Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Petite enfant perdue ♥ PV Misaki Shiro
#   Mer 14 Jan 2015 - 21:55
Messages : 23
Date d'inscription : 20/09/2014

Voilà maintenant quelques semaines que la belle Lindsey était arrivée, elle n'avait pas recroisé le chemin de Liam, seul personne qui l'avait aidé pour le moment. Elle s'était bien attaché à lui, mais n'avait pas eu l'occasion de réellement le connaître, hormis lors de leur première rencontre.
Enfin bref, elle ne s'était pas vraiment fait d'amis, est-ce qu'elle était là pour ça ? Pas du tout. Est-ce qu'elle était triste ainsi ? Encore moins.
Bien sur, elle n'aurait pas craché sur quelques personnes aux quelles s'attacher, mais elle n'avait pas encore trouvé de personne fiables. Enfin bref, elle n'était pas asociale loin de là ! Elle finirait bien par trouver des gens dignes d’intérêt dans le coin.

Son plus grand malheur restait encore ses béquilles. Plus que quelques semaines et elle pourrait s'en débarrasser, enfin ! Elle ne pourrait pas reprendre le sport tout de suite mais au moins elle n'aurait plus besoin de ces deux bouts de plastique pour marcher. Vous imaginez bien que pour une femme qui ne vivait que pour le basket, vivre loin des ballons et des paniers peut être dur à supporter. Elle n'avait qu'une envie, arraché cette attelle qui lui enserrait la jambe et se rendre au gymnase pour dribbler, courir, sauter. En un mot ? Profiter.

Elle laissa échapper un soupir, assise sur son lit, son téléphone sous les yeux avec un vieux jeu qui consistait à appuyer sur tous les carrés noirs qui défilaient sur l'écran, en évitant les blancs. Depuis sa fuite de la maison elle n'avait pas téléphoné à son père, elle s'était contentée de lui envoyer un message expliquant vaguement les choses, mais rien de plus. Il avait beau s'inquiéter, elle était majeure, autrement dit elle pouvait très bien vivre sans lui.

Où était-elle ? Dans le dortoir des filles évidemment, seule. Toutes les autres novices étaient sorties s'amuser dehors dans la neige fraîchement tombée. Quant à la demoiselle ? Elle était clouée au lit. S'enfoncer dans la neige avec ces satanés béquilles, il n'y avait rien de pire. Elle aurait tellement aimé aller dehors et profiter ! Quelle misère d'avoir du y renoncer. Et puis la salle était tellement silencieuse ! S'en était presque oppressant !

Voilà pourquoi, pendant la pause, elle se contenter d'attendre, jouant sur son téléphone, assise sur son lit. Que faire d'autre de toute façon ?



~ Même si ce n'est pas bien de jouer avec le feu... j'aimerais que tu joues avec moi Invité ~
#   Ven 16 Jan 2015 - 19:23

Personnage ~
► Âge : 10 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2014
Emploi/loisirs : Euh... Geeker, Glander... La belle vie quoi!
Humeur : Je vois des licornes qui pètent des paillettes et vomissent des arc en ciel!

Je prend une pause pour aller dans le dortoir et m'amuser un peu. Dans le dortoir, il y a une multitude de lit et des murs blancs. Les matelas sont tout aussi durs les uns des les autres mais ça ira comme ça. Quand je suis rentrée, je vois une jeune fille qui joue avec son téléphone. Elle est rousse, cheveux bouclés, habillée en sport et elle est très belle. Je m'approche. Je vois des béquilles et m'assois à côté d'elle. Timidement je lui dis:

-Bonjours, comment tu t'appelles?

Fire est à côté de moi. Il renifle la jeune fille mais je le repousse pour qu'il arrête. Il revient alors sur moi. Discrètement, je regarde à quoi elle joue. Fire essaie aussi de voir, mais il n'aperçoit rien. Il essai de me pousser, en vain.

-Je peux essayer de jouer?

Je me sens très reposée mais j'ai faim. Alors je récupère la boîte où il y a une omelette. Il y a aussi de la viande pour Fire. Alors je lui donne et je mange mon repas. Lorsque j'ai terminé, je me couche sur mon lit et récupère ma peluche et joue avec. Elle est un peut défraichie mais je l'aime car c'est mes parents qui me l'ont offerte à l'anniversaire de mes 5 ans. En pensant a mes parents, je me suis mise à pleurée. Fire essaie de me réconforter en me léchouillant mais n'y arrive pas. J'ai comme le cœur qui arrête de marcher, comme si je ne sentais plus rien, je ne retiens plus rien. Je n'ai pas eu cette sensation depuis l'accident. Je ne me retiens plus, je pousse des gloussements, Fire pleure avec moi, enfin, glousse avec moi. J'essai de me reprendre mais je n'y arrive pas. J'ai l'impression qu'une force surnaturelle me force à pleurer. J'aimerai tellement que papa et maman soient là pour me câliner.


#   Sam 17 Jan 2015 - 20:17
Messages : 23
Date d'inscription : 20/09/2014

Le bruit de la porte ramena la jolie rouquine à la réalité. Ses yeux quittèrent son téléphone pour se porter à la nouvelle arrivante. La surprise envahit ses traits quand elle vit une enfant qu'une dizaine d'année seulement. Que faisait une si jeune fillette ici ?
Elle fut encore plus surprise de la voir se rapprocher, la détailler du regard puis finalement s'asseoir près d'elle.

-Bonjours, comment tu t'appelles ? Demanda-t-elle d'une voix timide.

Toujours aussi surprenant, un petit renard s'était faufilé avec l'enfant jusqu'à la rouquine et attira son attention en venant la reniflé. Décidément les gens ici avaient tous des animaux étranges ! Liam avec son loup, cette petite avec son renard, et pour la suite un serpent ? Enfin, ce n'était pas dérangeant, la jeune femme appréciait beaucoup les animaux de toute façon.
La petite fille repoussa doucement l'animale pour qu'il arrête "d'embêter" la jeune femme, mais en réalité cela ne l'avait jamais dérangé. Elle reporta son attention vers la fillette. Tellement jeune...

- Je m'appelle Lindsey, et toi ?
Mais l'enfant avait déjà détourné son attention vers le téléphone de la rouqine.

Un joli "Game over" s'affichait au centre de l'écran. Mince. Elle n'avait pas pensé à mettre en pause son jeu. Tant pis. Son petit renard semblait lui aussi vouloir apercevoir l'appareille, mais n'y arrivant pas il essayé de prendre la place de sa maîtresse, en vain.

-Je peux essayer de jouer?

Quelle énergie ! C'était joyeux à voir. Peut être était-elle là pour rendre les gens heureux ? Après tout cette institut était bien là pour aider des gens dans mon cas ? Je n'avais presque que vu des filles en dépression où chagrinée dans ce dortoir. Ma différence était que j'avais suffisamment de caractère pour montrer que je m'en remettais vite.
Mais avant même que la rouquine n'ait pu lui tendre son téléphone, la gamine avait déjà trouvé un autre centre d’intérêt : une petite boite. Elle l'ouvrit et en sorti un petit morceau de viande qu'elle offrit à son renard, celui-ci l'attrapa à pleine gueule pour finalement aller le manger avec appétit un peu plus loin.
Entre temps la jeune fille avait sorti une omelette qu'elle avala rapidement.

Un sourire amusé aux lèvres, Lindsey rabaissa les yeux sur son téléphone pour refaire une nouvelle partie. Les carrés noirs et blancs défilaient de plus en plus vite sur son écran, le chiffre du compte décollait au dessus des deux cents, trois cents...
C'est alors qu'un bruit de sanglot s'éleva dans la pièce. La rouquine cligna plusieurs fois des yeux avant de relever la tête pour voir que, quelques lits plus loin. La fillette pleurait en tenant une jolie petite peluche d'ourson contre elle. Son renard se blottit contre elle, la léchouille, essai de la consoler mais rien ne semble marché avec l'enfant.
Prenant sur elle, Lindsey se redressa et se mit debout. Une légère douleur peu remarquable apparut dans sa jambe en cours de guérison mais elle n'y fit pas attention et laissa ses béquilles à son lit. De toute façon la distance n'était pas large.
Traînant presque l'une de ses jambes, elle boitilla jusqu'au lit de la demoiselle en larmes. Elle s'assit délicatement près  d'elle et la prit dans ses bras sans craindre que la petite ne la repousse, ce n'était pas de la naïveté, c'était une trop grande confiance en soit malheureusement.

- Eh bien petit rayon de soleil ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

Elle commença à lui caresser doucement les cheveux, souriant tendrement, elle ne voulait que réussir à apaiser l'enfant. Elle n'aimait pas les voir pleurer. Et le "petit rayon de soleil" ? A défaut de ne connaître le prénom de l'enfant, c'était le surnom que lui avait donné la rouquine.



~ Même si ce n'est pas bien de jouer avec le feu... j'aimerais que tu joues avec moi Invité ~
#   Jeu 22 Jan 2015 - 18:58

Personnage ~
► Âge : 10 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2014
Emploi/loisirs : Euh... Geeker, Glander... La belle vie quoi!
Humeur : Je vois des licornes qui pètent des paillettes et vomissent des arc en ciel!

J'attends toujours la réponse de la jeune femme.

-Je m'appelle Lindsey, et toi ?

-Je m'appelle Misaki.

Je vois toujours le jeu et Fire essayait encore de venir me prendre la place avant que je lui donne un morceau de viande.

-Lui, c'est Fire. Je l'ai appelé comme ça parce qu'il est orange comme le feu.

Je faufile une question dans la discussion pour pouvoir jouer un peux. Mais avant que Lindsey me dise d'accord, j'étais déjà sur mon lit en train de pleurer avec ma peluche et Fire.  

-Eh bien petit rayon de soleil ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

D'une humeur chagrine je lui réponds:

-Mes parents sont mort il n'y a pas longtemps...

Les larmes aux yeux, j'ai l'impression que je peux tout lui dire même si je connais à peine son prénom. Je suis comme vide depuis l'accident (je le répète tout le temps), je suis comme arraché. Fire couine aussi mais pas trop fort pour pas qu'on le remarque. Il se glisse au cou de Lindsey pour faire connaissance (il a remarqué que je l'apprécie déjà). Pour me calmer, je récupère une pomme dans mon sac. Je la savoure et je suis plus en plus de meilleur humeur mais toujours les larmes au yeux. Je ne sais même pas ce que je dois faire sans eux... Oh comme j'aimerai qu'ils soient avec moi! Mais bon, je ne me suis toujours pas tué pour eux alors il faut faire avec...


#   Dim 25 Jan 2015 - 10:40
Messages : 23
Date d'inscription : 20/09/2014

Misaki ? Quel prénom adorable ! Mais petit rayon de soleil était encore mieux. D'ailleurs l'enfant ne sembla pas porter une grande attention au fait que Lindsey l'ait pris dans ses bras, de quoi conforter sa confiance en soi.

-Mes parents sont mort il n'y a pas longtemps... avoua-t-elle dans un sanglot.

Voilà donc pourquoi elle était là. Si jeune et déjà sans parents, quel horreur. La jeune femme n'avait peut être pas de mère, mais elle avait au moins son père et il l'avait aidé à grandir, la petite n'avait plus rien, plus personne. La tristesse enserra son cœur alors que la réalité la frappait de plein fouet. L'horrible réalité d'une enfant seule. Le petit animal nommé Fire vint se glisser sous son menton, se blottissant contre sa nuque. Elle lui attribua une petite caresse sur la tête alors que la petite Misa s'était défaite de ses bras pour rejoindre un petit sac d'écolière que la rousse compris être sien et y récupéra une pomme qu'elle commença à grignoter, les larmes emplissant toujours ses yeux d'une couleur étonnante.
Lindsey se redressa et vins s'accroupir devant elle, posant ses mains sur ses petits genoux tout en lui adressant un sourire tendre et bienveillant. Comment consoler une enfant qui ne reverra jamais ses parents ? Elle ne l'avait jamais fait, mais elle ne pouvait pas la laissé se morfondre ainsi.

- Si tu veux... je peux être ta grande sœur maintenant ? Je m'occuperais de toi, et si tu as besoin de quoi que ce soit tu pourras venir me voir  !

Puis replaçant l'une de ses mèches de cheveux derrière son oreille elle ajouta joyeusement  :

- Regardes, nous avons presque la même couleur de cheveux en plus !



~ Même si ce n'est pas bien de jouer avec le feu... j'aimerais que tu joues avec moi Invité ~
#   
Contenu sponsorisé

 

Petite enfant perdue ♥ PV Misaki Shiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Dortoirs des filles.