Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3]
##   Sam 9 Aoû 2014 - 12:17

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Ca aurait pu être un après-midi comme les autres. Mais inutile de se faire des illusions, plus rien n'était normal dans ma vie, loin de là.
Peu après ma répétition avec Nariwen, j'étais allé voir un master, et j'avais posé la question. Maria. La nouvelle était tombée, dure et crue. Partie, envolée. Elle s'était barrée, renonçant à Terrae. J'avais peine à croire en cela. Et pourtant. Je ressentais un vide immense et je n'avais personne. Je ne pouvais pas aller vois Nari, je ne la connaissais pas assez. Lumia était trop jeune. Et le reste... Je ne savais plus quoi faire.
C'est dans ces moments-là qu'il vaut mieux ne pas réfléchir. J'ai courue, sans même saluer la master. J'ai courue vers ma chambre, et envoyer valser mes feuilles empilées sur le bureau. C'est là que je l'ai vu. Le numéro. Mon cœur battait à tout rompre. je me rappelais cette nuit là, quelques jours plus tôt. Ma peur, ma méfiance... Envolées. Ce garçon étrange avait su me donner confiance et avait même su me faire avouer mon histoire. Je ne l'avais jamais vu. Lui non plus ne me connaissait pas. Et pourtant, c'est comme si l'on se connaissait depuis toujours. Son numéro  de téléphone, griffonné à la hâte au petit matin, alors qu'il venait de me rattraper après ma fuite. Un numéro, témoignage d'affection et d'un "à bientôt" sincère.
Nous nous étions quitté à la sonnerie, alors que nous descendions les marches abruptes montant au toit. J'étais partie courir durant trois heures, le sourire aux lèvres et le cœur espérant. Une vie pleine d'espoir m'avait été offerte par Terrae, et je me rendais compte dans mes pensées incohérentes combien j'aimais être là. S'en était finie de la petite fille de 15 ans tremblante de peur devant les coups de son père, devant la fureur de ses cauchemars où sans cesse, elle revivait la douleur au détour d'une sombre ruelle. J'avais changé. Si mes cauchemars empiraient, je ne me sentais plus aussi seule. J'avais Rin. Maria. Je veillais sur Lumia. J'allais rencontré Nariwen.
Mais là, je n'avais plus personne. Je n'avais plus Maria, la première m'ayant adressé la parole.
La seule chose qu'il me restait, c'était la musique et mes pouvoirs. J'arrivais de mieux en mieux à les maîtriser. J'arrivais peu à peu à me téléporter, peu à peu à faire apparaître quelques éclairs. Ce n'était pas encore ça, mais je m'entraînais durement afin de parfaire ma technique.
Mais voilà qu'une mauvaise nouvelle faisait son apparition. Et c'est à ce moment-là que je commis l'erreur de prendre mon téléphone dans une geste désespérée, triste et accablée de perdre une nouvelle fois une personne aimée. Je l'ai allumé. Aucuns messages. J'ai rentré le numéro. Et j'ai tapé le message.

Salut Rin, c'est Ludmila Parker. Je suis en forêt, prés du court d'eau. Tu me rejoins? C'est urgent.

C'était court mais précis. S'il ne venait pas et bien tant pis, je me ferais une raison. Seule. Je l'avais toujours était, pourquoi ça changerait? Je tentais de me téléporter dehors, à l'air frais... Pour atterrir à l'entrée de l'institut. Super! Je partie directement à mon point de rendez-vous, espérant que Rin y serait, et qu'il saurait me changer les idées.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Dim 10 Aoû 2014 - 11:32

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

Je m'étais levé tôt aujourd'hui... Agaçait de ne pas pouvoir dormir plus alors que s'était le week-end, rattrapa mon crayon et mon carnet pour me mettre à dessiner. Je n'avais aucune envie de bougé juste de laisser passer mes émotions sur ma feuille blanche. Tout en continuant, je mordis dans un petit pain brioché et en tendis un peu à Asa qui était décidément affamé. S'était une gloutonne! Tout ce qui se rapportait à la nourriture l’intéressait. Elle tournait en rond après avoir fini de mangeait, grognant des petits bruits de désespoir.

-Oh...! Asa! Arrête de faire autant de bruit!

La tigresse continua de plus belle, je la regardais droit dans les yeux. L'animal mit ses deux pattes sur le lit et posa sa grosse tête dessus. Elle rabaissa ses oreilles me regardèrent d'un air pétillant et fit un petit bruit irrésistible. J'essayais de lutter contre ce regard de plainte et je jeta le carnet sur le lit en esquissant un très léger sourire.



-Bon d'accord tu as gagné...

Le félin se jeta alors sur moi me léchant de sa grosse langue râpeuse. S'est alors que ça vibra. Tien... un message? De qui sa pouvait bien être? J’empoigne mon portable et je vis "Nouveau message inconnu". J'appuie sur la touche je lis attentivement, un sourire se lit de plus en plus sur mes lèvres. Salut Rin, c'est Ludmila Parker. Je suis en forêt, prés du court d'eau. Tu me rejoins? Je ne prends même pas la peine de lire la fin du message. Je saute du lit enfilé rapidement un t-shirt blanc, un jean et une jaquette noire à capuche. Je cherche mes chaussettes. J'en attrape une sur mon bureau et je trouve l'autre sou mon lit. Je les enfile à toute allure, je mets mes baskets blanches. Je prendre juste le t'en d’arranger mes cheveux ébouriffés par la nuit et hop! Je descends les marches quatre à quatre suivies de près par Asa et en moins de deux je fus dehors. Trop heureux de pouvoir retrouver une personne, je ne pense plus à rien... Pour allait plus vite, je grimpe agilement sur ma grande fille, agrippant solidement ses poiles en lui indiquant ou aller. De ses pattes puissantes, le vent soufflait me rasant le visage, passant dans mes cheveux... Je me sentais libre ainsi. Nous furent tous deux rapidement au bord de la rivière et Rin sauta de justesse d'Asa, juste avant qu'elle ne se jette dans l'eau douce. Je ris en la voyant ainsi. Je regarde autour de moi, pas de Ludmila. Alors pour attendre, je m’installai sur une grande pierre au soleil, tout près de l'eau et me couchai dessus en fermant les yeux. La belle tigresse ne se fit absolument pas briller et pataugeait maintenant tranquillement.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Dim 10 Aoû 2014 - 13:44

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

C'était ma veine tiens! Je donnais rendez-vous à quelqu'un et c'est moi qui étais en retard! Putain de pouvoirs je les retiens tiens!
Pour plus de rapidité, je courus mais ma jupe évasée noir et mon chemisier blanc sans manche me freinèrent. Il faut dire que mes bottines noires m'ont fait glisser! Je devrais peut-être me mettre au jean ou short...
Toujours est-il que je discernai rapidement le point de rendez-vous. Et un homme y était déjà. Sweet et jean... Mon sang se glaça et mon cœur battit la chamade, l'espace était occupé par quelqu'un que je ne connaissais pas. Puis je me glissai entre les arbres et remarquai alors... ASA?! J'aurais dû m'en douter, le jeune homme n'était autre que Rin. Bizarrement, toute peur s'évanouit en moi, et ma méfiance laissa place à la confiance. Il me connaissait, connaissait mon passé. Je n'avais pas peur de lui, il ne me ferait aucun mal. Je m'adossai à un arbre et, le voyant si paisible, les regardai, lui et Asa. Je me sentais presque coupable de troubler leur paix. Et je ne pouvais m'empêcher de penser qu'il était venu suite à mon message. Il ne m'avait pas répondu, il était simplement venu. Si je ne lui avais pas envoyé de message plus tôt, c'était sûrement par crainte de le déranger. Mais pas aujourd'hui. J'étais tellement mal! Tellement choquée par le départ précipité de Maria... Elle me rappelait tellement Blue! Comment aurais-je pu ne pas réagir?! Je soupirai doucement, triste quand Asa m'aperçue. Elle était une magnifique tigresse. Je lui fis signe que c'était moi et m'avançai vers mon ami.

- Rin?

Etrange de voir combien ma voix peut changer lorsque je suis avec des personnes que j'apprécie. Cette fois-ci, ma voix était douce, confiante et forte à la fois. Et pourtant, à l'intérieur, je me sentais terne et faible. Je m'assis à côté de lui, le laissant me reconnaître, me demandant bien comment il réagirait... Et s'il me rejetait? Non. J'en avais la certitude muette. Mais cette crainte s'insinuée tout de même en moi tel le poison mortel du serpent. Finalement, Asa, toujours à côté, nous regarda. Comme toujours, elle veillait sur son maître. Je posai ma main sur sa tête et la caressai, espérant ne pas me faire amputer d'une main... Voir plus.

- Je ne savais pas si tu viendrais... Merci.

Pitoyable. Pourquoi l'étais-je autant avec lui? C'est un... Ma gueule! S'il est vrai que je n'avais plus peur de lui, je ne pouvais renier totalement ma crainte, ma phobie. J'apprenais seulement à me maîtriser.
Je lui souris alors, mais d'un sourire pitoyable. Triste. Fade. On voyait que ce sourire était faux.
A ce moment-là, parce que Maria s'était barrée et parce que Rin était venu, je ressentais plus que jamais l'absence de ma jeune sœur. Elle me manquait affreusement.
Pire, je me sentais toujours aussi sale, toujours aussi fade et terne. Les cicatrices présentes sur mon corps (principalement le dos, le torse et le visage), n'étaient rien comparé à celles intérieur. Mais ça, pas besoin de l'expliquer à Rin. Il le comprenait mieux que la plupart du monde.
Je me demandais bien à quoi il pensait, comment il allait réagir en me voyant. Je veux dire... Nous n'étions après tout qu'à notre deuxième rencontre. Et la première avait été... Douloureusement belle. Mon dos se souvenait encore de la chute, mais pire que cela, mon cœur se souvenait encore de cette sensation lorsque Rin m'avait prouvé sa présence à mes côtés. Deux ans que j'attendais cette main tendue. Et c'était la sienne qui m'avait était offerte. Je ne regrettais pas, et ne regretterais jamais, d'être montée cette nuit-là sur le toit. Jamais.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Dim 10 Aoû 2014 - 19:29

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

Yeux fermés, le vent passait dans mes cheveux. Je respirais à plein poumon essayant de faire ressortir les impuretés qui consumaient peu à peu mon cœur, à jamais emprisonné dans une cage de fer... Oui, s'était ça mon impression: une âme et un cœur emprisonné à jamais dans une spiral de folie. Seul me restait ma conscience qui essayait de retourner à la lumière, étouffé par le mal qui m'avait était fait. Cet œil, il s'en souvint parfaitement de la douleur et je le touchais en essayant de faire partir ce mal infini. Je sens une présence, une lumière arrivait au loin. J'entends Asa remuer un peu trop. Et puis... cette voie qui me semblait si familière.


- Rin?


Oui, c'était bien moi. Je me redresse rapidement et je rouvre mes yeux en affichant un large sourire sur mes lèvres. Pourquoi j’étais si heureux? Je ne savais pas... peut-être par ce qu'elle était celle à qui j'avais pu faire confiance. Mais étrangement, elle était différente de la dernière fois, mais peut-être était-ce mon imagination.

- Je ne savais pas si tu viendrais... Merci.


Comment réagir face à ça? Elle semble... si pâle... Ce n'est pas mon imagination, elle se sent mal, peut-être malade, non, autre chose. Lentement je pose une main sur son épaule et lui annonce gentiment.

-Ludmila, ça fait du bien de te revoir. Tu sais parfaitement que je serais toujours là pour toi. Mais... pourquoi tu es si pâle? Tu te sens mal? Dit moi tout. Je pensais que tu m'avais demandé de venir pour que l'on fasse des choses ensemble et non pour que tu fasses une tête pareille!


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Dim 10 Aoû 2014 - 20:14

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Il s'est redressé très rapidement au son de ma voix, il avait l'air pensif, pensait-il lui aussi à son passé? Je ne savais pas. Il sourit d'un sourire charmeur, amusé et heureux, dés qu'il me vit. Était-il heureux de me voir? Je n'en savais rien mais j'espérais muettement que oui. Il posa sa main sur mon épaule et instantanément, je me sentis mieux, comme si par son geste, je comprenais que je n'étais pas si seule.

-Ludmila, ça fait du bien de te revoir. Tu sais parfaitement que je serais toujours là pour toi. Mais... pourquoi tu es si pâle? Tu te sens mal? Dit moi tout. Je pensais que tu m'avais demandé de venir pour que l'on fasse des choses ensemble et non pour que tu fasses une tête pareille!

Je posai mon regard sur lui et sourit légèrement, étonnée de son inquiétude. Il était vraiment adorable.

- J'ai beaucoup travaillée ces derniers temps je dois être fatiguée. Et puis, je fais de la musique dans un groupe... Enfin, nous ne sommes que trois mais c'est déjà ça. Et ça rend bien.

Je mentais et il le voyait bien. Comment ne pas le voir?
Oui, au lieu de pleurer sur mon sort, j'aurais mieux fait rester chez moi à pleurer un bon coup pour ressortir ensuite rire avec lui. Je n'aimais pas l'inquiéter. Encore moins l'attrister.

- En vérité... Maria s'est barrée. Elle... Elle a été la première à me rencontrer ici et... Et elle me faisait terriblement penser à ma sœur. Et elle est partie. A jamais. Je crois... Je crois qu'en vérité je ressentais à ses côtés une sorte de liens fraternels et... Et elle m'abandonne. Comme Blue. Comme tous. Et... Et j'ai peur que ça ne m'arrive de nouveau.

Je souris tristement et baissai la tête, gênée de lui dire cela, triste aussi. Ca me tuais d'avouer avoir besoin de réconfort. Je haïssais cette sensation. J'attrapai alors sa main sur mon épaule et entrelaçai nos doigts, comme lors de notre rencontre.

- Mais ça va hein! Je vais m'en remettre! Je ne sais même pas pourquoi je te raconte tous ça, je dois t'ennuyer à force... Tu me manquais Rin. Mais je n'osais pas t'envoyer le moindre message.

Je dus rougir fortement et pourtant, cela m'était bien égal. Je retrouvais mon ami, et je me retrouvais moi. Et ça faisait vraiment du bien. Je serrai sa main dans la mienne et plongeai mon regard mordoré dans le sien.

- Ce style vestimentaire te va très bien au faîte. Non pas que l'autre ne t'allait pas mais celui-ci je le trouve... plus simple. Ca te va bien. Après, c'est peut-être parce que je ne suis qu'une petite française que j'apprécie autant la simplicité de ta tenue! Mais ça te va vraiment bien.

Voilà que je m'emmêlais les pinceaux! Je bafouillais des phrases sans aucuns sens alors que ça ne m'arrivait jamais. Je devais avoir l'air d'une fille coincée et totalement à l'ouest. Génial. Je me mis alors a rougir, telle une enfant gênée et je baissai la tête. Mais qu'est-ce-qu'il m'arrivait?!
Sûrement que la répét' et le départ de Maria m'avait mise sans dessus dessous, je ne voyais que ça. De toutes manières, l'autre option était inenvisageable. Et si tu étais tout simplement.. STOP. Impossible. Je repris mes esprits et regarda de nouveau le jeune homme. Il m'avait manqué ces derniers jours. Je me demandais bien ce qu'il pensait en cet instant. Un coup de vent me surprit et je me félicitai d'avoir pensé à m'attacher les cheveux en queue de cheval pour éviter de les avoir dans les yeux.
J'avais l'impression d'être un vrai moulin à parole, et que lui n'avait rien à dire. Cela me gênait. Je me suis tus, le laissant parler. J'aimais parler avec lui. Alors que je ne le connaissais que depuis si peu de temps! Ca me semblait étrangement beau et rassurant. Ca me semblait normal.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Ven 15 Aoû 2014 - 10:52

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

- J'ai beaucoup travaillée ces derniers temps je dois être fatiguée. Et puis, je fais de la musique dans un groupe... Enfin, nous ne sommes que trois mais c'est déjà ça. Et ça rend bien.


Ce fut ce qu'elle me répondit mais je n'ai que très satisfait de la réponse, il y avait autre chose. J’arque les sourcilles, faisant une petite moue pour lui montrer que je n'étais pas satisfait de cette réponse et qu'il fallait m'en dire plus. Je croisai les bras ne m'occupant pas de ce qu'Asa manigancer dans son eau.

- En vérité... Maria s'est barrée. Elle... Elle a été la première à me rencontrer ici et... Et elle me faisait terriblement penser à ma sœur. Et elle est partie. A jamais. Je crois... Je crois qu'en vérité je ressentais à ses côtés une sorte de liens fraternels et... Et elle m'abandonne. Comme Blue. Comme tous. Et... Et j'ai peur que ça ne m'arrive de nouveau.



Alors comme ça, s'était la raison qui l'avait fait appuyait sur les touches de son portable... Il comprenait au fond de lui. Le peu d'amis que j'avais eus, je les avaient quitté pour ne pas leur causer de problème. Car en cet instant, ces hommes devaient toujours être à sa recherche. Ludmila baisa son visage et puis elle prit ma main dans la sienne. Sa main était douce, cela faisait toujours énormément de bien de la toucher. Je la comprenais parfaitement et s'était pourquoi je l'écoutais jusqu'à ce qu'elle ait fini.

- Mais ça va hein! Je vais m'en remettre! Je ne sais même pas pourquoi je te raconte tous ça, je dois t'ennuyer à force... Tu me manquais Rin. Mais je n'osais pas t'envoyer le moindre message. 


Tu me manquais... s'est un mot qu'il n'avait plus jamais entendu depuis l’incendie. Il n'était pas si sûr qu'elle allait bien, même il en était sûr mais le mieux pour oublier cette douleur, s'était de parler d'autre chose. Non, elle ne m'ennuyait pas du tout, ça faisait extrêmement du bien de pouvoir écouter quelqu'un.

- Ce style vestimentaire te va très bien au faîte. Non pas que l'autre ne t'allait pas mais celui-ci je le trouve... plus simple. Ça te va bien. Après, c'est peut-être parce que je ne suis qu'une petite française que j'apprécie autant la simplicité de ta tenue! Mais ça te va vraiment bien.


Je dus avoir un petit sourire au coin des lèvres. Elle était vraiment spéciale mais cette petite chose qui changeait des autres me plaisait énormément.

-Il est mieux d'opter pour une tenue un peu plus normal ici non? Ça me fait étrange de porter ses genres de vêtements... Je n'avais pas l'habitude de les porter à la maison.

Ah... Maison... Je n'en avais plus vraiment à part cet endroit. J'avais baissé la tête vers le sol mais je la redressai bien vite en rivant mes yeux bicolores dans les siens en faisant un sourire. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris mais j'avais envie de faire ça. Je me suis approché de Ludmila et je l'ai prise contre moi en lui murmurant quelques mots "Je ne te laisserais pas Ludmi'... jamais". Rien, enfin preste, ne prévoyait ce qui allait nous arriver. Je ne m'étais pas méfié de ma belle alors que celle-ci avait une intelligence que j'avais du mal à cerner. S'est en poussant un petit rugissement qu'elle nous poussa tout les deux dans l'eau. Elle nous avait délibérément mises dans l'eau. Je dus avoir une tête si surprise que ça devait être comique à voir. Je fermai mes yeux puis les rouvrit. Une aura meurtrière pouvait peut-être se voir dans mes yeux et lentement, en articulant bien, je prononçai son nom en tournant mon visage vers elle. Mais la tigresse, pile à ce moment, sauta dans l'eau, nous éclaboussant de plus belle. J'étais trempé jusqu'au os et surement aussi mon ami.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Ven 15 Aoû 2014 - 11:35

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Il s'inquiétait pour moi je le voyais bien. Je m'en sentais coupable de lui infliger ça. Il ne dit rien lorsque ma main entrelaça la sienne, je pris ça pour de la gêne peut-être était-ce juste du plaisir?
Il eu un petit sourire en coin quand je me vautrai littéralement dans ma tentative de compliment. J'ai rougis. Mais vraiment rougis. Un vrai coquelicot!

-Il est mieux d'opter pour une tenue un peu plus normal ici non? Ça me fait étrange de porter ses genres de vêtements... Je n'avais pas l'habitude de les porter à la maison.

Normal. Mais qui parlait de normalité en ces lieux? Ici, la différence faisait la normalité. A l'évocation de "maison", il baissa la tête. J'eus un temps de tristesse avant de me rendre compte que je compatissais en ressentant la même chose que lui. La maison... Wow, dire que cela faisait plus de six mois que je n'avais pas revue ma famille.
Très vite, Rin releva néanmoins la tête, rivant son regard au miens. Il était différent des autres. Moins brutale, plus sensible. Mais il y avait autre chose... Et ce quelque chose avait fait que je faisais bien plus le tolérer: Je l'appréciais.
Il me prit alors dans ses bras et je restai stoïque une bonne dizaine de seconde. En vérité, je le restai jusqu'à ce qu'il me murmure: "Je ne te laisserais pas Ludmi'... jamais".
C'est à ce moment là que j'ai vraiment réalisé. Je me suis légèrement redresser et j'ai placé ma tête dans son cou, profitant de son étreinte, le serrant doucement contre moi.

- Pourquoi fais-tu tout ça pour moi? Je ne le mérite pas.

Rien n'aurais pu prévoir ce qu'il allait se passer ensuite. Rien du tout. Et pourtant! La belle tigresse devait trouver ce moment trop fleur bleue je ne sais pas. Avec un rugissement amusé, elle nous poussa. OK. Plus jamais je donne rendez-vous à Rin prés d'une surface d'eau. Jamais. Je crois que je n'ai pas réalisé qu'elle nous poussait avant de tomber à l'eau. Le chaud-froid m'engourdissait les membres et il me fallut plus longtemps pour remonter que d'habitude. Je dirais même qu'heureusement que j'ai un instinct de survie. J'émergeais de l'eau juste devant Rin. J'allais tuer Asa quand celle-ci sauta nous rejoindre. Elle était fière d'elle cette folle! C'est quand je vis les vêtements de Rin lui coller à la peau que je me rendis compte de ma propre apparence. Je vou laisse faire le calcul: chemisier blanc + eau = ?
Je ramenai rapidement mes mains sur ma poitrine, rougissante, et ne battant que des pieds pour ne pas couler.

- Asa! Regarde dans quel état tu nous as mis! Espèce de folle!

Même si je lui faisais des reproches, mon ton montrait bien qu'en vérité, j'étais amusée de la situation. Malgré ma noyade cela va sans dire. Puis je rejetai ma tête en arrière, rejetant mes cheveux de mon visage. Enfin, mon regard se posa sur Rin et je rougis: Ma jupe remontait à cause de l'eau et mon chemisier était totalement transparent, ça ou rien c'était pareil. Le jeune homme devait surement être aussi gêné que moi... A moins ce que...? Non. Je nageais vers lui. Finalement, l'eau me permettait de me sentir plus libre qu'avant. J'avais toujours aimé cet élément. Pourtant, aller savoir pourquoi je n'y étais pas retourné depuis des mois. OK je le sais, j'admets: Je ne supporte plus de voir mon corps depuis deux ans. Ca peut se comprendre non?

- C'est un peu gênant cette situation... Franchement, la prochaine fois je te donne rendez-vous à la bibliothèque!

J'étais amusée, et lentement, un sourire se forma sur mes lèvres trempée. Je devais avoir l'air d'une vulgaire serpillère avec mes cheveux trempés, et pourtant, je m'en foutais.
Je m'éloignais de lui, quitte à faire, maintenant que nous étions trempés, autant s'amuser un peu!
Je plongeai sous la surface et me positionnai derrière lui... Avant de remonter à la surface rapidement et de le noyer, le laissant remonter suite à ça.

- Pardon, mais après tout, pourquoi Asa serait elle la seule à pouvoir s'amuser?

Je lui souris. Etrangement, en envoyant ce message ce matin, je savais qu'il arriverait à me faire sourire. C'était Rin après tout.
Secrètement, j'espérais qu'il allait se venger de ma petite farce de gamine. J'avais besoin de me vider l'esprit. Et je comptais sur jeune homme pour m'y aider. Et sur sa belle et folle tigresse.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Sam 30 Aoû 2014 - 14:10

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

Asa nageait à présent autour de nous deux, semblant parfaitement fière de sa petite farce. Rin eut un petit sourire. Asa était réellement la seule à être encore avec lui, la seule survivante avec l'aigle de sa sœur.

- C'est un peu gênant cette situation... Franchement, la prochaine fois je te donne rendez-vous à la bibliothèque!

Je tourne mon visage vers Ludmila, cette fille exceptionnelle, et fais un petit rire. Asa ne serait que très peu contente dans une bibliothèque, elle préféré largement dehors. Même dans ma chambre d'étoilée aire, car oui, j'avais pu avoir une chambre à lui tout seul rien qu'à cause de la tigresse, elle grognait tout le temps pour sortir de cette maudite chambre. J'ai pu ainsi garder cette petite maligne à mes côtés, grâce à une jeune fille air. D'ailleurs... je n'étais que très peu renseigné sur ça... Des pouvoirs? Mais pourquoi donc? Cela servait-il vraiment à quelque chose? Moi, j'étais venu là uniquement car je n'avais plus d'endroit ou allais, pour essayer de me reconstruire une autre vie. Mais j'avais vaguement entendu comme quoi nous avions des ennemis. Je ne savais rien de tout ça...
Pendant ce temps-là, alors que j'étais encore dans mes pensées lointaines, souvent trop d'ailleurs, Ludmila entrepris de s'amuser un peu avec moi, mais elle ne savait pas que j'étais complètement dans mon élément.
Voilà, elle réapparaît à la surface et volontairement me coule au fond de l'eau avant de relâcher la pression sur mes épaules. Je reste un moment sous l'eau puis remonter tranquillement à la surface. Je ne respirais pas à plein poumon, tout à fait normalement comme si j’avais eu de l’oxygéne sous l'eau. Cela venait surement de cet entrainement intense que je faisais tous les jours à l'époque.


- Pardon, mais après tout, pourquoi Asa serait elle la seule à pouvoir s'amuser?

-Tu as raison. Mais... tu ne devrais pas me défier dans mon élément naturel! Je me suis entrainé durement quand j’étais enfant. L'eau n'a plus aucun secret pour moi!

Rapidement, je plonge dans l'eau translucide et attrape une cheville de mon amie et l'attira au fond de l'eau en faisant attention de ne lui faire aucun mal. J'ouvre les yeux sous l'eau, je la regarde attentivement et esquisse un grand sourire et quelques bulles remontèrent à la surface. C'était magique... les rayons du soleil traversaient le liquide transparent et nos cheveux étaient dans un mouvement si gracieux. J'aurais pu me croire dans un beau rêve.... oui s'en était un mais réel.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Dim 31 Aoû 2014 - 13:17

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Il remonta pas le moins du monde essoufflé, sans effort aucun. Ses cheveux d'habitudes en bataille étaient ramenés vers l'arrière, dégageant ainsi son visage dur. Il avait l'air dans son élément, heureux. Je ne ressentais plus la douleur, j'avais commencé à oublier. Rin avait cet effet là sur moi. Il savait me faire oublier craintes, peurs et douleurs en un temps record. Un câlin, trois mots, un soutien, un rire de sa part et me voilà libre et heureuse. C'était étrange de ne ressentir à ce moment là que le bonheur à l'état pur. Etrange, beau et agréable.

-Tu as raison. Mais... tu ne devrais pas me défier dans mon élément naturel! Je me suis entrainé durement quand j’étais enfant. L'eau n'a plus aucun secret pour moi!

Je n'eus le temps de rien que je sentais déjà la main de mon ami sur ma cheville.

- RIN!

Trop tard, j'étais déjà sous l'eau, n'ayant eu le temps que de prendre ma respiration pour finalement pester intérieurement contre lui. La lumière traversant l'eau nous éclairait d'une douce lueur et donnait un aspect irréel à la situation. C'était... Magique. Fantastique.
J'aurais presque pu croire à un rêve si je ne ressentais pas encore une vive douleur dans le cœur. Je remontai à la surface et remarquai rapidement que mon élastique avait lâché. Mes yeux se posèrent alors sur la bague, puis sur mon portable laissée à l'abandon lors de notre chute. Je sortie de l'eau en voyant qu'il était allumé, signe d'un nouveau message. Je déverrouillai mon écran en pensant que peut être Nari avait oublié de me dire quelque chose quand je restai figée. Non... Non, non, non! Impossible. Elle ne devait pas... Ne pouvait pas m'envoyer de message!

- Blue...

Je soufflai son prénom tel un fantôme du passé. Le téléphone me tomba des mains, j'étais incapable de bouger. Je n'avais pas reçu de messages depuis qu'elle était entrée à l'internat. Mais là, je ne m'y attendais pas du tout. Pas elle, non! Pourquoi maintenant? Pourquoi ce jour-là? Pourquoi ce moment de bonheur?
J'aurais dû me méfier. C'est toujours quand tout va mieux que la vie nous poste un mur juste devant, sans possibilité de l'éviter.
Je ne pouvais plus bouger. Incapable d'articuler un mot.

"Papa m'a appris ta disparition, où es tu? J'ai besoin de toi Lud! Il devient violent... Avec maman. Se sera bientôt mon tour, je le sens."

Quatre phrases. Non... Non! J'étais partie pour leur bien et voilà qu'ils allaient mal. Je ne savais pas ce que faisait Rin mais j'avais presque tout oublier, jusqu'à sa présence. Je restais là, les bras le long du corps, le téléphone par terre me montrant encore le message de ma jeune sœur, le cœur décousu, le bonheur envolé, et les yeux fermés, sans larmes, juste la douleur me parcourant dans tout le corps.
On aurait pu croire que à un fantôme vu la pâleur de mon visage, et mes yeux étaient devenus ternes et sans éclat. On pouvait lire la douleur sur mon visage.
C'est à ce moment là que je sentis mes jambes céder sous mon poids. Je savais la chute proche, pourtant, je n'eus pas la force de me redresser. Je tombais. Je tombais au sol et je ne faisais rien pour l'empêcher. J'avais trop mal. J'étais pétrifiée.

HRP: Retournement de situation! Je suis d'humeur pathétiquement mélancolique pardon!!!! ><


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Dim 31 Aoû 2014 - 16:29

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

Je ressors un petit moment après Ludmila. Mes doigts passèrent entre mes cheveux humides pour pouvoir les rabattes derrière mon oreille. La rouquine était sortie de l'eau et s'était hissé sur la pierre où nous étions tombés il y a quelques minutes. Je relevai mon regard vers elle, plissant mes yeux sous l'effet du soleil qui m'éblouissait. La silhouette noire de Ludmila se dessinait et je pus rapidement comprendre ce qui se passait. Elle était figée, telle une statue de marbre. Je ne bougeais pas non plus même Asa avait arrêté de barboter joyeusement dans l'eau. Lentement, je remontai sur la pierre agilement, rejoignant la petite rousse. Heureusement, je fus arrivé à temps. Ludmila se laissa tombait au sol mais je la rattrapai en la serrant contre moi. Lentement, je m’accroupis et la soutenue à deux mains malgré que je l'aie fait assise sur la pierre. Je savais que ce message ne prévoyait rien de bon... Lentement, je posai mon regard sur l’écran au sol et essayai de pouvoirs distinguer quelques lettres...Disparition... Violant et puis maman, se fut tout se que je put comprendre. Mais perdre la vision d'un œil n'était pas facile à gérer. Bien sûr j'avais appris à revoir le monde sous un angle un peu différent. Lentement, je portai une main à l'appareil électronique avant de reposer mon regard sur Ludmi' et lui demander la permission.

- Ludmi'... Puis-je regardais ce message?

Ce fut tout ce que je lui demandais je gardais toujours une main protectrice derrière son dos, un genou à terre et mon regard d'un bleu glacial à gauche se posait profondément dans le regard noisette de la jeune demoiselle.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Dim 31 Aoû 2014 - 17:20

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

C'est grâce à Rin que je ne me suis pas explosée au sol. Il m'assoie par terre, une main dans mon dos, me tenant contre lui, gentiment.
Je ne voyais plus rien, le regard embué par la tristesse. Rin porta sa main vers mon mobile.

- Ludmi'... Puis-je regardais ce message?

Je hochai simplement la tête, incapable de plus, le cœur anéantis, et la tête me tournant. Comment... Pourquoi...? Mes cheveux cachaient la partie gauche de mon visage, et je pleurais sans bruit, pensant à Blue et à ma mère, laissé à l'abandon des coups de mon père. Je n'étais pas folle de rage. Ni en colère. Ni triste. Ni dépitée ni rien. Juste vide. Et dégoutée. Dégoutée de moi même. Comment avais je pu partir? Les abandonner? Abandonner ma sœur?

- Non... Non... Non, non, non! Pitié non!

Pourquoi à chaque fois que j'était heureuse, fallait il qu'une merde m'arrive?! C'est alors que je retrouvai mes esprits. J'aurais pu hurler, frapper, électrocuter un arbre n'importe. Mais la seule chose que j'ai fais, c'est me réfugier dans les bras de mon ami, pleurant silencieusement. J'ai poser ma tête contre son torse et j'ai pleuré, intérieurement détruite par ce message appelant à l'aide. Je ne pouvais rien faire pour ma sœur, et la seule fautive, c'était moi.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Dim 31 Aoû 2014 - 17:59

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

Mon amie était complètement détruite. Elle désespérait répétait le mot... et Puis elle venue se loger contre moi. Lentement, je posai mon regard sur l’écran que je tenais dans ma main droite et je lisais attentivement ses quelques lignes tragiques. Je le savais, depuis le début, que derrière son masque se cachait une fleur fragile.

Les fleurs fragiles, j'en avais vu plus d'une. Mais des avec des racines, des fleurs ancré dans la terre. Avec sa tendre mère, il s'occupait parfois des fleurs. Le gèle était mortelle pour elle mais je faisais tout pour qu'elle ne meurt pas. Ma mère était vraiment exceptionnelle, et elle le resterait. Elle m'avais-t-en appris. Je me rappelle les fois ou j'étais dans ses bras, souriant. Je savais ce que c'était une mère, et je ça savait se qu'était une sœur. Je les aimais plus que tout au monde, tout comme mon père... Ma mère avait une peau si douce... J'aimais t'en être dans ses bras. Mais le sujet n'en était pas là...

- Ludmila, que dit ton cœur? Il est blessé, je le sais... Mais que veux-tu faire?

Je serais là pour elle, comme ma mère l'était pour moi. Elle m'avait dit un jour que si une chose me tenait vraiment à cœur, que je devais mis accrocher et ne jamais le lâchait temps que je jugeais que cette chose avait besoin de moi, avait besoin d'être protégé. Elle m'avait dit que pour elle, s'était nous, ma sœur et moi. Nous étions ses petits trésors, une partie de son bonheur et rien ni personne ne pouvait nuire à notre joie. Elle nous protégeait....

Pasé de Rin:
 


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Dim 31 Aoû 2014 - 18:52

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Je pleurais, silencieuse dans ses bras. J'étais malheureuse, détruite, et je me dégoutais. J'étais au plus mal. Je croyais ne jamais plus ressentir ce sentiment de dégoût après mes quinze ans. Mais non, je le ressentais toujours. Sauf que là, c'était démultiplier.
Ma mère m'avait ignoré et haïs d'avoir sali son nom, mais je ne pouvais vouloir son malheur. Et Blue... Mon adorable petite sœur, comment ai-je pu t'abandonner? Te laisser au main de notre père qui par haine et déception envers moi, s'est retourné contre toi et notre mère? Comment ai-je pu?

Je venais sûrement perdre toute ma fougue et toute ma force aux yeux de Rin, mais je m'en fichais. Je venais de perdre tellement plus! Je venais de perdre ma dignité, mon bonheur, mon espoir. On dit que l'espoir meure en dernier. C'était vrai. Même ici, même entourée, même à Terrae, je n'avais pas su échapper à mon passé.

- Ludmila, que dit ton cœur? Il est blessé, je le sais... Mais que veux-tu faire?

Je ne répondis pas. Pas tout de suite. Un moment de répits pitié. Laissez moi croire que tout ça n'est qu'un leurre. Que quelqu'un s'est trompé de numéro... Mais non. Le répit n'est pas là, et j'avais le cœur en vrac.
Si quelqu'un nous avait trouvé ici, tous deux, sûrement aurait il pu croire que nous étions juste en train de se câliner en "bons amis".  Mais j'emmerdais cette personne.
Je m'écartai de Rin et reculai d'un mètre, au bord de la pierre.

- Je veux que ça s'arrête... Je l'ai abandonné! J'ai abandonné ma sœur aux mains de mon père! Elle va se faire battre à mort si ma mère craque! Et ma mère craquera! Je les ai abandonné! J'ai abandonné ma sœur pour suivre un espoir vain de bonheur! Mais rien n'a changé! Rien!

Je glissai. Je tombai. C'est fou comme l'eau m'a parut froide. J'entendais encore mon cri de surprise quand sous moi je ne voyais ni ne sentais plus la pierre. Je ne voulais pas remonter. J'aurais pu mourir, à ce moment-là, ça m'était égal. Tout m'était égal.
Je passais un long moment sous l'eau, et peut-être Rin qu'inquiétait-il, mais je n'en avais cure. D'ici, peu, je n'aurais plus d'air dans mes poumons et la douleur quitterait enfin ma poitrine.

Enfin... Ca c'était sans compter sur l'instinct de survis. J'ai dû passer bien une minute trente sous l'eau. Une minute c'est déjà long quand on a pas d'air. J'avais toujours eu une apnée moyenne. Pas mauvaise juste... Moyenne.
Et je donnai un coup dans le fond, et je remontai, respirant à grande goulée l'air, limite en train de me noyer à cause de la fatigue dû à mon manque d'air.
Foutu instinct de survie. J'allais enfin arrêter de souffrir, et voilà que la vie me donne une chance de souffrir plus encore. Je nageai avec difficulté vers le bord, toussant et crachotant l'eau que j'avalée en nageant.
Je devais vraiment avoir l'air pitoyable. Je venais limite de faire une tentative de suicide. Quelle conne. J'avais pourtant bien compris que temps que je n'aurais pas définitivement clos le débat avec mon passé, la vie ne me laisserait pas tranquille.

- Putain...!

La classe et l'élégance en toutes circonstances Ludmi'! Je ne savais pas où était Rin, ni s'il s'inquiétait. M'avait-il vu remonter ou me croyait-il toujours au fond de l'eau?
Je m'en voulais de l'inquiéter ainsi, à chaque fois que l'on se voyait.

- Je suis vivante!

Je criais vers lui, au cas où. Comme quoi, même à demie-morte, je pars dans le sarcasme. Faut vraiment que j'arrête.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   Sam 6 Sep 2014 - 18:10

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
Rin Hakari
Messages : 815
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Zen... c'est se qu'on dit

Elle était détruite de l’intérieur, comme beaucoup de personnes ici. Moi, j'en avais presque perdu mon cœur. Il s'était fait réduire en cendres par le feu et la violence. Mais il me restait bien une partie de cœur en moi. Je ne pouvais pas laisser mourir quelqu’un, que ce soit par suicide ou de l'intérieur. Je put voir quelques bulles monter à la surface et j'étais près du bord prêt à n'importe quel moment de plonger chercher cette rousse. Il était vrai que j'avais songé plusieurs fois à me tuer mais il y avait toujours eu quelque chose qui me tenait à avancer. Comme le disait mon père "Quel que soit notre choix, on ne peut pas revenir en arrière, on ne peut qu'avancer". Il avait entièrement raison... Il était sage et bon et je me devais de l'être à mon tour, pour le remplacer, lui succéder. Bien que je ne pense pas revenir à la tête de la famille, je pourrais jouer le rôle du "roi".
Je ne fis plus rien... Je m’apprêtais à sauter dans l'eau mais j’entendis la voix suffocante de Lumila. Rapidement, je sautai de mon perchoir et atterrit à côté la la jeune femme. Je mis une jambe à terre en tendant ma main à mon amie pour qu'elle puisse se redresser. Lentement, je lui proposai quelque chose, en regardant vers le ciel. Une ombre furtive était passé au-dessus d'eux et il savait qui s'était. Voilà bien quelques jours que je ne l'avais pas vu mais peut-être pourrait-il leur rendre service...


-Ludmila... Si quelqu'un pouvaient-être tes yeux, voudrais-tu qu'il aille voir ce qui se passe réellement chez toi?
Et sauvais ce qui t'est chère?


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 1534527360-kit-rin-nouveau-signa
2ème compte: Nils Hirano
##   Sam 6 Sep 2014 - 22:46

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

J'aurais aimé vivre une autre vie. Etre une autre personne. Etre heureuse. Avoir une famille m'aimant peut importe ce que j'aurais fait. Avoir des amis. Avoir une vie différente en vérité. Une existence valant la peine d'être vécue.
En ouvrant les yeux à nouveau, j'ai vu Rin, inquiet. Il me tendait la main, le visage crispé par le soulagement et l'inquiétude. Pourquoi avais je soudain l'impression de l'apprécier plus encore qu'auparavant? Pourquoi ai-je souris en attrapant sa main? Ah oui et pourquoi me suis-je assise, la tête sur son épaule? La fatigue. Ce n'était QUE la fatigue.

-Ludmila... Si quelqu'un pouvaient-être tes yeux, voudrais-tu qu'il aille voir ce qui se passe réellement chez toi? Et sauvais ce qui t'est chère?

J'avais la tête qui me tournait, j'étais restée dans l'eau bien trop longtemps. Le haut le cœur fût si violent que je me précipitais vers un buisson pour y rendre mon déjeuner. Glamour et élégance comme maman disait.
Je me relevai, les yeux larmoyant. Tout me semblait flous sous les larmes et le cœur battant, j'entendais sans comprendre ce que l'on me disait. J'étais bouleversée, dévastée et agonisante de douleur et de tristesse.
Une vie meilleure, voila ce que l'on m'avait promit. Mais autre que le bonheur, c'était la culpabilité et la douleur qui m'assaillaient de toutes parts.
Puis, je repensai à ce que Rin venait de me dire, et je sentis en moi mon cœur émietté battre à nouveau avec ferveur. Je me tournai vers lui, le regard brillant d'espoir.

- Que... Quoi? Bien sûr que je le voudrais, ça semble évident mais... Comment? Comment et qui pourrait s'y prendre?

En moi, je sentais que chacune de mes barrières s'effondraient une à une, face à lui. J'étais comme un soldat désarmée, sans nul autre protection que ses larmes et sa demande de pitié. Et étrangement, je m'en fichais pas mal.
Je voulais croire en ses paroles.


Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3] 624485fgh
##   
Contenu sponsorisé

 

Trouver par hasard au détour d'un message [Riiiiin <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant