Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Il faut que je sorte... Même un court instant, laissez-moi sortir...
Dim 5 Juin 2011 - 17:37
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je m'étais réveillée, le lendemain de ma rencontre avec Shizuru, dans un des lits de l'infirmerie. Exténuée, voilà ce que j'étais. Et complètement vide. Ce n'était pas par le fait d'avoir manqué d'être abusée par une personne que je venais à peine de rencontrer, mais simplement par le fait d'avoir été trahie par elle. Je lui avais accordé toute ma confiance, et elle a profité d'un instant de faiblesse pour prendre le contrôle de mon corps. Les Marionnettistes... Je savais que j'aurais dû écouter ma mère ; elle ne dit pas que des bêtises, souvent même des choses parfaitement rationnelles. Mais je m'étais dit qu'elle serait sans doute différente. Je me suis trompée. Les Marionnettistes sont tous les mêmes. Ils ne voient les gens que comme de simples jouets dont ils peuvent disposer à leur guise ; des jouets qu'ils peuvent manipuler aussi simplement que des marionnettes en bois. Mais, en traitant ces personnes de manière si inhumaine, ce sont elles qui perdent toute leur humanité, ne devenant que des ombres au cœur de bois. Au cœur qui se désagrège à la moindre étincelle de haine prenant possession de leur être. Les Marionnettistes devraient être triste de se faire obéir sans que l'autre n’émette la moindre objection... Mais aussi triste de ne pouvoir posséder un semblant de compassion ou d'amour pour qui que ce soit. Une telle preuve d'égoïsme montre bien que même leur amour est vain. Que même leur amour est manipulé. Qu'ils ne sont rien.
Secouant légèrement la tête pour éviter de me perdre à nouveau dans mes sombres pensées, je me levai lentement de mon lit afin de pouvoir remettre mes chaussures. J'allai remercier l'infirmière, qui me demanda de rester encore un peu pour me reposer.

- Je suis désolée... Mes colocataires ne sont pas au courant que je suis ici, elles doivent se faire du souci, dis-je d'un ton plutôt inquiet.

C'était vrai, d'un côté, j'espérais qu'elles ne s'étaient pas fait trop de souci, mais ce n'était qu'un prétexte pour quitter l'infirmerie.
Elle acquiesça et me laissa partir en me faisant promettre de ne plus en faire trop avec mes pouvoirs. Sortant enfin de cette antre terrifiante aux murs beaucoup trop blancs, je me mis à arpenter les couloirs, à la recherche de la sortie du bâtiment. J'avais l'impression que cela faisait des années que je n'étais pas sortie prendre l'air, et si je restais enfermée une minute de plus, je risquai de faire une syncope au beau milieu du couloir. Trouvant finalement la porte, je sortis presque en courant pour respirer l'air frais du matin.
Enfin... J'ai cru ne jamais pouvoir le ressentir à nouveau, ce vent si doux.
Marchant les yeux à demi fermés, je levai la tête vers le ciel pour observer le magnifique bleu qui le décorait. Reportant ensuite mon regard devant moi après avoir manqué de trébucher, je remarquai non loin de là une silhouette familière. M'approchant lentement et prudemment, je le saluai d'une petite voix une fois arrivée à sa hauteur :

- Allen-kun... Bonjour.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 19:19
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Après une longue nuit parsemée de cauchemars, je m'étais finalement levée sur le coup de... Accrochez-vous bien : 9h. Une bonne nouvelle, quand on sait que l'on est samedi, et que l'on n'a pas cours. J'avais cependant décidé de ne pas m'y accrocher, et une fois propre et habillé, j'étais sorti prendre l'air. Je déambulai dans les couloirs, regardant les quelques messages que j'avais pu recevoir pendant la nuit. Un d'une de mes amies restées dans la banlieue de Tokyo, et deux de Mitsuki, auxquels j'accrochai deux fois plus d'importance. Mais dîtes voir, n'étais-je pas censé cesser de penser à elle ? Haha. Je le faisais, certes, mais pour le coup, je n'avais rien d'autre à faire là.
Je partis m'installer sur un banc, et m'accrochai particulièrement à son deuxième message, où elle me demandait si je n'avais pas vu Aoi dans la soirée, étant donné qu'elle n'était pas rentrée dormir et que la petite s'inquiétait. J'arquai un sourcil. Pourquoi me demander ça à moi ? Si jamais elle m'accusait de l'avoir enlevé, elle se trompait, kidnapper les jeunes filles ne faisait pas encore parti dans mes passe-temps préférés.
Je fus tiré de ma réflexion par un gland qui vint s'échouer sur mon crâne. Levant la tête pour apercevoir un écureuil s'éloigner en courant sur la branche surplombant l'endroit où je me trouvais, je laissai un sourire amusé se peindre sur mes lèvres.
Un soupir m'échappa, et tandis que je me frottai le crâne, titillé par la douleur provoqué par ce fichu gland, je refermai le clapet de mon portable et me décidai à aller voir Mitsuki en soirée pour tenter d'obtenir plus d'infos. Pour l'heure... Il était temps de manger !
Mon ventre répondit vivement à cette idée par un grondement des plus charmants. Je pris la direction de l'institut, quand une sphère d'eau m'atterrit en pleine face. Je secouai la tête, abasourdi, et ouvris les yeux pour apercevoir cette petite Eau à laquelle j'avais parlé le jour de mon arrivée, en compagnie d'Ayame. Elle rougit d'un coup, et se pencha en avant pour s'excuser. J'arquai un sourcil. Je suis sûre que c'était plus intentionnel qu'autre chose ! Rahlàlà.
Je m'approchai d'elle, un petit air amusé animant mon visage.

-Dis donc, t'as rien d'autre à faire, le samedi matin, à presque 11h ?


Elle marmonna quelques mots incompréhensibles avant de finalement lâcher :

-Ah, mais, mais, mais ! En fait, je voulais m'entraîner ! Des amis à moi sont passés Etoile il y a peu, et... Et moi, je n'arrive à rien, alors comme je pensais que la cour était déserte, je me suis un peu laissée aller, et... Je suis désolée.

-Toujours gênée aussi rapidement, et surtout pour rien.

Je ris doucement, et lui ébouriffai ses cheveux, constatant qu'elle les avait coupé depuis la dernière fois. Elle ferma les yeux, un peu comme si j'avais été son grand frère et qu'elle avait été la toute petite sœur timide. Cette image m'amusa. Je glissai cependant ma main dans ma poche, l'autre imitant par la suite. Elle me bafouilla ensuite qu'elle allait tenter de contrôler son eau pour retirer toutes les molécules d'eau encore présente sur moi afin de me sécher, mais je lui dis que ce n'était pas la peine, ce à quoi elle répondit par un faible "Ah, d'accord... Alors je vais aller prendre un petit déjeuner, et... Cesser de t'embêter !".
Elle s'enfuit alors en courant presque, telle une voleuse, et je me tournai vers l'arbre où se trouvait quelques minutes auparavant cet écureuil furtif. Un sourire barra mon visage. Et si je m'entraînai, moi aussi, à mes pouvoirs ?
Je fermai les yeux, me concentrai un instant, et une fois ceci fait, j'envoyai ma main d'un coup en direction de l'arbre, formant une lame d'air parfaite... Pour le premier mètre qu'elle franchit. Une fois arrivée sur l'arbre, elle n'était plus qu'un courant d'air comme un autre, totalement inoffensif. Je soupirai, et me tournai pour retourner m'asseoir sur mon banc. C'est là que j'aperçus Aoi, sortant du grand bâtiment. Repensant au message de Mitsuki, je me demandai pourquoi elle sortait de là si elle n'avait pas dormi chez elle. Peut-être qu'elle avait en réalité trouvé un petit ami ? On n'était à l'abri de rien ! Un sourire étira mes lèvres lorsque je me rendis compte qu'elle se dirigeai vers moi, et je hochai la tête lorsqu'elle me salua.

-Salut Aoi ! Alors, comment tu vas ?


Je laissai un ange passer, attendant sa réponse, constatant qu'elle n'était pas totalement comme d'habitude. Ce mec en question l'avait plaqué...?
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 19:56
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Il se dirigea vers moi, me salua d'un hochement de tête. Tiens, il était mouillé... Il a plu... ?
Arrivé à ma hauteur, il me demanda comment j'allais, et, à ce moment là, je dû tout faire pour tenter de garder une voix et un visage plutôt... Normaux. Un sourire discret s'installa sur mes lèvres, et je lui dis d'un ton que je voulais plutôt joyeux :

- Super bien ! Et toi ? ~

Je lui lançai un petit regard malicieux, mais néanmoins curieux.

- Dis-moi, il a plu ? Ou alors quelqu'un t'as envoyé un seau d'eau en plein visage... ? dis-je, mon ton étant légèrement désolé sur ma deuxième phrase.

Curieuse, moi ? Quelle idée ! Je cherche simplement à détourner l'attention pour ne pas qu'il remarque que je vais pas bien. Il est pas bête, il le comprendra sans doute très rapidement, alors autant tenter tout de suite de le cacher, pas vrai ? Soupirant intérieurement, je me fis la remarque que je devrais essayer d'avoir, par la suite, une démarche un peu plus dynamique, ou alors je risque vraiment de me faire découvrir... Et je n'ai vraiment pas envie de raconter ma mésaventure à qui que ce soit.
Attendant patiemment qu'il me réponde, je souriais légèrement, me balançant d'un pied sur un autre. Dans le même temps, je me demandais quelle heure il pouvait bien être ; je n'avais pas regardé en me levant, et ça ne m'était pas venu à l'esprit jusqu'à maintenant.
Enfin, quoi qu'il en soit, peu importe l'heure, dès que je serai dans la chambre, je dors et puis c'est tout. Je suis crevééééée...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 20:57
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Suspicieux face à son ton qui contrastait avec sa démarche plutôt relâchée de tout à l'heure, je ne laissai cependant rien paraître, et je lui rendis son sourire. Après tout, elle n'avait peut-être rien, et je m'étais trompé. Qui me prouvait que son mec l'avait plaquée ? Je n'étais même pas encore sûr que ce soit véritablement à cause de ce supposé petit ami qu'elle n'avait pas dormi dans cette chambre qu'elle partageait avec Mitsuki et... Akari, il me semble.
Elle me demanda ensuite si il avait plu. Je levai les yeux vers le ciel... Ben en tout cas, s'il avait plu, il ne pleuvrait plus de la journée, car le ciel était bien dégagé, malgré quelques nuages blancs qui l'obstruaient. Je reportai mon regard sur Aoi et haussai les épaules, quand elle enchaîna en me demandant si je n'avais pas reçu un seau d'eau en pleine face. Aaah ! Voilà l'intérêt de sa question ! Savoir pourquoi j'étais trempé. C'est que j'avais déjà oublié... Faut dire, j'avais même pas froid ! Une bonne chose, comme ça je ne tomberais pas malade.
Mon nez me piqua juste après cette pensée. Vous savez, ce truc-là, quand votre nez vous pique, mais que vous êtes finalement incapable d'éternuer. Je vous jure, si je tombe malade, je retrouve cette fille, je vais à l'infirmerie, et je menace les infirmières de se faire chier à transmettre ma maladie dans le corps de cette Eau !
Haha, je rigole, je ne pourrais jamais faire ça, vu comment elle est timide... Je suis sûre que si elle se cognait à une porte, elle serait capable de s'excuser pendant la moitié d'une journée, tentant de se rattraper durant toute l'autre moitié.

-Ben... commençai-je en prenant un air amusé. Disons que je me suis fait agressée par une connaissance, qui, en s'entraînant, m'a lancé une sphère d'eau dessus, pensant être seule.


J'adressai à la brunette un sourire amical, et relançai la conversation :

-Et toi, dis-moi ! Tu allais faire quoi d'un si bon matin ? Enfin, il est presque midi, mais passons...
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 21:45
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Il m'apprit qu'il s'était accidentellement pris une sphère d'eau par une de ses amies (? enfin, connaissance, quoi !) s'entraînant dans la cour. Du coup, il était trempé quasiment de la tête aux pieds... J'espérais qu'il n'attraperait pas froid, comme ça. Car, après tout, même si il faisait un peu chaud, nous n'étions pas encore en été, et les températures n'atteignaient de toute façon pas des sommets vertigineux... Sans parler du vent qui soufflait plutôt fort.

- Presque midi ?!
m'exclamai-je en regardant la montre fixée à mon poignet gauche.

En voyant que c'était effectivement le cas, mes épaules s'affaissèrent légèrement. J'avais dormi si longtemps ?! Et moi qui était si fatiguée... Non, c'est pas possible, il doit y avoir un sacré problème là ! Je suis sûre qu'on m'a transférée dans une autre dimension pendant que j'étais inconsciente ! Enfin, que je cauchemardais, plutôt. Parce que bon, j'avais beau m'être évanouie, j'étais encore vivante, hein ! C'est bon, si je suis tombée dans les pommes, c'est simplement parce que j'étais exténuée... On ne va tout de même pas en faire tout un fromage basque, non ?
Soupirant, je lui lançai un sourire gêné, ne sachant exactement comment formuler la chose. Je n'allais tout de même pas directement lui raconter que je m'étais évanouie après m'être fait agresser à l'infirmerie, non plus ? Ce serait trop malpoli ! Et puis ça voudrait faire genre "Plains-moi !" ! Et puis non, d'abord ! Je veux pas ! Je suis pas du genre à me plaindre, et si je commence maintenant, Maman va pas être fière de moi. Elle m'a toujours dit qu'il ne fallait jamais trop se plaindre auprès de nos proches pour ne pas les inquiéter, et c'est ce que j'ai toujours fait ! ... Enfin, elle ne l'avait pas tellement dit comme ça, mais bon, c'est ce que j'en avais déduis, aussi. Et puis si elle veut pas que je tire des conclusions hâtives, qu'elle ne me parle pas par énigmes ! Je détestais ça !

- Eh bien... À vrai dire... Je suis assez fatiguée, alors je pensais aller dormir un peu dans la chambre...
soufflais-je.

Je crus bon de rajouter en riant légèrement :

- Faut dire que j'ai eu une nuit agitée... !

C'est sûr qu'entre les différents cauchemars qui m'ont pourris la nuit, j'ai pas pu me reposer correctement...
Puis, soudainement, prenant conscience d'une chose à laquelle j'avais déjà pensé peu de temps auparavant, je m'exclamai, paniquée :

- Oh, mince ! Il faut que j'aille m'excuser auprès de Mitsuki ! J'ai pas pu la prévenir hier... Elle doit être super inquièèèète !

Dans un soupir désolé, plus pour moi-même que mon interlocuteur, je conclus :

- Tout ça s'est passé tellement rapidement que je n'ai pas eu le temps de le faire...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 22:03
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Elle sembla extrêmement surprise de constater qu'il était en effet presque l'heure du déjeuner. Ben... Elle avait pas fait gaffe à l'heure en se levant ce matin ? Peut-être qu'il avait pas de réveil, son mec -si elle avait un mec.
Elle me répondit ensuite, me disant qu'elle allait sûrement aller dormir un peu, étant fatiguée. J'arquai un sourcil. Fatiguée ? Elle avait pas dormi...? Elle était bien avec son copain, hein ? Ca mérite confirmation je suppose...

- Faut dire que j'ai eu une nuit agitée... !


Pa... Pardon ?! Heu, s'il vous plaît, répétez mademoiselle ? Tu balances souvent ta vie... Ta vie avec ton copain comme ça ?


- Oh, mince ! Il faut que j'aille m'excuser auprès de Mitsuki ! J'ai pas pu la prévenir hier... Elle doit être super inquièèèète !


Ah, ben ouais, elle est inquiète, tu m'étonnes... Mais t'as pas pu la prévenir hier ? Ton mec t'a kidnappé ?! Haha, et Mitsu' pensait que c'était moi ! Enfin, tout ça en pensant qu'à nouveau, ben c'est bel et bien son supposé mec qu'elle avait été voir...

- Tout ça s'est passé tellement rapidement que je n'ai pas eu le temps de le faire...


Le... Le faire quoi ?! Aaaaah, prévenir Mitsuki... Haha... Hahaha... C'est marrant, sur le coup, j'ai eu vachement peur. Est-ce normal ?

-Dis-moi, t'es avec ton copain depuis longtemps Aoi ?
lui demandai-je du tac au tac, regardant à droite, à gauche, derrière... Euh, non, pas derrière.

Ouais, c'est un peu direct, mais y'a pas dix milles façons de demander ! J'allais pas lui demander si elle s'était protégée, ça se fait pas... Quoi que, je devrais, nan ? Si ça se trouve, ici c'est impossible de se procurer la pilule du lendemain ! Oh, quoi que, à l'infirmerie, ou à l'hôpital... Mais elle n'oserait sans doute pas, elle !
N'empêche, je pensais jamais qu'elle parlerait aussi ouvertement de... De... De çaaaa quoi ! Malgré tout, j'ai cru comprendre qu'il était... Rapide ? ...haha...
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 22:20
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Il avait d'un seul coup semblé très nerveux. Beaucoup trop nerveux, à vrai dire, et ça m'intriguait. Je ne pensais pas qu'il sache que je me sois évanouie au beau milieu de l'infirmerie, et je ne pense pas que ça le troublerait de cette manière. C'est bon, c'est pas comme si j'étais morte ...! Et puis même si j'ai pas bien dormi, je tiens debout, la preuve en direct ! Nan mais sérieux, c'est trop pas la peine de stresser comme ça !
Son visage se décomposa au fur et à mesure que je parlais, et, je ne comprenais pas pourquoi, mais j'avais l'impression qu'il prenait ce que je lui disais dans un tout autre sens. Mes impressions furent confirmées lorsqu'il me demanda si j'étais avec mon copain depuis longtemps. Alors là... Non, vraiment, là, je sèche. On peut m'expliquer comment il en est arrivé à tirer une conclusion aussi abracadabrante ?
Je fronçai légèrement les sourcils et le regardai dans les yeux, soudainement très sérieuse.

- Allen-kun, laisse-moi te poser une question à mon tour...


Je marquai une pause, inspirai longuement avant d'expirer l'air que j'avais retenu dans mes poumons.

- Allen-kun... À quoi est-ce que tu viens de penser, exactement ?...

Nan mais parce que là, vraiment je voyais pas. Il pensait à quoi ? Mon mec ? Mais quel mec ?! Je crois que je vais devoir lui dire quand même, au final... En omettant certains détails. Nan mais parce que là, j'ai vraiment peur qu'il ne s'imagine des trucs... Ce serait un peu bête, quand même.

- Parce que... J'ai pas de copain. Et puis... J'ai pas été très claire, parce que je voulais pas tellement t'inquiéter, d'abord, mais je me suis évanouie à l'infirmerie parce que j'avais trop forcé sur mes pouvoirs... soufflais-je, un air inquiet collé au visage.

Je me passai une main sur le visage, me frottant légèrement les yeux.

- Et, pour finir l'explication, j'ai cauchemardé toute la nuit, alors je suis fatiguée, maintenant. C'est un peu plus clair, comme ça ...? conclus-je d'une voix calme, me demandant néanmoins ce qu'il avait tout de même bien pu imaginer pour me regarder de cette manière, et encore plus pour me demander si j'avais un petit ami.

C'était un peu gros, tout ça, quand même... !

- Enfin cessons de parler de moi, c'est vraiment pas intéressant, et puis je vais super bien maintenant, donc pas la peine de t'inquiéter plus, hein ! D'accord ? dis-je d'une traite, en agitant les mains devant mon visage dans des mouvements désordonnés, ne sachant que faire pour qu'il cesse de me regarder avec des yeux ronds comme des billes.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 5 Juin 2011 - 22:56
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Ha. Hahaha. Hahahahahaha... Dis donc, le rire nerveux intérieur me va plutôt bien, je trouve. Vous pensez que je devrais m'y accoler ? Ca ressemble au rire que pouvait avoir le père de Mitsuki... Mais il était tellement vantard et imbu de lui-même ! Je veux jamais devenir comme ça. Car tout le monde sait que je n'ai pas besoin de me vanter. Je SUIS beau, et je SUIS le meilleur de la Terre. Le répéter ne ferait que dégoûter encore plus les gens, et ce n'est pas ce que je veux.
Je rigooooole, bien sûr.
Sinon, heu... Comment réagir ? Je pense tout d'abord que je devrais éviter sa question ! Ensuite, la suite de ses paroles ! (Ensuite, la suite... C'est moche comme phrase !)
Je fronçai les sourcils, notamment lorsque, brisant le blanc durant lequel j'étais, je suppose, censé lui répondre, elle agita ses mains devant elle en m'assurant que maintenant, elle allait super bien et qu'il n'était pas nécessaire de s'inquiéter.
Bah, ouais, tu t'es évanoui hier, t'as pas dormi parce que t'as fait des cauchemars, tu me caches quelque chose d'autre, mais à part ça, j'ai pas à m'inquiéter, c'est ça ? Je t'accorde ne pas te connaître depuis des LUSTRES, mais tout de même, c'est pas une raison ! Mitsuki tiens à toi, et moi t'es quand même mon amie... Enfin bon, je m'inquiète pas, c'est ça ?
Hé, dites voir, je viens de penser à un truc... Je n'aurais pas dit, ou plutôt pensé, tout à l'heure, un truc comme : "... tu me caches quelque chose d'autre...". C'est qu'après réflexion, cette réflexion en elle-même n'était pas totalement bête ! J'ai parlé -pensé- sans réfléchir, et voilà ce que ça donne ! Je comprends pourquoi j'ai des bonnes notes en cours, je fais tout sans réfléchir... Les gens pensent que c'est parce que je suis intelligent, mais en réalité, c'est surtout parce que j'ai un don ! Celui de deviner des choses sans m'en rendre compte, par pur hasard !

-Pas d'accord !
répondis-je enfin.

Wouah, enfin un mot... Non, trois même ! Quel homme je suis. Un vrai superhéros. Je devrais m'inscrire à superhéros school. Car non, Terrae n'est pas une école de superhéros.
Je tiens à préciser que je suis, ici, ironique, et que je ne pense pas un seul mot de ce que je dis, notamment lorsque je me compare à superman, la tapette de service.

-Enfin, je veux dire, c'est... C'est plus clair, oui,
toussotai-je, MAIS !

Je marquai un pause, levant mon doigt pour bien insister sur le 'mais'. Je la fixai un petit instant, comme pour lui faire croire que ce que j'allais dire par la suite était crucial. Une impression, sans doute. En réalité, je cherchais encore mes mots, et je m'affairai à les placer dans le bon ordre avant de les laisser franchir la barrière de mes lèvres.

-Je ne suis pas d'accord pour qu'on cesse de parler de toi.


My god. J'aurais pas dû dire ça. Elle a pas de chance, là, je suis vraiment en forme, pour le coup ! Mais... Mais, mais, maiiiiis... C'est possible que maintenant, elle croit que je suis sur elle ! Je lui ai demandé si elle était avec son copain depuis longtemps, elle me dit qu'elle n'en a pas (ce qui signifie qu'elle n'a pas... toute la nuit), et après, je lui dis que je veux encore parler d'elle. Traduction féminine : je m'intéresse à toi, apprends m'en plus sur ta manière d'être.

-Pourquoi t'as trop forcé sur tes pouvoirs ?
me rattrapai-je au dernier moment, me rappelant de ces paroles. Pour que tu ailles jusqu'à t'évanouir, c'est dangereux...

Je fais le mec vachement renseigné en plus là ! Ca se trouve je raconte de grosses conneries... Ouais, nan, ça me semble logique ce que je viens de dire, je doute que ce soit faux, ou en tout cas, ce n'est pas entièrement faux.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 6 Juin 2011 - 8:25
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Euh... What ?
D'accord, je savais bien que ça le rendrait peut-être un peu inquiet, mais au point d'être nerveux comme ça, c'est un peu exagéré, non... ? Et puis... Pas d'accord sur quoi, hein ?! Soit il arrive plus à coller trois mots ensemble pour faire des phrases cohérentes et dans le contexte, soiiiiit... Je l'ai tellement choqué que çaaaa ?! Je suis sûre que j'aurais jamais du lui dire ! Maintenant, il allait s'inquiéter, et il allait débiter tout un tas de conneries plus connes les unes que les autres ! Genre... La même réaction qu'aurait eu ma mère ! Enfin, celle qu'elle avait eu, une fois, après qu'on m'aie retrouvée, coincée dans un placard de mon collège... Dans lequel j'avais passé la nuit entière. J'avais eu super peur, sauf que elle, bah, elle a eu plus peur que moi, et s'est vachement énervée. Et après coup, bah, elle m'a frappée !
Une pichenette ! Elle m'avait fichu une pichenette en plein front, et suuuuper fort en plus ! J'ai gardé une marque pendant au moins dix minutes ! ...Nan mais j'exagère, c'est bon, c'est bon, j'ai pas eu mal (enfin quand même un petit peu, hein... !)
Revenant au présent, je lançai un regard inquiet à Allen, prête à lui demander si tout allait bien, mais il parla avant moi en me demandant... Pourquoi j'avais trop forcé sur mes pouvoirs. Bon, va falloir lui raconter, alors, hein ...! C'est lui qui l'aura voulu. Mode mensonge : ON !

- Bahhh... J'étais allée à l'infirmerie hier pour aller chercher un cachet d'aspirine, maiiis l'infirmière était pas là ! Donc du coup j'ai aidé une fille qui était blessée, sauuuuf que j'ai voulu trop bien faire et je me suis évanouie après qu'elle soit repartie... ris-je nerveusement, me passant une main sur la nuque.

Mais... Maiiis ! Avec ça, il va jamais me croire ! Je sais que je suis pas bonne menteuse et tout, mais quand même ! Là, j'aurais pu faire mieux ! Même le perroquet de maman me croirait pas (je précise qu'elle n'a jamais eu aucun perroquet) ! C'est dingue, ça, franchement !
Enfin... Quoi que... C'est pas tellement un mensonge, j'ai juste omis quelques détails, je cite, "pas très importants" ! Enfin, je trouve, hein ! Parce que c'est pas comme si c'était important que je me sois faite agresser comme ça ! Et puis, il a pas besoin de le savoir, il s'inquiéterait encore de trop eeeet avec un peu de chance (c'est ironique....) il m'engueulera pour ne pas l'avoir prévenu tout de suite ! Sauf si il était pas comme ça... ? Nan, mais nan, maiiiis... Je veux paaaas !

- Breeef ! Faudrait peut-être que j'aille voir Mitsuki pour lui dire de plus s'inquiéter, parce que bon... Voilà.

J'ai jamais été aussi peu convaincante de ma vie, c'est dingue, ça. Vous croyez réellement qu'il va me croire... ?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 14 Juin 2011 - 9:39
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

- Bahhh... J'étais allée à l'infirmerie hier pour aller chercher un cachet d'aspirine, maiiis l'infirmière était pas là ! Donc du coup j'ai aidé une fille qui était blessée, sauuuuf que j'ai voulu trop bien faire et je me suis évanouie après qu'elle soit repartie...

Ah ouais. Quand même. Beaucoup de gens aimeraient être à sa place. Je veux dire : qui peut si aisément se permettre de dire "J'échange les rôles aussi facilement que je veux !". Car c'était le cas. Elle avait touuut simplement pris la place de cette fille blessée...
Dîtes voir, c'est comme ça pour tous les guérisseurs ? On soigne en choppant les blessures, la fatigue etc de l'autre ? Alors dans ce cas, j'suis bien content d'être Sonore ! Nan mais vraiment, c'est n'importe quoi ça encore... Qui a eu l'idée d'inventer ce pouvoir de débile kamikaze ? "Ouais, salut, j'suis fou, et je vais aller soigner plein de gens pour me suicider en récoltant tous leurs pouvoirs ! Yipiiiii sortez le champagne !". Vous pensez que les guérisseurs sont tous dépressifs ? Ben... Aoi a pas l'air comme ça non plus quoi. Peut-être qu'ils se sont trompés et qu'elle aurait dû être Sonore comme moi !
Bon, à part ça, plus sérieusement... C'était qui cette personne blessée qu'elle a soigné...? Et ce serait pour ça, cet air qu'elle arborait tout à l'heure ? Mmh. A méditer.
Elle déclara ensuite qu'il faudrait qu'elle aille voir Mitsuki pour lui dire de ne plus s'inquiéter, et je souris doucement, hochant la tête.

-Ouaip, mais si tu veux, je peux lui envoyer un message et comme ça tu restes là à m'expliquer comment s'est passé ta soirée dans les moindres détails. Parce qu'après bah... J'me fais peut-être des films, mais tout à l'heure, tu n'avais pas l'air dans ton assiette, et je me demande très franchement si tu ne me caches rien. Et tu es sûre que c'était unE blesséE ? Et pas "un"...?
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mer 15 Juin 2011 - 14:25
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je le regardai, presque surprise. « Presque » car à vrai dire, je m'y attendais tout de même, au fait qu'il comprenne qu'un truc n'allait vraiment pas. Mais maintenant que j'avais pu discuter un peu avec lui, je me sentais déjà mieux, et j'aurais pu oublier ce qu'il s'était passé la veille à l'infirmerie si il n'avait pas posé tant de questions... Ou plutôt si il n'avait pas eu l'air aussi inquiet. Parce que là, c'était même pas de la curiosité, c'était carrément de l'inquiétude ; et ce n'était pas seulement le fait de voir ses sourcils s'être légèrement froncés tout à l'heure qui me laissait dans cette idée-là.
Légèrement inquiète, je mis un certain temps à lui répondre, me demandant si il n'avait pas un cristal d'un quelconque télépathe sur lui. Il n'avait pas tellement tort dans ce qu'il me demandait, et je savais parfaitement pourquoi. C'est comme si il avait tout compris directement. Qu'il n'avait pas eu besoin d'explications pour comprendre qu'il y avait eu un problème, et quelle était son origine. C'était, à vrai dire, justement ce qui m'effrayai légèrement sur le moment. Ça partait, certes, d'une bonne intention, mais le fait d'avoir été percée à jour aussi facilement qu'une enfant prise en faute m'exaspérait tout de même. D'accord, nouvelle note : penser à s'entraîner devant son miroir pour mentir à tout le monde quand ça va pas ! Comme ça, ce sera fait, et je me retrouverais pas comme maintenant la bouche entrouverte, ne sachant pas quoi dire. Bon. Booon ! Faire comme si c'était la surprise, hein ! Ok ?!

- Bah... Non, c'était bel et bien une fille, répondis-je à sa dernière question, après un long moment d'absence, un sourire se formant ensuite sur mes lèvres sur la suite de mes paroles. Et puis, t'inquiète pas pour Mitsuki, c'est vraiment pas la peine de te déranger, je vais lui parler moi-même !

J'eus un petit rire gêné.

- En plus, c'est vraiment pas intéressant, il s'est vraiment rien passé, tu sais ! Je suis encore un peu stone, alors bon... Désolée si je parais un peu absente.


D'accord, c'est pas bien de mentir... Mais c'est pour la bonne cause, là, quand même ! J'aime pas quand on me pose touuuut plein de questions comme ça, ça fait comme si j'étais importante alors que trop pas ! Et et eet... Et je veux dormir, moiiii... Je suis vraiment crevée, ça, c'est pas des blagues ! Si il me laisse pas partir, je simule un malaise. …. NON, je me retrouverais de nouveau à l'infirmerie ! Mauvaise, TRÈS mauvais idée ! Pourquoi j'ai que des idées aussi pourries ?! Sérieux, y a pas quelqu'un pour me sauver, dans le coin ?... Par pitié, je vous en supplie, quelqu'un, n'importe qui, un envoyé de Dieu style le Messie, un élève, un prof... Un écureuil, même, si vous voulez !
Je lui adressai un petit sourire réservé (et quelque peu forcé, je l'avoue... Mais je sais tellement bien imiter mes vrais sourire qu'il y verra que du feu, j'en suis certaiiiine !).
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 26 Juin 2011 - 22:07
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je la fixai pendant... 20 bonnes minutes, facile ! Et plus honnêtement, je la fixai pendant un bon moment, silencieux, l'observant s'expliquer avec un sourire en coin se dessinant peu à peu sur mes lèvres. Nan mais c'est quoi cette menteuse ? Vous savez, ça me fait penser à cette chanson de gamin là : "Ouh la menteuse, elle est amoureuse !". Je vous promets, on dirait elle. Une fille ? Encore un mensonge, c'était un garçon ! Et en fait, elle s'est vidée de ses forces pour lui, s'est évanouie, et à son réveil, il n'était plus là, et elle était deg ! Haha. Quel esprit de déduction, je suis un Dieu. Et de la pire espèce qui soit ! Vous ne me croyez pas ? Alors arrêtez de prier, sinon je vais penser que vous croyez en moi. (This is a joke.)
Plus sérieusement... Elle veut pas trouver de meilleure excuse pour changer de sujet ? Parce que son histoire d'être encore stone... C'est bizarre que l'infirmière l'aie laissé sortir dans ce cas.
Aaaah j'ai trouvé un test de walouuu !

-Tu veux que je te ramène à l'infirmerie ? Si ça va pas trop...


Je l'observai, en silence, attendant sa réaction en réprimant vivement ce sourire en coin qui avait commencé à pointer le bout de son nez tout à l'heure.
Tout d'un coup, je reçus alors un gland sur la tête. Relevant la tête, j'aperçus un écureuil, perché dans un arbre, genre sur la branche au dessus de moi quoi... Qui me faisait "coucou" de sa patte.
Je vous les PROMETS ! Il m'a fait COUCOU ! Et vous savez ce que j'ai pensé à cet instant là ? "Connard, tu devrais aller chez le coiffeur, parce que vu la touffe que t'as sur la gueule, tu plairas jamais à personne."
Quelques secondes après, le truc poilu descendait de l'arbre, normal, avant de se retransformer en humain. Bah en même temps, vous en connaissez beaucoup des écureuils qui font des signes de main aux humains ? C'était forcément un morphe...
Et je m'étais pas trompé, il avait une touffe d'enfer, bien moche comme il faut. Genre... Pire qu'Elvis Presley ! Je vous le promeeets.
Bref, du coup bah... Au lieu de lui péter la gueule parce qu'il m'avait envoyé un gland dessus, je l'ai observé se rapprocher d'Aoi. Ah, c'était lui le mec qu'elle essayait de me cacher ? Je comprends mieux pourquoi, parce que quand on voit sa tête... Mais au fait, les Morphes, c'est des Eau nan ? Il est pas censé être timide ?

-T-t-t-t-t-t-t-tuuuuuuu... Embêtes cette j-... Cette j-... Cette j...oliedemoiselle?!


Ah... Ouais, j'me disais aussi... C'est marrant, le doigt qu'il pointe dans ma direction là... Fiouuu. J'affichai un large sourire en coin.

-Dis donc A-chan, je savais pas que tu aimais les lourdingues comme ça...
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 3 Juil 2011 - 18:32
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

J'ai la très vive impression qu'il ne me croit pas... Vraiment, qu'est-ce que je suis censée faire pour qu'il me croit ? Je vais pas me prosterner, ah ça non ! Et puis en plus, il le sait peut-être pas, mais je suis une fille super sincère ! Enfin sauf quand je mens, ce qui est pour ainsi dire assez logiiiiique ! Maiiis... Enfin bref, on s'en fout !
Croisant les bras devant son sourire, je détournai la tête et gonflai les joues, boudeuse.

- Pourquoi est-ce que j'ai absolument pas l'impression que tu me crois... ?

Soupirant, j'ancrai mes yeux dans les siens alors qu'il me demandait si je voulais retourner à l'infirmerie. Pâlissant légèrement, je secouai doucement la tête.

- Je vais mieux, j'ai juste besoin de dormir. Vraiment, je veux pas retourner là-dedans... C'est effrayant, une infirmerie, tu sais pas à quel point... soupirai-je en me massant la nuque (chose que je continue encore et toujours à faire lorsque je suis gênée...), les yeux fermés.

Les rouvrant presque immédiatement après, je vis... Quelque chose tomber sur la tête d'Allen. Écarquillant les yeux, je les levai pour voir un écureuil... Un peu bizarre, il faut l'avouer. Par contre, je crus vivement à une hallucination lorsque je le vis nous faire un signe de la patte.
Alors qu'il descendait de l'arbre, je fis un pas en arrière en poussant un petit cri de surprise. Il était... Il étaiiiiit... Ah mais, comment dire, sans être vraiment méchante... ? Je vais pas dire qu'il était laid, hein !... Ma sa coiffure était... Vraiment... Nan mais horrible.
Je regardai Allen en soulevant un sourcil, rougissant légèrement avant d'immédiatement me reprendre. C'était quoi ce surnom ? Ca fait genre « trop mignon » ! Ca me va pas du touuuut ! Enfin bref, fixant à nouveau le Morphe, je secouai la tête pour lui répondre.

- Je le connais absolument p-...

Le nouveau venu se tourna vers moi, un sourire presque béat accroché au visage.

- N-n-ne vous en f-faites pas ! J-j-j-je vous d-déb-... débarrasserais de cet é-é-énergumène !
- Ah... Non, mais, on discut-...
- Q-q-quel est votre nom ?!


… Je rêve ou il m'ignore quasiment complètement quand je parle... ?
Reculant bieeeeen lentement, je partis ensuite presque en courant pour me cacher derrière Allen lorsqu'il tenta de m'attraper la main.
Ah ah ah ah ahhh... Ah.

- I-il me fait trop peur, ce type...

Il fait une tête bizarre, et puiiiis il réagit bizarrement ! Et puis la jolie demoiselle, on se demande où elle est, hein !

- Allen-kuuun, c'est qui ce tyyyyyyyype ?! chouinais-je dans son dos, à moitié accrochée à son t-shirt, tremblant presque.

J'ai la phobie des gens... Comme CA. Vraiment, c'est pas des blagues ! Quand j'étais petite, j'ai failli me faire kidnapper par un mec comme lui eeeet depuis ils me font trop peur ! Enfin, sauf que celui qui a essayé de m'enlever, il n'avait pas de pouvoirs et ne bégayait pas comme ça... Mais bon, il est peut-être bègue, en fait ?..
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mer 6 Juil 2011 - 19:33
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Une phobie. Moi, j'appelle ça une phobie. Bon, en effet, Aoi essaya une nouvelle fois de me faire croire à ses mensonges, sauf que l'alien arriva et elle dut couper court à son argumentaire. Et donc, quand je parle de phobie... Je parle d'Aoi qui a peur de cet alien. J'avais encore jamais vu ça, je vous jure. Bon, en même temps, en plus de bafouiller, il postillonnait un peu, c'était paaas très classe. Mais là, il était en train de s'énerver, hein ! De une parce que sa dulcinée le fuyait, et de deux parce que sa dulcinée le fuyait pour aller se cacher derrière MOI, son apparent rival. Après, rival de quoi, hein, je vous le demande ! Dans tous les cas, il était vraiment effrayant, parce qu'avec l'épaisse barrière broussailleuse qui lui servait de sourcils, avec sa coupe genre... Horrible, et avec ses postillons... Je vous assure qu'il faisait flipper ! Il avait la gueule du mec qui n'avait jamais eu de chance dans la vie. Et généralement, j'ai de la pitié pour ces gens-là, mais pour le coup... J'ai juste envie de me barrer d'ici le plus vite possible quoi.
Je sursautai lorsque je sentis les mains d'Aoi me serrer le t-shirt. Hé, attends quand même, je m'attendais jamais à ça ! C'est pas que j'suis de nature timide mais là, c'est assez perturbant tout de même. Y'a deux secondes, elle était encore toute faible, et là, c'est dingue avec quelle ardeur elle s'accroche !
Assez perturbé -aussi à cause du regard noir que l'autre alien me lançait- je pris une longue bouffée d'air avant de fixer le petit nabot Morphe.

-Hé, l'Ecureuil, j'ai un nom aussi, alors ce serait sympa de pas m'appeler l'énergumène.


Ah ? Il tente de communiquer ?! Ah, nan, il s'approche juste vers nous à une allure fulgurante.
... Attends, rembobinage, il fait QUOI là ?!

-L-l-l-l-l-l-l-laisse ma Déesse tranquille !!!!!


Attendez, ce poing, c'est vraiment le sien ? Il a 10 ans ? Regardez la taille de ses... Aaaah mais c'est quoi ce tigre là ?! Mais c'est un VRAI malade mental ! Il est complètement dérangé. Y'a quelque chose qui va pas dans sa tête ! Genre il est tombé amoureux d'Aoi en 5 secondes là ?! C'est de quelle planète que les gens tombent amoureux aussi vite et agressent si facilement les gens ?!
Par instinct, je tentai de créer un bouclier d'air devant moi, sauf que comme je ne me suis jamais servi à 100% de mes pouvoirs... Wouuuh je vous raconte pas le désastre. Du coup, heureusement que j'ai des réflexes de ma vie d'avant parce que hein... La seule chose que ça a fait, c'est ralentir son geste le temps qu'il passe à travers l'espèce de bourrasque d'air que j'avais créé. Du coup, j'avais eu le temps d'intercepter son poing et lui... Il a commencé à chialer, vous voulez savoir pourquoi ? Pour m'attaquer avec ses larmes ! Juste parce qu'il est Eau, il pleure pour utiliser cette eau-là quoi ! Il a des problèmes pour la créer son eau ?! Mais ça tourne au n'importe quoi là ! Il faudrait le faire interner !

-Bon, l'Alien, t'es gentil et tu vas voir ailleurs, hein !
lançai-je, manifestement heureux d'avoir réussi à l'éjecter au loin grâce à l'impact de ma voix modifiée lui arrivant dessus d'un coup.

Hahaha je suis un beau gosse. Bon, en attendant qu'il reprenne une apparence normale (il s'est changé en caméléon, allez savoir pourquoi... En tout cas, il change de couleur toutes les trois secondes, je crois qu'il commence à péter un plomb -même si je croyais que c'était déjà le cas-), je me tournai vers Aoi et lui attrapai la main.

-Bon, ben du coup, j'te raccompagne jusqu'à ta chambre, hein !


Et en plus, t'as pas le choix. Chuis vachement sympa, parce que même si tu m'as menti, j'te protège de l'alien !
La tirant avec moi, constatant que l'autre victime reprenait forme humaine, j'accélérai doucement l'allure, franchissant le palier. J'entraînai Aoi avec moi dans les escaliers.

-Bon, sinon, t'es sûr que t'es pas lui que t'as soigné, et non une fille ?
demandai-je avec un sourire en coin.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mer 6 Juil 2011 - 21:33
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

J'eus du mal à suivre les actions suivantes, cachée dans le dos d'Allen. Je compris simplement que le... Le type bizarre à l'air bizarre avait tenté de le frapper, et avait ensuite commencé à... pleurer pour utiliser ses larmes comme Eau. Nan mais... Mais il fait vraiment peur, là... Genre flipper, dans le genre BEAUCOUP ! Il me rappelle un type dans un manga, qui a les mêmes gros sourcils ! Sauf que le mec avait une coupe au bol, et était marrant à voir, de loin. De très loin, genre à travers un écran de télévision ou d'ordinateur ! Parfait, quoi ! C'est paaaaaaaaaaaaaaaaarfait !

- E-eh... ? Nan mais... He-hein.. ?
bafouillais-je, ne comprenant rien à ce qu'il se passait.

Enfin bref, Allen utilisa ensuite son pouvoir de Sonore pour l'éloigner, et je le vis se... Transformer en caméléon ? Mais dites, il a un problème ce tyyyyyype ! Je suis sûre qu'il est fou ! Qu'il est taré ! Et puis, d'où il m'appelle sa DÉESSE, lui, sérieux ?! Il a un pète au casque, ou il est complètement aveuuuuugle en plus d'être con ?! Mais mais maiiiis... Mais assommez-le, bordeeel ! Sinon, je m'en charge moi-même ! Sauf que là, ça risque de faire mal !
Sentant la main d'Allen agripper la mienne, je me fis traîner jusqu'à l'intérieur du bâtiment sans avoir eu le temps de dire quoi que ce soit.

- E-euh... Merci ..? dis-je, soudain terriblement gênée.

Alors qu'il me posait la question de si c'était ce type que j'avais soigné à l'infirmerie, je pris un air boudeur, gonflant les joues comme une enfant, les sourcils froncés.

- Dis-donc, mais c'est que tu me crois toujours pas, en fait !

Alors que je tentai de m'imaginer la scène, moi, en train de le soigner LUI, j'eus un frisson d'horreur et de peur mélangée.

- Non, vraiment... Non, non, non, non, et re-re-re-re-reeeeeee-non, c'est pas ce type, je l'avais jamais vu de ma vie et j'aurais jamais accepté de le soigner parce que les personne qui ont cette expression dans le regard et sur le visage me font vraiment peur !
débitai-je d'une traite, espérant qu'après ça, il me laisserait enfin tranquille à propos de ce sujet.

Je repris, soupirant légèrement :

- Tu sais, je suis honnête avec toi... C'est vraiment une fille que j'ai soignée ! Elle s'appelle Shizuru... Fujino, il me semble.

Je n'avais même pas besoin de tenter un effort de mémoire pour m'en souvenir, son nom s'était gravé à tout jamais dans mon esprit, dans la catégorie « à fuir le plus possible ». Pas que je ne l'aie pas trouvée sympathique, alors que nous discutions, mais... Vraiment, le fait d'avoir été soumise à son marionnettisme et à son esprit plus que... tordu m'avait quelque peu effrayée et avait laissé quelques traces. J'ai toujours été super sensible à ce genre de trucs, en plus ! J'aime pas les gens qui ont... Cette lueur dans le regard... Ils font du mal aux autres, en plus, et... Comment dire …? Le fait d'avoir été « remerciée » de cette manière-là pour l'avoir aidée ne m'avait vraiment pas plu. Elle m'avait embrassée et avait manqué de me violeeeeer, bordel ! Si ça, c'est pas la preuve qu'elle est complètement fêlée, alors je veux bien manger un balais, hein !

- C'est un personnage troublant, en réalit-... commençai-je, avant d'être coupée dans mon élan.

Glissant sur l'une des marches, déséquilibrée, je manquai de chuter vers l'arrière.
C'est fou ce que... Le temps semble long, lorsqu'on se sent tomber.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

 

Il faut que je sorte... Même un court instant, laissez-moi sortir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.
Aller à la page : 1, 2  Suivant