Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Séjour en Lozère... et avec un vieux! (PV Mitsu)
##   Mar 22 Déc 2015 - 22:01

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Pourquoi? Pourquoi faut il que ses vacances se passent toujours dans des endroits où il fait un froid de canard? Quoique la dernière fois qu'il avait visé le soleil, ça avait terminé en naufrage. C'était pas mieux même. C'est quoi le pire entre trembler comme un feuille ou mourir noyer? Au pire, il cesse carrément les vacances et il reste cloîtrer chez lui. Au moins; il ferait des économies. Et en parlant d'économie, restriction budgétaire. Lui qui avait l'habitude de voyager en première classe, servit de champagne, petits fourres, petites attentions du personnel, voilà qu'Ys se retrouva en classe économique. Bon, c'était pas non plus mortel, on a vu pire. Le plus tragique, ce n'était pas ça. Le plus dure dans cette histoire, c'était de devoir rester assis durant de longues heures. Et pour des Tonnerres, il n'y a rien de plus horrible. Empêcher de gesticuler, y a de quoi attraper des escarres. Quoique celui qui avait du en baver, c'était Balto. Enfermé dans une cage, tout seul... le pauvre. Ys avait de la peine pour lui. Pourquoi il ne savait pas se téléporter aussi bien que Mitsu? Tout ça à cause des valises et du chien, il restait cloué au sol comme un pauvre mortel.
Au moins; durant le voyage; les jeunes gens avaient pu partager, discuter et surtout se reposer.
Fort heureusement, tout a une fin. Ayant pris le taxi, ils furent déposer au pied d'un chemin qui s’enfonçait dans une épaisse forêt de sapins. Et devinez ce qui les entoure? De la neige! De la neige partout! Quelle idée d'aller s'enterrer ici. En plus de ça, il avait fallu qu'Alfred choisisse un lieu isolé, enfoncé dans les bois, loin du village. Ce vieux devient fous. Enfonçant son nez dans son écharpe devant une telle découverte, Ys grommela:


"Et dire que j'étais presque content de me servir de mes jambes..."

Contrairement au chien qui courait dans tous les sens, le jeune homme regretta bientôt son choix . De plus, il n'était pas au bout de ses surprises. Disons qu'il avait de sérieux doutes sur les motivations d'Alfred. Sa dernière conversation lui avait laissé un goût amer.

FLASH BACK

"Hum... Hum.... Oui, j'ai tout ce qu'il faut. T’inquiètes pas!"

Faisant les cents pas dans sa chambre, Ys commençait à ne plus sentir son oreille à force de garder le téléphone. C'est qu'Alfred est pire qu'une mémé gâteuse. Il n'a pas perdu ses habitudes malgré le temps et l'absence.

"Je suis tellement content que vous puissiez venir. Depuis le temps, je suis sûr que vous avez plein de choses à me raconter!! Je suis vraiment ému! Et n'oubliez pas vos pulls!"

"Mais je sais!!!"Tâchant de se reprendre, de calmer son agacement, Ys prit une nouvelle bouffée avant d'oser demander: "Au fait... j'ai demandé à une amie si elle voulait venir... ça te dérange pas j’espère?!"

".........."

"...?? Alfred? -_- "

"KKKKYYYAAAHHHH!!! C'EST VRAI. ET ELLE S'APPELLE COMMENT? CA FAIT LONGTEMPS QUE VOUS ETES ENSEMBLE?? JE SUIS ENCORE PLUS HEUREUX!! JE SUIS TR-"

Bip Bip.... è_é

Raccrochant le téléphone, à la fois énervé et excédé, Ys regretta très vite sa demande. Il va être lourd le vieux... c'est sûr. Et comme ce n'était pas suffisant, Ys se rendit compte qu'il n'avait toujours pas fait sa valise. Ça aussi, ça va être pénible...devoir se souvenir de ce qu'il faut, ne rien oublier.

FIN FLASH BACK

*Ouais pourvus qu'il fasse pas l'andouille celui là!*

Bah dans un sens, Ys ne pouvait pas regretter son choix. Il allait surement passer des vacances normales avec "sa petite amie"?! Ne soyons pas défaitistes. Etant temps de reprendre la route, ils pouvaient enfin admirer le magnifique paysage. L'air était pure, l'atmosphère calme et reposant. Ça donne envie de prendre une photo et de l'envoyer à Joyce, histoire de la rendre folle. Mais laissant son idée diabolique, en tant que gentleman, enfin à mi-temps, Ys s'empara de la valise de son amie. Et surprise, il émit un gémissement en soulevant cette dernière. Non mais c'est que ça pèse une tonne!! Ce n'est pas une légende alors les filles qui mettent leur vie dans leur sac?! D'un regard accusateur, Ys reprit une fois ayant une bonne prise:

"Me dis pas que t'as embarqué toutes tes machines!"

Ouais parce que s'imaginer que Mitsuki ait pu mettre tous ses vêtements et quarante paire de chaussures, c'est que c'est mal la connaître. Non, elle, elle est du genre à mettre son atelier...




Dernière édition par Ys Ochikawa le Lun 29 Fév 2016 - 20:38, édité 1 fois
##   Mar 22 Déc 2015 - 22:18

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

C'est long, c'est long, c'est loooong. Vous savez combien de temps dure un vol Japon-France ? Non ? Moi non plus. Je sais pas, et c'est ce qui rend ce trajet encore plus loooong. J'ai l'impression qu'on va jamais atterrir. C'est incroyable ! Quand je vois le temps qu'on met pour aller d'un point à un autre du globe terrestre, j'imagine même pas le temps que mettent les astronautes à aller sur la lune. Ca doit être loooooooong. Mais si long !
Enfin, bref, hum, on a compris, c'est long. Pas que je m'ennuie, hein, on discute bien avec Ys, ça passe le temps. Mais heu... Bon, si, je m'ennuie quand même. Enfin, je sais pas si le terme "ennui" c'est vraiment le bon. Je dirais peut-être plus que je meurs d'envie de sortir et de me dégourdir les jambes. Ca fait combien d'heures que je suis dans ce truc ?! Mais en vrai, pourquoi on n'a pas choisi la téléportation ? Hein ? En vrai, j'comprends pas ! J'y ai même pas pensé en plus. Quand Ys m'a dit "Allez, viens, j'ai les billets !" j'ai pas réfléchi. Genre une fois l'anniversaire d'Aaron terminé, j'ai fait ma valise, et j'me suis envolée pour la France. Sauf que, haha, maintenant qu'on est coincés tous les deux dans l'avion, bah impossible de se téléporter. Déjà parce qu'on sait pas où ils ont foutu nos bagages dans l'avion, et puis ensuite parce qu'il est hors de question qu'on parte sans Balto !
Lorsqu'on arrivait enfin, récupérant nos affaires, montant dans le taxi en direction de... De je sais pas où en fait -au cas où vus ne l'auriez pas remarqué, je me contente de suivre- je m'autorisais un soupir de soulagement. Enfiiiiin. Bon, "enfin" mais on est bien vite dans le taxi, hein. Genre "faut pas perdre une seule seconde" blablabla. J'ai trop hâte d'arriver.
Plus le véhicule avançait, et plus je me demandais sur quoi on allait tomber. Un grand manoir ? Une immense villa ?!
Ouais, bon, la réalité est un peu différente, hein. Le taxi nous laissa descendre à destination, et je pus enfin jouir pleinement de mes jambes. Mes petites jambes ! Je suis désolééée de vous avoir fait tant de mal !!
Commençant à courir partout avec Balto, je sentis le regard d'Ys se figer sur moi. Je me tournai vers lui, un peu hésitante, avant d'afficher une moue désolée. Ouais, bon, ok, ma valise est lourde. Mais c'est pas vrai ! J'ai pas pris toutes mes machines !

-J'ai juste emporté Mokona et Modoki avec moi... Je voulais qu'ils profitent des vacances ! Et puis ils sont jamais venus en France ! De toute façon, t'as pas le droit de me dire quelque chose, parce que t'as emmené Balto, c'est pareil !

Toute fière de mon argument, je m'accroupis pour donner une caresse sur la tête à Balto qui était heureux comme jamais dans la neige.
Je me redressai et offris un sourire d'excuse à Ys.

-Mais ouais, j'suis désolée, ma valise est lourde... J'ai pas encore trouvé le moyen de réduire le poids de ces deux monstres. C'est incroyable le poids qu'ils pèsent, j'te jure ! Au moins 20 kg chacun ! Pis tu rajoutes à leur poids mes affaires pour la semaine... Je reconnais que tirer ma valise jusqu'à l'aéroport n'a pas été facile ! Mais bon, comme il y avait pas de neige à Tokyo, c'était plus facile, on pouvait la faire rouler...


Comment ça je m'enfonce ? Je m'enfonce jamais ! Arrêtez de mentir ! Vous mentez tous.

-Tu veux que je t'aide ?
proposai-je. Ou je peux porter ton sac si tu veux !

Ouais, parce que je suis sûre que c'est moins lourd, et que pour une fois, j'ai envie de la jouer "princesse". En plus, c'est pas pour en rajouter une couche, mais je peux même pas lui proposer de laisser sortir Mokona et Modoki puisque je n'ai pas encore testé leur résistance au grand froid, style la neige, et tant que je ne saurais pas comment ils réagissent à ça, j'ai pas envie de les abîmer.




##   Mar 22 Déc 2015 - 22:48

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Liberté, ils avaient pu retrouver leur liberté et évidement, sans surprise, il y avaient là deux êtres qui en profitaient pour courir dans tous les sens.Vous pourrez dire ce que vous voulez, mais par moment, Ys sent vraiment mature. Surtout quand on sait que Mitsu est plus âgée d'un an. Enfin... c'est toujours amusant de la voir faire. Autant elle peut surprendre, autant on est jamais déçu. Ceci dit, elle oublia qu'il fallait transporter les valises jusqu'à destination. Et d'après le gsp installé sur son téléphone, ils allaient devoir traverser la forêt.
Un sourire béat voire idiot se dessina sur le visage du garçon. Non mais elle st sérieuse Mitsu. Elle s'écoute parler?! Comment elle peut comparer Balto à des machines? Genre c'est pareil! Non mais non!


"C'est l'argument le plus pourri que j'ai jamais entendu..."

Ouais enfin, il aura beau dire ce qu'il voulait, Mitsu semblait plus s'amuser avec le chien que de débattre plus longtemps. Enfin, elle donna tout de même des explications. Des explications dont Ys écouta tout en arquant un sourcil. Bien sûr; c'était évident! Elle avait pris ses deux robots adorés. Bon d'accord, ils avaient une valeur incontestée. Mais tout de même, pourquoi les avoir pris? Par contre, il y avait là autre chose qui fait tilter le jeune homme.

"Une semaine? Mais Mitsu, on est là pour deux jours... Trois au gros maximum!!"  D'un air navré, Ys fixa cette dernière avant de laisser échapper un soupir. "Laisses tomber, je m'en charge!"


Trop bon, trop con il parait. Oui bon c'est exagéré, mais il n'allait pas non plus s'en plaindre, c'est pas une petite nature. Ne se reposant pas sur ses lauriers, il se décida à porter cette valise. Il fallait bien que toutes ces séances de sport servent à quelque chose. Et puis, même si Mitsu avait tendant à abuser, il ne l'aurait jamais laissé porter quelque chose d'aussi lourd. Bon, c'est pas dit qu'avec son caractère, un jour, il puisse péter les plombs et la faire galérer, histoire de se venger. Mais pour l'instant, il ferait preuve de patience.
Emboîtant le pas, passant cette valise par dessus l'épaule trouvant la solution pour avancer plus vite, il lança à son amie:


"Au fait je t'ai pas dis... mais je tente d'apprendre de nouvelles techniques."

Changeant d'humeur et de conversations, cela faisait un moment que le garçon avait hâte de pouvoir partager de ses trouvailles. Après Mitsuki avait été un bon professeur et n'avait jamais hésiter à lui apprendre de nouvelles choses. Et durant cette absence où il s'était volontairement éloigné d'elle, Ys avait fait de gros efforts. Il voulait lui prouver et se prouver aussi qu'il pouvait évoluer tout seul; devenir un puissant Master.

"Se téléporter sans faire de bruit et aussi contrôler le système nerveux."

Partageant son expérience, les jeunes gens traversaient le calme de cette masse verdure couverte de son manteau de neige. Au moins, ils avaient toujours de la conversation, quelque soit le type de trajet.

"Pour la téléportation, je me suis inspiré des chouettes.... Avec leur plumage, elles ont la capacités de ne pas faire un pet de bruit! Par contre... le système nerveux... c'est compliqué de viser des points électriques aussi minuscules...."

Ouais il s'était lancé dans un challenge difficile. Les jours où il s'était entraîné, ses cobayes avaient des animaux qu'il avait pu croiser. Surtout les lapins. Enfin, si on peut dire. Malgré toute sa concentration et sa détermination, c'était limite si l'animal ne lui faisait pas un fuck avant de partir. Il avait même pas senti un léger mal de crâne. Ouais, ça allait demander bien plus que de la volonté. Ceci dit, le jour où il arriverait, il ferait de gros dégâts.

"Ah mais ne t'inquiètes pas, je continue de m'entraîner sur ce que tu m'as appris! Téléporter un objet à moi et tout le reste!"

Lui lança t'il avec un large sourire. Non, il n'avait rien oublié. Et malgré si Mitsu ne serait plus son maître, il continuerait comme tel.


##   Mer 23 Déc 2015 - 11:13

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Ouais, bah d'abord, mes arguments sont très bien, et en plus, je savais pas exactement combien de jour on partait, hein ! Il dit ça, et si ça se trouve, ce sera lui qui me regardera avec des yeux de merlans frits dans quelques heures pour me supplier de rester plus longtemps !
... D'accord, j'avoue, aucun risque.
Son soupir déversa une moue boudeuse sur mon visage, et finalement, je fus bien heureuse qu'il m'assure qu'il s'occupait de tout. En même temps, s'il avait pensé à ramener un petit traîneau, on aurait pu l'accrocher sur Balto et hop ! Le trajet était beaucoup plus léger, et Balto aurait été aux anges !
Je marchais aux côtés d'Ys, ayant décidé de laisser Balto courir devant sans moi. Nan mais parce que je le sens, si je cours avec lui, j'vais me prendre une réflexion genre "Franchement, plutôt que courir, tu pourrais m'aider à porter !" et j'ai pas envie ; je vous l'ai dit, aujourd'hui je suis une princesse héhé.
On commença donc à traverser la forêt et Ys m'avoua qu'il s'entraînait sur de nouvelles techniques. Je tournai la tête vers lui, curieuse, attendant qu'il m'en dise davantage. Téléportation sans bruit et...

-Tu... Attends, j'ai pas tout suivi.

Je fermai les yeux deux secondes, histoire d'ordonner mes esprits.

-Alors... Tu te téléportes avec un costume de chouette et tu contrôles... Comment tu veux contrôler le système nerveux ?

Nan, en vérité, ça m'avait l'air hyper intelligent. Nos nerfs agissent grâce à des pulsions électriques, enfin, un truc dans le style, j'ai pas fait médecine. S'il arrivait à faire ça, il pourrait reproduire en partie le pouvoir des marionnettistes, non ? Bon, ce ne serait certainement pas aussi poussé et il y consommerait de l'énergie, mais en soi, c'est hyper intelligent. Je le regardai avec des yeux ronds comme des soucoupes.

-Ca a l'air d'être une idée géniale ! Faudrait que tu me montres ce que tu as réussi à apprendre jusqu'à maintenant, parce que ça m'intéresse vraiment !

Perdue dans mes pensées et fixée sur Ys, je manquai de me manger un tronc d'arbre, que j'évitais à la dernière minute, la téléportation me sauvant la vie. Booon, on va regarder devant soi maintenant.
Balto avait déjà pris pas mal d'avance sur nous. Je le regardais marcher devant nous, un sourire sur les lèvres.

-On dirait que tu le sors pas beaucoup quand même, ce pauvre chien !

Plus loin, se dessinant entre les arbres, j'aperçus une maison. Je levai le doigt dans cette direction.

-Heyyy ! On est arrivés, hein, dis ? C'est là ??




##   Mer 23 Déc 2015 - 22:03

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

C'est drôle mais en étant son ancien élève, il aurait pensé que la jeune femme aurait été fière de lui en apprenant ses efforts et surtout ses trouvailles. Ce qui ne fut pas des moindres. Dommage, cette nouvelle eut un tout autre effet. Décomposé, il fixa la jeune femme lui posait des questions des plus étranges. Déguisé en chouette pour contrôler un système nerveux.... Comment était elle en arrivée là pour comprendre ça?! Non mais comment elle fait sérieusement?! Même le plus idiot n'aurait jamais détourner sa phrase de cette façon. C'est pire que le téléphone arabe. Décomposé, Ys laissa aller sa tête en arrière avant de laisser glisser:

"On n'a jamais diagnostiquer un cas de schizophrénie chez toi?!"

On remettra le côté fier et surprenant de l’élève à un autre jour. C'est pas aujourd'hui qu'il pourra l'épater. Enfin, c'est peut être exagéré car Mitsuki ne manqua pas d'être tout de même interessée. Elle cherchait même en savoir plus et surtout comment il s'y prenait. Ouais, encore une fois, à plus la gloire du héros.

"Bah... je contrôle pas grand chose... pas encore du moins..."

C'est encore plus honteux que de l'admettre. Finalement, il aurait mieux fait de se taire. Et alors qu'il avait envie de ressembler à une autruche, mettre la tête sous terre, il n'eut pas le temps de prévenir de son amie d'un arbre que cette dernière se téléporta. C'est qu'elle avait eut l'instinct, directement, son pouvoir avait prit le dessus telle une évidence. Vivement le temps où il pourrait prouver au monde ses capacités et notamment ses précieuses découvertes. Pour l'heure, il devait encore subir. Heureusement, la conversation qui tournait au vinaigre, fut rapidement changée quand la jeune femme fit allusion à l'apparition d'une maison. Suivant du regard là ou elle pointait du doigt, Ys vit alors un magnifique chalet. Il était grand, du moins, il était beau de par son aspect mais aussi parce qu'il avait soigneusement décoré pour les fêtes de Noel.

"Il est pire qu'une femme au ménage celui là..."

Souffla le Tonnerre. Bah au moins, il avait du gout pour un vieil homme. Mais comment avait il pu se payer un tel endroit? C'est qu'il avait économiser toute sa vie. Durant sa jeunesse, Ys n'avait jamais connus son majordome en vacances. Toujours à ses pieds à obéir au moindre de ses caprices. Alors qu'ils s'approchaient tous deux intrigués par le lieu, voilà qu'une ombre remua derrière les rideaux, accourant à la porte. Il les attendait de pied ferme.

"Je suis tellement heureux!!"

Bras grands ouverts, Alfred les accueillait avec un sourire qui montait jusqu'aux oreilles. C'était un vieil homme, dégarnis et une légère moustache. Cheveux argentés, il avait un regard et des traits doux, laissant apparaître un visage bon et pleine de compassion. Pas étonnant qu'en plus de son statut, Ys l'avait toujours surnommé Alfred faisait allusion au majordome de Batman. Il lui ressemblait quand même!
Ne prêtant aucune attention à ses rides, l'attention du Tonnerre fut surtout attiré par ce pull que portait l'homme. Un pull-over vert avec une tête de  cerf tricoté dessus. Il pencha même la tête sur le côté.


"On t'as obligé à porter cette horreur?!"

Amusé, Alfred fit un signe de la main comme s'il balayer ces paroles.

"Hahaha! Vous semblez en pleine forme! Mais entrez vous mettre au chaud!"

Les invitant à entrer, Alfred s'empressa d’ôter le manteau à la jeune femme. En temps normal, il avait toujours été aux petits soins mais quand il s’agissait d'une femme, c'était pire. Surtout que c'était la première qu'Ys lui en présentait une. Du coup, il s'empressa rapidement.


"Enchanté, je me nomme Nicolas. Vous êtes surement Mlle Hojitake?! Je suis tellement heureux de vous rencontrer. C'est que j'avais hâte de découvrir qui pouvait être cette jolie demoiselle!!"

Le louuuurd!! Levant les yeux au ciel, Ys se débarrassa des valises tout en râlant, évitant qu'Alfred en rajoute plus. C'est qu'il avait la langue bien pendu. En plus, il venait même pas l'aider. C'est pourtant lui le majordome. Il en oublie les bonnes manières et même pas il s'en rend compte. Il continue à tenir les mains de Mitsu dans les siennes avec ses grands sourires d'idiot.

"Et surtout viens pas m'aider!! è_é"


##   Mar 29 Déc 2015 - 14:58

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : J'espère que tu as passé un bon Noël :D

Passant outre sa remarque selon laquelle je pourrais être schizophrène, je l'écoutais m'expliquer ses entraînements... Ouais, enfin, c'était vite vu. Visiblement, il n'était plus très enjoué. Mais pourquoi ? C'était super pourtant, non ? Je ne comprenais vraiment pas !
On arriva ensuite au chalet qu'avait loué ce fameux Alfred. Les décorations étaient magnifiques, et, toute pimpante, je m'avançais vers le chalet en compagnie de Balto. Le fameux Alfred ne tarda à sortir du chalet et je lui offris un large sourire alors qu'il venait à notre rencontre. A sa manière, Ys répondit au salut du vieil homme et je ne pus m'empêcher de sourire avec amusement. L'homme ignora ses paroles pour nous inviter à entrer. Nous nous exécutâmes et il s'empressa alors de m'ôter mon manteau pour aller le ranger. Ok. Ca, c'est bizarre. C'est hyper gentil, hein, mais franchement, moi j'ai pas l'habitude ! Et puis le pauvre homme, il est en vacances, faut pas qu'ils s'agitent trop comme ça ! Avec Ys qui a du lui en faire voir de toutes les couleurs lorsqu'il était petit, il faut qu'il profite de ses premières vacances depuis un siècle !
Il s'adressa ensuite à moi avec des yeux plein d'étoiles et j'éclatai d'un rire léger, bien que restant assez perplexe alors qu'il se présentait. Nicolas ? Nicolas... Mais Ys m'avait dit Alfred ! C'est Nicolas ou Alfred ? Ca y est, je suis déjà perdue !

-Enchantée Monsieur, je suis Mitsuki Hojitake, oui ! Mais appelez-moi par mon prénom, hein ?


Oui, nan mais parce que "Mlle Hojitake" ça fait hyyyper formel ! C'est comme ça qu'Ys a grandi ? Je dis pas que c'est horrible ou quoi, c'est juste que c'est... Bizarre je trouve. Je sais qu'on n'a pas du tout eu le même type d'enfance tous les deux, mais j'ai quand même du mal à imaginer comment il a grandi. Il avait vraiment des personnes qui s'occupaient de lui en permanence ? Cette distance, cette sensation qu'il reste une hiérarchie me perturbe tellement.

-Je suis très heureuse de vous rencontrer aussi Al-...Nicolas. Je suis désolée, c'est qu'Ys m'avait dit que vous vous appeliez Alfred alors... Je suis un peu perdue !

Je quittai la conversation quelques secondes pour jeter un regard environnant. Le chalet était merveilleusement bien décoré, et un petit feu brûlait dans la cheminée. C'était magnifique, et, franchement, moi ça me donnait envie de rester ici plus que deux ou trois jours ! Maiiis que voulez-vous, il s'agissait là de la décision d'Ys, je n'avais rien à y redire !

-Vous êtes ici tout seul monsieur ?

Ouais, bon, ça peut paraître super bizarre comme question. Mais en même temps, c'est un peu triste, non ? Je sais pas, imaginez qu'Ys n'ait pas pu venir suite à l'invitation de son majordome (oh mon dieu c'est trop bizarre de le désigner comme ça !), il aurait été tout seul pour ses vacances... Il n'a pas de femme ? Il a l'air tellement gentil pourtant ! Et hyper attentionné !
Enfin, même si ça ne semble pas être l'avis d'Ys. Je me tournai vers lui, les sourcils froncés (oh mais oui, je suis sûre que je fais hyper peur comme ça).

-Oh, bah alors, tu t'es levé du pied gauche ? Au lieu de râler, viens dire bonjour quand même... Je suis sûre qu'il nous attend depuis super longtemps ! Laisse les valises ici, on rangera tout après.


Ouais, bon. Ok, ça, c'est mon mode de fonctionnement. Pas sûre que ça fonctionne pareil dans les familles de riche... A voir. J'aurais testé au moins !




##   Mar 29 Déc 2015 - 22:17

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Ouiiii et toi? T'as été gâtée?! :D

Tel un spectateur, restant en retrait et surtout se sentant quelque peu exclus de leur conversation, Ys suivait le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Étrangement, il lui semblait qu'Alfred et Mitsuki semblaient bien s'entendre. Le séjour allait être long... Heureusement y avait Balto! Cherchant des yeux ce dernier, les espoirs du garçon furent très vite anéantis quand ils 'aperçut que le chien rodait autour des eux autres gaiement. Un joli trio n'est ce pas? Bon, il n'allait pas non plus s'en plaindre. Il était bien heureux qu'Alfred apprécie son amie. C'était tout de même important.

"Euh... oui, je vais essayer. ^^" 

Etant peu habituer à nommer les personnes par leur prénom, le majordome lâcha les mains de la jeune femme lui rendant son espace vitaux. Cependant, il ne s'éloigna pas d'elle et continua d'échanger, de se découvrir. Et lorsque la jeune femme fit allusion aux noms, voilà qu'elle posa une question des plus amusantes. 

"Oui... en fait je me nomme Nicolas. Mais depuis son plus jeune âge, Ys m'a toujours appelé Alfred. Vous pouvez m’appeler ainsi, ça ne me dérange pas du tout."

Levant les yeux au ciel, de son air boudeur, Ys trouva utile d'intervenir. Ou du moins, de commenter sur un ton arrogant.

"Evidemment qu'Alfred ça te va mieux... t'as vraiment la tête du type dans Batman!"

Oui une référence très mature... Mais étrangement, depuis leur arrivée, Ys avait retrouvé à cet instant comme de vieux souvenirs, des moments nostalgiques... et surtout de vieilles habitudes et pas forcement des meilleures! Ce n'était pas aussi compliqué que ça en avait l'air, c'était leur façon d'être. Les deux hommes avaient toujours communiqués de la sorte. Et bien qu'Ys était toujours de pied guerre, Alfred n'avait jamais réagis à ses attaques car il n'y avait jamais eu là de mauvais fond. 

Soudainement, sans que personne ne s'y attend, Mitsuki posa une question des plus surprenantes. Tout seul? Affichant de grands yeux, Alfred resta un instant sans voix. Touché par une telle question. De son côté, Ys fixa du coin de l’œil la scène. C'est vrai qu'il ne lui avait jamais tant parlé que ça de son majordome. Il était autant touché que le vieil homme. Car quelque part, il était bien conscient d'être son seul ami et sa seule famille. Et parce qu'elle était d'un caractère naturel, qu'il était évident que Mitsu vienne à poser ce genre de question. Consciencieuse même quand elle connait pas les gens. 

"Et bien disant que vous êtes ma famille. Et maintenant je ne suis plus tout seul."

Lui répondit le vieil d'un large sourire. C'est vrai, en y pensant, Ys ne s'était jamais vraiment soucier des relations du majordome. Peut être parce qu'il y a si peu de temps que ça qu'il était devenu "sociable". Perplexe, il fut très rapidement tiré de ses songes. Il allait subir la colère de la Master! Une chose qui mit très rapidement le majordome mal à l'aise. Son rôle étant toujours d'être au service de son maître, le doigt sur la couture, voilà qu'une jeune femme remonte les bretelles de son maître. Et il avait beau faire signe à la demoiselle que tout irait bien, ce fut inutile. 

Croisant le regard noir de son amie, Ys resta silencieux, quelque peu surprit par sa réaction. Il ne l'admettrait pas, mais il avait eu une petite frayeur. Surement parce qu'il était peu habitué de la voir sous ce jour. 

"Roooh c'est bon... j'arrive."

Lâchant les affaires, vexé et gêné, surtout après ce que Mitsuki avait poser comme question, Ys s'approcha d'Alfred. Les deux hommes s’observaient un instant, silencieux, et s’inclinèrent. Oui, c'était ainsi qu'ils se saluaient de tout temps. On ne change pas une équipe qui gagne.

"N'en profites pas..."

Souffla le garçon au vieil homme. Oui parce qu'Alfred ne pouvait cacher ce large sourire. S'il avait bien une chose dont Ys avait deviner derrière cette grimace: c'était que le vieil homme était heureux d'avoir enfin trouver la personne qui ferait fléchir le rebelle. Ce séjour allait être long... du moins pour une personne. Une fois le salut terminé, Alfred s'empressa de reprendre aussitôt, joignant ses deux mains:

"Trèèès bien! Vous devez être exténués par ce voyage. Je vous ai préparé un petit encas délicieux! Mais avant vous allez vous mettre à l'aise. Je vais vous conduire à votre chambre."

Leur faisant signe de les suivre, prenant les valises comme s'ils avaient toujours été légers, Alfred ouvra le chemin vers les escaliers. Laissant son amie passait devant lui, Ys fourra ses mains dans ses poches. Il avait quelque peu calmer son énervement, mais préféra rester en retrait. Oui enfin, son sang chaud n'allait pas tarder à tourner de nouveau. 
Main posée sur la poignet, fièrement, Alfred allait leur dévoiler ce qu'il leur avait préparer.

"J'y ai mis tout mon cœur! Attention vous êtes prêt? Tadaaaamm!!"

La porte grande ouverte, les jeunes gens purent assister à la découverte d'une chambre faite à l'image de l'amour. Le lit était en forme de cœur. Les draps roses, des coussins en forme de cœur, des pétales éparpillées, un parfum agréable... un séjour en lune de miel tout simplement! 

".....0.0 QQQQQUUUUOOOOIIIIII????!!!!!"

Attrapant le vieil homme par le col, il y avait comme des étincelles qui jaillissaient des yeux du garçon.

"TU TE FOUS DE A GUEUL*! QU'EST CE QUI TE PREND DE FAIRE CA?! UN LIT SIMPLE AURAIT SUFFIS!!"

"Ah mais .. mais je pensais que...enfin vous deux... vous n'êtes pas... un couple?!"

Lâchant son majordome, Ys lui fit signe de disparaître.

"Arrêtes de penser! Et vas préparer quelque chose à bouffer!"

"Oui oui ^^' J'y vais de ce pas."

Il ne faut pas croire que même s'ils se disputaient souvent, enfin du moins si Ys était désagréable, ils ne pouvaient se haïr. C'était en quelque sorte un jeu. Alfred avait très bien conscience en faisant cela qu'il mettrait Ys dans une mauvaise posture. Et pour sûr, ce dernier était honteux au plus haut point qu'il était rouge comme une pivoine. Il ne savait plus où se mettre. Et tout comme le vieil homme, Ys devinait ses attentions et que ce dernier était heureux qu'enfin qu'il lui présentait une amie. 

Tentant de camoufler son embarras, tirant les valises dans la chambre, il reprit d'une voix plus calme:

"Tu prends quel côté du lit? Droit ou gau-???"

Très vite interrompu, voilà que Balto s'y mettait aussi. Ce dernier s'était jeter sur le lit s'étalant de tout son long. Y'en a pas un pour rattraper l'autre.


HRP> Désolé pour le pavé -_- Mais c'est complique de gérer deux perso!


##   Mer 30 Déc 2015 - 14:49

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Haha pas de souci, je comprends ! Et pis tu m'as bien fait rire du coup XD Sinon ouiiii j'ai été gâtée cette année, j'espère que toi aussi ! :D

La complicité qu'il semblait y avoir entre Ys et son majordome était... Spéciale, je dirais. J'avais déjà énormément de mal avec cette espèce de "différence" de grade. Alfred -ou Nicolas, au choix- s'empara de nos valises et nous guida jusqu'à notre chambre sans réfléchir une seule seconde, comme si c'était... Si normal de porter nos affaires. Et bah je sais pas, moi ça me gène ! Pis je sens qu'Ys des fois il lui parle pas bien ! M'enfin, après, ce ne sont pas complètement mes affaires, hein... Mais c'est quand même bizarre ! Faut voir comment ils se sont salué ! C'est vraiment pas commun. Enfin, moi je trouve... Probablement que pour eux c'est tout à fait normal.
On arriva donc à notre chambre, et, tout content, le majordome ouvrit la porte pour nous montrer l'endroit où nous allions rester pendant ce séjour. A voir les étoiles dans ses yeux, il semblait vraiment heureux de nous avoir invité... Ce qui n'était pas le cas d'Ys qui explosa littéralement. HAN comment il lui parle ! Mais ça se fait pas ! Et... Et... Et lui genre il dit rien ? Il va en cuisine pour préparer à manger ? Mais, mais non ! Mais il est en vacances là ! Il est pas au service d'Ys ! Même si l'habitude persiste, il faut qu'il lutte contre cette habitude ! Mais ! Il s'en va ! Il est parti ! Alors qu'il était super fier de lui ! Regardez comment c'est tout mignon, ce lit, ces pétales, ces bougies, ces... Ouais, ok, c'était mignon jusqu'à ce que je me retrouve toute seule avec Ys. Haha. Hahaha. Mais comment c'est grave FLIPPANT en fait. C'est pour ça que je remercie Balto d'avoir brisé la gène.

-Oooh adorable trésor, il a l'air confortable le lit, hein ?!

Et sur ces mots, je me jetai sur le lit pour jouer avec Balto. Ouaiiis, je sais, j'ai ignoré la question d'Ys. C'était pas volontaire. Franchement, dormir dans le même lit, ça ne me gène pas. C'est plutôt d'être entourée de pétale de rose, d'une odeur douce et de plein de bougies qui me fait flipper ma race.

-Comme tu veux ! On va dire à gauche. J'aurais eu tendance à dire que je prends le côté le plus proche de la porte, étant donné que je suis quasiment sûre de me lever avant toi, mais comme la porte est aussi près des deux côtés alors... Disons gauche, oui !

Ca n'avait aucune importance, et mon monologue ne servait pas à grand chose d'ailleurs mais bon. D'autant que pour certaines personnes, le côté le plus près de la porte c'est pour défendre sa bien-aimée en cas d'intrusion d'intrus. Et pour d'autre, le côté le plus éloigné de la porte bah c'est pour pas mourir en premier haha. Chacun son truc. Moi j'ai gardé l'aspect pratique : le chemin le plus rapide pour sortir. Même si, dans notre cas, rappelons-le, ça n'a aucune importance étant donné que les deux côtés du lit sont à égale distance de la porte. Breeeeef.

-J'vais aller aider Nicolas en cuisine ! Tu crois qu'il va nous cuisiner une spécialité française ? On est en France après tout !

Je me relevai du lit, et, en quittant la chambre, déposai malgré tout un baiser sur la joue d'Ys, amusée par son comportement. Oui, après le choc et la peur, je passe à l'amusement. En même temps, faut avouer qu'il était mignon à s'emporter comme ça... Même si j'aurais pas aimé qu'il me crie dessus comme il a crié sur Nicolas ! Oui, j'ai décidé de l'appeler Nicolas puisqu'il s'agit de son vrai nom.
J'arrivai dans la cuisine et passai la tête dans l'entrebâillement de la porte.

-Vous avez besoin d'un coup de main ?
lui proposai-je en me glissant à l'intérieur de la pièce. Au fait, vous êtes français à l'origine ? m'enquis-je. Parce que faut reconnaître que Nicolas c'est pas très asiatique... Puis vous n'avez pas une apparence très asiatique non plus. Il manque les yeux bridés je crois.

Arrivant derrière moi, j'aperçus que Balto m'avait suivi, et je lui donnais une caresse amicale avant de me laver les mains pour aider le majordome.

-Vous cuisinez quoi de bon dîtes-moi ?




##   Mer 30 Déc 2015 - 22:30

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Merci merci ^^ Et oui j'ai été gâté aussi :D J'aime bien papa Noel, il est gentil papa Noel xD

Au moindre détail, la chambre avait été soigneusement préparée. Malgré cette gêne, cet embarras, Ys ne pouvait qu'être reconnaissant envers le vieil homme qui s'était donné du mal. Dans le fond, il pouvait rire, nerveusement. Alfred était pire qu'une mère poule. Celle qui surprotège son petit. Enfin, il n'y pouvait rien, il allait devoir faire avec. 

Dépité, Ys fixa Balto rejoint par Mitsuki. C'est que les deux ont l'air de s'amuser. Il est hors de question que le chien dorme dans le lit! A coup sûr, par manque de place, ça serait Ys qui finirait par dormir par terre si ce dernier venait à les rejoindre. C'est quoi cette sensation d'être tout seul à se battre?! On dirait deux enfants qu'on emmène en voyage. Et malgré cette décoration, Mitsuki ne semble pas du tout gênée, pas des moindres. D'un pas lasse, Ys posa les valises près du lit. Tandis que la demoiselle donna de précieuses explications pour simplement donner une réponse. C'est lui où ils sont totalement barges dans cette maison?! 

"Ouais pour faire court, tu prend côté gauche... -_- "

Il n'y avait pas à dire. Mitsuki avait l'art de compliquer les choses et les rendre tordues. En plus,il n'y avait pas de côté spécialement plus près de la porte puisque le lit était situé au centre de la pièce, contre le mur, face à la porte. Et c'est quoi cette remarque comme quoi elle serait plus vite debout que lui?! Genre c'est une marmotte le mec?! ... Ouais bon, peut être qu'elle est plus vite réveillée que lui. Mais tout de même, c'était pas utile de le préciser. Sa fierté en prend un coup.... non en fait ça doit faire deux milles coups depuis leur arrivée, mais quelque chose dit qu'il sera pas utile de compter pendant le séjour...

"Quoi? Tu descends?"

Arquant un sourcil, alors qu'il s'était accroupi en face de sa valise pour commencer à la défaire, voilà que la Master annonce son départ pour la cuisine... C'est quoi qui cloche? Le fait qu'elle l'appelle tout de même Nicolas ou qu'elle veuille aider en cuisine? Intriguant... Se passant de commentaire désobligeant, Ys trouve bon de reprendre au plus vite avant que la demoiselle ne s'enfuit.

"Ah au fait!! Mitsu? J'ai pas beaucoup dis sur lui mais... il est vraiment tout seul. Ni femme, ni enfant, ni oncle... bref, il a dévoué toute sa vie à nos services. Ne sois pas étonnée hein?! Et t'inquiètes pas, il n'est pas malheureux."

Lui adressant un léger sourire, il avait trouver juste de lui donner quelques explications. Il est vrai que Nicolas n'avait personne d'autre mise à part la famille Ochikawa. Il avait quitter la France pour le Japon, dévoué aux services de leurs maîtres. Pour Mitsuki, cela lui avait du paraître étrange. Ys aurait du se douter de sa réaction, elle qui ne supporte pas la solitude...

"Te coupes pas un doigt!"

Lui lança le garçon. Bien que Mitsuki décida d'aider aux tâches domestiques, Ys ne la stoppa pas. Après tout, après tout ce temps, cela ne le déranger pas. Il était plus proche de l'être humain qu'il ne l'avait été. Cependant,t il fut nettement plus surpris quand la jeune femme vint poser un baiser sur sa joue. Ayant gentillement rougis, Ys garda les yeux rivés sur ses affaires, attendant que cette dernière disparaisse pour souffler. C'est peut être surprenant, mais loin d'être déplaisant. Retrouvant un semblant de calme, Ys rangea silencieusement ses affaires quand il grimaça à la vue des roses et des pétales éparpillées. 

*Faudrait que je retire tout ça. C'est abusé! Oh mais Mitsu se sauve alors qu'il faut ranger! Elle en loupe pas une! Si elle croit que c'est moi qui vais le faire... quoique il y a ses petites culottes...*

L'idée est tentante n'est ce pas?! Mais malgré tout, soit ce fut par respect, soit fut par crainte d'être griller comme une saucisse, mais le garçon n'en fit rien et laissa la valise soigneusement fermée. De toute manière, il pourrait y avoir un robot qui lui sauterait à la gorge, un moyen de protection. 


Délicatement, Nicolas faisait tourner les pommes de terre sous l'eau du robinet. L'atmosphère était calme. Il avait retrouvé peu à peu ses émotions. Mais un fin sourire de sage ne quittait  pas son visage. Ses pensées allaient directement pour une personne. Les vacances se passaient bien, enfin. Quand sa tranquillité fut soudainement perturbée par une tête qui passait le mur. D'un léger rire amusé, Nicolas releva les yeux sur la demoiselle. 

"Pourquoi pas. J'en serais ravi."

Lui adressant un large sourire. Le vieil homme prit un instant pour sortir deux couteaux une fois les légumes propres. Ce qu'il ne connaissait pas encore de Mitsuki, c'était ce don à pouvoir poser plusieurs questions à la fois sans même attendre une seule réponse. Ce qui étonna le vieil homme, lui qui tant habitué au calme. Ceci dit, cela ne le déplaisait pas. Bien au contraire, la maison vivait. Et les remarques de la Master le fit rire. 

"Des yeux bridés? Comme vous?" Dit'il en la pointant du doigt. "Non, je suis d'origine française mademoiselle. Vous avez une excellente vue."

Une fois que tout fut à disposition, étale sur la table, l'homme tendit à la jeune femme un couteau. 

"Une tartiflette. Vous verrez, c'est très copieux. On va commencer par couper les pommes de terres en rondelle si vous voulez bien."

Donnant le signale de départ, le majordome se donna aux tâches. Généralement, il ne devrait pas être aidé. Il devait travaillé seul. Cela avait toujours été... enfin sauf un temps où un petit garçon se tenait à ses côtés.

"Et vous, d'où vous vienne cette particularité d’avoir les cheveux d'une si étrange couleur?Il me semble pas que se soit une caractéristique asiatique aussi?!"

Fit-il en lui adressant un clin d’œil. Trop heureux de pouvoir enfin découvrir qui était cette jeune personne, Nicolas préféra bousculer ses habitudes, brisant les interdits. 


##   Mar 19 Jan 2016 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Je suis vraiment désolée pour le retard T_T J'ai été prise par mes partiels, puis après par le design et le nouveau règlement eeeet... Bref , désolée ! TwT

Nicolas était donc français. Haha, j'ai l'oeil ! Bon, en même temps, j'ai pas mal d'indices... Déjà, on est en séjour en France. Ensuite, bah il est effectivement pas bridé. Et puis "Nicolas", ça sonne bien français. Tout ça pour dire qu'en réalité, j'ai pas de mérite, hein...
Il me tendit un couteau et m'expliqua que nous allions manger une tartiflette. Des pommes de terre... Et je crois apercevoir des lardons et du fromage de sortis sur le plan de travail ! Je sais pas exactement à quoi ça va ressembler à la fin, mais ça risque d'être cooool ! En plus, le fromage, c'est un truc bien français ça non ? Quand je vais rentrer je vais pouvoir me la péter et dire que j'ai mangé que des plats français super bons ! Enfin, j'espère que je vais bien aimer...

- Ca marche ! Je coupe les pommes de terre en rondelle... Alors...

Je laissais traîner ma voix tandis que je m'appliquais à... Couper en tranches fines. Genre en espérant ne pas me couper un doigt. J'avoue qu'Ys m'a déconcentrée tout à l'heure en insinuant gentiment que je ne savais pas cuisiner ! Déjà, c'est pas gentil. Même si c'est un peu vrai. Et ensuite, je fais des efforts moi, au moins ! Je suis sûre qu'il sait pas cuisiner. Il aurait appris comment, vu qu'un homme était tout le temps là pour lui préparer ses repas ? A moins qu'il s'y soit intéressé -ce dont je doute, mais peut-être me surprendra-t-il- y'a aucune chance qu'il sache cuisiner !
Nicolas reprit la parole et me fit sursauter. Ouaiiiis j'étais hyper concentrée sur ma patate là ! J'ai failli me couper un d-... Nan c'est pas vrai ! C'est faux, je retire ce que j'ai dit ! Je suis en train d'assurer de ouf !

-Haha, non, ce n'est pas vraiment asiatique ! Les asiatiques ont généralement les cheveux noirs... Mais ça rend les cheveux d'Ys étranges aussi !

Ouais, petite vengeance personnelle, je ne sais pas pourquoi.

-Je tiens mes cheveux de ma mère... Et mes yeux de mon père. J'admets volontiers que ça sort de l'ordinaire. En ce qui concerne la couleur de mes yeux, je n'en connais pas vraiment l'origine... Pour la couleur de mes cheveux, c'est une sorte de "maladie" sans en être une. Maman m'a expliqué que Hojitake ont toujours eu des cheveux blancs. C'est une forme de virus qui a transformé notre génome, et depuis, les nouvelles générations comptent toujours une personne aux cheveux blancs. C'est une sorte de gène dominant sur le chromosome, ou je ne sais plus, je n'avais pas trop suivi ce cours à l'école...

Terminant de couper en tranches ma première patate (je suis trop fièèèère youhouuuu OUI C'EST LA FETE DANS MA TETE), je me tournai vers Nicolas.

-Dîtes-moi, vous n'auriez pas des anecdotes à me raconter sur Ys ? Il faut en profiter avant qu'il n'arrive !




##   Jeu 21 Jan 2016 - 21:33

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Tes partiels sont plus importants et j'espère que tu les as réussis ^^

Amusé par le comportement de la jeune femme du à son dévouement pour la cuisine, Nicolas reprit sa tâche. Sa compagnie n'était pas déplaisante et ainsi cela lui permettait de mieux cerner la demoiselle. Bah c'était un peu comme s'il travaillait aux côtés de sa belle fille. Oui, oui, on peut le dire. Enfin, pour l'instant, il se contera de l’appeler par son nom, malgré l'autorisation qu'elle lui avait donné, sinon ça aurait trop direct. Et après la réaction de son jeune maître, le vieil homme ne savait plus quoi vraiment penser. Tout en écoutant attentivement sa partenaire, Nicolas eut un large sourire. Oui, autant elle qu'Ys, ils avaient quelque chose de spéciale. Physiquement bien sur. Ils ne devaient pas passé incognito avec une telle chevelure. 

Tout en exécutant son travail, l'homme viella sur Mitsuki et ses petites mains qui s'agitaient dans tous les sens. Elle était plutôt active, très active même. Une fois les pommes de terre coupées, l'homme les rangea délicatement dans un plat tandis que Mitsuki donna les raisons sur l'origine de ses cheveux. 

"Une maladie? Je trouve cela assez grossier. Surtout qu'on ne peut y voir que toute la beauté de ce soit disant virus."

Albinos est l'une des maladies les plus connues et surement la plus proche que celle de Mitsuki. A moins que ce ne soit vraiment ça, il n'y avait rien là dedans de désagréable à observer. Bien au contraire, cette chevelure avait quelque chose d'attirant, d’envoûtant. Et d'un large sourire qu'il lui offrit, il reprit aussitôt:

"Ça vous donne même du charme. Il y a de quoi être fière!"

Se détournant de cette dernière, Nicolas continua de s'exécuter à sa tâche. Son importance était de rendre ce séjour réussi alors il ne devait en aucun cas être distrait. Oui enfin ça c'était jusqu'à ce que Mitsuki fasse une requête des plus étranges. Interrogateur, Nicolas lui afficha de grands yeux tout en réfléchissant à haute voix.

"Des anecdotes...? Et bien..."

C'était assez hésitant. Que pouvait il bien lui raconter?! La période adorable et mignonne d'Ys avait été très courte. Le reste, Nicolas préférait fermer les yeux, évitant d'imaginer le pire.

"Ah si! J'en ai bien une!!" 

Posant le fromage sur la table, assez amusé par ce souvenir, il ne tarda pas à en faire part. Une fois bien sûr s'être assuré qu'Ys était resté à l'étage. Vous imaginez les représailles?!

"Il devait avoir environ six ans quand ça s'est passé. Mr Ochikawa, son père, avait invité un collègue de travail. Un homme très fortuné aussi. Et je pense, enfin... non c'est surement ça: cet homme aimé se joué de sa personne et surtout à étale sa toute puissance. Toute l'après midi, il n'avait cessé de me faire demander, me donnant des ordres par ci par là. Ce qui n'avait pas manqué au jeune Ys. C'était surtout parce que ce dernier, en plus d'être très imbus de sa personne, n'était pas très familier avec la politesse. D'ailleurs, sa magnifique voiture qu'il n'avait de cesse de rappeler, allait en payer les frais. La carrosserie était irrattrapable. A la poubelle la belle jaguar!"

Ses mouvements se faisant plus long jusqu'à s'arrêtaient, Nicolas eut un sourire bien triste et le regard dans le vide. En quelque sorte, à sa façon et malgré son jeune âge, bien que la punition avait pu lui réservé son père allait être terrible, Ys n'avait pas reculer et avait prit sa défense. C'était comme sauver son honneur d'homme. Si seulement il n'avait pas changé.... 

"Il me manque ce petit... il a bien changé, brusquement. Quel gâchis! C'est à croire qu'il a finis par comprendre qu'il est bien orphelin. ...."

En aucun cas, aucun enfant ne mérite un tel traitement. Toute une enfance brisée à cause des envies d'adulte. Si seulement Mr Ochikawa avait su le reconnaître en tant que fils, abandonnant toute fierté et orgueil, Ys aurait été un grand homme aujourd'hui et il n'aurait pas été ce garnement qui aimait détruit la vie des autres pour au final détruire la sienne.


Se rendant bien compte de cet impact, Nicolas avait bien le sentiment d'avoir manqué à son devoir, à la promesse faite auprès de sa mère. Mais seul, sans aucun pouvoir, qu'aurait'il fait de mieux? Prit d'un profond regret, Nicolas reprit ses esprits sentant toujours la présence de Mitsuki près de lui. Et reprenant son sourire radieux, celui depuis des années, il s'élança:

"Vous voulez que je vous dise: Ys devrait être là avec nous pour nous aider. Il connait cette recette cette fripouille!"

Difficile à croire, mais il ne manquerait plus que le tablier pour qu'Ys puisse convaincre son public de ses qualités culinaires. Seulement il a aussi un très gros défaut: la fainéantise! On ne change pas une équipe qui gagne!
Une fois le plat prêt à être mis au four, Nicolas reprit, enthousiaste par ce travail fait ensemble:

"Et voilà, ça sera près pour le repas! Merci pour votre aide, vous vous êtes très battue. Et... je vous apprécie Mlle Hojitake, Ys ne pouvait pas avoir de meilleures chances qu'on vous rencontrant."


Il avait bien remarqué mais son jeune maître avait changé. La roue tourne, soit disant. Peut être, avant la fin de ses vieux jours, il pourrait voir de nouveau le sourire innocent et émerveillé de cet enfant longtemps disparut.

"Vous devriez rejoindre Ys le temps que je termine. Je sais que vous aimez le vin chaud. Malheureusement je n'en ai pas. Mais j'ai toujours de bonnes bouteilles et je vais de ce pas vous en trouvez une qui sera digne de votre gentillesse!"




Dernière édition par Ys Ochikawa le Sam 23 Jan 2016 - 22:08, édité 2 fois
##   Sam 23 Jan 2016 - 19:56

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Ouiii je pense m'en être bien sortie ! J'ai hâte de voir les résultats, mais je suis plutôt enthousiaste :3

Je remerciai gentiment Nicolas du regard quand il me complimenta sur ma couleur de cheveux. Si seulement tout le monde l'avait vu de cette façon... Quand j'étais enfant, les autres n'y ont pas vu un quelconque charme...
J'écoutai ensuite l'anecdote du majordome avec attention, terminant de couper toutes les pommes de terre qu'il m'avait donné. J'imaginais Ys agir comme Nicolas le décrivait, un petit sourire amusé sur les lèvres. Il devait être adorable quand il était gamin ! Et même s'il a changé en grandissant, comme lui-même me l'avait dit et comme Nicolas me le confirmait, je suis sûre qu'il n'a jamais perdu ça. Lorsqu'il tient aux gens, il ne laissera personne leur faire du mal, peu importe la forme que prend ce "mal". Mon sourire s'attrista alors que l'homme évoquait le fait qu'Ys était orphelin de sa mère, mais bel et bien de son père aussi, qui ne s'était jamais occupé de lui. Il ne méritait pas ça. C'était un garçon gentil... Mais on ne peut pas changer le passé. Et je doute qu'Ys veuille continuer à y penser.
Terminant de couper en rondelle la dernière pomme de terre, je me tournai vers Nicolas.

-Il n'a vraiment pas eu de chance... Mais il pouvait compter sur vous. C'est ce qui est le plus important.

D'autant que là, nous étions ici. Nous n'étions pas avec le père d'Ys. C'est comme si cet homme avait finalement été le père qu'Ys n'a jamais eu.
La remarque du majordome sur le fait qu'Ys connaissait la recette me tira une moue de surprise. Haaan, et il vient même pas nous aider ! Et pire encore ! Il ne m'en a jamais cuisiné une. Je suis sûre que c'est trop bon en plus ! Il pourrait me faire à manger parfois quand même... Après, en même temps, bizarrement, je suis même pas étonnée de ne pas le voir ici. Il a beau être gentil, si on ne le tire pas un peu, il en fait le moins possible ! Mais après tout, c'est peut-être aussi ce qui me plaît chez lui...
La réflexion du vieil homme concernant mon aide me fit doucement sourire. Son compliment me toucha et je m'inclinais légèrement alors que je m'apprêtai à quitter la pièce, suivant le conseil de Nicolas.

-Je vous remercie. Ca me touche beaucoup ce que vous me dîtes. Mais vous savez, Ys a eu beaucoup de chance de vous avoir aussi. Vous avez l'air d'être un homme remarquable !

Quelqu'un qui ne se plaint jamais, qui est toujours motivé, partant, toujours prêt à agir. Un homme souriant et ouvert d'esprit. Un peu un homme parfait en plus !
Après avoir adressé un dernier regard de remerciement au majordome, je quittais la pièce pour remonter dans la chambre retrouver Ys.

-Dis donc, j'ai appris que tu savais cuisiner et que tu n'es même pas venu nous aider ! Et j'espère que tu n'as pas été dire à Nicolas que je suis une alcoolique ! Il m'a parlé d'alcool quand je suis partie.

Ouais, ouais, même si j'ai rien dit, j'ai retenu. Bon, en même temps, je ne suis jamais contre un bon vin. On en boit pas beaucoup au Japon, mais depuis que j'ai découvert ça, je trouve ça super bon ! Et j'ai dans l'idée que plus l'homme est vieux, mieux il s'y connait en vin. Pas que Nicolas soit vieux, hein ! Je m'exprime mal ! Enfiiiin, je vais me taire, plutôt que de m'enfoncer... Je partis rejoindre Ys et je m'installai à côté de lui.

-Tu as fait quoi pendant que j'étais partie ?


Je suis sûre qu'il a rien fait.

HRP : Oui, Mitsu est assez bête pour pas remarquer que Ys a tout rangé XD




##   Sam 23 Jan 2016 - 22:31

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP: c'est plutôt bon signe alors ^^ je croise des doigts pour toi ;)

Il ne lui aura pas fallu énormément de temps pour tout ranger. Certes, Ys n'avait pas participer en quoique se soit à la cuisine, mais il s'était rendu utile ici. Leurs affaires étaient toutes rangées et sans avoir discuter... Bon pas tout à fait. Il avait tout de même rouspéter, comme à son habitude. Posant la dernière valise dans un coin de la chambre, le tonnerre vit du coin de l’œil le chien rentrer à son tour.


"Tiens... le traître..."

Marmonna t-il en direction du lit. D'un geste de la main, il balaya la quantité de pétales dont le majordome s'était amusé à éparpillé partout dans cette pièce. C'était vraiment osé de sa part. Il passait pour quoi maintenant?! Alfred ne se rendait pas compte mais parfois il avait tendance à mettre le garçon dans des situations périlleuses. C'est une véritable catastrophe. Franchement il n'avait pas besoin de lui pour avancer dans sa relation... Détournant son regard rouge sur les draps, une légère teinte vint peindre son visage. C'était quoi? La deuxième fois qu'ils allaient dormir ensemble!! Certes, la première fois, il y avait de quoi être gêné mais là... ?? Non en fait c'est pire. Les choses ont changé et c'était d'autant plus inquiétant. Bon allez, faut pas se démotiver, c'est qui l'homme ici?! Quand on cherche la motivation... Peut être que ça allait trop vite... ou peut être que non, il fallait rattraper le temps.


"Gné??!!"

Sursautant, le jeune homme fut deux fois plus malaise en pénétrant à son tour dans la chambre, le brusquant dans ses pensées. Aucun respect même avec son intimité intérieure! ..

"Je vois pas de quoi tu parles petite tête! "

Se grattant le menton, faisant mine de rien, Ys tenta de fuir une conversation culinaire. C'est qu'Alfred a vraiment la langue pendu. Encore un traître! Heureusement pour lui, il put rebondir sur une autre conversation: le penchant de Mitsu pour l'alcool! ... Bon d'accord, pas autant, mais au moins, le garçon put se moquer.


"Non j'ai rien dit mais il finira par le deviner tout seul! Er d'ailleurs je te rappelle qu'on a un duel à ce sujet! A moins que tu ne crains une horrible défaite..."

Lui lançant un regard amusé, le garçon déchanta très vite quand la demoiselle osa demander ce qu'il avait bien pu faire pendant tout ce temps. Non mais elle ne remarque même pas que tout est rangé! C'est une blague! Une vraie princesse celle là!

"Tu te fous de moi! Pendant que vous faisiez vos commères, j'ai bossé, MOI!"

De ses grands bras, Ys lui montrait ce à quoi ressembler la pièce sans de grosses valises qui traînaient au sol. Notamment en lui pointant du doigt ses deux robots proprement installés sur une chaise. Pour rien au monde, il ne lui aurait abîmé. Il connaissait très bien leurs valeurs. Par contre, étant donné que son sensei aimait le critiquer sans raison, Ys décida de se venger. Soudainement, il sortit une culotte de sa poche qu'il porta au visage comme pour sentir son parfum et sa douceur.

"Et j'en ai profité pour en apprendre beaucoup sur toi..."

Oui ok Mr Pervers est en marche. En vérité, il avait tout simplement oublié de la rangé. Non et non, il ne s'était pas vautrer dans ses affaires. Mais l'envie de rendre son amie folle de rage était plus fort que tout. Tant puis pour le respect, et bonjour le démon qui sommeil en lui.


##   Jeu 28 Jan 2016 - 11:21

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2369
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : J'ai les résultats aujourd'hui normalemeeeent :D

Moi ? Craindre une défaite en picolant ? Pas du tout.
Enfin, maintenant que j'y réfléchis... En vrai, ça fait très longtemps que j'ai pas bu. Très très longtemps. Bah j'y pense pas aussi ! Et à Terrae, y'a vachement moins de soirées juste pour boire et se plaindre de la société. Ou alors je suis pas invitée. Du coup bah voilà, je peux pas travailler ma tenue à l'alcool ! Mais au final, je suis sûre que je peux le battre ! Juste par la volonté !
Il tint par la suite à préciser que "lui avait bossé" gnagnagna. Genre j'ai rien fait ! Il peut pas juger de toute façon étant donné qu'il n'est même pas venu nous aider ! Maiiis bon, c'est vrai qu'il a sorti toutes nos affaires et qu'il a rangé. Il a jeté des pétales de fleurs par terre aussi. Hé, j'suis pas totalement aveugle hein ! Une fois qu'il m'a donné l'indice "j'ai rangé", je remarque le changement...
Je m'avançai vers mes petits robots, toute contente. Je suis sûre qu'ils vont adorer ce séjour ! J'allais les mettre en marche quand tout d'un coup la voix d'Ys attira mon attention. Je rougis d'une traite et me reculai immédiatement d'un pas. Il recommence ! Il recommence ! Il recommence ! Pourquoi il me torture comme ça ?! Pourquoi il est méchant ?! Il est trop méchant ! Il me torture mentalement ! Pourquoi il fait tout le temps son gros pervers comme ça quand la situation tourne pas comme il le voudrait ? Ou genre quand je remarque pas un truc ?! C'est une vengeance, c'est ça ?! Il se venge en me rendant encore plus rouge qu'une pivoine ? C'est rouge comment une pivoine d'ailleurs ? Je comprends pas cette expression en vrai !
Raaah il m'énerve !
Je me jetai sur lui et le plaquai sur le lit pour lui reprendre ma culotte des mains.

-T'es vraiment qu'un sale pervers !


Notant la position dans laquelle je me trouvais alors, je rougis de plus belle. Je suis sûre qu'il calcule tous ses coups en fait. Tout ça pour que je me retrouve à quatre pattes au dessus de lui. C'est hyper gênant. En plus il en reste des pétales sur le lit.
Je me cachai le visage à l'aide de mes cheveux -une chance que je ne les aie pas encore coupés !- et me redressai pour... M'asseoir littéralement sur lui, croisant les bras sur ma poitrine, une culotte coincée entre mes doigts.
Vous voyez, dans une autre situation, j'aurais trouvé ça presque romantique, bien que le romantisme puisse m'effrayer. Mais là, je suis juste trop gênée pour réagir correctement.
Je détournai le regard.

-Tu ne cherches qu'à me mettre dans des positions inconfortables en vrai. C'est pas gentil.


J'aurais dû prendre le temps d'allumer mes robots, ils auraient peut-être pu me sauver !




##   Jeu 28 Jan 2016 - 14:22

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2281
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Ok ok tu me diras hein?! :D 
*Met en place tout un rituel pour que ça marche!* x)


Fier de son petit jeu, jouant même d'une voix grave et sensuelle, du coin de l’œil, Ys observait attentivement la réaction de la jeune femme. Mitsuki semblait toute heureuse de retrouver ses robots chétifs que ce dernier lui coupa l'herbe sous le pied. Oui c'est assez cruel. Mais c'est juste pour se venger, hein?! Après tout, elle l'a bien humilié quelques heures plutôt et ce devant son majordome. Oui, elle avait du pouvoir. Alors dés que l'occasion se présente, il ne pouvait pas manquer sa chance de laver son honneur. C'est extrême? Surement! Mais à chacun sa technique. Et ce qu'il préférait parmi milles, c'était surtout de pouvoir voir Mitsuki rougir jusqu'aux oreilles. Cet effet de pouvoir la faire réagir ainsi, c'était comme se sentir le seul à avoir ce pouvoir. Enfin, ce n'est q'un stupide espoir. 

En revanche, son sourire malicieux disparut aussitôt que son amie réagissait. Elle attaque de front là!!! Surprit, Ys n'eut le temps de réagir qu'il se trouva très vite dans une situation complexe. Quelle férocité! Il devrait se montrer plus méfiant. Prit au dépourvus, il se laissa plaquer contre le lit, perdant ainsi son bien. Evidemment, une fois étant insulté de pervers, Ys rouspéta aussitôt:

"T'as qu'à moins être dans la lune!!!"

C'est vrai ça! Elle ne remarque jamais rien et en plus elle critique... faut bien la faire réagir! Et puis il n'est pas si pervers que ça, il y a pire! Si si, imaginez Aaron, obliger, il est pire celui là! Les deux jeunes gens cessèrent immédiatement de s'attaquer quand ils prirent compte de leur position. Bien que dans ses habitudes, Mitsuki rougissait de plus belle, Ys eut eut cet effet aussi. Cet effet de rougeur sur le haut de ses joues, il manqua de s'étrangler. Depuis quand ils pouvaient être aussi proche? C'est assez gênant de se retrouver ainsi, mais, honteusement, pas si déplaisant. 

Quand la Master se redressa, fuyant tout regard, Ys en fit de même, détournant son regard dans le sens opposé mais tout en restant allongé. Dans ce rebondissement, une pétale était venue glissé jusqu'à sa joue ce qui attira son attention. Tandis que les paroles de la jeune femme vint jusqu'à ses oreilles. 

"Mouais... t'as peut être raison..."

Peut être que c'était un peu trop. Peut être qu'il devrait changer ses réactions. Ça devait être usant d'être manipuler, d'avoir les nerfs qui explosent. Elle devait en avoir marre par moment. Et s'il voulait la garder près de lui, il devrait se montrer plus mature, plus adulte.  La pétale se glissa entre ses doigts, la relevant au dessus de son nez, le calme revenu. Et d'une voix plus posée et douce, il brisa le silence.

"Je sais, je suis pas très doué pour ces choses... être plus démonstratif."

C'était peut être pour ça qu'Alfred avait pris la peine à tout mettre en place. Les roses, les pétales, cette ambiance... tout ce dont Ys était incapable de faire. Lui qui le connaissait bien, il avait voulu l'aider à sa manière. Quel idiot... Mitsuki était tout de même une femme. Par moment, elle devait surement souhaiter la protection d'un homme, se sentir à l'aise. Il serait temps d'en prendre conscience qu'il faut grandir. 
Se redressant à son tour, d'une main délicate, Ys vint blottir les mèches blanches derrière l'oreille de la jeune femme pour apercevoir son visage. 

"C'est à cause de toi, tes réactions... Quand tu rougis comme ça, je te trouve encore plus belle. Et encore, je suis assez calme, t'as pris le dessus... affecté. Mais je vais essayer d'être moins méchant, si c'est ce que tu veux."

*Parce que je tiens à toi...*

Plongeant son regard dans le sien, malgré tout, même s'il n'avait jamais été habitué voir gêné par ce genre d'environnement, il y avait tout de même une ambiance plaisante, étrangement, il appréciait, de temps en temps. Ce fut changer de face, être sincère. Posant un baiser au coin des douces lèvres de la belle, Ys se relaissa tomber par la suite en arrière, bras croisés derrière la tête. Un fin sourire amusé se dessinant.

"En tout cas, parmi tous les entraînements, c'est l'attaque la plus sexy que tu m'es fais subir!"

Oui il est taquin c'est dans sa nature. Mais il y aura toujours une part de vérité dans ces blagues de mauvais goûts. Mais on peut faire des efforts, quand on tient à quelqu'un, quand on veut la voir sourire, la garder près de soit, on peut changer. Et malgré tout, Mitsuki avait ce quelque chose qui obliger le jeune homme à se plier. Même devant le majordome, il n'avait pas râler, il avait obéis. Elle l'avait "domestiqué". Décevoir est surement le pire des sentiments, alors on va tout faire pour que ça n'arrive jamais. Parce que, l'ayant accepter depuis, son amour pour elle est démesuré. 


##   
Contenu sponsorisé

 

Séjour en Lozère... et avec un vieux! (PV Mitsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Le Monde.
 :: L'Europe.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant