Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
I'm lost in my mind sometime but you're here to take me out
##   Jeu 29 Oct 2015 - 18:16

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Du tact, du tact… C’est vite dit, hein. Très vite dit. Mais bon, s’il le dit, on va dire que je le crois. M’ouais. Il faudra que je regarde son journal une fois, quand j’aurai le temps, pour voir s’il ne me raconte pas des bobards. S’il fait des bêtises, je lui tirerai les oreilles. Je suis sûre que je peux lui faire peur en le menaçant de cette manière. Bon, c’est surtout parce qu’il se prend au jeu, pas parce qu’il a réellement peur, maiiis voilà… On va dire que c’est parce que je le terrifie et qu’il a pas envie de subir mon courroux. C’est bien, non ?

On continue à parler un peu, ou plutôt je l’écoute parler, et de temps en temps, je surveille l’heure, un tic qui me vient de plus en plus souvent. Ce n’est même pas que je m’ennuie. J’aime bien l’entendre me parler de tout ça, son journal, ses connaissances, ce qu’il fait, tout ça tout ça, vraiment ! Mais j’ai décroché, c’est pas de ma faute, je suis pas assez concentrée… J’ai encore la tête perdue dans la transformation de glucose en ATP, moi…

— Ben… C’est normal, je crois… Moi aussi je m’inquiéterais, je soupire. Et ne dis pas que c’est parce que je m’inquiète trop pour les autres, c’est faux ! Dans tous les cas, j’espère que ça ira mieux pour son copain, c’est un peu triste quand même. J’espère que c’est pas grave.

Je perds un peu le fil de la conversation, mais essaie de lui répondre tout de même, un peu à côté de mes pompes, mais en tentant de lui transmettre un peu de bonne humeur. Parce que c’est vrai, c’est bien s’il s’entraîne ! Ça veut dire qu’il s’améliore, et aussi qu’il se canalise. C’est quand il arrête de s’entraîner qu’il faut s’inquiéter. Pourtant, j’ai l’impression d’encore faire quelque chose de travers. Sa mine s’assombrit un peu, il a l’air un peu agacé. Je me mordille la lèvre, sans comprendre. Pourquoi est-ce qu’il fait cette tête ?

— Bah… Une fois, oui ? Ça pourrait être bien, un entraînement…

Non, en fait, je n’en ai absolument aucune envie. Déjà, parce que j’ai pas le tem- NON MAIS ARRÊTEZ UN PEU C’EST VRAI ! J’ai pas le temps ! Mais c’est aussi parce que, si déjà on passe du temps ensemble, j’aimerais bien que ce soit pour faire des trucs que les couples normaux font… Un film, une sortie… Juste passer du temps, ça me suffit, j’ai pas besoin de plus pour profiter. Mais alors si on commence à se taper dessus, comment vous voulez que je réagisse ? J’ai pas envie de lui casser quelque chose. J’ai pas non plus envie de finir brûlée vive parce que j’aurais pas eu le courage de me battre.

Après, entraînement ne veut pas dire combat… Mais avec lui, permettez-moi d’avoir le doute. Juste un peu. Légèrement ?

— Mais pas si c’est pour se taper dessus, je n’ai pas envie. C’est barbare et je pourrais jamais faire ça, je grommelle un peu. Tu imagines pas à quel point ça m'angoisse, les séances d'entraînement. Mais si c'est pour te faire travailler un peu, si tu veux...



Je vole en #F54759
##   Jeu 29 Oct 2015 - 18:45

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je hausse les épaules. Pas que je me foute du copain de Jun. C'est juste que je le connais pas. Mais je suppose qu'il est pas... Enfin il doit pas être mourant ou quoi sinon Jun serait dans un pire état. Je suppose que ça va plus ou moins donc. J'ai juste du mal à ressentir de l'empathie pour un mec que j'ai jamais rencontré.

-J'imagine que ça ira ouais, je fais avec un sourire. Et si, tu t'inquiètes toujours trop. Mais c'est pas grave c'est aussi une qualité.

C'est pas un truc que j'arrive à faire spontanément donc je respecte. Un petit entraînement tous les deux une fois ça pourrait être bien. Enfin si elle a le temps ? Je fais la moue. Pas que j'ai spécialement envie de lui taper dessus, de toute façon elle me défonce si j'essaie, mais je sais pas un truc de maîtrise ouais ? De toute façon je la connais les vrais combats elle déteste ça. Elle sait faire mais elle aime pas. Moi ça me gêne pas en général, de toute façon avec elle j'arrive jamais à être vraiment sérieux et même si je l'étais je pourrais jamais la battre.

-Ouais on pourrait faire ça... Puis bon si on se tapait dessus tu me connais, j'y arriverais pas. J'aurais trop peur de t'abîmer, je fais avec un sourire en coin.

C'est vrai. Je ne peux pas si c'est elle. Ca me rappelle trop cet entraînement absolument désastreux avec le cristal... Et j'ai toujours cette retenue même en sachant que je ne peux pas la blesser. Mais une fois quand même il faudra bien que j'essaie. Au moins pour voir ce que ça donne si je suis à fond.

-J'imagine que aujourd'hui tu pourrais pas ?

Ca coûte rien de demander. Mais bon elle a l'air bien disposée là donc autant tenter le coup. Même si je crois que c'est pas gagné vu la fréquence à laquelle elle regarde la pendule. Tant pis, ignore ça. Ca vaut pas la peine de s'énerver encore.


##   Jeu 29 Oct 2015 - 19:03

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Bon. Je savais qu’il allait dire quelque chose comme ça. Quelque part, ça m’amuse mais ça me désespère un peu, aussi. Je ne m’inquiète pas pour les autres, je m’intéresse à eux, ce qui est tout de même différent. Bon, d’accord, je m’inquiète pour les autres. Vous savez l’avantage qu’ont les cours ? C’est que justement, ça remplit suffisamment mon esprit pour que j’ai pas besoin de trop m’en faire pour les autres. En l’occurrence, en ce moment, Allen, dont j’ai aucune nouvelle. Et puis Casadon et Maths… Je prends soudainement une vive inspiration à cette pensée. Ahahah. Ahahah. Il ne faut vraiment pas que je me concentre là-dessus, ça me fait vraiment bizarre. Et puis, même, quelque part… Ils me manquent tous un peu… Huo aussi me manque, même s’il est là, en face de moi.

L’entraînement. J’aimerais pouvoir lui dire oui, mais je sais que j’aurai trop de retard à rattraper. Ou que je me coucherai encore plus tard. Je ne sais pas. Quelque part, j’ai aussi envie de passer du temps avec lui, même en salle d’entraînement, quelque part, j’ai aussi envie de pouvoir utiliser mes pouvoirs à nouveau. Parce que je le fais presque plus, que l’utilisation que j’en fais se limite à me déposer et me faire rentrer de la fac, ces derniers temps, en volant, parce que c’est dix mille fois plus rapide que de prendre les transports en commun. Oui, je triche, et alors ?

Je fais la moue.

— J’ai encore du travail, je lâche piteusement.

Un silence s’étire. Je relève les yeux vers lui. Je lui offre un sourire embarrassé.

— Mais allez, aujourd’hui c’est toi qui décide. On se fait ça si tu as envie. Ça me gêne pas.

« Mais pas trop longtemps », je me retiens de rajouter, parce que je sais qu’il n’appréciera vraiment pas que je lui dise une chose pareille.

— Et puis d’où tu aurais peur de m’abîmer, c’est moi qui te casse en deux, d’abord ! je lance avec un rire un peu forcé, avant de finir mon thé. C’est moi la plus forte.

C’est marrant, mais je ressens aucune conviction dans ma voix quand je dis ça, même si je m’efforce de reprendre un air enjoué. Disons que je suis pas aussi douée que Mitsuki pour ça. Hm. Mitsuki… Faudrait que j’aille la voir, aussi… Rahh. Pourquoi est-ce que les journées ne font pas 30h ? Ou 35h ? Ce serait génial ! Fantastique ! On pourrait tout faire, avec des journées de 30h ! Genre j’aurais le temps de bosser ET d’avoir une vie sociale ! Et comme ça, mes amis et mon copain ne me détesteraient pas ! Ce serait un plan tellement génial. Pourquoi ma Greffe ne sert à rien ? (C’est vraiment ironique de pouvoir contrôler le temps et d’être incapable de s’en sortir de cette manière sjfshg.)



Je vole en #F54759
##   Jeu 29 Oct 2015 - 19:33

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle semble un peu triste. Ha... Je l'ai fait pensé à Allen. Décidément quelle chance. En vrai Allen je l'aime pas. Il m'énerve. Il a essayé de me faire la leçon sur mon comportement alors que lui... Bah il a quand même fini en cure de désintox. Je sais pas ce que ça prouve mais ça veut dire quelque chose quand même.

Je fais la moue et soupire un peu. Je m'en doutais, elle a pas le temps. Haha. Un jour on écrira ça sur sa tombe quoi. "Elle avait pas le temps de regarder avant de traverser". Je deviens vraiment cynique. Ya des jours je me dis heureusement qu'elle est pas télépathe. Heureusement ! Je serais vraiment mal barré sinon. J'incline la tête avec un sourire.

-Vraiment ? Merci Princesse.

Je lui souffle un baiser. Ca me fait plaisir qu'elle prenne le temps pour ça honnêtement. Je me doute que ce sera court mais c'est déjà ça. Puis bon, ça lui fera du bien de sortir le nez de ses bouquins même pour une heure.

-C'est parce que je te laisse gagner, je réponds en tirant la langue.

Oui je suis un gosse. M'en fous je suis content voilà. Elle a l'air à plat quand même. Je prend sa main doucement. J'ai envie de lui faire plaisir aussi. Elle me manque vraiment. Même pas pu lui faire un vrai câlin depuis des semaines quoi. Sans parler de dormir ensembles c'est pas la peine d'y penser. Je pensais pas dire ça mais je suis en manque d'affection là.


##   Jeu 29 Oct 2015 - 20:00

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Dites-moi que ça lui fait plaisir, au moins. Ça lui fait plaisir ? Un peu, au moins. Ça m’enlève un poids du cœur, je crois. Doucement, je lui renvoie un sourire, rougis un peu lorsqu’il me souffle un baiser. Sa main se glisse vers la mienne et, avec douceur, j’entrelace nos doigts. Merci, Huo. Je n’avais pas le courage de me battre avec toi aujourd’hui. Enfin. Battre. Dans le sens nous mettre à nous crier dessus, ou à nous faire des reproches encore et encore.

— On va voir si tu me laisses toujours gagner, tout à l’heure, je ris.

Je porte sa main à ma joue et m’appuie contre elle, ferme les yeux un instant. Ne penser à rien, uniquement à lui. Sa main est chaude, par ailleurs. Ça me réchauffe petit à petit, ça me fait du bien. J’ai l’impression de revivre. Faire abstraction du bruit, des autres. Pourquoi est-ce que je n’arrive plus à poser comme ça ? Est-ce que j’ai trop changé ? J’ai tellement de questions à lui poser, mais j’ai peur que si on en parle, on finisse encore par se faire des reproches, ou à nous en vouloir. C’est tellement compliqué…

Lentement, je tourne la tête sur le côté et effleure sa paume de mes lèvres, dans un geste très doux. Mes yeux se rouvrent et je pose sur lui un regard taquin et amusé.

— Tu veux qu’on y aille maintenant ? Sauf si tu as peur de perdre~

Un nouveau rire.

— Allez, si tu arrives à me battre, j'ai un gage.

Du moment que ça ne prend pas trop de temps, quand même, hein ! Bon je sais qu'il ne dira pas trop de bêtises... J'espère. De toute manière, il faudrait qu'il gagne, pour ça. Héhé.



Je vole en #F54759
##   Jeu 29 Oct 2015 - 20:55

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris en coin. Parfois j'en oublie à quel point j'aime quand elle me souris comme ça. Pas de cet air fatigué et mécanique. Juste un sourire un peu timide mais sincère. Quand a-t-on commencé à se regarder autrement ? A se faire des reproches sur ce qui n'allait pas plutôt que de voir ce qui allait ? Je ne sais pas.

-Ha mais peut-être que je suis tellement balaise que tu t'en rend même pas compte, je rigole.

Elle appuie sa joue contre ma main et je frissonne un peu. Elle est froide. Je caresse doucement sa peau du pouce. Un peu de douceur ça fait du bien vraiment. Je décolle légèrement ma main et la glisse entre ses mèches, effleure sa tempe. Elle est... Triste ? Je ne sais pas bien.

-Ho mais c'est une bonne motivation ça~

Je me lève en gardant sa main dans la mienne. Nous sortons pour retourner vers l'institut tranquillement. Je n'ai pas très envie de parler comme ça. Ce moment m'a mis dans une bulle de confort, je ne veux pas la percer tout de suite. Je pousse la porte de la salle d'entraînement et lâche sa main. Je m'étire doucement et enlève ma veste. Il fait quand même bien meilleur ici.

-Par quoi tu veux commencer ?

On ne va peut-être pas se taper dessus tout de suite quand même. On avait dit un petit entraînement avec nos pouvoirs. Donc non je ne vais pas faire n'importe quoi. Puis pour une fois j'en profite. Elle est quand même Master même si elle est Air, un peu de conseils ne fait jamais de mal.


##   Jeu 29 Oct 2015 - 21:32

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Tellement balèze que… ? AHAH. Non. Juste non. Bon, d’accord, j’admets qu’il est doué, il sait se battre ; et c’est un super coéquipier en mission, je dis pas. Un poil imprévisible. Mais il est discipliné tout de même. Il a un assez bon contrôle sur ce qu’il fait, il est puissant ; bref. Taisez-vous, je sais à quoi vous pensez, mais je ne fais pas son éloge. C’est juste que je l’ai vu à l’œuvre. Même si je n’ai pas eu l’occasion de le voir faire un dragon de feu, entendons-nous bien. Il est fort, mais il n’est pas Master, c’est tout ce que je veux dire. Après, j’imagine que comparer cette rencontre au moment où je me suis battue contre Hideko pour obtenir mon rang ne veut pas dire grand-chose ; parce qu’il est sûrement plus fort que je ne l’étais à son niveau. Je me suis retrouvée dans l’arène par l’opération de Bouddha, et c’est aussi par le plus pur des miracles qu’on a décrété que j’avais réussi mon épreuve. Autant vous le dire : je n’estime pas l’avoir réussie. Pas du tout. Mais voilà. Je suis passée. Malgré tout… je continue à comprendre le fossé qui sépare un Master du reste des gens. Ce n’est pas de la vanité, et je ne me considère pas comme si forte que ça ; mais je sais aussi qu’il ne peut pas vaincre un Master. Pas maintenant. Ou peut-être que je me trompe… ?

La question se pose, et me met un peu mal à l’aise. Je n’y avais pas pensé pour le moment. Ça me fait tout drôle de penser qu’un jour, bientôt peut-être, il pourrait être-… Enfin, peu importe. Je ris. Lui tire la langue. Puis ferme les yeux en sentant sa main dans mes cheveux.

— C’est vrai, tu es un pur génie, mon chéri.

Nous ne tardons pas à nous lever pour nous diriger vers la salle d’entraînement de l’institut. Le trajet se passe en silence, je suis bien, cette fois. Songeuse, mais enveloppée d’une cloche de douceur, cotonneuse et bien rose à souhait. Génial, de la guimauve. Ça faisait longtemps, tiens, je songe avec amusement.

Une fois à l’intérieur, je dépose mon sac et enlève ma veste. Je ne suis pas vraiment en tenue pour m’entraîner, mais mon pantalon est malgré tout assez souple, ce n’est pas un jean rigide. Ça devrait aller, je crois. Doucement, je m’étire les bras et me fais craquer le dos et la nuque, avant de poser mes lunettes sur mes affaires. Je farfouille dans mon sac à la recherche d’un élastique et relève les yeux vers lui en attachant mes cheveux.

— Hmm. Ça dépend, avec quoi tu as le plus de mal ?

Avec une idée derrière la tête, j’arrache une feuille de mon classeur, la déchire en deux et en forme deux boulettes, que je lance une à une dans les airs, jonglant avec. Un demi-sourire s’étire sur mes lèvres.

— Je les lance, et tu les enflammes. Sans envoyer de flamme dessus. C’est de la combustion spontanée. T’as déjà essayé ?



Je vole en #F54759
##   Jeu 29 Oct 2015 - 21:56

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Ce qui me cause le plus de problème ? Le contrôle clairement. La puissance me pose rarement de problème pour ce que je veux faire. Enfin sans me vanter hein. C'est sûrement juste une question d'énergie interne. Mais voilà après j'ai jamais essayé de faire péter un truc non plus. J'ai tendance à rester dans des formes basiques, sphères, billes, des papillons aussi y a pas longtemps. Faudra que je teste le dragon une fois. C'est juste une question de forme je suis sûr que je peux.

-La finesse je pense. Enfin les choses qui demandent de la précision ou du contrôle poussé.

Je l'observe déchirer une page de ses cours et en en faire deux boules de papier froissé qu'elle lance en l'air. Je fronce les sourcils. De la combustion spontanée ? Je n'ai jamais essayé ça. En fait je ne pensais pas que c'était possible mais si elle le dit c'est que ça doit l'être...

-Jamais tenté non. Je savais pas que je pouvais le faire. Nan mais tu imagines que je foute le feu à quelque chose sans faire exprès à cause de ça...

Ce serait très chiant. Je suis des yeux un des papiers avec lesquels elle jongle. Me concentrer. Ca ne doit pas être bien différent que de créer des flammes dans ma main. Il faut juste que je transpose ce que je sais faire plus loin. Comme dans ma main. Imagine que le papier est dans ta main et que tu l'enflammes. La boule de papier commence à crépiter un peu avant de s'enflammer d'un coup dans une vague de chaleur... Juste au dessus de la main de Aoi.

-Haaa pardon ! J'avais pas vu où elle était. Tu t'es pas brûlé au moins ?


##   Jeu 29 Oct 2015 - 22:19

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Un sourire tire mes lèvres en coin. La finesse, tiens, ça ne m’étonne pas vraiment. Huo est un vrai tank, quand il s’y met. Mais c’est vrai que c’est plus difficile de se concentrer sur des éléments… plus précis. Par exemple, lorsque je m’occupais de certains patients. Wyatt en est un bon. S’occuper des fibres du nerf optique endommagé, ce n’était pas de la tarte. Je ne sais pas trop ce qu’on peut faire, en tant que feu, mais je sais aussi que si on veut progresser, il faut aller du global au plus fin. Doucement, je hoche la tête.

Mes boulettes vont sûrement aider dans ce cas précis. Ce n’est plus simplement lancer des flammes sur quelque chose, c’est surtout lancer une combustion. Créer des flammes autrement que dans sa propre main. Autant dire que ce n’est pas très simple. Du moins, je suppose ; les airs ont la particularité de pouvoir puiser leur ressource partout autour d’eux. Il y a de l’air partout, pas comme du feu. Le feu… se créé. C’est simplement un frottement ; une étincelle, et zou. Même si j’admets que je ne comprends pas bien comment on est censé créer une flamme. Ça ne me semble pas super… logique. Mais bon. Ne disons rien, il sait probablement ce qu’il fait, hein.

Je continue à lancer les boulettes et ris.

— Tu n’auras qu’à dire que c’est parce que ta copine est une fille inconsciente ?

Ce qui est totalement faux, je précise ! Maiiis. Bref.

Je m’apprête à rattraper une des boulettes lorsque celle-ci prend subitement feu, et je me brûle l’intérieur de la paume avec une légère grimace de douleur. Immédiatement, je la relâche et fais un pas en arrière, lève un sourcil avec un sourire en coin. La brûlure se résorbe rapidement.

— Un peu, mais ça va. C’était un attentat contre ma personne, monsieur Zhang ?

Sur ce, j’écrase la boulette qui a pris feu avec ma semelle et ramasse la seconde pour la lui lancer dessus.

— Réflexes !

Puis, désireuse de voir sa réaction, je lui envoie un courant d’air suffisant pour le faire basculer en arrière, au niveau des jambes.

— C’est ma petite vengeance~



Je vole en #F54759
##   Jeu 29 Oct 2015 - 22:44

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je n'ai jamais vraiment réfléchi à la façon dont je crée les flammes en fait. C'est facile, instinctif presque automatique. Pourtant la première fois j'ai du y penser, me concentrer. Quand j'y repense je me rend compte d'à quel point j'ai progressé. Ca me rend un peu fier je sais pas. Enfin j'ai évolué un peu je crois. Je souris en coin.

-Nan mais ça tout le monde le sait déjà. Sinon on serait pas ensembles ma chérie~

Je réussis finalement et elle laisse tomber le papier enflammé. Je me mordille la lèvre. J'aurais dû faire plus attention. Je grimace. Même si elle guérit presque immédiatement j'aurais dû être plus attentif à l'environnement et ne pas me concentrer que sur l'exercice.

-Bah ouais. Tu savais pas que je voulais te brûler vive ? C'est mon but dans la vie, je fais en roulant des yeux.

Elle écrase la boulette enflammée sous son pied pour étouffer les flammes. On va éviter de foutre le feu à la salle ouais. Elle me lance brusquement l'autre dessus et je tend le bras pour l'attraper. Wop hop hop mais c'est quoi ce coup en traître là ? Je bascule en arrière au moment où j'attrape le papier. Au lieu de tenter de me retenir je me laisse faire et me réceptionne dans une roulade arrière, la boule serrée dans ma main.

-Je rêve ou tu viens d'essayer de me casser la nuque là ?

Je lui lance le papier dessus avec un sourire amusé. Je fixe la boulette d'un air intense. Aller, tu peux le faire. Aller. La papier s'enflamme juste avant de lui arriver dessus. Yeah, je suis un génie !


##   Ven 30 Oct 2015 - 21:31

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Sinon jamais on serait ensemble ? J'admets qu'il faut être un poil masochiste pour accepter de sortir avec quelqu'un comme lui. Mais parallèlement... est-ce qu'il ne faut pas être masochiste pour être avec quelqu'un comme moi...? Je veux dire. Il n'y a pas que le fait que j'ai décidé d'entamer des études de médecine, qui me pompent tout mon temps ; y a aussi le fait... le fait que j'ai gardé mes distances pendant si longtemps. Je sais qu'il a eu une patience infinie avec moi, et j'ignore de quelle manière il s'y est pris pour continuer avec moi sans péter les plombs. Je le sais très bien. J'abuse peut-être de sa patience, de sa gentillesse, de sa prévenance à mon égard ; mais aujourd'hui je n'ai pas envie d'y penser. Une fois de plus, j'entends. Un sourire un peu absent s'étire sur mes lèvres.

La brûlure me coupe dans mes pensées parasites en me tirant un glapissement de surprise. La peau se régénère lentement, mais sans aucun problème ; je secoue la tête. Bah, c'est pas bien grave... Ma petite vengeance vaut bien la peine. Huo se réceptionne en effectuant une roulade arrière parfaite et je souris en coin lorsqu'il me renvoie la boulette. Je m'écarte vivement sur le côté lorsqu'elle prend feu à quelques centimètres de mon visage et esquisse une moue boudeuse. Puis je retire l'oxygène présent autour du papier et la flamme s'éteint.

— C'est parce que tu essaies de me transformer en bûcher vivant, je ris en lui tirant la langue. Allez, réessaie, mets le feu à ça !

Une petite dizaine de billes d'air se forment au dessus de mes mains et je les envoie tournoyer autour de lui. L'air prend feu, ça devrait lui servir de point de repère et de combustible en même temps...

Le truc vicieux, c'est que ces billes ne se voient pas. L'air semble onduler un peu à leur passage, mais avec leur nombre, ce n'est pas avec ses yeux qu'il sera en mesure de les repérer.

— ... sauf si tu as envie que je te frappe avec, fais gaffe. 5... 4... 3... je commence à compter avec un sourire, lui montrant mes cinq doigts et en les abaissant au fur et à mesure.

Mais non je ne suis pas sadique. C'est lui qui voulait s'entraîner.



Je vole en #F54759
##   Ven 30 Oct 2015 - 23:33

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je roule des yeux. Bûcher vivant, rhoo faut pas exagérer non plus hein. C'est elle qui a commencé d'abord. Là dessus elle me lance des... Bulles d'air ? Ouais génial. Je les vois pas moi, j'ai pas la vision bizarre. Puis même si j'avais une vision thermique ça me servirais à rien là honnêtement.

-Comment je peux enflammer quelque chose que je vois pas ? Je râle.

Enfin je les vois un peu. Ca fait du mouvement dans l'air. Super... En fait créer une flamme dans l'air plus près de moi je pense que c'est plus facile. Je le fais déjà un peu inconsciemment. Sauf que dans ces cas là c'est plus créer juste une flamme, pas enflammer l'air. Donc je ne sais pas si ça marche. En fait elle veut que je consume l'air qu'elle manipule je crois ?

Je ne les vois pas putain. Et là elle décompte en plus j'ai pas envie de me faire latter la gueule moi... Concentre toi. Aller. Pas avec les yeux il faut que je ressente les bulles d'air comme si c'était des objets que je peux enflammer. Ce n'est pas que de l'air, c'est comme les boules de papier. Tout est une question de concentration. Je n'ai pas besoin de les voir il suffit qu'elles prennent feu.

Une bille prend feu et se consume presque instantanément puis une deuxième et une autre en même temps. Je n'ai pas le temps de faire plus que le reste me frappe de plein fouet. Pas trop violemment heureusement. Je grogne. Ca fait mal quand même.

-Aïe, je fais, blasé. Je vais avoir des bleu maintenant.

Je soupire, boudeur. J'aurais réussi hein. Elle avait pas besoin de me stresser. Je sais qu'on réussit souvent mieux dans l'urgence, tout ça. Mais bobo quand même. Je me frotte un peu le torse ou une des billes m'a frappé et lui fais une moue boudeuse.

-Tu aurais pu trouver autre chose quand même. C'est difficile.


##   Sam 31 Oct 2015 - 0:14

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Un sourire énigmatique se glisse sur mes lèvres. Je continue néanmoins mon décompte, sans augmenter ni diminuer le rythme, simplement en abaissant mes doigts au fur et à mesure que les secondes s'égrènent. Tic tac, tic tac. Allez Huo, concentre-toi. Si tu ne peux pas les voir avec tes yeux, comment fais-tu ? Je sais que tu le peux, il faut juste que tu fasses attention. Que tu te mettes en condition. C'est pas difficile, allez...

Il a l'air de paniquer un peu, c'est presque mignon. Il les cherche du regard, et je suis tentée de soupirer. Ressentir, Huo, ressentir. Il ne comprend pas, ou il n'y pense pas ; c'est difficile à dire, mais c'est vrai qu'il est mis en état de stress à cause de mon décompte. Tant pis, c'est le but aussi, on peut pas toujours faire comme on le veut ! Le décompte s'achève et les billes se ruent toutes vers lui pour le frapper de petits coups, avant de se dissiper. Cette fois, je ris. Il n'a réussi à en enflammer que trois, c'est pas mal, mais pas suffisant.

— Pauvre petit chou, ça fait bobo ? je souris doucement, en lui envoyant un regard parfaitement innocent. Je te les soignerai, tes bleus. Avoue que tu rêves d'enlever ta chemise.

Terrain miné, on rembobine, s'il vous plaît.

Je reprends en tentant de reprendre mon sérieux, et en recréant le même type de sphères ; elles reprennent le même type de trajectoire, toujours en mouvement autour de lui.

— On remet ça ? Ce n'est pas si difficile. Je ne te demande pas de toutes les brûler, mais essaie de te focaliser sur ce type d'énergie. Essaie de les visualiser comme des cibles mentales. Elles doivent entrer en surbrillance dans ta tête, même si ce n'est que très léger. Ce sera déjà un début. On fait du deux-en-un, de cette manière !

Sérieux, tu parles d'un super rendez-vous en amoureux... Moi je dis, la prochaine fois, il n'aura pas à se plaindre quand on se verra à la bibliothèque.



Je vole en #F54759
##   Sam 31 Oct 2015 - 15:33

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1182
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je ricane un peu et lui lance un sourire en coin. Chiche que j'arriverais à le faire pour qu'elle me soigne. Je le connais elle pourra pas résister, puis c'est elle qui a proposé en plus.

-C'est toi qui l'a proposé Princesse~ Je sais très bien que tu rêves de mon corps d'athlète, je réponds en rigolant.

J'acquiesce doucement. J'ai utilisé la bonne façon tout à l'heure. Je ne me suis juste pas assez concentré. C'est comme les papillons, je peux en contrôler plusieurs simultanément. Il faut juste que je ne me laisse pas distraire. Reste concentré. Oublie le reste. Chasse tes pensées parasites.

J'expire lentement, ferme les yeux. Ressent. Ce sont comme des objets physiques, tangibles. Tu t'en fous de pas les voir, tu n'en as pas besoin. J'ai déjà réussi il suffit de recommencer avec toutes en même temps. Je peux le faire. Visualise. Je les sens, elles ne tournent pas trop vite. Concentration aller. Maintenant je les vois il suffit de les faire brûler. J'ouvre les yeux, les sourcils froncés. Les billes d'air s'enflamment brusquement en même temps mais j'en rate quand même deux qui me frappent dans le dos et sur une épaule. Je fais la moue.

-Beuh, j'y étais presque là quoi !

Je me frotte l'épaule doucement avant de la faire rouler vers l'arrière. Elle est bien guérie depuis le temps mais des fois ça me tire un peu quand j'ai trop forcé et que je suis fatigué. Ces derniers temps avec les entraînements que j'ai fais avec Nicolas elle me fait un peu souffrir si je fais le con. C'est qu'il est quand même assez bon ce garçon.

-Vas-y on le refait ! Je suis sûr que je peux toutes les avoir cette fois.

Ouais je doute de rien. Ou alors je suis maso... A vous de voir.


##   Sam 31 Oct 2015 - 16:58

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1270
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Tss, je savais qu'il ferait une blague nulle ! Bon, j'avais un peu cherché, mais peu importe, c'est pas le sujet. Je ne réponds pas et me reconcentre sur son entraînement, observe ses mouvements et cherche à voir comment il s'y prend. Doucement, j'incline la tête sur le côté et reprends mon compte à rebours. Il fait s'enflammer les petites billes les unes après les autres, mais deux d'entre elles survivent et le frappent d'un coup lorsque je prononce le "zéro". Un rire m'échappe. Il est trop marrant... Même si son mouvement de l'épaule manque de me tirer une grimace. J'aime pas me rappeler de ce qu'il a fait à ce moment-là, au début de l'année. Il vaut mieux que je barricade tout ça, que je l'enferme bien profondément. C'est mieux de cette manière, pour lui et pour moi. Sûrement plus pour moi que pour lui, par ailleurs... Mais bon. J'aimerais avoir le droit d'être égoïste pour ces choses-là, au final. Moi non plus, je ne lui dis pas tout.

Casadon, Math...

— T'as de l'espoir~ Allez, encore une fois.

De nouveau, le même processus. Mais cette fois, j'augmente le challenge. Une quinzaine de billes tournent autour de sa tête, plus rapidement, et quelques unes restent planquées derrière moi, minuscules. S'il les sent toutes... je crois que j'peux rien faire de plus pour l'aider, hein.

— Allez Huo, courage ! je fais en sautillant doucement, m'appuyant d'une jambe sur l'autre. 5... 4... 3...

C'est drôle de jouer au prof sadique, quand même, parfois.



Je vole en #F54759
##   
Contenu sponsorisé

 

I'm lost in my mind sometime but you're here to take me out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant