeling ? Laisse les grands jouer tranquille et retourne dans ton bac à sable si t'es même pas capable de comprendre ça.

Je le lâche et commence à faire demi tour. Du feeling. Putain moi aussi je pensais ça y'a pas deux minutes. Maintenant je suis plus si sûr...
Je souris. Vraiment, je m'aime. Si ce gamin se fout en rogne encore plus et dévoile un peu cet aspect bouillant en lui je promet le rigole, et je m'aime encore plus.
Et si il abandonne ? Ben j'aurais un peu abîmé une loque de plus sur cette terre, quoi de plus normal ?
#   Sam 24 Mai 2014 - 22:57

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

NON MAIS IL SERIEUX ?!! IL EST SERIEUX, LA, VRAIMENT ?!!

IL SE FOUT DE MA GUEULE C'EST CA ?!!

OK,DEPUIS LONGTEMPS, OK, CA VA !

JE SAIS QUE J'AI L'INTELLIGENCE D'UNE MOULE A MARÉE BASSE, et ceux qui disent "Et encore !..." avec une sale face de bonobo, JE LES ENVOIE CHIER OK ?!, MAIS JE SUIS PAS NON PLUS L'HOMME, ET CEUX QUI DIRONT LE GOSSE SUIVRONT LE MÊME DESTIN, LE PLUS NAÏF DU MONDE HEIN !

COMMENT CA, SI ?!!

- Tss... Du feeling ? Laisse les grands jouer tranquille et retourne dans ton bac à sable si t'es même pas capable de comprendre ça.


NON MAIS CE MEC M’ÉNERVE LA ! L'AUTRE BLOND !

La plus belle insulte du monde. Blond. Nonmaissansdec.

J'allais répliquer que NON MAIS SA GUEULE, LE BAC A SABLE, JE LUI FAIS BOUFFER MOI SON SABLE, CONNARD, ENFOIRÉ ! quand il se retourne, mode normal, et se barre.

Se barre.

Se barre.

Se barre.

Mon cerveau bug AU MOINS TROIS FOIS, ce qui fait pas mal, QUAND MEME QUOI, et je reste trente secondes à me baver dessus avant de capter.

NON MAIS IL EST SÉRIEUX L'AUTRE BLOND ?!! CET ENFOIRÉ SE BARRE ?!! IL EST SÉRIEUX ?!!

Mes bras rougeoie, lentement, et le tissus de mon uniforme chauffe. Mais je remarque rien. Je suis bien trop occupé.

A péter un câble :

- NON MAIS VAS-Y, REGARDE MOI DE HAUT LA EH L'AUTRE !! NON MAIS TU T'ES VU FACE DE... FACE DE... ESPÈCE DE GRAND BLOND !! OUAIS GRAND ET BLOND HEIN ! ENFOIRÉ D'ERREUR DE LA NATURE ! QUI NE L'EST PAS ASSEZ !! NON MAIS t4AS VU TA PUTAIN DE SPHERE LA QUOI ?!! BORDEL DE MERDE ! PUTAIN ! PUTAIN !! PUTAIN !!!

Je fais mine de me prendre la tête entre les mains, par réflexe. Quand je le remarque alors.

Je fume des bras.

QUI IRA ME DIRE QUE FUMER C'EST NORMAL HEIN ?!!

Je bondis, mes bras devant moi, surpris.

Je les vois rougeoyer, et fumer. Et je reconnais exactement la forme de ce qui semble être des braises.

C'est encore ces putains de cicatrices. Des cicatrices que l'ont dirait cousues par un gamin de trois ans manchots et trisomiques, J'AI RIEN CONTRE LES GAMINS MANCHOTS ET TRISOMIQUES DE TROIS ANS MAIS C'EST MOCHE PUTAIN !

OUAIS!! CES PUTAINS DE CICATRICE DE MERDE SONT MOCHES ! JE LES HAIS !!

NON C'EST PAS DE LA SCARIFICATION A CE NIVEAUX ! On dirait un putain de coup de tronçonneuse qui part de l'avant-bras et monte en longueur irrégulière.

Je remonte mes manches. C'est bien ces foutues cicatrices qui rougeoient. Leur flamboiement semble être moindre sous l'effet de la surprise.

Alors, j'essaie de me remettre en colère contre Michigan.

C'EST FACILE, AVEC SA SALE FACE DE GRAND ET BLOND ET GRAND ET BLOND ET AAAAARGH !!

J'y arrive dans une moindre mesure. Les cicatrices réagissent à ma colère.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Sam 7 Juin 2014 - 11:48

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

HRP : Désolée pour le retard >.<

C'est pitoyable.
Franchement cette façon de faire m'énerve. Il s'énerve, ça m'énerve, cherchez pas c'est comme ça. Non mais je suis déçu en fait. C'était tellement... Prévisible ! Je n'ai pas besoin de me retourner pour savoir qu'il fait ses habituels yeux stupides de poisson sorti de la congélation. C'est à peine si je daigne me retourner pour le voir péter sa durite. De toutes façons je sais plus ou moins ce qu'il va dire. Parce que ses arguments à la "Non mais hé what the fucking god in this place" ça va bien deux minutes, mais ça me donne même plus envie de m'amuser avec lui.

- NON MAIS VAS-Y, REGARDE MOI DE HAUT LA EH L'AUTRE !! (Ben ouais, j'ai pas le droit peut-être ?) NON MAIS TU T'ES VU FACE DE... FACE DE... ESPÈCE DE GRAND BLOND !! (où l'argument qui tient encore pas la route...) OUAIS GRAND ET BLOND HEIN ! ENFOIRÉ D'ERREUR DE LA NATURE ! QUI NE L'EST PAS ASSEZ !! NON MAIS T'AS VU TA PUTAIN DE SPHERE LA QUOI ?!! BORDEL DE MERDE ! PUTAIN ! PUTAIN !! PUTAIN !!!

Oui moi aussi j'en connais un paquets de gros mots, connard. Je me retourne à moitié pour poser sur lui un regard désabusé. C'est quoi son problème à ce mec ? Il aime pas mes cheveux ?! Il peut pas blairer mon charisme ? Il complexe sur son physique ?! Putain mais j'en ai que dalle à foutre ! Dégage de mon chemin vermine. J'ai envie de t'exploser, juste parce que mes nerfs tiendront pas le coup d'être conscients de ton existence -fuck si cette phrase veut rien dire, j'ai envie de trucs à bouffer qui ne soit pas en rapport avec des poings dans la gueule (oui c'est rare).
Je le regarde remonter ses manches. Ils sont couverts de cicatrices qui me laisse un arrière goût de dégoût. On dirait que le mec qui a réparé ça savait pas coudre. Elles se mettent à rougeoyer, comme on ferait des citrouilles pour Halloween. Genre ce mec s'est trompé d'époque quoi, là on le dirait tout droit sorti d'un film d'horreur de série B.
Je le regarde, pas le moins du monde impressionné par sa colère. OUI JE SUIS BLASE là ! Quand tu comprends que ta seule envie c'est de te barrer et que le nain grincheux te retient, tu fais quoi toi ?! Non ta gueule, je t'ai rien demandé.
Je me gratte l'oreille d'une main et loge l'autre dans ma poche, l'air désabusé et complètement désintéressé. Je suis déçu. Moi je pensais qu'il allait m'attaquer mais en fait il fait que dire de la merde. Il n'est même pas digne de mes insultes.

_ Ouais, et ? C'est tout ce que t'as à dire minus ? Bon tu sais quoi, on va faire plus rapide.

Je me retrouve complètement face à lui et sa petite colère de petit garçon, commençant à sentir mon pouvoir se répartir dans mon corps très inégalement. Il va me faire faut bon celui là je le sens... Mais bon, pas besoin de pouvoirs pour asseoir son autorité, je savais faire avant d'arriver ici.
Je m'approche.

_ Viens, frappe moi si t'as des couilles. Sinon reste planté là, moi j'ai pas de temps à perdre.

Voilà, ça c'est dit. Maintenant si il te vient ne serait-ce qu'à l'idée de commencer ce combat, je t'explose la gueule.
#   Sam 28 Juin 2014 - 15:49

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

PUTAIN ! IL EST SÉRIEUX ?

C'EST DU SADOMASOCHISME CA IL EST AU COURANT ?!!
"Frappe-moi ! ♥"

Le mec se pose devant moi en mode normal et me demande de le frapper. J'ai envie de lui tourner la réplique mais je sens que lui tourner une latte dans sa gueule me fera bien plus plaisir.

En fait, je me doute A PEINE du piège. C'EST PAS COMME SI C'ETAIT EVIDENT HEIN ! JE COMMENCE UN PEU TROP A CONNAITRE CET ENFOIRE POUR NE PAS RENIFLER L'EMBROUILLE A DIX KILOMETRES LA HEIN !

Genre je sais pas encore ce qu'il trafique mais j'imagine que dans ses plans, il y a une petite case "Latter la tronche de ce mec passé à l'eau de Javel qui parle trop fort une bonne fois pour toutes.".

LOL.

Si il est SM, mon copain, moi je suis maso et suicidaire.

Mes bras fumants, les cicatrices rougeoyant comme des braises, je m'élance.

Pourquoi mon poing vise pas la face de cet enflure ? PARCE QUE JE SUIS PAS ASSEZ GRAND CONNARD !

Je vise les côtes. Le plectrum. Le truc qui vire bien tout l'air de tes poumons et qui te fait un mal de chien.

Un truc que j'avais pas pris en compte.

Mes bras rougeoie, c'est en fait une énorme réserve de chaleur et de feu qui s'emmagasine doucement à la colère.

Ca, je le capte au moment où mes poing s'enflamment au contact de l'air.

PUTAIN JE VEUX PAS LE TUER, CA A BEAU ETRE UN BLOND ET UN CONNARD, JE SAURAIS JAMAIS OU PLANQUER LE CORPS !!

Trop tard. L'impact est si bien visé qu'il m'en ferait pleurer, pile dans le creux du bide.

Avale-ça salaud.




♠️♠️♠️

Spoiler:
 

 

Innovations et recherches sur les pouvoirs. Et accessoirement, dégradation de l'environnement alentour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant