Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rock'n Roll baby!! Pv Alice
##   Mer 21 Mai 2014 - 22:28

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

La plus belle chose qu'il pouvait retrouver en quittant sa ville natale, était de pouvoir former un groupe de musique. Et quand on y met du sien, on ne peut qu'y aboutir avec sucés.
Après plusieurs mois de répètes, le groupe était enfin prêt. Personne ne manquait à l'appel. Et de concert en concert dans plusieurs petites villes, les voilà se produire à Terrae dans un bar réputé: les "Blaks Masck" étaient là.

Au fil des efforts et des représentations, ils s'étaient fait un petit nom et des personnes se déplaçaient pour les voir, d'autres les découvraient lors de leur sortie nocturne.
Et ce soir là, un samedi, le groupe se représenté dans ce fameux bar, le "Fly". Le chanteur avait une voix qui portait loin, il y avait également un batteur et deux guitaristes dont Ys qui selon les morceaux, porter main forte au chanteur au micro.
Le groupe donnait tout de leur énergie et la foule était en ébullition. Bref les morceaux s’enchaînaient, quand enfin vint la pause. Après deux heures à gratter la guitare, le groupe se retrouva derrière le bar.

Ys était aux anges de pouvoir se défouler ainsi sur sa guitare, cela lui avait manqué. Commandant une bière, il quitta les lieux pour aller prendre l'air. Il fallait dire que la chaleur à l'intérieure était devenue étouffante. Surtout que sous les néons, on transpire vite. S'allumant une cigarette, le jeune homme esquiva ainsi harcèlement des autographes, non qu'il détestait ça, mais là il avait besoin d’oxygène.
Du moins, c'est ce qu'il pensait.

Une jeune femme blonde se trouvait face à lui, à quelques mètres. Elle le fixait étrangement. Se rendant compte de sa présence, Ys pensa la connaitre mais en y prêtant attention, il n'y vit qu'une inconnue. Alors la seule pensée qu'il lui vint était qu'elle souhaiter une signature mais étant timide, elle n'osait pas lui demander.
Un sourire en coin, cigarette coincée entre les dents, Ys s'empara d'une affiche annonçant le spectacle du groupe pour cette soirée, puis s'avança vers elle. De plus près, il put détailler son visage. Un visage angélique d'ailleurs mais totalement hypnotiser.


"Désolé, si tu as un stylo, je te la dédicacerais! ^^"

Après tout, il ne pouvait s'agir que de ça. C'est vrai qu'il dégageait un aura fascinant, enfin, c'est ce qu'il ressentait.




Dernière édition par Ys Ochikawa le Dim 29 Nov 2015 - 22:01, édité 1 fois
##   Ven 23 Mai 2014 - 16:23

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

S'il y avait quelque chose dont Alice n'avait pas peur, c'était bel et bien de se promener tardivement dans les rues. Elle ne pouvait certes pas se servir de son pouvoir pour se défendre mais après ce qu'elle avait vécu, elle pouvait endurer des choses affreuses sans s'en sentir réellement affectée . Et lorsqu'on a pas peur, la vie devient paradoxalement bien plus facile à vivre. Et ça pourrait expliquer pourquoi Alice se trouvait toute seule à une heure un peu avancée. Elle ne cherchait pas la population alambiquée des bars, ni même celle plus superficielle des boites.

Que cherchait-elle ? Du calme et de l'air, rien de plus et rien de moins. Deux choses de plus en plus rares. Et quel meilleur endroit que les rues mal-aimées d'une ville bourdonnante pour savourer la rareté de ce qu'on cherchait avec autant de cœur. Et ce ne fut pas si difficile à trouver, ce qui gâchait grandement ce plaisir. Mais elle n'allait pas faire sa fine bouche ! Habillée en gris et noir, légèrement maquillée et un sac à dos à la main, elle arpentait donc les rues à la recherche de rien de plus.

Et finalement, c'est derrière un bar qu'elle trouva quelque chose qu'elle ne cherchait donc pas. Il était tard, il était roux ? Non, pas vraiment. Il avait des cheveux flamboyants et des yeux assortis. Elle qui marchait depuis plusieurs heures sans s'être laissée distraire par quoi que ce soit s'arrêta cette fois çi pour observer. C'était..Surprenant. Et de toute évidence, pas sans conséquences. De toute évidence, il l'avait remarquée également, mais certainement pas pour les mêmes raisons. Elle avait entendu pas mal de bruit depuis l’intérieur du bar, mais ce n'était pas le genre de choses qui pouvait vraiment attirer son attention. Lui par contre, c'était autre chose.

Il était sorti par une porte transversale, clope au bec et bière à la main. Rien d'extraordinaire en somme, mais ces cheveux, bon dieu ! Et voilà que contre toute attente, attiré par cet air absorbé qu'elle avait en le regardant, il s'approcha finalement. Et il lui proposa un autographe. Elle observa l'affiche un bon moment avant de lever les yeux vers lui et hausser un sourcil. Il était sérieux ? Hautain à ce point là ? Son regard oscilla de nouveau de l'un à l'autre, puis de l'autre à l'un. Et puis, finalement, contre toute attente de nouveau, elle sortit de son sac son petit calepin et son stylo. Mais elle ne lui tendit pas, elle se contenta d'écrire dessus et de lui montrer.

« Si c'est un truc à la mode, je peux te signer un autographe aussi hein. »

Seconde degré et dérision, mais elle ne comprenait tout de même pas pourquoi il proposait un autographe. Seulement, après un regard sur l'affiche, et sa tête..Ces cheveux, sur cette affiche firent déclic. Il était dans le groupe ! Elle avait certainement rougi, mais son expression ne changeait pas. C'était toujours d'une neutralité à couper au couteau. Elle le fixa un peu plus, et finalement reprit son carnet.

« Oups. Ben, si vous êtes assez connus pour que j'en tire un bon prix, pourquoi pas. »

Elle lui montra le mot, agrémenté d'un petit sourire. De l'autre main elle lui tendait finalement son stylo.




##   Dim 25 Mai 2014 - 18:44

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ce dont Ys ne s'attendait pas, lui qui était venu vers cette inconnue avec autant d'assurance, était qu'il allait connaitre deux petites surprises.
Etrangement, alors qu'il attendait patientement la réponse de sa fan, il la vit sortit un calepin munis d'un stylo. Haussant d'un sourcil, ce n'était pas du tout le genre de réponse dont le garçon s'attendait surtout quand il se mit à lire ce qu'elle avait écrit.

Quoi? Elle le provoque? Nooonn!!! Attends mais si, c'est de la moquerie ça?! Restant muet, Ys se redressa, fixant la demoiselle d'un air entre l’interrogation et la méfiance, ne sachant trop s'il devait se laisser emporter ou attendre une autre réaction.
C'était comme être blessé dans son orgueil. Se moquer ainsi, il se sentait bien ridicule , surtout ridiculiser par une fille. Bon d'accord, peut etre qu'il s'était approcher avec trop d'assurance pour proposer un auto graphe, mais delà à se faire remettre à sa place. Et puis il n'allait pas non plus se battre contre une fille, quand même!!

Alors qu'il s'appretait à ouvrir la bouche, souhaitant s'expliquer, la jeune blonde se remit à écrire de nouveau quelque chose. Patientant, Ys se douta de quelque chose qui ne tournait pas rond. Et c'est en lisant pour la seconde fois ce petit calepin qu'il comprit que cette fille ne se moquait pas du tout de lui, mais qu'en plus de ça elle était muette. Mauvaise surprise! Là il se sentait encore plus minable! Lui qui allait se fâcher contre une fille handicapée, banane!
Alors, tout naturellement, il frappa son front du plat de sa main, laissant échapper un petit rire d'idiot.

"Tss! Non, faudrait le revendre dans 40 ans pour que ça rapporte quelque chose...."

Otant sa main de devant ses yeux, il fixa cette demoiselle. Il était désolé pour elle, de devoir se servir d'un calepin pour communiquer. A la fois désolé et culpabilisant pour son comportement. IL rangea immédiatement cette affiche dans sa poche, ayant assez causer de dégâts comme ça et souria à son interlocutrice.

"J'ai crus pendant un moment que tu te moquais vraiment de moi! ^^.... Mais euh.... si t'es pas une fan...pourquoi tu me dévisageais comme ça?"

Oui, si elle n'était pas une fan, pourquoi le regardait elle avec autant d'insistance?!


##   Dim 1 Juin 2014 - 16:11

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

Si on met de côté les petites difficultés quand à la sociabilisation de la jeune blondinette, elle était particulièrement curieuse, à défaut d'être prolixe. Elle ne pouvait pas parler tant que ça, mais elle pouvait poser des questions, trouver des moyens détournés de parvenir à ses fins. Elle avait de la ressource, beaucoup plus que quelqu'un qui n'aurait qu'à montrer la naissance d'un sein pour obtenir de l'argent ou des privilèges. Chacune des choses qu'elle avait obtenu jusque là n'étaient dues qu'à son esprit, particulièrement aiguisé par le cours des années. Et le pauvre Ys n'avait pas l'air d'être accoutumé aux personnes un peu particulières.

Le pauvre, il devait presque se sentir agressé. S'il était une « star » comme les autres, son attitude avait du le retourner. Après tout il y avait tellement de raisons de le prendre mal. Mais ce n'était absolument pas son but. Elle n'était que bonté sous son mutisme évident. Et encore une fois elle en faisait preuve. Un peu maladroitement, certes, mais lorsqu'on a pas été élevé avec les autres on ne sait pas vraiment comment s'y prendre avec eux. Et elle n'avait jamais rencontré personne qui remplisse une salle de bar rien qu'en chantant ou en jouant de la guitare avant. Grande première.

Lorsqu'il sous entendit que ça ne valait rien pour le moment, elle n'émit pas un seul son, mais son visage prit une expression qui marquait nettement que si ses cordes vocales ne se refusaient pas à fonctionner, elle aurait ri de bon cœur. Il avait de l'esprit, bien que son regard se soit légèrement assombri. Sans raison apparente qui plus est. Elle plissa les yeux sous l'effet de son enthousiasme plus ou moins attendri. Il avait l'air plutôt cool ! Elle gribouilla de nouveau alors qu'il rangeait son affiche.

« Hé ! Je veux bien un autographe ! Pas en tant que musicien, mais en tant que personne qui mérite d'être connue »

Elle agrémenta sa répartie d'un sourire, et elle se décida finalement à répondre à ses interrogations.C'est vrai. Pourquoi. Son regard remonta lentement vers l'objet du délit. De près c'était encore plus impressionnant. Elle grifonna tout en continuant à regarder, l'écriture était désordonnée mais on pouvait toujours lire :

« On dirait que tu as un feu sur la tête... »

Et elle s'empressa d'ajouter.

« Et dans les yeux aussi, maintenant que je te vois de près »




##   Ven 13 Juin 2014 - 21:35

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Se sentir stupide, c'était comme vivre un grand moment de solitude. Mais alors que n'importe qui lui aurait ris au nez, chose qu'Ys aurait du par la suite régler de ses poings, voilà que la situation s'apaisa comme si toute honte s'était envolée.
Alors qu'il aurait détourné les talons pour aller se calmer plus loin, digérer son ridicule, voilà que cette jeune blonde écriva à nouveau et contre toute attente laissa une chose lisible, mais qui ne laisse pas indifférent.

Ces phrases, quelles soient prononcées ou écrites, firent apparaitre sur le visage du garçon un doux sourire. Elle avait les mots cette fille. Il ne savait ni son nom, ni d'où elle sortait, mais elle avait une belle âme. Et elle n'avait pas besoin de parole car l'expression de son visage en disait long et toute gêne du jeune homme occasionné par cet handicapé avait été effacée.

Alors qu'il souria, Ys reprit de nouveau la parole.


"Je suis Ys, Ys Ochikawa. Mais il faudrait que tu me donnes ton nom, et je te signerais quelque chose si t...."

Ys s'arrêta soudainement quand il vit la demoiselle s'empressait à écrire. Même son écriture en disait long sur la vitesse qu'elle avait exécuter. Lisant une première ligne, puis à nouveau de nouvelles choses à lire, Ys marqua un instant avant de réaliser que le feu qu'il avait sur la tête était ses cheveux, et dans les yeux, sa couleur. Non, il ne se moqua pas évidement, mais il trouva ça tellement mignon qu'il ne put se retenir d'éclater de rire. On aurait une enfant que découvrait le monde et qu'il fallait protéger.
Personne ne lui avait encore jamais sortie celle là!! Elle était trop bonne!!


"C'est.. ..Aahahaha!! C'est..Ahahaha!!!"

Il aurait pouvoir en placer une mais c'était impossible pendant 1 ou 2 minutes. Les larmes aux yeux il ne pouvait se calmer de rire. C'était donc ça qui l'avait tant intrigué?! Pourquoi elle l'avait observer ainsi?! Ca va , ça aurait pu être pire et là elle avait bien détendue l'atmosphére.
Retrouvant son calme, Ys se redressa pour reprendre son souffle avant de reprendre avec ce grand sourire.


"C'est normal... c'est la couleur naturelle, j'y peux rien! ^^ Désolé je me moquais pas mais personne ne me l'avait encore jamais fait! Merci ^^"

Oui, leur rencontre restera gravée dans sa mémoire. Ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes qu'elle était pleine de surprises.
Bon c'est vrai que sa couleur était spéciale; même parfois étrange, on pourrait croire à un démon. Mais ce qu'il y avait de plus ironique, c'est qu'il ressemblait au démon, mais elle, à un ange avec ce doux visage et sa longue chevelure blonde.


"Un démon et un ange, sympa la rencontre! ^^"

HRP> Désolé pour le retard ><


##   Dim 13 Juil 2014 - 20:21

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

Muette comme une tombe. Alice était muette comme une tombe, mais il lui semblait tout de même que ce n'était pas inéluctable. Loin de là. Il y avait quelque chose qui fourmillait parfois au creux de sa gorge lorsqu'elle voulait absolument réussir à sortir quelques mots. Rien ne sortait jamais, certes, mais ça ne l'empêchait pas d'essayer tout de même. Articuler comme ils faisaient tous autour d'elle , articuler comme si tout allait bien, et se désespérer. Encore et toujours. Et puis plus rien. Et ce handicap là la rendait plus tolérante que la plupart de ses compagnons. Après tout, comment en vouloir aux autres lorsqu'on sait pertinemment qu'on est pas à leur niveau sur un point bel et bien distinct. D'un autre côté, elle était à l'abri définitif de s'entendre dire qu'elle parlait trop vite, ou bien pour ne rien dire. Lorsqu'on écrit, on a assez de recul pour dire moins de bêtises. L'air ne se raye pas. On ne peut pas raturer ce qui vient d'entrer par une oreille .

Il souriait de nouveau, elle en fit de même. Finalement, il avait des yeux étranges mais il avait tout l'air d'être un gentil garçon. Un peu enflammé, si vous me passez l'expression, mais certainement un gentil garçon. Un autre groupe avait pris la suite du sien, le bar s'était de nouveau rempli, Alice laissa un instant son attention s'envoler pour observer l'agitation qui avait lieu là dedans. La musique n'avait pas l'air extraordinaire, juste très forte. Assez forte pour donner l'impression que le cœur bat plus vite et plus fort qu'il ne le fait en réalité.  Et puis, il proposa de signer quelque chose. Elle n'oubliait pas ! Elle se laissa seulement distraire par son hillarité. Elle se troubla un instant, pensant qu'il pouvait se moquer d'elle. Son propre regard ne changeait pas de couleur, mais l'espace d'un instant, on put y lire une vive réaction. Ses sourcils s'étaient légèrement froncés. S'il trouvait ses expressions bêtes, elle les garderait pour elle. Si Alice ne montrait que peu de choses – en effet, son visage lui même n'avait pas changé d'expression- elle les vivait cependant à plus de 200% et si elle exprimait ce qu'elle ressentait réellement, on peut dire qu'elle aurait un sacré et sale caractère. Elle ne prit pas même la peine de trouver quelque chose à écrire.

Et finalement, après avoir franchement ri, il explicita. Ses sourcils reprirent leur place initiale et elle se mit de nouveau à sourire. Elle avait fait de grands progrès depuis son arrivée, elle n'était pas franchement expressive. Et maintenant il lui arrivait de sourire, c'était un grand pas en avant. Elle reprit son calepin.

« Pourtant, on ne peut pas passer à côté... »

Il évoqua leur contraste, elle laissa son regard errer de nouveau sur ses cheveux de feu, puis sur ses yeux, et répéta le manège plusieurs fois. Et finalement, son sourire se fit un peu plus mutin. Elle scribouilla de nouveau. Un peu plus longtemps que la dernière fois.

« Alors je ne devrais certainement pas rester là. Ça n'est pas très prudent. »

Elle lui reprit le calepin des mains dès qu'il sembla avoir fini de lire et entreprit de faire demi-tour.  Seulement voilà, elle avait laissé tomber un des feuillets de son calepin près de lui en partant. A dessein. Sur ce papier, il y avait tout simplement marqué.

« Je tiens à mon autographe. Et je n'ai pas peur de me brûler. Rejoins moi si tu veux , il y a trop de bruit ici pour discuter ! Sinon, ajoute Alice Darling sur la guest list de ton prochain concert, je serai ravie d'y assister. »

Un petit tour de passe passe. Après tout, pourquoi pas. Ne pas avoir de voix ne prive pas d'esprit. Elle s'éloignait certes, mais plutôt lentement.




##   Ven 25 Juil 2014 - 21:58

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

On pourrait penser qu'ils semblaient assez etranges, surtout Ys, on pourrait penser qu'il faut. On n'entendait que lui et son rire mais jamais aucun retour en échange. Et pourtant, c'était plutôt agréable. De plus, cette jeune fille dégageait un aura paisible, elle vaut bien plus que des personnes qui parlent fort et inutilement.

Mais elle avait aussi beaucoup d'humour, et tant Ys ne s'y attendait pas, que dans son fou rire, il ne se rendit même pas compte que la jeune blonde eut un instant mécontent.
Ceci dit, lorsque les émotions se calmaient, la jeune inconnue tendit de nouveau son calepin avant de le reprendre. Oui, c'est vrai qu'il était remarquable ce garçon... Question discrétion, avec un look pareil, c'est râté! C'est surement pour ça que les professeurs le démasquaient rapidement quand il s'agissait de faire l'idiot en classe.


"Ouais, c'est vrai..."

Passant une main dans ses cheveux, se rendant bien compte qu'il ne serait jamais discret, la demoiselle griffona de nouveau, plus longtemps cette fois et tendit son calepin que quelques secondes, laissant juste le temps au garçon de lire. Ah... Et sans attendre, elle tourna des talons et s'éloigna.

".............................. vent "

Elle rigolait pas cette fille! Elle dit qu'elle doit partir et elle le fait! Choqué, Ys fixa sa silhouette s'éloigner se rendant compte qu'il venait de la faire fuir. Une petite phrase glissa entre ses dents "c'était pour rire " mais rien, juste le silence prenait le dessus.
Enfin, jusqu'à qu'il vit une feuille glissait à ses pieds. La ramassant, un léger sourire se dessina sur ses lèvres quand il eut fini de la lire. Alice Darling. Sympathique mais aussi amusante, cette Alice avait de l'humour. D'ailleurs Ys se demandait bien quelle serait le son de sa voix si elle avait pu parler. Elle devait surement être douce.
Levant les yeux sur l'ombre d'Alice, les baissant sur la feuille, Ys n'hésita pas plus longtemps. Leur groupe avait terminé de jouer alors il était libre d'aller où bon lui sembler. Sans perdre de temps, il demanda quelques bières au barman, et une fois saluer ses amis, il grimpa sur sa harley et roulant rapidement pour se retrouver à la hauteur de la blonde. Il la retrouva assez facilement d'ailleurs, et maintena sa vitesse une fois à sa hauteur.


"Je connais un coin sympa où on ne serait pas déranger par le bruit!"

Lui adressant un sourire, Ys lui tendit le casque en attendant une réponse. Après tout, cela n'avait été qu'une blague, elle lui avait juste proposé de s'éloigner.


##   Sam 18 Oct 2014 - 14:42

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

Alice avait beaucoup muri. Il y avait deux alternatives de toute façon. Elle aurait pu se renfermer, décider que rien ne valait le coup dans ce monde de brutes. Devenir l'ombre d'elle même. Et c'est ce qu'elle devenait lentement. Mais sa mère semblait avoir un peu moins d'emprise ces derniers mois. Peut être étais-ce le temps qui passait et qui se voulait rassurant. Peut être étais-ce juste une douce illusion ? Personne ne le sait, pas même la principale concernée. Et pourtant, c'était bel et bien la même Alice que celle qui avait fixé si froidement un camarade durant ses premières semaines qui jouait aussi agréablement avec ce jeune musicien talentueux.

Elle ne faisait pas ça pour le plaisir simple d'intriguer. Non. Elle s'amusait seulement, exerçant son esprit, l'aiguisant petit à petit. Elle n'aurait jamais pensé l'approcher un jour. Elle ne pouvait pas approcher les gens sans des circonstances spéciales, arrangées, singulières. Et la on peut bien dire qu'on est en plein dedans. Elle avait conservé son petit sourire. Le pari était osé. Elle qui ne parlait pas, qui n'écoutait même pas sa musique- pour le moment- l'avait laissé sans un mot, s'éloignant comme un voleur- qui méditerait encore son coup-. Elle n'avait aucune assurance, et pourtant elle n'était ni triste ni inquiète. Elle avait vécu pleinement ce qui ne devait certainement pas arriver naturellement.

Et pourtant...Ce garçon adorable n'avait pas décidé d'en rester la. Elle aurait pu être une bonne courtisane si elle avait vécu bien plus tôt. Mais la n'était pas la question. Le temps passa plus lentement, les secondes se mirent à ressembler à des heures. L'incertitude fait danser les secondes. Et..finalement..Le bruit des pas dans la rue raviva plus encore le sourire de la demoiselle. -Bravo ma chérie, tu es une vraie Sirène- Chut. Ce n'était pas dans ce but la. Et puis il n'était pas parti dans sa direction. Elle n'était pas ce genre de personne.

Laisser son avenir au gré du vent, c'était un peu risqué. Trop. Mais elle aimait vivre dangereusement. Non, depuis qu'elle avait découvert le concept même de vie, elle voulait vivre, tout court. Et elle en prenait le chemin. Rien n'était plus doux que de sentir ce petit frisson face à l'imprévu, face au danger qu'on provoque. Et voilà qu'il fut à sa hauteur. Son sourire se ternit légèrement, la joie redevint amusement, plaisir intellectuel. Il n'était pas arrivé à pied. Surprise par l'engin, ses yeux s’arrondirent légèrement. Elle se jeta sur son calepin.

« Décidément, tu est plein de surprises..Même pour un musicien à succès. »

Elle avait écrit un peu plus gros pour être certaine qu'il puisse lire. Elle lui sourit une nouvelle fois, mais une certaine appréhension l'envahit. Après tout, elle n'était jamais montée sur ce genre d'engin. Elle regarda le casque, son visage, le casque, son visage. -Ne monte pas ! Tu vas te faire mal ! Il veut peut être te faire du mal. Comme ton père m'en faisait.- Tais toi. Motivée par cette voix qui lui intimait de faire le contraire, son sourire revint à la vie, elle hocha la tête et se saisit du casque. Seulement, voilà. Elle n'avait pas l'habitude et elle ne parvint pas à serrer la sangle. Paniquée, après avoir lutté quelques instants contre l'inéluctable, elle releva la tête vers lui, plongeant ses yeux d'azur dans ceux plus flamboyants du Rouquin enflammé. Elle avait l'air perdue, et certainement gênée.





##   Sam 18 Oct 2014 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ne sachant vraiment si la jeune femme aurait accepter, Ys attendit sa réponse, et devant son sourire et son air assez surprit, cette dernière se munisse pour écrire de manière lisible une phrase qui fit bien rire gentiment le jeune homme.
Ainsi elle le trouva surprenant? Pourtant il n'y avait pas grand chose d'exceptionnel ou alors c'était parce qu'elle n'avait pas l'habitude de ce genre de chose. Cependant il le prit comme un compliment, lui fesant très plaisir et ne manqua pas de lui répondre.


"Je t'en remercie! Mais musicien à succés c'est un peu fort!"

Il commencait à percer mais il n'était pas plus célèbre que ça, du moins, pas en dehors de cette région. Mais son égaux en était flatté. Cette fille n'avait pas de voix, on ne pouvait entendre le sons, mais elle avait une très belle personnalité qui donnait envie d'en savoir plus. Et en plus de cela, courageuse, elle prit la casque et s'exposa à le mettre. Seulement, Ys fut attiré par son regard de détresse. Voyant la sangle non mise, il devina rapidement que c'était la première fois qu'elle devait monter sur une moto. Chose sûre, Ys ferait attention de ne pas l'effrayer.

"Attends ne bouges pas..."

Se penchant légèrement, il aida cette dernière à accrocher son casque correctement. Une fois cela fait, il lui adressa un sourire et pour la rassurer avant de lancer la bécane:

"Ne t'inquiètes pas, je suis pas un cinglé... Enfin du moins quand qu'il y a quelqu'un d'autre avec moi..."

Bon ce n'était peut être pas si rassurant que ça, mais il était honnête malgré ses maladresses. Et c'est alors qu'il fit rugir le moteur pour s'élancer dans les rues quittant les lieux. Le vent soufflant, il roula à une allure normale, restant une personne responsable. N'étant ni fatigué ou saoul, leur balade fut assez agréable, surtout la nuit, pouvoir rouler c'était l'une des choses pour lesquelles le jeune homme aimait profiter.
Au fil des lignes blanches qui défilaient, ils quittérent rapidement la ville pour s'éloigner et s'en détacher. Finalement, ralentissant l'engin, les deux jeunes gens arrivérent enfin à un endroit isolé et très calme. Un petit lac situé en bord et en bas de route entouré de verdure et d'arbres. Forcement il n'y avait personne et ce n'était pas plus mal. Cet endroit, Ys y venait souvent pour être seul, se retrouver.
Descendant de la moto et aidant la jeune fille à en faire de même jusqu'à détacher le casque, Ys sortit par la suite du coffre deux bières.


"Au fait tu m'as pas dis, mais qu'est ce que tu fais par ici? Tu suis des études?"


##   Sam 13 Déc 2014 - 18:07

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

C'était littéralement n'importe quoi. La situation était improbable et surtout imprévisible. Tout dérapait lentement, une chose après l'autre. Inéxorablement. Et pourtant, elle n'était pas inquiète. L'idée de suivre un inconnu sans pouvoir hurler si les choses se passaient mal ne l'inquiétait pas plus que ça. Elle se disait même parfois que le danger lui délierait peut être les cordes vocales. Mais c'était assez morbide pour être chassé rapidement de ses pensées. Elle sourit seulement, mais elle lui aurait répondu volontiers qu'après tout, on ne naît pas musicien à succès, et qu'il en avait déjà l'étoffe, ce qui était un bien à la fois rare et précieux. Mais elle s'abstint, elle avait déjà bien trop écrit. -Il va t'arriver malheur à force- Un malheur n'arrive de toute façon jamais seul ! Et elle avait certainement raison, cette soirée promettait d'être agréable, si ce n'est mouvementée. Alice ne disait jamais non  à l'aventure, et ce n'était certainement pas uniquement parce qu'elle ne pouvait pas parler.

Elle n'avait pas réussi à mettre ce fichu casque, et elle luttait tout autant avec lui qu'avec son orgueil. Elle n'avait jamais eu à faire ce genre de choses. Personne ne lui avait jamais proposé de faire un tour en moto, et lutter contre l'appréhension avait déjà été assez éprouvant pour la soirée. C'était une sombre histoire de languette semblait il, mais la mettre dans ce fichu trou était toute une aventure. Une fois trop haute, et une trop basse, elle peinait comme pas permis. - Si tu n'y arrives pas, tu ne mérites pas ta ballade. - Elle n'avait jamais su trouver des mots réconfortants alors elle se contentait toujours de la descendre. Mais Ys, grand prince avait pris un peu de temps pour venir l'aider. On ne saura jamais si Alice avait rougi à cause de la lutte dans le casque ou à cause de la proximité, toujours est il qu'elle sourit pour masquer sa gêne. Son expression toute entière semblait signifier « Je suis désolée ». Son calepin étant trop loin, elle ne pouvait de toute façon pas l'écrire. Une fois ceci fait, elle inclina la tête en signe de remerciement et s'agrippa très fort à lui. Très très fort. Aussi fort qu'elle n'était pas rassurée.

Le trajet se déroula plutôt rapidement, il semblait savoir parfaitement où il allait et elle lui faisait confiance. Lentement, elle sentait ses muscles se relâcher. Lentement elle put commencer à profiter de l'air du soir dans les cheveux, du paysage.  Il faisait nuit, mais la lune était particulièrement lumineux. Et la lune étant liée à son pouvoir, elle se sentait toujours plus à l'aise en sa présence. Un soupir plus tard elle réalisa que la moto ralentissait. Un regard aux alentours confirma son pressentiment, l'endroit était magnifique. Mais une crainte l'étreignit un instant, sans lumières, comment allaient-ils pouvoir communiquer ? Elle chassa cette pensée rapidement et desserra légèrement son étreinte, il n'y avait plus rien à craindre à cette vitesse.

Aussitôt le pied à terre et le casque hors de sa tête, il l'aida gentiment à enlever le sien. Elle lui sourit, masquée cette fois ci encore par les rayons discrets de la lune.  Il faisait plutôt bon, et la luminosité était parfaite, il faisait sombre mais pas trop.On pouvait distinguer les expressions sur les visages sans en voir les couleurs. Comme si le monde avait perdu toutes ses nuances. Pour quelqu'un à la sensibilité un peu singulière, cet instant était encore plus beau. Et puis il sortit deux bieres de nulle part. Elle se surprit à rire -silencieusement- sortit son carnet et grifonna

« Tu es plein de ressources ! »

Elle reprit rapidement son carnet et grifonna un peu plus

« Je suis étudiante, oui. Je...enfin, on m'a dit que j'étais une Air lunaire. Mais je ne sais pas vraiment ce que c'est au final. Il ne s'est jamais rien passé d'extraordinaire dans ma vie... »

Et elle ajouta

« Si ce n'est ce soir ! »

Agrémenté d'un sourire.

« T'es spécial toi aussi ? »






##   Dim 31 Mai 2015 - 20:45

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> *lui tend un bâton* Vas y tu peux me taper! Je suis VRAIMENT désolé! Je n'avais pas vi ta réponse! Vraiment vraiment pardon! ><

Comme qui dirait seuls au monde, le jeune homme se laissa tomber au sol, assit dans la verdure. N'ayant que la lune pour témoin, une fois que la jeune fille accepta sa boisson, Ys but directement un trait tandis qu'un mince sourire apparut en découvrant le rire silencieux de sa voisine.
Puis finalement, tout en sortant une cigarette de son paquet, son attention fut attirée sur son calepin. Laissant échapper un petit rire, il s'empressa de répondre le plus naturellement du monde:


"Ouais ce n'est pas le genre de chose que j'oublie!"

Trinquons avec elle, le jeune homme inspira ses premières fumées tandis qu'Alice l'interpella de nouveau, répondant à sa question. Ainsi elle serait Air. Il aurait du deviner, elle en avait les traits de caractère. Enfin, la suite de son écriture fit doucement sourire le jeune homme. Ce soir il se serait passé quelque chose d’extraordinairement? Quoi? La moto? Amusé, arquant un sourcil, il lança:

"Tu parles de la moto? T'en avais jamais fait, hein?!"

En même temps avec la difficulté qu'elle avait eu mettre le casque, il se doutait déjà de la réponse. Et aussi bien qu'il s'empressa d'ajouter:

"Bah au moins notre rencontre t'auras servis à découvrir les joies de la vitesse!"

Puis, une fois une nouvelle gorgée avalée, il reprit cette fois, un peu plus serein.

"Tonnerre, si tu penses que c'est spécial. Ca va faire un petit moment que je suis là. Mais tu verras qu'ici, les gens, ils sont différents de tout ce qu'on a connus jusqu'à maintenant."

Se grattant légèrement le menton, un peu songeur, Ys relança, sans laisser le silence s'installer, sur un petit rire amusé:

"Et on est pas spéciaux. On est incroyables!" dit-il en lui adressant un clin d'oeil.


##   Lun 1 Juin 2015 - 14:07

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

(Pas de soucis, j'ai eu le temps de me ré-inspirer :D Ce Rp m'apaise un peu :D)

Certains diront que c’était seulement lié à un phénomène bien connu de résignation, d’autres y verront quelque chose de plus profond. Cependant une seule chose était certaine, elle aimait énormément le bruit du stylo qui court sur la feuille. Une feuille blanche, rayée ou quadrillée, un stylo noir bleu rouge ou vert. Peu importait, la seule chose vraiment agréable c’était ce léger bruit. Un petit grattement, comme les griffes d’un chaton sur une porte en bois. Muette certes, mais pas sourde pour un sou. Parfois, elle griffonnait sur ces précieuses feuilles juste pour entendre ce petit bruit. Ce petit bruit qui glisse presque en silence. Certaines personnes se calmaient en faisant tourner des mèches de cheveux autour de leurs doigts, d’autres le font en chantonnant. Alice elle grattait du papier pour tromper le silence.

Seulement, en sortant seule ce soir, elle n’avait pas imaginé un seul instant se retrouver au bord d’un lac sous la lune avec un inconnu qui gravissait lentement les échelons de la célébrité. Elle-même n’avait jamais rêvé de gloire. Elle n’avait pas rêvé non plus de disposer d’un pseudo pouvoir, dont elle ne pourrait jamais se servir. Condamnée à être différente sans en avoir aucun des avantages. C’était affreusement mal foutu, mais elle se préparait toujours au pire. – Et tu as raison, tu auras toujours le pire. Jamais le meilleur, tu ne le mérites pas- Chut. Peu importe ce que tu racontes, tu ne sais pas ce que tu dis. Elle lui sourit. S’il n’oubliait pas les bières, il ne devait pas être un garçon si fréquentable que ça. Mais elle s’abstint de lui signifier. Après tout, elle supposait pour l’avoir assez observé que c’était ça être cool.

Elle balança la tête de gauche à droite, ses yeux brillaient. Elle écrit sans même lire ce qu’elle gravait sur le papier.

« Jamais ! Je ne pensais pas que ce serait aussi..Grisant ? »

Grisant avec un point d’interrogation, parce qu’au fond, elle ne savait pas du tout quand il est bon de l’utiliser, ce mot qui lui était plus ou moins inconnu. Pari sans but ni avenir, mais surtout sans avenir. Elle Fit la moue lorsqu’il lui parla de vitesse. Elle secoua la tête de haut en bas avec vigueur. Elle n’aurait jamais pu le faire si on le lui avait proposé avant. Le temps d’y réfléchir lui aurait ôté toute envie de tenter l’expérience. Elle but une gorgée, et tira une drôle de tête. C’était amer quand même. Un peu trop peut être. –Dévergondée- Elle ne répondit même pas. Mais elle lui répondit à lui.

« Spéciaux ? J’ai rencontré de tout, mais beaucoup ressemblaient aux autres. Malheureusement. Une chose est certaine, l’élément ne les a pas rendu plus doux. »

Elle se troubla légèrement en le voyant sourire. Le silence s’ensuivit, et finalement, elle clappa dans ses mains plusieurs fois avant de reprendre son calepin.

« Tu peux me montrer ce que tu sais faire ? »




##   Lun 1 Juin 2015 - 18:37

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Merci merci!!! Embarassed Ah au fait, j'aime bien ton ava! Wink

Ce qui était sûr, c'était que sa nouvelle amie s'avait écrire rapidement, sans même parfois, prendre la peine de vérifier. Bah il lui manquait la parole, mais dans son comportement, elle était plutôt marrante. Et puis ils passaient un bon moment, Ys n'aurait pas demandé mieux pour souffler après ce concert.

Ceci dit, en lisant ce mot "grisant", Ys arqua d'un sourcil avant de reposer son regard sur Alice. Interrogateur, il ne voulait pas où elle voulait en venir. Et quel drôle de mot! Pourquoi avoir choisi celui ci?


"C'est une sorte de compliment?!"

Alors qu'il resta légèrement songeur sur cette phrase, la mine d'Alice le tira de ses rêveries. Apparemment, la bière aussi, c'était sa première fois. Le garçon se mordit la lèvre avant de laisser échapper un rire amusé. Non bien sûr, il ne se moquait pas, il n'était pas assez mauvais pour ça. Mais sa réaction le fit bien rire. Au moins, elle était courageuse et n'avait pas froid aux yeux. Il n'y a pas beaucoup de gens qui se lance avec un inconnu sur une moto et boire ce que ta mère te dirait de ne pas boire. De ce fait, Ys trinqua avec elle et se calma.

"T'as le droit de laisser si t'en veux pas."

Buvant une gorgée, Ys se laissa tombé en arrière. Allongé dans l'herbe, n'ayant que le ciel comme paysage, il s'amusa à faire des ronds avec sa fumée tandis qu'Alice gratta de nouveau. Lisant rapidement, le garçon resta perplexe. Ainsi Alice aurait rencontré de mauvaises personnes? Elle n'a pas eut autant de chances que lui car depuis son arrivée, il n'avait croisé aucune personne malsaine.

"Ouais y en a qui se prenne surement pour Dieu... Ignores les, ou fous toi d'eux! C'est bien plus drôle!"

En y repensant, Ys eut une pensée pour un dénommé Blaze qu'il avait croisé une fois. Il était grave celui là! Pas méchant, mais quel crâneur! Du coup, c'était facile de le titiller. En se souvenant de ses réactions impulsives, Ys eut un léger sourire en coin.
Enfin, ce fut surtout le regard que lui porta Alice qui le laissa sans voix. Enfin il comprit quand cette dernière réagissait subtilement. Jouer un tour en quelque sorte! Devant son excitation, Ys eut un large sourire et se redressa.


"Ouais ok, attends voir ce que je peux..."

Cherchant du regard, il tomba sur sa moto et d'un geste de la main, très vif, un fil électrique alla s'écraser sur son engin. Ce dernier démarra bruyamment. Tandis qu'Alice fixait la moto, Ys en profita pour jouer au magicien et se téléporta de l'autre côté de la jeune fille. Assit, dans une position spéciale du "je me la joues graaave", il lui afficha un grand sourire victorieux.

"Ca c'est quand j'oublies les clés! "

Oui bon ça va! On peut rire non?! C'est pas tous les jours qu'on peut se la raconter. Bon ça serait beaucoup moins plaisant s'il lui avait fait peur.


##   Ven 7 Aoû 2015 - 13:10

Personnage ~
► Âge : 15 Ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 06/01/2013
Emploi/loisirs : Songer à loisir.
Humeur : Neutre.

(Merciii ♥ Me revoilà ! Un peu plus présente, le moral est reviendu *.*)



Alice souriait. Elle souriait depuis tout à l'heure et avait du mal à s'arrêter. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas été si heureuse. Bon, après il est tout à fait vrai qu'elle avait tendance à s'enthousiasmer pour beaucoup de petites choses. La lune au creux du carreau, un insecte un peu plus joli que les autres. Ce n'était que de petits exemples. Elle était persuadée que c'était le lot commun des gens qui ont souffert toute leur vie. Que quand on a connu les épreuves on trouve plus de beauté ailleurs pour se consoler. Au moins un peu. -Mais encore une fois c'est n'importe quoi- N'importe quoi ? Pas plus que de s'accrocher à la vie, au péril de celle de sa propre chair -tu ne sais pas de quoi tu parles- C'est toujours plus facile comme ça.

Elle n'avait pas réussi à trouver comment se débarrasser d'elle. Une croyance étrange lui murmurait parfois à l'esprit que si elle réussissait un jour elle pourrait de nouveau faire entendre le son de sa voix.Que c'est elle qui tenait ses cordes vocales et s'y accrochait comme la vie au dernier soubresaut d'espoir.  Mais si ça se trouve, ça aussi c'était une croyance stupide. Mais tous ces petits détails, toutes ces petites choses s'envolaient parfois, quand elle faisait une belle rencontre. Et elle était tout à fait sereine en ce moment précis. Il demanda si c'était un compliment, elle fut surprise de constater qu'il ne connaissait pas le mot. -mais non, dis plutôt que tu t'es encore trompée, tu ne sais pas écrire-. A chaque doute, elle revenait. Appuyant dessus aussi fort qu'elle le pouvait. Comment pouvait on autant détester son propre enfant. Alice hocha la tête avec vigueur pour lui signifier qu'effectivement c'était  un compliment à son attention, et qu'il n'y avait rien à prendre mal.

Sa mère se tut. C'était ce qu'elle faisait de mieux. Se taire. Alors Alice reprit vie, et son sourire revint aussi rapidement qu'il était parti. Si tant est qu'il fut parti un jour. Elle trinqua avec bienveillance mais jeta un coup d'oeil et de nez à la boisson en question. Elle ne goûtait jamais rien de nouveau sans l'avoir au préalable soumis à au moins deux de ses sens. Personne ne voudrait l'empoisonner, mais elle avait ce vieux réflexe qui venait d'on ne sait où. Elle hocha la tête. Mais elle n'en laisserait certainement pas, ça sentait ma foi plutôt bon !

Ys se retrouva à la verticale, Alice préféra rester assise un peu plus longtemps. Le paysage, le calme, l'avancée de la nuit. Elle était bien. Trop bien pour risquer de bouger pour rien. Alors elle resta un peu assise. Encore un peu. De toute façon, la pire personne qu'elle avait rencontré était celle qui vivait en permanence avec elle, régissant tous les aspects de sa vie. Personne d'extérieur ne pourrait lui faire plus de mal qu'elle ne lui en avait déjà fait. Il lui conseilla de se moquer d'eux , elle sourit. C'était une drôle d'idée, mais qui ne manquait pas d'intérêt. Elle se ranima une nouvelle fois quand il accepta sa requête.

Ce n'était pas banal. La moto s'alluma soudainement, et lui avait tout simplement changé de côté. Elle sursauta d'ailleurs en le constatant tant elle était absorbée par le vrombissement de l'engin à deux roues. Elle le regarda, interdite. Haussa un sourcil et finalement se mit à rire-toujours en silence. Elle sauta sur son carnet une fois un peu calmée.

« Et ben ! Ca doit être rock'n roll de vivre avec toi »

Elle allait lui montrer mais se ravisa, recommenca à écrire et lui montra, l'air faussement inquiète.

« Heu..Tu les perds souvent tes clés ?

Elle lui laissa le temps de lire et reprit son graffiti.


« C'est génial ! Tu peux contrôler tous les éléments électriques à distance ? Mais..Du coup est ce que tu as essayé déjà de rendre la vie ? Tu sais, comme dans Frankenstein ? »

Elle allait peut être un peu trop loin dans ses questions, mais il faisait nuit. Et la nuit masque les pensées impures. Elle se rapprocha un peu de lui, comme si c'était une confidence. Se rapprochant de son visage, scrutant ses yeux de son regard d'azur, cherchant à savoir s'il lui mentait. Ca serait tellement facile de mentir quand on doit répondre à ce genre de questions. Elle était vraiment très proche. Son regard pétillait de quelque chose oscillant entre malice, intérêt, et peut être un petit quelque chose de glauque. -Et si tu me rendais la vie ma chérie? Tu pourrais te servir de lui...- Plutôt mourir.





##   Lun 17 Aoû 2015 - 22:11

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Reviendu?? xD Tant mieux pour toi ^^


Oui on peut le dire, Ys avait tout du magicien qui arnaque les touts petits avec ses tours de passe passe. Bah il n'y avait rien de mal à vouloir profiter. Et puis au moins, il ne s'en servait pas pour la violence. C'était une première! Et du moment qu'Alice ait les étoiles plein les yeux, alors ça en valait le coup. Ne cachant pas sa fierté, Ys afficha un large sourire en constatant le regard de son amie. De toute manière, l'heure était à l'amusement et à l'apaisement.
Intrigué par ce silence, se demandant toujours ce qui pouvait se passer derrière cette barrière, Ys se pencha légèrement en avant pour lire ce que la demoiselle griffonnait. Malheureusement pour lui, elle rectifia et lui dévoila autre chose. Tout en haussant les épaules, Ys s'exclama:


"Bah pas toujours. Disons que c'est bien pratique ^^"


Et puis surtout, son Harley chérie, le garçon n'était pas prêt à perdre quoi que se soit tant que cela la concerne. Et sagement, Ys attendit que la jeune blonde griffonnait autre chose. C'est assez frustrant de ne pas savoir ce qu'elle pensait vraiment. Elle ne pouvait pas parler et ne laisser paraître aucun son. De ce fait, aucune surprise, aucun moment où elle pourrait être prise sur le fait. Non, toujours ce calepin où elle pouvait se préserver. N'est ce pas en soit, une bonne technique afin de ne jamais être franchissable?
Enfin il put lire et éclata de rire. C'était à la fois amusant de voir toute cette innocence sur ce papier mais surtout, se ressaisissant, Ys eut soudain comme un air songeur.


"Attends... mais c'est pas con ça!! J'y avais jamais songé!! T'es un génie Alice!"


Le regard dans le vide, Ys songea à cette idée. En y pensant, c'était pas si idiot que ça. Après tout, ne dit on pas que derrière chaque légende, chaque mythe se cache une part de vérité? Et s'il était possible de..... ? Cette merveilleuse idée, il fallait à tout prix qu'il en parle avec Mitsuki. Il existait surement un moyen de concrétiser. Après tout, il en était persuadé, leurs pouvoirs devaient surement un étendu encore inconnu. Des limites dont on n'aurait pas conscience. Sinon ces pouvoirs ne serviraient à rien.


"Ah ouais..."


Se parlant à lui même, Ys ne réalisa pas de suite ce qu'il se passait autour. Mais comme si son instinct prit le dessus, il détourna son regard sur Alice qui était très soudainement proche de lui, de son visage. En quelques secondes, Ys sentit comme un étrange malaise, le rouge lui montant rapidement aux joues. C'était quoi cette lueur dans son regard? Par réflexe, il recula. Oui, enfin il perdit surtout son équilibre, et tomba en arrière. Honteux et surtout très gêné, Ys se releva rapidement tout en se grattant la tête, un sourire béat.


"Ah euh... Tu... Tu veux me dire quelque chose?!...Hein...? Je..."


Bordel mais c'est quoi ça? Allez il faut se ressaisir! T'es pas une gonzesse! T'as pas être gêné comme ça! Elle voulait surement te dire quelque chose... ou du moins essayer hein?! Vas pas imaginer des trucs tordus! Tout en reprenant une profonde respiration, chassant cette gêne, Ys s'alluma une cigarette pour se reconcentrer et reprit d'une voix plus posée:


"Je vais réfléchir à ton idée de Frankenstein. Et sinon je pensais aussi puisque tu es Air... une fois que tu maîtriseras tes pouvoirs, peut être que tu pourras produire des sons... ta voix..."


Dans le fond ce n'était pas idiot. Alice pourrait très bien imiter les vibrations de ses cordes vocales. Elle pourrait enfin être libre. Et qui sait, elle devait surement avoir une jolie voix. Au moins l'intérêt d'une conversation sérieuse, c'est que vous pouvez reprendre le contrôle.


##   
Contenu sponsorisé

 

Rock'n Roll baby!! Pv Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : 1, 2  Suivant