Partagez
Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥]
##   Ven 31 Juil 2015 - 20:38

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

18H16. Je regarde l’heure à laquelle je sors de la douche, enfin. Je dois être debout depuis deux bonnes heures, une bonne douche était la bienvenue après l’heure de jogging que j’ai fait. C’est agréable de courir à nouveau, de sentir le vent s’engouffrer dans mes vêtements pour lécher ma peau. Bien sur, je n’ai pas repris suffisamment, je ne fais pas le poids par rapport à ce que j’étais plus d’un an avant. Mais j’ai l’air en forme, moins malade, moins faible. Et ça me fait du bien, moralement, voir que je peux remonter la pente, ça aide énormément à faire face.

18H39. Je retrouve le chemin de la chambre que je partage avec Matheo depuis plusieurs mois maintenant. Il a été le premier à me tendre la main, et je l’en remercie chaque jour depuis. Je ne sais pas si j’aurai eu la force de me relever, si ce n’était pas pour lui. J’ai envie d’être à nouveau quelqu’un sur qui on peut compter, parce qu’il en a besoin. Et parce que je sais comme ça peut être dur de faire face à des changements si grands en si peu de temps. Je lui dois bien. Alors je suis là, alors même que j’ai une chambre depuis plusieurs semaines. Je suis simplement resté parce que je me sentais bien ici, soutenu. Et parce que lui aussi, devait probablement se sentir mieux entouré jours et nuits. Il le mérite.

Matheo. Je suis de retour. Je t’ai pris un jus de banane.

19H08. Je le laisse se débrouiller dans la chambre depuis quelques jours, au début, j’étais là, à côté, au cas où. Mais maintenant, il se débrouille très bien tout seul, du moment que rien ne traîne, ce qui me motive à ranger aussi du coup. Je bois mon chocolat chaud tranquillement, face à lui. En ce moment, le seul truc qui m’ennuie, c’est ses yeux constamment fermés, et le fait qu’il mange toujours dans la chambre. Il faut qu’il sorte un peu, ça lui ferait du bien, mais comment ?

Tu veux faire quelque chose en particulier ce soir ?

19H24. Bon, on est très peu sorti aussi. Il fait vachement beau cet été, mais forcément, ne sortir que la nuit limite un peu les sorties, parce que je fais vraiment de mon mieux pour être éveillé toute la nuit, mais je finis toujours par m’endormir au bout d’un moment. Parfois ça m’agace, mais je me rattrape le lendemain, enfin j’essaie. La nuit dernière j’ai réussi à tenir jusque 8h du matin environ, donc forcément ma journée s’écourte. Il faudrait que je réussisse à réduire mes heures de sommeil sans en ressentir trop de fatigue, à la rentrée je serai bien obligé d’être debout toute la journée.

Tu veux manger quelque chose de particulier ? Personnellement je suis partant pour manger quelque chose de frais, il a fait assez chaud aujourd’hui pour que je refuse une bonne part de pâtes, ahah.

19H41. Je ne sais plus vraiment quoi lui proposer, j’en fais peut-être trop aussi, j’exagère toujours. Peut-être qu’il préférerait que je le laisse seul, ou que j’arrête de discuter autant, ou bien peut-être qu’il aimerait bien avoir des nouvelles d’autres personnes ? Je soupire et pose ma tête sur le bois de la table, je m’épuise à m’agiter autant, il me le dira de toute façon si je le gène. Quoi que… On parle de Matheo hein, le petit homme au grand cœur qui ne dit jamais non. Je relève la tête vers lui, le menton toujours sur le bois, il méritait vraiment pas ça. Il donne tellement, et pourtant, lui, ne reçoit pas autant. Ma voix, douce, s’élève sans que je ne le veuille vraiment, c’est de sa faute, il me rend trop honnête, trop franc.

Hé. Je t’emmène ce soir, tu me fais confiance n’est-ce pas ?


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016


Dernière édition par Micha Andreïev le Ven 31 Juil 2015 - 21:51, édité 1 fois
##   Ven 31 Juil 2015 - 21:07

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 671
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Je faisais de réels progrès depuis quelques jours. J'avais mis du temps pour m'habituer à ma nouvelle condition, les nouvelles sensations, les mouvements, tout ce qu'il faut faire et prévoir... J'avais mis du temps, mais mes pouvoirs aidant, je m'étais fait une raison et une nouvelle vie. J'avais encore du mal parfois, surtout quand un objet n'était pas à sa place mais je m'améliorai. Je pouvait me déplacer sans problème dans la chambre, aller a la douche et tout... Je pouvais même aller dans le couloir mais j'appréhender les lieux nouveaux. Si mes pouvoirs me permettaient de capter l'espace et les gens, les objets ou leur disposition m'échappait la plupart du temps.
Heureusement, j'avais un mentor. Et Quel mentor! Micha avait beaucoup changé ces derniers temps. Au fur et à mesure que le temps passait, il s'ouvrait plus facilement, il parlait plus volontiers qu'avant, beaucoup plus aussi ce qui me faisait rire. Il avait tant changé en si peu de temps. Il se révéla extrêmement attentionné avec moi. Je le sentais s'activer autour de moi, mettre les choses à leur place, me surveiller pour voir si je ne faisais aucune bêtise... Je le laissais faire, en souriant tranquillement dans mon coin. Je crois qu'il n'imaginait pas combien cela me rendait heureux de l'avoir près de moi, de le voir s'ouvrir ainsi après tout ce temps.

Justement, il arriva au moment où je pensais cela. Un nouveau sourire éclaira mon visage en saisissant mon jus de banane. Il trouvait toujours le temps d'avoir des attentions pour moi, alors que je savais pertinemment qu'il était initié depuis quelques semaines, donc qu'il avait une chambre. je m'étais préparé à son départ mais il n'avait jamais abordé le sujet et je ne pouvais m'empêcher de me dire que c'était ma faute, que mon handicap le retenait ici... Je pris une gorgé de mon jus, qui s'avéra délicieux; lorsqu'il me posa une question. Je relevai la tête en direction de sa voix, faisant mine de réfléchir.

-euh... Je ne sais pas, tu as une idée en tête ? demandais-je avec douceur.

Je cachais la boule qui s'était formé dans mon estomac. Je savais qu'il fallait que je sorte, Ys me le reprochais déjà suffisamment, mais c'était dur de se motiver quand on sait que pour moi, le noir restera toujours le noir où que j'aille.
Je pouffais légèrement face à sa tentative d'humour, bien que je sentis au fond de lui le désir de réellement me faire sortir. Sa dernière remarque me confirma cette pensée. Un tendre sourire apparut sur mon visage, et je m'avançais près de lui. Je pris ses mains dans les miennes, les serrant délicatement.

-Bien sur que je te fais confiance... Crois-tu que je ne sache pas que c'est à toi que je dois de m'être si rapidement adapté ? lui dis-je en souriant.

Je pris un manteau léger, étant déjà habillé à peu près convenablement.

-Je te suis!

Je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que son départ était pour bientôt. Curieusement, même si cela me rendait un peu triste, après tout je m'étais habitué à sa présence, j'étais aussi content, car il allait enfin pouvoir vivre un peu pour lui, vivre sa vie tranquillement. Mais pour le moment... Où qu'il veuille m'emmener, il serait mon pilier!


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] 1416521899-matheo-signature
##   Ven 31 Juil 2015 - 21:52

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

19H20. Matheo prend le jus et le boit avec un plaisir non dissimulé. Je sais qu’il redoute de sortir, il s’adapte seulement aux endroits les plus proches, la chambre, la douche, la cuisine parfois, et encore. Je préfère qu’il l’évite, j’ai tendance à ne pas tout très bien ranger, donc forcément, se blesser est plus facile que dans le reste de la chambre. Je suppose aussi qu’il doit redouter mon départ, tout comme je le redoute, ça fait un sacré bout de temps qu’on est ensemble maintenant. Donc, imaginer d’être seul, dans une chambre, ça a un petit côté effrayant. Pourtant je ne peux pas m’imposer plus longtemps.

Une petite oui.

19H42. Une chose aussi que j’ai remarqué, c’est qu’il est devenu un peu plus tactile, il hésite moins à prendre mes mains dans les siennes. C’est une autre façon de communiquer, de montrer tout ce qu’il n’ose plus montrer avec ses yeux, de peur qu’ils soient trop abîmés pour montrer ce qu’il cache derrière. Je les serre alors, comme j’ai pris l’habitude de le faire, une manière comme une autre de le rassurer aussi, je suis là et je resterai autant que je le peux.

19H57. J’enfile un léger gilet, histoire de ne pas prendre froid non plus, ce serait dommage. Maintenant, la question était, où l’emmener. Il est encore trop tôt pour aller à la cafet’, il y aura trop de monde, ça le perturbera un peu trop pour qu’il mange sans problèmes. Alors… Autant faire un tour dans le coin, rien que la salle commune devrait faire l’affaire pour le moment. On pourra aller manger dans une petite heure probablement, ça devrait s’être vidé un peu.

Tu préfères un endroit à un autre ?

20H13. Je sais qu’il apprécie énormément les grands espaces de Terrae, mais actuellement, j’ai la sensation qu’ils lui feront plus de mal que de bien. Le manque peut-être, l’impression que ces grands espaces qui avant lui offraient la liberté, ne feront que renforcer encore le vide de ce noir qui l’entoure maintenant. Ou peut-être qu’au final, ça lui fera du bien, se ressourcer près du lac. Je soupire légèrement en descendant les escaliers devant lui, mes yeux toujours sur ses pieds, si mes réflexes ne me laissent pas tomber, je pourrais le rattraper, au cas où il manque une marche. On ne sait jamais.

Je pense aller voir Hideko. Elle m’a proposé quelque chose il y a quelques mois. Je pense que je vais l’accepter et me lancer.

20H21. Je bouscule une petite fille, qui doit bien avoir la quinzaine passé, à force de me focaliser sur Matheo. Je m’excuse rapidement et regarde la cafétéria du coin de l’oeil. Tiens, c’est moins occupé que ce que je ne pensais. Enfin, ça fait bien une demi-heure que j’y ai pensé, parce qu’on prend notre temps. Bon, je l’avoue aussi, le temps passe vite quand on est avec quelqu’un qu’on apprécie vraiment. Du coup, je me ravise et attrape la main de Matheo pour l’arrêter avec douceur dans son élan.

Tu veux manger ? Y a pas trop de monde à la cafétéria. Je pense que ça devrait aller. On pourra toujours sortir et revenir plus tard si ça ne va pas, t’en fais pas. On essaye juste d’accord ?


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016
##   Ven 31 Juil 2015 - 22:54

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 671
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Alors que nous sortions, je ressentis la largeur du couloir, ce qui me plongea dans le doute durant un moment. Les espaces larges me perturbaient toujours un peu car maintenant je n'ai le sens des perspectives et les particules d'air aident moyen de ce côté-ci. Peut-être aussi parce que je n'étais pas encore assez doué. Mon trouble passa rapidement, en sentant la présence de Micha près de moi Lorsqu'il me demanda si un endroit me tenter plus qu'un autre, je secouai doucement la tête. Puis, avec un petit rire, je repris la parole, parlant droit devant moi car je n'arrivai pas à le localiser exactement.

-Je ne suis pas très coopératif hein ? Je t'en fais baver..., dis-je d'un ton désolé.

Je m'en voulais d'avoir si peur, de lui imposer ainsi ce rythme de vie. Il essayait de tenir le plus possible la nuit pour parler avec moi, et il restait quelque fois la journée aussi pour pas que je me sente seul, même si je dormais la plupart du temps. J'abusais de sa gentillesse selon moi, lorsqu'il serait seul, il serait enfin tranquille, enfin libre. Mais lui, est-ce qu'il appréhender son départ ? Il n'en parlait pas du coup je ne savais pas ce qu'il en pensait.
Lorsqu'il me parla de Mademoiselle Honda, je me tournai dans sa direction avec curiosité.

-Oh? que t'a t-elle proposé ?

Ce ne pouvait être que quelque chose de génial, connaissant la directrice. Vu tout ce qu'elle faisait pour ces élèves, c'était évident qu'elle lui ferait une offre parfaite. Mais j'attendais qu'il m'en parle avant de juger.
J'entendis que l'on passait devant la cafétéria, et continuais mon chemin, car il m'avait dit vouloir se promener. Je sentis alors sa main me retenir, tandis qu'il me disait qu'il n'y avait pas tant de monde que ça. Écoutant aussi l'appel de mon estomac, j'acquiesçai d'un signe de tête.

-Allons manger dans ce cas! Le jus de fruit m'a ouvert l'appétit!

Ce qui était vrai d'ailleurs. Je cachais mon appréhension et entrais dans la salle, après que Micha ait fait les vérifications d'usage. Il ne semblait pas y avoir trop de monde en effet d'après ce que je pouvais sentir. J'essayais de me souvenir de la disposition du réfectoire et me dirigeais spontanément vers les plateau. J'avançais lentement, n'ayant aucune idée de la distance qui me séparait de mon but. Je tâtonnais au hasard devant moi, jusqu'à ce que je percute la structure. Je descendis lentement jusqu'à ce que mes doigts touchent les contours reconnaissables d'un plateau. J'en pris un avec maladresse avant de le poser, après plusieurs essais, sur la plate-forme.

-désolé... je dois ralentir tout le monde, soupirais-je à l'adresse de Micha.

Je tendis alors le bras dans sa direction, jusqu'à entrer en contact avec son épaule ou son bras, je ne parvenais pas à savoir.

-Tu m'aideras pour choisir ? demandais-je avec appréhension.


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] 1416521899-matheo-signature
##   Sam 1 Aoû 2015 - 14:51

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

20H20. Je pose ma main avec douceur sur son épaule, un moyen comme un autre de le soutenir, de lui faire comprendre que tout va bien, qu’il n’a pas besoin de s’excuser. Je sais qu’il se sent coupable, ou au moins, inutile. Et je sais que ça finira par passer, il suffit juste qu’il s’habitue, ce qu’il fera, et qu’il trouve quelque chose à faire qui l’occupera et lui permettra d’être libre d’une autre manière. Je sais qu’il y arrivera, parce qu’il a ça en lui, l’espoir et la joie de vivre. C’est un peu éteint en ce moment, mais ça va revenir, j’ai confiance en lui.

M’occuper des plus petits avec Tomoe. Elle me trouve assez à l’aise avec eux.

20H28. Je souris doucement, c’est bien. Au moins, il essaie, il ne se laisse pas dominer par l’angoisse, je trouve ça vraiment impressionnant parfois, moi, j’en ai été incapable à l’époque. J’ai probablement reçu moins de soutient que lui, il a tellement d’amis ici, Ryu déjà, Misao que j’ai juste croisé une ou deux fois, et Ys, qui s’accorde avec mes idées et tente de le faire sortir de temps à autres. Je trouve ça rassurant, de le voir aussi entouré maintenant, il le mérite vraiment.

20H41. Je le suis calmement à travers la salle, jusqu’aux plateaux, écartant les chaises si besoin. Je me doute qu’il connaît l’endroit à force, mais certaines chaises ont l’art de se retrouver au milieu de l’allée sans raison. Je reste à côté de lui, le laissant se débrouiller pour attraper et poser son plateau, fusillant du regard la moindre personne qui serait susceptible de lui faire une remarque. Il n’a franchement pas besoin de ça pour le moment, il a l’air assez stressé sans ça. J’inspire un coup et tente de me concentrer pour le mettre plus à l’aise, le détendre, c’est fatiguant parfois, mais là ça va, c’est plus simple puisqu’il essaie lui aussi de se calmer.

Ne t’en fais pas pour ça, si ça ne leur plaît pas, ils n’auront qu’à manger ailleurs. Chacun son rythme.

20H56. Je laisse sa main saisir mon bras, conscient que ça le rassure aussi, savoir exactement où je suis par rapport à lui, ça l’aide à se retrouver dans l’espace je suppose. Parfois, quand je le laisse plus d’une bonne heure seul dans l’après-midi, je me dis que je devrais mieux en parler avec Hideko, lui demander si elle peut faire une exception, juste pour nous. Parce que j’ai vraiment pas envie de le laisser seul à un moment pareil, alors qu’il se réadapte doucement, on se retrouverai à deux étages différents, c’est un monde pour nous maintenant, trop habitué à vivre l’un sur l’autre.

Évidemment. Et on commence par le dessert, j’ai jamais compris la logique des self. Tu préfères un yaourt, une salade de fruits ou une part de flan ?

21H07. Je lui pose ce qu’il me demande à chaque fois, me servant juste après, tout en gardant un œil sur lui, histoire qu’il ne s’emmêle pas les pieds dans quelque chose qui traînerait au sol. Je le surprotège probablement maintenant, mais je ne peux pas faire autrement, c’est plus fort que moi, j’ai peur qu’il se brise à la moindre chute, que ce qui le fait rester debout et avancer actuellement ne disparaisse s’il chutait. Alors j’avance, je nous sers, j’excuse sa maladresse auprès des autres occupants de la salle, et je nous conduits calmement dans un coin de la pièce, une table assez calme et peu entourée, histoire qu’il se sente à l’aise quand même, je n’aimerai pas qu’il mange en étant stressé par tout ce monde autour de lui. Le repas et nos petits échanges sont les rares moment où il a l’air pleinement détendu.

Je vais nous chercher une carafe d’eau. Je reviens tout de suite.


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016
##   Sam 1 Aoû 2015 - 19:28

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 671
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

En entendant Micha dire qu'il s'occupera des enfants avec le professeur Tomoe, je ne peux m'empêcher de sourire. Je trouve que ce job lui va à ravir. En tant que papa, il a tout ce qu'il faut naturellement pour assurer dans ses nouvelles fonctions. D'ailleurs, on sent ses instincts paternels dans son en vie de m'aider constamment, et ses petites attentions quotidiennes.

-Je trouve que ce boulot est fait pour toi. Tu te débrouilleras très bien.

Mademoiselle Honda a eut bien raison de le lui confier.
J'essaye de me concentrer un maximum sur ce que je fais, pour éviter de tout laisser tomber ou encore de faire un bêtise. Je sais que je ne percuterais personne, sauf si la personne en question arrive à toute vitesse, avant que je n'ai le temps de la sentir, Micha veille au grain, me créant un véritable boulevard que je n'ai plus qu'à emprunter. J'imagine le regard des gens, surement agacés par ma lenteur, mais je chasse cette vision de mon esprit. Ce n'est pas ma faute après tout. Micha se fait alors l'écho de ma pensée. Je lâche un petit rire.

-Tu n'es pas gentil. Ils ne savent pas après tout, le réprimandais-je gentiment.

En prenant mes couverts, je remarque que j'ai pris deux couteaux. Je change alors, ralentissant encore plus le monde qui fait la queue derrière moi, lorsque je sens une main me placer une fourchette. Je prononce un "merci" enjoué, percevant que ce n'est pas Micha. A force de vivre avec lui, j'ai finis par connaître son énergie par coeur. Or, là il s'agit d'un étranger. Je rejoins mon protecteur, moins hésitant, et le laisse choisir les plats en fonction des envies que je lui dicte. Ses réflexions me tirent de nombreux sourires, bien que j'approuve sa réflexion.

-Peut-être que les desserts ont la réputation d'être plus agréable aux regards... proposais-je

On finit enfin par s'asseoir. Je le sens s'éloigner alors qu'il va chercher une carafe d'eau, comme il me l'a dit. Avec ma fourchette, je tâte les différents aliments pour essayer de reconnaître leur disposition, de façon à savoir quoi se trouve dans quoi. Je finis par attraper le coup de main, et dispose ma salade comme il faut avant de l'entamer, jusqu'au moment où Micha revient.

-Merci Micha!

A tâtons, je tente de me servir moi-même. J'y parviens sans trop de mal, bien que je sente l'eau couler sur mes doigts à un moment. Je soupire légèrement. J'imagine qu'il faut bien apprendre pour s'améliorer.

-Sinon, comment tu te débrouilles avec tes pouvoirs ? demandais-je pour entamer la conversation. Tu parviens à maîtrises sans trop de difficultés ?



Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] 1416521899-matheo-signature
##   Sam 1 Aoû 2015 - 22:41

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

20H45. J’apprécie vraiment de savoir ce que pense Matheo, de savoir qu’il me trouve fait pour ça, que lui aussi pense que je pourrais y arriver. Parce que j’en doute fortement moi-même, j’ai peur de pas arriver à surmonter mes pertes en étant confronté à tous ces adorables enfants qui auraient pu être mon bébé à moi, parti il y a un peu plus d’un an maintenant. Je souris en entendant Matheo, il a raison, c’est vrai, mais ça m’amuse un peu aussi je l’avoue, ça fait longtemps que je ne m’étais pas joué de personnes avec plaisir comme ça.

20H59. Je n’ai ensuite pas le temps de l’aider, quelqu’un s’en charge à ma place. Et ça me fait plaisir, que d’autres l’aident aussi, et qu’il en ait l’air aussi heureux. C’est rassurant, parce qu’il en a besoin, d’être accepté même diminué de cette façon. D’ailleurs, on se sert rapidement, passant du dessert au repas, et au pain que l’on attrape avant que le panier presque vide ne soit retiré. Matheo a l’air plus à l’aise, plus détendu maintenant, je pense que l’aide qu’il a reçu juste avant doit y être pour beaucoup.

Peut-être oui.

21H10. Je vais chercher de l’eau, ne remplissant la carafe qu’à moitié, quitte à devoir y retourner, pour qu’il puisse se servir sans trop de soucis. On a pris l’habitude d’en avoir une plus petite, donc il arrive à peut près maintenant à gérer le poids de l’eau et à viser sans en mettre trop à côté, mais là, il risque peut-être d’avoir plus de mal. Mais ça n’est pas grave, j’avais prévu ça, j’ai pris assez de serviettes en papiers pour essuyer la table, son verre et sa main, doucement pour ne pas trop le déranger. Et on retrouve vite la propreté de notre table et le confort qui va avec, même si ça lui tire un petit soupire.

Pas trop mal j’imagine. J’ai un peu plus de mal à gérer les émotions, mais j’y arriverai. En ce qui concerne l’électricité… j’ai réussi à allumer une ampoule juste avec mes doigts, je trouve ça bien. Je m’entraîne rarement au final, j’ai pas vraiment encore percuté j’imagine. Je sais qu’ils sont là mais… Je sais pas, j’arrive pas à les sentir, à vraiment penser que je peux faire ça maintenant, ça à l’air un peu irréel.

21H13. Je le regarde un petit moment s’en sortir pas trop mal avec ses assiettes, il me tire un sourire quand je le sens à peu près heureux de s’en sortir sans aide. C’est un peu comme un enfant maintenant, il réapprend un peu tout, il s’émerveille pour chaque chose qu’il arrive à faire lui-même maintenant. Il me fait souvent penser à Liov, ses sourires, sa joie, la façon dont il a l’air si fier et si heureux.

21H24. Je tente à plusieurs reprises de prendre la parole, d’exprimer ce que je pense, de lui demander comment il va, ce qu’il a envie de faire. J’ai envie de savoir ce qu’il pense, est-ce que je le gène ? Ou bien est-ce qu’il a peur de m’ennuyer ? Mais je reste là, ma fourchette remuant ma salade composée, les yeux rivés sur son assiette à lui qui diminue petit à petit. Et s’il se sentait coupable, il en serait capable, s’imaginer que je suis là, que je me sens coincé, alors que c’est le contraire. Je soupire et bois un coup avant de jeter un oeil à travers la salle, et de finalement parler, même si c’est un peu à tout l’opposé de ce que j’ai en tête.

Alors ? C’est bon tout ça ?


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016
##   Mar 4 Aoû 2015 - 22:10

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 671
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Suite à mon accident, je sens un contact rêche, sûrement celui d'une serviette, sur ma peau. Je ne peux m'empêcher de sourire. Micha rattrape toujours mes bêtises... J'y suis tellement habitué que je ne sais même pas comment je ferai sans lui. Y arriverais-je seulement ? Je ne suis pas toujours conscient que je fais des erreurs ou des bêtises sur mon passage, ce qui rend difficile le fait de réparer. Les autres seront-ils aussi compréhensifs que lui ? La personne qui m'a aidé me le laisse croire. Mais je ne veux pas dépendre entièrement de quelqu'un et encore de la gentillesse des autres. C'est une bonne chose d'apprendre à se débrouiller seul. je me sens comme un bébé qui doit réapprendre à marcher, à sentir, à s'orienter... Mais je m'étais fait à cette idée, et je savais que j'avais progressé. Et tout ça, je le devais à Micha.

-Merci beaucoup... Désolé de te causer des problèmes, dis-je, penaud.

Je l'écoute me parler de ses pouvoirs, acquiesçant par moment. Ressentir les émotions des gens doit être tellement perturbant. Je ne sais pas si j'aurais la force d'assumer un tel pouvoir. Ce pouvoir est grand, plus grand qu'on veut bien le croire et un peu terrifiant, tout comme il peut être le plus doux. Je ne sais pas s'il s'en était déjà servi contre moi, et je ne lui demanderai pas. De toute façon, je préférais lui faire confiance.
En revanche, je ne me souvenais pas l'avoir vu, ou senti récemment, s'entraîner. Le fait-il quand je ne suis pas là pour ne pas me déranger. Suite à mon handicap, je passe mon temps à m'entraîner pour combler mes nouvelles lacunes. Je ne dois pas être très facile à vivre.

-Je suis sûr que tu les maîtriseras à la perfection!

J'acquiesce cependant tranquillement à ses paroles.

-Mais je comprends ce que tu veux dire. C'est un peu comme s'ils étaient là mais que ça ne changeait rien à ta vie... Par contre j'avoue que moi, je suis bien content d'en avoir des dons pour le coup, ajoutais-je en rigolant.

Sans eux, sans la capacité inouïe qu'ils me donnent, je ne sais si j'aurais été capable de me remettre aussi rapidement après cet incident. Je retrouvais mes marques, prenait de nouveaux repères et la maîtrise de l'air ainsi que la guérison m'était d'une grande aide.
Lorsqu'il me demanda si mon repas allait, je me rendis compte que, à force de penser, je n'avais pas mangé grand chose. Je me rattrapais bien vite, mettant de temps en temps des coups de fourchettes à côté, mais persévérant jusqu'à avoir la nourriture dans ma bouche.

-C'est très bon! et toi, tu manges bien ?

Toutes ces questions étaient légères, et elles m'évitaient de poser la fameuse question qui m'occupait l'esprit. Je savais bien que nous devions parler, je savais qu'il en mourrait d'envie, je sentais qu'il voulait aborder le sujet. Seulement moi, je ne savais pas bien comment l'aborder. Alors je jouais le jeu. Je continuais de manger, un léger sourire flottant sur mes lèvres.









Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] 1416521899-matheo-signature
##   Mer 5 Aoû 2015 - 18:02

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

21H12. Matheo change rapidement de sujet, une façon comme une autre de quitter l’embarras de ses erreurs. Je me doute que ça doit l’ennuyer, mais c’est un peu un passage obligé. J’en fais peut-être trop moi aussi, ce n’est certainement pas un bébé, mais je ne peux pas m’empêcher de lui faciliter la tâche. Un peu comme je le faisais avec Liov à l’époque, j’avais pris l’habitude de tout ranger bien à sa place, histoire qu’il ne se blesse pas, ça agaçait un peu Yelina qui voyait ça comme de la sur-protection.

J’espère aussi oui. Il faudrait que je les utilise davantage.

21H20. Je ris avec lui un moment, appréciant ces moments de légèreté qui deviennent de plus en plus courant, un peu comme s’il retrouvait sa joie de vivre et sa douceur. Je grignote un peu ma salade de choux, le regardant piquer tour à tour dans chaque assiette, mélangeant les saveurs. Je me souviens encore de ces soirées auxquelles participaient Dimitri, ces restaurants où l’on mange dans le noir, il paraît que ça décuple les sensations et le goût. En tout cas, lui adorait ça, bon, je suppose que les rencontres qu’il y faisait était la raison principale quand même hein, je suis pas stupide à ce point.

Ouais. Excellent.

21H25. Je pose mon coude sur la table, mon menton sur ma paume, les yeux figés sur mon assiette qui ne se vide pas et ma fourchette qui joue avec la nourriture encore chaude. Je relève les yeux vers Matheo, qui continue de manger avec appétit. J’appréhende vraiment le fait d’aborder le sujet, j’ai peur de faire une bourde, de… Je sais pas, de mal faire, et si c’était pas du tout la chose à faire ? Je souffle doucement et bois un verre avant de me lancer, je ne peux pas fuir plus longtemps de toute façon.

Je suppose que tu l’as remarqué, certaines de mes affaires ont disparu. Je les ai déplacé, dans ma chambre, enfin… Celle qui m’a été donné depuis que j’ai mes pouvoirs. J’hésite depuis un moment à t’en parler, je sais pas vraiment ce qui est le mieux à faire. Enfin, je…

21H32. Je soupire et passe une main sur mon visage. J’y arriverai pas comme ça, il faut que je me calme et que je réfléchisse à ce que je veux dire. J’inspire et le fixe, quand faut y aller…

Je suis pas à l’aise avec l’idée de te laisser tout seul. C’est égoïste, je sais. Je devrai être parti depuis un petit moment maintenant. Mais je redoute le fait d’être à nouveau seul. Mais je comprendrais si ça t’ennuie que je reste, j’ai juste mes vêtements à mettre dans un sac, je serai vite parti. Et puis, si ça ne t’embête pas, je viendrai souvent te rendre visite, au moins une fois par jour je pense.

21H39. Oui, bon, je parle probablement trop vite, j’ai l’impression de m’emmêler les pinceaux et de tout faire de travers. Je bois un coup, heureux pour une fois qu’il ne puisse pas me voir. Parce que franchement, je pense pas être capable de soutenir son regard en ce moment, je me sens ridicule d’être aussi peu sûr de moi.


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016
##   Sam 10 Oct 2015 - 17:55

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 671
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Il tourne autour d epot, je le sens bien. J'entends tous les bruits autour de moi, le fait que je sois air doit probablement y avoir aussi je pense, donc je n'entends pas la fourchette frapper l'assiette comme elle devrait. C'est plutôt comme s'il remuait la nourriture sans y toucher, comme on fait lorsque l'on n'a pas fait ou ... que l'on est stressé, dans la lune. J'entends encore quelques bruits, celui d'un verre d'eau que l'on remplit, que l'on soit boire aussi surement puis sa voix s'élève à nouveau.

Je ne réagis pas, me contente de le laisser parler, mais un léger sourire flotte sur mon visage. Pourquoi ? Parce que c'était important que nous ayons cette discussion, et parce que je savais qu'il devait s'en aller. Il avait sa chambre et surtout, c'était un adulte, avec un besoin d'intimité et d'espace à lui. N'importe quel humain ferait cela. Et puis... Je ne pouvais pas continuer à faire peser sur lui le poids de mon handicap. Il y prenait beaucoup de coeur, trop parfois, et je ne voulait qu'il se sente retenu par ça. Dans un sens, je savais bien que c'était moi qui l'empêchait de partir. Mais il était temps...

-A dire vrai, je me demandais quand tu allais m'en parler, dis-je d'un ton malicieux.

J'avais noté la disparition de ses affaires. Alors que tout est habituel parfaitement rangé pour que je garde des repères, je peux difficilement ne pas noter une chose pareille. J'avais compris cela comme un signe et m'en était réjouit. Il ne se sentait plus obligé de rester avec moi. J'avais été triste aussi, car même si c'est mieux pour lui, je m'étais habitué à sa présence. Je l'aimais beaucoup et la chambre me semblera ans doute vide sans lui...

-Je suis content que tu es pris ta décision. J'avais peur de forcer à rester près de moi à cause de ma... nouvelle condition!

Je pris une grande inspiration, cherchant le bras de Micha, sur lequel je posais ma main.

-Ne t'en fais! C'est très bien que tu ailles enfin vivre par toi-même, déclarais-je, il faut aussi que j'apprenne à me débrouiller tout seul. Je ne peux pas toujours espérer un héro!

Et puis de toute façon, je savais qu'on se reverrait. Ne serait-ce que pour ces pouvoirs, s'il veut qu'on s'améliore ensemble. Mais surtout... pour passer des moments ensemble. Vivre ainsi avec quelqu'un, partager son intimité pendant aussi longtemps, ça crée des liens. Micha faisait quasiment parti de ma famille pour moi, c'était le grand frère que je n'avais jamais eu, au même titre que Ryu. Je leur dois beaucoup à tous les deux!

-Tu n'es pas obligé de passer tous les jours Micha! Vis ta vie! rencontre des gens! Laisse gérer mes problèmes! Il le faudra bien tôt ou tard! Je suis résistant, un grand garçon, je t’épaterai, tu verras, déclarais-je avec confiance


Hrp : hyper en retard... Mais je t'aime toujours hein!





Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] 1416521899-matheo-signature
##   Dim 1 Nov 2015 - 16:59

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

21H30. J’en viens enfin à aborder le sujet un peu tabou de ces derniers temps. C’est compliqué d’en parler au final, de mettre des mots sur ces émotions qui m’ont tiraillées. Je me rends aussi compte que tout ceci a dû être amplifié par mon pouvoir de sensitif et les propres sentiments de Matheo vis à vis de sa nouvelle condition et du reste. Lui-même en parle, et je me rends compte qu’on évitait un peu le sujet tous les deux depuis un sacré bout de temps.

Tu ne me forces à rien du tout Matheo, tu le sais n’est-ce pas ? C’est à moi que ça fait plaisir de pouvoir être quelqu’un sur qui tu peux t’appuyer.

21H36. Je le laisse poser sa main sur mon bras, constatant encore la fraîcheur de ses doigts par rapport à ma propre peau. Je souris en l’écoutant, comme si j’étais un héros, c’est peut-être la comparaison la plus adorable et ridicule que j’ai jamais entendu. Enfin, de toute façon, c’est ce que je rêvais d’être pour mon bébé, ce que je n’ai pas eu le temps d’être, alors je suis heureux d’avoir au moins pu l’être pour quelqu’un, surtout quelqu’un comme Matheo, il le mérite tant.

En tout cas, un héros sera prêt à venir jusqu’à toi au moindre problèmes.

21H42. J’ai envie de lui dire oui, de vivre ma vie comme il le dit. Mais, il a cette petite part en moi qui le craint aussi, cette part qui craint de devoir à nouveau m’en sortir tout seul et me sentir inutile. Bien sur, il ne me serait pas compliqué de me faire des amis habituellement, mais ici, avec tous ces adolescents, ces enfants qui n’ont absolument pas les même centre d’intérêts que moi, ça me paraît insurmontable. Pourtant, je sais qu’il va me falloir en passer par là, c’est pareil pour tout le monde, je ne peux pas fuir indéfiniment.

J’en suis certain, t’en fais pas. J’ai hâte de voir les résultats dans quelques semaines même !

21H50. Je me mets finalement à manger, vidant mon assiette plus vite que je ne le pensais. Je me replonge rapidement dans notre conversation, lui expliquant ce à quoi ressemble ma chambre, ce que j’ai bien envie d’y installer pour que ça ressemble davantage à mon chez moi qu’à une vulgaire chambre d’institut.

Qu’est-ce que tu dirais d’une petite balade avant de rentrer ?

21H57. J’admets que je n’ai aucune envie de rentrer pour le moment, c’est stupide, mais j’ai l’impression de retarder le moment où je vais définitivement devoir le laisser seul. Bon, et c’est peut-être aussi un moyen de trouver une ambiance plus calme et paisible pour avoir son point de vue par rapport à l’offre de Hideko.


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016
##   Ven 12 Fév 2016 - 16:09

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 671
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Je souris dans mon noir intime, conscient qu'il el verrait malgré tout. J'étais tellement heureux qu'il s'épanouisse, qu'il vive à tire d'ailes à nouveau. Bien sur, j'étais content d el'avoie avec moi, je m'étais habitué à sa présence, à nos rituels quotidiens, c'était devenu ma vie. Savoir qu'il allait partir me rendait un peu triste quand même, mais je savais que c'est ce qu'il y avait de mieux, et je voulais le mieux pour lui. En écoutant ses paroles, j'avais l'impression de lui rendu une utilité en quelque sorte, ce qui était dérangeant en soi. Micha avait toujours été quelqu'un de bien, sur qui l'on pouvait s'appuyer... Il s'était juste perdu en route.

-Beaucoup de gens pourront s'appuyer sur toi, ça j'en suis parfaitement sûr!

Je l'écoutai ensuite, en silence, m'encourager dans mes efforts, me faisant comprendre qu'il serait toujours là pour moi. Il repris mon terme de "héro" comme s'il n'y croyait pas lui-même, mais cela me fit rire. Il s'en rendrait vite compte, il se rendrait vite compte qu'il en était un, et que peu pouvait faire ce qu'il avait fait pour moi. J'avais un large cercle d'amis maintenant, des gens sur qui je pouvais compter. J'avais eu des colocs auparvant, mais je ne m'étais lié à eux comme avec Micha, lui était différent. Et son côté paternel, renforcé cette impression de bien être qu'il dégageait.

-Tu verras, je vais t'épater!

Je l'écoutai tranquilement me parler de son appartement, des projets qu'il avait. Je me contentai de hocher la tête, tout en précisant à un moment que je viendrais lui rendre visite pour pouvoir profiter de son nouvel espace, savoir s'il était bien installé. Ce n'était pas parce que l'on allait être séparé qu'il fallait perdre contact.

-Je veux bien, ça nous fera du sport comme ça, plaisantais-je.

Je finis rapidement mon plateau, que je laissais à Micha, après un court temps d'hésitation, pour le ranger. Je n'étais pas familier encore des grands espaces, surtout lorsqu'ils étaient bondés. J'attendis qu'il revienne, pour me laisser guider par lui, ne sachant ce qu'il avait prévu.

-Où veux-tu aller ? Je te suis chef!





Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] 1416521899-matheo-signature
##   Mar 16 Fév 2016 - 20:42

Personnage ~
► Âge : 26 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Micha Andreïev
Micha Andreïev
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 49
Date d'inscription : 28/07/2014

21H38. C’est toujours agréable de discuter avec Matheo. Même si le sujet n’est pas des plus faciles, mais c’est pour notre bien à tous les deux. On ne pouvait pas continuer à vivre l’un sur l’autre comme ça. Surtout qu’en ce moment, les rumeurs recommencent à se balader dans les couloirs, c’était la dernière chose à faire que d’en créer une à propos de Matheo.

21H55. Il est tout simplement adorable. J’emporte son plateau avec le mien et les dépose. Je retourne à ses côtés, un peu plus lentement, histoire d’avoir le temps de penser à ce qu’on pourrait exactement faire. Parce que, certes, j’ai proposé, mais je n’ai aucune idée d’où on pourrait bien se balader. Un plus d’ailleurs, c’est que je n’ai pas à m’inquiéter qu’il soit fatigué à cause de l’heure tardive, c’est même le contraire plutôt.

Un petit tour autour du lac ça te va ?

22H04. Nous nous mettons vite en route. Il ne fait pas si frais que ça, c’est plus supportable en fait. Mais je ne sais plus vraiment quoi lui dire de plus, à propos de quoi le mettre au courant, enfin, en ce qui concerne les prochains mois. C’est une fois autour du lac que je me dis que ce n’était peut-être pas une bonne idée. Enfin, c’est un peu comme avec un enfant, du moment qu’il ne marche pas près de l’eau, ça devrait aller.

Je sais pas si je retrouverai un rythme de sommeil correcte ahah. Il faut dire que je me suis habitué au tien.

22H19. Notre balade s’étire, je ne pensais pas le lac aussi grand. Enfin, je le savais, j’ai l’habitude maintenant de courir autour tous les matins, mais marcher, c’est beaucoup plus long en fait. Mais ça nous permet de discuter pas mal, et c’est plutôt une bonne occasion, une des dernières avant que nos rendez-vous s’espacent de plus en plus.

Faudra que je prenne le temps de te raconter quelques anecdotes rigolotes. J’en ai encore quelques unes en placard.

22H46. Une fois le tour finit on se redirige vers le bâtiment principal. Je lui raconte une des fois où je me suis retrouvé à l’hôpital, un poignet brisé, avec une Yelina paniquée arrivée juste après mon retour dans la chambre ahah. C’est un de mes souvenirs préférés, ceux qui prouvent qu’elle était une personne adorable et géniale. C’est avec un thé et café que l’on termine la soirée, enfin, je sais pas trop si j’aurai préféré un chocolat chaud. Tant pis.


Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥] FBmpbhgGyDS_Signature-Printemps-2016
##   
Contenu sponsorisé

 

Envole-toi, aussi haut que tu le peux, il y aura toujours quelqu'un pour amortir la chute. [Matheo♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.