Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Tout se consume. [Huo]
##   Dim 12 Avr 2015 - 1:25

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Une loque.
C'est ce que je suis à présent, non ? Je me rends malade rien que d'y penser. Quand je vois mon reflet dans un miroir, j'en viens même à me demander qui je suis. Pourquoi je fais ça. Pourquoi j'ai fait ça.
Je me souviens. C'est pour ma sœur que je me suis laissé embrigader. Honnêtement, je devais penser que je savais ce qu'il allait sûrement se produire. À la fac, quand j'ai pu avoir des stages dans de grands laboratoires, j'y ai pas cru. Puis j'ai entendu parler de ces expériences. Ces scientifiques. Ils avaient travaillé sur cette personne, cette Hideko Honda dont parlait les médias, et qui n'était autre que ma sœur. Alors j'ai plongé. J'ai plongé, parce que je voulais la retrouver. Que mon seul moyen de le faire, ma seule piste, c'était ces scientifiques. D'abord, j'ai vu. Puis, j'ai expérimenté. Avec de la honte, tout d'abord. Peur, parce qu'ils étaient des humains. Puis j'ai oublié que j'en étais un moi-même. Et j'ai agi. J'ai agi en pensant bien faire. J'ai agi pour la science, et pour ma sœur. Parce que je n'étais plus alimenté que par cette seule obsession. Celle de la retrouver un jour. Parce qu'elle me manquait terriblement, ma petite sœur.
Mais de là à dire que je ne savais pas quel mal je faisais... Je le savais, bien entendu. Ma blouse, elle était un peu comme une protection, vous voyez ? Je la mettais, et je me sentais bien. Je l'enlevais, et je me rendais compte. Je me rendais compte de ma monstruosité et de ma décadence. Parfois, j'arrivais à dormir. D'autres, j'étais incapable de trouver le sommeil. Et ça continuait. Ça continuait...
Pourquoi est-ce que ça ne s'est jamais arrêté ?...

Ma batte de baseball rencontre le tronc d'un arbre. Une fois, deux fois, trois fois. L'écorce vole un peu. J'ai l'impression d'essayer de me tuer moi-même en faisant ça. Ça m'apaise pas, mais ça m'aide à tout faire sortir. Les injures, la colère, les larmes. Surtout les larmes. Elles s'arrêtent pas de couler, et j'ai beau faire ce que je peux pour les arrêter, elles continuent. Elles continueront peut-être à couler tant que je n'aurai pas laissé échapper toute ma culpabilité.
Encore et encore, je frappe. Je frappe jusqu'à n'en plus pouvoir. Épuisé, je laisse tomber ma batte tordue au sol. Me laisse choir dans la poussière.
Je dois sûrement le mériter.



Parle en #b7273d.


Dernière édition par Misao Honda le Lun 27 Avr 2015 - 15:07, édité 1 fois
##   Dim 12 Avr 2015 - 1:48

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Fini les attelles et les bandages, je me sens libéré. En me regardant dans le miroir ce matin je me suis demandé si ça voulait dire que j'étais guéri aussi à l'intérieur. Je suis pas sûr de vraiment l'être un jour. Enfin si, quand je pense à Aoi je me sens mieux. C'est idiot hein. Je me sens pas coupable, pas vraiment en tout cas. Enfin pas réellement pour ce que j'ai fait, plus parce qu'elle s'est inquiété pour moi. Et je me sens bête d'avoir quand même perdu sa confiance. Cette confiance que j'ai eu tant de mal à gagner.
Je regrette pas de l'avoir tué. Enfin si un peu mais parce que ça s'est passé tellement vite qu'il n'a même pas du comprendre que c'était moi. Et tout ce qu'il me reste c'est le souvenir de son visage figé dans une expression de surprise. Ce n'est pas ça qui m'empêche de dormir, le monde va bien mieux sans Tao. Mais je regarde en arrière, je me demande si... Si quoi ? A quoi ça sert de repenser à tout ça maintenant ? Je me torture c'est tout. Ce qui est fait est fait, il faut que je tourne la page.
J'entend un bruit étrange, on dirait quelqu'un qui frappe dans... Je sais pas bien quoi. Je fronce les sourcils et me dirige prudemment vers l'origine du bruit. Je vais encore tombé sur un gosse qui vient d'arriver en pleine crise dépressive à tous les coups. Ma générosité me perdra.
Ce n'est pas un gosse. Enfin on pourrait croire, d'ailleurs contrairement à pas mal de japonais il est assez grand en fait, mais il doit être plus âgé que moi c'est sur. Une batte tordue traîne entre lui et l'arbre à l'écorce déchiqueté. Je l'observe un peu de là où je suis. Il a pleuré, ses joues sont pleines de traces de larmes séchées. C'est étrange, on se dit souvent que les adultes sont responsables, des modèles en quelques sortes. C'est faux. On ne devient pas quelqu'un de plus responsable ou fiable en grandissant. Enfin je ne crois pas. On apprend juste à mieux cacher nos mauvais côtés. Je m'approche un peu.

-Heu, ça va ? Tu as besoin d'aide ?

Il a l'air en pleine crise de nerfs. Je connais ça. Cette envie de toute frapper, de réduire le monde en cendre parce que c'est soi-même qu'on exècre. C'est pas facile. Je doit sembler pathétique à demander ça. Je me doute qu'il va m'envoyer chier. Mais il m'intrigue, j'ai envie de lui donner un coup de main, de comprendre comment il a pu se mettre dans cet état.


##   Dim 12 Avr 2015 - 2:11

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Des brindilles qui craquent sous des pas que j'ignore. Pendant quelques secondes, je me dis que je me fous qu'on me trouve-là. Que j'en ai rien à branler si quelqu'un me trouve avec la tête entre les mains et la respiration erratique ; d'avoir trop frappé, d'avoir trop pleuré ; qu'est-ce que j'en sais au juste ? J'en ai assez. J'en ai tout bonnement assez. Est-ce que c'est trop difficile à comprendre ? De toute manière, c'est sûr, cette personne passera son chemin. On ne s'apitoie pas sur le sort d'un scientifique qui culpabilise. On ne s'apitoie pas sur le sort d'un monstre.
J'entoure mes jambes de mes bras et tente de me calmer. Tous ceux qui me connaissent me disent qu'ils croient pas tout ce qu'on raconte. Ou alors ils font comme s'ils s'en fichent. Mais là, je pense pas qu'on puisse s'en foutre. Je pense pas qu'on puisse se foutre du mal que j'ai fait. C'était égoïste en plus, nan ? Enfin peu importe. Egoïste ou pas, ça n'efface rien. Au contraire.
Une voix me tire de mes pensées. C'est un homme, un rouquin asiatique aussi. Vingt-cinq ans à peu près, c'est cool. C'est pas un gosse qui m'a retrouvé, au moins... C'est déjà un coup de moins porté à mon égo.
Après avoir lentement levé le regard, je le fixe pendant de longues secondes, presque étonné moi-même de n'avoir pas sursauté. En même temps, j'ai plus rien à cacher. On dirait que tout le monde comprend assez aisément la source du problème, ahah. Et puis, après tout, c'est aussi facile de me le reprocher. Même si on me connait pas. Je suis un monstre cruel, il ne faut pas l'oublier.
Un soupir. J'ai pas la force, aujourd'hui. On est déjà presque le soir, et je suis éreinté. Je prends un moment pour réussir à articuler. Ma bouche est trop pâteuse.

- J'suis pas sûr de la mériter, ton aide. Va-t-en, t'as sûrement mieux à faire que t'occuper de la crise existentielle d'un vieux taré.

D'un geste las, je me passe la main sur le visage. La colère est passée. Maintenant, je suis juste fatigué. Et franchement, vaut mieux vraiment pas qu'il perde son temps ici. Autant parce que je sais pas comment je peux réagir dans mon état que parce qu'il est inutile de chercher à m'apporter du soutien. On efface pas le passé. Et on l'oublie encore moins. L'accepter, en revanche, me semblera bien plus impossible encore.



Parle en #b7273d.
##   Dim 12 Avr 2015 - 22:53

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Il a l'air dans un sale état. Je sais pas qui il est mais pour en être à ce point... Enfin je n'en sais rien mais il a vraiment l'air désespéré. Je fronce les sourcils. Sa voix est rauque, on dirait qu'il a hurlé en pleurant. Je m'approche un peu et m'accroupis devant lui. C'est vrai que j'ai mieux à faire quelque part. Mais en même temps je suis pas non plus égoïste au point de laisser comme ça quelqu'un qui a visiblement besoin d'aide.

-Si tu es un vieux taré je me demande ce que je suis sérieusement.

Je m'assois en face de lui, le dos contre le tronc de l'arbre massacré. C'est toujours défoulant de frapper quelque chose même si en général je préfère un sac de frappe. Mais après on se sent comme vide. Comme si tout ce qu'on venait de faire avait servi à rien. On décharge notre colère contre un objet qui n'a rien demandé et quand on l'a massacré on se retrouve con. On se demande pourquoi on a fait ça. C'est comme céder à une pulsion animale, après on ne comprend pas pourquoi. Ni comment on a pu être capable d'une violence pareille.

-Tu sais l'arbre t'avais rien fait. Enfin je sais pas mais je suppose qu'un arbre peut difficilement te faire quelque chose volontairement mais on sait jamais.

Je dis que des conneries. Enfin c'est pour dire un truc, pas laisser le silence s'installer. Ce serait gênant je crois. Et puis quitte à essayer de lui remonter le moral autant le faire pas trop mal et lui changer les idées même avec des bêtises.

-Je me doute que tu as pas envie d'en parler donc je vais pas te le demander. Par contre j'espère que t'es au courant mais t'as une tête assez affreuse.

Je sourit en coin et le détaille un peu. Il a des yeux bleu et un visage assez fin, presque androgyne. Ca devient la mode les yeux bleu ou quoi ? Sérieux c'est censé être un truc pas super courant et j'en croise plein ces derniers temps.


##   Lun 13 Avr 2015 - 20:04

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Honnêtement ? Je comprends pas. Je comprends pas pourquoi il s'en va pas. L'homme s'accroupit face à moi et je me surprends à détourner moi-même le regard, incapable de le soutenir. Je me sens mal. Je me sens trop mal. Pourquoi est-ce qu'il fallait forcément qu'on me retrouve alors que je suis dans cet état-là ? Éventuellement, je pourrais dire que je suis content que ce soit pas quelqu'un que je connais. Comme Roxanne, Matheo ou Hideko. Le pire ce serait son mec. Mais là...
Il prend la parole et je souris faiblement - sourire crispé, un peu. Il a l'air sympa, tiens. Ça change un peu des regards pleins de sous-entendus, hein. Mes épaules se haussent sans grand entrain.

- J'm'en doute, tiens. Mais ma tête est sûrement pas pire que celle de l'arbre. Maintenant, de là à dire qu'un arbre a une tête, c'est une autre histoire...

J'ai même pas le cœur de rire à ma connerie. Comment on peut faire pour se sentir aussi... mal ? Surtout je me demande comment j'ai fait pour réussir à éloigner ce sentiment-là pendant tout ce temps. Parfois, y a des événements qui vous font comprendre des trucs. Des trucs que franchement, vous auriez préféré garder dans un coin de votre tête.
Je baisse les yeux.

- T'es désœuvré ? je l'interroge finalement, sans savoir quoi lui dire d'autre. J'suis pas très fun en ce moment. Si tu cherches de la compagnie je suis pas la bonne personne.

D'un geste malhabile, j'attrape ma batte pour l'observer. Ahh... Elle est complètement défoncée, elle aussi. Ça y est, j'suis encore plus déprimé. C'est vraiment pas solide ces trucs-là.
... Ou alors c'est juste moi qui tape un peu trop fort, je sais pas. On sait jamais...
Je relève les yeux vers le nouveau venu. Fais la moue.

- J'dois avoir l'air complètement dingue, c'est ça ?

P'tetre simplement un poil timbré, éventuellement...
Avec un soupir, je me laisse tomber dans la poussière, sur le dos. ... ... Avant de me relever aussi sec, une grimace sur le visage. Si ça se trouve, un renard a pissé là...



Parle en #b7273d.
##   Ven 17 Avr 2015 - 23:35

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Il détourne les yeux et je souris en coin. Trop lâche pour te regarder dans mes yeux peut-être ? Je peux le concevoir. Je l'ai reconnu, c'est le type qui aurait trahi Terrae. Supposément. Je crois pas trop à ce genre de rumeur personnellement. En tout cas j'ai du mal à capter qu'un initié puisse faire ça. Quand on est ici on ne va pas voir chez les scientifiques, et encore moins si on sait ce qu'ils font. Puis bon ils me font tous rire avec leurs bons sentiments parfois.
Je me garderais bien de juger ça après ce que j'ai pu faire sincèrement. Si il est à Terrae c'est qu'il en a le droit et que la directrice pense qu'il le mérite. Je lui fais confiance pas besoin de chercher plus loin. Il sourit enfin un peu. Crispé et faiblard mais c'est quand même un sourire. Je retiens un petit rire. Un Terre lui ferait la leçon sur les planes tout ça... Sincèrement je m'en fous. Les arbres en ont vu d'autres, celui-ci guérira voilà tout.

-Je cherchais pas spécialement de la compagnie. Je me baladais simplement. Mais si tu tiens tant que ça à ce que je m'en aille, je le fais hein. Après m'est avis que t'as peut-être juste besoin de parler, simple avis.

Il attrape sa batte pour l'observer avant de me demander s'il a l'air dingue. Je laisse échapper un rire amusé. Dingue... Bof si je prend en compte le fait que je devais pas être vraiment en meilleur état y a quelques semaines...

-Je sais pas trop... T'as plus l'air désespéré qu'autre chose je crois.

Ou juste mal dans sa peau ? Les deux sont pas incompatibles vous me direz. Mais plus que du désespoir ça ressemble à... De la culpabilité ? Je sais pas bien. Je peux me sentir coupable aussi parfois mais vu que j'aime pas regretter ça m'arrive pas très souvent. Enfin sauf quand ça concerne Aoi...


##   Dim 19 Avr 2015 - 18:38

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

D'un geste nerveux, je m'époussète le dos pour enlever la terre et les feuilles qui s'y sont accrochées. Pas que je n'aime pas la nature, ni rien, mais elle a tendance à me foutre un poil mal à l'aise. Déjà, je suis assis par-terre, là. J'ose même pas bouger plus de peur de toucher une surface de sol un peu plus étendue. Dire qu'en plus, j'adore aller à l'extérieur... Ça me fait du bien de prendre l'air. On peut souffler un peu. On est pas contraints de vivre dans le même environnement clos avec les mêmes personnes insupportables tous les jours, au moins. Puis dehors, on peut courir aussi. Courir, c'est bien. Même si ça fait transpirer et que j'ai un gros problème avec ça. Déjà rien que serrer la main de quelqu'un, ça me paraît parfois insupportable, alors devoir porter le même t-shirt plein de transpiration pendant tout un match de baseball... L'horreur. Heureusement, j'ai toujours des hauts de rechange dans mes sacs. Ou alors je me défoule tellement fort que j'en oublie un peu ma frustration. Penser à une bonne douche, ça me motive, aussi. Bien plus que vous le pensez d'ailleurs !
Puis, je reporte mon attention sur le mec en face de moi et fait la moue, sans trop savoir quoi lui répondre. Le silence s'étire un moment. Bon...

- Désespéré, hein... je souffle finalement dans un soupir.

C'est vrai en plus. J'ai vraiment l'air du type lambda qui vient de faire une grosse connerie et qui sait pas faire autrement que de culpabiliser dans son coin. Sauf que la connerie que j'ai faite est loin d'être lambda.

- C'est quoi ton nom ? je demande.

Puis je fais la moue, joue avec ma batte du bout des doigts.

- Perso, j'sais pas vraiment si on peut dire que j'ai besoin de parler. Peut-être que j'en ai besoin, mais j'en ai pas vraiment envie.



Parle en #b7273d.
##   Lun 20 Avr 2015 - 21:15

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Le silence s'étire un moment. Je l'ai peut-être vexé ? Peu probable mais on ne sait jamais. J'aimerais pas trop qu'on me dise que j'ai l'air pathétique même si c'est pas exactement ce que j'ai dit. Ce qui me fait me demander si j'ai vraiment été dans cet état une fois. Je crois pas en fait. Ou pas à ce point là.
Enfin c'est pas dans mon caractère d'avoir des regrets ou de culpabiliser. Je pars du principe que si j'ai fait une connerie je l'assume c'est tout. Après je me sens pas forcément responsable... Enfin pas de certaines choses. Je considère que si je me suis fait manipuler ce n'est pas vraiment ma faute. Ou alors un peu parce que j'ai été assez con pour me laisser embobiner. Mais ça c'pas pareil.

-Huo, je m'appelle Huo Zhang. Et toi ?

Enfin je me doute de son nom mais c'est plus pour la forme. Enfin je sais pas si c'est un mauvais réflexe mais si quelqu'un que j'ai jamais rencontré connait mon nom ça a tendance à me faire grave flipper. Fin chais pas ça pourrait être un tueur à gage qui a un contrat sur ma tête ! Ou un concurrent même si c'est moins flippant ça.

-C'est souvent une nuance entre se sentir bien ou pas. Pas que je suis spécialiste des états d'âme tu me diras. Mais je suis pas le genre à juger les gens pour leurs conneries, pour ça faudrait que j'en fasse pas moi-même.

Je rit doucement. La dernière en date c'est quand j'ai laissé une grosse trace de brulure sur un des murs de la salle d'entrainement. Très belle la trace avec une forme de main dedans. J'avais mal dosé mon feu c'est pas ma faute, je pensais pas que ça laisserait une trace.


##   Lun 27 Avr 2015 - 16:00

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Mes yeux se lèvent et je fixe un long moment le ciel, au dessus. Les arbres me barrent à demi la vue mais bon. Y a encore un peu de soleil, et quelque part ça me fait un peu de bien. Même si là, j'aimerais bien qu'il se mette à pleuvoir. On dit que l'eau apaise les brûlures et éteins les incendie. Ce serait bien si ça pouvait être si simple, certainement. Mais c'est pas comme ça, et ça le sera probablement jamais. Alors pour le moment, je sais pas quoi faire pour que ça aille mieux. La colère est partie un moment, mais je sais que demain elle sera à nouveau là. Je sais qu'après-demain, ce sera la même chose. Parce qu'elle ne s'en va jamais, cette sale pute.
En face de moi, le rouquin se présente. Je hausse les épaules.

- Misao.

Pas de nom de famille. Je n'en veux pas. Je ne veux pas de ces regards. Je ne veux pas qu'on hausse un sourcil en me regardant, me demandant d'un air ingénu "Mais... Honda, c'est pas...?". Parce que si, c'est. C'est. Et c'est justement ce qui me fait le plus chier dans cette histoire. C'est peut-être pour ça que... je sais pas... J'aimerais bien être juste un inconnu. Ne pas être le frère de la directrice. Ne pas être un traître. Parce que c'est ce que je suis. C'est tout ce qui me définit actuellement. Alors si je pouvais juste être Misao, juste un peu, p'tetre que je me sentirais mieux.

- C'est sympa, mec. Ça me change un peu de tous ces gens qui viennent me faire la morale alors qu'ils sont parfois pas mieux que moi, je ricane, un peu tendu. Mais bon même ça on y fait plus trop attention avec le temps.

Faut juste pas toucher aux points sensibles. J'ai beau avoir l'air calme ou tout ce que vous voulez, je suis un feu. Et pas pour rien.
Un soupir m'échappe.

- T'as jamais pensé à te barrer de Terrae ? je lâche finalement. Enfin, tu me diras, même si je le voulais, je pourrais certainement pas...

Je ne m'imagine pas dire à ma frangine "Eh salut Hide-nee, tu veux pas m'effacer la mémoire et que je retourne dans le monde ? Non parce que si ça continue comme ça, je vais m'immoler avec mes propres pouvoir. Héhé !"...



Parle en #b7273d.
##   Mer 6 Mai 2015 - 22:57

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Misao alors. Juste Misao. Ca me dérange pas remarquez. Si il a pas envie d'en dire plus, il peut. Je suis certes un fouineur mais je sais aussi respecter les autres. Fin ça dépend qui après. Peut-être parce que je me reconnais un peu dans ce qu'il est ? Je ne sais pas. J'en suis à une étape ou j'hésite entre tout laisser derrière pour l'oublier et tenter d'accepter ce que j'ai pu être. Mine de rien c'est quelque chose de difficile. On aurait tendance à choisir la solution de facilité mais c'est souvent ce qui nous fait souffrir je crois.

-Je dirais qu'on prend l'habitude. Même si ça fait toujours du bien de ne pas se sentir jugé.

Je hausse un sourcil ironique et laisse échapper un rire amusé. M'enfuir hein ? Je l'ai déjà fait mec. Il y a même pas deux mois. Après partir pour revenir ou s'en aller définitivement c'est différent. Je ne pense pas que je pourrais.

-J'aurais nul part où aller. Un peu comme pas mal de monde ici je crois. Mais sans tomber dans l'idéalisme je crois que je m'en voudrais de partir d'ici sans rendre un peu de ce qu'on m'a apporté.

Quelque chose comme l'envie de vivre ? C'est un peu comme si je ne vivais pas vraiment avant en fait. Enfin si mais je survivais plutôt. C'était... Comme de se regarder agir ? Je crois. En fait je ne mesurais pas ce que je faisais, j'avais l'impression de vivre dans un monde tellement faux que je faisais n'importe quoi. Puisque c'était faux ça n'aurait pas de conséquence non ?
Je crée une petit flamme au bout de mon doigt et commence à jouer avec pour m'occuper les mains. Je la fait passer d'un doigt à l'autre, onduler dans ma paume. C'est beau le feu, vraiment. Dommage que ce soit dangereux aussi.

-D'ailleurs t'es bien grand pour un japonais. Je croyais qu'ils étaient tous sous le mètre 70.

Je rigole. Ouais je me moque. Je suis pas grand moi, même ma copine fait ma taille quoi. Moi je dis c'est injuste, ça m'enlève des points de virilité tout ça Genre lui il me dépasse d'une tête quoi ! Comment je peux avoir l'air cool après ça ?


##   Jeu 7 Mai 2015 - 20:21

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Prendre l'habitude du jugement des autres ? Certainement, oui. Après tout, peu importe ce qu'on fait, peu importe qui nous sommes, dès que nous agissons, ou n'agissons pas, dès que nous existons, en fait, on se fait juger. On se fait juger, et le jugement fait mal. C'est pas toujours les mots qui sont les plus douloureux, et je n'ai certainement pas la prétention de vouloir m'entendre avec le monde entier. C'est juste que parfois, un regard trop appuyé, un sourire en coin quand tu passes, on un froncement de sourcil, ça peut te changer. Ça peut te changer s'il est répété, s'il est violent, si tu n'es pas bien. Quand c'est les trois à la fois, ça te brise. Tu sens quelque chose qui se fissure au fond de toi-même, et il faut que tu continues à vivre avec le poids des autres sur tes épaules. Tu fais des erreurs, tu agis comme eux souhaiteraient que tu agisses. Parfois mal, parfois bien ; tu agis pas comme toi. Tu es plus toi, au final.

Et moi, est-ce que je suis encore Misao ?

Quand Huo parle, on sent qu'il le fait d'expérience. On est adultes tous les deux, et ce n'est pas le jugement des petites cours de récréation que nous évoquons. C'est ça qui est bien, quand tu peux discuter avec des gens qui ont grosso modo ton âge : vous êtes un peu en dehors de tout cet aspect trop "académique" ici. Et en même temps, ça fout les boules... Parce qu'au final, on est clairement une minorité, là.

Je hausse les épaules et lui renvoie une autre question. Sa réponse me laisse de marbre un moment. Puis me fait détourner les yeux. Sans rendre un peu de ce que Terrae nous a offert, hein...

- C'est pas difficile pourtant. De trouver un endroit où aller. Moi j'crois que je m'installerais ailleurs. N'importe où ailleurs qu'ici. Pour pouvoir recommencer à 0, me trouver une meuf, avoir éventuellement des gosses...

Un ricanement m'échappe, et j'ai une pensée pour Roxanne. Ouais, j'suis un connard. Mais je crois que je pourrais partir sans le lui dire. Sans le dire à Hideko, ce serait plus délicat. Elle me retrouverait. Mais moi, je ne sais pas. Est-ce que je veux rester ? Est-ce que je veux partir ? Je ne comprends plus rien. En fait, je sais pas ce que je veux...

Enfin, je lève les yeux vers lui. Hausse les épaules.

- Je sais pas. J'ai toujours été grand. Ma frangine aussi l'est.

Mes yeux se baissent sur mes mains, que je fixe.

- J'ai dû manger trop de soupe quand j'étais gosse ?



Parle en #b7273d.


Dernière édition par Misao Honda le Mer 3 Juin 2015 - 11:12, édité 1 fois
##   Ven 22 Mai 2015 - 17:33

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

C'est étrange mais je crois que j'avais pas vraiment discuté comme ça depuis un moment. Enfin avec un adulte. Pas que les gens que je côtoie soient tous des gamins ou un truc comme ça mais... C'est différent ? Comme d'avoir une discussion avec un confrère en fait. Ca me manque de pas pouvoir parler journalisme en fait. Et photo aussi. Des fois j'aimerais avoir un avis objectif sur ce que je fais.
Trouver un endroit où aller... Je crois que je pourrais au final si j'en avais envie mais ce serait différent. Ce serait pas comme une maison. Je suis pensif. Ce qu'il dit me fait poser une question assez perturbante. Avec Aoi... Quel genre de relation j'aimerais construire avec elle en fait ? Parce que sortir avec quelqu'un c'est bien mais... Avec elle c'est compliqué. Je sais pas du tout où ça va nous mener. Je l'aime, c'est une chose de sure, mais je ne sais pas trop quoi en faire. Je réfléchis trop surement.

-Avoir des gosses c'pas pour moi. Je m'y risquerais pas si c'est pour tout foirer. Trop prise de tête et j'ai déjà assez à faire avec la mienne

Je m'en voudrais trop de foirer comme mes parents l'ont fait pour moi. On peut pas s'empêcher d'avoir des attentes. C'est normal de vouloir le meilleur après tout, mais ça nous tue de l'intérieur.

-Ha pourtant c'est pas faute d'avoir essayé, je fais en riant. J'aurais bien aimé être plus grand moi.

Mais non, raté. Je fais une taille d'asiatique dans la moyenne : donc vers 1m70. Monde cruel moi j'dis. Mais je compnse avec mon physique de dieu donc c'est pas grave après.

-C'est bien d'avoir une soeur ?

J'aurais bien aimé avoir un frère ou une soeur quand j'étais jeune. Bon près j'ai compensé avec les mecs du gang mais voilà... Chine, enfant unique, tout ça...


##   Mer 3 Juin 2015 - 11:29

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Une famille... des gosses, une femme. Tout ça, c'est le genre de trucs qui me donnerait espoir, en fait. L'espoir que tout est pas encore décidé ou foutu, l'espoir de normalité peut-être aussi. Mais déjà que j'étais pas normal, à la base, est-ce que maintenant que j'ai ces pouvoirs c'est pas encore pire ? Autour de nous, partout, il n'y a que de la magie. Mais cette magie, contrairement aux trois-quarts des habitants de cet institut, m'effraie plus qu'elle ne m'émerveille. J'ai été émerveillé, pendant un temps. Mais au final, c'est ça qui nous détruit et nous fait du mal. Est-ce qu'on ne serait pas tellement mieux sans pouvoirs ? Sans qu'on essaie de nous faire croire, à tort, que cet endroit est le plus beau qu'il soit ? Rêver c'est encore tout ce qui me permet de pas péter les plombs.

- J'imagine que ça s'apprend sur le tas. Mais en même temps... ouais. C'est pas faux. J'sais que je serais pas un bon père.

Trop bizarre. Je pourrais jamais élever des gosses normaux. Soit je ne les comprendrais pas, soit ils ne me comprendraient pas. Ou alors ils finiraient aussi zinzin que moi ?

Puis, doucement, je hausse les épaules. Me retiens de tracer des signes dans la poussière.

- Oui c'est bien. Sauf quand elle disparaît pendant six ans, qu'elle se trouve un mec insupportable pendant ce temps et pond un mioche tranquillement alors que toi, tu passes ta vie à la chercher sans savoir si elle est vivante ou pas. Ça c'est moins cool. J'le souhaite à personne.

Cynisme, quand tu nous tiens. Honnêtement, j'ai conscience que je me plains un max, alors que franchement, j'ai aucune raison ou presque de le faire. Mais. Se retrouver comme ça, à attendre pendant des jours, se retrouver avec un bistouri en main alors que jamais, au grand jamais tu n'aurais même faire de mal à une mouche, c'est... je sais pas. C'est pas moi. C'est juste pas moi.

- Tu es fils unique ? je renchaine, pour ne pas rester bloqué là-dessus.



Parle en #b7273d.
##   Ven 12 Juin 2015 - 11:56

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1259
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je fais une grimace pensive. Même en essayant de m'imaginer un gosse brun aux yeux bleu... Ouais ça me perturbe plus qu'autre chose au final. Quelque part je préfère avoir une famille de substitution. Parce que je suis un peu lâche quelque part ? C'est possible. Je ne sais pas bien si c'est plus parce que ça demanderait trop de responsabilités. Si un jour ça me tombe dessus j'y repenserais mais là comme ça c'est trop bizarre pour moi. En vrai j'aime les gosses. J'ai toujours cet espèce d'instinct de protection stupide quand je me retrouve avec quelqu'un de plus fragile. Avec Aoi c'est différent. Pour moi elle est pas vraiment comme les autres filles. Déjà parce qu'on a commencé quand elle m'a rétamé la gueule dans un combat. Ensuite parce que je sais pertinemment qu'elle a pas besoin de moi pour se protéger.

-Après on peut pas savoir si on a pas essayé, je fais en riant.

Je fais la moue quand il parle de sa soeur. Il a pas eu de chance on dirait... C'est vrai que ça peut être bien d'avoir une famille mais c'est souvent pire quand on est déçu ou blessé au final. Alors on essaye de se protéger pendant un temps. On se construit une façade, une protection. Et puis un jour ça vole en éclat. Et il ne reste plus rien. Même plus de certitude, à peine l'envie de s'accrocher.

-Ouais. En Chine tout le monde ou presque l'est tu sais. Mais j'aurais tellement voulu avoir une grande soeur ou un grand frère. Quelqu'un pour me recadrer quand j'étais ado. Pas sûr que ça aurait vraiment été utile au fond mais j'aurais peut-être pas fini comme ça...

Ouais ça aurait surement servi à rien. Enfin non, je me serais juste senti coupable de le laisser seul. Mais c'est pas le cas. Tout ce que je ressens pour ma famille c'est un vague dégoût et beaucoup d'incompréhension. Je crois qu'on a toujours été trop différents. On ne peut pas demander à un chien d'aimer un chat, c'est comme ça. J'ai pas de regret en ce qui les concerne, même pas de malaise. Pour moi ce sont juste des étrangers.


##   Mar 16 Juin 2015 - 21:56

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Messages : 531
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Pas besoin d'essayer pour le savoir. Qui aimerait avoir un père barge ? Déjà, qui aimerait avoir un mec taré qui passe vingt minutes à faire ses lacets chaque matin, à regarder de quel pied il se lève, à ranger, trier, classer tout et n'importe quoi par ordre de taille et/ou couleur, alphabétique ou de praticité, qui serait incapable de changer les couches de son gosse ? Vous imaginez même pas ce que ça ferait lors de l'accouchement. Alors là... J'sais que j'ai fait pire sur des êtres humains, mais là, ce serait au-dessus de mes forces.

En fait, je me rends compte que ce que j'aimais, dans ce travail, c'est qu'il me faisait me sentir humain. J'avais pas peur, j'étais pas dégoûté. En fait, je ressentais paradoxalement pas grand chose. Mais je me sentais bien. Je crois que je cherchais plus à réduire mon malheur qu'à construire mon bonheur. Et c'est toujours le cas, quelque part. C'est pour ça que j'aimerais partir, des fois. Pour construire quelque chose. Pouvoir vivre. Est-ce que j'ai le droit à ça ?

Finalement, je continue et, amer, je parle de ma frangine. J'me rends compte que j'en parle comme si tout était de sa faute ou de celle de Ryu, mais au final, c'est moi qui n'ai pas été capable de la retrouver. De comprendre où elle se trouvait, puis d'entrer en contact avec elle. J'aurais dû faire plus. Faire tellement plus...

- C'est bien d'avoir de la famille comme ça, ouais, j'acquiesce. T'étais plutôt du genre racaille quand t'étais ado, alors ? Mais c'est vrai que ça peut recadrer un peu. Mais pas toujours, j'pense.

Enfin après, en Chine... Comme dit. Politique de l'enfant unique, tout ça. J'y avais pas vraiment pensé. On se rend pas toujours compte quand on vit pas là-bas...

- Après j'imagine que certaines choses sont comme ça pour une raison. C'est pas dit qu'en changeant un tout petit truc tout aurait été modifié dans le même temps, je hausse les épaules. T'façon, si on part comme ça, on partira trop loin dans le regret.



Parle en #b7273d.
##   
Contenu sponsorisé

 

Tout se consume. [Huo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant