Partagez
Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance.
En ligne##   Dim 15 Déc 2013 - 14:34

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

-Il faut bien que certaines personnes appliquent cette Justice, puisque les autres semblent ne pas en être capables.
(Les dernières paroles d'Aëlita qui ne cessent de se répéter dans l'esprit d'Akira, "Justice" étant synonyme de "Vengeance" pour eux.)
L'hiver était en avance en ce mois décembre. Quelques légers flocons de neige tombaient du ciel.
Emportés par le vent froid, la neige n'était pas assez consistante pour créer un épais manteau blanc sur le sol, seulement une fine couche de neige arrivait à se créer par endroits.
Ces petits flocons si nombreux soient-ils, n'arrivaient malheureusement pas à caresser le visage du jeune homme qui levait les yeux au ciel, à peine ils s'en approchaient qu'ils fondaient jusqu'à atteindre l'état de vapeur.
Cette espèce de chaleur étouffante émanait d'Akira Buichi, l'initié de feu. Bien que contraignante pour les personnes qui l'avaient croisé aujourd'hui, cette température qu'il créait, lui permettait de se promener sans habits d'hiver. Écharpe, blouson, bonnet, ce n'était pas la peine. Résultat, il avait beau faire zéro degré le blond était seulement vêtu d'un débardeur noir et d'un jean.

Accroupit devant ce lac qui peinait à ne pas geler, Akira regardait son reflet dans l'eau. Il resta un long moment à se contempler. Car même si cela ne sautait pas aux yeux, il avait changé depuis son arrivée ici.
Le plus marquant pour lui, c'était ces cicatrices qui ornaient depuis peu son corps parfait. Lui qui s'était juré d'en prendre soin et de ne laisser personne le souiller, pourtant certaines personnes c'étaient permises de s'attaquer à lui. Bien sûr il comptait leur faire payer cet offense.
Au moins aucune cicatrices n'avait marqué son beau visage, seulement deux femmes c'était permises de le gifler... C'est d'ailleurs l'une d'entre elle qui ne tarda pas à faire son apparition.

- Tiens tiens, ne serait-ce pas Akira-chan? Dit-il en affichant ce mystérieux sourire.

Sans pour autant lâcher son reflet du regard, il ne s'était pas trompé sur l'identité de la jeune fille. Il n'y avait pas besoin de regarder la personne en détail pour savoir à qui appartenait cette jolie chevelure écarlate.
##   Jeu 19 Déc 2013 - 22:37

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Je suis heureuse. Et cette fois je ne pourrais pas dire "et je ne sais pas pourquoi d'ailleurs" parce que cette fois je le sais. Ça fait du bien de savoir pourquoi on est comme ci ou comme ça parfois. Ce bonheur, je savais qu'il avait ses raisons d'être et ça le rendait encore plus grand. Et que c'était bon de se sentir heureuse, bien dans sa peau et bien dans sa vie après tout ce qui m'était arrivé ... Bon ok, j'arrête de vous faire barboter et je raconte tout. D'abord il y avait mon Gil-kun, mon amour. Depuis que nous étions en couple, c'est toute ma vie qui avait pris un nouveau tournant et tous les petits problèmes de la vie n'avaient plus aucune importance pour moi tant qu'il était a mes cotés. Puis il s'était passé quelque chose de très grave : cet après midi où j'avais rencontré Léon et où j'avais vu Olivia, ma demi-sœur, pour la toute première fois ... Et pas dans les meilleurs conditions. J'en étais ressortie choquée alors que j'avais vécu presque toute la scène derrière un arbre, les mains sur les oreilles pour éviter d'entendre les cris de douleur de Léon et les phrases pleines de haine de son bourreau Olivia. Même de loin, je savais que ça avait été affreux. Et rien d'autre n'avait pu me consoler que Gil à ce moment là. Qu'est ce que j'aurais fait sans lui ? Après le combat, quand j'ai su que les deux combattants avait tous deux échappé à la mort, c'est lui qui m'avait encouragé a aller les voir, et surtout Olivia en fait. Ça m'avait surpris au début mais j'étais contente de la voir, en vie seine et sauve, et c'est là que je me suis dit que je ne pouvais plus la haïr pour des raisons inconnues. La famille. C'était tellement important. J'avais besoin d'elle et de son soutient comme elle avait besoin de mon soutien en ce moment. Je ne lui avais pas dit grand chose à l’hôpital mais je savais qu'elle avait compris que je voulais qu'on arrête cette guerre du silence moi aussi. Puis j'étais allée parler avec Léon où le dialogue a été franchement plus facile qu'avec ma demi-sœur. Je lui avais tout expliqué. Après tout ce qu'il avait vécu, il méritait bien d'être au courant. Mais malgré tout, je trouvais qu'une personne manquait à l'appel dans toute cette histoire. Lucky. J'avais des nouvelles de lui et je le croisais parfois dans les couloirs. On se disaient bonjour on parlait 5 minutes et rien de plus. Je m'inquiétais pour lui quand même. Même si ce sentiment d'inquiétude ne datait pas d'hier, il s'était passé tellement de chose avec tout ce que j'ai dit plus haut que je n'avais pas eu le temps de m'occuper plus de lui. C'était injuste pour lui pourtant, lui qui était parti en dépression parce qu'il n'avait plus de nouvelles de moi et avait même ressenti un vide qui l'avait mené à Terrae avant de me retrouver. Tout ça me préoccupait un peu, c'est vrai mais je me disais que s'il ne venait pas me voir c'est qu'il vivait sa vie à l'institut et puis nous ne pouvions pas rester toujours collés comme quand on étaient enfants. C'était peut être mieux comme ça et s'il était heureux, j'étais heureuse pour lui.

C'est sur ces notes de bonheur, d'amour et d'amitié que je décida aller me promener au lac. Pourquoi le lac ? Mais qu'est ce que j'en sais moi ? Il faut bien avoir des choses qu'on ne sais pas expliquer dans la vie. Ce que je pensais moi, c'est que depuis que je m'étais réconciliée avec ma demi-sœur eau, j'avais tendance a être attirée par toutes les choses où les endroits où il y avait de l'eau. Mais c'est vrai que les paysages aquatiques étaient vachement beaux. Et calmes aussi. Même si j'étais une tonnerre, ce n'est pas pour ça que je n’appréciait pas un peu de calme de temps en temps. Du coup, me voilà avec ma doudoune, ma grosse écharpe, mes gants et mon uniforme d'hiver, arrivant au lac. L'air glacé me soufflait à la figure par rafales mais je continuais a avancer en respirait l'air vif et en crachant des petits nuages de fumée par la bouche. Je regardais autour de moi, rêveuse et avec un pathétique sourire bienheureux scotché a mon visage. La neige tombait lentement, pas fort du tout même sans arriver a recouvrir entièrement le paysage de blanc. Ah l'hiver, Noël, les fêtes ... même si je n'affectionnait pas particulièrement l'hiver, j'adorais cette période de l'année. Tout en pensant a toutes ces choses positives et agréables, j'avançais a une bonne vitesse, mes deux intemporelles couettes Rouge/rosées qui flottaient au vent hivernal. Je m'avança tout au bord du lac au risque d'y tomber sans même me rendre compte de la présence du garçon qui regardait le lac, juste a coté de moi. Oui tout était trop parfait, il FALLAIT qu'il se passe quelque chose de négatif pendant cette journée. Et cette chose était une rencontre. Non pire : une retrouvaille.

Tiens tiens, ne serait-ce pas Akira-chan?

Allez je vous le donne en quatre. Qui était cette personne qui avait l'air de me connaitre et qui connaissait mon prénom ? Qui était ce blond d'une taille normale pour un garçon qui n'avait même pas le culot de me regarder pour me parler ?! QUI était ce personnage odieux, que j'avais déjà rencontré et avec un sourire tellement arrogant que j'avais encore envie de lui mettre une deuxième gifle sur son visage qu'il aimait tellement ?! Ça ne pouvait être personne d'autre. Un sourire presque mauvais se glissa sur mon visage en remplaçant ce sourire heureux de tout à l'heure.

- AkiRat.

Deux notes sur ce mot et la manière avec laquelle je l'avais dit. 1- Déjà par rapport à lui, je n'avais pas utilisé le petit mot -kun en réponse à son "Akira-chan", ça faisait déjà assez malpoli mais c'était l'effet désiré. 2- J'avais bien mis l’intonation sur la dernière syllabe pour bien faire ressortir le mot "Rat" qui correspondait très bien a ce qu'il était intérieurement. Voilà déjà comment montrer a un gosse de riche habitué a faire attention à chaque détails du langage que j'avais bien mieux a faire que de parler avec lui. Puis je tourna violemment ma tête vers lui, dont le regard n'avait toujours pas quitté le lac. Je lui dit avec un ton tendu, pas forcément violent mais plein de cette froideur qu'il m'inspirait.

- Et pour commencer, toute demoiselle aime qu'on la regarde quand on lui parle. On ne t'a pas appris ça dans ton école de privilégiés. Ou c'est que tu a déjà oublié toutes les manières qu'on t'a enseignées ?


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935


Dernière édition par Akira Nakamura le Mer 25 Déc 2013 - 17:50, édité 1 fois
En ligne##   Ven 20 Déc 2013 - 22:47

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Pour le moment la seule chose que la jeune Nakamura réussit à obtenir de la part d'Akira, ce fut un petit rire vil et moqueur. Les dires de la demoiselle l'amusait, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus l'âge pour ce genre de gamineries et que les mots ne l'atteignaient plus. Cependant il ne pu s'empêcher de rétorquer à ses provocations, car les dialogues à sens unique n'étaient pas son genre.

- Si mignonne et pourtant si immature. Souffla-t-il le regard toujours capté par son propre reflet.
La richesse n'accompagne que rarement la gentillesse ma chère. La richesse c'est tout simplement le "pouvoir". Femmes, amis, biens... et même le choix de vie ou de mort. On obtient presque tout ce que l'on souhaite grâce à elle.
Mais tout ça tu le sais déjà, n'est-ce pas?


Fermant les yeux pendant un instant, le blond mit fin à cette température pesante qui l'entourait et la remplaça par une chaleur douce et apaisante. C'est à ce moment là que la jeune fille pu obtenir ce qu'elle désirait: Un regard de la part de son interlocuteur.
Le regard du garçon parcouru de bas en haut la jeune fille et s'arrêta enfin quand il rencontra son objectif, les yeux de celle-ci. Là, son sourire charmeur néanmoins agaçant, s'étira un peu plus. Il avait une idée derrière la tête.

- Tu ne m'apprécie pas, je le sais. Et c'est réciproque. Mais, je ne suis pas seulement ce monstre que tu crois voir. La preuve, je suis prêt à te pardonner Akira-chan.

Après ce court discours emplit d'hypocrisie, il approcha rapidement son visage de celui de la jeune fille pour la surprendre. Puis il ajouta:

- Mais cela te coûtera un baiser.

Ne lui laissant pas le choix, le jeune homme déposa ses lèvres chaudes sur celle d'Akira et lui vola un baiser. Il savait qu'il lui inspirait le dégoût et qu'en l'embrassant il la provoquait. Ce geste si simple et si doux allait marquer ses pensées pendant longtemps.
##   Mer 25 Déc 2013 - 22:52

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Ça allait mal finir pour lui. Très mal finir pour lui plutôt. Et vu comme c'était parti et comme il commençait déjà ç me provoquait, je sentais que cet après midi allait être mouvementé. Tant mieux ! Si je pouvais avoir une occasion de me débarrasser de lui une bonne fois pour toutes ... Le monde serait enfin débarrassé d'un être qui ne servait à rien en plus de ne voir pas plus loin que le bout de son nez. Sans même prendre la peine de tourner son regard vers moi même après ma dernière remarque, Moosieur continua a admirer son magnifique reflet dans le lac quasi gelé en me soufflant que j'étais mignonne mais immature. Je ne fis rien de ce compliment sans intérêt, l'important c'était la suite. Là où il me rappela sa perception totalement faussée de la richesse, tout ça laissait encore plus transparaître son coté matérialiste, en mettant les gens de son entourage au niveau de simples objets et puis me rappela cet ultime droit dont bénéficiaient les plus riches et qui me dégouttait même plus que son propre visage : le droit d'infliger la mort. La plus grande preuve au monde que ces gens se prenaient pour des dieux. Et il osa me demander mon avis. Je ne pris même pas la peine de répondre. Même avant qu'il tourne son regard de feu vers moi, mes poings avaient commencé a se serrer lentement, au cas où le besoin que j'éprouvais de lui faire clouer son clapet devenait trop fort. Même mon pouvoir avait l'air d'avoir déjà envie de le remettre à sa place. Mais malgré ça, j'espérais encore pouvoir lui régler son compte sans trop de violence ... Mais ça,  c'était avant qu'il se remette a me provoquer d'une façon impensable. Il dirigea maintenant son regard vers moi, enfin j'avais envie de dire, et s'arrêta sur mon visage en plantant ses yeux rouges sang dans les miens. Mais le pire ce n'était pas ça. Oh non, le pire c'était ce regard charmeur plein d'arrogance et terriblement agaçant qui me donnait encore envie de lui filer une gifle comme la dernière fois. Et ça n'en serait pas une de trop a mon avis. Qu'allait tu me dire maintenant ... Akira-kun ? 

Tu ne m'apprécie pas, je le sais. Et c'est réciproque. Mais, je ne suis pas seulement ce monstre que tu crois voir. La preuve, je suis prêt à te pardonner Akira-chan.

Je le regarda avec un regard entre le hautain et le méfiant. Qu'est ce qu'il voulait dire par là ? Bien sur que je ne l'appréciais pas, aussi je connaissais très peu de personne qui devenais amis avec une personne qu'ils provoquent et qui les gifle en retour. Son regard me faisait peur ... Quelque chose me disait qu'il préparait un truc de pas très net. Sur mes gardes, je gardais mes deux poings serrés a mort tandis que quelques lézardes d'électricité commençaient a naître au creux de mes mains ...

Mais cela te coûtera un baiser.

QUOI ?!!! Même pas le temps de faire un geste ou juste d'envisager une téléportation pour me mettre hors de danger. Je le vis s'approcher a une vitesse éclair. Ses lèvres se déposèrent avec une douceur malsaine sur les miennes alors que je me raidis en rentrant ma tête dans mes épaules. Écœurant. Le pire c'est que même fini, j'avais l'impression que ce baiser tout simplement dégouttant se prolongeait alors qu'Akira et son sourire arrogant se contentait de se maintenir a proximité de mon visage. Je resta paralysée ... jusqu'à cet horrible dégoût se transforme en une rage immense. Comment est qu'il avait osé ?! Comment il avait ... ? Hargh !!! Il allait me le payer ! Et un imbécile comme lui n'avait même pas pensé qu'il aurait mieux fallu se mettre sur la défensive plutôt que de rester là a me regarder, fier de lui !  Il m'avait juste laissé le temps de préparer une charge suffisamment puissante en électricité. D'un coup, mon poing droit enveloppé de dizaines de belles lézardes électriques vola pour atterrir en plein sur le bord de sa mâchoire. Pendant un cours de self-défense que me donnait Gil que j'avais appris où frapper sur le visage pour mettre a terre un adversaire plus grand que moi. Comme c'était efficace ces trucs là. Et même si je n'avais pas eu assez de force pour le mettre K.O., la puissance électrique fut assez forte pour le faire basculer en arrière. Il se rattrapa tout juste avant de tomber par terre. RAH ! Nanmého, ça lui réapprendra les bonnes manières ! J’essuya ma bouche de mon autre main puis j'alla le voir, en le fixant d'un regard qui avait véritablement l'air de lancer des éclairs, plus rageur que jamais et je lui lance violemment : 

- Comment a tu osé ?! Tu ne sais pas le nombre d'ennemis que tu viens de te faire ...

Bien sûr que j'allais au moins en parler a Gil et a Lucky. Et j'étais sûr que Kyle se ferait un plaisir de lui régler son compte. Mais pas question de rentrer dans son jeu ! Je refusais de me faire traîner par le bout du nez par un gars tel que lui ! Je sentais mon pouvoir se manifester en moi. Tant mieux, j'allais en avoir besoin. Mais je ne pouvais déjà l'attaquer. Non d'abord, il fallait que je lui fasse bien comprendre ce que je pensais des idiots de son rang, on plutôt de "notre" rangs, nos familles ayant l'air dans des conditions similaires sur tous les plans. Mais je refusais de me retrouver au même niveau que lui. Je m'étais séparée de ce rang et de leurs principes là depuis longtemps. Pour faire simple, je voulais bien vérifier qu'il méritait les attaques que je mourrais d'envie de lui infliger. Discrètement, je lui envoya une mini sphère assez concentrée en énergie au niveau de l'épaule pour l'obliger a me regarder en face. Ah je lui aurait craché à la figure si je n'avais pas prévu de m'y prendre autrement ! Je laisse planer un silence pesant avant de reprendre ce sujet qui nous opposait plus que tout. 

- Tu a tout faux ! Est ce que tu t'entend parler au moins ?! Un droit de vie ou de mort ? Et tant d'autres ? Pour qui est ce que vous vous prenez ? Pour des ... Dieux ? Ah ça vous le croiraient bien que vous êtes des Dieux, que vous avez tous les pouvoirs mais vous n'êtes que des esclaves qui ne servent que le seul Dieu qui existe à vos yeux. Et ce Dieu, il est sous forme de billets vert et ce n'est rien d'autre que l'argent ! Rien n'a plus d'importance pour vous que ça : l'argent, l'argent et encore l'argent ! Tu n'a pas compris que ce qui vous donne cette impression de puissance ne fait au final que vous soumettre a lui ? C'est une drogue, et une fois qu'on y a goutté on ne peut plus en réchapper ... pour finalement devenir comme toi. Le vrai pouvoir, c'est de réussir à s'en détacher et de briser ces chaines. Tu n'es qu'un esclave Akira, soumis à la richesse comme tous les autres et c'est ça qui fait que je serais toujours supérieur à toi. 

Voilà ça c'était dit au moins. Bien sûr que je le provoquais en retour mais tout ça, ce n'était tout ce que je pensais après avoir grandis dans cet horrible système. Seulement, je ne pouvais pas commencer à l'attaquer sans lui poser cette question, pour laquelle je me demandais bien quelle serait sa réponse. Je lui tourna le dos pour aller marcher jusqu'au bord de la petit falaise qui surplombait le lac, recommençant à renouveler mes charges d'électricité dans mes poings au cas où il retenterait quelque chose. J'étais sur mes gardes et il valait mieux l'être après ce qu'il avait osé faire. La mâchoire tendue par la rage, je lui dis le plus clairement possible.

- Mais cela dit, j'ai un question a te poser Akira ...

Sourcils froncés, je regardais droit devant, vers l'horizon mais toute mon attention n'était dirigé que derrière moi, vers le grand blond, prête a entendre sa réponse et a anticiper ses réaction. Nous n'entendions que le vent maintenant, et c'est là que je brisa ce silence.

- Que pense tu des femmes ?


( HRP : Bon, décidément j'arrive pas à faire un post court ^^)


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935
En ligne##   Dim 29 Déc 2013 - 18:42

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Ce qui devait arrivé, arriva.
Comme l'avait prévu notre chère Akira, la demoiselle donna le premier coup. "Honneur aux dames" comme on dit, mais un jour sa galanterie finira par le perdre. Bref, la jeune Nakamura n'y alla pas de main de morte, elle lui envoya un coup de poing bien placé dans la mâchoire, sonnant le jeune homme pendant un court instant et le faisant tanguer vers l'arrière. Cependant un grand pas en arrière suffit à lui faire reprendre ses appuis.

- Comment as tu osé ?! Tu ne sais pas le nombre d'ennemis que tu viens de te faire ...

Des ennemis disait-elle?
Le jeune homme leva un sourcil montrant bien qu'il n'en avait que faire, car Akira-chan venait avant tout de signer son arrêt de mort en le frappant une seconde fois au visage.
Enflammant sa main droite, le blond devait agir à cause de cette chose grésillante qui filait dans sa direction. D'un revers de la main, il envoya cette chose s'écraser dans le lac, créant alors une petite pluie fraîche et picotante à cause de l'intensité contenu dans l'eau.

Il laissa ensuite la jeune fille faire son discours sur la richesse. Même si l'envie imprenable de lui couper la parole était présente, Akira préférait ne rien dire tant que sa mâchoire restait légèrement engourdi. L'électricité contenu dans le coup de l'adolescente avait réussi à le faire taire pendant un moment.
Akira-chan serait donc la première femme à lui faire fermer son clapet? Une femelle, faire taire Akira? Quel honte!
De toute manière la demoiselle avait tout faux, Akira n'était pas soumit par sa richesse, il n'était pas comme ces pauvres fous qui dépensaient sans réfléchir...

Vint enfin une étrange question de la part de la jeune Akira, elle voulait savoir ce que le blond pensait du sexe opposé. Un sourire bien taquin apparut sur les lèvres d'Akira, tandis qu'il essuyait la goutte de sang qui s'était échappé du coin de sa lèvre.

- Vu que tu es encore trop jeune pour comprendre ce genre de choses, je vais t'expliquer cela de façon simple. Les femmes sont pour moi comme l'argent: Elles ne sont que des objets qui me servent à assouvir mes désirs!
Il pointa son doigt sur la demoiselle et, sans plus attendre, son sourire enfantin laissa place à un sourire mauvais.
Toi par exemple Akira-chan, tu va combler une partie de mon désir de vengeance.

Akira fit un pas en avant et s'accroupit pour cueillir cette frêle et fragile petite fleur qui était à ses pieds. Puis il planta son regard dans celui de l'ado' et ajouta.

- Tout d'abord je vais t'arracher ton amour-propre, ta fierté. Dit-il en arrachant à chacun de ses mots un pétale de fleur. Puis je t'enlèverais tous ceux que tu aime, tes amis, ta famille... Un amant? Et quand la petite fleur que tu es aura perdu tous ses précieux pétales...
Jetant la fleur sur le sol, il marcha dessus et l'écrasa avec un rire sadique.
Je te jetterai comme un jouet inutile et je te piétinerais comme cette fleur! Même Terrae sera incapable réparer le vide que tu ressentira à cause de moi!

Le ton de sa voix avait changé, Akira n'était plus le même, il était maintenant prêt à commencer ce qu'il avait préparer. Sa justice.
"Es tu prête à souffrir Akira-chan?"


Dernière édition par Akira Buichi le Mer 1 Jan 2014 - 13:24, édité 1 fois
##   Mar 31 Déc 2013 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

A ma grande surprise quand je lui envoya une sphère électrique il riposta en enflammant sa main et envoya ma sphère dans l'eau. Alors il était feu ... Tiens l'eau du lac et mon pouvoir de tonnerre allaient m'être très utilise dans pas très longtemps. Parce ce que au rythme où nous nous provoquions l'un l'autre, je sentais que ça n'allait pas tarder a dégénérer. Pendant ton mon discours, Akira me regarda avec un drôle de mimique de la mâchoire et pour une fois il se la bouclait. Haha, alors il ne se remettait toujours pas de mon subtile coup, le pauvre chou ? Qu'il en prenne pour son grade tiens, je lui apprendrais a respecter les filles moi ! Il bascula a un moment en arrière mais il fini par se rattraper en faisant un pas en arrière, sonné. Après lui avoir posé ma dernière question, je sentis que je ne pourrai pas rester dos à lui bien longtemps.Ne pouvant plus rester a seulement deviner ses geste, je me retourna juste avant qu'il commence a me répondre, un ignoble sourire taquin collé aux lèvres.

Vu que tu es encore trop jeune pour comprendre ce genre de choses, je vais t'expliquer cela de façon simple. Les femmes sont pour moi comme l'argent: Elles ne sont que des objets qui me servent à assouvir mes désirs !

Il pensait vraiment des choses pareilles ? Pourtant ça avait l'air évident. Ces paroles de haine ne pouvait qu'avoir pour origine ses véritables pensées. Pourquoi ça m'étonnais de lui franchement ? Dès le début j'avais vu que ce n'était qu'un imbécile, profiteur et matérialiste. Mais maintenant c'était certain, il autant que ses valeurs pourries ne valaient absolument rien. Son cœur était de pierre et son misérable esprit tellement malsain qu'on ne pouvait plus rien faire pour lui. Broyant de l'air avec mes poings, son visage m'inspirait de plus en plus de dégoût au fil des minutes. Ma mâchoire serrée, j'avais décidé de ne plus rien faire pour empêcher mon pouvoir de bouillir en mon intérieur. Mon corps était prêt à passer a l'attaque, a faire taire cet ignoble personnage, la violence de la suite ne dépendrais que des mots du beau blond ... Qui me pointa avec un sourire mauvais.

- Toi par exemple Akira-chan, tu va combler une partie de mon désir de vengeance.

Oh tu ne sais pas comme ce désir est réciproque mon chou, je lui dit en pensée.  C'est a ce moment là que rien n'était aussi réciproque et durable que la haine que se portait deux personnes. Même pas l'amour malheureusement. En le voyant avancer, je fis mine de faire un pas en arrière mais je garda mes positions quand je le vis ramasser une minuscule fleur. Son regard était planté dans le mien et rien au monde n'aurait pu me faire baisser les yeux a cet instant. Allez vas-y Akira, déverse ta haine, que je voie jusqu'où tu peux aller avant d'en faire autant.

Tout d'abord je vais t'arracher ton amour-propre, ta fierté. Dit-il en arrachant à chacun de ses mots une pétale de fleur. Puis je t'enlèverais tous ceux que tu aime, tes amis, ta famille... Un amant? Et quand la petite fleur que tu es aura perdu toutes ses précieuses pétales...
Jetant la fleur sur le sol, il marcha dessus et l'écrasa avec un rire sadique.
Je te jetterai comme un jouet inutile et je te piétinerais comme cette fleur! Même Terrae sera incapable réparer le vide que tu ressentira à cause de moi!

Je sentis un frisson parcourir mon dos alors que j’enrageais. Gil, Lucky, Olivia, et tous les autres ... Je ne le laisserais pas faire ça !! Rah ! Je voulais garder mon sang froid et lui montrer comment je pouvais être d'un calme rayant face a sa violence quand je le voulais ! Mais je ne pouvais PAS ! C'était LUI. Il me poussait a bout et me piquait exactement au pire endroit car il avait découvert mon point faible. Il allait me payer ces menaces ! Grognant, je le regardais d'un regard animal.

- Arghh !!!

Ce n'était pas possible, il me poussait a bout. Mon inconscient échappa un instant a mon contrôle et alors que mes deux mains étaient cachées derrière mon dos, deux sphères d'électricité plus grosses que la précédente en sortirent et fusèrent vers le ciel pour retomber dans la direction du blond. NON ! Non, ne pas se laisser emporter c'est tout ce qu'il attendait. Réagir, ça ne ferait que le contenter encore ! Juste avant que les deux sphères n'atteignent leur cible, je m'accroupie, posant mes deux mains contre le sol, je repris le contrôle des sphères folles juste a temps. Elles frôlèrent mon ennemi et retombèrent plus loin derrière lui en explosant simultanément. Une fois pulvérisées, on pouvait voir qu'elles avaient laissé deux trou dans le sol a la place. Je venais de lui sauver la vie.  

- Est-tu sûr de vouloir t'engager dans cette voie la ? Je ne pense pas que tu voudrais que j'abîme ton sublimissime physique encore une fois.

Je souffla, soulagée. Je voulais le punir pour ses paroles et je n'ignorerais pas ses menaces, c'était sûr. Mais si tout ça devait dégénérer, ça dégénérerais a ma façon et pas autrement ! Alors d'abord, un petit cour de rappel pour monsieur.

- A tu déjà oublié ce que je t'ai dit lors de notre première rencontre ? Je ne suis PAS comme toute les filles que tu a croisées jusqu'ici. Un baka comme toi ne pourra jamais détruire mon amour-propre ni ma fierté pour la  bonne raison que tu n'est même pas capable de le toucher ! Intouchable, voilà ce que je suis. Ma famille ? Tu peux faire tout ce que tu veux a celle qui n'est pas a Terrae, je la hait tout autant que toi ! Quant a ceux qui sont parmi nous c'est plutôt toi qui devrait te méfier d'eux que eux devraient te craindre. Je suis persuadée que tous deux ainsi que celui qui partage mon amour te mettraient en pièce au combat ! Et tu ne touchera pas non plus a mes amis, ose toucher a l'un d'entre eux et tu peux être sûr que je ne te laisserai plus en paix avant que aie retrouvé le repos éternel ! Tu n'a pas appris à craindre, c'est ce qui te perdra.

Qu'il essaye un peu de se frotter a une étoile Eau comme ma demi-sœur, un initié de son niveau, feu en plus, ne tiendrait pas trois minutes. Instantanément, je créa une sphère aussi puissante et aussi grosse que les deux autres que j'avais lancé.

- Et si tu projette d'arracher mes précieux pétales ... Fais attention Akira, les plus belles roses ont souvent des épines.

Que le combat commence ! Je piqua un sprint, fonçant vers lui. J'augmentais ma vitesse au fil des secondes, de plus en plus vite. Mais au moment où je me trouva a un mètre de lui, je me téléporta POUF ! Je réapparu plus éloignée de lui, de telle façon a ce que s'il reculait en se maintenant face a moi, il tomberait à coup sûr dans le lac. Oui, c'était ça mon plan : le faire tomber dans le lac et dès qu'il y aura mis ne serait-ce qu'un pied, l'électrocuter serait de la plus grande des facilités. Une fois réapparu a peut prêt à l'endroit souhaité, je pris en main la sphère chargée a bloc en électricité et je l'envoya violemment en ça direction.


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935


Dernière édition par Akira Nakamura le Lun 13 Jan 2014 - 13:57, édité 1 fois
En ligne##   Jeu 2 Jan 2014 - 13:19

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

La jeune fille réussit à faire rire Akira de plus belle. La perte de son sang froid, cette remarque sur ses proches qui ne feraient qu'une bouchée de lui, suivie de cette métaphore sur les roses étaient la cause de ce fou-rire. La petite peste se croyait déjà dans la cour des grands, il était temps de la remettre à sa place.

"Ma pauvre Akira-chan, tu ne sais pas dans quel pétrin tu te met." Pensait-il tandis qu'il tentait de stopper ce rire incontrôlable.

Tout commençait maintenant. Les fables de la vengeance d'Akira Buichi montrait ses premières lignes et il avait déjà choisit un titre pour celle-ci. "Le renard et la jeune rose", un titre parfait pour illustrer ce combat.
Seulement, la rose n'était pas si prévisible qu'il n'y paraissait, elle ne fonçait pas tête baissée dans la gueule du renard. Non, son pouvoir secondaire lui permettait de se déplacer en un clin d'œil. Un pouvoir bien pratique pour créer un effet de surprise, car à peine c'était elle approcher trop près d'Akria, la jeune Nakamura avait déjà disparu.
Pourtant le blond avait tenter de saisir le visage de l'adolescente en pleine course, mais il n'avait réussi qu'à récolter du vent entre ses doigts.

- Hmm..? Fit-il étonné par sa main et non pas par la disparition d'Akira-chan.

Pourquoi une telle fascination pour sa propre main me demanderez-vous?
Eh bien le jeune homme remarqua que celle-ci tremblait étrangement. La peur? Non, il ne l'avait jamais ressentie. C'était cette sensation familière, cette excitation, cette envie... de tuer. Ah, si vous connaissiez la satisfaction jouissive que l'on ressentait une fois cette envie comblée.
Mais ce n'était pas le moment pour se remémorer des souvenirs, car la sphère électrique de l'initiée tonnerre s'approchait dangereusement d'Akira et il fallait l'esquiver.
Que faire, reculer? Akira n'y songea même pas, il sauta par dessus la sphère qui alla percuter un arbre plus loin derrière lui, puis, une fois en hauteur il prit une grand inspiration et souffla. Oui, il souffla comme un dragon qui crache le feu par sa grande gueule, pour tenter de réduire la petite rose rouge en un merveilleux tas de cendres.
##   Lun 13 Jan 2014 - 16:10

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

"Il y a un Akira de trop dans cet institut, et cet Akira c'est toi."

Maintenant, on ne se menaçait plus qu'en pensées. C'était signe que le combat commençait vraiment Maintenant. Une atmosphère palpable, une tension incroyablement électrique (tiens comme on retrouve mon élément) et un silence de plomb, on n'entendais pour que nos deux souffles et le vent qui soufflait lui aussi, de plus en plus fort et faisait voler encore plus mes deux couettes. Le Tonnerre, le Feu ... Et le vent. Trois élément qui allait amené à la destruction de l'un ou de l'autre Akira. Et dans tous les cas, je me jurais que ce ne serait pas les deux. Il fallait un gagnant et un perdant, on serait quitte que de cette manière.
Allons, testons le d'abord ce "petit" Akira. Face a ma sphère, il ne se défendit même pas. Pas compliqué de deviner a partir de là que c'était une de ses faiblesses. Lui ? Se défendre ?Il ne se défendait JAMAIS et il fonçait toujours la tête la première sans réfléchir a rien ... Comment ça, j'étais pareille ?! Oui, d'accord, ça m'arrivait souvent de foncer sans réfléchir mais j'étais comme ça dans la vie, un combat c'était différent. Par conséquent, je devais utiliser cette faiblesse au mieux. Et bien me défendre de ses attaques, contrairement à lui. Il évita la grosse boule électrique. Bon en même temps, elle était tellement énorme que ça aurait été bête de se la prendre en pleine tête. Mais si elle l'avait atteint, ça aurait fait des dégâts considérables sur lui. Le grand blond-sans-peur esquiva alors ma sphère avec une facilité qui me donna enfin de le tuer et ensuite ... Il s'éleva dans les airs et cracha un filet de flammes dans ma direction ! QQQQUUOOIII ?!!! Mais ... Il se prenait pour un dragon ou quoi ?!

A peine il les avait émise que je sentais déjà la chaleur de brasier de ses flammes sur mon visage. Ah non, ça allait pas se passer comme ça ! Comme instinctivement, je fis une roulade sur le coté en sentant mon t-shirt frôler la langue de feu. Une petit pensée pour remercier ma professeur de danse qui m'avait appris a augmenté ma rapidité alors que je l'ai toujours détesté et je me mis a créer trois nouvelles sphères, comme pendant mon récent combat contre Léon. Allez, ce combat allait me permettre de voir si je m'étais améliorer depuis ce dernier combat sanglant. J'étais certaine que j'avais fait des progrès ! Plus motivée que jamais, je lui lança un regard moqueur et plein de défi.

- On dirait que les vieux renards manquent de beaucoup d'estime pour les petites roses.

Il était temps de sortir mes petites épines de rose. Mes trois sphères avaient grossit un peu, maintenant elles étaient de taille moyenne. Elles se mirent a tourner autour de moi en grésillant. Puis elles s'élevèrent dans le ciel comme trois morceau de foudre que j'aurais emprunté aux nuages gris. Ces trois dernières me formèrent un bouclier efficace et dans le même temps, je croisa mes mains devant moi ... Et tandis que j'étais sûre que j'étais protégée de mon adversaire, je créa deux pistolets qui ressemblait en tous points a des vrais à la seule différence que si lui extérieur paraissait véritable, il ne lançait pas des balles mais les billes d'électricité au voltage extrême, c'était pour ça que leur fabrication mettait autant de temps. Je lança d'un coup mes deux plus belles sphères dans des directions différentes. Elles se dirigèrent vers lui, chacune venant d'un coté différent pour qu'il soit pris au dépourvu. Et de mon coté, je garda mon premier pistolet au bout d'un bras branlant. Mais pour ce qui était de la deuxième arme que je tenais dans l'autre main, je la dirigea droit sur lui. C'était la première fois que j'utilisais une arme a feu (même si celle ci n'était pas une arme faite avec une vraie balle mais avec une balle faite d'électricité) et j'essayais d'ignorer mon bras qui tremblait légèrement. Non, je ne pouvais pas lui tirer dessus, pas maintenant. Rah, allez va y, tire ! Il ne mérite que ça ! Il irait à l’hôpital et j'aurais gagnée. Il n'était pas question que je perde ici, même si ce que j'allais faire avait l'air d'être la solution de la facilité, sans vrai combat je le savais mais je gagnerai avec ça. Allez c'en était fini pour lui de toute façon ! Les sourcils légèrement froncés mais intérieurement envahie par une colère immense, je le regarda éviter mes sphères. Non ! Je le ferais au bon moment ... Juste le temps qu'il se tire d'affaire de mes deux sphères qui s'acharnaient sur lui pour le blesser, je savais très bien qu'il s'en sortirait, qu'il se retourne vers moi ... Et là je tirerais.

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. Hidan-no-aria-aria


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935
En ligne##   Dim 19 Jan 2014 - 1:24

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

La Rose ne se ménageait pas, elle enchaînait l'utilisation de ses pouvoirs sans se préoccuper de l'énergie que cela lui coûtait. D'abord un bouclier d'éclairs, puis deux sphères et enfin ce qui ressemblait à une arme feu électrique.
Akira-chan semblait vouloir jouer à distance dans ce combat, ce qui était dommage car le jeune homme était plutôt corps à corps... Mais ce n'était pas réellement un problème pour lui, Akira savait qu'il allait l'atteindre dans peu de temps. Eh oui, la jeune fille ne connaissait pas encore le second pouvoir d'Akira, donc l'effet de surprise allait être un de ses atouts pour la suite.

Bref, les deux sphères électriques se dirigeaient vers lui à une vitesse impressionnante. Il était trop tard pour les esquiver. Mais le blond n'allait pas les encaisser sans rien faire, il allait réduire leur impacte en les faisant exploser le plus tôt possible.
N'ayant pas le temps de créer du feu, il recycla alors les flammes de sa précédente attaque qui consumait encore les plantes au sol. Et d'un geste du bras, il créa un rideau de feu autour de lui. Bien sûr, le contact du feu contre les sphères électrique créa une explosion qui ne laissa pas le jeune homme sans égratignures. Il avait évidemment prit soin de croiser ses bras devant son visage pour le protéger.

Maintenant, c'était son tour.
Le renard profita de la fumée créée par l'explosion pour se rendre discrètement invisible et dégager de là en vitesse. Avec le vent qui sifflait le bruit de ses pas était quasiment inaudible et le nuage de poussière s'estompa rapidement. Seulement, une fois la fumée dissipée, la cible de la jeune fille n'était plus là où elle l'attendait.

- Tu sais pourquoi tu va perdre ce combat Akira-chan? Demanda-t-il sans attendre de réponse. Parce que tu hésites trop. Si tu comptes me tenir tête, il va falloir faire preuve d'assurance.

Il ne pouvait pas l'attaquer directement à cause du bouclier électrique qui la protégeait. Néanmoins, le garçon lui avait laissé un petit cadeau lors de son souffle de feu.
En regardant de plus près, on pouvait voir sur la manche du blouson de la petite Nakamura, une braise faiblarde qui peinait à rester allumer. C'était ce petit détail qui allait permettre à Akira de l'atteindre.

- Et puis, je ne vois pas pourquoi je te donne des conseils. Tu es trop têtue pour m'écouter. Ajouta-t-il avec un large sourire.

Après ces mots Akira apparut sur la gauche de la jeune fille, et d'un seul claquement doigt, une étincelle jaillit et ainsi la braise prit feu, enflammant la doudoune de son adversaire au niveau de l'avant bras.
La voyant qui prenait feu, il ne pu empêcher ce rire incontrôlable et sadique de sortir. Il fallait qu'Akira-chan se débarrasse de son vêtement si elle ne voulait pas brûler avec. De toute manière elle n'avait pas à s'inquiéter pour la température, elle pouvait toujours compter sur lui si elle avait besoin de chaleur.
##   Mer 5 Fév 2014 - 19:21

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Je suis entourée de mes sphères électriques qui tournent autour de moi comme des électrons autour du noyau d'un atome, totalement protégée. Les flammes d'Akira commencent a perdre de l'intensité. Mon pistolet d'électricité toujours braqué sur lui. Et mes trois autres sphères grésillantes et hyper-voltés foncent sur mon ennemi avec une vitesse incroyable. Mes deux couettes roses, parcourus de petites zébrures d'électricité ont l'air de danser dans le vent et le mouvement que faisait mes sphères bouclier. D'où je suis, je vis les trois sphères s'approcher dangereusement d'Akira. Comment il allait riposter cette fois ? Il ne se laissera pas vaincre à cause de trois petites sphères, impossible. Et ouais, gagné ! D'un geste vif du bras vers le ciel, il créa un grand rideau de flamme où vinrent s'exploser mes trois bébés. Malin en plus ... Le blond aux valeurs totalement immorales avait choisis juste la facilité, recycler ses anciennes flammes et tout simplement les amplifier. Mais malgré la défaite de mon attaque, je ne pus m’empêcher de faire un sourire carnassier. Akira avait beau avoir pu éviter, l'imbécile s'y était pris bien trop tôt. Pris de vitesse, il avait été obligé de créer son rideau très proche de lui pour intercepter mes sphères et j'étais sûr qu'il n'allait pas sortir indemne de son action. Il avait surement du avoir des retours quand mes sphères étaient rentrées en collision avec son rideau de feu. BOUM ! La collision déclencha une grosse explosion. Je recula d'un pas et mis mon bras devant mon visage, l'explosion avait produit des tonnes de fumée qui apportait de la chaleur et l'on ne voyait plus rien. Ah le baka ! Je m'étais faite avoir ! Dans l'aveuglement que me provoquait la fumée, j'entendis sa voix qui m'indiqua qu'il s'était déplacé.

Tu sais pourquoi tu va perdre ce combat Akira-chan? Demanda-t-il sans attendre de réponse. Parce que tu hésites trop. Si tu comptes me tenir tête, il va falloir faire preuve d'assurance.

Je ne pris même pas en compte ses mots. J'étais bien trop occupée a réfléchir à où il était passé. Mais il n'y avait pas tellement de solutions possible, je ne connaissais pas son second pouvoir, il ne pouvait pas se téléporter parce qu'il n'était pas tonnerre ... Il ne pouvait être que Invisible alors, Feu Invisible. Tout ça, ça allait me rendre la tâche plus difficile : Téléporteur contre Invisible, aucun de nous deux ne pouvait être sûr de la position de l'autre a n'importe quel moment. Ah il m'avait perdu, il était doué ! J'étais perdu dans mes pensées et en plus je ne savais pas où il était et ... C'était quoi cette odeur de brûlé ?... Je sursauta sur place. Mon BLOUSON !! Non non et non ! Affolée, je me remua soudainement et enleva rapidement mon blouson qui commençait à s'enflammer juste avant que le feu atteigne ma peau.

Et puis, je ne vois pas pourquoi je te donne des conseils. Tu es trop têtue pour m'écouter.Ajouta-t-il.

L'imbécile, il allait me le payer ! Non pas le blouson, je m'en foutais bien de ça. C'est pour ce coup en traître que je rayait. Un coup honteux, ça lui correspondait bien tiens. Heureusement, ce que je portais en dessous de mon blouson n'avait pas été touché par les flammes. Mes yeux brillait de rage, ah il allait voir de quel voie je me chauffe. Je me téléporta tout de suite en veillant à garder mon bouclier, c'était primordial s'il m'attaquait encore par derrière. Peu importe l'endroit où j'arrivais, tant que j'étais assez loin de lui. L'endroit où je retomba me surpris grandement. J'arriva avec légèreté dans un endroit .... Qui n'était autre que l’extrême bord du lac, un mètres plus long je serais tombée dans le lac. Face à l'étendue d'eau, je fis un sourire malin. L'eau. C'était ça qui allait m'aider à le battre ... avec un peu de malice ... et de comédie. Je me laissa tomber a genoux dos au lac, comme épuisée. La tête tombante sur la poitrine et le dos courbé, la véritable position de défaite. Le but était de lui faire croire qu'il avait gagné, le connaissant il approcherai et je pourrai le prendre en surprise. Ca me permis aussi de me reposer et de reprendre des forces. Pour préparer ce coup, je dédoubla les sphères qui me servaient de bouclier en une dizaine de boule vides vraiment plus petites. Sans bouger de ma fausse position de défaite, j'envoya mes boules d'électricité dans le lac et les fit se remplir d'eau. Je les fit attendre en suspension à la surface du lac, ici Akira ne les verrai pas. Dans le silence, je l'entendis enfin arriver, il venait dans ma direction face a moi en plus, je le sentais. Il devait être a une vingtaine de mètres juste en face de moi. Et il avançait toujours plus vers moi, je dit en imitant à la perfection une voix tremblante, apeurée.

- Tu ... Tu a raison Akira ... Je suis faible, je ne suis rien face à toi ... Ce n'est que le début de ce combat et je suis épuisée ... Tu m'a fais réfléchir ... Tu es tout ce qui a de plus supérieur a moi même et je ne te dépasserais jamais ... Fais ce que tu veux de moi, ça sera un honneur pour moi de te satisfaire quoi que soit ce que tu veuille de moi ...

Erk dégueulasse. Moi dire des choses pareilles, qui l'aurait cru franchement ? Tous ces mots c'était comme si je me donnais des coups de couteaux à moi même. C'était bien parce que c'était de la comédie et que je savais que la ruse gagnais toujours sur la force. Je sentais qu'il s'approchais encore, il devait être a 10 mètres de moi, je l'avais intrigué surement mais je savais bien qu'intérieurement il ne pouvait pas s'empêcher de sauter de joie. Soudain, je releva la tête et lui lança un regard qui lançait des éclairs, un regard demandeur de revanche contre lui, le ton de ma voix qui traduisait mon envie de le mettre en pièce :

- Tu vois ce discours ? Tu ne me l'entendra JAMAIS le prononcer ! JAMAIS ! Et la rose que je suis ne brûlera PAS !

Un sourire malin et un regard de défi vint illuminer mon visage et le défier. Sur ces mots, je me redressa bien droite sur mes deux jambes et d'un geste vers lui, j'envoya toutes mes sphères électriques remplies d'eau encore cachées derrière moi s'abattre sur lui comme une pluie de comète.


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935
En ligne##   Sam 8 Fév 2014 - 14:12

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Aah! Akira ne s'était pas amusé comme ça depuis bien longtemps. Pourtant ce n'était ni l'endroit ni le moment pour se laisser distraire, son père lui avait dit et redit qu'il fallait garder son sérieux pendant un duel et qu'il ne fallait jamais sous-estimer son adversaire...
Mais au diable les conseils de ce vieux débris, Akira n'avait plus à écouter ce genre de remarques maintenant. Il était supérieur à cette petite peste et il ne comptait pas se priver de le montrer!

Tandis qu'il conduisait sa chaleur dans sa main gauche, faisant ainsi naître des petites flammes au bout de ses ongles, la petite Rose s'éloigna en se téléportant au bord du lac. Un sourire en coin s'était dessiné sur les lèvres du blond, quand tout à coup la jeune fille tomba de fatigue... Déjà?
Au départ, Akira était s'approcha tout en restant sur ses gardes. Cette soudaine position de faiblesse masquait surement un piège. Cependant, la Rose sut caresser le Renard dans le sens du poil. De belles paroles sortirent de la bouche de la jeune fille, berçant alors le prédateur pendant son approche.

- Enfin un peu de bon sens de ta part. Dit-il avec un grand sourire sadique.

De belles paroles, qui pourtant le trompèrent.
Akira venait de tomber bêtement dans le piège de l'initié Tonnerre et il était trop tard pour sortir de ce faux-pas. La pluie de sphère électrique remplie d'eau s'abattit alors sur lui créant de belles blessures béantes sur plusieurs parties de son corps.

Le jeune homme, n'osait pas regarder les dégâts que cette petite garce avait pu causer à son corps parfait. Sa peau qui le brûlait à divers endroit suffit à faire surgir sa rage. Les flammes qui se trouvaient au bout de ses ongles se transformèrent alors en espèces de griffes de feu d'une dizaine de centimètres.
La rose avait peut-être réussit à lui causer beaucoup de dommages, mais maintenant elle n'avait plus rien pour se protéger. Levant bien haut sa main crochu, aux griffes de feu, il frappa la jeune Akira au niveau de la poitrine. Cette attaque n'avait pas pour but principal de la blesser, mais plutôt de faire partir en lambeaux une partie des vêtement de la petite garce et la marqué d'une belle griffure.
Puis, d'un geste vif, il attrapa la gorge de son ennemie et souleva son corps à bout de bras.

- Finalement je vais pas t'arracher tes pétales. Je vais te tuer tout de suite!

Augmentant la pression de ses doigts sur la gorge de la jeune fille, le blond voulait l'étrangler. Quand tout à coup, sa vu se teinta de rouge. Du sang coulait de son arcade et débordait sur son œil gauche.
Inquiet, le blond fit l'erreur de porter son attention sur son reflet qui se trouvait au dessus du lac. Il vit enfin cette affreuse blessure qui parcourait le long de sa tempe, ce qui lui fit oublier pendant un court instant celle qu'il voulait abattre.
Un instant d'inattention, peut parfois suffire pour que l'autre reprenne le dessus...
##   Dim 11 Mai 2014 - 19:32

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

(HRPG : Oulala ce retard O.O Désolée désolée et encore désolée T-T Je repondrais plus vite la prochaine fois, sûr et certain ^^)

Rahhhh il allait me le payer !! Il allait voir ce que la petite Rose était capable de faire ! Je me relevai brutalement, mes bras levées de chaque côté de mon corps et je concentra toute ma puissance. Maintenant ! Tous mes bébés partirent en même temps. Mais quelle beauté, quelle puissance. Ah oui j'en étais trop fière. Comme de vrais missiles, mes sphères remplies d'eau foncèrent vers le Renard en fendant l'air et vinrent lui raser la fourrure. Ah je lui ferai la peau ! Voilà, une lui toucha les cotes, une autre l'épaule. Un sourire victorieux illumina mon visage. Et tiens, bien fait pour le rusé. Il allait maintenant payer pour le mal qu'il m'avait fait et il n'osera même plus revenir après. Une autre le toucha et encore une autre. J'espère que ça allait le refroidir. Je ricanai. Il s'était fait avoir si facilement en plus, même un chaton se serait méfié de mon coup de théâtre mais lui non, il avait foncé droit dans le mur sans réfléchir. Bien maintenant j'étais sûre d'avoir découvert son point faible, il fallait que je l'utilise au max pour la suite du combat. Je redoutais la contre-attaque du rusé c'est vrai mais ma dernière victoire en même temps de l'avoir sorti de ses gonds, m'avait donné une confiance en moi démentielle. Oui je n'avais plus de protection mais peu importe, j'aurais encore plus d'énergie pour l'attaque et pour détruire cette vermine vantarde ! Si lui était en colère, moi j'avais une rage incommensurable en moi qui ne demandais qu'une goutte de plus pour exploser. Et là, au diable la ruse et les pièges, je le détruirais avant qu'il n'ai le temps de souffler. Mais quelque chose se passa et je ne l'avais pas vraiment prévu, c'était sa contre-attaque. Dans ma rage, sa main transformée en griffe de feu (un fan de wolverine?) m'entailla la poitrine. Mon souffle coupé, je partis en arrière. Mes vêtements ne l'avaient pas bien vécu, je me rendis compte que de grandes entailles parcouraient mes vêtements et se poursuivait sur ma peau mais rien de grave de ce côté-là, et je me foutais bien de mes vêtements, du fait que je pouvais attraper froid et tout mais … Qu’est ce qu’il avait voulu faire, le fire-wolverine avec cette attaque ? Juste pour m’effrayer hein ? Pfff il croyait peut être que ça aurait un quelconque impact sur moi, il se trompait totalement. Je sautillai en arrière, faisant bien attention a où était le bord du lac. Mais soudain, il plongea vers moi et me prenant a la gorge, il me souleva de sa main de feu. Arrgghh !!!! Assassin, ça brûle !!! Je me tordis de douleur, je sentais ma peau qui était en contact avec sa main commencer à grésiller sous la chaleur, bientôt il n’en resterait plus rien ! Viiiite il fallait faire quelque chose minceuh ! Une aide, une faille, quelque chose vite ! Même si mon envie de le battre était incommensurable, la douleur me faisait paniquer au fil des secondes et je m’affolais de plus en plus. Akira lui avait l’air fier de sa petite attaque, ce lâche !

-Finalement je vais pas t'arracher tes pétales. Je vais te tuer maintenant!

Je voulais crier et hurler de douleur mais … Mais cet imbécile m’en empêchais et ne voulais pas me lâcher. En plus il se mit à serrer encore plus sa stupide main enflammée autour de ma gorge. Comment mais comment faire ?!! J’étais de plus en plus affolée, je me tortillais dans tous les sens et le tirais en arrière mais n’y fesais. Il avait juste du faire un pas en avant voilà. Aiiheu ! La douleur me poignait de plus en plus, c’était une torture ! J’étais déchainée et mon pouvoir aussi. Sans que je m’en rende compte des milliers et des millions de petites étincelles électriques s’échappèrent de mon corps, le recouvrant totalement d’électricité. Et plus spécialement la région où sa main empoignait mon cou. La puissance d’électricité s’intensifia encore autour de mon coup. C’était feu contre électricité, qui gagnera ? Je devais gagner, il n’y avait pas d’autre choix ! Mais attaquer son empoignement grâce à son pouvoir ne suffirai pas. D’un coup je plaquai puissamment mes deux mains grésillantes d’une électricité intensifiée contre son torse tandis qu’il dégagea un cri de douleur.

- Lâche moi !!!

Enfin ! Satisfaite, j’augmentai encore l’électricité sur les mains. Je lui creuserai avec mon électricité dans le corps jusqu’aux os si c’était nécessaire pour gagner. Je ne me laisserai pas faire par une personne comme ça !! Il fallait que mon électricité lui fasse fondre la peau. De mes mains, tout plein de serpents d’électricité commencèrent a s’échapper pour attaquer d’autres parties de son corps. Elles passèrent tout simplement sous son t-shirt, qui avait deux trous au milieu a cause de mes mains ce qui leur facilita la tâche. Etant une dizaine de serpents d’électricité pour chaque main, elles se glissèrent dans les deux trous du t-shirt et commencèrent a brûler Akira a même la peau. On allait voir qui était le plus étincelant avec ses pouvoirs Mr Akira.


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935
En ligne##   Mar 20 Mai 2014 - 23:57

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

[J'étais pas forcément très présent donc tout va bien =)]

Alors que l'attention d'Akira s'était principalement porté sur son reflet à la surface du lac, la jeune Nakamura tenta de se débattre inutilement... Enfin, "Inutilement" ça c'était jusqu'au moment où elle servit de ses pouvoirs commencèrent à se déchaîner.
Akira ne savait plus si c'était du courage ou de la folie dont elle faisait preuve, mais l'adolescente ne cherchait plus à le garder à distance, à la voir comme ça on croirait qu'elle cherche à trouver qui d'eux deux allait tomber en premier. Son comportement était digne d'un vrai kamikaze !

- Tu peux pas te contenter de crever sale petite emmerdeuse ! Grogna le blond alors que des flammes jaillissaient autour d'eux.
Eh oui, si seulement la Rose abandonnait, tout serait beaucoup plus simple pour le Renard...

Tandis que sa poigne se resserrait de plus en plus sur la gorge de la jeune fille, Akira espérait que celle-ci finisse par manquer d'air et ne tarde pas à sombrer. Cependant ça ne se passa comme prévu.
Les mains de son adversaire vinrent se poser contre lui et l'électricité qui l'agressait de toute part engourdissait ses muscles, voir les paralysaient. Il n'était même plus certain que sa main serrait encore assez vivement la gorge de cette petite peste.

Aucun des deux ne semblait vouloir lâcher prise. Pourtant si ils continuaient comme ça, ils allaient y passer tous les deux.
L'initié de feu n'envisageait pas la défaite et la demoiselle était plus têtue que jamais.
Néanmoins quelque chose vint à faire changer d'avis le jeune homme, il sentait les ongles de cette tarée lui creuser la peau. C'était tout simplement infernal et cette électricité allait le brûler jusqu'à la chair si ils restaient en contacte plus longtemps.
C'est alors, que d'un geste qui lui parut surhumain, qu'il réussit à se séparer du Kamikaze. Il lui avait suffit d'un pas sur le coté et d'un grand mouvement du bras, pour jeter violemment Akira-chan contre le sol. Cela pouvait paraître simple de jeter quelqu'un par terre, mais quand l'électricité vous traverse le corps c'est une toute autre histoire...

La rose se trouvait maintenant à quelques mètres de lui, il ne savait pas si elle était encore consciente ou pas. Lui en tout cas, était essoufflé et son corps meurtri était dans un sale état. Se laissant alors tomber sur ses genoux il en profita pour souffler plusieurs longues secondes.
Mais une fois son souffle récupéré une boule de feu vint se créer dans le creux de sa main.

- Tout ça... Tout ça c'est de ta faute Akira-chan! Lança-t-il avant de baisser le ton. Si seulement tu n'avais pas ouvert ta grande gueule le jour de notre arrivé, tu ne serais pas cet état aujourd'hui.

Levant enfin le bras au niveau de l'épaule, il se prépara à lancer sa dernière boule de feu.

##   Mer 25 Juin 2014 - 17:00

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Rahhhhhhhhh !! J'étais folle de rage ! La douleur m'étreignait le cou comme si sa main l'enserrai toujours, mais maintenant il ne faisait que repousser mon cou avec sa main cet incapable. Ha il savait se la péter devant tout le monde mais quand il s'agissait de désister a quelques volts contre le torse c'était une autre histoire hein ! Finalement il était aussi résistant qu'un agneau ! Bon c'est vrai ses attaques de feu m'avais un peu affecté ... Bon d'accord mon corps très douloureux était brûlé de part en part et mon cou me faisait horriblement mal. C'était insoutenable et horriblement douloureux ! Mais malgré mes nombreuses c'est Akira BUICHI qui perdrait je me l'était juré !! Avec ses pensées bien incrustées dans ma tête je C'était la fin, la fin du combat et je l’espérais la fin d'Akira aussi. Je m'accrochais fort comme si c'est la seule chose qui importait pour moi maintenant et comme si je perdrais la vie si je lâchais juste un peu. L'autre insolent avait beau se débattre, je n'étais surtout pas décidée a le laisser s'enfuir. Au contraire ! Plus il se remuait pour me faire lâcher plus mes ongles électrifié rentraient plus profondément dans sa peau ! Mais il n'abandonnait toujours pas !! Je me tenais fort a lui comme une grosse arapède mais il n'abandonnait toujours pas. Ce n'est pas la volonté qu'il manquait mais malgré tout je commençais a avoir un mal de tête intenable ! J'ai du faiblir un tout petit ... Ça suffit a mon adversaire pour me décrocher totalement de lui et me jetter au sol.

- Arghhhhhhh !!!!!!!!!!!!!

NON ! Pas ça, je m'étais jurée que je tiendrai ! Mon corps atterrit violemment contre le sol ! Argh il n'avais pas de résistance mais il avait un force impressionnante. Nan je n'ai pas dit que lui il était impressionnant vu qu'il était un être qui ne méritait même pas d'être né, mais sa force oui. En retomba sur le sol mon corps entaillé et brulé roula dans la poussière et se pris des cailloux pointu de partout, une torture après ce que le gars de feu m'avais fait. Je serrai les dents et essaya de me relever tout de suite mais cette fois mon corps ne réussi pas a satisfaire ma volonté. J'avais trop mal. Je réussi juste a pousser sur le sol pour me retrouver a 4 quatre pattes mais je reste que deux secondes puis m'écroula a terre. Je n'avais plus de force et plus de "magie" non plus ... Mais en relevant la tête et en voyant l'état d'Akira, un sourire insolent réussi a naître sur mon visage plein de poussière et de sang, il était dans un était proche du mien peut être pire.

Tout ça... Tout ça c'est de ta faute Akira-chan! Lança-t-il avant de baisser le ton. Si seulement tu n'avais pas ouvert ta grande gueule le jour de notre arrivé, tu ne serais pas cet état aujourd'hui.

Mon sourire s'effaça quand je vis qu'il avait une boule de feu dans sa main, son ultime boule de feu. Je fronça les sourcils, il n'y avait plus d'espoir franchement c'était évident. J'avais plus de force, c'est tout juste si j'avais a lever le petit doigt et lui était déjà prêt a me décimer avec une derniere attaque. N'importe qui aurait fermé les yeux et aurait attendu de prendre le coup en pleine poire. Si j'avais écouté ma logique c'est ce que j'aurais fais ... Mais moi voyez vous je n'avez pas de logique, j'étais comme ça, c'est comme ça que je vivais ! Lucky aurait été déçu, il n'aurais jamais accepté que je me fasse abattre si facilement ! Pas question de me laisser mettre en piece par cette ordure ! Il allait voir de quoi était capable Akira Nakamura ! Je n'abandonnerai PAS ! Ce n'était pas mon genre d'abandonner mon espoir ! Parce que mon espoir c'était ce qui me faisais vivre, Et je garderai toujours espoir, je le garderai toujours !!!!

- Je n'ai pas a revenir sur cette rencontre ..., je dis un filet de sang coulant de ma bouche. C'est a cause de toi qu'on en es arrivé là ... A cause de ton ego surdimensionné, de ta manière de mépriser les femmes et de les utiliser pour tes propres intérêts, de te croire toujours plus supérieur a tout le monde ! Sache le Akira Buichi, toi tu n'es qu'une ordure, une saleté sans importance et ta valeur n'arrivera jamais a la cheville de la mienne !!!!

Et là tout de suite, quelque chose d'incroyable se passa. D'un coup sans que j'ai l'impression de l'avoir voulu, une boule d'électricité se créa au creux de ma main. Mon espoir, il était là ! Sans même réfléchir je leva ma main au dessus de ma tête au moment où Akira allait lancer sa boule de feu. Et on lança nos deux ultimes armes durant la même seconde, toutes nos forces concentrés dans ce dernier espoir pour nous deux d’empocher la victoire. C'était moi la plus puissante et je gagnerai ce duel. Akira Buichi tu périra dans tes propres flammes !


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. 3805190935
En ligne##   Sam 6 Sep 2014 - 22:01

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

"Pauvre idiote! Pourquoi tentes-tu encore de rivaliser!?"

Le meilleur scénario pour marquer la fin de ce combat, aurait été de voir cette gamine inférieure abandonner tout espoirs et laisser enfin sa misérable vie entre mes mains. Je l'aurais ensuite regardé en train de mourir lentement, jusqu'à ce que la petite rose consumée par le feu ne devienne qu'un tas de cendre.

Hélas,
A la place de ce joyeux dénouement dont rêvait Akira Buichi, la jeune fille releva la tête. Furieuse, elle osa alors lui dire en face ce qu'elle pensait de lui. Puis dans son élan d'impulsivité, elle alla jusqu'à riposter. Mais, qu'elle contre-attaque ou pas, cela n'avait aucune importance pour le blond, il savait pertinemment que c'était lui le plus fort et que le résultat serait le même quoi qu'elle fasse.
Cette misérable sphère électrique ne pouvait pas faire le poids contre sa boule de feu...

Bercé par ses propres illusions, le jeune homme afficha ce sourire sadique et sûr de lui, comme si il avait déjà gagné...
Néanmoins ce qui devait arriver, arriva enfin. Le feu et l'électricité se percutèrent de plein fouet, provoquant une impressionnante explosion qui allait très probablement les toucher tous les deux. Il fallait s'en douter vu le peu de distance qui séparait ces deux là.

Le corps d'Akira fût donc projeté par l'explosion, l'envoyant tout droit dans le lac. C'était le coup de trop. Et maintenant dans l'eau froide, à bout de souffle, sans assez de force pour se relever, il commença à perdre connaissance. Il était piégé et ses paupières se fermaient lentement...
Quand tout à coup, quelque chose vint l'extirper de son cercueil.

Combien de temps avait-il été inconscient au fond de l'eau?
Pas assez longtemps pour finir noyer apparemment.
A moitié conscient, Akira remarqua ces quelques personnes qui étaient venu leur porter secours, à lui et à la petite peste. Les élèves avaient surement été attirés par l'explosion, et par la suite c'étaient empressés de voir les dégâts.

Fermant les yeux, le Renard ignorait les autres, il n'y avait qu'une chose qui l'intéressait pour le moment. Alors il tenta de se concentrer sur son ouïe pour entendre ce que racontaient les deux jeunes qui s'occupaient de la garce aux cheveux rouge. Mais avec ce gars qui braillait en boucle dans ses oreilles pour lui demander si il allait bien, Akira ne pu savoir si la petite peste avait céder sous ses blessures ou pas.

La seule chose qu'il eut le temps de comprendre avant de perdre à nouveau connaissance, c'était le mot "Hôpital"... Là où il allait surement devoir séjourner pendant un petit moment.


Et c'est comme ça que se terminera cette fable.
Mais ne vous en faite pas, il y en aura une autre.

Bonus pour le retard:
 

~~Fin~~
##   
Contenu sponsorisé

 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.