Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Event, Mission I : A la recherche du traître ! [With Akihiko !]
#   Dim 21 Sep 2014 - 18:56

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je prends une bouffée de cigarette avant de recracher lentement la fumée.
Je suis appuyé contre l'un des murs des bâtiments qui entourent la cour de l'institut. J'attends qu'Akihiko et l'initié télépathe me rejoignent. Nous avons reçu une mission : retrouver le traître qui se cache dans Terrae. Car il est bien clair qu'il y a un, voire des traîtres à Terrae étant donné qu'il y a peu de temps certains élèves se sont fait enlevés. Tout cela me rappelle ma propre trahison… Je ne suis probablement pas le seul sur qui les scientifiques ont mis la main, même si je suppose que dans ce cas, le traite n'agit pas sous la menace…
Je me rembrunis. L'image de mon frère danse devant mes yeux durant quelques instants mais je la chasse aussitôt. Je ne veux pas penser à ça maintenant. Je ne veux pas que mes pensées viennent troubler ma concentration.
Cela dit, je trouve la situation tout de même préoccupante. Savoir qu'un traite se cache parmi nous n'a rien de rassurant, surtout que dans ce genre de situation, l'on a tendance à se méfier de tout le monde…
L'image de Misao, le frère d'Hideko, s'impose à moi. Je ne sais pas si je dois le considérer comme un traître… Après tout, c'est de sa faute s'il s'est retrouvé prisonnier des scientifiques et il était de leur côté avant d'arriver à Terrae. Sauf que le plantage de mission d'Aaron était plus ou moins prévu… Enfin, presque.

Je relève la tête et sors de mes pensées en sentant une présence s'approcher. C'est un garçon, d'environ quinze-seize ans, pas très grand. Il a la peau mate et des cheveux blonds. Je devine qu'il s'agit de l'i initié télépathe qui doit nous accompagner. J'espère seulement qu'il maîtrise un minimum ses capacités en télépathies, elles pourraient être utiles pour démasquer le traître.
Je lui souris et le salut.

- Tu t'appelles ?
- Ian.

Je hoche la tête.

- Ok. On va attendre Akihiko et après on y va. Tu as déjà été briefé ?

Il me répond que oui. Tant mieux, ce sera toujours ça de moins à faire.
Quelques minutes après, Akihiko arrive.

- Bon puisque tout le monde est là, on va pouvoir commencer !

Je m'attelle donc à leur expliquer la situation en entier. A vrai dire j'ai déjà des suspects en vue, mais pour confirmer mes soupçons il faut que je suive ses personnes, que je me renseigne un peu plus, et pour cela, les visions d'Akihiko et la télépathie d'Ian vont nous être utiles !
Nous prenons la direction de l'institut et nous nous installons finalement dans ma salle de classe. Je sors les dossiers des personnes concernées et leur tend.

- Nous devons surveiller ces personnes, les suivre, nous renseigner. Le but c'est de déterminer lesquels sont des traîtres, si traître il y a. Ensuite nous devrons peut-être appréhender la personne en question. Akihiko, si tu as des visions, tu dois m'en faire part immédiatement. Et Ian, si jamais tu captes quoi que ce soit avec ta télépathie, je veux que tu me le dises, ok ?

Je marquais une petite pose.

- Evidemment, je n'ai pas besoin de vous dire que ces dossiers sont confidentiels. Il ne faut en parler à personnes sous aucun prétexte.

Ils hochent la tête, puis après avoir échangé quelques questions et régler quelques menus détails, nous décidons d'un commun accord de la première personne à suivre. Il en y en a trois en tout. La première est une fille de vingt ans, nommée Aria Earl.
Earl… Ce nom me ferait sourire si la situation s'y prêtait.
J'espère seulement que tout se passera bien…




Spoiler:
 
#   Sam 4 Oct 2014 - 19:30

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 378
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Je rejoignais, en courant, Gaetano pour pouvoir l'assister lors de sa mission. Je n'avais pas dormi de la nuit, diverses pensées et cauchemars me hantaient, m'empêcher de fermer l'oeil. Je ne cessais de me remémorer les détails de ma mission. Un traître... Il y avait un traître à Terrae. Ici. Parmi nous. Qui aidait les scientifiques. Je ne parvenais pas à m'arracher ces pensées de la tête. Comment pouvait-on faire ça ? Trahir Terrae ? Alors qu'elle nous avait donner une seconde chance. Je ne comprenais pas...
Sur le chemin, je tentais de refréner le boule au ventre qui me venait. Ce n'était pas ma première mission, je savais que je pouvais le faire. Mais ce que je savais aussi, c'est que je devrais percer quelqu'un à jour avec l'aide de Gaetano et de quelqu'un d'autre, et je craignais que cela tombe sur quelqu'un que je connaisse.

J'arrivais le dernier apparemment, un peu essoufflé. Je saluais Gaetano, content de faire équipe avec lui sur cette mission. Je me tournais ensuite vers l'initié assigné pour cette mission. Il se présente aussitôt et j'en fais de même. Il me semble sympathique, il sourit même malgré un stress évident, et le fait qu'il masque difficilement sa surprise quant au fait que je sois si jeune... Mais au moins, il est plus poli qu'Adeline et tente de n'en rien laisser paraître.
Gaetano nous explique rapidement le principe, bien que je l'ai mémorisé depuis un moment, et nous tend trois dossiers confidentiels. Je promets alors de ne rien divulguer de compromettant et ouvre le Premier. Aria Earl... Je fixe sa photo dans les yeux mais relève brusquement la tête lorsque l'on propose une filature. Avec un grand sourire, je décide d'intervenir.

-Je pense que mes visions nous permettront d'aller plus vite!

Motivé et confiant, je m'empare des trois dossiers et les ouvre face à moi. Je m'assieds dans l'herbe avec lourdeur, fixant les portraits des trois suspects. Un garçon et deux filles. La première est Aria... Je ferma alors les yeux et invoque son visage dans ma tête, les visions ne tardent pas à arriver. En quelques secondes je fais le tri, habitué à ce genre de phénomène. J'invoque tour à tour les trois visages. Je fronce les sourcils à un moment. Lentement, j'émerge de ma rêverie.

-Aria n'a rien a voir dans tout ça. Mais elle c'est qui ?

Je désigne du doigt le dossier le plus éloigné : Carmen Situris. D'origine Albanaise apparemment. Son visage ne semble pas particulièrement menaçant et pourtant, je sens clairement de mauvaises ondes. Je me relève et fait part de mes découvertes ua deux autre, conscient d'avoir garder le principal pour moi sans m'en rendre compte.

-Celle-ci, Carmen... elle est un peu... étrange. Les visions à son propos sont sombres et teintées de... malice, c'est le mot? cherchant un mot pour désigner mon impression. En tout cas elle cherche la discrétion.

Me rendant compte que mes dires étaient un peu évasifs, je secouai la tête avec tristesse.

-Je suis désolé, je ne sais pas bien expliquer ce que je vois... Mais je crois que l'on devrait se concentrer sur elle. Elle se trouve dans les couloirs, pas loin des salles de cours.

Puis, me tournant vers Ian, je le regardais comme s'il offrait la solution à mon problème.

-Ian nous dira bien vite si j'ai raison ou non de toute façon, ajoutais-je avec amusement.

J'avais l'impression d'être dans un cluedo géant!


#   Sam 15 Nov 2014 - 20:15

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

J'ai un petit sourire satisfait en voyant l'attitude d'Akihiko. Il est motivé cela se voit. Je pense que j'ai bien fait de le choisir pour cette mission qui ne sera pas de tout repos. De plus il est très prometteur et ses visions sont plutôt puissantes je pense. J'ai cru comprendre qu'il ne tarderait pas à passer Master, même s'il est vrai que c'est plutôt étonnant si l'on considère son âge. Cependant, lorsque nous nous étions battus l'un contre l'autre, je n'avais pu qu'admirer sa ténacité et sa maîtrise.
Je le laisse donc jeter un œil aux dossier et attend patiemment qu'il nous donne le résultat de ses visions. Lorsqu'il émerge j'écoute avec attention ses paroles. Donc ce n'est pas Aria. Bien sûr, rien ne nous dit que ses visions soient fiables à cent pour cent, mais je lui fait confiance. Je hoche la tête en assentiment.

- Carmen Situris donc ?

Elle est d'origine Albanaise et est arrivé récemment à Terrae. Si elle figure parmi les trois suspect c'est tout d'abord parce que son passé est assez flou avant son arrivé à Terrae, de plus elle a passé et reçu, semble-t-il, de nombreux appels sans que nous soyons capables de retracer la provenance.

- Peut-être n'aime-t-elle pas vraiment se faire remarquer. Mais nous ne devons pas négliger les pistes. Je te fais confiance Akihiko.

Lorsqu'il mentionne Ian, je me tourne vers le concerné, songeur. Effectivement, il pourrait nous aider, cela dit j'ai peur que sa télépathie ne soit pas assez développé. De plus, si la personne que nous cherchons travaille avec les scientifiques, je ne suis pas sûr qu'elle se laissera faire si facilement... Je ne voudrais pas qu'il se mette en danger pour ça.
Je pousse un soupir.
Nous n'avons pas vraiment le choix de toute manière.

- Tu penses pouvoir le faire ? je demande à l'initié.

Il hoche la tête visiblement un peu stressé, mais déterminé. Je souris.

- Dans ce cas allons-y, ça ne sert à rien d'attendre.

Nous prenons alors la direction des couloirs. Lorsque nous arrivons à proximité Akihiko nous fait signe et nous nous arrêtons. Je jette un œil dans le couloir et aperçois Carmen qui discute avec une autre fille. Mieux vaut, ne pas se montrer. Ça ne ferait que la mettre sur ses gardes.

- Ian, si tu peux capter ses pensées d'ici, je te laisse faire.
- Ok... Mais euh... Non rien, je vais essayer.

Je lui fait un petit signe d'encouragement et il se tourne dans la direction de notre suspecte et se concentre. Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre le résultat.


[Hrp : Je suis vraiment désolé pour cet énorme retard !! J'ai aucune excuses ><]




Spoiler:
 
#   Ven 21 Nov 2014 - 8:22

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 378
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Voyant Gaetano écouter mes conseils et réflexions, je ne peux m'empêcher de me sentir un peu fier. Ma dernière mission avec Aaron, surtout avec cette sale peste d'Adeline, m'avait laissé un goût amer à cause de cette dernière. Là, je sentais que l'ambiance était bien plus agréable, ce pourquoi je n'avais pas hésité à faire part de mon point de vue. Et après tout, c'est le rôle du voyant non.
Je hoche la tête suite aux propositions, me tournant également vers Ian. Il semble stressé, plus qu'il ne le laisse paraître. C'est sa première mission ? Gentiment je lui tapote la main ( il est bien trop grand pour que je lui tapote sur l'épaule comme le font les autres ) et nous nous rendons au lieu où se trouve Carmen Situris. Nous la trouvons bien là où je l'avais indiqué. Nous tournons alors vers Ian, c'est à lui de jouer.

- Courage Ian, respire et lance toi, chuchotais-je pour l'encourager.

Il hoche la tête, les lèvres pincées. Il la fixe pendant un temps qui me semble très long, alors qu'ne réalité ça ne dure même pas une minute. Je le sais. J'ai compté... Il semble finalement émergé de sa torpeur et se tourne vers nous.

-Elle est bizarre... Ses pensées sont vraiment sombres.
-Alors c'est elle?
-Oui... enfin je crois.

Mon premier réflexe est de soupirer, mais je me retiens au dernier moment. Moi aussi je n'étais pas toujours sûr avec mes visions lorsque ça n'arrive dans l'instant, c'est ce que me reprocher Adeline d'ailleurs. Je peux comprendre ce qu'il ressent.
Je jette un coup d'oeil à la suspecte, remarquant qu'elle s'éloigne dans le couloir en direction de je ne sais pas où. Je lève la tête vers Gaetano pour m'enquérir de ce que nous devons faire.

-On doit la suivre ? Je peux voir où elle se dirige si vous voulez... Ou on l'arrête maintenant ?

Hrp: C'est pas grave t'inquiètes, normalement c'est moi le spécialiste du retard! En plus ton post est super, alors que le mien est ridicule --"


#   Sam 13 Déc 2014 - 13:07

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Un petit sourire étire mes lèvres lorsque je vois Akihiko encourager Ian. J'ai bien fait de les choisir tous les deux. J'ai le sentiment que cela va nous permettre d'avancer rapidement même si Ian n'est encore que novice.
Il se concentre donc et après une petite minute sors de sa torpeur. J'écoute attentivement ses paroles. Il est possible que Ian et Akihiko se trompent. L'un est novice et les pouvoirs de vision ne sont pas toujours fiables à cent pour cent. Cependant je ne doute pas de la véracité des informations.
je reste un peu songeur sur l'attitude que nous devons adopter. Au premier regard Carmen ne semble pas agressive ou vraiment méfiante. Mais je suis bien placé pour savoir qu'en règle générale, les traîtres ne paraissent pas être ce qu'ils sont. Le contraire serait d'ailleurs surprenant.
Elle commence à s'éloigner et je soupir. Nous n'avons pas vraiment le choix. De toute manière, si nous nous trompons de personne, nous le saurons rapidement.

- Non. Je pense qu'il serait préférable d'aller directement l’interpeller. Je ne doute pas de tes capacités Akihiko mais je ne veux pas prendre de risques. Si ce n'est pas elle et bien nous la laisserons tranquille. Dans le cas contraire nous aviserons.

Je leur fit signe de me suivre, puis me dirigeais vers Carmen. J'espérais seulement qu'elle n'allait pas s'enfuir en courant en me voyant. Je n'avais aucune envie d'utiliser la force, quand bien même elle serait une espionnes des scientifiques.

- Mademoiselle ? Carmen, c'est ça ?

Elle se retourna.

- J'aurais quelques question à vous poser si ça ne vous dérange pas.




Spoiler:
 
#   Dim 14 Déc 2014 - 17:29
Messages : 97
Date d'inscription : 22/07/2014

Encore une journée passée dans cet institut de malades.
Ce n’était pas tant les personnes que l’on croisait au quotidien que l’ambiance de Terrae qui contribuaient à me mettre de mauvaise humeur. En réalité, tout ici me tirait une grimace de dégoût. Dans quel monde ces gens vivaient-ils ? Avec leurs pouvoirs étranges, ces excroissances de leur être. Comment pouvaient-ils accepter de se faire salir de cette manière, hein ? La question restera probablement sans réponse. Moi-même, je me savais incapable de l’accepter. Pour tout dire, je n’étais même pas certaine de la raison pour laquelle je me trouvais là, actuellement. Enfin, j’étais bien chargée d’une mission. Mais mis à part ça…
Je me méfiais de tout le monde. Mes yeux furetaient partout, retenaient le moindre détail de l’architecture, des plans. Les emplacements stratégiques, les salles des Masters, bureau de la directrice, et toutes ces choses qui pourraient paraître anodines mais qui me seraient pourtant bien utiles. Je revenais tout juste d’un passage éclair dans la cour de l’institut pour remonter vers les dortoirs. Je me demandais comment vivaient réellement les gens avec ces pouvoirs… J’avais eu l’occasion de discuter avec l’un ou l’autre d’entre eux, mais n’était pas d’un naturel très sociable. Difficile donc de leur soutirer des informations sans avoir l’air suspecte. Mais que voulez-vous. La plupart du temps, ils s’imaginaient que j’étais simplement quelqu’un de timide. Qu’ils étaient naïfs, hein…
Peu importait.
J’allais monter les escaliers quand quelqu’un m’interpella. Lentement, je me retournai, et fixai l’homme et les deux garçons qui l’accompagnaient. Mon cœur se mit à battre légèrement plus fort, mais je restai stoïque.

- Un problème ? les interrogeai-je doucement, un sourcil haussé.

Il me faudrait rester parfaitement calme. Après tout, je n’avais rien à me reprocher. Il ne fallait pas que je me vende moi-même.
Reste calme Carmen, tu n’as rien fait de mal.

- Je peux vous aider ? fis-je avec une moue.

C’était très bien comme ça. Très bien.
Ils ne pouvaient pas savoir.


Dernière édition par PNJ le Ven 10 Avr 2015 - 13:11, édité 1 fois
#   Jeu 18 Déc 2014 - 18:40

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 378
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Gaetano avait choisi de l'aborder directement, ce que je trouvais bien. J'avais conscience que le pouvoir de voyance n'était cent pour cent fiable, et que Ian semble peu à l'aise avec ses pouvoirs. Du coup, rien de mieux qu'une vérification pure et dure. Lorsque je le vois sortir de notre cachette pour lui parler, je le suis discrètement, le laissant prendre son rôle de master. Et puis, ce sera toujours plus impressionnant et officiel que ce soit un master qui lui parle plutôt qu'un enfant de 12 ans...
Il se montra plutôt poli avec elle et elle fit de même. Enfin de même... Quelque chose me dérangeait dans la manière dont elle nous répondait. Comme si elle se sentait obligée de parler, de nous parler. Mais c en'est pas tant ça qui me dérangeait, sinon son regard. Il dégageait cette même impression que j'avais eu dans mes visions... Une aura inquiétante. Intrigué, je me concentrais sur elle pour voir davantage son avenir mais ce n'était qu'un fouillis incompréhensible, même pour moi. Son futur interférait avec plusieurs réalités mais la chose qui me mit la puce à l'oreille, c'est que tous ces futurs étaient loin d'être réjouissants. Certains étaient même vraiment atroces.
Lorsqu'elle demanda si on pouvait l'aider, je pris la parole automatiquement.

-En fait, oui, on aurait bien besoin d'un coup de main!

Je me dirigeais vers elle avec un petit sourire et m'arrêta pile en face d'elle. Je plongeai mon regard dans le sien, l'innocence même.

-Tu sais que des scientifiques ont attaqués Terrae l'autre nuit ? On aimerait savoir si tu en as vu quelques uns traîner par ici ..., demandais-je.

Je ne savais pas trop ce qu'elle cachait, ou même si elle avait vraiment quelque chose à cacher mais je faisais confiance à mes visions. Elles ne m'avaient jamais trahies! Cette fille était louche et il fallait s'intéressait à elle. Puis timidement, je poursuivis mes questions, en bon enfant curieux que j'étais.

-Au fait, tu es de quelle affinité ? Tu pourrais peut-être nous aider non ?






#   Ven 10 Avr 2015 - 14:14
Messages : 97
Date d'inscription : 22/07/2014

Mission abandonnée.


La jeune femme les observait tous les deux, et elle sut presque immédiatement qu'elle s'était fait repérer. Restait à trouver quelle stratégie adopter face à eux ; rester de marbre, comme elle le faisait actuellement, ou bien partir en courant. Entraînée physiquement, elle pouvait bien entendu le faire. Mais contre des personnes possédant des pouvoirs, comment savoir la manière dont ils réagiraient ? Ils seraient immédiatement sur la défensive et, même si elle parvenait à leur échapper - ce dont elle doutait fortement - la jeune femme se doutait qu'ils ne tarderaient pas à donner l'alerte. Elle serait retrouvée aussi sec. Peut-être torturée.
La torture ne lui faisait pas peur. Elle avait connu la douleur depuis son enfance, et la peur n'était qu'une formalité : une preuve pour elle qu'elle était encore en vie. Elle transformait cette peur en instinct de survie. Le genre d'instinct qui pouvait la pousser à des choses pas très roses, et qui, pourtant, ne l'effrayait pas outre mesure. C'était tuer ou se faire tuer. Comme ici. Comme avec Terrae. Tuer le monstre, lui couper une tête, ou attendre que le monde entier tombe sous ses griffes.
L'un des garçons en retrait s'avança vers elle et prit la parole. Elle ne se força pas à sourire, se contenta de le toiser sans bouger. Ses épaules se haussèrent et elle lâcha sur le même ton - froid, pas trop sec, mais autoritaire :

- J'en sais rien. J'ai rien vu. Et j'ai pas d'affinité. Je viens d'arriver. Maintenant excusez-moi mais je suis pressée.

Et elle voulut tourner les talons pour couper court à la discussion. C'était sans compter sur l'autre adolescent, celui qui n'avait pas encore parlé, qui prit la parole. Il ne prononça que quelques mots, et ce ne fut qu'un murmure ; mais ses deux compagnons se raidirent imperceptiblement. Et elle aussi.

- C'est sûr. C'est elle... souffla Ian.

Les iris de la femme brillèrent de rage. Tant pis pour la discrétion. Cette fois, elle était repérée. Sa mission était compromise, et il ne fallait de toute manière pas qu'elle reste là.
Immédiatement, elle se mit à courir et poussa la porte menant vers l'entrée de Terrae. Il lui fallait gagner du temps. Juste un peu de temps. Sa petite taille lui permettait d'avoir une certaine agilité, aussi parvint-elle à s'appuyer sur la rambarde des escaliers pour passer de l'autre côté, s'épargnant la descente de quelques marches supplémentaires et gagnant probablement de précieuses secondes. Mais un guépard lui barra soudainement la route ; elle reconnut l'éclat vert d'eau du Master qui lui parlait précédemment. Essoufflée et mortifiée de rage, elle ne put pas se défendre contre la poigne que le morphe exerça par la suite sur elle, pour la traîne dans une salle déserte.
Le verrou cliqua ; elle fut maintenue assise à une chaise par de longs filets d'eau qu'elle ne parvenait pas à rompre, même en se débattant. Après un temps, elle se décida à rester droite. Reprendre ce visage stoïque qui la caractérisait tant. Et elle attendit.
Elle attendit les questions, les prit de front sans broncher. Pas un mot ne franchit ses lèvres. Pas le moindre.
Alors le ton monta. Gaetano tentait de lui faire cracher le morceau ; se retenait de justesse de céder à la violence. Il aurait pu - il aurait pu le faire, mais ça n'aurait rien changé pour elle. Elle était prête à recevoir les coups, les encaisser, toujours avec ce même visage, toujours avec ce même regard. La haine l'emplit. Et elle se dit qu'elle ne regrettait pas d'être ici. Qu'elle ne regrettait pas ce qu'elle avait fait.
Et ce qui allait se produire.
Akihiko recula légèrement, blêmit un peu. Une vision. Des cris et des pleurs. Des blessés. Beaucoup, beaucoup trop de blessés. Deux mots de trop lui échappèrent.

- Une bombe dans le bâtiment. Côté cour.

Branle-bas de combat. Tout le monde panique et immédiatement, les rôles sont répartis : Ian devait trouver un Master sonore pour donner l'alerte le plus rapidement possible et évacuer le plus de salles qu'il le pourra ; Akihiko s'occuperait des plus jeunes, tous regroupés dans une salle avec la voyante Tomoe, et les novices dans les dortoirs, pour les emmener le plus près possible de la forêt. Gaetano, lui, laissa sa prisonnière sur place pour commencer et guider l'évacuation.
Au bout d'un temps interminable, l'alarme sonna ; la voix de Ryu retentit dans les bâtiments. C'était la panique ; les visages inquiets, effrayés, terrorisés pour certains. Ils ne voulaient pas mourir. Personne ne voulait mourir.
Carmen non plus. Mais elle était décidée. Si c'était aujourd'hui, elle n'aurait aucun regret. Les Masters Tonnerres furent réquisitionnés pour tenter de sonder le bâtiment et trouver l'engin ; mais ils ne savaient pas combien de temps il leur restait, et la panique enflait de plus en plus.

Puis, il y eut l'explosion. Les cris. Les pleurs. Beaucoup de blessés, certainement, mais pas aussi graves que le voyant l'avait prédit. Le foyer de l'explosion fut rapidement contrôlé et maîtrisé par les Feux, qui l'empêchèrent de se propager. Les Terres et les Airs érigèrent des murs de protection entre les spectateurs du massacre et les bâtiments ; retinrent ce dernier pour ne pas qu'il s'écroule sur lui-même. Les Eaux éteignirent les flammes. Les Sensitifs tentèrent de calmer la foule, les Téléporteurs de ramener à l'extérieur les blessés, les Guérisseurs de leur prodiguer les premiers soins.

Ce jour-là, Terrae fut attaquée en son sein.
Les travaux permirent de rendre rapidement le bâtiment à nouveau accessible et les salles détruites furent reconstruites en l'état. Mais dans le cœur de tous, la peur a germé.
Terrae offre-t-elle encore la sécurité ?

Fin de la mission





HRP:
 
 

Event, Mission I : A la recherche du traître ! [With Akihiko !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.