Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
L'affinité, c'est une question de point de vue
#   Lun 17 Nov 2014 - 19:57

Personnage ~
► Âge : 19 ans physiquement. Je parierai pas sur le mental correspondant
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2014
Emploi/loisirs : Steak de service
Humeur : Enjoy !

HRP : Pitié, ne te sens pas obligé de répondre autant de mots ToT Et dis moi si tu veux que je change un truc ;p


J'ai pour tempérament habituel d'être plutôt positif. Même carrément joyeux en fait. Vous voyez le gars trop cool en soirée qui se défonce sans alcool ni substances ? Capable de vous faire chier toute la soirée au même titre que d'exciter tout le monde un max ? Ben sans vouloir me vanter, moi c'est un peu ça.
Sauf en ce moment. Y'a trop de trucs qui vont pas dans ma tête, qui me frustrent. Surtout dernièrement. Déjà, y'a Isis. Enfin elle me frustre pas je l'adore, mais le fait qu'elle soit là, genre au même endroit que moi alors qu'on s'est pas vu depuis deux ans... Ça me stresse. Parce qu'un jour je vais devoir lui dire ce que j'ai fait. Parce que vous voyez, à défaut d'être un bon pote je sais pas garder les secrets et je culpabilise trop. D'ailleurs elle a déjà vu que quelque chose allait pas, et je tiendrai pas longtemps sans lui en parler.
Et c'est là qu'on en arrive au premier point de ma frustration ! Comment ça deuxième ? Oui c'est pareil m'embêtez pas ok ? Bref, si seulement je pouvais lui parler tranquillement comme avant (bien que son prolongement à l'hôpital aide pas des masses), être déchargé de ce poids affreux, qu'on parle du passé, de ma maman, de ses jambes, MAIS NON ! Y'a un emmerdeur en puissance toujours à ses côtés, toujours dans le coin on dirait une assistante maternelle ce me ! Non pas qu'Isis soit en maternelle mais... Raaah compliquez pas les choses, ce mec me saoule !
Déjà il est TOUT le temps avec elle ! Et moi alors hein ?! Je suis pas censé être l'ami d'enfance super mignon ?! Celui qui quand il revient la fille lui confie tout et préfère rester avec lui ?! Comment ça jaloux ? Mais non enfin ! C'est légitime ! Puis cherchez pas, y'a un truc dans sa tête qui me revient pas. Genre ses yeux ! Non, ses cheveux. Ouais, sa face entière quoi. Déjà il est plus grand que moi, ça me saoule. Pourtant j'ai grandi hein ! Je suis plus grand qu'Isis ! (bon ok ça compte pas elle est en fauteuil) mais il est là ! Et ça ça me saoule. En plus il se la joue classe et intelligent, il est de la même affinité qu'elle et tout...
Et il a un nom de merde. Astel, je suis sûr ça existe même pas. Pour moi c'est les crayons avec lesquels je jouais quand j'étais petit. Comment ça on dit Pastels ? C'est pareil ! Ha non ? Ha bon ? Je l'aime pas, point, ok ?!
D'ailleurs j'ai toujours pas compris les trucs d'affinités. Jusqu'à hier, je pensais que c'était vaguement un horoscope inventé pour le délire ici, en mode « ha toi tu es affinité terre, donc tu t'entendras bien avec ceux qui sont de cette affinité » ou je sais quoi, ce qui transformait ce lieux en site de rencontre géant. Mais depuis ce soir...
Sérieux quand ils m'ont appelé j'ai cru que j'avais fait une connerie. Mais non en fait ! C'était pour me donner mon affinité. Et vous savez quoi ? Ça aussi ça me saoule ! Je suis tonnerre ! Ben je suis désolé, c'est pas parce que je suis tonnerre et sensible [Dunkan confond avec sensitif] que je peux pas m'entendre avec Isis ! Du coup depuis ce moment là ça m'a tellement énervé que j'ai décidé de pas écouter leur truc d'affinités, moi je suis moi et je m'entends avec tout le monde ou personne, voilà ! Et non, désolée madame la Directrice je peux pas faire des éclairs avec mes mains ! D'ailleurs aucun humain peut faire ça ! Sauf Ipiu. Mais elle je sais pas, elle est pas humaine, c'est... Heu... la fille de Gargamelle !
Une des rares personnes pas encore couchées à cette heure passe à mes côtés, blasée et fatiguée.
Je m'assois, épuisé par mes propres pensées, le moral en berne. Pff, c'est fatiguant de se mettre en colère, même à l'intérieur. J'ai plus l'habitude, je suis sûr qu'il faut de l'entraînement pour ça. En vrai je suis vraiment déçu, moi je voulais vraiment être comme Isis c'est pas drôle... En plus je m'en prends à la Directrice mais elle m'a rien fait. En fait c'est même pire, elle a tellement été gentille que j'ai pas osé lui dire que je comprenais rien à ce qu'elle me disait ça craint... A la limite comme je viens juste de sortir je pourrais re-rentrer pour lui demander non ? Non ? Ok, laissez tomber.
Un autre passant arrive devant moi, l'air joyeux après une belle soirée.
C'est fou comme le froid est arrivé super vite vous trouvez pas ? Moi ça me donne envie de faire des boules de neige et de m'amuser dans la neige. Je ris en me rappelant les parties mythiques qu'on a pu faire Isis et moi quand on était petits, c'était tellement épique !
Me sentant de meilleure humeur, Toto revient se percher sur mon épaule. Je sais pas où il était passé ce fripon ! Mais il s'inquiétait pour moi... Me demandez pas comment je le sais. Ça a toujours été comme ça entre moi et lui, certes, mais je sens qu'il y a comme... Quelque chose en plus.
Un groupe passe cette fois.
Je sens quelque chose monter, quelque chose de pas plaisant du tout, et au moment où ils arrivent devant moi, c'est comme un méga tsunami de problèmes émotionnels. Déjà que je suis pas gérable tout seul, j'avais jamais eu ça c'était atroce.
Mon crâne se met à tourner. Je suis frustré. J'ai peur. J'ai envie de manger. Je suis joyeux. Mes sens partent en live et je me retrouve au pied du banc, respirant douloureusement, la vue floutée comme si on m'avait drogué. Et ce foutu mal de crâne, affreux qui me terrasse dès que j'essaye de bouger.
Bon sang... Bordel ! C'était quoi, ça ?! Je serre les dents. Crise de panique ? Je tremble. Toto me tire par la manche, l'air affolé. Je m'affole. Bordel ! Bordel ! Je ferme les yeux. J'ai envie de pleurer, merde. J'en ai marre de pas comprendre ce qu'il se passe, marre, vraiment. Je... Je me serre en boule alors que Toto s'accroche à mon dos.
Un homme à l'air bancal passe encore, complètement bourré.
Je lève la tête, me sentant tout d'un coup comme comateux. Je tourne la tête vers mon singe, qui semble ne pas comprendre.

_ Toyo, heu Toto ! Va chercher des pommes, on va jongler ! Oui, maintenant tout de suite ! Non il fait pas nuit ! Y'a juste, heu... Un paquet de nuages noirs ok ? Toto, des pommes !

Le petit animal semble ne pas comprendre. Ne pas me reconnaître. Mais un ordre est un ordre, il détale. Je titube dangereusement vers un tronc d'arbre et m'assois au pied de celui ci.
J'essaye de me calmer.
Cherchez pas, je sais ce que c'est. Ça doit être une crise d’asthme. J'en ai jamais fait mais je suis pratiquement sûr que c'est ça.



♫ Honey I'm good !

Souvenirs souvenirs... :
 
#   Ven 21 Nov 2014 - 19:54

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Cela faisait plusieurs jours maintenant que certains troubles étaient apparus. Depuis notre affrontement avec les scientifiques, avec Ryu, je me sentais curieusement éteint, très fatigué même. J'essayais cependant de ne pas trop m'en faire, peut-être était-ce normal après une mission " le stress qui retombe" m'avait affirmé Ryu. Je n'en étais pas aussi sûr que lui, mais pour faire bonne impression, j'affichais mon sourire habituel et changeais de sujet. Je n'en avais pas reparler à quiconque depuis, et je gardais ça soigneusement pour moi. Sauf que Micha, puisqu'il vivait en collocation avec moi pour l'instant, remarquait ce genre de choses, et c'était bien difficile de lui mentir, tout en sachant pertinemment qu'il voit que vous ne dîtes pas tout...
Pour échapper à ses regards inquisiteurs, il se montrait bien plus taquin avec moi maintenant qu'il se sentait un peu mieux, j'avais quitté la chambre un peu plus tôt que d'habitude, m'apprêtant à faire une de ses nouvelles promenades nocturnes dont j'avais le secret. Habillé d'un grand manteau beige, bien chaud, je sortis tranquillement et me laissais porter par mes pas. Je ne revoyais que les mêmes paysages, nuit après nuit, me demandant encore pour la centième fois à quoi cela pouvait ressembler à la lumière du jour.

Perdu dans mes pensées, le regard dans les étoiles, je sentis que je marchais sur quelque chose qui n'était pas aussi dur que le sol que je devais normalement fouler. Des petits cris furieux attirèrent mon attention, alors que je baissais le regard, affolé. Je ne pus alors retenir un étonnement franchement marqué ne voyant qu'il s'agissait d'un... singe. Mais pas un singe normal, enfin je veux en peluche ou quoique ce soit, non, un vrai singe! Qui me regardait d'ailleurs d'un air franchement courroucé.

-Oh pardon petit bonhomme, je ne voulais pas te blesser, j'étais juste...

Je m'interrompis tout à coup, me rendant compte que je parlais à un singe. Je lâchais un soupir blasé avant de sourire. Au moins, cette nuit sera encore différente des autres.
Toutefois, le singe ne semblait pas vouloir s'en aller, pire encore, il se tenait droit devant moi, me fixant toujours de ses yeux vides ( oui, je en sais pas lire les émotions animales).

-Euh... tu veux quelque chose ?

Je n'eus pas vraiment le temps d'achever ma phrase, qu'il agrippa mon manteau avec force, me tirant avec lui. Surpris, je manquais de trébucher, me ressaisissant de justesse. Mais mon nouvel ami ne semblait pas avoir remarqué grand chose et continuait de me tirer comme un tracteur. Il avait une force sacrément développée pour une si petite chose. Alors que je cherchais à me dégager, je me pris à m'interroger sur le pourquoi de cette agitation,et surtout sur son attitude, plus qu'étrange. Un singe sauvage, ça ne fait pas ça. Surtout qu'il n'a pas l'air vraiment sauvage comme bestiole. Je me laissais donc faire, avec quelques réticences malgré tout et vit qu'il me traînait à un espace du parc, qui était non loin. Il y avait un arbre et au pied de cette arbre, je crus distinguer un jeune homme.
Mon don de guérisseur se mit aussitôt en alerte. Il n'allait pas bien. Je me mis alors à courir à toute vitesse, le singe me suivant.
Arrivé au pied de l'arbre, je pus voir en effet que le jeune homme ne se sentait pas particulièrement bien. Mon don me révéla qu'il semblait faire une sorte d'attaque de panique ou je ne sais quoi, j'avais du mal à identifier. Rapidement, je posais mes mains sur ses épaules et laissais mon pouvoir fluctuer, tout en le rassurant:

-Ne t'inquiètes pas, ça va aller. Calme-toi, lui dis-je avec douceur.

Lorsque je sentis son souffle s’apaiser, je retirais mes mains, me rappelant que certaines personnes ( comme Micha) n'aime pas trop être touchée.

-Tu te sens mieux maintenant ? demandais-je avec un sourire

Hrp : désolé, j'ai décidé de mettre ce topic avant qu'il soit aveugle en fait, je préfères finir le topic officiel d'abord ;) J'espère que ma réponse te va quand même!


#   Lun 22 Déc 2014 - 15:01

Personnage ~
► Âge : 19 ans physiquement. Je parierai pas sur le mental correspondant
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2014
Emploi/loisirs : Steak de service
Humeur : Enjoy !

HRP : C'est très bien comme ça t'inquiète ^o^ Bon par contre je m'excuse pour le retard T-T (je sens que ce sera pas le dernier...) Et désolée aussi de pas avoir fait autant de mots que toi >.<

Je sais pas ce qu'il se passe mais j'aime pas. Je panique. Ma tête me fait affreusement mal, mais pire que ma tête, je sens mon ventre comme se déchirer, et j'aime pas ça du tout. Comme quand mon père me réveillait après une... Très longue nuit de sommeil, disons. Je serre les dents. Quelqu'un ! Isis, pitié, viens ! Toto ! Il est où Toto ? Non pitié Toto, reste avec moi, je suis désolé ok, je sais que je t'aide pas beaucoup, je suis qu'un gamin égoïste mais me laisse pas...
Les yeux pleins de larmes, je lève la tête. Il est pas là. Il est parti ? Ouais c'est moi qui lui ais dit de partir... Je suis stupide. Juste un gamin. Je ferai mieux de crever... Je replonge dans mon amertume, les mains couvrant mon visage. Je comprends vraiment rien à ce qui m'arrive... Est ce que c'est parce que je n'ai pas été très expressif pendant deux ans ? Une instance divine se venge ?
Je sens quelqu'un arriver, ou plutôt je sens quelque chose de calme arriver. Pas vraiment quelqu'un mais là non plus je ne peux pas l'expliquer. Je sens une main qui se pose sur mon épaule, une main vraiment apaisante. Et un frisson de bienfait me traverse, je me surprends en redevenir le petit garçon curieux et hyperactif. Je lève à nouveau les yeux, pour voir cette présence, les yeux secs et l'humeur vive.
Il y a un garçon. Un garçon aux cheveux blancs, comme Isis ! Avec des beaux yeux bleu (comme Astel mais chuuut parce que je l'aime pas Astel). Il a l'air plus jeune que moi, tiens. Pas de beaucoup, mais de toutes façons quand on me voit on dirait pas que j'ai cet âge là... Je l'observe attentivement, l'air sceptique, fronçant les sourcils.

_ Merci c'est trop cool ! 'Fin je veux dire oui, je crois que ça va mieux... Je crois !

Je lui adresse un sourire. C'est vrai ça que je me sens mieux ? Mais attendez... [D'un coup un éclair de génie frôle Dunkan, sans faire vraiment de petits, mais ça n'arrive déjà pas souvent alors profitons] Mais attendez ! Comment il sait que j'allais pas bien , Enfin je veux dire, ça se voit, mais comment il peut savoir que je vais mieux vu qu'il était pas là avant ! Quoique ça se trouve... [Fin de l'éclair de génie] Laissez tomber je m'embrouille tout seul.
Mais enfin, ça m'embête quand même, déjà que je comprends pas ce qui m'arrive, j'aimerai bien pouvoir poser quelques questions de temps en temps non ?

_ Dis, tu fais ça comment ? Si c'est toi qui le fait ! Faire quoi ça je sais pas mais t'as bien fait un truc non ?

Quelle question ridicule. imaginez, vous avez juste touché quelqu'un et il vous demande si il y a un truc, du style tour de magie ou quoi... Comme les électriseurs ! Non, les élec...tro...niseurs ? Ouais les mecs qui ont sois disant un taux d'électricité plus élevé et qui soignent avec ça... Isis dit qu'il faut faire attention, y'a pas mal d'arnaqueurs dans le lot. Je pense pas que ce soit un arnaqueur, du coup ça doit être de la magie. Mais ça existe pas, la magie, pas vrai ?
En fait répondez pas, ça sent mauvais cette question.



♫ Honey I'm good !

Souvenirs souvenirs... :
 
#   Mer 24 Déc 2014 - 15:30

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Peu à peu, je sentis sa peur refluait sous l'action de mon pouvoir. Enfin, je n'agissait pas vraiment sur sa peur, mais plutôt sur son corps, pour l'aider à se détendre. C'est pourquoi je parlais, pour l'aider à se calmer. Cela arriva vite. Son corps se relâcha, et je pu enfin voir la tête de mon mystérieux patient. Il avait l'air jeune, plus que moi et pourtant, il avait un regard de jeune adulte. Il avait un visage rigolo, celui d'une personne qui aime s'amuser je dirai. Pourtant, je détectai des anomalies dans son corps. Je ne savais pas précisément lesquelles mais je sentais clairement que quelque chose n'allait pas. Malgré cela, il laissa échapper une petite exclamation joyeuse, prouvant ainsi que tout allait bien. Je ne pus que répondre par un sourire, l'écoutant parler et me confirmer qu'il se sentait mieux.

-Tant mieux alors!

C'était amusant parce que, rien qu'à le regarder, je pouvais deviner que sous son crâne, une tempête de questions faisaient rage. Il m'en fit d'ailleurs part, avec une mine curieuse que je jugeai absolument drôle. Je ne m'étais pas trompé en pensant qu'il était du genre joyeux. Sa question me surprit un peu, mais je me ressaisis vite. Pas mal de gens ne savaient pas ce qui se passait dans cette institut parce qu'ils étaient arrivés il n'y a pas longtemps. Comme moi, en y repensant... C'est dans ces eaux là que j'étais arrivé à Terrae.

-Tu n'es pas au courant des affinités de Terrae? Tu es nouveau?, demandais-je gentiment.

Je m'installai plus confortablement, c'est à dire assis carrément dans l'herbe, sous l'arbre. Je commençai à avoir mal à genoux à féroce de rester en appui. Le temps de me mettre en position, j'avais à peu près réfléchit à la manière dont j'allais lui parler de mon pouvoir.

-Oui c'est bien moi qui est fait ça, confirmais-je avec un petit sourire devant sa consternation. Je suis ce que l'on appelle un guérisseur. Mon pouvoir me permet, comme son nom l'indique, de guérir. Je peux aussi détecter les problèmes dans un corps, une sorte d'alarme en quelques sorte.

Je faisais un effort de clarté, alors j'espérais qu'il me suivait. Je n'étais pas toujours très bon pour expliquer.


#   Lun 2 Fév 2015 - 14:47

Personnage ~
► Âge : 19 ans physiquement. Je parierai pas sur le mental correspondant
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2014
Emploi/loisirs : Steak de service
Humeur : Enjoy !

HRP : Désolée du post tout nul et du retard T^T Je peux même plus te souhaiter bonne année xD

Je profite de la petite respiration qui m'est laissée pour observer mon interlocuteur, sauveur ou je sais pas quoi d'autre. Il a l'air jeune c'est fou. Oui enfin je suis aussi jeune mais il a l'air d'avoir mon âge quoi ! Je sais c'est pas fou y'a pas mal de jeunes mais je sais pas moi, qu'est ce qu'il fait à se balader si tard dehors hein ?! Moi ? Non mais moi en Europe je suis majeur. Ben si j'ai 19 ans les gens, donc j'ai le droit. Même si j'ai l'air jeune, je vous jure ! Mais attendez, si ça se trouve lui aussi il est majeur et il fait moins... Je fronce les sourcils. Les réflexions la nuit c'est pas pour moi je crois. Déjà que le jour c'est limite mais alors là...
Je sens un mal de crâne monter (encore encore encore ouais ! Et alors, c'est pas de ma faute si j'ai des maux de crânes chroniques ! C'est pas comme si y'avait que ça qui clochait chez moi... N'en parlons pas je vais partir en dépression...) quand il me parle d'affinités et de nouveaux (oui cette phrase a un début, première ligne du paragraphe). Je suis entre le rougissement et le... Vexage ? Vexement ? Pff, je vais devenir expert en néologismes je crois. Pourquoi ? Ben je sais pas, j'aime pas admettre que je suis "nouveau", c'est quand même pas ma faute si j'ai pas envie de comprendre comment marche leur secte des affinités... J'ai jamais vraiment cru les horoscopes de toute façon.
Il s'assit à côté de moi, dans l'herbe et je tirais un sourire. Non mais ce mec a trop la classe quoi, en mode "yep je sauve les gens et après je m'assois dans l'herbe en mode trop normal je pète la classe"... Je suis jaloux. Je relève un peu le menton, pour être sur que même recroquevillé je le dépasse un petit peu. (Ici Dunkan fait preuve d'une immaturité flagrante qui lui paraît absolument normale mais qui, vu de l'extérieur, lui donne un air tout à fait ridicule.)
Il commence à m'expliquer en trois phrases qu'il a un pouvoir qui peut guérir les gens. Naaaaaan sérieux ! Genre il a des pouvoirs en plus, c'est grave cool ! (Ici, beaucoup trop emballé par la cool attitude du propos, Dunkan en oublie son absolue improbabilité). Là c'est clair que je suis trop jaloux !
Mes yeux passent cependant des étoiles de fanatitude à la crainte visible. Parce que je sais rien caché, c'est pas ma faute. Soigner... Les corps ? Détecter les problèmes ? Je serre les dents et me ramasse un peu sur moi même. C'est peut-être pas bien utile mais j'aime pas quand on sait... ça. Je veux pas qu'il voit dans mon corps, il y a trop de... Choses. Dysfonctionnelles. Je veux plus qu'on touche à mon corps. Jamais. (Un papillon nocturne se prends un petit coup de jus en tentant de se poser sur l'épaule du garçon).

_ Mais c'est chouette ça... 'Fin guérir ça pète quoi, c'est... Vraiment cool ! Mais attends... Tu guéris ? Non mais non mais c'est pas possible en fait ?! Hé me prends pas pour un abruti, la magie ça existe pas !

Je retrousse le menton. J'aime pas quand on me prends pour un abruti. Ça arrive trop souvent en plus. Je suis peut-être pas bien malin mais bon...
Toto vient se réfugier dans mes bras et je caresse lentement sa tête, me calmant.

_ Et sinon... Ça marche comment ?

Ignorant la contradiction totale dans mes propos, j'attends avec curiosité et appréhension. La question des pouvoirs semble désormais écartée. Pas crédible ? Peut-être. Voilà, avec moi, les questions ne vont jamais plus loin que ça, alors ne parlons pas des réponses...



♫ Honey I'm good !

Souvenirs souvenirs... :
 
#   Lun 6 Avr 2015 - 9:28

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Assis tranquillement à ses côtés, je le sens s'agiter et tourne mon visage vers lui. Je hausse les sourcils, surpris, en le voyant se redresser tant qu'il peut, tout en essayant de rester recroquevillé. Je me demande ce qu'il essaie de faire... En tous cas, il y met du coeur. Je pouffe légèrement dans mon manteau et l'observe encore un peu. Il ne parle pas énormément mais son corps parle pour lui. Il semble faire passer ses émotions à travers ses mouvements, des tics corporels on pourrait dire. C'est en fait assez amusant!
Sauf qu'à un moment, il se recroqueville au maximum, suite à la phrase que j'ai prononcé. Le fait de guérir ? De pouvoir sonder les problèmes du corps ? C'est ça qui lui pose problème. Normalement les gens ont plutôt une réaction inverse, il me regarde avec de grands yeux " oh mais c'est génial!" mais il n'ont certainement pas l'air d'avoir peur. Inquiet pour lui, je me penche légèrement dans sa direction et pose une main douce sur son épaule.

-Tu vas bien ? J'ai dis quelque chose qu'il ne fallait pas ?

Je cherche dans ma tête ce qui a pu causer cette réaction mais en vain. Je ne le connais pas assez pour ça. Je suis sûr pourtant que ça a un rapport avec la guérison. J'esquisse alors un petit sourire pour le rassurer.

-Ne t'en fais pas, je ne suis pas du genre à sonder le corps des gens pour connaître leur secret. Je ne pense même pas en être capable, ajoutais-je en pouffant légèrement.

Je ne sais si j'ai visé juste, mais il a l'attitude du quelqu'un qui veut dissimuler quelque chose. Je me sens mal pour lui. Je ne voulais pas le gêner à ce point, je voulais juste bien faire. Mais avant que je ne puisse rajouter autre chose, il se redresse soudain et m'adresse, sur un ton de reproche, qu'il ne me croit pas. Mon visage prend un air surpris. Pourtant il m'a bien vu faire non ? Au me^me moment, un papillon cherche à se poser sur son épaule, de légères étincelles volent alors et électrisent le pauvre insecte. Je lâche un petit "oh" de surprise. Là je en comprends plus rien... Il a été initié alors. Il sait que la "magie", comme il l'appelle, existe. Pourquoi alors est-ce qu'il réagit ainsi. Délicatement, je prend le corps convulsé du papillon entre mes deux mains, et la place sous ses eux. Je laisse alors agir mon pouvoir de guérison. Une joli lumière nimbe le petit corps ailé, se retire, emportant avec elle la douleur et les blessures. Le papillon s'envole alors aussitôt dans la nuit, loin de nous. Je le regarde virevolter un instant, puis revient sur le garçon.

-Tu vois que je ne te raconte pas de mensonges...

Je penche la tête sur le côté en souriant, puis prends un air plus interrogateur.

-Mais pourtant, tu dois déjà savoir tout ça non? Tu as bien été initié, j'ai cru sentir de l'électricité tout à l'heure hors de ton corps...

Peut-être que je m'étais trompé mais cela me semble un peu improbable. j'ai bien vu ce que j'ai vu, et j'ai clairement une faible énergie s'activer. Ce n'est pas possible qu'il ne soit pas conscient qu'il ait été initié. Peut-être que c'est lui en fait qui se moque de moi...
Ne voulant pas le harceler sur ses questions, je change de conversation vers une information qui m'intéresse davantage.

-Au fait, comment tu t'appelles ? demandais-je en souriant. Et lui alors, c'est ton ami à ce que je vois... il a un nom aussi je suppose, dis-je en désignant le singe.

Je sursaute légèrement alors, me rendant compte que j'ai oublié la plus élémentaire politesse, surtout que je lui demande son nom en premier.

-Au fait, moi c'est Matheo. Enchanté!


#   Mer 15 Avr 2015 - 0:12

Personnage ~
► Âge : 19 ans physiquement. Je parierai pas sur le mental correspondant
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2014
Emploi/loisirs : Steak de service
Humeur : Enjoy !

Il me regarde comme si j'étais l'être le plus bizarre qu'il ait jamais vu fouillant cette terre. Mais siiii je vous jure ça se VOIT à sa tête ça peut être que ça ! Ce qui évidemment me rend encore plus mal à l'aise et ne m'aide pas à sortir de ma condition d'asticot en train de faire je ne sais quoi avec ses membres qu'il considère limite comme en trop. Oui le "il" c'est moi m'emmerdez pas, le regard de ce mec est hyper insistant. Vous croyez qu'il a un scanner comme dans les films, pour voir touuuut dans mes pensées et tout ? C'est hyper flippant !

-Tu vas bien ? J'ai dis quelque chose qu'il ne fallait pas ?

Oui tu me fais flipper avec ton scanner dans les yeux, voilà ! Moi je veux pas que tu vois... A l'intérieur. En plus tu vas être dégoûté, tu vas te demander comme "ça" vit. Tu vas te dire qu'il y a beaucoup trop de bouts de viandes différents pour que ça fonctionne, je suis sûr. Je suis presque au bord des larmes, pour rien hein, juste à essayer d'imaginer ce qu'il doit voir...

-Ne t'en fais pas, je ne suis pas du genre à sonder le corps des gens pour connaître leur secret. Je ne pense même pas en être capable

Il rigole. Geeeenre mais je le savais hein ! Bien sûr que je savais qu'il regardait pas, ça va pas ouais ?! J'essaye de prendre une posture plus assurée, mais quand même un peu méfiante et fais style que j'avais pas du tout peur. J'ai PAS eu peur ok, et j'allais pas me mettre à chialer, pas du tout !

_ Je sais, je te fais confiance ! répondis-je d'un ton à moitié assuré (oui parce qu'il vient de me soigner quand même je crois...)

Puis là il fait un truc hyper bizarre. Du style il prend un papillon sur mon épaule (hein, depuis quand il est là lui ? Et pourquoi il a l'air tout cramé ?) et hop ! Bring him back to life. Nan mais je déconne pas ça s'est vraiment passé comme ça, en quelques secondes j'ai senti un truc passer et le papillon volait.
Je regarde avec de grands yeux alternativement son doigt et le papillon, désormais 100% curieux. Comme avec Ipiu aussi, qui se prend la foudre quand elle se désape. Je sais pas si ça fait parti du délire commun ou si c'est juste que mon père m'a un peu trop drogué et qu'il y a des effets secondaires, allez savoir...

-Mais pourtant, tu dois déjà savoir tout ça non? Tu as bien été initié, j'ai cru sentir de l'électricité tout à l'heure hors de ton corps...
_ Hm hm... Ha oui ça, oui j'ai eu ! Enfin l'électricité je sais pas mais ils m'ont bien appelé, ils m'ont expliqué des trucs...

Mais j'ai pas vraiment fait attention ? Ben désolé mais il faut pas mettre de grandes capes si vous voulez que je m'intéresse à ce que vous dites, faut pas détourner mon attention comme ça ! Mais en effet, y'avait bien un truc en rapport avec le tonnerre, alors les éclairs sûrement je sais pas. Et si il parle de leur je d'affinité ben je m'en fous je compte pas le suivre, na. J'aime pas qu'on me dise avec qui je dois finir ma vie [donc c'est définitif, Dunkan n'a rien compris. Ça viendra.]
Puis il s'intéresse à moi et Toto avant de me donner son nom, Mathéo. Ho c'est plutôt cool ça Mathéo ! Moi je vais me présenter avec les grands moyens, comme je sais le faire attends ! Je vais lui montrer que non, je suis pas du tout effrayé, oui, j'ai touuuut pigé à ce que m'a dit la grande madame et non je suis pas du tout perdu ici.
Je me lève, invite Toto à rejoindre mon bras puis ma tête comme le ferait une danseuse lilliputienne avant de m'incliner, enlevant un chapeau imaginaire sur une musique silencieuse.

_ Dunkan Dakota Carter pour vous servir ! Et voici mon fidèle compagnon Toto, singe de premier ordre, qui sait jongler avec des pommes ! Si si mesdames et messieurs, des pommes !

Je relève la tête. Heuuu, j'en ai peut-être un peu trop fait là non ? Et puis ça me rappelle vraiment des souvenirs... Un peu lourds. J’exerce un repli stratégique de ma position très étrange et remets mes mains dans mon dos pour mieux les tordre. Il faudrait que je pose une question là, juste pour faire oublier le petit coup de théâtre improvisé... Heuuu quoi vite !

_ Et sinon Mathéo, heuu tu fais quoi dehors si tard ? Tu faisais la fête en te saoulant ?

...
OUI JE SAIS ! Ok je sais que je pouvais pas dire plus con ! Je sais qu'il a pas l'air d'un alcoolo et qu'il a même pas l'air d'avoir mon âge ok, c'est juste le premier truc qui m'est passé par la tête ! Mais qu'est ce qu'il fait là en vrai hein ?! Non parce que c'est bien beau mais me dites pas qu'il va cueillir des fleurs j'y croirai pas.



♫ Honey I'm good !

Souvenirs souvenirs... :
 
#   Jeu 7 Mai 2015 - 20:02

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Alors que quelques minutes avant il était au bord des larmes, ce qui me mettait extrêmement mal à l'aise car je en savais pas pour quelles raisons ni si c'était ma faute, il retrouve tout à coup le sourire une fois assuré que je ne sonderai pas son corps. Apparemment, il doit y avoir des choses qu'il n'a pas envie que je vois... Mais ce ne sont pas mes à faire. Et puis, je ne suis pas guérisseur pour me mêler de la vie privé des gens, pour violer leur intimité. Du moment qu'il va bien, c'est la seule chose que je peux souhaiter. Je ne peux toutefois pas m'empêcher de remarquer que, pour qu'il ait eu si peur, c'est que son problème doit être important. Mais je fais taire mon inquiétude curieuse, refusant de me laisser perturber avec ça, car ça le perturberai aussi.
Il affirme alors me faire confiance, ce qui me déclenche un grand rire.

-Tu n'en avais pourtant pas l'air il y cinq minutes, répondis-je, très amusé

Je me calme rapidement cependant pour ne pas l'enfoncer, et lui adresse un sourire joyeux, ravi d'avoir gagner sa confiance.

-En tous cas, tu m'en vois ravi!

Ma petite expérience avec le papillon semble avoir capté toute son attention. j'en suis presque surpris, et manque de sursauter lorsque ses yeux se rivent d'un coup sur moi. Il semble véritablement perturbé par tout ça ce qui perturbe moi. J'ai vu l'électricité sortir de son corps pour griller ce papillon, comment peut-il ignorer cela ? Surtout qu'il a forcément était initié et donc qu'on lui a tout expliqué. Sa réponse me rend d'autant plus perplexe. Dans un manga, des points de suspension seraient apparus au-dessus de moi.

-Mais alors, si on t'a initié, tu as bien dû faire un essai, et on a dû t'expliquer non ? demandais poliment, mais sérieusement intrigué.

Au pire, j'étais prêt à tout lui expliquer à nouveau, mais je tenais vraiment à voir si c'est parce qu'il ne s'en souvenais pas ou pour une autre raison. Dans tous les cas, je ne le laisserai pas si perdu.
Alors que j'attendais qu'il se présente à son tour, je le vois se lever et appeler son singe, qui grimpe sur lui avec agilité. Intrigué, je lui adresse un regard intéressé, attendant de voir ce qu'il me réserve. Un joli sourire naît sur mes lèvres alors que j'observe son petit one-man show, me faisant pensant à ces spectacles sur scène devant un grand public que je regardais parfois à la télévision avec mes parents. Je me rend compte qu'il semble gêné alors, surement parce qu'il pense en avoir trop fait. Pour l'apaiser, je commence à applaudir tout en l'acclamant.

-Bravo Dunkan! Très chouette présentation!

Dunkan donc... Ça ne ressemble pas au prénom que je connais mais ça sonne plutôt américain. Enfin, comme je le disais souvent à Ryu, je ne suis pas expert pour deviner l'origine des prénoms, je n'ai pas eut l'occasion de vraiment étudier les langues en interactifs. Mais les séries en VO aident! Je m'apprête à lui demander d'où il vient pour vérifier ma théorie, mais il est plus rapide que moi. J'ouvre de grands yeux surpris, puis éclate à nouveau de rire. Moi saoul ?

-Ça dépend... est-ce que j'ai l'air saoul à tes yeux? demandais-je, amusé.

Pour en avoir vu plusieurs à l'infirmerie lorsque j'aidais les docteurs, je peux dire que les gens saouls n'ont peut-être pas autant de lucidité que j'en possède actuellement. Et puis je tiens sur mes jambes moi! Je ne vomis pas, je ne dis pas de bêtises...

-Pour te répondre plus franchement, non, je ne buvais pas. Et si je sors la nuit, c'est parce que je ne peux que sortir la nuit justement, ajoutais-je avec un clin d'oeil.

Gardant un peu de mystère volontairement, il me demandera bien assez tôt pourquoi ( ou penser que je suis un vampire ce qui n'est pas la première fois qu'on me la fait ), je reprends la parole pour obtenir plus d'informations sur lui.

-AU fait dis-moi, Dunkan... c'est américain non ? D'ailleurs, qu'est-ce que tu fais ici en pleine nuit toi aussi ? pensais-je soudain.



#   Lun 15 Juin 2015 - 19:20

Personnage ~
► Âge : 19 ans physiquement. Je parierai pas sur le mental correspondant
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2014
Emploi/loisirs : Steak de service
Humeur : Enjoy !

Ben désolé, c'est pas facile de faire confiance aux gens ! Oui j'ai renversé ma chemise en 3 minutes mais voilà... Quoi ? Oui, retourné ma veste, ok ! C'est pareil. Il a l'air content mais vous savez je me méfie encore. Parce que les gens qui piègent les autres aussi ils sont contents généralement, et comme on a toujours essayé de me piéger... J'arrête d'être naïf c'est fini ! Enfin ça c'était avant que je vois le papillon bien sûr. Le truc du papillon a changé ma vie.
[Ose dire que t'es pas crédule et naïf après ça mec...]
Il me demande si on m'a expliqué, montré, je sais plus trop quoi... Il fait une tête du style le type qui n'arrivait pas à y croire. Je suis sceptique. Me montrer quoi ? J'arrive pas à croire que mon attention était à ce point détournée en fait, c'est vraiment étrange, c'est comme si à cet endroit il y avait un big trou. Ou plutôt à part le "WAAAAAAAaaaaaaaazzzaa trop cool les capes je veux les mêmes ça pète la classe !" je me souviens pas de grand chose. Un frisson me parcours. J'espère que c'est pas un truc du style trou de mémoires sinon... Sinon je serai obligé d'aller à l'hôpital. Pitié, tout sauf ça.
J'essaye de prendre un air assuré.

_ Heuuuu comment dire ? J'étais pas super attentif, puis il me semble pas qu'on m'ait fait essayé. Ha si ! Je crois qu'on m'a posé la question pour essayer mais que j'ai dis non. Parce que je savais pas ce qu'ils voulaient me faire essayer, en fait.

Je souris. Je préfère me faire passer pour un débile que de dire que je suis pas sûr de moi. Surtout que bon, ça se trouve j'ai juste la mémoire ultra sélective hein. J'ai la mémoire sélective, voilà c'est ça. Pas besoin d'aller à l'hôpital tout va bien, je suis juste un idiot !
Il me félicite sur mon petit spectacle (aller jusqu'à applaudir c'est un peu fort nan ?) et explose de rire à ma réplique très mauvaisement sentie. Lui saoule ?

_ Bah pourquoi pas ! Aux yeux d'un saoul, tout le monde a l'air bourré !

Je prends alors conscience que cette phrase est un peu l'inverse de ce que je voulais dire. Complètement l'inverse en fait.

_ Heu ouais nan c'est pas ce que je voulais dire... On sait jamais quoi ! Y'a des vicieux qui jouent très bien les gens sobres !

Il me dit ensuite qu'il ne peut sortir que la nuit. Comme pour le papillon, je fais les grands yeux. Je me rassois en face de lui, scrutant son œil de près. Il est tout pâle le pauvre ! Je sais que le soleil donne le cancer de la peau, mais bon faut pas être parano à ce point quand même ! Non et puis la Lune ça déteint, c'est pour ça qu'il a l'air si pâle. On dirait un drap déteint. Je sais qu'il attend la question, mais de toutes façons je suis pas vraiment le genre de mec qui a du tact alors il va pas y échapper.

_ C'est pour ça que t'as les cheveux blancs ? Tu sais si tu vas au soleil ils vont rester blancs hein...

Ha, c'était pas ça la question ? Ben si attendez, Isis aussi elle a les cheveux blancs et elle est au soleil ! C'est bête sortir que la nuit pour conserver sa teinture. Un peu futile aussi.
Il enchaîne avec des question sur moi. Pff trop tard je l'ai posé la question, tu pourras pas échapper en changeant de sujet, na !
Faut que je réponde, par contre.

_ Heu peut-être, mon... père était américain. Mais j'ai surtout vécu en Europe dans un cirque ambulant, donc je suis pas trop attaché aux origines. Ce que je fais là ?! Heuu je sais plus, je crois. Je me promenais ? Je suppose.

Plus de précision, tu meurs.



♫ Honey I'm good !

Souvenirs souvenirs... :
 
 

L'affinité, c'est une question de point de vue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.