Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Pourquoi aller en cours quand on peut sortir manger des hot-dog en charmante compagnie?
Dim 12 Jan 2014 - 20:08
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

- Je pense que c'est plus toi qui rêve de savoir quels genre de sous-vêtements je porte...

*T'as pas idée...*

Comme tout garçon sensible au charme d'une jeune fille, il s'est déjà imaginer dans des petites tenues ultras sexy. Et si Seattle en portait? En tout cas, Ys n'allait pas refuser son invitation à prendre la douche ensemble,il ne se fit pas prier.
Chacun se déshabilla de son côté, et évidement, Ys, en toute curiosité, se tourna d'un bref regard en arrière pour voir la demoiselle. Non, même si ce n'était pas de la lingerie sexy, il n'en resta pas pour autant indifférent. Il n'y avait pas à dire, même si Seattle portait un sac à patates, elle était bien foutue! Ce qu'il faut là où il faut!
Revenant à ses moutons, d'un sourire coquin, Ys s'arrêta soudainement au pantalon. Qu'est ce qu'il portait lui? Vaut mieux qu'aujourd'hui il est mit quelque chose de..sortable!

Jettant un oeil hésitant, il entraperçut son caleçon noir avec un S de Superman imprimé devant...


*Okay...là je suis crédible comme type...*

S'il avait pu se mettre à genoux et prier, son souhait serait que Seattle ne remarque rien. Oh et puis mer*e, on va pas se laisser abattre pour ça..hein? Des occasions comme ça, y en a pas souvent. Et puis ils s'amusaient trop autour du pot pour se défiler pour si peu.
Lachant son jean au sol, un jean lourd tant il était impreigné de l'eau du lac (dingue comme ça peut etre lourd, à croire qu'il porte des briques), Ys se laissa entrainer par la belle Seattle dans la salle de bain.

Celle ci régla l'eau, autrement dit, à fond sur eau chaude, qu'Ys sursauta légèrement tant la différence de température lui brûla les pieds.
Mais s'y habituant rapidement, il savoura ce réconfort et le lac gelé devint un lointain souvenir... Enfin, ce qui le réchauffa surtout était de pouvoir voir Seattle en petite tenue. Ca c'était réconfortant! Surtout quand celle-ci, sans cris égard, se rapprocha de lui entourant son cou de ses bras et laissant une poitrine généreuse sous son nez. Difficile de l'ignorer, Ys ne cacha même plus ses regards un peu pervers... Qui a dit qu'il ne l'était pas?


- Alors, toujours aussi persuadé que tu ne vas pas craqué?


Amusé, Ys reporta enfin son regard sur Seattle, ne la quittant plus des yeux, contre son gres. Elle marquait un point. Effectivement, le jeune homme, toujours sûr de lui, douta fortement lorsqu'elle lui posa cette question.

"Reconnais que tu meurs d'envie de te laisser aller... dans le fond, c'est ce qu'on désire tous les deux!"

Les choses étaient dites. Combien de temps ce jeu pouvait durer? Pas une éternité. A moins, qu'ils ne se croisent plus mais ça serait repartir avec des regrets. Non, Ys était pris au piège et peut être que dans le fond c'était mieux ainsi, qu'il le désirait aussi. Posant une main sur les hanches de la demoiselle, de son autre main, il vint lever légèrement son menton vers son visage pour que leurs lévres se rencontrent et entament un long baiser langoureux.

La première fois qu'ils s'étaient embrassés, c'était au bord de cette piscine, et malgrés tout, il s'en souvenait. Du parfum de Seattle, de son baiser, et là, il retrouvait à nouveau ce délicieux goût. Finallement cette idée en barque ne fut pas si mauvaise. C'était bien la première fois qu'Ys désirait autant une fille...


HRP> Yeah! Merci :D C'est bon je te pardonne xD
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 24 Jan 2014 - 21:31
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Dans le fond je crois que ce baiser je l'attendais depuis que j'ai croisé le regard d'Ys en rentrant dans la classe, ce matin. Et l'attente ne fait qu'augmenter le désir... Que voulez-vous? C'est pas ma faute si je me sens si bien avec lui. Et le baiser dure, et c'est toujours aussi bon, et nos mains commencent à s'aventurer un peu plus loin... Je décide de m'arrêter avant de perdre le contrôle. A contre-coeur, il faut bien l'avouer. Je décolle ma bouche de celle d'Ys et me retourne pour couper l'eau, toujours en train de couler.

Je repère dans l'angle du coin de la baignoire une petite plaquette de savon du nom de l'hôtel. Je la saisie et tout en retirant le papier autour du savon, je propose à Ys avec un regard aguicheur:

- Tu veut de l'aide pour te laver, peut-être?


Je n'attend même pas une réponse de sa part. Je m'amuse à frotter son corps avec le petit savon, et nous repartons pendant cinq bonnes minutes dans un long baiser alors que je savonne son torse et que nos bouches se frôlent d'un peu trop prêt. Nous finissons tout de même par réussir à finir de nous laver entre deux baisers. Tout de même, j'aurais jamais cru que tomber d'une barque dans un lac gelé en janvier aurait pu être une si bonne chose pour moi... Il faut tout de même que je me méfie, la chute risque de se faire douloureuse si Ys se fiche de moi. J'ai jamais autant apprécier la compagnie de quelqu'un après si peu de temps. 

Je descend de la baignoire et saisie une serviette, dans laquelle je m'enveloppe. Je me fais soudain la réflexion qu'il faudrait tout de même que je retire mes sous-vêtements, histoire de les faire un peu séchés... Je lance un regard en biais à Ys. Hmm... pas sûr que ça soit une bonne idée... 
Je prend un ton on ne peut plus sérieux et lance:

- Dis moi, Ys, serais tu capable de te retenir de ne pas me sauter dessus si j'étais nue sous cette serviette? 

Moi, une allumeuse? Non, je vois pas de quoi vous parlez...


HRP: >.< Aaaaaaaaaaaaah, je répond encore tard, désolé!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 24 Jan 2014 - 23:13
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Aucun rejet de la part de Seattle... Cela confirmait bien qu'elle aussi mourrait d'envie d'en voir plus. Et puis, il n'y a rien de mal dans un baiser...si? On ne peut pas lutter contre certaines choses, des choses qui seraient vus comme des péchés mais on n'a qu'une vie, et aussi jeune qu'ils ne le sont, qu'est ce qu'on s'enfout!
Malheureusement Seattle du mettre fin pour couper l'eau de la baignoire, mais ce fut de courte durée, car tout en proposant de le savonner sans lui laisser le temps de répondre, elle revint poser ses lévres sur celles d'Ys tout en le lavant. Ys en fit de même, glissant ses doigts sur les courbes de la jeune femme. Bon, en ce qui concerne le savonnage, il ne serait pas juger comme réel, c'était plus une bonne raison de se "caresser" en quelque sorte.

Mais comme toute les bonnes choses ont une fin, Seattle sortit du bain pour s'essuyer. Arf! Pourquoi? Ils étaient bien là! Bon, il parait que plus c'est long, plus c'est bon. Et puis cette fille avait le don pour faire péter un plomb! La détaillant de son regard rouge, Ys s'appuya contre les bords de la baignoire sans jamais la quitter des yeux. Ses gestes fluides, sa douceur, non, il n'y avait pas à dire, elle le rendait accros. Mais pas seulement par son physique, mais aussi pour ce qu'elle était vraiment. Son caractére, son rire, ce naturel spontané. Finalement, il n'y avait peut être pas besoin de prendre un bain pour se réchauffer...

Mais alors qu'il pensait être en sécurité, loin de la demoiselle, pour calmer ses ardeurs; voilà que celle-ci posa une question bien ambiguë. Lui, se retenir? Non, mais tu veux rire!! En plus, tout en le prévenant, tu pensais qu'il allait tourner de l'oeil? Si ça c'était pas voulu! Ys n'en put d'ailleur eut pour réflexe de sourire, mais d'un sourire à la fois amusé et nerveux.

Ayant un instant d'hésitation, il se leva soudainement pour sortir à son tour. Attrapant une serviette assez courte, il vint se positionner derrière Seattle. Lentement, il décala sa chevelure blonde sur le côté, mettant à nu son dos d'où il put voir l’agrafe du soutien gorge. n pourrait imaginer que dans sa tête ça donner un peu près ça:
 Love  Love  Love  Love 
Mais préférant rentrer dans son jeu, il rajouta une couche, et tendit qu'il glissa ses doigts sur sa peau pour venir à défaire son soutien gorge, il chuchotta au creux de son oreille:


"Ne t'étonnes pas qu'un jour, je me saute sur toi sans permission...."

Jusqu'où pouvait il se contenir de la sorte? Quoique sauter par la fenêtre si il venait à dépasser la limite pourrait être radical. Lâchant le soutien gorge défait, Ys resta toujours derrière la demoiselle pour retirer son caleçon et se détachant totalement de la jolie blonde, il passa volontairement devant elle, se frottant de sa petite serviette torse et visage, laissant à la vue de son amie ses fesses, tout en se dirigeant vers le salon. Quoi? Lui aussi avait bien droit de jouer! Et puis il devait trouver quelque chose pour pouvoir calmer ce qu'il y avait en bas...

HRP> je serais brave, je ne te demanderais pas un massage aux pieds...pour cette fois! ^^
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 25 Jan 2014 - 23:41
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Je suis surprise quand je sens la main d'Ys pousser mes cheveux avec douceur puis dégrafer mon soutif. Mais bon, avec des provocations pareil, à quoi je m'attendais? Je souris et serre un peu plus ma serviette contre mon corps. 


"Ne t'étonnes pas qu'un jour, je me saute sur toi sans permission...."


...Actuellement dans ma tête, deux voix se battent. Y en a une qui répondrait bien " Te gêne pas, j'attend que ça...", et puis il y en a une autre, la voix de la raison, qui me dit qu'il faudrait peut-être que je calme un peu le jeu au lieu de continuer à le faire languir comme ça. Je ne sais pas par quel mystère je finis par écouter la voix de la raison (ça sera bien la première fois!) et commence à retirer mes sous-vêtements d'une main tandis que de l'autre, je maintiens ma serviette autour de mon corps en restant muette. 

Quand je relève la tête je me retrouve nez à nez avec le corps très peu habillé d'Ys (très beau fessier, au passage). J'ai déjà vu des tas de corps nus mais je ne peux m'empêcher de rougir. Je met ça sur le compte de la surprise... Toujours est-il que je rougis. Seattle Carter qui rougit, ça c'est un événement! Afin de le cacher (et puis de calmer un peu le jeu, aussi), je décide de partir à l'autre bout de la chambre où j'avais déposer mon sac gorgé d'eau en rentrant dans la chambre, tout à l'heure. Non mais c'est dingue! Pourquoi est-ce que je rougis pour un truc pareil, hein? Ca ne m'était jamais arrivé auparavant. Idiote! Je saisi mon sac et fait mine d'y chercher quelque chose. Je tombe par hasard sur mon portable, humide, et constate avec étonnement qu'il marche toujours. Toujours retournée, je lance à Ys:

- Hé c'est dingue! Mon portable marche toujours. Et si on commandait un truc à manger, histoire de nous remettre d'aplomb? 


HRP: Aw merci, quel bonté! :3
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 26 Jan 2014 - 12:36
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Ouais, vis a vis du silence de la jeune femme, Ys etait fier de lui. Lui qui etait sur le point de fraquer remonta la pente. Mais quelque part au fond de lui, il le regretta. Aaaahhh!! Que cest difficile de contrer ses envies....
Alors que Seattle restait de son cote silencieuse, Ys, apres avoir tacquiner la demoiselle, termi a de se frotter a laide de sa petite serviette tout en se dirigeant vers une armoire. Dela il en sortit deux peignoirs blancs. Cool! Cet hotel prevoyait le confort. Shabillant de son peignoir, il en prit un deuxieme plus petit, peut etre qui devrait correspondre a la jeune femme. Se retournant, voyant Seattle cherchant dans son sac, il adressa en lair le fameux tresor.


"He regardes ca! Oh moins on naura pas a se promenerr comme Adam et Eve!"

Posant le peignoir sur le lit pour Seattle, il reunissa ses affaires tandis que la jolie blonde sexclamer. Son portable fonctionnait, et de ce fait, jettant un coup doeil au sien, Ys najouta rien mais fit une grimace en voyant que le sien ne donnait aucun signe de vie. La poisse!
Mais il oublia rapidement cet accident quand son amie lui proposq de commander un repas. Oh yeah! Quelle bonne idee! Tout joyeux, il se jetta sur le lit, allonger en fixant la demoiselle qui lui tournait le dos.


"Je suis pas contre, mais pour une fille tu mange beaucoup! Dhabitude les filles se contentent dune salade..."


Tirant la langue, Ys testait les limites de la demoiselle. Cest vrai que les filles qui mangent tres peu, cest courant. Alors quand une jeune fille a un bon appetit, cest plutot marrant, au moins il ne sentirait pas seul. Et puis, elle pouvait se permettre apres tout.

Hrp: je sais, appelles moi Dieu xD
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 26 Jan 2014 - 21:50
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Le peignoir, ça c'est une belle invention. Je me dirige vers le lit et enfile celui qu'Ys y a déposé. Il semble a ma taille, et il est terriblement confortable. Manque plus qu'une coupe de champagne et on nous prendrait pour un jeune couple (ouais enfin, très jeune quand même) en lune de miel. Tiens, à propos de champagne, je boirais bien un petit coup! Je me demande si il y a un room-service dans cet hôtel. On pourrait appeler pour qu'ils nous monte quelques bouteilles pour accompagné notre repas... Je suis tiré de mes réflexions par Ys. 

"Je suis pas contre, mais pour une fille tu mange beaucoup! D'habitude les filles se contentent dune salade..."


Enfin un mec qui a la franchise de poser la question! Les mystères de l'alimentation féminine ont toujours été un sujet tabou autour de moi. Parce que moi, mère nature m'a bien gâté et place tout les surplus là où il faut... Je regarde Ys en souriant. 

- Oui, mais je ne suis pas n'importe quelle fille... Et puis je fais du sport pour compenser. 

Une pensée dingue me traverse l'esprit. 

- D'ailleurs si un jour l'envie te prend, je ne refuserais pas un peu de compagnie pendant mes footing...


Après tout, pourquoi pas? Et puis... Ca serait un bon prétexte pour le revoir. Et puis, c'est plus sympa les footing à deux! Plus on est de fou, plus on rit! Non? Oui, bon, j'essaye de me trouver des arguments là. 
Bon, n'oublions pas qu'à la base je parlais de commander quelque chose à grignoter. Et peut-être à boire. Et cette fois-ci, c'est moi qui paie! Si ma carte bleue s'en est aussi bien sortit que mon portable... Au pire, je peux payer en nature! (je blague, je blague!) 
J'appel un resto italien qui livre à domicile dont j'avais enregistré le numéro dans mon portable. Je commande une pizzas et demande à Ys ce qu'il souhaite puis demande si il est possible de commander des boissons. C'est le cas. Parfait! Je prend des bières et une bouteille de Tequila. Ben quoi, de toute façon ils ne peuvent vérifier l'âge au téléphone, non? Je donne l'adresse de l'hôtel et raccroche. Je me tourne vers Ys et lui lance un clin d'oeil.  

- Bon, je crois que finalement on aura avoir largement de quoi s'occuper le temps que nos vêtements sèchent! 


HRP: Hey Dieu! Bah, pendant que tu y est, tu peux me pardonner tout mes autres pêchés, aussi? :p
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 27 Jan 2014 - 8:56
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

*Footing...footing...*

Lidee daller courir se repeter dans sa tete. On ne va pas se mentir mais cette idee ne lenchznter pas. A vrai dire, quand Ys courait cetait soir pour echapper a la police, soit parce quil avait commis une infraction. Bon, il aimait tout de meme le sport mais la course de cette maniere netait pas sa favorite. Surtout quen tant que fumeur, cela le limiter. Et cest sans aucune retenue quil tira une grimace.

"Mouais, cest pas le sport que je kiffe... rah, mais bon, pour toi, je ferais cet effort. Tu merite le bonheur!"

Adressant un clin doeil a un Seattle, apres tout, si cela lui permettait de revoir la jeune fille, alors pourquoi pas. Et puis ca pourrait etre marrant. Et tant puis dans quel etat il finit, elle naura qua le porter sil finit par secrouler. Apres tout, on ne sait jamais comment ces conditions pouvaient finir.
Seattle annonca alors quils nallaient pas sennuyer. Tiens, qu avait elle commander pour pouvoir dire ca? Cela piquer la curiosite du garcon. Setant reposer, il navait pas preter oreille a ce quelle avait dis au telephone. Quoi? On vous a jamais dis que cetait pas poli decouter les gens au telephone? Bon daccord, en ce qui concerne Ys, ce netait pas dans ses attentions, cest juste quilavait prefrerer se reposer. Mais pour que la demoiselle soit aussi sure delle, cetait parce quelle promettait quelque chose de vraie.

Mais alors que lidee de ce quil arrivait aller sannoncer interressant, Ys se souvena comment leur dernierre rencontre avait terminer. Et une severe envie de la tacquiner a ce sujet le prit.


"Je suis curieux de voir ca... enfin sauf si tu me laisse en plomb comme la derniere fois....tout seul... sans etat dame...."

Adressant alors a Seattle une mine triste, tel un enfant, se jouant delle, Ys fit allusion a la fois ou elle avait quitter la maison precipitament. Et si elle recommencait? Oh non, caserait trop chiant! Ca serait vraiment tester les limites du garcon. Est ce qu Ys lui pardonnerait une seconde fois ou il enverrait voir ailleurs? Tiens, partager entre ces deux choix, lui qui nest jamais a la disposition des autres, voila quetrangement il etait partager. Hum, ce nest pas bon signe. Lui toujours aussi sur de lui, voila que cette Seattle semait le desordre dans ses principes.

Hrp: ok ^^ ca te couteras seulement 1000 saint marie...bon courage xD

Hrp2: jolie signa au passage :)
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 31 Jan 2014 - 23:54
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

"Mouais, cest pas le sport que je kiffe... rah, mais bon, pour toi, je ferais cet effort. Tu merite le bonheur!"


Oh, on dirait bien qu'il est prêt à se sacrifier pour moi! Si il m'accompagne vraiment, je ne lui ferais pas regretter... Je vais lui apprendre à aimer ce sport, moi! 

Tiens, au fait, c'est curieux mais on dirait qu'Ys n'a pas eu la curiosité d'écouter ce que j'avais commander. 

"Je suis curieux de voir ca... enfin sauf si tu me laisse en plomb comme la derniere fois....tout seul... sans etat dame...."


Ys tire une moue triste absolument adorable (les femmes on de biens étranges critères en ce qui concerne l'adorable). Aaaaaah, c'est vrai... La dernière fois, j'ai été garce. Mais c'est dans ma nature! Enfin, j'essayerais de me corriger cette fois-ci; j'essayerais de ne pas partir comme une voleuse. Je pense qu'Ys en vaut la peine. Et puis, cette fois-ci, il n'y a pas de grand-frère faisant nuit blanche en m'attendant, ignorant tout de mes activités et du lieu où je me trouve... Je suis enfin libre à ce niveau là, et faut avouer que ça fait du bien! 
Je m'approche d'Ys en souriant et plaque un rapide baiser sur ses lèvres. Je prend le ton d'une maman qui veut consoler son enfant:

- T'inquiète pas mon pauvre petit, aujourd'hui je suis tout à toi...

Je m'éloigne d'Ys un instant, me redirigeant à nouveau vers mon sac. Il faut que je vérifie si ma carte bleue n'a pas trop pris l'eau. Je finis par renverser tout le contenue de mon sac sur une table. De toute façon, il faut bien que ça sèche, non? Mon porte monnaie est humide, mais quelques billets ont survécus au naufrage. Je fais un rapide calcul et constate avec plaisir que j'ai une marge relativement large pour payer la commande seule. Alors que je remet un peu d'ordre dans mes affaires étalés sur la table, quelqu'un sonne à la porte. Le livreur?
J'ouvre la porte. C'est bien le livreur. Je récupère la commande (mon dieu, ça sent délicieusement bon!) et tend au livreur mes billets. Il lorgne un instant sur le décolleté de mon peignoir; je ferme brusquement la porte et me retourne vers Ys.  Je pose les deux sacs en plastique sur la table et lui demande, enthousiaste:

- Alors, tu préfères quoi comme apéritif? Bières ou Tequila? 


HRP: 1000 saint marie? Tu n'es pas un Dieu qui pardonne facilement! x) 
(merci! :D) 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Sam 1 Fév 2014 - 12:24
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Bon, pour une maman, cest assez etrange. Bien quelle le consola, elle lui vola un baiser mais une mere nembrasserait pas son fils de cette maniere. Ceci dit, ce baiser ne fut pas pour autant deplacer et loin detre desagreable. Au moins sa technique du pauvre malheureux fonctionna et cela decrocha un sourire d Ys.
Lobservant se deplacer jusqua ses affaires, Ys se prelassa dans le lit quand quelqun vint frapper a leur porte. Tirer de ses songes, la curiosite d Ys sur ce dont Seattle avait pu commander allait avoir sa reponse.

Etant dans le dos de la demoiselle, Ys ne vit rien de la scene lorsque le livreur ne cacha pas son regard curieux sur le decollete de la demoiselle. Et fort heureusement pour lui car il naurait pu terminer sa tournee. Se redressant, Seattle revint vers lui placant un sac remplit et dont de bonnes odeurs sen degager. Il ne savait pas ce quil y avait mais ce doux parfum le fit saliver.
En plus, ce fut la jeune femme qui linvita, et pour ne pas la froisser, il nen fit aucun commentaire. Au moins cette fille netait pas de celle qui se laisser vivre au depend des autres.


"Tequilla!! :D Je vois que tas penser a tout! Tu ferais une parfaite epouse!""

Lessentiel etait la, alcool et la bonne bouffe. Amuser, Ys ne se rendit pas compte de ses propos pour autant. Une fois tous deux servit, il leva son verre vers son amie, lui adressant n large sourire.

"Je trinque a la fille la plus exceptionnelle que je connaisse!!"

Ouais, dis comme ca cetait un peu bizarre, et la oui il sen rendit bien compte. Bon, cetait sortit tout seul, peut etre parce quil le pensait vraiment. Etonne par ses propos paroles, Ys eut un instant dhesitation avant de boire son verre. Y a pas a dire, lacool ca rechauffe aussi.
Se permettant de servir une bonne tranche de pizza a Seattle, et den faire autant pour lui, Ys lavala comme sil navait pas manger depuis des mois, mais il ne perdait pas pour autant la presence de la jolie blonde.


"Merci pour cette pizza, mais ce nest pas moi qui devrait te traiter en princesse?"

Dhabitude, Ys navait jamais ete attentionner envers quiconque, mais la, il se sentait un peu mal a laise. Jusque la, il fesait en sorte de soccuper de Seattle, et cetait bien la premiere fois quil y eut du plaisir a le faire, meme si Seattle etait quelquun dindependant.

Hrp: its my job! :D
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 1 Fév 2014 - 21:48
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Ys avait l'air agréablement surpris. Entre bières et Tequila, pour lui le choix semblait vite fait! Il commence avec du fort direct. Bon, soit! Je prend un des deux verres et trinque avec lui:

"Je trinque a la fille la plus exceptionnelle que je connaisse!!"


La... la fille la plus exceptionnelle qu'il connaisse? Je souris de plaisir. Il en faut peu pour flatter mon ego, alors là vous imaginez... S'il continu comme ça, je vais finir par être encore plus arrogante (c'est possible, ça?).

- Et moi au plus grand gentleman que je connaisse!


Bah oui, que voulez-vous? Je ne peux pas nier ça. Je ne sais pas si c'est juste les américains qui sont de vrais malpolis/idiots/brutes, mais en tout cas aucun garçon ne m'avait aussi bien traité depuis Ys. Je bois cul sec. 

Ys me tend une grosse part de pizza. Je ne sais pas si c'est sa remarque de tout à l'heure sur le fait que je mangeais beaucoup pour une fille, mais soudain je n'ai plus très envie d'avaler tout ce que j'ai commandé... Mon Dieu, est-ce que les hommes se rendent compte de leur influence sur notre appétit? Je commence malgré tout à croquer dans ma pizza. Alors que je n'en ai avalé que la moitié, Ys l'a déjà terminé. 

"Merci pour cette pizza, mais ce nest pas moi qui devrait te traiter en princesse?"


Ah, revoilà notre gentleman de service... Je souris mais dis d'un ton ferme:

- Je ne veux pas avoir de dettes envers toi; tu as déjà tout payé depuis le début de la journée. Je préfère qu'on me traite en princesse par les paroles et par les gestes que par l'argent. L'argent, je l'ai déjà. 


Certaines me trouverait peut-être stupide de dire des trucs pareils. Mais comprenez bien que je suis née avec une cuillère en argent dans la bouche, et que mes parents m'ont toujours payé tout ce que je voulais. Pourtant je ne me sentais pas traité comme une princesse avec eux, mais comme une orpheline. Quelle bande d'IDIOTS.  
Aaaaaaah, que de pensées joyeuses. A la base, Ys me remerciait juste pour la pizza. J'espère que j'ai pas trop plombé l'ambiance. 

- Aller, un autre petit verre? 

Je nous sers deux verres bien remplies et avale quelques grandes goulées du mien.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Sam 1 Fév 2014 - 23:20
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Une fois trinquer, et ayant manger leur première part de pizza, Ys remarqua que Seattle ne termina pas la suite dans l'immédiat. Ne prettant pas plus attention, puisqu'après tout, ils n'étaient pas obligés de tout manger, il se préoccupa plutôt de sa réponse. Ainsi la demoiselle ne voulait pas être traiter comme une princesse et ce par l'argent. Enfin, elle ne voulait pas être acheter.
Plongé dans sa refléxion, c'est machinalement qu'Ys dressa son verre pour que la demoiselle le resserve lorsqu'elle lui posa la question. Il ne s'en était jamais rendu compte mais peut être que ses attentions étaient maladroites. Il n'avait jamais chercher à l'acheter de cette manière. Légèrement vexé, non pas du fait que Seattle est pu le blesser, mais plutôt du fait qu'il ne se rendait pas compte de ses agissements, Ys but d'un trait son verre. Regardant le fond de son verre, un peu l'air ailleurs, il reprit d'un léger sourire pour ne rien laisser paraitre.


"De toute manière, si j'avais voulus t'acheter, je me serais pas donner autant de peine... j'aurais finis par t'avoir de quelques manières soit elles..."


Non, le Ys d'autrefois n'ait plus, et plus jamais il ne servirait des autres à sa guise, les forçants à réaliser ses envies, se jouant d'eux, se moquant éperdument de leur état d'âme.
Posant délicatement son verre sur la table, il releva enfin son regard sur Seattle lui adressant à nouveau un sourire amical.


"Et puis il n'y aura jamais de dettes qui tiennent... je m'en cogne complétement de ces futilités!"

Une fois que son verre et celui de la jolie blonde furent finis, il se permit de les servir à nouveau, et à ce stade là, il n'en restait rien de la bouteille. La pizza pourtant, elle, n'en connaissait pas la fin. Les deux jeunes adolescents de la toucha pas d'avantage. L'alcool avait un plus grand succés, et d'ailleurs, elle ne tarda pas à se manifester. Avec l'effort donner pour se sortir d'une eau gelée, après un bain bouillon, il était normal qu'elle commence à faire tourner des têtes. Et malgrés le fait qu'il était plutôt résistant, Ys n'en était pas pour autant qu'un être humain, et comme tout homme, il avait ses faiblesses.
Après tout, on n'a qu'une vie! Buvant cette fois ce verre moins rapidement, la chaleur de l'alcool brûlant sa gorge, Ys reprit un peu plus joyeusement et détendu.


"Si je devais me confesser là... et sans que tu te moques... je dirais que je passe d'agréable moments avec toi, et sans vouloir t'acheter, j'apprécie de t'offrir des choses! (laissant échapper un léger rire sans s'en rendre compte de ses propos et de cet aveux soudain) ...Mouais t'es bien la première à qui je le fais, alors pour moi, c'est comme si t'étais une princesse!!"

Ne ditons pas que l'alcool offre la possibilité de se laisser aller? D'avouer des choses auquelles on ne doutait pas l'existance? Et pourtant, même chez le plus machot des types, rien n'est impossible! Allez savoir si maintenant, Ys s'en souviendrait plus tard...
Finissant son verre d'un trait, il le posa brusquement, et amusé, il sortit les bières et les ouvrir, et s'exclamant gaiement:


"Allez tournée mes chéries!!!"
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 2 Fév 2014 - 11:08
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Je finis mon verre tout en écoutant Ys. 

"De toute manière, si j'avais voulus t'acheter, je me serais pas donner autant de peine... j'aurais finis par t'avoir de quelques manières soit elles..."


Mmm, il n'a peut-être pas tord... Il semble bien sûr de lui, en tout cas. Je connais très bien l'étendu de mes charmes, mais parfois la question "pourquoi moi?" revient m'agiter l'esprit. Je continu d'écouter Ys et ne fais pas objection. J'observe la bouteille de Tequila devant moi; elle est bientôt vide. Ys semble avoir lu dans mes pensées; il la saisi et nous sert un verre à chacun. Je décide de boire cul sec - après tout on ne vit qu'une fois. Je crois que je vis un peu trop ma vie sur des pulsions... Mais bon, peu importe. J'ai une assez bonne résistance à l'alcool. Toujours est-il que je commence à avoir la tête qui tourne un peu...

"Si je devais me confesser là... et sans que tu te moques... je dirais que je passe d'agréable moments avec toi, et sans vouloir t'acheter, j'apprécie de t'offrir des choses! (laissant échapper un léger rire sans s'en rendre compte de ses propos et de cet aveux soudain) ...Mouais t'es bien la première à qui je le fais, alors pour moi, c'est comme si t'étais une princesse!!"

Aaaah, ça y est. Je crois qu'Ys commence à devenir dangereux pour moi, il me fait céder trop facilement... Je suis quelque peu surprise par sa dernière phrase, et je dois l'avouer, très flattée. Alors comme ça je suis la première qu'il traite aussi bien! Pourtant il a dû en voir beaucoup défilé, non? Je ne peux m'empêcher de sourire franchement. J'aime l'idée d'être quelqu'un de privilégié pour lui.


- Dans ce cas, je ne veux pas être une princesse, je veux être ta princesse.


Ys se lève et va chercher les bières.

"Allez tournée mes chéries!!!"


Ouais! Des bières pour bien me finir. J'en saisie une et l'ouvre; je bois une gorgée et la repose. Je me souviens soudain du fait que je ne porte qu'un peignoir sur moi, et que dans un stade d'alcoolisation avancée j'ai peur de ce que je serais capable de faire. Attention, Seattle, attention... Bon, aller, faut pas non plus faire les rabats-joie! J'ai envie de m'amuser. Je bois une nouvelle gorgée de bière. J'ai actuellement l'esprit assez clair pour comprendre que l'alcool commence à avoir des effets sur moi (sur ce que je dis, notamment). Je lance d'une voix joyeuse:

- Ys! Qu'est-ce qu'on peut bien faire pour s'amuser? J'ai envie de m'amuser!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 2 Fév 2014 - 17:37
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

L'idée que Seattle soit sa princesse ne deplut pas au jeune homme. Après avoir été son esclave d'un soir, la voilà devenir sa princesse. Ce qui peut paraitre étrange, même s'ils avaient passés du temps ensemble, il reste encore des parts d'ombre qu'ils ne connaissent pas l'un de l'autre. Pourtant, Ys avait l'impression de la connaitre depuis longtemps. Peut être est ce du au fait qu'ils aient plus de points communs qu'ils ne le cruent. Ou peut être parce que passer du temps avec cette fille ne déplaisait pas au garçon.
Leur relation avait pourtant débuter sur un jeu de séduction, et rien d'autre.
Mais est ce par fierté ou inconsciement qu'il ne voulait pas admettre que ce jeu était plus profond que ça, que son jeu avait solidifé leur relation...?!!!
Ceci étant, il lui donnait de l'importance.

Buvant leurs bières fraichement, Ys eut un instant de reflexion à la proposition de la jeune femme. Comment s'amuser? Puis enfin de compte une idée lui vint. Adressant un sourire malicieux à la demoiselle il ouvrit la bouche.


Seattle? Action ou vérité?"

Ca pouvait paraitre etre un jeu stupide ou enfantin, pourtant ce jeu pouvait être marrant et partir dans de gros délires. Patientant après une réponse, Seattle choisissa "action". Alors là, il ne fallait pas se manquer, ca pouvait rendre, surtout avec une pointe d'alcool, ca pouvait être drole du moment qu'ils ne se fassent pas virer de l'hôtel. Et après reflexion, riant de son gage, Ys se redressa pour annoncer.

"Alors, tu dois appeller un inconnu et raconter une blague pourris avec un accent québécois!"

hrp: pour Ys, ca sera action aussi ^^
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 2 Fév 2014 - 19:55
avatar
Féminin

Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Action ou vérité? Ouiiiiiiiiiii! Ys a de brillantes idées. J'adore ce jeu. Je vais pouvoir m'amuser comme une folle, héhéhé... Je répond action, évidemment; je suis complètement surexcitée. 

"Alors, tu dois appeller un inconnu et raconter une blague pourris avec un accent québécois!"


Je le regarde, éberluée. Appeler un inconnu, je peux. Raconter une blague nulle, je peux. Mais avec un accent québecois! Ca va être du grand art, c'est moi qui vous le dit!

- Je relève le défi! 


Je fonce chercher mon téléphone sur la commode et, sous les yeux d'Ys, tape un numéro au hasard. Alors que je réfléchie à la blague que je vais raconter, la voix d'un répondeur se fait entendre à l'autre bout du fil. Je réessaye un nouveau numéro et en profite au passage pour mettre le haut-parleur afin qu'Ys puisse entendre. La voix d'un vieillard résonne dans la pièce: "Allô?" Je tente de garder un minimum de concentration (chose très difficile puisque je pouffe de rire à chaque fois que je croise le regard d'Ys), puis prend mon plus bel accent québécois:

- Quelle est la différeeeence entre une blonde et un miroir? Le miroir lui au moins réfléchit! Hahaha!

Mon accent québécois était absolument ridicule. La personne âgé au téléphone semble toute confuse et je ne peux plus retenir un fou rire (bon, peut-être que l'alcool m'aide aussi un petit peu à rire de tout et de rien). Je finis par raccrocher le téléphone et observe Ys du coin de l'oeil. 

- Bon, j'espère que tu auras bien profité de mon superbe accent québécois, parce que tu ne le ré-entendra plus jamais! 

Je me lève et finit ma bière tout en demandant à Ys de choisir entre action et vérité. Action, pour lui aussi. Haha, je vais pouvoir prendre une petite revanche, alors! Qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui demander? Oh, je saaaais!

- Je veux que tu aille acheter quelque chose dans l'épicerie en face de l'hôtel... en peignoir! 


Moi, cruelle? Noooon, pas du tout!

HRP: Je vais prudemment choisir Vérité pour le prochain tour...
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 2 Fév 2014 - 20:33
avatar
Masculin

Messages : 1308
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Ce qui est de bien et qui rend un jeu pus amusant et e fait que les joueurs se prettent au jeu sans faire de chichi. Et connaissant Seattle, joueuse comme elle, Ys n'en fut pas déçut. Elle était même existée de s'y preter.
Et sans faire patienter plus longtemps, elle se saisissa de son portable pour taper un premier numéro. Celui ci faux, elle recommenca. Mais malgré leur concentration, ils ne pouvaient s'empêcher de rire. Enfin surtout quand la demoiselle fit une blague à un vieil homme avec son accent ridicule. Elle n'eut le temps de raccrocher, qu'Ys enfonca son visage dans un oreiller pour exploser de rire. Sa blague était vraiment nulle, mais c'est son accent était le pire qu'il eut jamais entendu.

C'est avec difficulté que le jeune homme reprit son souffle.


"Ta blague était vraiment bidon! Mais tu ferais une superbe québécoise!!! Hihihi!!!!!!!!"

S'essuyant les yeux, puisqu'il en avait la larme à l'oeil, e garçon but de nouveau sa bière avant de répondre à la jeune fille. Descendre à l'épicerie la plus proche et en peignoir.... Roohh la cochonne! Elle était aller fort là. Mais il devait respecter sa parole et puis le devant à son amie, il s'excuta. Se levant pour resserer son peignoir, toujours avec ce fou rire, Ys tira bien es rideaux de la chambre pour qu'elle admire le spectacle. Et avant de quitter la pièce, il lanca:

"Sois pas jalouse si j'ai des fans après ça!"

Et hop, il sortit. Déjà, en traversant le hall de l'hotel, sous le regard du réceptionniste, Ys fut le spectacle d'un grand public. Puisqu'il ne fesait pas encore tard, imaginez le regard des gens si vous voyez un type débarquait en peignoir naturellement alors qu'il fait encore froid. En plus d'être honteux, pieds nus, Ys ne traina pas. Et traversant la rue, il se rendit à la première épicerie trouvée.

"Ola senorita!! Des bières s'il vous plait!"

Sans un mot, l'air choqué, la femme servit le garçon, tandis que des clients se demandaient s'il ne devrait pas plutôt voir un médecin. Déjà que devoir s'afficher dans cette tenue et surporter le regard des gens, il n'allait pas non plus devoir subir les ragots. Alors d'un grand sourire, en tournant les talons vers la sortie, Ys souleva son peignoir pour présenter son postérieur aux petits vieux.

"Allez salut les anciens!"

Après tout, on n'était plus à ça près... Bref, sans perdre de temps, il retourna dans l'hôtel, fesant un signe de tête amical au réceptionniste encore perturbé, et retrouva Seattle.

"T'es vraiment sans pitié! En plus je me suis gelé!"

Malgré tout, il ne pouvait s'empêcher d'en rire. Posant les bières fraiches, il en ouvrit deux, et après avoir demander à Seattle son choix, il reprit entre deux rires.

"Que ferais tu si tu changeais de sexe?"

Seattle en homme, qu'est-ce que ça pourrait donner? En même temps la connaissant elle va sortir des choses improbables!

hrp> On joue la carte de la prudence?! Moi aussi tiens, t'es trop dangereuse! XD
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Pourquoi aller en cours quand on peut sortir manger des hot-dog en charmante compagnie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant