Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Comme t'es la belle au bois dormant maintenant je peux t'appeler Aurore ? {Ipiu ♥}
#   Lun 2 Nov 2015 - 19:14

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je suis calme. Zen. Non je suis pas calme putain. Ca fait une semaine que j'ai envie de cogner les murs. J'ai juste... Je ne sais pas. Je voudrais être vide. Ce serait mieux. Je ne veux voir personne et en même temps j'ai envie de me changer les idées. Je peux pas passer mon temps à me défouler sur des sacs de frappe. Même si j'en ai très envie ça changera rien et au final je fais que m'épuiser. J'ai mis des bandages sur mes mains. J'ai les jointures encore explosées après la dernière fois. Ca ne me fait pas mal. Si je pouvais juste... Oublier ?

C'est tellement compliqué parfois. Tout me semble trop loin et trop vide. Même ma propre pensée. Vide. Et en même temps remplie de colère. Je ne sais pas vraiment contre qui. Moi surement. J'ai trop d'instinct de conservation pour faire autre chose que passer mes pulsions de haine sur des objets. C'est débile. Je suis stupide.

Je crois que je me sens seul aussi. Pourtant je me suis isolé tout seul. Je n'ai voulu voir personne. Je sais pas bien si c'est parce que je ne veux pas qu'on me voit comme ça ou juste parce que j'ai peur de faire quelque chose ou dire quelque chose à la mauvaise personne. Je suis pas en état d'avoir un contact avec qui que ce soit.

Reçu un message de Piu ce matin. Elle voulait que je passe la voir à l'hosto pour qu'on bosse... Cette meuf. A peine sortie du coma qu'elle veut déjà recommencer à travailler. Keep cool hein. Pas que je me sois vraiment inquiété, en fait si un peu quand même, mais elle devrait se reposer. Quoi que ça fait pas loin de deux mois qu'elle dort. Je présume qu'elle doit se sentir assez reposée. Mais j'ai pas envie d'aller à l'hosto... Vraiment pas.

Je toque doucement à la porte qu'on m'a indiqué à l'accueil avant d'entrer. J'ai emporté mon appareil et mon petit ordi portable... Et pas mal de papier et un stylo. Je ne suis pas du tout chargé.

-Salut Piu. Alors comme ça la belle au bois dormant s'est enfin réveillée.

Elle a l'air d'aller à peu près bien... Je crois ? Enfin autant que c'est possible pour quelqu'un qui a perdu ses jambes. J'ai un peu de la peine pour elle quand même. Quand je pense qu'elle kiffe grimper aux arbres et courir.

-Je vous jure ces gonzesses... A peine levée et t'as déjà envie de bosser. Profite un peu quoi.

Je m'approche et pose mon bordel au pied du lit à côté de ses pieds. J'ai aussi imprimé le journal en une dizaine de pages agrafées. Ouais j'avais que ça à faire. Mais bon autant avoir une base sur laquelle partir pour le prochain numéro.

-Comment tu te sens ?


#   Lun 2 Nov 2015 - 23:06

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________

Tu t’ennuies, pas que la rééducation ne soit pas éreintante, mais grossièrement tu vois la kiné tous les matins et les après-midis tu t’ennuies un peu. Tu n’as rien à faire, quelqu’un a eu la gentillesse de t’apporter des mots-croisés mais on va dire que cela ne te passionne pas outre mesure. Tu regardes parfois par la fenêtre, mais cela ne te divertis qu’un instant, ce rythme lent qui est désormais le tien te parait bien ennuyeux, mais tu te dis qu’une fois la rééducation finie tu seras de nouveau indépendante… Et ça te fait  du bien.

Tu ne le diras pas mais devoir appeler quelqu’un pour aller sur le pot, ça te met mal à l’aise. Tu n’as jamais été pudique… Mais tu as toujours été indépendante, et ne pas pouvoir te laver seule te semble une épreuve insurmontable… Donc tu tu apprendras bientôt à le faire par toi même quand on t’aura retiré ce plâtre qui immobilise ta jambe qui ne sera plus jamais mobilisable par ailleurs.
Tu as déjà appris à passer d’un lit à ton fauteuil, pour toi le mot rééducation ne signifiera pas apprendre à faire comme avant mais apprendre un nouveau mode de vie ou les exploits se compteront en millimètres et où le temps ne sera plus jamais de ton côté. Pourtant tu sembles heureuse, cette vie te semble à ce point plus enviable que la précédente. Alors tes petites victoires te contentent. Tu as réussis à utiliser la bassine sans l’aide de personne ce soir. C’est une victoire même si pour certains se seraient juste crade.

Le plus dur dans cette histoire c’est que tu as mal, tes jambes immobiles te font mal. Parfois tu te réveilles la nuit et tu as mal. Les médecins te disent que ça passera mais toi tu voudrais qu’on t’empute pour arrêter de souffrir. Sauf que personne n’y consentira, sait si dans vingts ans la science fait les progrès nécessaires pour te rendre l’usage de tes jambes, tu seras heureuse de les trouver encore là. J’imagine.

Tu t’ennuies et tu as demandé à Huo de t’apporter du boulot. Tu ne sais pas encore s’il a assumé seul le numéro des deux mois passés ou s’il a été submergé. Dans les deux cas tu t’en veux et tu te dois de reprendre le travail. Faut qu’il ait du temps pour Aoi tout de même.

Salut Piu. Alors comme ça la belle au bois dormant s'est enfin réveillée.


Pourquoi ils utilisent tous cette comparaison ? Ta petite sieste n’a pas duré cent ans mais quelques mois, et tu ne peux en parler au pluriel que de peu. Alors tu lèves les yeux au ciel.

C’est vrai ? Ca doit être la teuf au pays imaginaire !


Celle-ci t’as mis longtemps à la trouver, mais comme on te l’a souvent faite… Tu devais trouver une répartie adéquate. Puis c’esst pas parce que t’es blonde que t’es un potiche comme cette gourdasse d’Aurore. Ce piquer avec un fuseau c’est au mieux ridicule, au pire complètement volontaire. Surtout de nos jours. Vous avez souvent vue des quenottes à tisser ?

Je vous jure ces gonzesses... A peine levée et t'as déjà envie de bosser. Profite un peu quoi.
et après tu vas encore dire que tu t’es tapé tout le boulot… Et j’pourrais même pas râler ? Mais où va le monde si je ne peux pas râler ?


A croire que tu passes ton temps à râler, ce qui n’est peut-être pas le cas. Tu ne fais pas de réflexion sur le levé, parce que levée tu ne le seras plus jamais. Pourtant tu t’en fiches Faut croire que t’es un peu bête ma pauvre fille.

Comment tu te sens ?
Sans doute mieux que toi, t’as une sale gueule…Ca va ?


Tu l’aides à déballer ses affaires sur ton lit. Tu aurais préféré le recevoir assise dans un fauteuil, tu trouverais ça plus digne, mais personne n’était disponible pour t’aider à le rejoindre. Alors tu n’as pas voulu abuser. Tu ne veux pas être un poids.

Va falloir que tu me racontes TOUT ce qui s’est passé depuis que je pionce !

Parce que seul un journaliste saura vraiment tout, tu lui fais confiance pour cela.


#   Mar 3 Nov 2015 - 17:59

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je rigole un peu. Ouais la fête. J'aimerai bien ne plus grandir et rester au pays imaginaire aussi. J'adorais Peter Pan quand j'étais gosse. C'était un peu mon héros. Un enfant éternellement libre. Sans adultes, sans contraintes. Le rêve de tout petit garçon. N'importe qui aimerait passer sa vie à se battre contre des pirates et à voler.

-T'as même pas idée. Ils ont fait la fête toute la nuit et tout. Même que les fées se sont mis la cuite de leur vie, je rigole.

En vrai je l'emmènerai fêter ça quand elle pourra sortir. Une petite soirée au bar tranquille. C'est toujours sympa quand on revient de l'hosto de se détendre. Puis ça me fera du bien aussi. M'occuper de tout ça avec elle me changera les idées. Je rigole doucement quand elle parle de ne pas me laisser tout le boulot. Sympa de sa part vraiment.

-T'en fais pas je t'ai laissé ta part. Y aura de quoi faire. J'ai pas vraiment pu sortir une autre édition sans toi mais on se rattrapera sur la prochaine. J'ai déjà pas mal d'idées pour quelques articles tu auras qu'à me dire ce qui t'intéresse.

Je me passe une main dans les cheveux en soupirant. J'ai si mauvaise mine que ça ? Enfin okay je dois avoir un peu des cernes et j'ai toujours mes bandages aux mains mais quand même... C'est genre comme d'habitude quoi. Ou alors c'est qu'elle utilise encore son pouvoir de sensitive ?

-Ca va ouais. Pas trop dormi c'tout.

Je vais chercher une chaise que je ramène à côté du lit et m'affale dessus.

-Oulà va falloir être un peu précise ma grande. Si tu veux que je te dise tout ce qu'il s'est passé ça va être long et bordélique.

Non parce que entre les vacances, le retour des vacances, les histoires récentes des Master et les petits nouveaux déjà y a de quoi faire.


#   Mar 3 Nov 2015 - 18:50

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________

T’imagines bien les fées se murger à coup de potion magique piquée au druide d’un célèbre village gaulois… Pourquoi ? Tu n’en as aucune foutue idée, mais tu as cette image mentale de la fée verte de la belle au bois dormant en train de foutre une branlée au prince charmant. T’as vraiment perdu au change, le prince charmant il a absolument pas débarqué. Ce qui remarque étant faite n’est pas tellement plus mal vu que tu ne l’aurais même pas regardé. T’as plus vraiment envie de te balader le clito en bandoulière en ce moment, va savoir pourquoi. Peut-être que si tu avais la moindre foutu idée de si tu le sentais ou pas ça t’aiderait, mais comme tu ne l’avais jamais senti avant tu ne pouvais pas décider si tu le sentais encore moins.

Alors comme ça il n’a pas sorti de nouveau numéro pendant que tu pieutais. Tu es tout à fait choquée, outrée. Peut-être qu’au fond cela t’aurait encore plus peiné qu’il l’ait fait tu ne penses pas ? Cela montrerait une fois de plus à quel point tu n’es pas indispensable. Inutile est peut-être un mot de trop, mais remplaçable est un mot qui fait mal, un mot qui t’a forcée à partir. Tu es de retour et tu comptes bien cette fois ne plus seulement te rendre utile, tu veux devenir nécessaire.

« Ca va ouais. Pas trop dormi c'tout.
- Faut dormir la nuit mon grand. »


Sous-entendu, s’il arrêtait de courir la gueuse il serait en meilleure forme. Sauf que tu sais précisément qu’il ne court pas la gueuse. Trop sérieux ce type, trop amoureux. Tu le respectes énormément pour cela, sa fidélité à Aoi. T’es à des lieux de penser qu’ils aient pu rompre, parce que tu connais trop Huo pour l’imaginer arrêter d’aimer la jeune fille un jour.
Ce genre d’humour n’est drôle à tes yeux que lorsqu’il est faux. Si tu disais la vérité, ce serait juste terne. Lorsque tu dis des bêtises aussi immense que cela, ou lorsque tu les sous-entends… il faut que l’on comprenne que ce sont des bêtises. Sinon cela perd de son intérêt, tu parles trop souvent au second degré. Tu devrais faire gaffe ma belle ça finira tôt ou tard par te retomber sur le bout du nez. En vrai tu t’en veux vachement, attribuant à tord le manque de sommeil de ton vis-à-vis par la charge de travail que tu lui as rajoutais. Si seulement tu savais.

« Alors dans l’ordre les faits avérés, les rumeurs qui courent, les nouveaux à suivre, et éventuellement tout ce dont tu trouves intéressant de me faire part. »



#   Mar 3 Nov 2015 - 21:15

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Ca m'agace un peu. Sa remarque. Je ne sais pas, peut-être parce que ça sous-entend que je passe mes nuits dehors à draguer ? C'est faux bien sûr. Je connais Ipiu et elle plaisante. Je le sais. Mais ça m'agace. Pourtant c'est pas comme si je pouvais plus maintenant... Étrangement y penser me fait plus sentir mal à l'aise qu'autre chose. Pas que je n'en aurais pas envie mais... Mais quoi ? Je ne digère pas ça ? Non clairement pas. Encore cette envie de frapper qui revient et je serre le poing, mes ongles s'enfoncent dans ma paume à travers les bandes de gaze qui la recouvre. Laisse filer Huo. Ca vaut pas la peine de t'énerver comme ça. Je hausse les épaules d'un air neutre.

-Bah dormir c'est surfait. Puis comme ça j'ai plus de temps pour bosser.

Insomnies chroniques. C'est quand même très fatigant à la longue. Pas que j'ai pas l'habitude de dormir peu. C'est même quelque chose qui m'arrive souvent, réflexe de survie. Je n'arrive pas à m'en débarrasser. On dirait un syndrome de stress post traumatique à ce niveau là. C'en est un presque je crois. Je n'arrive plus à dormir correctement. J'étais redescendu à six voire sept heures par nuit pendant l'été. Maintenant je n'y arrive plus. Je me tourne dans mon lit pendant des heures. Si j'arrive par miracle à dormir je ne fais pas plus de trois ou quatre heures cumulées. Ou alors je me fais réveiller par mes cauchemars. Saloperie.

-Hm attends j'essaye de me rappeler ce qu'il s'est passé d'intéressant. Ha ouais Allen est parti est cure de désintox, les gens sont revenus vivants des vacances, Mitsuki et Ys se sont battus, sinon vie de l'institut habituelle. Pétages de câbles divers, petites vengeances et compagnie. Ho et la semaine dernière j'ai redécoré les douches des filles après un passage dans le dortoir des mecs. Ca faisait des jolies guirlandes d'Halloween colorées en caleçons.

Je ricane un peu. On s'est bien amusé à faire ça avec Nico ouais. Puis ça a eu le mérite de lui changer les idées sur ses pouvoirs. Il avait l'air tellement paniqué par ce qui lui arrivait.

-Sinon j'ai rencontré un nouveau qui est très à surveiller. Je connais pas son nom mais il a l'air très bon en hacking et à mon avis c'est un ancien indic. Il a des cheveux genre délavés gris blanc longs et des lunettes.

Très étrange ce mec. Mais pas inintéressant. Ca pourrait être utile de le recruter si il accepte. Pas sûr que j'arriverais à le supporter mais je peux peut-être faire un effort. Nico est aussi un cas intéressant mais je le garde pour moi. Il a l'air d'avoir assez souffert pour pas que je parle de lui à tout le monde.


#   Mar 3 Nov 2015 - 21:58

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________

Tu ne comprends pas pourquoi il s’énerve tu le regardes avec des yeux remplis d’étonnement, mais il ne répond pas à tes silencieuse question. Dis Huo qu’est-ce qui ne va pas ? Pourtant tu ne veux pas le forcer à parler, t’as pas envie d’arracher le pansement pour découvrir une plaie que tu ne saurais combler. T’as compris que tu n’étais pas assez forte pour porter les maux du monde entier, et tu sais que tu n’es pas forcément la personne qu’il faut pour lui redonner le sourire. Alors tu ne le forceras pas à parler, tu attendras, tu écouteras s’il te parle mais tu ne crèveras pas l’abcès… Pas volontairement du moins.

« T’as fait quoi ? »


Tu pouffes, tu vois que tu as créé des vocations. Voleur de sous-vêtements c’est un métier plein d’avenir dans cet institution. Vraiment, vous êtes une bande de dégénérés du bulbe obsédés de surcroît. Sérieusement t’imagines même pas combien ça devait être à péter de rire quand les filles se sont pointées le matin… Si Hideko vient te demander des comptes, t’avais un putain d’alibi ce coup-ci. T’étais en train de pieuter dans un lit blanc au milieu d’une chambre tout aussi immaculée dans un plus grand complexe lui qui portent les stigmates de tous les malheurs du monde.
Tu rigole, et ça te fiche mal aux côtes, t’en a une paire qui a été brisée par la ceinture. Tu n’avais heureusement pas oublié tes automatismes. Sinon, tu ne serais plus là à rire comme une comme. Sérieusement, ils ont fait les cons et tu trouves ça génial. T’aurais aimé être avec eux, la prochaine fois peut-être ?
Sans doute pas, désolée mais maintenant ce genre de conneries te seront difficilement accessible. Tu ne grimperas plus aux arbres. Allez continues à rire, ce n’est pas une si grande perte. Tu as tellement gagné en échange. T’es libre maintenant. Tu te calmes quand tu as trop mal, tu n’es pas aussi masochiste que certains. Hmmmm, ça fait maaaal. Hmmm.

« Et qui a gagné ? »


Il y a une forte probabilité que la master ait mis une raclée au petit tonnerre, mais qui sait. Les tonnerres sont teigneux et imprévisibles… Puis t’avais l’impression qu’Ys et Mitsu s’entendaient bien avant, il ne faut pas négliger le facteur psychologique dans l’équation. Tout est possible.

Cela te refroidit directement quand il te décrit le hacker, une image s’impose à toi. Tjay, ton indic… L’indic du Centre… Mais ce n’est pas possible, cela ne peut pas être le cas… Et quand bien même cela le serait, tu ferais quoi au juste ? T’as plus vraiment les moyens de défendre qui que ce soit… Ni de te défendre de qui que ce soit, sérieusement. Pourtant tu me dirais de ne pas juger sur les apparences. Tu es une trop grande optimiste.
Tu tends ta main vers la tempe du feu en y faisant tourner un champ électrique à l’intérieur. T’essayes de moduler la fréquence pour créer une onde apaisante. Le genre de truc qui est censé dissiper la fatigue. T’électrocutes pas le garçon, mais d’un coup t’as le moniteur à côté de toi qui se fout à gueuler. L’ECG montre genre une tornade de pointe, le truc bien effrayant quand il est pas du aux pouvoirs magiques d’une gamine qui n’a pas assez réfléchis. Tu laisses tomber ta main alors qu’une infirmière arrive. Tu hésites sérieusement entre le rire et le sentiment de culpabilité qui t’envahis. Tu préfères finalement le rire.

« Désolée ! »


#   Jeu 5 Nov 2015 - 14:57

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je rigole un peu. Content de voir que mes conneries la font marrer aussi. Enfin pas trop quand même s'il te plait ? Elle se tient un peu les côtes. Quand j'y repense je ne sais pas vraiment comment elle s'est retrouvé dans cet état. Ni où et pourquoi. Je ne vais pas le lui demander. Si elle veut me le dire je l'écouterai mais sinon... Enfin Piu et moi on a pas vraiment ce genre de relation. C'est plus une bonne pote. On rit bien ensembles et je l'apprécie. Et j'aime ce qu'on fait ensembles pour le journal mais c'est pas une confidente. Pas par fierté je dirais. Juste que... On est un peu pareils ? Sur certains points.

-Ben on est allés dans le dortoir des mecs pendant la nuit et on a piqué leurs caleçons, je ricane. Et après on est allé les planquer dans les douches collectives des filles. On a bien rit franchement. C'était l'opération ninja commando.

J'avoue qu'on s'est bien marré. J'ai fait pas mal de photos aussi. J'espère que les filles se vengeront ça peut être très drôle. J'attrape mon portable que j'allume en attendant. Il lui faut le temps de démarrer, c'est pas vraiment une bête de course.

-Je sais pas trop. Ils se sont plus disputés qu'autre chose apparemment. J'étais pas là c'est quelqu'un qui m'a raconté donc tu sais ce que c'est...

Elle a l'air de tiquer quand je lui parle du type que j'ai rencontré à la bibli. Ca lui dit quelque chose peut-être ? Ou bien elle le connait ? Ca me paraîtrait un peu bizarre vu qu'il savait rien des pouvoirs il doit être novice. Mais c'est pas impossible. Je me demande bien quelle sera son affinité d'ailleurs.

Elle tend sa main vers mon visage et touche ma tempe avec le plat de sa paume. Je retiens un mouvement de recul instinctif et ne bouge pas. Ca picote légèrement. Qu'est-ce qu'elle fait ? Je sens que mes muscles se détendent un peu. C'est possible de faire ça avec l'électricité ? Je sursaute quand un de ses moniteurs se met à hurler. Une infirmière débarque aussitôt et je rigole un peu.

-Bah alors Piu, t'essayes de faire peur au personnel ?

Je me sens quand même curieusement plus détendu. Je ne sais pas trop si c'était le but mais en tout cas c'est bien agréable. L'infirmière vérifie les moniteur avant de rouler des yeux. Elle doit avoir l'habitude j'imagine. Elle sermonne un peu Ipiu avant de ressortir en lui demandant de ne plus recommencer.

-Dommage. C'était pas désagréable. Tu as essayé de faire quoi au juste ?


#   Jeu 5 Nov 2015 - 18:49

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________

« On ? »

Tu fronces les sourcils, qui a bien pu l’accompagner dans sa connerie ? Tu as une petite liste de personnes, déjà deux noms qui n’auraient pas hésité… Ludmila et Akira. En plus elles ont de l’expérience dans le domaine de vol de sous-vêtements… elles ont le CV adéquat !

« Mode guirlande ou épinglés sur le murs ? Diiiiiiiiiiiiiiiiiiiis moi que tu as des PHOTOS ! »

T’as vraiment manqué un truc immense et tu n’as aucun mal à imaginer Huo se marrer dans un coin… C’était un bon coup, et t’aurais vraiment souhaité en être. Tant pis on ne peut pas tout faire en même temps et recracher les échardes que tu n’as pas réussi à avaler pendant ton accident était aussi une activité très importante.

Ton accident, c’est pas que tu ne veux pas en parler c’est que tu ne sais pas quoi en dire, tu t’es plantée en voiture comme une merde. Voilà les faits. Les raisons, t’es même pas sûre d’avoir le droit de le citer. T’as plus ou moins promis de ne pas parler du Centre pour ne pas faire paniquer tout le monde à la directrice. Tu vas simplement éviter donc, si on te pose des questions tu diras simplement que les échardes de platane ça a un goût super farineux.

C'est pas tout à fait évident de faire tourner le courant à un rythme précis. Surtout dans un milieu qui n'est pas conducteur comme la paume de ta petite main. Il y a une dispersion de chaleur de sorte que tu n'aurais de toute manière pas pu continuer l'exercice bien longtemps sans te brûler. Pas que cela t'ai posé problème, t'es tellement bourrée d'antalgiques que tu serais presque curieuse de savoir si tu ressentirais la douleur. Question purement scientifique par ailleurs, tu ne souhaites pas volontairement te blesser plus que tu ne l'es.
L’ECG qui s’emballe tu ne t’y connaitrais pas tu serais affolé, on dirait presque que ton cœur parti en quéquette sur l’écran. Torsade de pointe, trop régulière pour être naturelle cela-dit. Alors, bon… Pas la peine de s’inquiéter hein ? Tout va bien. Puis t’es increvable comme nénette, la preuve quand t’essaies tu reviens en force.

Tu te fais engueuler un peu pour la forme. Tu ne dis rien pas la peine de dire que tu ne l’as pas fait exprès ou que ‘est la faute de l’appareil qui a merdé, toi-même tu n’y croirais pas. Alors tu te laisses sermonner, repentante. T’es presque trop calme pour être toi, t’es sûr que ça va ? Tu devrais râler tu sais ? Même juste pour la forme. Même juste pour râle quoi… Elle repart alors que tu lui as promis de ne plus recommencer… Pour l’instant.

« J’ai créé des ondes magnétiques grace à l’électricité, je n maitrise pas les champs magnétiques pas faute d’avoir essayé, mais je peux les créer en utilisant trois poil de cul de science. »


#   Dim 15 Nov 2015 - 19:54

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle tique sur le "on". Je fais une petite moue. Bah après ça n'engage à rien de donner son nom. C'est pas comme si ça changeait grand chose de dire le minimum syndical. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve aussi ça un peu délicat de parler de Nico. C'est rare que je m'attache à quelqu'un aussi vite mais lui... Je ne sais pas je le trouve différent.

-Avec un nouveau que j'ai rencontré. Un petit Tonnerre qui s'appelle Nicolas.

Je rigole un peu et approche mon ordinateur en commençant à tapoter le pad pour afficher mes dernières photos. Honnêtement je suis assez fier de moi pour ce coup. J'avais mis les lumières donc c'est un peu cru avec le carrelage mais c'est pas si mal cadré.

-Plutôt en mode planqués un peu partout façon œuf de Pâques en fait. J'ai pensé que ce serait drôle que les filles doivent les chercher un peu pour être sures de les avoir tous trouver.

Ou alors que les mecs doivent faire leur inventaire ? J'ai jamais rien perdu pendant le temps où j'étais dans le dortoir. Faut dire qu'en arrivant ici j'avais pas mal de trucs qui sont restés dans des cartons jusqu'à ce que j'ai ma chambre à moi. Même maintenant... Enfin je ne sais pas toujours ou ranger tout ce qui traîne. J'ai des tonnes de photos ou de coupures de journaux rangés dans des classeurs, des pochettes. Et à côté pourtant je pourrais m'en passer je crois. Si je devais garder que l'essentiel... Mon cadre avec les trois photos, mon blouson en cuir, mon appareil photo. Et cette arme que j'ai pas encore pu prendre le temps de jeter. A chaque fois que j'y pense je me dis "plus tard". Je n'arrive pas à m'y résoudre, je me dis qu'un jour on peut en avoir besoin. En définitive tout ça ne fait que me ramener en arrière.

L'infirmière qui vient puis repart, le moniteur qui bipe avant de se calmer. Je soupire un peu. J'incline la tête quand elle m'explique ce qu'elle a fait et je fronce les sourcils. Je suis... Touché ? Enfin c'est sympa de sa part de se préoccuper de ma santé et tout ça. Mais je peux me gérer tout seul aussi.

-Tu voulais me reprogrammer le cerveau ? Je fais en riant. Je vais bien t'en fais pas. Ca sera pas la première fois que je dors pas beaucoup.

Et certainement pas la dernière. Je jette un oeil à l'écran et lui désigne la photo que j'ai affiché, une vue d'ensemble des douches après notre passage.

-A ton avis si on sort un article avec une photo en mode "jeu des différences" ça pourrait être cool ?

Parlons boulot. J'ai pas envie de penser au reste.


#   Lun 16 Nov 2015 - 21:32

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________

« Tu voulais me le cacher ? Il est mignon ? »

Tes questions sont relativement connes. Tu ne t’intéresses pas aux gens sur un critère de beauté, et demander à un hétéro ce qu’il pense d’un autre mec… C’est comme de demander, à un végétarien si la chair est fraiche ? Bref, pas adéquat, mais toujours intéressant pour la réponse apportée. Entre ceux qui t’envoient bouler et ceux qui réfléchissent en essayant de se mettre à la place des autres et d’élaborer des théories pour répondre. Poser une question conne amène toujours une réponse conne, et une réponse conne a toujours l’avantage de faire sourire.
Tu rigoles en imaginant les filles déminer leur salle de bain. Il y avait de quoi se taper le cul par terre tu ne crois pas ? Bon non, reste là t’aurais du mal à te relever.

« Le plus drôle ça aurait été que les garçons viennent les récupérer tous seuls. T’imagines pas le carnage ? »


L’idée aurait été des plus cocasses. Tu trouves presque dommage qu’aucun n’ait osé, cela aurait été d’un goût exquis. Tu aurais pris un plaisir incommensurable à rajouter tout un tas d’allusions salaces pour décrire l’évènement. Nul doute que tu en serais capable.

« Ton quoi ? Tu en as acheté un pendant mon absence ? ça se vend cher dis-moi ? »

Je crois que tu viens de lui dire qu’il n’a pas de cerveau… Mais c’est peut-être juste une impression. Au pire il t’a tendu la perche, il sait bien comment tu es. Conne et vicieuse. C’est bête hein ? A une lettre près ça sonnerait vicelard. Bonne et vicieuse ce serait tellement mieux, tellement plus attrayant mais désolée, pour l’instant avec ta gueule de revenante pas encore revenue, t’as rien d’alléchante. T’es encore un peu navi sur les bords, enfin sur les bras… Et aussi sur la cage thoracique parce que ta ceinture elle t’a peut-être sauvé la vie, mais si ton sein reprend un jour une couleur normale tu seras ravie.
Peut-être que je ne devrais pas ici, m’attarder sur le sujet, mais il est à noter que ce sein n’a jamais été aussi gonflé que depuis qu’il est ecchymotique. Si tu as retenu la leçon tu sais maintenant que les accidents marchent bien mieux que le coton et la ouate. Bon les accidents restent des accidents et tu t’es bien défoncé à côté, mais bon, comme dit l’adage : il faut souffrir pour être belle.

Ceci étant dit, nous pouvons nous reconcentrer sur toi plutôt que sur les dictats actuels de la mode. Il a l’air fatigué, sans doute autant que toi, quelque chose le ronge tu viens de t’en rendre compte. T’as failli lui sortir un truc du style « C’est Aoi qui te tient éveillé Noooooooon ? » Mais t’as senti qu’aujourd’hui ça ne passerait pas. Tu t’étais d’ailleurs souvent demandée s’il lui était déjà passé dessu, ou dessous… Ou enfin bref vous avez compris le concept ? Mais Huo s’en était toujours bien sorti pour ne pas répondre à ses questions.

En fait il fait toujours comme aujourd’hui il se rabat sur le travail… C’est mal Huo… Il devrait le savoir pourtant, si la fuite sauve la vie tu perds une partie de ton âme à chaque fois.

« Ce serait pas mal, par contre faudra que tu retournes faire une photo avec un autre appareil que le tien. Si tu exposes deux photos du même appareil à côté ce serait comme signer le crime, même pixels flous aux mêmes endroits de l’image… Quoi que tu utilises tout le temps le même appareil donc ça se verra fatalement, il faudrait que j’utilise un algorithme pour modifier ça…. »

Tu te tais et lève de grand yeux vers ton collègue…

« J’l’ai encore fait hein ? »


Silence à nouveau.

« Dire des choses chelou j’veux dire… »



#   Dim 6 Déc 2015 - 16:11

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je rigole un peu. Mignon ? J'avoue que je me suis pas vraiment posé la question. Fin même si je me la posais... Il a quoi, quinze ans ? Seize ? C'est un peu trop jeune pour moi. Je me suis senti assez pédophile avec Aoi au début alors là c'est même pas la peine d'y penser.

-Il est trop jeune pour toi. Je te pensais pas des pulsions de couguar mais si tu aimes les jeunots de 16 piges...

Non mais plus sérieusement c'est vrai qu'il a une belle gueule Nico en plus. Bon y a les cicatrices aussi. Mais ça donne aussi un certain charme quelque part. Après je considère plus Nico comme un petit frère donc ça m'est difficile de juger son physique. Pas que je sois réellement hétéro d'ailleurs. Les mecs me rebutent pas mais en général c'est plus une question de caractère qu'autre chose dans ces cas-là.

-J'imagine très bien, je réponds en riant. Mais pour ça faudrait qu'ils se rendent compte que leurs caleçons ont disparu.

Je fais la moue, vexé par sa remarque. J'ai un cerveau d'abord ! Même qu'il marche très bien. Et que je sais m'en servir aussi. Enfin... Des fois. De temps en temps. Quand j'ai pas la flemme. Non parce que faire des trucs stupides ça je sais faire...

Je rigole doucement et lui ébouriffe un peu les cheveux. Ouais je sais qu'elle va détester ça c'pour ça que je le fais. Puis elle peut pas se défendre là en plus j'en profite mouhaha. Je lui tire la langue en riant doucement. J'aime l'embêter un peu aussi. Je crois qu'en ce moment j'ai besoin de penser à autre chose, de rire un peu. Je crois que si je le fais pas je vais finir par craquer.

-Mais si je fais un jeu des différences vaut pas mieux prendre le même appareil ? Ou alors je fais un passage sur photoshop pour changer un peu la colorimétrie si tu veux ? Ca devrait être suffisant.


#   Mar 8 Déc 2015 - 16:57

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________
Les gens te désespèreraient presque pourquoi mettent-ils tous cette connotation sexuelle à mignon ? Y'en a-t-il vraiment un ? On dit d'un enfant qu'il est mignon, d'un éphèbe qu'il est beau. Voire "baisable sans charité" Si on reprend tes thermes. Bon, à la réflexion pour ceux qui ont déjà entendu ces paroles entre tes lèvres sont en droit de douter du sens que tu donnes au mot "mignon." Ils connaissent ton esprit mal placé, comment veux-tu qu'ils pensent que tu utilises ce terme avec chasteté ? Tu n'as nul droit de t'offusquer.

Tu as aimé un jeunot de seize ans. Tu ne réponds pas, la question est trop douloureuse pour l'instant. Même si elle se voulait drôle, même s'il ne pensait pas à mal... Toi ça a éraflé la cicatrice la plus profonde que t'ai laissé ton accident. Celle que seul le temps effacera. La personne que tu aimes, aimais, aime... Tu n'en sais rien, même maintenant. Cette personne t'a trahie, et en même temps... Tu sais qu'il est en vie... Alors tu ne peux que rêver, qu'un jour vous vous retrouverez. Qu'un jour peut-être... Non, c'est trop douloureux pour l'instant cet espoir n'existe nulle part ailleurs que dans ta tête. Tu le sais.

"L'hôpital qui se fout de la charité très cher, elle avait quel âge Aoi quand vous vous êtes fichus ensemble ?"


Il l'a cherché, tu t'es forcée à répondre sur le même ton amusé que le sien. Tu ne sais pas ce qu'il t'en coûtera, ce qu'il lui en coûtera.

La con. Il te décoiffe, pas que ta tignasse eut été bien ordonnée, tes cheveux ont bouclé et tu n'as pas la moindre idée de comment les domestiquer. Tu ne peux même pas te défendre. Quoi que... Tu te concentres pour charger ses cheveux d'électricité statistique. Puis tu t'arrêtes avant de réaliser cette diablerie. Tu ne veux pas te faire encore engueuler par l'infirmière ou péter la machine. Il a vraiment choisi son moment.  Tu lui jettes un regard faussement noir,  seule arme encore à ta disposition puis tu rigoles de bon coeur.


" En fait le problème ne vient pas de la couleur mais de la position des pixels, quand on utilise le même appareil un connaisseur le verra. Après, franchement je pense que tout le monde s'en fout de qui a fait le coup... Au pire on risque un: c'est pas bien. T'en penses quoi ?"


#   Mer 16 Déc 2015 - 22:30

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je me renfrogne, fronce les sourcils et croise les bras. Bonne question hein. A vrai dire je m'en souviens très bien là n'est pas le problème. Au début ça m'a même posé un sacré cas de conscience le fait qu'on ait... Quoi, 4 ans d'écart si je me rappelle bien ? Le problème c'est que j'ai pas envie de parler de ça. Ni d'Aoi ni de moi. Vraiment. Et j'ai pas non plus envie de plaisanter là dessus. Je soupire longuement.

-J'en sais rien, me rappelle plus.

Ouais, une belle réponse ça. On applaudit bien fort Huo, le meilleur menteur de l'univers. Débile. En y repensant encore une fois j'ai comme un accès de colère qui me prend au ventre. Gorge serrée, lèvres pincées et poings fermés. Je ne sais pas bien si je suis en colère contre Piu pour m'avoir posé la question, contre moi ou contre elle. Ca m'agace. Tout m'énerve et j'ai les nerfs à fleur de peau. J'ai juste envie de cogner les murs encore une fois. Ca devient une habitude.

Elle me jette un regard noir quand je lui ébouriffe les cheveux et je souris en coin, provocateur. Fallait pas me faire chier avec ça. De toute façon c'pas comme si ça changeait grand chose à sa tête vu ses cheveux. Honnêtement elle est quand même dans un sale état. Piu est quelqu'un de solide en général mais la voir comme ça c'est quand même un choc.

-Franchement on s'en tape. Ca m'étonnerait que quelqu'un aille regarder là dessus et au pire c'est pas comme si ça avait fait du tort à qui que ce soit.

Je soupire et me passe une main dans les cheveux. J'suis fatigué. J'avais envie de parler technique pour me changer les idées mais même ça j'ai déjà plus envie. Tout m'agace et m'indiffère. J'ai juste envie d'aller provoquer le premier clampin venu et de me faire éclater la tête. Avec un peu de chance ça la remettrait en place.


#   Ven 18 Déc 2015 - 23:18

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !



Si moi je suis la belle, tu es la bête d’accord ?


Feat Huo.


_________________________________________________
Tu le sens qui se ferme à ta question. Tu le sens qui hésite à prendre la mouche pour trouver une occasion d’exploser. Si ce n’est pas drôle pour un feu. En d’autres temps tu l’aurais poussé dans ses derniers retranchements, il vaut mieux qu’il explose sur quelqu’un qui saura le gérer que sur inconnu… Que sur quelqu’un qui saura lui pardonner que sur quelqu’un qui ne saura pas voir la personne qui il est réellement, le rangeant (à raison pour le coup) dans la branche des connards et des gens inintéressants (et là ce serait un grand tort.) Dans le fond toi tu le sais que c’est un type bien, et ça aurait suffi pour que t’épargnes à quelqu’un le déplaisir de s’en prendre plein la gueule pour pas un copeck…
Sauf que là tu sens que toi tu n’es pas capable d’encaisser. Pas assez bien dans tes pompes pour pas rendre coup pour coup. Tu passerais tes nerfs sur lui autant qu’il passerait les siens sur toi. Et tu t’en voudrais trop. Alors tu vas te la fermer et laisser l’abcès se percer de lui-même. Tant pis ça lui fait un mal de chien pour les jours à venir, tu sais que ça finiras par exploser… Et puis si ça s’enkyste il sera toujours tant de venir l’entamer à coup de talons à présents inutiles… Faut bien innover on n’va pas les foutres à la poubelle quand même.

Tu souris, c’est vrai qui à par toi aurait eu cette idée ? Tu as été habituée à faire attention à ce genre de détails, autant pour te trouver quelqu’un qui se cacherait que pour te créer de fausses identités crédibles. Tout devait être parfait, au poil… Et quand on voit où ça t’a mené, on est en droit de se mettre à rire. Tout ça pour ça ! a-t-on envie de dire.

« Vous avez privé de caleçons toute une génération de garçons qui ont du se balader les bringuebalantes libres…. Ca doit pas être des plus agréables, je suis certaine qu’ils ont tous des griefs contre vous ! Puis vous avez traumatisé plein de jeunes filles en fleur… T’as au moins le conseil de l’audiovisuel, la brigade anti-pédophiles et le FBI sur le dos... Mais c’est plus crédible de dire que les masters n’en ont strictement rien à carrer et que personne ne viendra nous chercher des noises… C’est vachement moins drôle comme hypothèse. »


La triste réalité. Tu montres du doigt une des photos. La lumière fait ressortir à ton sens plus de détails.

« On mettra celle-là ! »


#   Mer 30 Déc 2015 - 18:09

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 964
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je n'ai pas envie de parler de ça. Pourtant je n'arrête pas d'y penser. J'ai le vague sentiment d'avoir fait une erreur. Pourtant je ne veux pas me l'avouer. Par fierté sans doute. Je ne suis pas le seul en tort aussi. Je crois. Mais ça m'emmerde d'y penser. Et ça m'agace. Parce que ce sentiment de culpabilité et de douleur me sert un peu la gorge. Je ne veux pas ressentir ça. C'est tellement plus simple d'être en colère.

La tirade de Piu me tire un sourire amusé, autant pour l'expression qu'elle utilise que pour ce qu'elle dit. C'est vrai que vu comme ça c'est beaucoup moins drôle d'être poursuivi par une horde de filles enragées que par le FBI et la...

-Mais d'où c'est de la pédophilie ? Genre y a des mecs de 23 balais dans ce dortoir.

Oui c'est la seule chose que j'ai retenu. Franchement, elle en a jamais marre de me traiter de pédophile ? Fin j'sais pas j'imagine que ça doit être ma tête. J'ai pas l'impression d'être si pire que ça pourtant. Ou c'est juste qu'elle aime me faire chier. Fin bon j'imagine que personne le remarquera de toute façon.

-Hm oui elle est pas mal. J'en reprendrais une en passant aux douches quand j'aurais le temps.

Plutôt réussie j'avoue. La lumière est assez vive mais ça fait bien ressortir les détails et les taches de couleur. Je retoucherais peut-être un peu la colorimétrie. En tout cas j'aimerais au moins diminuer la balance des blancs, là le carrelage fait trop vif. Avec les lumière synthétiques ça passe mal.

-Tu as des idées pour des prochains articles tant qu'on y est d'ailleurs ? Fin si tu veux je t'amènerais de quoi écrire ou lire.

Bah oui, moi aussi je peux être gentil.


 

Comme t'es la belle au bois dormant maintenant je peux t'appeler Aurore ? {Ipiu ♥}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Hôpital.
Aller à la page : 1, 2  Suivant