Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Calm down. [Ryu ♥]
##   Mer 8 Avr 2015 - 19:55

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Pas le moral. En fait, je crois que j'ai jamais le moral en ce moment. C'est pas que je fais pas d'effort, ou que j'ai pas envie, hein. J'vous jure que j'essaie. Mais c'est difficile de pas en vouloir au monde entier pour éviter de s'en vouloir à soi-même. J'ai pas encore trouvé d'autres moyens de faire pour le moment. Pour m'occuper, j'passe mes journées au gymnase ou dans la salle d'entraînement. Ça me permet de me défouler, et j'ai vraiment besoin d'un truc sur lequel je peux me concentrer. Puis je passe du temps avec Rox aussi, même si parfois j'évite. Pour qu'elle ait pas besoin de me voir comme ça. Elle mérite mieux, et je sais pas si je suis capable de ça. Même pour elle.
Après avoir essuyé un entraînement épuisant en salle... ben d'entraînement, je vais prendre une douche. Puis me dis que ça pourrait être chouette de voir Hideko et Daisuke. Ça me fait du bien d'être avec eux, ils me font oublier que je suis-- Que je suis quoi au juste ? Pas digne d'eux, et que j'ai totalement fait le con ? Sûrement quelque chose du genre. Enfin quand Ryu est là, j'évite de venir. Déjà Noël, c'était horrible ! Je sais pas comment il fait pour être aussi insupportable, ce gars. Bon, je le lui rends bien, mais c'est typiquement parce que je l'aime pas. D'ailleurs, c'est vraiment la seule chose que je peux reprocher à ma frangine, avec son caractère de cochon : son goût déplorable en matière de mecs…
D'un pas un peu traînant, je me dirige vers la maison d'Hideko et va sonner. J'esquisse ce qui ressemble le plus à un sourire pendant que j'attends sur le pas de la porte, et quand celle-ci s'ouvre, mon expression se crispe.

- Hey, salut Ryu ...! Ma frangine est pas là ?

Pourquoi. Mais pourquoiii… Il faut vraiment qu'il soit là juste quand je viens ? Oui, bon, ok, il habite ici mais bon, c'est pas comme s'il était obligé d'être tout le temps là ! J'veux dire, j'suis pas toujours dans ma chambre moi !

- Sinon j'repasse hein, j'aimerais surtout pas te déranger.

J'aimerais surtout pas passer la moindre minute seul dans la même pièce que lui, ouais. C'est pas que je l'aime pas, qu'il est pas sympa c'est juste-- chais pas. C'est physique. Ahem.



Parle en #b7273d.
##   Sam 11 Avr 2015 - 16:50

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Aujourd'hui, Hideko a l'occasion de se reposer. Et vous savez quoi ? En homme parfait, je lui ai offert à Noël dernier un week-end dans un centre de massage avec spa, jacuzzi, et tout le tralala ! Bref, elle est posée, relax (car oui, une Feu peut très bien se reposer dans un endroit rempli d'eau), et moi, je gère la maison en attendant qu'elle revienne.
Je venais de finir le ménage lorsque j'entendis Daisuke se mettre à pleurer. J'allai le chercher dans son parc à enfant et le portai jusqu'à sa table à langer.

-Tu veux manger quoi, bonhomme ?

Le petit bout me regarda avec une moue déconfite. C'est fou, mais ça se voit que sa maman lui manque ! Ou alors, il a juste envie de manger. Ou de faire caca. Trois possibilités quand même... Devrais-je dire à Hideko qu'elle rivalise entre les compotes et les couches ? Hum. Si je lui dis, autant attendre un autre jour. Normalement, avec cette journée détente, elle devrait être de bonne humeur pour la semaine. Si c'est pas génial ça !
Je me dirigeai vers le frigo et en sortis trois compotes différentes.

-Fraise, pomme, banane.

Le visage de Daisuke ne cilla pas. J'arquai un sourcil. Il a l'air bloqué là, je vais peut-être le rebooter...
Ah bah non en fait.
Daisuke s'empara des pots de compote et les jeta par terre.

-Ok, t'as pas faim. On change de solution.

Ramassant les décombres -histoire de ne pas glisser et de me casser quelque chose- je rangeai tout avant de prendre Daisuke dans mes bras. Je montai à l'étage et partis le changer dans la salle de bain. Je l'amenai ensuite dans sa chambre, observant le petit bout bâiller.

-Allez, repose-toi un peu, je vais essayer de te préparer un truc pour le goûter !

Après un léger sourire en réaction à mes paroles, il se tourna, se retourna, se reretourna et trouva finalement LA position pour dormir alors que je quittai sa chambre.
J'allais aller me jeter dans le canapé quand on sonna à la porte. J'ouvris, et tombai nez à nez avec... C'est pas vrai. Je ne comprends pas ce que le frère d'Hideko a contre moi, franchement. Pourtant, c'est pas faute de faire des efforts ! A Noël je lui proposai tout le temps de prendre du champagne, je lui disais de ne surtout pas hésiter à se resservir... J'ai passé mon temps à lui passer le plat de petits fours. Et pourtant, regardez ce sourire crispé. Il me hait ! Expliquez-moi pourquoi, sérieusement !

-Hideko est au spa, elle est sortie dans Tokyo. Tu veux que je lui laisse un message particulier ?


J'entendis la voix de Daisuke s'élever de l'étage et je soupirai. Ca me paraissait étrange qu'il s'endorme si vite...

-Entre, je vais aller voir ce qui ne va pas avec Daisuke. Fais comme chez toi !


HRP : Ma réponse est... Carrément nulle T_T Je peux changer des trucs si jamais tu n'arrives pas à répondre hein >O<


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Sam 11 Avr 2015 - 17:26

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Ahah. Non mais, je vous avais dit que j'ai jamais eu beaucoup de chance ? Genre les jeux de hasard, d'argent et tout, j'ai toujours eu des foutues cartes de merde. Et comme je suis pas un p'tit malin, en plus de pas être né dans un champ de trèfles à quatre feuilles (mon dieu. il ne manquerait plus que ça), ben j'ai jamais réussi à me démerder avec. Le bluff ? Je connais pas. Ça fait de moi un très mauvais menteur. Surtout quand je suis face à quelqu'un que j'apprécie pas. Non parce que mine de rien, c'est assez difficile de pas faire comprendre aux gens que tu les aimes pas ! Quand c'est un collègue que tu côtoies tous les jours, t'es obligé de faire avec, et t'es pas obligé de lui parler si ça te plaît pas. Mais le mec à ta frangine. Comment vous réagiriez dans cette situation ? Parce que moi, elle me plaît pas du tout : mais alors pas du tout ! J'fais ce que je peux pour lui faire comprendre que j'ai aucune envie de lui parler sans totalement le rembarrer. Genre les monosyllabes, c'est cool les monosyllabes. Et il sait que je le déteste : suffit de voir la tête qu'il a tiré en me voyant.
Mon sourire reste toujours aussi crispé. C'est mieux que de faire une tête de dix pieds de long, hein. Je fais des efforts !

- Nan. Rien en particulier. Je voulais juste passer un peu de temps avec elle, on s'est pas trop vus ces dernières semaines. Entre frère et soeur, tu vois.

Tentative numéro deux pour lui faire comprendre qu'il est clairement de trop dans ma vie : faite ! Bon, j'avoue, je suis un connard, mais c'est pour la bonne cause. Enfin. Pour que je puisse me tirer d'ici rapidement.

- Je serais bien passé faire un coucou à Dai-chan, mais j'ai visiblement interrompu sa sieste, je continue sur un ton plus amer.

Toujours là au mauvais moment, hein Misao ? C'est comme cette fois, quand je suis allé voir Matheo. Quoique, j'ai du bol d'être tombé sur un de ses potes et pas... lui, là. Ouais, nan, je suis tellement désemparé que j'ai même pas la force de penser son prénom.

- Laisse tomber. Je rentre. Passe-lui le bonjour quand elle rentrera et embrasse le p'tit bout de ma part.

Ce faisant, je plante mes mains dans mes poches, mal à l'aise. Je crois que je ne cesserai jamais de reculer...


HRP : Ton post est très bien, roh ! Le mien, en revanche... xD 'fin bref j'espère que ça te convient <3



Parle en #b7273d.
##   Dim 12 Avr 2015 - 12:36

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

HRP : Bien sûr que ça me convient ♥

Il me hait. C'est fou, mais j'ai beau me le répéter encore et encore, j'arrive toujours pas à comprendre réellement le fond du problème. Pourtant, son ton devrait m'aider ; ainsi que ses insinuations. Mais quoi passez du temps un peu tous les deux, entre frère soeur ?
Si j'avais su que les jumeaux c'était si chiant, sans déconner, j'aurais peut-être rien fait.
Je m'arrêtai à la deuxième marche pour me tourner vers lui, prêt à lui proposer de rester jusqu'à ce qu'elle revienne, quand son ton froid reprend le dessus. En fait, je vais être franc : je sais juste pas du tout comment agir avec lui.

-T'as pas interrompu sa sieste, ne t'inquiète pas. Je viens tout juste de le coucher en fait, il ne dort pas encore.


Je tentai de lui adresser un sourire qui me sembla plus ressembler à une grimace qu'autre chose, et j'ajoutai finalement.

-Reste un peu, j'vais aller le chercher. Et puis Hideko ne devrait pas tant tarder que ça, tu peux l'attendre ici : on va discuter un peu, essayer de rattraper le temps perdu. Ca te va ? J'avais préparé du café si tu veux, tu peux aller te servir une tasse.

Je m'éloignai alors dans les marches, allant récupérer Daisuke qui était déjà debout dans son lit.

-Pas envie de dodo.


Je ris légèrement, et le pris dans mes bras.

-Viens là grand gaillard. Tonton Misao est là.
-Tonton Misa!

Je refis le chemin inverse, descendant les marches pour me retrouver face à Misao qui n'avait... Pas bougé d'un pouce, à vrai dire. Mais qu'est-ce que je dois faire pour qu'il m'apprécie sans déconner ?!
Bon, ok, je l'ai peut-être un peu cherché cette fois...

-Tu veux pas de café ?


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Dim 12 Avr 2015 - 15:30

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Comment vous voulez que je fasse pour lui faire comprendre que j'ai aucune envie de rester avec lui ? Aucune envie de "rattraper le temps perdu", comme il le dit si bien ? Je réponds pas et le regarde s'éloigner jusqu'à la chambre de Daisuke, avant de baisser les yeux sur le paillasson que je piétine. Le joli paillasson. Le genre de trucs qu'a toute bonne petite famille, la famille parfaite et merveilleuse. Cette famille de laquelle je ne devrais pas pouvoir faire partie. C'est vrai, quoi. J'ai rien à foutre là, au final. Leur gosse est un amour et je l'adore, vraiment. C'est mon neveu. Pour rien au monde je m'en éloignerais. De ma sœur aussi. Mais à chaque fois que je passe le pas de cette porte, j'ai un élan de culpabilité qui revient. Culpabilité et tristesse.
Je fais un pas en arrière. Hésite à partir, tout simplement.
Mais Ryu revient, et je lève les yeux vers lui. Étire un sourire neutre, qui s'illumine un peu plus en voyant le bout de chou qui me fait un signe de la main dans ses bras. Doucement, je m'avance et ébouriffe les cheveux de la terreur brune qui piaille avec joie.

- Eh, salut mon grand, comment tu vas ?

Puis je recroise le regard de Ryu, me bloque quelques secondes. Allez, continue à sourire Misao, continue à sourire. T'es quelqu'un de souriant en général, nan ? Ca peut pas être si compliqué. Même avec lui.

- Je reste un peu. Mais pas très longtemps. J'ai pas envie de déranger.

J'enlève mes chaussures dans l'entrée et les place bien calées contre le mur, alignées avec les autres. Avant de suivre Ryu jusqu'au salon, hyper mal à l'aise. Bon. Bon ben. On va essayer. Juste essayer. Une fois. Parce que le petit est là. Parce qu'il est là, et que lui non plus, il a pas besoin de nous voir nous bagarrer - enfin, me voir lui mener la guerre, plutôt.

- Hum. Ca va sinon ? Ah et. Ouais. Un café. Un café, ce sera bien.

Ahah... Non j'ai pas trouvé mieux.



Parle en #b7273d.
##   Jeu 16 Avr 2015 - 14:08

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

En réalité, je ne sais pas très bien ce que je dois faire. Car dans un sens, je comprends Misao. Il me voit comme celui qui lui a volé sa soeur, celui qui a été là pour elle quand lui n'y est pas parvenu. Mais moi, j'y peux quoi à ça ? C'est pas comme si j'aurais du la laisser dans la merde alors qu'elle avait besoin d'aide ! Je pouvais pas agir autrement. Je devais l'aider.
L'amour est venu après. Mais doit-il m'en vouloir pour ça aussi ? C'est idiot, et répétitif, mais c'est quelque chose qui ne se contrôle pas.
Il accepta finalement de rester un peu tandis que Daisuke lui offrit son plus beau sourire de la journée.

-'a va
, répondit l'enfant.

Je tentai un sourire, bien que je n'étais même pas sûr que cela soit une bonne idée de sourire. Ne pouvait-il pas mal l'interpréter ça aussi ?
Je marchai jusqu'au salon, suivi par Misao. Je posai Daisuke par terre et le laissai aller jouer avec tous ses gadgets qui traînaient par terre. Il revint cependant bien vite voir son oncle, s'accrochant à sa jambe.

-Tonton Misa.


Je souris délicatement, et me levai finalement pour aller préparer du café. Je restais dans la cuisine pendant un certain temps, laissant l'oncle et le neveu un peu seul.
Je devais faire l'effort, au moins pour Hideko. Mais c'était difficile. C'était difficile, car j'avais beau tout tenter, Misao refusait de, ne serait-ce qu'une fois, éprouver de la sympathie à mon égard. Et j'avais tout fait, pourtant. Ou au moins en avais-je l'impression. Avais-je raté une étape ?
Je revins plusieurs minutes plus tard avec un plateau dans lequel trônaient deux tasses, la cafetière et du sucre.
Je la posai sur la table, ne pouvant m'empêcher de sourire en observant la complicité qui liait Misao et Daisuke. Je servis la tasse de Misao et l'avançai devant lui.

-Tiens. Tu prends du sucre ?

Attendant sa réponse, je me servis à mon tour.

-Alors, comment ça se passe en ce moment à Terrae ? Redis-moi si je me trompe, mais il me semble que tu n'es pas obligé d'assister aux cours toi, si ? Tu fais quoi de tes journées en ce moment ?


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Dim 19 Avr 2015 - 16:33

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Nous entrons dans la maison - enfin, j'entre - et nous dirigeons vers le salon. Pendant que Ryu part me faire un café, mon adorable neveu vient me faire quelques câlins. C'est donc avec un visage plus détendu et une voix plus douce que je le soulève dans mes bras puis l'assied sur mes genoux. Je joue avec ses mains en papotant un peu avec lui, lui demandant des nouvelles de Panpan le lapin en peluche que je lui ai offert à Noël, sourit en coin en le voyant babiller joyeusement. Il est tellement mignon. Un vrai petit ange. Parfois je me demande comment ce serait, s'il était pas là. Puis je me dis que vu mon âge, il serait p'tetre temps que j'aie des gosses aussi. Avant de reléguer cette idée au placard. C'est pas comme si je ferais un mauvais père, mais... Je voudrais pas lui léguer tout ça. Tout ce que j'ai sous le crâne, je veux dire. Mes TOCs et tout ça. Comme quoi, y a vraiment que des barges ici, hein !
Ryu revient finalement, un peu plus rapidement que ce que j'aurais souhaité. En même temps, il habite ici et j'me vois mal le chasser genre "Tu veux pas faire un tour pendant que je joue avec Dai-chan ? Sitoplait"...

- Non, merci.

Je fixe ma tasse quelques secondes, continue à jouer avec les mains minuscules de mon neveu - mon neveu trop adoraaaableuh. Sérieux c'est un crime...
Les questions que me pose Ryu par la suite manquent de me tirer une grimace. Je me contente de hausser les épaules.

- Bahh. J'ai quasiment trente ans, j'vais pas aller suivre des cours chez des mecs moins âgés que moi. D'jà que je complexe parce que je sais pas utiliser mes pouvoirs et que des gosses de dix ans peuvent me mettre une raclée...

Puis, m'humectant les lèvres, mal à l'aise, je hausse les épaules.

- Je m'entraîne. Traîne au gymnase. J'ai besoin de me dépenser.

Le mot 'défouler' manque de m'échapper mais je l'ignore. J'ai besoin de penser à autre chose, mais ça, il n'est pas obligé de le savoir. Ça ne le regarde pas. J'me dis aussi que je pourrais trouver un job. Mais je sais pas quoi faire. Tout est trop sale, pour moi. Restaurant, cinéma, thermes. J'suis bon que dans la recherche. Et jouer à des jeux vidéos, ouaip.

- Et qu'est-ce que fait de ses journées un prof de sport et directeur adjoint d'un institut de gens bizarres avec des pouvoirs ? je le relance, plus pour la politesse que pour l'envie de l'écouter me déblatérer sa vie.



Parle en #b7273d.
##   Dim 3 Mai 2015 - 20:24

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Lorsque je revins, Daisuke était perché sur les jambes de Misao. Je sentais bien que je dérangeais, mais ce n'est pas comme si j'allais partir de chez moi et laisser Misao tout seul avec le gosse. Je sais bien qu'Hideko n'aurait aucun mal avec ça ; c'est son frère. Mais croyez-moi, bien que ce ne soit pas volontaire, je n'avais pas entièrement confiance en cet homme. Je ne saurais pas expliquer réellement pourquoi. Je savais juste que je ne le sentais pas... C'était probablement physique. Ou bien totalement inconscient, mais justifié : il n'avait pas eu de mal à torturer des gamins dans des laboratoires pour retrouver sa soeur, n'est-ce pas ? C'était un peu bizarre... En tout cas illogique.
Je pris ma tasse dans mes mains, m'enfonçant dans le canapé. J'observais Daisuke qui riait dans les bras de son oncle. Je souris doucement, avant de reporter un regard moins attendri sur Misao. Ses premières paroles ne m'invitèrent pas tellement à faire la conversation. Ce n'est pas comme si j'allais lui proposer de l'entraîner ou quoi, puisqu'il venait clairement de dire que les profs ne servaient à rien. Oh, soyez-en sûrs, je ne lui en voulais pas d'avoir dit ça. Pour être franc, je le comprenais vraiment pour le coup. Si j'avais été à sa place, j'aurais probablement réagi et pensé de la même manière - quoi que je doute pouvoir travailler dans un laboratoire pour retrouver ma soeur.
Je hochai la tête quand il me dit qu'il avait besoin de se dépenser. Je n'étais pas psychologue ou télépathe, mais je n'étais pas bête : passer son temps à faire du sport, c'est pour se vider l'esprit, et on a notamment besoin de se vider l'esprit quand quelque chose nous empêche de penser librement et nous hante.
Son retour de question me fit sourire en coin, sourire que j'estimais assez déplacé. Je le camouflai assez bien, et me contentai de répondre :

-Je remplis des papiers, gère des dossiers... Et comme tout prof de sport, je donne des cours de sport. J'imagine que ce n'est pas très inattendu.

J'admettrais volontiers que je ne savais plus vraiment comment relancer la conversation. Finalement, terminant mon café, ce fut mon téléphone qui me tira de cette situation. La sonnerie résonna dans la maison et je me levai du canapé pour aller voir le message que je venais de recevoir. C'était Hideko qui m'informait de ce qu'elle avait fait, de ce qu'elle comptait faire -me narguant avec amour- et qui me rappelait l'heure de son retour afin de bien mettre en avant le fait que tout devait être niquel quand elle rentrerait. Je souris doucement, et relevai le regard vers Misao.

-Hideko a déjà laissé échapper que tu faisais du baseball. Ca fait longtemps que tu pratiques ?
m'enquis-je.

Hideko aurait aussi dû m'apprendre comment faire pour m'entendre avec son frère. Plus ça venait, et plus cette conversation me semblait pesante, interminable, trop pleine de blancs.


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 6 Mai 2015 - 15:28

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Ce bout'chou est vraiment adorable. Ça donnerait presque envie d'avoir des enfants, s'il n'y avait pas le problème pipi-popo/vomi. Oui, c'est bien plus dérangeant que les cris. Pas que les cris ne soient pas infernaux non plus, hein. Mais dans l'ordre de mes phobies concernant ces charmants bambins, c'est vomi/popo ex-æquo, pipi et bave. Et euh, leurs mains aussi. Quand ils les mettent dans leur bouche et qu'ils touchent partout. Et qu'après ils le remettent dans leur bouche. Impossible de pas se balader avec le stock de lingettes désinfectantes sur soi, quand on a un gosse ! Bon, le fait que je le fasse déjà n'a pas besoin d'être noté. Puis c'est pratique, surtout quand quelqu'un te serre la main. Vous imaginez pas le nombre de germes qui peuvent se transmettre...

Oui, bon, d'accord, j'admets : je tente désespérément d'attirer mon attention sur autre chose que le maître des lieux - qui n'est d'ailleurs pas le maître des lieux à la base, entendons-nous bien. Non parce qu'en fait, on parle et on parle, mais aucun de nous deux n'a réellement envie de causer. Et ça se voit. Alors pour le moment je le regarde pas et je fais mumuse avec mon neveu. Je m'apprête néanmoins à lui répondre lorsqu'il reçoit un message sur son portable, et je reporte alors mon attention sur Dai-chan, paas du tout dérangé de me faire ignorer. Non mais le pire c'est que c'est pas ironique, en plus... Moi je préfère quand il se tait, je fais juste la discussion parce que sinon il va se planter devant moi, poings sur les hanches, en me disant : "Bon, c'est quoi ton problème ?"

Vous savez quoi ? C'est la première fois qu'on est seuls depuis un moment, et surtout aussi longtemps. Là, je sens qu'on va pas échapper à cette discussion interminable.

- Ah... Ouais j'en fais depuis le collège. C'est bien le seul moment où ça me gêne pas d'être couvert de boue, je lâche en retenant un ricanement, pour égard pour le bambin qui joue à hue-dada sur mes genoux. Sinon j'imagine que c'est bien. D'être prof de sport, je veux dire.

Eh, je fais un effort. J'ai fait plusieurs phrases courtes. C'est presque aussi bien qu'une seule phrase longue, nan ?!

Le bâillement du petit me fait reporter mon attention sur lui, et je caresse sa joue doucement.

- T'es fatigué mon grand ?

Ce faisant, il secoue la tête en gonflant les joues - alors qu'il est pourtant évident qu'il ne rêve que de rejoindre son lit. Ahah... Nooon, ne me quitte pas, ne me laisse pas seul avec luiii...

- Hum... Il devrait p'tetre aller faire une sieste nan ?

Je signe mon arrêt de mort j'crois ahahah.



Parle en #b7273d.
##   Mar 12 Mai 2015 - 17:51

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Lorsque Daisuke bâilla, il me sauva. Je ne savais tout bonnement plus quoi faire pour relancer la conversation. Et à vrai dire, pourquoi cherchais-je tant à la relancer, cette conversation qui ne nous plaisait ni à lui, ni à moi ?
Je me contentai alors de hocher la tête suite à la remarque de Misao.

-J'vais le coucher.


Je me penchai et pris le bout de chou dans mes bras. Il étouffa un nouveau bâillement et je le sentis se blottir contre moi. Alors que je rejoignais les marches, je ris légèrement.

-Nan mon grand. Tu ne t'endors pas sur moi ! Attends simplement quelques minutes et tu seras dans ton lit.


J'arrivai dans sa chambre et je le déposai dans son berceau. Je l'embrassai sur le front avant de m'emparer du babyphone que j'emmenais avec moi dans le salon. Trop courte pause. Pourquoi m'entêtais-je à lui parler, bon sang ? Un jour, si quelqu'un me comprend, faites-moi signe.

-C'est bon, il est couché. Dis-moi, ça fait combien de temps que tu es à Terrae maintenant ?

Ouais. Question de merde. Vous savez quoi ? Je trouve que de toute façon, lui ne fait pas beaucoup d'efforts pour entretenir cette conversation. J'me retrouve tout seul dans une conversation. Et le principe d'une conversation, c'est de ne pas être tout seul. Doooonc. Je m'autorise ce que je veux. Et puis voilà. De toute façon, je crois qu'au final, tout ça ne sert qu'à une chose pour moi : voir jusqu'à où il pourra tenir avant de me reprocher tout ce qui ne lui plaît pas chez moi.


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 3 Juin 2015 - 11:11

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Ah, voilà, il se lève pour aller le coucher ! C'est sûrement le bon moment pour fuir non ? Non mais parce que, s'il espère que je vais rester là et le fixer dans le blanc des yeux encore un p'tit moment, il se fout le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Lorsqu'il revient, j'esquisse un geste pour me lever lorsqu'il... eh bien, lorsqu'il relance la conversation. Non mais sérieusement. Est-ce qu'il pourrait comprendre un jour que je ne l'aime pas et que ce n'est même pas la peine d'essayer de faire semblant de bien s'entendre avec moi, parce que... je m'en fiche ? Complètement ? Royalement ? Non ? Il s'en fout aussi ? Je sais pas ce qu'il a dans son pois chiche - oui parce qu'en plus il est prof de sport, ça peut clairement pas être intelligent un mec comme ça - mais ça doit pas être bien rempli en tout cas. Mon sourire se fait plus acide et je hausse les épaules. Ouais, depuis combien de temps j'supporte ça, au juste ?

- Deux ans en juin, je calcule rapidement.

Deux ans que je tente de lui faire comprendre par tous les moyens, détournés ou pas, que je l'exècre poliment. Et je n'ai pas encore craqué. Si ce n'est pas merveilleux.

- Pourquoi ?

Oui, pourquoi. Exactement. Tu veux pouvoir renchérir sur le fait qu'en deux ans on aurait pu s'entendre, tous les deux, si j'avais bien entendu fait des efforts ? Mais je m'en contrefiche. Je m'en contre-fiche à un point...

Ce faisant, je lâche un rire amer et me lève.

- Bon écoute, j'vais y aller. Ça sert à rien, je suis fatigué, j'ai rien à dire, je voulais juste passer saluer ma sœur. Comme ça tu seras tranquille, moi aussi, et on aura pas besoin de faire semblant d'être des super poto en attendant qu'elle rentre. Passe-lui mon bonjour.

C'est ce qu'on appelle mettre les pieds dans le plat, je crois.



Parle en #b7273d.
##   Sam 13 Juin 2015 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

La réponse à ma question fut rapide : pas une seconde de plus. Il ne pouvait pas me supporter une seconde de plus. Pourtant, j'aurais pensé qu'il en profiterait pour bien me descendre avant de partir. Me rappeler que je lui ai volé sa soeur et ce genre de connerie. Ce qui n'est pas vrai, mais qui est ce qu'il ressent. J'ai été là pour elle quand il ne l'était pas, est-ce de ma faute ? Dois-je me faire pardonner de quelque chose ? Non. Il n'avait qu'à être là, au lieu de trifouiller le corps d'inconnus en espérant que ça le conduirait à sa soeur.
Je me pinçai la lèvre en me tournant vers lui et commençai à lui faire un signe de la main. Je m'arrêtai pourtant. J'avais pas vraiment envie de le saluer, en fait.

-T'as raison. Ca m'évitera de continuer à essayer de faire la discussion avec un mur pour garder bonne conscience.


Je comprends tout simplement pas ce mec. Quand je vois sa soeur... Elle semble tellement différente. Si on retire l'aspect physique, ils ne se ressemblent absolument pas. Elle est sociable et lui n'est qu'un abruti qui passe son temps à se plaindre, à dire que la vie ça va pas, et à faire la gueule. Aaron a un petit côté comme ça, c'est sûr. Mais lui au moins, je peux rire avec. Puis je lui fais confiance ; on lui laisse même Daisuke parfois, en urgence ! Aaron au moins sait faire la part des choses.
Bref. Misao n'est qu'un abruti. Ca y est, enfin, j'ai cerné le problème. Il m'aura fallu du temps. Je pense que c'est parce que je viens de réaliser que depuis 30 minutes, je suis le seul à faire des efforts et ça m'énerve. Est-ce qu'il pouvait pas juste... Essayer ? Il n'a jamais essayé. Il est arrivé ici un matin, comme un prince, et il a décidé qu'il ne m'aimerait pas. C'est dégueulasse. Il juge les autres tellement vite... D'autant que cette haine envers moi, c'est pour quoi, hein ? De la pure jalousie. C'est un gamin. Un gamin qui n'est jamais content, et qui en abuse. Si seulement il n'était pas venu à Terrae... Ou s'il n'était pas revenu de sa putain de mission où il a failli laisser mourir l'un de nos meilleurs Masters. Je suis sûre que ça lui a plu, quand il l'a disséqué. Ca devait lui manquer...

-Tu sais, si t'es pas bien ici, personne te force à rester hein.

J'avais laissé ça m'échapper, malgré moi. Je sais pas. J'avais les nerfs... Et maintenant que Daisuke était couché, je n'avais plus l'impression de devoir faire semblant.


HRP : Je... Savais plus quoi dire >> Mais comme au début ils devaient un peu se taper dessus et tout, j'me suis dit que peut-être ça ferait bouger les choses >O<


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mar 16 Juin 2015 - 22:56

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Mon sourire se crispe et je me retiens de faire une petite révérence. Enfin, il semblait avoir enfin compris que je ne voulais pas lui parler. Au moins cela avait-il le mérite d'être clair. Je n'ai pas la moindre envie de faire des efforts, et lui non plus visiblement. Ça nous mettait d'accord sur ce point-là. Hideko ne pourra pas nous le reprocher puisqu'elle n'en aura jamais vent. Sauf s'il se décide à s'en plaindre auprès d'elle. Je sais pas s'il serait capable de le faire, en fait. Je le connais pas assez pour ça. Et honnêtement je m'en fous un peu. S'il va la voir, ça ne fera que confirmer ce que je pense : c'est un bel abruti. Pour le moment, on y est pas encore. Je m'en fous...

Qu'il garde bonne conscience si ça lui fait plaisir. Je tourne les talons pour quitter les lieux, ou du moins retourner dans le couloir et remettre mes chaussures, quand je m'interromps dans mon mouvement. Je m'arrête subitement, me tourne vers Ryu qui me fixe d'un air méprisant. Oh. Je vois. Voilà donc son véritable visage ? Il avait mis le temps pour le montrer, tiens. J'en serais presque amusé s'il ne m'avait pas... répondu ça. Mes sourcils se froncent et je serre les dents.

- J'ai pas besoin d'entendre un truc pareil venant de toi. J'te demande pas de m'aimer. J'te demande même pas de me parler.

Si je ne suis pas bien ? Si je ne suis... pas bien ? Il croit quoi ? Que je vais partir ? Que je veux partir ? Que je devrais partir ? Mais en quoi ça le regarde putain ?!

- Tu crois que ça me fait plaisir ? J'me trimballe des remarques pareilles depuis des mois. Au passage, je vais t'apprendre un truc : j'ai pas attendu que tu me le dises pour me poser la question.

J'esquisse une moue de mépris.

- Vous me faites tous chier à jouer au pays des bisounours. J'commence à capter que j'ai pas ma place ici. Mais si ça continue, ouais, je vais finir par me barrer. Ça te fera plaisir au moins. Comme à pas mal d'autres gens.



Parle en #b7273d.
##   Jeu 2 Juil 2015 - 21:20

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2707
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

C'est clair qu'il ne me demande pas de l'aimer, ni même de lui parler. Mais en faisant ça, il est égoïste. Il ne pense qu'à lui. Sa soeur donnerait tout pour qu'on s'entende...
Mes paroles passent... Mieux que je ne l'aurais pensé. En fait, je suis presque déçu de sa réaction. Je m'attendais à ce qu'il s'énerve ; je veux dire, vraiment. Je pensais qu'il allait m'en foutre plein la gueule. Au lieu de ça, il confirme mes paroles, accepte, accentue même. Il me frustre et m'énerve.
Je serrai les poings et me tournai légèrement. Cet imbécile n'avait vraiment rien à voir avec sa soeur. Si ce n'est leur ressemblance physique, ils semblaient n'avoir rien en commun... Quand je pense que j'ai veillé sur lui et ses parents discrètement, pendant des années, sans jamais donner signe de vie, tout ça pour qu'Hideko se sente mieux. Et voilà ma récompense...
Cela dit, lui, j'avais arrêté de le suivre lorsqu'il est parti chez les scientifiques. C'est pareil ça. Il faut être un imbécile fini pour rejoindre un groupe de personne qui est à l'origine-même de l'enlèvement de sa propre soeur. Je me demande si ce gamin réfléchit vraiment beaucoup.

-J'comprends vraiment pas ce qui cloche avec toi. T'es toujours énervé, t'en veux toujours aux autres... Y a vraiment un truc qui cloche, mais si seulement je pouvais comprendre ce que c'est.


Je baissai les yeux sur mes poings que je desserrai lentement. Je me retournai pour lui faire face, glissant mes mains dans mes poches.

-Tu sais, tu devrais arrêté de te balader toujours avec ton air dédaigneux... Enfin, après, t'as peut-être cet air-là que lorsque tu me vois... Ce qui est toujours un plaisir.

Je soupirai, avant de me tourner vers la fenêtre.

-J'aimerais bien comprendre, une bonne fois pour toute, ce que c'est que ton problème. Tu me détestes, ça j'l'ai bien compris, j'suis pas débile. Mais alors pourquoi t'en veux à tout le monde ici ? Pourquoi tu craches sur ce que ta soeur a réussi à accomplir ? Y'a vraiment un truc que j'arrive pas à comprendre avec toi...


Calm down. [Ryu ♥] 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Ven 3 Juil 2015 - 16:58

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 539
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Oh, il serre les poings, se détourne ? Eh bien oui, c'est comme ça. T'es frustré parce que j'ai dit la vérité ? Mais figures-toi, je suis adulte, moi aussi. Je ne suis peut-être pas aussi sympa que toi avec les gens que j'aime pas, mais au moins, on peut pas dire que je fais preuve d'hypocrisie. Pas comme certains, n'est-ce pas ? Si tu vois de qui je veux parler ? Non mais au fond, t'en fais pas : je sais que t'en as pas grand chose à branler. Toi tu t'en fiches, au fond, tu fais juste ça pour ma sœur. 'Jamais vu quelqu'un d'aussi fidèle, sérieux. On dirait... on dirait quoi ? Un chien ? C'est l'impression que ça me donne.

Finalement, il se décide à nouveau à me faire face. C'est bien, tu portes tes couilles, t'auras droit à une sucette. Mon rictus, lui, ne faiblit pas. J'ai bien envie de savoir à quoi il pense, là. Mais finalement, ses mots l'expriment très bien. Ce qui cloche chez moi ? À peu près tout, désolé de te l'apprendre. Ça aussi j'le sais. J'vis bien avec, hein, t'en fais pas. Acceptent ceux qui souhaitent, et ceux qui ne le souhaitent pas, ben... je les retiens pas. J'ai passé l'âge de faire semblant d'aimer quelqu'un pour me sentir intégré. J'vais pas partir en dépression parce que le mec de ma frangine me déteste.

- Oh t'en fais pas. Je ne l'ai qu'avec toi. Il n'y a que toi que je méprise à ce point.

Mon sourire s'étire, mauvais. Je peux jouer au plus con aussi, si tu le souhaites ? Je suis doué pour le faire. J'ai jamais eu beaucoup de mal. D'autant que là, plus il parle, et plus il me donne envie de lui péter la gueule. Je sais qu'il me pèterait plutôt la mienne, mais c'est pas grave. L'imaginer me défoule un peu, au moins.

Finalement, mon sourire fane et je fronce les sourcils.

- Je crache pas dessus. Mais vous vivez pas dans le monde réel. On dirait un asile, où on fourre tous les cas désespérés. Sauf que ces dépressifs ont des pouvoirs, et sont en plus enfermés dans une sorte de mini village. Cool. C'est vrai qu'il n'y a aucun problème.

Je retiens un soupir agacé.

- Les gens sont sympa. Tous. Mais ils t'agressent avec leurs pouvoirs. C'est clair que c'est pas assez dangereux comme ça, faut en plus qu'ils te forcent à te battre.

Et moi, je suis faible. Je suis faible, alors je le remarque. Ceux qui sont forts peuvent détourner les yeux. Parce qu'eux ne seront jamais en danger. Mais nous ? Nous qui ne contrôlons rien ?

- Je nous crache à la gueule parce qu'on est pitoyables. Parce que ces pouvoirs, c'est monstrueux.

Mon ton s'est haussé au fur et à mesure que je parlais.

- Alors tu veux savoir quel est mon foutu problème ? Mon foutu problème, c'est que vous ne comprenez pas pourquoi le monde estime que Terrae n'y a pas sa place. Ça me débecte autant que vous, mais j'suis lucide. On est plus comme eux. Y a le reste du monde, et y a nous. Ou je devrais dire "vous", maintenant ? C'est ça ?

Un ricanement.

- Tu veux savoir pourquoi je te hais ? Parce que ton regard constamment accusateur me donne la gerbe et m'empêche de me sentir chez moi quand je suis avec ma sœur. Dehors, j'me ferais chasser par les personnes qui ont bossé avec moi. Ici, j'me fais chasser par ceux qui habitent ici. Elle est où cette justice ?!

Mes ongles rentrent presque dans ma paume. Je fixe son dos, sans trop savoir si je ressens de la haine, de la tristesse, ou simplement un trou béant. Mes fautes, je les connais, bien sûr. Je ne les nie pas. Je mériterais la prison, pour ça. Mais beaucoup, ici, la mérite aussi. Et pourtant, eux ont la chance d'être accueillis. Moi, j'ai accepté d'aider quelqu'un, un jour, et j'ai fait échouer la mission par inadvertance. Connement. Depuis, tout le monde sait qui je suis. Un traître. C'est ça. C'est comme ça.

- Tu as ce chez-toi. Moi ça fait sept ans que j'essaie de le retrouver.

La colère retombe. Et je reste un moment debout à le fixer. Finalement je me détourne. Pas comme si ça l'intéressait.

- J'me casse.




HRP : Bon en vrai je suis désolée, il se victimise un peu (beaucoup), en vrai, j'me doute que Ryu est pas si horrible avec lui, mais comme c'est de son pdv... Ben c'est comme ça, c'est la tristitude de la vie... xD



Parle en #b7273d.
##   
Contenu sponsorisé

 

Calm down. [Ryu ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Logements Masters. :: Maison d'Hideko.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.