Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Un souvenir de flocons (Mikii deuxième essai :P)
#   Ven 20 Fév 2015 - 15:53

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Ahhhhh les vacances ! Et dire que ça faisait un bon moment que je les attendais. Après une très très longue journée très très fatigante, j'étais sortie de mon dernier cours après avoir affrontée mes deux dernière heures de français avec l'épuisement d'un chevalier qui venait d’affronter un gros dragon. Non non je n'exagère pas du tout. Puis l'on sait bien que le dernier jour de cours avant les vacances et bien le plus long. Ah mais que c'était bien que se dire que maintenant je n'aurais plus aucun cours pendant deux semaine ! Alala le bonheur. Après ces deux heures, j'avais couru tout droit vers ma chambre et je m'étais jetée dans la douche ... A 4 heures de l'après midi oui. Mais c'était tellement du bien et puis j'avais bien besoin d'enlever toute la transpiration de cette longue journée de cours, il faut bien me croire. Bien bien,  je sortis de ma douche après avoir bien passé un quart d'heure sous l'eau chaude. Mes maintenant très longs cheveux blonds dégoulinaient en cascade dans mon dos, justement ça me faisait penser que je devrais bien aller chez le coiffeur. Ils étaient tellement longs qu'ils m'arrivait presque en dessous des fesses et même attachés en couette, ils faisait incroyablement long. En parlant de ça, je faisais ma sempiternelle couette unique sur le coté tout en réfléchissant a ce que je pourrai faire de cette fin d'après midi. Ah ben oui, je n'allais pas rester toute seule dans ma chambre le jour des vacances. Tiens si j'allais dans la cour pour voir qui est ce qu'il y trainer a cette heure ? Je trouva l'idée pas si mauvaise que ça au final. Il ne m'en fallu pas plus pour sauter dans une robe d'hiver bien plus confortable que l'uniforme et je fila avec mon téléphone et mon casque mis machinalement autour de mon coup. Oui oui c'était un nouveau casque que je m'étais acheté pour remplacer mes vieux écouteur, j'avais toujours ma vieille radio mais lui je l'emmenais partout. Je n'avais pas envie d'écouter ma musique pour une fois, juste ... De voir des gens que j'aimais ou dans le pire des cas rencontrer de nouvelles personnes même si mon caractère ne risquait pas de m'aider. Je descendis joyeusement les escaliers, définitivement de bonne humeur et après avoir fermé mon mentaux, je m’engouffra dans la cour avec son vent un peu frais et les reste de neige qui avait fondu dont il restait un petit partie à l'ombre des bancs et des arbres. Il y avait des gens, mais personne que je connaisse pour l'instant ... Au non, il allait pas falloir que j'aille à la rencontre des gens quand même ... Je continua quand même de marcher dans la cour, quand soudain :

- Mikiiiiiiii !!!

Waouh mais ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vu dis donc ! Sans crier gare, je courra et je me jeta sur lui comme un boulet de canon, oubliait au passage que j'avais quand même ... 18 ans.


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Mar 10 Mar 2015 - 22:26

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 22

Suite à cette longue aventure que fut mon voyage, je suis enfin de retour au bercail. Je me dois de l’avouer sortir de ma petite grotte pour plusieurs mois avec seulement un sac à dos et d’explorer des terrains inconnus na pas toujours été une belle partie de plaisir. Par contre, je dois l’avouer que les connaissances que j’ai apprises sur les autres cultures sont très intéressantes et m’ont permis de voir le monde autrement. Maintenant de retour à la maison, un endroit où je peux me retrouver malgré tout le temps que j’ai passé loin de mon petit chez moi. De nouvelles têtes, de nouvelles décorations et bien d’autres. Un Ancien Monde à redécouvrir, mais ça ne m’empêche pas de me sentir chez moi, un sentiment qui me manquait énormément.

Je dépose mon sac sur mon lit et je regarde ma chambre ou la poussière a formé une grande couche sur toutes mes choses. Je vais être obligé de faire un petit peu de ménage, mais pour l’instant une petite marche a l’extérieur pour me dégourdir les jambes me ferais le plus grand bien.  J’attrape une veste vu le temps qu’il fait dehors et je sors de ma chambre pour une nouvelle aventure. La tête dans mes penser je passe par la cour sans avoir une destination précise.

Je fis quelque pas dans la cour quand j’entendis mon nom au loin. J’arrêtai d’un coup de marcher.

- Mikiiiiiiii !!!

Un point jaune apparut alors dans mon champ de vision, mais avant même d’avoir la possibilité de me tourner la tête pour analyser l’objet non identifié, je me ramassai les fesses sur un banc de neige. Une longue couette blonde me passe sur le visage. Je levai la tête et regarda Olivia qui n’avait pratiquement pas changé depuis notre dernière rencontre. Je dois l’avouer je n’étais pas au courant pour c’est talent de footballeuse! Je ne pus retenir un sourire lorsque nos regards se croisèrent. C’était l’une rares fois où l'un sourire s'afficha sur mon visage sans que je m'en rende compte.

Je lui donnai une petite tape amicale sur la tête et la regarda avec un grand sourire pour lui montrer que j’étais heureux de la revoir.


[Dsl pour les fautes sa fait un éternité j'ai rien écris!]


#   Sam 21 Mar 2015 - 21:28

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

(Mais non t'en fais pas, c'est nickel et t'en fais pas moi aussi je rp pas beaucoup en ce moment :P)

Waw, waw mais ... C'était bien Mikii, c'était bien lui ! J'étais surexcitée et en même temps je n'arrivais pas a y croire. Ça faisait tellement longtemps. Avant son départ, on avait été proches pendant un moment, c'était vraiment un bon ami qui avait toujours été là quand tout n'étais pas tout rose. Une fois qu'on avait réussi à passer outre la timidité de l'un et de l'autre (et vraiment c'était le seul vrai obstacle a notre amitié !), on a trouvé qu'on s’entendait plutôt bien et que même malgré nos cotés réservés on arrivait a avoir des délires démentiels ! Et un jour il était parti, comme ça sans rien dire. Je lui en avais voulu un moment (puis on va dire que ce n'est pas la première personne qui disparaît de ma vie comme ça ...), je me suis longtemps demandé pourquoi, s'il s'était passé quelque chose de grave ... mais au final je me suis résolu à me dire qu'il y a des choses que l'on ne veut pas dire même a une proche amie et qu'il finirait bien par revenir à l'institut un jour. Soudain, je me rappela de ce jour sur le toit lors de notre rencontre, je suis sûre que si on nous avaient filmé ce jour là et que l'on nous la remontrait aujourd'hui on serait tous les deux morts de rire. La timidité dans toute sa grandeur, je trouve que ça pouvais bien résumer cette matinée. Mais au delà de mes amitiés avec des terres, des airs et des tonnerres (pas des feux non on se demande bien pourquoi hein), j'étais contente d'avoir un ami eau duquel j'étais proche ... Et que j'ai enfin retrouvé après l'avoir perdu ! Nostalgique et surexcitée comme une gamine de 15 ans en même temps, je dis en le regardant d'un air taquin :

- Eh bien alors ? Tu a perdu ta langue depuis la dernière fois que je t'ai vu ? Tu te l'ai faite mangée ?

Oui oui j'avais l'air vraiment gamine devant lui. Je ne sais pas pourquoi mais avec lui je redevenais totalement une gamine bien que j'essayais d'être plus mature, c'était très drôle d'ailleurs, quand je me comportais comme ça j'avais l'impression d'être sa petite sœur. Mais bizarrement, cette fois c'était différent ... C'était surement l'inquiétude, et cette inquiétude que j'avais eu me donna tout d'un coup un air sérieux que je n'avais pas vraiment voulu mais qui avait été provoqué par mon envie d'avoir des réponses. Donc on pu entendre que mon ton changea totalement, comme une actrice qui passe d'un rôle joyeux à un rôle triste, ma voix avant toute joyeuse pris un ton sévère mais bien légitime :

- Mais dis moi aussi ... Pourquoi tu es parti sans rien dire ?


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

Un souvenir de flocons (Mikii deuxième essai :P)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.