Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous]
##   Jeu 5 Nov 2015 - 19:08

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1323
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Comme prévu j'ai très mal dormi. J'étais dans un mélange entre excitation, colère, peur et stress. Je ne sais toujours pas quoi faire. J'ai réussi à somnoler quelques heures et me suis réveillée à six heures de matin. Autant dire que j'ai laissé tomber rapidement l'idée de me recoucher. Je voulais passer me défouler en salle d'entraînement. Puis je me suis dit que je ferais mieux de garder mes forces. Garder mes forces...

J'ai l'impression d'être assis sur une résistance de grille pain. Tendu comme un arc et chargé à bloc. Pas moyen de me calmer. J'ai à peine réussi à avaler quelque chose pour mon petit déjeuner avant d'aller marcher un peu pour penser à autre chose. La pièce dans ma poche semble irradier à travers le tissu. Impossible d'oublier sa présence. J'ai laissé tomber et me suis dirigé vers l'arène.

A huit heures je me suis assis au centre sur le sable. En position de lotus avec la pièce entre mes mains jointes. Le soleil dépasse à peine les murs de l'arène, je suis encore à l'ombre. J'attends. Je ferme les yeux. J'ai dû tomber dans un demi sommeil. Je les ai rouvert vers onze heures et demi je pense. Le soleil est bien haut. Les gradins comment à se remplir.

Je n'avais pas pensé à cet aspect là. Le public. Tout ça va être éprouvant. Je décroise mes jambes endolories et me met debout pour m'étirer un peu. J'ai mal à la nuque. Je tourne lentement sur moi-même pour observer les personnes présentes. Il y a encore peu de monde. Il ne faut pas que je me déconcentre. Je fais tourner la pièce entre mes doigts lentement.

Pour moi le choix est évident. Il est fait depuis longtemps. Je ne m'en veux pas vraiment de le lui imposer. Je sais que ce sera aussi dur pour elle. Mais j'en ai besoin. Je veux me prouver que je peux le faire. J'ai envie de dépasser ça.

Je lève les yeux. C'est presque le zénith. J'observe la pièce dans ma main et passe doucement mon pouce sur la surface lisse. C'est le dernier service que je te demande Princesse. Je sais que tu me pardonneras celui-là encore moins que les autres. Après ça... Je suppose qu'il faudra que je laisse tomber si rien ne se passe. La pièce brille doucement et disparaît de ma main. Le soleil est si haut que je n'ai plus qu'une ombre verticale.

Demain était aujourd'hui. Je t'attends.


##   Jeu 5 Nov 2015 - 19:35

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1343
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je ne veux pas.

Cette pensée tournoie dans ma tête toute la nuit. Je n'ai rien mangé hier soir, mais me suis forcée à dormir. Heureusement pour moi, j'étais tellement fatiguée que j'ai tout de même pu m'octroyer quelques heures de repos. Pas suffisant, cependant. J'angoisse. Combien de fois ai-je fixé mon propre regard dans le miroir, pour tenter d'y lire autre chose que de la peur ou de la colère ? Il n'y a pas de mot. Il n'y a rien pour m'apaiser, pas même l'idée que le choix d'Huo est justifié. Pas même l'idée que tout cela l'amènera, peut-être, même si j'aimerais dire sûrement, au Panthéon.

À demain.

Pourquoi m'imposes-tu cette confrontation, Huo ? C'est si douloureux de me dire que je me tiendrai là, face à lui. Ne serait-ce pas à lui d'angoisser ? Ou suis-je simplement trop stupide pour m'y faire ?

Je n'ai rien d'un Master, je songe. Ce combat, ce combat-là, ce n'est qu'une vaste mascarade. J'essaie de me retenir de pleurer. Fixe encore et encore mon propre regard. Mon visage se lisse. Il faut que je me calme. Au moins montrer un visage digne à ceux qui nous regarderont.

Nous n'y échapperons pas.

Je m'occupe un peu et, quand le moment est venu, je me change, m'attache les cheveux en une queue de cheval. Avec douceur, j'effleure la lame de mon katana avant de quitter les lieux, les épaules droites, le menton levé. On pourrait presque croire que je m'y suis fait à l'idée, pourtant, au fond, je ne suis pas prête.

Nous rejoignons les gradins. Tous les Masters sont là, comme toujours, dans la partie qui leur est attitrée. Tous les regards sont fixés sur Huo, au centre de l'arène. Tu dois briller, aujourd'hui. Tu le dois...

Midi, le Zénith. Le soleil est haut, comme s'il savait que sa présence nous était précieuse. Mon cœur se tord.

Un appel lourd et insidieux. Son Appel, sa Voix, qui me guide.

Je tremble, je ne bouge pas. Un temps passe. J'attends. Je lutte. Je ne veux pas.

De lui-même, mon corps décide qu'il a assez attendu. Avec grâce, lenteur, il se lève ; mes pas sont légers, et je prends mon temps pour descendre dans l'arène. Je ne vole pas, sans doute pour faire durer un peu plus l'instant. Repousser le moment où le conflit débutera. J'ai peur.

J'ai mal.

Mes pieds foulent le sable de l'arène. Je plante mes yeux dans ceux d'Huo, sans chercher à y faire transparaître la moindre crainte, la moindre colère.

Le silence s'étire. Nous nous regardons.

— C'est vraiment comme ça que tu voulais que ça se passe ? l'interrogé-je dans un souffle.

Mes yeux se ferment. J'inspire. Puis le fixe à nouveau, en faisant abstraction du monde autour de nous. Une bulle se forme, les bruits semblent s'atténuer ; je pourrais avoir l'air tellement paisible si je n'étais pas dans un tel état...

— Peu importe... Il n'y aura que deux issues possibles à ce combat. Une seule condition que je te pose pour gagner.

Je souris. Sans aucune joie, sans aucune émotion. Je ne sais même plus si on peut appeler cela de la tristesse.

— Bats-toi.

Avec violence, trop, peut-être, j'envoie une bourrasque pour l'envoyer valser dans les airs, sur plusieurs mètres. J'avance d'un pas.

— Et fais en sorte que je ne puisse plus me régénérer.

Mais c'est peut-être de la rage.



Je vole en #F54759
##   Jeu 5 Nov 2015 - 20:12

Personnage ~
► Âge : 26 ans
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Ariana Vicente
Etoile Eau Lunaire
Messages : 1210
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos, toujours, mais le coeur en moins !
Humeur : Un mot : éclipse. Lol.

"Omg. OMGGGG.

C'EST TROP BIEN C'EST TROP BIEN JE SUIS TROP CONTENTE C'EST GENIAL JE VAIS JAMAIS M'EN REMETTRE OH MON DIEU MAIS C'EST TROP BIEN !!!!
"

Aujourd'hui, Ariana était heureuse. Elle était heureuse parce que quelqu'un qu'elle connaissait allait passer Master, à midi. Certes, l'idée d'aller voir le combat plutôt que d'aller manger l'agaçait un peu, mais elle avait l'habitude avec son travail de serveuse. Par ailleurs, elle avait dû se bagarrer avec son employeur pour qu'il la laisse aller le voir. Elle n'allait pas louper ça, non plus !

En plus, c'était le type bizarre de la dernière fois, Huo. Celui qui l'avait aidée à mettre en place sa petite vengeance contre son crétin d'ex plan cul. Ouais, bon, dit comme ça, ça faisait un peu bizarre, mais c'était assez honorable comme manœuvre, hein ! Enfin bon, du coup, elle savait pas trop si elle l'aimait bien ou si elle le trouvait casse-couilles. Un peu des deux, sûrement, mais quoi qu'il en soit, elle était trop contente pour lui.

Toute sa matinée fut organisée pour créer THE instrument.... Et donc, avec un immense sourire, elle alla à l'arène pour midi. Elle trouva une place pas trop près et pas trop loin (pas trop près pour pas mourir et pas trop loin parce qu'elle était miro) et déposa tous ses sachets. Elle mit sa casquette "GOGO HUO" et déroula sa banderole rose qu'elle fit flotter dans le vent. Dessus, on pouvait lire en blanc "HUO YOU CANN DO IT", avec une grosse faute barrée au feutre noir.

— YOUHOUUU VAS-Y HUO METS LUI SA RA- Oh merde, rajouta-t-elle en le voyant faire un vol plané.

Ah euh.

GOGO HUO !!!!!


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston & Nico pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥ Et merci à Elfie pour le joli kit de sorcière **



Treasure box ♥:
 
##   Jeu 5 Nov 2015 - 20:57

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

-Hé ! Les gars ! Vous savez la dernière nouvelle ?

-Quoi ?

-Va peut-être y avoir un nouveau Master Feu.

-Ah ouais ? Qui ça ?

-Un certain Huo 'paraît.

-QUI CAAAAAA ?!!

Dans le couloir des Tonnerres, Nicolas s'était jeté au milieu du petit attroupement qui c'était créé à l'annonce et qui avait, lui aussi, retenu son attention. Passer Master, il en connaissait pas tous les détails, mais il avait compris un truc : c'était pas une sinécure. Et Huo allait y passer. Huo. Son frère de cœur merde ! :

-OU ? QUAND ? COMMENT ? DANS QUELLE ETAGERE ?!

-Euh... A l'Arène, à midi...

Il choppe le poignet d'un gars au hasard... Plus rien à branler des contacts, il doit savoir l'heure et vite !... Onze heures moins le quart. Nicolas lâche tous ses bouquins, plante tout le monde sur place et file à la vitesse de l'éclair. Les autres ne le reconnaissaient plus, il n'avait jamais autant donné de la voix et n'avait jamais semblé aussi "tonnerre" qu'à ce moment. :

-POUSSEZ-VOUUUUUUUUUS !!!

***

Il n'avait jamais couru aussi vite... C'est ce qui lui semblait en tout cas. La lumière du soleil de midi lui brûla la rétine quand il arriva enfin dans l'Arène... C'était pas blindé de monde mais quand même... De loin il reconnût tout de même Aria, avec le complet du parfait petit supporter.

Oui voilà, Huo va s'en tirer... C'est qu'un combat, c'est qu'un défi. Respire. Il inspira profondément. Voilà. Rappelle-toi de tes combats avec lui, il te mettait la pâté facile... Bon j'suis pas une référence mais... Non mais on s'en fout. Il met la pâté à n'importe qui s'il le veut. Aller Huo. Il aimerait envoyer cet encouragement mental jusqu'à lui... bien qu'il en soit parfaitement incapable. Il aurait voulu être derrière lui, tel un coach, avec la serviette sur les épaules et tout... en train de gueuler comme un poissonnier. Aller Huo. se répétait-il sans cesse.

Il respira encore un coup et se dit qu'il allait rejoindre Aria au moment où elle scanda son nom... Mais il eut une brusque interruption quand Huo s'envola à travers l'arène. Et c'est comme si tout s'était interrompu autour de Nicolas... La peur lui saisit les entrailles, il s'immobilisa en plein mouvement et fixa avec de grands yeux ronds le nuage de sable et de poussière créé par l'impact. Il était vidé de toute pensée parasite...

Puis soudain, en l'espace d'un seconde à peine, tout se remit en marche. Il dévala les dernières marches qui le séparait d'Aria, fit un mouvement de tête pour toute salutation et gonfla à bloc ses poumons. Mains de chaque côté de sa bouche, il hurla plus que de raison. :

-VAS-Y HUOOOOOOO !!!


La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous] LqXPa


Spoiler:
 
##   Jeu 5 Nov 2015 - 21:44

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : Matheo Runon-Paulina Ivanova
► Rencontres ♫♪ :
Akihiko Eiji
Akihiko Eiji
Master Eau Solaire
Messages : 397
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 18
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

J'étais super crevé aujourd'hui... Franchement je n'avais pas vraiment envie d'assister à ce combat, malheureusement quand on est master ben...on n'a pas toujours le choix. Ce qui est horrible autant l'avouer. Le seul truc fun c'est qu'on est hyper puissant. Bon et qu'on rencontre des gens sympas aussi mais les obligations, ça c'est que je souhaite à personne. C'est pour ça que lorsque l'autre rouquin était venu en salle des masters ( ma première réunion, cool!! ) j'avais un peu flippé. Sérieux ? il sait pas ce qu'il désire ce mec ? Il aime la paperasse au point de devenir master ? Mais noooon roh je charrie! En vrai c'est trop la belle vie! J'avais toutefois remarqué une certaine tension entre lui et Aoi-chan. Je m'étais abstenu de fouiller dans leur passé mais bon... c'était tentant.

Me voilà donc dans l'arène, en train d'observer ce qui se passe. Vous savez, c'est super grisant d'être de l'autre côté de la barrière, d'être le master en fait. On voit vraiment les choses autrement! Même si je savais que je en serais pas appelé, je stressais pour ma collègue et surtout super amie en titre.
Je me tournais alors vers les gradins. Chouette, il a ramené ses supporters... Je me lève à mon tour et, oubliant toute dignité de master, je cri à plein poumons:

-Vas-y Aoi défonce-le!

Bon ok... c'est pas censé être ça, mais je lui fais une faveur à ce mec, sérieux! Puis, me souvenant que j'ai étais à sa place aussi, et que sans Mitsu et les autres je n'aurai pas réussi, je fis le beau geste malgré tout.

-Bon Ok, je retire. Vas-y Cheveux rouges, mets-lui le feu!


La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous] 1480354051-watanuki-sakuya-full-2033071-signa
##   Jeu 5 Nov 2015 - 21:53

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1323
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle se lève avant de descendre. Je pensais qu'elle volerait mais non... Elle veut prendre son temps peut-être ? Retarder le moment... Elle descend, se plante devant moi. Ses yeux dans les miens. Ambre et ciel. Même pas de colère, même pas de crainte. Un silence.

-...

Aurais-je pu répondre à cette question ? Elle ne m'en a pas vraiment laissé le temps. Mais j'aurais aimé lui dire. Non. Je ne voulais pas que ça se passe comme ça. Je ne voulais pas encore devoir me battre contre toi. Te faire du mal, savoir que je vais devoir te blesser m'est insupportable. Je ne vais pas faire l'idiot encore une fois. Si j'ai mal tu le sauras. Si j'ai peur tu le sauras aussi. Je ne vais pas me cacher encore une fois derrière cette façade glaciale que j'ai créé. Tu voulais que je sois sincère, que je te dise ce que je ressens. Je vais le faire.

Je n'ai pas le temps de comprendre, la bourrasque violente m'envoie valser et je me réceptionne dans une roulade maladroite. J'ai les cheveux plein de sable, la poussière vole autour de moi. J'enflamme ma main, poing fermé, l'autre encore à terre. Je me relève et la fixe.

-On en est là alors... Je souffle.

Je crée trois sphères de flamme que j'envoie dans sa direction. Il faut que je détruise son bouclier si je veux m'approcher. Les trois au même endroit, l'une après l'autre. S'il y en a au moins une qui passe le bouclier et la touche ce sera bien. Je crée un mur de flamme entre nous. Ca me permettra de voir plus facilement ses attaques.

Je suis dans une bulle. le public, le titre de Master... Tout ça n'a pas d'importance. Je veux juste me prouver que je peux le faire. Je veux réussir à dépasser ça. Comprendre enfin jusqu'au bout qu'elle n'a pas besoin de moi. Et si je lui fait du mal... Si je réussis à la blesser comme elle me le demande, alors c'est juste... Choisir entre elle et un titre de Master, un gain de puissance. C'est ça le message que tu veux me faire passer ? J'ai changé. Et je le prouverai !


##   Jeu 5 Nov 2015 - 22:00

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2908
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Le passage au rang de Master, je trouve que c'est toujours un moment mega épique. Même quand t'as pas le moral et que t'as l'impression que tout le monde te déteste. Et même quand t'es super mal à l'aise parce que tu te rends compte que ta meilleure copine, bah elle est en froid avec son copain, et qu'en plus, c'est elle qui est choisie pour se battre contre lui. Et en plus, elle est mega méchante là. Ca bouillonne un peu. On dirait presque que c'est elle la Feu. J'suis sûre que si j'étais guérisseuse, je verrais son sang bouillir. Ca doit être stylé n'empêche comme aperçu. Hum...
Je m'installais dans les gradins, et jetai un coup d'oeil furtif à Huo qui s'était redressé et fixait... Ouais bah ouais, comme je l'ai dit, bah il choisit Aoi, donc, vous l'aurez deviné : il fixait Aoi. Je sentis mon coeur se serrer malgré moi, parce que j'avais l'impression de ne pas avoir été là pour Aoi non plus... En fait, j'avais été là pour personne, et tout le monde me faisait la gueule, c'était génial ! Enfin, j'étais pas là pour faire la tronche, mais pour encourager... J'dois encourager qui au juste ?
Je devais admettre ne pas douter des performances d'Huo. Déjà parce qu'à tous les passages au rang de Master, j'sais pas si vous avez remarqué, mais les prétendants gagnent toujours. Je pense que c'est des combats un peu truqués, genre comme au catch, où on pousse l'Etoile a donné tout ce qu'elle a, et quand c'est fait, on fait style d'être fatigué et on fait genre on s'effondre comme si on était épuisé et comme ça il est déclaré vainqueur. Nan mais en vrai ! Vous trouvez pas ça louche que personne se soit jamais foiré vous ?
J'suis de mauvaise humeur, faites pas attention à mes remarques. En plus, vu l'actuel combat qui se dessine à l'horizon, j'sais pas qui je dois encourager, parce qu'Aoi a l'air tellement en colère que j'ai presque envie de l'encourager elle et de lui balancer un petit "Allez, fous-lui tout ce que t'as sur le coeur dans la gueule, ça te soulagera !". Mais en même temps, bah ce serait pas cool pour Huo.
Bref. Résultat, j'étais là, assise comme une pauvre fille dans les gradins des Masters, à fixer le centre de l'arène, sans dire un mot. Mais je ne doutais pas de l'ampleur phénoménale qu'allait prendre ce combat, ça, c'était clair. Nan mais histoire de montrer un peu d'optimisme quoi !


La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous] Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Jeu 5 Nov 2015 - 22:29

Personnage ~
► Âge : 26 ans (28/02 ?)
► Doubles-comptes ? : Athéna
► Rencontres ♫♪ :
Houston Carter
Houston Carter
Etoile Eau Solaire
Messages : 408
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

HRP : Ho punaise vous êtes trop rapides O.O

Masterisation.
Il trouvait que ça faisait soit complètement cliché soit complètement mecs qui se la pètent, soit les deux. Mais on lui avait dit que ça n'arrivait pas souvent, alors il venait jeter un coup d’œil. Un coup d’œil bien crevé, il avait fallu qu'il se déplace à midi, il détestait ça. Vous imaginez pas, tout ce monde, tout ce bordel et tout... Ouais il n'aimait vraiment pas ça...
Il se faufila entre les gens pour aller s'installer, il y avait vraiment un paquet de gens, le spectacle devait être intéressant. Il ne put s'empêcher d'étouffer un rire devant Lady Gaga au premier rang, en cape d'une cérémonie Moyenâgeuse... Il savait pas qu'il aimait le rôle play, tiens. Bon il faut dire qu'il était pas le seul.
Houston observait les moindres détails de la préparation, les regards qui se croisaient, la... Pièce ? Ha, finalement on devait être dans une cérémonie d'enterrement, vous savez quand on vous pose les pièces sur les yeux et tout... Pauvre gosse, il allait mourir.
Un petit soupire le traversa quand il aperçut d'ailleurs qui était au milieu de l'arène. Il le savait avant de venir, évidemment, mais bon. Huo Zhang. Une "connaissance", et vous ne voulez même pas savoir tout ce que ce mot implique. Ha, si ce mec devenait un des boss il avait peut-être du soucis à se faire, non ? Bah. Apparemment c'était son heure de gloire, on allait pas gâcher ça.
You repéra aussi Aria dans la foule. Elle le connaissait aussi, visiblement. Entre parains de l'illégalité... Tiens, celle qui s'avançait, c'était pas sa copine ? Ha oui, ex, ils avaient cassés. Dites merci aux commérages. Mais- HO LA VACHE, badass la gamine ! Elle devait pas être du genre à se laisser faire. Une femme dominante ? Ha, si il commençait à se poser les mêmes questions que son légume de cousin il allait pas s'en sortir.
Bon, c'était pas vraiment compliqué à comprendre. Un combat entre pouvoirs. Bien. A défaut d'être impliqué émotionnellement, Houston trouva cette occasion formidable. Voir des personnes hors du communs avec des pouvoirs que même la science a pas encore pu déterminé (enfin c'est pas comme si ils étaient coopératifs non plus), c'était une chance.

You : Chrome, récupère toutes les photos que tu peux sur les portables qui filment ici.
Chrome : Bah ouais bien sûr, je suis ta boniche peut-être aussi ?
You : Je crois que Terrae va avoir une coupure d'internet si t'es pas plus coopératif.
Chrome : Ho c'est bon hein...


Mais quelque part, se servirent de leurs pouvoirs pour se battre... Ne donnaient ils pas raison aux scientifiques qui en ont si peur ? Il secoua la tête. Pas le moment de se poser ce genre de questions.
Juste regarder. Et se boucher les oreilles, parce que y'en a qui gueulent comme des cons, à côté.



... :
 
##   Lun 9 Nov 2015 - 16:15

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1343
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Cette situation nous fait du mal à tous les deux. Il n’y a pas de moment plus douloureux qu’un autre, il n’y a que ce combat qui s’annonce, qui plane au-dessus de nos têtes et dans nos yeux, qui nous broie encore un peu plus le cœur. Mais il m’a choisie, et par ce choix, je dois me montrer forte ; par ce choix, je ne dois désirer ni le laisser gagner, ni m’abaisser à me montrer comme je me sens actuellement : fatiguée et lasse.

Il lui fallait un défi qui le pousserait à donner le meilleur de lui-même. Un défi qui le pousserait à la fois à devenir se dépasser physiquement que mentalement. C’est ça, devenir Master. C’est une déchirure. Quelque chose qui se brise en toi, pour renaître ; c’est une aube, l’aube d’une nouvelle vie, avec ses promesses mais aussi une nouvelle vision des choses. Nous changeons sans changer, nous évoluons sans cesse.

Une renaissance.

Son corps s’envole et il fait une roulade pour atterrir. Je ne me place pas encore en position de combat, désirant lui montrer que, pour le moment, ce n’est pas lui qui mène la danse. Mon bouclier se forme autour de moi, très faible, impalpable ; mais elle est composée de plusieurs couches, qui n’ont pas la vocation de me défendre. Simplement de détecter, et de suivre les mouvements de ses pouvoirs. Je connais son énergie, je pourrais me fermer les yeux fermés. Chacun de ses mouvements est perceptible dans les airs, je ressens jusqu’à ses doigts qui se referment pour serrer le poing.

C’est ridicule.

J’entends les cris du public, perçoit mon nom dans la voix d’un des spectateurs, mais je n’ai pas le temps de me concentrer dessus.

Trois sphères apparaissent et il les lance dans ma direction. Je les intercepte en les engloutissant lorsqu’ils arrivent dans mon périmètre. Chaque sphère s’éteint brusquement, vidée de son combustible. J’incline la tête. Ne souris pas. Je n’ai pas envie de sourire.

— C’est tout ce que tu peux faire ? Tu as besoin que je me mette un handicap, c’est ça ?

Le mur de feu s’étend entre nous, et je ne tarde pas à décoller d’un bond. Dans les airs, je lui envoie des dizaines de minuscules billes, qui foncent vers lui à toute vitesse. En tournoyant vers lui, elles s’aplatissent pour former des disques acérés, qui proviennent de tous les côtés. La surface pour les brûler devrait être amoindrie. Mais je suis plutôt mal barrée vu son affinité. Pourquoi j’ai été assez stupide pour lui expliquer comment cramer des trucs à distance ? Dès qu’il aura pris confiance en lui – et qu’il sera assez énervé – il va essayer de me brûler vive. En même temps, vu le défi que je lui ai posé, je vois mal comment il pourrait faire autrement.

C’est pas bon, c’est vraiment pas bon. À qui il sert le plus, ce défi ? À lui ou à moi ? P’tetre que c’est juste pour me convaincre que je dois me battre. Mais je ne veux pas me battre, je ne veux pas…

Ma mâchoire se serre. C’est lui me l’a imposé, ce combat. Alors pas le choix, maintenant. Il est trop tard pour reculer.

Je tournoie toujours au-dessus de lui, prête à éteindre ses flammes ou lancer une simple sphère pour interrompre la progression du moindre de ses projectiles, lorsque je me décide à foncer dans sa direction, utilisant l’air pour augmenter ma vitesse au maximum. La collision avec le sol résulte plus de l’accumulation d’une masse d’air que de la rencontre entre le sable et mon pied. Une onde de choc se répand, le sol se craquèle. Ma jambe prend le choc aussi et je chancèle. Mon pouvoir agit immédiatement dessus, et je ne peux retenir une grimace douloureuse qui s’efface dans la poussière volante. Rapide. Même si l’information nociceptive me saute au visage tout de même.

J’incline la tête pour me faire craquer la nuque, puis le dos. Mon regard se fait acéré alors que je saute pour lui envoyer mon pied en pleine figure, prête à en découdre au corps à corps pour l’obliger à se mettre dans le bain.

— Allez ! Bouge-toi, Huo ! J’ai pas le temps pour ces conneries, je lui lance avec hargne.



Je vole en #F54759
##   Lun 9 Nov 2015 - 19:21

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1323
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je serre les dents. Elle absorbe mes flammes dans des bulles de vide brutalement sans aucun effort. Blessante. Je hais me sentir aussi impuissant mais je ne veux pas... Je sais bien qu'il va falloir mais me résoudre à devenir... Un ennemi ? Je vais devoir en passer par là. Je ne peux pas y aller doucement. Je retiens une réplique acide qui me brûle les lèvres. Qui a dit que ce serait facile ?

Elle décolle et je la suit du regard. Je sais... Je me concentre. Juste comme elle me l'a appris.Les cibles qu'elle m'envoie entre en surbrillance dans mon esprit. Juste un peu. Je les vois. Et il y en a bien trop. Je dois trier. Vite. La forme change légèrement. Je tire un peu, mes yeux virent au rouge et les projectiles s'enflamment brutalement. Il y a trop de cibles à la fois je ne peux pas toutes les détruire. J'augmente brutalement mon mur de feu pour incinérer les petits disques qui restent. A force de tenter de la contrer de cette façon je n'ai plus le temps d'esquiver et me prend trois impacts. Épaule. Genoux. Ventre. Je grogne doucement. J'ai l'impression qu'on vient de m'enfoncer des tessons de verres ou des petites lames. Profond. Ca tue. Je saigne un peu.

Elle vole toujours au dessus de moi, tournoyant au dessus de ma tête. Je me demande encore comment la faire descendre quand elle me fonce dessus à pleine vitesse. Esquiver ou pas... Elle atterri juste à côté de moi. L'onde de choc est plus violent que je le pensais. Le sable de l'arène est soufflé autour de ses pieds, le sol se craquelle. Je recule un peu. Trébuche en arrière. Me mettre hors de- Merde. Je pare le kick avec une main, tente d'attraper sa cheville pour me retenir en même temps. J'ai encore la tête qui résonne à cause du choc, désorienté.

-Alors arrête de jouer, je crache. Cesse de me prendre pour un enfant. J'ai changé Aoi ! Il serait temps que toi aussi tu le réalises.

Je resserre ma prise, bande mes muscles et l'envoie voler. J'en ai assez ! Je n'ai plus envie de jouer maintenant. Je crée une quinzaine de billes de feu que j'envoie autour d'elle pour la harceler par ses angles morts à chaque ouverture. Je fonce sur elle. Poings, pieds. Je vise les épaules, les chevilles, les genoux. Je dois la déstabiliser, lui enlever son équilibre. Elle ne doit pas pouvoir réagir.

Je ne veux pas me cacher, fuir. Je crée encore des boules de feu que je lui envoie. Je halète un peu. Même à fond comme ça et ma limite débloquée je vais vite me fatiguer. Je dois trouver quelque chose. Un truc pour faire beaucoup de dégâts avec peux d'énergie. Et je ne veux pas la brûler vive.


##   Lun 9 Nov 2015 - 21:52

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Matheo Runon
Matheo Runon
Etoile Air Solaire
Messages : 663
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Une clameur me tira de mon sommeil. Je poussai un petit grognement en émergeant, forcé de quitter le monde des rêves. Non pas que je ne sois pas habitué à entendre des cris toute la journée mais cette fois, ils viennent crier sous ma porte, et plutôt fort en plus. Malgré mon fort désir de me rendormir, je ne peux m'empêcher de tendre l'oreille en entendant un nom que je connais.

- OUais, ce Huo-là... ou je sais pas qui, il se bat pour passer master en ce moment!

-Alors dépêche! Pourquoi on se grouille pas ?

-Parce que Damien est encore à la traîne...

J'entends alors quelqu'un râler puis leur énergie s'éloigne rapidement dans le couloir. Je suis parfaitement réveillé, dressé sur mon lit. Huo ? Il combat dans l'arène pour son titre de master ? Toujours assis, les yeux un peu dans le vague, je me force à me concentrer pour percevoir son énergie. Je le connais bien Huo... J'ai senti son énergie tellement de fois. Surtout depuis notre petit combat, je l'avais bien senti... Je le capte au niveau de l'arène, trop loin pour en savoir plus. Il semble être en pleine effervescence, celui ou celle en face de qui il est doit lui donner du fil à retordre.
Doucement, je joins mes mains dans une attitude de priant.

-Courage Huo... Tu peux y arriver!

Puis une autre énergie entre dans mon radar, sûrement le master au vu de son énergie, elle irradie tant que je la perçois jusqu'ici. Je me rends compte alors que c'est plus aisé car je la connais. Je l'ai déjà croisé, il y a longtemps. Le temps peut nous faire oublier, moi je m'en souviens. Un sourire s'esquisse sur mes lèvres.

-Fais attention à toi aussi... Aoi.



La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous] 1416521899-matheo-signature
##   Lun 9 Nov 2015 - 23:17

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3049
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !


Une masterisation ça ne se loupe surtout quand tu es reporteur. D’habitude c’est Huo qui se charge de ce genre de choses, il est vachement plus doué que toi pour prendre des photos. Surtout maintenant. Sauf que aujourd’hui c’est lui qui passe sur le ring. T’es heureuse, dans le sens où tu te dis que c’est normal et qu’il fera un master génialissime. D’un autre côté sachant qu’il va devoir taper sur Aoi, t’es un peu mitigée. Dis Huo t’es au courant que tu vas te faire mal ? C’est un grand garçon et tu ne remets pas en cause son jugement, juste si elle lui pète les jambes il n’y aura plus personne pour prendre les photos pour le journal.

« ET VOILA QU’AOI ENTAME LA DANSE, TU VIENS DE TE PRENDRE UN VENT HUO. »


Tu gueules, tu commentes. Il te faut comme souvent faire l’idiote pour ne pas montrer que tu n’en mènes pas large. Si le vieux chnoc existe là-haut fasse qu’il ne lui arrive rien de mal. Sauf que s’il ne lui arrive rien de mal, tu n’auras pas grand-chose à mettre dans l’article. Pourquoi les choses sont si nuancées ?

« LA RIPOSTE NE TARDE PAS, IL ENVOIE TROIS PROJECTILES DE FEU SUR AOI. »

Tu te demandes de quoi est fait son bouclier, si c’est de gaz inflammable tu espères qu’il y a des eaux dans la salle. Tu t’es improvisée commentatrice, tout le monde fout l’ambiance, tout le monde soutient Huo. Toi tu t’en fous qu’il gagne ou qu’il perde, t’as juste pas envie de le récupérer en morceaux. A la limite s’il lui manque une paire de dents tu t’en fous, un doigt à la limite… Mais comment tu pourrais esclavagiser un handicapé.
Tu observes Aoi avec attention, tu te demandes quand c’est devenu si compliqué entre eux. T’avais eu l’impression pendant longtemps qu’ils étaient le couple parfait. Enfin, aujourd’hui ils se jettent des truc dans la figure… Et ce ne sont pas des assiettes malheureusement.

« AOI LES ETEINT COMME ON SOUFFLE SUR UNE BOUGIE, T’ES MAL BARREE HUO ! VAS-Y AOI MONTRE LUI CE QUE C’EST QU’UNE FEMME UNE VRAIE ! »


On va peut-être dire que tu prends ton rôle de commentatrice très à cœur… Mais ça t’occupe, et occupée tu stresses moins. Que voulez-vous, cette fille est complètement abrutie. Une vraie quiche il lui manque une case. Tu repères non loin de toi Houston, tu as un souvenir comme quoi il était doué avec la technologie.

« C’EST CA, PAS MAL LE COUP DES BILLES SHURIKEN ! ALLEZ HUO TE LAISSE PAS FAIRE !!!!! »


Bien et sinon tu vas bien dans ta tête ? Tu choppes la manche de You toute souriante :

« Tu es à présent photographe attitré de l’évènement je veux le plus de prises de vues de la culotte d’Aoi possible pour le journal ! »


T’es vraiment la reine pour imposer les choses aux gens… En même temps qui ne sait pas que ce mec aime se mêler de ce qui ne le regarde pas et foutre la merde ? Sa chiantise n’aura échappée à aucune des personnes qui l’ont rencontré. Tu ne doutes pas de sa capacité à faire des photos à grand potentiel artistique.

« HUO S’ENERVE ET IL LANCE UNE MIRIADE DE BOULLES DE FEU SUR AOI, COMMENT LA MASTER REAGIRA ? VA-T-ELLE SE LAISSER SUBMERGER ???? »



Putain mais fermes là. T'es saoulante comme fille on ne te l'a pas dit ? Et puis t'époumoner ne sert à rien, ils ne t'entendent vraisemblablement pas avec toute l'adrénaline qu'ils ont dans leur corps... Ils sont totalement dans leur combat.
Okay t’es morte de trouille. Tout va bien. Maintenant que l’appareil est entre les mains de You tu caches les tiennes entre tes genoux pour ne pas montrer leurs tremblements.



La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Jeu 12 Nov 2015 - 11:34

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1343
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Sois vive. Rapide. Ne le laisse pas te toucher.

Il faut que je respire. J'ai une boule dans le ventre, j'ai l'impression de suffoquer ; le contre-coup de mon onde de choc se ressent dans tout mon corps, mais je bande mes muscles pour me concentrer le moins possible sur la douleur. Autour, des éclats se sont détachés du sol. Je n'y fais pas attention, pour me concentrer immédiatement sur les coups à venir. Temps que je réalise qu'il a changé ? Non. Non, je ne le réalise pas, tout simplement parce que tu ne me le montre pas.

— Si tu veux tant que ça le prouver, alors montre-le, au lieu de combattre comme un bébé.

Il m'envoie valser mais honnêtement, ça ne fait rien ; je profite plutôt de l'élan qu'il m'a donné pour m'éloigner à nouveau, lui lançant dans le même mouvement de très fines aiguilles. Vous savez, c'est le genre de chose qui traverse la peau, pour se ficher dans vos muscles, et que vous n'êtes même pas capables de voir à l’œil nu, peut-être juste un éclat, l'espace d'une seconde, lorsqu'ils se déplacent vers vous. J'ai eu l'occasion de travailler avec Wyatt, d'essayer de réparer son nerf optique.

C'est fou comme on peut augmenter sa précision, à une échelle aussi infime.

En fait, je comprends pourquoi je suis en colère. Il m'a choisie, mais il ne fait que m'envoyer des boules de feu dessus, essayer de me frapper. Il ne fait rien. Les coups pleuvent, et je les pare agilement, me prends un gnon ici ou là, amortis par une épaisse couche protectrice flottant à la limite de ma peau. Épaule, ventre, visage. Je lui lance un regard mauvais, agacée. Traque ses boules de feu, comme on traquerait des mouches qui nous importune. Et les éteindre, les souffler, faire entrer d'autres sphères en collision, encore et encore. Deux passent, et j'envoie une bourrasque suffisamment forte pour nous séparer, Huo et moi, pour tenter de les éviter. L'une me rentre dans le ventre, embrasant la protection, et l'autre me frappe au visage. La brûlure est cuisante, mais pas immédiate. Je mets de la distance entre nous, la frotte un peu le temps que la peau ne se régénère, éteins les flammes qui commencent à manger mon haut. Les autres se heurtent toutes à un bouclier, qui tient difficilement le choc. Il se brise lors de la dernière salve.

Mais qu'est-ce que je suis comme monstre, au juste ?

— Là, tu vois, je me demande comment je vais faire pour y aller à fond si tu ne le fais même pas toi-même. Tu as envie de mourir ?

Ce faisant, j'occulte toute réaction de sa part en l'écrasant sous un mur d'air, qui l'aplatit au sol. J'ai un soupir, reprends mon souffle.

— Tu perds, Huo. Tu as besoin que je te rappelle quel est ton défi ?

Si tu crois que je vais me laisser submerger par des petites loupiotes brûlantes, tu te trompes.

— Peut-être que tu ne veux pas me faire mal ?

Un sourire. Le poids que je mets dans ma formation continue à le maintenir au sol.

— Ou peut-être que tu ne mérites tout simplement pas d'être là ?

Les éclats qui s'étaient détachés du sol se mettent à léviter, puis à tourner autour de lui. Je suis certaine que ce doit être très amusant de se faire lapider devant une foule de spectateurs.

Je souris.

— Pourquoi tu me fais gâcher mon énergie et mon temps ?

Les pierres foncent dans sa direction.

Quel genre de monstre je suis ?




Ipiu > Aoi est en pantacourt. PAN-TA-COURT D: (Non mais)



Je vole en #F54759
##   Jeu 12 Nov 2015 - 18:19

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1323
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je crois que je ne savais pas à quoi m'attendre. Je n'ai jamais vraiment réalisé la différence de niveau. Et j'enrage. De me sentir aussi faible, impuissant. Et je lui en veux. A elle. Elle me traite comme un gamin. Marre. Je lui montrerai que je le mérite. Alors que je l'envoie voler je capte un éclat dans l'air, un reflet. Par réflexe je dresse encore un mur de feu entre nous mais me prend quand même un... Ce n'était pas une bille ou un disque comme tout à l'heure. C'était même tellement fin que sans ce reflet je ne l'aurais pas vu. Des aiguilles ? J'ai l'impression d'avoir une aiguille enfoncé dans le muscle de mon bras que j'ai placé en protection. C'est douloureux.

Je serre les dents, la fusille du regard sans cesser mes tentatives pour l'atteindre. Rien à faire. Toutes mes attaques sont arrêtées par son bouclier. Je la touche à peine une fois mais elle se guérit aussitôt. Encore une bourrasque pour nous séparer. Elle n'a plus de bouclier mais est encore indemne. Je lui lance un regard mauvais. Marre. Je tente de répliquer mais la pression brutale sur mes épaules m'écrase au sol. J'encaisse. Encore. Tente de me relever. Assez ! J'en ai assez que tu te moques de moi !

Je relève difficilement le regard vers elle. Et si mes yeux pouvaient tuer... Je vois les éclats du sol dus à l'onde de choc de toute l'heure léviter autour d'elle. Elle veut quoi ? Me lapider ? Mes yeux brillent de fureur et de rage contenue. J'enflamme mon corps brutalement, fais monter la température autant que je peux au dessus de moi pour dilater l'air et faire baisser la pression. C'est suffisant pour me permettre de bouger. Je me pousse dans une roulade et les pierres se fichent dans le sol.

-ASSEZ !

J'enflamme le sol autour d'elle, faisant monter les flammes pour l'enfermer dans un cercle de feu. Je n'avais pas envie mais tant pis. Je lance mon pouvoir de marionnettiste sur elle pour la bloquer. A défaut de l'immobiliser ça la ralentira.

-Tu n'es qu'une petite idiote Aoi, je réplique sèchement.  Je te fais perdre ton temps, hein ? Mais tu crois que ça m'amuse ?

La concentration, la chaleur et le soleil qui me tape sur la nuque. Tout est trop. Les flammes s'éteignent brutalement et je balance mon pied dans son ventre. De toutes mes forces. Je lui lance un regard brillant de mépris et de haine.

-Je pensais que je ne te méritais pas mais j'avais tort. C'est toi qui ne m'a pas mérité. J'ai plus le droit que n'importe qui d'être là. Même plus que toi.


##   Dim 15 Nov 2015 - 21:36

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1343
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Mon cœur tambourine dans ma poitrine, et je me force à respirer le plus posément possible pour garder un rythme cardiaque plus détendu. Je ne sais pas bien ce qui m'épuise le plus, le combat ou toutes ces pensées qui tournoient dans ma tête depuis que j'ai foulé le sol de l'arène. Le rôle de la méchante me sied définitivement bien mieux que ce que j'aurais cru ; c'est à la fois facteur d'une tristesse incommensurable et d'un agacement plus profond encore, une haine que j'ai rarement connue contre moi-même. Contre lui, probablement aussi.

En face, son regard exprime le mépris le plus total. Je lui en renvoie un aussi, un regard dénué d'expression. Soudainement, il enflamme son corps, brûlant légèrement le tissu dans son dos. Les flammes parviennent à le faire se sortir son immobilisation, et j'envoie les pierres dans sa direction, qui se fichent finalement dans le sol. Tss. Loupé. J'allais m'envoler, lorsque des flammes sont apparues tout autour de moi, m'enfermant subitement entre elles, et mon corps échappe soudain à mon contrôle. Mon bouclier se forme immédiatement autour de moi, tourbillonnant pour éloigner les flammes qui s'incurvent légèrement vers l'extérieur. Mes bras sont légèrement brûlés par le contact rapide, tout à l'heure, mais tout ça guérit vite. Je serre les dents.

Ferme les yeux en les sentant me piquer douloureusement. Le sable se soulève autour de moi, et je ne bouge toujours pas. Je pourrais m'envoler, partir, mais je ne réagis pas. Ses mots me font trop mal. Les premiers, d'abord, qui m'enfoncent un peu plus. Je les ai mérités, ceux-ci. Ce n'est qu'une réponse à ce que je lui ai lancé un peu plus tôt.

La suite, en revanche, me fait plus de mal que le coup de pied que je me reçois dans le ventre, et qui m'envoie gésir au sol. Immédiatement, je me redresse, augmente ma vitesse grâce à mes pouvoirs, qui poussent chacun de mes gestes ; mes deux mains s'abattent à plat sur ses oreilles et la force du coup devra probablement l'étourdir. Enfin, je lui relance mon poing dans le ventre, cherche à l'entailler de l'autre en créant une lame d'air autour de mon bras. Je tournoie avec agilité, utilisant un courant d'air pour compenser mes pertes d'équilibre et chaque défaut dans ma défense. Peu importe s'il doit me brûler. Peu importe. Je m'en contre-fiche.

La colère prend le dessus, petit à petit. Finalement, emportée dans une petite tornade, je lui envoie mon pied dans le visage en tournoyant, avant de reculer à nouveau, la respiration laborieuse et les yeux luisants. J'ai mérité ma place dans cette arène. J'ai souffert, j'ai pleuré, j'ai craqué. Mais ce n'est pas ça qui me fait le plus de mal. Ce n'est pas ça.

— Tu sais quoi ? Tu as raison.

Je reprends mon assaut, plus remontée que jamais. Mes coups se font plus brusques, plus violents ; mon affinité les rends plus rapides, plus puissants, et je sens la poussière se soulever de plus en plus. Dire que je pourrais arrêter tout ça tellement rapidement…

— Bats-moi, et tu auras enfin ta preuve que je ne te mérite pas.

Un coup au niveau du bas-ventre. Des sphères qui tournent tout autour de nous, pour intercepter le moindre jet de flammes.

— De mon côté, je sais déjà quoi penser de toi. On ne peut pas te faire confiance.



Je vole en #F54759
##   
Contenu sponsorisé

 

La lueur de la flamme peut-elle remplacer celle du soleil au zénith ? [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Arène.
Aller à la page : 1, 2  Suivant