Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Bilan de cours ? (Pv : Selvi)
##   Jeu 4 Aoû 2016 - 20:40

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

J'écoute avec attention la réponse de Mitsuki. Je me doutais bien qu'elle était japonaise, mais savoir qu'elle venait de la banlieue de Tokyo me surprend. C'est assez bête pourtant. Pourquoi n'y aurait-il pas ici des gens ayant vécu dans cette ville ? La proximité n'empêche pas le vide, ni l'admission dans l'établissement. C'est un préjugé assez stupide, je trouve. Disons que je n'y avais jamais sérieusement pensé. Il est vrai que je vois plutôt l'école comme une sorte d'internat et, pour moi, internat rime avec très loin de chez moi. Mon interlocutrice semble momentanément gênée avant d'enchaîner. Lui retourner sa question n'était peut-être pas la meilleure idée que j'ai eu. Après tout, elle m'a demandé d'où je venais et j'en ai profité pour parler de l'origine inconnue de mon prénom. Son origine à elle et celle de son prénom semble assez claire. C'est un peu comme demander à quelqu'un de quelle couleur est le cheval blanc de Napoléon, vous ne trouvez pas ? Je suis soudain un peu gênée. J'ai voulu relancer la discussion après mon long silence de tout à l'heure et je me suis précipitée. J'aurais dû réfléchir un peu plus, trouver une question adéquate, quelque chose d'intéressant à dire. Au lieu de ça, je passe pour une imbécile... ou du moins quelqu'un qui pose des questions un peu idiotes. Je retiens un soupir. C'est malin... Même Mitsuki est mal à l'aise.

Je serre ma tasse un peu plus fort et n'ose plus la regarder pendant quelques instants. Il faudrait que je trouve quelque chose à dire pour sortir de ce miasme. Cependant, la jeune femme continue, mettant fin à ma réflexion. Jolie lune ? Je trouve ça chouette et je suis un peu rassurée de constater que je ne suis pas la seule à n'avoir pas demandé d’explication à mes parents. Mon trouble disparaît partiellement. Finalement, Mitsuki a trouvé quelque chose à me raconter et je suis rassurée. Mon erreur n'est sans doute pas aussi « terrible » que je le pensais. La question de mon interlocutrice me tire une petite grimace. Eh oui, je ne sais pas bien masquer mes émotions. Tant pis, après tout ce à quoi j'ai pensé n'est pas un secret, non ? Cela fait partie de mon histoire... enfin, non, pas tout. Je ne vais pas lui parler d'Elio. Cela me mettrait vraiment trop mal à l'aise. Je bois une gorgée pour me donner contenance avant de répondre.

- Non, ne t'en fais pas. Tout va bien.

Je lui offre un sourire sincère, bien qu'un peu triste.

- J'ai repensé à mes parents. Ils se sont séparés après qu'on a déménagé en ville il y a plusieurs années. Je trouvais juste que tout ça avait été un immense gâchis, qu'on se rend compte toujours trop tard de la valeur de ce qu'on a, trop tard pour recoller les morceaux.  On se laisse entraîner par la vie sans réfléchir à ce qu'on fait, aux conséquences, aux risques que ça comporte. On ne vit pas vraiment, on somnole et lorsqu'on se réveille, parce qu'il y a toujours des moments dans la vie où on prend conscience de ce qui se passe, eh bien on se rend compte qu'on a oublié quelque chose derrière soi à un croisement, lors d'une pause ou qu'on s'en est séparé volontairement sans se rendre compte de l'importance que ça avait et qu'il est bien trop tard pour revenir en arrière. Ce qu'on a oublié, délaissé est à jamais perdu. On n'a alors plus qu'à regretter, parfois pleurer, et passer à autre chose. Je trouve ça très triste.

Je me rends compte que mon humeur morose reprend le dessus et je ne suis pas d'accord ! Pas de yoyo aujourd'hui ! J'ai dit à Mitsuki que j'allais bien, alors je vais bien ! J'affiche à nouveau un sourire et laisse s'échapper un petit rire, un peu forcé.

- Ahah, ce n'est pas très joyeux ce que je raconte là. Ne fais pas attention à ça, j'ai parfois des petits instants mélancoliques.

Je marque une petite pause. J'aimerais enchaîner sur un autre sujet, quelque chose de gai ou d'amusant, pour rompre cette atmosphère pesante que je viens d'installer. Je me déteste parfois... Oh, une idée !

- Bon, allez ! Raconte-moi ton plus beau souvenir ici, à Terrae !

Ma formulation est un peu impérative, mais je l'ai exprimée de manière suffisamment enjouée pour que ça passe. Enfin, j'espère.


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Signat10
merci Haley
Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Teammi10
##   Mer 24 Aoû 2016 - 10:57

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2908
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

J'écoutais Selvi avec attention, constatant que son regard s'envolait dans ses souvenirs. Sa voix me pinça le coeur ; même si je savais que tout le monde était ici pour de bonnes raisons -enfin, 'bonnes'...- je ne pouvais pas m'empêcher d'être triste pour elle. En soi, elle n'avait pas tort, et j'avais moi-même souvent regretté certaines choses, mais bizarrement, c'était surtout depuis que j'étais à Terrae, parce que j'avais découvert certains sentiments que je ne connaissais pas encore ce qui m'avait fait regretté certaines réactions de ma part.
Bien sûr, lorsque mes parents ont disparu, j'ai été triste, mais je ne regrettais rien. J'ai toujours été proches d'eux, nous avons toujours rigolé... Le regret le plus commun, c'est de se dire qu'on n'a pas eu le temps de dire 'au revoir', qu'on n'a pas pris la peine de montrer aux êtres chers qu'ils comptaient pour nous... Je n'étais pas embêtée avec ça. Parce que même si parfois on se disputait, je savais que mes parents m'aimaient, et ils savaient que je les aimais en retour.
C'est peut-être pour ça que je n'ai jamais véritablement eu de regret avant Terrae. Parce que justement, j'avais mes parents, j'avais Allen, et que tout était bien comme ça. Les autres, je les appréciais, mais pas suffisamment, j'imagine, pour que je puisse regretter quelque chose, ou m'en vouloir pour une autre. Je ne dis pas que j'ai toujours été un ange, je sais que j'ai merdé, mais ça me touchait moins que maintenant. Maintenant je suis vraiment attachée, il n'y a plus qu'Allen, il y a Aoi, Ys, Joyce, Aaron... Etc. C'est devenu ma nouvelle famille, en soi...
Je revins à moi quand Selvi s'excusa après un rire nerveux. Je me pinçai la lèvre inférieure. Ca n'allait pas vraiment, non... Mais j'imagine qu'elle n'avait pas envie d'en parler. Du moins pas à moi. Ce que je comprenais parfaitement.
Je lui offris un petit sourire. Je ne suis pas sûre que j'aurais pu l'aider, de toute façon. Parce que ce qu'elle ressentait, même si ça me touchait, m'était inconnu... Je n'avais jamais eu de problèmes avec mes parents. Jamais. Et j'étais parfaitement incapable de me mettre à sa place à cause de ça...

-Heu...


J'écarquillai un peu les yeux, prise de court. Mon meilleur souvenir ici ? Ohlàlà, mais c'était hyper compliqué ! Il y en avait tellement ! J'étais là depuis si longtemps... Y'a eu des hauts et des bas, certes, mais quand même... Choisir le meilleur entre tous les "hauts" !

-Tu me poses une colle !
ris-je.

Je ne savais pas quoi dire. Il y avait bien cette soirée que nous avions passé avec Aoi et Allen au bal de Noël. Je m'étais préparée avec Aoi, on s'était mis sur notre trente-et-un ! Et puis Allen était passé la chercher ! Bon, après, est-ce que c'était mon meilleur souvenir ? Parce que si mes souvenirs sont exacts, ça ne s'était pas forcément hyper bien passé, au cours de la soirée, non ? Y'avait eu un problème avec Huo et Allen (enfin comme d'habitude, hein !). Donc je dirais pas que c'était ça...
Après, il y a aussi toutes ces fois où je me suis entraînée avec Aaron. Parce que faut pas l'oublier non plus, même si je parle beaucoup d'Aoi et d'Allen, Aaron c'est aussi un super ami ! C'est l'un de mes meilleurs amis même. Même s'il est parfois un peu bête, je sais que d'une certaine façon -un peu bizarre sans doute- nous nous comprenons et nous marchons sur la même longueur d'onde. Bon, après, nos séances ont un peu mal tourné lorsque j'ai un peu craqué sur mes pouvoirs et qu'il a dû m'apprendre à me contrôler parce que moi-même je m'effrayais un peu, je le reconnais. Je suis sûre que j'aurais été capable de tuer des gens ! Je vous promets, c'était trop affreux ! Donc pas ça non plus...
Il reste encore Matthew. Quand il était encore là... Notre relation était un peu compliqué (on passe la fois où il s'est téléporté dans ma chambre après une tentative de suicide, hein) mais je n'oublierais jamais le cadeau qu'il m'a offert. Cette petite boîte, qui dévoile toutes les étoiles sur le plafond, est fantastique. Après, bah, voilà, ça se termine en "Hein ? Matthew ? Mais il est parti ! Pourquoi vous le cherchez mademoiselle ?". OUI OUI. Sans prévenir. Sympa... Hum.

-Je crois que j'ai trouvé,
déclarai-je finalement après avoir réfléchi un bon moment (désolée pour le silence Selvi !).

Je fermai les yeux un instant, inspirant doucement, et les rouvris, un joli sourire sincère éclairant mon visage.

-C'est bête... Mais je crois que c'est le jour où je suis devenue Master. Vraiment, je veux dire. Pas le jour du combat mais... Le jour où tu reçois ce titre, lors de la cérémonie en salle des Masters. Ce jour-là, je me suis sentie revivre. J'ai eu la sensation que tous mes démons s'en allaient, que toutes mes cicatrices disparaissaient. Je me suis redécouverte, mais en mieux. On dit souvent que ce passage change les gens... Je n'ai jamais été trop d'accord en fait. Je trouve qu'il nous permet simplement de nous découvrir tel que nous sommes vraiment. De nous montrer ce qu'on a de mieux en nous... Et de nous montrer, dans la même idée, comment utiliser tout ça. Ca ne nous change pas... Ca nous permet surtout de nous affirmer.


Le regard rêveur, je revins finalement poser mes yeux sur Selvi. Un large sourire étirait mes lèvres. Je me permis de lui renvoyer la question.

-Et toi alors ? Est-ce que tu as un souvenir meilleur que les autres, ici, à Terrae ?


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:37

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Je compatis intérieurement. Ma question n'est pas si anodine que ça, en fait. D'ailleurs, je pense que Mitsuki va me la retourner. Je profite de sa réflexion pour entamer la mienne. Même si elle n'y pense pas, ce n'est pas grave. Cela me remontera le moral de trouver ce souvenir. Je ris avec elle.

- Oui, je m'en rends compte, désolée.

Je souris gênée. Il y a eu tellement de bons moments. Je dois avouer que la quasi-totalité de ma vie à Terrae en est un... comparé à ce que je vivais avant, c'est le paradis ! J'ai fait plein de rencontres géniales qui m'ont réconciliée avec le genre humain. Je me demande d'ailleurs ce qu'il y avait dans mon ancienne école pour que ça ait été aussi horrible que ça. Je ne sais toujours pas pourquoi Brian m'a pris en grippe dès que je suis arrivée d'ailleurs. Malheureusement, il avait de l'influence parmi ses... enfin nos camarades et voilà le travail... un souffre-douleur, un ! Oui, moi... Qu'est-ce qui rend Terrae si différente ? J'ai peut-être simplement eu de la chance, mais je veux croire que non, qu'il y a effectivement quelque chose de spécial ici. Sans doute que le fait d'avoir vécu un drame à son importance. Je ne sais pas. Bon, ce n'était pas à ça que je devais réfléchir...

Alors, quel est mon meilleur souvenir depuis que je suis arrivée ici. Il y en a tant... les rencontres... Celia d'abord. Elle a été patiente et gentille avec moi. Elle a réussi à me mettre tout de suite en confiance et elle est devenue une amie géniale. Oh, il y a eu tellement de monde, mais certains avec lesquels je n'ai pas vraiment gardé contact. Il y a eu Gil. On s'est écrit pendant pas mal de temps, mais cela a fini par s'arrêter. Je crois que c'est de ma faute d'ailleurs. Aoi, Elio, Ludmila... cela fait un bon mois que je ne l'ai pas revue d'ailleurs. Je sais qu'il lui est arrivé quelque chose de grave et qu'elle a passé son étoilisation, mais elle n'a jamais répondu à mes messages. Je suppose qu'elle préfère être seule ou qu'elle  a suffisamment d'amis auprès d'elle. Je ne vais pas la harceler non plus... Bon, je ne vais pas faire toute la liste, parce qu'on sera encore là l'année prochaine. Je retiens un rire.

Mitsuki interrompt finalement ma réflexion. Elle l'a trouvé, son meilleur souvenir. J'écoute attentivement, ne perdant aucune miette de ce qu'elle raconte. Ce dont elle me parle, ça me fait rêver. Ça à l'air vraiment fabuleux. Je hoche la tête à sa conclusion. Je n'ai bien évidemment pas vécu ce qu'elle m'explique, mais je crois que je comprends et que je suis d'accord avec elle. Je réponds à son sourire lorsqu'elle me retourne la question. Ah ! Je le savais ! Je lâche un petit rire. C'est un juste retour des choses. Malgré tout, je ne me suis pas encore décidée. Je me permets un instant de réflexion supplémentaire. Je pense un instant à mon initiation, mais non... il faut dire que j'étais plutôt terrorisée par mon pouvoir d'Air, alors, même si tout s'est très bien passé, ce n'est clairement pas mon meilleur moment à Terrae, même si mon don est merveilleux et que, maintenant que je l'ai apprivoisé, je ne pourrais plus m'en séparer. Non, décidément... j'hésite entre deux rencontres. Elles m'ont les deux libérée d'un poids et m'ont permis de forger de superbes amitiés. Je crois... que j'ai fait mon choix.

- Eh bien, c'est évidemment difficile de trancher, mais je crois que mon meilleur souvenir, c'est mon arrivée ici. Ça peut paraître étrange, mais... j'ai fait une rencontre magnifique. J'étais apeurée, déprimée, comme presque tous les nouveaux, je suppose, et la jeune femme qui m'a accueillie, Celia Ushiromiya, je ne sais pas si tu la connais..., eh bien, elle a été douce, patiente et super gentille avec moi. J'avais prévu de m'isoler complètement, de ne plus m'attacher à personne pour éviter de souffrir... mais je me suis rendu compte qu'il y avait des gens formidables et que mon comportement était stupide, qu'il n'allait pas me rendre heureuse, au contraire. Celia m'a donné ce dont j'avais le plus besoin, de l'amitié, une oreille attentive,...

Je me rends compte que tout ça est vraiment très personnel. Il y a peu de gens qui connaissent les raisons de ma venue ici, Celia, bien entendu, et j'en ai discuté une fois avec Aoi. Sinon, personne... Alors, je n'ai pas tout dit, mais presque trop. Je ne suis pas certaine que Mitsuki va comprendre tout ce que j'ai raconté. Tant pis, elle me posera des questions, enfin j'espère qu'elle osera. La blessure n'est pas encore vraiment refermée, mais je vais mieux. La preuve, je peux en parler sans me sentir trop mal, sans pleurer.

- Je ne sais pas si c'est pour tout le monde comme ça, mais Terrae est la meilleure chose qui me soit arrivée.

Je souris, heureuse. Ma morosité s'est complètement envolée. Je n'ai jamais vraiment remercié Celia pour tout ce qu'elle m'a apporté. J'ai l'impression que pour elle, tout cela était naturel et cela ne la rend que plus précieuse.


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Signat10
merci Haley
Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Teammi10
##   Dim 18 Sep 2016 - 18:26

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2908
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

On a tous une quantité incroyable de souvenirs. Des tristes, des heureux, des souvenirs inoubliables. Chacun a sa propre quantité de souvenirs, et chaque souvenir est aussi propre à une personne. Personne ne voit et ne vit les choses de la même manière, chaque sentiment qui nous pénètre est unique.
Choisir son meilleur souvenir, c'est quelque chose d'assez compliqué, parce qu'il y en a plein. Mais en même temps, lorsque finalement on a trouvé le souvenir, on le comprend mieux, parce qu'on revient dessus, et on finit par réaliser ce qu'il a vraiment changé en nous. La raison pour laquelle ce souvenir est si précieux, c'est parce qu'il a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui.
Après que j'ai retourné la question à Selvi, elle me raconta que son meilleur souvenir était tout simplement son arrivée ici, à Terrae. Elle avait rencontré Celia -ce nom me dit quelque chose, même si j'ai du mal à le replacer...- et cette fille l'avait aidée à reprendre confiance en elle, d'une certaine façon.
Un sourire étira mes lèvres tandis que Selvi m'expliquait tout ce que Terrae lui avait apporté. C'était assez amusant, parce que bizarrement, j'avais l'impression que comparé à tous mes autres camarades, je n'avais jamais vraiment senti la différence entre chez moi et Terrae.
Mes parents avaient vécu à Terrae, eux aussi, à l'ancienne du moins. Et pendant des années, tous les soirs, ils m'avaient raconté leurs histoires, pleines de magie et de monstres ensorcelés. D'une certaine façon, c'est un peu comme si j'avais grandi à Terrae, comme si j'y étais née. Et c'est aussi pour ça que ce jour où je suis passée Master est si précieux pour moi. Parce que ce jour-là, précisément, j'ai vraiment réalisé que j'étais en train de vivre ce que mes parents avaient vécu. Sauf que je ne vivais plus à travers leurs souvenirs, je vivais à travers ma propre expérience. C'était mes souvenirs. Mes pouvoirs. Ma magie. Ma Terrae.
Et ce jour où je me suis appropriée ce monde a été le plus beau jour de ma vie.

Je ne savais pas ce qu'avait vécu Selvi. J'imagine que ça n'avait pas dû être tout rose, pour qu'elle fasse le choix de s'isoler.
Je hochai la tête quand elle déclara que pour elle, Terrae était ce qu'il y avait de mieux dans sa vie. Un rire, très léger, m'échappa.

-Je ne sais pas si c'est pareil pour tout le monde, comme tu le dis, mais... Pour ceux qui font le choix de rester ici, je pense que c'est le cas. Terrae offre tellement, et à tout le monde ! On peut rencontrer toute sorte de personnes, toutes plus intéressantes les unes que les autres. On peut discuter avec tout le monde sans avoir honte de rien, tout le monde s'écoute... C'est en tout cas l'idée que je me fais de Terrae, sans doute un peu idyllique, mais... Ca fait du bien parfois aussi de ne plus voir le mal partout et de pouvoir vraiment commencer à profiter de la vie sans se poser sans cesse plein de questions !

Je souris doucement, avant de reporter mon regard sur Selvi, curieuse, sans doute trop, mais après tout, je ne changerais jamais.

-Pourquoi est-ce que tu voulais t'isoler ? Heureusement que cette Celia a été là pour toi ! Ca aurait été vraiment dommage sinon... Si tu as accepté de venir à Terrae, c'était bien pour commencer une nouvelle vie, alors commencer une nouvelle vie toute seule, c'est quand même sacrément triste...


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Ven 23 Sep 2016 - 20:10

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Je me demande ce qu'aurait été ma vie sans Terrae... Est-ce que j'aurais eu la force de continuer sans Jenny ? Retourner à l'école, essuyer les brimades ? Et avec maman ? De moins en moins présente pour moi, de plus en plus fatiguée... J'ai peur d'imaginer ce qui aurait pu se passer. Je frisonne et chasse les idées qui s'imposent à mon esprit. Tout ceci n'est pas arrivé ! Alors, ça ne sert à rien d'y penser. Ça fait partie d'un passé qui n'a pas eu lieu et qui ne sera jamais, alors c'est bête de se tourmenter avec ça. Mitsuki répond à ma remarque. Elle est du même avis que moi et on est, sans doute, deux à idéaliser un peu cette terre d'accueil. Je ris légèrement à sa dernière réflexion. Vivre sans trop se poser de questions... oui, je devrais, ça serait vraiment chouette. J'y arriverai peut-être un jour. N'empêche que cela ne me retient pas d'être bien à Terrae. Je perçois soudain le regard curieux de mon interlocutrice. Sa question et la suite de son discours me laisse un instant perplexe. Pas que ça me gêne, mais je réfléchis à l'affirmation qu'elle a dite, le fait de commencer une nouvelle vie toute seule. C'est vrai que, dans le fond, ça semble assez bête. Pourquoi n'aurais-je pas voulu profiter de cette formidable opportunité de reprendre tout à zéro ? La réponse est pourtant si évidente... parce que ce n'était pas la première fois...

- Eh bien... c'est à la fois simple et compliqué.

Je marque une courte pause. En parler ne m'embête pas, je ne sais juste pas par où commencer, quand commencer et quoi raconter...

- En fait, ce n'était pas la première fois que j'arrivais dans un nouveau lieu, que j'avais le droit à un nouveau départ si on peut dire. La première fois, c'est quand j'ai déménagé. J'habitais à la campagne avec mes parents, tout allait bien... et puis on est venu s'installer en ville parce que mon père a changé de travail.

Et ce que j'explique bien ? Est-ce que j'ai oublié quelque chose d'important ? Je ne crois pas. Je pourrais raconter plein de choses, ajouter de nombreux détails, mais je préfère éviter. Le plus court sera le mieux.

- Je suis arrivée dans une nouvelle école. Je ne connaissais, évidemment, personne. Je ne sais pas pourquoi, mais un garçon m'a prise comme souffre-douleur. Ça ne s'est, donc, pas très bien passé.

Je laisse un nouveau temps mort. Je pense que je n'aurai jamais la réponse à cette question... pourquoi moi ? Je me la suis posée tant de fois, mais je ne vois vraiment pas.

- Après quelques années, une fille m'a prise sous son aile. Je ne sais pas pourquoi non plus. Elle a dû avoir pitié de moi. Enfin bref, ça allait mieux. Je n'étais plus seule et on m'embêtait moins. Et puis...

J'ai l'impression de raconter mon histoire comme une enfant. Je sens l'émotion revenir. C'est fou quand même... après tout ce temps ! Et parfois, ça ne me fait rien, parfois, je peux en parler ou y penser sans rien ressentir de fort, mais aujourd'hui, ça me prend à la gorge. Étonnamment, la sensation repart assez vite. J'arrive à me maîtriser. Mon trouble n'a pas vraiment dû se remarquer.

- Trois ans plus tard, elle a disparu... du jour au lendemain, plus personne, plus rien.

Je souris tristement à Mitsuki.

- Arrivée à Terrae, dans une nouvelle école, ça n'était vraiment pas facile. J'avais peur que ça recommence, que quelqu'un me prenne en grippe... et comme la seule personne en qui je pouvais avoir vraiment confiance m'avait abandonnée, je ne pensais pas vouloir m'attacher à nouveau à quelqu'un. J'avais peur d'être abandonnée à nouveau. C'est pour ça que j'avais pris cette résolution. Mais j'ai pris le risque, avec Celia...

Cette fois, mon sourire est un peu gênée, mais la tristesse a disparu.

- Je crois que j'étais tellement désespérée que j'avais besoin d'une bouée de sauvetage. Alors, j'ai pris le risque de m'accrocher à quelqu'un qui aurait pu me faire couler.

Je lâche un petit rire.

- On fait parfois des choses stupides, mais je ne regrette pas. Tout s'est bien passé, finalement. Ne pas tenter ma chance aurait été la pire erreur de ma vie.

Voilà, maintenant, trois personnes connaissent les raisons de ma venue ici, à Terrae : Celia, Aoi et Mitsuki. En fait, je me rends compte que ce sont les seules à m'avoir posé la question. Au début, je ne voulais pas en parler. Enfin, je l'avais dit à Celia, mais c'était vraiment spécial. Maintenant, je n'ai plus trop de réserves à raconter mon histoire. Bon, d'accord, je ne révélerais pas tout au premier venu, sans doute, mais je n'ai pas honte. Mitsuki est l'amie d'Aoi, alors je lui fais confiance. Peut-être qu'avec le temps, on pourra même le devenir nous-mêmes.


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Signat10
merci Haley
Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Teammi10
##   Ven 7 Oct 2016 - 16:35

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2908
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Selvi m'expliqua que ce n'était pas la première fois qu'elle avait le droit à un "nouveau départ". Elle me raconta que dans sa nouvelle école, lorsque ses parents avaient déménagé, elle avait été prise pour bouc-émissaire. Et puis elle avait rencontré une fille, qui l'avait aidée. Avant de l'abandonner. Ce qui lui avait permis de recevoir sa petite visite d'un Master pour lui proposer de venir à Terrae, j'imagine.
J'avais beau l'avoir écoutée, je n'avais pas totalement partagé son avis. Parce que pour moi, ce n'était pas un nouveau départ. Elle n'avait pas eu le choix. Elle avait subi le sort de la vie. Elle avait dû déménagé. Elle avait dû aller dans un nouvel établissement. Elle avait dû apprendre à vivre avec d'autres adolescents. Elle avait dû. Elle n'avait pas choisi.
Je n'avais pas perçu la tristesse dans sa voix. Mais ça, c'était normal, c'était moi. J'étais pas un génie des émotions humaines... Et ça expliquait sûrement pourquoi j'étais revenue bêtement sur le sujet.

-Tu sais... Je ne vois pas vraiment ça comme un nouveau départ. T'as pas vraiment eu ton mot à dire... Ton père a changé de travail, et vous avez été obligées de le suivre.

C'était pas la même chose que lorsqu'on arrivait à Terrae. Parce que déjà, dès le début, on nous laissait le choix. Quelqu'un venait nous voir, et nous proposait de venir dans un endroit pour tout recommencer à zéro. Parce qu'on en avait besoin. Est-ce que Selvi avait eu besoin de ce déménagement ? Peut-être qu'elle était très bien, à la campagne ! Peut-être que dans l'école où elle allait, elle n'avait pas de problèmes !
Alors oui, je trouvais ça différent. Un nouveau départ, c'est généralement lorsque ça ne va plus. On essaie de se reprendre en main. On laisse de côté tout ce qui nous tracasse. Lorsque Selvi a déménagé, elle n'avait peut-être pas de souci. Ce n'était pas vraiment un nouveau départ... C'était imposé.

-Tu as été obligée de t'habituer à ta nouvelle école, aux gens qui la peuplaient... C'est différent pour moi. Parce que lorsqu'on arrive à Terrae, on a eu le choix avant, et on a le droit de refuser de venir.


Je soupirai. Même moi je m'en rendais compte en m'écoutant : j'étais barbante, et pas claire.

-Ce que je veux dire, c'est que tu as subi ce nouveau départ dont tu m'as parlé. Tu ne l'as pas choisi... Et c'est là toute la différence. C'est pour ça que ça aurait été dommage que tu n'en profites pas en arrivant ici. En acceptant de venir, c'est bête de rester seule ! Tu choisis de commencer une nouvelle vie, dans un lieu nouveau, où il n'y a que des personnes que tu ne connais pas, où il n'y a plus ces gens qui te faisaient du mal, et paradoxalement, tu choisis aussi de rester dans ton coin. Tu fais un choix où tu te brimes toi-même alors qu'il n'y a pas de raison de le faire...

Sauf quand on vit ce qu'elle a vécu, j'imagine...

-Pour moi, c'est un peu comme si tu t'inscrivais dans un club de sport, mais que tu décidais de ne pas pratiquer une fois arrivée là-bas, tu vois où je veux en venir ?

Sauf que j'oubliais un point essentiel. C'était la peine qu'avait dû ressentir Selvi. Et qui était récente au moment où elle était arrivée à Terrae.

-Après, je pense que ma vision est différente de la tienne car je n'ai pas vécu ce que tu as vécu. Ou en tout cas, pas au même moment de ma vie et pas de la même façon. Quand j'étais gamine, les enfants se moquaient tous de moi, parce que j'avais des cheveux bizarres, j'avais des yeux bizarres, j'étais bien différente d'eux quoi... Mon meilleur ami m'a toujours soutenue, et puis il m'a aussi jamais quittée... C'est différent de toi du coup. J'ai réussi à dépasser ça, et puis en sachant qu'Allen était toujours là... J'ai vraiment envisagé Terrae comme un nouveau départ, comme un endroit où tout était possible. Je me suis dit que les gens étaient moins bêtes, et qu'il fallait que j'en profite, que j'aille vers eux, que j'apprenne à les connaître, parce qu'eux ne me jugeraient pas comme ceux de mon école.


Alors du coup, ouais. En y repensant. Ca devait être différent pour elle. Parce que sur le coup, quand le Master te propose de venir à Terrae, tu te dis "Oh mais oui, c'est une bonne idée, je vais tout recommencer à zéro, il n'y aura plus personne pour m'embêter !". Et puis finalement, sur le chemin, tu repenses à ce qu'il s'est passé lorsque tu es arrivée dans ton dernier établissement. Et tu te dis "Ouais, mais nan, pourquoi ce serait différent ?". Alors tu prends peur. Et tu te dis que si tu ne parles à personne, et bien au moins, personne ne viendra t'embêter...


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Sam 15 Oct 2016 - 23:34

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

J'écoute Mitsuki m'exposer son point de vue que je peux comprendre. Elle a raison, en un sens. Je n'ai rien choisi la première fois. J'ai quitté un village que j'appréciais, des amis que j'adorais, une vie tranquille et agréable, une sorte de petit paradis, et j'ai atterri dans un enfer. Alors oui, ce n'est pas tout à fait pareil, puisque j'ai choisi de venir à Terrae. En même temps, plus rien ne me retenait en Suisse. Je me suis dit que ça ne pouvait pas être pire, sans doute. J'ai pris le risque. Le plus terrible qui aurait pu m'arriver, aurait été de retrouver le même genre d'atmosphère, de revivre la même chose. Ça aurait été horrible... qu'aurais-je fait ? Peut-être aurais-je essayé de fuguer ? Ça ne me ressemble tellement pas... Je retiens un rire jaune. Je ne l'aurais pas supporté, c'est une évidence. Alors, plutôt que de tenter ma chance jusqu'au bout, j'ai pensé que me faire toute petite, passer inaperçue, essayer du moins, ça serait la meilleure chose à faire. Quand on ignore votre présence, on ne vous embête pas. Voilà, c'était mon idée. J'avais décidé de prendre le risque de venir à Terrae, mais au moment de me lancer, je n'ai pas voulu prendre le risque de m'écraser. Enfin, je l'ai fait finalement, avec Celia, mais à la base, j'ai fait preuve de lâcheté. Je saisis tout à fait la métaphore de mon interlocutrice. Ça semble bête, en effet...

Je suis surprise d'apprendre que Mitsuki a aussi subi des brimades. C'est vrai que son aspect physique est particulier et je sais que les enfants peuvent être vraiment méchants entre eux, mais elle est tellement pleine de vie, tellement sympa... le monde est vraiment moche parfois...

- Je comprends ton point de vue et je pense que tu as raison, dans le fond. Mais à l'époque, j'avais trop peur. Je me souviens, quand je suis arrivée, j'étais terrifiée, mais j'ai essayé de le cacher et j'ai eu un sursaut de courage. J'ai suivi Celia. Elle m'a fait visiter l'institut. J'étais morte de trouille en marchant dans les couloirs, parce qu'on croisait des élèves et que je m'attendais à ce qu'ils se jettent sur moi... mais au final, le souvenir que j'en ai, ce sont des sourires encourageants. Je pense que c'est ce qui m'a aidée aussi. Je me suis rendu compte que les gens n'étaient pas comme dans mon ancienne école. Il y a une telle diversité ici ! Je suis certaine que ça contribue à la bonne ambiance de Terrae. Je ne sais pas...

Je marque une courte pause.

- Après... je suis quelqu'un de timide, donc je ne vais pas courir vers les gens et leur sauter dans les bras. Mais je pense avoir fait des progrès, même si mes peurs ne me quitteront probablement jamais. Je suis plutôt angoissée dans mon genre, tu sais. C'est le genre de maladie dont on ne guérit pas, je crois... et pourtant j'essaie.

Je m'étonne d'exprimer tant de choses si... personnelles. Il faut croire que j'en ai besoin et que je me sens bien avec Mitsuki.

- Je crois que, parfois, on n'a juste pas le courage de faire ce qu'il faut, ou du moins on ne croit pas l'avoir... et finalement, le moment venu, ça va tout seul, parce qu'on se rend compte, ou pas, c'est peut-être instinctif, qu'on a besoin de quelque chose en particulier, quelque chose de capital, alors, inconsciemment ou pas, on fait ce qu'il faut pour l'obtenir.

Houla, je ne pense pas avoir été clair du tout. Il faut dire que ce n'est pas très clair dans mon esprit non plus, alors ça ne peut évidemment pas sortir différemment...


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Signat10
merci Haley
Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Teammi10
##   Dim 23 Oct 2016 - 16:53

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2908
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

C'est vrai qu'en soi, c'était assez étonnant, cette différence d'ambiance qu'il y avait entre Terrae et les autres écoles ordinaires. Je ne pensais pas avoir été une seule fois jugée ici, du moins pas autant que ça avait pu l'être durant ma scolarité à Tokyo. Les gens passaient leur temps à parler de mes cheveux, de mes yeux, de mon caractère vachement différent des leur... Alors qu'ici... Y'avait plein d'autres personnes aux cheveux "bizarres", plein de personnes aux caractères particuliers, et uniques. On était tous différents, et pour une fois, c'était cette différence qui nous reliait. La différence n'était plus un motif d'exclusion, c'était devenu l'inverse, c'était une raison en plus pour se lier.

-J'pense que t'as raison. D'une certaine façon, le fait qu'on ait tous nos différences et nos propres vies passées avant Terrae nous aide à nous comprendre et à nous lier.

Selvi, timide ? Nan, sans blague ? Haha, ok, humour pourri. J'avais compris... J'ai cru qu'elle allait faire un arrêt cardiaque quand je suis venue la voir à la fin du cours pour lui demander si j'avais été nulle ou pas. Elle est pas du genre à courir vers les autres, mais je pense qu'elle est pas non plus du genre à attendre que les gens courent vers elle ; au contraire, elle les évite. Du coup, je vois très bien ce qu'elle veut dire, même si je suis pas du tout pareil... Enfin, presque. Bon, j'avais juste un minuscule point commun, mais c'est vrai que je suis pas timide, j'aime juste pas trop le contact humain.

-J'vois ce que tu veux dire... Enfin, oui et non, mais contrairement à ce qu'on peut penser, si les gens me sautent dessus, ça me gêne, même si moi j'ai tendance à le faire parfois lorsque je me laisse emballer par mes émotions. Mais... Ouais, j'aime pas trop le contact humain à la base, physique. Après, j'dis pas, c'est vrai que j'ouvre tout le temps ma gueule...

Je le reconnais, je le reconnais ! Après, ça va un peu mieux depuis que je suis à Terrae, je me fige plus quand on se jette sur moi. Plus trop même... C'est vrai que j'y avais jamais trop re-pensé, mais l'air de rien, j'ai pas mal changé depuis que je suis ici !

-C'est ça. Souvent, on se dit qu'on sera jamais capable de faire telle ou telle chose, puis d'un coup, quand la nécessité se fait sentir et qu'on n'a pas le temps d'y penser, on fonce. En fait, c'est davantage nos pensées qui nous bloquent... Faudrait peut-être qu'on arrête de penser.

Réflexion pourrie, c'est moiiiii. Mon téléphone s'alluma à la réception d'un message, et je fus surprise de voir l'heure. Prise de panique, je relevai le regard vers Selvi.

-Ohlàlà, je vais devoir te laisser ! Faut que je prépare mes cours pour demain, je dois encore faire le remplacement, et j'ai rieeen de prêt ! Désolée désolée ! On se revoit vite, hein !! Et puis tu peux passer me voir quand tu veux, c'est pas un souci !!!
m'exclamai-je avant de ranger toutes mes affaires.

A savoir mon téléphone en fait. Parce que comme une con, j'ai oublié toutes mes affaires dans la salle de cours. Du coup, faut que j'y retourne pour récupérer tout mon bordel.
J'adressai un "au revoir" énergique à l'intention de Selvi, et partis récupérer mes affaires avant de rentrer chez moi... Préparer ma journée de demain. OMG mais c'est super fatigant d'être prof en fait ! Je sais pas où Aaron trouve le temps de sortir !

HRP : J'me suis dit que ça pourrait être bien de fermer de topic, parce que ça fait un bon moment qu'il est ouvert maintenant XD On pourra s'en refaire un du coup ♥


Bilan de cours ? (Pv : Selvi) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   
Contenu sponsorisé

 

Bilan de cours ? (Pv : Selvi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Sciences.
Aller à la page : Précédent  1, 2