Partagez | 
Une journée sans soleil, c'est triste ♪ [Asilys Eirwen ~]
##   Lun 18 Mai 2015 - 22:38
Messages : 44
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Jouer ~
Humeur : Happy!

Voilà quelques temps déjà qu'Abbée se trouvait à Terrae. Elle y avait enfin prit ses repères et la vie suivait son cours. Elle aimait cet endroit; il lui avait toujours semblé chaleureux.
En réalité, la jeune fille avait pensé rêver lorsqu'elle était arrivée ici. Tout autour d'elle semblait vide. Du vide et seulement du vide. Elle avait quitté son foyer, elle avait quitté la grande ville sans un regard en arrière. Depuis l'accident, tous les lieux où elle avait passé son enfance étaient devenus froids. Elle ne regrettait pas d'être partie.
Terrae, ce monde à part -elle aimait l'appeler ainsi-lui avait semblé mille fois plus lumineux que ce qu'elle venait de quitter. A peine arrivée, la demoiselle avait l'impression de s'être trouvé un nouveau foyer. Elle n'avait pas tout à fait tort, puisqu'elle se fit très vite à sa nouvelle vie. Elle ne regrettait en rien son choix, elle ne regrettait pas d'avoir quitté Tokyo. Mais elle regrettait peut-être ce qui l'avait poussé à mettre un terme à son ancienne vie. Si l'accident n'avait pas eu lieu, si ces parents étaient toujours à ses côtés, quel genre de vie aurait-elle mené ? C'était des question qu'elle n'aimait pas vraiment se poser... Elle avait toujours contourné les soucis par le sourire, et elle continuerait ainsi.

Bref!  En ce mardi, le soleil n'était pas au rendez-vous, ce qui était dommage. La blondinette l'aimait ce soleil. Elle aimait le voir régner sur le ciel et chasser les nuages. Les nuage, elle ne les appréciait pas. Ils étaient trop sombres, et ils amenaient la pluie et le froid. Elle maudissait ces fichus trucs tout blanc ou tout gris qui n'avaient, selon elle, pas de raison d'exister.

Il n'y eut pas de trace du soleil ce jour-là. Il était seize-heure trente, Abbée sortait des cours mais les nuages persistaient toujours. Postée à l'entrée, elle souffla bruyamment face au mauvais temps et chercha quelqu'un du regard. Ce quelqu'un, c'était une amie avec qui elle avait prévu de passer un peu de temps. N'étant pas dans la même classe, elles devaient se retrouver ici à la fin des cours. Elle attendit longtemps, très longtemps. Du moins le pensait-elle. Victime de son impatience légendaire, cinq minutes passèrent. Lorsque son portable sonna, et que, sur le petit écran, s'afficha le message d'excuse de sa pauvre amie visiblement débordée de devoirs, la jeune fille se retint de balancer le téléphone au loin. Ladite amie préférait travailler afin de rattraper son retard ce qui était une idée judicieuse. Mais pas selon le point de vue de la demoiselle qui ne voyait cela que comme un frein à l'amusement. Elle rangea son téléphone, croisa les bras d'un air résigné et gonfla les joues.
Et donc ? Que faire ? Le temps n'était pas radieux, il menaçait de pleuvoir à tout moment et elle ne se sentait pas l'envie de sortir. Au lieu de cela, elle regarda distraitement les plus jeunes élèves qui, ayant terminé les cours passaient dans le grand hall.
##   Mar 19 Mai 2015 - 21:30

Personnage ~
► Âge : 10 !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/11/2014
Emploi/loisirs : Parler avec Philéas =)
Humeur : La même que Philéas =)

Sortant de l'immense bâtiment, j'avançais vers l'entrée. Que faire.... Ne trouvant pas de réponse à cette question ex-is-ten-tielle, eh bah oui, ce mot étant compliqué à prononcer pour moi, d'ailleurs je n'en avais compris le sens que récemment, je me tournais vers ma jolie, ma superbe, ma magnifique, ma peluche, ma très intelligente Grenouille, nommée Philéas Frog.

- On fait quoi maintenant ?
- On vérifie ce que tu as dans ton sac d'aventurière !
- Bonne idée !


 je m'assis sur le bord de l'allée et commençais à sortir ce que Frog disait.

- Normalement tu as : eau, carnet, crayon, pierre, feuilles mortes, bouts de bois. Et biscuits.
- J'ai fini les biscuits... Il reste quand même les miettes, ça compte ?
-Hummm moui, mais je suis pas convaincu....
-Bon d'accord, je les enlèverai. En plus ça va dans mon carnet. Sinon, pour l'eau, j'ai ma gourde, elle est vide, mais c'est pas ça qui est important, hein ? J'ai le crayon, plusieurs cailloux, des bouts de bois mais les feuilles mortes sont en morceaux....
- Il va falloir retrouver des feuilles alors, sinon tu pourras pas faire de feu. Mais bon, c'est déjà pas mal pour l'instant !
- Et maintenant, on fait quoi ?
-....
- On n'a qu'à faire un plan de Terrae ! Comme ça, on se perdra pas !
- C'est ce que je voulais dire....


 Laissant Frog ronchonner un peu, j'avais secoué mon sac, faisant sortir une poussière de feuilles mortes. Ayant ensuite rangé le tout correctement (ça dans cette poche, et ça, ici), je sortais mon cahier et prenant une page au hasard, fis un point et écrivis "Antrée" à côté. Ma Frogounette chérie était en train de râler quand j'entendis parmi ses récriminations le mot "pluie". Je tournais mon regard vers le ciel. Il faut dire que j'aurais presque vu toutes les facettes du ciel de Terrae. Lorsque j'étais arrivée, il était bleu sombre, grâce à la nuit, éclairé de milliers d'étoiles. Puis je l'avais découvert bleu tendre, où trônait fièrement l'astre solaire. Les nuages blancs arrivés tôt dans la matinée m'avaient donné l'impression de me retrouver face à une feuille de papier qui n'attendait qu'à être colorée. Maintenant, le ciel arborait une teinte grise. Frog n'aimait pas la pluie. Enfin il l'aimait bien, mais seulement de loin, à l’abri. Il disait que la pluie, ça le faisait "gonfler de l'intérieur" et que cela lui était "très désagréable". Alors enlevant mon ciré, je l'enveloppais dedans et courais en riant sous la pluie. C'est à ce moment que maman me grondait. Maman.... Une autre pensée, vite ! La pluie, la pluie..... Moi, j'aimais bien la pluie. Ma voisine disait souvent "T'sais ma p'tiote, la pluie c'est la vie ! Sans elle, pas de verdure, de fleurs, d'herbes, ni même d'arbres ! et tu les f'rais où tes cabanes, hein ?". J'avais alors regardé la voisine les yeux ronds et avais décrété que j'aimais la pluie. J'avais décidé que la voisine serait la "Grande Sage", puisqu'elle me disait toujours des choses importantes. M'enfin, jusqu'à ce jour.... Mes yeux se couvrirent eux aussi de nuages.

-Pluie, Asilys, Pluie !!!!

 Je crois que je n'aimerais jamais assez ma chère et tendre Grenouille. Oui, la pluie. Je me souviens de la pluie de chez moi. Le ciel est lourd, comme il l'est à son habitude et rien ne le dispose à un changement. Alors on continu à marcher, confiant, sous la chaleur quelque fois écrasante. Mais il ne faut pas se fier au ciel mexicain. Soudain, la pluie surgit, torrentielle, dévalant les trottoirs, emplissant les gouttières et la route, débordante. Elle cesse tout aussi brutalement qu'elle a commencé, laissant d'immenses flaques, qui ressemblent à des mini lacs. Quand le soleil les a fait disparaître, il ne reste rien qui puisse nous faire deviner qu'il a plu. Les trottoirs sont nettoyés de leurs poussières, de leurs saletés, ils ne gardent aucunes traces, aucun souvenir, ayant même oublié l'existence des passants. Parfois, j'envie ces trottoirs. L'oubli est tellement plus simple...

- Mon Asilys, si tu avais été un trottoir, nous ne nous serions pas connu...
- T'as raison ma Frogounette chérie ! C'est pour ça que je serais jamais un trottoir ! On n'a qu'à comparer les pluies qu'on connaît ! Regarde, au Mexique la pluie est rapide et il y en a beaucoup. On n'a qu'à écrire : Pluies sauvages et incontrôlées au Mexique. Et là où on a habité avant. C'était où déjà ? Je me souviens juste que c'était en France...
- La Bretagne, Asilys, la Bretagne.
- Heureusement que tu retiens toujours tout, sinon je serais embêtée... Alors en Bretagne, la pluie est moins forte, donc sage ? Et ordonnée ? Mais le truc c'est qu'elle peut aussi être violente... On n'a qu'à écrire : Bretagne : Pluies sauvages et sages, ordonnées et incontrôlées, ça dépend de son humeur. Il reste plus qu'à voir celle de Terrae !


  Me relevant, je plaçais Frog sur mon épaule. Si je veux devenir pirate, je dois apprendre à porter ma Grenouille sur l'épaule, sinon j'aurais aucune crédibilité. Et puis, une Grenouille, ma Grenouille, c'est quand même mieux qu'un banal perroquet, non ?
Tout en marchant, j'aperçus quelqu'un au loin. J'hésitais quelque peu à aller la voir, légèrement intimidée....
- Quand on est poli, on dit bonjour au gens, Asilys.
 Oui, Frog a toujours été à cheval sur la politesse. Je ne sais pas comment il fait, d'ailleurs. Je suis sûre qu'il sait même pas monter à cheval..... J'allais donc vers la silhouette qui se découpait sur les grilles d'entrées.

- Euh, bonjour ! La Grenouille sur mon épaule s'appelle Philéas Frog et moi, je m'appelle Asilys ! Enchanté ! Tu t'appelles comment ?


"C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume." O.Wilde

##   Mer 20 Mai 2015 - 22:55
Messages : 44
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Jouer ~
Humeur : Happy!

Une chose était sûre: il faisait moche. Moche moche et moche. C'était très problématique, car la demoiselle n'aimait pas le mauvais temps.  Ajoutez cela la vile, la lâche trahison de son amie et vous obtenez le combo parfait pour rendre la blondinette boudeuse. Elle ne savait pas quoi faire. Ca aussi c'était problématique, elle n'aimait pas non plus s'ennuyer. Ce n'était pas les propositions qui manquaient pourtant. Elle pouvait sortir, même avec le mauvais temps. Chose qu'elle ne fit pas. Elle pouvait aussi rejoindre son amie à la bibliothèque pour une séance de travail, celle-ci l'avait invitée à venir. C'était toujours bien de travailler un peu quand on était dans une académie. Le problème était le suivant, elle haïssait cordialement le travail, alors une telle idée de lui traversa même pas l'esprit. Ou alors elle pouvait se trouver un coin tranquille pour dessiner, rejoindre les dortoirs ou encore papoter avec des connaissances mais elle n'en avait pas envie. Pour le moment, elle restait plantée devant l'entrée.

Il y avait pourtant bien une chose qu'elle aurait voulu faire. Elle aimait la musique c'était un fait. Abbée aimait à dire qu'elle savait jouer du piano depuis qu'elle était née. C'était faux bien sûr, mais elle en jouait depuis si longtemps que c'était "presque pareil" selon elle. Elle avait toujours aimé cet instrument, sur lequel elle avait rarement posé les mains depuis qu'elle était à Terrae. Aujourd'hui, elle aurait bien eu envie d'en jouer pourtant. A défaut d'en avoir un sous la main, elle se figura les touches dans son esprit. Elle fit mine d'appuyer dessus, chantant à voix basse la note appropriée. C'était toujours mieux que rien... Pourtant elle s'en lassa vite, ça ne valait pas un véritable instrument et c'était bien dommage.

- Euh, bonjour ! La Grenouille sur mon épaule s'appelle Philéas Frog et moi, je m'appelle Asilys ! Enchanté ! Tu t'appelles comment ?

Perdue dans ses pensées, la jeune fille leva la tête. La voix lui avait semblé proche et elle en avait conclu que c'était à celle qu'on parlait. Une fillette se trouvait devant elle. A vue d'œil, elle semblait avoir huit ou dix ans... Elle avait des cheveux foncés, bruns et de grands yeux bleus qui regardaient la blondinette. Celle-ci avisa un instant la peluche présente sur l'épaule de la petite. Une grenouille. Une grenouille avec des couleurs vives et des rayures sur le ventre.
La demoiselle se mit à sourire. De mauvaise humeur, elle l'était peut-être. Mais elle était fâchée contre  le mauvais temps et contre le travail qui l'empêchait franchement de passer un bon moment. Pas contre cette fillette pleine d'entrain et sa grenouille Philéas, qui lui semblaient fort sympathiques. Alors elle ne tarda pas à lui répondre.

-Moi, je m'appelle Abbée! Enchantée de faire ta connaissance Asilys!

Elle s'abaissa légèrement pour serrer la main de la fillette avec entrain.

-Et enchantée Philéas! Je peux lui serrer la patte tu crois ?

Hm? Une peluche vous dîtes ? Les peluche se fichent qu'on leur serre la main? Peuh! Même pas vrai! Ca, ce n'était pas un problème quand on possédait ne serait-ce qu'un peu naïveté et beaucoup d'imagination comme la blondinette.
##   Dim 24 Mai 2015 - 23:10

Personnage ~
► Âge : 10 !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/11/2014
Emploi/loisirs : Parler avec Philéas =)
Humeur : La même que Philéas =)

En me rapprochant de la silhouette, j'avais remarqué que celle-ci était une jeune fille. Elle semblait occupée à faire quelque chose avec ses doigts. Elle les remuaient dans le vide tout en fredonnant un air. Une formule magique ? C'était une magicienne ?! Alors là, j'étais ébahie, éblouie, ahurie. Elle avait toute mon attention et mon admiration.

" C'est de la magie que tu fais, hein ?" la questionnais-je pleine d'espoir, les yeux grands ouverts.

 Il faut dire que j'avais beaucoup d'estime pour la jeune fille, Abbé, et Frog aussi. Mais quand elle demanda si elle pouvait serrer la patte de Philéas, alors là, elle alla directement dans le compartiment estime, partie " catégorie des personnes très fréquentables et très aimables " de ma Grenouille, et donc aussi dans le mien. Si une personne a l'estime de Frog, elle a aussi la mienne. Ma Grenouille chérie ne se trompe jamais.

" C'est avec plaisir que je lui serrerai la main ! s'exclama Frog avec ravissement. C'est donc ici qu'étaient cachées toutes les personnes les plus polies, les plus appréciables, aimables et intelligentes du monde ? Aki' et cette charmante jeune fille sont adorables ! Je le savait bien qu'il existait des gens, sur cette planète, qui soient fréquentables.

" Frog serait très heureux si tu lui serrais la patte, lui dis-je avec un grand sourire. Tu sais, peu de gens le prenne en considération, l'ignorant ou le confondant même avec un crapaud... Ça le rend très en colère, ça... Surtout que les crapauds, c'est pas très beau..... Frog t'aime bien, tu sais..."

 Le ciel était toujours aussi gris, mais un "petit" nuage noir n'allait pas nous empêcher, Frog et moi, de partir à l'aventure. Sauf si la pluie se décidait à tomber...

" Ça te dirais de partir avec Frog et moi en exploration ? Comme ça fait pas longtemps qu'on est là, on connaît pas grand chose... Du coups, on avait décidé de partir à la découverte de cet endroit ! En plus Terrae à l'air grand ! Et quelqu'un m'a dit qu'il y avait peut-être des trésors cachés ici ! Comme plus tard je veux être pirate-exploratrice-aventurière, ça fait un bon entraînement ! Et toi, tu voudras être quoi ? "

 J'étais toujours enthousiaste quand il s'agissait de parler de son avenir, de ses rêves et de partir à l'aventure. Mon avenir n'était pas " tout tracé " comme le disent les adultes, mais mon but était déjà prêt et n'attendait plus que ma Grenouille et moi. Mes rêves étaient des rêves qui se réaliseraient, la preuve, j'allais explorer Terrae. Ce nom sonnait étrangement à mes oreilles. Il ressemblait au nom de ces îles inconnues, qui sont là depuis des milliers d'années, cachant des trésors insoupçonnables et n'attendant que leur découverte. J'étais pressée de partir à l'aventure. Frog aussi d'ailleurs. Découvrir de nouveaux endroits et parfois même un lieu inconnu, où personne n'a jamais mit les pieds. Parfois même trouver des secrets. Quand je marchais dans des endroits que je n'avais jamais vu, quelque chose se formait dans mon estomac et ma vue devenait perçante. Je n'ai jamais su ce qui prenait forme dans mon estomac, mais c'est tellement bien ! Ça chatouille ! Et après, quand on est dans sa chambre parce qu'on a dû rentrer, qu'il est excitant de s'imaginer ce qu'on découvrira le lendemain, dans ces même lieux... Cela me tenait d'ailleurs souvent éveillée tard la nuit, jusqu'à ce que mes rêves se mélangent à mon imagination et m'emportent dans leur pays.

Point de vue de Philéas Frog :

Voilà une parfaite lady. Qu'il est charmant lorsqu'une personne vous adresse un salut et vous serre la patte. C'est rare ça, très rare de nos jours. Ma chère Asilys sait rencontrer les bonnes personnes ! J'espère qu'elle va accepter de nous accompagner dans notre découverte des lieux... Et qu'elle a un bon sens de l'orientation... Mon Asilys se sert trop souvent de son instinct... Qui ne fonctionne pas souvent.......


"C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume." O.Wilde

##   Mar 26 Mai 2015 - 21:15
Messages : 44
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Jouer ~
Humeur : Happy!

" C'est de la magie que tu fais, hein ?"

La demoiselle fut, durant un moment, surprise par les paroles de la fillette. De la magie ? Quand ça ?! Elle se remit alors à penser à ses doigts qui pianotaient dans le vide.

"De la magie ?!"

Et elle regarda ses deux mains d'un air émerveillé. C'est vrai, on pouvait presque comparer ça à de la magie non ? Il lui avait bien semblé entendre parfaitement le son des touches dans sa tête. Une seule explication était donc valable; c'était de la magie, un point c'est tout. Le pouvoir de l'imagination, c'était de la magie de toute manière. Elle hocha énergiquement la tête en guise de réponse à Asilys.

" Frog serait très heureux si tu lui serrais la patte.
Tu sais, peu de gens le prenne en considération, l'ignorant ou le confondant même avec un crapaud... Ça le rend très en colère, ça... Surtout que les crapauds, c'est pas très beau..... Frog t'aime bien, tu sais..."


"Je suis un peu d'accord c'est vrai que les crapauds ce n'est pas très beaux... Mais ça peut être très drôle des fois! Comme dans l'histoire où le crapaud pense qu'il est un prince et qu'il va défiler dans tout le jardin..."

Souvenir d'enfance obligent. Ou pas finalement, puisqu'elle prenait encore plaisir à raconter des histoires comme celles-ci à qui voulait les entendre. Mais qu'importe.
Abbée était elle aussi heureuse de pouvoir serrer la patte de Monsieur Frog, et prenait cela comme un grand honneur se faire accepter par la peluche de la petite. D'ailleurs, la patte de la grenouille ne glissait même pas comme celle des autres grenouilles, ce qui était très agréable parce que la jeune fille n'aimait pas tout ce qui était visqueux. Elle aussi, elle aimait bien cette grenouille.

" Ça te dirais de partir avec Frog et moi en exploration ? Comme ça fait pas longtemps qu'on est là, on connaît pas grand chose... Du coups, on avait décidé de partir à la découverte de cet endroit ! En plus Terrae à l'air grand ! Et quelqu'un m'a dit qu'il y avait peut-être des trésors cachés ici ! Comme plus tard je veux être pirate-exploratrice-aventurière, ça fait un bon entraînement ! Et toi, tu voudras être quoi ? "

La demoiselle avait décidé qu'elle ne sortirait pas. Mais cette décision fut très vite oubliée quand elle entendit les mots de la fillette. Emerveillée, Abbée se mit à sautiller sur place.

"C'est vrai ? Il y a vraiment des trésors à Terrae ?!"

En réalité, elle connaissait déjà un endroit qu'on pouvait appeler un trésor grâce à la vue qu'il offrait. Mais cet endroit, c'était une plateforme dans un arbre du parc et elle était très haute. Elle, elle savait très bien grimper aux arbres, mais ce n'était peut-être pas le cas pour Asilys et Frog alors elle oublia cette idée. Au lieu de cela, elle se remit à parler.

"Moi aussi je veux être une aventurière-exploratrice! Mais pas  pirate parce que des fois ils ont des crochets à la place de la main et qu'ils sont méchants. Mais toi je suis sûre que tu sera une gentille pirate alors ça va! Donc je suis aventurière exploratrice mais aussi magicienne et musicienne! Une musimagicienne qui explore et part à l'aventure alors! "

Bien sûr, la réponse à la requête de la fillette était oui. Elle était toujours partante pour de nouvelles aventures!

"En plus moi je suis à Terrae depuis assez longtemps donc je pourrai te montrer pleeeeeeein d'endroit! Alors allons-y! Au fait, Monsieur Frog aussi c'est un pirate-aventurier-explorateur ? "

Question d'une grande importance. Il faut toujours se renseigner sur les membres avec qui on part à l'aventure.
##   Dim 31 Mai 2015 - 1:29

Personnage ~
► Âge : 10 !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/11/2014
Emploi/loisirs : Parler avec Philéas =)
Humeur : La même que Philéas =)

Elle avait hoché la tête. Hoché la tête. La tête d'Abbée avait bien fait un aller-retour de haut en bas. Un lien s'était fait entre mes yeux et mon cerveau. Elle savait faire de la magie. Je sautai littéralement sur place.

 " Tu pourras m'apprendre à faire de la magie ? ça doit être trop bien d'être magicien ! On m'a dit qu'ici, il y avait des super-héros.... Mais je préfèrerais être magicienne, c'est cent fois mieux ! "

 Bien qu'Aki ait essayé de me montrer qu'être un héro, c'était bien, je trouvais le titre de héro pas très beau... Et puis ils étaient tous en collant avec un slip dessus.... Je n'étais pas prête à faire se genre de sacrifice pour avoir des super-pouvoirs....

"Je suis un peu d'accord c'est vrai que les crapauds ce n'est pas très beaux... Mais ça peut être très drôle des fois! Comme dans l'histoire où le crapaud pense qu'il est un prince et qu'il va défiler dans tout le jardin..."

 Je la regardais les yeux ronds... Piquée au vif dans ma curiosité (tout en me demandant si elle me le pardonnerait, car je ne voulais pas faire mal à ma curiosité. Au fond, je l'aimais bien...) Je demandais avec envie la suite de l'histoire à Abbée. Comment un crapaud pouvait-il penser ?

" Les crapauds sont très bêtes, ma petite. Tu sais, des fois, il vaut mieux ne pas essayer de s'imaginer ce qu'il se passe dans leur tête... Parce que tu risque de ne pas y trouver grand chose... Mais il peut quand même y avoir des sursauts d'étincelles d'intelligence. Je les plaint un peu, ces crapauds... Ils sont laids, stupides, repoussant, puant... Ils n'ont vraiment rien pour eux...."


"C'est vrai ? Il y a vraiment des trésors à Terrae ?!
" On sait pas encore, mais avec Frog, on est sûrs de trouver quelque chose ! Terrae semble grande... Je suis sûre qu'on peut trouver des endroits peu fréquentés... Qui dit endroits peu fréquentés, dit trésor !"

 Et j'étais sûre de moi. A chaque fois que l'on partait vers des destinations inconnues, on trouvait toujours quelque chose. Peu importe le trésor qu'il offrait, un lieu contenait toujours un secret, un trésor.

"Moi aussi je veux être une aventurière-exploratrice! Mais pas  pirate parce que des fois ils ont des crochets à la place de la main et qu'ils sont méchants. Mais toi je suis sûre que tu sera une gentille pirate alors ça va! Donc je suis aventurière exploratrice mais aussi magicienne et musicienne! Une musimagicienne qui explore et part à l'aventure alors!  
-Trop bien ! Comme ça, on pourra s'informer des endroits à explorer  et partager nos cartes  !!! On pourrait même faire une vraie carte du monde ! je suis sûre que celle qu'on a aujourd'hui est incomplète ! Pour les pirates, c'est vrai qu'il y en a avec des crochets, mais eux sont les méchants.. Comme je serai une gentille pirate, j'aurai pas de crochet ! Tu es musicienne ? C'est trop bien ! Tu fais quoi comme instrument ? t'es une magicienne qui fait de la magie avec des instruments de musique ? "

 Eh bah dis donc, elle devait être patiente... On n'avait déjà essayé de m'apprendre à jouer de la flûte, mais devoir m'asseoir sans gigoter pendant une heure était une chose compliquée, pour moi.... J'avais vite abandonné l'idée de jouer un instrument un jour.

"En plus moi je suis à Terrae depuis assez longtemps donc je pourrai te montrer pleeeeeeein d'endroit! Alors allons-y! Au fait, Monsieur Frog aussi c'est un pirate-aventurier-explorateur ?
- Oui, Frog est aussi un pirate-aventurier-explorateur ! Et tu peux l'appeler Philéas ou Frog, puisqu'il t'aime bien ! Entre nous, il risque de prendre la grosse tête si on l'appelle Monsieur...
-Quoi, moi, avoir la grosse tête ? Mais c'est faux, totalement faux ! Je conteste ! Tout le monde sait que je suis la meilleure grenouille du monde. C'est une constatation.
- Alors, on commence par aller où, demandais-je, frétillante d'impatience.


"C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume." O.Wilde

##   Mar 2 Juin 2015 - 22:25
Messages : 44
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 19
Emploi/loisirs : Jouer ~
Humeur : Happy!

Le mauvais temps, elle l'avait vite oublié. Entre rester à l'académie pour s'ennuyer profondément et partir joyeusement à l'aventure, elle avait vite fait son choix! Par ailleurs, elle venait de rencontrer deux personnes fort sympathiques- oui une grenouille c'est une personne- prêtes comme elle à explorer Terrae. Quoi de mieux ? Cette vilaine histoire d'amie qui préférait réviser au lieu de s'amuser fut vite oublié tant la blondinette était impatiente de partir à l'aventure.

Lorsqu'Asilys lui demanda si elle pouvait lui apprendre à faire de la magie, Abbée hocha énergiquement la tête. Rien de plus simple que de faire de la magie pensait-elle! Elle n'avait pas contre jamais entendu parler de superhéros à Terrae ce qui ne fit que renforcer son impression que cet endroit était véritablement magique.
Quand elle se mit à parler de ce crapaud qui paradait dans le jardin, la fillette lui demanda les détails de l'histoire. Elle lui répondit en disant qu'elle la lui raconterait sur la route pendant l'aventure.
Asilys avait sûrement raison. Terrae c'était vaste et, en cherchant bien, on pouvait sûrement trouver des trésors. Il y a des trésors partout dès que l'on prend la peine de bien chercher de tout manière...

-Trop bien ! Comme ça, on pourra s'informer des endroits à explorer  et partager nos cartes  !!! On pourrait même faire une vraie carte du monde ! je suis sûre que celle qu'on a aujourd'hui est incomplète ! Pour les pirates, c'est vrai qu'il y en a avec des crochets, mais eux sont les méchants.. Comme je serai une gentille pirate, j'aurai pas de crochet ! Tu es musicienne ? C'est trop bien ! Tu fais quoi comme instrument ? t'es une magicienne qui fait de la magie avec des instruments de musique ? "

La jeune fille soupira de soulagement quand elle entendit les mots d'Asilys. Si elle devenait une pirate gentille et sans crochet, tout allait bien. La demoiselle n'eut pas le temps de répondre à son interlocutrice, celle-ci la devança.

- Oui, Frog est aussi un pirate-aventurier-explorateur ! Et tu peux l'appeler Philéas ou Frog, puisqu'il t'aime bien ! Entre nous, il risque de prendre la grosse tête si on l'appelle Monsieur...
Alors, on commence par aller où ?


C'est ici que les choses commençaient! Mais avant toute chose, elle se devait de répondre aux interrogations de la fillette!

-Je suis une musimagicienne et je suis capable de faire de la magie avec mes instruments. En vrai je sais jouer du piano et un peu de violon. Mais comme je suis magicienne je suis sûre que je suis aussi capable de jouer touuuuuuuus les autres instruments sans avoir rien appris! C'est ça aussi la magie! Et je suis même capable de jouer un instrument sans qu'il ne soit présent! Les sons résonnent dans ma tête alors c'est pareil! Mais trêve de bavardage; partons à l'aventure!

Elle fit quelques pas en avant mais elle se rendit compte qu'elles ne savaient toujours pas où aller.

-Aloooors... déjà on va suivre le chemin qui mène au village ok ? Là-bas y'a plein d'endroit très intéressant comme le parc comme le marchand de glace, c'est très important ça, comme le cirque et comme la forêt sauf que la forêt je m'y perds tout le temps donc je crois que c'est pas une bonne idée.

Et ce n'était pas faute d'avoir essayé pourtant... elle l'aimait cette forêt mais les sorties là-bas finissaient toutes de la même manière c'est à dire complètement perdue...

-On fait comme ça ? Et sur le chemin je  raconterai à toi et à Philéas l'histoire du crapaud dans le jardin!
##   
Contenu sponsorisé

 

Une journée sans soleil, c'est triste ♪ [Asilys Eirwen ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Entrée.