Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/
##   Lun 5 Jan 2015 - 22:10

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Je n'arrivais toujours pas à croire que ma tendre cousine était là, bien réelle. Mon oncle et ma tante morts, elle, orpheline... Aucune nouvelle de Blue, pas un souffle de mes propres parents. Je me sentais à la fois détruite et légère, deux sentiments bien trop contradictoires. Parlons peu parlons bien, il y avait aussi les bonnes nouvelles. Rin. Je sortais avec lui et j'aimais son soutient, son humour, et même quand il faisait sa tête de cochon. Bien sûr j'avais peur. Peur de mon passé, peur de mon présent et j'appréhendais le futur. Mais j'étais un peu plus confiante.
Cet après-midi là, je n'avais pas cours. Rin étant occupé, j'avais décidé de sortir seule tout en bravant le froid polaire. Je n'étais jamais allée au lac. J'avais envie de le découvrir. Habillée chaudement, avec bonnet et écharpe, je suis sortie. Il y avait très peu de monde dehors. Tant mieux, je n'avais envie de croiser personne.
Arrivant là-bas, je me suis octroyée le droit de m'asseoir sur un rocher, regardant dans les profondeurs de l'eau mon propre reflet. Pathétique. Quand je me regardais ainsi, je revoyais ma jeune sœur. Nous étions de vrais jumelles. Si se n'est notre différence d'âge du moins. Elle me manquait terriblement. J'avais pourtant choisie de l'abandonner, pensant à notre bien à toutes les deux. Papa aurait dû cesser la violence puisque me voilà partie. Si seulement j'avais su! Aucune larme ne vint troubler mon visage mais la peine se lisait dans mon regard. Rageuse, pleine de colère et de désespoir, j'ai frappé la surface glaciale de l'eau et me suis relevée. Devant moi se tenait à présent quelqu'un. Quelqu'un que je n'avais pas revue depuis la fin des missions. Un sourire a doucement fendu mon visage. Elle n'avait pas changé.

- Bonjour Selvi.

On aurait presque pu croire au hasard. Presque. Mais je suis convaincue que chaque chose dépend des choix que nous faisons. Et chaque chose arrive pour une bonne raison. On aurait presque pu croire au hasard, si seulement il existait.
Je suis descendue à sa hauteur et la fixant de mon regard mordoré, je n'ai pas osé faire quoi que se soit. La prendre dans mes bras? Lui faire la bise? Des choses que je ne faisais plus depuis tellement longtemps! Cela me rassurait de la voir enfin. Je n'avais pas eu la chance de savoir ce qu'il s'était passé pour elle après que je me sois effondrée durant la bataille. J'aurais aimé la trouver pour le savoir, pour connaître son état, aussi bien physique qu'émotionnel au suivi des missions. Mais entre mes cauchemars, mon obligation de rester à l'infirmerie après que je sois allée à l'hôpital, Rin, Aaron, le prof de maths, re Rin, Misaki... Bref, le bazar le plus total, je n'ai pas eu le temps ni le courage de la revoir. Mais il était peut-être temps non?

- Cela faisait un moment que l'on ne s'était pas vu.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   Mer 7 Jan 2015 - 19:34

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Aujourd'hui, il fait vraiment froid, mais j'ai décidé de sortir, laissant mes livres de cours en plan sur mon bureau. Je travaillerai plus tard. Cela fait maintenant un peu plus de trois mois que je suis rentrée de ma dernière mission pour Terrae. Tout est enfin terminé, mais pour combien de temps ? Je chasse cette pensée. Ces derniers mois, je suis beaucoup plus sortie de ma chambre. J'avais l'habitude, avant ces événements, de rester calfeutrée chez moi tant que je le pouvais, mais depuis, j'ai vraiment eu envie de sortir. Je ne souhaite pas faire de rencontre, mais simplement profiter de la vie. Mon mal être s'est en grande partie dissipé à présent, mais il me reste encore un peu de chemin à parcourir pour pouvoir tourner la page complètement.

Tout en marchant, je m'amuse avec le vent. Je ne cesse de progresser et je dois avouer que cela m'inquiète. On m'a parlé de la prochaine étape, l'étoilisation, et je sais que cela ne se passe jamais bien. Je suis un peu effrayée à l'idée de m'en rapprocher, mais j'essaie de ne pas trop y penser. Il faut que je gère mes émotions, c'est tout... mouai, facile à dire. Je secoue ma main gantée en cercle et une petite tornade apparaît, balayant la neige devant moi. Je ris au souvenir d'Aoi la première fois que je l'ai rencontrée. Elle avait failli m'en envoyer une de plein fouet. Oh, la mienne n'est pas aussi grande. Je ne sais pas si je serais capable d'en maintenir une plus grande, mais j'ai peur de perdre son contrôle, alors je reste prudente. J'ai remarqué que certains gestes m'aidaient à maîtriser le vent, comme si visualiser concrètement le mouvement facilitait mon emprise sur l'air. Je pense que chacun possède ses trucs et astuces pour progresser.

En arrivant près du lac, je fais disparaître ma tornade. Je commence à faire le tour de l'étendue d'eau, sans trop savoir pourquoi. J'aime beaucoup cet endroit l'hiver. La surface est rarement gelée, donc personne ne vient. Enfin, personne ne vient d'habitude, car aujourd'hui, j'aperçois quelqu'un assis sur un rocher. De loin, je ne reconnais pas cette personne et j'hésite à rebrousser chemin, mais je décide finalement d'aller à sa rencontre. En m'approchant, je reconnais sans problème Ludmila. La voir me réchauffe le cœur. Je ne l'ai pas revue depuis tellement longtemps. Je ne suis, à présent, qu'à deux ou trois mètres d'elle, mais elle ne m'a pas remarquée. Elle est plongée dans ses pensées et semble si triste. Je n'ose pas me manifester par peur de la déranger, alors j'attends. Soudain, elle frappe l'eau et se lève, me faisant face. Je suis heureuse de la voir sourire, car j'ai été inquiète un court instant après son petit accès de colère. Je réponds à sa salutation, puis elle descend de son rocher pour me rejoindre sur la terre ferme.

- Cela faisait un moment que l'on ne s'était pas vu.

Je m'avance et la prends dans mes bras. Je n'ai pas réfléchi et j'espère que cela ne la gênera pas. Je finis par reculer.

- Oui, c'est vrai. J'espère que tu vas bien.

Je parle d'une voix douce.

- Je suis venue te voir une fois à l'hôpital, mais tu dormais. Je suis contente de te revoir. Souhaites-tu marcher un peu avec moi ?

Je lui souris. Le mouvement nous maintiendra au chaud, ainsi nous ne souffrirons pas trop du froid.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Sam 10 Jan 2015 - 19:57

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

La vue de Selvi me fît tout drôle. Elle me rappelait un douloureux moment, mais surtout ce qu'il s'était passé ensuite. J'avais eu chaud ce jour là. J'avais pas gérer. Pourtant, les scientifiques n'étaient pas passés, et pour cela, je me sentais un minimum fière.
La jeune femme me prit alors dans ses et j'eus comme un mouvement de recul, étonnée, avant de lui rendre son étreinte. Ça faisait longtemps.... Sans compter Rin bien sûr. Lui, c'était tout autre chose.

- Oui, c'est vrai. J'espère que tu vas bien.

Bien? Pas vraiment non. Je me posais tellement de question! J'ai détourné le regard, sans répondre. Autant ne pas mentir.

- Je suis venue te voir une fois à l'hôpital, mais tu dormais. Je suis contente de te revoir. Souhaites-tu marcher un peu avec moi ?

Sa voix été toujours aussi douce. Alors elle été venu me voir? Elle? J'en fût émue. C'était l'une des première fois que quelqu'un se préoccupait réellement de mon état. Je souris à sa proposition mais aussi à son aveux.

- Je ne savais pas que tu étais venu me voir... Il faut dire que j'étais pas vraiment en état! Pour tout te dire, ils m'ont déplacé à l'infirmerie trois jours après m'avoir admise à l'hôpital pour que je me repose. Je ne me suis réveillée qu'une semaine après l'incident. Ca me fait chaud au cœur de te revoir.


Sans que j'ai eu besoin d'accepter son offre, nous nous étions mise à marcher, tranquillement.  L'air frais ne me dérangeais pas du tout, au contraire.

- Comment vas-tu depuis le temps?

La dernière fois que j'avais aperçut la jeune femme, je m'étais effondrée après avoir pris une balle. Lors de notre rencontre, nous étions tombés dans un piège tendu par les scientifiques et avions faillis finir en cobaye. Espérons que cette fois, la rencontre serait plus calme!


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   Mer 14 Jan 2015 - 21:56

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Face à Ludmila, je me rends compte qu'elle aussi a souffert depuis la dernière fois que l'on s'est vu. J'ai senti son léger mouvement de recule avant qu'elle ne me rende mon étreinte lorsque je l'ai prise dans mes bras. Puis j'ai vu son regard lorsque je lui ai dit que j'espérais qu'elle allait bien. Ce sont des signes qui ne trompent pas. À cet instant, j'aurais aimé être plus présente pour elle, pouvoir la rassurer, la réconforter ou peu importe quoi d'autres. J'aurais aimé pouvoir l'aider à aller mieux. Elle avait tant changé. Ce conflit nous avait vraiment tous touchés. Certains s'en sortaient mieux que d'autres. Je trouvais que, finalement, je faisais partie des chanceux. J'ai, certes, fait une petite dépression, mais aujourd'hui, je vais tellement mieux ! Tout ceci semble si loin, mais pas pour Ludmila il semblerait.

Je lui renvoie un sourire triste lorsqu'elle m'explique ce qui s'est passé entre l'hôpital, l'infirmerie... Ainsi, elle ne s'est réveillée qu'une semaine après... l'incident ? Je ne montre rien, mais n'est-ce pas un peu « ridicule » de parler de ce qui s'est passé avec un mot si faible ? Bon sang, elle a failli mourir ! Je reste muette jusqu'à ce qu'elle me demande comment je vais. Je prends le temps de réfléchir. Qu'est-ce que je vais lui dire, la vérité ? Est-ce que ça ne va pas la déprimer davantage ? Et si je lui dis que tout va bien, que je pète le feu... et qu'elle remarque que ce n'est pas le cas ? Je suis sûre que cela la blessera. Non, je dois être honnête. Nous avons toutes deux vécu des événements traumatisants et je pense qu'il est bon qu'on en parle.

- Pour être honnête, maintenant ça va mieux. Je ne suis pas encore au top de ma forme, mais je crois qu'on peut dire, enfin, que je vais bien.

Je marque une courte pause.

- Écoute, je... je n'ai pas envie de te rappeler de mauvais souvenirs, mais je pense que ça serait bien... qu'on parle de ce qu'on a vécu.

Une nouvelle pause, le temps de prendre une grande inspiration.

- Si tu ne souhaites pas en discuter, je comprendrai. Mais il faut que...

Les mots restent bloqués au fond de ma gorge. Pourquoi est-ce si dur ? Ce n'est pas ce que je veux lui dire qui est difficile, ce sont les souvenirs qui remontent qui sont pénibles.

- Merci ! ... Je voulais te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. Et... je souhaite te demander pardon pour tout ce que j'ai raté... lors de notre première et de notre deuxième mission.

Le premier mot est sorti un peu brutalement. Ce n'était pas un cri, ce n'était pas dans l'intensité de la voix qui est restée douce, mais dans l'énergie utilisée. Le reste s'est écoulé comme de l'eau sur une surface lisse. À présent, j'évite de la regarder en fixant le paysage devant moi. Je suis bien plus émue que je ne l'aurais souhaité et je ne veux pas l'inquiéter pour rien. Je vais bien, pas vrai ?


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Mer 14 Jan 2015 - 23:04

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Je ne crois pas avoir déjà su m'exprimer devant quelqu'un. Les câlins, les bisous, les "je t'aime"... Ca n'a jamais été mon truc.
Selvi me rendit mon sourire et je vis bien dans ses yeux qu'elle n'allait pas forcément bien. Alors quoi? Que pouvais-je bien lui dire? J'étais sûrement aussi perdue qu'elle.

- Pour être honnête, maintenant ça va mieux. Je ne suis pas encore au top de ma forme, mais je crois qu'on peut dire, enfin, que je vais bien.

Je souris tristement, sans répondre. Elle ne m'en laisse pas vraiment le temps. Et puis... Reparler des missions? De celle où j'ai faillis me perdre? Terrains glissant. Ca me dérrangeait pas d'en parler. Ce qui me dérangeait en revanche, c'était les souvenirs suivant celui-ci. Rin. L'infirmerie. Misaki. Tout était confus. Vague. Douloureux. Je réussis néanmoins à mettre tout ça de côtés. Je me devais de parler à Selvi. Après tout, on ne s'était pas revu depuis quelque temps déjà. Ça me paraissait être des années auparavant.
Je vis bien que les mots restait coincé dans sa gorge.

- Merci ! ... Je voulais te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. Et... je souhaite te demander pardon pour tout ce que j'ai raté... lors de notre première et de notre deuxième mission.


De quoi parlait-elle? Je me souvenais plus. J'avais oublié. Je posais sur elle un regard plein de question et de doute. Merci... Pardon... Pourquoi?

- Selvi.... Enfin je veux dire... Mais de quoi? Je ne comprends pas.


Ouai. Fin j'ai jamais dis que les grandes conversations étaient mon fort non plus. Elle ne me fixait pas, regardant ailleurs. A-t-elle peur de mon jugement ou est-ce autre chose?

- Selvi... Pourquoi fuis-tu mon regard?


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh


Dernière édition par Ludmila Parker le Jeu 15 Jan 2015 - 14:33, édité 1 fois
##   Mer 14 Jan 2015 - 23:44

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Je serre les dents et lève les yeux au ciel pour ravaler mes larmes. Je n'ai plus le droit de pleurer. Je l'ai assez fait ces derniers temps, c'est fini tout ça. Je me compose un visage passable et j'affiche un sourire doux avant de tourner la tête et de regarder Ludmila. Je peux lire l'inquiétude et l'incompréhension dans son regard. C'est vrai que je n'ai pas été très claire...

- Excuse-moi. Je suis juste un peu émue.

Je lui fais un petit clin d’œil pour relâcher la tension qui s'installe entre nous. Puis, je m'explique.

- Eh bien, je te remercie, car tu m'as toujours soutenue et tu m'as sauvé la vie.

Je marque une nouvelle pause pour lui laisser le temps d'intégrer ce que je lui dis.

- Et je te demande pardon, parce que j'ai fui lâchement lors de notre première mission et que tu as pris beaucoup de risques pour me sauver et aussi parce que je n'ai rien pu faire pour toi lors de notre deuxième mission.

En somme, je n'ai pas pu te rendre la pareille Ludmila... mais ces mots restent dans mon esprit. Notre première mission reste assez floue dans mon esprit. Ce dont je me souviens, c'est ce qu'elle m'a raconté lorsqu'elle est venue me voir à l'hôpital. Je n'ai pas de souvenirs propres, enfin si, j'ai des flashs, c'est tout. C'est assez... dérangeant d'avoir l'impression qu'on vous a enlevé quelques heures de votre vie. J'espère que mes souvenirs me reviendront un jour, même si ce doit être douloureux.

Notre deuxième mission par contre, tout est encore très clair à mon esprit. Je revoie chacun des assaillants, les risques que j'ai pris, les fois où j'aurais pu y passer, mais surtout, je revois Ludmila au sol, le sang et moi trop faible pour la soigner. Je revois Chris la porter et partir vers l'hôpital... est-ce que je dois lui rappeler tout ça ? Nous avons eu le même type de blessures, alors elle a sans doute aussi des problèmes de mémoire.

- Est-ce que tu te souviens de ce qui s'est passé ? Est-ce que quelqu'un t'a raconté ?

Moi, j'ai voulu savoir. J'en avais besoin, mais ce n'est peut-être pas son cas. Je préfère donc attendre sa réponse avant de lui rappeler ces terribles moments.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Jeu 15 Jan 2015 - 13:12

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Selvi me semblait au bord des larmes et je ne savais pas vraiment quoi faire. On avait beau avoir le même âge, j'hésitais à la prendre dans mes bras. C'était un sentiment étrange que celui de l'impuissance. Celui de ne rien pouvoir faire. Ne rien pouvoir dire. Elle me fit un clin d’œil mais je la voyais troublée, et cela ne me rassurait pas.

- Eh bien, je te remercie, car tu m'as toujours soutenue et tu m'as sauvé la vie.

Lui sauver la vie? Peut-être mais tout le monde l'aurais fait à ma place. C'est ça une équipe. Et puis j'avais pris Selvi en affection, je la trouvais gentille et très réfléchie.

- Et je te demande pardon, parce que j'ai fui lâchement lors de notre première mission et que tu as pris beaucoup de risques pour me sauver et aussi parce que je n'ai rien pu faire pour toi lors de notre deuxième mission.


Fuir? Non Selvi non. Elle était blessée et traumatisée. On est sûrement tous rentrés ainsi mais Selvi fût plus sensible pour tout cela, voilà tout. Je ne vais pas dire que j'en ressortais tranquille, les mains dans les poches. Mais j'avais assez vécue pour comprendre qu'en passant à deux doigts de la mort, on pouvait se sentir inutile car on avait pas fait assez attention.
L'infirmière m'avait demandé pourquoi moi, j'avais l'air de mieux vivre mon accident. Papa m'avait tellement battue et cet homme dans la ruelle m'avait fait tellement peur que j'en étais seulement venue à me dire que se n'était pas si grave. Autant dire que la mort, sans l'avoir apprivoiser ni même m'y être abandonné, je l'avais approché. Elle ne me faisait plus si peur.

- Je ne vois pas pourquoi tu me remercies. Ce que j'ai fais ce jour là était normal et beaucoup d'autre aurait agît de la sorte. Quand à tes excuses, je ne les trouve pas justifiées non plus. Tu n'as pas à t'excuser d'avoir "fui" comme tu le dis si bien. Tu avais été touché et tu n'étais pas en état de continuer. Tu serais morte si nous n'avions pas fait le choix de te faire sortir de là. Quand à ce qu'il s'est passé la deuxième fois, là non plus, tu ne devrais pas demander un pardon qu'il n'a pas lieu d'être. Si je me suis pris cette balle, je ne dois m'en prendre qu'à moi, je n'ai pas fait assez attention. De plus, je suis toujours vivante et je n'ai pratiquement rien eu. Si je suis restée autant de temps dans le coma, c'est parce que je n'ai pas jugé utile de faire plus attention à mes précédentes blessures.

Je comprenais que Selvi est besoin d'en parler. Ce que nous avions vu et vécu, à nos âges et dans la normalité des choses, nous n'aurions pas dû le voir. Certains d'entre nous avaient du tuer pour ne pas mourir. D'autre avaient peut-être vu des amis mourir ou être blessé à vie. Il y avait aussi ceux qui étaient passé à deux doigts de la mort, et ceux qui avaient vu ceux-là même être en train d'abandonner la vie pour finalement survivre. On était tous sortie avec les souvenirs douloureux et perturbants, tous traumatisés. Il faudrait forcément du temps à Selvi, comme à moi et au reste de Terrae, pour laisser de nouveau paraître la joie et les sourires.

- Est-ce que tu te souviens de ce qui s'est passé ? Est-ce que quelqu'un t'a raconté ?

Oui. Oui on m'avait raconté et j'avais des souvenirs. Je revoyais tous où presque, mais dans mes souvenirs, tout était flou et sans couleur. Comme si mon inconscient tâchait de me protégeais de mon propre malheur. Comme pour cette fameuse nuit, et les coups qui ont suivis.

- J'ai tous mes souvenirs jusqu'au moment où la balle m'a touché oui. On m'a vaguement expliqué ce qu'il s'était passé ensuite. Pour tout t'avouer, je tâche aujourd'hui encore de m'en rappeler. Je me souviens seulement de Chris qui criait mon nom. Après, tout est très vague et je me base seulement sur ce que l'on m'a raconté.  J'ai croisé Chris. Il m'a dit que tu avais essayé de me sauver avant qu'il ne t'en empêche. Même si ce n'était pas des plus responsable vu ton état c'est gentil. Merci.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   Jeu 15 Jan 2015 - 18:44

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

J'attends patiemment que Ludmila réagisse à mes propos. Ce ne doit pas être facile pour elle. En effet, c'est moi qui ai entrepris cette démarche. Elle n'a rien demandé. J'en viens d'ailleurs à me questionner. Suis-je vraiment en train de faire cela pour elle ou n'est-ce pas simplement pour moi ? Je crois que j'ai agis égoïstement, à nouveau. Je serre les lèvres. C'est moi qui ai besoin d'en parler, c'est moi qui ai besoin de ça pour guérir. J'espère ne pas lui imposer quelque chose de trop pénible. Lorsqu'enfin elle ouvre la bouche, je pose mon regard sur elle. Ses mots me vont droit au cœur. En fait, elle ne fait qu'exprimer à voix haute les conclusions que j'ai tirées ces derniers temps. J'y ai beaucoup réfléchi, croyez-moi. Cela fait trois mois que j'y pense et que je retourne le problème dans ma tête. Au début, il n'y avait que de la culpabilité, des remords, puis j'ai entrevu cette échappatoire, mais je n'arrivais pas à y croire. Pourtant, je sais que c'est la vérité. Tout être raisonné et raisonnable pensera la même chose. Je ne suis pas une sur-femme. Je ne suis pas invincible. Je pèche par orgueil, c'est bien cela. J'ai un petit sourire gêné. En fait, je l'ai un peu manipulée pour qu'elle me dise ce que j'avais besoin d'entendre, pour qu'elle me rassure. J'espère qu'elle me le pardonnera.

Ensuite, elle m'explique qu'elle se souvient de tout jusqu'à sa blessure et que le reste, on le lui a raconté. J'ai un petit rire lorsqu'elle met en lumière mon comportement un peu irresponsable et me remercie.

- Comme tu l'as dit, c'est normal. Je ne pense pas avoir vraiment réfléchi, donc oui, ce n'était peut-être pas très malin, mais c'était sincère.

Je souris. Cette fois, je me sens vraiment mieux. J'avais besoin, en effet, d'avoir cette discussion avec elle. J'avais besoin d'être rassurée.

- Merci Ludmila. Tu m'as dit exactement ce que j'avais besoin d'entendre.

Je me sens un peu coupable. J'ai l'impression de l'avoir utilisée, de l'avoir amenée là où je le souhaitais, mais bon. Je ne peux pas revenir en arrière. Ce qui est fait est fait, alors maintenant, c'est à moi de l'aider... sauf que je ne sais pas comment faire.

- Et toi, comment te sens-tu après tout ça ?


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Jeu 15 Jan 2015 - 19:31

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Selvi me semblait rassurée par mes paroles et cela me fît chaud au cœur. Et puis elle ria. Et là, je compris que j'avais eu les bons mots. Je souris.

- Comme tu l'as dit, c'est normal. Je ne pense pas avoir vraiment réfléchi, donc oui, ce n'était peut-être pas très malin, mais c'était sincère.

Je souris. Oui, ça l'était. Et je l'en remerciais. Elle sourit. Je préférais, elle était mieux en souriant.

- Merci Ludmila. Tu m'as dit exactement ce que j'avais besoin d'entendre.

J'étais contente d'avoir pu l'aider mais elle semblait troublée. Je crus même déceler une once de culpabilité. Je lui ébouriffai les cheveux.

- Heureuse d'avoir pu t'aider à te sentir mieux miss.


- Et toi, comment te sens-tu après tout ça ?

J'ai souris et j'ai coulé un regard vers le lac. Que répondre à cela? Y avait rien à répondre et cela n'allait pas aller en s'arrangeant, j'en avais l'intime conviction. Je soupirais.

- J'en suis remise fort heureusement. Bien sûr, le fait d'avoir quelqu'un sur qui m'appuyer m'a pas mal aider. Pi j'ai revu ma cousine aussi! Je ne l'avais pas vu depuis des années. Cette mission m'a fait comprendre la chance que j'avais d'être en vie. J'ai assez envie de profiter de ma cousine, de mes amis et de mon couple. En espérant qu'on le permettent.


Je regardais au loin. J'avais juste envie de profiter. Même si j'avais mal. Même si je souffrais. Je voulais seulement ne voir qu'aujourd'hui, sans me soucier de demain et sans regretter hier. Demande trop grande à vrai dire puisque j'eus l’extrême inverse.
Alors que je parlais, elle ne dût pas me voir façonner une fore ronde avec de la neige. Je lui lançai dans le dos. Juste l'envie de m'amuser, de me défouler, de profiter... Comme une gamine.


HRP: Pardon il est pas beau du tout celui là... ><


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   Jeu 15 Jan 2015 - 20:16

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Je ne peux m'empêcher de rire lorsque Ludmila m'ébouriffe les cheveux. Cependant, je redeviens sérieuse lorsqu'elle répond à ma question. Je suis contente d'apprendre qu'elle a été entourée, qu'elle n'est pas restée seule après cette épreuve. Moi même, qui suis plutôt d'une nature solitaire à la base, je suis allée vers mes amis, les rares que j'ai, pour avoir leur soutien. Je ne leur ai pas raconté grand-chose, parce que je ne souhaitais pas les inquiéter, mais je pense qu'ils ont compris et ils ne m'ont rien demandé. Ils ont respecté mon silence à ce sujet.

Pourtant, je sens que Ludmila ne va pas aussi bien qu'elle le prétend. Et il y a sa dernière phrase qui me perturbe : « En espérant qu'on me le permette ». Qu'est-ce que ça veut dire ? Pourquoi doute-t-elle de ça ? La guerre est finie à présent et il n'y a plus aucune menace qui plane sur Terrae, du moins plus rien d'explicite. Enfin je crois, on ne parle plus des scientifiques et l'état d'alerte a été levé, les missions interrompues. C'est fini, n'est-ce pas ? Peut-être y a-t-il quelque chose dans son passé ? Si c'est le cas, je n'ai pas le droit de la questionner. C'est à elle de décider de ce qu'elle souhaite, ou non, partager avec moi. Après tout, je ne lui ai pas raconté beaucoup de détails sur ma vie. Nous n'avons que ces deux missions en commun. Alors, de quel droit est-ce que je me permets de l'interroger ? Elle se confiera si elle en a envie. Je retiens un soupire.

Perdue dans mes pensées, je ne me suis pas rendu compte qu'elle ne se trouvait plus à côté de moi. Je ne reviens à la réalité que lorsque je sens un impact dans mon dos, puis un rire. Je me retourne et constate que la guerre est déclarée. Tandis que Ludmila recharge ses munitions, je me baisse et saisis à mon tour un paquet de neige que je compacte, puis j'évite son projectile et lance le mien. Je cours ensuite un peu plus loin, ramassant à nouveau un peu de neige au passage. Je ne peux m'empêcher de rire. Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas fait de batailles de boules de neige ! Je dois avouer, que je suis assez nulle à ce jeu, mais je m'en fiche. L'important c'est de s'amuser.

Je reçois un nouveau projectile contre ma cuisse et décide de tricher un peu. Je l'ai dit, je suis faible, alors je peux bien changer un peu les règles, non ? Je lance ma boule de neige et, peu avant qu'elle n'atteigne Ludmila sur sa droite, je modifie le vent pour qu'elle l'atteigne sur sa gauche. Aucune esquive possible. Je sais qu'elle va se rendre compte que j'ai utilisé mes pouvoirs, alors je lui tire gentiment la langue.

- Fais mieux !


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Dim 18 Jan 2015 - 1:24

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Selvi répondit à ma provocation et s'en suivit une bataille sans merci. J'évitai certaines de ses boules sans toutes fois réussir à m'en sortir sans une trace de neige.
Elle était forte la miss! Un petit cri m'échappa quand je dérapai pour m'étaler de tout mon long au sol. Foutu verglas. Je me relevai et bombardai Selvi de neige. Chacune tentait d'éviter les bombardement de l'autre et l'on riait au éclat. On aurait dit des gamines de sept ans, insouciante et innocente, n'ayant jamais connu rien d'autre que la joie et l'amour. On était pourtant bien loin de cela.  
Et puis, madame décida de changer les règles et dévia son projectile de trajectoire. La fourbe! Elle veut la jouer comme ça? Très bien.

- Fais mieux !

Mais déjà, me voilà disparut, pour atterrir juste derrière elle. Je la fis tomber et la recouvra de neige, sans pour autant l'étouffer avec (ben ouai... j'y tiens quand même un peu à Selvi!). Oui je suis mauvaise joueuse. J'aimais pas qu'on me fasse des coups fourbes. Alors elle en payer le prix en mangeant de la neige. Miam!
Je finis par me redresser et par l'aider en lui tendant la main. Elle comme moi étions mouillées, mais soyons honnêtes, nous étions tellement euphoriques et puériles qu'on ne dût même pas s'en rendre compte.
Quand j'y repense, je me dis que c'était mes derniers instant de bonheur avant la catastrophe. Foutue passé.

- Je crois que j'ai réussi non?

Dans deux minutes, elle dresser sur moi une tempête de neige. Pourtant, je souris avec insolence.

HRP: Pardon ce post est court et nul. Je ferais mieux promis! ><


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   Jeu 22 Jan 2015 - 16:48

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

La bataille est épique. Les boules de neige volent et traversent rapidement la distance qui nous séparent. Nous en esquivons certaines, de loin pas toutes. Ludmila et moi rions aux éclats. Soudain, je la provoque et attends sa réaction avec fébrilité. Elle ne tarde pas à disparaître sous mes yeux et je sais ce qui m'attend, mais n'ai pas le temps de réagir. Je me retrouve au sol, lâchant un petit cri de surprise. Ma camarade me recouvre de neige fraîche. Je tente de me débattre, par principe. Elle finit par se relever et me tend la main pour m'aider à me redresser. Je souris à sa question rhétorique et accepte son aide.

- Bravo pour cette victoire éclatante !

Je ris. On a l'air maligne toutes les deux, trempées, alors qu'il fait un froid de canards. Ça serait bête qu'on tombe malade tout de même. Je l'observe en coin. Une idée vient de me traverser l'esprit, mais j'avoue que je ne suis pas sûre du résultat. Je prends une inspiration. Qui ne tente rien n'a rien, non ?

- Je te conseille de plier légèrement les genoux et de te pencher en avant.

Je lui lance un regard mutin. Bon, maintenant, j'ai intérêt à réussir, sinon Ludmila aura le droit de se moquer de moi pendant des mois. Je me concentre sur l'air qui nous entoure. Je me perds un instant de la contemplation du spectacle magnifique qui s'offre à moi. Toutes ces couleurs qui bougent en fonction des courants, c'est tellement beau. Je crois que je ne m'y habituerai jamais complètement. Je souris. Bon, ce n'est pas tout ça, mais il faut que j'agisse maintenant. Comme je sais ne pas pouvoir gérer un trop grand volume d'air trop longtemps, j'élabore un plan. Je porte mon attention sur une partie de l'air présent au-dessus du lac. C'est certainement là-bas qu'il est le plus chaud, puisque la surface du lac n'est pas gelée. J'en choisis une certaine quantité et me force à changer la pression pour l'augmenter. Je sens l'air se réchauffer, puis je concentre le courant pour qu'il souffle dans notre direction. Je dirige ensuite le flux pour qu'il remonte naturellement derrière nous, puis revienne à son point d'origine devant nous, histoire que ça soit cyclique. Ainsi, je n'ai pas besoin de contrôler une énorme quantité d'air et comme ce sont les mêmes particules qui tournent en rond, je n'ai pas besoin de tout recommencer à zéro à chaque passage. Elles gardent une bonne partie de leur énergie sans que jen 'intervienne. Je viens, en gros, de créer un sèche-cheveux géant !

Inconsciemment, j'ai suivi mon propre conseil. Il faut dire que ça décoiffe ! Le vent chaud sèche rapidement nos vêtements. Heureusement, car je ne pourrais pas continuer comme ça des heures. En quelques minutes, je sens mes forces diminuer. Je décide donc de calmer la tempête et de relâcher la pression que j'exerce artificiellement sur les particules qui nous entourent. Le froid reprend ses droits.

- Voilà...

J'ai lâché ça dans un souffle, haletante.

- Au moins..., comme ça... tu penseras à moi... la... la prochaine fois... que tu... te sécheras... les cheveux.

Je lance un sourire fatigué à la Tonnerre.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Dim 25 Jan 2015 - 22:26

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Selvi me fit rire avec sa remarque mais nous voilà trempée. Oops. On allait se geler.

- Je te conseille de plier légèrement les genoux et de te pencher en avant.

Je suivis son conseil et lentement, un air chaud se glissa entre mes cheveux et mes vêtements, me séchant. Je souris en regardant le vent que faisait voler Selvi devant mes yeux ébahis. J'y croyais pas alors que moi même j'avais des pouvoirs. Même un an plus tard, ça me paraissait toujours aussi irréel.
En un rien de temps, me voilà sèche, de même que Selvi. Wow. Je ne savais pas que les Airs pouvaient faire ça. Surprise. Faut dire aussi que j'en connaissais pas des masses d'Airs.
La jeune femme semblait bien concentrée et je n'osai pas la déconcentrer. Impossible. Alors je regardais ce vent qui me semblait à la fois fort et doux. Tempétueux et calme. Cela finit pas se calmer et je me tournai vers Selvi. Elle semblait exténuée. Je m'approchai d'elle et passa mon bras sous son épaule pour supporter son poids, l'aider un peu.

- Au moins..., comme ça... tu penseras à moi... la... la prochaine fois... que tu... te sécheras... les cheveux.


Je ris en l'aidant à s'assoir sur une assez grosse roche histoire qu'elle se repose.

- Aller repose toi au lieux de jouer aux supers nanas. Tu vas être trop fatiguée après et je te préviens, je pourrais pas te porter!

Je souris, on avait le temps. Selvi... Ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu. Si seulement j'avais su ce qui allait arriver après, j'aurais profiter!
Je me suis assise à côté d'elle.

- Alors... Quoi de beau de ton côté. On a jamais vraiment eu l'occasion de se parler toi et moi. C'est dommage.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   Mar 3 Fév 2015 - 23:56

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Je suis touchée par le geste de Ludmila qui m'aide à aller m'asseoir un peu plus loin, sur un rocher, pour que je puisse me reposer. Elle a ri de bon cœur à ma petite blague, moi je me suis contentée de sourire, trop essoufflée pour faire plus. Sa remarque, cependant, me tire un éclat de rire sans que je ne puisse le contrôler. Je toussote avant de reprendre ma respiration saccadée. Il ne manquerait plus que je m'étouffe ! La Tonnerre prend place à côté de moi et le silence s'installe un court instant, puis elle me pose une question à laquelle je dois réfléchir un moment. J'en profite pour rythmer mes inspirations. Qu'est-ce qu'elle veut que je réponde à ça ? Je ne suis pas du genre à raconter ma vie. J'ai l'impression que cela n'intéresse pas les gens ce que je fais et pourtant, j'adore écouter les autres parler. C'est assez paradoxale, je l'avoue. Le pire, c'est qu'elle m'a demandé ce qu'il y avait de beau dans ma vie. Au sortir d'une dépression, ce n'est pas une réponse évidente que je dois trouver. Bon, je vais lui parler de ce que j'aime faire pendant mon temps libre. Je pense que ça lui conviendra et puis, si j'ai bien compris, elle aimerait qu'on apprenne à se connaître, donc se serait un bon début. Une fois ma respiration revenue à la normal, je lui réponds.

- Eh bien, je ne sais pas trop quoi te dire. Je ne sais pas ce que tu espères entendre, mais je peux te parler de ce que j'aime faire ! J'adore lire et écrire. Je pensais ne pas avoir de passion, mais, en fait, je crois que c'est ça ma passion ! Sinon je fais un peu de sport pour me maintenir en forme. Ça fait toujours du bien de sortir courir, prendre l'air, se vider la tête. Et puis, je récupère bien plus vite mon souffle !

Je lui souris et lui lance un clin d’œil. Ce que je suis bête quand même.

- Et toi ? Qu'est-ce que tu aimes faire dans la vie ? Tu as un hobby ? Une passion ?

Je repense à ma rencontre avec Gil dans la salle commune. Holala, ça remonte à... presque deux ans déjà ! C'est un passionné de littérature, comme moi, et c'est ce qui lui a permis de briser ma carapace. Quand je repense à cette matinée. À celle que j'étais alors à l'époque, bien plus timide qu'aujourd'hui. Cela ne faisait qu'un mois environ que j'étais arrivée à Terrae. Comme cela parait loin à présent, après tout ce que j'ai vécu ! J'étais encore traumatisée à l'époque... enfin, traumatisée par mon ancienne école. Aujourd'hui, c'est par autre chose. Je retiens un soupir. Les choses n'ont pas tellement changé, au final. Heureusement, j'ai des amis pour me soutenir à présent et pour m'aider à traverser les périodes difficiles et ça, c'est énorme comme changement.


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Signat10
merci Haley
On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ Teammi10
##   Ven 6 Fév 2015 - 20:24

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

- Eh bien, je ne sais pas trop quoi te dire. Je ne sais pas ce que tu espères entendre, mais je peux te parler de ce que j'aime faire ! J'adore lire et écrire. Je pensais ne pas avoir de passion, mais, en fait, je crois que c'est ça ma passion ! Sinon je fais un peu de sport pour me maintenir en forme. Ça fait toujours du bien de sortir courir, prendre l'air, se vider la tête. Et puis, je récupère bien plus vite mon souffle !

J'ai souris. Cette fille était étonnante quand même. Bien que les réponses ne m'étonnèrent pas pour la lecture et l'écriture, la course, ça, ça me tira une expression surprise. Je ne voyais pas Selvi courir, allez savoir pourquoi!

- Et toi ? Qu'est-ce que tu aimes faire dans la vie ? Tu as un hobby ? Une passion ?

Moi? Un hobby? Une passion? Ce que j'aimais faire dans la vie? Alors là, elle me posait une colle! Ce genre de conversation, je n'en avais plus depuis des années avec quiconque. Cela me paraissait simple et agréable, remontant du passé et présageant l'avenir. Je me trompais c'était certain, mais j'avais envie d'y croire car bientôt, je cesserais de respirer, ce dont je n'avais pas encore conscience.

- Moi? Mmh... Laisse moi réfléchir... Je cours. J'adore courir, j'y vais une à deux fois par jour. Ça me détend. Après, j'adore lire et écrire, je suis une vrai mangeuse de livre! Sinon... La musique. Bien sûr, j'adore écouter la musique mais ce qui me plaît encore plus, ce qui constitue ma passion.. C'est de chanter. Je peux tout chanter mais j'en ai besoin. Il ne se passe pas un jour sans que je ne chante pas. Sinon... J'adore passer du temps avec mes amis et mon copain.. Comme tout adolescent de 17 ans en fait!

J'ai souris, je n'avais plus rien à ajouter. C'était ça ma vie.

- Et sinon... Tu dis l'écriture, tu écris quoi?


On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/ 624485fgh
##   
Contenu sponsorisé

 

On aurait pu croire au hasard /PV: Selviiii/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : 1, 2  Suivant