Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Diner entre amoureux et... rencontre inattendue [with Ludmila <3 and Misa!]
#   Lun 29 Déc 2014 - 14:40

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 749
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

C’était bon… Oui enfin ! Enfin ! Peut-être que cette fois-ci ça allait être mieux ! J’allais enfin pouvoir avoir un vrais rendez-vous avec Ludmila ! Vous savez, cette expression si connue, c’est l’amour qui donne les ailes ! Et bien là je me rends contre que cette expression et parfaitement vrais. Je crois même que mon cœur aurait pu s’envoler. Je lui avais donné rendez-vous au parc, à 12h30. Fort heureusement pour moi Ludmila avait enfin décidé à regarder ses messages maintenant. Je lui avais dit de ne rien prendre avant et qu’on mangerait ensemble quelque part. Bien sûr, je voulais lui faire la surprise. Je marchais, la main tenant un sac contenant la surprise. J’avais concocté un petit repas digne de ce nom ! Un repas mélangeant saveur de mon pays du soleil levant et celle de l’Europe. Je crois que je devais avoir une tête étrange, une tête peut-être trop heureuse et dans ses pensées. Mais ces petites rêvasseries cessèrent rapidement quand je sentis le souffle et la langue râpeuse de ma chère Asa se poser sur ma main, cherchant visiblement à prendre le sac et de chaparder la nourriture.

-Non Asa ! Ne touche pas à ça ! Ce n’est pas pour toi et sinon tu n’aurais pas la part de saumon que je t’avais promis !

Je crois bien qu’elle avait tout de suite compris qu’elle n’aurait pas son estomac remplie si elle cherchait à chapardé alors elle s’est assise et à tourner la tête, boudeuse. Elle recommençait encore ! Le problème c’est qu’elle était trop mignonne quand elle boudait ainsi cette tigresse. Tigresse blanche… Blanche comme la neige qui commençait à tomber justement ! A petit flocon, tombant sur le sol déjà blanc. Gentiment je lui caressai le haut du crâne, mêlant mes doigts dans ses poiles.

-Si tu aies gentille, je te donnerais peut-être plus de poisson…

Et puis là elle a soudainement réagit comme si je l’avais mis sur ON ! Elle s’ait relevée, et puis a couru un peu dans tous les sens, remuant la neige et marquant cette masse blanche de ses grosses pattes. J’ai souri et j’ai remonté mon écharpe jusqu’à mon nez. Il ne faisait pas si chaud, heureusement que j’avais pris avec moi du thé chaud. Mine de rien, j’avais troqué mes vêtements contre quelque chose de plus chaud et de plus européen. Une veste chaude noire, un jeans et des bottes pour tenir aux chauds mes pieds. Ah et puis des gants aussi c’étaient important ! J’étais arrivé au lieu de rendez-vous, sur une petite table de pique-nique je me suis assis. J’ai déblayé la neige qui se trouvé dessus pour tout mettre au sol tandis que Asa se roulait comme une dingue dans la neige. En attendant l’arrivée de ma rousse, je fis quelque boule de neige et je les lançais. Asa les attrapait en vol les broyant avec sa gueule.


2ème compte: Nils Hirano
#   Lun 29 Déc 2014 - 18:36

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1291
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

- Quoi?!

Je venais tout juste de lire le message de mon copain me demandant de le retrouver dans trente minutes. Euh comment dire... Nous étions lundi matin. Et vu que mon cher Aaron était infirme pour un petit moment encore.... J'avais pas cours. Je venais de me lever.
Ma sortie du lit fût rapide et accentué d'un "Aïe" quand je me pris le coin de celui-ci dans le pied. J'ai filé dans la salle de bain en cavalant. Comment j'allais m'habiller pour avoir un minimum chaud moi? Je maudissais Rin de me proposer en rendez-vous. Mais je jubilais. Le premier. Le tout premier rendez-vous. Entre nous mais aussi mon tout premier dans ma vie.
J'optais finalement pour un jean (une fois n'est pas coutume), un pull blanc, une veste style trench d'hiver grise, un bonnet à pompon gris et blanc ainsi qu'une écharpe et des gants en laine gris eux aussi. Enfin, j'enfilai mes bottes noires.
Je pris mon téléphone et je sortie dans le couloir, fredonnant une chanson passant dans mes oreilles par le biais de mon baladeur.
A l'heure prévue, j'étais a parc. Restait plus qu'à trouver Rin. Il avait neigé. Le soleil chauffait tendrement afin que l'on ne meurt pas de froid mais sans pour autant faire fondre le blanc duvet.
Enfin, je vis Asa et son maître. Mon cœur rata un battement, est-ce-qu'un cela cessera de le faire un jour? J'ai souris en les voyant s'amuser tous deux. Je m'approchais lentement, sans qu'il me voit, bien que la tigresse, elle, dût m'apercevoir. Arrivant juste derrière lui, je plaçai mes mains sur ces yeux, juste heureuse de le retrouver encore et encore.

- Joyeux Noël Blanc Rin.

Je chuchotais juste, voulant le faire réagir. Voulant faire de ce moment, un rendez-vous magique.
Quand il m'eut reconnu, je l'embrassais  tendrement et doucement. Asa devait bouder de ne plus avoir l'attention de son maître mais je m'en foutais.

- Bon alors... Qu'as-tu prévu pour ce premier rendez-vous?


#   Lun 29 Déc 2014 - 19:31

Personnage ~
► Âge : 10 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2014
Emploi/loisirs : Euh... Geeker, Glander... La belle vie quoi!
Humeur : Je vois des licornes qui pètent des paillettes et vomissent des arc en ciel!

Terrae est un endroit bien particulier. Mais tout de même, je suis bien ici. Je suis arriver ici après un long voyage. Après avoir rencontré la femme habillée de noire, elle m'a pris la main. Elle m'a emmené dans un train (je ne savais même pas qu'il existait). Il avait l'air vieux et un peu mal assuré mais bon, j'étais un peu obligée pour ma nouvelle vie. Alors je monte et la femme me demande:

-Comment te sens-tu?

-Bien.

La femme ne dit rien d'autre. C'était très calme. Même trop calme. Un peu plus tard, nous étions arrivé. Je voyais tous les gens heureux. Même Fire était de meilleure humeur que d’habitude. Depuis la mort de mes parents, je n'avais plus le sourire aux lèvres mais là, c'était réapparue comme par magie grâce a l'espoire d'avoir une nouvelle vie. Le soir j'étais allée me coucher plus tôt.

Aujourd’hui, j'ai décidé d'aller au parc. Je mets mon manteau (il est très chaud, il fait froid dehors), mes bottes et je pars avec Fire. J'ai préparé un pique-nique pour l'occasion. Lorsque je suis arrivée, je me suis installée. J'ai étalé ma nappe et je commence à jouer avec Fire. Vers les 13 h, j'ai commencé à avoir faim. J'ai entendu des éclats de rire. Alors je me tourne et j'aperçois un couple et la jeune femme me semble familière quand...:  

-LUDMILA?!


#   Lun 29 Déc 2014 - 21:00

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 749
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

Deux mains se sont posé devant mes yeux et je su tout de suite que s’était-elle, ma tendre Ludmila.


- Joyeux Noël Blanc Rin.


-Joyeux Noël Ma Ludmila.


Sa voie elle était si douce, si empreint de joie et rien que sa mieux fit trépigner sur place ; ça allait être une splendide journée… Je me retourne et lui sourire et nous nous embrassons sincèrement. Ca fait énormément de bien, s’est splendide. J’ai chaud, je n’ai plus froid maintenant. Asa grogne et tire un peu mon mentaux et moi je ne lui accorde aucun regard je pose juste une main sur sa tête qui la calma de suite, contente que je lui accorde un peu de mon temps aussi. Mais je ne fais que de regarder Ludmila moi.



- Bon alors... Qu'as-tu prévu pour ce premier rendez-vous?


Je lui souris et me tourne vers le sac remplie de bonne chose. J’ouvre deux boîtes différentes, bien que s’était tous les deux des bento.


-Et bien comme je t’ai promis, j’ai préparé à manger. Il y a assez, même pas mal mais s’est tout aussi bien. J’ai fait de la nourriture japonaise et j’ai même fait mais petite recherche pour faire de la nourriture Européenne. J’ai aussi apporté du thé pour nous réchauffé. J’espère que ça te plaît Ludmi’.


J’ai placé ma main derrière son dos et l’invita à s’assoir à côté de moi. On aurait un peu moi froid ainsi. Mais tout se qui semblait parfait s'envola... Une voie inconnue venait de se faire entendre derrière nous, d'une jeune fille. Je ne voulais pas me retourné, je me disait que s'était mon imagination qui criait "LUDMILA?!" à moitié étouffé et étonné, voir stupéfait.


2ème compte: Nils Hirano
#   Lun 29 Déc 2014 - 22:02

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1291
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

C'était vraiment une belle journée. Je crois que sur le moment, rien d'autres n'auraient pu me combler autant que sa présence à lui. J'avais pas envie de le lâcher. Asa grognait, furax de ne pas être le centre d'attention de Rin. Il la caressa distraitement sur la tête mais son regard m'appartenait. Je souriais béatement. J'étais heureuse. Bon Dieu que je l'étais! J'avais envie de rester dans ses bras éternellement, refuser une réalité faîte de drame et de douleurs. Rin...

-Joyeux Noël Ma Ludmila.

Le déterminant qu'il ajouta devant mon prénom. Ce prénom que je haïssais, me fît battre le cœur. Mon prénom sonnait dans sa voix comme jamais il n'avait sonné. J'avais l'impression d'être important pour lui. L'impression de ne pas être une bonne à rien. L'impression de réellement exister.
Il se tourna en souriant vers un sac à pique-nique. Je suis restée de glace un instant, stupéfaite, avant de doucement sourire.

-Et bien comme je t’ai promis, j’ai préparé à manger. Il y a assez, même pas mal mais s’est tout aussi bien. J’ai fait de la nourriture japonaise et j’ai même fait mais petite recherche pour faire de la nourriture Européenne. J’ai aussi apporté du thé pour nous réchauffer. J’espère que ça te plaît Ludmi’.

Si cela me plaisait? Il se moquait de moi? Jamais personne ne m'avait fait tel cadeau. Ma main sur la bouche, je retenais mon émotion, à la fois surprise, émue et reconnaissante.

- Rin c'est juste... Parfait. Tu es parfait.

Je n'avais pas les mots pour lui dire merci. Merci parce que je me sentais ivre de plaisir et de bonheur. Je me sentais bien là. Personne ne m'avait jamais porté une telle attention. Personne n'avait pris mes désirs en compte. Personne ne m'avait accordé une telle importance depuis des années.
Sa main s'est logé dans mon dos, d'une façon tout à fait innocente, m'invitant à m'assoir à côté de lui. J'étais face à lui, dos au reste du parc. Je respirais le bonheur.
Mais tout a une fin n'est-ce-pas?

-LUDMILA?!

Une voix sortie tout droit de mon passé. De mon histoire. De ce que j'aimerais à jamais oublier. Bonheur envolé, ce n'était plus des larmes de joie que je retenais mais des larmes de douleurs et de désespoir. Je croyais rêver. Comme dans mes cauchemars les plus noirs, je croyais que tout cela s'arrêterait lors de mon réveil. Mais j'étais bien réveillée. Et la voix de ma cousine de 10 ans, était bel et bien réelle.
Sans même me retourner, je soufflai à moi-même:

- Misaki...

Je regardais mes mains, Asa, Rin... J'étais affolée et je ne voulais pas me retourner. Parce quand on arrive à mettre une image et un nom sur une illusion, elle devient réelle. Pourtant il le fallait. Pour me rassurer, ou me tuer je ne sais pas.
Je me suis retournée et mon regard s'est posé sur la petite fille au cheveux roux avec qui je jouai plus jeune. Misaki. Ma cousine. Une gamine. A Terrae. Que c'était-il passé? Je savais ses problèmes à l'école, la jalousie et la méchanceté des gosses mais la connaîssant, la seule chose qui aurait pu créer un vide chez elle, c'était ses parents. Qu'était il arrivé à Emmanuelle et son mari?!
Ma tendre cousine me fixait, l'air aussi surprise que moi.

- Non pitié... Pas toi. T'es trop jeune non...!

Mais non elle ne l'était pas. C'était injuste mais c'était ainsi. Si la vie avait ravi le bonheur à ce petit ange, qu'était-il advenue de ma tendre petite sœur? Quelques larmes m’échappèrent et j'avais presque oublié Rin, ayant tout bonnement zappé notre rendez-vous. Envolé le bonheur d'un moment amoureux. Je vivais à ce moment-là un vrai cauchemar. Une chose était sûr, j'allais avoir besoin de lui pour supporter les prochains événement qu'apporteraient l'arrivée de ma cousine à l'institut. Je ne l'avais pas vu depuis des années. Elle avait tellement changé! Pitié aidez-moi.

HRP: Pardon pour la longueur j'étais inspirée! Bien sûr, vous sentez pas obligé de faire aussi long! Surtout toi Misa ^^ Ton post était très bien même s'il était court, continu ainsi ^^


#   Mar 30 Déc 2014 - 11:55

Personnage ~
► Âge : 10 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2014
Emploi/loisirs : Euh... Geeker, Glander... La belle vie quoi!
Humeur : Je vois des licornes qui pètent des paillettes et vomissent des arc en ciel!

J'essaie de retenir mes larmes mais je suis trop heureuse (ou triste je ne l'ai toujours pas découvert). Elle est si belle, elle a l'air toujours aussi douce qu'avant. Elle est avec un jeune homme (sens vouloir vous mentir, il est plutôt beau), c'est surement son petit ami.

- Non pitié... Pas toi. T'es trop jeune non...!

-Ludmila, mes parents sont...

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase que Fire me saute dessus. Il a peur du tigre blanc qui est entre Ludmila et le jeune homme.

-Ils sont morts...

J'ai les larmes au yeux. Fire me léchouille le nez. Il essaie de me remettre d'aplomb. Il ne veut plus retourner par terre à cause du tigre. Celui-ci est magnifique. Le jeune homme a une cicatrice qui traverse son visage. Ludmila a vraiment changé. Elle a grandis, elle a des yeux noisette avec des paillette doré, ils sont magnifiques. Des reflets dorés sont sur ses cheveux roux. Je suis heureuse ou triste je ne sais pas mais c'est un sentiment fort, très fort. C'est vrai que je ne sais pas se qu'elle fait là, mais je suis heureuse de la revoir. Mais qu'est-ce-qu'il a bien pu se passer pour elle ces 4 dernières années?

-Ludmi', pourquoi es tu là?

J'ai peur de sa réponse et si il lui était arrivé malheur. Et sa sœur, où est elle?

-Et tes parents ils ont eu quoi? Ils sont mort? Et lui c'est qui? Et le tigre blanc c'est qui?

Je panique. Je ne sais plus quoi faire. Et si ils étaient tous morts? Sa sœur et ses parents?


#   Mar 30 Déc 2014 - 17:15

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 749
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

- Misaki...


Je me figeais ; ludmila connaissait cette personne, cette jeune fille. Je regardais Ludmila, je vis ses larmes et je compris son instance souffre. Je me sentais de devoir l’aider maintenant.


- Non pitié... Pas toi. T'es trop jeune non...!


-Ludmila, mes parents sont...


Je me suis alors retourné, je regardais cette jolie jeune fille. Elle avait elle aussi succombé à un malheur et ça faisait peine à voir. Asa s’est retournée et elle a fait face à cette inconnue. Elle avait retroussée ses babines, montrant ses dents d’acier. D’après ce qu’elle avait commencé à dire, ses parents devaient être… morts.  Et ses paroles me confirmèrent en effet le drame.



-Ils sont morts...


Comme les miens, comme ma sœur et comme celle que j’avais aimée avant Ludmila. J’ai regardé la boule de poule qui était posé sur l’épaule de la jeune fille ; s’était un renard qui semblait regarder d’un mauvais œil ma tigresse.



-Ludmi', pourquoi es-tu là? Et tes parents ils ont eu quoi? Ils sont mort? Et lui c'est qui? Et le tigre blanc c'est qui?


Elle posait des questions et je voyais dans ses yeux la peur et l’affolement. J’ai relevé mon regard Sur Ludmila et j’ai vu qu’elle était incapable de parler pour le moment à son amie ou autre… Alors je me suis levé et j’ai donné une petite tape sur la tête d’Asa pour qu’elle arrête de faire peur avec ses dents montrée à jour. Je me suis un peu approché et l’ai invité à approcher d’un signe de la main. Je lui ai répondu à sa question sans trop présider pour le moment.


-Je m’appelle Rin et la tigresse s’est Asa. Et…



Je dévisagé Ludmila puis replaça mon regard sur la jeune fille.


-Toutes les personnes qui sont ici, on connue… Un malheur dans leur vie. Mais Ludmila, n’a pas vraiment perdu quelqu’un. Rassure-toi, personne n’est… mort dans sa famille. Mais s’est délicat à expliquer. Ludmila de l’expliquera à temps voulu. Viens… Viens t’assoir, j’ai préparé suffisamment a mangé pour trois et j’ai aussi du thé, ça te réchauffera un peu.


Je lui fis un petit sourire, malgré la situation très délicate du moment. Je savais que mes sourires étaient chaleureux et accueillant. Sa pourrais peut-être ainsi détendre un peu l’atmosphère.


2ème compte: Nils Hirano
#   Mar 30 Déc 2014 - 18:46

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1291
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Je n'arrivais pas à parler. Mon Dieu non... La gamine ouvrit la bouche, elle avait l'air aussi bouleversée que moi. Vous voyez ces moments où l'on a qu'une envie, c'est crier stop et s'enfuir? Fuir la réalité, fuir notre vie? Je vivais l'un de ces moments, mais je ne pouvais pas fuir.De un, Rin l'aurait très mal pris et je risquai de le perdre. De deux Misaki était là parce qu'elle avait besoin d'aide. De trois j'étais incapable de bouger.

-Ils sont morts...

Non. Pas les Shiro. Impossible. Pourquoi, comment?! J'avais du mal à respirer, je paniquais. Je ne devais pas pleurer, j'avais à le faire, Misaki venait de perdre ses repères.


-Ludmi', pourquoi es-tu là? Et tes parents ils ont eu quoi? Ils sont mort? Et lui c'est qui? Et le tigre blanc c'est qui?


C'était pas le moment. Impossible de lui dire, elle était trop jeune et j'avais bien trop de mal à en parler.
Mais finalement je n'eus rien à dire, à mon grand soulagement. Rappelez moi d'embrasser Rin pour son sauvetage. Ce mec est parfait. Ah oui. Je lui ai dis.

-Je m’appelle Rin et la tigresse c’est Asa. Et…

Il m'a regardé et je l'ai remercié sans parler.

-Toutes les personnes qui sont ici, ont connus… Un malheur dans leur vie. Mais Ludmila, n’a pas vraiment perdu quelqu’un. Rassure-toi, personne n’est… mort dans sa famille. Mais c’est délicat à expliquer. Ludmila te l’expliquera à temps voulu. Viens… Viens t’assoir, j’ai préparé suffisamment à manger pour trois et j’ai aussi du thé, ça te réchauffera un peu.


Il a doucement sourit, je crois autant pour lui que pour nous trois. Je le reconnaissais bien là. Il lui fait signe de s'installer et on attend que Misa se soit placée en face de nous. Je retrouve enfin contenance et par besoin de soutient, je glisse un regard vers Rin avant de prendre sa main. J'ai esquissé un faible sourire.

- Je ne m'attendais pas à te voir là Misaki. Ça faisait tellement longtemps! Rassures-toi personne n'est mort chez moi seulement... J'ai eu quelques ennuies et on m'a proposé de venir ici.

Me rendant bien compte que Rin ne devait pas comprendre, je me tournai vers lui.

- Rin je te présente ma cousine Japonaise, Misaki Shiro. On ne s'était pas vu depuis bien quatre ans. Sa mère était la sœur de la mienne. Misa je te présente mon petit ami, Rin Hakari et sa tigresse Asa.

J'avais envie de fuir, mais j'avais fuis bien assez longtemps comme ça. Je n'étais plus seule, j'avais des personnes sur qui je pouvais compter. Je pouvais affronter la situation. J'ai pris une grande inspiration et, peu certaine de vouloir avoir une réponse, j'ai demandé d'une voix que je voulais forte et sereine:

- Que s'est-il passé pour que tout vole en éclat Misaki?

Il faudrait aussi que je pense à demander pardon à Rin pour avoir encore une fois tout gâché. Pardon Rin, notre premier rendez-vous, je ne sais pas quand on l'aura... Si on l'a un jour! Je m'en voulais. Je m'en voulais de pas être foutue de lui accorder ça. Je m'en voulais de pas avoir su plus tôt pour Misaki. Je m'en voulais pour Blue aussi. Je m'en voulais. Pardon. J'avais déjà penser tous ça... Lors de... Ah oui. La mission qui m'avait valu de frôler la mort un moment. Beaucoup de chose avait changé depuis. J'ai regardé Rin. J'avais besoin de lui. Et puis mon regard s'est porté sur Misaki. Que s'était-il passé pour elle?


#   Mar 30 Déc 2014 - 20:12

Personnage ~
► Âge : 10 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2014
Emploi/loisirs : Euh... Geeker, Glander... La belle vie quoi!
Humeur : Je vois des licornes qui pètent des paillettes et vomissent des arc en ciel!

Je regarde le jeune homme.

-Je m'appelle Rin et la tigresse c'est Asa. Et...

Il regarde Ludmila et continu:

-Toute les personnes qui sont ici, ont connus... un malheur dans leur vie. Mais Ludmila, n'a pas vraiment perdu quelqu'un. Rassure-toi, personne n’est… mort dans sa famille. Mais c’est délicat à expliquer. Ludmila te l’expliquera à temps voulu. Viens… Viens t’assoir, j’ai préparé suffisamment à manger pour trois et j’ai aussi du thé, ça te réchauffera un peu.

Alors, j'obéis et m'assois.

- Que s'est-il passé pour que tout vole en éclat Misaki?

Cette question ne m'a pas étonnée. Les larmes aux yeux, je lui réponds:

-Mon père et moi allions chercher ma mère au travail. Je sais que papa avait fait attention. Au retour, il y avait un chauffeur ivre et l'accident est tombé.

Je pleure, crie et me blottie dans les bras de Ludmila. Fire est entre nous et continu de me léchouiller. J'ai la sensation d'avoir le cœur en miette, brisé, en compote, tout se bouscule, mes parents, Ludmila, Blue, Fire. Lui aussi a l'air triste. Je me suis écroulée. Fire a toujours aussi peur de Asa. Il ressent de la peur et de la tristesse. Je le sens trembler, il a froid. Je finis par me calmer et me rends compte que j'ai faim. Je m'installe et commence a manger mon repas préalablement préparé par mes soins.


#   Mer 14 Jan 2015 - 16:59

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 749
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

La fillette s’était installé en face de nous deux. Je l’observais sans un bruit, je me disais que s’était terrible de vivre un malheur si jeune. Elle ne devait pas avoir plus de 12 ans… Lui-même, il avait connu trop tôt le malheur, à 12 ans précisément. Cinq ans…. Cela faisait déjà cinq ans que sa famille était mort sous ses yeux. Et il avait peur du feu maintenant, ça pouvait être dans un sens stupide mais ça l’était réellement. Je fixé les yeux de la jeune fille, d’une étrange couleur. Ils viraient dans les ton violet et semblait être pareille à une perles sous la lumière ; brillant, et surtout humide. J’ai senti la main refroidie de Ludmila se posé sur la mienne et j’ai abaissé pendant un court moment mon regard sur nos mains empilées. J’ai relevé la tête et tout en même temps, j’ai pris un peu plus la main de Ludmila dans la mienne, essayant de la lui réchauffé.



- Je ne m'attendais pas à te voir là Misaki. Ça faisait tellement longtemps! Rassures-toi personne n'est mort chez moi seulement... J'ai eu quelques ennuies et on m'a proposé de venir ici.


Et puis la jolie rousse se tourna vers moi, m’expliquant enfin la situation.


- Rin je te présente ma cousine Japonaise, Misaki Shiro. On ne s'était pas vu depuis bien quatre ans. Sa mère était la sœur de la mienne. Misa je te présente mon petit ami, Rin Hakari et sa tigresse Asa.


Je ne fis qu’un petit hochement de la tête en laissant apparaître qu’un faible sourire, mais bien présent. Elle s’appelait donc Misaki et elle était tout comme moi une petite japonaise. Peut-être connaissait-elle ma famille… Non, enfin je me faisais des idées. Les Hakari étaient connus pour leur sagesse, il est vrais, dans le monde entier ou presque. Mais peut de personne savaient que le fis légitime était encore en vie mais en soit dans un piteux état. Et puis Ludmi’ reprit, quelque peu hésitant. Je le voyais très bien et je l’entendais dans sa voie.


- Que s'est-il passé pour que tout vole en éclat Misaki?


-Mon père et moi allions chercher ma mère au travail. Je sais que papa avait fait attention. Au retour, il y avait un chauffeur ivre et l'accident est tombé.


Alors s’était donc ça… Je ne pouvais rien dire, je ne pouvais que penser que cela était injuste. Et puis, elle a exposé la petite… Elle s’est réfugié dans les bras de celle que j’aimais et puis cela à durer quelques minutes. Je ne savais comment réagir je ne pouvais que regarder et attendre. Et puis finalement, j’ai portait une main vers les bento contenant la nourriture japonaise et européenne. J’en ai tendu un à Ludmi’, je lui ai souri malgré le moment pour un peu égaillé le moment. J’ai pris une paire de baguette et puis j’ai proposé à ludmila soit des services européens ou ceux de mon pays. J’y avais mis tout mon cœur dans ce repas mais celui-ci me semblait maintenant fade, rendu fade par ce moment de tristesse e de confusion. Et puis j’ai sorti le thé et puis j’en ai proposé à la jeune Misaki. J’ai sentit qu’on tirait ma veste et je me suis promptement retourné.


-Asa ! Reste tranquille…


Je soupire légèrement et fouille dans un sac. La mâchoire du félin lâche sa proie et secoue lentement sa queue en voyant qu’elle a le droit à sa récompense. Je lui tends la viande et elle la prend brutalement mais en faisant attention de ne pas prendre mes doigts avec.


2ème compte: Nils Hirano
#   Mer 14 Jan 2015 - 20:39

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1291
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Misaki avait les larmes aux yeux. Rin, étonné, a finit par prendre ma main et je me suis blottit contre lui. Besoin de me sentir moins seule je crois. C'est fou mais je savais qu'il comprenait mon appréhension. J'étais déjà accro à lui. Merde alors.

-Mon père et moi allions chercher ma mère au travail. Je sais que papa avait fait attention. Au retour, il y avait un chauffeur ivre et l'accident est tombé.

Aucune larme n'a roulé sur ma joue. J'étais trop choquée. Non. Pas eux. Pas ça. Impossible. Je n'ai eu le temps de rien que Misaki m'a sauté aux bras, pleurant toute sa peine contre moi. J'ai posé ma main sur sa tête, caressant ses cheveux. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire. J'ai coulé un regard à Rin. T'as une idée? Mais il était pas télépathe. Et moi, j'étais pas douée pour ça. Je me rappelait alors Blue. Ma sœur. Et je su quoi dire. C'était si simple, ça ne tenait à rien en vérité!

- Eh! Calme toi ma puce calme toi... T'es pas toute seule. Tu l'as jamais été et tu le seras jamais. Je suis là moi. Et puis tu verras, ici, on est bien. Regarde, moi j'ai rencontré Rin et bien d'autres encore. Toi aussi tu te feras des amis. Et en cas de soucis, moi je suis là ok? Tes parents sont toujours avec toi Misaki. Ils sont là.


Je pointai sa poitrine, son cœur. Là. Ils étaient là, à jamais. Cette conversation me rappelait la première que j'avais eu avec mon petit ami. Je souris doucement, montrant qu'on pouvait se relever de presque tout, même si on boitait après. Les coups durs, on fait avec. Elle l'apprendrait. Elle comprendrait. Et elle avancerait.
Elle finit par se calmer et retourna à sa place. Je retrouvais ma cousine. Sensible mais sachant de relever rapidement, forte et surprenante. La fierté de ses parents.  
Rin suivit son exemple et je ne voulus pas plus gâcher cette journée. Aussi, je lui pris les baguettes. Je tentai de m'en servir mais je galérai pendant bien dix minutes. Mes deux amis devaient bien rire. Je finis par attraper ma fourchette et remerciai Rin du regard d'avoir eu cette délicate attention pour moi.
Rin proposa du thé à Misaki et je lui été reconnaissante de tenter une approche vers elle. Il devait vraiment tenir à moi pour supporter tout ça.
Il se tourna alors vers Asa qui quémandait son repas. Je souris doucement, tristement. Il lui offrit son dû et je me permis de caresser la jolie tigresse. Je vis que Misaki se régalait et ça me fît chaud au cœur. Je goûtai l'un des plats de Rin. De son pays. C'était... Délicieux.

- Mmh... C'est juste... Rin tu m'avais caché tes talents de cuisinier! C'est super bon.


J'étais sincère. Je me rapprochai de lui doucement et l'embrassai sur la joue, à mi chemin entre la bouche et la joue pour tout vous dire.

- Merci pour tout ça. T'es adorable.


Je regardais ma cousine. Elle était toujours aussi mignonne.

- Alors miss. Quand es-tu arrivée?


#   Mar 20 Jan 2015 - 20:07

Personnage ~
► Âge : 10 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2014
Emploi/loisirs : Euh... Geeker, Glander... La belle vie quoi!
Humeur : Je vois des licornes qui pètent des paillettes et vomissent des arc en ciel!

Lorsque Ludmi' me parle, je me calme de plus en plus. Ça fait du bien d'entendre sa douce voie. Je suis vraiment fatiguée et j'ai comme le cœur arraché.

-Mais Ludmi', où est Blue?

Je vois qu'elle est triste, mais Blue me manque vraiment alors je suis comme forcée de lui poser cette question. Le dîner de Rin a l'air très bon. Il me demande si je veux du thé et je hoche la tête pour lui dire oui. Fire essai de prendre de la viande a Asa, mais il n'y arrive pas. Il envoie la patte, prend peur et vient se réfugier sur ma tête. Bref, je remarque que Ludmi' a l'air de bien meilleur humeur que plus tôt dans la journée. Je voudrai tellement manger ce pique-nique avec mes parents. Je n'ai n'ai plus rien a manger et j'ai encore faim. C'est depuis l'accident que je me sens très vide. Alors, pour mettre un peu d'ambiance, je me sers tranquillement dans l'assiette de Ludmi' en essayant de ne pas me faire remarquer. Mais, je ne vois plus Fire. Je le cherche, continue, mais je ne le trouve plus. Je ne peux pas rester comme ça sans rien faire!

-Où est Fire?! Vous l'avez vus partir? Oh Oh... Où il est, où il est?

Je panique et ne pense plus a manger, pour une fois. D'un coup, je le vois un peu plus loin.

-Il est là!! Je suis vraiment désolée d'avoir saccagé votre rendez-vous. Je dois aller chercher Fire.

Je m'éloigne.

-Et encore désolée!!!


#   Jeu 22 Jan 2015 - 17:51

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 749
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

J’ai regardé la jeune fille, qui essayait du mieux qu’elle pouvait de s’en remettre, de se remettre de son drame. Je fus d’ailleurs étonné qu’elle puisse encore avoir un peu de vie. Je me rappelle très bien comme j’étais moi, après s’est choses affreuse. Je crois que j’aurais même préféré que ma famille soit pauvre, et peut-être qu’ainsi elle n’aurait pas était prise comme cible… Mais cela ne changerais rien, car de toute manière, cela aurait pu arriver à n’importe qui d’autre. La vie peut basculer du jour au lentement. Et puis, alors que je finissais mon thé, la jeune Misaki s’est soudainement redressé, affolé je dirais.

-Où est Fire?! Vous l'avez vus partir? Oh Oh... Où il est, où il est?

Fire… Ce renard lui semblait très important… en même temps, je crois que j’étais un des meilleurs placé pour le comprendre. C’est la chose peut-être qui avait fait qu’on ne s’était pas suicidé avant qu’un master vienne nous chercher. Je n’ai d’ailleurs plus qu’un vague souvenir de celui qui était venu me chercher… Je ne me rappelle plus de rien, s’est trouble. Je l’ai vu, il m’a parlé, je lui ai répondu oui et puis je me suis effondré par la fatigue de la maladie. Quand je me suis réveillé, j’étais à Terrae, et il n’y avait plus cette personne. Il faudrait peut-être un jour que j’aille trouver et le remercier.

-Il est là!! Je suis vraiment désolée d'avoir saccagé votre rendez-vous. Je dois aller chercher Fire.


Je me suis retourné, et j’ai vu la petite boule de feu non loin, entre deux arbres. Il avait l’air complétement apeuré et j’ai vu Asa se redresser, se hissant de tout son long et semblant vouloir aller le poursuivre. Je l’air retenu, mais une bête pareille était compliqué à tenir. J’ai donc dû m’assoir sur son dos et planté mes talons dans la neige.

-Et encore désolée!!!


J’ai relevé mon visage et j’ai vu que l’animal de la cousine à Ludmi’ tenait dans sa bouche un petit bout de viande, surement chipé à ma tigresse. J’ai fait un petit signe de la main mais elle était déjà loin. J’ai donné une petite caresse à Asa et je me suis redressé pour me tourner vers Ludmila. Je l’ai regardé, de telle sorte à entre autre lui dire « est-ce que ça va aller pour elle ». Mais je crois que oui. J’ai alors commencé à ranger les affaires, et j’ai posé ma main gauche dans la sienne, lui souriant tendrement.

-On rentre ? Et que dirais-tu de faire un petit détour par le lac ?


2ème compte: Nils Hirano
#   Dim 25 Jan 2015 - 19:04

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1291
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Elle ne répondit pas à mon interrogation. Elle semblait affolée. Fire, son renard, avait disparut.

-Où est Fire?! Vous l'avez vus partir? Oh Oh... Où il est, où il est?


J'avais remarqué qu'ici, beaucoup de personne avait un animal pour eux. Pour leur tenir compagnie dans la douleur. Pas moi. Moi je n'avais personne. Cette constatation m'avait achevé un jour. Et puis j'avais fais des rencontres. A commencer par Rin. Et Aaron. Et le moustique. Et... Et beaucoup d'autre. Des amis? Non. Pour certains c'était presque... Une famille. Misaki avait Fire. Rin avait Asa. Moi, j'avais mes amis. On avait tous ces êtres qui nous redonnait le sourire sans forcément avoir besoin de parler.

-Il est là!! Je suis vraiment désolée d'avoir saccagé votre rendez-vous. Je dois aller chercher Fire.

Misaki avait déjà disparut du banc. Elle était à la poursuite de son animal. A la poursuite de son meilleur ami. J'étais toujours aussi choquée de la voir. Elle avait grandit. Mais elle était toujours aussi jolie. Une vrai poupée.  Elle nous adressa un dernier désolée. Je lui fis un signe d'au revoir mais elle avait disparut.
Rin s'est tourné vers moi, me demandant du regard si ça irait pour elle. J'ai souris avec franchise. Ca irait pour elle comme ça irait pour moi. Et pour lui.
Il a ragé et je l'ai aidé. Puis, il a posé sa main sur la mienne et j'ai entrelacé nos doigts. C'est fou comme ma main était petite à côté de la sienne.

-On rentre ? Et que dirais-tu de faire un petit détour par le lac ?


Il me souriait avec tendresse et je n'ai pu que répondre à son sourire. Il était mon sourire, ma joie, mes peines. A cette époque-là, si j'étais incapable de le dire, je savais bien que je l'aimais. Foutue fierté, je ne savais pas le dire. Parce que l'on aime, on finit par le perdre. Si je l'énonçais, alors cela serait vrai, et je prendrais définitivement le risque de le perdre.

- Je te suis.


Y avait-il besoin de plus quand on pouvait lire dans mon regard à quel point je n'avais pas envie de le quitter? Je le voulais pour moi et moi seule, pour encore longtemps.
On arriva rapidement au lac. On parlait de tout et de rien. Et puis il y eut un long silence loin d'être gênant. Sa main tenait la mienne et je me permis de me rapprocher de lui.

- Merci pour aujourd'hui Rin. Merci pour ton attention et pour avoir accepter que Misaki reste avec nous. Et désolée d'avoir encore gâcher un de nos rendez-vous.


#   Lun 9 Fév 2015 - 11:45

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 749
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

- Merci pour aujourd'hui Rin. Merci pour ton attention et pour avoir accepté que Misaki reste avec nous. Et désolée d'avoir encore gâché un de nos rendez-vous.


-Ce n’est rien Ludmi’… C’était une merveilleuse journée… Nous avons encore beaucoup d’opportunité dans réfèrent et peut-être plus tranquille cette fois-ci.

Je resserré un peu mon emprise sur sa main, lui réchauffant la sienne par ce temps froid. De l’autre main je tenais le sac et devant nous, Asa ouvrait la marche. J’ai laissé un sourire se détaché de mon visage, et je me suis dit que s’était peut-être un rêve… car rien, d’après moi… n’est éternelle. Je voulais que se rêve reste encore et toujours et que je ne me réveille jamais. Mais le « destin »dirait- on a déjà était fixé. Non ne somme que des pantins, on vie pour vivre, voilà tout…
Je l’ai raccompagné jusqu’à sa chambre, je lui ai sourire et souhaité une bonne nuit. Quand elle eu disparu derrière la porte je laissai tombé le sourire que j’avais arboré toute la journée en mélancolie… Il fallait le croire… Rien n’avais changé chez moi je crois… depuis que j’avais mis les pieds ici…. Il n’y avait que des nouvelle rencontrer un peut-être un soit disant amour. Mais moi, je savais que je ne m’étais pas guéri instantanément. J’ai redescendu d’un étage j’ai ouvert la porte nonchalant, j’ai soupiré, je l’ai fermé et puis je me suis laissé tomber sur le lit, encore tout habillé et j’ai laissé une larme coulé de ma joue, en sentent encore cette douleur lacérant de la perte de ma famille et de elle…


2ème compte: Nils Hirano
 

Diner entre amoureux et... rencontre inattendue [with Ludmila <3 and Misa!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2  Suivant