Partagez
Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.
##   Dim 20 Juil 2014 - 14:07

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Je tournai dans la salle des Masters, faisant les quatre cents pas. Ce que je m'apprêtai à faire était tout bonnement fou. Je ne m'en sentais clairement pas capable. Comment aurais-je pu y croire hein ?Que je recommanderais au titre de Master un... Enfant. Mais en même temps, n'était-il pas dans son droit ?
Terrae avait "adopté" Akihiko depuis de longues années maintenant. Il avait énormément progressé, et il était bien loin d'avoir stagné au rang d'initié. C'était un enfant très prometteur, et qui avait déjà, à plusieurs reprises, réussi à faire ses preuves. Déjà lorsqu'il était passé Etoile, j'avais été impressionnée, car je l'avais trouvé terriblement douée. Il était si bien retombé sur ses pieds...
En plus de cela, c'était un enfant qui apportait la joie et la bonne humeur. Il était toujours souriant, positif ; il faisait toujours une tonne de compliment... Il ne pensait tellement pas à lui que j'en étais parfois impressionnée.
J'avais donc eu l'occasion de l'observer un peu ces derniers mois. Et j'avais vu avec quelle ardeur il s'était entraîné avec ses pouvoirs. Son contrôle était parfait pour son niveau, et étonnamment bon pour son âge. Il était beaucoup plus doué que beaucoup d'autres élèves plus âgés que lui. En plus de cela, je revoyais son visage, ses sourcils froncés prouvant sa concentration, ses lèvres pincées... Tous ces détails qui prouvaient qu'il y mettait toute son âme, tout son corps.
Je finis par me dire que, peut-être, parce qu'il avait eu ses pouvoirs très jeunes, il avait pu grandir avec, et fusionner avec sa magie beaucoup plus facilement qu'un autre. J'en étais donc venue à la conclusion qu'il était d'ailleurs étrange que Daisuke n'aie pas de pouvoirs... Mais j'étais vite passée à autre chose, trouvant que c'était plutôt un bienfait qu'un méfait.
C'est donc ce soir-là, tandis que mes collègues commençaient tous à ranger leurs affaires afin de retrouver leur habitat, que je pris la parole, forte, sûre, et dure.

-S'il vous plaît. Je souhaiterais recommander Akihiko... au titre de Master.


La plupart des Masters me défigurèrent avec interrogation. Je crus malgré tout percevoir un sourire, dans un coin et en reconnaissant l'énergie encore hasardeuse, je compris qu'il s'agissait d'une de nos nouvelles Masters ; la jeune Mitsuki.
Gardant la tête haute, je repris :

-Akihiko... Tu peux entrer,
soufflai-je, assez fort cependant pour qu'il entende.

La veille, au soir, j'avais donc été déposé au pied de sa porte de chambre une lettre, lui demandant de se rendre en salle des Masters ce soir, une fois la nuit bien tombée, aux alentours de 23h. Je me tournai alors vers la porte, attendant que l'enfant entre, restant droite et sûre de moi. Je n'étais pas en train de faire une erreur. J'en étais sûre ! Au contraire. J'étais en train de faire ce que j'avais trop tardé à entreprendre.


Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Dim 20 Juil 2014 - 18:32

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : Matheo Runon-Paulina Ivanova
► Rencontres ♫♪ :
Akihiko Eiji
Messages : 397
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 18
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

J'étais tout excité, c'est rien de le dire. Tout avait commencé normalement pourtant. Je m'étais levé ce matin, de bonne heure pour un petit entrainement matinal. J'aimais profiter du peu de temps frais qu'il y avait en plein été durant la matinée, j'aimais m'asseoir dans l'herbe , fermer les yeux et laisser mes visions me montrer ce que je désirais. Comment se porte les gens ? Est-ce que le marchand de glaces est déjà ouvert ? Toute ces petites choses, ces petites habitudes qui avaient fini par constituées mon monde à moi. Aujourd'hui était un jour comme les autres, et en même temps non. Parce qu'en revenant de ma ballade matinale, j'avais trouvé une lettre, glissée sous ma porte sans doute. Avant même de l'ouvrir et d'en lire le contenu, je savais que ça me plairait. J'en avais une sensation diffuse, mais qui ne me trompait pas. Tout excité, je déchirais à moitié l'enveloppe en deux pour lire le message. Deko-sama! C'est Deko-sama qui m'écrit! Je n'avais plus eus de nouvelles depuis si longtemps... Je savais qu'elle était occupée et je ne voulais pas la déranger. J'avais des visions d'elle de temps en temps, juste pour m'assurer qu'elle allait bien. C'est comme ça que j'avais appris pour son bébé, qui est presque aussi mignon que moi!

Me reconcentrant provisoirement sur la lettre, je la parcourais en vitesse, intriguée au final. Pourquoi voulait-elle me voir ? J'avais fait quelque chose de mal ? Peut-être que je gênais les gens avec mes entraînements... et qu'ils s'étaient plaint... La mine boudeuse, je gonflais les joues d'agacement. On peut vraiment réprimander quelqu'un qui s'entraîne trop, qui veut apprendre à connaître ses pouvoirs et à vivre avec eux ? Bah, je me laisserais pas faire!
Malgré mon relatif énervement, je ne pouvais m'empêcher de sourire. J'allais la revoir! J'allais revoir Deko-sama! Et puis, Mitsu-chan aussi! J'avais appris qu'elle était passé master, ou plutôt, je l'avais vu! J'allais pouvoir revoir tout le monde! Bien décidé à arriver en pleine forme au rendez-vous, je me couchais très tôt, vers 17h, dans le but de me réveiller vers 22h et être prêt.

22h50. C'est l'heure. Je sors discrètement de ma chambre et, faisant le minium de bruit, je franchis le couloir sur la pointe des pieds. Une fois sûr d'être loin de la section chambres, je me met à courir à toute allure, tout excité à l'idée de ce rendez-vous ce soir. Je parviens à la porte de la salle des masters en quelques minutes, tout essoufflé par ma course. J'en profite donc pour reprendre mon souffle et calmer les battements de mon coeur. C'est l'affaire d'une dizaine de secondes, après lesquelles j'entends une voix, sa voix, m'appelait de derrière les portes. Avec un grand sourire, je pousse les portes et pénètre dans la salle.

Comme d'habitude, elle est plongée dans la pénombre. Et en plus, comme c'est le soir, on n'y voit encore moins. Mais je retrouve tout de même avec plaisir cette endroit où se sont passé les deux étapes les plus importantes de ma vie, celles qui lui ont donnés un sens. Devant moi, bien droite, souriante comme toujours, je croise le regard de Deko-sama. Elle n'a pas changé, constatais-je, ravi. Apaisé, j'avance timidement dans la salle, essayant de ne pas prêter attention aux regards qui toisent dans la salle. Mais, par un heureux hasard, je croise le regard d'une fille que je ne reconnus pas immédiatement, elle avait un peu changé quand même, son aura était si différente! Mitsu-chan me regardait elle aussi, avec un petit sourire. Tout heureux, je lui fis un petit signe de main, pas discret du tout, avant de m'arrêter devant Deko-sama.

-Bonsoir Deko-sama! Je suis content de vous revoir!

Puis, me rappelant qu'elle 'avait tout de même donnée rendez-vous, et essayant tant bien que mal d'oublier que c'était peut-être pour me faire la leçon, je posais la question.

-Pourquoi vous m'avez appelé? demandais-je, une pointe de timidité dans la voix.



Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.  1480354051-watanuki-sakuya-full-2033071-signa
##   Dim 20 Juil 2014 - 19:57

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

L'enfant entra dans la pièce suite à ma demande. Il avait toujours ce regard doux, enchanté, ce sourire joyeux, cette bouille heureuse. C'était vraiment un enfant qui redonnait le sourire... Dès que je l'aperçus dans l'entrebâillement de la porte, avant même qu'il rentre, une bouffée de chaleur se déversa en moi, et mon sourire revint immédiatement sur mes lèvres. Oui. J'avais raison de le recommander. Même si je craignais plus que tout le moment où il passerait dans l'arène. Quel serait le défi choisi par le Master qu'il choisirait ?
Cette étape me semblait... Difficile. Car il fallait que le Master n'ait aucune pitié. Et en même temps... Pouvait-il réellement lui demander de... Se battre ? Il restait un enfant. Sensible qui plus est. Un enfant Eau n'est pas similaire à un enfant Tonnerre, ou Feu. Tout était sensiblement différent. Et j'avais donc peur pour Akihiko.
Ce qui était étrange, car en parallèle, j'avais terriblement confiance en lui.
Après qu'il ait fait un signe à la personne que je pensais être Mitsuki, le jeune garçon posa sur moi ses yeux innocents, s'exclamant avec joie. Je ne pus retenir un sourire face à ses mots, et un rire cristallin m'échappa lorsque sa voix timide me demanda la raison de sa présence ici.
Je fis quelques pas vers lui, et dus faire un énorme effort pour ne pas le serrer contre moi. A la place, je sentis bientôt la pièce prendre forme au creux de ma main. J'hésitai à m'accroupir pour me mettre à la hauteur de l'enfant, et puis finalement, je décidai de le traiter comme un adulte.
Je lui adressai un léger sourire, et inclinai ma tête sur le côté.

-Akihiko. Tu as été convoqué ce soir... Afin d'être promu au rang de Master. Nous avons remarqué ta progression, et nous souhaitons que tu nous prouves que tu es désormais capable de devenir Master.


Je marquai une légère pause, et l'observai avec douceur.

-Bien sûr, tu as le droit de refuser ce titre, et de demander à rester Etoile pour l'instant. Mais je suis intimement convaincue que tu serais un Master digne de ce nom.

Je lui adressai un clin d'oeil, avant de tendre ma main dans sa direction, ouvrant mes doigts qui étaient refermés sur ma paume, découvrant une pièce d'or.

-Je vais te remettre cette pièce. Tu ne la prendras que si tu acceptes de disputer demain, à midi, au zénith, ton titre de Master, dans l'arène. Cette pièce te permettra alors de défier le Master que tu auras choisi pour passer Master. Ce défi nous permettra de voir si oui ou non, tu es véritablement prêt pour le rang de Master.

Je lui offris un joli sourire.

-Alors Akihiko... Dis-moi. Seras-tu là demain, au zénith, dans l'arène ?


Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Dim 20 Juil 2014 - 20:40

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : Matheo Runon-Paulina Ivanova
► Rencontres ♫♪ :
Akihiko Eiji
Messages : 397
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 18
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Je la vois sourire. je sourit à mon tour, plus largement encore si possible. J'aimais la voir sourire, et ça faisait si longtemps que je ne l'avais pas vu. Je me rendais compte que ça me faisait encore plus plaisir que je ne l'avais imaginé. Deko-sama avait toujours la même tête quand elle me voyait, ce visage si avenant et chaleureux, qui me donnait l'impression de retrouver ma mère de temps en temps. Ce visage qui me faisait tant de bien.
Lorsqu'elle commença à parler, je devins de suite plus sérieux. Tout à l'écoute. Et je ne fus pas déçu. Je m'attendais à me faire réprimander mais au lieu de ça, je l'entendis me proposer de passer...

-Master ? m'exclamais-je à haute voix.

Je posais aussitôt une main sur la bouche, me rendant compte que j'avais presque crié ce mot. Je continuais de regarder Deko-sama, elle souriait, mais sa voix était sérieuse. Je le sentais. Elle me proposait vraiment de rejoindre leur rang C'est à ce moment-là que je me souvins des paroles d'Eion, le clown, après notre affrontement dans l'arène : " ça te dirait de prendre du grade petit ? ". Je n'avais pas compris sur le coup, mais à présent que Deko-sama me faisait cette offre, je comprenais beaucoup mieux ce qu'il voulait dire. Moi, master ?
Ma tête roulait sous toutes sortes de pensée. Je réalisais que c'était pour ça que j'avais tant travaillé et persévéré. Dès que j'avais reçu mes pouvoirs, j'avais promis à Deko-sama de devenir fort, aussi fort qu'elle, de la rattraper pour protéger l'institut à mon tour et surtout, lui montrer qu'elle avait eu raison d'avoir confiance en moi. Et enfin, j'avais l'occasion de lui prouver, pour de bon.
Alors que ma mine semblait celle d'un enfant en plein rêve, les yeux dans le vague, je relevais la tête brusquement, un sourire radieux épanoui sur mes lèvres.

-Oui oui, j'accepte! Je suis d'accord pour passer le test!

Elle me parla alors de la pièce, me la montrant par la même occasion. je la fixai intensément, comme si elle devait me révéler quelque chose d'important. Aucune vision ne me vint bien sur, mais ce n'était pas ce qui était important. Dans sa main, ce tenait l'objet capable de prouver à Deko-sama que j'étais digne des grands. D'ailleurs, elle était resté debout, sans se mettre à ma hauteur comme on le ferait pour un petit enfant. Cette marque de confiance, qui me montrait qu'elle me considérait digne de devenir un master à ses côtés, me rendit fier. Je gonflais la poitrine, de façon à me grandir le plus possible et pris la pièce entre mes doigts.

-Je serai là! Et je serai prêt!

J'avais affronté des masters, je savais que ce ne serait pas gagné. Mais je me refusais de penser à ça. Je ne pensais pas en terme de combat à remporter. Il n'y avait qu'une chose que je savais, dont j'étais intimement persuadé:

- Ça va être amusant!


Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.  1480354051-watanuki-sakuya-full-2033071-signa
##   Dim 20 Juil 2014 - 20:53

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Son engouement me fit sourire. Doucement, je laissai la pièce glisser dans sa main, et refermai délicatement ses doigts fins dessus. La pièce était encore chaude, emplie de toute cette magie.
J'avais définitivement placé toute ma confiance en Akihiko. Il le ferait. Il passerait le test. Haut la main ! Son air sûr, déterminé, ce visage sérieux me le prouvait. Ce n'était plus simplement un gosse. Il avait vécu suffisamment de chose pour grandir, il avait assez vécu pour voir sa propre expérience qui le forgeait. Et il était prêt.
Je commençai à me reculer après lui avoir laissé la pièce, penchant de nouveau ma tête sur le côté, de cette façon maternelle, geste que je m'autorisai beaucoup plus lorsque je me retrouvai face à Akihiko.
Je me souviens alors de sa promesse : celle de devenir le plus fort, ou en tout cas un des meilleurs, pour que je ne regrette jamais de l'avoir initié. Il voulait me prouver qu'il serait là pour Terrae, à jamais. Et en y repensant, je l'imaginai déjà Master. Fort et puissant, débordant d'une assurance si particulière. Je l'imaginai en duo avec Tomoe, mêlant leur pouvoir de voyants. Ils étaient si forts, tous les deux... Ils seraient si forts, tous les deux.
Reprenant la parole, je terminai donc mes explications.

-Dans ce cas, demain, à midi pile, la pièce te permettra de choisir le Master que tu vas défier, avant de disparaître du creux de ta main. Une fois le choix fait, ton défi, proposé par le Master que tu auras choisi, débutera. Il faudra te tenir prêt.


Je lui offris un sourire tendre, et terminai :

-Je te laisse maintenant regarder ta chambre, mon cher Akihiko. Tu as besoin de sommeil... il faut que tu sois en forme demain.

Il faut que tu sois en forme, pour montrer à tous que tu es capable de devenir un héros. Un véritable héros. A demain, mon cher enfant...


Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   
Contenu sponsorisé

 

Akihiko... Qui l'aurait cru ? Ton heure est venue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle des Masters.