Partagez | 
Foutu pour foutu, faisons des pompes ! ~ (PV Eshan)
##   Ven 23 Mai 2014 - 5:09
avatar
Invité

~ C'est auuuujouuurrrrd'huiii Dimaaancheeuh ~

Et comme toujours, je ne sais que faire le jour du seigneur.
Comme je n'ai pas encore commis tous les péchés, pas besoin d'aller me confesser muahaha !
Hum...mais je divague...
Préoccupons nous plutôt de ce que révèle la ciel, principal régisseur de mon emploi du temps.
Et celui-ci annonce une superbe averse accompagnée de sa délicate brise tout juste vivifiante.
Décidément, veut-il une nouvelle fois m'empêcher d'aller courir les toits ? Je ne suis pourtant jamais tombée...Même pas failli, et pourtant ce n'est pas grâce à mon attitude précautionneuse, loin s'en faut !
La dernière fois que je m'y suis rendue, j'étais soûle. Enfin, je suppose que je vais bien trouver autre chose. Une fois la porte de ma chambre refermée, je guette quelques instants le couloir, assez machinalement, et déambule dans les dédales de l'établissement. Sur la rampe, cela va de soi...
Pourquoi se compliquer les choses ?
Elles le sont suffisamment, surtout en ce moment.
Mais aujourd'hui, je suis clean, aucun alcool, ni à la ceinture, ni dans mon sac, ni dans une petite fiole soigneusement dissimulée sous un pan de mes rangers. Rien...

Et ce n'est pas peu fière que je me rends d'un pas décidé vers les quelques structures que je fréquente rarement. Tiens, pourquoi pas le gymnase ? Qui irait là un dimanche matin, alors que la rosée recouvre encore les petites pousses aux pieds des lampadaires, bousculée par les grosses gouttes qui s'abattent sur elle,vives, froides, comme meurtrières.

Poussant la porte arrière de l'imposant bâtiment, puis rejoignant prestement  les gradins, je pose mon sac et me déleste de mon sweat à capuche pour découvrir un top de sport, pas trop avare en tissu et pas trop encombrant.
Je sors un tapis de sol soigneusement plié de mon sac et m'installe sur le terrain de hand, seule...
C'est tout de même plus spacieux que ma chambre ! Je ne sais trop encore où je vais fixer ma barre de tractions mais j'ai déjà de quoi m'étirer, faire quelques séries de pompes et jouter, toute la journée si le temps venait à rester grincheux.
Retirant de mon dos mon fourreau ainsi que son précieux contenu, je le pose au sol, à côté de ma tête, puis m’assois et étend mes jambes pour lentement pivoter le torse en tous sens. Je ne tarde pas à arrêter ça, car tirer sur mes reins rend ma cicatrice brûlante. J'échauffe mes poignets et chevilles et enchaîne par quelques pompes, une main dans le dos après l'autre. Des gouttes de sueur perlent dans mes cheveux et parcourent ma nuque, m'arrachant un frisson.

« Ghihihi !»

A peine relevée, j'en profite pour courir sur place et sortir une bouteille d'eau en chantonnant ''D.A.N.C.E.'' À mi-voix. La moitié est descendue d'une traite et le reste servira plus tard. J'ai conservée ma légendaire descente...
M'est avis qu'elle me suivra toute ma vie.

Finissant par reprendre ma compagne d'acier à mes côtés, j'entreprends l’ascension des gradins à ma façon.
Alternant sur les mains/pieds sur les bancs et joutant perchée sur les accoudoirs.

Un pitre ? Où ça ?
 

Foutu pour foutu, faisons des pompes ! ~ (PV Eshan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.