Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
[Clos] Sur le chemin de la connaissance (pv Ipiu)
#   Lun 11 Aoû 2014 - 10:27

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Ce matin-là, Nathanaël s'était levé déterminé. Voilà quelques jours qu'il était à Terrae, il avait eu le temps de se faire un peu à l'idée de vivre à cet endroit ces prochaines années et il avait pu digérer les informations que Nariwen lui avait transmises. À présent, le jeune homme désirait en savoir plus. Il partageait sa chambre avec deux autres novices, deux garçons arrivés récemment comme lui. Il avait essayé d'engager la discussion, mais cette tentative ne s'était pas révélée concluante. Il mangeait donc seul pour le moment, mais il se doutait qu'il ne tarderait pas à se faire des amis. Nathanaël était d'un contact facile. Le contraire serait donc étonnant.

Le jeune homme entra dans la bibliothèque en début d'après-midi et se repéra rapidement grâce aux panneaux au-dessus des rangées de livres. Il ne savait pas exactement par où commencer. Il se doutait qu'il n'y aurait pas de section « Terrae » dans l'établissement, quoi que cela serait peut-être nécessaire. Il chercha d'abord du côté des livres d'histoire et tomba effectivement sur un ouvrage présentant celle de l'école. Il le plaça sous son bras et continua ses recherches pour trouver, dans un autre secteur, un livre sur les pouvoirs. Satisfait de ses découvertes, Nathanaël se trouva une table un peu à l'écart et entreprit sa lecture.

Après quelques heures, le jeune homme referma le livre qu'il avait dans les mains. Il avait appris l'existence de l'ancienne Terrae et de sa fin abrupte. Il y avait aussi des écrits à propos de la nouvelle génération, comment elles s'étaient constituées. Il ne comprenait pas comment une éclipse pouvait faire apparaître, ou disparaître, des pouvoirs chez les gens, cela paraissait insensé lorsqu'on savait exactement ce qu'était ce phénomène, mais il ne trouva pas d'informations supplémentaires et décida de laisser  en suspens ces questions-là. Le vide ressentit et l'Appel étaient cités de nombreuses fois, mais sans entrer dans les détails. Cependant, ce qui choqua le plus Nathanaël dans l'histoire de Terrae, c'était le conflit permanent qui les avait opposés aux scientifiques. Ces derniers, avides de savoir, cherchaient à comprendre cette magie et semblaient avoir compris beaucoup de choses. Il y avait eu des recherches concluantes sur les gènes, des manipulations sur des sujets vivants. Le jeune homme en frissonnait. Il aimait la science, cherchait à toujours apprendre davantage, mais il y avait des choses qui ne se faisaient pas. Il n'était pas pour « la science à n'importe quel prix ». Ces méthodes le dégoûtaient profondément.

Chassant de son esprit des images sortant de son imagination, il se remémora ce qu'il avait appris sur les pouvoirs. Il y avait plusieurs étapes à passer pour révéler le plein potentiel d'un individu. La première phase était l'initiation, pendant laquelle il allait recevoir ses pouvoirs, mais ceux-ci seraient bridés pour ne pas le blesser et l'empêcher de faire trop de dégâts par accident. La seconde phase, certainement la plus violent selon Nathanaël, était l'étoilisation, car l'un de ses pouvoirs, dans un moment de rage, ou de peur panique par exemple, exploserait et dévoilerait son plein potentiel. Cette étape devait certainement provoquer de nombreux accidents, puisqu'il n'était pas maîtrisé La dernière phase était la masterisation. L'Etoile, une fois prêt, serait jugé lors d'une épreuve. Il devrait prouver sa valeur et mériter cette « promotion ». À partir de ce moment-là, il maîtriserait parfaitement ses pouvoirs... mais ce n'était encore qu'une musique d'avenir.

En faisant des recherches complémentaires, il avait découvert des études statistiques faisant le lien entre le caractère d'une personne et son pouvoir. Selon ces recherches, il devrait certainement être de l'affinité terre. Il n'y avait par contre aucune information concernant le penchant solaire ou lunaire d'une affinité. S'il ne s'était pas trompé, il serait soit télépathe, soit titan. Ne souhaitant pas se rattacher à une hypothèse trop faible et risquer d'être déçu, il décida de ne plus trop y penser jusqu'à son initiation. Il saurait le moment venu. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de sourire à cette idée. Oui, contrôler la terre lui plairait bien.

Nathanaël soupira et étira ses bras au-dessus de sa tête. De nombreux éléments avaient été clarifiés, mais chaque découverte, comme toujours, amenait de nouvelles questions. Il décida cependant d'en rester là pour aujourd'hui. En regardant l'horloge de la bibliothèque, il constata que l'après-midi touchait à sa fin. Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire. Décidément, le temps passait trop vite lorsqu'il faisait des recherches si passionnantes. Il jeta un coup d’œil à la table devant lui et retint un rire devant le désordre qu'il avait généré. En effet, il ne s'était pas contenté des deux pauvres premiers livres qu'il avait trouvés. Il n'y avait pas moins de huit livres ouverts, quatre livres fermés, quelques magasines et de nombreux articles de journaux éparpillés autour de lui. En fait, il avait réquisitionné une table pour lui tout seul. La bibliothécaire allait être contente. Et justement, en tourna la tête, Nathanaël vit une jeune femme arriver d'un pas énergique.


Dernière édition par Nathanaël Lancer le Dim 24 Aoû 2014 - 11:21, édité 1 fois
#   Lun 11 Aoû 2014 - 16:45

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2076
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Il vient d’arriver. De cela la jeune fille en est certaine, sans aller jusqu’à dire qu’elle connait tous les élèves de Terrae, elle peut affirmer avoir croisé les anciens au moins une fois chacun d’eux. Ce visage-là ne lui dit rien. Elle l’observe donc sans l’observer une partie de la journée. Pas difficile de deviner ce qu’il cherche. Elle avait eu plus ou moins la même réaction en arrivant… Savoir où on foutait les pieds était une marque de prudence.

Elle ne s’était pas plus préoccupée de ce qu’il faisait que ça. Faut pas croire, mais ranger des livres ça occupe déjà pas mal… surtout qu’aujourd’hui elle s’était réservée une petite pile de livre à rafistoler. Certains étudiants ne prenaient décidément aucun soin de leurs affaires. Et en l’occurrence ce n’étaient même pas LEURS affaires ! Mais celles de la bibliothèque. Ils croyaient que recoller les pages c’était facile ? Si on mettait trop de colle on se retrouvait avec un pavé, si on en mettait pas assez elle ne tenait pas, on risquait aussi de se retrouver avec un vilain papier jaunis si on ne respectait pas les temps de sèche. Que du plaisir. Pourtant elle trouvait ce travail gratifiant. On sauvait des livres. C’est peu à dire, mais c’était… A chaque fois qu’elle devait jeter un livre le jeune fille se sentait tellement triste. Elle avait même réussi à récupérer un livre dont certaines pages avaient été souillées par du vernis rouge.  Elle était patiente et déterminée.

Elle ne vit pas passer l’après-midi, concentrée qu’elle était sur ses livres. Pourtant quand elle vint à bout de la pile qui lui était réservée, elle se rendit compte qu’il lui restait qu’une heure avant la fermeture. Rien de bien important, sauf qu’elle avait fini tout le travail qu’elle avait à faire. Elle hésita à rentrer chez elle, et finalement décida de rester pour ranger quelques ouvrages pour avancer son travail du lendemain.

Elle allait s’y mettre quand elle trouva le p’tit nouveau complètement perdu dans ses pensées… Et dans ses livres. Il avait foutu un beau boxon. Elle l’aurait engueulé s’il avait eu de viles pensées… Mais elle avait compris qu’il cherchait des infos sur Terrae rien qu’aux titres des ouvrages étalés devant lui. Elle l’aborda d’une manière qui la qualifiait bien, amusée et joyeuse :

« Même si tu écris un mémoire sur Terrae, il va falloir te mettre à ranger ! Tu as le droit d’emprunter seulement six médias en sachant que tu ne peux pas dépasser deux journaux, deux CD/DVD et trois BD ou mangas. Quoique pour les mangas,  j’pense pas que ça t’intéresse pour le moment. Besoin d’aide pour ranger ? »

Faut dire qu’elle ne risquait par ailleurs nullement de le laisser ranger seul. Dans sa précipitation il aurait pu froisser un des nombreux journaux, ou abimer l’un des livres. Ce qui ne lui plaisait pas du tout. Elle aimait les livres et pour cela sa question n’était que pure réthorique. Elle remarqua qu’il avait rassemblé une majorité des livres parlant de Terrae. Chapeau ! Fallait quand même fouiller pour les trouver tous.

« Tu trouveras quelques livres parlant de l’ancienne Terrae au rayon poésie, dans la partie lyrique. C’est pleins d’allusions si on fait gaffe chez les auteurs du Ve siècle. »


Oui on avait pas mal de livres issus de la traductions de papyrus et de tablettes de cire, bien que la puce traductrice nous permette de lire à même ces supports, dans un soucis de préservations et de place, ils étaient stockés dans un autre bâtiment beaucoup plus sécurisés, et on n’en trouvait donc que des copies dans la bibliothèque… Des copies partielles. Sachant parler ces langues, ou du moins les lires… Elle sentait que la traduction était partielle, comme si on ne pouvait… ne devait pas en savoir trop sur l’ancienne Terrae.






#   Lun 11 Aoû 2014 - 22:39

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël ne savait pas s'il devait avoir peur ou non. En fait, il ne ressentait qu'un certain bien-être. Celui qu'on ressent après une journée de travail bien fait et efficace. De plus, il avait appris de nombreuses choses, ce qui ne pouvait qu'accroître cette sensation, lui qui adorait cela. Et puis, il n'avait rien à craindre. Il rangerait tout. Le jeune homme n'était pas mal élevé. Ce qu'il déplaçait, il le remettait ensuite à sa place. Lorsque la jeune femme arriva à sa hauteur, il lui sourit.

« Même si tu écris un mémoire sur Terrae, il va falloir te mettre à ranger ! Tu as le droit d’emprunter seulement six médias en sachant que tu ne peux pas dépasser deux journaux, deux CD/DVD et trois BD ou mangas. Quoique pour les mangas, j’pense pas que ça t’intéresse pour le moment. Besoin d’aide pour ranger ? »

« Tu trouveras quelques livres parlant de l’ancienne Terrae au rayon poésie, dans la partie lyrique. C’est pleins d’allusions si on fait gaffe chez les auteurs du Ve siècle. »


Nathanaël retint un rire. En effet, avec toute la documentation qu'il avait parcourue, il y avait de quoi se poser des questions. Il retint cependant les informations concernant les emprunts, car il se doutait qu'il en aurait sûrement besoin un jour.

- Merci pour ces informations, mais je ne prendrai rien aujourd'hui.

Il marqua une courte pause. Amener un livre dans son dortoir lui paraissait être une très mauvaise idée. Il ne connaissait pas suffisamment ces camarades de chambres pour leur faire confiance.

- Et merci pour les conseils sur la poésie. Je n'y aurais pas pensé.

Du moins, pas tout de suite, mais Nathanaël ne le précisa pas. Il n'était pas du genre à se vanter. Oui, il était plus intelligent que la moyenne, mais ce don était un cadeau. Il ne lui garantissait aucun privilège et c'était très bien ainsi.

Je pense que je vais me débrouiller. Je ne souhaite pas vous déranger. Vous avez sûrement mieux à faire que d'aider un étudiant un peu trop curieux, mais je vous remercie pour la proposition.

Nathanaël lui sourit et se leva. Soudain, une idée lui traversa l'esprit.

- Excusez-moi, mais j'aurais juste une question. Je n'ai pas vu d'ordinateurs à disposition pour les étudiants. Je dois avouer que je n'ai pas vraiment cherché, mais existe-t-il un endroit dans la bibliothèque ou une salle prévue à cet effet ?

Le jeune homme n'avait pas les moyens de s'acheter un ordinateur. En tout cas pas pour le moment. Il cherchait un travail, mais comme Terrae était peuplé d'étudiants, les offres ne se bousculaient pas. Pourtant, il fallait qu'il trouve un moyen de gagner de l'argent. Au moins pour s'acheter quelques vêtements et du matériel scolaire, car ce n'était pas avec ce qu'il avait emmené avec lui qu'il pourrait vivre décemment...

Nathanaël, perdu dans ses pensées, commença machinalement à trier, avec soin, les divers documents par section.
#   Lun 11 Aoû 2014 - 23:28

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2076
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

En théorie vue la façon dont il prend soin des livres je pourrais le laisser tranquille. En théorie, du moins en pratique elle va devoir le virer avant qu’il ait terminé de ranger, alors plutôt que de le presser je préfère l’aider. Sauf qu’il lui dit clairement qu’il peut se débrouiller seul… De tous les newbies de Terrae fallait qu’elle tombe sur le seul avec une conscience. Bon okay. Elle avait de la chance, elle aurait pu avoir à supporter un abruti.

Un abruti n’aurais pas fait de recherches sur Terrae dès son arrivée, et un abruti ne rangerait pas ses livres et journaux par sections. Il l’intéressait presque. Presque parce qu’elle commençait à comprendre que nombreux étaient ceux qui arrivaient et repartaient sans même avoir acquis leurs pouvoirs. A quoi bon s’attacher à des gens qu’on ne fréquenterait que quelques semaines ? Il la remercia pour les informations disant qu’il n’avait pas songé à la poésie. Elle en doutait mais ne dit rien… Quelqu’un qui avait plusieurs livres de contes et légendes au milieu des livres d’histoires, a forcément pensé à la poésie. Enfin, si son raisonnement n’avait pas suffi elle en avait le sentiment… Et pour une tonnerre solaire, ressentir les intentions des autres était une seconde nature. Elle ne lui avait pas donné l’idée de la poésie, elle lui avait dit où chercher dans ce rayon… Elle-même avait passé une bonne semaine à le parcourir. Si elle pouvait lui éviter ce désagrément…

Il essaya gentiment de la mettre à la faire partir. Disant qu’il ne voulait pas la déranger et qu’elle avait bien autre chose à faire que d’aider un étudiant… Si seulement il savait. Ipiu avait fini depuis belle lurette toutes ses occupations salariales… Elle se donnait toujours du boulot en plus. Elle aimait profondément cet endroit, alors même quand elle n’était pas de service il n’était pas rare de la voir ranger des livres abandonnés sur les tables de travail par les étudiants… Monter des projets de lecture, se renseigner sur les nouveaux auteurs ou aider quelqu’un dans ses recherches… Et quand elle ne faisait pas tout ça elle venait ici emprunter des livres où faire des recherches comme tout le monde. Elle passait au moins une fois par jour… Ne serait-ce que pour voir si son journal intime ne réapparaitrait pas avec quelques mots griffonnés dessus. Cela faisait plus d’un mois qu’elle n’avait pas de nouvelle de son camarade épistolaire.

« Ne t’inquiète pas, c’est justement ce en quoi consiste mon travail à la base. »


A traduire : « Je reste que tu veuilles de moi ou pas mon chou, je ne te laisserais pas maltraiter ces précieux ouvrages par manque de temps. » Oui à la base, parce qu’elle faisait bien plus… Mais bon elle ne se sentait pas exploité en cela qu’elle aimait ce qu’elle faisait. Le jeune homme eut brusquement une idée qui lui sembla des plus importantes. Il se demandait s’il y avait des salles d’ordinateur.

« La salle des ordis ferme une heure avant le reste de la bibliothèque. C’est-à-dire il y a demi heure… Tu peux demander à l’accueil, il me semble que l’un des ordis portables empruntable est revenu en début d’aprem. Tu peux tenter ta chance, même s’il est rare qu’ils restent inemprunté bien longtemps. »


Elle était particulièrement fière de ce système, depuis près d’un an qu’elle travaillait à la bibliothèque elle avait su soumettre des idées et les faire accepter. A la dernière réunion sur les projets d’avenir il y a trois mois, elle avait soumis l’hypothèse de prêter des ordis portables aux nouveaux arrivants par période de cinq jours non renouvelables pour leur permettre de bosser à fond sur leurs travaux scolaires. Elle ne croyait pas tellement que l’idée passerait, mais depuis un mois une quinzaine d’ordinateurs étaient à la disposition des élèves… Plus que fière, elle était heureuse que le projet est vu le jour. Elle savait que cela en dépannait plus d’un.






#   Mer 13 Aoû 2014 - 20:54

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

« Ne t’inquiète pas, c’est justement ce en quoi consiste mon travail à la base. »

Nathanaël sortit de ses pensées et hocha la tête. Très bien, si elle voulait absolument l'aider. Il n'allait pas cracher sur un coup de main. Après une demi-seconde de réflexion, il déplaça les livres devant la bibliothécaire, en plusieurs étapes bien entendus, car empiler douze livres sur une seule et même colonne n'était pas vraiment une bonne idée et puis, il ne les avait pas triés par section pour rien. Il garda les articles de journaux et les magasines pour lui. Les livres étaient plus lourds, il est vrai, mais reclasser les articles de journaux et les magasines seraient plus longs et fastidieux... et vu le nombre qu'il en avait sorti... son interlocutrice était déjà bien sympa de vouloir l'aider. Nathanaël trouvait judicieux de lui épargner la tâche la plus pénible.

« La salle des ordis ferme une heure avant le reste de la bibliothèque. C’est-à-dire il y a demi heure… Tu peux demander à l’accueil, il me semble que l’un des ordis portables empruntable est revenu en début d’aprem. Tu peux tenter ta chance, même s’il est rare qu’ils restent inemprunté bien longtemps. »

Le jeune homme se promit de retenir l'horaire de fermeture de la bibliothèque, ainsi que de la salle des ordinateurs.

- Merci, mais ce n'est pas pour tout de suite. Je me renseigne sur le long terme.

Nathanaël lui lança un sourire. Il apprécia la possibilité de louer des ordinateurs portables. Il était rare de trouver une telle offre dans une bibliothèque scolaire, mais Terrae n'était pas comme les autres écoles.

- Je pense que vous aurez fini avant moi. Si je ne suis pas assez rapide, vous saurez où venir me chercher pour pouvoir me mettre à la porte.

Sans attendre de réponse, il se saisit des magasines et des articles de journaux et partit en direction de l'armoire de rangement. Le jeune homme trouva sa repartie étrange. Lui qui était plutôt trop sérieux d'habitude venait de tenter une boutade. Hum... cette école lui faisait un drôle d'effet... ou peut-être était-ce l'enthousiasme d'avoir fait toutes ses recherches et d'avoir trouvé tant de réponses. En chemin, il croisa quelques étudiants encore en train de travailler et notamment quelques étudiantes qui ne manquèrent pas de le dévisager. Il retint un soupire et continua sa route. Ce n'était pas parce que l'école était spéciale que les gens n'auraient pas les mêmes réactions qu'ailleurs...
#   Dim 17 Aoû 2014 - 0:43

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2076
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Il dit qu’il se renseigne sur le long terme. Est-il sûr dès à présent qu’il ne quittera plus Terrae ? Certains n’ont nulle part où rentrer. Pourtant je dois admettre que accepter d’avoir des pouvoirs en sois devrait attirer pas mal de personnes à rester… Mais, bizarrement cela allait de pair avec les responsabilités qui décourageaient certaines personnes. Comment dire… Ceux qui restaient pouvaient être inconscient des responsabilités autant que ceux qui partaient pouvaient refuser de les accepter. Dure vérité mais qui était logique quand on connaissait la génération actuelle… en même temps à Terrae on était tous « différents » de l’ados de base.

Sans doute plus blasé. Quelque part elle est triste pour lui qu’il ait décidé de rester. Cela veut dire que la vie a été dure avec lui. Elle l’avait été avec tous ici… Alors il fallait se faire une raison. Le monde n’était pas beaux et ceux qui atterrissaient à Terrae n’étaient pas les plus à plaindre, et certainement pas les plus mal lotis.

La blague du jeune homme tomberait à l’eau si elle n’était pas une tonnerre lunaire et très empathique elle n’aurait même pas saisi qu’il cherchait à faire un trait d’humour. Pourtant en sentant qu’il voulait la faire rire elle ne put s’empêcher de sourire, comme si son corps faisait échos à ce qu’elle ressentait venant de lui. Ca lui arrivait d’ailleurs de plus en plus souvent, même si elle cherchait à maitriser ses pouvoirs, elle n’y arrivait nullement. Elle ressentait souvent des sentiments qui ne lui appartenaient pas… Et c’était parfois rude rude… Imaginez quand elle était avec les Nakamura frère et sœur ? Elle ne pouvait malheureusement pas s’empêcher de ressentir les sentiments du frère pour la sœur… C’était un peu déboussolant.

Elle partit donc reposer les livres. D’une manière générale quand elle rangeait plus de vingt livres d’un coup elle utilisait le chariot. D’ailleurs c’est ce qu’elle fit ce coup-ci. C’était bien plus facile que de porter tous les livres d’un coup que de faire des allés retours, aussi à moins de n’avoir que « quelques livres » à ranger elle utilisait cet outil. Certains passent leur permis poussettes quand ils ont un môme. Et bien elle avait passé son permis chariot en devenant bibliothécaire. Créneau avant. Créneau arrière. Rangement en bataille. Marche arrière. Demi tour en trois points. Elle était douée.

Après avoir rangé les quelques ouvrages du jeune homme elle continua à vider son charriot jusqu’à ce qu’il soit vide. A partir de cet instant elle se mit à passer entre les lecteurs, les faisant sortir de leurs rêveries pour leur préciser qu’ils avaient encore le temps d’emprunter l’ouvrage qu’ils étaient en train de feuilleter… S’ils se dépêchaient !

Après un dernier tour elle passa en « accueil publique » histoire d’aider ses collègues à contenir le flot des retardataires histoire que tout le monde rentre chez soi à l’heure même si elle n’était officiellement plus de service depuis quinze minutes. Elle était toujours active ici, elle semblait toujours s’inventer une nouvelle tâche. Quand elle vit passer le nouveau elle lui tendit un marque page récapitulant les horaires d’ouverture des différents services de la bibliothèque.

« N’hésite pas à revenir. »






#   Sam 23 Aoû 2014 - 23:49

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël classait calmement les différents articles de journaux qu'il avait lus et il en avait lu beaucoup, puis il s'attaqua aux magasines. Il prit plus de temps que prévu, mais il faut dire qu'il ne se pressait pas. Il préférait faire son travail bien, plutôt que de bâcler à cause de la précipitation. Une fois le rangement terminé, il se retourna et remarqua que cette partie de la bibliothèque était à présent vide. Les étudiants retardataires étaient partis, mais il ne voyait pas la bibliothécaire, ce qui le surprit un peu. Il pensait qu'elle serait plus rapide que lui pour ranger et qu'elle reviendrait vers lui. Il sourit. C'est fou les idées qu'on peut se faire. Après tout, elle n'avait aucune raison de lui courir après. Elle devait bien se douter qu'il finirait par sortir et elle devait sûrement avoir du travail.

Le jeune homme profita de ce temps supplémentaire pour se rendre dans la section des langues. Il trouva une méthode d'apprentissage du japonais pour les débutants qui n'avait pas l'air trop mal, puis il chercha un ouvrage sur la culture japonaise. Après tout, il allait rester à Terrae un moment. Il souhaitait se familiariser avec son pays d'accueil. Les deux livres en main, il se dirigea vers l'accueil où il aperçut la bibliothécaire en train de s'occuper de retardataires. Elle le remarqua lorsqu'il s'approche et lui tendit un marque-page sur lequel était écrits les horaires d'ouverture. Il le prit de sa main libre et la remercia d'un sourire.

« N’hésite pas à revenir. »

Il hocha la tête et posa les deux ouvrages qu'il avait choisis sur le comptoir.

- J'ai changé d'avis, finalement je vais emprunter ces deux livres aujourd'hui, s'il vous plaît.

Nathanaël savait qu'il n'était plus dans les heures d'ouverture de la bibliothèque et qu'il forçait la jeune femme à faire des heures supplémentaires.

- Merci et navré pour le retard et le dérangement.

Son air était très sérieux. Une fois les démarches de prêt effectuées, il remercia encore une fois son interlocutrice et lui souhaita une bonne fin de journée, puis prit congé. Il reviendrait, c'était une évidence... et il savait d'avance qu'il passerait beaucoup de temps dans cet établissement.

hrp:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

[Clos] Sur le chemin de la connaissance (pv Ipiu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.