Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Avec toi sous toutes les constellations... (Pv Mitsu)
#   Jeu 8 Oct 2015 - 21:20

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Rien.
C'est tout ce dont il put retenir de sa visite: il n'y avait plus rien.
Il se souvenait très bien de cette pièce sombre et silencieuse. L'odeur du renfermé et cette ambiance froide. Les draps du lit proprement pliés, les rideaux tirés et rien ne traînait. Tout avait été soigneusement rangé, un départ proprement préparé. Consterné, Ys se trouvait au milieu de cette chambre sans la moindre idée où pouvait se cacher son ami. Allen été bel et bien parti. Pourtant, il lui avait semblé lors de la conversation une lueur d'espoir qu'il comprenne qu'il était déjà chez lui. Le visage grave, le Tonnerre se sentit impuissant face à cette fâcheuse décision. Une fois avoir détaillée cette pièce à la fois vide et familière, son regard s'était posé sur le nain de jardin. Ce souvenir... et s'il avait décidé de rejoindre ses parents?! Improbable, du moins, pas avec les propos qu'il en tenait vigueur. Cependant, il resterait toujours une personne pour être au courant de chaque gestes et pas d'un terraen: Hideko. Ys était décidé mais pour l'heure, après avoir avaler difficilement cette nouvelle, d'autres choses le préoccupaient.

"Restes là Balto!"

Une fois ses affaires en poche, Ys se pencha en avant pour caresser la tête du chiot. 

"Désolé mon vieux mais pour cette fois, tu restes ici... Je ne tarderais pas."

Oui, il l’appelait bien Balto mais ce seulement pendant l'absence de Mitsuki. Car oui, devant elle, c'était "Gollum". Ca c'était leur petit secret, et puis, c'était tellement amusant de voir le regard énervé de son amie. 
Une fois les choses au clair, Ys prit la direction de la sortie. En vérité, il ne savait pas vraiment où aller. C'était où le vent le menait. Il s'arrêtait de temps à autre, boire un verre, fumer une cigarette s’asseoir, regarder les gens passaient. Il avait besoin de prendre l'air d'une quelconque manière sans une idée précise. Ce n'était pas tant le fait qu'Allen soit parti qui le préoccuper, c'était un ensemble.


Depuis le retour des vacances, notamment de cette croisière catastrophique, cette rentrée était différente de l'an passé. Désormais le jeune homme devait trouver un travail, surtout depuis que son père lui avait coupé ses vivres, ce dernier ne pouvait se reposer indéfiniment sur ses économies. Merci Alfred pour cette précieuse nouvelle!
Mais ce n'était pas tout. Malgré que le groupe Paws up soit un franc succès, voilà que la chanteuse fait des siennes. Joyce... cette soirée où elle lui avait tout avoué. Peut être que le mensonge aurait été plus supportable. Sage décision d'un lâche.
Mais aussi l'état désastreux de Mathéo... il y avait beaucoup de choses en jeux. Ys ne pouvait plus trahir sa promesse. Mais ne pouvant être sur tous les fronts; même si cela lui faisait mal à accepter, n'ayant plus beaucoup d'options, il devait choisir.


Les heures s'écoulaient sans lui laisser le temps de respirer. Combien il était bon le temps des folies et des jeunesses... Il allait surement se créer des problèmes, des ennemis, contrarier certaines personnes... mais il s'agissait uniquement et seulement de leur bien. Et surtout, s'il venait pas à ce sacrifice, que deviendrait il une fois les avoir perdu définitivement?! 
Sa décision était prise. Et peut être que dans un sens, c'était également pour son bien.... il devra pourtant s'en convaincre.


Silencieux, durant de nombreuses minutes, il se tenait devant cet immense aquarium, plongé dans une ambiance obscure, légèrement éclairée. Un séquarium, quoi de mieux pour y réfléchir tête reposée? Tranquillement installé sur un banc qui donnait face aux poissons, isolé du public, depuis plusieurs jours Ys n'avait plus le goût à rire. Le plus dure dans toutes ces décisions, ce fut certaine celle çi.... 
Poussé par un élan, surement instinctivement, un message fut envoyé à Mitsuki pour que cette dernière le rejoint. Ses espoirs qu'elle puisse comprendre, ne pas rendre les choses plus compliquées qu'elles ne le sont déjà... juste pouvoir se reposer sur sa force... juste une dernière fois...



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 11 Oct 2015 - 14:22

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1929
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

J'avais passé la matinée à courir. Ca me faisait du bien de pouvoir sentir à nouveau ma cheville en parfait état. Si le naufrage m'avait un peu chamboulée, c'était principalement à cause de cette cheville foulée. Maintenant que j'y pense... Heureusement qu'Ys avait été là. Heureusement que les marins m'avaient aidé à remonter... Heureusement que les autres étaient là en fait. Sinon, je ne m'en serai jamais sorti. Moi qui veut toujours tout prendre sur moi, ce n'est parfois pas la meilleure des solutions.
Maintenant que nous étions rentrés, j'avais eu le temps de passer à l'hôpital (ok, on m'avait forcé), et j'avais pu me faire suivre par une infirmière pour ma cheville. Rassurez-vous, ce suivi n'avait pas duré très longtemps, mais au moins, j'étais à nouveau capable de courir.
Alors que je terminais ma course au lac, je m'arrêtai pour souffler un peu. Je profitais du paysage, observant cette magie naturelle qui m'avait toujours fasciné. Au loin, j'aperçus un écureuil qui se pressait de rejoindre son arbre. Un léger sourire se dessina sur mon visage, et finalement, quelques secondes plus tard, j'étais chez moi, en train de retirer mes affaires pour me rendre dans ma douche.
Je sais qu'un grand nombre de personne trouverait ça idiot. Après tout, c'est vrai, à quoi est-ce que ça sert de courir lorsqu'on peut se téléporter ? C'est parfaitement logique comme réflexion. Seulement, courir me fait du bien. Et maintenant que je suis Master... Courir est la seule chose qui me permette de me surpasser. Tout paraît tellement simple lorsque nos pouvoirs nous obéissent au doigt et à l'oeil.
Quelques minutes plus tard, j'étais en train de me sécher les cheveux quand j'entendis mon téléphone vibrer dans la cuisine. Je téléportai l'objet dans ma main, et laissai ma serviette tomber sur mon épaule. Ys me donnait rendez-vous à l'aquarium. Je sentis un léger frisson parcourir ma colonne vertébrale. Son message me semblait si... Froid.
Je terminai alors de m'habiller, et quelques minutes plus tard, j'étais téléportée à l'entrée de l'aquarium. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour repérer l'énergie d'Ys et le rejoindre; Lorsque j'arrivais, il semblait ailleurs. Assis sur un banc, face à un énorme aquarium, il semblait fixer le vide. Mon estomac se noua mais je l'ignorais, et m'avançai vers lui.

-Tout va bien ?
lui demandai-je.

C'était la première fois que je le voyais ainsi... Et pour être franche, ça m'inquiétait. C'était probablement idiot, mais son message m'avait rappelé Matthew... Et tout ce qu'il avait pu engendré lorsqu'il était encore ici, à Terrae.
Je m'assis à côté de lui, et, par instinct, glissai ma main dans la sienne.

-Tu es ici depuis longtemps ?



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 11 Oct 2015 - 21:21

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

"Tu vas tout détruire... encore une fois. C'est tout ce dont tu es capable depuis ce jour là..."
Oui mais non, pas vraiment... C'est juste pour mieux arranger les choses, n'est ce pas? 
Tu vas juste te punir, c'est tout... Et si ça ne suffit pas, il suffira juste de la blesser, ça rendra la tâche plus facile...
Cesses donc de te tracasser la tête et agis! Qu'on en finisse une bonne fois!
Pourtant, il le savait bien, cette tâche ne sera pas des plus aisées. Il y a comme un goût amer dans cette affaire. Pourtant, il ne s'agit pas d'adieux, juste, un éloignement. Ce n'était pas comme si tout s'arrêtait là. Ah oui, alors pourquoi est ce aussi compliqué de le dire?


Fermant les yeux, ce fut le seul moyen que le Tonnerre pour trouver refuge, loin de ses voix qui le torturent mais qui donnent raison. Tant martyrisé que même les paroles de Mitsuki ne le parvenaient pas. Ce n'est que lorsque cette dernière glissa sa main dans la sienne qu'il réagissait enfin. Tournant son regard vers cette dernière, prenant conscience de sa question, silencieusement, Ys lui offrit un doux sourire, après un instant... 


Elle avait toujours ce petit pincement entre ses sourcils quand elle s'inquiétait. Toujours à l'appel des autres jusqu'à en oublier la sienne. Elle avait tout... 
Tâchant de la rassurer, Ys ne tarda pas à reprendre la conversation sans donner de raison. Oui, parce que malgré tout, elle pouvait tout deviner, il suffit d'écouter son interrogatoire.

"Bien couru?"

Petite attention respectueuse, la politesse avant tout, comme si de rien n'était. Evidemment, il devinait bien que son amie continuait et continuerait toujours son petit rituel. Entêtée, obstinée, ce qui fait sa force, cette détermination, oui, il l'avait toujours admirer secrètement. Ces héros qu'il vénérait, ceux à qui il aurait tant aimé ressembler, même l'espace d'un jour, plus jamais il ne pourrait la frôler d'aussi près, juste dans l'ombre...

"Arrêtes de froncer des sourcils ou tu va finir par attraper des rides avant l'âge!"

Dit-il sur un ton faussement joyeux tout en dégageant sa main de la sienne pour venir poser son doigt sur cet endroit précis du front, celui où il pouvait y voir ce pincement inquiet. Oui, sa main quitte la sienne, volontairement, profitant de cette excuse. "Fuis toute approche charnelle..." Gagnes du temps, gagnes du terrain. Fourrant ensuite ses mains dans ses poches, Ys prit cet air posé, décontracté, camouflant parfaitement ses démons.

"Je me demandais juste si tu étais la bonne personne, celle qui saurait tenir sa langue!"

C'était plus facile de fixer cette immense aquarium que plutôt la regarder droit dans les yeux. Première règle pour ne pas se faire griller, pour un menteur, c'est important.Et de toute manière, tu as l'habitude, depuis le temps que tu lui mens sur un tas de choses...  Et parce que oui, la vérité, celle qui reste en travers de sa gorge, il ne sait toujours pas comment lui annoncer en douceur, sans la blesser. Parce que oui, même si elle se fâche,pleure, s'en moque... le résultat sera toujours le même: "Tout ce que tu es me manqueras..."



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Lun 12 Oct 2015 - 23:05

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1929
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je hochai la tête à sa question. Bien couru oui. Mais je n'ai pas franchement que ce soit le plus important ici...
Pourtant, il retira sa main de la mienne. Je frissonnai et me contentai alors de croiser les bras sur ma poitrine alors qu'il frôlait du bout des doigts les rides d'inquiétudes qui commençaient à se dessiner entre mes sourcils. Je forçai un sourire. La vérité, c'est que j'ai toujours été très douée pour cacher mes sentiments. Je n'ai juste jamais voulu le faire. Mais à la façon dont j'ai été élevée... Ne pas savoir cacher ce que l'on ressent serait vraiment ironique.

-T'inquiète pas pour mes rides !
répondis-je dans un léger rire. Il paraît que quand on est Master, notre croissance est comme "stoppée" à 25 ans. Ce qui fait que techniquement, je ne devrais pas dépasser cet âge !

Si on considère le fait qu'il paraît que ma greffe possède, en contre-partie, un pouvoir d'autodestruction... Il semblerait que je sois destinée à mourir aux alentours de 25 ans. Mais tout va bien ! Car en réalité, j'aurai encore 25 ans dans dix ans. Si c'est pas fantastique ça.

Je sentais que la présence d'Ys à côté de moi était froide. Mais je ne dis rien. Je respirai calmement, attendant que les mots s'échappent de sa bouche. Ils le firent. Oh oui, un groupement de sons sortit de sa bouche pour venir frapper assez difficilement mes tympans. Je ne réagis pas. Je restais simple, neutre, comme je sais si bien le faire. Pourquoi croyez-vous que j'ai toujours été si nulle en relations humaines ? Je sais si bien cacher mes émotions... Je sais si bien cacher ma détresse.

J'aurais aimé pleurer. Réagir comme toutes les filles le font. Parce que même si j'ignore encore ce qu'il va véritablement me dire, je sais que je ne vais pas apprécier. Je le sais, parce que tous ces signes débiles sont là. Il est distant. Il est ailleurs. Il ne me regarde pas. Il ne me répond pas...

J'aurais pas dû changer. J'aurais dû rester celle que j'étais. C'était peut-être encore trop tôt pour m'ouvrir aux autres. Avec Allen, c'était facile, puisqu'on a grandi ensemble. On dit toujours tout à son frère. Mais les autres... Les autres, j'aurais pas dû m'accrocher à eux.

Qu'on m'explique pourquoi mes mains se mettent à trembler. S'il vous plaît.

-Qu'est-ce que tu entends par là ?
soufflai-je, à peine audible.

Je parvins à lever le regard vers lui, lui qui fixait ce fichu aquarium. Mes yeux retombèrent à nouveau sur mes pieds. Je tortillais mes mains. Et si je repartais déjà maintenant ? J'avais pas envie qu'on me fasse du mal. J'avais pas envie d'être encore blessée. J'avais trop souffert à cause d'Allen.
Finalement, je me levai. Je me tournai vers Ys, et une ébauche de sourire étira mes lèvres.

-J'ai soif. Je reviens. J'ai vu un distributeur plus haut. Je vais aller me reprendre une canette.


Je lui offris un dernier sourire avant de me tourner et de disparaître dans le couloir sombre. Je trouvai rapidement la machine, et laissai tomber mes pièces à l'intérieur. La canette chuta dans un bruit sourd. Je m'accroupis pour la prendre, restant ainsi quelques secondes. Il fallait que je me calme. J'étais trop émotive. Mon impulsivité n'a pas que des avantages, hein...
Je revins auprès d'Ys, un large sourire sur les lèvres. Je me rassis à côté de lui, et commençai à boire le liquide contenu dans ma canette.

-J'adore les poissons comme ça !
m'exclamai-je en désignant l'un de ses poissons qui ont des petites piques et qui se gonflent lorsqu'ils ressentent un certain danger. Les poissons de mer sont fascinants...

Faire comme si de rien n'était. Jouer le jeu.
Non. Vraiment. Dîtes-moi. A quoi est-ce que je joue là ? J'ai l'impression de me ridiculiser chaque seconde un peu plus.



Merci Ronronnn ♥️
#   Mar 13 Oct 2015 - 21:57

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

En rien, Ys ne réagissait pas. Qui pourrait bien se porter volontaire pour annoncer "ça"?


C'est surement dans ces moments là qu'il faut savoir porter ses épaules. Pourtant, malgré son absence, il entendait bien son amie. Elle gardait un étrange sourire. Comment faisait -elle? Est ce dont sa naïveté légendaire? Pourquoi pas, après tout, ça serait moins compliqué...
Du coin de l’œil, Ys émit un regard en direction de la demoiselle. "Techniquement, je ne devrais pas dépasser cet âge"... Ça aussi, il ne lui a rien dit. Evidemment! Mitsuki, tu es éternelle. Comme pour tout: son regard, son énergie, son sourire... ce tout. Même si la décision était prise, tout ce dont il avait connu avec elle, tout son être, tout resterait gravé à jamais. Une bénédiction comme une malédiction.... Dommage qu'on ne puisse pas oublier sur commande.


Et lorsque ce dernier eut enfin le courage de s'exprimer, sur un ton quelque peu plaisantin, la jeune femme laissa échapper un souffle. Au travers de ses lignes, il sentit une sorte de détresse, d'interrogation. Mais voilà qu'à mi chemin, Ys se braqua, serrant des poings fourrés dans ses poches. Non, en fait, c'était elle qui le braquait. Elle s'était lever soudainement, se ressaisissant pour annoncer son départ. 
Boire... Tu fuis, toi aussi? Alors pourquoi tu affiches ce sourire ridicule?Sans lui laisser le temps de répondre, Ys se retrouva bien vite seul, de nouveau. Plongeant son visage dans ses mains, cet instant put lui permettre de souffler, de reprendre le contrôle. Et si jamais elle ne revenait pas? Et si elle avait tout compris pour mieux fuir, sans lui laisser le temps d'expliquer... 
Après tout, quelque soit le déroulement, c'est le seul résultat que tu obtiendras, alors, prends y goût maintenant. 
Et c'est quoi cette ambiance pourrie? Ça va, c'est pas si compliqué que ça! Dis lui, qu'on en finisse, on a mieux à faire! Et puis si elle est pas contente, elle n'aura qu'à claquer la porte! Qu'en à toi, t'auras qu'à te noyer derrière un bar, tel l'épave que tu es! Si tu supporte pas cette situation, pourquoi te l'infliges tu? Lui infliges tu? Tous ces sacrifices, pour te racheter une âme?
Non... seulement pour qu'elle me regarde
différemment...


Relevant la tête soudainement, tiraillé par ses démons, Mitsuki revint se rasseoir près de lui, avec ce naturel habituel. Elle fit une réflexion sur les poissons, ce qui releva la tête du garçon sur l'aquarium. Un bref instant, juste suffisant pour être dépasser par les événements, Ys laissa échapper un rire nerveux. Même dans ces moments là, tu ne cesseras de surprendre...

"Il n'y a que toi pour aimer ce genre de poiscailles!"

Oui, il n'y a que toi. Irremplaçable... Et cette prise de conscience, parce que justement qu'elle est irremplaçable que tu ne veux pas la briser en morceaux, tu te décides enfin à réagir. 
Se détournant du spectacle, croisant son regard noyé dans ces lumières bleues, Ys se posa aisément pour enfin lui adresser la parole.

"Mitsu... j'ai besoin de toi, juste une dernière fois, après je ne t'embêterais plus jamais..."

Normal que tu l'embêtera moins puisque tu la verras moins. TAIS TOI! Reprenant son souffle, Ys se concentra pour continuer à affronter son regard captivant. Maintenant qu'il s'était lancé, il ne pouvait plus faire demi tour. Ce fut à cet instant même, que sa décision était belle et bien prise.

"Je... je ne souhaite plus être ton élève...."

C'était comme si tu signais et voilà qu'il est trop tard, plus jamais ne se saura comme avant. T'as tiré un trait, tu ne pourras plus jamais effacé ton magnifique autographe.

"Si je te dis ça c'est pour que tu deviennes le maître de quelqu'un qui en as le plus besoin. Je sais de quoi tu es capable, je sais que tu es le professeur que n'importe quel élève voudrait avoir..."

Au départ, ce n'était qu'un prétexte pour devenir fort, plus fort que les autres, et vite... Ensuite, c'était un prétexte pour passer du temps avec elle, rien que toi avec elle. Juste elle pour toi et à personne d'autre. Aujourd'hui, tu sais à quel point elle est le professeur le plus qualifié, la plus forte...

"C'est pour ça que je sais que cette personne aura toute les chances de réussir... Alors s'il te plait, acceptes."

Préférant s'arrêter là pour reprendre son souffle, cette douleur qui l'empêchait de pouvoir s'exprimer. Cette douleur... il l'a ressentait plus que jamais. Et ce parce que, enfin après de longues années, il se sentait vivant. Prenant conscience, acceptant l'importance de cet impact, Ys émit un fin sourire et laissa échapper:

"J'aurai aimé te garder rien que pour moi... mais je ne veux plus être ce type égoïste. Et je crois... non, j'en suis sûr, que c'est à grâce à toi, si je veux changer en quelqu'un de bien..."

Ne plus voir que par soit même. Penser aux autres comme elle le fait si bien. Pour qu'un jour elle puisse te regarder fièrement, et que tu ne ressentes plus ces balles qui te transpercent.
Relevant son regard de braise, Ys offrit enfin un véritable sourire à son amie. Si seulement elle pouvait se douter de toute l'importance qu'elle apportait. De cet impact dans sa vie, elle avait tout bouleversé...



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mer 14 Oct 2015 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1929
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Des fois je trouve que tu es bien trop gentil avec Mitsu :p

Je fixais l'aquarium, fixais les poissons, les plantes qui dansaient dans l'eau, je fixais les bulles qui s'échappaient de l'énorme pompe qu'ils avaient installé. Je souris à la remarque d'Ys. Ne rien laisser entrevoir. C'était bien plus simple comme ça.
Je serrais la canette dans ma main à m'en faire mal aux phalanges. Vous pariez combien que je vais le regretter demain, quand je n'aurais plus de force dans les doigts ?
Finalement, le silence se brisa sous les paroles d'Ys. Je sentis mon coeur se serrer. Comment ça après tu ne m'embêteras plus ? Mais non. Moi j'aime quand tu m'embêtes. Même si j'ai l'impression de redevenir une gamine qui ne sait pas comment réagir. J'aime quand tu me taquines, j'aime quand tu me lances des remarques qui me gênent...
Je sentis son regard sur moi mais ne parvins pas, moi, à le regarder. Mais alors les mots s'échappèrent de sa bouche et j'écarquillai les yeux, laissant échapper un hoquet de surprise en me tournant vers lui. Il... Ne souhaitait plus être mon élève.
Mes mains se décrispèrent et un sentiment de soulagement m'envahit ; soulagement mélangé à une certaine honte. J'avais vraiment... Stressé juste pour ça ? Oui. "Stressé" est un mot faible. Un mince sourire étira délicatement mes lèvres, sauf que cette fois-ci, mon sourire était sincère. Les mots d'Ys me touchèrent tout particulièrement, et finalement, mon sourire s'élargit encore un peu plus avant que je ne ris légèrement.

-Si tu savais comme tu m'as fait peur !
m'exclamai-je enfin. J'ai cru que... Enfin, je sais pas ce que j'ai cru. Mais je m'attendais à quelque chose d'horrible !

Je bus une gorgée de ma canette. Le sourire au lèvre, je cherchai à capter le regard d'Ys.

-Je te préviens, je ne veux plus que tu me fasses tout un cinéma comme ça !

Je ris doucement. Je crois que la retombée de mon angoisse montante m'avait presque donné le tournis.

-Enfin, désolée, je ne te réponds pas vraiment du coup... Mais oui, oui, j'accepte volontiers !

Mon sourire ne me quittait plus. Je me perdis un instant dans mes pensées avant de laisser échapper un nouveau rire.

-Je savais que tu ne voudrais pas aller courir avec moi le matin... Tu te dégonfles !

Je m'attardai quelques instants sur les traits de son visage. Ys avait vraiment le visage fin. Et ses yeux étaient incroyables. Je crois que malgré toutes les choses étranges que l'on peut voir ici, à Terrae (faut dire que ma couleur de cheveux est presque une couleur commune ici !), ses yeux restent uniques.

-Et ne me fais pas trop de compliments comme ça... Tu sais qu'après, tu risques de le regretter. Et puis tu n'as pas à dire que c'est grâce à moi. Si tu as changé, ce n'est que parce que tu le voulais... Tu es le seul à féliciter pour ce changement.

J'approchai ma tête de son épaule et me calai dessus.

-Mais c'est vrai que j'aime bien le nouveau Ys aussi. Même si à mes yeux tu as toujours été quelqu'un de bien, crois-moi.


Je retirai ma tête et me replaçai droite avec énergie.

-Oh, et par contre ! Détrompe-toi, je ne pense pas être le professeur que tout le monde voudrait avoir !


Je souris doucement. Mon corps se détendait, et ça me faisait du bien. Je pense que cela ne paraîtra étrange à personne que j'affirme ne pas vraiment apprécier être tendue.

-Ah et aussi... Moi je veux bien que tu continues à m'embêter, hein,
achevai-je avec une moue enfantine.



Merci Ronronnn ♥️
#   Mer 14 Oct 2015 - 21:42

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> T'as raison, je vais la taper! B)


Oui, finalement, c'était bien de la naïveté... Partagé entre le sentiment d'être soulagé et aussi d'être blessé, cette fille avait le don de vous faire tourner la tête. Non parce que là, elle ne doit même pas de se douter de la suite...
Mais avant toute chose, Ys entendu bien ses paroles. Pas aussi à l'aise qu'elle le paraissait, derrière ses sourires, elle semblait craindre une mauvaise nouvelle. Aussi bonne comédienne qu'on ne pourrait le croire, jouait -elle aussi la comédie? Où s'arrêtait son jeu?  De quoi pouvait elle avoir peur? Elle qui... c'est invraisemblable!
"Arrêtes ces manières, on est pas sur la même longueur... Tes peurs sont différentes des miennes. Pour toi, c'est juste un pote en moins! Alors ne donnes pas autant d'importances, ne joues pas." Ça te brûles les lèvres. En fait, il y a tant de choses qui te brûles les lèvres, que t'aimerai tant lui jeter au visage. T'es en colère, mais tu te retiens, parce que au fond, ce n'est pas ce que tu veux... 


Ne souhaitant faire aucune remarque sur ce sujet, Ys préféra détourner du regard. Et apparemment, à croire par son changement d'attitude, elle ne mesurait pas les événements à venir. Elle n'avait pas compris... Au grand soulagement du jeune homme, cette dernière accepta sa nouvelle mission, sans hausser un sourcil. Mais ce qui ne manqua pas de vexer également le garçon. 

"Ah d'accord... je vois que ça te dérange pas tant que ça de ne plus m'avoir pour élève..." Fit'il d'un air crédule. 

Peut être que dans le fond, ce n'était pas plus mal. C'est qu'il lui donnait du fil à retorde, et puis lui, il n'a jamais supporter les ordres. Enfin, on ne pourra pas dit qu'elle n'a pas été l'élève d'Aaron...

 "Tu ne seras plus toute seule pour aller courir. Gollum t'accompagnera!" 

Sur un ton un plus joyeux, surement du à l'enthousiasme étrange de son amie, Ys se sentit un peu plus à l'aise. Au moins, elle avait accepté sans brancher. Peut être qu'elle comprendra la suite... du moins si elle le comprend. Malgré que le doute persistait, gardant en pensée cet avenir incertain, le jeune homme fut quelque peu déstabilisé par les paroles de son amie. Fuyant son regard insistant, Ys fixa de nouveau cet aquarium. Il ne préféra rien répondre face à ces mots. Lui, quelqu'un de bien? Depuis quand? Elle ne le connait pas tant que ça... du moins, elle ne l'avait jamais connu autrefois, ce type qui prenait du plaisir à détruire la vie des autres. C'est peut être aussi pour ça qu'il avait choisis de s'éloigner d'elle, pour éviter de détruire sa vie, qu'elle ne le découvre sous ce jour... 
"Parce que tu le sais... tu sais combien tu peux être démoniaque..." Chassant ses voix de sa tête, ce fut surtout le geste soudain de Mitsuki qui l'aida. Provoquant une réaction inattendue, Ys préféra ne plus bouger, comme paralyser. Qu'est ce qui lui prend de faire ça? Pourquoi elle pose sa tête sur son épaule comme si de rien n'était? Depuis quand fait elle ça? Depuis toujours, c'est juste qu'il y a si peu que tu te rend compte de cet impact. Et tu ne peux t'empêcher de rougir, mais tu aimes, différemment. Fort heureusement pour lui, Mitsu se redressa et telle la pile électrique qu'elle a toujours été, elle se relança dans sa modeste modestie. Ce qui avait le don d'agacer le garçon. 

"Pitié Mitsu....Bon peut être pas tous les élèves. Parce que c'est vrai que t'es chiante, fatigante... mais on obtient un résultat avec toi!" 

Lui adressant un fin sourire, il connaissait bien les valeurs de son amie. Et il savait très bien que désormais, son évolution allait être quelque peu longue... Puis Mistu émit cette moue qu'il connaissait si bien. C'est usant de vous avoir avec cette technique, cette faiblesse. Mais cette fois, ce fut surtout ses paroles qui le stoppèrent, lui faisant perdre pieds, lui rappelant combien il était difficile d'avouer ce qu'on souhaite vraiment. Ravalant difficilement, Ys dut prendre énormément sur soit pour ne pas lui dire que "plus jamais je ne t'embêterais... plus jamais". 
Alors tout doucement, il lui ferait comprendre pour qu'elle ne perde jamais ce sourire. Et pour ce, il prit cette distance, ne pas céder. Un début... Préférant dévier cette conversation, afin de pouvoir improviser, il reprit sur un ton plus posé.

"Au fait, tu ne veux pas savoir de qui tu dois t'occuper?"

Se redressant vers l'avant, Ys joua avec un briquet qu'il venait de sortir fraîchement de sa poche. 

"Je vais te dire quelque chose mais il faut surtout pas que tu lui dises..."

 Le temps est venu, ta décision est prise, et elle est d'accord. 

"Joyce est mourante..." 

Redressant son regard sur son amie, Ys plongea ses yeux dans les siens comme pour garder toute son attention et l'importance de ses dires.

"Tu dois l'aider à devenir Master vite, très vite. Elle a pas beaucoup de temps devant elle tu sais... Mais promets moi de ne rien lui dire, d'accord? Sinon je t’étripes!"

Émettant un fin sourire, comme pour soulager cette ambiance, il reprit sur un ton taquin.

"Maintenant que je ne suis plus ton élève, je peux te martyriser sans aucun respect..." 

Voilà, la bombe est lâchée, maintenant tu sais combien ton rôle est important, combien il va t'en coûter... Parce que oui, tu es la seule personne à pouvoir le faire. 



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Lun 19 Oct 2015 - 23:07

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1929
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Il n'avait pas tort. J'étais tellement soulagé que sa proposition ne soit que ça que j'en avais oublié de lui demander quel élève il me recommandait. Je tournai la tête vers lui, un léger sourire sur les lèvres, sourire que je perdis bien vite lorsqu'il reprit la parole. Il va me dire quelque chose que je ne dois pas lui dire...?
Je parvins vite à la conclusion que je connaissais cette personne. Toutefois, mon coeur se serra à nouveau. Qu'avait-il à me dire ? Pourquoi est-ce que je n'avais pas le droit d'en parler...?
J'encaissai la réponse à mes questions silencieuses avec douleur. Joyce était... Mourante. Je sentis les larmes me monter aux yeux. Joyce était l'une de ses personnes avec qui j'avais accroché énormément vite. On était rapidement devenues amies - c'est comme si dès notre rencontre nous l'étions devenues. Je la trouvais admirable, courageuse et surtout, j'adorais son petit côté râleur qui lui allait finalement si bien. Elle était aussi extrêmement gentille et...
Mourante. Ce mot résonna en moi avec fatalité. Normal ; c'était une fatalité. Je ne voulais pas l'admettre. Ca ne pouvait pas être vrai. J'entendis la voix d'Ys s'élever une nouvelle fois, mais je n'entendis pas les mots qui sortirent de sa bouche.
Joyce allait mourir.

-C'est pas possible !
m'écriai-je, les larmes aux yeux. C'est pas possible. Joyce ne peut pas mourir !

La canette tomba de ma main et rencontra le sol dans un bruit sourd. Je me levai, tremblante, fixant le sol et le liquide qui commençait à se répandre.

-Non... Je... Qu'... Qu'est-ce qu'elle a ?

Je me tournai vers Ys, fébrile. J'en avais assez de perdre toutes les personnes qui m'entouraient. Matthew avait disparu. Allen était parti. Joyce allait mourir. Aoi était si prise dans ses études que nous ne nous voyions plus...
Je levai une main pour essuyer une larme qui perlait sur le coin de mon oeil. J'en profitai pour me tourner légèrement et cacher mon visage.

-Tu ne peux pas me demander de faire ça Ys... C'est beaucoup trop dur...

Et pourtant je le ferais... Parce que si vraiment elle... Si elle...
... Je veux qu'elle soit heureuse. Au moins jusqu'à cet instant fatidique où elle... mourra. Mon coeur se serra davantage et je croisai les bras sur ma poitrine, comme pour me défendre de cette douleur mentale.

-Il n'y a vraiment aucun moyen pour elle d'être guérie ? Et les guérisseurs ? Je comprends pas ! Pourquoi est-ce qu'on a de la magie si on ne peut rien faire avec ?!

Isis était en fauteuil roulant... J'avais entendu dire que Matheo, ce garçon que j'avais autrefois rencontré à la bibliothèque était, en plus de ne pas supporter la lumière du jour, devenu aveugle... Pourquoi est-ce qu'ici, à Terrae, tant de gens continuaient à être si... mal ? C'était injuste ! Cet Institut était sensé nous aider ! Pas nous faire encore plus de mal...!
Je sentis les larmes commencer à couler sur mes joues.

-Pourquoi...? Pourquoi est-ce que ça arrive...? Pourquoi est-ce que les gens qui le méritent le moins souffrent autant...?

Et en attendant, moi, je vais bien. Je suis en parfaite santé. La vie est trop injuste.



Merci Ronronnn ♥️
#   Jeu 22 Oct 2015 - 21:52

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Sa réaction n'en fut pas des moindres, ce à quoi Ys s'attendait. Car évidemment, en aucun cas, Mitsuki ne jouait, elle était entière. Même si certaines vérités sont dures à entendre, elle devait avoir connaissance de l'état de Joyce. 
En aucun cas cette dernière ne devrait être au courante de la démarche, ce en quoi Mitsuki devait devenir son professeur afin de l'aider à évoluer rapidement. Car, Ys le savait pertinemment, Joyce refuserait une quelconque aide. Ne regardant pas son amie, Ys vit là toutes les réactions qu'il avait eu en apprenant cette triste nouvelle. 
C'est peut être tôt pour le dire, mais elles semblaient vraiment s'apprécier. Et qui est mieux qu'une immortelle pour vous rendre la vie? Non, quoiqu'il arrive, il ne regretterait pas ses choix. L'appel de détresse, Mitsuki attira le regard du garçon. 
Elle se posait les mêmes questions, ces questions pertinentes qui resteront sans réponses. Pourquoi? Pourquoi les guérisseurs ne peuvent rien faire? A quoi peuvent bien servir ces pouvoirs?! Ceci émit même un rictus, et silencieux, Ys soutenu son regard flou. La Master ne pouvait plus contenir ses larmes, ne comprenant pas non plus pourquoi les pouvoirs de Terrae n'aidaient pas...


Ne pouvant lui apporter ce qu'elle attendait, Ys resta assit, silencieux, patientant que la tempête passe. Après tout, c'est ce qu'il reste à faire: encaisser. "Ça ira... avec le temps... tout finit par rentrer dans l'ordre... juste attends." Calmement, songeur, Ys ramassa délicatement la canette récemment tombée. 

"Je pense que... si tu l'aide à devenir Master...elle aurait des chances de s'en sortir." 

Mitsuki aura toujours mieux réagit qu'il ne l'avait fait. Même si durant quelques secondes, elle avait refusé de le faire, lui, il avait carrément fui la situation. Et c'est à ce point là qu'on sait qui aura les épaules pour réussir. Dans ce calme plat et soudain, leurs frêles silhouettes éclairées par l'aquarium et ses jeux de lumières, vinrent à se rencontrer. Elle qui cachait ces larmes familières, Ys la força à la prendre dans ses bras, juste un instant, juste assez pour l'apaiser. 

"Tu le sais: j'ai toujours crus en toi. Je sais que tu vas y arriver." Murmura-t'il au creux de son oreille.

Reculant son visage du sien, pour venir effacer ces larmes d'une main protectrice, il reprit d'un ton calme, captivant son attention comme s'il avait le don de pouvoir absorber toute sa douleur:

"Je serai pas là pour t'aider mais... je reste toujours près de toi, tu le sais n'est ce pas? J'aurai toujours une oreille pour t'écouter, te donner une épaule pour t'y reposer... mais c'est tout ce que je pourrai faire...."

Observant ses grands yeux violets, il y avait là tout ce dont Ys aimait. Mitsuki était d'un naturel, une véritable amie. Mais aussi une conquérante, déterminée et obstinée.
"Et toi tout doucement, tu t'éloignes parce que tu ne veux plus ressentir ça?" Ce qui éveille le garçon, se sentir trop près d'elle, gêné, il vint à se détacher pour se rapprocher naturellement vers le spectacle aquatique.
Il ne devait en aucun cas l’oppresser, juste lui laisser le temps qu'il faudra pour digérer son devoir comme elle le souhaitait. Il en avait assez demander après tout. Et après un court silence, il reprit d'une voix plus "vivante":

"T'as raison, ils sont vraiment fascinants... Heureusement qu'on n'a pas une tête comme ça!" Fit-il en lui adressant une superbe grimace. 

Il se mit à imiter cet étrange poisson en gonflant des joues, histoire de détendre l'atmosphère. Mais même lui, il se l’avoue, il s'est connu meilleur.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Sam 24 Oct 2015 - 12:49

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1929
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

C'était trop pour moi. En tout cas là, maintenant. C'était beaucoup trop de choses que je ne pouvais plus supporter. Ys tenta de me réconforter. Je me blottis dans ses bras, profitant de cette chaleur. Alors qu'il s'éloignait, j'essuyais maladroitement mes yeux embués de larmes. Ses paroles résonnaient encore dans ma tête. "Si elle devient Master, elle aura une chance de s'en sortir.". C'est vrai. J'ignore si Ys le savait vraiment ou s'il avait juste dit ça pour me réconforter... Mais c'était vrai. Il y avait une chance. J'avais appris que chaque affinité, en passant Master, améliorait une de ses capacités, si je puis m'exprimer ainsi. En ce qui concernait les Feux, ils gagnaient en résistance. Est-ce que ça ne pourrait pas marcher ? La sauver ? Au moins stabiliser son état...
Le fait est que ça devait marcher. Je ne pourrais pas y arriver sinon. L'entraîner serait beaucoup trop dur si je n'avais pas cette lueur d'espoir. Joyce devait être guérie. Je levai les yeux vers Ys qui s'était rapproché de l'aquarium. Sa grimace me fit sourire tristement. Je n'avais plus le coeur à rire.

-Oui. Heureusement pour nous.


Je me rassis sur le banc, fixant le sol. Je n'étais plus d'humeur à rire. Quelques larmes m'échappaient encore. Je m'essuyai le coin de l'oeil avant de lever les yeux vers Ys.

-Je vais rentrer chez moi je pense.


Marcher. Prendre l'air. Voilà deux choses qui me feront du bien.

-Tu me raccompagnes au moins jusqu'à la sortie de l'aquarium ?


Je tentai une nouvelle fois un sourire, mais le coeur n'y était pas. Je ne voulais plus que des personnes autour de moi s'en aille. Je ne voulais plus me retrouver toute seule. A
Alors qu'on marchait vers la sortie, je glissai maladroitement ma main dans celle d'Ys. J'avais besoin d'un peu de chaleur, sentir qu'il y avait quelqu'un près de moi, là, maintenant.

HRP : Omg c'est mega couuurt je suis désolée. Mais en fait j'ai beaucoup de mal à jouer Mitsu déprimée, vu qu'elle l'est jamais :(



Merci Ronronnn ♥️
#   Sam 24 Oct 2015 - 21:36

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Même si la voir ainsi le toucher, il fallait que Mitsuki sache pourquoi désormais elle allait se battre. Ys n'était pas très fier d'avoir pris les devants, se permettant à la place de Joyce d'annoncer la nouvelle, mais connaissance son caractère, il savait que cette dernière n’accepterait aucune aide. Ce pourquoi, puisque désormais c'était son grand frère, il prenait le droit de le faire, et que ça plaise ou pas.
Certes, il en demandait énormément à son amie, elle n'avait pas le plus beau rôle. Mais à ses yeux, il n'y avait personne de plus qualifier et de plus douée pour réussir cette tâche. Il s'agit tout de même de vie humaine, et même si Mitsuki doutait de ses capacités, Ys ne voulait rien savoir et la forcerait s'il faut à ne jamais lâcher prise. Et comme une promesse, il resterait près d'elle, du moins, il ne serait jamais loin. Que se soit à des kilomètres d'elle ou pas, il serait toujours avec elle d'une quelconque manière.
Malgré ce maigre sourire, il lui fallait du temps pour acceptait cette nouvelle. Ce à quoi, ce qui ne surprenait pas le garçon, la demoiselle annonça son départ. D'un simple sourire en guise d'accord, Ys la suivait de près, quittant cet endroit qui sous un autre angle, à un autre moment, aurait pu être majestueux. 
Ceci dit, malgré cet effort, il restait toujours ce goût amer. "Tu ne lui a pas tout dis..." C'est vrai. Mais pour l'instant, c'est suffisant. Elle finirait bien par le comprendre par la suite. A chaque fois qu'ils se croiseront, du moins, le peu que cela arrivera. Doucement, il se détacherait d'elle et ce n'est pas plus mal. De toute manière, à quoi bon? Ce petit jeu, seul, il est insignifiant. Et dire qu'il venait surement de passer la journée la plus longue avec elle, la dernière. Fronçant des sourcils, il aurait tant aimé avoir le courage de lui dire qu'il aimerait prendre des distances mais il n'est qu'un simple mortel qui souhaite profiter encore de ces dernières secondes. Il sentit la main de son amie se glissait dans la sienne maladroitement. Il aurait du la repousser. Mais il y existait tant de raisons qui le pousser à agir différemment. Ce serait surement les rares fois où ça arriverait. Et puis Mitsuki avait besoin de soutient là plus que jamais. "Mets ta fierté de côté juste pour aujourd'hui." 

"Tu verras... D'une quelconque manière, tout fini par rentrer dans l'ordre. Mais bon courage, elle est coriace l'animal!" Brisa-t'il d'un ton faussement amusé.

Il fallait bien essayer de lui rendre le sourire. Bien sûr, elle n'y arrivera qu'une fois la nuit passée, elle aura vidé la tête. Se mettant face à elle, Ys détailla son visage. C'était l'un de ces moments qui allaient devenir rares désormais, et il le savait. Il profita, volant cet instant avant de poser sa main sur sa tête comme un bienveillant.

"Et promis, je resterai ton plus fidèle destrier. Crois moi même si on se verra moins... "

D'un fin sourire, il se permit de déposer un baiser sur son front tout en soufflant:

"Avec toi sous toutes les constellations..." 

Telle une promesse soufflée, secrètement, il s'éloigna d'elle pour lui tourner le dos et disparaître de nouveau dans ce séquarium. Sans plus rien ajouter, plus aucun geste, l'éloignement avait commencé. 
"Je suis désolé..."


HRP> Plus facile de faire les c**s!  Cool



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 25 Oct 2015 - 13:08

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1929
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je souris légèrement suite aux paroles d'Ys. Je l'observais partir, retournant dans les couloirs sombres et vides de l'aquarium. Mon sourire s'effaça presque aussi rapidement qu'il était apparu sur mes lèvres. Je ne l'avais pas senti comme d'habitude. Malgré ses paroles, ses gestes, sa présence... Il m'avait semblé froid.
Même si j'étais partie à l'origine sur l'idée de rentrer à pied pour marcher, me changer les idées, m'aérer la tête, je changeais finalement d'avis. Je m'étais rarement sentie aussi seule.
Me téléportant chez moi, j'échouai sur le canapé. J'attrapai un plaid et m'emballai dedans avant d'allumer la télé. Modoki et Mokona me rejoignirent, mais malgré leurs délicates attentions, je n'avais pas envie de discuter.
Je restais des heures à fixer les images qui défilaient devant mes yeux, s'enchaînant sans que je ne leur trouve de logique particulière. Le regard perdu dans le vide, je me levai après deux longues heures et partis prendre une douche froide, qui ne m'aida en rien. Lorsque je sortis de la salle de bain, je m'habillai en tenue de sport et me téléportai dans la salle de sport. Je passais le reste de la journée à taper dans le punching-ball. Comme si me défouler allait m'aider... Chaque coup éloignait de mon esprit les images des gens qui étaient partis, où qui allaient partir, mais sans cesse ces visages souriant me revenaient et je continuais encore et encore à frapper le sac.
La journée avait été bien longue aujourd'hui...



Merci Ronronnn ♥️
#   
Contenu sponsorisé

 

Avec toi sous toutes les constellations... (Pv Mitsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs.