Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Le temps des aveux (PV Mitsuki)
##   Lun 6 Avr 2015 - 17:31

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

C'est peut-être étrange, mais n'ayant jamais connu de problème familial, je suis dans l'incapacité de comprendre parfaitement ce que vit Ys. Bon, évidemment, de l à dire "incapacité totale", j'exagère. Il y a bien des choses qui m'échappent, mais je suis tout de même capable de me faire une idée de ce qu'il vit. Il suffit de regarder son visage. Il a l'air vraiment agacé, voire presque même énervé. C'est presque comme si ses traits parlaient pour lui.

En y pensant bien, j'ai tout de même de la chance. Mes parents ont toujours été là pour moi. Uls ne m'ont jamais demandé d'être quelqu'un que je ne suis pas ; ce qui ne semble pas être le cas d'Ys. Moi, j'ai eu la chance de pouvoir être celle que je désirais être, la chance de pouvoir faire ce que je voulais. Pourtant, ce n'est pas comme si mes parents n'étaient pas étranges. Déjà dans leur passé, entre tous les vols de musées de Papa et les fréquentations peu recommandées de Maman... Mais le présent n'était pas forcément mieux ! Dois-je préciser que je n'ai jamais vu plus grande gueule que ma mère ? Mon caractère râleur qui ne supporte pas l'injustice vient probablement de là.

Pourtant, malgré ce caractère si spécial de ma famille, il n'y avait jamais eu un seul tabou entre nous. Aucune gêne, aucun problème, aucune manipulation ou cachotterie, rien. Rien de tout ce qui détruit une famille, en somme.

Je revins à la réalité en entendant Ys me parler de sa chérie. Je réagis au quart de tour.

-Une chérie ?! Tu ne m'avais pas dit ç-... Oh.

Je fis la moue lorsqu'il me précisa qu'il parlait de sa guitare. Il venait de faire taire ma curiosité en l'espace de quelques secondes à peine.

-Et sinon, une vraie chérie ? Non ?

Je retrouvai mon sourire mutin avant de repenser à ce qu'il m'avait avoué tout à l'heure vis à vis de sa situation familiale.
Un petit air gêné anima les traits de mon visage.

-Et... Concernant ton père, tu veux que j'intervienne ? En tant que Master, je serais parfaitement dans mon rôle finalement, et si jamais ça peut aider...

J'étais gênée. Déjà parce que dans un premier temps, tout cet argent qu'avait dépense Ys était probablement pour le voyage qu'il avait effectué avec Allen en Alaska. Pour retrouver les parents d'Allen, mais aussi les miens. Aussi, je me sentais responsable de toutes ces dépenses, bien que je n'ai pas participé directement au voyage. Et je me sentais redevable.

-Et ne t'inquiète pas, j'ai bien pris soin de ta guitare ! Elle est dans mon salon, attendant sagement ton retour.

Je souris délicatement en lui adressant un clin d'oeil. Toutefois, je ne laissais pas de côté l'histoire du père d'Ys. Il me semblait important d'en parler, bien que cela ne semble pas lui faire plaisir. C'était un poids qui pesait sur ses épaules et sur sa conscience. Tant qu'il ne s'en serait pas débarrassé, il continuerait à le hanter. Et s'il y avait quoi que ce soit que je puisse faire, alors j'étais disposée à le faire.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Mar 7 Avr 2015 - 19:37

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Malgré ses efforts, ce dont prévoyait son père occupé l'esprit du jeune homme. Si seulement Alfred aurait pu en dire plus long dans ce message. A moins que ce ne soit pas lui qui l'ait écrit? ! Parano? ! Non depuis le temps et surtout pour avoir de jouer certains plans, Ys était sûr d'une chose, il n'était pas fou.
Il était partagé entre l'envie d'en savoir plus et celle de s'y échapper. Toute fois, la seule option qu'il y soit accordé est d'être patient et d'attendre la venue du majordome...si toutefois, il le désirait.
Mais voilà qu'il était perturbé par cette nouvelle, que la réaction de Mitsuki le surpris d'autant plus. Bon certe il s'était amusé à faire des sous entendu, mais il ne s'attendait pas à ce que son amie puisse l'interroger ainsi. C'était l'arroseur arrosait. L'espace d'une seconde, il fixa cette dernière, les yeux écarquillés pour finalement laisser échapper un soupir. Et ce sourire en coin, ce sourire qui le trahissait.


"Pas vraiment...disant qu'elle ne se doute de rien. "

C'était comme se mordre les lèvres. Éviter de lui dire qu'elle était bien naïve cette jeune demoiselle. Est ce à cause de son statut de Master? Cette aura qu'elle dégageait qu'il garda sa langue dans sa poche? Qu'importe, c'était tout autant parler de son père que cet étrange sentiment, qu Ys n'en dirait rien.
Et comme pour recentrer son esprit, jetant des croûtons aux oiseaux, le jeune homme répondit soudainement et surtout sèchement aux paroles de son amie.


"Non!"

Il se rendit rapidement compte du ton qu'il avait utilisé. Il en était désolé car en aucun cas il ne cherchait à blesser son amie. Surtout que cette dernière ne cherchait qu'à l'aider. Mais il en était hors de question qu'elle s'approche de son père. Cet homme détruisait tout ce qu'il touchait. Et s'il connaissait l'importance de Mitsuki pour son fils, il prendrait du plaisir. Aussitôt, Ys soupira avant de poser fermement le paquet et de plonger son regard dans celui de la jeune femme.

"Promets moi de ne jamais t'approcher de lui d'accord? Tu ne sais pas de quoi il est capable. "

Mitsuki ne devait pas se rendre compte de l'importance et surtout de l'impact qu'aurait cet homme sur sa vie, mais jamais elle ne devrait s'en approcher. Et parce qu'il ne voulait pas lui faire peur ou lui donner de la peine, il tenta d'afficher un sourire aimable.

"Merci pour la guitare. Je savais que je pouvais te faire confiance. "

Oui, s'il y avait bien une personne en qui faire confiance c'était bien elle même si elle se sous estimée. Et dire qu'ils devaient passer une bonne journée bercée par une bonne nouvelle. Mais comme on dit, les bonnes nouvelles ne viennent jamais seules.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mer 8 Avr 2015 - 16:09

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

L'emportement d'Ys face à ma proposition me surprit. Je dois dire que je ne m'attendais pas à ça, et même s'il s'empressa par la suite de tenter de rectifier le tir, j'en avais encore la chair de poule. Son père était si horrible que ça ? Plus il m'en empêchait, et plus je mourrais d'envie d'aller le voir pour lui dire ses quatre vérités -bien que je ne sache pas réellement quelles étaient ces fameuses quatre vérités.
Un frisson me parcourut tandis que je croisais le regard d'Ys. Je savais que ce n'était pas bien, d'autant qu'il ne le voulait apparemment pas -voire pas du tout- mais j'étais bien trop tentée par l'idée d'aller rendre visite à ce fameux Monsieur Ochikawa. Est-ce qu'il ressemblait à Ys ? Est-ce qu'il était si sévère que ça ? Comment fonctionnait-il ? Comment avait-il réussi à détruire la vie de son vie au point de lui faire ressentir le Vide ?
Ces questions me torturaient et m'empêchaient de réfléchir convenablement. Toutefois, une chose était sûre ; dès que je le pourrais, je partirais à la recherche de son père. Je pouvais bien faire ça, après tout ce qu'il avait fait pour moi... D'autant que c'était mon travail, désormais. J'étais bien Master, non ?
Un petit sourire naquit sur mes lèvres, doux et léger. Ys n'avait pas besoin d'être au courant. J'avais cru comprendre que les Morphes pouvaient transformer l'apparence de quelqu'un d'autre. Son père ne saurait jamais qui j'étais réellement. Je pouvais me faire passer pour n'importe qui... Et Ys non plus, finalement, n'en saurait alors jamais rien. A moins que son père ne l'appelle et lui parle d'un certain professeur qui serait venu lui rendre visite. Dans ce cas là, alors je plaide coupable ; Ys n'est pas bête, il saura forcément qu'il s'agit de moi. Mais dans le fond, je ne pouvais pas ne pas agir. C'était plus fort que moi. Ys n'avait plus à subir l'influence de son père.
Il allait falloir que je revois Gaetano... Il était bien Morphe, n'est-ce pas ? Je lui demanderais si ce que j'entreprends est possible. Et j'irais.
Après un long silence, je secouai la tête.

-Excuse-moi, j'étais perdue dans mes pensées ! Bien sûr que tu peux me faire confiance.

Je lui souris.

-Dis donc, tes bouts de pain ont l'air d'avoir attiré tous les oiseaux du coin ! Regarde, on est cernés !


Je jetai un coup d'oeil autour de moi, constatant avec tristesse qu'il n'y avait pas que des moineaux et que d'horribles pigeons avaient bien décidé de se joindre à la fête.

-Et donc ! Ta chérie ne se doute de rien ? Tu veux que je t'aide à lui faire comprendre le message ?


Je reportai mon regard sur Ys, de bonne humeur, et surtout d'humeur à aider. Il faut croire qu'aujourd'hui, c'était la journée des BA !


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Mer 8 Avr 2015 - 17:55

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Attendant une quelconque réponse de sa part,  Ys vit bien la mine de Mitsuki. Cette dernière resta silencieuse. C'était de sa faute, qu'avait il a lui répondre ainsi? ! Il avait le chic pour plomber l'ambiance. Mais si elle pouvait avoir la moindre idée de quoi était capable son père, elle n'aurait pas insister sur le sujet. T'es un diamant a l'état brut, ne tapproches jamais de lui. Ys prirait qu'elle n'en fasse rien, rien de stupide.
Une perte de plus, après toutes ces années pour guérir, ne ferait que de donner un coup de grâce. Il le savait, il ne le supporterait pas. Mitsuki avait tendance à avoir la main sur le coeur. Elle s'occupait des autres mais jamais d'elle. Tu viens de retrouver ce que tu cherissais le plus, alors laisses tomber le reste, ce n'est que susceptibilité. Il aurait aimé l'attraper par ses épaules, la cernant entre deux yeux pour qu'elle honore cette promesse, mais il lui avait fait suffisamment peur. Inutile d'en rajouter.
La jeune femme brisa le silence, enfin. Elle tenta même d'afficher bonne mine. Espérant qu'il pourrait lui faire confiance. Puis elle détourna son attention sur le regroupement des oiseaux. Ys n'en prêta pas plus attention. Il s'en moque bien de ces piafs. Malgré tout il fit mine d'y jeter un oeil mais sans grand succès. Pourtant il est vrai qu'ils étaient entourés, un peu trop d'ailleurs, ça pourrait en être effrayant.


"Mouais. ..."

Échappé entre ses lèvres sans aucun sens d'intérêt. Baissant son regard au    sol, le garçon avait beau tourner ce qu'il venait de se passer, il regretta même d'avoir lu ce message à haute voix. Peut être qu'un jour il devrait s'ouvrir, se libérer. Mais à qui exactement?  Mitsuki?  Pour qu'elle risque gros? Et inutile de parler d'un psy, c'est pire et ça ne sert à rien. Juste à mieux vider votre compte en banque. Non, tout simplement parce qu'il n'était pas encore prêt. Enfin voilà que la voix de Mitsu le rappelle. Et voilà ce qu'il en sort est totalement absurde. Non mais elle s'écoute?  L'aider dans sa quête amoureuse?  Le jeune homme en reste même bouche bée. Si seulement elle savait. ..cette situation en serait ridicule.
Lassé de jouer, Ys laissa échapper un soupir étouffant un rire gêné.


"T'es irrécupérable. .."

Se levant sans cri égard,  Ys se positionna rapidement devant la Master, dans cet élan, les oiseaux effrayés prirent leur envol dans un bruyamment d'ailes. D'un geste vif mais délicat, sa main vint se poser, s'emparant du menton de son amie, et de son pouce qui passa sous la lèvre inférieure telle une caresse, il reprit d'une voix posée:

"Elle ouvrira les yeux toute seule. .."

Cela pourrait paraître cliché , idiot, absurde, mais ça s'arrêtera là. La seule raison qui les sépara, cette simple brise. Tout redevient à la normal.
Se redressant naturellement pour s'emparer d'une cigarette, Ys lança:


"T'avais prévu quelque chose ce soir? "  

Gardes le rythme, ne perds pas pied que tu ne te laisse pas bercer par une chimère au point d'en tomber aveugle.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Jeu 9 Avr 2015 - 18:59

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Il y a toujours ces moments où vous vous sentez bête, vous savez ? C'est le genre de moment où vous restez en état de choc en réalisant : 1/ vous êtes stupide ; 2/ vous vous êtes ridiculisé en ne comprenant rien ; 3/ vous avez juste envie de vous cacher.
Bon, peut-être que ça arrive pas à tout le monde. Moi, c'est mon cas. Pourquoi je le vois jamais venir ? Un jour, mettez-vous dans la tête que les cours de sociabilisation et d'apprentissage de la psychologie humaine, ça peut être utile, genre... Dès la primaire !
Je me sentis rougir à une vitesse folle, baissant les yeux sur mes pieds alors qu'Ys se rasseyait à côté de moi. Il me posa une question que j'entendis à peine, quelques bourdonnements et la surprise face à cette révélation ayant coupé toutes les fonctionnalités de mon cerveau.
Je rêve, mais il faisait comme s'il ne s'était rien passé là ?!
Est-ce que, oui ou non, je devais comprendre un truc ? Nan mais ça paraît pourtant super clair. Vous avez compris pareil que moi ?! Omg mais qu'un télépathe vienne m'éclairer ! Il sonde l'esprit d'Ys et m'explique bien tout, parce que je suis perduuuue !
Commençant à gigoter sur place, je regardai un peu devant mes pieds, où il n'y avait désormais plus aucun oiseau. Faut que je me change les idées là. Genre que je m'aère. Je sais que je suis déjà dehors ! Mais je crois que j'ai besoin de courir. Ou de faire du saut en parachute. Ca pourrait p't'être bien me calmer, en effet.
Avec discrétion, je jetai un coup d'oeil à Ys qui se trouvait à côté de moi avant de fixer à nouveau mes pieds.

-Heu... Dis...

Je m'arrêtai, cherchant mes mots. Oui nan mais là, je sais que je m'apprête à faire une connerie, mais je sais pas pourquoi, mes lèvres parlent plus vite que je ne réfléchis.

-Est-ce que tu parlais de moi en fait là ?

Naaaaaan c'était THE question pourri. Mitsuki, Mitsuki, quelle sacrée débile celle là. Vous pensez que je peux m'éclipser là ? Genre je rentre chez moi ? Ou c'est trop tard peut-être. Et si je...
L'estomac noué, je tentai de faire oublier mes dernières paroles.

-J'ai pas encore de programme défini pour ce soir mais... Heu... Et toi ?

En fait, je sais pas pourquoi je réagis comme ça. Nan, mais en vrai. A l'école, avant Terrae, j'avais pas de mal à gérer ce genre de situation. Quelqu'un m'explique mon problème ?
Nan, mais en fait, je retire ce que j'ai dit, je préfère que personne ne m'explique mon problème, ce serait trop blessant de l'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre, étant donné que le problème, c'est moi tout entier. Hahaha. Quelle fille stupide.
Et sinon, on devrait songer à me discerner la médaille de la fille la plus aveugle et la plus stupide. Ou alors, on me brûle sur la bûcher parce que je représente une trop grande honte pour la race humaine. Ouaiiiis, ça, c'est une bonne idée ! Par contre faut penser à me retirer mes pouvoirs avant, sinon je pourrais m'échapper en me téléportant et je risque de ne pas mourir brûlée -voire de ne pas mourir du tout, du coup.

-Je vais aller voir ton père dans les jours à venir parce que je peux pas te laisser souffrir de cette situation plus longtemps.

Ok. Alors ça, ça vient de nulle part, et c'est pas calculé. C'est peut-être la tension. La pression ? Un truc dans le genre. Mon Dieu mais c'est horrible, je suis pire qu'un robot ; même eux sont plus humains que moi !!!


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Ven 10 Avr 2015 - 0:29

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

L'atmosphère avait de nouveau changer, c'était les montagnes russes pour le coup. Alors qu'il n'aurait jamais pensé que Mitsuki puisse comprendre, surtout dans le domaine des relations humaines, voilà qu'une simple question, tout aussi banale soit elle, change tout. Interloqué, Ys n'en dit rien et se contente de fumer. Allen avait eu raison de se"cogner la tête", rien de tout cela n'était réciproque. Pour une fois que Mitsuki comprends, sans l'avoir voulu, le garçon eut envie de pouvoir tout effacer. Finalement teleporteur n'était pas suffisamment. Maintenant il savait pourquoi il se mentait. En plus d'avoir peur de nouveau la perte d'un être cher, de ne pas pouvoir contrôler ces sentiments nouveaux, c'était aussi de se prendre un râteau. Quoi s'en est pas un?! Pourtant c'est tout comme.
Mais comme ce n'était pas déjà facile de s'être fait avoir, voilà que ce type de question le crispe. Un rire bafoué s'en echappe, nerveux. En plus elle demande pour ne pas se tromper. .. ne changes pas Mitsu, c'est comme ça qu'on t'aime. Un sketch!  Lequel des deux devraient se faire tout petit? ! Bref, Ys ne sempecha pas de regretter. Elle, qui pour une fois ,compris sans avoir besoin de faire un dessin, alors quYs n'avait aucun cas l'intention de le faire savoir, se retrouva pris au piège. Du moins, un instant, car il préféra jouer la carte de la lâcheté, comme toujours.
Laissant échapper un long soupir de désespoir, il souffla comme fatigué,  brisant ce silence pesant:


"Surtout. ..ne changes rien. .."

Cette scène, de plus loin, devait paraître drôle, mais de près, elle en était pittoresque.  Pourquoi n'as tu pas fait comme toujours, être naïve? ! Le jeune homme en regretta ses paroles. Après tout, il venait sûrement de briser une amitié, du moins en quelque sorte. Même les paroles de Mitsuki sur son emploi du temps ne le firent pas réagir. Seulement cette obsession a aller voir son père le fit redresser. Non mais sans blague, elle est vraiment têtue!  En plus de sa question assez ironique, voilà qu'elle remet le grappin sur ça. Il n'y aurait pas un pont dans le coin?  Histoire de se jeter la tête en première? !
Allen, c'est de ta faute, c'est à cause de toi si tu ne lui avais pas annoncé la nouvelle toi même!  Oui c'est toujours plus simple de reporter la faute sur les autres.


"Mitsu, je ne vais te le dire qu'une seule fois: ne t'en approches pas! Sinon tu oublies mon nom! "

C'était comme dire à un enfant "fais pas ci, fais pas ça". En plus, il avait beau parler, mais elle pourrait très bien y aller sans même qu'il le sache. Du Mitsuki quoi! Sincèrement, le jeune homme espérait qu'elle n'en fasse rien. Pas elle. Bien que son inquiétude le toucher, que quelqu'un puisse s'intéresser à lui, peut être qu'il ne s'en rendait pas compte, mais il y a longtemps qu'il se moquait bien de son bonheur. Puis sa souffrance, il ne veut pas la partager. Et ne t'inquiètes pas sensei, je sais m'y faire.
Exaspéré et surtout, honteux, il se leva     soudainement, reprenant une voix calme.


"Penses surtout à retrouver tes parents, c'est ça le plus important. Et je passerais un de ces jours pour la guitare. .. je t'appellerais. ...bon, salut. ..."

Cela paraissait soudain, mais c'était ce qu'il avait de mieux à faire. Et sa guitare, parlons en! Il était pas prêt de la revoir puisqu'il allait se faire tout petit. S'il croisait Mitsu dans les couloirs, il tournerait des talons.  Quel idiot!  Fais ce que tu sais faire le mieux quand tu perds le contrôle, fuis! C'est tellement plus facile. Pauvre Mitsuki, elle devait plus rien comprendre. Peut être même que quelque chose s'était brisé. Idiot!  Ça t'apprendra à jouer au plus malin!
Dans un geste d'hésitation, Ys fit signe à son amie, un léger sourire mais plutôt furtif, puis il, tournant le dos, prit la route sans vouloir en affronter davantage.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Sam 11 Avr 2015 - 16:28

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Finalement, ce fut l'absence de réponse de la part d'Ys qui confirma mon hypothèse. Toujours gênée, je regardai un peu partout, sans jamais être capable de porter mon regard sur mon ami. Finalement, il m'ordonna de ne pas m'approcher de son père une nouvelle fois ; logique après ce que je venais de dire me direz-vous. Puis, il m'encouragea à retrouver avant ça mes parents, et à attendre son appel pour qu'il passe rechercher sa guitare. Je me mordis la lèvre en l'entendant me dire au revoir, se lever, et s'éloigner.
Il aurait peut-être fallu que je réagisse à un moment donné, non ? J'imagine que si... Hum.
Décontenancé, et surtout terriblement troublée, je parvins finalement à me redresser et à courir vers lui. Je le serrai dans mes bras, bien que derrière lui, collant ma joue contre son dos. Je restais un instant sans rien dire et sans rien faire, apaisée.
Je m'autorisais même pendant un instant à fermer les yeux, humant l'air à plein poumon. J'entendais le battement régulier de son coeur, rythme qui avait tendance à m'apaiser. Je rouvris les yeux quelques secondes plus tard et murmurai :

-Tu m'as dit de ne pas changer, alors ne t'attends pas à ce que je ne fasse rien concernant ton père... Tu peux choisir de préparer ça avec moi ou de me laisser faire toute seule, mais dans tous les cas, j'irais.


Je restai accrochée dans son dos, n'étant pas encore certaine de pouvoir affronter son regard. Je ne savais pas trop quoi ajouter, ni même quoi faire. En fait, et bien que cela puisse paraître surprenant, j'étais un peu perdue ; j'avais l'impression d'être une enfant qu'on avait lâché dans le monde des adultes sans la moindre formation au préalable. Je me mordis la lèvre avant de m'éloigner d'Ys, lui laissant désormais la possibilité de se tourner pour me faire face ; bien qu'il ne le fit pas forcément tout de suite.

-Tu veux qu'on aille chercher ta guitare chez moi avant que tu t'en ailles ? J'aimerais bien t'entendre jouer avec ton groupe un de ces quatre mais pour ça, je dois bien te rendre ta guitare, sinon je n'aurais jamais cette chance...


Timidement, je relevai le regard, cherchant, peut-être vainement, à croiser son regard, le visage encore chaud à cause de l'émotion.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Sam 11 Avr 2015 - 22:13

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Les sentiments sont parfois incompréhensibles, incontrôlables. Lorsqu'un type se frotte à vous, c'est facile de relever ses manches. Quand on a peur, on peut se consoler auprès d'une bonnes bouteille. Il y a toujours une facilité. Mais lorsqu'on affronte une vérité, jusqu'à maintenant étouffée, la fuite, elle est là, la facilité.
Il n'était pas très fier de lui mais pour éviter de mettre plus longtemps mal à l'aise, Ys préféra s'en eloignait. Ces moments avec elle, ces entraînements, tout ce qu'il avait connus, lui manqueront. Parce qu'il avait fait assez de dégâts, qu'il était sage de disparaître. Enfin il était décidé du moins jusqu'à que Mit suis remette tout en question. Il lui semblait bien avoir ente des pas de plus en plus proches. Mais Ys n'avait eu le temps de se tourner qu'il sentit une emprise. Des bras fins le retenaient. Une douce chaleur lui caressait sa colonne vertébrale. Pas besoin de paroles, juste cet aura qui les entourait quelques secondes.
Dans un premier temps, Ys aurait aimé qu'elle le lâche que tout puisse s'arrêter là. Puis il en fut, évidemment, surpris mais il ne se retira pas. Surtout surpris par ce geste inconnu venant de son amie. Ceci dit, rien de déplaisant, cette chaleur rassurante qui en disait long. Mitsuki ne semblait pas lui en vouloir, ou du moins, tenta de garder un contact, quel qu'il soit.
Ys accepta, il n'en rejetta rien. Malgré que la jeune femme ne décrocha en rien sur son passé. Elle était bornée, pire que lui, il ne pouvait que le reconnaître. En temps normal, il se serait énervé, ayant le dernier mot. Mais pas aujourd'hui, pas maintenant, pas avec elle. Le regard dans le vide, Ys ne desserrait pas les dents, restant de marbre. Il sentit sondage amie le quitter, s'éloigner de lui. Mitsu proposa de récupérer sa guitare. Fallait il comprendre au travers de ces lignes, qu'elle ne souhaitait pas qu'ils perdent contact? !
Tout était désordonné dans son esprit. Ys aurait aimé effacer cet événement, et à la fois, allait de l'avant. Qu'importe, il n'aura qu'à faire comme si de rien n'était. Après tout, après avoir jouer au menteur, pourquoi ne pas jouer la comédie? !


"D'accord. ..t'as gagné....encore. ."

Ces paroles soufflés comme lassé après un instant de silence, Mitsuki aura ce qu'elle voudra. Elle se mêlera à Mr Ochikawa alors à quoi bon lui tenir tête. Malgré ce qu'il venait se passer, il ne la laisserait pas courir un danger. Reprenant ses esprits, se forçant à retrouver le contrôle, Ys tourna les talons, face à la jeune demoiselle.

"Malgré que je suis persuadé que ça ne servirait à rien, je viendrais avec toi. "

Évidemment cela n'était pas négociable. Même s'il n'en avait aucune envie, il affrontera son père. Mais voilà qu'il put croiser le regard de son amie. Mitsuki releva les yeux, Ys en resta sans voix. Ils se regardaient enfin, comme se mettre face à une vérité. Et la jeune femme avait toujours ce rose aux joues. Pardon...pardon, je ne souhaitait pas jouer avec tes sentiments, ta patience. .. Idiot!
Tout ce qu'il put faire, pour détendre son amie, c'était de lui offrir un sourire. Il ne la lâchait pas du regard. Juste lui sourire. Bien sûr l'histoire de la visite chez son père ne rendait pas Ys du tout heureux, mais là, il avait juste le droit de rattraper sa "bêtise".


"Je veux bien passer d'abord par chez toi. ...Et puis, je t'avais dis que tu étais privilégiée. "

Il lui avait confiance, et confié une partie intime de sa vie. Mais comme tout artiste qui se respectent, bien qu'il s'était servi d'une autre, sa guitare lui manquait. Lorsqu'il jouait avec elle, c'était différent qu'avec une autre, il existait ce lien. Ce qu'il en retenu, ce fut que Mitsuki souhaitait voir son groupe jouer. Ainsi elle ne le détestait pas? Un haut le coeur lui prit les tripes.
Il reprit alors naturellement, bien qu'il avait cette pression:


"Si tu veux bien, j'aurai aimé pouvoir voir tes robots. ..?"

Repartir comme des amis, voilà le plus important, il fallait bien sauver les apparences.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Dim 12 Avr 2015 - 10:57

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Lorsque mon regard croisa celui de mon ami, quand mes yeux tombèrent sur son sourire, mon estomac se noua et je sentis mes joues regagner de nouvelles couleurs. Gênée, je passai finalement une main dans mes cheveux, forme de diversion à ma maladresse à venir.
A mon tour, je parvins à laisser un sourire se frayer un chemin jusqu'à mes lèvres et je hochai timidement la tête.

-Bien sûr, tu peux venir voir. Mais ce n'est pas très aboutit tu sais et puis... Il y en a beaucoup qui ne fonctionnent pas correctement.

Je lui souris. J'hésitai un instant, sans trop savoir ni même comprendre pourquoi un nouveau silence était en train de s'installer. Alors, un peu prise de court et voulant éviter tout moment gênant, je chopai le poignet d'Ys et l'entraînai avec moi.

-Bon allez, viens, on va pas s'enraciner ici !

Je le traînai sur quelques pas avant de le lâcher. Traversant le parc en direction des logements Masters, je jetai un coup d'oeil en coin à Ys avant de me dire que, malheureusement, une fois encore, j'allais me lancer sur un sujet qui fâche.

-Tu sais, j'ai appris il n'y a pas longtemps qu'un Master Morphe peut modifier l'apparence de quelqu'un d'autre pendant une certaine durée. En réalité, je pensais me servir de ça pour aller voir ton père. J'ai bien compris que tu ne voulais pas qu'il me rencontre, et puis si je me présente à lui en tant que professeur avec cette apparence... C'est à dire mon apparence de tous les jours. Faut bien avouer que physiquement, je suis pas très convaincante.


Je levai les yeux vers lui, toujours un peu gauche, mais le rouge aux joues m'ayant un peu laissé tranquille tout de même.

-Du coup... Voilà. Je pensais tout de même masquer mon identité. En ce qui concerne la suite, c'est plus à toi de me dire ce que je dois faire pour qu'il te laisse tranquille. Lui dire bêtement qu'il doit te lâcher, ou amplifier le mensonge que tu as déjà créé et conforter son idée en lui intimant de ne pas te déranger dans tes études.

De nouveau, je me passai une main dans les cheveux. J'étais encore bouleversée, mais j'avais eu si peur de perdre Ys que la peur avait presque surpassé la gêne, quoi que la complétant sûrement, si on en juge par mon état actuel. Il ne devait plus jamais me faire quelque chose comme ça, sinon j'allais craquer la prochaine fois. Il n'avait aucune idée de ce que j'avais vécu ces derniers mois, lorsqu'il m'avait laissé toute seule, partant avec Allen. Je n'avais que des regards étrangers pour compagnie, et ça, ce n'était pas vraiment supportable. Bien sûr, Aoi était là, mais elle commençait petit à petit à se préparer pour entrer en Médecine, et je savais que c'était beaucoup de travail. En parallèle, elle passait aussi beaucoup de temps à l'infirmerie où elle aidait énormément Norah, l'infirmière en chef.
Tout ça, c'est pour dire que j'avais été affreusement seule, alors Ys n'avait pas intérêt à me laisser seule encore une fois !


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Dim 12 Avr 2015 - 15:29

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

De tout temps, surtout avec le genre féminin, Ys n'avait jamais eu de soucis. Il obtenait ce qu'il voulait et au revoir. Alors pourquoi cette fois c'était différent? Malgré que les jeunes gens tentaient de passer outre, comme si de rien n'était, il existait encore une étrange ambiance. Il n'y avait rien de mal, ou qui puisse effrayer, on aurait dit deux gamins. Le jeune homme remarqua ce geste timide dans ses cheveux, mais petit à petit, Mitsuki reprit des couleurs, à sourire aussi.

"Du moment qu'ils ne sauto détruisent pas. .."

[Laissa échapper ironique l'élève. A sa grande surprise, Mitsuki le tira pour quitter ce parc. Chose surprenante, il la laissa faire avant de retrouver toute forme de liberté. Mains dans les poches, plus aucun silence gênant ne vint les séparer. Lorsque son amie reprit la conversation sur une histoire de morphe, chose qui interrogea le garçon, celui ci leva les yeux au ciel quand il en apprit plus. Décidément elle avait pensé à tout, même à monter un plan. Dans le fond, même si cela pouvait lagacer, de par les explications de la jeune femme, Ys souria désespérer. Que dire? Elle voulait l'aider tout autant qu'il s'était obstiné à le faire pour elle. [/i]

"C'est une assez bonne idée. ...même si les études ne durent pas éternellement, ça pourrait gagner du temps. .. mais changes de nom aussi. "

Oui, c'était peut être gros mais ils ne jouent pas dans la cour des petits. Avec la moindre information, son père pourrait remonter jusqu'à elle. Et puis Mitsuki en professeur avec son petit minois, ce n'était pas pour lui faire de la peine, mais en général les profs sont aigris et moches. Les élèves ne viendraient pas pour ses cours. Mitsuki avait de très bonnes idées bien qu'un jour Ys sera trop vieux, qu'il devrait obtenir un diplôme imaginaire, mais ça, c'était un une autre affaire. Commençons par le début. Déjà il devra avoir une conversation avec Alfred.
Au fil des pas, ils quittèrent l'agglomération. Ils pouvaient même apercevoir le toit des premières maisons de Master. Voyant toujours Mitsu se passait la main dans sa chevelure d'argent, son regard gauche, Ys lui tendit soudainement son portable, lui dévoilant les photos prises lors du séjour en Alaska. (Séjour? Vraiment? On peut appeler ça comme ça)


"Regardes la tête de ton pote! Il est disjoncté parfois, mais c'est un chic type. "

Histoire de détendre l'atmosphère. Il y avait des photos d Allen bourré évidemment, dormant comme un bébé, mais aussi de paysages. C'est beau l'Alaska. ..en photo seulement! En y repensant, tout ce temps loin là bas, pouvoir lui qu'elle lui avait manqué lui brûler les lèvres. Mais étant donné qu'il avait fait assez de dégâts, il préféra se concentrer sur autre chose.

"Je comprends pas que tu ne veux pas aller voir tes parents dans l'immédiat. Après tout, c'est ce que t'as toujours désiré, non?"

A croire qu'il avait fini par faire ça pour rien. Le reste on s'en fout, ça ne compte pas.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Jeu 16 Avr 2015 - 15:01

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Sorry je suis un peu en retard, j'ai eu plein de taf en début de semaine ! Joli nouveau kit spécial pour la naissance du nouveau groupe d'Ys et Joyce :D

Je souris doucement aux mots d'Ys. C'est vrai qu'au moins, mes robots ne cherchaient pas à s'entretuer. Ca aurait été stupide...
Je lui expliquais ensuite les idées que j'avais eu concernant la rencontre avec son père. Masquer l'identité... Et aussi le nom me conseilla mon ami. Je hochai la tête, gardant cette information dans un coin de ma tête. Plusieurs noms me vinrent à l'esprit mais je ne parvenais pas à en trouver un qui me paraissait assez réaliste. L'idée-même de prendre le nom de la directrice me tenta, mais je réalisais que ce n'était probablement pas une bonne idée, étant donné que son nom était directement associé à l'Institut Terrae désormais, et ce partout dans le monde.
Je marchais en silence à côté de Ys, ne trouvant pas de sujet pour relancer la conversation, laissant mon cerveau tourner en boucle afin de me trouver un nom pour notre mission "Allons convaincre le père d'Ys de le laisser tranquille".
C'est alors qu'Ys mit sous mon nez son téléphone, une photo d'Allen en plein d'écran. Je restai un instant sans rien dire, ne sachant pas trop comment interpréter cette photo. Et puis finalement, je pris le combiné des mains de mon ami et m'envoyai la photo.

-Je veux avoir des moyens de pression pour le faire céder à mes caprices !

Je regardais ensuite les photos suivantes, et m'arrêtai sur une photo merveilleuse qui dévoilait la grandeur de la nature en Alaska.

-C'est magnifique,
soufflai-je. Vous avez dû en voir des belles choses !

Je rendis son téléphone à Ys, écoutant sa question. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres.

-Je sais où ils sont maintenant... Je peux y aller quand je veux, je suis téléporteuse alors tu sais... Grâce à votre carte, je suis déjà bien avancée. J'ai attendu de les revoir pendant des années, je peux bien attendre encore un peu, sachant qu'en un clignement d'oeil, j'y serais. Pour l'instant, j'ai envie de t'aider, alors je les laisse patienter. J'aurais tout le temps de les retrouver après.


Je lui souris, tandis que nous arrivions à l'entrée de ma maison. On traversa la petite allée qui menait à ma porte, entourée de fleurs qui commençaient à s'épanouir. J'ouvris la porte et fis signe à Ys d'entrer.

-Tu viens ?


Je refermai la porte derrière lui et disparus rapidement dans le couloir avant de revenir avec la guitare de mon ami.

-Tiens ! Promis, elle est dans le même état que lorsque tu me l'as confiée !

Je lui adressai un sourire doux avant de glisser mes mains dans mes poches arrière après qu'il ait récupéré sa guitare.

-Dis voir Ys, tu habitais où exactement avant d'arriver à Terrae ?


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Jeu 16 Avr 2015 - 17:23

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Hrp: merci :D ben du coup je te pardonne :p

Finalement, lui tendre le portable n'avait pas été une si bonne idée. Voilà que Mitsuki s'en servit comme moyen de pression contre Allen. Mauvaise idée!  Sachant que ce dernier avait également des preuves compromettantes, il pourrait très bien les dévoiler à la jeune femme, histoire de se venger. De ce fait, se rendant compte de l'ampleur, Ys s'empressa de répondre:

"Non attends!! Ça ne serait pas très intelligent de faire ça, tu vaux mieux que ça! "

Lui adressant un large sourire, lui qui voulait détendre l'atmosphère, voilà qu'il alignait faute sur faute. "Pourquoi me suis je levé? !" Pourvu que Mitsu n'en fasse rien. En plus, Allen pourrait lui faire la tête, et avec qui irait il boire un coup, hein?! Non sérieusement, ça l'ennui. Après tout, c'était son partenaire de Koh Lanta. D'ailleurs en parlant de ça, voilà que la Master s'émerveille devant les paysages. Voir de belles choses. .. Ys leva les yeux au ciel. Ouais enfin, ils n'avaient pas toujours le temps, et puis c'était vraiment le parcours du combattant. Mais c'est vrai, que lorsqu'ils avaient deux minutes pour regarder autour d'eux, le temps s'était comme arrêté, enivrés par la beauté du pays.
Tandis que Mitsu lui rendit son bien, elle lui répondit au sujet de ses parents. Mais sa réponse ne lui convenait pas.  L'aider, lui?!...Ys s'en moquait bien. Peut être parce que c'était la première fois qu'une personne veuille l'aider autant, et n'étant pas   habitué, Ys n'y voyait ici qu'une forme de faiblesse. Il aurait aimé la secouer pour qu'elle passe à autre chose, mais ce petit bout de femme était coriace. Il n'en dit rien, juste de l'observer du coin de l'oeil.
Maintenant les voilà arrivés dans ce quartier où une puissance pesée. Penetrer en ces lieux et ressentir cet aura, pour sur, les plus grands vivaient ici. Hochant de la tête, Ys entra, suivie de près par son amie. Cette dernière disparut aussitôt obligeant Ys à se pencher pour la voir s'éloigner dans ce couloir. Lorsqu'elle surgit avec sa guitare, Ys manqua de perdre son équilibre. Elle est rapide!


"Merci, Mitsu. ..", suivit d'un sourire.

Oui , il était content de la retrouver, même si ce n'était qu'un simple instrument, cela en disait bien plus. Malgré les paroles de la jeune femme, Ys n examina pas son bien. Inutile de vérifier, il avait entièrement confiance en elle. Passant par dessus l'étui, sur son épaule, il entendit une question qui lui deplu. Et c'est d'un regard sévère qu'il répondit.


"J'ai l'air si bête que ça? !"

Vicieuse la Mitsu!  Non sans rire, c'est pas à Ys qu'on apprend à lui faire des coups bas. Ys en était sûr! Son but de savoir où il vivait autrefois pour s'y rendre sans lui. ..il en était persuadé. " Raaaahhh. ...Mitsu....tu auras ma peau"...
Un instant, la fixant dans les yeux, Ys soupira et reprit calmement, désespéré par cet acharnement.


"Tu le sauras en temps voulu. ...petite   coriace!"

Il ne pourrait lui en vouloir plus longtemps. Après tout, elle était là pour lui, et ce, depuis leur rencontre. Cherchant dans ces grands yeux pourpres, Ys lui offrit un doux sourire.

"Bon, tu me les montres ces robots? "

Puis il rajouta d'un sourire moqueur en harquant d'un sourcil:

"Ah moins que tu veux que je partes? "


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Dim 3 Mai 2015 - 21:16

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Du coup je suis re en retard hahaha. Mais ça va, cette fois j'avais prévenu !

J'étais un peu déçue quand Ys me dit comprendre plus ou moins que me servir de ces photos contre Allen n'était pas une bonne idée. En fait, ça m'a même fait me sentir mal quand il m'a dit que je valais "mieux que ça". Sous-entendu : j'étais en train de mal agir. C'était pourtant pas bien méchant non ?
Nous arrivâmes finalement chez moi et je ramenai sa guitare à Ys, après quoi je lui demandai diiiscrètement où il habitait, ce qui, évidemment, ne passa pas inaperçu. Et je n'obtins donc pas de réponse. Un peu déçue, je fus rapidement ramenée à la réalité par la remarque d'Ys concernant mes robots. Je me sentis rougir, et je rougis encore davantage quand il insinua que je voulais le voir partir. Je secouai vivement la tête en signe de négation, me mordillant légèrement la lèvre inférieure avant de renchérir.

-Non, non ! Reste. Je vais te montrer ça, mais...

Me tortillant un peu sur place, j'eus la sensation d'être une véritable gosse qui montre l'une de ses créations en lego au garçon qu'elle ne veut surtout pas décevoir.

-... Tu te moques pas, hein ?

Je m'arrêtai un instant dans son regard, comme si ses prunelles flamboyantes avaient le moyen de m'assurer qu'il ne se moquerait pas, puis je fis volte face.

-Suis-moi.


Je traversai le couloir de ma petite maison pour entrer dans la pièce qui se trouvait tout au bout et qui était... Dans un désordre total. Autant être franche : j'avais un peu honte. Des tournevis, clés à molette, vis, clous, et toute sorte d'autres outils traînaient par terre. Les étagères étaient dans un état pas possible, et, contre le mur, une montagne de ferrailles et matériaux en tout genre s'élevait sur mon bureau.

-C'est un peu le bazar,
crus-je bon de préciser -comme si ça ne se voyait pas déjà. Tiens, ils sont là.

Sur un coin de mon bureau, quelques petits robots trônaient. Ils n'étaient pas très performants, et certains ne savaient faire qu'un mouvement mais... Mais moi je les aimais comme ça. Un à un, je posai mon doigt sur le sommet de ce qui leur faisait office de crâne, et ils s'activèrent les uns après les autres, animés par mes pouvoirs de Tonnerre.
L'un d'eux, qui était en position assise, se redressa après avoir jeté un coup d'oeil dans ma direction. Vous me prendrez sans doute pour une folle, mais même si je savais que c'était impossible, je suis persuadée d'en avoir vu un sourire en apercevant mon visage : il avait reconnu sa maman, le petit bout !
Dans un coin de l'atelier, j'avais déposé ma planche volante, qui ne fonctionnait pas encore correctement. Je n'avais pas eu le temps de me repencher dessus, alors que j'en crevais pourtant d'envie.
Enfin, sur le coin de mon bureau, deux robots, beaucoup plus gros que ceux que j'avais construit, étaient assis dos contre dos. Ils faisaient bien 30 centimètres de hauteur, tandis que les miens ne dépassaient pas les 10 centimètres.

-Là, c'est les robots que Maman m'avait offert. Je ne les ai pas encore réparé...

Ils ressemblaient à ces fameuses peluches, dérivés de ce manga qui m'avait longtemps marquée lorsque j'étais gamine : Tsubasa. Je crois que la petite créature s'appelait Mokona, ou une chose du genre. C'était Mokona et Modoki... Si mes souvenirs sont exacts. Maman me les avait créé, juste pour moi.
L'un de mes robots s'approcha de ma main qui était sur le bureau, et s'attacha à mon doigt, tandis qu'un autre tomba sans nulle raison apparente. Ouais, y'a pas à dire, ils étaient pas fini !


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Lun 4 Mai 2015 - 18:22

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Hrp> Oui je sais et tu t'en sors bien... pour cette fois!! Mouhahaha!! (mode démoniaque off)

Il lui semblait bien, oui, que le tient de Mitsu reprit des couleurs de plus bel. Ainsi cette jeune femme confiante et bornée eut l'ombre d'un doute? Mais de part sa manière et ses paroles, Ys ne put contenir ce fin sourire amusé. Depuis quand devait elle tenir compte des critiques de son élève?!
Elle paraissait à cet instant fragile, hésitante et adorable. Oui, le garçon ressentait ces pulsions brûlantes en voyant cette lèvre mordue, ces grands yeux prunes et ce rose sur ses joues....
Persécuté par ce regard, Ys se pencha légèrement en avant , évitant que l'étui ne glisse de son épaule, tout en soutenant, le sourire malicieux aux lèvres.


"Pas cette fois.... je serai gentil."

Pourquoi le dévisageait elle ainsi? Quoiqu'il arrive, n'importe où, quelque soit le contexte, ce qu'ils seront l'un pour l'autre, il restera son allié. Alors non, il ne se moquerait pas d'elle. Mais à cet instant, il fut désarmé par son attitude. Même si cela avait duré l'espace d'une seconde, elle le fascina. Mitsuki brisa tout mystère pour le laisser entrer dans son repère. D'un souffle libéré, le temps de réaliser, Ys prit un moment avant de la suivre.
Et une fois invité, à chaque pas, ce fut comme un enfant qui découvrait Disney land. La jeune femme avait actionné ses robots et comme imprégnaient d'une âme, chacun d'eux trouvérent leur place. De son regard de braise, Ys les scruta. Il était loin de s'imaginer cette fine silhouette au centre de toutes ces pièces, créant des robots au lieu de jouer à la poupée.
Le garçon n'en dit rien, juste un regard admiratif et un sourire qui ne le quittait plus. Son amie lui indiqua deux robots , ceux de sa mère. Ils étaient bien plus grands. Le regard admiratif d'Ys disparut pour laisser place à l'interrogation.
Les fixant longuement, un petit poids métallique s'écrasant sur son pied attira son attention. Ys se baissa pour ramasser ce petit robot tombé, trouvant de nouveau sa place sur le bureau.


"J'admire ce que tu fais. Finalement, il y a plus que je ne l'aurai cru derrière ce joli minois."

Une petite taquinerie de lancée, mais loin d'être une moquerie méchante. Non, Ys n'était pas loin de se mettre à genoux devant son amie en signe de respect. Mais mieux vaut il l'évitait, elle ne cesserait de se la raconter.
Y a les filles qui sont extases quand elles rentrent dans une animalerie, et les garçons, comme pour Ys, c'était de rentrer ici. Le jeune homme fit violence pour poser son regard sur son amie.


"J'en étais sûr que tu te sous estimée."

Oui parce que mademoiselle Mitsuki avait une fâcheuse tendance à ne pas croire en elle. Mais ce qui entraînait ses doutes, c'état surtout ces deux imposants robots. Doucement, Ys quitta la jeune fille pour s'approcher d'eux et les dévisageait. Il était sûr qu'elle finirait par découvrir leur secret, peut être qui lui fallait un challenge? Un peu plus de motivation? Quand une idée intéressante lui traversa l'esprit. D'un oeil malin, Ys fit volte face à son maître et lança, plus sûr que jamais:

"On va jouer. T'es inconsciente et bornée, et moi, méga résistant. Alors je te propose un petit défis!"

Sans la lâcher du regard, il continua en s'approchant doucement vers elle.

"On va voir mon père et je répondrais à toutes les questions que tu veux, sans râler. A une condition: que tu répares ces robots et là, et seulement une fois que ça sera fait, je dirais tout ce que tu veux savoir."

Se tenant à quelques mètres d'elle, Ys ne se braquerait pas si elle réussissait ce défis. Et puis, c'est le jeu, et il respecterait sa parole. Et du moment qu'elle n'en sait pas plus, elle ne pourra pas s'approcher de cet homme dangereux .... pour un moment du moins.

"Après ça, je ne te résisterai plus. Alors? Qu'en dis tu Mlle Hojitake?"

Face à elle, la dévisageant , soutenant son regard, Ys lui afficha son plus beau sourire diabolique. Il savait que son histoire la dévorait, et qu'elle ne refuserait devant rien. Et puis c'était un moyen aussi pour gagner du temps, qu'elle reste à l'abri.
Si près d'elle, la déshabillant du regard, entendant son souffle, il termina dans un murmure:


"Tu sais avec quelle arme la mer finit par plier le rocher? La patience...."


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mar 5 Mai 2015 - 11:01

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Les compliments de Ys me firent un drôle d'effet. A vrai dire, je crois que je ne m'y attendais pas. Je n'avais jamais montré tout ça à qui que ce soit. En fait, en arrivant à Terrae, je n'avais encore jamais rien construit. J'avais bien de bonnes notes en physique et en maths, mais je n'avais cherché à appliquer mes connaissances. Ce n'est qu'au fil des années, petit à petit, cherchant mon chemin, que j'avais commencé à créer des trucs. L'un de mes déclics avait probablement été ce carrousel, que j'avais construit avec Isis. J'avais été si fière de nous, et j'étais tellement fascinée par ce qu'on était parvenues à faire avec le simple usage de nos mains et de notre cerveau, que j'en étais venue au désir d'aller encore plus loin. Isis m'avait terriblement aidée à prendre confiance en moi, en me faisant réaliser que oui, nous étions capable de créer des choses.
J'avais pris mon courage à deux mains et j'avais commencé mes créations. Certaines furent... Comment dire ? Totalement ratée. En fait, je crois même que je m'étais trompée dans l'agencement des pièces. L'une d'elle avait déjà essayé de me tuer en me sautant à la gorge, ce qui m'avait d'abord surprise, puis dépitée. Bon, bien sûr, ce n'était rien de grave ; vu la taille de la petite créature, je ne risquais franchement rien. Mais tout de même, j'avais été triste que l'une de mes propres créations, l'un de mes bébés, attente à ma vie.
Tout ça pour en venir au fait que ce que je créais, raisons de mes longues nuits, je ne l'avais jamais montré à personne. Pas même à Allen ou Aoi. Du coup, c'était... Relativement étrange de me retrouver ici, en compagnie de Ys.
Ses paroles me firent rougir une nouvelle fois. Je n'avais pas rougi autant depuis une éternité ; ça aurait été sympa que ça s'arrête d'ailleurs.
Je sursautai quand Ys proposa de lancer un... Jeu ? Je crois que c'était plus une forme de défi, ou ce genre de chose. Je l'écoutais avec attention, avant de faire la moue. Ce n'était vraiment pas juste de poser une telle condition !
Il avait ses yeux ancrés dans les miens, et il semblait imperturbable. Je crois que c'était impossible pour moi d'essayer de changer la condition. Il allait falloir que je me mette au travail. Une question me perturbait pourtant. Pourquoi souhaitait-il tant que je répare les robots de Maman ?
Je sentis un frisson me parcourir soudainement l'échine alors qu'Ys murmurait ses derniers mots. Mais... Mais ça va pas de faire ça ?!

-Je... Tu... Mais...


Ouais, très, très jolie phrase. Parfaite. Incroyablement parfaite. Même mes phrases ne sont plus logiques. Raaah !

-C'est d'accord
, soufflai-je.

Je me reculai de quelques pas, un peu maladroite. Je sentais Ys un peu trop proche de moi, et je crois que j'en avais assez de voir mes joues rougir à chacun de ses faits et gestes.

-Mais alors fait attention, mon cher petit rocher. On ne dirait pas comme ça, mais lorsque je suis plongée dans mes créations, je deviens incroyablement patiente. Tu n'en reviendras pas toi-même.


Je jetai un coup d'oeil aux deux automates, avant de regarder mes propres créations. Deux petits robots étaient en train de se taper dessus, ce qui me fit sourire. Leurs mouvements étaient si mal placés, et si lents, que le combat en devenait parfaitement ridicule mais aussi terriblement mignon.

-Une fois que je les aurais réparé, j'aurais droit de connaître tout ce que je veux savoir ! Plus aucune résistance ! C'est promis ?
demandai-je en reportant mon regard sur lui.

Je tendis une main dans sa direction, attendant qu'il la serre.

-Donne-moi ta parole.


Le temps des aveux (PV Mitsuki) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   
Contenu sponsorisé

 

Le temps des aveux (PV Mitsuki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant