Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Promenons nous dans les bois...
##   Mar 16 Juin 2015 - 8:33

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

Premier week end à Terrae. La semaine avait été… Mouvementée, et ce n’était rien de le dire. Et en ce samedi, impossible pour la pauvre petite Dylan de trouver un coin tranquille à l’écart de la foule : ils étaient PARTOUT. Jamais la jeune fille n’aurait cru qu’autant de monde pouvait fréquenter cet établissement.

Pas qu’elle ne veuille pas se faire d’amis, mais elle avait encore énormément de mal à éviter de s’imaginer toutes les horreurs que les gens allaient pouvoir penser d’elle si elle avait le malheur de se retrouver en leur présence.

La cour était bondée, le parc aussi, impossible qu’elle mette un pied à la bibliothèque qui, malgré le temps estival à l’extérieur était fréquentée par beaucoup trop de monde à son goût…

C’est pourquoi elle poussa un soupir de soulagement en entrant dans la forêt de l’institut. Des arbres, plein d’arbres, une tonne d’arbres… Et surtout personne à l’horizon, une tonne de cachettes et de zones d’ombre pour se dissimuler si d’autres élèves venaient à avoir la même idée qu’elle… Le bonheur.

A l’origine, elle avait eu envie de bouquiner un peu, mais avec le monde qui fourmillait partout, le dortoir n’était plus un endroit adéquat pour cette activité. Elle parcourut les arbres les plus proches du regard, tentant de déterminer sous lequel il serait plus adapté pour plusieurs heures de lecture, et rapidement en choisit un dont les racines formaient un creux confortable. Sortant de son sac Flocon et sa liseuse, elle s’installa, l’ours en peluche calé dans ses bras, les jambes pliées pour y appuyer la liseuse qu’elle maintenait d’une main.

« Alors Flocon, que va-t-on lire aujourd’hui ? » Demanda-t-elle plus pour elle que pour la peluche, en faisant défiler le menu sur l’écran.
##   Mer 17 Juin 2015 - 0:41

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________

Il fait beau, il fait chaud la vile coule comme le titanic, de sorte que quand une fille rencontre un glaçon… Merde j’ai oublié la suite des paroles, c’pas grave je gère, j’viens de lâcher mon job de bibliothécaire. HEY WEY ! si c’est pas beau j’finis à 15h un samedi. Ne pas faire la fermeture c’est tellement agréable, je sais qu’j’le paierais lundi matin mais j’m’en tamponne le coquillard contre l’carrelage. Je suis en week-end ! En week-end ! Je vais pouvoir FUMER ! ALLELUJA !

Non mais regardez ma gueule ! Cette semaine a été étouffante, j’ai envie d’me décalquer la tête histoire d’oublier tout ça. A peine ai-je quitté l’grand bâtiment qu’une roulée bien dosée rejoint mes lèvres. Quoi j’n’ai pas honte ? Bien sûr que si, j’aimerais me passer de la drogue pour me sentir bien. Sauf que j’y arrive pas, aux grands maux les grands remèdes. Et si je choppais un môme dans la bibliothèque avec du shit sur lui, quelle crédibilité aurais-je à l’engueuler ? La même que tous les profs, celle de l’âge et du fait d’avoir plus vécu. Ça n’a jamais pesé lourd dans la balance de toute manière.

Et m’voilà à 16h à vagabonder en direction d’une zone dépeuplée à tout hasard la forêt pour fumer en toute tranquillité sans croiser le regarder de quelqu’un apte à m’juger. Genre tu m’connais d’où ? Genre t’as les clefs qui faut pour te permettre de m’juger ? T’las l’passif adéquat et ton diplôme de magistrat ? NON ALORS REGARDE AILLEURS CONNARD. Merci ! ♥

Et voilà sainte forêt terre d’accueil des camés, j’dois être à mon trois p’t’être quatrième joint ou p't'être plus et j’chuis plus tout avait aussi nette qu’en sortant d’la bibli. D’ailleurs ça se voit à ma démarche un peu houleuse, j’vais pas m’ramasser, même si j’en donne l’impression oubliez pas je suis une fille super équilibrée ! Et m’voilà dans les bois à gambader la clope qui fait rire au bec, j’me demande s’qui dégage en premier la chemise ou l’pantalon ? J’en sais foutrement rien mais j’me sens vachement bien. J’me sens libre et j’cours en soutif dans la forêt tout va bien !

« Alors Flocon, que va-t-on lire aujourd’hui ?
DES LIVRES ! »

Et m’voilà qui débarque en courant chope la tablette de la petiote qu’a le culot suprême de lire sur une liseuse. Non mais c’pas lire sur une liseuse la môme. T’as rien compris à la vie, tata Ipiu va t’l’expliquer ! Enfin p’t’être pas, faut-il encore qu’t’arrives à me rattraper, ce qui est pas donné à tout l’monde. J’cours vite…

BANG !

C’est c’qu’on appelle un arbre. Et m’v’là qu’apprend à voler comme si j’connaissais pas l’sens du mot gravité. Bon okay, j’vole peut-être même pas j’me ramasse juste la face et les dents contre un grand chêne. Il a pas bon goût d’ailleurs j’en recrache une morceau alors que j’regarde le ciel s’mettre à tourner. J’chuis sur le dos complètement sonnée.



Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 17 Juin 2015 - 12:31

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

- DES LIVRES !

A ce cri, Dylan leva la tête et vit passer comme un boulet de canon une fille étrange en… sous-vêtements ?! Et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire sa liseuse n’était plus dans ses mains et l’apparition la plus bizarre qui soit avait filé.

C'était quoi ça?! Dylan ouvrit les yeux grands comme des soucoupes, avec la sérieuse impression d'avoir halluciné pendant quelques secondes. La forêt devait être gardée par des aliens. Oui, c’était la seule explication un minimum rationnelle qui lui venait à l’esprit.

BANG !

Comme dans un dessin animé pour enfants, l'excentrique de la forêt se mangea un arbre en pleine figure, à croire qu'il n'était pas encore assez gros pour elle.

Bon, au moins les aliens ne traversent pas les arbres…Et ont une très mauvaise vue.

Flocon serré contre elle, la demoiselle se leva et se dirigea vers la forme étendue au pied d’un chêne.

- Vous allez bien ? Demanda Dylan, penchant la tête de coté comme pour se mettre en face de son interlocutrice.

Elle avait l’air sacrément siphonnée celle là… Peut être vallait-il mieux l’accompagner directement à l’infirmerie ?

- ça vous arrive souvent de foncer dans les arbres ?

Bravo Dylan, et une question idiote, une ! Franchement ma pauvre fille, il faut vraiment que tu apprennes à te taire. Ou mieux, qu’on te coupe les cordes vocales, ça sera encore plus efficace.

Puis une idée lumineuse lui vint : les arbres devaient avoir un pouvoir hallucinogène. Cela pouvait expliquer aussi bien le comportement de l'étrange inconnue que ses propres questions encore plus débiles que d'habitude. Ou alors elle avait mangé quelque chose de pas net ce midi?
##   Mer 17 Juin 2015 - 14:46

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________

Un poney, deux poneys, trois licornes. Bonjour madame licorne, tu t’sens bien ? ça fait quoi d’avoir une bite en érection sur le front ? Sans doute la même sensation que celle que t’as actuellement avec une corne qui t’pousse au niveau de la glabelle. Tiens tu t’es éclatée le nez, tu le trouvais trop long à ton goût ? Bah voilà Pinocchio, on te l’as raboté et un liquide rouge s’en échappe. Tu te croyais plus forte que le bois déguste bien chère enfant, parce que quand les effets du pétard que t’as fumé se dissiperont et que les sensations reviendront, tu douilleras bien.
C’est beau de croire au père noël si tu crois qu’un nez ensanglanté ça fait douiller, j’pense même pas qu’il soit cassé si tu veux tout savoir. Le père noël où ça ? C’est le genre de question qu’il vaudrait mieux que tu t’abstiennes de poser j’ai fortement envie de répondre dans ton cul. Tu ne le feras pas non ? A ta place je ne parierais pas.
Alors que mes divers mois intérieurs, ou voix intérieures comme vous préférez se disputent moi j’regarde le ciel qui perce à travers les feuillages. J’vous ai déjà dit que j’aimais le ciel ? Souvent j’le regarde et j’me dis que j’aurais aimé savoir voler. Enfin voler pour de vrai. J’aime cette sensation violente et grisante de chute contrôlée que j’ai quand j’fais du parapente ou du deltaplane. J’aime la chute libre, mais j’aimerais pouvoir voler par moi-même. Alors j’regarde toujours le ciel avec envie, en me disant que là-haut tout doit être plus facile.

V’là que la gamine qui sait pas vraiment lire se penche sur moi. Allez ma vieille Toumaï bouge ton cul et remets toi à courir, elle va récupérer cet engin du diable. Sauve cette pauvre ouaille de la corruption informatique. Seul le papier peut encore la purifier. Allez bouge grognasse j’ai dit ! Ouai bah attends j’essaye de me souvenir comme qu’on bouge mes jambes, c’pas évident. Si faut j’ai perdu la partie du cerveau qui contrôlait ma bipédie dans l’choc. Et la v’là qui me demande si j’vais bien. Bah réponds lui crétine, t’sais encore te servir de ta langue ? Avec la grande gueule que t’as ça m’étonnerait que t’ai oublié.

« Au poil, le soleil brille les oiseaux chantent et tout l’tralala. »


Tiens et j’arrive même à faire bouger mon bras pour essuyer le liquide carmin qui dégouline de mon nez raboté, j’découvre que j’n’ai pas lâché la tablette par la même occasion, je suis géniale hein ? Et la liseuse se retrouve bafouée de sang pieu. Le sang d’une véritable liseuse arriverait-il à la purifier ? J’en sais que dalle j’ai jamais rien compris à la secte des liseuses numériques moi. Enfin, j’imagine que c’est bon et que j’peux la lui rendre. Sans doute, et si elle n’est pas assez purifiée, j’la passerais dans la broyeuse à papier, ça devrait tout arranger.

« HEY MAIS POURQUOI TU DIS ÇA T’AS PAS VU QUE C’EST CETTE ENFLURE DE FILS DE GLAND QUI M’A COUPE LA PRIORITE ? Nan mais genre c’moi qui lui suis rentrée dedans alors qu’il s’est jeté sur mon sans prévenir. T’as pris quoi meuf ? »





Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 17 Juin 2015 - 20:09

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

- Au poil, le soleil brille les oiseaux chantent et tout l’tralala.

Si la réponse avait pour but de faire croire à Dylan que son interlocutrice allait bien, elle eut tout le contraire de l’effet escompté. C’est à cet instant qu’elle repéra sa précieuse liseuse dans la main l’excentrique encore à terre. Et au moment où elle allait récupérer son appareil, la dingue mangeuse d’arbres s’essuya le nez plein de sang avec.

N’en croyant pas ses yeux, Dylan cligna des yeux.

Une fois.

Deux fois.

Non mais elle n’a pas fait ça ?! J’espère pour elle que la liseuse est encore en état de marche !

- HEY MAIS POURQUOI TU DIS ÇA T’AS PAS VU QUE C’EST CETTE ENFLURE DE FILS DE GLAND QUI M’A COUPE LA PRIORITE ? Nan mais genre c’moi qui lui suis rentrée dedans alors qu’il s’est jeté sur mon sans prévenir. T’as pris quoi meuf ?

Okay, cette fois, c’était clair, cette fille n’était pas nette. Complètement timbrée oui… Un arbre qui lui coupe la priorité ? Dans le genre n’importe quoi, même ça elle ne s’y était pas attendue.

- Je vais vous amener à l’infirmerie, c’est plus sûr.

Pour la première fois de sa vie, Dylan se sentit comme si c’était elle la plus adulte de la situation. Hésitant, elle s’accroupit au niveau de sa kidnappeuse de liseuse et approcha la main pour l’aider à se relever. Elle espérait ne pas avoir à aller chercher de l’aide pour la soulever, elle n’était même pas sûre de parvenir à la retrouver dans cette forêt sinon !

N’importe quoi, j’vous jure… marmonna-t-elle dans sa barbe, la situation lui apparaissant plus loufoque de minute en minute.
##   Mer 17 Juin 2015 - 23:31

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________

Qui que quoi donc où  Infirmerie ? Pourquoi qu’elle me cause d’infirmerie ? J’vais très bien et j’mettrais jamais les pieds dans une infirmerie. De toute manière l’hôpital est plus proche si on va par là ! NON MAIS TA GUEULE TOI. J’irais pas à l’hôpital j’vais très bien. T’vois j’pète la forme, c’est juste le ciel qui passe à nouveau en mode essorage. DONC JE PETE LA FORME DUCIEL ! WAOU ! Ah ? En fait non, le ciel il bouge pas c’est moi qui suis dans la machine à laver je crois, ça explique tout à fait mon mal au cœur et l'envie de vomir. Sans doute plus que l'arbre qui a tenu à m'rouler une pelle.
Putain faut que je sorte pour débrancher l’appareil, non c’mieux d’attendre qu’il ait fini de tourner. La flemme de bouger. Attends tu veux m’amener à l’hôpital parce que tu penses que j’ai menti mais nan. Mais j’t’assure c’est vrai que c’est vrai cet arbre il n’était pas là y a trente secondes. JE PEUX LE JURER. Il a poussé tellement vite que si on coupe son tronc il n’y aura qu’un seul anneau. Comment j’ai trop regardé Doctor Who ? Mais non on abuse jamais assez des bonnes choses !

Tiens voilà miss suppôt de Satan le numérique qu’essaye de me faire me lever. Non mais tu crois que j’ai oublié que tu voulais m’amener à l’hosto mais même pas en rêve tu me feras bouger. Je n’irais plus jamais à l’hôpital ! JAMAIS ! J’en ai mare des blouses blanches. T’sais pourquoi elles sont blanches les blouses à l’hôpital suppositoire de Satan ? C’est pour qu’on puisse facilement faire disparaître le sang en les trempant dans d’la javel et ouai. T’en savais rien hein laxatif du ténébreux ?
J’ai envie de te dire que tu vires à la scatophilie là Toumaï. Ta gueule Ipiu toi et tes leçons d’morale de merde on en a rien à battre. Tu devrais l’écouter, pour une fois elle est plus censée que toi la petiote. T’oses dire ça madame la grande psychopathe en chef ? Non mais on nage en plein délire là. Bon et la môme là elle s’acharne toujours à essayer d’me lever. Il semblerait bien. Et j’ai toujours le cerveau qui dégouline par le nez ? C’est presque ça ma p’tite BON. BON. NICKEL POUR LA DÉMONSTRATION. Bon allez d’abord j’commence à me  redresser et à m’adosser à l’arbre qui vient de pousser. Putain t’as l’écorce rugueuse ! La prochaine fois je t’amènerais de la crème pour mains sèches. Bon sinon, j’ai parlé de démonstration, tu regardes bien fils de gland ? Niiiiiickel !

« Tu vois ta Bible démoniaque ? ELLE NE VAUT PAS DU VRAI PAPIER ! La preuve en image technicolor siouplait. »


J’m’essuie le nez avec colorant l’écran d’une substance rouge et visqueuse. Bien sûr que je sais que ça s’appelle du sang, tu me prends pour une crétine ? Laisse moi ajouter

« T’as vu ça a pas la classe du papier ! Ça n’sert VRAIMENT à rien. »


Comme dirait le de mathematicus : CQFD. Bon, en même temps il y a une sacrée faille dans ma logique. On ne salit jamais un livre !
.



Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Jeu 18 Juin 2015 - 8:13

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

Après quelques minutes l’excentrique en sous vêtements se redressa seule pour s’adosser à son agresseur, l’arbre qui bougeait plus vite que son ombre.

- Tu vois ta Bible démoniaque ? ELLE NE VAUT PAS DU VRAI PAPIER ! La preuve en image technicolor siouplait.

Dylan ne put que regarder la folle s’essuyer le nez à nouveau avec sa précieuse liseuse, impuissante.

Mes bouquins… gémit-elle quand même, atterrée par le comportement complètement inattendu de la mangeuse d’arbres.

- T’as vu ça a pas la classe du papier ! Ça n’sert VRAIMENT à rien.

C’est pas une raison pour t’essuyer le nez dessus !!! Vas-y Dydy, refais lui le portrait à cette dingue !

- Mais... C’était le seul moyen que j’avais d’emporter avec moi mes lectures… Et maintenant elle doit être fichue, ma pauvre liseuse…

Une mine dépitée sur le visage, Dylan serra plus fort Flocon contre elle, comme pour se consoler. Comment allait-elle faire, maintenant, pour retrouver les centaines de livres correspondant au contenu de sa liseuse ? La copie était bien sur son ordinateur, mais elle l’avait laissé chez ses parents, et hors de question d’y retourner à présent.

Elle envisagea de tourner les talons et de s’enfuir, mais elle devait d’abord récupérer le petit appareil électronique couvert de sang.

- Je peux la récupérer maintenant s’il vous plait ?

Ou tu veux encore t’essuyer le nez avec ? C’est pas un mouchoir, au cas où tu l’aurais pas remarqué !

Elle était encore incapable de prononcer à haute voix ce qu’elle pensait jusqu’au bout, mais un jour, elle y arriverait. Et ce jour là, elle ne se laisserait plus marcher sur les pieds par les aliens adepte des collisions avec les arbres.
##   Sam 20 Juin 2015 - 16:46

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________

« T’as qu’à aller à la bibliothèque comme tous les gens biens, j’me fait pas chier à trouver des financements pour acheter des livres pour que vous ayez des merdes comme ça ! »


Tiens ton torche diable, tu croyais qu’j’allais vouloir le garder ? Nan mais genre ! Moi garder ce genre d’outils sataniques, c’est quoi ce délire ? Un livre c’est une fenêtre qui s’ouvre sur un monde infini, un écran c’est une fenêtre qui te montre un monde terminé. C’est une saloperie son truc, si elle veut se le garder grand bien lui fasse, elle pense lire et ne fait que fermer son esprit aux multiples possibles. Autant, clairement je suis contrainte de chercher des articles sur le net pour me tenir à jour de certaines recherches, autant les livres…. NON. Jamais de jamais. J’lui rends sa foutu tablette bien barbouillée de sang. Elle va devoir la nettoyer si elle veut un jour la réutiliser. Quelle conne.
J’aurais dû la balancer contre un arbre ça aurait été plus radical. Là un petit peu d’eau et elle pourra la réutiliser. Je fais que de la merde, pardonnez-moi Sainte Bibliothèque, j’aurais du réduire à néant cet outil du diable, mais la tête me tournait de trop. Nous avons un traitre parmi nos rangs, si les arbres rejoignent l’ennemi on est franchement mal barrés. Après ça se comprend très bien, ils en ont marre d’être massacrés pour faire des grilles de sudoku… Ou alors du PQ, mais comme le montre ma précédente expérience le PQ est encore plus utile que cet outil technolo-merdique.
Allez poussons la théorie du complot un tantinet plus loin, voyons voir jusqu’où cela pourrait nous mener. Les arbres se révoltent, ils en ont assez d’être exploités, ils se mettent à pousser à tort et à travers au milieu des autoroutes pour tuer un max de bipèdes… ça fonctionnera un moment, mais un jour ils devraient écrire leurs revendications et… Ils deviendraient tous cannibales lecteurs.
Du coup ils s’entre tueraient pour faire du papier et s’exprimer. C’est tellement dur la vie… Comment ils pourraient taper leurs messages à l’ordinateur ? Mais vous avez fumé quoi, vous avez déjà vu un arbre taper sur un clavier ? Un Ent à la limite je veux bien, mais alors on formulera autrement… vous avez déjà vu un clavier assez grand pour qu’un Ent puisse taper dessus ? Par Saint Ficus, vraiment vous ne fumez pas que du tabac si vous voulez mon avis. Comment rien à foutre de mon avis ? tant pis je le donne tout de même.
Ma main monte vers mon front et examine la scène du crime, la bosse n’est pas magistrale mais je m’arrête un moment d’intense confusion sur mes lèvres. Putain il est où mon bédo ? Putain d’merdeuh ! J’l’ai craché où ? Où il est en train de foutre le feu à la forêt ?

« MERDE MERDE MERDE ! »


J’me redresse la tête qui tourné un peu pas grave, c’pas la première ni la dernière fois. J’regarde par terre. Trouve le mégot éteint. Vie de merde.

« Hey t’aurais pas du feu ? »




Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Sam 20 Juin 2015 - 18:32

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

- T’as qu’à aller à la bibliothèque comme tous les gens biens, j’me fait pas chier à trouver des financements pour acheter des livres pour que vous ayez des merdes comme ça !

La folle de la forêt rendit à Dylan sa liseuse, et celle-ci, trop interloquée pour répondre, resta muette face à la tirade de la dingue en sous-vêtements. Un comportement aussi inexplicable et incohérent la laissait perplexe. Elle ne pouvait pas se vanter d'avoir eu beaucoup de contact avec qui que ce soit, mais tout de même, elle était sûre qu'il y avait quelque chose qui clochait chez cette adoratrice des livres.

Mais maintenant, au moins, elle allait pouvoir partir. Après tout, qu’avait-elle à faire ici, avec une fille aussi timbrée ? Mieux valait envoyer quelqu’un qui saurait quoi faire, c’était le plus sûr.

- MERDE MERDE MERDE !

La petite brune se reconcentra sur la mangeuse d’arbre qui jurait comme un charretier.

Qu’est ce qu’elle a maintenant…

- Hey t’aurais pas du feu ?

Du feu. Dans une forêt.

- Non, et c’est dangereux dans une forêt !

Puis, après un instant de réflexion, Dylan ajouta Mais on peut aller en chercher si vous voulez. Avec un peu de chance, elle pourrait emmener cette étrange personne jusqu’à l’institut, et là, quelqu’un saurait lui trouver du feu et s’occuper d’elle… Bien sûr qu'elle aurait aussi bien pu la laisser se débrouiller toute seule dans la forêt, mais la petite brune avait le sentiment que ça n'aurait pas été correct, et que quoi qu'il arrive, elle devait aider cette folle.

Calant Flocon contre elle, elle transféra sa liseuse dans une main pour tendre l’autre à la jeune fille, espérant l’inciter à la saisir pour pouvoir la guider sur le chemin. Elle aurait eu l’air malin si elle la perdait dans la forêt…
##   Mer 1 Juil 2015 - 15:03

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________

« Tu vas m’aider à trouver mes vêtements ? »
elle a bien dit qu’elle m’aiderait à trouver du feu, j’ai un briquet dans la poche de ma jupe, donc le moyen le plus rapide de trouver du feu est de trouver de mon briquet.

La réflexion semble des plus simples, et pourtant elle me demande un effort considérable. D’ailleurs ça m’a pris un moment pour réaliser que le feu le plus proche était dans ma poche et que ma poche n’était pas sur ma cuisse. D’ailleurs dans mon autre poche j’ai mon matériel à rouler… Et accessoirement ce qui m’est plus qu’utile mon tabac et ma marie-jeanne. Parce que oui je ne fume pas de l’herbe pure, même pas en rêve. Tu me diras ça serait plus saint. Faudrait que j’envisage un jour de demander à Nath d’en faire pousser, mais si je faisais ça il me tuerait… Ou pire il verrait qu’il y a un problème et essayerait de le résoudre… Ce qui me semble être un mauvais plan, pour lui comme pour moi. Mieux vaut être défoncée que triste, vous ne pensez pas ?
Encore une fois tu ne trouves pas de solutions mais tu fuis les problèmes. Quand finiras—tu par les affronter ? Jamais sans doute c’est ce que ton cœur chante, pourtant… Un jour viendra, couleur de rose où tout te semblera moins dur. Te voilà poète Ipiu ? Sans doute… Seulement la poésie a quitté notre monde le jour où nous entendîmes le premier coup de pistolet briser le silence et ainsi sonné le glas de notre enfance.

Bon j’en étais où déjà ? Alors on part à la recherche de mes clopes ! T’es cool pour un suppo de Satan liseuse de numérique. J’me saisis de sa main fortement, enfin avec ma force habituelle, manque de la renverser en basculant tout mon poids sans l’avertir. J’la vois plier forcer et me voilà debout ! Sur mes deux papates arrières !

« Adieu monsieur l’arbre, je sais que t’es à donf sur moi mais ne me suis pas cette fois-ci ? »

Non parce que la prochaine fois je te pourfend d’un coup de foudre magistral. Quoi c’était déjà le cas ? Ouai bon je sais que sans amour tu n’aurais pas poussé si vite. Pardon, je ne voulais pas nier tes sentiments à mon égard, mais regarde moi, regarde toi…. Nos ébats seraient trop platoniques, et non platanique, j’ai bien vu que tu n’étais pas un platane… Mais j’ai besoin de plus de douceur que ton écorce ne saurait m’en procurer. Tu comprends donc qu’entre nous ça ne sera pas possible. Désolée.

Je tiens toujours la main de mon amie la démone et j’me mets à courir vers l’endroit où il me semble avoir envoyé bouler mes vêtements. Je cours mais pas trop vite j’ai conscience qu’elle n’arrivera sans doute pas à me suivre, quoi que, je reste pieds nus, ce qui vu le milieu où nous évoluons est un net handicap… Je crois, j’en sais rien, j’ai pas encore regardé l’état de mes pieds… Quoi du sang ? Nooooon. Les licornes ça saigne de la Cristaline, ou peut-être de l’évian sans doute pas du sang.

« Cherche une chemise blanche et une jupe grenat ! »




Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Jeu 2 Juil 2015 - 10:12

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

- Tu vas m’aider à trouver mes vêtements ?

Ah, enfin une réflexion censée... 

- Ce serait une bonne idée oui. A moins que tu ne veuilles continuer à te balader quasiment à poil... termina la petite brune pour elle-même.

Dylan manqua de se faire renverser lorsque l'alien lui saisit la main pour se lever. C'est qu'elle pesait son petit poids, la timbrée de la forêt !

- Adieu monsieur l’arbre, je sais que t’es à donf sur moi mais ne me suis pas cette fois-ci.

Bon, elle a pas encore toute sa tête celle là... On va devoir faire avec.

D'un coup, la folle se mit à courir et la petite brune dû suivre le rythme.

- Cherche une chemise blanche et une jupe grenat !

Encore une information intéressante : les aliens portent des chemises blanches et des jupes couleur grenat. Pourquoi pas...

Tentant tant bien que mal de ne pas se casser la figure, entrainée par la blonde dingue des arbres devant elle, Dylan balayait des yeux les environs en quête d'une tache blanche ou rouge foncé qui ressortirait sur l'étendue verte de la végétation environnante.

Allez savoir pourquoi elle leva les yeux au bon moment pour apercevoir une chemise blanche flottant à un peu plus de deux mètres du sol, accrochée à une branche.

Attends, je crois que c'est ta chemise là !

La petite brune essaya de stopper le mouvement en tirant sur la main qui la tenait toujours, espérant attirer l'attention de l'alien sur le morceau de tissu qui se baladait au vent non loin d'elles.

En plus, si la chemise était ici, la jupe ne devait pas être bien loin.

Encore que, Dylan avait pris le parti de ne plus s'étonner de rien tant qu'elle ne serait pas sortie de cette forêt maudite. Trop de bizarrerie d'un coup, ça l'avait un peu sonnée !
##   Jeu 2 Juil 2015 - 23:53

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________

« Une chemise à bâbord ! »


Drapeau blanc ! Entre les mats de verdures s’hissent le voile blanche de ma pudeur. Ouai c’est d’la poésie pour dire qu’on a retrouvé ma chemise. J’vais m’habiller… enfin essayer j’lâche la main de la gamine. Allez ma belle chemise, j’t’aime bien, reviens. Je sais bien qu’entre nous deux ça n’a pas toujours été l’extase, qu’on s’est souvent engueulé par le passé, mais je t’aime encore. Je sais qu’au fond tu m’aimes aussi, allez chérie reviens, j’peux pas vivre sans toi… Quand t’es pas là j’me sens à poil, démunie face au regard des autres. Reviens.

Non mais sérieux je suis en train de faire une déclaration d’amour à une chemise là ? Semblerait bien que oui. Bordel, j’ai vraiment la tête à l’envers. J’m’élance, une deux foulées, je saute crochète une branche basse et m’élève sans la moindre difficulté, mon corps agit sans que j’y prenne gaffe. Certaines choses ne s’oublient pas, ça et faire du vélo… J’ai d’jà fait du vélo je crois, sans doute. J’arrive plus à me souvenir et c’est ça qu’est bon. Allez j’arrive enfin à ma promise et l’enlace tendrement… Sauf que ce geste me fait gentiment perdre toutes mes prises…
Baboum ? Même pas faut croire que la Toumaï sous acide c’est résistant, et j’ai encore des réflexes… Ou alors peut-être que je recommence à avoir des réflexes ? Bah en tous les cas je choppe une branche qui me freine nettement, elle ploie tout doucement sous mon poids, et j’atteins le sol sans le moindre heurt. Je suis trop badass à défaut d’être bandante. Quoi que… Mon string et mes petites fesses qui bringuebalent légèrement au fil de mes mouvements, j’en connais certains qui apprécieraient la vue.
Je suis persuadée que certains paieraient même pour ça. Loin d’en tirer une joie immense mon regard se perd à nouveau dans l’océan de verdure. J’enfile ma chère et tendre qui recouvre ma chair tendre.

« T’as vu on dirait presque une actrice porno. »


Jolie constatation, mais si j’étais capable de boutonner tout ça, ça serait mieux… Seulement j’crois que j’ai un peu oublié comment faire. Sérieux mais j’fais que de la merde, en plus j’ai bavé sur mon bédo. Boulette, un bédo emplis de bave c’est super fade… J’le crache dans un coin, c’est que d’l’herbe et du papier c’est biodégradable. Parfaitement !

« Allez viens démone, si on remonte contre le vent qui portait ma chère chemise d’amour on retrouvera ma jupe… Et p’t’être même mes talons soyons folles ! »


Un peu comme moi. Oh ? C’est pas papa noël qui court là-bas ? Et si on allait le rattraper ! Oui non sans opinion ? Merde j’cours déjà dans la direction du bout de tissus accroché à un arbuste. Ma jupe. MA JUPE.
Je la chope la filant au passage et l’enfile retrouvant dans ma poche tout mon attirail magique. J’me roule une cigarette mystique, et me l’allume.

« Tu veux tirer une taffe ? »




Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Ven 3 Juil 2015 - 11:12

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

Avec une agilité étonnante pour son état de santé mentale, la folle de la forêt s'était emparée de sa chemise pourtant difficile à attraper. Et alors qu'elle était sur le point de se manger le sol de façon spectaculaire, elle réussi par on se savait quel miracle à atterrir sur ses deux pieds. Dylan était très impressionnée, mais ça ne suffisait pas pour la retenir plus longtemps dans ce lieu aux effets dévastateurs sur la santé mentale humaine.

- T’as vu on dirait presque une actrice porno.

CQFD

Bon, après, elle n'avait pas tout à fait tort, avec ses fesses à l'air et sa chemise blanche pas encore boutonnée sur un sous vêtement plus que provocant, en tout cas à l'avis de Dylan.

- Allez viens démone, si on remonte contre le vent qui portait ma chère chemise d’amour on retrouvera ma jupe… Et p’t’être même mes talons soyons folles !

Démone ? Où avait elle vu une démone cette cinglée ?

- Moi c'est Dylan, pas Démone, osa répliquer la petite brune.

Non mais et puis quoi encore, tu veux que je t'appelle fofolle pendant qu'on y est ?

Et soudain l'alien n'est plus à coté de Dylan mais court plutôt quelques mètres plus loin vers ce qui semble être sa jupe accrochée dans un arbuste.

Soupirant devant l'absurdité absolue de cette situation, la petite brune lui emboîte le pas, songeant que la prochaine fois, elle restera sagement dans la salle commune. Ou peut être qu'elle ira visiter un coin reculé de l'institut.Encore qu'avec la chance qu'elle avait, ça se finirait mal, mais bon...

Le temps qu'elle arrive à la hauteur de la mangeuse d'arbres, celle ci avait commencé une activité étrange : elle créait un cylindre plus ou moins réussi avec ce qui ressemblait à du papier calque et rempli de débris marronnasse peu ragoutants.

- Tu veux tirer une taffe ?

Bah voyons !

- Non, MERCI. On devrait rentrer plutôt.

Si ça se trouve, c'était ce truc étrange et cracra qui était à l'origine du comportement complètement aberrant de la jeune fille qui lui faisait à présent face, vêtue d'une chemise blanche à peu près boutonnée et d'une jupe grenat qui avait gardé quelques souvenirs de son séjour dans l'arbuste.

- Et vous devriez arrêter ça, ça vous fait dire beaucoup de bêtises.

Et toc dans ta face.
##   Sam 4 Juil 2015 - 11:11

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2949
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Je suis une licorne !


Feat Dylan Smith


_________________________________________________
Je ne peux que hausser les épaules. Dylan, démone ça commence pareil donc c'est la même chose.  Cherche pas ma belle quand je suis dans cet état t'as tord j'ai raison. Non en fait t'as peut-être raison la nuance c'est que je m'en tape les cacahuètes ! Genre ton prénom te définit mieux que mon surnom ? Pas d'accord ! Tellement pas ! Mes surnoms sont géniaux et toujours parfaits pour les gens qui les portent. Sérieusement. Démone pour une meuf qui utilise un une liseuse ? C'est un minimum !
J'aurais pu être largement plus trash ! Lécheuse de boules du ténébreux, vendue à celui dont on ne doit pas prononcer le nom,  éventuellement gamine sans aucun respect pour tout ce qui est beau et sacré dans cet univers et dans le prochain pourrait convenir. Sauf que c'est trop long ! La flemme démone te va très bien ! Ça t'emmerde ? À la limite tant mieux.  Appelle ça la revanche du bien sur le mal.
Oh ? Oh. Oh ! Depuis quand je me considère comme le bien ? Comme quoi tout n'est pas tout blanc ou tout noir ! On peut être majoritairement d'une couleur et avoir des tâches de l'autre. J'entends le premier d'la classe du haut de son premier rang chuchoter le mot vitiligo. C'est cela même.
On ne peut pas avoir tord partout ? Si si t'as jamais planté un exam ? Jamais involontairement. Tu fais chier. Je sais. Je dirais même que j'apprécie ça au plus haut point. Connasse. Oui je sais.

" Mais je ne vais pas rentrer pieds nus ! C'est dangereux !"
je fais horrifiée.

Quoi pas logique ? Être pieds nus dans une forêt plus dangereux que d'être pieds nus sur une route goudronnée ? Question: vous êtes cons ou vous le faites exprès ? Non mais je peux comprendre hein ? Moi aussi souvent je préfère avoir l'air conne. L'image est moins dure à entretenir que dans le sens inverse !
Enfin revenons à nos moutons. Alors je résume l'équation goudron plus soleil plus pieds nus donne... Parfaitement de la peau collée au goudron. Perso je préfère garder mon cuir plantaire.
Marcher sur le bas côté ? Quelle idée magnifique ! Sérieusement où les automobilistes jettent-ils leurs déchets ? Bah voilà mes pieds n'aiment pas côtoyer trop longtemps les tessons de verre et les canettes rouillées. Je préfère l'humus humide.

" Certainement qu'un petit join me fais dire des bêtises.  Moi au moins j'ai cette excuse."


Vrai ! Si tu savais le nombre de conneries que sortent les gens sobres... J'préfère être sous acide que conne ça dure moins longtemps ! Vraiment ! Parce que je suis capable de devenir très intelligente et très triste sobre. Vaut mieux être conne en fait. Heureux les simples d'esprit. Amen.

" C'est possible que mes talons soient partis sans moi du crois ?"


Comme les souliers magiques de je sais plus qui qui saoulé qu'il soit si casanier partaient en vacances sans lui... Quoi que ça je l'ai sans doute inventé.

Hrp: RP réalisé depuis mon portable. Je sais comment rentabiliser le temps dans le RER now.



Promenons nous dans les bois... 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Dim 8 Nov 2015 - 13:33

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dylan Smith
Messages : 63
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 27
Emploi/loisirs : Répondre à tous ses RP en retard (comment ça c'est pas un emploi? Ranafout', j'le fais quand même!)
Humeur : Soulagée de faire son retour

- Mais je ne vais pas rentrer pieds nus ! C'est dangereux !

Dylan marqua une pause, une expression semi-blasée sur le visage. Alors te balader à moitié à poil dans la forêt, c'est pas un problème, mais tout à coup marcher pieds nus c'est dangereux ?

- Et euh... vous êtes venue comment jusqu'ici ? En marchant sur les mains ?

La petite brune prit une bonne respiration avant de reprendre, plus posée : On va aller trouver vos chaussures. Elles sont comment ?

Et si tu me réponds un truc à coté de la plaque, je te laisse bouffer des arbres toute seule, psychopathe !

- Certainement qu'un petit join me fais dire des bêtises.  Moi au moins j'ai cette excuse.

Ben voyons.

- Vous devez dire un sacré paquet de conneries, pour avoir besoin d'une excuse. Et visiblement vous ne l'assumez pas.

Allez chercher pourquoi, parler avec une hurluberlue pareille mettait Dylan à l'aise, elle avait de moins en moins de difficultés à déclarer tout haut ce qu'elle pensait tout bas, et ne se privait pas de partager son opinion avec la cinglée de la forêt sur sa consommation de produits mauvais pour son cerveau.

- C'est possible que mes talons soient partis sans moi du crois ?

T'en as encore beaucoup des comme ça à me sortir, bouffeuse d'arbres ?

- Certainement, ils ont du avoir tellement peur de toutes ces âneries que vous débitez à la minute, ils ont sûrement pris la poudre d'escampette à l'heure qu'il est !

Oui bon d'accord, ce n'est pas vraiment le genre de réponse à faire face à quelqu'un qui a la cohérence d'un poisson rouge, mais Dylan n'avait pu s'empêcher de s'essayer au sarcasme. Bien vite prise de remords, elle se corrigea : C'est une blague. Je suis persuadée que vos chaussures ne sont pas loin. Elle seront quand même plus faciles à repérer si elles ne sont pas vert prairie...
##   
Contenu sponsorisé

 

Promenons nous dans les bois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2  Suivant