Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
- Entrainement - Quand le vent souffle -
#   Lun 6 Juin 2011 - 18:30
avatar
Invité

Je m’étais levée de bonne heure pour préparer la journée d’aujourd’hui, j’avais prévenu Aoi-Chan que nous commencerons l’entrainement dés ce lundi. Je n’avais aucune classe aujourd’hui et du temps libre à loisir pour cette journée ensoleillée.

Après avoir pris ma douche et m’être habillé, j’avais préparé le matériel n’nécessaire pour cet entrainement. Prenant ma voiture pour aller à l’institut, je m’amusais à chanter en écoutant la radio. Des chansons que je ne connaissais pas passaient à la radio, de l’anglais sans doute.

Sortant de ma voiture avec mes sacs remplis, je me dirigeais vers la plaine pour y dresser « les cibles ». J’avais choisis de prendre des panneaux ainsi que des conserves, tout en m’amusant avec des mannequins et d’autres ustensile qui pourrait s’avéré amusant pour cet entrainement.

Plaçant les cibles dans les arbres, je m’amusais à construire un parcours du combattant pour ma petite Aoi-Chan, je crois qu’il m’a fallut au moins cinq bonne heures pour tout finir, mais j’étais vraiment fière du résultat.

Premièrement, Aoi devra affronter des cibles mouvantes, qu’elle devra détruire avec son pouvoir de l’air. Après cela, donner de la délicatesse dans ses mouvements tout en évitant mes fuseaux d’air que je lui enverrai, évidement, je ferai attention de ne pas la blesser !

La suite sera une surprise !

Me posant dans l’herbe, j’attendais sa venue. J’avais pris avec moi, deux épées en bois, sait-on jamais qu’elle veuille s’amuser avec ! Regardant le panier repas que j’avais pris, j’espérais qu’elle aimerait ce que j’avais cuisiné …
#   Mar 7 Juin 2011 - 18:15

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

J'avais été prévenue par Miya-sensei que nous allions procéder à un entraînement au parc, aujourd'hui. Néanmoins, avec ma fatigue devenue accablante ces derniers temps, je me levai en dernier dans notre chambre, à une heure assez avancée. J'avais tout juste le temps de me préparer pour ensuite aller directement au lieu de rendez-vous.
Habillée d'une tenue un peu plus appropriée pour bouger que mon uniforme scolaire, je me hâtai d'aller vers le parc. Me demandant quel pourrait bien être l'entraînement que m'avait réservé la Master Air, je continuai de marcher jusqu'à arriver en vue du lieu où elle m'attendait. De loin déjà, je vis ses longs cheveux d'un mauve pâle flotter doucement dans le vent, tandis qu'elle était assise dans l'herbe du parc.
La rejoignant rapidement, je l'interpellai doucement en arrivant à sa hauteur.

- Sensei !

Je lui lançai un regard désolé, sourcils bas, me mordillant légèrement la lèvre.

- Pardon, je ne suis pas trop en retard... ?

Je regardai rapidement autour de moi, observant le parc transformé en aire d'entraînement. Des dizaines de mannequins, des cibles accrochées un peu partout... Elle avait fait fort !
Soufflée, je reportai mon attention sur elle et lui demandai d'une voix très étonnée :

- C'est ici pas qu'on va s'entraîner, quand même... ?

Pas ici, hein, heiiin ? Y aura dix fois trop de monde d'ici pas longtemps, eeeeet je veux pas qu'on me voit utiliser mes pouvoirs ! Je veux pas, je veux pas, je veux paaaas ! Ce serait trop gênant, trop horrible ! Imaginez que je croise quelqu'un que je connais ! Ce serait trop la honte ! Je vais me ridiculiser ! Et c'est pas elle et ses supers discours comme quoi je suis différente ou j'sais pas trop quoi alors que c'est pas vrai qui va me faire changer d'aviiis !
#   Mar 7 Juin 2011 - 18:33
avatar
Invité

- C’n’est ici pas qu'on va s'entraîner, quand même... ?

M’étant relevée quand je l’avais entendue, je vis son air tracassé par l’emplacement de l’entrainement. Effectivement, beaucoup de gens se plaisait à se balader ici par cette chaleur, je me demandais pourquoi, je n’y avais pas pensé plus tôt.

Lui accordant un sourire désolé, je tournais le visage en rougissant légèrement. C’était bien la première fois que je faisais une telle bêtise, de plus est, je l’avais embarrassée par la même occasion.

- Désolée, Aoi-Chan, je n’ai pas pensé qu’on pourrait être déranger ici …

Je n’allais pas pleurer non, mais il fallait bien que je trouve une situation pour arranger tout ça. Même si je voyais rien du tout pour le moment. Je n’allais quand même contacté un Master Feu Solaire pour lui demander qu’il nous rende invisible n’est ce pas ?

- Je ne sais pas vraiment quoi faire, que dirais-tu de commencer l’entrainement ici dans ce cas, et une fois qu’il y a trop de monde, on bouge vers un endroit plus calme … Cela te va, Aoi-Chan ?

Lui accordant un sourire en déposant ma main sur son épaule, j’espérais qu’elle accepte de tout cœur ma proposition sans pour autant m’en vouloir pour mon erreur.
#   Mar 7 Juin 2011 - 20:56

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Soudainement, elle sembla vraiment embarrassée. Bon, ce n'était pas très grave, je ferais avec, n'est-ce pas ? Et puis, au pire, les autres, on s'en fiche ! Qu'ils regardent ailleurs... S'il vous plait ?... Nan mais parce queeeee moi j'avais rien demandé, donc ! Donc voilà ! Qu'ils regardent juste ailleurs ! Parce que voilà ! C'est méchant de s'intéresser à la vie de gens qui n'ont rien demandé comme ça ! Et même si ils s'y intéressent pas, aloooors... Qu'ils ne regardent pas ! Et puis c'est tout ! C'est de leur faute, entièrement, et et eeet... Et je veux pas qu'on me fiiiixe ! C'est trop gênant ! En plus, je vous parie que je vais me louper comme une demeurée, que je réussirai pas la moitié des exercices et que Miya-sensei va être super déçue ! Parce que voilà, je suis comme ça, je déçois tout le monde, et puis ça changera pas, et puiiiis... Et puis voilà, arrêtez de me harceleeeer ! Vous me harcelez de trop depuis tout à l'heure ! Sortez de ma tête ! Bon sang...
Lui adressant un sourire gêné, je stoppai mon débat intérieur avant de lui répondre :

- Non, c'est bon, ça me va comme ça... Vous avez dû mettre du temps pour tout préparer, alors je ne peux pas vous en vouloir ! Et puis... Vous m'entraînez, comme ça, sur votre temps libre... Je trouve ça déjà vraiment gentil, alors si en plus de ça je me plains... Je n'aurais pas l'air de grand chose, n'est-ce pas ?

Je me frottai légèrement la nuque du bout des doigts, intimidée. Je ne savais pas vraiment que dire ou que faire, alors j'attendais que la jeune femme me donne les instructions à suivre. J'allai enfin savoir ce qu'elle m'avait réellement concocté, et avais tout de même hâte de commencer, malgré mon inquiétude. Inquiétude qui finit presque par complètement disparaître. Je n'avais vraiment pas besoin de stresser de cette manière-là !
#   Mar 7 Juin 2011 - 21:09
avatar
Invité

- Non, c'est bon, ça me va comme ça... Vous avez dû mettre du temps pour tout préparer, alors je ne peux pas vous en vouloir ! Et puis... Vous m'entraînez, comme ça, sur votre temps libre... Je trouve ça déjà vraiment gentil, alors si en plus de ça je me plains... Je n'aurais pas l'air de grand-chose, n'est-ce pas ?

Lui adressant un sourire soulagé, j’étais contente qu’elle ne prenne pas mal mon refus de changer d’endroit directement. La poussant un peu plus sur la gauche d’un geste doux en lui montrant du doigt des cibles, je lui expliquais le principe de l’entrainement.

- Le but est simple, tu dois faire tomber les cibles dans les arbres avec ton air. Que tu décides de trancher la corde ou tu préfères faire exploser la cible, je te laisse le choix.

Lui adressant un nouveau sourire, je lui montrais un mouvement assez amusant pour ce qu’elle comprenne ce que je voulais dire par « trancher ». Créant de l’air dans mes mains, d’un geste de gauche à droite en laissant le concentré d’air dans mes mains, je faisais le geste jusqu’à ce que la boulle se transforme en une forme plate, tournant à toute vitesse.

- C’est comme un disque, c’est assez facile à créer, en donnant de la vitesse à ton air, celui-ci pas facilement trancher quelque chose. Tu veux bien essayer ?
#   Mer 15 Juin 2011 - 14:03

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Hein... ? Quoi... ? Faire tomber les cibles ? Elle... Elle est sérieuse ? Bon, d'accord, l'exercice ne devait pas être si compliqué que ça, mais... Je sais pas, j'ai comme l'impression que je vais absolument me ramasser, d'une manière tellement lamentable que je vais devoir me cacher dans un trou de fourmi. Bah quoi ? Je sais pas viser, moi ! Je vais dégommer les arbres, pas les cibles ! C'est suicidaire ! Enfin... Ça va faire un beau génocide, en tout cas. Ça risque d'être drôle ! … Enfin ou pas. Je les plains, quand même ! En plus, ils ont même pas choisi d'être des arbres, les pauvres ! Ils ont vraiment pas de chance !
Reprenant calmement mon souffle (pourquoi je m'étais arrêté de respirer, en fait ?), je l'observai créer sa sphère d'air, avant de la faire tourner à toute vitesse. La vitesse l'aplatissant, elle avait maintenant un disque tranchant flottant au dessus de sa main. Ça avait l'air tellement simple, à la voir. Mais pourtant, je me doutais que ce serait pas si simple.
Hochant la tête, je me mis de suite au travail.

- Oui !

Fermant les yeux, je me concentrais sur mon énergie ; sur l'air présent autour de moi. Ceux-ci se combinèrent, formant peu à peu une sphère à la surface luisante au dessus de ma paume. Me concentrant pour faire tourner le tout, la boule s'aplatit légèrement, avant de reprendre immédiatement sa forme initiale. Fronçant les sourcils, j'insistai, usant de toute ma volonté pour recommencer. Imaginer. Le pouvoir de l'imaginaire, une fois encore, pas vrai ? Imaginer la vitesse. Imaginer la vitesse, cela la créé.
Imaginer, imaginer la sphère tourner et s'aplatir d'elle même...
Je la sentais changer légèrement de forme, mais ce n'était jamais assez. Je savais qu'elle ne tournait pas assez vite, mais je n'arrivais pas à la faire aller plus rapidement. Il y avait comme un blocage.
Abandonnant, je laissai ma sphère se dissoudre dans l'air ambiant.

- Désolée... J'y arrive vraiment pas, soupirais-je, accablée.
#   Lun 4 Juil 2011 - 23:21
avatar
Invité

- Désolée... J'y arrive vraiment pas.

Je n’ai pas compris ce qu’il s’était passé, tout avait l’air d’aller bien. Elle créait sa sphère sans difficulté, celle-ci n’obéissait pas directement à son désir, mais on pouvait quand même voir un changement au fur et à mesure.

Soupirant doucement, je souris à mon élève en me demandant pourquoi elle avait abandonné si vite.

- Tu ne devrais pas baisser les bras si rapidement, il te faut de l’entrainement mais surtout, de la volonté, Aoi-Chan.

Déposant ma main sur son épaule en lui offrant un geste amical, j’étirais les lèvres avant de me tourner vers une des cibles. Créant mon disque tranchant, je le lançais sans plus attendre sur la cible ronde et celle-ci se fissura en deux parties bien distinctes.

- Je n’étais pas douée dès le début, j’ai du beaucoup m’entrainer aussi pour arriver à ce niveau là. Je me suis faite épaulée par des Masters pour apprendre les techniques que j’ai acquis, et je les perfectionne de manières à ce que je puisse les enseigner à mon tour à d’autres jeunes gens.

Frottant mes mains comme si je venais de me salir en lançant mon disque d’air, je cherchais dans mes poches mon cellulaire et me tournai vers Aoi-Chan.

- Je vais demander de l’aide à une amie, peut être qu’avec elle, tu seras sans doute plus poussée à t’entrainer.

Mes élèves me trouvaient trop gentille, je ne les poussais peut être pas assez, et j’évitais qu’ils se blessent en les préservant du danger, mais là … La personne que j’allais appeler … Non, elle n’allait pas … « se tenir ».

Sortant mon portable, je composais un message à l’attention de la jeune Fujino. Ecrivant tout simplement :

- J’ai besoin de toi pour entrainer une de mes élèves, retrouve-moi dans le parc dès que possible. Miya-Sensei.

C’était trop formel ? Attendons un réponse, réponse qui arriva rapidement :

- Ara, je ne m’attendais pas à ce que tu me demandes, je ne serai pas là avant une petite heure, deux trois affaires à régler et je suis à toi. Shizuru.

La poisse, quoi que, on a le temps après tout, n’est ce pas ?

- Elle a accepté, cependant, elle ne sera pas là avant une heure, tu veux continuer à t’entrainer ?

#   Mar 5 Juil 2011 - 13:15

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je grimaçai, l'observant taper un message sur son portable.

- Je ne veux déranger personne... Vous n'êtes pas obligée de...

Ah, bah, trop tard, visiblement... Pfeuh.
Soupirant, je hochai la tête.

- Je continuerais, en attendant que votre amie arrive. Par contre, je ne vois pas en quoi ça m'aidera, qu'elle vienne... Et puis, de toute manière, c'est pas comme si je cherchais la puissance à tout prix...


Avec un peu de chance, ce sera une personne totalement effrayante et à moitié folle qui m'obligera à me pousser à bout si je ne veux pas mourir... ? Ah ah ah, je déconne. C'est que je me ferais presque peur, là, en fait !

- Bon !...

Je soufflai tout l'air de mes poumons, avant d'inspirer une nouvelle fois, créant une sphère dans ma main. Je fermai les yeux.
Allez, imagine toi cette sphère tourner. Imagine là tourner, à toute vitesse, comme une toupie de lumière. Une toupie de lumière, qui s'aplatit, s'aplatit... Encore, toujours, pour finalement former un disque.
De la volonté, que diable !
Recommençant, autant de fois que nécessaire, longuement, je sentis ma tête me tourner un petit peu. Rah, j'suis vraiment nulle, j'arrive à que dalle ! Et cette maudite sphère qui veut pas tourner aussi rapidement que ce que je voudrais ! Elle m'énerve, elle, vraiment ! On dirait qu'elle me nargue ! « Eh bah nan, tu y arriveras PAS ! Ahahahah ! » …
D'accord, d'accord, j'arrête mes conneries. Mais là, franchement, j'arrive à rien. Je suis pas motivée, en fait, je crois. Mais un truc de dingue ! Je veux pas devenir suuuuper puissante, moi ! J'arrive à contrôler grosso modo mes pouvoirs, alors, personnellement, je trouve ça assez... Suffisant, nan ? Pourquoi est-ce que je suis ici, déjà ? Ah, oui, m'entraîner. Ah ah ah. Ca sert à que dalle, mais on va dire que c'est marrant et que ça fait passer le temps !
Soufflant une nouvelle fois, je fis le vide en moi, en mon esprit, mon cœur, oubliant tout ce qu'il y avait autour de moi. Doucement, doucement... Puis de plus en plus rapidement. J'étais cette sphère ; comme si je tournai sur moi-même pour chercher à m'aplatir. Et pourtant, je ne bougeai pas. Le travail de l'esprit. L'imagination. Imaginer, créer. Créer la vitesse en l'imaginant. Toujours, toujours plus. Longtemps, longtemps. Toujours, sans lâcher. Encore plus vite, toujours plus rapide.
Je sentis comme un changement dans ma sphère, que je sentais s'aplatir légèrement plus qu'avant, mais sans arriver à la forme escomptée. Encore plus rapide. Encore plus, toujours plus. Penser à une toupie, une toupie allant de plus en plus rapidement. Cherchant à devenir plate.
J'avais l'impression de faire ça durant des heures, alors que ça ne devait pourtant pas durer très longtemps. D'un coup, ma tête tourna une nouvelle fois, plus violemment qu'avant, et je trébuchai en arrière. Manquant de m'étaler par-terre, je me repris, me tenant la tête.
Bon, à noter, au bout d'un moment, ça fait mal. Ah ah. Genre j'étais pas au courant, hein.
Lançant un regard désespéré à Miya, je soupirai d'agacement.

- Pourquoi est-ce que j'ai l'impression qu'il y a un blocage ? C'est dans ma tête, ça, pas vrai ?

J'ai pas assez confiance en moi, ou un truc comme ça ?
#   Mar 5 Juil 2011 - 14:33
avatar
Invité

- Pourquoi est-ce que j'ai l'impression qu'il y a un blocage ? C'est dans ma tête, ça, pas vrai ?

M’approchant d’elle, je lui adressais un sourire en lui tendant une main pour qu’elle se relève. Lui accordant un regard tendre, je fini par soupirer en lui disant :

- Le problème réside en toi, si tu es confuse à l’intérieur, ton air sera pareil. Faire le vide, et laisser ses émotions coulés sont deux choses bien distinctes, certaines personnes préfèrent agir au gré de leurs sentiments du moment, d’autres préfèrent tout simplement se relaxer et ne penser à rien. C’est à toi de voir quelles méthodes te correspondent le mieux, Aoi-Chan.

Me reculant de celle-ci, je fermais les yeux pour laisser mon énergie déborder de mon corps. Formant des petits vaisseaux d’air tournant autour de moi, je repensais à un moment heureux que j’avais partagé avec certaines personnes que j’appréciais ou plutôt, aimais plus que tout. Mon vent tournait autour de moi, formant une protection, un vent chaud, doux mais solide, comme les liens qui me reliaient à ces personnes.

Cependant, celui-ci prit une tournure différente, mon vent n’était plus droit, il ne tournait plus comme avant, il commença à fuser un petit peu, je me concentrais pour garder celui-ci droit, mais je n’y arrivais pas, tout simplement parce que même si je croyais dur comme fer à ces liens, je savais qu’un jour … tout cela serait fini, que je me retrouverai sans doute encore seule.

- Mes sentiments se reflètent avec aisance dans ma maitrise, tellement douce, mais tellement mitigée.

Lui accordant un sourire en essuyant une larme sauvage s’était pointé à mon œil, je fini par faire dissiper les petits filaments d’air s’étant créés autour de moi.
#   Mar 5 Juil 2011 - 15:23

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je soupirai.

- Je me disais, aussi...

Attrapant sa main, je lui offris un sourire reconnaissant.

- Merci.

L'observant alors qu'elle créait une sorte de dôme protecteur autour d'elle, je soupirai intérieurement, quasiment blasée. Ouais, bon, elle, elle est Master, aussi ! Normal qu'elle y arrive. Moi, j'essaie de faire ça, mais je vous jure que je pète tout autour sans le faire exprès... J'y peux rien si j'ai pas encore la technique, hein ! Pfeuh !
Hochant la tête, je lui répondis :

- J'ai compris... Je vais essayer la même méthode que vous, pour le moment, puisque... Que je fasse le vide ou non, j'ai toujours des incertitudes qui reviennent, alors ça n'aide pas...

Et puis, après tout... Lorsque j'ai utilisé mes pouvoirs pour la première fois, n'était-ce pas mes sentiments, tout mon amour pour ma mère, que je tentais de matérialiser ?
Hochant légèrement la tête, plus pour moi-même qu'autre chose, je fis en sorte de, tout d'abord, faire le vide en moi, les yeux fermés... Pour ensuite penser à ma mère. Ma mère, que je voulais rendre fière de moi. Qui me manquait, aussi ; que j'aimais plus que tout au monde. Ma mère, et ses mimiques amusantes, son sourire idiot. Son caractère étrange, bien trop puéril pour appartenir à un adulte, mais pourtant tellement autoritaire, compréhensif... Tellement présent. Ma mère, tellement gentille, et diabolique en même temps. Tellement courageuse, aussi ; audacieuse. Elle, qui n'abandonnait jamais. Je pensai ensuite à mon père, qu'elle avait dû aimer de toutes ses forces. Qu'elle me cachait encore aujourd'hui, de peur de me blesser. Comment était-il ? Grand, petit ? Brun, blond ? Et ses yeux, comment étaient-ils ?
Je me calmai, peu à peu. Un long fleuve tranquille. Une nouvelle sphère apparu dans ma main, et, au travers de mes yeux clos, il me sembla soudain qu'elle était bien plus lumineuse que les précédentes.
Puis, je partis voguer sur d'autres continents. Terrae, cet endroit merveilleux. Mitsuki, Allen... Mes merveilleux amis. Miya, mon formidable maître. Tous, ici. Avec moi...
Je rouvris les yeux, calme, sereine, un léger sourire aux lèvres. Je regardai la sphère, qui prenait de plus en plus de vitesse, changeant parfois légèrement de forme. Pour finir par s'aplatir presque entièrement. Surprise, j'observai avec des yeux emplis d'étonnement ma création, qui était maintenant devenue un disque plat.
Mon manque de concentration me fit perdre le contrôle du disque, qui reprit immédiatement sa forme originale avant de manquer de m'exploser à la figure. Je ne manquai pas de dissiper l'air accumulé immédiatement, légèrement fatiguée mais absolument ravie.

- J'y étais ! J'y étais presque...

Me tournant vers Miya, je lui fis un sourire éclatant.

- Je crois que se laisser porter par ses sentiments est sans aucun doute le moyen le plus fiable, pour moi !
riai-je soudainement.

Il faut que je réessaie !
#   Mar 5 Juil 2011 - 18:19
avatar
Invité

Ca y, elle y était arrivé, elle avait réussi à faire son disque. Regardant celui-ci les yeux remplis d’étoiles, je fus surprise quand celui-ci repris sa forme original et risquer d’exploser. Faisant disparaître les dernières bouffées d’air, je ne peu me retenir de rire.

M’approchant d’elle, je lui fis une petite pincette sur la joue avant de lui dire :

- C-O-N-C-E-N-T-R-A-T-I-O-N !

Riant à cela, je fini par me calmer en repensant à ce qu’elle venait de faire. Comment avait-elle réussi finalement ? Elle avait laisser couler ses sentiments si j’avais bien compris, mais à qui et à quoi avait-elle penser ? Je ne connaissais pas grand-chose à propos d’Aoi-Chan, à part les informations présentes dans son dossier. Je n’étais pas du genre à fouiner non plus après tout, on pouvait tous avoir sa part de Mystère sauf si l’on désirait le dévoiler aux autres.

- Mais bon, je suis déjà fière de toi ! Essaye de la refaire, mais cette fois-ci, concentration maximale, interdiction de se faire distraire par quoi que ce soit !

Me retournant tandis qu’Aoi-Chan fermait ses yeux, je vis au loin Shizuru arriver, m’avançant dans sa direction en laissant mon élève se couper du monde, je m’approchais de la blonde pour la saluer.

- Te voilà enfin, j’espère qu’on ne te dérange pas de trop, Shizu-Chan.

Celle-ci me sourit doucement, regardant la jeune fille, je vis un drôle de sourire s’étirer sur ses lèvres … la connaissait-elle ?

- Ara, Ara, ne serait-ce donc pas Aoi-Chan ta petite élève ?

- Si, si, pourquoi, la connaitrais-tu ?

- Ara, cela reste un secret être moi et la petite Aoi-Chan.

S’approchant tout les deux d’elle, nous restons cependant à une certaine distance de sécurité. La regarder former son disque de mieux en mieux, je souris tandis que Shizuru se renferma dans son mutisme observateur.


HRP: Je poste une fois sur deux avec Tomoe et Shizuru =3 ça évite les doubles postes encombrant ^^
#   Mar 5 Juil 2011 - 19:30

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Alors qu'elle me pinçait la joue, m'exhortant à me concentrer un peu plus, je partis d'un rire franc.

- Pardon, pardon !

Je hochai la tête.

- Je ferais de mon mieux !

Refermant les yeux, je me reconcentrais une nouvelle fois sur tous mes bons souvenirs avec ma mère, mes amis. Pensant à eux très fort, la sphère s'écrasa à nouveau, mais beaucoup plus rapidement qu'avant, cette fois-ci. J'avais eu moins de mal à lui faire adopter la vitesse adéquate, puisque j'avais déjà presque réussi à y arriver un peu plus tôt.
Rouvrant les yeux, j'observai un moment le disque tournoyer au dessus de la paume de ma main, les yeux pleins d'étoiles. J'avais finalement réussi ! Maintenant, tout ce qu'il me restait à faire, c'était à l'envoyer sur une de ces cibles, pas vrai ?
Me retournant pour chercher Miya du regard, mes yeux croisèrent les Siens, rouges sang, m'immobilisant immédiatement.
Blêmissant, je fis un brusque pas en arrière, manquant de trébucher sur mes propres pieds, alors que l'énergie que j'avais accumulée explosait d'un seul coup dans ma main, celle-ci près de mon visage. À moitié sonnée, je titubais légèrement en arrière avant de tomber sur les fesses, regardant cette femme sans ciller.
Alors comme ça... C'était elle, que Miya-sensei avait appelée, tout à l'heure ? Son « amie » ? Elle ? Comment... Pouvait-on être ami avec cette personne ? Comment pouvait-on se tenir ainsi à côté d'elle, si calme, si serein, tranquil ?
Je n'osai pas bouger, encore moins me relever, me contentant de fixer Shizuru. Je n'étais pas terrifiée, ni effrayée. Surprise qu'elle soit ici, certainement. Étonnée qu'elle puisse avoir des gens qu'elle considèrerait comme une amie dans son entourage, et non un jouet avec lequel elle pourrait s'amuser.
Reprenant finalement mon souffle, mettant tout cela sur le compte de ma brusque perte de contrôle, je me relevais et époussetai mon pantalon. Relevant ensuite les yeux, je souris à la nouvelle venue le plus sincèrement possible.

- Oh, bonjour, Shizuru-chan ! Quel hasard de se revoir ici, tout de même !


Je fus néanmoins prise de sueur froide en me souvenant de ses derniers mots. Quels étaient-ils, exactement, déjà ? « Je reviendrais un jour finir ce que j'ai commencé. » …? Ah, ouais, c'était ça. Oh purée, vite, un trou dans lequel me cacher ! Et, si possible, si y avait un lapin blanc qui m'emmenait au Pays des Merveilles, je dis pas non !
Remarquant qu'un liquide semblait couler de mon nez, je passai mon doigt dessus pour enlever le... Bah le sang, en fait. C'est pas de ma faute, ce truc m'a explosé en pleine tête, ça fait super mal ! J'vais porter plainte pour coups et blessures contre le créateur de ces fichus pouvoirs, si ça continue ! Rah !

- Comment vas-tu ? repris-je, l'air enjoué.
#   Mar 5 Juil 2011 - 22:16
avatar
Invité

- Oh, bonjour, Shizuru-chan ! Quel hasard de se revoir ici, tout de même !

La saluant à mon tour gentiment, je lui accordais un sourire tout en lui accordant une petite courbette. Relevant la tête sur celle-ci, je vis qu’elle saignait du nez … Ara ? Lui ferais-je tant d’effet ?

- Comment vas-tu ?

M’approchant de celle-ci en essuyant une petite coulée de sang sortant de son nez avec un tissu se trouvant précédemment dans ma poche, je lui accordais un petit sourire désolé avant de dire :

- Très bien, Aoi-Chan, tu n’as pas l’air aussi bien que moi par contre.

Me retournant vers Miya, je m’approchais d’elle en déposant ma main sur son épaule, caressant son bras d’un geste doux tandis que celle-ci gardait son regard rivé vers Aoi avec son sourire ébranlable, je lui demandais :

- Puis-je savoir exactement la raison de ma venue ?

Se tournant vers moi, elle secouait ses mains tout en disant d’un air gêné :

- Je voulais te demander de l’aide pour entrainer Aoi-Chan ! Je me suis dis qu’avec une personne comme toi, elle apprendrait peut être mieux !

Haussant un sourcil, je me demandais où elle voulait en venir. Je ne sais pas vraiment comment lui être utile … après tout, elle est Air et je suis Feu. Deux forces qui ne se mélangent pas, et encore moi, équitables.

- Et bien … pourquoi ne pas faire un petit combat dans ce cas ?

Me tournant vers Miya et Aoi, je demandais du regard lors approbation, voyant déjà Miya faire un signe négatif de la tête, je me tus pour la laisser parler.

- Hors de question, cela serait trop dangereux ! Je ne laisserai pas un combat recommencé, te connaissant cela risque de finir comme ton combat avec Akari-San !

Ara … Je n’allais pas aller si loin voyons ! Je ne suis pas idiote pour recommencer deux fois la même erreur.

- Tu resteras à nos côtés, Miya. En cas de problèmes, je te laisserai t’occuper de la situation. Je ne demande pas un combat à mort, mais un combat amical …

Me tournant vers Aoi, je lui fis un grand sourire avant de laisser vibrer mon accent de Kyoto sur un :

- … N’est ce pas ?

Joignant les mains en prenant un petit air de chien battu, je la suppliais presque du regard que celle-ci accepte ma demande. Un combat … cela serait marrant, comme une chasse avant d’attraper sa proie et la dresser tel un trophée.
#   Mar 5 Juil 2011 - 23:18

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

J'eus un petit rire gêné.

- Ah, merci... Non, ça va, j'ai juste perdu un peu le contrôle de mes pouvoirs, eeeet... Ca a explosé, en fait...

Ouais, allez m'expliquer COMMENT de l'air peut bien exploser quand y a pas la moindre pression dedans... Enfin, c'est sûr qu'avec un niveau aussi déplorable que le mien, tout est possible, en fait. Mais booon, on va dire qu'il ne s'est rien passé, d'accord ? Enfin, bref, tout ça pour dire que... Purée, c'que ça fait mal !
Alors que Miya expliquait qu'elle voulait un peu d'aide pour m'entraîner, je penchai la tête sur le côté, pensive. Comment est-ce qu'elle pourrait bien m'aider ? Pas que ça me fasse plaisir de dire queeee... Bah en fait, c'est une très mauvaise idée. J'vais faire une syncope si elle utilise son marionnettisme sur moi, je vous le jure. Ou alors non, bonne idée ! Je fais style je suis morte, comme ça elles seront obligées de m'envoyer à l'infir-... … Non, NON, TRES mauvaise idée, j'ai rien dit ! Pas l'infirmerie ! Pas avec elle ! Pas avec elllle ! Par pitié ! Je préfère encore subir son marionnettisme ici avec Miya-sensei à côté, au moins, elle me fera rien de louche ! Nan, nan, j'ai pas peur, je suis pas traumatisée, j'ai juste gardé un très mauvais souvenir de notre dernière rencontre. Je vous jure, c'était horrible ! ...Enfin, mis à part ça, elle paraissait tout de même sympathique, Shizuru...
Enfin... Quoi que... Non, non, non, oubliez ce que je viens de dire. C'est bien une marionnettiste, elle manipule tout le monde ! Un combat ?! Et puis quoi, encore ?! Elle est Étoile, que je sache ! Moi je suis une pauvre petite initiée incapable d'utiliser son Air correctement, alors contre une FEU, je ferais... Pas long feu. Ah ah ah. Mauvais choix de l'expression, très mauvais choix. Mais bon, dans le feu de l'action, on va dire que j'ai pas trouvé autre chose... Ahah. C'est vraiment pas fait exprès, je vous jure !
Alors que je perdais des couleurs et que Shizuru se tournait vers moi pour essayer de me convaincre, je levai l'index et ouvris la bouche pour parler, avant de la refermer, pesant chaque mot que j'allai dire.

- C'est une trèèèès... mauvaise idée, fis-je finalement, un rire nerveux me prenant subitement.

… C'est sur que mes mots étaient très pesés, là. Bravo Aoi, pour cette connerie monumentale.
Soupirant légèrement, je repris :

- Plus sérieusement, je ne sais absolument pas me battre, alors c'est une mauvaise idée... En plus, je contrôle tellement peu mes pouvoirs que j'ai peur de... Tout faire péter ?...

Non, non, j'ai pas peur à cause de moi, ça c'est un mensonge. J'ai plus peur d'elle, en fait...
Courage, Aoi, courage...

- Et puiiiis... C'est dangereux pour les passants, et les... Arbres ?...


Woah, mais l'excuse ! Là, Aoi, tu crèves le plafond, je suis fièèère de toi ! Pff.
#   Mar 5 Juil 2011 - 23:32
avatar
Invité

- Plus sérieusement, je ne sais absolument pas me battre, alors c'est une mauvaise idée... En plus, je contrôle tellement peu mes pouvoirs que j'ai peur de... Tout faire péter ?...

Cherchait-elle des excuses pour m’éviter ? Non, ce n’était pas ça … si en fait, elle avait peur. J’en ris, non sérieusement, je n’étais pas une personne dangereuse … n’est ce pas ? J’étais gentille, aimée, amicale et surtout … charmeuse. Mais pas violente.

- Et puiiiis... C'est dangereux pour les passants, et les... Arbres ?...

Excuses sur excuses, je la regardais en croisant les bras. Penchant la tête avant de regarder Miya affichant son air disant « Tu vois, j’avais raison ! », je soupirais lourdement avant de m’adresser à celle-ci.

- N’interviens pas, Miya.

Devenant blanche, je la vis essayer d’articuler quelque chose sans qu’un seul mot n’arrive de sortir de sa bouche. La regardant en affichant un petit sourire, je me tournais vers Aoi-Chan pour lui adresser quelques paroles.

- Veux-tu retourner à l’infirmerie en ma compagnie peut être, Aoi-Chan ? Nous n’avions pas fini la dernière fois …

Laissant un rire cristallin transpercer mes lèvres, je levais la main au ciel en fermant les yeux. Me concentrant sur mon pouvoir, une petite aura rouge se dessinait autour de mon corps avant que des boules de feu se créées tout autour de moi. Donnant l’ordre à celles-ci de se diriger vers le ciel à une vitesse folle, je regardais Aoi avant de lui dire :

- Prépare toi, elles arrivent …

Voyant l’une d’entre elle tomber déjà à côté d’Aoi à moins d’un mètre d’elle, je souriais avant de dire une fois de plus :

- Je n’en ai que faire des passants, Miya-Chan charge toi de cela.

Formant une barrière protectrice autour de nous dans un cercle d’au moins 1/3 km à la ronde, je la remerciais d’un regard en regardant Aoi. Comment allait-elle se débrouiller contre cela ?
 

- Entrainement - Quand le vent souffle -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2  Suivant