Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Un petit tour du proprio ? (Ipiu !)
#   Dim 16 Aoû 2015 - 22:51

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Non bien sûr le pétard n'élève pas la raison


Feat Ariana Vicente


_________________________________________________

Moi une psychopathe, mais pas du tout votre honneur. Je suis quelqu’un de tout à fait normal et équilibré. Une simple petite bibliothécaire, autrefois élèves à Terrae, et avant cela espionne de haut vol. — Et je ne parle pas que des vols planés et des vols de données, d’objets plus ou moins rares et/ou de biotiques, mais bien de saut acrobatiques manière Catwooman trop badass de la mort qui n’tue pas.— Bref tout à fait normale et équilibrée… Et la marmotte elle met le chocolat dans l’papier d’alu et PAF ça fait de Chocapics. J’dois vous l’accorder que je raconte légèrement, mais juste trèèèèèèèès légèrement de la merde. Je suis complètement défoncée, j’en ai totalement conscience et j’ne veux pas sortir de cet état. Je suis tout sauf équilibrée et saine, désolée gamine t’es pas tombée sur la meilleure personne pour le coup. Après bon, au moins moi j’n’ai jamais fait de tentative de suicide, ce qui fait d’moi l’une des personnes les plus équilibrées de Terrae à la réflexion. D’un autre côté pourquoi essayer de se tuer quand de tierces personnes ont essayé de le faire toute ta vie ? La réponse m’intéresserait bien j’pense. J’pense qu’en fait si j’me suis pas encore tirée une balle dans la tête, c’est en grande partie pour avoir le plaisir de dire à ces connards un jour « et ouai tas de merde fermentée, j’chuis encore là et plus toi. » Mais avec ce raisonnement j’ai intérêt de vivre vieille vous n’croyez pas ?

« Non, et puis j’me traite maintenant ! »
Je ris.

C’est vrai d’abord ! J’ai acheté plein d’herbe à schtroumphf. Maintenant je vais être heureuse et faire des câlins à tout le monde. Tu veux un câlin dit que tu veux un câlin, allez s’teu’plait ! Je suis mignonne regarde, je te souris. Non ? Bon d’accord mais me regarde pas comme si j’étais une tarée, j’le suis pas. Je suis tout à fait normale, tout à fait équilibrée. La preuve du haut de mes grands talons que j’ai réenfilé dès qu’ils furent payés — pendant que tu discutaillais avec la vendeuse, exactement — et je vacille même pas. Si tu veux on s’tape un sprint quand tu veux et j’me casserais même pas la gueule ! Je te l’ai dit je suis quelqu’un de très équilibré…. Car mettons-nous d’accord directement, seul quelqu’un de trèèèèèèèèèès équilibré se mettrait à courir avec des talons aussi élevés. N’est-il pas ?

Alors qu’elle me parle de nourriture mes neurones semblent se rappeler que mon ventre crie famine depuis quelques heures, ponctuant mes conversations de légers gargouillements. Fumer ou manger il faut choisir. Ah non, en fait c’pas ça l’dicton, mais bon j’aurais essayé n’est-il pas ? D’accord j’admets j’viens d’me découvrir un petit kiff sur ces mots, « n’est-il pas ? » j’les trouve incroyablement classe et snob à la fois. A croire qu’il vient de la haute anglaise. Vous savez celle qu’imitent les hipsters, celle qui se croit classe mais n’est que comique aux yeux du commun des mortels. Comique ou absurde, des fois j’hésite. Dois-je rire ou lever les yeux au ciel agacée ? Bref ce n’est pas l’débat.

« J’connais un petit café sympa, mais faut marcher… Hm. On va en tester un peu plus près qu’l’autre bout d’la ville je pense. »


Un peu de logique que diantre. Elle a faim la donzelle et ça veut dire maintenant pas dans trois quart d’heure. Parce que bon, en disant qu’on y va léger sur la pédale d’accélérateur, j’pense qu’on peut envisager de dire que c’est une bonne estimation. Si on prend un pas vif on y est en trente minutes max, si on court une dizaine de minutes je dirais. J’sais plus et j’m’en tape j’vois, ou je sens ou une savant mélange des deux une pâtisserie à quelques magasins de là. Pas loin. En plus elle hume un doux fumet sucrée. Le genre de trucs que j’imaginerais très approprié chez la sorcière d’Hansel et Gretel.

« Par là ils ont une terrasse on dirait ! »


Aussitôt dit, aussitôt fait nous voilà assises, enfin presque. J’fais fasse à un bombardement de question, putain on s’croirait le 6 juin 1945 sur les plages de Normandie ! Elle est d’la police ? Non on j’pense pas, elle sent pas la keuf —le poulet ça se sent et s’entend de loin !— c’est juste une grosse curieuse excitée d’la vie.
Du coup j’viens d’comprendre un truc foutrement intéressant, si elle m’appelle Framboise c’est pas à cause de la couleur de mes chaussures —qui d’ailleurs se rapproche plus du bordeaux si on va par là, mais elle pourrait tout à fait être daltonienne n’est-il pas ?— c’est parce que je me suis présentée comme Ipiu Raspberry, la framboise. C’était évident, mais pas si logique que ça à mes yeux faut croire. Déjà avant de répondre j’prends le temps de m’assoir, et d’ouvrir l’menu. J’ai faim, j’viens d’m’en rappeler alors j’compte bien manger avant d’oublier à nouveau.

« Ton pouvoir, on peut l’deviner au caractère, mais en fait t’es jamais certain avant l’initiation. Genre certains ont des caractères trop chelou quoi. »
Genre moi, ça avait surpris tout l’monde que je sois tonnerre, on s’attendait plus à une eau pour la petite Ipiu toute timide que j’étais. S’ils avaient su ! « Ipiu c’est l’diminutif d’Ipiutinelle, un personnage d’un livre d’un auteur Frenchies que j’aime beaucoup. C’est une môme débrouillarde et curieuse, bref j’avais envie d’avoir un joli prénom donc j’ai choisi celui-ci. J’ai pas d’origine particulière, j’ai beaucoup roulé ma bosse… J’ai marché sur tous les continents. »

Quoi j’aurais pu mentir mais nan, c’pas mon genre. Je suis quelqu’un d’équilibré —si j’le répète assez souvent, vous croyez que ça deviendra vrai ?— et je ne mens jamais. Oups. Une serveuse apparait et nous demande si on a choisi. Une crêpe avec trois tonne de chantilly des copeaux de chocolat blanc et surtout un demi-kilo de fraises, le tout nappé de chocolat noir. Vaut mieux ne pas être diabétique pour survivre à ça j’pense. J’ai d’la chance de n’pas être grosse, sinon je sais qu’les gens qui passent n’auraient pu s’empêcher de penser que j’entretiens mon cholestérol… Velma elle commande une gaufre, la serveuse part et j’sors une nouvelle « cigarette, » je dois pas bien doser, l’effet dure pas assez.

« Dis moi ça fait quoi de vivre dans un fruit ? »


Non je ne suis pas débile j'ai compris qu'elle était espagnole à l'accent.... Mais j'avais pas capté qu'elle vivait dans un fruit... Ah moins que il y a pas une ville qui porte ce nom là bas j'crois ? J'sais plus. TENGO AMBRE !


#   Lun 31 Aoû 2015 - 19:48

Personnage ~
► Âge : 24 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 666
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Ipiu paraissait vraiment être une fille... étrange. Elle tentait de ne pas y faire attention, mais sa petite discussion avec les chaussures et maintenant le fait qu'elle lui désigne aussi aisément les caméras de l'endroit, comme si de rien n'était, lui laissait un goût un peu amer sur la langue. Elle était en droit de se poser des questions, non ? Pas qu'elle soupçonnât quoi que ce soit d'un ordre un peu trop sérieux, mais elle se demandait simplement si la fumette ne la rendait pas un peu paranoïaque. Ariana tenta d'écarter cette possibilité en profitant du moment, mais vraiment, toute cette ambiance la mettait mal à l'aise. Cette histoire d'institut, de Master, de pouvoirs... C'était un peu trop à ingurgiter pour une première rencontre. Elle aurait amplement préféré l'apprendre au bout d'un plus long moment, après deux trois jours passés ici par exemple, le temps de se dire qu'en effet les gens étaient normaux et qu'elle ne risquait pas de tomber sur un kamikaze à la bombe en tournant au coin d'un couloir.

Ariana ne fit pas trop attention à ses élucubrations sur les pouvoirs pour le moment et préféra reporter la discussion sur quelque chose de plus motivant. À savoir son ventre en train de gargouiller à mort. Elle crevait assez sauvagement la dalle et espérait presque que ça passe inaperçu... Genre "non, manges pas encore, c'est mal, tu SAIS que c'est mal", et pas seulement pour ses hanches, non non. Cela dit, ça ne t'empêche pas de suivre hardiment la blonde pour aller dans la direction d'un café ou d'une pâtisserie. Puis elle lui en désigna une et ses yeux s'illuminèrent. Elle sautilla presque en direction dudit café et s'installa sur une chaise avec soulagement. Elle était littéralement crevée par son voyage ; un thé, un petit truc à grignoter, et elle repartirait faire un petit somme. Ou au moins déballer un peu ses affaires. Bref, faire un peu connaissance avec ses colocataires !

La rouquine interpella un serveur et lui offrit un gigantesque sourire en commandant un thé et... une part de tarte à elle-ne-savait-déjà-plus-quoi. En recevant sa commande, elle prit soin de pianoter sur les boutons de sa pompe ; hop, hop et hop. Voilà, et de nouveau dans la poche, ni vue ni connue. Elle écouta Ipiu d'une oreille à demi attentive, souriante. Le caractère, hein... Comment on pouvait définir le caractère de quelqu'un très précisément ? Il changeait souvent selon les circonstances, non ?

- C'est pas réellement une science exacte, donc, sourit-elle.

Avant de faire une moue pensive à la suite de ses paroles. Le nom d'un personnage qu'elle aime bien. Donc son nom est un pseudo ? C'est un peu étrange, mais pas rare. Certains de ses potes aussi aimaient se faire appeler par des pseudos, au lycée. Ou peut-être qu'elle était simplement un agent secret en mission ?! Ce serait probable aussi. Ahlala. Elle préférait autant croire qu'elle avait eu une vie pas facile plutôt que de repartir dans des délires glauques qui la feraient flipper. De toute manière, elle ne poserait jamais la question. Indiscrète, mais pas à ce point.

- C'est un peu triste de ne pas savoir , je trouve. Par contre, euh... Un fruit ? Pourquoi un fr... AH ! Grenade ! Ahah ! Ouais... Ben c'est chouette là-bas, j'aime bien ! Ça me manque pas vraiment pour le moment, je t'avoue. Au passage, ta crêpe est super belle, lâcha-t-elle, admirative devant la tonne de chantilly et de chocolat.

Avec un sourire, elle attrapa sa part de tarte pour mordre dedans.

- Bon app !


S'émerveille en #E7654D

Treasure box ♥:
 
#   Dim 13 Sep 2015 - 9:47

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Non bien sûr le pétard n'élève pas la raison


Feat Ariana Vicente


_________________________________________________

Je crois que je passe pour une folle et je n’en ai cure, après tout la folie n’est folie que parce qu’on la nomme ainsi. Je me souviens d’un conte que j’ai lu je ne me souviens plus quand. Il était une fois dans un pays très très pas si lointain que ça en fait je ne me souviens plus vraiment… Finalement cette histoire doit être plus ancienne que ce que je pensais vu que je me souviens de quasiment tout ce qui est arrivé dans ma vie depuis que j’ai intégré le Centre, bref. Cela n’a nul intérêt, j’en conviens, vous aussi. C’est l’histoire d’un monarque et de son royaume, le monarque dans son château avait une source d’eau pure qui lui était réservée, mais le reste du peuple se désaltéré dans un puits. Un jour le puits fut contaminé par un poison (ou était-ce le maléfice d’un sorcier ? je ne me souviens plus vraiment) toujours est-il que par la suite tous les habitants du royaume devinrent fous, ce qui n’était sans doute pas une bonne chose. Surtout pour le roi qui dernier à garder son esprit n’agissait plus comme les  autres. Des bruits coururent dans son peuple « notre roi est fou » disaient les gens. De peur de perdre sa couronne le roi fit la dernière chose sensée de sa vie et but l’eau du puits contaminée… Le peuple dit alors « notre monarque a retrouvé la raison ! »
Je dois avouer que moi-même je ne sais pas où je veux en venir, mais je sais que ma fable a un sens ici. A vous de trouver celui que vous voulez lui donner. C’pas comme si j’étais encore en état de me soucier de ce que vont penser les gens, et en l’occurrence Velma de mes paroles. J’y capte rien moi-même, pourquoi j’perdrais mon temps à réfléchir à ce que je dis quand je ne comprends même pas ce que je veux dire putain ? Vous n’avez pas de réponse, tant mieux. J’n’ai pas envie d’épiloguer sans rien capter à la discussion sinon j’vais finir par m’ennuyer.

« Normal que ce ne soit pas une science précise, c’est de la magie. »


Cet argument me semble très intelligent sur le moment. La Magie ce n’est pas des recettes de cuisines à la portée de tout l’monde, c’est très intime. La magie elle dépend plus de la personne que d’une quelconque science. Ce n’est pas parce que je vais suivre à la lettre des instructions que j’vais réussir à lancer un éclair de la mort qui tue pas mais qui fout le feu à tout l’bâtiment, non ça sera plus une histoire de feeling. Et encore j’vais avouer que je suis l’une de celles qui utilisent le plus la science pour amplifier ses pouvoirs. Avoir de bonnes bases en physique des particules est toujours un plus diront certains.

Bon allez méga concentration sur ma crêpe, je ne sais pas qui est le génie  qui a inventé cette recette mais elle marche du tonnerre. Sans jeu de mots. C’est craquant, onctueux et goûtu à la fois. Tout ce qui faut pour plaire… Surtout si on ajoute la bonne dose de calories que cela m’apporte.

Donc vivre dans un fruit c’est chouette ? Moi aussi je veux une vies « Oasis be fruit ! » si c’est comme ça. Ce qui me fait penser que j’ai rien pris à boire je rappelle la serveuse pour commander une cannette d’Oasis tient pour le coup. D’habitude je ne commande que des alcools forts mais pour changer un peu. Allez le changement ça fait jamais grand mal. Si ? Bon okay j’dis pas qu’un tsunami qui décalque le paysage soit un changement sans douleur, mais supprimer un peux d’humains d’une terre déjà foutu ça peut pas être négatif à grande échelle. Si ?
Putain j’deviendrais presque misanthrope moi avec le temps. Bon c’pas comme si j’aimais les hommes non plus hein ? Allez zyva voilà qu’on m’traite de lesbienne putain j’vous jure plus droit de penser tranquille, en parlant d’hommes je parlais d’Humains.  Voilà z’avez capté ? C’est bon votre esprit mal placé est satisfait ? Enfin en l’occurrence c’est surtout mon esprit mal placé qui est satisfait mais on va rien dire.
J’arrive au bout de mon délice chocolat et fraise et crème chantilly aussi (faut pas l’oublier celle-là elle apporte beaucoup à ce met !) presque sans un bruit.

« Tu as encore des questions ? Sinon il se fait tard va peut-être falloir aussi que tu te reposes j’arrive même pas à piger comment t’as surmonté le décalage horaire avec un tel punch ! »


Ca doit être la fumée de mon bédo qui l’a remontée.

HRP :
 


#   Mar 15 Sep 2015 - 19:46

Personnage ~
► Âge : 24 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 666
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

La réponse d'Ipiu ne convainquit pas la petite rousse, qui, tout en s'adonnant à son plaisir le plus primitif - à savoir celui d'engloutir sa tarte, en évitant de penser à se commander en plus une crêpe comme celle de son interlocutrice - songea qu'un monde empli de magie devait certainement pouvoir être expliqué tout de même. Ariana avait vécu dans une famille plutô catholique, et bien qu'elle ne partageait pas toutes les croyances de ses parents, les notions de miracles et d'esprit saint lui étaient assez coutumiers. L'idée-même qu'il puisse exister une magie qui dépasserait les croyances de ses parents lui donnait le tournis. Parallèlement, une partie d'elle devait penser que si les miracles existaient, la magie pouvait bien exister aussi, et on avait pas besoin de chercher d'explication plausible. Hmm… Tout ça était un peu trop complexe pour elle ; pourtant, les questions se posaient, les unes après les autres. Comment tout cela fonctionnait-il, les magiciens étaient-ils des personnes pré-choisies, ou leur octroyait-on réellement tous leurs pouvoirs ? Comment, et pourquoi surtout ? Elle s'imagina un instant un monde dans lequel tout le monde possédait des pouvoirs, et se demanda s'ils l'utiliseraient pour empêcher les famines ou au contraire pour créer des guerres. Puis elle avala tout rond son dernier morceau de tarte et se mit une claque mentale pour ne pas en avoir plus profité.

- Oui maiiis… Si ça se trouve, la magie aussi est super ultra codifiée ! On sait pas !

Puis Ipiu aussi termine de manger, et elle lui fit comprendre qu'il serait peut-être mieux de retrouver son petit lit dans les dortoirs. Ariana fit la moue à cette pensée, et bien qu'elle se sente fatiguée maintenant qu'elle était assise, elle n'était pas plus pressée que ça de se reposer. Elle marchait un peu à la batterie inépuisable, la p'tiote ; toujours à fond, sauf quand il s'agit de faire du sport, et dès qu'on la pose dans un coin, elle ne bouge plus jusqu'au lendemain. Elle n'avait pas voulu estropier son après-midi, malgré le décalage horaire, et savait qu'elle aurait toute la nuit pour dormir.

- Bahh quand on dépasse un certain stade on y pense plus ! Là l'excitation retombe un peu comme je suis assise, mais ça reviendra dès que je serai debout, rit-elle. Puis j'ai dormi pendant une bonne partie du vol, ça va, c'est faisable.

C'est faisable, ouais, ouais. Inhumainement, peut-être, mais pour elle, rien de trop compliqué ; elle préférait autant sauter partout que d'attendre que la journée passe, complètement morte sur son lit. Elle se doutait que la chose arriverait bien assez vite. Et le lendemain, elle comptait bien dormir jusqu'à midi au moins. (Si ses colocataires le lui permettaient, mais au moins, elle ne pouvait pas dire qu'elle souffrait d'un sommeil trop léger puisqu'il était quasiment impossible de la réveiller une fois endormie. Bon, sauf en la secouant comme un prunier. Mais elle ne risquait pas de vraiment aimer.)

- Bon, allez. Tu as raison, je vais te laisser ! continua Ariana en sortant son porte-monnaie grenouille, et en déposant la monnaie pour les pâtisseries. Je te le paie, c'est pour avoir été si gentille tout à l'heure. Merci pour les informations et la compagnie, j'espère qu'on se reverra en tout cas !

Sur ce, la jeune femme lui fit un signe, un grand sourire et se remit en route vers les dortoirs. Lorsqu'elle le rejoignit, elle déballa sa valise en chantonnant, puis se laissa tomber sur le lit en soupirant de bonheur. Avant de s'endormir comme une masse, en travers du lit. C'est à trois heures du matin que son ventre lui fit remarquer qu'il aimerait bien être nourri, aussi, un jour. Et elle dût faire le choix de s'extraire de la chambre ou de se sustenter.

Elle choisit la couette, unanimement avec tous ses autres elle.



HRP : Ça me va super ! Du coup j'ai clos, j'espère que ça ne te dérange pas >o<


S'émerveille en #E7654D

Treasure box ♥:
 
 

Un petit tour du proprio ? (Ipiu !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.
Aller à la page : Précédent  1, 2