anipassion.com

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Entends-tu les déchirants accords des violons? /Oliiiiiiiiii/
##   Jeu 7 Mai 2015 - 20:31

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Ludmila Parker
1ère place scientifiques Etoile Tonnerre
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

- Oh même s'il était bizarre je trouvais que c'était plutôt gentil ce qu'il nous a dit, tu trouve pas ?

Je te fis un vague "oui" de la tête. Je n'aimais pas les hommes, était-ce ma faute? Rin avait su m'approcher, de même que le moustique et Aaron, mais c'était toujours difficile pour moi d'accepter qu'ils s'approchent de moi. Les souvenirs affluaient pas dizaines, et je réagissais comme là, de façon hautaine et méchante.

- Mais bon il a toujours moins de gens bizarre a Terrae qu'à l'extérieur, c'est déjà une bonne chose.

Je n'étais pas d'accord avec toi. Ce n'était pas qu'à Terrae il y avait moins de gens bizarres qu'ailleurs, mais ici, entre ses murs, dans cette institut, être bizarre voulait dire être normal. Oui je sais c'est paradoxal.

- Je ne sais pas ce que tu en pense mais moi je ne sais pas si je préfère où je vivais avant ou ici. Peut être qu'avant j'aurais voulu retourner là où je viens, où il y a mes amis et les paysages qui ont bercés mon enfance mais maintenant j'ai pris mes marques ici. Ouais c'est un chouette endroit, je crois même que j'aurais du mal a en partir à l'heure d'aujourd'hui. Mais si tu es nouvelle je pense pas que tu aie le même avis que moi.

Tu me fis l'effet d'être dans ta bulle. Comme si tu ne voyais pas la réalité. Je ne savais pas pourquoi tu étais à Terrae, mais certains d'entre nous n'aurais jamais envisagé la possibilité de retourner chez eux, pour peu qu'ils en aient un.
J'ai ouvert de grands yeux puis je me suis renfermée sur moi-même. Je savais bien que tu ne pensais pas à mal, mais que tu puisses insinuer ça... Ça me vexa.

- Je ne suis pas nouvelle. Et sache pour ta gouverne que certains ne peuvent même pas envisager le retour à la maison. Certains n'en ont même plus de foyer. Alors non Olivia, personnellement, je n'ai jamais envisagé de rentrer chez moi. Pas une seule fois. Pour la simple et bonne raison que je n'ai plus de chez moi. Maintenant excuse-moi, mais j'ai du boulot qui m'attends pour demain, et si je laisse mon binôme de chimie faire ce devoir, je suis dans la merde pour le présenter.


Je mentais, mais j'en avais assez de cette entrevue. OK, la musique nous avez rapproché, mais là non. Les références au passé, bonjour l'angoisse, je détestais ça. J'avais besoin de voir Rin. Lui aurait su me rassurer. Ah ouais c'est vrai. Je ne méritais plus de le voir.


Entends-tu les déchirants accords des violons? /Oliiiiiiiiii/  - Page 2 624485fgh
##   Lun 11 Mai 2015 - 22:41

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Olivia Rosenberg
Olivia Rosenberg
Etoile Eau Lunaire
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

- Je ne suis pas nouvelle. Et sache pour ta gouverne que certains ne peuvent même pas envisager le retour à la maison. Certains n'en ont même plus de foyer. Alors non Olivia, personnellement, je n'ai jamais envisagé de rentrer chez moi. Pas une seule fois. Pour la simple et bonne raison que je n'ai plus de chez moi. Maintenant excuse-moi, mais j'ai du boulot qui m'attends pour demain, et si je laisse mon binôme de chimie faire ce devoir, je suis dans la merde pour le présenter.

Soudain, j'eus cette réaction bizarre que j'avais remarqué il y a quelques temps. En fait quand quelque chose m'énervais beaucoup : mes yeux prenait instantanément la rage qu'on peut trouver dans les yeux d'un animal féroce tout en restant sous ma forme humaine. Et a ce qui parait ça fait peur.

- Et tu crois que moi j'ai encore un foyer ou ... une famille ?

A ce moment là, je n'étais plus moi même. Je sentais que quelque chose devait sortir mais que pour ça je devais faire quelque chose que je n'avais jamais oser faire. Dire totalement ce que je pensais sans penser une seule seconde aux conséquence.

- Ton excuse est très bien tenté mais ce n'est pas parce que je suis eau que je suis conne. C'est facile de prendre personnellement chaque phrase que prononce quelqu'un d'autre, encore faut-il savoir ce que cette personne voulait dire. Est ce que tu pense vraiment que tout le monde considère ce lieu comme un paradis ? Et bien non tu te trompe. Certain laissent un amoureux, des amis chers ou encore des animaux qu'ils aimaient là bas et ils voudraient bien les revoir sauf qu'on a pas le droit de sortir sauf pour les missions. Je ne dis pas que j'ai un jour vu Terrae comme une prisons mais d'autres l'on surement pensé comme d'autres ne l'ont jamais pensé et c'est de ça que je te parle, pas de ton petit passé ni de ta petite histoire personnelle. Non pas du tout ... Mais imagine, des montagnes si hautes que tu penserais qu'elles pourraient toucher le ciel, toujours enneigées parce que là bas il fait un froid glacial toute l'année, des endroits où seul un traîneau a chien peut passer, où un air glacé souffle, un air glacé mais bon parce qu'il me procure une sensation que je ne peux ressentir que lorsque je chante, je ne sais pas si tu vois ... Cette sensation de pouvoir s'envoler, un vent de liberté. Même si les seuls amis qui me sont restés là bas m'ont surement oubliés, je reviendra là bas pour ça : parce que ma seule famille c'est ces paysages glacés et une meute de chien de traîneau. Penser ça ça doit être un peu bête et je dois être la seule a avoir cette pensée, mais c'est peut être pour ça qu'elle me tiens autant a cœur.

A la fin de ce discours, je me rendis compte que ma gorge était toute sèche. Oops j'avais peut être trop parlé au final ... Mais bizarrement j'en étais fière.

- Je suis désolée de m'être énervée ... Et je dois t'ennuyer en plus.


Entends-tu les déchirants accords des violons? /Oliiiiiiiiii/  - Page 2 448347Olisignat2015
~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
##   Mar 12 Mai 2015 - 15:46

Personnage ~
► Âge : 19 ans et toutes mes dents!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Ludmila Parker
Ludmila Parker
1ère place scientifiques Etoile Tonnerre
Messages : 1296
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire chier le monde et être un vrai petit diable ;)
Humeur : Ca vous regarde? Non mais sérieux laissez moi tranquille!

Tu me semblas d'un coups pleine de rage et de rancune. De dégoûts même. Je savais que mes mots étaient crus, mais tu avais parlé d'un sujet difficile à aborder, ne pouvais-tu pas en assumer les conséquences?

- Et tu crois que moi j'ai encore un foyer ou ... une famille ?

Ça j'en savais rien, et je m'en fichai comme de la dernière pluie. T'avais l'air d'un chihuahua enragé, c'était plutôt comique à voir.

- Ton excuse est très bien tenté mais ce n'est pas parce que je suis eau que je suis conne. C'est facile de prendre personnellement chaque phrase que prononce quelqu'un d'autre, encore faut-il savoir ce que cette personne voulait dire. Est ce que tu pense vraiment que tout le monde considère ce lieu comme un paradis ? Et bien non tu te trompe. Certain laissent un amoureux, des amis chers ou encore des animaux qu'ils aimaient là bas et ils voudraient bien les revoir sauf qu'on a pas le droit de sortir sauf pour les missions. Je ne dis pas que j'ai un jour vu Terrae comme une prisons mais d'autres l'on surement pensé comme d'autres ne l'ont jamais pensé et c'est de ça que je te parle, pas de ton petit passé ni de ta petite histoire personnelle. Non pas du tout ... Mais imagine, des montagnes si hautes que tu penserais qu'elles pourraient toucher le ciel, toujours enneigées parce que là bas il fait un froid glacial toute l'année, des endroits où seul un traîneau a chien peut passer, où un air glacé souffle, un air glacé mais bon parce qu'il me procure une sensation que je ne peux ressentir que lorsque je chante, je ne sais pas si tu vois ... Cette sensation de pouvoir s'envoler, un vent de liberté. Même si les seuls amis qui me sont restés là bas m'ont surement oubliés, je reviendra là bas pour ça : parce que ma seule famille c'est ces paysages glacés et une meute de chien de traîneau. Penser ça ça doit être un peu bête et je dois être la seule a avoir cette pensée, mais c'est peut être pour ça qu'elle me tiens autant a cœur.

Hein?! D'où tu me parlais comme ça? Tu croyais vraiment que ton affinité pouvait jouer un rôle dans ton intelligence? Idiote, des cons, y en a partout.
Je pouvais pas comprendre ton point de vue Olivia, et tu m'en vois navrée. Mais pour quelqu'un comme moi, les souvenirs de ma ville natale m'étaient douloureux et pleins de rancœur. Alors non, je pouvais pas comprendre et je ne voulais pas comprendre.

- Je suis désolée de m'être énervée ... Et je dois t'ennuyer en plus.

Non tu ne m'ennuyais pas. Mais tu me montrais ce que moi je n'avais pas. Ce que Rin avait tenté de me montrer. Rin aussi aimait sa ville natale. Il m'en parlait des fois, même souvent. Il parlait aussi de ses parents, et de son enfance heureuse. Mais c'était difficile pour moi d'y repenser, à mon enfance. Elle s'était terminée d'une telle manière que j'en avais oublié les bons souvenirs.

- Oh lâche moi Olivia! Tu ne sais pas de quoi tu parles! Des amis, des famille, des animaux, des souvenirs? Oui on les laisse derrière en venant ici, ce que je voulais te faire comprendre c'est que parler de son passer peut-être difficile pour beaucoup ici. Alors tes histoires à la gomme, tu te les gardes! Maintenant tu m'excuses, mais j'ai autre chose à foutre que de me disputer en plein couloirs.


Et sur ce, je tournai les talons et je m'en allais.

- Oh! Et pendant que j'y pense. Que tu sois eau ou feu ne définit pas ton degrés d'intelligence. Et je ne t'ai pas prise pour une conne.

Partant encore d'un mètre, je disparue juste après, pour atterrir dans ma chambre. Fin de la conversation.


Entends-tu les déchirants accords des violons? /Oliiiiiiiiii/  - Page 2 624485fgh
##   Sam 16 Mai 2015 - 23:47

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Olivia Rosenberg
Olivia Rosenberg
Etoile Eau Lunaire
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Je ne savais pas quoi dire face a cette explosion de colère qui ressemblait plus a une cris de souffrance qu'à de la méchanceté. Je savais bien que je n'étais pas très forte pour ce qui était de déchiffrer les réactions des autres ou de deviner leurs sentiments, mais là il n'y avait rien de plus simple au monde. Ludmila, ça devait être ce genre de personne qui au lieu de souffrir en silence, avait besoin de trouver des prétextes pour faire ressortir ce qu'elle ressentait, ce qui avait pour résultat qu'elle explosait de colère pour plein de raison différentes. Cette manière de prendre les choses a coeur à ce point, c'était ... Non ce n'était pas naturel. Mais en même temps ... Je ne pouvais pas continuer a être gentille avec elle alors qu'elle passait son temps a me renvoyer tout ça à la figure. Et pour moi, c'était contre nature de m'énerver et de toute façon je n'en avait pas envie. Il ne me restait plus qu'une seule solution : le silence. Ce n'est que quand même elle me dit ...

- Oh! Et pendant que j'y pense. Que tu sois eau ou feu ne définit pas ton degrés d'intelligence. Et je ne t'ai pas prise pour une conne.

... que je la regarda avec un sourire non pas de pitié et juste un demi-sourire cripée avant de lui répondre.

- Presque.

Alors ne pouvant plus supporter cette atmosphère tendue, je lui tourna le dos et fila sous ma forme de husky, surement pour me calmer. J'avais beau la connaitre juste depuis ce matin mais j'avais déjà ressenti que ses problèmes étaient plus que des petits tracas de la vie. Après tout ça pouvais paraître logique dans cet institut si spécial. Mais ici la plupart du temps, l'on rencontrait des gens qui ont souffert mais que l'on sent a moitié guéri. Pour elle ce n'étais du tout cela, elle avait le même mal être que celui qu'on ressent chez un novice tout juste arrivé à Terrae. Peut être qu'elle venait de faire son étoilisation alors ? J'avais beau me creuser la tête, je remarqua immédiatement que ce n'étais pas la colère de Ludmi qui m'avait marquée, mais plutôt sa détresse. Et c'est là que je me dis que en y réfléchissant un peu, si elle était encore comme ça ... C'est que Terrae n'avait pas encore fait son travail car cette fille devant moi n'était pas encore sauvée. Et pour ça, j'en voulais a ce même institut qui m'avait tout donné. Mais ne t'en fais pas Ludmi' ... si Terrae n'est pas capable de te guérir c'est moi qui m'en chargerait.

[ End ]


Entends-tu les déchirants accords des violons? /Oliiiiiiiiii/  - Page 2 448347Olisignat2015
~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Entends-tu les déchirants accords des violons? /Oliiiiiiiiii/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Musique.
Aller à la page : Précédent  1, 2