Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Des excuses s'imposent, n'est-ce pas ?
Jeu 3 Déc 2015 - 10:04
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Bon, ok il va falloir revoir certaines stratégies. Jusqu'ici, c'était facile de se jouer des gens avec une belle gueule. Mais quand il faut prendre les choses en main, autrement dit, être plus sérieux, y a moins de monde! Ce qui aurait du être romantique, fut un total désastre. Bah déjà qu'Ys et le romantisme ça fait deux, là, c'est vraiment chaotique. C'est pas de sa faute d'avoir voulu essayé. Non mais il faut dire qu'il n'a pas toute les chances de son côté hein, c'est vraiment con comme principe: une patinoire sans patins. Ceci dit, ça attire les curieux et même si le principe est bidon, il y a énormément de gens qui s'y prêtent. Alors c'est qui les débiles?! 

"Ouais ben fais pas la maline aussi... T'es pas mieux que moi!" 

Bon, peut être que si au finale si l'on devait vraiment les départager. Mitsuki n'est pas tout à fait à son aise mais ça ne peut pas être pire qu'Ys. Maintenant on sait ce que ressentait Bambi! Pauvre de lui. 
En plus, c'était assez ironique, car avec son serre tête, il était vraiment dans la peau du personnage. Jusqu'ici sa taille avait été un avantage, mais là, il se sent vraiment ridicule. Et pourquoi ses deux jambes n’obéissent pas là?! Non mais franchement, même la Master avance. Lui, il est à la traîne. Bah c'est surement le temps de trouver ses repères. 

"At...attends moi!!!" 

Tandis que Mitsu manqua d'être renversée, Ys vint enfin à sa hauteur, assez pittoresque: bras en avant, légèrement courbé vers l'avant. Et autant dire qu'il ne patine pas bien, il se laisse tout simplement porter par la glissade, au ralenti... 

"Je sais pas qui a eu cette idée... mais c'est quand même marrant..." 

Oui parce qu'enfin de compte, malgré sa difficulté, c'est que le garçon s'amusait. Même si pour l'heure, il avait un large sourire crispé. Un vrai casse cou! Par contre Mitsuki, elle fait sa prétentieuse là! Elle n'est pas plus douée mais elle se la pète! D'ailleurs elle ne manque pas à se moquer du malheur du jeune homme. 

*Attend qu'on soit sur la terre ferme toi!!* 

Tentant de se redresser au mieux, Ys accepta l'idée de son amie. Essayant d'attraper sa main comme font les amoureux, oui, il faut bien rattraper le coup, il laissa aussitôt tombé l'idée. Non parce qu'en fait, c'est trop risqué. Déjà qu'il a du mal à l'attraper, alors à la tenir, c'est un coup à se casser la figure. Tant puis pour le romantisme! Pour l'instant on va se concentrer à ne pas chuter. Heureusement pour eux que c'(est le cas pour tout le monde, personne ne peut se moquer. 

"Mitsu?! Arrêtes! T'es nulle aussi! Tu vas voir la Master, quand on aura quitter cette patinoire, je va-..." 

Cessant soudainement de menacer, le garçon perdu tout équilibre. Alors que Mitsuki put enfin se libérer de cette corvée, posant les pieds sur la terre ferme, voilà qu'Ys s'écroula littéralement sur elle. Et parce qu'évidemment il avait tout le corps en avant, que ce fut la tête en première, que son serre tête, autrement dit ses cornes, virent tout simplement se planter dans... les fesses de la Master! <3 
Ok ne voyez rien de pervers là, c'était un accident, ça peut arriver à n'importe qui. En revanche, leur chute est vraiment lamentable. Et tous deux vinrent s'écrouler si près de la fin, dommage! D'ailleurs, lorsque son serre tête vint se cogner brutalement sur la jeune femme, l'une des cornes se brisa. Adieu serre tête! Retrouvant ses esprits, Ys se redressa au mieux mais quand il réalisa ce qu'il venait de se passer, il ne put retenir ce fou rire. 

"Dé... Désolé!! Ahahahah!! J'ai pas fais exprès!! Je te jure!! Hihihi!!!" 

Se débarrassant du serre tête, il tenta d'aider la Master à se relever. Certe, il était désolé pour elle, pour cette mauvaise "rencontre". En revanche, ce qu'il ne dira pas, c'est que malgré cette petite gêne, ça ne lui avait pas déplu. Quoi? Combien d'occasion a t-on pour finir la tête dans... enfin voilà quoi, c'était une superbe vue! Et puis, c'était un peu l'égal d'une vengeance, non?! 

"Bah je t'avais prévenu... à force de jouer, on finit par s'y piquer!" 

Lui adressant un clin d'oeil, Ys prit aussi vite une distance de sécurité. On ne sait jamais, les représailles avec Mitsu, ça rigole pas. Vous vous souvenez de l’arène?! Jetant dans la poubelle la plus proche ce qu'il restait du serre tête, Ys tourna des talons vers son amie. Bah au moins, elle n'avait pas souffert, juste surprise par cette "rencontre". 
Et d'un geste rapide, il passa son bras au dessus d'elle, l'attrapant par le cou doucement, l'emmenant vers ce stand qu'elle avait désigner plutôt. "Allez viens je t'offre un verre pour me faire pardonner!" Et une fois leur tour venu, ils prirent leurs verres en plastique. Sentant l'odeur qui en émanait, Ys tira une drôle de grimace, assez suspect sur cette boisson.

"T'en as déjà bu? Non parce que c'est du vin... Je te vois pas boire toi, la discipline!"


C'est vrai, il n'avait jamais vue la demoiselle boire un verre d'alcool. Mitsu c'est plutôt la fille disciplinée qui court tous les matins et qui prend soin de sa santé. Et puis à quoi elle ressemblerait si elle avait bu ce "verre de trop"?! Déjà qu'en temps normal, c'est une puce sur ressort, alors bourrée... ça doit être désastreux! Puis, relevant son regard sur son amie, d'un mauvais oeil, il lança:

"Bois d'abord comme ça je verrai en fonction de ta tête..." 

Lâche un jour, lâche toujours! <3
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 5 Déc 2015 - 16:36
avatar
Féminin

Messages : 1899
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

En fait, je sais pas trop pourquoi j'suis revenue. Ys c'est le roi du... Du... Vous savez quoi ? Je préfère pas terminer ma phrase, parce que je pourrais être désagréable. Et de toute façon, je préfère ne rien dire sur tout ce qu'il vient de se passer. On va faire comme si de rien n'était, hein. "Pas fait exprès". Mon cul.
... OUAIS C'EST LE CAS DE LE DIRE. FOUS-TOI DE MAGGLE.
Je le déteste ! Enfin non ! Mais si ! De toute façon, je crois qu'il y a jamais personne qui ait eu le pouvoir de me faire sortir de mes gonds aussi rapidement et aussi facilement ! Suffit de voir son sourire jusqu'aux oreilles et son rire qui résonnent à mes tympans. Il est tellement méchaaaant. D'habitude les gens ils m'embêtent pas ! Et lui, si. Carrément même. Ca lui pose zéro souci !
Je me mordillai la lèvre inférieure, les bras croisée sur ma poitrine, rouge comme une pivoine, fixant le sol. OUAIS BAH OUAIS JSUIS GENEE. T'AS RAISOB DE GARDER UNE DISTANCE DE SECURITE. Et garde tes avertissements. Un jour je me vengerai. Une vraie vengeance ! Une vengeance qu'il verra pas venir !
Je détournai le regard. J'ai même plus soif. Pfeuh. Life is unfair.
On se dirigea pourtant quand même vers le stand. Il passa son bras autour de mes épaules et je le laissai faire, comme si de rien n'était. J'étais un peu partagée entre l'envie de lui mettre une claque (bien que je trouve cela bien bas) et celle de me blottir contre lui. Finalement, j'ai décidé de garder mes bras croisés sur ma poitrine avec mon air contrarié sur le visage.
On arriva et il me paya mon verre. Ouais bah il peut bien m'inviter hein ! J'suis deg. J'vais pas savourer mon verre comme je le voudrais.

-Merci,
murmurai-je.

Je serrai mon verre dans mes mains, me réchauffant. Bah ouais parce que quand tu tombes sur la glace, ça donne froid. Surtout aux mains, sur lesquelles tu t'appuies pour te relever. Pour le coup, à cet instant précis, j'ai été heureuse que ce soit une patinoire sans patin. Vous imaginez si quelqu'un était passé et avait fauché mes doigts avec son patin ?! L'horreuuuur !

-Bien sûr que j'ai déjà bu !


Genre il me prend pour quelqu'un qui boit pas. Bon, en un sens, tant mieux. Ca veut dire que j'ai jamais bu en sa présence. Même si je l'avais pas trop remarqué. Je vis la vie à fond quoi, généralement, donc je calcule pas toutes mes actions. Du coup, bah j'ai jamais pris la peine de boire en sa présence. Bon, faut dire aussi que dans 80% des cas où on se voyait, c'était pour des entraînements. Et je recommande pas le whisky pour s'entraîner.

-Tu dis ça, mais je t'ai jamais vu boire non plus !

Même si, reconnaissons-le, j'aurais aucun doute à croire quelqu'un qui me dirait "Oh tiens j'ai croisé Ys hier, il était bourré !". Pour une raison que j'ignore, ça ne me choquerait pas forcément.

-Comment tu te sers de moi comme cobaye.

J'approchai mon nez du verre, fixant Ys droit dans les yeux. Ouais, j'te garde à l'oeil mon petit !
Ca sentait bon. Ca sentait pas l'alcool en fait. Ca avait une odeur de thé. Un thé bien infusé. Ouaiiiiis bref. J'vois pas pourquoi il faisait une tête chelou Ys.

-Tu vas devoir attendre longtemps par contre, j'arrive pas à boire quelque chose quand c'est trop chaud.


Ouais, bon, je sais, le principe du vin chaud, je parie tout ce que vous voulez que c'est qu'il soit chaud. Bah moi, quand je bois un truc trop chaud, je me brûle ! C'est pas ma faute d'abord ! J'approchai mes lèvres du gobelet en plastique et l'inclinai lentement, lentement, lentemeeent. J'vais me brûler c'est sûr ! Le liquide arriva à mes lèvres.

-Oh mais c'est super bon !
m'exclamai-je avec un sourire ravi. C'est génial ! Ceux qui ont inventé ça sont géniaux !

Je bus deux belles gorgées, toute heureuse.

-Fais attention à ta descente, hein.

J'aperçus un banc un peu plus loin et fis signe à Ys de m'y rejoindre.

-Sinon, t'as fait quoi ces dernières semaines ? Des trucs spéciaux à me raconter ?
demandai-je en reprenant plusieurs gorgées de vin.
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Sam 5 Déc 2015 - 18:41
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Oh mais c'est qu'elle boude! Mitsuki boude! Bon en même temps c'est normal, qui aimerait être renversé de la sorte devant toute une foule?! Mais bon, elle n'était pas toute seule. Et puis, le monde et ces moqueries, tout ça, ça dépasse le jeune homme. De toute manière, toute son attention avait été porté sur son amie et la tête qu'elle tirait. Même en lui offrant un verre et en l'attrapant par les épaules, elle continue de tirer la tête. Elle est dure en affaire la Mitsu. Quelle caractère! 

"Roooh! Mais boudes pas! Rends toi compte que moi j'ai plus de serre tête, c'est clairement plus triste!" 

Tandis qu'ils furent servis, parce que c'est dans ses habitudes, surtout en voyant comment réagissait son amie, qu'Ys en rajouta de plus belle: 

"Sérieux, je pensais pas que t'avais les fesses aussi musclées. Ça rapporte tes entraînements, hein ma Mitsu?!" 

Lui adressant un petit clin d’œil, chassez le naturel et il revient au galop. Comment embêter la jeune fille et la rendre encore plus gênée. Bon et puis il y avait bien là une part de vérité, même dans ce ton pervers, ça ne le laisser pas indifférent. La bonne nouvelle, c'était qu'ils avaient pu retrouver cette complicité d'autrefois, ce rapport qu'ils avaient toujours eu. Ce pourquoi, Ys garda un large sourire durant de nombreuses minutes. Enfin une fois les esprits calmés, Ys leva les yeux au ciel. 
Genre Mitsuki boire? A quelle heure? Il ne l'avait jamais bu et bizarrement, il ne l'imaginait pas boire. En plus, obligé qu'elle ne tienne pas l'alcool. En revanche, heureusement qu'elle ne l'avait jamais vu boire. Non parce qu'avec sa discipline et son acharnement pour les entraînements, elle aurait surement banni Ys comme élève. D'ailleurs, il ne savait toujours pas comment avait terminé ces soirées avec Aaron ou avec Allen. Et c'est peut être mieux comme ça. 


Sortant une cigarette, parce que oui, il allait devoir attendre que son "cobaye" passe à l'acte, il ne manqua pas d'exprimer ses sentiments: 

"J'aimerai bien savoir à quoi tu ressembles quand t'es pétée... Si ça se trouve t'es encore plus chiante et excitée que tu ne l'es déjà..." 


Quand un doux souvenir vint lui étirer un sourire en coin de lèvres, il émit doucement:

"Ou alors peut être que tu déshabilles sans aucune pudeur... pire que cette première fois..." 

Vous imaginez?! Déjà que sobre, Mitsuki est la fille la plus surprenante qu'il ne connaisse, alors en étant gaie, c'est sûr qu'elle doit faire des choses improbables. Serait-il possible qu'il puisse assister un jour à ce jour de spectacle?! Ohoh, trop d'idées démoniaques!! Alors que certaines scènes illégales fusaient dans le cerveau du Tonnerre, voilà que la Master donna enfin son avis sur cette étrange boisson. Bon apparemment, ça à l'air bon. 
Sceptique tout de même, Ys s'y risqua. Après tout, elle avait été son sensei, rien que pour cette raison, il devait avoir un minimum de confiance. Alors qu'il trempa ses lèvres, le verdict fut sans appel. Avalant de travers, il tendit aussitôt son verre à la demoiselle qui semblait se régaler. 

"Mais c'est vraiment du poison! On devrait surtout porter plainte contre ces cons qui l'ont inventé. C'est un sacrilège!"

Non mais sérieusement, comment peut-on boire du vin de cette façon?! Non mais c'est même pas du vin! Ça se boit pas comme ça! C'EST SCANDALEUX!!! Y a parce que c'est chaud que ça fait du bien, c'est tout. Enfin, on se réchauffe surtout avec le verre, entre les mains hein, c'est tout... c'est nul. 

"Tiens, prend le! Je passe mon tour là!" 

Bah au moins, dans un sens, Mitsuki avait retrouver sa joie de vivre. Ouais en fait, elle devait être une ancienne yankee. Elle se console avec du vin... chaud. Suivant cette dernière vers le banc qu'elle avait désigné, Ys continuait à rouspéter, jusqu'à que  son amie ne pose des questions.

"Bof...." 


Calmant ses nerfs sur sa cigarette, retrouvant un minimum de raison, il leva instinctivement les yeux sur son amie. Mouais, c'est peut être pas suffisant comme réponse hein? Plongeant ses mains dans ses poches, car à défaut ne pas avoir de verre chaud, il reprit après avoir soupirer: 

"Ben t'as pu voir que je bosse au restau... Je continue les répéts avec le groupe. Et je m’entraîne... D'ailleurs Mathéo a remarqué mon évolution.... " 

Ouais bon c'est pas utile d'en dire plus. Mitsuki n'est pas obligée de savoir certaines choses... Enfin c'est du passé tout ça, c'était que des conneries pour en oublier une. Rien quel e fait d'y repenser, Ys était plutôt mal à l'aise. Alors il préféra zapper la suite. Maintenant tout était différent. La jeune femme se tenait à ses côtés, buvant du vin chaud. Le reste, toutes ces choses, n'existent plus. Ça n'a plus aucune importance. Et réalisant combien tout ce temps avait une grosse perte, observant du coin de l’œil Mitsuki, Ys reprit avec une légère pointe d'hésitation dans la voix:

"Mit....Mitsu? Viens avec moi, en Lozère." 

Oui, bon c'était pas vraiment une question. Il l'obligeait un peu là. Peut être était ce du à la maladresse. Seulement peut être la peur qu'il lui tordait l'estomac. La crainte qu'elle puisse refuser car elle voulait prendre le temps de réfléchir, après tout ça. De toute manière, il en avait trop dit pour reculer et puis il ne voulait plus perdre de temps. Il ne voulait plus la perdre. Alors, posant son regard au sol, prenant garde de consumer sa cigarette, il reprit avec un peu plus de confiance: 

"Je voudrais t'avoir pour moi, pour un séjour au moins..." 


Est ce que quelqu'un à remarqué cette gêne là? C'est plutôt compliqué de s'abstenir de rougir, même si ce n'est qu'un peu. Bah on devrait faire un manuel sur "comment s'ouvrir sans ressembler à un puceau et aussi parce que kljkojkhfjh". Bon d'accord c'est peut être exagéré, mais c'est énorme en une soirée, ça fait beaucoup pour un gars réservé. 
Et parce qu'il savait à quel point il avait pu être pénible quelques minutes auparavant, il trouva bon de rajouter, tout en levant les yeux au ciel et une moue innocente: 


"Y'aura Balto aussi..." 

Quoi? Non ce n'est pas un appât! ... Ou peut être que si. Enfin c'est juste une question de mettre toutes les chances de son côté. Aurait-il du rajouter qu'il y aurait du vin chaud, non?!
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 5 Déc 2015 - 23:03
avatar
Féminin

Messages : 1899
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je regardais Ys avec un regard blasée. La seule chose qu'il trouve à dire c'est que j'ai des fesses musclées. En vrai, des fois, j'aimerais bien être dans sa tête pour savoir un peu tout ce qu'il s'y passe. Il doit avoir des pensées qui fusent dans tous les sens ! Un véritable carnage.
Ys goutta le vin et fit une tête... A mourir de rire en fait. Nan mais cette grimace ! Faut croire qu'il a pas aimé. Non, apparemment, il a pas aimé. Ce qui fait que j'ai... deux verres pour le prix de zéro ! C'est bien de se faire inviter des fois. Et c'est même encore mieux quand la personne aime pas et que moi, j'aime. Parce que comme ça, j'ai deux verres. Heureusement qu'on a deux mains quand même, sinon je serais bien embêtée. Ouais, ouais, je pense à des choses hyper intéressantes, je sais.
Une fois sur le banc, je tournai la tête vers Ys, attendant la réponse à ma question. Travail, répétitions, entraînements. Je souris doucement quand il me dit que Matheo avait vu ses progrès. En même temps, Ys est doué. Je lui ai jamais vraiment dit, mais c'est vrai. Il assimile vite et bien, et il est motivé pour avancer. La motivation est la clé de tout de toute façon...
Il baissa la tête et j'arquai un sourcil. Sa demande me tira un léger sourire. C'était plus un ordre qu'une question mais... C'était mignon. En fait, vous voulez que je vous dise ? Tout le monde se plaint de mes changements d'humeur, et par conséquent, du caractère des Tonnerre a changé du tout au tout en quelques secondes. Moi, j'aime bien. Parce qu'au moins, les conversations sont pas plates. Vous imaginez deux Terre ou deux Eau qui discutent ? Comment ça doit trop pas être intéressant ! Ca avance pas, on reste sur des sujets super nazes etoo. Nous au moins, les Tonnerre, c'est des conversations sportives, faut suivre. Et pis, j'adore quand Ys passe du super emmerdeur au lover. Mais j'lui dirais pas ça. Je le garde pour moi. S'il le savait, de une il le ferait plus, et de deux il se la péterait.
Son insinuation concernant le fait que Balto serait là m'acheva et un léger rire m'échappa. Je lui donnai un coup de coude gentillet, le regardant avec amusement.

-J'ai pas besoin de savoir que Balto sera là pour venir,
souris-je doucement.

L'espace de quelques secondes, j'appuyais ma tête contre son épaule, savourant ce moment. Il m'avait manqué. J'avais eu du mal et j'avais mis du temps à l'admettre... Mais il m'avait manqué, l'air de rien.
Je me redressai, replongeant mon nez dans le vin chaud. Maintenant que j'en avais deux, c'était encore mieux pour réchauffer mes mains. J'aurais du prendre des gants en fait...

-Tu veux y aller quand ?

Attendez que je sois sûre quand même... Tout à l'heure il m'a bien dit que la Lozère c'était en France hein ?

-J'ai l'impression de passer mon temps en France en ce moment ! Je suis allée chercher quelqu'un là-bas il y a quelques semaines. Une autre personne qui avait ressenti le vide. Il habitait à la Rochelle. Un véritable artiste ! J'y connais pas grand chose en art, mais je dois avouer qu'il peint super bien !

Et là, pour une raison que j'ignore, je me suis demandée si Ys était du genre jaloux. Me demandez pas pourquoi. D'autant qu'il n'y avait rien d'ambigu dans ce que j'ai dit. Mais j'ai réalisé que nous n'avions jamais parlé vraiment d'autres garçons avec Ys. Bon après, j'avoue que je sais pas trop pourquoi on aurait parlé d'autres garçons. Enfin bref.
Je terminai mon premier verre de vin et le glissai sous l'autre qui était encore plein, empilant les gobelets.

-J'vois pas ce que t'aime pas dans le vin chaud, c'est super bon ! C'est sucré et ça réchauffe, c'est super ! T'as vraiment des mauvais goûts.

Ouais. Je sais, je lui ai tendu une perche de malade. Il va me dire "Ouais, bah ouais, t'as vu par quoi je suis attirée ?" et je vais m'en prendre plein la tête. Maiiiis c'est pas grave ! Ci la vie. Oui, "ci" et pas "c'est". "C'est" ça a pas le même impact.

-Et sinon, quand je bois, je suis pas "pétée". J'suis normale ! Et je vois pas pourquoi je serais plus excitée que d'habitude. D'autant que je suis jamais excitée !

J'eus une moue boudeuse.

-Et t'inquiète pas, depuis que je t'ai rencontré, j'ai réalisé que c'était pas forcément une bonne idée de se déshabiller devant les gens comme ça...

Nan mais parce que oui. Avant, je m'en foutais. Parce qu'après tout, je vois pas où est le problème. On est tous des êtres humains... Vous croyez que les animaux ils tournent la tête quand leurs potes perdent leurs poils en été ? Bah non. J'vois pas ce qu'il y a de bizarre là-dedans. Mais depuis que j'ai rencontré Ys, je suis obligée de changer mes habitudes et je dois faire attention à tout ! Parce que les pervers sont partout.

-De toute façon, tu es certainement bien pire que moi lorsque tu as bu. Je suis sûr que tu finirais tout nu avant moi. J'te vois trop en mode lover avec un coup dans le nez. Ca pourrait être marrant d'ailleurs.


Je lui offris un regard amusé. Finalement, maintenant que j'y pensais, j'aurais bien aimé voir à quoi il ressemblait, bourré. Ca peut être marrant. A tester... Tous les deux, en tête à tête avec une bouteille. Enfin, après, j'ai un peu peur aussi, parce que pour être franche, maintenant que j'y réfléchis, j'ai pluuus vraiment bu depuis que je suis à Terrae. J'y ai pas trop pensé en fait. Oui parce que boire, ça se prévoit à l'avance ! Et j'suis pas du genre prévoyante personnellement, je suis plutôt du genre "fonce dans le tas". J'pense que tout le monde l'a remarqué d'ailleurs. Du coup bah voilà, j'ai pas trop bu depuis un moment. Terrae m'a assagie... C'est beau ! M'enfin, pas grave, j'ai une solution. J'ai toujours des solutions miracles. Du coup, si jamais il veut que je bois, je l'arnaquerais en vidant mes verres dans la plante d'à côté à partir de l'instant où je sentirais que ça commence à plus trop aller bien. C'est une technique de warrior ça. Nan mais en vrai : vous croyez vraiment que les gens tiennent super bien l'alcool ? C'est n'importe quoi ça ! Personne ne tient l'alcool ! Ceux qui font genre arnaquent juste en vidant leurs verres à côté, ou en se servant des verres et en faisant semblant de les boire. Pis quand ils font semblant depuis longtemps, ils prennent un nouveau gobelet et lance, histoire de ranimer tout le monde, un joyeux "Oh, mon verre est vide ! Mais un verre vide, c'est fait précisément pour être rempli !" Du coup, ils se resservent un verre, personne se doute de rien, tout le monde est content et boit, et le mec qui arnaque, il passe pour un beau gosse qui tient l'alcool. Alors que pas du tout. Croyez-moi, j'ai de l'expérience dans le domaine.

-Dis Ys, t'as déjà volé des trucs ?
demandai-je de but en blanc.

Me demandez pas pourquoi j'ai posé cette question. C'était pas voulu. De toute façon, j'vous l'ai dit tout à l'heure, nous, les Tonnerre, on a trop des conversations qui partent dans tous les sens. Mais en vrai, je sais pas trop pourquoi. Je crois que j'ai eu une petite pensée pour Papa et... En vrai, ça me manque d'avoir une galerie d'art volé. J'aimais bien aller faire un tour dans notre sous-sol pour voir la collection de Papa. Pis j'avoue que c'est excitant de voler des trucs. On a peur de se faire prendre et tout... Booon, je sais que c'est pas bien. Mais j'ai été élevée comme ça, hein ! Parce que oui. Figurez-vous que l'entraînement que j'ai subi quasiment toute ma vie... C'était pour devenir voleuse professionnelle. V'là la famille quoi. M'enfin, moi je m'en fiche. Je trouve ça super classe, ce que faisait Papa. C'était un pro quand même. Il s'est jamais fait prendre. Pis c'est rigolo de faire rager la police.

-J'me demande quel genre de bad boy tu étais avant de venir à Terrae...
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 6 Déc 2015 - 0:05
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Ok, ok. Voilà comment rendre une fille heureuse. Enfin une fille...Mitsuki surtout! C'est pas du genre à être heureuse avec un bouquet ou du parfum. Nooon! Deux verres de vin et voilà, c'est dans la poche. Surement qu'une demande en mariage pour elle, ça doit ressembler à ça. Bon d'accord, c'est gros... Mais pas impossible! 


S'abstenant de tous commentaires, voilà que malgré son hésitation, au fond de lui, il désirait que son amie l'accompagne. En fait, tout était bon  prendre, toute excuse à saisir, pour passer du temps ensemble. Et maintenant qu'il avait compris que tout était réciproque, alors autant tenter. Ce ne fut pas pour autant une surprise, mais un soulagement surement. Quand Mitsuki vint gentillement lui donner un coup de coude. C'était pour approuver, mais c'était plus. L'observant du coin de l’œil, Ys sentit une vague de chaleur lui rougir les oreilles. Enfin ça, en plus de ses paroles, ce fut surtout quand la jeune femme posa sa tête contre lui. Oui, il devait bien l'admettre, ça lui manquait ces moments où Mitsu était douce, aussi approchable. C'était une autre facette de sa personnalité, c'était surement ces rares fois qui lui faisait perdre ses moyens. Et même si ce fut court, il put sentir sa chaleur, son parfum, observait attentivement les traits de son visage, ses mèches volantes caressant son visage. 

"Hein? Euh... Dans deux jours..." 

Raclant sa gorge, Ys reprit son rituel avec sa cigarette tandis que Mitsu se redressa pour boire son verre. Ouais dans deux jours... Certes, tout était prêt. Il prévenait son amie assez tardivement mais jusqu'ici, il n’aurait jamais pu caresser l'idée de vivre cette soirée, alors.... 


"Oh t'as été cherché quelqu'un? C'est la classe!" 

Ouais c'est vrai, parfois il avait tendance à oublier. Très bien Mitsuki était une Master, une incroyable Master. Mais qui dit Master, dit responsabilité. C'était surement du au fait qu'il la côtoyer souvent qu'il oubliait qu'on pouvait avoir besoin d'elle ailleurs, pour des choses bien plus importantes. C'est assez.... impressionnant. 


Enfin, jusqu'à ce que la suite de son récit le déplaise. Quand Mitsuki trouva l’utilité de citer que ce type était un super artiste. 

"On s’en fout!" 

Ok c'était du direct, ça lui avait échapper. Bah quoi?! Lui aussi c'est un artiste, et on en fait pas tout un plat! ET NON C'EST PAS DE LA JALOUSIE!! CREVEZ AVEC VOS IDEES TOUTES POURRIES!! 
Détournant son regard pour tirer comme un pompier sur sa cigarette, une méthode approuvée pour passer ses nerfs, voilà que la jeune femme relança le débat. Mais cette fois, elle lançait une belle perche et ne l’appelez plus Ys si il ne l'attrapait pas. Et en une seconde, il afficha un sourire narquois en coin. Fixant la demoiselle, il n'eut pas besoin d'en rajouter qu'un petit rire mesquin s'invita. Non mais sérieux, elle aime prendre des risques la fille. Ouais et puis pas la peine de renchérir, il pourrait l'achever. Mauvais goûts... On en parle ou ça ira?!

Retrouvant sa bonne humeur taquine, il se débarrassa de son mégot tandis que Mitsu tenta malheureusement de se défendre. Genre, elle pas excitée?! C'est l'église qui se fout de la charité! 


"Tu parles! Il faut avoir un mental d'acier comme moi pour te suivre. Mais t'inquiètes pas je t'abandonnerais pas!"

Et malgré sa petite moue (chut! il est intouchable...) , il arqua d'un sourcil en reprenant:

"Heureux que tu le fasses plus! Non mais tu dirais quoi si je faisais ça?! Quoi qu'avec moi c'est différent: toutes les filles se jetteraient à mes pieds!" 


Oui oui, c'est bien un de ses sales sourires égocentrique qui s'affiche. Bah quoi à défaut d'être un mauvais peintre, c'est un super rockeur! Et de toute manière... IL l'EMMERDE CE TYPE DONT IL CONNAIT MÊME PAS LE NOM HDGFVBVGHDJ!!! 
Enfin, Mitsu avait le don pour effacer cet air narquois du garçon. Il dévisagea aussitôt cette dernière. 


"Lover? Non mais tu planes là! A moins que ce ne soit ton inconscient qui parle. Tu rêverais que ça passe comme ça mais désolé je suis pas un gars facile..." 


Non mais genre Ys en mode lover quoi?! .... ouais bon il a peut être déjà baisser sa garde... mais c'était pas sa faute. (Excuse de merde!) D'accord, mais jamais sous l'emprise de l'alcool. Enfin... c'est ce qu'il pensait, il avait jamais essayé parce que ... bah c'était jamais arrivé, logique! 

"Tu sais quoi, on aura qu'à se défier pendant ce séjour. Alfred est un très bon amateur de vin!" 

Ouais il a une très belle cave et puis c'est lui qui invite. Et si on s'y penche, comment il a pu se fournir de si belle bouteilles avec son petit salaire? Ça doit être son hobbie.
Et puis ça serait amusant. Autant en profiter de ces vacances. Et Mitsu a tendant à faire la maline, c'est le moment d'en profiter. S'étirant, Ys fixa ensuite son amie d'un air interrogateur. 


"Euh... j'en sais trop rien en fait... ouais je pense....Mais surement pas autant que toi!"

C'était vraiment passer du coq à l'âne. Mais ne s'y attendant pas du tout, Ys hésita. En fait si, il avait déjà volé et pas qu'un peu. Mais c'était devenu un jeu, une habitude. Seulement il avait conscience que son sensei était largement plus douée que lui et avait un beau tableau de chasse. D’ailleurs, il devrait se méfier. Vérifies tes poches mon pote! 
Et voilà que Mitsu se pencha sur un autre sujet quelque peu gênant en soit. C'était comme se mettre à nu. Non malgré qu'il puisse s'amuser à faire le malin, le Tonnerre n'appréciait pas parler de lui, de son ancienne vie. C'était qu'un jeu.
Quand les paroles de la jeune femme lui tira un sourire, il s'approcha dangereusement d'elle, tenant son visage près du sien. Et d'une voix charmeuse: 


"Tu ne te serais jamais déshabillée devant moi...."

Bon c'était pas uniquement pour lui faire peur, mais c'était surtout vrai. Honnêtement, lui même, il n'avait jamais été très fier de cette époque. Mais ce n'est qu'en vieillissant qu'on s'en rend compte, quand on s'entoure des bonnes personnes... Se détachant de son regard topaze, Ys se leva du banc.

"Par contre je sais comment t'étais enfant... mais j'aimerais bien te voir voler quelque chose. Je me demande bien jusqu’où va ton niveau!" 

Ouais ça pourrait être amusant. Est ce qu'elle avait toujours garder la main? Et jusqu'à quoi elle pouvait se mesurer. Et oui, il savait déjà à quoi pouvait ressembler Mitsu petite. Enfin... une partie du moins. Depuis qu'Allen lui avait part de son souvenir, il ne pouvait que s'imaginer qui était Mitsu, comment elle avait grandi, pourquoi aujourd'hui était elle ce qu'elle est. Enfin... une partie seulement.... 

"Viens, on bouge, je me gèle à rester planter là."
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 7 Déc 2015 - 23:19
avatar
Féminin

Messages : 1899
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

"T'inquiète pas, je t'abandonnerais pas". Ses paroles résonnèrent en moi. Je ne dis rien, mais au fond, cela m'avait fait du bien de l'entendre. Et ça me faisait du bien d'y croire.
J'arquai un sourcil alors qu'il m'affirmait que toutes les filles se jetteraient à ses pieds s'il se déshabillait à tout va. Comme ce que j'avais l'habitude de faire en fait. Sauf que, franchement, il s'emballe ! La vérité c'est que les gens s'en foutent qu'on se déshabille. Ce qui les intéresse, c'est qu'on se déshabille de manière sexy. Et perso, c'est pas du tout mon cas. Après, j'avoue que pour Ys... Ouais, en fait, non, désolée, je veux pas être méchante, mais malgré tout, j'ai du mal à l'imaginer sexy.
La remarque d'Ys concernant le fait que je l'avais décrit comme un lover me fit rire. Je l'observais avec le sourire aux lèvres, amusée par son comportement.

-C'est clair que j'en meurs d'envie. Vivement que tu fasses ton lover avec moi.

Il m'invita à participer à un nouveau défi. Ys ou le pro des défis. Je suis sûre que c'est le genre de mec à lancer des défis à droite et à gauche à chaque fois qu'il boit. Genre "Action ou action ? Va lécher l'écharpe du prof dégueu qui se lave pas !". Bref. En vrai, j'espère qu'il fait pas ça...

-Je relève le défi ! Vivement ce séjour alors !

Je lui souris avec malice avant de plonger mes lèvres dans mon verre de vin chaud.

-En attendant, là, y'a que moi qui boit.

Je lui adressai un clin d'oeil taquin. La France... Il paraît qu'ils font de très bons vins là-bas. Ys répondit ensuite à mon interrogation concernant les vols. Ouais, bon, j'comprends qu'il s'y attende pas à la question, moi-même je m'y attendais pas. C'était un peu genre "surpriiiise !". M'enfin. Après tout, j'ai quand même le droit de poser les questions que je veux, alors du coup, ça passe.
Je me sentis rougir contre mon gré quand il me décrivit... Sans me décrire, quel genre de garçon il avait pu être autrefois. Je sentais son souffre contre mon visage et, malgré moi, je baissai les yeux, n'osant croiser son regard. Pourtant, mes pupilles vinrent tout de même se planter dans les siennes alors qu'il terminait sa phrase.

-Tu sais, j'ai changé aussi depuis que je suis à Terrae... Peut-être que je me serais quand même déshabillée, qui sait.


Ok. Ouais, ok, ça, c'était pas du tout prévu. Genre, pas du tout du tout. Comment je me choooooque. Mais il m'arrive quoi là ?! Respire Mitsu. Je me sens rougir au quart de tour. Quelques paroles d'Ys parvinrent à mes oreilles, et je sautais sur l'occasion de me lever. Je terminai mon vin chaud et jetai les gobelets à la poubelle en me levant. Je suivis Ys, marchant dans le froid, les yeux rivés sur mes pieds.

-Je suis pas une excellente voleuse, tu sais. Papa était excellent, et il m'a appris tout ce que je sais mais... Malheureusement, il est parti avant que je ne commence ma grande carrière de voleuse professionnelle.


J'eus un léger rire gênée.

-Non, en vrai... Je sais me débrouiller. J'ai toute la théorie, et un peu de pratique. Notamment pour les petits larcins basiques. Mais en dehors de ça, j'ai rarement volé de grandes oeuvres comme Papa l'a fait. C'était un vrai pro... Et sans utiliser de pouvoir. Alors que dans mon cas, malheureusement, certaines fois c'est un réflexe, et ça m'agace. Je ne peux pas être fière de moi si je triche...

Je relevai les yeux et observai les chalets que nous n'avions pas encore vu. Finalement, je tournai la tête vers Ys.

-Tu me raccompagnes chez moi ? Je te propose un chocolat chaud en récompense. Je suis désolée, il n'est pas encore très tard mais j'ai très peu dormi la nuit dernière, je suis exténuée...


Je lui fis une moue enfantine -surtout parce que je sais que c'est mon visage où il est impossible de dire non.

-Allez viens. On pourra zapper à la télé voir s'ils passent des téléfilms de Noël ! J'ai découvert ça il y a peu sur les chaînes américaines, je trouve ça génial. Tous ces films qui passent ! Bon, généralement on connaît la fin mais bon...

J'eus un petit sourire, et je pris la main d'Ys.

-Allez, direction les logements des Masters !

D'un pas décidé, je pris la direction de mon chez moi. Marchant aux côtés d'Ys, je ne pris qu'à peine le temps d'attendre sa réponse, en réalité. Après tout, je ne lui laissais pas particulièrement le choix, et s'il refusait, et bien il pouvait repartir... Mais je trouvais ça trop triste qu'il reparte, c'est pourquoi j'étais pratiquement sûre qu'il ne refuserait pas.

-Sinon, Balto n'a pas fait trop de dégâts chez toi ? J'ai appris y a pas longtemps que les jeunes chiens refont tout le mobilier de la maison quand ils arrivent dans un nouveau foyer.

Et quoi de mieux que détruire la chambre d'Ys ? En vrai, dîtes-le, ce serait marrant !
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mar 8 Déc 2015 - 21:08
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

C'est assez... gênant! Lui lover?! En plus, Mitsuki adore en jouer. Non mais c'est impossible qu'il puisse avoir un tel comportement. Cela va à l'encontre de ce qu'il est.... Ouais enfin, il va tenter de se fixer un but sinon il va rapidement devenir ridicule. C'est possible?... Ouais enfin passons, il se fait des frayeurs pour rien aussi bien. 
En tout cas, le sarcasme, ça ne lui va pas à la Mitsu... non, il n'y a là aucune mauvaise foie! 
Et ce qui lui aurait paru improbable, résonna encore à ses oreilles. Il avait rêvé ou Mitsu avait bien prononcé ces paroles? C'est qu'elle soutient le fait qu'elle se serait déshabillé. Ça laisse assez perplexe. Parce que outre le fait qu'elle puisse avoir été une fille à papa, c'est à dire, disciplinée, écoutant sagement les conseils de son père, la voir autrement était inimaginable. Quoique étant une fille casse cou, pourquoi pas... C'était pas non plus une nunuche, mais ayant déjà connu pas mal de filles, Ys avait du mal à la confondre avec une autre. Bon d'accord, l'effet lover... BARRES TOI!! 


Laissant transparaître un sourire amusé, n'en rajoute rien, cela ne le laissa pas indifférent. 

"En tout cas, moi, je ne sais pas crocheter une serrure... " 

Lui adressant un clin d’œil, Mitsu avait vraiment le don de toujours se sous estimer. Il se souvenait bien cette fois où lors de leur mission, elle avait su forcer une porte sans aucune difficulté, sans aucun dégât. Digne d'une voleuse professionnelle. Et même si elle était téléporteuse, elle aurait pu faire un véritable massacre. Oh tiens, ça donne des idées... des mauvaises idées! Bon non, il faut pas, sinon Hideko sera remonter les bretelles! 


Alors qu'ils traversaient le marché, Ys observait sans vraiment y prêter attention aux chalets. Ce n'était que par pure réflexe qu'il leva les yeux lorsqu'il entendit du bruit. Loin d'être préoccupé par ces festivités, sa préoccupation était Mitsuki. Et soudainement cette dernière proposa une suggestion qui soulagea le garçon. Etant épuisée, elle aurait aimé regagner ses appartements. Et pour le plus grand plaisir du jeune homme, elle l'invita. 

"Euh... Ouais si tu veux. Mais arrêtes avec cette tête. Ça se fait pas d'acheter les gens!"

Ouais et c'est lui qui dit ça. Bah il faut dire que Mitsuki avec cette moue, le pauvre, il se fait toujours avoir. Il faudrait trouver une arme anti-moue. De toute manière, elle lui laissa pas énormément le choix. Le forçant à le suivre, Ys fut couper dans ses paroles qu'il fut entraîné. Cette réaction eut une étrange sensation chaleureuse sur lui. Les oreilles quelque peu rouges, il fixa son amie. Cette soirée n'allait pas s'arrêter là. Ils allaient continuer ensemble, profiter de chaque instant. Un fin sourire se dessina sur les lèvres du garçon. Retrouvant ses mouvements, Ys s'alluma une cigarette pour camoufler tous sentiments. Comment tenter de retrouver sa position de mâle...

"Figures toi qu'il a rien détruit... Par contre, il squatte énormément mon lit! -_- " 


D'un air incrédule, Ys repensa à la fois où ce brave Balto l'avait rejoint en pleine nuit. IL s'embête plus celui là, il s'invite carrément. Et vas le faire bouger, c'est grolard ce cleps! Il était pourtant jeune, mais il pèse déjà son poids. Bah du coup, Ys était obligé de supporter l'animal et ses lèches à répétition. 

"C'est toi qui aurait du l'avoir. Il est aussi chiant que toi!" 

Tel maître, tel chien dit on. Bah il ne pouvait pas non plus s'en plaindre, c'était tout de même une brave bête. 
Finalement ils arrivèrent rapidement aux logements. Du coin de l’œil, Ys observa son amie. Il est clair qu'elle avait besoin de repos. Il se demandait bien ce qui avait pu le tenir éveillée ainsi. Cependant, la crainte de connaitre la vérité le freina. Surement du à la culpabilité. 
Prenant soin de jeter le mégot, Ys entra à la suite, derrière son amie. 

"J'espère que tes films sont pas des trucs neuneus!"


Aussitôt, à ses aises, ce dernier se laissa tomber sur le canapé, patientant que son amie revienne. Bah il avait retirer ses chaussures, il est poli quand même ! D'accord, c’est peut être pas une excuse, mais même s’il n’avait pas passé la même nuit que Mitsu, il était tout de même exténué de sa journée, et aussi, surement parce qu’il connaissait bien les lieux qu’il se permettait un "laisser-aller". 
Croisant des bras, derrière sa tête, Ys fixait le plafond, assez pensif sur ce que venait de dire son amie quelques minutes avant. 


"Je me demande bien quelle genre de nanas t’étais…" 

Oui parce que oser dire qu’elle aurait pu se déshabiller devant le gars qu’il avait été, c’est qu’elle n’était pas très nette non plus. Ou alors elle était encore plus naïve qu’aujourd’hui. Dans un sens, ce n’était pas plus mal qu’ils se soient rencontré à Terrae et non en dehors. Qui sait ce que ça aurait donné. Aussi bien ça aurait l’histoire d’une nuit comme rien du tout…. Se redressant pour voir ce que faisait la jeune femme, appuyant son bras sur le dos du canapé, ne laissant entrevoir que son regard, Ys reprit, sortant de ses pensées : 


"Si ça se trouve t’étais une sale yankee et j’aurai jamais pu te sentir !" 

Ouais enfin en même temps, Mitsu yankee… ça doit être difficile à croire. Mais il faut toujours se méfier de l’eau qui dort.
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 13 Déc 2015 - 10:21
avatar
Féminin

Messages : 1899
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

-Aussi chiant que moi ?! m'exclamai-je. Mais je ne suis pas chiante !

J'avais failli rajouter "c'est celui qui le dit qui l'est" mais j'avais peur de passer pour une gamine. Ce qui, en soit, est quasiment le cas. Hahaha. M'enfiiin bref. Il se manifesta par la suite sur mes films. J'eus une moue vexée, et pourtant, je ne pus m'empêcher de lâcher :

-Tous les films de Noël sont neuneus.

Je lui tirai la langue, et tandis qu'il jetait son mégot plus loin, je glissai mes clés dans la serrure pour ouvrir la porte de ma petite maison. J'entrai chez moi suivie d'Ys qui referma la porte derrière lui. Comme s'il était chez lui, il partit ensuite en direction du salon et se laissa tomber dans le canapé. J'eus un léger sourire amusé. Ca me faisait bizarre de le revoir ici, chez moi. Pourtant, lorsqu'on y réfléchit, on ne s'était pas éloigné si longtemps que ça mais... Si, un peu. Ca m'avait manqué. Il m'avait manqué. Mais c'était me répéter.

-J'espère que t'as pensé à retirer tes chaussures !
dis-je en retirant les miennes dans le même temps.

J'avançai à mon tour vers le salon, et me dirigeai vers mon étagère à DVD. Ouais. Bon. C'est franchement pas terrible ce que j'ai. J'ai quatre DVD qui se battent en duel. Enfin, c'est plus trop un duel vu qu'ils sont quatre mais osef. Oui, "osef", j'avais envie, ça faisait longtemps.
Je les regardais tous un à un. Y'a même pas un film de Noël là-dedans. C'est n'importe quoi ! Je suis trop pas parée pour Noël. J'ai même pas décoré ma maison. J'ai trop honte. Faut croire que j'avais vraiment pas le moral ces derniers temps pour passer à côté de l'esprit de Noël.
Je me redressai suite aux paroles d'Ys et me tournai vers lui, un léger rire m'échappant.

-C'est marrant que tu dises ça justement...

Laissant planer le doute, je revins m'installer à côté de lui, une moue amusée sur le visage.

-Non, en vrai, j'étais pas une yankee. Mais j'étais obsédée par eux. Je voulais les rejoindre et être comme eux. C'est plus facile d'intégrer ce genre de groupe quand tout le monde dans ton lycée se moque de toi. Et puis, comme Maman était une ancienne yankee, je voulais toujours essayer d'en apprendre plus sur son passé mais... Ca n'a jamais vraiment trop fonctionné. Maman venait toujours me retrouver dans des états pitoyables d'ailleurs...

J'eus un regard mélancolique en repensant à cette période. C'était sans doute vraiment stupide de ma part... Mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Et puis ça me vidait la tête, j'oubliais toute ma journée au lycée. Ca me faisait du bien, en réalité, même si je rentrais relativement bien abîmée. Faut dire que malgré mes entraînements, s'ils sont une petite dizaine sur moi, je peux pas y faire grand chose.

-J'étais peut-être un peu trop casse-cou ! Mais du coup, au lycée et ailleurs, j'étais un peu... J'étais là sans l'être. Je me fichais de tout, j'avais envie de rien. Je faisais un peu n'importe quoi en fait !


Je pris la télécommande de la télé et l'allumai. Allez, avec un peu de chance, on va trouver un truc sympa à regarder ! J'ouvris le guide et regardai un peu ce que les différentes chaînes proposaient ce soir. A vrai dire, pas grand chose. Déjà, tous les films étaient commencés -bon après, ça, je comprends, il est un peu tard- et en plus, tous avaient l'air mega nuls. Je pris la décision finalement de m'arrêter sur un téléfilm au hasard, bien qu'il ne m'inspire pas totalement confiance.

-Maman j'ai raté l'avion... Tu connais ? Ca parle de quoi ?
demandai-je alors que deux personnages aux allures très TRES bizarres apparaissaient à l'écran.

Mais attendez ! C'est des voleurs ça non ?! Ils ont trop une sale gueule !
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 13 Déc 2015 - 17:48
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Rien n'avait changé ici. Bon en même temps, c'était pas comme s'ils ne s'étaient pas vu depuis des lustres. Ceci dit, l'air semblait plus calme que dans ses souvenirs. Ou alors c'était du à la fatigue... 
Bref, Ys se contenta d'émettre un simple "Hum hum", en guise de réponse au sujet des chaussures. On va éviter de l'ennuyer avec un "oui maman". A cette heure ci, les forces du jeune homme l'abandonnaient. 


Il fut nettement plus amusé en observant son amie cherchait après un film intéressant. Mitsuki avait très peu de DVD. Ce n'était pas le genre de personne a resté cloîtré entre quatre murs devant son écran. Et c'était pas plus mal comme ça. Mais voilà que les paroles du Tonnerre la titilla. Celle ci jeta un regard qui en disait long. Interloqué, Ys patienta après une réponse. Voilà qu'il aurait tapé dans le mille?! Oh non Mitsuki yankee, c'es trop choquant! Non en fait, c'est impensable, elle est bien trop maladroite pour ça! Quoi? C'est vrai! Bon peut être pas toujours, mais c'est difficile de l'imaginer ainsi. Bien sûr, Mitsuki est forte, très forte. Alors se redressant rapidement pour entendre les faits et lui laisser une place, appuyé sur le coude, posé dans la paume de sa main, Ys avait les yeux braqués sur elle, écoutant ses dires. Il eut tout de même un sourire amusé lorsqu'elle expliqua mieux le pourquoi du comment. Finalement, ils étaient pas si différents l'un de l'autre, et surement, qu'il l'aurait regarder comme il la regarde aujourd'hui. 

"T'inquiète pas, je t'aurai pris dans mon gang! T'aurais été le bouffon du roi!" 

Ouais ouais, il peut pas s'empêcher de l'embêter. Mais ce qu'il ne dirait pas, dans le fond, il aurait aimé la découvrir aussi sous ce jour. Ils ne pouvaient pas se douter, ces autres idiots, qu'ils avaient eu affaire à une grande Master. Et heureusement pour eux que Mitsu n'était encore qu'une simple fille, une simple humaine, sinon ils auraient grillés sur place. Reportant leurs attention sur les chaînes télévisions, Ys patienta. Mitsuki semblait aussi perdue que lui dans le choix du programme. Surtout que ce dernier avait des craintes après avoir entendu que les films de Noel étaient neuneus. Bah en même temps, vue leur niveau de fatigue, c'était une berceuse qu'il leur fallait. Finalement Mitsuki opta pour le choix "Maman j'ai raté l'avion". 

"Ah euh ouais... je pense l'avoir vu plus jeune...

Ouais il lui resté que des fragments. C'est un vieux film. Et sagement, ils suivaient l'histoire. Ys éclata de rire en voyant la tête que tiré son amie. 

"T'as vu ça ,c'est tes nouveaux coéquipiers!" 

Ouais c'était bien un vieux film. Comment un gosse de son âge pouvait contrer des types aussi facilement?! Ou alors ces voleurs sont vraiment des attardés. Se rendant compte qu'étant gamin, on voit les films différemment, Ys se désintéressa de l'écran. 


Du coin de l’œil, il détailla le visage de Mitsu, silencieusement. Ses cheveux semblaient plus longs, encore. Ça lui allait bien, il ne faudrait pas qu'elle les coupe, elle qui s'en plaint souvent de leur longueur et de l'entretien que ça cautionne. Non, elle était bien plus belle ainsi. En fait, c'était un tout. Les traits de son visage, la couleur de ses yeux. Même sa manière de se concentré sur un film neuneu. 
Et dire qu'il ne pensait pas mérité autant d'elle, qu'elle puisse aussi partagé les mêmes sentiments. Il l'avait pensé bien trop maladroite, trop naïve pour obtenir la moindre chance qu'un jour elle puisse le regarder. Quel idiot... et voilà que ce soir, elle a le visage tiré, épuisé. 
Culpabilisant, sentant sa présence si loin, d'un geste calme, Ys vint attraper sa main et la tirer vers lui, la plaquant contre son torse. Au moins, si elle voulait se caler pour se reposer, c'étai comme prêter son épaule, non?! Bon d'accord, il a un peu honte, il est un peu rouge. Mais c'était la première fois, il apprenait. Il s'ouvrait même si c'était maladroitement. Cependant, il ne regretta pas d'avoir fait l'effort, car l'avoir près de lui ainsi, c'était agréable, c'était ce qui lui fallait.
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 16 Déc 2015 - 7:45
avatar
Féminin

Messages : 1899
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je donnais une tape à Ys après ses paroles. Le bouffon du roi, ouais... Des fois il exagère quand même hein ! En plus, il dit ça, mais je suis sûre qu'il s'attendait pas du tout à ce que je viens de lui raconter ! Parce qu'avec tout ce qu'il dit depuis tout à l'heure, j'ai presque l'impression qu'il me voyait comme une petite fille toute gentille et bien sage, qui rentre à l'heure et fait ses devoirs pour le lendemain. Après, j'dirais pas que j'étais mal élevée, c'est pas vrai. J'aidais souvent Maman et Papa à la maison, et j'aimais bien le faire d'ailleurs. Mais une fois partie de la maison, j'étais complètement différente. C'est assez étrange d'ailleurs, maintenant que j'y repense.
J'allumai donc la télé et tombai sur Maman j'ai raté l'avion. Ys m'indiqua qu'il pensait l'avoir vu plus jeune. Bon, quand je regarde les premières images qui défilent à l'écran, je ne peux que comprendre : le film il a l'air un peu vieux quand même ! Mais j'avoue que c'est le genre de film que j'aurais bien regardé l'hiver pour me préparer pour Noël... Sauf que j'ignore pourquoi je l'ai pas fait.
Par contre, c'est quoi ces tronches ? Je grimaçai à la remarque d'Ys. Non, non, certainement, c'est pas mes coéquipiers ces bras cassés ! Nan mais en vrai, vous avez vu comment ils sont trop nazes ? J'en reviens pas ! Ou alors le gamin est hyper malin, mais franchement, ça m'étonnerait. Les voleurs sont cons. Ils ont même la tête pour. Regardez ça !
Alors que j'étais à fond dedans, je sursautai en sentant Ys me prendre la main. J'eus un sourire doux face à son geste et je me blottis contre lui, les yeux pourtant toujours rivés sur l'écran.

-Tu crois que c'est possible ce qu'il se passe là ? D'ailleurs, pourquoi le gamin il est tout seul dans sa maison ? C'est un peu bizarre quand même !

Et oui. Quand on ne voit pas le début du film... On est largué. C'est un peu con d'ailleurs.

-Ah mais je suis bête ! J'imagine qu'il a raté l'avion, nan ? Mais c'est chaud quand même qu'il l'ait raté. Genre personne dans sa famille n'a remarqué qu'il n'était pas là ?

Je m'installai plus confortablement sur Ys avant d'apercevoir un plaid rangé un peu plus loin. Mon regard s'illumina, et, n'ayant pas le courage de me lever, je me concentrai pour téléporter le plaid directement à moi. L'installant confortablement au dessus de moi, je poussai un soupir d'aise.

-Voilà ! Là, c'est parfait ! Tu veux un bout du plaid ? Haaan regarde ! Les voleurs sont en train de se faire mater par le gosse ! C'est un BG ce p'tit en fait !


Attendez... Si il dégomme les voleurs... Ca veut dire que c'est bientôt la fin, non ? Alleeez comment on s'est fait arnaquer. J'suis deg. Enfin, p't'être pas, faut que je reste confiante !

-T'aurais jamais aimé avoir un frère ou une soeur ?
demandai-je inopinément.
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 17 Déc 2015 - 10:10
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Plutôt bien installé, Ys regardait l'écran sans vraiment s'y intéresser. Disons que c'était un bon moyen pour vous bercer, surtout à cette heure, après cette fatigue aussi émotionnelle que physique. Et parce que sentir la chaleur de Mitsu l'apaisait, le garçon ne pu se douter de la suite. C'est vrai, il ne fallait pas oublier qu'il était avec Mitsuki. Et elle, elle ne se'arrête jamais. Et voilà qu'elle se lance dans de grands mystères, se posent un milliards de questions. Qu'il s'agit du film ou pas, peu importe. Même quand elle ramène le plaid sur elle, elle ne lui laisse pas le temps de répondre qu'elle reprend aussi vite. Même lui qui est Tonnerre, elle le bat facilement. Comment vous coupez l'envie de dormir?! Suivez Mitsu, elle vous guidera! :)


"Non...je sais pas...non...bof....non...c'est bon...euh...arf...gné? T_T"


*Help me!*  Vexed

D'un air crédule, Ys tente d'en placer une. Ou du moins, c'était comme se parler à soit même. Oui parce qu'après tout, même s'il cherchait à lui répondre, elle l'entendrait pas. Une vraie mémé dans son plaid qui fait que blablater. Ou une enfant qui vous saoule avec ces questions débiles du "Pourquoi il est bleu? Pourquoi ça s'appelle comme ça?". Heureusement pour lui qu'il l'avait déjà vu ce film parce qu'il n'y aurait rien compris.
 
"Et dire que même si je retirais cette puce, je continuerais à comprendre ce que tu dis..."

Ouais, retirer cette puce à l'oreille que Terrae avait gentillement offert, ne servirait en rien. Ils sont japonais. Elle n'a aucune pitié. Finalement c'est plus fatiguant de subir cet harcèlement que de travailler toute une journée au restaurant. Bon dans le fond, ça l'amuser hein. C'est son côté mignon. C'est ce qui lui donne du charme, et ce pourquoi, même s'il fait la tête, Ys ne peut pas s'empêcher d'en rire. Mais ça, on va éviter de lui dire sinon elle ira dans l’excès. 
Alors que le film venait à toucher à sa fin, donnant à Ys cette sensation de joie, libéré de cet interrogatoire, il fut nettement stopper.

"NON!"

Ouais c'était un peu répondre sans réfléchir en fait. Disons qu'il y avait eu trop de questions. Mais alors que Mitsu lui offrait un instant de repis, Ys prit la peine de se reprendre, plus calmement et honnêtement. 

"Bah en fait... maintenant, y a Joyce. Alors c'est un peu pareil. J'y pense pas a vrai dire."

Outre le fait que Mitsu puisse passer d'un sujet à un autre sur un coup de tête, qualité des Tonnerres, la question en elle même ne semblait pas si étrange. Fils unique, Ys n'y avait jamais prêter attention si oui ou non il aurait aimé avoir un frère ou une sœur. Il était bien préoccupé par autre chose. Habitué ainsi, aujourd'hui, il n'avait encore moins la raison de se la poser. Aujourd’hui, il avait Joyce pour sœur, une sœur jumelle même. De ce fait, ça lui suffisait, et c'était surement mieux ainsi. D'un sourire crispé, en pensant à sa sœur, Ys reprit d'un air blasé: 

"Avec elle c'est suffisant alors c'est pas plus mal que je n'ai pas eu d'autres frères ou sœurs. En voyant ce que ça donne, ça me suffit!"

Vue la guerre au quotidien avec la miss, heureusement qu'il n'avait pas connu ça plutôt. C'est bon, on va pas se donner le bâton pour se faire battre. Puis, interloqué, Ys plongea son regard dans le sien.

"Mais c'est pareil pour toi avec Allen... tu le considérais comme tel? Ou... ou alors t'aurais vraiment aimé avoir un frère ou une sœur...?"

Contrairement à Allen, Mitsu lui avait expliqué qu'elle le considère comme un frère. Depuis leur tendre enfance, ils n'avaient jamais été séparés. Ils avaient toujours fais tout ensemble. Ça donne envie quelque part, pouvoir tout partager depuis petit avec une seule et même personne. C'est surement ça, avoir la chance d'avoir un frère ou une sœur. Ne voulant pas éveiller chez la jeune femme des souvenirs nostalgiques quelques peu douloureux, se rendant compte de sa bêtise, il s'étira, changeant de sujet. 


"Bon je vais y aller... il se fait tard. Et puis tu m'a plus fatigué que ce film de neuneus! Heureusement que t'étais crevée..."
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 20 Déc 2015 - 17:34
avatar
Féminin

Messages : 1899
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

J'avais... Posé mes questions trop vite peut-être ? Je sursautai lorsqu'il répondit à la négative avec... Force, dira-t-on. Je tournai légèrement la tête pour l'observer du coin de l'oeil, n'osant pas vraiment le regarder en face. Ookkk, j'arrête de parler... Désolée, hein... C'est que je suis contente de te revoir moi alors voilà quoi ! C'est quand même pas gentil de se prendre ça en pleine tête sans raison. Pff. La vie est injuste.
Bon... J'exagère un peu, je l'ai cherché ; je l'ouvre trop.
Je l'écoutais m'expliquer que sa relation avec Joyce s'était développée d'une telle façon qu'il la considérait désormais comme sa soeur. Un sourire attendri étendit mes lèvres. Il avait bien de la chance. Enfin, je dis ça, mais moi aussi, j'ai un "frère". Ys me le rappelle d'ailleurs. Par contre, pour une raison que j'ignore, il en profite pour annoncer son départ. Je jetai un regard dans sa direction, un peu perdue. Pourquoi cette hâte ?
Le générique du film retentit à mes oreilles et je me redressai pour laisser Ys s'étirer.

-Je suis fatiguée, c'est vrai ! Je suis sûre que tu me crois pas.

Je lui adressai une moue taquine. J'étais sûre qu'une fois dans mon lit, j'allais m'endormir en une semaine.

-Sinon, oui, c'est pareil pour Allen et moi. Je ne pense pas que j'aurai eu besoin d'avoir un autre frère ou une soeur. Allen et moi on était tout le temps fourrés ensemble ! Toujours à faire des conneries.


C'est probablement cette complicité qui me manque aussi. Je ne peux pas dire que j'ai perdu Allen au moment où il s'est rendu dans ce centre de désintox. Je l'ai perdu bien plus longtemps avant. Et finalement, ça fait bien plus que quelques mois qu'il me manque... Ce n'est que maintenant que je le réalise.

-Enfin bref ! Je te raccompagne alors.

Je me levai et m'étirai, levant les bras vers le plafond pour étendre toute ma colonne vertébrale. Un frisson me parcouru le dos et je ramenais mes bras dans mes poches.

-Tu veux qu'on aille courir ensemble demain matin ?
osai-je demander alors qu'on arrivait à la porte d'entrée de la maison. Tu commences à quelle heure au restaurant ?

Ca faisait tellement longtemps qu'on n'avait pas fait quelque chose de ce genre, juste tous les deux... Et même si j'avais normalement entraînement avec Joyce en fin de matinée, je pouvais bien décaler pour ne pas obliger Ys à se lever aux aurores comme j'avais l'habitude de le faire.
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 20 Déc 2015 - 20:32
avatar
Masculin

Messages : 1392
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Ys se contenta de lever les yeux au ciel lorsque la jeune femme émit être fatiguée. 

"Je vois pas ce qui pourrais te faire douter!" 

Pour un être constitutionnellement normal, ce doit être compliqué de penser, même d'imaginer, que Mitsuki est fatiguée. Non parce qu'avec toute cette énergie qu'elle continue d'envoyer, on pourrait ne pas croire qu'elle puisse être à bout. 
Trêve de commentaire, le jeune homme ne préfère pas d'ébattre la dessus. En revanche, il souri lorsqu'elle émit son histoire avec Allen. Evidemment, ce fut sans surprise quand cette dernière évoqua ses souvenirs avec son ami d’enfance, et que de plus, elle le considérait comme un frère. Si seulement elle avait pu se douter que ce n'était pas le cas de ce dernier. Quelque part, ça lui laisser un goût amer, c'est assez malsain. Jaloux? Gêné? Ys ne préféra rien dire encore une fois. Ceci dit, il ne pouvait qu'imaginer ce qu'ils étaient autrefois. Il ne pouvait pas en vouloir à Allen dans le sens où ce dernier avait pu vieller sur elle toutes ces années. 

Une fois ayant remit ses chaussures et passé sa veste par dessus l'épaule, Ys se leva, accompagné de son amie. Tandis qu'ils s'approchaient tous deux vers la sortie, assez épuisés de leur journée, Mitsuki posa une question des plus inattendues. Ça faisait combien de temps qu'ils s'étaient retrouvés à présent? Combien de temps qu'ils avaient été séparés l'un de l'autre? Pourtant, ils ne pouvaient s'empêcher de vouloir profiter de l'autre. 
Et sans perdre de temps, comme une évidence, la Master demanda de courir ensemble, comme autrefois. Comme si rien n'avait été. Comme s'il fallait retrouver un déroulement normal. Surprit mais ne trouvant pas cela déplaisant, Ys posa son regard de braise sur son amie alors qu'il se trouvait sur le seuil de sa porte. Et voilà que la suite de son interrogatoire lui vola un sourire. 

"Plus tard dans l'après midi... " 

C'était pouvoir retrouver ces moments rien que tous les deux. Mais voilà que les choses étant quelques peu différentes, il y a encore beaucoup à faire, à ne pas précipiter pour ne rien abîmer. Mais naturellement, Ys ne refuserait pas. Il ne lui refuserait rien. Déjà qu'il avait eu du mal à le faire, aujourd'hui c'est encore pire. Qui aura la peau de l'autre? Et c'était parti de plus belle, ces matinées où débordante d'énergie,Mitsuki pousserait Ys à courir encore et encore alors que ce dernier râlerait tout en obéissant. Se penchant légèrement vers l'avant, sentant son souffle lui caressait le visage, sans jamais la quitter du regard, il émit d'un sourire amusé mais bien heureux: 

"Alors je te dis à demain..." 

Déposant sur ses lèvres un tendre baiser, Ys prit le temps de lui voler cet instant tant attendu, tant espéré. Il ne lui volerait pas tant, juste quelque fois, un peu de sa personne qui lui tirait toujours ce sourire en coin, tendre et admiratif. Et tandis qu'il ne s'était pas éloigné, l'embrassant toujours, il se téléportait sans émettre un son, en douceur. Peut être, étant encore maladroit et peu habitué à ce type de relation, il quitta sa belle, se laissant tombé sur son lit comme un adolescent amoureux, encore émerveillait par cette soirée, ses rebondissements... Et surement depuis des années, plus heureux que jamais...
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Des excuses s'imposent, n'est-ce pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Restaurant.
Aller à la page : Précédent  1, 2