Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Non ben écoute moi ça va. Le tabassage ? Non c'était rien oublie. La vengeance, j'ai abandonné tu sais, c'est plus trop mon truc. Ahem.
##   Ven 2 Mai 2014 - 10:42

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

_ Michigaaaaaaaan, pourquoi ta douche elle marche paaaaaaas ?

Mon Dieu dites moi que c'est un cauchemars. Pitié. Je prends un oreiller et l'appuie fermement sur mes oreilles et mes yeux. Foutue lumière. Foutue sœur. Fucking journée. Non mais sérieux depuis qu'elle habite à côté j'ai pas finis une nuit tranquille, je vais finir par virer insomniaque, non PIRE, COMPLÈTEMENT PARANO. Je commence déjà à me réveiller à 4h du mat' pour attendre sa connerie du jour en ce moment, c'est affligeant. Elle a de la chance d'avoir viré tous les objets contondants de la pièce, pour sa survie. La prochaine fois je fais Hulk et c'est le lit que je lui explose sur la gueule.
Je me retourne en grognant quand elle s'assoit sur mon lit pour me secouer l'épaule.

_ Dégage Seattle. Et fait encore traîner tes putain de "a" et... Merde j'ai même pas la force.

Je m'étale comme une grosse loque dans mon lit. Excitée comme une puce, elle fait trois fois l'aller-retour en râlant avant de se planter devant moi, avec un déhanché exagéré, un décolleté... Ben inutile et une main dans ses cheveux, genre "Ouch, je sors du dernier magasine people que j'ai regardé".

_ Mais y'a pas d'eau qui sort je comprends pas ! T'as pas bousillé la plomberie quand même ! (Que ça à foutre) Je sais, t'as pas que ça à faire mais quand même. Et tu pourrais éviter de laisser traîner tes affaires aussi (c'est qui qui m'a pris mon armoire, rappelle moi ?) et faire un peu de rangement et de lavage. Puis arrête d'être de  mauvaise humeur, tu devrais me remercier de prendre autant soin de toi et de t'éviter de tomber dans les vices de...
_ MAIS TA GUEULE !

Je me suis redressé, moi et ma tête de dépravé du dimanche. Putain on est pas dimanche. Je retombe sur le matelas, épuiser, mais continuant de gueuler.

_ T'es ma mère ou quoi ?!
_ Maman était moins attentive que ça.
_ Non mais pourquoi tu viens dans MA chambre ?! T'en a une aussi de douche bon sang !

Elle fait une moue boudeuse et sort en claquant la porte.

_ Tu comprends jamais rien !

Je soupire. Qui veux l'adopter ? Je la donne, gratos, parce que là je la supporte plus.


Bon ok, elle avait pas tort pour la douche.
La mienne est HS. Quand j'ai tenté de prendre la sienne je me suis gentiment fait ramené à la porte -oui non mais c'est sa faute aussi hein !- et aussi quand j'ai cherché à forcer le passage. C'est qu'elle est vachement plus habile que moi pour contrôler l’invisibilité maintenant. Ça me dégoûte là.
Il fallait donc que je trouve un endroit de rechange, où je puisse m'amuser, ce sera toujours mieux. J'ai pensé aux douches des novices. Après tout pourquoi pas ! Là bas il n'y a que des naïfs stupides qui croient être arrivé au paradis ça pourrait être drôle... Je me dirige donc vers les douches collectives. Je pense à prendre, en plus de mon shampoing, un colorant pour cheveux transparent mais qui a la bonne habitude de faire des cheveux verts-oranges, un peu dégueulasse. Pour une future victime potentielle. Non, pas potentielle, une victime, je trouverais forcément quelqu'un à cette heure.
Je franchis la porte avec un sourire. En effet, il y a du monde. J'enlève mon haut en jetant quelques regards sur les corps fins et musclés des nouveaux arrivés. Y'a pas à dire, y'a des morceaux de choix ! QUOI ?! Ça vous dérange que je mate ? Non mais à votre avis pourquoi on a inventé les douches publiques enfin ! Vous êtes naïfs c'est mignon. Non c'est dégueulasse, à gerber en fait.
Je passe mes doigts sur les diverses cicatrices qui torsades mon dos et mes bras, en plus des quelques traces de brûlures, qui me tirent un sourire sans joie. Dans quelques temps, ce corps tiendra plus le coup je crois. Bof. On s'en fout.
Je jette un coup d’œil circulaire à la pièce. Et c'est là que j'aperçois... Une tignasse blanche. Des formes fines mais musclées... Que je reconnaîtrais d'entre toutes pour le joli tabassage auquel j'ai eu droit.
Comme on se retrouve, mon cher.
Je m'approche, lentement.
J'ai trouvé ma victime.
##   Ven 2 Mai 2014 - 15:21

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Une scène. Les feux de la rampe sont pour moi. Je porte une chemise noire assortie à plusieurs accessoires gothiques et un manteau d'un rouge sombre sur un pantalon du même rouge élargis et déchiré en bas. Je suis censé marcher sur des talons de 5cm. Oh joie.

On me pousse dans le dos, mon frère me sourit. Il est censé passer juste après moi. Allez, je m'élance. Menton haut, regard froid, démarche longue et féline, comme en répét'. Ca marche, le publique est envoûté. Je m'arrête au bout quelques instants et tourne sur mes talons. A mi-chemin, je croise le mannequin suivant. Tiens, il est petit. Et il a l'air teigneux. Eh, minute papillon !

Le temps se fige et je prend le temps de détailler le mannequin suivant. Mais merde, c'est l'autre là ! Michigan, je crois, ou Soho... Euh, il a un nom de ville ou d'état... Alors qu'il est figé comme le reste, le bougre me fait un clin d’œil méchant.


AAAAAH !!!

J'ouvre les yeux, tout perturbé que je suis. Putain, pourquoi je rêve de cet enflure maintenant moi ?! C'est quoi mon problème ! Et puis, ça fait des années que j'ai terminé ma carrière de mannequin moi. Et puis, qu'est-ce que je foutais dans des habits gothiques moi ?! Nom d'un chien !!

Je me lève et me dirige vers la salle de bain, renversant au passage une pile de livres et quelques boîtes de jeux vidéos rangés sur mon chemin. Je tourne le robinet d'eau. Rien. Scheisse. C'est vrai, c'est la coupure d'eau aujourd'hui. Re-Scheisse. Je prend une serviette et prend le chemin des douches communes, celles des novices quoi. Quelle joie. Au moins, je suis seul.

Les douches sont pleines, j'attends que ça se libère et m'avance. L'eau chaude me dénoue les épaules et me permet de penser plus clairement. Il y avait quelques incohérences dans ce rêve. D'abord, je n'aurais jamais porté de vêtements gothiques, "ça me va mal au teint" aurait dit mon manager. Ensuite, Amadeus n'a jamais défilé. Et pour terminer, ce crétin de Michigan est trop petit pour jouer les mannequins. Et trop expressif. Voilà.

Après avoir débattu avec moi-même, je cherche mon shampoing à l'aveuglette, l'eau et mes cheveux longs me brouillant la vue.





Spoiler:
 

##   Lun 5 Mai 2014 - 11:01

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

Il semble perdu dans ses pensées.
Parfait. J'aurais du mal à vous décrire avec exactitude mon ressenti sur le moment. Je dirais "une excitation très forte et une pulsion violente à souhait" et ça se rapproche assez bien de la réalité, même si ça ne va pas assez chercher dans les superlatifs à mon goûts. J'étais divinement excité. Ha ouais là ça sonne mieux...
Je prends avec moi la lotion verte-orange (non oui en fait ça dépend des cheveux c'est pour ça. Plus ils sont fins plus c'est vert je crois. Bref. On s'en fout non ?) et m'approche d'un pas félin, le plus discrètement du monde. Les autres ont l'air de s'en cogner complètement, ce qui m'arrange. Tandis qu'il profite de l'eau chaude, j'attrape son shampoing d'une main et l'ouvre. J'y verse avec précaution la lotion et secoue.
Parfait. Pas de changement de couleur du produit, c'est.... magique ? Encore plus drôle ? Je ferme rapidement le shampoing et le replace un peu plus loin que je l'ai pris au moment où il commence à le chercher avec sa main. Soucieux d'éviter le moindre contact -et apparemment il ne m'a pas vu à cause des ses cheveux sur le visage, qui le font passablement ressembler à la Bête dans le conte éponyme (oui la Belle on s'en tape c'est une fille)- je me recule de quelques mètres et croise les bras, le fixant.
Mon Dieu, j'avais oublié à quel point c'était jouissif ce genre de choses ! C'est un peu comme... L'exutoire de toutes mes douleurs internes ? Ouais, ça doit être ça. C'est marrant, je devrais en faire d'autres, des conneries comme ça. En plus ce ne sont pas les idées qui manquent. Chaque lieu m'inspire. Genre la bibliothèque ! Halala, une vraie mine d'or ! Et le portail. Oui, même ce fucking portail m'inspire. Mais le mieux, ma source d'inspirations sans failles c'est le FLNJ. Quoi comment ça qu'est ce que c'est ? LE Front de Libération des Nains de Jardins, bande de triples cons ! Ça paraît évident pourtant, vous êtes vraiment des brêles...
Je me retourne et, au moment où j'aurais pu tout simplement me barrer et profiter de loin des effets, je reste immobile.
Non mais allez, la vie n'est pas drôle sans le moindre risques ! Je le fixe à nouveau. En fait il est pas mal foutu... Oui ok c'est HS, faites pas chier. N'empêche que ces muscles fins, cette façon de se tenir droit, de montrer un visage froid... ça me donne envie de le titiller. Jaloux ? MOI ? NON BORDEL ! J'ai aussi un physique de rêve je vous rappelle hein !
Je m'approche de nouveau. Quel jeu pour cette fois ? Je souris. Un sourire aimable, peut-être un peu niais, une attitude avenante et sage. Ouais ça c'est pas mal. Ça ne se rapproche pas trop de.... ça. Ça devrait aller.
Je le gratifie d'une tape dans le dos, comme le ferait un vieil ami, sans prévenir.

_ Camus ? Ho my god je savais que c'était toi ! Ça faisait un moment qu'on s'était pas vu dis donc !

Ne pas exploser de rire. Pitié. Jouer le rôle du parfait crétin, c'est ce qu'il y a de plus drôle. Je me répète dans ma tête cette vieille morale que j'ai comprise de la vie. " ♪ Les "gentils" sont des hypocrites. Les perfectionnistes sont des tueurs en séries. Les maniaques sont des psychopathes. ♪ " Ma vision du monde fait peur, je sais. Mais au moins, elle tient plus la route que les petites filles qui voient des poney-licornes à la place des loups.
Par contre, si il croit une seconde que je lui pardonne pour ce qu'il m'a fait, je le tue. Oui, c'est aussi ce que j'essaye de lui faire croire.
Fuck la logique.
##   Mar 6 Mai 2014 - 13:28

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Je finis par trouver mon shampoing. Étrange, je pensais l'avoir laissé plus près de moi que ça... Et mes cheveux qui me grattent le nez... M'énerve. Et puis, tous ces problèmes entre les cours, la paperasse à remplir en "devoir maison" ou je ne sais quoi... Plus le nouveau recueilli de la maison, merci Amadeus... Ça commence à faire beaucoup. Enfin, je trouve. Alors que je suis perdu dans mes pensées, je reçois une grand claque dans le dos et manque de m'étouffer. Qui a osé ?!

Camus ? Ho my god je savais que c'était toi ! Ça faisait un moment qu'on s'était pas vu dis donc !

Cette voix... Non... Non. Si ? Noooon. Si. Michigan. L'autre trou du c*l qui a failli s'en prendre à mon frère, l'autre fois à la patinoire. Et qui était dans mon rêve pas plus tard que ce matin. Replaçant mes cheveux en arrière, je me retourne et lui lance un regard glacial.

Ouais, c'était mieux comme ça, d'ailleurs.

Comment ça je suis méchant ? Mais j'ai le droit d'être rancunier non ? Merde à la fin !
Il a posé un regard insistant sur moi, comme pour me détailler. Oui, je suis bien foutu : élancé, des muscles fins, bref. Je me retourne, l'ignorant, et commence à me laver les cheveux. Ce mec me court sur le haricot à force... Espérons qu'il s'en aille vite fait... Je rince mes cheveux et une mèche me tombe devant les yeux. Une mèche légèrement teintée de... vert ? Ça doit être la lumière qui fait ça. Je sens toujours Michigan derrière moi. Sa présence m'agace, je me retourne donc :

Qu'est-ce que tu veux ?

Non parce que s'il a fini de me mater, il peux rentrer chez lui. Enfin façon de parler, il peut retourner dans sa chambre quoi. Ouais, dans son placard, sa piaule, tout ce que vous voulez. Enfin, histoire d'être clair, mais poli, le "qu'est-ce que tu veux" est l'alter-ego de "casse toi tu me soule".





Spoiler:
 

##   Dim 11 Mai 2014 - 22:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

Ouais, c'était mieux comme ça, d'ailleurs.

Ooooook je voiiiiiis... Moi j'essaye de faire le type SYMPA et lui il me balance comme si on avait jamais été pote, non mais bien sûr hein, je vois le truc ! Tu veux pas admettre que tu m'aime bien du coup tu me repousse ? Coup classique, c'est affligeant.
Non plus sérieusement, c'est QUOI son problème à ce mec ?! Non parce que c'est pas LUI qui s'est fait maravé la gueule et qui a finit à l'hôpital la dernière fois hein, c'est MOI ! C'est MOI qui devrait pas être content de le revoir, pas l'inverse, de quoi il se plaint au juste là ?! Ok, j'admet, j'ai peut-être un petit peu menacé son frère, mais sa réaction était disproportionnée. Grave trop excessive, ça faisait peur.
Non mais depuis quand on tabasse les gens quand ils font quelques sous entendus foireux et -oui non mais ça ça compte pas- ils vous menacent hein ?! Je suis pas violent et dangereux moi, je suis tout ce qu'il y a de plus aimable et sympathique, j'ai complètement oublié la vengeance hein !
Bon il va prendre combien de temps avant de faire effet, ce shampoing ?! (la contradiction est ma marque de fabrique. Non et puis évidemment que c'était faux mais qu'est ce que vous voulez, il faut se fondre dans la peau du personnage.. Qui est moi. Il faut que je me fonde dans ma peau ? Ça a un côté un peu dégueulasse, au sens propre... Propre qui est crade. Bref. Oubliez tout.)

Qu'est-ce que tu veux ?

Okkkk, je revoiiiiis... -Non c'est pas pareil qu'avant, j'ai pas allongé les mêmes lettres ! Et puis j'ai le droit de me répéter, ça aussi ça fait parti de moi et... Ok ma gueule.
Qu'est ce que je veux ? Non mais vas-y, dis moi de me barrer direct aussi ! Qu'est ce que JE VEUX ?! TA TÊTE CONNARD ! Sur un plateau avec des marrons et des champignons parce que c'est meilleur, voilà ce que je veux ! Et le reste du corps aussi parce qu'il est pas mal foutu, mais voilà, c'est tout ! C'est pas beaucoup demander non ?
Je fais mine de me reculer, vexé. Je fais une grimace triste, un peu comme si on venait de vous briser le cœur mais que vous ne voulez pas le dire. Ouais je sais je suis un acteur de génie, merci ♥

_ Sympa... Moi qui venais pour m'excuser...

Je fixe mes pieds quelques secondes, immobile, comme soumis, sans bouger ou faire de geste agressif -oui, même si j'en rêverais mes amis, j'ai un minimum de self control. Je joue avec mes mains comme le ferais un garçon stressé puis le regarde dans les yeux.

_ Mais apparemment, il n'y a que moi que Terrae a changé.

Retenez moi. Retenez moi, sinon je vais vomir.
Ho ? Tiens, je savais pas que le vert lui allait aussi mal...
##   Sam 17 Mai 2014 - 18:09

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

En voyant mon manque d'enthousiasme face à son arrivée, Michigan réagit par une grimace déçue. Il lâche :

Sympa... Moi qui venais pour m'excuser...

Je ne suis pas dupe, il le sait. Mais il continue. Je frotte mes cheveux, la mousse coule dans mon dos. Je lui jette un coup d’œil. Il regarde ses pieds et tripote ses mains. Je remarque alors les cicatrices qui barrent son torse. Qu'a-t-il pu lui arriver pour qu'il se retrouve avec ces cicatrices..? Instinctivement, je porte la main à mon ventre, couturé de cicatrices. Mes yeux se plissent lorsque Michigan sort une phrase grosse comme un camion :

Mais apparemment, il n'y a que moi que Terrae a changé.

Mon Dieu. Qu'il est idiot de croire que je vais tomber dans son petit piège. Je me place sous l'eau et rince mes cheveux fins. Peu à peu des mèches me tombent sur les épaules. Wachte. Es ist ein Problem. Les mèches qui tombent sur mes épaules ne sont pas blond cendré, mais... vertes ?! Je regard tour à tour mon flacon de shampoing et Michigan. Je me disais bien qu'il était un peu loin de moi, ce flacon.

Non, il a pas osé le con. Il a pas osé ? Si ? Il a mit quelque chose comme un colorant dans mon shampoing ? Ok, il a signé son arrêt de mort. Je plante mes yeux de glace dans les siens. Mon regard est terrifiant. Finalement, après avoir terminé le rinçage, je sors de la salle de douche et après m'être séché et rhabillé, je sors m'asseoir sur un muret. J'attache mes cheveux en chignon et les cache avec la capuche de mon pull. Pour le moment, ça ira. Par contre, Michigan... Si il ose venir en face de moi, je vous jure, je vais commettre un meurtre.





Spoiler:
 

##   Mar 27 Mai 2014 - 19:51

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

Un grand boudeur celui là !
Un maudit gamin, oh my god je voudrais l'étriper sérieux ! Mais commençons par ce qui me fait triper voulez vous -de toutes façons si vous voulez pas fermez votre gueule et puis c'est tout. Son regard. Balancé entre la bouteille de shampoing et ma gueule d'ange timide, entre sa mèche et la bouteille et entre sa mèche et moi. Généralement je n'aime pas particulièrement être associé aux mèches vertes et aux bouteilles de shampoings mais là c'était différent.
Ho oui mon coco, on vient de comprendre son affreuse erreur et ce qu'elle va coûter ♥ Je m'aime vous savez. Oui vous savez mais je le redis, des fois que vous ayez le malheur d'oublier !
Par contre... Non, par CONTRE -là c'est mieux- je suis grave déçu. Non mais non quoi ! C'est quoi cette réaction ?! Je suis désolé je REFUSE ! J'ai le droit à quoi moi ?! Un regard menaçant et après quoi, même pas un coup, nooooon ! Il me tourne le dos et va se rhabiller tranquillement avant de sortir !
OUI, vous avez bien lu ! Non mais depuis quand il est aussi décevant ? On dirait un gosse qui va bouder quoi ! J'ai pas finis de jouer moi, il peut toujours se brosser le cul pour que je le lâche. Tous des dégonflés de nos jours je vous jure...
Avec un air boudeur, je l'imite, jetant quand même des derniers regards à sa musculature. Pfff, tu parles d'un mec musclé ! C'est de la gonflette ça ! Oui je suis frustré alors je dénigre ! Comment ça, injuste ? MOUHAHAHAHAHA ! Refaites là en moins convaincu ça sera mieux ! Ha ? C'était sérieux ?
Non mais allez, il a même pas dit UN SEUL MOT sur ma généralissime idée ! Non mais faut avouer que ça lui va pas du tout aussi hein -ce qui est le but, non sans blagues ! Du coup, c'est pas que je sois maso ou presque pas, mais je n'ai pas pu m'empêcher de le suivre jusqu'à la sortie.
Je le vois s'asseoir sur un muret. Trouvant que ce serait trop fatiguant de le contourner pour venir me planter en face de lui, je saute par dessus pour venir m'asseoir juste à côté de lui. Ouais, pas "juste" en fait, distance de sécurité de la taille de ses bras oblige, si jamais il est tenté de faire un coup en traître. Tous des connards je vous dis !
Je prends un air enjoué et boudeur. Today I'm happy !

_ Hooo, allez t'es pas drôle ! Pourquoi tu fais encore ton armoire à glace hein ?

Je le regarde avec insistance. Malheureusement c'est celui qui frappe le premier qui a tort. Par contre j'ai toujours le droit de parler, du moment que je ne l'insulte pas, j'aurais toujours raison. De toutes façons, j'ai toujours raison~

Tu sais je mentais pas quand je disais que Terrae m'avait changé... (je ne peut retenir un sourire sadique, mon préféré) Maintenant je suis pire !

Je balance mes jambes dans le vide comme un gamin et cherche dans ma trousse de toilette avant d'en sortir un flacon incolore que je lui tend.

_ Allez, pour me faire pardonner ! Celui là est orange, je suis suuuuur que le mélange des deux est exquis !

Je ne suis pas suicidaire.
J'ai juste un instinct de survie sous-développé, nuance.
##   Ven 30 Mai 2014 - 12:13

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

J'avais prévenu. Je vais commettre un meurtre, un PUTAIN de meurtre. Je donne un coup de talon dans le muret. J'ai les cheveux verts. VERT. Je HAIS je vert. Et Ama qui va bien se foutre de ma gueule. Mais il est hors de question que je les coupe. Je vais bien trouver de quoi virer cette saloperie de teinture. Je vais FORCEMENT trouver. C'est pas une option. L'autre connard d'albinos se pose à côté de moi, avec une distance de sécurité qui me fait ricaner intérieurement. Si il savait ce crétin...

Hooo, allez t'es pas drôle ! Pourquoi tu fais encore ton armoire à glace hein ?

Ah. Il a trouvé sa blague marrante. Pas moi. Et il va vite le comprendre. Je lui fais un sourire. Moi aussi je peux jouer la comédie :

Mais tu sais, je cherchais justement une colo' à me faire, et ta petite blague m'a donné des idées, alors merci vieux.

Il me regarde avec insistance. Je garde mon sang-froid. Très froid. Je lui fais un nouveau sourire, radieux. Lui, il reprend :

Tu sais je mentais pas quand je disais que Terrae m'avait changé... - sourire sadique - Maintenant je suis pire !

Je l'avais remarqué connard. Sans me départir de mon sourire, je lâche :

Je vois ça. Quel talent pour faire chier les gens ! J'hésite entre te vouer un culte ou te penser fou.

L'autre continue tranquillement à balancer ses jambes dans le vide. Il a un air légèrement joyeux sur sa face de fouine. Il cherche quelque chose dans sa trousse de toilette qu'il me tend. Un flacon rempli d'un liquide incolore.

Allez, pour me faire pardonner ! Celui là est orange, je suis suuuuur que le mélange des deux est exquis !

Je hausse un sourcil, le sourire toujours aux lèvres.

Quel humour ! Mais merci ! - je lui prend le flacon - Je vais l'utiliser dès que cette couleur sera partie, comme ça je redeviendrais un vrai double de mon frère ! ça sera drôle !

Je m'esclaffais. Rester gentil, rester gentil et hypocrite. Rentrer dans son jeu et le faire péter un plomb. Alors et seulement à ce moment-là, je pourrais le éclater la tronche ! On verra qui tiendra le plus longtemps, mon cher... Rira bien qui rira le dernier, la guerre est déclarée !





Spoiler:
 

##   Mer 11 Juin 2014 - 10:03

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

HRP : Désolée je suis en retard et en plus c'est court >.<


Il commence à jouer la comédie.
Comme quoi môsieur a beaucoup aimé le petit coup de pu- hm bref, qu'il adooooore sa nouvelle couleur et qu'il me vénère presque de ma légendaire connerie. Mon sourire grandit encore. Halala, tout ces efforts qu'il fait pour ne pas m'exploser la gueule, c'est mignon. Non, même carrément risible. Ce sourire d'hypocrite tu crois quoi, QUE JE SAIS PAS LE RECONNAÎTRE ?! Ho, keep cool Michigan.
Non mais il croit quoi ?! Qu'il va m'énerver avec ce petit jeu à la con ?! NON JE SUIS PAS VÉNÈRE ! Pas du tout ! Attendez, ça c'est du bas niveau contrairement à Ipiu. Mine de rien cette gamine m'a tellement fait péter les plombs dans tous les sens que je finis par être immunisé contre les gens qui sont immunisés contre moi ! Comment ça c'est pas clair ? Ho, allez vous faire voir... (retenons d'ailleurs que si je recroise cette espèce de masochiste déculottée de la cervelle je l'explose pour la manière dont on s'est quittées la dernière fois)
Il me fait sérieusement rire en attendant. Et je ne le cache. Même son rire à lui me paraît assez faux pour jouer celui du Père Noël au Noël d'une coopérative de parents d'élèves.
Il prend le flacon avec un air particulièrement idiot du mec qui a trouvé sa nouvelle façon de ne pas étriper quelqu'un et a l'air de se penser intelligent un instant. Si bien sûr que je le sais ! Son aura respire la suffisance à ce mec ! Comment ça moi aussi ? Mais dégage toi, je te parle ?!
Par contre, si il s'imagine une seconde, un seul et infime millionième de seconde même, que ça va m'empêcher de le faire chier, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu'au c-... Non mais hé ! J'ai le droit d'être grossier si je veux ! JUSQU'AU CUL ! Voilà !
Je ris doucement. Allons y c'est parti.

_ Ha dans ce cas je peux t'en proposer d'autres ! Je verrai super bien ton frère en gothique pas toi ?

Tu croyais que j'avais oublié la raison pourquoi j'ai été tabassé la dernière fois ? Ha-ha. Faudrait arrêter de se foutre de ma gueule sérieux. Je suis très intéressé de savoir si tu réagis pareil quand on parle de ton charmant petit frère~ ♥
Je regarde au loin, comme nostalgique. Je sens que je vais encore faire une connerie. Je sens que j'en fait déjà une, mais sans réussir à mettre le doigt dessus. De toutes façons, tout est de la faute de mon père... Mon regard se fait glacial.

_ Comment il s'appelle déjà ? Ama ? C'est un chic type ! Faudrait que je l'invite un jour...

Je pense à Seattle. Comment je réagirai moi dans sa situation ? Probablement que je rirai. Mais en même temps Seattle c'est une chaudasse, ça compte pas. Si je voulais être possessif j'aurai choisi une autre sœur.
##   Jeu 10 Juil 2014 - 20:11

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

J'espère, en tenant le jeu, que Michigan sera le premier à péter une durite. Comme ça, je pourrais plaindre la légitime défense envers ma conscience... Mais ça va être long. Merci mon métier de mannequin quand même, j'arrive très bien à faire l'hypocrite de première. Après tout, avec les paparazzis qui te collent au cul avec leurs flash, faut être doué pour pas craquer à force. Sauf que Michigan, il est pire qu'une centaine de paparazzis... Et qu'il est coriace :

Ha dans ce cas je peux t'en proposer d'autres ! Je verrai super bien ton frère en gothique pas toi ?

Ma première réaction est un haussement de sourcils outré que je retiens à grand-peine. La seconde... Je me laisse aller à imaginer mon frère en gothique. Et éclate d'un rire franc. L'image de mon benêt de frère en gothique essayant de se la jouer "dark" me fit rire à en pleurer. Je me tourne vers Michigan en essuyant les larmes qui perlent à mes cils et l'écoute reprendre :

Comment il s'appelle déjà ? Ama ? C'est un chic type ! Faudrait que je l'invite un jour...

Je souris, amusé et lâche :

En fait... J'ai dû me laisser habiller en Punk à un moment de ma carrière de mannequin, ça a bien fait rire mon frère, alors ce serait une revanche !

Je réfléchis un instant et attaque :

Ah, mais tu as des frères et sœurs toi au fait ?





Spoiler:
 

##   Sam 12 Juil 2014 - 16:00

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

Il sourit, il rit, encore et toujours ce rire faux pour échapper à la violence. Quelque part, ça me fait penser à Houston. Cet enfoiré rit tout le temps, même avec un flingue pointé sur la gueule. Enfin, rit... Il râle plus qu'il ne rit, mais sa façon de toujours être distant par rapport à la mort m'étonne. En même temps, lui la violence, il la connaît mieux que personne. Ça m'étonnerait que Camus soit dans le même cas.
Je vais faire disparaître ce sourire de ton visage. Je suis un expert manipulateur et obsessionnel de sur-crois, ne crois pas pouvoir cacher ce que tu ressens très longtemps. Pas face à moi, ce serait de la rigolade. Et ce serait me prendre pour un con, ce que je ne suis PAS.

- En fait... J'ai dû me laisser habiller en Punk à un moment de ma carrière de mannequin, ça a bien fait rire mon frère, alors ce serait une revanche !

Je lève un sourcil, surpris. Lui en punk ?! Mouhahaha ! Dans ce cas je devrai peut-être lui acheter la tenue complète pour voir un peu ce que ça donner... Mon Dieu je veux une photo ! Je sens qu'il va m'avoir sur le dos encore quelques temps...
Je m'apprête à relancer le sujet mais il me coupe la parole -oui ok j'avais pas commencé, mais ça se fait pas ! PAS A MOI ! On me coupe pas la parole, c'est complètement pas poli et irrespectueux ! Surtout envers sont Dieu !

- Ah, mais tu as des frères et sœurs toi au fait ?

La question me fait bugger une seconde... Puis sourire comme un abruti. Bon sang, il aurait pas pu choisir un plus mauvais sujet pour m'attaquer. Le visage de la fille la plus insupportable au monde me revient en mémoire comme un boulet de canon. Elle est même responsable de cette rencontre, si on y pense bien non ?
Si j'ai des frères et sœurs... Seattle vaut toutes les emmerdeuses du monde, par contre de là à ce qu'elle obtienne le statut de "fratrie" il faudra encore du temps je pense... Enfin non, je l'ai déjà accepté, à mon grand découragement.
Cette peste qui vient tous les jours se disputer avec moi entre 1 et 4 heure du matin, qui vient dormir dans mon lit après les films d'horreur, qui dépense son fric à outrance, qui me présente un nouveau mec chaque semaine et que je dois empêcher de se droguer par tous les moyens possibles. Une sœur sans emballage de papier cadeau mais qui est apparue comme ça, un jour, et pof ! Elle avait déjà 17 ans.
Comme l'autre. Mes dents se serrent imperceptiblement. Non, je veux bien de Seattle mais pas de lui. Il n'existe pas. Jamais.
Vraiment, la famille, quel sujet de merde... Je passe une main dans mes cheveux, l'air parfaitement joyeux.

_ Halala oui... J'ai une sœur, parfaite, un vrai ange ! Un peu naïve... On devrait peut-être la présenter Ama, je suis sûr qu'ils s'entendraient trop bien ! En plus elle est sexy !

T'as intérêt à quitter le sujet vite fait, tu sais pas comme ma sœur me ressemble... Une aussi bonne actrice, ton frère tomberait dans ses filets en moins de deux, et elle saurait parfaitement l'écarter de toi sans qu'il s'en rende compte.
Je te l'avais dit Camus, ne te fais pas d'illusions, un jour il finira par t'abandonner. Tout comme ma sœur m'abandonnera un jour.
##   Sam 2 Aoû 2014 - 11:34

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

[HRP : Désolée, je suis en retard T-T et en plus c'est super court ><]

Ha. HA !! J'ai eu une réaction ! Michigan hausse un sourcil en entendant mon histoire. Qui est le pure vérité. Je te sens légèrement curieux. Je souris mais garde mon commentaire pour moi. Faut pas tout faire foirer, mais oui, mon gars, même en punk, je suis un canon de beauté. Sans me venter. Bon, c'est vrai que je le referais pas, mais j'ai deux photos très réussies ! Je lui pose une question pour détourner son attention et il semble y répondre franchement, malgré un drôle de sourire.

Halala oui... J'ai une sœur, parfaite, un vrai ange ! Un peu naïve... On devrait peut-être la présenter Ama, je suis sûr qu'ils s'entendraient trop bien ! En plus elle est sexy !

Je hausse un sourcil à mon tour. Cet espèce d'andouille a une sœur, donc ? Je souris à la perspective de voir nos frère et soeur respectifs se rencontrer. Ce qui est sûr c'est que ça créera quelques étincelles. Pourtant, je sens quelque chose qu'il me cache. Je clos le sujet :

Qui sait ? Ama l'appréciera peut-être et je pourrais à mon tour lui pourrir la vie ! Après toutes ses crises qu'il aura piqué à cause de ma copine... Il est trop possessif.

Je retire ma capuche et secoue mes cheveux encore humides. La couleur tire sur un joli bleu-vert et même si on ne voit que rarement des personnes avec cette couleur, je sais que ça me va bien. Je replace le premier sujet sur la table :

Et si tu ne me crois pas pour cette histoire de punk, j'ai deux photos plutôt réussies. Si tu veux les voir... Elles sont quelque part dans ma chambre. Ou celle d'Ama.

Je n'aimais pas mettre mon frère en danger, mais tant que je serais là, rien n'arrivera. Et puis, je ne sais pas si Michigan aime les animaux, mais si il se retrouve par je ne sais quel cauchemar dans ma chambre, il rencontrera le petit chat-monstre qu'on a adopté. Ça pourrait être drôle.





Spoiler:
 

##   Mar 5 Aoû 2014 - 0:05

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

HRP : Mais non mais non enfin xD Ta réponse m'a fait trop rire !

Il semble intrigué par le fait que j'ai une sœur.
Ben ouais figure toi, moi aussi ça m'a fait tout drôle quand je l'ai appris ! Mais j'avais pas 3 ans comme ça aurait du l'être et je n'ai pas eu autant de temps que lui pour réalisé que j'étais pas le seul gosse dont mes parents s'occupaient. Non, moi elle est apparue comme ça à 17 ans, toute pas fraîche du tout, accro à la drogue et aussi insupportable que moi. Enfin...

Qui sait ? Ama l'appréciera peut-être et je pourrais à mon tour lui pourrir la vie ! Après toutes ses crises qu'il aura piqué à cause de ma copine... Il est trop possessif.

Je laisse échapper un petit rire. Non, je ne vais pas surenchérir. Je risquerais d'attirer inutilement son attention et faire avorter définitivement le projet de faire rencontrer ma chère sœur et son frère stupide. Parce que oui, si il y a une infime possibilité que ça se produise, je veux que ce soit de mon vivant, je ne raterai ça pour rien au monde. Vraiment.
Et puis voir Seattle s'amuser avec un mec possessif c'est hilarant, surtout quand elle passe les trois quart de sa vie à faire tourner des mecs en rond juste pour ses beaux yeux... Non, le pire dans tout ça c'est que ça marche.
Je le vois retirer sa capuche et tire une moue déçue. Ça lui va mieux que ce que je pensais. Devrais-je ajouter un peu d'huile de vidange à ce mélange ? Ou bien de l'huile de friture, ça a l'avantage de faire mal aussi... Il sait que ça lui va bien et il s'en vante ce bâtard. Regardez le moi genre je passe une main dans mes cheveux en mode "my god je suis trop un beau gosse !" crève connard ! Pff, la prochaine fois je ferai pire. Tellement pire qu'il me détestera au point de ne plus supporter ma vue et qu'il ne gardera pas son agaçant calme.

Et si tu ne me crois pas pour cette histoire de punk, j'ai deux photos plutôt réussies. Si tu veux les voir... Elles sont quelque part dans ma chambre. Ou celle d'Ama.

J'ouvre grand les yeux.
Non. Non, dites moi que je rêve. Je dois certainement être en train d'halluciner, pas vrai ? Genre je hais ce mec et c'est réciproque, il me tabasse, je l'insulte, je lui teins les cheveux en vert et il m'invite dans sa chambre ? WHAT THE FUCK ?!
Je sais pas si vous vous rendez compte du nombre de rumeurs que l'on peut colporter avec ce genre de photos. Non seulement des rumeurs, mais aussi aller voir sur le terrain me permettra de faire des repérages pour mes prochaines vengeances. Parce que oui, j'ai l'intention de recommencer. Il était pas assez énervé, c'était pas drôle.
Je balance mes jambes dans le vide en le regardant fixement avant de répondre. Tu m'invites dans ta chambre ? Et tu crois peut-être que je vais refuser ? -comment ça et si c'est un piège ? La dernière fois qu'on m'a invité dans une maison j'ai failli me faire violer, je pense pas que Camus puisse faire pire.

_ Sérieux ? Tu peux me les montrer ? Ce serait trop cool !

Je saute du muret, toujours souriant. Haha. Je ne laisserai rien aujourd'hui casser ma bonne humeur. Pas même un cafard -parce que pétard c'est chiant ces bestioles là, un max.

_ On y va ?

Vas-y, essaye de refuser, pour voir. Maintenant que c'est toi qui m'a invité...
##   Dim 21 Sep 2014 - 16:01

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

En imaginant la rencontre entre Michigan et notre petit monstre national, je ne peux pas m'empêcher de sourire. Ah ça risque d'être drôle. Qui plus est, il est seul depuis qu'Ama est parti en cours, donc il est en manque de câlins. Et comme je lui en fais jamais... Que ça va être drôle. Et Michigan semble tellement excité à l'idée de voir les photos dossier qu'il saute du muret pour atterrir sans grande grâce sur le sol dallé.

Sérieux ? Tu peux me les montrer ? Ce serait trop cool !

Bah oui, si tu veux, je te les montre. Après tout, tout le monde en Allemagne et en Autriche les ont vues ces photos. Et sans déconner, même en Punk, j'ai toujours la classe. Toi même tu peux pas test, mon poto. Tu vas vite voir...

On y va ?

Je souris et saute du muret à mon tour, atterrissant souplement à côté de l'albinos.

Par ici ! Je lui dis.

Et c'est parti pour ma chambre. Le trajet se passe dans le silence, moi marchant un peu devant. Arrivé à ma chambre, j'ouvre la porte et m'empresse de la refermer derrière mon "invité". C'est alors qu'une boule de poil toute fluffy surgit en trombe et grimpe sur la jambe de Michigan avec un miaulement suraigu. Le petit monstre est arrivé, voyons voir sa réaction...





Spoiler:
 

##   Mar 7 Oct 2014 - 1:06

Personnage ~
► Âge : 20 ans. C'est pas ça qui m'empêche de boire...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 348
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : ♪ Tous les matins j'fais chier les gens, ça m'purifie, c'est important~ ! ♪
Humeur : La mienne, l'unique, la plus parfaite, quoi !

J'aurais du m'en douter.
P'tain je m'énerve à être aussi con ! Non pas que je sois vraiment con hein, mon intelligence illumine le monde ok ? Non, juste que là... NON MAIS NON QUOI ! C'était vraiment trop bizarre qu'il accepte comme ça quoi ! Soit il avait une excessive confiance en lui -et franchement ça crevait les yeux que oui (comment ça moi aussi ? Vos gueules merde !)- soit il y avait un piège.
A la limite, même une flèche à pleine vitesse m'aurait fait moins flipper que... Ce truc. A peine la porte ouverte, il s'est jeté sur moi. Pour tout vous dire... Ça m'a rappelé de très mauvais souvenirs. Je déteste, je HAIS qu'on me demande d'entrer dans une pièce en premier. On pourrait bien refermer la porte. Et amener les copains. Et rigoler un peu avec le jouet de la soirée... Je serrais les dents pour évacuer ça de mon esprit.
Et là. LA. Cette espèce d'OVNI se jette sur moi, griffes en avant, pour venir se coller à ma poitrine. Je ne réagis d'abord pas, pensant que c'est quelqu'un qui a essayé de me renverser sans succès (en même temps avec ma magnifique carrure, voilà quoi !). Mais quand je vois... Cette boule de poil réputée mignonne... Je suis au bord de la crise de nerfs.
J’exècre les chats. Et c'est peu dire. Vraiment. Pour faire court, ce sont des ingrats kitchissimes bons à vous faire vomir des arcs en ciels. Mais faut pas croire, c'est pas mignon un chat ! Nan sûrement pas ! C'est une putain de pompe à fric et câlins, mais c'est pas DU TOUT affectif ! C'est plutôt du genre "viens là me gratter derrière l'oreille" et trente secondes plus tard quand vous lui faites pas plaisir, que VOUS AUSSI vous voulez des calins, ça se barre comme ça, et il vous a bien roulé !
Quoi comment ça c'est un gamin ? Petit ou pas, c'est et ça reste un chat ! Je m'immobilise trente secondes, pour mieux réfléchir à quel position adopter. Si je fais ce que j'en envie, là à l'instant, le mec derrière moi aura largement le temps de m'exploser la gueule avant que je puise sortir. Oui parce que là j'ai envie d'exploser la tête de cette boule de poils sur le mur.
J'inspire doucement et prends le chaton dans mes mains. Concentre toi sur les photos ok ? Les photos les photos les photos... Je me retourner vers Camus, crispé mais calme, avant de m'étaler dans son lit, le chat toujours dans les mains.

_ Ben alors, elles arrivent ces photos ?

Je tente un sourire mais ne peut m'empêcher de me crisper lorsque le chat se met à me mordre et me griffer. Je le tend donc au dessus de ma tête, les bras tendus. Ne pas le balancer, ne pas le balancer...
Ho mais je suis bête, j'en oubliais l'essentiel ! C'est parfait pour énerver Camus ça !

_ Dis moi, ça t'ennuies pas si je m'amuse un peu avec ton... Truc ?

Je ressors mon sourire sadique. Par exemple, ce serait cool si je jouais au basket, là maintenant ! Avec ce truc comme ballon, bien évidemment...
##   
Contenu sponsorisé

 

Non ben écoute moi ça va. Le tabassage ? Non c'était rien oublie. La vengeance, j'ai abandonné tu sais, c'est plus trop mon truc. Ahem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Salles de bain des garçons.
Aller à la page : 1, 2  Suivant