Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
En plein rêve et ... Hey, comment tu t'appelle ? (Maria ♪)
#   Lun 20 Jan 2014 - 20:21

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Après une période d'inconscience momentanée, je sortis enfin de la Salle des Master en compagnie de Shiroi. (Ha vous voudriez que je vous fasse un résumé de ce qui s'était passé ces derniers jours ?... D'accord, d'accord ... Voilà, il y a presque deux semaines de cela mon étoilisation m'est tombée dessus, comme ça sans prévenir POUF ! Tout ça à cause d'une ressemblance très faible d'un ami qui m'était cher avec mon père détesté. J'étais rentrée dans une colère plus sombre qu'un trou noir et je l'avais provoqué en duel, puis j'avais perdu le contrôle de mes pouvoirs ... Je ... même maintenant que je savais qu'il avait échappé à la mort et que je devais avancer, je m'en voulais encore terriblement de toute cette souffrance que je lui avais fait subir ... Tout ça pour une petite ressemblance. J'ai passé 8 jours à l'hôpital après ce combat, je n'avais jamais été aussi mal depuis mon vide, en plus que je ne savais pas le moins du monde ce qui m'étais arrivé. Voulant absolument trouver des réponses à mes questions, j'avais décidé d'aller voir la directrice. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu ... Moi qui était rentrée dans le bureau de Mme Honda pour savoir si cette chose qui m'étais arrivée était l'étoilisation, j'en suis ressortie avec un sensei, un master étrange dont j'ignorais encore l'histoire, que la directrice avait chargée de devenir mon professeur particulier pour m'apprendre à mieux maîtriser mes pouvoirs. Et le soir même, surprise, j'avais appris qu'il n'avait pas de chambre où dormir. Et malgré ma résistance par rapport à lui, j'avais accepter de l’accueillir dans ma nouvelle chambre d'étoilisée. Le lendemain, nous sommes allées à la Salle des Master pour faire mon étoilisation, qui se passa de la même manière que l'initiation : j'arrive dans la salle, tous mette leur capuche sur la tête, je tombe dans les pommes et quand je me réveille je me sens comme changée. Voilà voilà). Et maintenant, je sortais enfin de la salle des master avec mon nouveau sensei. Enfin, hum enfin ... Je ne sais pas si je peux dire "enfin" finalement. Parce qu'en fait, je suis (encore) partagée entre deux sentiments ... J'ai l'impression que depuis que Shiroi a débarqué dans ma vie, et accessoirement dans ma chambre, j'éprouve cette impression d'être partagée entre deux sentiments un peu trop souvent. En vérité, je me sens partagée entre la super grande joie d'être étoilisée, ce qui voudrait dire que j'aurais plus de possibilité avec mes pouvoirs, que je les maîtriserais surement mieux ... Mais d'un autre coté, je me sentais perdu ... Beaucoup trop de choses c'étaient passées dans ma vie en si peu de temps et je sentais que mon esprit arrivais a saturation.

Depuis ce matin il neigeait de gros flocons, et pendant tout le repas je n'avais désiré que de sortir dehors. Toute cette neige me rappelais tellement l'Alaska, mon pays d'origine. Mon seul rêve était de courir dans la neige a nouveau, comme avant. Je laissa Shiroi après avoir mangé avec lui, lui disant que je voulais passer l'après midi seul et m'aérer l'esprit ... C'était toute la vérité. Très rapidement, j'arriva au parc. Une petite brise me souffla au visage, faisant voler mes cheveux au vent. Une impression de liberté m'envahie, je ne sentis même pas le froid sur ma peau. Des petits flocons vinrent fondre sur mon visage et je souris. Enfin. Et désormais je n'avais plus qu'une seul envie : courir a en perdre halène dans la neige, comme autrefois. C'est ainsi que la véritable enfant que je me sentait être redevenue s'élança a toute vitesse dans le parc, heureuse. Soudain, en courant, je me rendis compte de quelques chose ... Je n'étais plus humaine. Mon pouvoir de Morphe avait agis de pair avec mon esprit et dans ma sensation de liberté, je m'étais transformée en léopard des neiges. Mes pieds, devenus des pattes, rebondissait instinctivement sur la neige fine, totalement dans leur élément. Ma fourrure me tenait très chaud au froid. Sans m'en rendre compte, j'augmentais ma vitesse pour sentir ce vent qui soufflait sur mon visage de félin encore plus fort. Cette sensation était celle d'un rêve. Je courais encore et encore de plus en plus vite, ne voulant pas encore stopper ce rêve éveillais, cette sensation de liberté et que mes problème n'existait plus, je ne voulais pas qu'elle s'arrête. J'arriva en haut d'un petit amas de terre. Tout de suite après, la colline redescendais en une pente. Et sous ma forme de léopard, me vint une irrésistible envie de sauter pour arriver directement en bas de la petite pente. Je savais bien qu'il y avait un chemin de l'autre coté mais qu'importe, il n'y avait personne de toute façon. ... Mais seulement, il n'y avait pas personne. Je fis un immense saut, lancée à pleine vitesse. Mais toute ma masse de léopard rentra en collision avec ce qui ressemblait a un être humain. Je retomba a terre et me retransforma en humaine, coupée net dans mon rêve éveillé. C'était une étudiante de l'institut, elle avait l'air d'avoir a peu près mon âge. Ayant retrouvée mes vêtements chaud, je m'approcha timidement et surtout très inquiète de la pauvre jeune fille que j'avais fait tombée dans la collision.

- Oh non. Je ... Je suis désolée ... Je, je ... Je ne t'ai pas fait mal au moins ? Tu ... n'a rien de cassé ?


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Lun 20 Jan 2014 - 21:42

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Et voila, l'orphelinat était maintenant loin derrière elle, autant que ses "parents" adoptifs, ces sadiques. Elle était arrivée quelques jours plus tôt, alors qu'il ne neigeait pas encore. Le froid mordait tout de même dans sa chair, ce qui lui rappela cette saison fraîche dans laquelle le pays était plongé. On l'avait invité à venir ici, et elle était partie sans affaires, ce qui n'avait pas été très futée. Mais il fallait bien avouer que si elle avait remis les pieds dans sa "maison" elle doutait fortement qu'elle aurait pue la quitter.
Pour la première fois depuis trop longtemps, elle sentait le froid, elle se délecta de cette sensation, l'air frais lui brûlait les poumons, mais c'était une douleur bien plus agréable que ce qu'elle n'avait subit.
Elle avait donc gardé l'argent qu'on lui avait prêtée pour faire les courses, était ce du vole ? Non, enfin elle s'en persuada bien facilement, elle avait bien mérité ça après tout ! Elle était donc allée faire quelques achats, des tenues chaudes, gardant précieusement des économies, au cas où.
Les inscriptions et tout ça, c'était chose faites, mais elle ne savait toujours pas pourquoi on l'avait appeler ici, enfin, ça avait suffit pour réchauffer son pauvre cœur et faire tomber les remparts qui l'entouraient. Elle se sentait différente, privilégié, utile.

En regardant par hasard à travers une fenêtre elle fut obligée de remarquer les gros flocons blancs qui voltigeaient dans le ciel. Elle se colla littéralement à la vitre et observa le dehors, c'était magnifique ! Elle s'empressa d'enfiler un grand manteau noir dont elle était littéralement tombée amoureuse, ses bottes en cuir qui remontaient jusqu'à mis cuisse et fila dehors sans attendre.
Spoiler:
 
Elle avait entendue parler d'un parc, un magnifique parc ! Elle pensa que sous la neige, c'était le moment idéale pour visiter l'endroit. Elle se renseigna sur la direction à prendre et elle n'eut pas besoin de se le faire répéter deux fois pour arriver à destination.
Elle en resta sous le choc, c'était magnifique ! Les grands arbres commençaient à enfiler leurs manteaux blancs. Vêtue de noir, elle ne se fondait pas vraiment dans le décor, sans parler de ses cheveux bleus !
Enfin, peu lui importait. Elle se promena, doucement, le vent lui soufflait dans le dans et semblait la pousser à avancer. Elle n'avait plus eut une impression de liberté aussi intense depuis tant de temps ! Elle se baissa et prit une boule de neige dans la main, ses doigts se mirent presque immédiatement à geler, mais elle ne lâcha pas, admirant le blanc éclatant. Tout était parfait pour elle.
Sans y prêter grande attention, elle se rapprocha un gros ta de neige, qui en faite était plutôt un ta de terre camouflé. Ainsi elle distingua des bruits de pas furtifs dans la neige, ce qui l’inquiéta, mais quand elle se tourna c'était trop tard, la bête qu'elle eut le temps d'entre apercevoir vaguement la propulsa au sol. Craintive, elle plaça tout d'abord ses bras devant son visage, mais ne se faisant pas attaquée, elle les écarta. Elle dévisagea la femme qui lui était atterrie dessus... LA FEMME !? s'étonna-t-elle mentalement, elle aurait jurée que ça avait été un animale deux secondes avants !
Remise de son choc, elle dévisagea l'inconnue avec une grande attention. Elle semblait avoir le même âge qu'elle, possédait de longs cheveux blonds et des yeux assez clairs en accord avec sa peau d'ailleurs.
Elle fit quelques pas dans sa direction, et Maria se rendit compte qu'elle était encore par terre, grande classe quoi.

- Oh non. Je ... Je suis désolée ... Je, je ... Je ne t'ai pas fait mal au moins ? Tu ... n'a rien de cassé ?

La novice s'empressa de secouer la tête pour dire non, mais un doute persistait encore au fond d'elle, elle n'était pas folle ! Elle avait vue un animal ! Elle se releva et épousseta brièvement ses vêtements, retirant la neige qui s'y était installé.

- Non, ne t'en fais pas... Je vais bien... Enfin je supposes.

Fortement perturbée par sa vision, elle jeta un coup d’œil vers la bosse d'où elle avait vue surgir la bête, et elle l'y revoyait très clairement ! Ce chien -si ça en était un- lui avait sauté dessus ! Mais dans ce cas où était il passé ? Et pourquoi ce retrouvait elle face à une femme qui s'excusait ? Elle hésita, ouvra la bouche et la referma plusieurs fois, comme si elle cherchait ses mots.

- Tu... Il n'y avait pas un chien il y a quelques instants ? Demanda-t-elle en parcourant les allant tours du regard.

Bravo, si elle se trompait l'autre fille allait la prendre pour une folle ! Enfin ce n'était pas vraiment un problème à ses yeux...




#   Mer 22 Jan 2014 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Sous le choc moi aussi et interrompue brutalement dans mon rêve éveillée, je détailla la jeune fille qui avait l'air aussi sonnée que moi. Je ne l'avais pas encore remarqué malgré le fait que cet élément soit assez original mais il faut aussi dire avec une rencontre aussi imprévue ... Enfin ce que je veux dire c'est qu'elle avait les cheveux bleu. *Tiens, je pensa, en voilà une qui se plaira parmis tous ces gens hors du commun* Quoique, ce n'était pas dit qu'elle serait aussi choquée que les autres quand elle apprendrait que ici tous les élèves et les "professeurs" master avaient des pouvoirs. Elle avait un peau plutôt clair comme la mienne et était d'une taille normale, je pensais qu'elle devait être juste un peu plus grande que moi. Voir qu'elle pouvait quand même bouger me rassura un peu dans mon inquiétude. J'espérais qu'elle ne m'avait pas vue arriver sous ma forme de léopard sinon cette dernière allait surement se poser des questions plus tôt que prévu. Mais enfin, le principal était qu'elle n'avait rien de cassé. Elle se releva en époussetant ses vêtements et me dit devant mon regard encore affolé :

- Non, ne t'en fais pas... Je vais bien... Enfin je supposes.

Je poussa un petit "oufff", contente qu'elle n'aie rien de grave. Je fit un grand sourire pour lui faire comprendre que tout allait bien de mon coté sans utiliser plus de mots. Oui en vérité j'avais un peu peur de me mettre a butter sur mes mots comme elle, elle avait l'air aussi timide que moi, peut être plus. Je me releva comme elle et en observant son expression je vis qu'elle avait l'air troublée. Pourquoi ? Quelque chose n'allait pas ?

- Tu... Il n'y avait pas un chien il y a quelques instants ?

Oh non, elle avait vu ... Enfin pas vraiment parce qu'elle avait cru voir un chien, un chien assez gros surement, il devait être très facile d'en confondre avec un animal plus gros comme ... un léopard tiens. Je regretta désormais de ne pas avoir amené Mishka avec moi, évidement elle aurait été incapable de suivre mon rythme de félin mais elle m'aurait été d'un grand secours maintenant. Je pourrais aussi lui dire la vérité ... Mais comment est ce qu'elle réagirait si je lui débitait tout l'explication pour terrae, le vide et les pouvoirs dès son arrivée ?... Pourtant je n'avais pas vraiment le choix.

- Heu ... Ah ... Ça ? C'est à dire que ...

Hum ouip, je n'avais pas du tout le choix. Je devais absolument lui dire ... Mais après réflexion, je me dis qu'il vaudrais mieux que je lui montre par l'exemple. C'est ça, j'avais bien l'intention de me retransformer en léopard devant elle. Mais d'abord je devais lui demander si elle tenait vraiment a être mise au secret dès maintenant ou si elle préférais reste encore un peu dans l'ignorance. Le regard soudainement sérieux, je lui dis d'un ton posé :

- Bien ... Tu tiens vraiment ... a ce que je te montre et que je te dise la vérité ?


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Mer 22 Jan 2014 - 22:39

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Elle sembla hésiter, retourner dans sa tête quelques choses, réfléchir, c'était assez perturbant pour la jeune fille à la chevelure bleu, elle voulait juste savoir, y avait il eut un chien ou pas ? Mais la réponse avait l'air bien plus compliqué à formuler qu'un oui ou qu'un non. Pourtant, ce n'était pas une question hyper trop compliquée de la mort qui tue... Enfin peut être que pour la blonde ça l'était...

- Heu ... Ah ... Ça ? C'est à dire que ...

Maria ne savait quoi penser... Soit son interlocutrice était très très timide et avait un problème de communication soit elle n'osait pas lui dire qu'elle était totalement folle et avait des hallucinations, qu'elle allait partir en courant et appeler les flics... Ce qui aurait été une réaction à peu près normal, mais la plus basique aurait été de se dire qu'elle avait due se cogner la tête et au lieu d'appeler la police il fallait appeler un hôpital, oui bon, ce genre de scénario fleurissaient facilement dans l'esprit imaginatif de la jeune fille. Le regard que lui portait la blonde sembla se durcir, devint d'un sérieux mortel, laissant un frisson parcourir le dos de la novice. Quoi ? Elle avait une bosse qui avait poussé sur le front et c'était inquiétant ? Elle changeait de couleur ? Elle bavait ? Mais qu'avait elle pour que l'autre fille la regarde ainsi !

- Bien ... Tu tiens vraiment ... a ce que je te montre et que je te dise la vérité ?

Woh woh woh ! Elle voulait juste savoir si elle avait réellement vue un chien ! Elle ne voulait pas entrer dans une secte ou un truc du genre ! La réaction de la blonde n'était pas un peu exagérée quand même ? C'était même assez flippant tout ce sérieux pour un question aussi anodine ! Elle regarda la blonde de haut en bas, finalement elle n'était plus sur d'être la plus folle des deux.
Si non ça pouvait signifier que ce chien était impliqué dans des trucs louches et que le fait qu'il l'ait touché l'impliquait elle aussi ou un truc du genre... Enfin le genre d'histoire louche que seul un esprit torturé peut inventer quoi. Elle examina la proposition de la blonde qui lui faisait face, devait elle accepter ? Que pouvait elle bien apprendre de si horrible que ça ? Elle inspira une grande bouffée d'air frais qui lui irrita la gorge. Mais pourquoi c'était si compliqué ? Le choix était déjà fait ! Elle voulait savoir si elle avait des hallucinations, elle ne pouvait rien apprendre d'extraordinaire en demandant si il y avait un chien... Non ?

- Et bien oui, je veux bien...

Cette situation était si bizarre ! Un nœud lui tordit le ventre tandis qu'elle attendait patiemment la réponse de son interlocutrice. Que pouvait elle lui révéler à propos de chien qui était si sérieusement important ? Était il un fantôme que seul des âmes sur le seuil de la mort pouvaient voir ? Grâce à cette pensé la jeune fille se détendit, ce ne pouvait pas être un truc comme ça !




#   Jeu 30 Jan 2014 - 16:25

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

La novice avait pris un air affolé dès qu'elle avait vu ma réaction face a sa question. Mais ... Je n'avais pas exagéré pourtant. C'était important tout ça et elle devrait bien l'apprendre un jour ou l'autre. Mais elle pouvait aussi reste dans l’inconscience et prendre le temps de voir comment était l'institut, les gens, les masters et tout le reste ... Jusqu'au jour où elle verra un élève en train de créer une flamme dans sa main sans se brûler et qu'elle tombe dans les pommes. Une journée à l'infirmerie, ce n'était pas la meilleur façon d'entrer à Terrae. Et puis ... Peut être qu'en tombant dans les pommes, elle peut tomber, se casser quelque chose, faire un malaise ou ... Heu non peut être pas, mais je trouvais que j'aurais peut être déjà du lui dire, même si c'était un peu brutale comme révélation au lieu de lui demander si elle voulait la vérité ou pas. En plus, elle devait surement me prendre pour une folle maintenant. Est ce qu'elle allait accepter la vérité ou non ? La pauvre fille aux cheveux bleus qui devait s'imaginer des millions de scénario possible me répondit d'un ton hésitant.

- Et bien oui, je veux bien...

Je ne pu m'empêcher de lui lancer un air étonné. En fait c'est que je ne m'attendais pas du tout a ce qu'elle veuille entendre la vérité. Elle avait l'air timide et craintive, je pensais qu'elle aurait eu peur de tout savoir. J'effaça rapidement cette expression de mon visage. Depuis le début je voulais qu'elle dise oui, rien que pour reprendre ma forme de léopard des neiges. Je ne pouvais pas lui faire croire que je ne voulais pas lui dire la vérité alors que c'était tout le contraire quand même. Un sourire amical vint illico remplacer cet air surpris. Je lui dis alors, un peu hésitante mais aussi toute contente de lui dire ce que tout nouveau doit toujours finir par entendre en arrivant ici.

- D'accord. Alors euh ... Avant tout, il faudrait que je me présente : Je m'appelle Olivia et moi je suis a Terrae depuis 2 ans.

Je la laissa se présenter elle aussi puis j'enchaîna, excitée à l'idée de lui expliquer la petite spécialité de l'institut.

- A Terrae, les élèves suivent des cours comme tous les élèves du monde et ils ont des professeurs qui leur enseignent certaines matière. Mais ici, les élèves comme les professeurs ont ... Une petite chose en plus que les élèves normaux n'ont pas. Je vais te montrer qu'est ce que c'est, mais je te préviens, tu risque d'être un peu surprise.

Je m'éloigna d'un ou deux mètres d'elle pour ne pas la blesser (et puis comme ça elle pourrait fuir rapidement si elle était en état de choc). Un dernier regard vers elle accompagné d'un sourire que je voulais rassurant, et je plongea dans mon monde, à la recherche du fluide à l'origine de mes pouvoirs. Depuis mon étoilisation, je le sentais plus libre, comme si chacune des cellules de mon corps était imprégné de ce fluide. Plus que jamais, mes pouvoirs et moi ne faisait qu'un. Le fluide m'était si facile à trouver que je le trouva au bout de quelques secondes seulement. Si j'avais l'impression que mon fluide était déjà diffusé de partout dans mon corps, il n'était pourtant concentré qu'en mon centre. Il fallait encore l'étirer pour me transformer. Je m'y mis, trèèès concentrée sur mon pouvoir. Peu à peu, il gagnait des espaces de mon corps. Tout mon buste, mes épaules et mon bassin, puis mes bras et mes jambes jusqu'à mes extrémités. Je me pencha en avant comme par instant tandis que je sentait toute ma morphologie se modifier. Je tomba légèrement sur mes bras ... qui était devenues des pattes de félins. Mon visage s'était allongé et je retrouva cette sensation de renaissance maintenant que mes sens était devenus ceux d'un léopard. Je voyais mieux, entendais mieux, sentait mieux. Je regarda mes pattes avant, elles s'étaient parfaitement transformé, de grosses pattes de velours de grand félin. Mon regard perçant se redirigea vers la novice. Puis quand je leva la patte pour avancer vers elle, elle sursauta. Oh, oui je comprend, elle devait être choquée évidemment. Il est vrai que l'on ne voit pas tout les jours une fille se transformer en léopard sous vos yeux. Pour qu'elle ne prenne pas trop peur, je fis un tour sur moi même en décrivant un grand cercle et revint a ma place en la regardant. Elle ne devait pas avoir peur, c'est ce que je voulais lui faire comprendre. Secouant lentement la tête, j'avança doucement et fit un pas vers elle. J'étais encore a un mètre d'elle, j'espérais qu'elle oserait s'approcha parce qu'il n'y avait rien a craindre du tout.


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Jeu 30 Jan 2014 - 17:32

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Pourquoi semblait elle si surprise ? Qu'avait fait la novice encore ? Cette rencontre était plus qu'étrange, vraiment ! Cette fille était très bizarre ! Ses réactions étaient bizarres ! Maria envisagea un instant de laisser l'inconnue seule, après tout chien ou pas c'était la même chose ! Mais rapidement cet air surpris s’effaça du visage de son interlocutrice. La jeune fille aux cheveux bleu était assez craintive, mais timide elle ne l'était pas vraiment... Elle dévisagea de nouveau la blonde qui se mit à sourire.

- D'accord. Alors euh ... Avant tout, il faudrait que je me présente : Je m'appelle Olivia et moi je suis a Terrae depuis 2 ans.

La novice hocha doucement la tête en signe d'approbation, mais pourquoi tenait elle d'abord à se présenter ? Ça n'avait pas grande importance alors elle le fit elle aussi, se forçant à afficher un sourire amical elle aussi.

- Moi je suis Maria... Elle hésita quelques instants à dire son nom de famille qu'elle n'aimait pas et finit par ajouter, Nagao, je suis nouvelle ici... Enchantée.

La blonde semblait se retenir, on aurait dit qu'un moment à l'autre elle aurait pue exploser. Ce qui ne rassura pas vraiment la novice.

- A Terrae, commença-t-elle avec une excitation bien marquée, les élèves suivent des cours comme tous les élèves du monde et ils ont des professeurs qui leur enseignent certaines matière. Mais ici, les élèves comme les professeurs ont ... Une petite chose en plus que les élèves normaux n'ont pas. Je vais te montrer qu'est ce que c'est, mais je te préviens, tu risque d'être un peu surprise.

Alors elle s'éloigna de quelques pas et mit une distance entre elles deux et sembla se concentrer, fermant les yeux et se calmant visiblement. Maria avait de quoi réfléchir, c'était le genre de phrase énigmatique digne des vieux sages dans les histoires. Il n'y avait rien d'expliqué, peut être le choc avait été plus violant que prévu et la jeune fille en face d'elle avait développé des problèmes prématuré au cerveau ? Oui, ça partait loin, mais sa réponse n'était pas cohérente aussi ! Elle lui avait parler d'un chien et voila qu'elle avait le droit à une explication du fonctionnement de cette établissement... D'ailleurs personnes ne lui avait donné de détailles jusque là, a part certains "c'est un endroit pour vous" qu'elle ne comprenait pas vraiment. A vrai dire elle était venue pour fuir ses bourreaux, pas pour intégrer un établissement spécial pour les gens comme elle...

C'est alors que sous ses yeux la jeune fille se transforma en un fauve imposant.

Maria ne parvint plus à aligner une pensée cohérente. Elle écarquilla les yeux, fixant l'effrayante personne face à elle. Elle resta d'abord d'un calme inquiétant, ne sachant quoi faire ou quoi penser, mais quand la créature fit un pas vers elle elle eut un sursaut et reprit un peu conscience, elle chuta en arrière en dévisageant le fauve qui faisait des cercles face à elle.
Elle éclata alors d'un fou rire, un rire nerveux évidemment, elle était passée en déni total. Comment croire à ça de toute façon ? Elle venait de voir une femme se changer en animal comme si c'était tout à fait naturel ! Elle ria un bon moment avant de réussir enfin à articuler une phrase intelligible.

- C'est pas possible ! J'ai due me cogner trop fort je me suis évanouie ! C'est ça ! C'est obligatoirement !

Elle plaça sa tête entre ses mains, le déni pouvait avoir un pouvoir très puissant, sur une femme enceinte par exemple il pouvait même faire que son ventre reste à peu près plat, sauf qu'à l'intérieur ses organes se faisait écraser par le bébé et un beau jour elle accouche sans même s'être rendue compte qu'elle était enceinte, à la limite elle pouvait penser avoir prit un peu de poids. Voila pourquoi en ce moment Maria n'avait aucun mal à se persuadait qu'elle rêvé, c'était tout simplement impossible qu'une femme puisse changer de forme.

- Je... Je vais me réveiller... Murmura-t-elle pour elle même.

Elle prit sa peau entre deux doigts et se pinça, mais elle ne parvint pas à sortir de ce cauchemar. Elle recommença encore et encore sans parvenir à émerger.
Elle écarquilla les yeux, releva la tête et fixa l'animal. Ce n'était pas possible. Pas... Possible... Pensa-t-elle sans parvenir à réfléchir calmement. On l'avait torturé, mais jamais réussi à lui faire avoir des hallucinations pareilles ! Elle se frotta la tête, cherchant un moyen de faire fuir cette vision, mais rien n'y faisait, l'animal était toujours là. Elle poussa un cri de stupeur et recula sans prendre la peine de se lever, après avoir mis une certaine distance entre elle et son interlocutrice elle leva un doigt tremblant dans sa direction.

- Tu.. Qu'est-ce-que...

Elle restait sous le choc, tout semblait trouble. Elle ferma les yeux, prit une grande respiration et tenta vainement de se calmer. Ramenant ses bras contre sa poitrine elle garda la tête baissée.

- Qu'es-tu ? bégaya-t-elle, Es-tu réelle ?

Elle resta assise dans la neige, tremblante non pas de froide, mais de crainte car bien qu'elle ne soit pas timide sa dure vie l'avait rendue craintive.




#   Dim 2 Fév 2014 - 14:20

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

La fille me dit qu'elle s'appelait Maria Nagao, je vis avec étonnement qu'elle dit son nom de famille avec difficulté. Peut être qu'il y avait de la douleur liée a ce nom ? Peut être l'origine de son vide ou quelque chose qui l'a menée à ressentir le Vide ? Je ne pensais pas que soit ça, je ne voyais pas du tout comment un nom de famille pouvait être le commencement de ce qui mène a tant de douleur et de souffrance pour ressentir le Vide ... Quoique ... En vérité, je ne pouvais pas imaginer ce qui lui était arrivé. Comme chacun avait son histoire, il n'y avait que elle qui pourrait me dire ce qui lui était arrivé ... Et elle n'avait pas l'air en situation pour se confier pour l'instant. Bien sûr que je m'attendais à ce qu'elle prenne peur en me voyant utiliser mon second pouvoir. Mais je ne me serais jamais imaginé qu'elle réagirait comme ça quand même. On aurait dit qu'elle avait vu ... Un monstre.

- C'est pas possible ! J'ai due me cogner trop fort je me suis évanouie ! C'est ça ! C'est obligatoirement !

Mais ... Ma masse de léopard s'assit sous le coup de l'étonnement. Alors c'était si terrible que ça pour qu'elle qu'un venu de l'extérieur ? Sa réaction m'étonnait beaucoup, moi j'avais été émerveillée quand Road m'avait montré ses pouvoirs et qu'elle s'était téléportée d'un coup, c'était tout simplement magique. Mais Maria avait l'air d'être beaucoup plus terre-à-terre que moi. Oui peut être que si j'avais utilisé mon pouvoir d'eau, elle aurait eut moins peur ... Mais j'étais tellement fière de moi de maîtriser enfin cette transformation sans penser que j'étais un monstre assoiffé de sang que j'avais tout de suite voulu lui montrer pour impressionner la nouvelle ... La bonne nouvelle, c'est que ça l'avait vraiment impressionné ... Même un peu trop. Maria se pinça, et recula sans même songer a se lever en criant, effrayée. Oh non, non non pas ça ... Elle mis encore quelques mètres de plus entre nous et me regarde, éberluée. Elle se faisait toute petite, recroquevillée de peur. Ce qu'elle était craintive quand même, elle n'avait donc jamais imaginé que ce genre de choses soit possible avec toutes ces histoires que l'on racontait sur ces fameux pouvoir ?

- Tu.. Qu'est-ce-que... Qu'es-tu ? Es-tu réelle ?

Toujours assise sous ma forme de léopard, je n'osais même pas bouger de peur de lui faire plus peur. Oh ... Il fallait vraiment que je lui fasse comprendre qu'elle n'avait rien à craindre, que tout le monde à Terrae n'était là que pour l'aider ... Qu'elle n'avait sourtout pas de quoi craindre ces pouvoirs. Je repris vite ma forme d'origine, ma forme d'humaine mais ne voulu pas encore aller vers elle, la pauvre fille aux cheveux bleus serait partie en courant. Je lui fit un petit sourire timide ... Que faire d'autre ?

- Non Maria ... Tu ne rêve pas et moi je suis bien réelle. Et ... Ce n'est pas tout. Ici, tu es dans un institu appellé Terrae et tous les élèves reçoivent non pas un ... mais deux pouvoirs quelques temps après leur arrivée pour des raisons que je peux t'expliquer si tu veux. Comme je te le disais, les élèves et même les professeurs de cette école qu'on appelle Terrae on deux pouvoirs. Le deuxième pouvoir, c'est celui que je viens de te montrer, le mien c'est le pouvoir de morphe, je peux me transformer en plusieurs animaux. Et le premier est choisi en fonction de ton caractère et un élève peut être Eau, Feu, Terre, Tonnerre ou Air, c'est l'élément qu'il pourra maitriser. Et moi je suis Eau.

Sur ces mots, je tendis ma mains vers une partie de vide où des petits flocons de neige commençaient à tomber. Je fis bien attention a ne pas trop bouger ma main pour ne pas lui faire encore plus peur et je commença a actionner mon pouvoir, avec un peu plus de difficulté que pour mon pouvoir de morphe. Et les flocons commencèrent a former un vrai petite danse dans le paysage blanc du parc. Il tournèrent les uns autours des autres comme des lucioles, d'une manière innocente et pleine de poésie. Je les laissa ensuite libre de retomber sur le sol froid. Mais l'un d'entre eux ne retomba pas comme tous les autres et alla se déposer doucement sur le nez de Maria. Dans un petit rire gentil, je lui dit :

- Oups, excuse moi. Tu vois, tu n'a rien a craindre de nos pouvoirs. Ici personne ne te fera de mal à cause d'eux ... Je sais que c'est un peu dur a croire, des gens qui ont des pouvoirs ... En plein centre de Tokyo ... Je sais que ça parait impossible a croire, moi aussi j'ai eu beaucoup du mal à croire ceux qui m'on expliqué tout ça à mon arrivée, mais c'est la simple et pure vérité. Voir quelqu'un se téléporter au coin du couloir ou un autre créer une flamme dans sa main ... Maintenant c'est devenu tout a fait normal pour moi ici. Voilà, c'est ça la "spécialité" de Terrae Maria.

Oui je parlais beaucoup. Mais comment faire pour lui faire comprendre qu'elle n'avait rien à craindre des pouvoirs ?


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Dim 2 Fév 2014 - 18:32

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Après quelques longs et silencieux instants l'animal reprit forme humaine, Maria écarquilla les yeux comme si l'espace d'un instant elle avait oubliée qu'elle pouvait être une jeune femme.
Étrangement sous cette forme la novice était tout de même rassuré, elle avait l'impression d'être moins en danger ainsi. Sans s'avancer, la blonde lui sourit avec douceur et timidité. une brèche se fit dans le rempart d’effroi que venait de dresser Maria autours de son faible cœur.

- Non Maria ... Tu ne rêve pas et moi je suis bien réelle. Et ... Ce n'est pas tout. Ici, tu es dans un institut appelé Terrae et tous les élèves reçoivent non pas un ... mais deux pouvoirs quelques temps après leur arrivée pour des raisons que je peux t'expliquer si tu veux. Comme je te le disais, les élèves et même les professeurs de cette école qu'on appelle Terrae on deux pouvoirs. Le deuxième pouvoir, c'est celui que je viens de te montrer, le mien c'est le pouvoir de morphe, je peux me transformer en plusieurs animaux. Et le premier est choisi en fonction de ton caractère et un élève peut être Eau, Feu, Terre, Tonnerre ou Air, c'est l'élément qu'il pourra maîtriser. Et moi je suis Eau.

Elle cligna plusieurs fois des yeux, essayant tant bien que mal d'assimiler tout ce qu'elle venait d'apprendre, les battements hyper rapides de son cœur ralentirent, bien que son cerveau ait du mal à suivre et surtout à comprendre ces nouvelles découvertes.
Son interlocutrice tendit sa main en l'air, attirant la curiosité de la jeune fille tout en taquinant sa crainte. Elle la fixait avec un air curieux, comme si elle était une créature sauvage que Maria devait étudier pour la comprendre. Elle avait envie de partir en courant mais ses jambes n'allaient certainement pas supporter l'effort après un choc pareil alors elle resta ainsi pour admirer la petite démonstration d'Olivia.
Cette fois elle fut bien moins perturbée quand les flocons se mirent à bouger anormalement, ils avaient l'air de s'animer et de danser. La beauté du petit spectacle brisa une partie de la peur qui avait étouffé son cœur. Un instant elle avait craint de devenir totalement folle, mais Olivia semblait réussir ce que d'autres échouaient bien souvent, calmer la novice. C'était un tour de force ! Le flocons qui se posa sur le bout du nez de la jeune fille finit d'achever ce sentiment et bientôt il ne lui restait plus que la curiosité et un fond de crainte. Un léger rire résonna dans l'air frais mais l'attention de Maria était entièrement prise par ce petit flocon en équilibre sur son nez.

- Oups, excuse moi. Tu vois, tu n'a rien a craindre de nos pouvoirs. Ici personne ne te fera de mal à cause d'eux ... Je sais que c'est un peu dur a croire, des gens qui ont des pouvoirs ... En plein centre de Tokyo ... Je sais que ça parait impossible a croire, moi aussi j'ai eu beaucoup du mal à croire ceux qui m'on expliqué tout ça à mon arrivée, mais c'est la simple et pure vérité. Voir quelqu'un se téléporter au coin du couloir ou un autre créer une flamme dans sa main ... Maintenant c'est devenu tout a fait normal pour moi ici. Voilà, c'est ça la "spécialité" de Terrae Maria.

Elle passa sa main sur son nez, retirant l'humide qui avait remplacer la minuscule sculpture glacé, elle dévisagea la jeune femme qui lui faisait face pendant quelques minutes dans le silence. Ici personne ne te fera de mal..., sans s'en rendre compte Olivia venait de toucher un point sensible, Je suis en sécurité ? Se demanda intérieurement la demoiselle aux cheveux bleus. Tout chez la blonde reflétait la sympathie... Elle n'avait pas l'air d'avoir comme desseins de s'en prendre à Maria, pas du tout même. Elle ressemblait d'ailleurs à une grande sœur sous ses airs rassurants.
Finalement elle se releva, commençant à avoir froid au fesses à force d'être assise dans la neige. Elle ne la quitta pas un seul instant des yeux, était ce de la méfiance ? Non certainement pas, peut être de la fascination avec un mélange de crainte, ce sentiment qui la quittait si rarement. Même lorsque cette homme l'avait emmener avec lui et malgré la liberté qu'elle avait ressentie ce sentiment d'impuissance et de peur ne l'avait pas quitté.
La crainte de ses "bienfaiteurs" avait guidé ses pas pendant quelques longues années il était donc normal qu'elle craigne énormément les autres même après s'être échappée... Elle fit quelques pas hésitants pour se rapprocher d'Olivia et s'arrêta près d'elle.

- C'est... normal alors ?

Elle avala sa salive, comme si ses paroles pouvaient avoir un gros enjeux, ça lui faisait peur. Elle n'avait jamais entendue parler de ce genre de chose, personne autours d'elle n'avait jamais possédé ce genre de pouvoirs... C'est alors qu'une petite idée vint réchauffer son cœur, colorer ses joues et allumer une petite étincelle dans son regard.

- Dis... Tu penses que moi aussi, comme je fais partie de cette institue, je pourrais avoir des pouvoirs ?

Elle était animé d'une drôle d'envie, ces pouvoirs lui permettraient de se défendre enfin toute seule, jamais plus personne ne pourrait profiter d'elle ou la torturer. Peut être lui donneraient ils la force de retrouver l'orphelin avec lequel elle avait été si proche... Mais cette idée lui parut aussi lointaine que l'époque à laquelle elle appartenait.
Elle s'était déjà bien calmée par rapport à sa réaction quand Olivia avait utilisée ses pouvoirs pour se métamorphoser.




#   Sam 22 Fév 2014 - 0:08

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

La novice aux cheveux bleu vif écouta attentivement toute mes explications sans broncher. Heu ... Et bien qu'est ce qu'il lui arrivait ? Il y a 30 secondes, elle hurlait comme une folle en criant à la sorcellerie et ne paraissait pas croire une seule secondes les faits que je lui avaient montrés ... Et maintenant elle avait l'air comme ... émerveillée. Un petit air fasciné illuminait son visage même si je pouvais sentir qu'au fond d'elle, il lui restait encore de la crainte. Mais tout ça était normal. Après tout, je lui avais démontré qu'il existait bien des pouvoirs et que tout le monde en possédait à l'endroit où elle venait d'entre, c'est le contraire, si elle n'avait pas eu peur qui aurait été étrange. Je pensais que mon petit ballet de flocons y était pour beaucoup. C'est vrai qu'après réflexion me transformer en un léopard effrayant devant elle, ce n'était pas la meilleur solution si je ne voulais pas lui faire peur. Maria, amusée, essuya le minuscule flocons qui lui avait atterrit sur le nez. Elle était rigolote je trouvais, en même temps elle était curieuse mais elle était aussi très craintive ... Oui, j'en étais sûr, son passé devait avoir beaucoup de chose a voir avec cette crainte. Mais cependant, on aurait du qu'elle n'en revenait toujours pas de ce que je lui avais révélé ... C'était compréhensible après tout.

- C'est... normal alors ? 

J'allais parler mais ... mais non. Je reviens sur ma décision au dernier moment et garda alors mes lèvres celées. Autant ne pas en dire trop, et puis j'avais déjà beaucoup parlé. J'hocha tout simplement la tête avec un sourire amical.

- Dis... Tu penses que moi aussi, comme je fais partie de cette institue, je pourrais avoir des pouvoirs ?

Sa question me fit sourire. C'était le rêve de tous les enfants après tous : avoir des pouvoirs, apprendre a les maîtriser et tout ça. Dans tous les pays, les histoires fantastiques des héros aux pouvoirs magiques faisaient rêver tous les enfants. Qui n'avait jamais rêvé d'avoir un jour vraiment ce genre de pouvoir ? Plus grands, on désire toujours en avoir mais chacun pour des raisons différente et tout ça dépend de l'histoire de chaque personne. Ici tous ces rêves devenaient réalité et plus personne ne souffrait, un lieu pur isolé du reste du monde où beaucoup d'endroits était mauvais ou source de malheurs. Enfin, je ne vais pas me récapituler tout ça a moi même hein, autant en faire aussi profiter Maria. Je lui lança un sourire chaleureux et lui expliqua :

- Oui, bien sûr que tu en aura toi aussi. Il faudra juste que tu passe ce qu'on appelle l'initiation qui aura surement lieu dans les prochains jours. C'est une espèce de "cérémonie" où Hideko Honda et les autres Masters vont t'attribuer tes deux pouvoirs. En attendant cette événement, tu pourra dormir dans le dortoir des novices puis une fois "initiée", quand tu aura tes pouvoirs en fait tu aura ta chambre a toi toute seule. Mais il faudra faire très attention parce que tu ne maitrisera pas du tout tes pouvoirs et tu aura du mal à les utiliser au début mais tout ça s'apprend tu verra et avec un peu d'entrainement tu pourra utiliser des techniques simples puis a force d'entrainement tu pourra apprendre a faire des chose de plus en plus difficiles et tu pourra utiliser ton pouvoir plus longtemps. Après tu pourra passer l'étoilisation, c'est une seconde cérémonie qui te donne encore plus de liberté dans l'utilisation de tes pouvoirs ... Même si cette période là n'est pas très agréable a vivre normalement ... Enfin bref, la bonne nouvelle c'est que tu aura une chambre plus grande et que tu sera plus puissante. Puis quand tu sera assez forte, tu pourra passer au stade de Master et, comme celui qui est venu te chercher, tu ira secourir des élèves qui auront ressenti le Vide comme toi pour les amener a Terrae et pour qu'ils découvrent eux aussi une nouvelle vie ...

Je trouvais que mes explications étaient assez désordonnées. Mais elles restaient compréhensibles et a peut prêt claires a mon avis. Mon seule regret était que je lui avais dévoilés des mots que je ne pensais pas lui avoir assez bien expliqués.

- Hum, tu a des question n'hésite pas surtout.

(HRP : Argh désolée pour le retard ... Je rep plus vite la prochaine fois promis ^^)


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Sam 22 Fév 2014 - 12:21

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Son interlocutrice lui sourit en réponse, sa question était un peu enfantine aussi. Elle recommença à jouer nerveusement avec une de ses mèches de cheveux, elle n'avait pas sue retenir sa question, elle se sentait idiote. Pourtant dans son cœur il y avait un petit espoir qui avait vue le jour, grattant l'espace que prenait le vide qu'elle ressentait de moins en moins.
Le sourire de la blonde devint chaleureux, laissant fondre une couche de glace qui entourait le cœur de la novice.

- Oui, bien sûr que tu en aura toi aussi. Il faudra juste que tu passe ce qu'on appelle l'initiation qui aura surement lieu dans les prochains jours. C'est une espèce de "cérémonie" où Hideko Honda et les autres Masters vont t'attribuer tes deux pouvoirs. En attendant cette événement, tu pourra dormir dans le dortoir des novices puis une fois "initiée", quand tu aura tes pouvoirs en fait tu aura ta chambre a toi toute seule. Mais il faudra faire très attention parce que tu ne maîtrisera pas du tout tes pouvoirs et tu aura du mal à les utiliser au début mais tout ça s'apprend tu verra et avec un peu d'entrainement tu pourra utiliser des techniques simples puis a force d'entrainement tu pourra apprendre a faire des chose de plus en plus difficiles et tu pourra utiliser ton pouvoir plus longtemps. Après tu pourra passer l'étoilisation, c'est une seconde cérémonie qui te donne encore plus de liberté dans l'utilisation de tes pouvoirs ... Même si cette période là n'est pas très agréable a vivre normalement ... Enfin bref, la bonne nouvelle c'est que tu aura une chambre plus grande et que tu sera plus puissante. Puis quand tu sera assez forte, tu pourra passer au stade de Master et, comme celui qui est venu te chercher, tu ira secourir des élèves qui auront ressenti le Vide comme toi pour les amener a Terrae et pour qu'ils découvrent eux aussi une nouvelle vie ...

Maria eut du mal à assimiler toutes les informations, mais l'essentiel fut comprit, elle aurait des pouvoirs et même si le chemin était long et difficile elle pourrait aider d'autres gens dans son cas à la fin de l'histoire. Sa partie égoïste lui rappela même qu'elle n'aurait plus à craindre les autres quand elle aurait ses propres pouvoirs. Plus personne ne pourrait la torturer.

- Hum, tu a des question n'hésite pas surtout.

Elle secoua vivement la tête pour lui signaler qu'elle n'avait aucune question. Du moins aucune ne semblaient vouloir sortir de sa bouche. Pendant un instant elle ne dit rien, le vent vint secouer ses cheveux ondulés. Ce silence la gêna et elle se força finalement à questionner la blonde.

- Euh... Aurais je des pouvoirs semblables aux tiens ? Je veux dire la transformation et les flocons...

Elle baissa les yeux vers la neige à ses pieds.

- Et si c'est le cas... Pourras tu m'aider à les maîtriser ?




#   Sam 5 Avr 2014 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Je souris encore, c'était toujours très rigolo de voir l'expression des nouveaux de Terrae quand on leur expliquait toutes ces choses compliquées sur l'institut. Maria avait l'air un peu perdue face a toutes mes explications mais je pensais que généralement elle avait compris. J'étais surtout contente qu'elle ai moins peur maintenant et qu'elle ne se soit pas enfuit en courant en entendant tout ça.

- Euh... Aurais je des pouvoirs semblables aux tiens ? Je veux dire la transformation et les flocons...

Mon regard se faisais pétillant. Moi même je pouvais parler de ça durant des heures, passer du temps a lui expliquer chaque détails de l'institu et tous ces mystères dont certains n'avais pas encore été résolu ... Assurément Maria voulais savoir seulement ce qui l'intéressais, elle avait l'air encore craintive malgré mes efforts pour la rassurer, mais ça m’excitait tout autant de parler de ce sujet que je connaissais par cœur.

- Et si c'est le cas... Pourras tu m'aider à les maîtriser ?

Je trouvais qu'elle se pressais beaucoup, elle venait d'arriver et elle me demandais déjà de l'aider a maitriser ses pouvoirs ... Elle ne pensait peut être pas que l'initiation n'arrivais pas tout de suite après l'arrivée. Mais après tout je ne devais pas tout lui dire et devais la laisser découvrir certaines choses par elle même, même si tout lui expliquer ne m'aurait posé aucun soucis ... Sur ce, j'entrepris de répondre a ses questions.

- Ah tu sais comme je t'ai dis il n'y a pas que mon pouvoir, il en existe une infinité d'autres. Suivant son caractère, une personne n'aura pas les mêmes pouvoirs qu'une autre et c'est beaucoup mieux parce que ça laisse une immense possibilité de duels différents suivant le pouvoir de ton adversaire et ... Et puis ça permet de s'entraider entre amis aux pouvoirs différents, c'est ce que je trouve exceptionnel avec cette diversité de pouvoirs. Mais quoi que soit ton pouvoir ne t'en fait pas, tu pourra toujours me demander de l'aide. Et si tu a des problèmes ou quoi que ce soit n'hésite pas à m’appeler.

Je fini ma phrase sur un sourire chaleureux, il semblait que c'était l'une des choses qui la calmais et qui la mettait en confiance. J'avais hâte qu'elle aie ses pouvoirs, je pourrai lui montrer ce que sait faire une étoile et bien sûr lui apprendre a bien utiliser ses pouvoirs comme Shiroi me l'apprenais en ce moment. Quand j'y pense, tout ça n'était qu'un cycle de Terraens, des plus expérimentés au novices, qui s’entraînaient entre personnes de niveau différents afin de s'améliorer autant l'un que l'autre. Je trouvais que cette manière de s'aider les uns les autres étaient très beau. Un soutiens mutuel face aux difficultés, aux épreuves du passé ou du présent, c'était ça l'esprit de Terrae. Soudain, une rafale glacée traversa le parc, me faisant frissonner.

- Outch, il commence a faire bien froid ici. Tu viens, on va s'abriter à l'intérieur ?


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Mar 6 Mai 2014 - 16:36

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Elle sembla prendre le temps de réfléchir un instant, peut être Maria n'aurait elle pas due s'enthousiasmer de la sorte, tout ce qu'elle venait de découvrir était un chamboulement immense, en y réfléchissant elle avait agit très très bizarrement. Elle rougit un peu à cause de ça, ayant l'habitude d'être nettement moins expressive.
Olivia se lança dans de longues explications, les pouvoirs dépendaient donc des personnalités ? Etant d'une timidité immense -habituellement- elle n'allait sans doute pas avoir des pouvoirs intéressants.
Enfin, quand elle avait évoqué les "duels" elle avait un peu effrayée la jeune novice, elle n'avait aucune envie de se battre ! Mais très rapidement, Olivia se reprit et la rassura, lui assurant qu'elle lui apporterait son aide si la jeune fille le désirait, y ajoutant un sourire chaleureux.
Elle était si gentille, Maria n'aurait pas pue espérer mieux pour sa première rencontre, cette jeune fille aux cheveux blonds semblait être si aimable. Peut être que la nouvelle pouvait espérer s'en faire une amie ? Non, ce genre d'espérances futiles ne la mènerait nulle part. Pourtant en voyant le sourire de son interlocutrice elle ne put s'empêcher d'espérer au moins un peu.
C'est alors que le vent se leva, faisan voltiger quelques flocons, le souffle glacé vint faire frissonner les deux jeunes filles. Avec le soir qui se rapprochait le temps n'allait pas en se réchauffant, loin de là !

- Outch, il commence a faire bien froid ici. Tu viens, on va s'abriter à l'intérieur ?

Maria lui adressa un sourire un peu timide, enfin ! Elle avait reprit un comportement normal ! Elle hocha rapidement la tête, le bout de son nez devenant rouge à cause du froid.

- C'est ce qu'on a de mieux à faire je supposes, je préférerais ne pas finir gelée...

Elle baissa les yeux et joua timidement avec une de ses mèches de cheveux bleus.

- Par contre, je ne connais pas encore le chemin, ça ne te gênerais pas de me montrer ?

H.R.P:
 




#   Jeu 5 Juin 2014 - 23:50

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Il commençait a faire vraiment froid maintenant, mieux vallait vite rentrer a l'intérieur, du moins c'est ce que je pensais. Et la petite Maria n'avais pas l'air de ne pas être d'accord avec ceci. Timidement elle me dit avec un sourire :

- C'est ce qu'on a de mieux à faire je supposes, je préférerais ne pas finir gelée...

Oui oui ce n'était pas faux. Bon ... On pouvais rentrer maintenant je pense. C'est que ... Brrrr il commençait a faire affreusement froid. Dommage que je ne puisse pas revenir dans ma forme de léopard mais je ne voulais pas faire peur a la novice encore une fois la pauvre. Je l'aimais bien en plus, elle était rigolote a jouer de temps en temps avec ses cheveux bleux et a toujours rougir comme ça, elle me rappellais un peu moi avant. Avant que tous les gens que j'ai rencontrés ici me rendent mon bonheur et ma confiance en moi, c'était grâce a eux que je me sentais ici chez moi maintenant. Soudain Maria me sorti de mes pensées.

- Par contre, je ne connais pas encore le chemin, ça ne te gênerais pas de me montrer ?

Je répondis d'un grand sourire franc a sa demande. Et pourquoi pas ? Je n'en avais pas l'habitude mais pourquoi est ce que je ne participerais pas a l'intégration des nouveaux a terrae moi aussi ? Nous pourions passer une très bonne journée en plus, génial !

- Mais bien sûr, j'ai déjà commencé a t'expliquer le fonctionnement de terrae alors je vais te montrer le chemin.

Je commença a partir devant ... Mais je n'avais pas vraiment l'impression qu'elle me suivant. Je me retourna et lui dit en penchant la tête.

- Alors tu viens ?

Je n'étais pas méchante pourtant mais .. J'avais l'impression qu'elle était extrêmement craintive. Aussi je savais bien que ça ne se faisait pas de poser des questions comme ça mais ma curiosité me titillait de la questionner sur son passé. Mais non il ne fallait que je le fasse, c'était surement encore trop récent pour elle. Mais malgré son petit air craintive elle arriva et commença a marcher a coté de moi. Puis une super idée me vint en tête. Je lui dis alors avec une fois plein d'entrain et toujours mon intemporel sourire.

- Dis je pensais ... Comme je vais te mener jusqu'au dortoirs des novices tu veux pas que je te montre tout terrae ? Tu verra c'est immense, il y a un parc, un lac, une foret et même une petite ville avec des boutiques, un gymnase et une piscine aussi. Ça serait dommage que tu t'installe ici avant d'avoir découvert tout ça tu ne trouve pas ?

J'espérais juste que je ne lui avais encore pas fait peur.


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Mar 24 Juin 2014 - 11:35

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2014
Emploi/loisirs : devinez !
Humeur : vagabonde

Elle lui adressa alors un grand sourire qui semblait vraiment franc.  Rien que ça suffit à réchauffer le cœur de la novice, cette fille semblait si gentille. Pourquoi alors, Maria n'arrivait elle pas à dévoiler ses sentiments ? A se montrer réellement amicale ?

- Mais bien sûr, j'ai déjà commencé a t'expliquer le fonctionnement de terrae alors je vais te montrer le chemin.

Son sourire fut un peu forcée, pourtant elle voulait montrer sa gratitude. Mais elle douta un instant, devait elle vraiment la suivre ? En avait elle le courage ? Elle pouvait s'enfuir maintenant et goûter à la vraie liberté... C'est alors que la blonde se retourna vers elle.

- Alors tu viens ?

Encore un instant d'hésitation. Trop de chose se bousculait dans sa tête. Si elle avait été plus audacieuse, elle serait partie en courant. Mais la pauvre préféra finalement suivre Olivia. Non sans crainte, elle avança dans la neige.

- Désolée, j'arrive.

Alors elle pressa le pas et vint marcher près de la blonde, son regard tournait vers la neige qu'elle écrasait en avançant. Elles marchèrent quelques instants dans un silence plutôt amical. C'était agréable de se promener ainsi quand même, malgré la gêne occasionné, Maria ressentait un sentiment de liberté tout nouveau, mais trop faible pour qu'elle s'en réjouisse.

- Dis je pensais ... Comme je vais te mener jusqu'au dortoirs des novices tu veux pas que je te montre tout terrae ? Tu verra c'est immense, il y a un parc, un lac, une foret et même une petite ville avec des boutiques, un gymnase et une piscine aussi. Ça serait dommage que tu t'installe ici avant d'avoir découvert tout ça tu ne trouve pas ?

Elle hocha doucement la tête, se demandant si elle ne ferait pas mieux d'aller tranquillement s'installer. Qui plus est, elle avait déjà visiter certain de ces lieux. Elle baissa le regard, hésitante de nouveau. Pourquoi ne pouvait elle pas se montrer téméraire ? Prendre des décisions sans la moindre hésitation, sans douter de tout et d'elle même !

- J'ai déjà vue la petite ville et les boutiques, mais une visite du reste ne me ferais pas de mal... je suppose...

Elle jouait nerveusement avec ses mains, n'osant pas poser son regard trop longtemps sur le sourire éclatant que lui adressait la jeune femme. Mais bien sur, avec sa chance monumental, elle tomba dans la neige à ce moment là. Elle rougit un peu, gênée, elle fouilla un peu sous la couche blanche pour découvrir une grosses racine qui lui barrait le passage. Elle avait due se prendre les pieds dedans. Quel maladresse !




 

En plein rêve et ... Hey, comment tu t'appelle ? (Maria ♪)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.