Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Histoire de boires et de déboires | Gaetano
##   Lun 24 Oct 2016 - 14:54

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je retiens un soupir de soulagement quand Charlie-Ange saisi enfin ma main. J'ai cru durant un instant qu'il allait rester prostré. Je ne suis pas sûr de comprendre. Il a à l'air vraiment secoué. Ce n'est pas tellement étonnant en soit, étant donné qu'on vient d'essayer de lui voler son véhicule et son gagne pain en plus de ça. Mais je n'arrive pas à déterminer si c'est le vol ou sa propre colère qui l'ont mis dans cet état.

Je fini par prendre les clés qu'il me tend, pas très sûr de la conduite à adopter, au sens figuré hein, parce que je sais conduire aux dernières nouvelles. Puis je m'installe derrière le volant, attend qu'il se soit assis côté passager et ai bouclé sa ceinture pour démarrer.
Je frissonne, ressentant le froid et l'humidité qui s'insinuent à travers mes vêtements après être resté ainsi sous la pluie. J'allume donc le chauffage pour nous réchauffer un peu, même si ce n'est que pour quelques minutes.

Je me rend compte que j'ai instinctivement pris le chemin de mon appartement mais je ne sais pas si c'est très intelligent de ma part de le ramener chez moi. Enfin, peut-être qu'il a juste envie de rentrer chez lui et d'être laissé seul. D'un autre côté, ça ne me paraît pas comme une brillante idée de le laisser tout seul à broyer du noir.

Le trajet se fait dans le silence et finalement nous arrivons en bas de mon appartement. je trouve par miracle une place.

- Ça ne vous dérange pas de monter chez moi ? Je pourrais vous trouver quelques vêtements secs... Enfin, sauf si vous voulez que je vous raccompagne chez vous ?

Cette situation est trop bizarre... Franchement j'espère qu'Aaron ne comptait pas passer ce soir, il pourrait se faire des idées. Je crois que ma soirée est soudainement devenue plus étrange que ce que j'avais initialement prévu. C'est pourtant pas dans mes habitudes de ramener des inconnus chez moi. Enfin, je le fait plus depuis que je suis en couple. Et je crois que je vais m'arrêter là avant que mes pensées ne dérapent vraiment.


Histoire de boires et de déboires | Gaetano - Page 2 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Ven 28 Oct 2016 - 10:19

Personnage ~
► Âge : 29
► Doubles-comptes ? : Tu ne sais rien Juan Nieve
► Rencontres ♫♪ :
Charlie-Ange Petit
Messages : 715
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 29

Okay, cette situation est complètement gênante. Vous preniez un verre séparément et ensemble, on peut dire confrontant vos solitudes sans les mélanger et puis tu te retrouves en bas de chez lui en mode « j’ai rien compris à ma vie mais la situation est tout sauf en accord avec ce que tu avais prévu. » Sauf que bien entendu tu sais ce qu’il s’est passé, et que tu prends le parti de te dire que Gaetano est un chic type qui prend soin des autres… Tu n’imagines même pas qu’il puisse vouloir tirer parti de la situation. C’est peut-être un tort, tes amis te diraient que c’est un tort du moins. Tu lui fais confiance parce qu’il t’a tendu la main. Ni plus ni moins.
Le trajet en voiture t’as calmé, le rythme régulier du moteur et la chaleur de l’habitacle se sont chargés de te réconforter un peu. C’est dans tes petites habitudes que tu trouves toujours quelque chose de réconfortant, de familier. C’est pour cela que tu n’aimes quand quelque-chose vient perturber ta journée, l’imprévu quand il ne fait pas partie de programme te terrifie. T’es un drôle de loustic.
Tu envisages de refuser, de dire que tu ne veux pas déranger et que tu vas rentrer chez toi. Tu sais que tu abuses de la gentillesse de l’homme que tu viens de rencontrer, s’il te raccompagne chez toi ce sera compliqué pour lui de rentrer sans voiture non ? Tu vas rentrer par tes propres moyens ce sera plus facile et agréable pour lui qui a déjà été si gentil avec toi mais tu vois encore ta main trembler sur ton genou auquel tu l’as accrochée.. Tu sais que conduire dans cet état n’est pas prudent. Alors tu prends sur toi, ton honneur et ta crédibilité :

« Si ça ne vous dérange pas… Je rentrerais plus tard… Mais je peux rester dans ma voiture hein ? Je ne veux pas m’imposer plus que je ne l’ai déjà fait… »

Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, je te dirais que tu t’es retrouvé invité chez Gaetano et Haley après être allé dans le même bar… Enfin, ce n’est pas important et il n’y a pas d’histoire philosophique à tirer de tout ça. Jste le constat qu’ils avaient bien une fibre en commun, et que si elle n’était pas suffisante pour les lier on ne peut nier qu’elle a existé.

Vous finissez par monter dans l’appartement du prof d’italien. Tu as vraiment l’impression que tu abuses, mais tu ne te sens pas le courage de faire marche arrière. Accepter ce que l’on t’offre est parfois plus agréable que de rejeter l’aide que l’on t’offre. Pourtant dégoulinant encore d’eau tu n’oses dépasser l’entrée de l’homme… Tu as peur de tout salir chez lui, alors gêné tu fais le pieds de grue dans l’entrée…
Angie ? Tu sers vraiment à rien, soi tu acceptes la bienveillance de tes pairs, soit tu la refuses, arrête de faire ton timoré. Assumes un peu tes choix d’accord ?


Histoire de boires et de déboires | Gaetano - Page 2 Youpi10
 

Histoire de boires et de déboires | Gaetano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques. :: Café.
Aller à la page : Précédent  1, 2