Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Ooooops! JE SUIS PERDUE!! [Pv: Ys Ochikawa] FINIT
#   Jeu 19 Juin 2014 - 23:22

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Je n'aime pas les dortoirs. Il n'y a que des filles en plus!
Il est cinq heures quand je me lève. Je ne veux pas aller en cours. De toutes façons, ça ne sert à rien. Que dalle, nada.
Je me suis mis un jogging. Je suis allée courir. Je fais partie des plus jeunes ici. J'ai croisé beaucoup de fille. Pas mal de garçons. C'est sympa ici. Mais ma famille me manque, et je ne peux m'empêcher de repenser à la maladie, toujours en moi, d'une certaine manière.
Je repense souvent à ma famille. Il n'aurait pas voulu mon malheur. C'est peut-être pour ça au fond que je veux vivre. Je vis pour eux. D'une certaine manière, je suis morte intérieurement en même temps que mon frère. Bordel, je déteste penser à eux.
Il fait vraiment mauvais temps aujourd'hui. Pluie, brouillard, froid... Je décide de rentrer. Je me change,  me mets en treillis kaki et top sans manche blanc, le tout mettant mes formes en valeurs. Je chausse mes converses noires basses et attrape ma guitare. J'ai besoin d'un moment calme. D'un moment à moi.
Je déambule dans les couloirs, cherchant un endroit où personne ne me trouvera. Mes pas me guident devant une petite porte avec un écriteau:

SOUS-SOL. ACCES INTERDIT AUX ELEVES.

C'est ce qu'il me faut. Je regarde à droite puis à gauche, mais je suis seule. En même temps, à six heures du mat'...
Je descends lentement, mais très vite, les couloirs s'enchaînent et je ne sais plus où je suis.
Ah ben là, c'est sûr, personne ne me trouvera! Même moi je serais incapable de me retrouver!
Lassée de mon étourderie et en même temps heureuse d'être enfin seule, je m'assis et pris ma guitare. Je pensais à mes parents. A mon frère. A ma vie d'avant. A celle de maintenant. A la maladie. Et finalement, je me mis à chanter, d'une voix pure et cristalline.
Je me souviens qu'autrefois, maman comparé ma voix au chant des sirènes de la mythologie. Je n'ai jamais compris pourquoi. Je sais que je chante plutôt bien. Même très bien. Mais quand même, je n'ai pas pour but de bouffer les autres!
Ce n'est que plus tars que j'ai compris: Avant, j'attirais beaucoup les garçons. Et c'est peut-être pour ça que maman me comparait à une sirène mythologique: J'enchaînais les conquête.
Toujours est-il que mon moment de solitude s'éternisa, je chantais ma chanson, celle de ma famille. On adorait cette chanson. Tous. C'était la notre. Elle passait à la radio le jour où papa est mort. SI je la chante encore, c'est parce qu'elle est la seule chose qu'il me reste de ma famille avec le bracelet et une ancienne photo datant de mes sept ans. Je tenais Vincent, alors âgé de deux ans, dans mes bras, sur le canapé, et maman et papa était autour de moi. Je souriais.
Cette photo ne me quitte jamais. Elle est dans ma housse de guitare, ou dans ma veste quand je ne porte pas mon instrument.
Je chantais, pensant à ma famille, quand j'entendis des pas. Je me stoppai. Je parlai d'une voix neutre, nullement intimidée par le nouvel arrivant.

- Qui est là?

[Chanson que Joyce chante: Hôtel California - Les Eagles]



Merci Ys pour le kit!
Paws up!


Dernière édition par Joyce Noran le Jeu 17 Juil 2014 - 20:35, édité 1 fois
#   Jeu 19 Juin 2014 - 23:49

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Entraînement dans 10 minutes en salle de Gym!
Sois à l'heure!

"Argh..."

En voyant le texto de Mitsuki, Ys grimaça avant de replonger son visage sous la couette. C'est mort! Pas d'entrainement aujourd'hui! A force, il ne sentirait plus son corps, cette Mitsu abuuuse!
Soupirant, quand Ys n'avait aucune envie de se lever, c'était pas la peine de le forcer, il s'énerverait. Alors il se contenta de répondre:


Peu pas... je suis malade... snif....T_T

Sans attendre une réponse en retour, il éteigna aussi vite son téléphone portable. Le vilain! Oui bon c'était pas non plus très élègant de sa part, mais ça fesait plusieurs fois qu'il s'était entraîné cette semaine, il voulait marqué une pause. Et puis il n'aurait qu'à lui faire les yeux doux pour se faire pardonner.
ceci dit il ne resterait pas dans son lit toute la journée, au cas si sa maitresse viendrait le chercher, valait mieux quitter les lieux. Et il n'y avait qu'un seul endroit pour ça: les sous sols. Oui, oui, le jeune homme savait où se réfugier. Entre les entraînements et les cours, il avait trouvé la planque parfaite. Quoi? On ne vous avez pas dis qu'il était un peu feignant sur les bords? Chose faite!

S'habillant d'un simple t-shirt noir et de son jean, docs aux pieds, il quitta sa chambre en emportant ce qu'il fallait. En plus le temps n'étant pas au rendez vous, autant s'isoler pour faire ce qu'il avait à faire. Puisqu'il n'y avait personne à voir aujourd'hui, alors autant s'isoler dans l'ombre.
Cela fesait maintenant une petite heure qu'il s'y trouvait, seul et sans personne. Il ne connaissait pas le chemin du retour, car grâce à son pouvoir de téléportation, il n'avait pas besoin de faire travailler la mémoire, même si c'était un vrai labyrinthe ici.
Bref, il avait tué sa matinée , les écouteurs dans les oreilles et un petit joint en bouche. Roooh!! Le vilain! Mais ça fesait tellement longtemps qu'il avait pas recommencé. Et puis il n'a tué personne. F*ck le narrateur!

Seulement il ne se rendit compte d'aucune présence, du moins jusqu'à que l'un de ses écouteurs ne glisse de l'oreille. Relevant la tête, Ys entendit une voix féminine chanté un peu plus loin dans le couloir. *Ohoh!* Craignant qu'on vienne le chercher, il s'empressa de prendre la fuite, son délit aux lèvres, et s'empressant, tournant où il ne savait, il tomba alors sur une silhouette. Une demoiselle assise au sol avec une guitare. Ah... c'était donc elle?
Elle l'interrogea et ,arquant un sourcil, Ys la regarda étrangement.


"Et toi? T'es qui?"

Elle avait un joli petit minois et une voix très douce.
Heureusement qu'elle avait une guitare, sinon Ys aurait plus arrogant dans ses paroles. Oui, son instrument l'avait retenu.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Ven 20 Juin 2014 - 0:14

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Je regardais le jeune homme m'ayant limite fonçait dessus avec intérêt. Il était plutôt mignon, bien que plus âgé que moi. A peine majeur sûrement.
Des cheveux de flamme et des yeux de démons. C'est tout ce que je réussis à voir. Il devait être habillé de sombre, je ne distinguait pas son corps. Je n'y voyais qu'une ombre. Je me plongeai dans la contemplation de ma guitare, mon instrument, ma vie.

"Et toi? T'es qui?"

Je le fixais médusée. Que pouvais-je bien lui répondre? Il avait l'air un peu... Ailleurs, comme après une cuite ou... De la drogue. Je remarquais qu'il me fixait, puis fixait ma guitare. Je me relevai mais remarqua la différence de taille entre nous: plutôt... Grande?  Il faisait au moins vingt centimètres de plus que moi.
Bon... Dis un truc Jo', il va pas attendre des années!

- Je suis personne et tout le monde à la fois. Ca te va comme réponse? Et toi le feu-follet?

J'adore donner des surnoms cons aux gens. C'est mon gros plaisir! Je savais que je jouais au plus con, et que je n'aurais pas dû m'y risquer mais je m'en foutais totalement. J'avais autre chose à faire. Mais j'aimais bien provoquer les gens. Je me sentais moins vulnérable.

- Alors? Qu'est-ce-que tu fais ici? En recherche d'un endroit paisible? Désolée mais j'y suis déjà feu-follet!

J'aime l'appeler ainsi. Et dans le fond, ça lui va plutôt bien avec ses cheveux roux en pétard. A mon avis, il vient de se lever. Et il ne va pas apprécier mon surnom. On peut toujours rêver de ne rien subir pas vrai?
Toujours est-il qu'il continuait de me fixer. J'ai quelque chose sur le visage ou quoi?!
Au vu de l'expression du jeune homme, soit je me prenais son amitié, soit je me prenais sa haine. C'était quitte ou double. Tout ou rien. Noir ou blanc. Pas de gris. De toutes façons, il n'y a jamais de place pour le gris.


HRP: Désolée, je sais que c'est court, je me rattraperais la prochaine fois promis mais la j'ai pas plus d'idée (début de rp)



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Ven 20 Juin 2014 - 0:46

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Ouf! C'est bon, Ys pouvait cessé d'être sur la défense. En la voyant de plus près, ce n'était qu'une jeune fille, beaucoup plus petite et surement mineur. Aucun danger qu'elle ne soit venu pour lui.
Cependant cette demoiselle ne manquait pas de mâcher ses mots, elle ne se laissait pas faire. Surement qu'elle aussi rester sur la défensive en voyant Ys et surtout que ce dernier ne lui avait pas répondu aimablement.
Cependant... "feu-follet"? C'est une blague? Elle joue avec les nerfs d'Ys? C'est surement pas une bonne idée. Il va tout entendu avec son look particulier et avait fait taire ces mauvaises langues avec ses poings. Seulement c'était une jeune fille, il n'allait pas se battre avec elle. Tout de même! Ys n'était pas un saint, mais ce n'était pas un salop**d!
De ce fait, il se contenta de jeter son joint et de croiser ses bras avec un regard autoritaire.


"Ah oui ça t'appartient cet endroit? Et si je veux pas bouger, c'est qui va m'en empêcher? Toi, machin?"

Puisqu'il ne pouvait pas être violent avec elle pour se venger de cette arrogance, il jouerait sur les mots. Machin, voilà c'est son surnom. Puisqu'elle est tout le monde et personne à la fois, ça serait machin. Bon, c'était assez immature mais que pouvait-il faire de plus? La fixant ainsi un instant, Ys soupira et décroisa ses bras.

"En tout cas tu joues bien gamine."

Son ton de voix avait changé, elle était plus amicale. Cette petite ne manquait pas de caractère, elle ne se laissait pas faire, mais elle savait jouer. Ca, il ne pouvait pas le contester. Et puisqu'ils devaient passer un moment ici, autant trouver un terrain d'entente.

"Tu fuis quoi au juste?"

Lui, il fuyait Mitsuki et les profs, mais elle? Qu'est ce qui l'avait repoussé jusqu'ici? De plus, il ne lui semblait pas familière, elle devait être nouvelle.

HRP> Tu sais que tu peux compter sur moi. Je serai toujours là  punition! 



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Ven 20 Juin 2014 - 8:08

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Il me regardait d'une étrange manière, comme s'il était prés à frapper. Je jouais avec ses nerfs, cela se voyait, et j'adorais ça.
Mais autre que laisser son mépris sortir, il se contenta de jeter son joint pour croiser ses bras, dans une attitude autoritaire.
C'est une blague pas vrai? On dirait un enfant qui boude! Trop choux

"Ah oui ça t'appartient cet endroit? Et si je veux pas bouger, c'est qui va m'en empêcher? Toi, machin?"

Je ris doucement, amusée. J'avais cherché, et j'étais sûre d'avoir trouver. Il n'aimait pas le surnom que je lui donnais. Dommage, ça lui allait pourtant si bien! En attendant, il y avait un contraste bien évident entre l'attitude autoritaire du jeune homme et son comportement immature. Je souris faussement (un vrai sourire de ma part? Non mais sans dec', et le père noël existe aussi pendant qu'on y est!) et repris d'un ton calme:


- Je n'ai pas dis ça. Seulement, si tu cherches la tranquillité, je joues donc, tu seras dérangé.


Le jeune homme me fixa, puis décroisa les bras en soupirant.

"En tout cas tu joues bien gamine."

Gamine? OK merci... Et il se croit intelligent en plus de ça! Je fronçais les sourcils, légèrement indignée. C'est vrai que je ne faisais pas mon âge. Je faisais fillette de treize ans alors que j'aurais seize ans cette année. Néanmoins, je m'en contentais. Et puis, faire petite et innocente, ça peut grandement servir des fois!

- Merci. Tu t'y connais en musique?

Quitte à passer le temps, autant trouver un sujet pour parler. Feu-follet avait l'air du même avis que moi puisqu'il ajouta, plus amicalement:

"Tu fuis quoi au juste?"

Ce que je fuyais? Ah oui c'est vrai, je suis seule dans un sous-sol... A Terrae. Je m'appuyai sur le mur, les mains dans le dos, me callant, la guitare appuyée contre le mur, à mes côtés.

- Je fuis... Le dortoir. Et les cours. J'ai autre chose à foutre que d'apprendre des cours de maths. Et vu que je suis nouvelle, je n'aurais qu'à dire que je n'ai pas trouvé la salle ou un truc du genre. Et toi?

Je fixai le jeune homme. Je ne savais pas son nom et même si feu-follet me plaisait bien, ma curiosité s'éveilla.

- Oh faîte feu-follet, je pourrais savoir ton nom ou mon surnom te conviens tellement que tu préfères garder le mystère?

HRP: Alors Ys ne serait pas capable de frapper une fille de 15 ans mais toi tu serais capable de fouetter une fille de seize ans? Malade!



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Lun 7 Juil 2014 - 16:50

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

C'est lui ou il avait bien l'impression qu'il ne lui faisait pas peur? En même temps cherchait il vraiment à le faire?
Peu importe, néanmoins cette jeune fille se moquait doucement de lui. Les jeunes ne respectent vraiment plus leurs aînés!
Mais comme il n'était pas là pour se battre et surtout contre une enfant, il s'y résigna. D'ailleurs elle prononça des mots qui détendu aussitôt le garçon, lui changeant son état d'esprit.


"Comment la musique pourrait elle me déranger?!"

Evidemment que non! Et puis qui n'aime pas la musique? Il faut vraiment être faux pour dire le contraire. Jetant un coup d'oeil, il vit d'ailleurs l'instrument de la demoiselle. Il en souri à la vue.

"Oui, je joue le même!"

Fesant un signe de tête vers la guitare, Ys désigna ainsi l'instrument qu'il jouait également.
Naturellement, il alla rejoindra le mur d'en face et se laissa glisser contre pour s’asseoir par terre tandis qu'il tendit une oreille attentive aux réponses de la demoiselle sur sa présence ici.


"Un peu près les mêmes raisons sauf que j'ai en plus une maîtresse tyrannique... ou presque! :p"

Si Mitsuki l'entendait parlé ainsi en son nom, elle le pendrait par les pieds toute une nuit. S'allumant une cigarette, Ys leva ses yeux de braise vers la blonde tandis qu'elle lui demanda son nom.

"Pourquoi je te le donnerais? Je suis sûr que tu continuerais à m’appeler feu-follet..... ........ Ys, Ys Ochikawa. Et toi machin?"

HRP> Désolé du retard :p



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mar 8 Juil 2014 - 13:57

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Je regardais avec amusement ce jeune homme. Il avait l'air de souvent trouver les embrouilles, pourtant, ici et maintenant, je pensais bien qu'il n'oserait pas me frapper. Qu'est-ce-que je vous disais? Ca serre d'avoir une petite taille et un âge... raisonnable.

"Comment la musique pourrait elle me déranger?!"

Je ris doucement, au moins, nous avions le même état d'esprit vis-à-vis de la musique. Son regard se riva sur ma guitare sèche. Mon seul bien. J'avais compris avant même qu'il n'ouvre la bouche.

"Oui, je joue le même!"

Il me désigna mon instrument d'un mouvement et je hochai la tête, lui faisant comprendre que j'avais compris. Il alla s'assoir contre le mur, en face et je le fixai, attendant une répartie, quelque chose.

"Un peu près les mêmes raisons sauf que j'ai en plus une maîtresse tyrannique... ou presque!"

Je riais intérieurement: Oh moins, il était franc.

- Une maîtresse tyrannique dis-tu? Bravo à toi, tu viens de me confirmer que les cours n'étaient pas fais pour moi!

Bien sûr, je serais bien obligée d'y aller un jour à ces cours... Et la perspective d'un bureau et d'une chaise ne m'inspirait pas un grand bonheur.
Le jeune homme s'alluma une clope. Ici, ça devait être la mode. Depuis mon arrivée, j'avais du en voir... Allez, je dirais bien trente à quarante fumeurs.... Et j'évite tout le monde! Bon... OK. C'est eux qui m'évite. Faut dire aussi que je fais partis des plus jeunes...

"Pourquoi je te le donnerais? Je suis sûr que tu continuerais à m’appeler feu-follet..... ........ Ys, Ys Ochikawa. Et toi machin?"

Je souris, il n'avait pas tord. Ys? Pas commun du tout. Mais ça le faisais, ça lui allait bien.

- Mais feu-follet te va tellement bien! Je lui fis un sourire, provocante. Oui, j'aime faire chier les gens. Ca me plaît et c'est bien l'une des choses ou je suis douée!

- Et je m'appelle Joyce. Joyce Noran. Et au niveau surnom... Tu n'as pas trouvé très original tu sais? Mais bon... Je ne peux pas t'en vouloir... Après tout, c'est bien connu, les vieux ont moins d'imagination!

Oui. Je viens juste de reléguer mon complexe au second plan. Il devait me prendre pour une petite teigne insolente. Mais je m'en foutais. Avoir des amis? Rien à battre. Des ennemis? Rien à cirer. Être seule? Je crois que la vie m'avait prouvé que je ne méritais que ça. Alors franchement, Ys pouvait penser ce qu'il voulait, la seule chose qui me permettait d'avancer, c'était la musique. Je n'avais eu que peu d'amis, et aujourd'hui je n'en avais plus. Je n'en voulais pas. On finit toujours par perdre ceux que l'on aime.



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Mer 9 Juil 2014 - 21:51

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Une grande fan des cours elle aussi! Et encore, ils n'avaient pas à se plaindre, ils étaient dans une école où leurs cours étaient portés surtout sur leur pouvoir. C'est nettement plus intéressant que dans leur ancien établissement scolaire.

"T'inquiétes, tu finiras par apprécier!"

Cette demoiselle était nouvelle, certes, mais très peu entourée... N'avait-elle pas d'amis? Ys se souvenait de ses premiers jours arrivés ici, ne connaissant personne, il s'était vite perdu et avait passé e longues journées seul tout comme le fesait cette fille.

Ceci dit elle avait du caractère, un peu trop arrogante surment pour avoir des amis?! D'ailleurs elle ne cessa pas pour autant de taquiner Ys, lui qui était toujours le premier à pousser les autres dans les limites, le voilà prit dans son propre jeu. Cherchait-elle à le faire céder? Une très mauvaise idée!
Il la dévisagea tandis que cette dénommée Joyce s'amusait avec ses nerfs. Alors à charge de revanche, il se releva pour vite attraper sa guitare avant de retrouver sa place.


"Tu t'ai jamais pris une fesse par un vieux gamine?!"

Bon pour sûr, il n'irait pas jusqu'à se battre avec elle, surtout que maintenant il avait en sa possession l'instrument magique. Et glissant ses doigts sur les cordes, émettant quelques sons de note assez douces, il reprit la parole tout en jouant son jeu.

"Et sinon t'as personne d'autre à embêter ou c'est parce que tu semble insupportable au quotidien?"

Crus? Surement, mais il n'allait pas se laisser faire ainsi, surtout lui et son fichus caractère de cochon.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Jeu 10 Juil 2014 - 14:35

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Ys était du genre solitaire, ça se voyait. Sinon, que serait il venu faire ici, seul?

"T'inquiètes, tu finiras par apprécier!"

Je mis pas mal de temps à capter qu'il parlait des cours. Il se foutais de moi? Apprécier les cours? Moi? C'est une blague? Je soupirai, signe que je ne le croyais pas du tout. Qui était assez fou pour aimer les cours? Non mais sérieux?!
Il se leva alors, visiblement irrité par mon arrogance et empoigna ma guitare, avant de se rassoir, comme si de rien était. Malgré ma colère, je ne montrais rien. Hors de question qu'il voit que je ne supportais pas que l'on touche à mon instrument, la satisfaction aurait été trop bonne pour lui.

"Tu t'ai jamais pris une fesse par un vieux gamine?!"

Je fus prise d'un fou rire malgré ma colère. Aller savoir pourquoi, mais il était si peu crédible que ça en devenait risible! Il me fallut bien cinq minutes pour me calmer. Je respirai, un mal au ventre dû au rire m'empêchant encore de parler.
Il émit de ma guitare (Mais il va me la rendre oui?!) des notes douces, mais ne s'en formalisa pas et continua dans son petit jeu:

"Et sinon t'as personne d'autre à embêter ou c'est parce que tu semble insupportable au quotidien?"

Au moins, il était franc et crus, on ne pouvait pas le lui enlever. J'aime ce genre de personne. Oh moins, quand ils ont quelque chose à dire, il ne se gêne pas, et ça ne fait pas d'histoire cachée.
Je fixai mon regard dans le sien, pris un air sérieux et avouai:  

- Je te rappelle que c'est toi qui est venu vers moi. Si tu ne veux plus que je t'embête, libre à toi de partir, mais moi, je ne bougerais pas d'ici.
Quand au fait que je sois "insupportable", je ne démentirais pas, c'est ma plus grande qualité!


Je savais jouer avec les nerfs des gens, et si Ys continuait, je ne pourrais plus m'empêcher de le faire. De toutes façons, qu'il pense ce qu'il voulait, je n'en avais rien à foutre. Qu'il me traite de gamine, de peste où d'insolente, je n'en avais rien à faire.
Le plus douloureux, c'était de me dire qu'autrefois, je n'étais pas comme ça. Oui, j'étais confiante et non, je n'étais pas timide mais je ne connaissais pas l'insolence, encore moins l'irrespect. Et aujourd'hui, par haine contre ma famille m'ayant était arraché, m'ayant abandonné, j'étais devenue ce qu'ils méprisaient: Une garce. Une insolente. Je m'étais perdue. D'une certaine manière, j'étais morte avec eux.

- Et puis... Si tu pouvais me rendre ma guitare, j'apprécierais feu-follet. Sérieux, je préfèrerais éviter qu'elle tombe dans les mains d'un vieux. Qui sait ce qu'il peut lui arriver.

Et voilà, j'étais de mauvaise humeur! Je le savais, il ne fallait pas touché à mon seul bien. Il ne faut pas toucher à la guitare que mes parents m'ont offerte à la naissance de mon frère. Oh non. Ca jamais. S'il ne lui fait ne serait-ce qu'une rayure, où s'il ne pète ne serait-ce qu'une corde, je crois que je le massacre. Même s'il me fait deux fois! Vous connaissez "petit mais hargneux"? Je crois que la phrase a été inventé pour moi.



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Jeu 10 Juil 2014 - 15:57

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Les échanges étaient variables entre ces deux jeunes gens, mais on pouvait sentir un jeu assez coriace entre eux, celui qui cesserait d'importuner l'autre et admettrait sa défaite en quelque sorte.

Et l'instant d'un moment sérieux, Joyce répondis avec autant de franchise à la question d'Ys quelques secondes auparavant.
C'est sûr, elle ne se fera pas d'amis aussi vite. On aurait dis qu'elle était toujours sur la défensive, cherchant à se protéger dont on ne sait quoi. Ys la fixa également jusqu'à qu'il hausse les sourcils avant de se retourner sur la guitare.


"Ta plus grande qualité? J'ose même pas imaginer tes défauts!"

Alors qu'il savourait cet instant musical, Joyce revint aux attaques tout en le provoquant sur son âge le comparant à un vieux. Décidement , elle devait en avoir assez de la vie.
Oh et tiens, on dirait qu'elle est en colère? De quoi? La guitare? C'est vrai qu'Ys s'en était emparé sans aucune autorisation et cela ne lui plaisait guère. En même temps, il pouvait la comprendre, lui même tenait énormement à son instrument alors il serait tout comme elle. Ceci dit, une idée lui traversa l'esprit, une idée qui pourrait faire ravaler "vieux" à cette gamine.


Ys lui adressa un long sourire diabolique avant de se lever et de se diriger vers elle, tenant la guitare d'une main.

"C'est vrai tu as raison, je suis vieux , et on ne sait jamais ce qui pourrait arrivé... .après tout je pourrais tomber avec ta guitare et la casser..."

Tout en la provoquant, il s'amusa à basculer dans des gestes brusques, laissant la guitare volée dans les airs sans jamais la lâcher mais frôlant de près mur et sol. Comme Joyce devait stressée, la pauvre! Mais Ys n'était pas le genre de type à se laisser faire aussi facilement. Aussi il continua d'accumuler ces faux accidents les uns derrières les autres jusqu'à arriver à la hauteur de Joyce. Mais lorsqu'il se tenait face à elle, il cessa toute idiotie et lui tendit son instrument sain et sauf. Sa tête, morte de peur, avait suffit pour faire rire le garçon. Il reprit alors d'un ton plus calme et plus sérieux.

"Tu devrais quitté un peu ta défensive, sinon tu passeras toutes tes journées ici..."

Lui rendant son bien, Ys détourna les talons, profitant de s'allumer une autre cigarette, rempruntant alors une nouvelle route.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Jeu 10 Juil 2014 - 18:14

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

"Ta plus grande qualité? J'ose même pas imaginer tes défauts!"

Il haussa les sourcils en disant cela. Par delà sa réplique, je pouvais percevoir une profonde réflexion.
Un sourire machiavélique étira les lèvres du jeune homme quand il se leva, ma guitare à bout de bras. Euh... Il fait quoi là?!

"C'est vrai tu as raison, je suis vieux , et on ne sait jamais ce qui pourrait arrivé... .après tout je pourrais tomber avec ta guitare et la casser..."

Mais que fait-il?! Putain mais ma guitare!! J'étais affolée je dois l'avouer. Malgré moi, un gémissement s'échappa de mes lèvres serrées. Non... Pas ma guitare!
Il continua son manège jusqu'à arriver devant moi. Mes ongles avaient laissés de sérieuses traces dans ma peau tellement ils étaient serrés par le stress. Ys me tendis ma guitare, puis, il explosa de rire. Je vais le tuer. Je vais le tuer. Je vais le tuer.
Néanmoins... Je ne savais pas si je devais haïr ou aimer ce personnage. Mais la fatalité m'apparut alors: Je ne pouvais pas aimer. Aimer c'était prendre le risque de perdre. Je ne pouvais que me le refuser.
Alors je devais supporter ça. Ne pas apprécier des moments d'amitié,  d'amour, sous peine de perdre ces moments. Le bonheur est éphémère et si on peu si facilement le briser. Merci la famille hein? Que dalle.
Avant que je n'ai pu lui servir une réplique acerbe, le jeune homme repris son sérieux. Et il prononça les mots de trop:

"Tu devrais quitté un peu ta défensive, sinon tu passeras toutes tes journées ici..."

Il tourna les talons mais déjà, une sourire provocateur se dessinait sur mes lèvres.

- Oh, mais monsieur me donne un conseil? Mais monsieur est trop bon vraiment!

Je me foutais littéralement de sa gueule. Il avait franchis une limite. Manquait plus qu'il ose en franchir une autre.

- Alors d'après toi, je suis ici parce que je suis insupportable et sur la défensive? Intéressant. Mais dis moi feu-follet, si moi je suis ici pour cela, toi, que fais-tu là?

J'étais honteuse. La honte de la famille. Mais je n'avais plus de famille. Rien à battre. Il pouvait penser ce qu'il voulait j'en avais rien à foutre.

- Tu sais, on m'a appris à toujours me regarder dans une glace avant de me foutre de la gueule des autres. Tu devrais peut-être faire de même.

J'avais conscience que je venais de signer mon arrêt de mort, mais je m'en fichais éperdument. Je n'avais rien à perdre. Rien à gagner. Putain, que j'étais conne de faire ça! Mais c'est ces moment-là qui me permettaient de me sentir forte, confiante, courageuse. Bien qu'en vérité, je devais seulement paraître arrogante et insolente.
Dans mon attitude, rien ne laissais paraître mon désespoir. Mais il aurait suffit de regarder dans mes yeux vert clair pour voir que j'étais en vérité une jeune fille perdue et lassée de la vie.
Mais qui prend le temps de regarder les gens? Personne.
En vérité, le jeu instauré entre nous allait, pour moi, bien au delà des apparences: Il était la preuve que Terrae ne m'apporterait ni la délivrance, ni le bonheur. Ce n'était là que des contes pour enfant.
J'aurais pu tout aussi bien me jeter sur Ys et le frapper. Mais avouez que cela aurait été nettement moins drôle!
Et puis... La réaction de mon interlocuteur se faisait attendre. Mais s'il osait lever la main sur moi, nous savions tous deux que d'une certaine manière, j'aurais remporté cette partie.

- Tu ne me connais pas Ys Ochikawa.

Je venais d'officiellement ruiner une possible entente. Mais l'entente mène à l'appréciation, et l'appréciation à la perte. Vous y croyez vous? 15 ans et déjà blasée.
Mais en vérité, si j'étais venue à Terrae, n'était-ce pas justement parce que je gardais foi en la vie? Que j'avais espoir d'une nouvelle vie? Ou cherchais-je seulement à me convaincre que plus rien ne me retenait si ce n'est l'envie de ne pas me laisser abattre par le deuil et la maladie?

(HRP: Moi suicidaire? Nooon du tout!)



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Jeu 10 Juil 2014 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Alors qu'il pensait quitter les lieux, fesant quelques pas en avant, voilà que Joyce s'exprima, enfin! Elle pouvait jouer n'importe quel rôle, elle pourrait montrer les dents, hurler, tout casser, n'empêche qu'elle ne pouvait pas cacher sa vraie nature et surtout pas à Ys. Et lorsque celle-ci débita ses paroles , Ys se stoppa dans sa route, et lentement se tourna vers elle, un léger sourire en coin.

"Tu as raison. Je ne te connais pas. Je ne connais rien de ton passé. Je ne sais rien de ce que tu as vécus..."

Le jeune homme s'arrêta là et observa la demoiselle. Il est vrai qu'il ne savait rien d'elle mais il n'en avait pas besoin. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il se voyait en elle il y a quelques années de cela. Lui aussi, usait de la même méthode pour se protéger, rien n'accepter, envoyer les autres se faire f**tre, toujours prêt à attaquer. Le monde entier le fesait vomir, la société, il la haïssait, rien, rien de tout cela ne lui tenait à coeur et puisque qu'il comptait ses jours alors pourquoi une marque de respect quand plus rien n'a de valeurs à vos yeux?

Mais il n'en dirait rien à Joyce, il ne dirait pas qu'il comprenait ce qu'elle ressentait, qu'il était passé par là... A quoi bon? Joyce s'en moquait, elle dirait que c'est faux, qu'ils ne sont pas pareils... on ne reconnait nos tords que quand c'est l'heure. Là, elle se rendrait compte de rien et puis elle s'en rendrait compte d'elle même, quand ça sera le bon moment et sans l'aide de quiconque.

Alors fouillant dans ses poches, Ys sortit un petit bout de papier où il y avait marqué son numéro et se dirigea de nouveau vers la jeune fille lui tendant son morceau de feuille.


"Tiens, si jamais tu trouves tes journées longues parfois... et puis on pourrait se battre musicalement qu'avec nos poings..."

Lui laissant ce dernier, Ys ne s'attendait pas à ce qu'elle l'appelle dans les jours suivants ou même peut être jamais, juste qu'elle se rende compte que sa vie changera ici et qu'elle méritera ce qu'elle a toujours désiré. Et puis comme leur entente était vouée à l'échec, qu'il ne se battrait pas contre elle, il attendra qu'elle baisse sa garde pour respirer enfin, parce que lui, il sait qu'un jour elle le fera. C'est peut-être pour ça aussi que dans le fond, malgré leurs conversations précédentes, il ne la déteste pas.

"Ah et au fait, si je suis ici, c'est pour les mêmes raisons que les tiennes..."

Lui fesant un simple clin d'oeil, Ys esquiva un sourire avant de disparaître sous ses yeux. Téléportait, il laissa la jeune fille en plomb de toute manière elle ne desserrait pas les poings aujourd'hui alors autant de retrouver sa chambre pour travailler sur sa guitare. C'est que celle de Joyce lui avait donné envie de retrouver la sienne.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Jeu 10 Juil 2014 - 19:25

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Alors que j'écumai ma haine envers le monde, la société, la vie... Ys se tourna lentement vers moi, un sourire en coin.
Je sentais que j'allais être surprise.

"Tu as raison. Je ne te connais pas. Je ne connais rien de ton passé. Je ne sais rien de ce que tu as vécus..."

Il s'arrêta là, me laissant réfléchir. Il semblait comprendre, mais je ne m'en souciais guère, personne ne pouvait comprendre ce que je ressentais. Personne. Alors que je réfléchissais, Ys engouffra sa main dans sa poche pour en ressortir un papier froissé. Il me le tendit, sans une once de moqueries dans le regard.

"Tiens, si jamais tu trouves tes journées longues parfois... et puis on pourrait se battre musicalement qu'avec nos poings..."

Parce qu'en plus de ça, il s'attendait à ce que je l'appelle?! C'était du foutage de gueule? Mais non. Il semblait sincère. Je regardai rapidement les numéros puis froissa le papier dans ma main.

- T'as quand même du culot pour penser que je vais t’appeler!

"Ah et au fait, si je suis ici, c'est pour les mêmes raisons que les tiennes..."

Il me fît un clin d’œil, puis un sourire, signe que malgré mon arrogance, mon insolence et notre conversation, il ne me haïssait pas comme je l'avais pensé. Et il... DISPARUT?! Je restai une bonne minute figée sur place. Mais non, je n'avais pas rêvée, il avait bel et bien disparut sous mes yeux. Sans attendre, j'attrapai ma guitare, et pendant une heure, je cherchai à sortir de ce labyrinthe.
Cet institut n'était visiblement pas du tout commun. Et j'étais tentée d’appeler Ys pour avoir des éclaircissements sur ce qu'il s'était passé. Mais la satisfaction aurait été trop bonne. Aussi, je regagnai le dortoir, où je grattai quelques notes durant des heures, cherchant à démêler mes doutes et mes incertitudes. Ys me le paierait. Il me paierait cette conversation, cette réflexion et cette putain de disparition. Bordel, mais où avais-je atterrit?



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
 

Ooooops! JE SUIS PERDUE!! [Pv: Ys Ochikawa] FINIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Sous-sol de l'école.