Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
On est à l'Ouest. Ta baraque aussi. Plains toi à ton architecte. |PV Dante-Kiko-Casty-Dovy.
#   Sam 22 Fév 2014 - 4:05
avatar
Invité

On était sortis de la cafétéria, en prenant bien soin d'effacer toutes traces de notre passage furtif et inavouable -à peine. Au moins, qu'Hideko n'ai pas vent de nos escapades nocturnes. Surtout quand c'est moi qui suis en charge de tout nouveaux arrivants. Je tiens à mon beau visage...

Enfin. Après ça, après un nombre incalculable de chutes de la part de Dove, après l'avoir forcée à marcher sans ses talons -ce qu'elle ne voulu pas- et après m'être démis les épaules pour la porter sur tout le trajet, nous arrivions aux boutiques du village. Elle est lourde cette gosse... Hmmmmmmm... Toujours ouvert le bar-tabac.

Stock fait -plusieurs bouteilles dans des sacs plus des paquets dans les poches- je dirigeais notre fière petite troupe comparable à des zombies bourrés vers la maison de mes rêves actuels: chez Dante.

Je briefais rapidement les deux autres sur le personnage.
"Grand, fort, effrayant, tonnerre, bête comme ses pieds, amoureux, surnommé La Cuvette, agréable quand il a bu son jus de fruit, désagréable quand il a été privé de goûter."
Résumé fort intéressant et véridique à mon humble avis...

Je m'arrêtais devant un petit portique, tendis mes sacs à Castiel avec un petit sourire.

-Deux secondes...

Je reprenais ensuite ma marche vers la porte d'entrée devant laquelle je m'arrêtais quelques secondes.

1) Gueuler. | Non, ça équivaut à une balle entre les deux yeux.

2) Taper. | Non, ça équivaut à une balle entre les deux yeux.
3) Frapper. | Je suis Eïon, dans tous les cas....

Je choisis donc l'option 4. La sonnette. Doigt appuyé sur le petit bouton sans le relâcher jusqu'à ce que la porte s'ouvre, me préparant psychologiquement à mourir électrocuté par un hasardeux défaut électrique du système...
#   Sam 22 Fév 2014 - 4:15

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Si seulement j'en avais vraiment....
Humeur : OMGWTFBBQ!(OH MY GOD WHAT THE FUCK BARBECUE)

Après un sommaire rangement de la cafet', la mauvaise troupe été en route. Dove avait du mal marcher. Moi.... J'avais soif,je fêté cette arrivée comme il se dois. Après un court arrêt dans une épicerie,a croire que yen as assez dingue pour laissez des poivrot rentrer a ces heures la. Avec le peu de monnaie que j'avais au fond des poches je contribua aux courses. Il est cool cet eion, je lui revaudrai cet arrivee en grande pompe.

Après un moment de marche dove fini sur les épaules d'eion. Je l'aida a porter les sac et pendant que nous avançions dans le noir et le froid il nous décrit plus ou moins le décore. Donc les master on leur propre maison..... C'est cool ça un peu d'autonomie. Moi qui est souvent vécue seul,il me tarde d'avoir un chez moi.
Il nous décrit donc notre hôte pour cet soirée disont a l'improviste. J'ai hâte de voir se bourrin,il me font rire ces caïd. Quoique ici si on me claque une boule de feu a la gueule..... Bah je m'en tape il m'aura pas si facilement.
Ça y es devant la porte. Après quelque secondes d'hésitation eion sonna,sonna,sonna et la porte s'ouvrir.


Se retrouver dans une école au japon avec comme seuls mots de vocabulaire"pikachu" et "bukkake".... Sa promet des discution interressante!
#   Sam 22 Fév 2014 - 4:46

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier
Humeur : De bonne humeur. Pour changer :3

Dove c'était promise de ne plus JAMAIS porter de talons. Jamais. Jusqu'à demain. Elle avait fini par terre près d'une dizaine de fois déclenchant l'hilarité des garçons.

Et avec son sourire spécial " Eïon-Fait-Ce-Que-Je-Te-Dis-Sinon-Je-Fais-La-Gueule-Jusqu'à-La-Fin-Des-Temps ", elle s'était retrouvée sur son dos jusqu'à ce qu'ils arrivent devant une jolie maison.

Bien sur - Et heureusement - ils avaient tous fais le pleins dans un Bar-Tabac. Vendre de l'alcool à toutes heures ? C'est noté ! Elle appréciait de plus en plus Terrae !

Eïon nous avait briefés sur le " personnage " que nous allions rencontrer. Et honnêtement, Dove le redoutait.

Mais au moins, pas de signe d'une fille. Parfait. Ses doutes devaient être vains. C'était tant mieux.

Eïon partit et se retrouva sur le pas de la porte, entrain de réfléchir.

Il sonnât, et là, la porte s'ouvrit.


#   Lun 17 Mar 2014 - 1:50

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Longue journée de traîne savate pour moi, personne n'a eu besoin d'un dépannage d'urgence, pas de problème de plomberie, pas un soucis mécanique sur les divers véhicules qu'on peut trouver ici mais par contre, une journée avec mon petit ange Vu que Kiko avait cours. Bref, j'ai fait mon papa poule rangé.

Pas de metal, pas de guitare pour faire trembler les vitre, pas une goûte d'alcool... Et je me suis même pas fait chié. Je crois que sur le coup, mon cerveau avait complètement flanché. Genre le truc maladif où tu regarde un gosse dormir pendant 10 minutes en te disant que tu as eu le talent de la coucher et que c'était ta récompense et tout le merdier guimauve mentale qui va avec.

Je me suis un peu rebellé pendant la sieste d'après repas et j'ai pris une bière en allumant la télé, meilleur moyen de parfaire mon Japonais. Oui je me suis aussi mis à parler en japonais, la petite n'a pas de puce elle et j'aimerai pas la perturber parce que Kiko parle nippon et moi anglais. D'ailleurs je sais même pas si elle s'en est rendu compte... J'ai pas pensé à lui demander son avis quand j'ai pris cette décision.

Au soir, je fais manger la gamine pendant que Kiko fait ses cours pour le lendemain et on dîne en tête-à-tête avant un grande démonstration de mon affection alors qu'on regarde un bout de film que j'ai trouvé vachement moins sympa à regardé que Makiko, faut dire, quand elle est là je la quitte presque pas des yeux.

Enfin, on se couche tranquillement, elle blottit dans mes bras, moi à lui dire des conneries avant qu'on s'endorme tranquillement, mettant fin à une journée tranquille et pas si désagréable... jusqu'à maintenant.

La sonnette retentit et ne s'arrête pas, j'ai les yeux ouvert dans le noir, à fixer le plafond, j'entend Kiko qui remue et le baby-phone me fait entendre les premiers pleurs de Aîko.

" Mon ange, va voir la petite, je m'occupe du connard qui sonne."

Je me lève et enfile rapidement un pantalon, boucle ma ceinture parce que si je dois me battre, j'aimerai pas qu'il me tombe sur les chevilles et me téléporte dans le salon pour prendre Vendetta. Je constate d'ailleurs que mes yeux ont déjà viré au doré à l'aide du reflet qu'ils provoquent sur les vitres.

Vendetta est déjà parcourue d'éclair alors que j'ouvre la porte et pointe sa lame sur la gorge de l'emmerdeur publique numéro accompagné par deux gamins. Je le regarde dans les yeux et lui dit:

" Tu as 10 putains de secondes avant que je te tue pour me dire pourquoi tu sonne chez moi comme un débile..."

J'entend d'ici les pleurs de Aîko et ça me fout plus en rogne encore.

" En fait je t'en laisse que deux."


#   Lun 17 Mar 2014 - 2:40
avatar
Invité

Le bruit de la sonnette est affreux. Insupportable. À s'en arracher les tympans. Surtout quand il réveille alors qu'on est en plein rêve, tranquillement endormie dans les bras de son petit ami.
Ça avait été une journée tranquille pourtant. Certes je m'étais levée tôt pour mes cours et n'avait qu'aperçu la petite mais Dante s'en était parfaitement occupé et m'avait gâtée le reste de la soirée. J'étais plutôt contente au final. Vraiment très contente, heureuse.
Mais il fallait qu'un idiot sonne à pas d'heure.

Je me retournais vers Dante, visiblement assez irrité. Au son de cette abomination, venaient s'ajouter les pleurs d'Aikô, réveillée, comme nous, dans son paisible sommeil. Énervé, Dante fait peur. Mieux vaut ne pas le chercher, c'est mortel. N'importe qui le sait. Du moins, n'importe qui avec un instinct de survie un minimum développé. Je crois que celui qui garde son doigt appuyé  sur la sonnette en est totalement dépourvu.

-Mon ange, va voir la petite, je m'occupe du connard qui sonne.

Il n'était pas simplement irrité. Bien énervé, remonté, convenait mieux. Ses yeux étaient dorés. Je hochais simplement la tête et me glissais dans la chambre de la demoiselle que j'attrapais délicatement pour la bercer et tenter de la calmer. Malgré moi, ma curiosité me poussa à descendre un peu les escaliers pour regarder dehors et écouter ce qu'il se disait.
J’aperçus Eïon et un autre garçon. Ça ne m'étonnait pas, venant du premier, si c'était lui qui avait sonné. C'est un fou à lier.

Je m'assis sur les marches, un peu plus haut et recommençais à bercer la petite en la rassurant doucement. Dante lui, me faisait sourire. J'attendais de voir quel sort il réservait au pauvre Master devant lui...
#   Lun 17 Mar 2014 - 23:21
avatar
Invité

C'est rigolo. Le "driiiiiiiing" interminable de la sonnette des Alighieri -quel nom de merde d'ailleurs- ressemblerait presque à de l'électro pas rater et agréable. Ouais. Je crois que je suis déjà ivre. Un peu.
J'entends remuer derrière ce bruit. J'entends un bébé. Ah... Le détail qui fâche... Bah, je dirais que j'ai pas fais exprès. Comment on peut pas faire exprès d'appuyer sur le bouton d'une sonnette ? Question du jour.

Je me tourne d'un air triomphant vers Castiel et Dove, un sourire débile sur le visage, sans relever mon doigt.

-C'est fun les gens !

Je me retourne vers la porte qui s'ouvre au même moment, donnant sur une épée énorme et au bout un Master Tonnerre aux yeux dorés. Je le regarde, retire gentiment mon doigt du bouton et souris un peu plus.

-Hey hey !

-Tu as 10 putains de secondes avant que je te tue pour me dire pourquoi tu sonne chez moi comme un débile...

J'ouvre la bouche, une idée débile de réponse en tête. Puis les pleurs se font plus stridents. Aïeuuuuh. Je sens comme de petites choses me piquant au niveau du coup. Aah, les joies des courts circuits.

-En fait je t'en laisse que deux.

Je le regarde, regarde à nouveau la sonnette, du coin de l'oeil Castiel puis lève les mains au niveau de ma tête, offre mon plus beau sourire à Dante:

-Je t'aime ?

Puis dans un élan ultime de débilité et d'envies suicidaires, ayant aperçu la jolie Makiko, je ré-appui sur la sonnette un petit coup et part en courant me cacher derrière Dove.

-On t'aime tous.
#   Lun 24 Mar 2014 - 1:27

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Si seulement j'en avais vraiment....
Humeur : OMGWTFBBQ!(OH MY GOD WHAT THE FUCK BARBECUE)

Des pleurs de bébé.... Je déteste ça. Pas de le sens sa m'insupport mais plutôt que je déteste voir des enfants pleuraient. La plupart de mon temps a LA je l'avais passée a m'occuper d'enfant de toutes âgés dans un orphelinat. La meilleure partie de ma vie et surtout la plus stable...

------------------------------

-Tu as 10 putains de secondes avant que je te tue pour me dire pourquoi tu sonne chez moi comme un débile...

---------------------------

Je retins un fou rire intérieur. Le mec viens nous ouvrir en caleçon mais a pris le temps de prendre son épée. Cela dit chevalier-caleçon été assez en colère. Je comprend,on m'aurait dit "y'a un bébé" j'aurai dit non. Mais la trop tard...
Le décompte été passer a 2seconde. Assez court pour s'expliquer....

----------------------------------

Après un coup de sonnette et je t'aime sans conviction eion avais disparu.... Derrière dove.... Quel esprit chevaleresque. J'ete donc seul face a pants-boy. En fouillant dans mon sac de course je tandis la première chose que j'attrapa.

-----------------------------------

-cadeau! Pour guerrier masaï au caleçon ardent.
(Dans ma mains une bière et paquet de chips chocolat....)
Je jeta un regard a l'intérieur et glissa un petit sourire gener a la jeune fille et a son bébé.


Se retrouver dans une école au japon avec comme seuls mots de vocabulaire"pikachu" et "bukkake".... Sa promet des discution interressante!
#   Lun 24 Mar 2014 - 1:50

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier
Humeur : De bonne humeur. Pour changer :3

Dove avait trouvée que le " jeu de la sonnette infinie " était assez amusant.
Jusqu'à ce qu'un mec en cale-but débarque avec un katana qui rendrait jaloux les plus grands guerriers.
Ce mec était baraqué et assez grand. En gros, la jeune fille ne se serait jamais au grand jamais approché de lui à moins de 30 mètres.

Mais, peut-être à cause de l'adrénaline, elle commença à rire tandis qu'Eïon peinait à trouver une excuse.

Elle ne l'avait pas encore remarquée, mais des cris stridents de bébés résonnaient pratiquement dans tout le voisinage.
Ah, le colosse avait donc une famille. Et Mr Sunshine, ben il était pas content.

Castiel n'avait pas l'air d'aimer les cris du petit, et il échangeait des regards avec Eïon.

Au dernier moment, alors que Mr cheveux-décoloré commençait à s'énerver, Eïon lui sortit la pire débilité ( et il en avait dis, parole de Dove ) de sa vie. Le " je t'aime " n'avait pas l'air de plaire à Mr muscle.

Alors, Eïon ré-appuya sur la sonnette, faisant pleurer à nouveau le p'tit. Et se cacha derrière Dove.
Celle-ci lança un regard désespéré vers Castiel. Et elle remarqua qu'il regardait devant lui.

Elle suivit son regard et vu une femme et un bébé. Cheveux noirs, typée asiatique, yeux couleur sang....
Sauf que cette femme, elle l'a connaissait. Elle resta bouche-bée.

- Eïon dis moi que je rêve. Que j'ai trop bu. Que c'est une blague. Mais ne me dis surtout pas que c'est la personne à laquelle je pense.


#   Lun 24 Mar 2014 - 23:55

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Je balaye l'assistance du regard, et je suis à deux doigt de faire la même quand Eion me balance un " je t'aime" avant d'aller courageusement se cacher derrière la demoiselle qui les accompagnes.

Le troisième membre de la compagnie des gens qui s'apprêtent à passer un sale quart d'heure s'avance vers moi et me tend une bière et un paquet de chips au goût improbable en me le présentant comme une offrande au je ne sais trop qu'elle surnom débile qu'il vient probablement d'inventer.... Mais... Ah ouais... le pantalon... Remarque, j'aurai pu avoir la trique du réveil et ma crédibilité est sauvée par mon épée.

Je passe à coté du brun barbu, écarte la demoiselle du plat de l'épée pour avoir le probable instigateur de ce plan merdique devant moi. Je m'approche de lui, met direct une main dans la poche de son K-way pour lui voler son paquet de clopes, en sort une, lâche le paquet à terre et l'écrase sans que mes yeux, toujours dorés, ne quittent les siens avec mon air le plus froid possible, en sort une que je porte à mes lèvres avant de.... Bah de lui balancer un bon bourre-pif des maisons avec l'espoir de lui péter le nez en prime.... Au pire Kiko atténuera sa douleur plus tard.

Je fais demi-tour, me saisie de la bière du barbu et dit à voix haute:

" Bon les deux nouveaux, si vous voulez terminer la nuit ici et partir quand vous aurez décuvé, vous pouvez entrer, parole guerrier masaï au caleçon ardent. L'autre abruti de pétard mouillé reste sur le bitume."

Sur ce je rentre et attrape un briquet pour allumer ma clope durement volée en me posant sur le canapé, Vendetta reposant maintenant sur la table basse. J'ouvre finalement la bière et en bois une gorgée.


#   Mar 25 Mar 2014 - 0:14
avatar
Invité

La petite s'était enfin calmée. Elle était réveillée, mais ne pleurait plus, elle regardait dehors ou tirait sur mes cheveux. Ou les deux. En prime, elle tentait de les manger...
Après avoir essayé vainement de les mettre hors de sa portée, je finis par laisser tomber, préférant finalement le spectacle qui se jouait sous mes yeux. Donc Eïon était venu sonner ici, accompagné qui plus est. Je n'avais remarqué que les deux garçons au départ. C'est en entendant la voix féminine et en la reconnaissant que je compris que la soirée serait longue. Très longue.
J'espérais de tout coeur que Dante les vireraient tous. D'un bon coup d'éclair ou de je ne sais trop quoi.
Mais à cela, il préféra frapper Eïon. Un bon gros coup de poing bien placé à ce que je pouvais voir.

-Ouch.


Aikô, heureusement, n'avait pas vu toute cette violence, encore occupée avec mes cheveux. J'hésitais entre descendre et aller les voir ou rester perchée là haut... Mais je n'eu pas à prendre de décision.

-Bon les deux nouveaux, si vous voulez terminer la nuit ici et partir quand vous aurez décuvé, vous pouvez entrer, parole guerrier masaï au caleçon ardent. L'autre abruti de pétard mouillé reste sur le bitume.

Mon amour, on ne t'as jamais dis qu'il ne faut pas inviter les vampires et vipères chez soi ? Je soupirais et me levais, pour saluer par courtoisie.
Alors que je me dirigeais vers la porte, j'eu confirmation de ce que j'avais entendu. La voix était bien celle de Mademoiselle, alias Dove. Je pris un virage et rejoignis Dante, affalé sur le canapé, en grand conquérant, clope allumée.

-La prochaine fois demande mon avis avant d'inviter des gens à entrer !,chuchotais-je.

Je lui tendis Aikô et pris le parti de retourner à l'entrée. Là, je me retrouvais nez à nez avec les trois perturbateurs.

-Bonsoir..., fis-je à l'attention des deux premiers. Faites comme il vous a dit, je m'occupe de lui, ils vous rejoindra.


Puis me tournant vers "pétard mouillé".

-Désolée Eïon... Dante est un peu sur les nerfs quand on le réveille comme ça... Tu n'as pas trop mal ?
#   Mar 25 Mar 2014 - 0:24
avatar
Invité

J'espérais être à l'aise derrière Dove, tranquille et à l'abris. J'étais tellement sûr de moi que je sautillais presque de mon esquive "futée".
Mais... Mais... J'avais Terminator mixé avec Lex Lutor en face de moi. Enfin, en face de Dove...
Il n'a même pas fait attention à Castiel ! Quel manque de savoir vivre. Mais c'est pas ça qui me choque le plus. C'est le moment où mon bouclier humain disparaît qui m'inquiète le plus. Je n'eu même pas le temps de répondre à la question qu'elle m'avait posée.
Souriant bêtement, les mains levé en signe de "JE T'EN PRIE MEC !!! LAISSE MOI LA VIE SAUVE !!! PENSE A MES FUTURS IMPROBABLES GOSSES !!!", je me tenais devant lui.

-Oui, hm, bon allez, je m'excuse, on en parle plus, on fait comme ça ? Ahah...


En réponse il extirpa mon paquet de clope de ma poche -keunard de marde-, l'écrasa après en avoir piqué une et m'envoya valser plus loin. J'attrapais mon nez dans un réflexe à la con.

-MERDE ! Pas le visage !

Je me redressais péniblement, écoutant à peine ce qu'il disait aux deux autres. Il m'avait quasiment assommé cte con. Je repris pleinement mes esprit à l'arrivé de Kiko. Je ressentis alors une magnifique douleur dans la mâchoire et le nez, un léger filet de sang s'écoulant de celui-ci.

-Nan nan. Jpas mal. Je souffre juste. Oh et tiens, fis-je en agitant la main dans la direction de Dove, y a une copine à toi là. Vas parler thé et couture avec, je vais bien. Tu diras juste à ton homme que c'est une brute épaisse et sans savoir-vivre.


Je frottais légèrement mon nez et relevais les yeux vers elle.

-Je souffre. Bisou magique ?
#   Mar 25 Mar 2014 - 0:42

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Si seulement j'en avais vraiment....
Humeur : OMGWTFBBQ!(OH MY GOD WHAT THE FUCK BARBECUE)

Bon je ferais pas de détour mais eion s'est pris une rouste.... En faite il grogne mais il est tout calme le koala. Bon entre autres choses dans tout ce bordel,j'ai cru percevoir un bref échange de regard entre dove et la discrète maman. Allez en faite ces gens c'est les feux de l'amour. Tu rate le début t'es paumée.... Rah la nuit vas être longue.

---------------------------------

En un instant la bière avais disparu de ma main.
Je soupira:
-de rien...
En théorie j'ajouterai un bâtard a la suite mais il semble nous accepter sous son toit. Je vais essayé de faire mon civilisé.

--------------------------------

Après avoir rejoint son mec sur le canapé , la nippone rejoint eion pour s'occuper de lui. Je m'invita donc a l'intérieur... Merde je sait même pas comment il s'appelle...

------------------------------

-eh masai! Euh...(il me jetta un drôle de regard... Me fatigue a jouer l'homme des caverne. Et pis merde elle pas bonne ma bière?)Non je veux pas te déranger mais je peux tenir le bébé le temps que tu fume ta clope?c'est pas terrible pour elle.

-------------------------------------

Assortit d'un sourire confiant,je tenta une sorte de position d'équilibriste pour lui prouver ma sobriété.... Après réflexion c'est pas la meilleur solution...


Se retrouver dans une école au japon avec comme seuls mots de vocabulaire"pikachu" et "bukkake".... Sa promet des discution interressante!
#   Mar 25 Mar 2014 - 3:35

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier
Humeur : De bonne humeur. Pour changer :3

Dove n'avait pas halluciné. C'était vraiment Makiko qui était là. De toute manière, c'est pas comme si tout le monde avait des yeux comme les siens. Rouges sang.

Musclor, après l'avoir écartée avec son épée, tapa Eïon au nez si fort que Dove pensa que son meilleur ami aurait le nez cassé.

- Non mais ça va pas ?

Mais Terminator avait déjà tracé sa route en emportant le pack de bière que Castiel lui avait tendu.
Celui ci le suivi à l'intérieur de la maison après que Makiko nous ai donné son approbation pour notre squattage.

Dove hésitait à rentrer. Et elle préféra rester avec Eïon, histoire de voir si Mr " J'idole-Mon-Visage-Ne-Le-Touchez-PAS-Ou-Je-Commence-Une-Dépression " allait bien.

Apparement, oui. Makiko lui demanda si il allait bien. Et comme à son habitude avec la gente féminine, Mr demanda un " bisou magique ".

La jeune fille leva les yeux au ciel. Elle avait toujours détesté Makiko. Parce qu'elle arrivait à plaire à tout le monde. Elle avait un charisme et une personnalité qui obligeait presque à l'aimer tout de suite. Et Eïon et Ezequiel n'échappaient pas à cet "honneur".

- Makiko. ça fait presque plaisir de te revoir. Uhm. Je vois que tu n'as pas perdu de temps et que tout va bien pour toi. Tant mieux. Ah. Et essaye de prendre soin d'Eïon-Le-Preu-Chevalier.

Et sur ce, après avoir fait un jolie sourire à sa " copine ", elle s'éclipsa et rentra dans la maison, laissant son meilleur ami et la Japonaise seuls.


#   
Contenu sponsorisé

 

On est à l'Ouest. Ta baraque aussi. Plains toi à ton architecte. |PV Dante-Kiko-Casty-Dovy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Passons du temps tous ensemble !
 :: Maison de Dante.