Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3
##   Sam 28 Mai 2011 - 12:38

Personnage ~
► Âge : 16 ans, toutes mes dents et encore loin de la majorité...Seulement dans mon pays ;p
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ayame Sanada
Messages : 152
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Je vie ma vie et c'est déjà pas mal
Humeur : Crois moi, tu veux pas le savoir!

M'asseyant en face de Marina, je considérer le plateau devant moi avec une moue peu convaincu!
Bon aller des millions de gens mangent McDo et très peu sont morts, y a pas de raison pour que se soit mauvais!

Attrapant mon Coca, je préférais commencer par quelque chose que je connaissais, hochant la tête quand Marina sortis son portable pour appeler Shizuru.
Sirotant mon Coca, meilleur que tout ceux que j'avais gouté, je haussais un sourcil devant la pseudo conversation qu'essayer d'avoir Marina.

"Bah tiens, on va aller loin comme ça." remarquais-je un sourcil en l'air.

"Elle a pas l'air commode cette Natsuki."

Hésitant légèrement, j'attrapais mes frites et mon sandwich.

"Oui, c'est le plus simple, je pense. En espérant que se soit pas Natsuki qui nous ouvre...Pas envie de courir après Shizuru." rigolais-je en avalant un frite.

"Bon aller, je me lance!"

Attrapant mon sandwich à demain, je mordais dedans avec un peu d'appréhension.


hrp: ça me donne encve d'aller manger MCDo...en plus, t'a choisis mon sandwich préféré T.T


Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3 - Page 2 990923183
##   Sam 28 Mai 2011 - 15:27
Anonymous
Invité

La voyant mangé en mangeant moi aussi mon McChicken, je jouissais intérieurement en ayant le gout dans la bouche. Put’n mais c’est trop bon ca, mon dieu une simple bouché me faisait remonter dans le temps, je relançais dans ma tendre enfance ou j’allais mangé au McDo avec Antonio.

La regardant un instant en finissant ma bouchée, je lui demandais :

- C’est bon ?

Lui accordant un sourire avant de prendre mon Coca, je sirotais celui-ci avant de commenter ses dires précédemment.

- Bah Natsuki c’est une folle en fait, en plus, c’est un tonnerre lunaire et elle maitrise presque aussi bien son pouvoir que Shizuru. Bah on peut dire que ca manière d’être à cause de l’endroit ou elle vient, Kobe ou un truc dans le genre.

Repensant à ca, je me rappelais ce que Miya m’avait dit. Ne jamais, jamais s’adresser à Natsuki, ne jamais la regarder dans les yeux, la meilleure chose à faire, c’est fuir !

- A ce demander comment Shizuru reste avec ça … Mais bon, Shizuru est du genre psychopathe aussi. Deux malades ensembles, c’est bon pour la fin du monde quoi !



HS : C’est le mien aussi ! *.* Rho J’ai été au McDo jeudi moi ! =D
##   Sam 28 Mai 2011 - 18:08

Personnage ~
► Âge : 16 ans, toutes mes dents et encore loin de la majorité...Seulement dans mon pays ;p
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ayame Sanada
Messages : 152
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Je vie ma vie et c'est déjà pas mal
Humeur : Crois moi, tu veux pas le savoir!

Hochant la tête en goutant mon sandwich, je déglutis et hochais la tête.

"Pas mauvais."
avouais-je.

Ca aurait franchement pu être pire!! Bon, ça ne valait pas des sashimi au thon rouge. Mais au moins, c'était mangeable.
Bon pas tout les jours hein!! Mais de temps en temps, ça peut pas être désagréable, en plus, l'endroit était sympa.
Je lançais un énième coup d'œil au restaurant.

"L'endroit aussi est sympa, ça fait moins familiale qu'un sushis bar, mais c'est pas mal."
remarquais-je.

C'est vrai que les sushi bar était des restaurant pour la plus part petit et fidélisant.
Reportant mon attention sur Marina, je l'écoutais parler de Natsuki. Je haussais un sourcil et esquissais un sourire.

"Kobe n'est pas un endroit pire que les autre, y a les mauvais et les bon quartier, comme partout."
expliquais-je.

Trop simple de justifier tout ses actes à cause de ses origines, son enfance ou son expérience, à la limite, mais ces origines...comme si la conneries et la méchanceté était héréditaire...Quoi que, pour certaine personnes, ont peu se poser la question!

"Elles se sont trouvées" rigolais-je soulagée de comprendre que Marina était aussi gênée que moi par Shizuru.


Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3 - Page 2 990923183
##   Sam 28 Mai 2011 - 18:28
Anonymous
Invité

- Elles se sont trouvées.

Eclatant de rire à ce qu’elle venait de dire, j’essayais de ne pas recracher tout le coca que j’avais dans ma bouche par mon nez. Chose très difficile à faire, je me suis toujours demandée comment ca se faisait d’abord ?! C’étaient à cause des bubulles ?! Possible mais quand même.

- Bah, sinon pour les souterrains, je crois que c’est encore mieux qu’on se fasse ça à deux … Si on doit attendre Shizuru, on est pas sorti de l’auberge, mais ca nous coute rien d’aller la voir par la suite quand même.

C’était con non ? Mais quand même, attendre que celle-ci soit prête, ce n’était pas gagné ! Et merde aux ordres de Miya, si elle avait vraiment peur pour nous, qu’elle y aille elle même alors !

- Mais bon, avant d’y aller, faut qu’on prenne des torches et des ustensiles de survies, sait-on jamais sur quoi on pourrait tomber ! J’ai entendu dire qu’il y avait une maison à Terrae qui était hantée aussi, un truc disant qu’un ancien Master avait été enfermé dedans pour une quelconque raison …

Finissant mon Sandwich, je m’attaquais à mes frites tout en buvant mon coca, ca passe plus vite dans la gorge comme ça ! Je ne suis pas du genre à mâcher, plus c’est mou, mieux c’est pour moi !
##   Sam 28 Mai 2011 - 18:58

Personnage ~
► Âge : 16 ans, toutes mes dents et encore loin de la majorité...Seulement dans mon pays ;p
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ayame Sanada
Messages : 152
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Je vie ma vie et c'est déjà pas mal
Humeur : Crois moi, tu veux pas le savoir!

J'esquissais un sourire satisfait, je n'en attendais pas moins de Marina et de toute façon, l'idée de descendre dans les souterrains avec Shizuru ne m'enchantais pas vraiment, j'étais certaine que si l'on trouvait quelque chose d'intéressant, elle déclarerais que c'était grâce à elle et qu'on avait une dette envers elle et l'idée de devoir quelque chose à cette fille me faisait froid dans le dos!

Je l'imaginais parfaitement me demandant de tuer quelqu'un parce qu'elle nous avait un peu aidé!

"On va voir et si on la trouve pas, on s'en passe?" demandais-je pleine d'espoir.

"J'espère que ça ne t'attirera pas d'ennui." remarquais-je en grimaçant.

C'était tout de même un master qui avait tenu à ce que l'on soit accompagnées! Mais si ça avait été si dangereux, soit elle nous aurait strictement interdit d'y aller, soit, elle nous aurait accompagnée!

"Des torches? A ce point?" m'étonnais-je

Je regardais Marina blasée.

"On va pas s'ennuyer ici." remarquais-je.

des souterrains plein de secrets, oui, mais une maison hantée, faut pas charrier non plus...


Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3 - Page 2 990923183
##   Sam 28 Mai 2011 - 19:15
Anonymous
Invité

Finissant mes frites, je reportais mon attention sur Ayame en lui adressant un sourire jaune.

- Il fait méga noir là bas, impossible de voir quoi que ce soit et en plus, on n’a pas de couvertures réseaux, seulement à quelques endroits et fait les trouver ! Ce qui fait chier, c’est qu’il y a plein de pièges dans les souterrains aussi, me demande pas pourquoi, j’en sais trop rien.

Dés qu’on aurait fini, on retournerait sans doute à l’institut à la recherche de Shizuru.

- Le labo dans lequel j’étais c’était le … G-4 je crois, un truc dans le genre.

Me déposant sur mon dossier en soupirant, je repensais à ce moment là. Ca faisait peur, mais en même temps, ca allait … Ce qui m’avait intriguée, c’était la photo, la photo représentant quatre personnes en tout.

- Y avait un photo qui m’avait marqué là bas … un couple et leurs enfants je crois … étrange …
##   Sam 28 Mai 2011 - 19:42
Anonymous
Invité

Il faisait froid dehors quand je décidais d’aller chercher les quelques petits dossiers que j’avais oubliés dans ma classe, cet après-midi. Sortant donc de mon habitat en baillant, je me disais qu’il serait peut être préférable que je finisse les dossiers qu’Hideko m’avait confié demain matin … Non pas que j’étais complètement vannée mais c’était tout comme.

Arrivée au parking où ma voiture m’attendait sagement, je rentrais dans celle-ci et démarra en trombe. Non, je ne suis pas un danger public au volant, c’est juste … que j’aie du mal à savoir quand je pousse trop sur l’accélérateur. Me diriez-vous aussi, quelle fut mon idée d’acheter une voiture automatique n’est ce pas ? Je vous répondrais donc, avec le sérieux du monde : Je n’aime pas changer de vitesses, cela me fatigue.

Arrivée devant le portail après cinq minutes de conduites effrénée, je garais ma voiture devant celui-ci sans me soucier de me ramasser une amante ou quoi que ce soit d’autre … Désolée, mais je suis tellement fatiguée que j’ai la flemme de me garer au parking de l’institut.

Marchant jusqu’à ma classe, j’arrivais dedans après une dizaine de minutes. Soupirant de lassitude, je me dirigeais vers mon bureau pour m’y asseoir et commencer à chercher les quelques documents que j’avais besoin.

- Mise en marche des éoliennes, attribution des affinités, rendez-vous entre Master, régler les différentes arrivées des novices, aller chercher … ? Qui est-ce donc ?

Me déposant sur mon siège, je regardais le dossier en face de moi … Ah ? Que fait-il là celui-là ? Elle n’est même pas une Air et encore moins une novice. Souriant en regardant le dossier devant moi, je décidais de ne pas y porter plus d’attention que ça, ce n’est pas tout les jours qu’on peut se moquer d’un dossier d’élèves, de plus, de ma personnalité ce n’était pas mon genre.

Après une bonne heure à me casser la tête à remplir, signer et corriger plusieurs papiers, je finis par laisser tomber le tas de feuilles sur mon bureau en soupirant de lassitude. Mon dieu, je ne savais pas qu’être Master pouvait être si difficile que ça …

Regardant ma montre, je vis qu’il était déjà passé minuit. Il est temps que j’aille dormir, je rendrai donc cela à Hideko demain … ou serait-il plus judicieux pour moi d’aller les déposer dans son bureau ?

Décidant que ma deuxième idée était la meilleure, je sortis de ma classe, feuilles en main et me dirigeai vers le bureau de notre chère Directrice.

Arrivé devant la porte immense en chaine massif ou une petite plaque dorée était dessiné dessus, je toquais deux fois à la porte avant d’ouvrir celle-ci.

Ah … Bah je devais m’y attendre aussi, il n’y avait personne dans la pièce. Déposant les documents sur le grand bureau, je me décidais à faire demi-tour. Cependant, mon attention se porta sur un petit quelque chose qui me semblait un peu trop confortable pour que je ne l’essaye pas.

Je vais vous avouez un secret … J’ai toujours rêvé m’asseoir sur les sièges d’Hideko. Oui, son trône, ce majestueux siège en … cuir. Cela semble idiot n’est ce pas ? Pourtant ne pouvons-nous pas avoir des petites envies aussi stupides que futiles ?

Poussant donc le siège en faisant une petite tête d’enfant recevant un cadeau à noël, je pris place sur ce magnifique siège en affichant un sourire jusqu’aux oreilles.

- C’est si … confortable, si doux, si ...

M’enfonçant un petit peu plus dans le siège, je fermais les yeux en savourant ce moment exceptionnel. Sans le vouloir, je me laissais entrainée dans les bras de Morphée au pays des songes et des rêves.

Me réveillant en sursaut le lendemain matin, j’entendis la porte devant moi s’ouvrir petit à petit. Sens en alertes, j’ouvris la fenêtre du bureau et me jetai en dehors de celle-ci sans prendre la peine de faire attention à la hauteur.

Me retrouvant donc sur le sol avec un saut réussi, oui, en était air, j’ai la chance de savoir voler. Je me décidais à retourner chez moi. Chose que je fis sans plus attendre en fait.

Il était quinze heures plus ou moins quand mon portable ce mit à sonner, je décrochais tout en m’asseyant sur mon lit en prenant mon coussin comme nounours d’appoint.

C’était Marina … Qui voulait aller encore … dans les souterrains … oui, non, oui, non. Refermant celui-ci en lui disant de prendre Shizuru si elle comptait vraiment y aller, je redéposais mon téléphone sur le sol et continuai à dormir une petite heure au moins.

La suite de mon réveil ne fut pas joyeux non, entendant un bruit de malade en provenance de l’extérieur, je maudissais les ouvriers qui construisait un nouveau building à côté de mon appartement. Non mais sérieusement ! La paix pendant le sommeil n’était autorisée qu’aux étudiants ?!

Me levant donc, prenant ma douche et enfilant ma tenue de tous les jours, je ravisais mon sabre avant de passer le pas de ma porte. Entendant mon estomac crier famine, je décidais d’aller chercher quelque chose à manger avant de retourner à l’institut.

Je ne sais pas pourquoi me menèrent dans un fastfood, mais je ne me refusais pas à manger de la nourriture grâce pour aujourd’hui. Serait-ce une bonne énigme à résoudre n’est ce pas ? Pourquoi mes pas me menèrent à des endroits dont je n’avais même pas conscience … Allez donc savoir.

Abordant un sourire en ouvrant les portes rouges, je m’avançais dans la salle en couleurs en direction des comptoirs. Cependant, je m’arrêtai en reconnaissant une petite tête blonde qui m’était plus que familière.

Non, je ne pouvais pas dire être malchanceuse en ce moment même, juste que … J’aurai préféré l’éviter aujourd’hui. J’étais légèrement réticente à ses sautes d’humeurs, et en me voyant ici, elle me demanderait donc pour je ne travaillais pas et que comme je ne faisais rien, je n’avais plus qu’à l’accompagner où elle le désirait. Me souriant à moi-même en me disant que j’étais maudite, j’abordais un sourire joyeux à Marina et sa compagne du jour.

Personne que je ne connaissais pas … Pourtant, elle devait être une étudiante à Terrae. Réfléchissant à qui elle pouvait bien être, je me rappelais soudainement qu’elle avait passé son initiation il y a peu. Un feu … si je me souvenais bien. Une demoiselle connaissant Terrae sans doute, en vue de sa discussion précédente avec Hideko-Chan.

Par contre, je n’aurai pas été surprise que celle-ci me reconnaisse, non, j’avais ma cape comme la plus part des Master ce jour là. Et il était tard aussi, mais bon ? Qui sait n’est ce pas ?

- Ayame-San n’est ce pas ?

Lui adressant un sourire sincère, je me retournais vers Marina pour déposer ma main sur sa tête avant que celle-ci ne dise quoi que ce soit de compromettant en me voyant.

##   Sam 28 Mai 2011 - 19:51

Personnage ~
► Âge : 16 ans, toutes mes dents et encore loin de la majorité...Seulement dans mon pays ;p
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ayame Sanada
Messages : 152
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Je vie ma vie et c'est déjà pas mal
Humeur : Crois moi, tu veux pas le savoir!

Finissant mon sandwich, j'écoutais Marina! Visiblement, les panneaux "interdiction d'entrée" ne devait pas suffire. Ou alors, c'était un moyen de savoir si des élèves avaient bravés l'interdiction et de les chopper...Quelqu'un à pensé à leur dire que les caméras de surveillance suffisaient souvent à repérer les intrus??

"Ils doivent avoir pas mal de chose à caché."
supposais-je.

G4 quatre...Ca fait très série Z quand même. Je nous imaginais déjà perdu dans des dédale de couloirs plus noirs les un que les autres, poursuivis par des monstres chimériques...je vais peut être un peu loi là! Enfin, j'espère ><

Quand elle parla d'une photo représentant un famille mon cœur ne fit qu'un bond!! Calme toi Aya, si ça avait été toi, elle t'aurais reconnus!!!

"Tu peux me les décrire?"
demandais-je fébrile.

Avant qu'elle ne pu me répondre, je remarquais un jeune femme, l'air très assurée mais aussi très fatiguée s'avancer vers nous avec le sourire. Marina semblait la connaitre, mais avant qu'elle est pu dire quoi que se soit, l'inconnu m'adressa la parole.
J'ouvris des yeux surpris en la dévisageant avant de lancer un regard interrogatif à Marina. A y réfléchir, la jeune femme devait être un master, pour connaitre mon nom.

"Oui." répondis je simplement


Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3 - Page 2 990923183
##   Sam 28 Mai 2011 - 20:01
Anonymous
Invité

- Ayame-San n’est ce pas ?

Arrivé de nul part, une main se posait sur ma tête. Relevant la tête vers l’inconnu de passages, je fis des yeux ronds en reconnaissant Miya. Voulant lui demander ce qu’elle faisait là, je fus couper un instant par le « oui » d’Ayame. Reprenant un peu plus de contenance, j’abordais un sourire radieux avant de commencer mon questionnement, bon ! Première question :

- Tu fais quoi là ? Tu n’étais pas occupée ? T’as vu la tête que t’as ? T’étais passé où ?

Bougeant sa main de ma tête, je l’invitais à venir s’asseoir à côté de nous deux. Chose qu’elle avait l’air de refuser en vue de son mouvement de tête, me tournant vers Ayame, je lui demandais d’une petite voix :

- Tu la connais ?!
##   Sam 28 Mai 2011 - 20:09
Anonymous
Invité

La jeune Ayame me répondit d’un oui sec tandis que Marina, commençait déjà à me poser de dizaines de questions. Garant mon air de gentille personne sur le visage, je refusais quand elle m’invitait à prendre place à côté d’elle.

Répondant premièrement à sa question avant d’aller me chercher un café, je me déposais sur mes jambes tout en croisant les bras.

- Je viens de partir de chez moi, j’ai passé la nuit sur les dossiers d’Hideko-Chan. Il est étrange de te voir en compagnie d’une autre étudiante Ma-Chan, je reviens dans un instant.

Leur faisant un petit signe de la main, je m’avançais vers les serveuses d’un pas rapides. Commandant mon café ainsi qu’un petit beignet, j’attendais que la serveuse me serve tout en regardant Ma-Chan et Ayame-San converser. Il était étrange de voir quelqu’un qui appréciait la compagnie de Marina, elle était du genre surexcité dans son genre. Il fallait avoir des nerfs solides pour la voir sauter et bondir sur tout ce qui lui passe devant les yeux, Ayame devait sans doute être une personne intéressante sans son genre.

Prenant mon café, du lait, du sucre et mon beignet, je retournais auprès des étudiantes en abordant mon éternel sourire. M’asseyant à côté de Ma-Chan, je retirais le couvercle de mon café pour y glisser trois sucres et du lait. Pourvu que celui-ci me réveille ne fus qu’un peu !

- Gomen de vous déranger ainsi, je ne m’attendais pas du tout à vous croisez aujourd’hui, si je vous dérange, je veux bien disposer.

Abordant un sourire, je touillais dans mon café, prête à partir si je dérangeais. Autant d’éclipser que de poser des ennuis n’est ce pas ?
##   Sam 28 Mai 2011 - 22:19

Personnage ~
► Âge : 16 ans, toutes mes dents et encore loin de la majorité...Seulement dans mon pays ;p
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ayame Sanada
Messages : 152
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Je vie ma vie et c'est déjà pas mal
Humeur : Crois moi, tu veux pas le savoir!

J'esquissais un sourire, regardant Marina avec des yeux amusé. Comment pouvait-elle avoir un débits aussi rapide! Et surtout, se montrer si indiscréte. Je secouais la tête de plus en plus amusé, Marina ne faisait pas dans le chichi, elle était franche et n'avait pas l'air de connaitre le sens du mot tact et j'adorais ça!!!

Au moins, elle n'était pas hypocrite, elle était le genre de personne à dire clairement quand on l'emmerdait et moi aussi. Je ne supportais pas la politesse, c'était la pire démonstration d'hypocrisie qui soit au monde!!
Attention hein, j'ai dit que je n'aimais pas la politesse, c'est pas pour ça que je suis irrespectueuse envers tout les inconnus!! J'ai quand même une certaine éducation, faut pas charrier...

Ecoutant la master d'une oreille, je la regardais s'éloigner vers le comptoire, surprise parce qu'elle venait de dire.
Marina était un fille agréable, pourquoi était-il étonnant de la voir fréquenter d'autres personnes? Elle me semblait tout sauf associable!!

"Elle a du me voir pendant mon initiation." expliquais-je alors qu'elle revenait avec un café.

Lançant un regard interrogatif à Marina, je secouais la tête, la présence de la jeune femme ne me dérangeais pas, bien au contraire!
J'esquissais un sourire en lançant un regard entendu à Marina, puisqu'elle la connaissait, autant que se soit elle qui engage la conversation.


Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3 - Page 2 990923183
##   Sam 28 Mai 2011 - 22:32
Anonymous
Invité

Voyant Miya revenir avec son café en main, je souriais en la regardant ainsi. Elle avait vraiment l’air d’une péteuse qui balancerait du cul avec son café, maquerait plus qu’une clope, des lunettes de soleil et surtout, que celle-ci se retrouve dans une ruelle marchante avec des dizaines de sacs à son poignet !

- Gomen de vous déranger ainsi, je ne m’attendais pas du tout à vous croisez aujourd’hui, si je vous dérange, je veux bien disposer.

Voyant qu’Ayame me disait que ca ne la dérangeait pas d’un signe de la tête, je répondis la même chose en formulant des mots. Parce que ouais, si t’avais remarqué, je parle plus avec des mots qu’avec mon corps !

- Non c’est à l’aise, tant que t’es là, tu nous seras utile. Je suppose que t’as rien de prévu n’est ce pas ? Donc tu nous accompagneras sagement dans les sous-sols, n’est ce pas ?

Abordant un sourire radieux auquel personne n’échappait, je reportais mon attention sur Ayame pour lui répondre à la question que j’avais laissé en suspens jusqu’à présent.

- Pour ce qui est de la photo, je ne m’en souviens pas trop. En tout cas, les enfants étaient jeunes dessus … cinq ans tout au plus, une fille et un garçon. Je me souviens du sourire radieux de la femme, elle tenait à ca ceinture quelque chose, mais je sais pas ce que c’était. La photo était de mauvaise qualité tu sais …


##   Sam 28 Mai 2011 - 22:42
Anonymous
Invité

- Non c’est à l’aise, tant que t’es là, tu nous seras utile. Je suppose que t’as rien de prévu n’est ce pas ? Donc tu nous accompagneras sagement dans les sous-sols, n’est ce pas ?

Souriant à cela, j’écoutais d’une oreille attentive la suite des paroles de Ma-Chan. Comme je le pensais, elle n’allait pas me dire de partir ou autre, mais il faut se l’admettre … elle pouvait le dire autrement aussi. Je n’étais pas susceptible, je faisais juste attention aux mots que j’utilisais en somme.

- Pour ce qui est de la photo, je ne m’en souviens pas trop. En tout cas, les enfants étaient jeunes dessus … cinq ans tout au plus, une fille et un garçon. Je me souviens du sourire radieux de la femme, elle tenait à sa ceinture quelque chose, mais je sais pas ce que c’était. La photo était de mauvaise qualité tu sais …

Levant un sourcil en entendant ça, je dus faire attention pour ne pas tout recracher dans mon gobelet. Je ne m’attendais pas à ce que Ma-Chan ait vu cette photo, je ne savais qui elle représentait non plus, mais cela faisait partie des affaires de l’ancien Terrae. Chose que les étudiants d’aujourd’hui ne devaient pas savoir … Moi même je n’étais pas au courant de tout, tout simplement parce que j’étais une Master de la seconde « génération ».

- Puis-je savoir pourquoi vous vous intéressez temps à cela ? Ce n’est pas courant de voir des élèves tenant à découvrir les quelques prestiges restant dans l’ancien Terrae, certain sont curieux mais renoncent assez vite à fourrez leurs nez trop loin.

Prenant un instant pour réfléchir, je pris un air songeur avant de leurs demander :

- Quand comptez-vous vous y rendre ? Avez-vous réussi à prévenir Shizu-Chan ?

Demandant cela à Ayame en buvant mon café, j’attendais avec impatience sa réponse.

##   Sam 28 Mai 2011 - 23:48

Personnage ~
► Âge : 16 ans, toutes mes dents et encore loin de la majorité...Seulement dans mon pays ;p
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ayame Sanada
Messages : 152
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Je vie ma vie et c'est déjà pas mal
Humeur : Crois moi, tu veux pas le savoir!

Je dus me retenir de ne pas sourire comme une gosse! Marina avait un côté géniale!! Visiblement, tenir sa langue était un exercice assez compliqué pour elle, en revanche, il n'y avait pas forcément besoin de parler pour se faire comprendre d'elle...
Le genre de chose très pratique pour monter des manipulation improvisé, un peu comme maintenant!

Je reportais mon attention que la master, Miya, si j'en croyais la familiarité qu'il y avait entre les deux filles et la façon dont Marina avait parlé d'elle quelques heures auparavant.

"Se serait aimable." surenchéris-je...pas envie de voir Shizuru!

Reportant mon attention sur Marina qui me décrivait la photos, je sentis mon cœur faire un bon!
Un garçon et une filles, des parents radieux et une ceinture...Qui est ce que ça pouvait bien être??
Le coeur battant la chamade, je tournais les yeux vers Miya.

"Mes parents se sont rencontré à Terrae, à l'époque où elle était un île perdu au large du japon.
Maman était master Invisible, et mon père était une Étoile marionnettiste."
expliquais-je le plus neutre possible.

Triturant mon verre de Coca vide, je réfléchis à haute voix.

"Ma mère a disparu depuis quelques temps et je suis persuadé qu'il y a un lien avec la renaissance de Terrae...Il pourrait y avoir des loups garrou et des vampire, voir le monstre du Loch Ness dans ses sous sols que j'irais quand même!"
affirmais-je en relevant les yeux pour les planter, plein de détermination dans ceux de la master en face de moi.

"On l'a prévenu, mais elle nous a pas rappeler."
répondis-je, calmant un peu les battement de mon coeur!

Je DEVAIS voir cette photos et en parler à papa, si je ne les reconnaissait pas, lui pourrait le faire.


Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3 - Page 2 990923183
##   Dim 29 Mai 2011 - 16:15
Anonymous
Invité

Voyant Ayame est Miya converser ensemble, je les écoutais d’une oreille attentive. Je savais que mon amie été proche de l’ancien Terrae, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit à ce point. Elle m’avait dit précédemment que ces parents venaient de l’île perdue, mais bon, voilà au moins pourquoi elle voulait en savoir plus.

Regardant mes deux compagnes chacune à leurs tours, je me demandais ce que Miya pouvait bien penser de tout cela. Je ne savais même pas si elle avait parlé à Hideko des sous-sols … la connaissant, elle l’aurait sans doute fermé en disant qu’il était préférable de faire genre que rien ne s’était passé.

Voyant qu’elles tombèrent sur le sujet de Shizuru, je dus commenter ça quand même. Bah ouais ... je n’arrive pas à me la fermer tout le temps non plus !

- Bah tant mieux qu’elle ne vienne pas en fait, je préfère vachement que ce sois toi qui nous accompagne Miya !

Me relevant, je les invitais à faire de même. Allant déposer mon plateau dans la poubelle, j’attendais que mes deux amies fassent de même.

- Bon, il est temps d'y aller non ? Il fait déjà noir dehors … Ayame, tu rentres avec moi sur la moto ?

Lui accordant un big sourire, j’attendais qu’elle me dise « oui ». Voyant les paquets que nous avions, je me traitais de conne en me disant que j’avais pensé à comment les reprendre. Regardant Miya, je lui demandais :

- Tu reprends nos paquets s’il te plait ?

##   
Contenu sponsorisé

 

Shopping, laisse moi devenir ta femme *.* <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant