Partagez | 
[Event -Mission C] Confirmation de base en Islande [Hisméria]
##   Lun 11 Aoû 2014 - 19:53

Personnage ~
► Âge : 25 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 612
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : jouer avec le feu
Humeur : Wahouuuuu !

Nous arrivons sur le lieu de la base. Nous sommes trois. Je suis en effet accompagné d'Hisméria, un étoile air sonore du genre plutôt calme et silencieux ainsi que de Haimi un jeune initié terre titan. L'avantage dans cet équipe c'est qu'aucun de nous n'a les même pouvoirs, du coup on peut être complémentaires et c'est cela qui fait la force d'un groupe, ses différences.

Nous mettons pieds à terre dans ce patelin où il caille. Je suis du genre plutôt frileuse et je ne suis pas mécontente qu'Hide nous ai prévenu qu'il aillait cailler autant ! Du coup j'ai un manteau bien chaud et des gants en laine. Ce n'est pas humain un temps pareil en août ! Ah je vous jure l'Islande !

Bref, nous sommes là pour une mission. Cet emplacement de base est connu, mais personne ne sait si il sert encore. Nous sommes donc là pour pouvoir répondre à cette question. Je pense qu'il faut que l'on se parle un peu avant de commencer notre intrusion. Nous nous cachons dès fois que la base serait encore utilisée. Il va falloir être prudent. Toujours penser au pire. Je chuchote:


Bien. A présent que nous arrivés au bon endroit il va falloir être stratégique. Nous devons êtres prudents et discrets. Je n'ai pas vu de gardes à l'extérieur mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. Comme on ne sait pas si cette base est encore utilisée, on va faire comme si c'était le cas.
Je propose de bien observer la base pour essayer de voir par où nous pourrions passer.


En effet, la base composée de plusieurs bâtiments de forme arrondie ne semblait pas avoir d'entrée...Il devait bien en avoir une pourtant...



2ème compte d'Elio

Nakoma, sa marionnette:
Spoiler:
 


##   Lun 11 Aoû 2014 - 20:59
avatar
Invité

Voilà plusieurs heures que nous marchions, et personnes n’avaient encore prononcés un seul mot. Il ne fallait pas compter sur moi pour commencer. Je me contentais d’avancer sans broncher le plus discrètement possible. L’ambiance était lourde, et incertaine. Le climat n’était pas là pour nous aider non plus. Mais mon grand manteau me protégeait suffisamment des bourrasques de vent.

On ne savait pas réellement ce qui se passait à l’institut. Cependant, cela semblait relativement grave pour que la totalité des forces  présentes à l’école soient mobilisées. C’est ainsi que je me retrouva dans une équipe de trois personnes qu’on m’a brièvement présenté : Une master feu, et un initié terre titan.

A vrai dire, ça m’allait très bien comme ça. Pour une fois, j’étais prêt à respecter des ordres hiérarchiques, voir même travailler en équipe. Curieux de découvrir l’ennemie de Terrae, je brulais d’impatience de me frotter à eux. Mais n’en fis rien paraitre dans mes émotions.

Nous voilà donc sur le lieu de notre mission. La base composée de plusieurs bâtiments de béton semblait avoir été construite dans le but de dissimuler l’entrée. Sa forme bien particulière me laissa perplexe : pas de fenêtre, pas de porte, juste des dômes étudiés pour qu’on ne puisse pas les grimper.

C’est finalement Haley qui se décida d’établir la première prise de parole :

- Bien. A présent que nous arrivés au bon endroit il va falloir être stratégique. Nous devons être prudents et discrets. Je n'ai pas vu de gardes à l'extérieur mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. Comme on ne sait pas si cette base est encore utilisée, on va faire comme si c'était le cas. Je propose de bien observer la base pour essayer de voir par où nous pourrions passer.

Hisméria écouta attentivement les paroles de la jeune femme, mais ne put s’empêcher de réagir. Celui-ci répondit :

- Dans l’ensemble, je suis assez d’accord avec toi, mais quelque chose me gêne. Ne trouves tu pas que l’endroit est étonnement calme ? Peut-être que l’endroit est désert, peut-être pas. En l’occurrence, nous ne pouvons-nous permettre de foncer tête baissé.  Si l’endroit n’est pas abandonné. Il y a surement des systèmes de sécurités pour les prévenir de notre arrivé. Avons-nous un moyen de le détecter ? On ne sait jamais, l’endroit est peut être miné ?

Hisméria effectua une courte pause, puis reprit la parole :

- Il y a autre choses que j’aimerai proposer : je ne suis sûr de rien, mais si on se rapproche suffisamment prêt des murs, peut être que j’arriverai à détecter une présence à l’intérieur. Et donc une potentielle entrée ?  Je tiens tous de même à le préciser, si les murs sont trop épais, je n’arriverai surement à rien...

Cependant dans l’état actuel des choses je n’ai pas d’autre idée pour rentrer. De toute manière, d’ici, on est trop loin pour voir quoi que ce soit.


Après avoir repris sa respiration Hisméria ajouta :

- Puis, si on reste trop longtemps ici on va finir par mourir de froid.

Je ne suis pas du genre frileux, mais une chose est indéniable : on ne pouvait pas en dire autant d’Haimi. Celui-ci était juste en train de se décomposer sur place. Hidéko avait était clair sur ce point, elle ne pardonnerait pas qu’un membre de notre équipe soit en danger. Ce pourquoi, je l’ai compris rapidement, il fallait qu’on se déplace pour prévoir l’hypothermie de notre compagnon.    
##   Lun 11 Aoû 2014 - 23:56

Personnage ~
► Âge : 25 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 612
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : jouer avec le feu
Humeur : Wahouuuuu !

[Moi qui fait un effort pour faire court, du coup je t'ai fait un pavé comme j'étais inspirée !]

La marche n'était pas un problème pour moi. C'était plutôt le froid qui en était un en fait...Pas que je n'y étais pas habituée, il fut une époque où j'y étais même très bien habituée, mais le problème c'était justement ça, l'habitude ! Que je n'avais plus ! En même temps en août quelle idée de foutre une météo pareil ! On a pas idée !

A notre arrivée ce qui m'avait le plus choquée c'était à la fois ces drôles de dômes en béton, ils semblaient avoir été passés à la chaux, technique pour être plus discret en hiver ? Mais du coup l'été ce n'est pas terrible...M'enfin tout n'est pas toujours explicable ma foi !

Planqués dans des buissons, je proposai tout d'abord de chercher l'entrée. Comme il n'y avait pas de garde je soupçonnais une espèce d'entrée secrète comme ils le faisaient souvent. En même temps ce n'était pas comme si ce qu'ils faisaient étaient vraiment légal...
Hisméria me répondit que dans l'ensemble il était d'accord. Je haussai un sourcil, ça voulait dire quoi ça ? Si je ne trouvais pas que l'endroit était étrangement calme ? Il se fichait de moi le type là non ? C'était juste que je venais de dire ! Avons-nous un moyen de détecter les systèmes de sécurité ? Ben voyons ! On est dans la vraie vie, pas un film ! L'endroit miné ? Ca m'étonnerais, ils veulent rester discret et ce n'est pas en foutant des mines qu'ils le seront. Après tout n'importe quel habitant peut venir se balader dans le coin si ça lui chante.
J'avoue j'étais plutôt du genre impulsive, je n'étais pas une feu pour rien ! Aussi d'un voix qui n'avait rien de sympathique je lui signalais:


Non on a pas remarqué que c'était calme vois-tu ! On ne sait pas utiliser nos sens ! Et as-ton avis pourquoi je propose de bien regarder la base ? Pour profiter de la chaleur extérieure ?
Alors de sources sûres, non le terrain n'est pas miné. Les scientifiques sont sensées faire des choses un peu plus réglos là-dedans et du coup les gens peuvent se promener a proximité, même si je ne nie pas qu'il y ai un système de surveillance.


Comment ça j'aurais pu être plus sympa ? Je n'étais pas là pour boire un café mais pour mener à bien une mission ! Et ce n'était pas avec ce genre de remarque que l'on allait avancer ! Il ajouta tout de même qu'en se rapprochant des murs il pourrait peut-être essayer de détecter une présence et donc une entrée. Je levai une nouvelle fois le sourcil, peut-être qu'il n'était pas aussi idiot que ce que je croyais. Trop loin pour voir quelque chose ? Mais il était miro lui ou quoi ? Ou alors il avait juste un don pour me taper sur le système, ça me rappelle quelqu'un ça tiens ! Je m'en serais bien passée !

Pense à ouvrir les yeux, tu verras ça fonctionne vachement mieux !

Comment ça je ne faisais pas d'effort, mais avec ces remarques à la cons il allait de mener droit dans le mur aussi ! Je me demandais par quel heureux hasard j'avais pu tomber sur un type pareil ! Finalement la solitude à ces avantages.
Haimi coupa court à mes réflexions. Le petit (enfin 16 ans sans doute, mais il restait un gamin à mes yeux, ce qui n'est absolument pas péjoratif!), tendit le bras en direction d'un des dômes. Je cherchais ce qu'il avait pu voir.


Haimi :Au niveau du dôme là-bas, il y a quelque chose qui brille. Ca fait un drôle de reflet, on dirait qu'il y a un fil jaune juste en dessous.

Bien joué Haimi!

Je le gratifiais d'un sourire reconnaissant, il avait un regard de rapace ! Je me tournais vers Hisméria et tout en lui souriant de toutes mes dents d'un air qui sonnait plutôt faux j'ajoutais:

Vu que tu as proposé d'aller essayer de vérifier si tu pouvais sentir une présence, je propose de mettre tes talents à contribution.

Il vaut mieux que l'on ne soit pas trop nombreux ça risque de nous faire découvrir si il y a du monde.

Mais ne t'inquiètes pas on te couvre...


J'avais ajouté cette phrase avec plus de sérieux. Je n'étais pas là pour faire butter les élèves même si il semblerait que j'en apprécierais moins certains. J'étais planquée, aux aguets. Le suivant du regard. Même si j'étais désagréable avec lui, j'espérais qu'il avait les qualités nécessaire pour réussir ce qu'il allait entreprendre...Je donnai rapidement mon écharpe à Haimi qui malgré tout semblait trembler de froid. C'était rigolo pour un titan. M'enfin il n'avait pas tout à fait la carrure en y regardant...C'était un asiatique, du coup pas un géant non plus et pas méga baraqué, bien que ce ne soit pas un maigrichon non plus. Bon aller, Hisméria allait être notre moyen d'entrer. Car j'étais intimement convaincue qu'il y avait bien une porte ou un mécanisme de porte derrière tout ça...Mon passé d'espionne ne m'avait jamais quitté. J'étais prête à bondir à la moindre alerte...pour sauver Hisméria bien sûr!



2ème compte d'Elio

Nakoma, sa marionnette:
Spoiler:
 


##   Mar 12 Aoû 2014 - 17:27
avatar
Invité

Hrp : promis j’essaye de faire court ^^’

- Non on n’a pas remarqué que c'était calme vois-tu ! On ne sait pas utiliser nos sens ! Et as-ton avis pourquoi je propose de bien regarder la base ? Pour profiter de la chaleur extérieure ?

Suite à la remarque de Haley, Hisméria soupira simplement. Etonnement l’homme était plutôt calme et n’avait pas encore réagit de manière brutale face à la provocation de la master feu. Voilà quelques choses qui ne lui ressemblaient pas…

Avant qu’Hisméria n’ait le temps de s’emporter Haley rajouta :

- Alors de sources sûres, non le terrain n'est pas miné. Les scientifiques sont censés faire des choses un peu plus réglos là-dedans et du coup les gens peuvent se promener à proximité, même si je ne nie pas qu'il y a un système de surveillance.

De nouveau Hisméria prit sur lui pour ne rien dire, mais ce ne fut pas l’envie qui lui en manqua. Ses pensées commencèrent à bouillonner.

« Mais pour qui elle me prend celle-là ? Elle veut vraiment voir de quel bois je me chauffe ? Qu’elle continue ainsi, et elle ne va pas être déçut. » Pensa l’homme qui cherchait à calmer ses pulsions sanguines.

Cependant, Hisméria était assez d’accord sur le fait que le terrain ne pouvait être miné pour éviter de s’attirer des problèmes en cas de passage. Haley ne put s’empêcher de relancer le débat avec une pointe de sarcasme :

- Pense à ouvrir les yeux, tu verras ça fonctionne vachement mieux !

Avant qu’Hisméria n’eut le temps de délivré toute sa colère et haine habituelle, la troisième personne se trouvant avec nous coupa court à nos échanges et  remarqua quelques choses de plutôt intéressant. Haimi  prononça :

- Au niveau du dôme là-bas, il y a quelque chose qui brille. Ça fait un drôle de reflet, on dirait qu'il y a un fil jaune juste en dessous.

- Bien joué Haimi!


Hisméria se força à ne rien dire, se concentrant sur les principaux objectifs de la mission. Haley avec un sourire à pleine dents ajouta :

- Vu que tu as proposé d'aller essayer de vérifier si tu pouvais sentir une présence, je propose de mettre tes talents à contribution.
La jeune femme ajouta :


- Il vaut mieux que l'on ne soit pas trop nombreux ça risque de nous faire découvrir si il y a du monde.

- Mais ne t'inquiètes pas on te couvre...

Hisméria avec une pointe d'ironie ajouta :

- Tu as raison, à partir de maintenant je travaille seul pour un petit moment. Je ne rentrerai pas dans ton jeu de Master feu qui cherche à prouver qui a le plus d’intelligence, nous n’avons pas le temps pour ce genre de connerie. Je vous laisse vous dépatouillez et ouvrir les yeux d’aussi loin. Peut-être que vous arriverez à discerner l’âge de construction du bâtiment ? On ne sait jamais…

Hisméria sans se retourner et en ajoutant rien d’autre se dirigea droit vers les murs du bâtiment décidé à vérifier son hypothèse. Et cela avec ou sans les autres personnes de l’équipe…
##   Jeu 11 Sep 2014 - 16:23

Personnage ~
► Âge : 25 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 612
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : jouer avec le feu
Humeur : Wahouuuuu !

Ce type m'énervait. Vraiment. Peut-être même qu'il m'énervait que qu'Aaron ?! Incroyable non ?
Heureusement pour moi j'avais au moins un allié utile et intelligent. Haimi n'avait que 16 ans mais visiblement bien plus de maturité que mon autre « coéquipier ».

Cependant quand Hisméria avait proposé ces services je m'étais dit qu'il fallait peut-être que je me calme un peu. Il fallait que je garde de l'énergie pour la mission plutôt que de m'énerver sur ce crétin. Sa dernière proposition pouvait être vraiment utile pour notre avancée. Il valait mieux qu'il parte seul. J'avais l'espoir qu'en allant là-bas il trouve l'entrée et nous fasse un signe lorsque nous pourrions le rejoindre. Mais je sous-estimais visiblement les facultés du jeune homme pour me mettre hors de moi.
En effet, il me répondit que pour le moment il travaillait seul et qu'il ne rentrerai pas dans mon petit jeu. Je clignais des yeux, quel jeu ? Il était sérieux là ? Mais c'était lui qui disait n'importe quoi ! Comme si je n'avais que ça à foutre ! Je sentais le sang bouillonner en moi. De plus ces remarques sarcastiques n'aidèrent pas vraiment. Alors là ce n'était pas possible !

Le voyant partir, je me levai en vitesse et je l'attrapais par le bras pour le faire se retourner vers moi.
J'allais mettre les points sur les « i » parce que sinon notre mission allait être fichue !


Hisméria arrêtes tes remarques à la con maintenant.
Au cas où tu ne l'aurais pas vu, nous sommes là en mission et ce n'est pas un « jeu » ou je ne sais comment tu peux appeler ça. Donc primo tes remarques inutiles tu les garderas pour toi à l'avenir. Deuxio si je te demande d'y aller seul c'est pour plus de discrétion et puisque tu sembles pouvoir faire des choses que nous ne pouvons pas avec Haimi.

Donc pour tes projets en solo, c'est mort. Nous sommes arrivés ici en équipe, nous repartirons également en équipe. Parce que c'est justement l'intérêt d'être à trois. C'est d'être une équipe, d'être complémentaire, de pouvoir s'aider, de réfléchir à plusieurs en restant pertinent bien sûr. Je ne te demande pas de m'apprécier, mais de bien travailler là, ce qui est totalement différent.
Donc mène à bien cette partie de mission et fais-nous signe quand c'est bon, si tu n'y arrives pas nous allons devoir réfléchir à autre chose mais j'espère que ça le fera...

Aussi prends bien en compte que si il y a un master par équipe c'est qu'il y a peut-être une raison...D'ailleurs, sache aussi que si un jour tu veux en devenir un, il va falloir que tu prennes un peu plus de plomb dans la tête.


Je ne parlais pas fort, je ne voulais pas nous faire remarquer et nous avions la chance d'être encore cachés par la végétation. Ma voix était posé mais froide. Il avait intérêt à prendre en compte ce que je venais de lui dire sinon je devrais prévenir Hide et je serais obligée de limiter son rôle dans cette mission. Et vraiment ce n'était ni un but ni un intérêt.

Lui ayant dis ça je retournais à ma place initiale où je pouvais voir beaucoup de choses et ce qu'il allait faire bien évidemment. Avec Haimi nous scrutions la base avec minutie et je créai une petite flamme chauffante dans ma main afin de le réchauffer un peu (je n'étais pas une cheminée non plus!). Je regardais Hisméria. Il fallait qu'il ait compris mes remarques et trouver cette fichue sortie.



2ème compte d'Elio

Nakoma, sa marionnette:
Spoiler:
 


##   Mer 5 Nov 2014 - 19:37
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

J'avais observé la Master qui nous accompagnait, chef de la mission, remettre les points sur les i avec mon autre coéquipier. Un peu perturbé, je ne dis rien. Je ne comprenais pas pourquoi il avait agi ainsi, mais je ne pus que me placer, innocemment, du côté de la Master qui l'avait calmé. Si nous commencions cette mission sur un désaccord pareil, nous n'étions pas prêt de nous en sortir, et ce serait une véritable catastrophe.
C'était ma toute première mission, aussi avait bien soigneusement écouté les ordres, conseils, et tout ce qu'on avait pu me dire.
Tandis que l'Etoile Air s'éloignait seul, à la recherche de l'entrée, je restais avec la Master, silencieux. Après quelques minutes qui me semblèrent terriblement longues, je sentis l'air se lever et remonter ma capuche sur ma tête. Les membres engourdis, je tournai la tête vers la Master, qui avait les yeux fixés sur l'homme qui s'appelait apparemment Hisméria. Il nous fit finalement signe, même si je devinais à sa gestuelle qu'il était encore énervé suite à ce que la Master venait de lui dire. Bah... En un sens, il l'avait mérité. Parfois, il vaut mieux se taire plutôt que d'envenimer les choses...
Je me pinçai la lèvre inférieure, tandis que la Master partait en avant, me faisant signe de la suivre. Donc nous y étions... Enfin.
Nous rejoignîmes Hisméria qui se tenait face à la porte. Il afficha un sourire satisfait. Il avait réussi à la trouver un... Il était peut être fier, mais il en avait au moins les capacités.

-Après toi,
déclara-t-il à l'intention de notre Master, Haley.

Je l'observai un instant, un peu décontenancé. Donc ça y est. On y était. Tout débutait enfin ?
Je regardai autour de nous, petit tic. J'espérais tant que personne ne nous découvre...
Finalement, la Master prit les devants. Maladroitement, je déclarai :

-Si jamais je peux faire quelque chose, dîtes-le moi. Je ferais de mon mieux.

Même si j'ignorais en quoi je pourrais être utile... Si ce n'est que, ne cherchez pas à comprendre comment j'avais pu l'oublier, j'étais Titan.

-Seulement, je n'ai qu'une solution bruyante...



HRP : N'hésite pas à jouer Hisméria et Haimi, hein ! Et si tu veux que je modifie quelque chose, dis-le moi :) Envoie-moi un message sur Hideko, ce sera plus simple je pense. Sinon, dans tous les cas, je pense qu'on devra accélérer quand même la mission, à moins que tu me dis si vous aviez prévu des choses particulières avec Hismé, auquel cas j'essairais de m'adapter :) Voilà voilà ♥
##   Mar 11 Nov 2014 - 17:23

Personnage ~
► Âge : 25 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 612
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : jouer avec le feu
Humeur : Wahouuuuu !

Avant cette mission je ne connaissais pas Hisméria, je n'avais donc pas reçu d'échos de son attitude passée, et je partais sans aprioris, mais il se révéla bien vite que nous avions tous les deux des caractères très différents et plutôt conflictuels. Ce qui n'arrangeait en rien notre affaire.
Heureusement il sembla comprendre ce que je lui disais et fila vers le fil doré où il semblait y avoir une entrée. Haimi et nous, nous étions toujours cachés dans la végétation à le regarder. Je fus heureuse de voir Hisméria nous faire un signe pour le rejoindre. Je découvris alors une petit porte de forme atypique puisque légèrement arrondie et vraiment pas haute. Hisméria me dit de passer, je le gratifiais d'un sourire, je n'étais pas rancunière. Enfin pas pour ce genre de choses. Et puis, il me prouvait qu'il pouvait bien faire. Haimi proposa ses services, ce qui me fit sourire de nouveau et je le regardais gentiment. C'était un brave petit gars, je l'aimais bien.

Je me recroquevillais pour passer par la petite porte, j'arrivais alors dans une drôle de pièce, pas très grande non plus, grise de métal. Il n'y avait pas vraiment d'objets, seules quelques étagères se trouvaient, comme un peu par hasard. Je me poussai de devant la porte pour laisser mes coequipiers me rejoindre. A peine quelques minutes plus tard nous étions tous les trois à l'intérieur du bâtiment, dans cette drôle de petite pièce. Si venir avait été un jeu d'enfant pour Haimi, Hisméria avait eu un peu plus de mal avec sa carrure un peu plus imposante.

Ce qui était vraiment bizarre dans cette pièce c'est qu'il ne semblait pas y avoir vraiment de porte pour sortir, enfin à part celle que l'on venait d'emprunter...Je tentais une expérience en m'approchant des murs, je créai une flamme dans ma main et l'approchai du mur en attendant...Cela ne fondit absolument pas...Au contraire, cela sembla réchauffer la pièce...

Haimi fut de nouveau d'une aide précieuse puisqu'il trouva la porte de sortie. Elle était un peu plus grande que la première. La poignée était ronde...Nous la poussions tous les deux en même temps, sûrement animée par la même envie, celle de découvrir ce qu'il y avait de l'autre côté...

Il fut sûrement aussi déçue que moi de découvrir un long couloir dans les mêmes tons grisonnants et toujours aussi vide. Je ne savais toujours pas si il y avait des scientifiques là-dedans...Mais j'avais l'impression que non...Enfin j'avais l'impression que la base était toujours occupée, mais peut-être pas à cette période de l'année.

Si nous voulions en découvrir un peu plus il n'y avait pas 36 000 solutions. Le couloir menait à une seule nouvelle porte, cette fois-ci de forme rectangulaire plus basique et toute blanche..


[J'espère que ma réponse te va ;) ]



2ème compte d'Elio

Nakoma, sa marionnette:
Spoiler:
 


##   Mer 12 Nov 2014 - 21:26
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : Oui c'est super :) T'inquiète, je suis pas exigeante :P

Je pénétrai dans la première salle à la suite de notre Master Haley. Je la suivis, et regardai autour de moi, faisant attention aux endroits où je posai mes pieds pour ne pas faire de bruit. J'en profitai pour essayer de repérer les pièges possibles qu'ils auraient pu poser ici en cas d'intrusion. Une chance pour nous d'ailleurs : il n'y avait pas d'alarme. Peut-être que les scientifiques avaient déserté le laboratoire... Ce qui serait plutôt un avantage.
Après avoir fait le tour de la pièce, je tombai sur une porte, et j'appelai Haley et Hisméria qui n'étaient pas loin derrière moi. Ils me rejoignirent, et Haley ouvrit la porte avec moi/ Nous entrâmes, et ne tardâmes pas à trouver une autre porte. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Un léger coup d'oeil à Haley me fit comprendre que nous partagions la même envie. Motivés par la curiosité, nous la poussâmes à nouveau, et entrâmes tous les trois à l'intérieur. La porte se referma avec fracas derrière nous, et un poids sembla tomber d'un coup sur mon coeur. Je fus légèrement déstabilisé, l'espace de quelques secondes, avant que je ne revienne à la réalité. La lumière au dessus de nos têtes s'alluma brusquement, grésillant légèrement, recouvrant chaque objet d'une lueur verdâtre. On se serait cru dans un film d'horreur. Plusieurs scientifiques apparurent dans la lumière, un sourire sur les lèvres. Trois hommes étaient plantés derrière eux, une matraque dans les mains. Ces fameux "gardes" qui les accompagnaient. Je sentis un frisson de colère et d'angoisse parcourir mon échine. Je tapai du pied pour tenter de faire trembler le sol, cherchant à les déstabiliser, quand je me rendis compte que rien ne se produisait.

-Qu'est-ce que...


Je tournai la tête vers Haley, perdu.

-Je ne peux plus utiliser mes pouvoirs !
entendis-je Hisméria.

Son information me fit réaliser qu'il en était de même pour moi. Et que ce devait être également le cas pour Haley. Je tournai la tête vers ce groupe qui nous faisait face, hors de moi. Comment est-ce qu'ils avaient fait ça ?! Les autres avaient parlé de seringues, ou de gaz... Mais là, non, rien ! Rien, et pourtant, nous ne pouvions plus utiliser nos pouvoirs !

-Bienvenue, mes chers petits Terraens... Vous avez fait bon voyage ?

L'un d'eux s'avança, et je le toisai avec dégoût. Il nous observa avec un sourire mauvais, et j'aurais tout donné pour lui sauter à la gorge et l'étouffer rien qu'avec mon petit doigt. Mais je ne pouvais pas. Mes pouvoirs m'avaient abandonné.

-Nous avons un marché à vous proposer... Soit vous nous donner les informations qu'on veut...


Quelques gardes commencèrent à se rapprocher de nous, et j'en sentis un me saisir les poignets, refermant sa prise dans mon dos.

-Soit nous trouvons un meilleur moyen de vous faire parler. Qu'en dites-vous ?
##   Lun 17 Nov 2014 - 16:48

Personnage ~
► Âge : 25 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 612
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : jouer avec le feu
Humeur : Wahouuuuu !

Cette première salle n'avait rien déclenché...Ca arrivait parfois, alors cela ne m'inquiéta pas outre mesure. C'était plutôt la composition de la pièce qui m'intriguait. Mais comme le but était d'avancer dans notre mission et dans également dans la base afin de savoir si il y avait toujours des scientifiques à l'intérieur.

Haimi semblait avoir un don, ou de la chance, pour trouver les portes. Car c'est de nouveau lui qui trouva la porte de sortie de cette pièce, qui était au final peu intéressante. Nous n'avions pas de temps à perdre, il valait mieux avancer rapidement.
J'ouvris la porte avec Haimi, découvrant un long couloir au bout duquel se trouvait une nouvelle pièce. Cela semblait évident, nous entrions donc dans ce couloir pour entrer dans cette nouvelle pièce. Mais cela ne se passa pas vraiment comme prévu...En effet, la porte claqua en se refermant derrière. Ca ne sentait pas bon. Ca sentait le piège...

Une drôle de lumière verte s'alluma, ça donnait vraiment une atmosphère étrange. Lorsque je vis les trois hommes je compris. Nous avions été piégés. Le calme et la facilité pour rentrer était expliqué. Ils avaient tout prévu....Je me demandais comment ils avaient bien pu savoir que nous viendrions aujourd'hui...Ils avaient des matraques. Comme si ça allait nous arrêter ! Ils semblaient avoir oublier un léger détail, nous avions des pouvoirs ! Et alors que je tentais de créer des boules de feu dans mes mains, j'entendis la voix d'Hisméria et d'Haimi qui semblaient perdus. Je me rendis alors compte que malgré tous mes efforts rien ne venait. Nos pouvoirs ne fonctionnaient pas !? Comment était-ce possible ? Il ne me semblait pas avoir reçu quelque chose de spécial sur moi comme un gaz ou un quelconque produit...Je me demandais alors si cette lumière verte avait un rapport avec ce qui était en train de nous arriver...Je sentais les regards perdus que me jetais mes coéquipiers...

Je fixai la premier homme qui prit la parole. Il semblait très amusé par la situation...Nous souhaitant la bienvenue et nous demandant si nous avions fait bon voyage. Je serrais les dents devant ces remarques et m retint de lui envoyer une remarque. Pour une fois il fallait que je sois patiente. Pour le moment nous étions encore libre de nos mouvements et je voulais savoir ce qu'ils nous voulaient exactement.

Un autre homme s'avança alors nous disant qu'ils avaient un marché à nous proposer. Nous devions leur donner des informations ou...il s'arrêta de parler tandis que je sentais qu'on se rapprochait de nous. Je pris les manches de mes camarades pour que l'on forme un bloc, collé ensemble, face à eux. Il ne fallait pas que l'on se sépare, sinon cela serait trop facile pour eux. L'homme reprit la parole en disant que sinon il trouverait un meilleur moyen de nous faire parler. Je perçus le mouvement dans un coin de mon regard. Un type prenait les mains d'Haimi. Si je n'avais plus de pouvoirs, j'avais toujours des membres et un passé d'espionne. Ni une ni deux je me tournais et fichais mon poing en pleine face du type en criant:


Ne le touche pas !

J'étais peut-être une femme, mais j'étais sportive et je profitais également d'un moment de surprise. Le gars lâcha Haimi, qui pu se recoller contre nous, et se recula de quelques pas étonné. La voix très sérieuse, le regard froid je lachai:

Dites à vos gars de ne pas nous toucher. Nous sommes prêts à entendre le marché. Que voulez-vous ?

Maintenant que nous étions là, je voulais savoir ce qui voulaient connaître. Qu'est-ce qu'il leur manquait ? J'en oubliais presque je ne pouvais plus utiliser mes pouvoirs. Ils étaient trois scientifiques et six gardes. C'était faisable. Et puis qui sait si on ne pouvait pas réussir à leur mentir ? J'ajoutais cependant méfiante:

Et qu'est-ce qui nous garanti que si nous acceptons de tout vous révéler que vous vous nous laisserez partir ? Parce que vos promesses on les connaît...

Bien sûr que j'étais méfiante, après tout, ne passait-il pas leur temps à essayer de nous avoir ?

[Je ne savais pas trop quoi faire dire aux scientifiques, donc je te laisse cette partie-là si ça te va aussi.]



2ème compte d'Elio

Nakoma, sa marionnette:
Spoiler:
 


##   
Contenu sponsorisé

 

[Event -Mission C] Confirmation de base en Islande [Hisméria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Le Monde.
 :: L'Europe.