Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Foule et houle, cafet' quelle fête, midi sonne et j'ai faim.
#   Mer 21 Mai 2014 - 22:06

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !


Midi... Oui, Midi, pas un papillon de plus, pas un papillon de moins.

Ou papillon qui sans plus ne peux être moins. Ou moins que les papillons de cette cafet'...

Car midi, heure de pointe, et foule dans cette cafet', houle dans ce réfectoire bondé, monde qui se presse, qui ne se laisse, pas le temps d'attraper un plateau au vol, d'un papillon, que déjà, loin, emporté, comme soufflée, plus loin.

Je me laisse vagabonder dans la foule en ne poussant personne et en écrasant presque pas de pieds, puis j'attrape un plat, au hasard, et des pommes, au passage.

Et pas par hasard, car pomme, pomme, disons, seulement et sans affirmer, que ce ne serait que Pomme, et sans majuscule, Pomme.

Je cherche des yeux un instant une place, renonçant à me mettre à une table de quatre ou six personnes, déjà prises, toutes occupées comme Peau de Pachyderme, Tonnerre de Brest, et m'avance vers les tables, s'alignant, immense, vingts personnes face à face qui mangent yeux dans les yeux.

Papillons bleus.

Je m'assoit donc à une de ces tables, et, étant moins appréciées par le public se profilant en masse à cette heure, j'avais même à disposition quelques places autour de moi, de quoi respirer le temps que quelqu'un vienne squatter.

Car à la vue du monde qui vient manger, tous à la même heure, j'aurais des voisins, j'en suis sure...




-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Mer 21 Mai 2014 - 22:30

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

PUTAIN ! NON MAIS SANS DEC' ! J'EN AI RAS LE BOL DE CET INSTITUT DE MERDE !

NON MAIS QUI A EU L’IDÉE DE PONDRE CES PUTAINS D'EMPLOI DU TEMPS QUI FAIT QUE TOUT LE MONDE A L'AIR DE BOUFFER EN MÊME TEMPS ?!!

COMMENT CA YA QUE LA MOITIE DE L'INSTITUT QUI PICORE A CETTE HEURE ?! ON DIRAIT PAS !!

Non, là, on dirait plutôt un troupeau de poule qui va chercher à becqueter... Cot cot, cot cot cooooot ! HOP ! DU GRAIN POUR CALMER LES POULETS !

NON J'AI PAS UNE GRANDE EXPÉRIENCE AGRICOLE ! NON MAIS T'ES SÉRIEUX MEC ?!! TU TROUVE QUE J'AI UNE TÊTE ... ?!

Non mais arrête de déconner deux secondes, moi je me casse. Regarde un peu et apprends, man.

Je slalome entre ces guignols qui font gentiment la queue comme on leur a demandé, j'ai la technique, attends, après un an à Terrae, si j'avais pas appris à doubler ces clampins dans les rêgles de l'art, y'aurais un problème.

ET CELUI QUI EST PAS CONTENT, JE LUI CRAME LES SOURCILS !...

Je choppe un plateau, et me fais place net pour passer devant TOUS les plats. Je me prends une assiette pleine à ras bord d'un espèce de riz gluant japonais chelou mais que je boufferais quand même, une mini part de CAROTTE pour faire qu'il y a des légumes que je ne boufferais pas -La jetterais par la fenêtre, comme avec Seattle, dans le meilleur des cas.

Sans oublier entrée, fromage, biscuit, fruit, dessert, de la salade -Que JE NE MANGERAIS ! NON MAIS J'AI UNE TÊTE A BOUFFER DE LA SALADE ?!! COMMENT CA OUI ?!!, puis du salami, ou surimi, JE FAIS PAS LA DIFFÉRENCE OK OH EH HEIN BON, et une demi douzaine de tranches de pain.

Voila.

Plateau chargé à ras-bord, j'hésite à faire demi tour pour me resservir, puis décide que non, je vais aller saborder une place d'abord.

Je vais squatter une table, je demande à la meuf qu'est assise en mode alone là, parce que toute façon, les meufs, si tu leur demande, c'est toujours pareil, genre elles attendent leur copine H24 pour bouffer, on s'en sort plus si on s'impose pas un minimum.

Tout ça pour dire que je demande pas, je pose mon cul et commence à bouffer du pain et à enfourner du surimi, OU DU SALAMI JE SAIS PAS MAIS JE M'EN FOUT IL EST MIDI ET JE MANGE.

Je ne pense pas quand je mange. Ni ailleurs.

ET ALORS ?

Je relève donc la tête pour voir qui je viens de jarter de sa place.

Et je manque de m'étouffer.

- TOI ?!! Je dis en crachant des miettes et en reconnaissant l'autr' brune qui était avec la mémé dans le gymnase et qui semblaient aussi cinglée l'une que l'autre.



♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Mer 21 Mai 2014 - 23:13

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

L’estomac qui gargouille. C’est l’heure de se sustenter. Il crie à l’injustice de pas être rempli séant. C’est vrai Ipiu, pourquoi laisses-tu ce pauvre petit estomac crier toute sa souffrance. Pauvre petit. Il fallait bien qu’elle se résolve à le faire taire.

Et en même temps elle n’avait aucune envie de lâcher son bouquin. Un truc qui parlait de vampire. Nul dans l’idée sympa dans la forme. Une vampire complètement parano, qui volait tout et n’importe quoi tant qu’on lui donnait de l’oseille. Enfin, bon, c’était surtout le côté parano qui plaisait à Ipiu. C’était décalé, sans toujours être drôle. Sympathique et ludique.

N’arrivant pas à choisir entre les deux, elle ne choisit pas. Elle décida de faire les deux à la fois. Fou dirons certains, d’autres prierons pour l’âme de la défunte piétinée. Même pas peur. D’ailleurs pour celui qui aurait posé son regard sur la jeune fille, aurait suivi attentivement ses mouvements dans la foule, aurait cligné des yeux, celui-ci aurait été incrédule.

Concentrée sur sa lecture, elle n’accordait aucune importance à la foule qui l’entourait. Pourtant elle ne se laissait pas entrainer par la foule. Elle la suivait sans être emportée, elle dansait avec elle, sans jamais heurter personne. Et sans jamais quitter son livre des yeux. Elle attrapa distraitement des tranches de melon, une assiette de frites et c’est tout. Il lui fallait des trucs qu’elle puisse manger en lisant.

Oui elle pouvait tout faire en lisant, mais tout de même. Manger de la soupe c’était pas compliqué mais salissant. Les frites, ça passait. Vint alors le moment fatidique nommé le « où je m’assois ? »  Une demoiselle à tresses, isolée, laissée pour compte, et surtout un espace à côté. Elle quitte son livre des yeux pour demander poliment :

« Tu attends quelqu’un ou je peux m’assoir ici ? »


#   Jeu 22 Mai 2014 - 17:14

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Je regarde passivement les gens, déambulant avec empressements, piétinant sur place, impatient.

Ou leur patience mise à l'épreuve.

Papillon blanc qui s'assoit sans poser de questions, papillons blanc qui à l'air de se rappeler de moi. Je jette un coup d'oeil derrière moi pour vérifier que c'est bien à moi qu'il s’adresse comme si j'avais deux têtes, et en soutenant que oui, c'est bien à moi, je tente désespérément de recadrer qui est ce papillon blanc.

Un nom me revient en mémoire, mémoire de papillon fou devant la lueur d'une ampoule.

Général tordu ? Encéphale en sous régime, qu'avez vous à répondre à cela ? Je claironne un nom : Kei !

- Kei ! Je me souviens à voix haute.

Papillons qui lit, qui vole, ou plutôt, volète et virevolte entre ce qui apparait comme pachydermes autour d'elle, lenteur des mouvements quand elle esquive sans y penser, gracile.

- Tu attends quelqu’un ou je peux m’assoir ici ?


Je prends un instant de réflexion afin d’examiner attentivement tout les aspect de la complexité de cette question, puis réponds dans une intervention tout aussi recherchée :

- OUI !...

Je croque dans une pomme, verte, acide, avant de me rendre compte que je peux encore une fois aller embrasser ma répartie. Trouvant ma réplique pas assez colorée, je rajoute :

- Enfin, mon ami et moi nous ferions un plaisir de diner à votre table ! ... Il n'y aura bientôt plus d'autres tables, de toute façon ! ...


Je jete un regard en coin à Kei et le désigne de la main. Ca va lui faire plaisir, de participer à notre conversation, puis il doutera un peu moins du fait que je puisse tenir une conversation normale - Notre dernière rencontre étant un contre-exemple des plus saugrenus, sans dire absurdes.


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Jeu 22 Mai 2014 - 17:28

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

NON MAIS ELLE EST SÉRIEUSE ?!! ELLE EST SÉRIEUSE ?!

GENRE ELLE REGARDE EN MODE ÉTONNÉE DERRIÈRE VOIR SI JE PARLE A QUELQU'UN D'AUTRE ?! TU PARLE D'UNE MEUF PAUMÉE !

Une autre meuf se ramène, apparemment, je suis pas le seul à vouloir chourave de la place ici, le trus, genre la différence quoi, c'est qu'elle demande.

C'te tête d'intello qu'elle se tape. On dirait que c'est exprès. GENRE CES BINOCLES QUOI ! ET CE LIVRES ?!!

JE CRIE A LA CARICATURE !

Bon, après tout, j'me fout de ce qu'elles foutent ces deux-là, j'espère juste qu'elle vont pas se rameuter un troupeau de meufs pour bouffer à mille en piaillant, ç'va ma gonfler.

J'enfourne rageusement du riz et du pain dans ma bouche, prends une cuillère de carottes sans faire exprès, avale vite avant que le gout infect des légume ne prenne contact avec ma bouche, et rebouffe du riz par dessus tout ça pour faire passer le truc.

MODE : JE NE VIS QUE POUR AVALER TOUT LES STOCK DE LA CAFET', ACTIVATION.

Soudain, la brune sort un truc trop chelou. Un truc qui manque de me faire étouffer, et je tousse du riz.

- TON AMI ?! T'ES SÉRIEUSE ?!! ATTA, NON T'ES PAS SÉRIEUSE,T'ES CINGLÉE OUAIS !


J'ai pas encore digéré le délire Isis - Cendre. Mais je crois que j'aurais le temps de digérer tout ce que je viens de bouffer cinq mille fois que je n'aurais toujours pas digéré.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Jeu 22 Mai 2014 - 18:23

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Dans quoi elle s’est encore fourrée cette truffe. Elle aurait du faire attention à l’humeur du jeune homme. Sauf que… Si elle se concentrait sur ce putain de livre il y avait bien une raison. Elle aurait été pulvérisé entre les différentes émotions de la foule. C’était pas évident d’être une gamine paumée entre les différents gens du troupeau. Surtout quand leurs pensées l’attaquaient. Si elle n’avait pas été autant concentré sur son livre les mauvaises ondes du jeune homme l’auraient attaquée plus tôt.

Parce que visiblement ils n’étaient pas amis. Ca se sentait à trois kilomètres à la ronde. Le type avait quelque chose à reprocher à la nénette. Elle ne savait pas ce que c’était mais quitte à être là. Autant envenimer un peu les choses. Elle ne savait rien de leur histoire et pourtant elle lâcha sobrement.

« Vous vous êtes peut-être quittés en mauvais termes, mais elle a la politesse de prétendre que vous êtes encore amis. Alors ne crie pas si fort de telles méchancetés. Tu peux les dires de manière à ce que tout le monde ne nous regarde pas. »


Sur ce elle s’assit sagement. Quoi que elle avait un truc à ajouter.

« Merci pour la place. »


Oui bon, elle est pas avare de mots. Là elle doit juste manger okay ? Et puis s’ils ont des comptes à se rendre. Elle n’a pas l’intention de compter les points. Quoi que ça serait drôle. Enfin, son livre aussi serait drôle. Elle pique une frite dans son plat et rouvre son bouquin.


#   Jeu 22 Mai 2014 - 18:59

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Papillon cinglant, ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ou sur les pattes, pour autant que si l'on puis dire qu'un papillon a des pattes.

Six, comme tout les insectes ? Papillon aux ailes violettes qui ne serait pas seulement un insecte, sans parler de papillons particulier, papillon qui vole vole vole et volète, sans queue ni tête, et ni pieds ni pattes.

Car qui aurait prouvé que le Papillon Estragon avait mal aux pieds ? Ailes bleutés, Gogo se meure que de l'éphémère d'une pièce.

Je n'avais pas suivi toute l'échange, aussi que j'avais prêté peu d'attention aux paroles de Kei, il avait accepté mon contact en venant s'asseoir ici, après tout, il paraissait bizarre qu'il ai eu ne serait qu'un jour l'intention de manger en associable, pour peu que je ne le soit pas ou ne serait ce moins que lui.

- De rien pour la place,
je réponds en décrochant un sourire hypocrite.

Est appelé hypocrite tout sourire décroché pour établir un lien amical avec l'interlocuteur. Papillon de couleur.

Tonnerre de Brest. C'est que ma répartie a l'air toujours au rendez-vous.

La jeune fille se remet à lire, et me vint l'idée qu'elle n'avait pas la conviction de vouloir paraitre sèche, seulement celle de se replonger dans sa lecture.

Papillons sur.

Je jette un regard en coin, penchant la tête, mes cheveux lourds et brun tombant sur la table, croquant une pomme -Avant de manger le plat, je n'ai pas pu résister, afin de voir ce qui accaparait son ainsi son attention.



-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Jeu 22 Mai 2014 - 19:10

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

NON MAIS ELLE EST SERIEUSE ?!!

La gente féminine a décider de se liguer contre moi aujourd'hui, NON C'PAS DU MYSOGINE, JE VOIS QUE CA HEIN !

OU ALORS J'AI LA POISSE, AUSSI, CA PEUT ETRE UNE RAISON !!

PARCE QUE GENRE L'AUTRE ELLE COMMENCE A ME FAIRE LA MORAL ET TOUT ?!! LA LECON ?!!

FOU ! Ca me fait penser à Alexander, tiens. C'est lui le spécialiste de l'hypocrite qui se fait passer pour pacifiste en te prévenant comme ça avant de t'arracher la face.

NON MAIS FAUT PAS CROIRE ! JE PEUX PAS ME BLAIRER CE MEC ET TOUT CES CROUPIS DE TELEPATHE, CA VOUS ETONNE ?!!

OUAIS BAH C'EST GRAVE PEJORATIF, DE LUI RESSEMBLER, ALORS ! PAS DE FIERTE OU DE PETITS MALINS POUR VENIR ME CASSER LES NOIX AVEC LEUR MORAL !

Je grogne et me replonge dans mon plat, plus décider à manger qu'à chercher la guerre.

- On s'est pas quitté en mauvais terme...
Je grommèle dans ma barbe, OU PLUTÔT, MON DUVET GRAS NAISSANT ET BLANC COMME LE CUL D'UN BOULANGER OU LE RESTE DE MON PUTAIN DE CORPS.

Je me remémore cet interlude de pluie et ce vague souvenir de deux meufs qui sautaient gaiement - comme des abruties, dans le gymnase, avec des accessoires, genre balles en mousse et tout.

- non mais non, j'avais rien demandé, non mais...

C'est inaudible et ça ressemble plus à un grognement, mais la meuf en a juste plus rien à foutre de ma face de chien. Elle lit en mangeant, loupant sa bouche une fois sur deux avec ses frites.

Je me bourre deux bonne cuillère de riz dans le gosier et me tords le cou pour voir ce qu'elle lit.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Jeu 22 Mai 2014 - 23:35

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Les histoires de vampire c’est top. Pour les poufs de quatorze ans. Oui elle a quatorze ans. Et alors ? Enfin au moins le positif, c’est que les histoires pour adolescentes aux hormones affolées y trouvent leur compte. Le problème c’est qu’elles croient à ces conneries et se font troncher en croyant qu’il est l’homme de leur vie. Bref.

Elle mange une frite, en attrape une autre. La repose, c’est bien de manger. Peut-être que si les deux d’à côté avait sorti les couteaux elle aurait pu les trouver plus intéressants que son bouquin. Là elle trouvait que le projet Bloodshot était foutrement plus intéressant. Enfin, un livre de vampire sans un gentil petit humain tout ce qu’il y a de plus normal qui bavait sur la vampire de service. Bref le paradis des romans pour ados.

Allez savoir pourquoi c’était toujours à elle de tester les bouquins pour ados. Sans doute car elle était la seule ados de la bande des bibliothécaires. En l’occurrence ça pouvait expliquer tout le reste.

Enfin, les coups de mitraillettes ne partirent pas. Ce qui était bien dommage. Le garçon grommela dans sa barbe. Mode c’est pas moi c’est elle, et puis de toute manière j’étais pas là, c’est pas moi et puis même si c’était le cas je ne l’ai pas fait exprès. Enfin ce genre de choses qui la faisaient bien rire. La demoiselle est sociable, et Ipiu est aussi sociable.

Elle a aussi un sourire hypocrite. Enfin, non juste que la vampire est drôle. Enfin non, Ipiu sourit tout le temps. Elle est joyeuse tout le temps. Enfin, c’est ce qu’elle croit. Ou fait croire. Elle n’est plus sûre. Comme elle est bien polie. Elle commence à parler.

« Je m’appelle Ipiu. »


Elle sait que commencer à parler c’est s’engager sur une voix sans retour. Elle ferme son livre et le range dans sa poche. Oui quand on porte une veste de militaire on a des poches de trois kilomètres de profondeur. Elle s’intéressa à la jeune fille à tresses. Les siennes lui manquaient. C’est clair. Mais bon ses pouvoirs ne les avaient pas épargnés.

Le message s’adressant autant au lapinou qu’au papillon. Papillon, c’était une pensée qu’elle avait capté de la jeune fille. Elle avait un esprit papillon. Bizarre ? pas tellement à Terrae. Lapinou c’était le garçon. C’était évident qu’il avait la tête d’un lapin albinos. Certes pas celle du monsieur qui fait peur dans le Da Vinci Code. Non un peu plus cool, mais pas tant que ça.


#   Sam 24 Mai 2014 - 15:32

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Plafond blanc et papillon volant, papillon qui, sans dire que sans pomme ne serait pas papillon puisque papillon n'est pasSocrate et Socrate n'est pas papillon de toute façon.

Car sans Socrate qui sans ses quatre pattes ne serait pas un chat, Papillon vole, vole, vole au vent et virevoltant.

Je croque la moitié d'une pomme en me faisant à nouveau la remarque que c'est le meilleur, ou du moins, ce sucre acide, ce que je préfère.

Ou ce qui me semble préférer, même par tout les souvenirs qu'ont ces pommes comme papillon voletant en nuée graciles et désordonnées.

Je mange donc la moitié de ma pomme et avance devant moi le plat, celui qui était devant et semblait moins froid que les autres, je ne fais pas la fine bouche.

Ou ne mange pas tout les jours la même chose.

Ce qui, dit de la part d'une mangeuse de pomme chronique, le serait Harpagon et son - Pauvre - Argent - Non, le jeu de mot ne m'était pas permis.

Je ne fais que le relever, après tout.

- Je m’appelle Ipiu.

Ipiu ? Sans me rappeler quelques chose, ou peut être, un gout fruité et rose, un gout lointain de jardin...

Un fruit, peut être ? Pas la pomme, je ne fais donc que passer, papillon volant dans les méandre de ces vagues pensées.

- Moi c'est Cendre,
je réponds. Cendre, et comme si cela ne suffisait pas, mon nom est De Lune. Ca fait Cendre De Lune. Mais je me porte bien.

Je vis du coin de l’œil que la jeune Ipiu, donc, rangeait son livre. Papillons de papier, mais moins que journal qui est un papillon voletant.

Vole vole vole.


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Sam 24 Mai 2014 - 22:45

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

NON MAIS QUI A EU L'IDEE D'INVENTER CES SALOPERIES DE FOUTUES CONNERIES DE CAROTTE BORDEL DE MERDE ?!!

AAAAAAAAAAAAH MAIS C'EST ABSOLUMENT IGNOBLE ! DÉGUEULASSE ! VITE! MA BOUCHE SE PUTRÉFIE ! DE L'EAU !! AAAAAAAAAAAAAAH !!

Je me jette sur le pichet le plus proche avec fracas, NON, JE SAIS PAS FAIRE PLUS DISCRET, ET ALORS ?!

Et avale à grande goulée de la flotte, un verre, puis deux, PUIS TROIS, ET QUATRE, PUTAIN, LAVAGE DE BOUCHE QUOI !!

Je repose la pichet à moitié vide, je sais pas qui était allé le chercher, ceux qui avait bouffé la avant, j'en ai rien à foutre.

J'apprends en laissant trainer une oreille que la première s'appelle Ipiu, et l'autre, Cendre, ce qui n'est pas une nouvelle, après tout.

Même son nom est chelou.

Je sens des regard se poser sur moi, je dois donner mon nom ?! Non mais elle peuvent pas me foutre la paix, qu'est ce que ça peut leur faire ?!!

- J'm'appelle Kei. C'la master qui m'a appelé comme ça.

Ca, y'a au moins la courge qui le sait. Bref. Rien de nouveau. J'enfourne du riz.

- Ya des vampire albinos. Et ils ont putains de trop la classe, je dis la bouche pleine pour qu'on me la rabatte avec ces histoires de master.

Même morte, Gwen a changé ma vie et je me suis retrouvé avec un espèce de fou armé aux desert eagle comme interlocuteur. Alors j'aimerais juste éviter qu'un autre de ces amis me tombent dessus, Dante, ça me suffit comme menace de mort prochaine.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Mar 27 Mai 2014 - 22:36

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Des fois les parents ne réfléchissent vraiment pas en nommant leurs enfants. Parfois ils réfléchissent bien trop. Bien qu’elle trouva ce nom beau comme un haïku, Ipiu songea au calvaire que cela avait dû être pour une petite fille de deux ou trois ans. Il y avait beaucoup de lettres différentes, même pour une petite fille intelligente un nom à rallonge était un handicap. Quand vos doigts arrivent à peine à enserrer le gros stylo avec lequel on vous apprend à écrire, qu’il vous échappe sans cesse. S’appeler Léo ou Léa est un avantage. C’est court concis. Avec un nom à rallonge les autres ont déjà fini le travail confié par « maitresse » que vous finissez à peine d’écrire le votre.

Elle sourit face à l’humour et la douceur avec laquelle la jeune fille avait livré son nom. Elle aurait pu dire « je m’appelle Cendre de Lune, fais un jeu de mot sur mon nom et je te tue ! » Elle était persuadé qu’un certain Michigan se présenterait en ces termes s’il avait eu à porter un nom de ce genre. Enfin, Ipiu imaginait que si chaque chose avait un nom, ce nom la définissait. Ainsi une Agathe était faite pour devenir une Agathe et un Paul ne pouvait devenir un Jean.

« J’aime ton prénom. Il sent le printemps. »


Le renouveau. Il inspirait beaucoup de choses à Ipiu.

Elle fut agréablement surprise que le jeune homme se joigne à la conversation. Elle avait pensé qu’il bouderait dans son coin mais il se montra civilisé. Plus ou moins. Elle ne compris pas exactement la nature du nom du jeune homme. Il lui avait été donné par une master… Pourquoi ? Cela n’avait pas de sens, devait-il cacher son véritable nom ? Était-ce un surnom ? Ou avait-il oublié le sien ? On voyait de tout ici. Alors elle ne posa pas de question elle ne s’en donna pas le droit.

D’ailleurs s’il avait été désireux de s’appesantir sur le sujet il aurait continué sur sa lancé. Ce qu’il ne fit pas. Il lança le sujet des vampires albinos trop classieux. Ou changea plutôt de sujet tout court. Avait-il lu le titre de son livre ? Probable. Etait-ce pour cela qu’il lançait le sujet ? Tout aussi probable.

Elle ne lui révéla pas que le plus classieux des vampires de son bouquin était aveugle. Sérieusement, être aveugle pour l’éternité c’était cruel comme châtiment non ? enfin.

« Il y a de jolis petits lapins albinos tout aussi mignons. »


Quoi ? Elle avait le droit de faire une fixette sur les lapins. Si Cendre de Lune aimait les papillons, Ipui c’était les lapins. Le pire c’est qu’il n’y avait aucune raison à cela. Elle était gaga devant ces petites bestioles. D’ailleurs un lapin qui n’aimait pas les carottes ce n’était pas normal.

« Tu m’échanges tes carottes contre mes frites ? »


Elle, elle aimait les carottes, et puisqu’elle avait fermé son livre, elle pouvait manger autre chose que des frites non. Peut-être que sa passion pour les lapins venait du fait qu’elle apprécie les carottes* ? Elle trouvait le jeune homme mignon. Mais attention. Mignon dans le sens friandise qu’on sait qu’on va avoir des caries si on y touche. Pas dans le sens « c’est un garçon, et il m’attire. » Elle était encore amoureuse. Toujours amoureuse de la même personne. Et si son absence se faisait lourde, elle n’avait pas envie de le remplacer.

* Ne pas voir dans ces mots d’allusion perverse merci !


#   Dim 8 Juin 2014 - 10:21

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Chuis féniante, y parait...
Humeur : Moi ? De bonne humeur ? C'est surement la pleine lune !

Je voletais dans les ténèbres, à l'allure d'un convoi funèbre
Je gouttais l'air de la nuit, je ramais sans faire de bruit
Quand l'épaisseur du silence, lorsque je fus ébloui
Par une chaude incandescence, qui émanait d'un beau fruit...


Papillon rendu fou par les exclamations de la foule, le brouhaha incessant de la salle, si le ciel était au dessus de nos têtes et non pas un joli plafond blanc, peut être le bruit serait moindre...

Ou peut être pas, papillon grenat.

Mon prénom sentirait le printemps ?

Non étonnée par les devises de la demoiselle, je réponds nébuleusement :

- A vrai dire, je trouve qu'il sent plutôt la cendre... Ou la lune...

Le mec qui l'a pondu quelques part dans ce monde - Ou peut être plus, je n'en sais rien après tout, a dû bien s'éclater.

Je trouve qu'il sent le gris, je trouve qu'il sent la nuit, je trouve qu'il sent beaucoup de choses liée à ma personne, aussi, si ce n'est cela et sans mauvaise image.

A vrai dire, je trouve qu'il sent Terrae, maintenant... Je ne suis pas née à Terrae - Quand bien même, je ne sais pas où je suis née, mais j'entends seulement les foyers, tout ces papillons de souvenirs d'avant, Terrae.

Mon nom ne sent plus ça en ma tête, je ne saurais dire si tant mieux, j'ai peut être la mémoire courte.

Papillon pourpre.

Perdue dans mes pensées, et ce n'est pas comme si cela arrivait souvent, ce fut comme si je me réveillais, que j'émergeais des méandres fastidieux de mon cerveaux à ce moment la.


[Hrp : Je suis désolé, c'est court et pas top, j'ai pas trop l'inspi pour rp en ce moment ^^" J'essaie de répondre nébuleusement au moins de temps en temps pour faire genre que je suis encore en vie]


-
-
*・゜゚・*:.。..。.:*・'(*゚▽゚*)'・*:.。. .。.:*・゜゚・*

Quand je suis née, Mme Motivation m'a regardé et s'est barré en courant...





Spoiler:
 


#   Lun 16 Juin 2014 - 15:34

Personnage ~
► Âge : 17 ans... Ouais, non, 15, en fait.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1227
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Rien que du vide.
Humeur : A peu près la même que toi le matin quand tu te réveille, sauf que moi, c’est un état permanent.

HAN MAIS BRAAAAAAAAAAAVOOOOOOOO ! Quelle sens de l'ironie et de l'humour remarquable, non seulement la meuf s’appelle Cendre, BON OK, SI JE LE SAVAIS, JE L'AVAIS ZAPPER.

Mais en plus son nom sent la cendre.

Bravo. Non, vraiment, bravo.

BON, moi, la madame a rien dit sur mon prénom. Je suis épargné. Je m'en remettrais.

Par contre, elle a tout de suite grillé mon amour passionné des carottes.

- OK, j'échange, mais c'est bien parce que c'est toi.

HAN PUTAIN, ce marchand de tapis que je fais.

L'échange est chelou mais une fois les frites dans mon assiettes, je vais tout de suite mieux. Je la vois manger CES LÉGUMES INFÂMES, et je me fais une remarque très intelligente.

Pour une fois.

- Et c'est moi le lapin ?! Hin hin...

Ouais, J'AI PEUT ÊTRE UNE TRONCHE DE LAPIN (Hein Camil ?!) D'AUTRES DIRONT SALE RAT DE LABORATOIRE, MAIS J'AIME PAS LES CAROTTES.

- Je conteste autant le lapin que le mignon dans ta phrase
, je grogne d'un air mauvais en la fusillant du regard.

L'autres est repartie dans son délire avec la lune, c'pas moi qui irais l'incruster où que ce soit. Cette folle, qu'elle y reste. On l'a perdue.


♠️♠️♠️

Spoiler:
 

#   Mar 24 Juin 2014 - 16:43

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Ipiu ne peut retenir un petit rire. L’explication de Cendre de Lune est tellement… Simple en fait. Elle se demande un instant pourquoi elle se complique toujours la vie… Mais elle réalise qu’avec un tel nom la brunette doit avoir eu pas mal d’interprétations. Elle imagina même son amoureux du primaire en train de rédiger une rédaction à la gloire de ce nom si particulier pour séduire une minie Cendre trop mignonne. Elle se força à faire disparaitre l’image de ses pensées pour ne pas être trop lourde.

« Peut-on raccourcir ton prénom en Cendre ou en Lune où tu ne préfères pas ? »


Ipiu avait pris la mauvaise habitude de raccourcir les noms de plus de deux syllabes et d’allonger ceux de moins de deux syllabes. Bon et même sans ça elle trouvait le moyen de donner des surnoms débiles aux gens. Par exemple prenez Lucky avec qui elle partageait sa chambre. Il était mignon mais un peu bête quand il s’y mettait… Et bien que son nom fasse tout juste deux syllabes, elle l’appelait souvent Simplet pour le faire enrager.

Depuis quelques temps elle était devenue ainsi. Emmerdeuse. Peut-être l’avait-elle toujours été au fond, mais avant elle ne parlait pas assez pour le montrer. Elle avait de plus en plus confiance en elle et elle débordait de vie.

Kei accepte l’échange de bons procédés. Il fait genre il lui accorde une grande faveur, ce qui ne peut empêcher la jeune fille de lui lancer un sourire désolé e. Elle n’est pas dupe à ses manigances, aussi ne l’enfonce-t-elle pas en retirant son offre sous prétexte qu’elle ne voulait pas que ses carottes lui manquent. Ils échangèrent leurs assiettes de « légumes. » Elle soupire même de sa pique. Elle se fiche bien d’être traitée de lapin. Les lapins c’est mignon. C’est doux et c’est chaud. Elle ne dit rien de peur que ses paroles dépassent sa pensée. Elle est une emmerdeuse, mais elle sait que tout le monde n’est pas prêt à rire de son physique. Elle finit les carottes en un rien de temps et se lève en faisant un clin d’œil à Cendre.

« Au revoir jolie demoiselle. »


Elle se tourne vers le jeune homme avec son sourire perpétuellement amusé.

« Au plaisir de te revoir mon mignon petit Lapinou ! »


Tenant son plateau d’une main elle se permet même de lui ébouriffer les cheveux.

« Bonne fin d’appétit ! »


Sur ce elle s’en va. Elle a une rédaction et un bouquin à finir. Miles choses à faire, et dix miles à peaufiner.


 

Foule et houle, cafet' quelle fête, midi sonne et j'ai faim.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.