Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
J'ai besoin de savoir... (Pv : Light ♥)
#   Dim 17 Aoû 2014 - 1:32

Personnage ~
► Âge : 35 ans (Je ne fais pas mon âge okey)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 18/06/2013
Age : 44
Emploi/loisirs : La couture, les jeux vidéos, les chatons et ... SORTIR MON AMOUREUSE DE VOS SALES PATTES
Humeur : Ouais, ça va, super bonne humeur. NON MAIS VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI OU QUOI ?

Je restai silencieux, écoutant chacune des paroles réconfortantes de Mitsuki. La Petite Lune était tendre, douce, et sans me connaître et sans connaître Aëlita -enfin, depuis longtemps- elle avait trouvé les mots qu'il fallait. Une fois de plus, elle avait frappé juste.

Un bref sourire étira mes lèvres, certes un peu crispé. Je sentis le temps filer, quelques anges voleter entre les nuages. Puis, d'un geste ni brusque ni tendre, je l'attirai vers moi pour poser sa petite tête sur mon épaule. Sans en dire plus, je posai à mon tour ma joue contre ses cheveux, regardant au loin.

Je n'avais pas besoin de la remercier. Elle savait.


- C'est juste que ... Tu sais, je n'ai jamais été considéré comme un héros. Enfin, à part à Terrae, et seulement pendant un temps, ris-je doucement.

Les parents emmenèrent au loin la petite fille au manteau rouge, un peu assoupie dans les bras de son père.


- J'ai toujours voulu prouver ... Que je valais mieux que ce que l'on croyait. Que je n'étais pas un raté, que j'étais capable de vivre de grandes aventures et de remplir de difficiles missions. J'ai tout laissé de côté, j'avais à peine une vie à Terrae, parce que je voulais prouver que j'avais ma place dans cette équipe d'Elite.

Je soupirai doucement. Mon regard dérivait toujours, tandis que les effluves qui s'échappaient de ses cheveux titillaient doucement mes narines.

- Lorsque j'ai rencontré Aëlita ... J'ai compris. Lorsque j'ai vu cette gamine, perdue, apeurée, seule, je me suis vu, aussi. Je me suis vu à son âge, rejeté, incompris, solitaire. Elle était là, au milieu des explosions, de la mort, du sang, des larmes, elle qui avait perdu l'envie de vivre mais qui était tellement forte, et tellement belle...

Un doux sourire, un peu apaisé, s'étira sur mes lèvres.

- Lorsque je l'ai vue, j'ai compris qu'elle serait la seule aventure qui vaudrait vraiment le coup. Elle serait ma grande mission, celle que j'avais attendu toute ma vie. Elle était là, si jeune et pourtant je n'aurais pas du ... Mais je ne pouvais pas détourner le regard d'elle, de ses yeux si pleins de détermination et de peur, d'amour et de haine à la fois. Elle était si complexe, si indescriptible ... C'était comme se retrouver face à un tableau dont on ne comprend pas les lignes mais qui nous coupe le souffle. Une oeuvre de maître pleine de symboles ; une jeune fille pleine de mystères.

Je marquai une pause, avant de me détacher de Mitsuki. Je posai brièvement la main sur les siennes, comme pour lui signifier que le contact qu'elle avait établi auparavant ne m'avait pas gêné.

- Je connais bien Yureka, je l'ai vue grandir, elle aussi. C'est même moi qui l'ai faite passer Master, dis-je avec un grand sourire fier. Elle avait été la seule à m'appeler, moi, le looser parmi les Masters qui n'avait jamais pu faire ses preuves en tant que maître. Elle m'avait vu moi, et cette petite lumière qui ne demandait qu'à se révéler. J'aime à croire que c'est grâce à elle que j'ai trouvé Aëlita. C'est grâce à elle que j'ai compris.

Ca me faisait tellement de bien, de parler ainsi. J'avais l'impression qu'un peu du poids de la disparition de ma bien aimée disparaissait.

- Aëlita ... est une énergie pure. Elle modèle ses pouvoirs comme ils la modèlent. Elle est capable du plus incroyable des biens comme du pire des maux. Elle ne peut pas, comme la plupart d'entre nous, rester à osciller entre bien et mal. Elle ne peut que s'abandonner à l'un comme à l'autre, entièrement. Ses pouvoirs ne lui laissent pas le choix.

Je fixai de nouveau la jeune fille, plongé dans ses pupilles envoûtantes.

- Cependant, savoir qu'elle a répandu tellement de mal autour d'elle, qu'elle s'est autant laissée aller à tout le contraire de ce que j'ai pu voir en elle ... Me fait parfois penser que je suis complètement passé à côté de la femme de ma vie ; et de la seule mission qui valait vraiment le coup d'être remplie. Si seulement j'avais été plus fort ... Si seulement j'avais encore mes pouvoirs ... J'aurais pu la protéger.

Je soupirai, un long soupir aux relents d'agonie.

- Et nous serions sans doute encore heureux.


#   Ven 22 Aoû 2014 - 19:16

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1900
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je l'écoutais, attentive, silencieuse. Je l'écoutais m'expliquer qui il avait été, ce qu'il avait fait et enduré pour devenir celui qu'il était maintenant. Il me raconta, vaguement, plongé dans ses souvenirs et flottant dans ses sentiments, ce qu'il avait éprouvé lorsqu'il avait vu et rencontré Aëlita pour la première fois. Je fis le lien avec ce qu'il m'avait raconté de la mission de sauvetage. Une question me vint d'ailleurs concernant leur différence d'âge, mais je la gardais pour moi. Ce n'était pas le moment.
Il m'expliqua également que c'était la maman d'Allen qui l'avait défié, et qui, selon lui, lui avait permis de montrer qui il était réellement. Un sentiment de chaleur me prit au coeur et je hochai la tête avec douceur tandis qu'il continuait de parler. La maman d'Allen avait toujours été la femme la plus douce mais aussi la plus forte que j'ai rencontré. Ce qui m'avait marqué chez elle était cette faculté qu'elle avait de trouver le bon chez les gens. Cette qualité de ne faire ressortir aussi que le bon chez les gens... Je ne doutais même pas des paroles de Light lorsqu'il parla d'elle, et m'avoua qu'une partie de sa confiance était due à elle, ainsi que la raison pour laquelle il avait rencontré Aëlita. Un petit sourire naquit sur mes lèvres en repensant à cette enfance que j'avais passé chez Allen, et vice versa. Bien sûr, j'adorais Papa et Maman, et je pense que je le répétais assez pour que tout le monde soit au courant. Mais Yureka était comme une deuxième Maman pour moi. Et même si j'adorais Maman, elle n'avait pas le même fond. Elle était terriblement plus méfiante, et maintenant que j'y repense, elle avait raison. Combien de choses horribles auraient pu arriver à la maman d'Allen... Elle était si distraite, et elle avait beaucoup trop vite confiance en son entourage. Maman agissait finalement de la manière la plus normale...
Mais malgré tout, j'avais toujours admiré Yureka pour ça. Je n'avais plus jamais rencontré de personne semblable à elle plus tard, et même si Aoi me faisait parfois penser à Yureka, c'était tout de même encore énormément différent.
Je revins à la réalité lorsque Light m'avoua qu'il pensait avoir raté la seule mission de sa vie, et que s'il avait protégé Aëlita, rien de tout ce qu'elle avait maintenant engendré ne serait arrivé.
Je sentis mes dents me mordiller la lèvre inférieure, avant qu'une fois encore, je proteste :

-Je ne suis pas d'accord. Tu n'as rien raté du tout ! Aëlita n'est pas partie du tout, et tu n'es donc en rien responsable. Elle s'est faite enlevée... Et bien que je respecte notre directrice actuelle, je pense que c'est une erreur qu'elle a fait là. Elle s'est trompée, elle a probablement mal jugé le problème, je n'en sais rien... Mais elle s'est trompée. Elle n'aurait jamais du faire ça.

Je regardais l'eau de la fontaine qui s'écoulait à volonté dans le bassin.

-Ca ne sert à rien de s'en vouloir pour un enlèvement -car c'est ce qu'il s'est passé. Dans tous les cas, même si j'ignore l'histoire, j'imagine que tout était programmé... Tout a été mis en place pour que tu ne sois au courant de rien. Qu'est-ce que tu aurais pu faire de toute façon, hein ? Alors maintenant, ce qu'il faut, c'est te rappeler du bon temps, des bons moments que tu as passé avec elle et...


Je reportai mon regard vers lui, hésitante et maladroite.

-Et aller la sauver...! Elle a besoin de retrouver la lumière ; ta lumière ! Elle a besoin de toi... Elle est perdue, affolée, et comme tu l'as dit, ses pouvoirs la bouffent...

Et là, sans que je ne contrôle rien, ma voix m'échappa :

-Enfin, je sais pas moi ! Tu pourras dire que tu auras raté ta mission si lorsque tu l'auras retrouvé, ce sera trop tard ! Mais pour l'instant, c'est encore en cours ! La mission n'est pas finie, et il y a encore beaucoup à faire ! Alors en selle ! Tu ne peux pas désespérer, elle t'en voudrait si elle savait que tu dis ça ! Je suis sûre qu'elle a passé énormément de bon temps avec toi, et persuadée qu'elle ne t'en veut pas, parce qu'elle sait que tu n'aurais rien pu faire !


Sentant le rouge me monter aux joues car je savais pertinemment que je n'avais absolument pas à m'adresser à lui sur ce ton, je repris cependant :

-Elle a besoin de toi plus que jamais Light. Et c'est bien de Light qu'elle a besoin, pas de quelqu'un qui se fait passer pour lui.

Je plongeais mon regard dans le sien, comme si je plongeais dans le passé.

-Si tu as été un membre de cette équipe d'élite, c'est que tu le méritais, et que tu le mérites encore. Tu n'es pas un raté, et pour que la maman d'Allen t'ait choisi toi, c'est qu'elle savait que le défi ne serait pas simple... Elle savait que tu étais le meilleur, celui qu'il fallait qu'elle affronte pour prouver à tous qu'elle pouvait devenir Master. Si tu avais été faible, elle n'aurait jamais rien prouvé... Elle n'aurait jamais été Master.


Imaginer la maman d'Allen Master était d'ailleurs étrange. Je m'y étais fait pour Papa, pour Maman, mais jamais je n'y avais songé concernant les parents d'Allen.

-Tu étais le meilleur, ou alors l'un des meilleurs. Il ne faut jamais que tu l'oublies. Même si c'était il y a un an, cinq ans, dix ans, vingt ans ! Il ne faut jamais l'oublier... Tu sauveras Aëlita, parce que tu es le seul en mesure de le faire.



Merci Ronronnn ♥️
 

J'ai besoin de savoir... (Pv : Light ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2