Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Il était un petit homme, pirouette, cacahuète ♫
#   Dim 8 Nov 2015 - 13:04
Messages : 349
Date d'inscription : 08/11/2015

Carte d'identité.

Prénom : Charlie-Ange « Angie »
Nom : Petit
Âge : 25 ans
Affinité et pouvoir : Terre Solaire
Greffe : (pour les masters) xxx






Apparence.


« C’est d’la peinture là ? » Le doute est permis, au vu du grand nombre de tâches qui ornent ses vêtements. Aucun n’est d'ailleurs épargné et l’on retrouve de la gouache jusque sur ses sous-vêtements bigarrés. Il peint toute la journée et son appartement s’est peu à peu transformé en gigantesque atelier. L’homme est curieusement très manuel, il bricole, assemble des bouts de détritus, des morceaux de bois, de tout et beaucoup de n’importe quoi, c’est un peu sa revanche sur la vie.
« N’est-il pas un peu tendu ? » Combien de fois cette phrase l’va-t-il entendue ? Elle le blessait fut un temps où il s’assumait moins. « Déstresse, on ne va pas te manger. » Il en avait marre de genre de réflexions. Il ne voulait pas expliquer que ce n’était pas sa faute, qu’il était né comme ça et qu’il avait appris à gérer sa maladie par automatisme. Hélas non sa posture n’était pas naturelle, et plus il se focalisait sur elle, plus il semblait renfermé.
Aujourd’hui il a compris, il n’est pas handicapé, il a un handicap. Un petit vice dans l’engrenage qui fait qu’il n'est pas comme tout le monde. Qui cependant pourrait se venter de cet exploit, chacun est unique.
S'il tremble en permanence, pas comme un papi atteint de Parkinson, mais plus comme quelqu’un qui a froid, ce n'est qu'une de ses petites différences de plus qui font son individualité. Pour gagner en précision il est naturellement tendu, en bandant ses muscles inconsciemment. Maintenant ses tremblements sont presque indétectables, mais l’on remarque encore qu’il est tendu, contre cela il ne peut se battre. Les plus attentifs noteront vraisemblablement sa maladresse et sa lenteur dans les gestes de grande précision, mais c’est vraiment infime.
Il ne reste plus grand-chose de cette maladie au nom obscur dans son attitude, elle ne pèse plus, comme elle a pu le faire par le passé, sur ses épaules, et même si encore aujourd’hui elle accompagne chacun de ses gestes, il a appris à vivre avec.
Comme il a appris à vivre avec ses cheveux châtain sale, il les a pendant ses études teint de mille et une couleurs. Lorsqu’il a commencé à enseigner il leur a rendu leur couleur d’origine. Il se voyait mal se pointer ainsi devant ses élèves, alors il a essayé d’adopter un look plus protocolaire, sans vraiment y parvenir car son goût prononcé pour les couleurs fait parfois mal aux yeux. On lui pardonne car après tout, il est professeur d’art et « chacune de ses tenues est un peu une œuvre. » disent ses amis.
Son ex vous le décrira sans doute autrement, il aimait ses grands yeux verts et la douceur de ses mains. Il aimait son corps agile et musclé par la natation, pourtant il l’a quitté, la distance était trop grande… Et tout l’monde le sait, les relations à distance ça finit toujours par craquer.
C'est un homme avenant au sourire rayonnant, on put se demander s'il se nourrit d'arc-en-ciels et de la bonne humeur au petit déjeuner... Même s'il est vrai que depuis presque un mois que son sourire s'est estompé... Un mois qu'il a perdu sa plussoyance.



Caractère.

Serais-ce présomptueux de le qualifier de personne de qualité ? Sans doute, pourtant c’est le gentil garçon qui va aider la mamie à traverser la rue. Il est serviable et agit toujours avec beaucoup de douceur. Il est prévenant avec ceux qui l’aime, et agit avec considération envers les autres. C’est tout à fait le genre de personnes à avoir peur d’une araignée et à pourtant aller chercher un magasine pour la mettre dehors sans la toucher plutôt que de l'écraser, car malgré sa peur il ne veut pas lui faire de mal alors il se force.
Il vous l’expliquera d’ailleurs assez bien : elle n’a pas demandé à vous faire peur, c’est une gentille bête au fond, laissons la vivre sa vie comme elle l’entend.
Angie c’est quelqu’un d’assez sympa en fait, les gens l’aiment bien parce qu’il est posé et débrouillard. Il écoute leurs soucis et essaye de trouver des solutions simples. C’est quelqu’un de très optimiste d’habitude, chaque problème trouve chez lui sa solution… Et s’il n’y a pas de solution « c’est qu’il n’y a pas de problème » Les gens l'aiment aussi pour sa discrétion, il ne voit pas d'intérêt à parler de leurs secrets. Il écoute sans jamais reformuler la moindre des confidences qu'il a reçues. Cela fait de lui un ami de qualité, on y reviendra toujours avec lui.   

Pourtant ces derniers temps, ceux qui le connaissent ont vu sa bonne humeur s’éteindre. La mélancolie a envahi ses traits, que lui est-il arrivé ? Rien de terrible, personne n’est mort et pourtant… Pourtant il doit digérer, faire le deuil de ses convictions.  Il croyait qu’il pourrait comme cette femme en son temps donner des ailes aux enfants. Il se pensait que c’était important, il pensait que tout le monde aimait l’art. Il s’est trompé et les étoiles dans ses yeux se sont éteintes. Pourtant il s'en faudrait de peu pour rallumer l’étincelle.

Une nouvelle foi ou il voudrait se perdre corps et âme, car malgré son intellect il a besoin de croire en quelque chose. Il a besoin d’un but dans la vie, et maintenant qu'il ne sait plus quel il est, il est perdu.



Goûts.

Il serait tentant de dire qu’il aime les hommes, mais cela ne serait qu’une vérité partielle. « On ne tombe pas amoureux d’un genre mais d’une personne ! » s’indignerait-il, et cela même alors qu’il n’est à ce jour sorti qu’avec des hommes. Pourtant il refuse d’être si manichéen, pour cette fille. Cette fille qu’il a aimée et qui l’a repoussé. Il ne peut pas dire « je suis homosexuel » mais il dira avec aisance « j’aime un homme. »

Pourtant les courbes voluptueuses des femmes l’attirent, et c’est souvent sans arrière-pensée qu’il demande à ces dernières de se dévêtir devant ses pinceaux.  L’art s’est tout ce qui l’a construit. Il est devenu quelqu’un grâce à lui. Alors oui il aime dessiner les gens, les peindre, les prendre en photo et parfois mélanger tout ça aussi. Parfois il prend sa caméra et ne la lâche plus pendant des semaines, et puis cela lui passe quand il rencontre un morceau d’argile. Il y a tellement de médias différents qui le passionnent, il papillonne un peu entre tous mais a un univers bien à lui.

Il aime les chats bien qu’il n’en ait jamais adopté, il en nourrit plusieurs sur son balcon mais ne laisse plus entrer ces vauriens dans son antre personnelle depuis qu’un de ces chenapans a trempé ses pattes dans la peinture et foutu en l’air une de ses œuvres. Depuis aucun animal à quatre pattes ne franchis son seuil.

Il n’aime pas la passivité, il n’aime pas quand il est impuissant. C’est quelqu’un qui est très actif. Il aime le mouvement, le changement et pourtant il besoin de cette même base solide de potes qu’il se trimbale depuis le lycée. Ils sont tous un peu abîmés, un peu blessés par la vie, mais leur amitié les a rendus forts. C’est une bande de potes comme on n’en a qu’une dans une vie, et lui c’est un peu leur pilier central. Il les a tous ramassés avec sa bonne humeur sur le bas-côté de la vie. Il les a rafistolés, leur a montré qu’ils n’avaient pas à faire semblant, qu’ils étaient bien comme ils étaient… Et dix ans plus tard ils sont encore là. Angie il en aime chacun d’entre eux pour ses qualités, mais aussi pour ses défauts. C’est un peu la famille quand il se retrouve avec eux, mais malheureusement c’est de plus en plus rare, chacun arpente maintenant sa voie. Certains ont même des enfants, pour dire.

Pour finir Angie c’est quelqu’un qui a besoin de vivre en société, laissez le seul et il dépérira comme une plante privée d’eau. C’est un bavard qui a besoin de compagnie.



Histoire.

Le regard du jeune enseignant se pose sur sa classe de quatrième D, et à cet instant il sait. Il n’y croit plus. C’est arrivé subitement entre une remontrance à Matthias et la soustraction de son portable à Cynthia. Pour la énième fois il lui a expliqué que non, elle n’avait pas le droit d’envoyer des textos en classe, et lorsqu’elle lui a répondu « Je le sais bien, vous m’l’avez déjà dit, c’pour ça que je jouais à Candy Crush ! » Il a été pris d’une furieuse envie de la défenestrer, mais s'en est finalement abstenu. Il passe pourtant son temps à chercher des excuses à ses gamins, d’ailleurs il sait bien que cette jeune fille n’a pas la lumière à tous les étages… Il le sait mais il en a marre de lutter contre vents et marées.

En cet instant fatidique du jeudi 29 octobre 2015, le professeur d’arts plastiques a compris : aucun de ses élèves n’a envie d’être là. Il est le seul dans cette classe à avoir cherché à y siéger.  Alors interdit il s’adosse à son bureau contemplant avec affliction les silhouettes avachies des collégiens qui au mieux prennent son cours comme une salle de récréation. Il n’a pas signé pour ça, il se souvient de sa propre adolescence, en ce temps-là tut lui semblait bien différent.

Charlie-Ange avait à peu près douze ans quand il avait décidé que les arts-plastiques étaient la plus belle des matières scolaires que l’on n’enseignerait jamais. Ce n’était pourtant pas le physique de sa prof de cinquième qui l’avait mené à ce constat, le poil grisonnant assorti de sa garniture de rides n’était pas vraiment ce qui le faisait bander. Il préférait de loin les courbes arrondies des mannequins dévêtues qui posaient sur les magazines de son frère aîné. Parfois ils passaient des heures à commenter l’architecture de telle ou telle paire de nibards, ils ne tarissaient pas d’éloges au sujet du fidèle destrier de cette mannequin suédoise, comment se nommait elle déjà ? Il ne s’en souvient pas, c’est un détail sans importance à présent.
Ce qui a de l’importance c’est que l’adolescent qu’il avait été avait un jour compris que l’art  était et resterait la seule matière où l’on ne vous forçait pas à trouver un résultat unique et universel, mais un résultat qui vous plaisait à vous. 2 plus 2 pouvaient faire 3 tout comment 347, c’était à vous de décider. Il aimait ça. Bien sûr comme tout pré-pubère qui se respecte il avait parfois rendu des travaux bâclés, mais le regrettait amèrement en croisant les yeux gris de l'enseignante. Il n’avait plus eu envie de se fouler pour l’école qui le lui rendait bien, le pléthore de mauvaises notes qui s’abattirent sur sa croupe n’aidèrent en rien. Démotivé par les remontrances professorales et les menaces paternelles le jeune home lâcha prise.
On voulait faire de lui un cancre ? Très bien il relevait le défi, et ne manquant pas d’imagination il le fit avec brio. L’enfant si doux autrefois était devenu la bête noire de tout un collège. Collège dont il finit d’ailleurs par être exclu, insolence ? Il cochait la case, échec scolaire ? bien entendu. Alors que la sanction disciplinaire tombait, il haussa nonchalamment les  épaules. Il s’en balançait, passer une semaine chez lui ou au collège, quelle différence ? Il serait toujours un cancre.

Sa vieille chouette de prof d’arts pourtant avait pour lui la larme à l’œil. Alors que les autres enseignants se dispersaient le laissant seul avec ses parents qui se rejetaient la faute l’un sur l’autre « Tu lui laisses tout passer ! » « Tu peux parler tu n’es jamais à la maison ! » L’enseignante s’était approchée de lui, elle avait posé ses grands yeux de chouette très chouette dans ceux du garçon :

« Charlie, tu vaux bien mieux que ça, tu le sais et je le sais… Pourquoi tu ne le leur montrerais pas à tous ? »


Voilà comme il avait été remis sur les rangs, il devait tellement à cette enseignante que cela lui avait paru naturel, au moment de choisir ce qu’il voulait faire de sa vie, de décider d’enseigner l’art. Deux années qu’il l’enseignait en collège… Et c’était arrivé.

Il ne se reconnaissait en aucun de ses élèves, il n’avait jamais été l’image même de la réussite scolaire, pourtant jamais il n’avait été si passif dans un cours. Il pose un regard semi-circulaire sur cette classe et il sait. Il n’est rien pour eux, comme pour les autres. Aux yeux du chef de l’établissement il n’est là que pour faire de la garderie. Il le sait car lorsqu’il cherche à faire des sorties au musée qui ne se trouve pourtant à quelques rues de leur établissement, on lui indique qu’il ne doit pas empiéter sur les heures de mathématiques et de français.
Il s'est battu mais aujourd'hui il sait que cela n'a servit à rien. Il sait que c’est inutile. Aujourd’hui il a compris, tout le monde s’en fout.

Alors lui aussi il commence à s’en foutre de tout.

Il s’est installé à bas bruit ce vide dans son âme, là où jadis brûlait la flamme d’enseigner ne restent que quelques cendres éparses. Ce qui faisait sa force a disparu, d'ailleurs tous ses rêves ont disparu, le laissant peu à peu dériver. Quand cet homme réconfortant est venu le chercher, il l'a suivi sans hésiter.





Codes du règlement.
Codes validés par Hideko ~


_______________________________________


À propos de vous...

Vous êtes...? ^o^ : Déjà connue.
Comment avez-vous découvert le forum ? : Un chat m’y a mené, mais il a filé entre temps.
Votre avis dessus ? : Vous le savez bien vous avez bouffé mon âme.


Dernière édition par Charlie-Ange Petit le Dim 8 Nov 2015 - 21:33, édité 2 fois
#   Dim 8 Nov 2015 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 24 ans...
► Doubles-comptes ? : Isis Nial, Dunkan D. Carter (inactif pour le moment), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

HO HO HO ZYVA UN TERRE LA *O*
Je ne sais pas encore qui tu es mais ça va venir, en tous cas re-bienvenue *w*



Spoiler:
 
#   Dim 8 Nov 2015 - 19:32
Messages : 349
Date d'inscription : 08/11/2015

Merci Youyou ! Tu découvriras ça rapidement si tu passes sur la box ;)

Sinon j'ai terminé, je suis pas certaine du nombres de lignes j'ai essayé de faire pas trop long du coup je doute parce que j'grossis à 250% pour lire sans difficultés >.>
#   Dim 8 Nov 2015 - 21:00

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Je te valide, ta fiche est parfaite ! J'ai beaucoup aimé la lire, Charlie-Ange a l'air d'être un personnage super attachant !
Sinon, pour la longueur, t'inquiète pas, c'est parfait ! Pas de souci, c'est ni trop long (la preuve, j'ai tout lu !) ni trop court, et on est bien pris dedans.
C'est donc avec joie que je te (re)accueille parmi nous ! Amuse-toi bien avec ce nouveau personnage, et profite bien du pouvoir des Terre ! :D



Spoiler:
 

#   Dim 8 Nov 2015 - 21:19

Personnage ~
► Âge : 24 ans...
► Doubles-comptes ? : Isis Nial, Dunkan D. Carter (inactif pour le moment), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

(Avec le Youyou tu t'es cramée xD)



Spoiler:
 
#   Dim 8 Nov 2015 - 21:20
Messages : 349
Date d'inscription : 08/11/2015

"Quel est votre but dans la vie mademoiselle ?
- Avoir un personnage dans chaque groupe sur Terrae.
- ... "

Merci je m'en vais de ce pas trouver un copain de RP ! =D
#   Dim 8 Nov 2015 - 21:27

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 396
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 23
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Rebienvenue Ipiu et bravo pour ta présentation Dance



Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
#   Dim 8 Nov 2015 - 21:40
Messages : 349
Date d'inscription : 08/11/2015

Quand bien même j'aurais voulu être discrète... Merci Tahia :)
#   Dim 8 Nov 2015 - 23:27

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 263
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

OMG. OMG. OMG.
Angie est juste génial !
Re-bienvenue toi <3


ET
DAMN
JE NEED UN RP ALLEZ

Love sur ta face I love you

PS : Putain Seto, SETO QWA, tu me vends du rêve sérieux. Ou Makoto ? Bref, ton avatar est juste magnifique, je te vénère petite copine de chat ~



Gribouille en #ff9966
#   Dim 8 Nov 2015 - 23:37
Messages : 349
Date d'inscription : 08/11/2015

Si t'es prête à accueillir mon petit Angie, je te laisse le premier refrain ;) On en parle par MP ?

En tous les cas heureuse qu'il te plaise, et d'ailleurs ton nouveau kit est trop mignon *^*

(et c'est bien Makoto, parce que Makoto il me rend toute chelou je l'aime trop fort)
#   Lun 9 Nov 2015 - 0:03

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2522
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

....
Je t'aime. <3
Je veux un rp. <3



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Lun 9 Nov 2015 - 14:04

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Rebienvenu à toi I... Angie! :D

Il est marrant celui là! :p



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
 

Il était un petit homme, pirouette, cacahuète ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Passons du temps tous ensemble !
 :: Présentations. :: Présentations validées.